lundi 25 janvier - par George L. ZETER

Les variants varient selon Véran…

JPEG

Curieux non ? 8 décembre, début de la campagne de vaccination ARNm en Angleterre[1], 13 décembre, déjà 1100 patients[2] développant un variant dit « anglais ». Selon les comités de médecine il serait plus contagieux mais ne serait pas plus mortel. (Rappelons que le covid ne tue que 0,063%[3] des personnes atteintes…soit 6 pour 10 000 malades). Cependant voilà que s’enchainent la valse des variants : brésiliens, japonais, Sud africains, allemands…[4] Quid du prochain ? Le variant normand ? Car, à Dieppe, un méga cluster explose : Avec plus de 140 agents de santé et 123 patients contaminés.[5] Y aurait-il une cause à effet ?

- Centre de vaccination de Dieppe : « La vaccination est ouverte pour les professionnels éligibles du territoire. Si vous êtes un patient de plus de 75 ans merci de vous rendre sure cette page : doctobib.fr ».[6] ‘’Ce foyer épidémique qui a poussé l’Agence régionale de santé à faire appel à la réserve sanitaire nationale. Des renforts arrivent mais face à la situation, le député Communiste de Seine-Maritime, Sébastien Jumel demande au Premier ministre de "faire jouer la solidarité interrégionale en matière d'agents hospitalier", Problème, ce n'est pas un cas isolé.’’[7] « Ce n'est pas un cas isolé » : Cette petite phrase sibylline en dit long, car dans un monde si interconnecté pourquoi faire mystère ? Si ce n’est cacher d’autres foyers épidémiques qui pourraient faire découvrir le pot aux roses, oups pardon ! Au covid ! Alors, on retient l’information. Quels sont donc ces « autres cas » et où ? Aussi, en Norvège, Angleterre, Australie, France, des personnes âgées qui décèdent juste après la piquouze et à chaque fois un ministre de la santé qui accoure en beuglant main sur le cœur « qu’il n’y a aucune preuve que ce soit lié à la vaccination ».

Donnons le temps au temps et certainement nous allons découvrir un scandale sanitaire HORS NORMES, comme par exemple la recombinaison du virus devenu un nouvel hybride…

Faut être totalement complotiste d’ultra gauche-zadiste-gilet jaune-black block- trumpiste-d’extrême droite-écolo-pétainiste pour échafauder un lien entre les vaccins ARNm et l’apparition de ces variants mutants n’est-ce pas ? Selon l’OMS, les virus, y compris le Covid-19, se transforment avec le temps et c’est la norme. À ce jour, des centaines de variants de ce virus ont été identifiés dans le monde entier. Toujours selon saint OMS le Covid-19 a tendance à muter plus lentement que les autres et la plupart des mutations n’ont que peu ou pas d’incidences sur ses propriétés.[8] Il est même démontré que le virus de la grippe saisonnière change beaucoup plus vite que celui du covid ; Et pourtant, cette fameuse grippe a pour ainsi dire disparue depuis un an…

C’est pourtant, Panique générale, tous aux abris atomiques ! Couvre feu à 18 heures, reconfinement annoncé, 3ème vague, imposition du Masque FFP2, une muselière prévue pour les professionnels coutant cher et qui empêchera de respirer en marchant ; Recommandation de ne plus parler et téléphoner dans les transports en commun, distanciation de 2 mètres (fort pratique dans le métro) ; Ce n’est plus un tour de vis mais un tour de garrot franquiste ! Qui permet de resserrer encore plus l’étau de privation de circuler, d’avoir une vie, familiale, sociale et culturelle, de mettre en faillite définitive des PME à l’agonie, de torturer psychologiquement nos enfants, de bousiller l’avenir de nos jeunes et surtout, de contrôler une population dépressive, au chômage, mûre pour la camisole totalitaire. Cela ne ressemblerait-il pas à un plan bien échafaudé ou je n’y comprenasse que pouic ? Il est vrai que j’observe de très loin, d’Afrique, et que ma foi, tous ces « africains qui ne sont pas encore entrés dans le 21ème siècle dixit Sarko1er » ont dû me rendre suspicieux comme lorsque je vais au marché me faire arnaquer de quelque CFA en achetant mon manioc… Tient, au fait, en parlant d’Afrique j’en ai une bien bonne à vous conter. « Dans quelques mois, près d’un million de doses de vaccin contre le Covid-19 devraient commencer à sortir quotidiennement d’une usine d’Afrique du Sud, le pays le plus durement touché par la pandémie sur le continent. Mais ces doses seront expédiées vers un centre de distribution en Europe avant d’être envoyées dans des pays occidentaux qui les ont précommandées par centaines de millions. Aucune n’a été mise de côté pour l’Afrique du Sud. Le pays ne devrait disposer de ses premières doses qu’à partir du milieu de l’année 2021 ».[9] Donc, chers européens lorsque vous recevrez votre shoot salvateur digne d’un cobaye de labo, ayez une tite pensée humanitaire avec gros sanglots de crocodile pour ces petites mains qui fabriquent des vaccins auxquels ils n’auront pas droit. Voila, c’était les dernières nouvelles d’Afric c’est choc !

Revenons à nos variants

Selon le comité de recherche et d'informations indépendantes sur le génie génétique.[10] Le vaccin à base de vecteurs viraux ou d'ARN messager pourrait avoir deux effets secondaires possibles. (Aujourd’hui on nage en plein brouillard)

- l'apparition de virus recombinant : la séquence virale injectée pourrait se recombiner avec un autre virus et créer un nouvel agent infectieux et ainsi un nouveau type maladie. Dans un certain nombre de cas, ces virus recombinants sont beaucoup plus virulents que les virus d’origine et peuvent donc provoquer des viroses aggravées. (Lire Page 7 à 10)

- le risque de mutagénèse insertionnelle : l'insertion de la séquence génétique pourrait provoquer une mutation du génome et inactiver ou modifier un ou plusieurs gènes ce qui peut potentiellement provoquer des cancers.[11] Ce Comité de recherche et d’informations indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN) est une association française qui prétend intervenir pour les citoyens, entreprises, associations, groupements, syndicats au niveau juridique, scientifique (santé, environnement), sociologique, technique (étiquetage), notamment pour des dosages d'OGM ainsi qu'au niveau économique. Dans un passé récent cette association a menée rudes batailles contre le maïs génétiquement modifié MON 863 de Monsanto et contre le Roundup et le glyphosate. Ils sont les seuls à ma connaissance à avancer l’hypothèse d’une possible mutation Frankenstein à partir des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna. (À suivre donc)

Un peu de science : Le Frankenvirus

De nombreuses craintes émergent ces derniers mois sur une possible mutation du Covid19, qui le rendrait plus virulent ou plus infectieux (c’est déjà fait). Mais c’est surtout une autre menace qui aujourd’hui inquiète les chercheurs : celui d’une recombinaison du virus avec d’autres coronavirus communs, qui aurait pour conséquence à partir d’un nouvel hybride, une pandémie nouvelle. Le coronavirus est parfaitement capable de cohabiter avec d'autres virus, plusieurs cas de co-infection ayant été documentés avec le virus de la grippe, le virus respiratoire syncytial (TSV) ou d'autres virus communs du rhume. Ces derniers sont les plus préoccupants, car ce sont des coronavirus proches du SARS-CoV-2 et donc plus susceptibles de se recombiner facilement avec lui. Il se pourrait aussi que le SARS-CoV-2 se retrouve chez une personne infectée par le MERS-CoV, un autre coronavirus qui circule encore occasionnellement. Cet hybride créerait alors une maladie entièrement nouvelle.[12]

La vaccination massive « favoriserait » le transport de ces mutations incontrôlées en des virus recombinés et ainsi, « pourrait » provoquer l’apparition de nouvelles maladies, qui, elles à leur tour auraient besoin de leurs vaccins… Un jackpot éternel quoi ! Alors, restons positif (pas au covid !) et comme chantait Dracula : « Le pire n'est jamais sûr, tagada, tagada ! ». 

Maintenant parlons héro (Ïne) : Alexandra Henrion-Caude

Une référence : censurée sur Utube suite à son interview par TV Liberté (chaine souvent censurée elle aussi)…Cette grande généticienne en connaît un bout en ce qui concerne les vaccins ARNm. Elle passe son temps à mettre les pieds dans le plat en dénonçant l’emploi de cobayes humains à qui on ne dit rien. Elle fait partie des mauvais coucheurs hors conflits d’intérêts qui malgré d’être trainés dans la boue par leurs chers collègues, par l’ordre des médecins, par les medias et les politiques tous en service commandé au service des banquiers, et bien tels les Raoult, Perronne, Toubiana, Toussaint, Violaine Guérin, Dominique Michel et Louis Fouché (et il y en a d’autres) résistent à la pression pour le bien de ce pour quoi ils, elles ont fait de longues études afin de servir leurs patients ; Appelons cela un sacerdoce, quant aux « médecins » médiatiques ? Laissons-les dans leur médiocrité et leurs petits calculs véreux qui pourtant mériteraient la radiation et la prison (de la Santé). 

Cette chère Alexandra Henrion-Caude a le talent de se mettre dans le viseur des autorités censuriennes auto-autorisées. Elle et accusée de complotisme par LCI propriété de martin Bouygues : « Les entretiens donnés par la généticienne Alexandra Henrion-Caude cumulent des centaines de milliers de vues en ligne. Des prises de position aux accents complotistes aujourd'hui dénoncées par une série de scientifiques ainsi que par l'Inserm »[13]…Voyons voir ? Remontons la pelote : A l'INSERM un certain ex-président Yves Levy, mari d’une certaine Buzyn, qui a nommée un certain Salomon responsable de la santé public et n’oublions pas Martin Hirsch, directeur général des hôpitaux de Paris, qui entre autres infamies a démissionné le professeur Perronne. Pour bien comprendre : Le Monsieur Vaccin du Gouvernement Macron est Alain Fischer[14] qui travaille pour la famille Rothschild, car Président de la Fondation Edmond de Rothschild, avec comme Vice Président Benjamin De Rothschild, comme Secrétaire Général Julien Gottsmann, comme Trésorier Firoz Ladak et comme membre de droit un certain Yves Levy… Les médias ne font guère allusion à cet aspect de la carte de visite d’Alain Fischer, pourtant cette confusion des genres doit lui faire un bon sujet de conversation avec l’ex-Rothschild larbin-boy, Macron himself.[15] Toute cette clique à claques vit dans un marigot qui truste les hautes fonctions avec une capacité de nuisance incroyable, sans compter de pousser l’agenda des multinationales de la pharmacie à leur profit ; D’où le déclassement et l’interdiction de l’hydroxychloroquine et la mise sur le bucher du professeur Raoult. Vient, afin de serrer le bâillon, les medias d’un Drahi (BFM et nombreux journaux) qui jour après jour salissent la réputation de vrais chercheurs, de vrais professeurs de médecine, de vrais docteurs spécialistes ou généralistes. La France est devenue un coupe-gorge pour tout honnête homme ou femme vouant sa vie à la santé des autres car ne mettant pas en avant ses intérêts sonnants, sans oublier la panacée : la fermeture de lits de réanimation durant cette pandémie.

La professeure Henrion-Caude, sous peine de déplaire un peu plus assène[16] : « les puissants laboratoires Pfizer ou Moderna alors que les essais cliniques de ces vaccins ne sont pas terminés et que l’efficacité du vaccin Pfizer n’a pas été évaluée dans la population des plus de 75 ans. Il faut donc à partir de là considérer que les sujets de plus de 75 ans que l’on vaccine sont bien des cobayes ».[17] De véritables cobayes non avertis de l’expérimentation à grande échelle de la « thérapie génique à base d’ARN » sur eux même.

Nous sommes bien d’accord que tout cela renifle fort la sauce pognon/pouvoir

Alors, histoire de noyer l’eau ferrugineuse, un macron hosanna, annonce « en même temps » deux repas par jour à 1 euro et la création d'un « chèque-psy » pour les étudiants en détresse, car, dans sa bonté le chef de l'État (léthargique) souhaite venir en aide aux jeunes et prévient qu'un retour à la normale n'est pas envisageable pour le second semestre.[18] Badaboum-boum ! Baissez les portes du Crous et crevez !

Finissons-en par mon comique croupier préféré : le Rudy Reichstadt. Dans son essai consacré au complotisme, L’Opium des imbéciles, il écrit « hautement toxique pour le discernement, le complotisme l’est aussi pour la démocratie » et il insiste le bougre : « Le complotisme est une pathologie de la démocratie »… Il oublie d’avouer que c'est la « démocratie  » sous nos latitudes qui lui permet à cet avatar Ubuesquien de s’exprimer avec ses potes à longueur d’onde et elles sont longuuuuuuuuues ses ondes…Très !

Allez, allons vers de l’intelligence : « Un jour j’irai vivre en Théorie, car en théorie tout se passe bien ». (Pierre Desproges)

Georges Zeter /Janvier 2021

L’illustration vient de COURRIER International




39 réactions


  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 25 janvier 09:43

    A l’Auteur.

    Très bonne analyse dont j’accueille avec plaisir la publication.

    Puissent les informations qu’elle contient susciter réactions et conclusions utiles pour mettre fin à cette impression de gigantesque imposture que représente la gestion d’un problème de santé publique traité par des amateurs.

    Le professeur Didier Raoult n’exagère pas lorsqu’il dit que « Riri, Fifi et Loulou font de la science ».

    https://www.mediterranee-infection.com/riri-fifi-et-loulou-font-de-la-science/

    Cordialement,

    Renaud Bouchard


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 25 janvier 09:55

    ça commence vraiment à tourner en eau de boudin, leur truc : 

    lien


  • Francis, agnotologue Francis 25 janvier 10:52

    ’’Faut être totalement complotiste d’ultra gauche-zadiste-gilet jaune-black block- trumpiste-d’extrême droite-écolo-pétainiste pour échafauder un lien entre les vaccins ARNm et l’apparition de ces variants mutants n’est-ce pas ?’’

     

     Non, pas pétainiste ! ça c’est LREM.

     
    « Le démantèlement des acquis sociaux, le fait que les riches paient moins d’impôts, qu’on privatise de façon rampante l’université, qu’on donne les coudées franches aux affairistes. Cette façon de déguiser une soumission au capitalisme mondialisé en révolution nationale relève en soi du « pétainisme », au sens formel. » ( Alain Badiou )

     

     Et j’ajoute, cette façon de déguiser cette soumission au MOM en Principe de précaution contre un virus dont on ne sait rien mais on nous dit tout et n’importe quoi.


  • amiaplacidus amiaplacidus 25 janvier 10:54

    @ l’auteur qui dit : « (Rappelons que le covid ne tue que 0,063% des personnes atteintes…soit 6 pour 10 000 malades).  »

    Selon Worldometer, le 25 janv. 2021 à 10 h 30, pour l’ensemble du monde :

    99.820.385 de cas avérés, 2.140.208 morts.

    2.140.208 / 99.820.385 * 100 = 2,144 ; l’arithmétique élémentaire nous apprend que le taux de décédés par rapport au cas avérés n’est pas de 0,063 % comme vous le dites, mais de 2,144 %.

    Bon, vous me direz, une erreur diminuant un chiffre par 34 en quoi est-ce important dans un article qui ajoute erreurs après erreurs.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 25 janvier 11:10

      @amiaplacidus
      Le même site renvoie vers une très longue page d’avertissement qui conclue qu’en fait on en sait pas grand chose il qu’il vaut mieux être très prudent quant à ce chiffre.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 25 janvier 11:17

      @amiaplacidus
      Et d’autre part, ce n’est pas « l’auteur qui dit » mais LCI, et les deux chiffres ne sont pas les mêmes. Taux de mortalité brut par rapport à la population pour LCI, Case Fatality Rate, soit morts / cas diagnostiqués pour Worldometer


    • mac 25 janvier 11:31

      @amiaplacidus


    • mac 25 janvier 11:36

      @Opposition contrôlée
      Vous savez très bien que bon nombre de porteurs asymptotiques ne sont jamais testés. Le nombre de décès par millions d’habitants est plus significatif et il est très bas à l’échelle mondiale


    • George L. ZETER George L. ZETER 25 janvier 14:20

      @amiaplacidus
      vous aurez sans doute remarqué qu’il y a une note de fin d’article qui si vous l’ouvrez donne ce chiffre...et comme dans tout chiffre il a a boire et à manger. En France, c’est ce chiffre donné beaucoup de source sont entre 0,050 et 0,070... Quant à je vous cite : «  un article qui ajoute erreurs après erreurs. », ne sommes nous point sur un site où le dialogue est possible ? donc éclairez nous donc vous qui savez...merci de faire partager.


    • pemile pemile 25 janvier 16:01

      @George L. ZETER « vous aurez sans doute remarqué qu’il y a une note de fin d’article qui si vous l’ouvrez donne ce chiffre »

      Non, pas comment comme taux de létalité tel que vous le donnez (« personnes atteintes »).

      Et ce chiffre date de quelques mois, 35.000 décès, il a aujourd’hui doublé et continue de croitre, non ?


    • George L. ZETER George L. ZETER 25 janvier 16:10

      @pemile
      j’ai réouvert cette note n°3 de fin où il est écrit « 

      Des calculs à revoir

      Les chiffres ici avancés sont partiellement trompeurs. Le calcul du taux de mortalité (comparant le nombre de décès à la population) est assez proche de la réalité, celui-ci étant de 0,063%,

      cela date il est vrai du 13 novembre dernier. j’ai choisi LCI afin de donner un chiffre »généralement admis" car, comment connaitre les vrais chiffres sans être dans le secret des dieu ?


    • mac 25 janvier 17:57

      @pemile
      Le nombre global de décès a également doublé depuis le moins de juin, qu’est-ce que ça prouve ?


  • Passante Passante 25 janvier 11:34

    chaque variante est une boucle, un horizon nouveau, une caresse nouvelle,

    car on frisonne quand on a peur, mais on ne free sonne plus..



    dans cette épidémie de PCR (dont 95% faux),

    j’avais encore une fois rejoint Ulysse,

    nous étions ainsi quelques Ulysses égarés.

    Où étais-je ? Chez Circé la sorcière fille du Soleil,

    elle avait changé tous mes compagnons en porcs, ils dormaient,

    c’étaient de bons croyants, à leur porcherie,

    ils l’appelaient confinement, ils étaient cons, finement.



    tout le bataclan médico-militaro-médiatico s’y mettait en boucle !

    très important ces boucles, Circé est la déesse aux belle boucles, attention,

    on la retrouve à la fin du Cantique des cantiques,

    dans la figure de cette Sulamite dont les belles boucles

    sont dites ouvrir sur les abîmes,

    mais, précise le texte, un roi en est prisonnier, tiens tiens...

    ah les belles boucles que voilà, tu les limes avant de dormir ?


    je ne me souviens même plus à l’heure où j’écris ces lignes 

    comment Ulysse procède exactement

    pour libérer ses compagnons et sortir de ces griffes...

    mais je viens de vérifier : il faut qu’i saute la déesse,

    autrement pas de sortie !


    • eau-pression eau-pression 25 janvier 21:06

      @Passante

      Suis bouché, je comprends rien à ces histoire de boucles et de cochons.

      Ulysse avait la queue en tire bouchon ?

      Circé avait-elle des boucles simples (ARN) ou doubles (ADN) ?

      Si on lime les boucle de Circé, alors on lui lisse les griffes ?

      Deneuve pourrait-elle incarner Circé ?


  • Plum’ 25 janvier 11:50

    Des courbes France / Israël / GB que l’on peut suivre jour après jour : lien1 lien2

    A ce jour, 25 janvier, cinq semaines après les premières vaccinations, il n’apparaît pas impossible que l’augmentation des vaccinations provoque une augmentation du nombre de morts par jour... Tant que ce risque n’est pas dissipé, la prudence devrait-elle s’imposer ?


  • Olivier 25 janvier 17:04

    Bravo ! Macron et sa clique prennent la déculottée qu’ils méritent. A titre de cerise sur le gâteau, non content d’être dangereux le vaccin en question est en plus peu efficace :

    https://www.medias-presse.info/bombe-mediatique-lefficacite-des-vaccins-anti-covid-remise-en-cause-par-une-etude-scientifique-du-british-medical-journal/138623/

    ...sauf pour les bénéfices de la société Pfizer, bien sûr.

    S’agissant des fameux « tests PCR positifs » qu’on nous sert en permanence dans les médias du système, celui qui les a mis au point en Allemagne va passer devant les tribunaux, pour avoir préconisé une sensibilité (les fameux cycles) telle que les résultats sont totalement biaisés pour donner des faux positifs :

    http://echelledejacob.blogspot.com/2021/01/pr-drosten-conseiller-virologue-de.html

    Le plus effrayant, dans tout ça, est la capacité de manipulation et de contrôle total sur les médias et les institutions sanitaires que suppose l’organisation à niveau de tout l’Occident ou presque de cette manipulation de masse. On a clairement affaire à une sorte de pouvoir totalitaire. 

    Aux gens de réagir !


    • pemile pemile 25 janvier 17:16

      @Olivier « Le plus effrayant, dans tout ça, est la capacité de manipulation »

      Comme dans l’article de media-presse.info qui cite un article mais invente des chiffres qui ne sont pas dans l’article ?


    • mac 25 janvier 17:59

      @pemile
      Donnez-moi un seul chiffre sur le sujet dont on soit sûr qu’il ne soit pas manipulé ou sorti de son contexte...


    • LeMerou 25 janvier 19:19

      @mac

      Il n’y en a pas véritablement.
      Dans tous les décès, il serait intéressant de connaître :

      Dans un premier temps les « fameux » facteurs de comorbidité, car quand l’ont regarde la liste de ces derniers c’est effrayant...

      Et dans un deuxième temps :
      - Les sujets A : Soit ceux n’ayant rien, mort véritablement du covid uniquement !
      - Les sujets B : Soit ceux ayant des « réelles » comorbidités qui de toute façon les condamnait à plus ou moins long terme donc mort aidé (ou à cause) du covid
      Il est évident que pour certains, ayant déja des problèmes de santé, notamment au niveau de l’insuffisance respiratoire, chopper en plus le C19, ne doit pas arranger les choses et à cela si l’ont rajoute l’âge....Tout est dit.

      Et dans tout cela, par tranche d’âge, et si possible par département..
      Chose tout à fait réalisable, du fait que ces personnes ont été hospitalisées.

      Maintenant, le rajout des EHPAD, ou aujourd’hui dans ces derniers, en exagérant un peu il semble que les occupants ne meurent plus que du covid et plus de vieillesse, ne fait que rajouter un sentiment, non pas de magouille, mais de grand bordel dans les comptes..
      Parce que les anciens qui ne sont pas en dans ces établissements décèdent tous à l’hôpital, mais les résidents des ephad ne sont pas transportés à l’hosto et décèdent brutalement dans la nuit.....Bizarre tout cela.

      Enfin, les chiffres de la contamination par les fameux tests PCR.
      Ils sont d’une variabilité extraordinaire. J’aimerai savoir dans ce nombre, la quantité de personnes qui se font tester plusieurs fois !
      Reste ensuite, dans ces tests, le nombre de cycles d’analyse qui détermine la « positivité ».
      Est ce qu’un porteur, « guéri » soit par des soins, ou part sa propre immunité, et qui comporte encore des traces infinitésimales de virus est déclaré « positif ».
      Si oui, le nombre global asséné chaque jour est une imbécillité de première.

      Il y a une sur-mortalité globale, le nier est idiot. Est-elle lourde ? Significative ? Légère ? Cette dernière n’étant pas une constante, il est très difficile de savoir, car en fonction de la pyramide des âges de la population, il y a déja une probabilité plus forte d’une année par rapport à une autre.

      Et pour finir depuis la dernière marée montante d’après les congés, sans arrêt on nous bassine avec la probable saturation des hôpitaux qui n’arrive toujours pas véritablement. Mais il y a les vérants !! les fameux « vérants ».
      Pardonnez moi ce lapsus, les variants donc, bientôt aussi nombreux que les cafés ou les thés.. Et hop ça repart...


  • roby roby 25 janvier 17:47
    Ils savent et préparent tout depuis des années - - — Faites suivre S.V.P. tout le monde doit savoir qu’un génocide est en route ! ! !


    ‌- - - L’argent a toujours été le nerf de toutes les guerres ! ! !
     

    Pfizer et BioNTech ont commandé leurs flacons il y a plus d’un an.

    Le BND (Bundesnarichtendienst, le service de renseignement allemand) a entendu les patrons du verrier Schott dont il a perquisitionné le siège et l’usine de Mayence ce jour. Schott fabrique du verre en borosilicate ultra résistant aux très basses températures, domaine dans lequel il est le leader mondial.

    Pourquoi la perquisition ? Parce que Pfizer et BionNtech lui ont commandé 2 x 800 millions de flacons pour vaccin résistants à une température de -100 degrés, température jamais utilisée à ce jour pour cette application. Mais surtout, cette commande a été passée le 2 novembre 2019, soit bien avant qu’on entende parler du CoVid.

    Cela signifie que Pfizer et BioNTech savaient ce qui se préparait. Et deux jours plus tard, Agnès Buzyn faisait interdire l’hydroxychloroquine, et donc elle savait aussi ce qui se préparait.

    Ajoutez à ça, la grosse boulette de Thierry Breton qui s’est vendu chez BFMTV. Il nous annonce que les vaccins sont en préparation depuis 18 mois. Donc très longtemps avant la découverte du virus.

    Finalement, toute cette histoire de virus est préparée en cachette depuis très longtemps. Leur but étant de détruire les petits commerces et au final injecter un poison OGM dans chaque individu afin de diminuer la population bien trop nombreuse, comme l’a expliqué Bill Gates publiquement.


    • Yann Esteveny 25 janvier 18:58

      Message à avatar roby,

      Je vous remercie pour le partage de l’information. C’est effectivement un point technique d’importance.
      Il y aura des pleurs et des grincements de dents.

      Respectueusement


    • V_Parlier V_Parlier 25 janvier 22:26

      @roby
      Intéressant mais des sources seraient les bienvenues tout de même.


    • roby roby 26 janvier 11:14

      @V_Parlier
      Désolé mais j’ai effacé le lien par mégarde sur Word et je m’en veux pour çà .


    • roby roby 26 janvier 11:36

      @roby
      Effectivement en tentant de retrouver le lien de mon commentaire je m’aperçois que c’était un fake que je n’avait pas vu celà m’apprendra a croiser mes infos, donc je m’excuse auprès des lescteurs d’agora.


    • roby roby 26 janvier 11:37

      @Yann Esteveny
      Désolé voir ma réponse ci-dessous


    • Yann Esteveny 27 janvier 10:18

      Message à avatar roby,

      Il n’y a pas de mal. L’erreur est humaine.
      La démarche de recherche des anticipations possibles des laboratoires est la bonne pour corroborer une hypothèse.

      Respectueusement


  • INsoMnia666CoMplotiste INsoMnia 25 janvier 20:11

    @ George L.ZETER

    « Finissons-en par mon comique croupier préféré : le Rudy Reichstadt. Dans son essai consacré au complotisme, L’Opium des imbéciles, il écrit « hautement toxique pour le discernement, le complotisme l’est aussi pour la démocratie » et il insiste le bougre : « Le complotisme est une pathologie de la démocratie »… Il oublie d’avouer que c’est la « démocratie  » sous nos latitudes qui lui permet à cet avatar Ubuesquien de s’exprimer avec ses potes à longueur d’onde et elles sont longuuuuuuuuues ses ondes… »

    Merci à ce grand génie téléguidé, donc nous serions des imbéciles « heureux » dans ce monde, dieu merci car lui est un « avatar » de l’opium d’une imbécilité sans nom !

    Je réitère complotiste jusqu’au bout des ongles. 


  • BA 25 janvier 21:14

    On connaissait le variant anglais.

    On connaissait le variant sud-africain.

    On connaissait le variant brésilien.

    On connaissait le variant « Colombus », détecté dans l’Ohio.

    Voici maintenant le variant californien, qui est en train de ravager toute la Californie.


    Covid-19. « Nous sommes pris de court » : le variant californien inquiète les États-Unis.


    Apparue fin 2020, une nouvelle souche du virus SARS-CoV-2 progresse à toute vitesse en Californie et inquiète les chercheurs par sa capacité à faire naître de nouvelles mutations du coronavirus.


    Les espoirs de sortie de crise sanitaire, nés au début de l’année après la mise en place d’une vaste campagne de vaccination, s’amenuisent chaque jour un peu plus aux États-Unis.


    Le Covid-19 poursuit ses ravages au sein de la population américain. La situation est particulièrement alarmante en Californie, où le seul comté de Los Angeles enregistre plus d’un million de personnes contaminées et près de 15 000 décès (36 500 dans toute la Californie, pour 40 millions d’habitants).


    Dans le nord de l’État, plusieurs clusters ont également fait leur apparition dans la ville de San Jose et le comté de Santa Clara, notamment au sein de maisons de retraite, hôpitaux et prisons. «  Nous sommes pris de court par cette forte poussée du virus  », déplore le Dr Erica Pan, directrice du service d’épidémiologie au sein du Département de la Santé Publique de Californie.


    «  Nombre de personnes ont repris leurs déplacements et voyages dans le pays, et ont eu des comportements à risque en fin d’année, du fait des fêtes de Thanksgiving et Noël, mais aussi de l’élection présidentielle. Nous le payons au prix fort  ».


    Un relâchement de la vigilance auquel s’est ajouté un raté dans la vaccination, après les doutes sur l’efficacité, mais aussi la dangerosité du traitement proposé par Moderna. «  Nous avons été contraints de faire une pause, afin d’évaluer le vaccin. Nous avons conclu à son efficacité, mais nous avons perdu du temps. En outre, nous manquons de vaccins. Le virus va plus vite que nous et se multiplie, tel Alien  ».


    Au rythme actuel, la vaccination des plus de 65 ans et des professionnels de santé ne sera pas complétée avant la fin du mois de juin. Une lenteur que l’État ne peut pas se permettre, du fait de l’apparition d’une nouvelle souche de Covid-19, désignée le 17 janvier sous le nom de CAL.20C.


    Différente de celles apparues en Grande-Bretagne (connue sous le nom de B.1.1.7), Afrique du Sud, Brésil ou Japon, cette souche a été trouvée dans plus de la moitié des cas à Los Angeles et semble être à l’origine de l’accélération des contaminations dans le sud de la Californie, selon une nouvelle étude réalisée par les chercheurs du centre médical Cedars-Sinai.


    «  La récente flambée des cas positifs au COVID-19 dans le sud de la Californie coïncide avec l’émergence de CAL.20C  », affirme Eric Vail, professeur adjoint de pathologie et directeur de pathologie moléculaire au Département de pathologie et de médecine de laboratoire, à Cedars-Sinai. «  Les résultats de Cedars-Sinai n’ont pas indiqué si la souche était plus mortelle que les formes actuelles du coronavirus  ».


    Alors que la souche CAL.20C était presque inexistante en octobre, 36,4 % des échantillons de virus provenant de patients de cet hôpital au cœur de Los Angeles ont été trouvés porteurs de la souche en décembre, mais aussi 24 % de tous les échantillons du sud de la Californie (comtés de Kern, Los Angeles, Orange, Riverside, San Bernardino, San Diego, San Luis Obispo, Santa Barbara et Ventura).


    «  Notre but était de chercher des personnes porteuses du variant britannique. Nous n’en avons trouvé que quelques-unes, ce qui signifie que nous ne sommes pas trop exposés aux souches venant des autres pays. Mais à notre grande surprise, nous nous sommes aperçus que la Californie avait produit son propre variant  ».


    Plus inquiétant, les chercheurs pensent que la souche CAL.20C pourrait être apparue au mois de juillet, mais être restée en sommeil jusqu’à fin novembre, avant de se propager à toute vitesse. «  Ce qui signifie que d’autres variants peuvent également être prêts à exploser. Nous avons d’ailleurs pu déterminer que la souche californienne avait produit cinq sous-variants. Cette capacité à générer ses propres mutations est très alarmante  : le virus progresse avec trois ou quatre coups d’avance sur nos recherches  ».


    L’une de ces mutations, nommée L452R est extrêmement active et s’est déjà propagée dans le pays. Quant à CAL.20C, des patients en ont été trouvés porteurs de l’autre côté des États-Unis, en Arizona, Connecticut, Maryland, New Mexico, Nevada, New York, Texas, Utah, Washington, District of Columbia, Caroline du Nord et Wyoming, mais aussi à l’étranger, notamment en Océanie.


    «  Nous ne sommes pas certains de ce que l’apparition de cette souche et de ces mutations signifie en termes d’infectivité et de résistance aux anticorps  », explique Wenjuan Zhang, coauteur de l’étude et professeur adjoint au Département de pathologie et de médecine au sein du laboratoire, à Cedars-Sinai.


    «  Mais il semble sûr que ce variant est plus agressif et plus contagieux  ; même pour les enfants, lesquels connaissent de sévères troubles respiratoires. À regarder les chiffres de l’augmentation des décès, il est aussi permis de penser qu’il est plus mortel. Cela demande une étude de suivi sur le plus long terme. Mais le temps presse  ».


    https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/covid-19-le-variant-californien-seme-la-panique-aux-etats-unis-et-se-multiplie-7127867


    • Adèle Coupechoux 25 janvier 21:35

      @BA

      Manque plus que le variant de la mort....Avec la danse macabre que vous nous servez presque tous les soirs...
      Variant argentin pour un tango ? Cela nous changerait...


  • Adèle Coupechoux 25 janvier 21:30

    @George L. ZETER

    Celui qui est à craindre, désormais que nous avons fait le tour de monde, c’est le Mars Variant avec tous ces crétins qui vont s’installer bientôt chez lui. Il n’y aura plus que des zones rouges. Delfraissy, le con de l’année a déjà son billet aller...C’est sûr qu’il y aura aussi un con variant. 


  • Emohtaryp Emohtaryp 25 janvier 21:47
    Les variants varient selon Véran…

    Ce qui prouve que les « variants » sont intelligents, eux au moins !

    Contrairement aux imbéciles qui ne changent jamais d’avis en racontant des bobards toute la journée....


  • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 08:04

    Il y a un an Veran bramait sur toutes les chaines que le masque ne servait a rien, combien de morts sur la conscience de cet odieux personnage qui devrait croupir en prison .... 


  • BA 26 janvier 08:41

    Covid-19 : les quatre courbes ci-dessous montrent toutes la même chose : en France, la troisième vague vient juste d’arriver. Le variant anglais est en train de se répandre sur tout le territoire français. La courbe la plus terrible est la courbe noire, la courbe des décès.


    Qui dit troisième vague dit « troisième confinement », mais le MEDEF refuse cette idée de « troisième confinement ». Emmanuel Macron va donc obéir aux demandes du MEDEF : Emmanuel Macron va attendre, attendre encore, attendre toujours, jusqu’à ce que la situation devienne intenable. Finalement, Emmanuel Macron perdra sur tous les tableaux : il aura le troisième confinement, et en plus il aura le déshonneur.


    https://covidtracker.fr/covidtracker-france/


    • Olivier 26 janvier 13:53

      @BA
      Et oui les « variants », qui tombent à pic pour relancer la psychose ! Il y a le variant Anglais, le Brésiilien, le sud-africain, en attendant le Guatémaltèque et celui de Rocamadour ou du XIXème arrondissement... Et à chaque variant il faudra un vaccin spécial, évidemment payé rubis sur l’ongle.
      Le paradis sur terre pour les entreprise pharmaceutiques, le tout orchestré avec complaisance par le Rothschild-boy Macron...


  • I.A. 26 janvier 10:31

    Très bel article, qui rend hommage aux médecins résistants, et que l’on prend grand plaisir à lire.

    Merci également pour les références.

    Rien de neuf quant aux mutations... mais qu’ils en fassent un tel pâté ne présage rien de bon pour l’avenir : ils semblent décidé à nous pourir définitivement l’existence...

    Lalanne a raison, il faut renverser ces sales petites merdes, ressortir les guillotines, et laisser les footballeurs jouer avec leurs têtes de cons !

    (Et dire que je suis contre la peine de mort... !)


  • Bertrand Loubard 31 janvier 18:19

    Connaitrons-nous jamais la vérité sur l’éventuelle « corrélation » entre l’apparition du Sida et la vaccination antipoliomyélitique ? Edward Hooper prétend que oui et, dans son troublant ouvrage « The River : A Journey Back to the Source of HIV and AIDS » -(Éditeur Allen Lane, 1999 - ISBN0713993359, 9780713993356 – Camp Lindi / Kisangani-ex-Stanleyville / Dr Hilary Koprowski + Dr Albert Sabin + Dr Jonas Edward Salk) pointe le laboratoire américano-belgo-congolais et ses « matières premières » pour la culture du Virus.
    https://www.courrierinternational.com/article/1999/12/09/l-origine-du-sida-en-question ?
    Là aussi un pygmée du Congo Belge de l’époque, qui aurait mangé du chimpanzé infesté par le SIV, aurait été le « patient 0 » contaminant la terre entière (en un peu plus de 20 ans de 1959 à 1981). Un million de Congolais, Rwandais et Burundais (dans la vallée de la Ruzizi, du lac Kivu au lac Tanganyika) ont été vaccinés entre février et avril 1958. Toute ressemblance avec les pangolins ou autres chauves-souris de Wuhan serait simplement fortuite ....
    Bien à vous.


Réagir