lundi 14 mars 2011 - par Paul Villach

Libye : un coup de poker diplomatique du président Sarkozy ?

En reconnaissant, jeudi 10 mars 2011, « le Conseil national de transition de Benghazi  » comme seul « représentant légitime » du peuple libyen, le président Sarkozy a surpris, et ce, pour au moins trois raisons :

1- d’abord, la France rompt avec un des canons diplomatiques intangibles qui commande de ne reconnaître que les États indépendamment des gouvernements qui les dirigent ;

2- ensuite, elle tourne le dos ponctuellement aux accommodements trouvés par nombre de dirigeants français et le dictateur libyen dont la réception fastueuse à Paris en décembre 2007 reste dans les mémoires, même si elle était une des contreparties de la libération des infirmières bulgares injustement emprisonnées ;

3- enfin, cette initiative audacieuse affiche la volonté française de se singulariser en ignorant la concertation de l’Union Européenne, et qui plus est, la veille d’une réunion extraordinaire du Conseil européen sur la Libye.

Comment expliquer cette initiative diplomatique spectaculaire du président Sarkozy ?

1- Premier objectif : corriger une diplomatie aveugle
 
Il ne fait pas de doute que le premier objectif de cette initiative est de corriger une routine diplomatique désastreuse qui a conduit la France à regarder passer les trains depuis trois mois dans les pays arabes et à se discréditer auprès de leur peuple : elle n’a pas su anticiper les révoltes successives qui s’y sont produites.
 
1- Des relations amicales entre politiques français et oligarchies dictatoriales
 
Des relations trop étroites établies entre le personnel politique français et les oligarchies dictatoriales expliquent en partie cet aveuglement. L’amitié entre l’ex-ministre des affaires étrangères Alliot-Marie et l’un des suppôts du régime tunisien, n’en est qu’un exemple. Quel politique d’importance ne passe pas ses vacances dans le luxe au Maroc ou en Égypte depuis trente ans ? L’ex-président de la République Chirac a connu des vacances somptueuses au Sultanat d’Oman ; et ne vit-il pas toujours dans un appartement sis Quay Voltaire à Paris, qui appartient à une famille libanaise richissime ?
 
2- Un moment bien choisi
 
- Sans doute cette reconnaissance de l’opposition libyenne peut-elle sembler voler au secours de la victoire : elle ne survient, en effet, qu’après que le pouvoir du dictateur Kadhafi a paru chanceler. Mais, à la différence de ses collègues en despotisme, Ben Ali et Moubarak, celui-ci dispose de forces militaires qui ne refusent pas de tirer sur les civils ou du moins qui ne sont pas sensibles aux pressions des États-Unis. Il est même en passe de reconquérir le terrain perdu, tant le déséquilibre des armes en présence est considérable. Les villes, dit-on, sont en train d'être reprises l'une après l'autre.
 
- C’est justement le moment qu’a choisi le président Sarkozy pour opérer cette percée diplomatique. Il peut lui être apparu comme décisif pour trois raisons.
 
* D’abord, dans la foulée des deux tyrans tombés sans coup férir, même si on a compté des centaines de morts, les USA et l’Union Européenne ont appelé au départ de Kadhafi. Mais ont-ils pensé qu’il allait tomber lui aussi comme un fruit mûr ? La contre-offensive qu’il a entreprise, montre qu’il n’en est rien.
 
* Ensuite ni les USA, ni l’OTAN ni l’Union Européenne n’entendent, cependant, intervenir militairement, ou du moins tant que ne seraient pas réunies des conditions longues sinon difficiles à satisfaire : ils souhaitent un mandat de l’ONU, l’aval de la Ligue arabe et un appel des insurgés libyens. Pendant ce temps-là, ceux-ci sont laissés désarmés face à la force brutale du dictateur bien décidé à vendre sa peau très cher. Seul, le Royaume-Uni se serait prononcé comme la France pour des frappes aériennes ciblées.
 
* On comprend dès lors que le président Sarkozy n’ait pas attendu la réunion extraordinaire du Conseil Européen pour prendre cette initiative personnelle. Il était à peu près certain qu’elle ne recueillerait pas l’unanimité du Conseil. Il avait donc tout intérêt à se singulariser.
 
II- Deuxième objectif : prendre date
 
On perçoit, en effet, le second but poursuivi : le président Sarkozy aurait voulu prendre date. Trois situations futures sont envisageables :
 
1- Ou les insurgés résistent à l’offensive du dictateur et finissent par le chasser. Dans ce cas, le président Sarkozy apparaîtra aux insurgés comme l’allié des heures difficiles qui restera dans leur mémoire : des relations étroites pourront alors être refondées avec la Libye nouvelle.
 
2- Ou les insurgés ne résistent pas à la force brutale du dictateur, supérieure en armes, et sont écrasés. Alors, le président Sarkozy apparaîtra comme celui qui avait vu clair. Et il pourra se retourner vers ses homologues européens pour les mettre devant des responsabilités qu’ils n’ont pas voulu prendre en temps voulu alors qu’ils les invitaient à le faire. Il peut gagner une crédibilité, fort utile aussi en politique intérieure à un an de l’élection présidentielle. Curieusement, la Libye aura été présente au commencement de son quinquennat et à sa fin.
 
3- La seule inconnue qui constitue le risque encouru par cette initiative, est la durée de viabilité du régime Kadhafi dans le cas de sa restauration dans un bain de sang. Peut-on raisonnablement penser qu’elle soit brève ? Rien n’est moins sûr. Après avoir gagné la guerre civile espagnole en 1939, le général Franco est tout de même resté au pouvoir jusqu’en 1975 en mourant dans son lit. Sans doute, Kadhafi a-t-il 69 ans et non 45 comme Franco en 1939, mais ses fils peuvent prendre la relève.
 
Tel est du moins l’hypothétique scénario que l’on peut bâtir avec les informations « profanes » dont on dispose. Elles ne sont évidemment pas aussi fiables que celles auxquelles doit avoir accès le gouvernement français. L’initiative diplomatique du président Sarkozy reposerait donc sur un coup de poker risqué sans doute mais permettant raisonnablement de miser sur des gains : faire oublier l’échec d’une diplomatie française aveugle et parier sur une Libye nouvelle après Kadhafi. Paul Villach


46 réactions


  • Fergus Fergus 14 mars 2011 11:08

    Bonjour, Paul.

    Bonne analyse.

    Cela dit, une fois encore Sarkozy en a trop fait en tirant la couverture à lui 24 heures avant un sommet européen. En admettant la pertinence du point n°1 (la rupture avec la tradition diplomatique de reconnaissance des seuls états), la bonne attitude eût consisté à annoncer qu’il allait soumettre cette reconnaissance des opposants libyens aux partenaires européens le lendemain.

    Le naturel revenant en chaque occasion au galop, Sarkozy a préféré jouer perso et s’est fait très largement tirer dessus à boulets rouges dans plusieurs pays de l’Union, Allemagne en tête. Résultat : une image brouillée pour une initiative plutôt bonne, encore que cela reste à confirmer sur le terrain libyen...


    • Reflexions 21 mars 2011 01:56

      J ai pas trop le temps ( rapport a mon boulot ) mais en faisant bref :

      - Toutes les guerres qu’ont provoquées, soutenues ou manigancées les USA, ont été faites pour assurer leur leadercheap sur la panète.

      Cela depuis plus d’un siècle

      La 1ere guerre mondiale ( attentat de Sarajievo ) , la 2 eme (avec le soutien à la montéee du Nazisme ) , la guerre d’Algérie (avec le soutien à la montée du FLN A ) , les guerres Arabes, la guerre des Balkans ( arrétée in extremis par Chirac ), et aujourd(hui la guerre de Libye( avec le soutien à la montée du CNL libyen ) .....

      Dans toutes ces guerres, un seul ennemi : l ’ EUROPE ! ! ! !

      La preuve en est si besoin : sur 27 pays européens, seuls 2 étaient pour : l’Angleterre et la France ( à son corps défendant ) .

      La position défendue par Sarkozy est donc anti- européenne .......

      Sarkozy devient donc le cheval de troie de l’Atlantisme US .......

       ............................................

      Pourqoi la Chine et la Russie se sont abstenues ?

      La Russie ? :
       
      Parce que si l’Europe des 27 s’affaiblit ( et ce sera le cas ) cela lui permettra de récuperer une influence sur ses ex-républiques soviétiques, et a terme sur l’Europe de l’Ouest ....et prendre le leadercheap sur l’Europe future de Brest à Vladivostok ....Donc, la Russie laisse filer la ligne et attend que le bouchon plonge dans l’eau pour ferrer .....
      C’est a la fois logique et cohérent .....

      La Chine ?

      Parce que, comme pour les USA, le vrai danger, c’est l’Europe .......alors, si il y a un clown qui fait le jeu des Anglos Saxons, tout seul comme un grand, avec comme corps diplomatique BHL, c’est pas la Chine qui va le contrarier ..... 

       .................................................


      Sarkozy est donc a dernière cartouche de l’Atantisme US .........

       ....................................................... ;

      Mais l’Atlantisme, en réalité est déja mort

      Il est mort à la fin du XIX em siècle, lorsque les mines d’Or du Nouveau Monde se sont taries .......

      En réalité, cela fait plus d’un siècle que l’on assiste à la naissance douloureuse et contrariée ( par les USA ) des Temps Nouveaux dont le centre geo-politique sera Euro-Oriental ....

      Ce Nouveau Monde des Temps Nouveaux ira de Rekiavik a Tamanraset et de Brest à Vladivostok ......

      Cela, les USA le savent depuis un siècle .....

      Et depuis un siècle, ils n’ont de cesse d’essayer de l’empécher .......

      Mais c’est perdu d’avance ......

      Aujourd’hui, ils ont trouvé un clowmn pur faire durer la farce encore un peu , mais bientot, c’est fini .

      Le Nouveau Monde Euro-Oriental est en train de naitre : on apercoit la Tête qui sort du vagin Méditerranéen .......

      Et le bébé sera magnifique .....................

      a plus



    • xray 14 mars 2011 19:05


      Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
      Ces évènements démontrent une nouvelle fois que les journalistes sont entièrement soumis aux intérêts des Américains. 

      Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès directe au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 

      Le réveil des maghrébins risque d’être douloureux. 
      La Libye n’est pas en proie à de simples manifestations ni à des émeutes mais à une véritable insurrection avec de vrais moyens militaires. 

      En Libye, qui fourni les armes ? Qui tue qui ? 

      Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
      Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 


      Le bourbier européen 
      http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 



  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 14 mars 2011 11:49

    Bonjour Paul Villach,

    Analyse plausible, voire réaliste, d’une situation fort complexe ...

    Mais comme vous le savez, les voix - ou les voies, c’est selon - du Seigneur sont impénétrables ...  smiley

    Sarkozy est-il vraiment dans le doute quant à la pérennité du régime de Kadhafi, comme le suggérait récemment le dessin de presse d’Herrmann dans la Tribune de Genève ?
    Voir ici.

    Cordialement !


  • manusan 14 mars 2011 13:19

    "Le dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, a exhorté dimanche la Russie, la Chine et l’Inde à investir dans le secteur pétrolier libyen, a rapporté la télévision d’Etat. « Lors d’entretiens avec les ambassadeurs (de ces trois pays), un appel a été lancé aux entreprises de ces trois pays pour qu’elles investissent dans le secteur pétrolier libyen »,"

    http://www.20minutes.fr/ledirect/686466/monde-kadhafi-invite-russie-chine-inde-investir-petrole-libyen

    c’est qui le COCU dans l’histoire ?


    • non666 non666 14 mars 2011 13:41

      Je pense que vient l’heure de la punition, en effet.

      la encore, L’immonde Sarkozy vient de servir les interets ennemis en continuant a affaiblir les positions de la France dans le monde en general et en Afrique en particulier.

      Entre les anglo-saxons qui progresse vers le centre du continent via leurs bases d’Ouganda du kenya et du Nigeria et les Chinois qui s’achetnt des morceaux entiers d’Afrique, le lieu de la prochaine grande bataille geostratégique est connue.

      Malheureusement pour nous, nous sommes priés de garder les « prisonniers/colons » sans les ressources de leurs terres...


  • furio furio 14 mars 2011 13:33

    Comment peut-on encore dire « le président sarkozy » ? le sarkygnolesque nabot n’est plus le représentant que de 29% de français qui continuent à lui faire confiance !! Les inconscients !

    Parler de « coup de poker » pour désigner une connerie de plus. Le sarkygnolo est venu dangereux pour le France, mais aussi pour le monde entier.
    Et enfin un petit rappel pour les va-t’en-guerre. Qu’avez vous recommandé lorsque les troupes sionistes nazillonnes bombardaient GAZA, faisant plusieurs DIZAINES DE MILLIERS DE Palestiniens ?


  • furio furio 14 mars 2011 13:34

    ...de morts ! 


    • ali8 14 mars 2011 14:04

      les sionistes « moinsent la vérité » smiley


    • furio furio 14 mars 2011 16:18

      et ils sont nombreux et bien payés pour moinsser et colporter leurs saloperies. A+


    • 2102kcnarF 14 mars 2011 13:52

      Si ce que vous dites eest vrai L’Egypte et l’Arabie Saoudite ont décidé de faire imploser la région .... ce que je ne crois pas ....


  • 2102kcnarF 14 mars 2011 13:50

    L’auteur fait une analyse compliquée d’un fait trés simple : Sarkozy est un con dans le meilleur des cas....ou un agent d’Israël dans le pire.


  • ali8 14 mars 2011 14:01

    je ne reconnais pas le gvt Sarko comme légitime il faut bombarder l’Elysée lol

    je donne 48h à Gagbo pour laisser le pouvoir à Ouattara

    Sarko veut imposer à des pays souverains des dirigeants qui lui conviennent pour piller les richesses avec ses amis

    pôôôvre France ridiculisée par ses dirigeants


  • LADY75 LADY75 14 mars 2011 14:33

    Lady Panam’ sinterroge :

    « Z’ai du mal à comprendre le but poursuivi par cette analyse de »Café du Commerce«  ?

    De la retap’ pour Nicolas Sarkozy ?

    On parle »diplomatie aveugle« , de »nombre de dirigeants français.. on cite Jacques Chirac, hébergé par une « richissime famille libanaise ».. jolie formule pour éviter de nommer le nom de Rafiq Harriri, président de la république du Liban victime d’un assassinat politiquecommandité par la Syrie.. On discutera peut-être des choix économiques de Mr Harriri.. mais difficile de faire entrer dans la case « dictateur du monde arabe ». Mr Paul Villach, à coup de délicates périphrases et de formulations zambigües , tente l’exercice !

    Sacrifiant quelques lampistes, dont « l’ex-ministre des affaires étrangères Alliot-Marie », notre romancier d’occasion se livre ensuite à un éloge de Nicolas Sarkozy, qualifiant son dernier coup de barre de navigateur à vue de « coup de poker diplomatique »... en faisant passer l’accueil en grandes pompes roitelet lybien à Paris comme une simple contrepartie de la liobération des z’infirmières bulgares« ..

    Nul doute que, dans un article à venir, il nous racontera comment l’ex-épouse de Jacques Martin (encore une femme apparemment émue par les pitres), génialement conseillée par sa moitié, parvint à faire cesser une monstrueuse injustice.

    Quel numéro de complaisance.. De quoi faire date dans les archives d’A.Vox.. Nicolas Sarkozy dédouané, par la grâce d’un papier de Paul Villach, de toute complaisance passée à l’égard des dictateurs d’outre-Méditerrannée. Et tout ceci, sans même faire tonner »métonymie«  »leurres divers" ou autres cache-misère de la pensée !


  • Mugiwara 14 mars 2011 15:47

    j’ai bien aimé l’article de mr paul villach. 


    vous critiquez le nabot, je veux bien, surtout qu’il gère maladroitement le pays surtout au niveau de la com. mais n’empeche que les usa ne peuvent plus aller en libye. ils ont déjà fort à faire avec l’afghanistan et l’irak. 

    sarkozy ne veut que servir ses interets et on se plaint qu’il fasse quelque chose à cause de ça ? pour une fois que ses interets sont conformes au souhait du monde. le monde entier veut se débarrasser de kadhafi, personne n’a envie de s’embourber. il y a un risque qu’on s’y embourbe c sur, mais, c mieux que rien. il s’agit là de défendre des valeurs auxquelles toute la gauche y croit. sarkozy fait une chose pour servir ses interets, ça a toujours été comme ça, et c bien pour ça qu’il sera sanctionné en 2012. 

    pour moi, c surtout pour laver son honneur de président, ou du moins sauver le peu qu’il lui reste. donc, même étant de gauche, je salue cette éventuelle initiative de ce nabot. 

    la liberté, on est bien contents de l’avoir ... 

    • Mugiwara 24 novembre 2012 18:13

      la liberté n’est pas chose facile à maîtriser, encore moins pour les ignorants. par ignorants, j’entends par là les personnes ne sachant pas clairement bien maîtriser les rouages. 




  • LADY75 LADY75 14 mars 2011 16:07

    Lady Panam’ se fait « Madame Irma » :

    Allez, laissons pas à notre visionnaire de service le monopole de l’extra lucidité... et annonçons dès maintenant que, questions frappes aériennes françaises.. le Mexique a intérêt à se mettr’ aux abris !

    Comme quoi, voyez, pas b’soin d’avoir roulé sa bosse de « Capri à Carnon » pour faire d’la géopolitique de comptoir !


  • furio furio 14 mars 2011 16:27

    y aurait pas un pays qui voudrait nous bombarder ? De grâce ! abrégez nos souffrances et pardonnons à ceux qui sont offensés mais délivrez nous du petit mal ! si vous plait


  • Martin D 14 mars 2011 17:30

    vous saviez que kadhafi était juif ?
    allez sur google, tapez kadhafi et juif, et vous verrez la video sur dailymotion et youtube
    on comprends mieux les 6000 morts...


  • ddacoudre ddacoudre 14 mars 2011 18:43

    bonjour paul

    ces juste qu’avec les seules infos médiatiques triées il est difficile d’échafauder sans risque des hypothèses, mais l’on ne peut mettre ben ali et moubarack sur le même plan que Kadafi, Kadafi est véritablement un dictateur, les autres avaient des constitutions démocratique qu’ils ont traité par dessus la jambes comme des autocrates qu’ils étaient.
    mais ce que j’ai trouvé dissemblable dans la révolte en lybie, c’est que les opposants soient en peu de temps structuré en armé avec des armes à leur disposition. ont ne peu pas dire que le scénario soit semblable à la Tunisie ou l’Égypte.
    quand à l’intervention du président, cela est bien qu’il se positionne du côté des insurgés, mais nous nous retrouvons avec la problèmatique qu’a connu notre pays lors de la guerre civile d’Espagne qui a vu la victoire de Franco.
    plus tard nous avons compris la nécessité qu’il y aurait eu d’aider les rouges, mais ce poser le même problème qu’aujourd’hui, celui d’un état qui n’a pas à intervenir dans les affaires intérieures d’un autre si elle ne lui cause pas un préjudice direct, et nous n’avons pas à choisir le dirigeant d’un autre état, sauf à estimer que nous avons à le faire quand une population veut accéder à la démocratie.
    cela se fait toujours de manière larvé, et de quel droit imposerions nous notre modèle.
    nous nous trouvons également avec la difficulté de ne pas rester inerte lorsqu’un état massacre les siens (c’est le rouanda par exemple).
    donc c’est bien d’avoir reconnu l’opposition à la dictature, mais le ferait-il en vers la Chine, l’avons nous fait avec IRA, le faisons nous avec l’ETA.
    il n’y a dans ce domaine malheureusement que des situations d’opportunités qui se dessinent lorsque les belligérants eux mêmes se positionnent.
    alors je trouve sa rapidité imprudente, nous avons été moins rapide pour reconnaitre la Palestine, ou l’ANC de Mandéla .mais je n’ajouterai pas d’huile sur le feu, car c’est moins la morale qui impose un choix que les rapports de force et les intérêts économique en l’état.
    cordialement.


  • agent orange agent orange 14 mars 2011 18:46

    Bonsoir Paul Villach

    Les forces de Kadhafi attaquent SURTOUT des rebelles armés. Si demain en France des insurgés lançaient des attaques armées aux quatre coins de l’hexagone, pourront ils compter sur le soutien de l’OTAN ? Je crois que le gouvernement rétablirait l’ordre par la force.
    En lisant entre les lignes, vous faites écho à John Yoo qui dans un édito du Wall Street Journal la semaine dernière, conseillait Obama d’ignorer la charte de l’ONU pour une intervention militaire en Libye. (John Yoo était le conseillé juridique de W Bush qui a coaché son administration sur les avantages à torturer les prisonniers)
    L’idée est reprise par l’impérialiste humanitaire Geoffrey Robertson dans The Independant qui déclare que « violer la loi internationale est légal ».

    Il est ironique que certains habitués à « casser » du musulman à longueur de posts, prennent partie pour les rebelles dont certaines factions sont des groupes islamistes. Le Libyan Islamic Fighting Group est par exemple derrière la prise d’assaut et le pillage de la garnison de Derna dans l’est du pays. (autre lien)
    De fait, il semble que l’OTAN utilise la même stratégie qu’au Kossovo dont les combattants islamistes d’Alija Izetbegovic avaient fait leurs classes chez Bin Laden en Afghanistan.
    Il est également ironique qu’Interpol ait émis une note orange contre Kadhafi, alors que ce dernier avait prévenu Interpol au sujet de Bin Laden ... en 1998. (page 6 du pdf). Interpol avait bien entendu ignoré le message de Kadhafi. On connait la suite.

    Enfin, faut il rappeler que Kadhafi fait une chasse aux émigrés clandestins candidats à l’Europe et fait même du chantage auprès de Berlusconi pour qu’il règle la note ?


  • agent orange agent orange 14 mars 2011 19:16

    Non seulement le « coup de poker » de Sarkozy est illégal (voir l’article bien documenté d’Emile Wolf) et son soutien au Conseil National de Transition est prématuré car ce groupe est larvée de querelles intestines et il n’y a pas de cohésion selon un article de l’ Associated Press.
    Au point où il en est (Sarko), le ridicule ne tue plus.
    A chacun son Kadhafi.


    • morice morice 14 mars 2011 23:31

      il pourrait dire que je l’avais annoncé...


      Wikileaks n’a pas fini de faire trembler les puissants. Et les menteurs également, ceux qui trompent tous les jours leur monde. Parmi ceux-ci figurent bien sûr des hommes d’Etat, mais aussi des hommes de religion, et parfois les deux à la fois, certains Etats ayant établi la prééminence de leurs leaders sur des bases religieuses. Les Emirats sont, dans ce sens, les victimes privilégiées de Wikileaks, qui a montré en effet leur incroyable duplicité. Depuis que Dubaï s’est effondré comme un château de cartes, on s’est aperçu (enfin) qu’il reposait véritablement sur du sable, et sur aussi pas mal de mensonges. En Arabie Saoudite, idem : la société présente deux côtés radicalement opposés : d’une part une jeunesse avide de vivre au XXIeme siècle, de l’autre un pouvoir tentant de la juguler avec des lois d’un autre âge. L’implosion est proche, tant cette disparité entre nouveauté et réaction devient flagrante. Le creuset de ruptures sociales prochaines existe dans ces pays, et il est navrant de constater aujourd’hui que ce tour de vis réactionnaire est récent : dans les années 90, tout le monde s’attendait à un affaiblissement de ce genre de gouvernement, reposant sur une surdité totale face aux aspirations individuelles. C’est un dernier sursaut, sans nul doute. Place à la future débâcle de ces sociétés féodales hors du temps.



    • bleu Marine 14 mars 2011 23:36

      Elle est voyante maintenant notre grenouille préférée ?
      Morice, la grenouille qui se prenait pour un bœuf ! 


  • Serpico Serpico 14 mars 2011 19:47

    l’auteur : « Premier objectif : corriger une diplomatie aveugle »

    ******************

    S’il corrige la diplomatie sans éliminer la cécité, ce n’est pas gagné.

    Il est vrai que des coups de pied se perdent.


  • Radix Radix 14 mars 2011 22:27

    Bonsoir monsieur Vilach

    Sarkosy gouverne, comme disent les anglais « par accident » !

    Un accident  : une loi !

    Bon maintenant qu’il se débat dans ses contradictions antérieures (dont les gens finissent par se souvenir... Tant elles sont rapprochées) il gouverne par : un problème, une connerie !

    C’est con ce mandat de cinq ans, on n’a plus le temps de faire oublier !

    Radix


  • docdory docdory 14 mars 2011 22:55

    Cher Paul Villach

    Je pense que cette opération diplomatique de Sarkozy, qui obéit effectivement à la logique que vous décrivez, est déjà en train de rater.
    En effet, un grain de sable totalement imprévu vient enrayer cette mécanique : le séisme et le tsunami japonais et ses conséquences nucléaires plus que fâcheuses.
    En effet, l’attention du public et des gouvernements de la planète est très largement, et même complètement, détournée de la guerre civile libyenne. Nul doute que le Colonel Kadhafi mettra à profit cette diversion qui s’annonce longue pour mener des opérations militaires d’envergure et se livrer à une répression effroyable, et ainsi reprendre le terrain perdu.
    Lorsque les problèmes japonais se seront stabilisés, on s’apercevra que Kadhafi aura écrasé son opposition représentée par le « conseil national de transition de Benghazi », reconnu en fanfare par Sarkozy.
    Il sera alors trop tard pour intervenir, et l’opposition libyenne, ou ce qu’il en restera, se souviendra avec amertume pendant de nombreuses années des rodomontades non suivies d’actes de Sarkozy.
    Si Sarkozy avait réellement voulu aider le peuple libyen, il aurait envoyé dans la partie libérée de la Libye , en toute discrétion et sans l’annoncer à qui que ce soit, un gros stock d’armes anti-chars, et de missiles anti aériens performants, et quelques conseillers militaires pour apprendre pendant quelques jours aux insurgés à s’en servir.
    La contre attaque de Kadhafi aurait échoué, le dictateur aurait probablement fini par être liquidé, et pour le coup, d’excellentes relations se seraient nouées avec un gouvernement issu de l’opposition libyenne. 
    En général les actions les plus efficaces ont les plus discrètes. Les véritables bienfaiteurs se gardent bien de faire de la publicité pour leurs action positives, ils se contentent de se satisfaire discrètement du résultat ...





    • agent orange agent orange 15 mars 2011 07:53

      Docdory
      Vous auriez voulu d’excellentes relations avec un gouvernement islamiste ? Je croyais que vous détestiez les islamistes ?
      Vous semblez ignorer la forte composante islamiste de la rébellion à Kadhafi.
      Votre ignorance et naïveté me laisse pantois.


    • agent orange agent orange 15 mars 2011 08:11

      Docdory

      Mieux vaut s’accommoder d’un diable que l’on connait, qu’un diable que l’on ne connait pas !

      Vous semblez ignorer la forte composante islamiste de la rébellion à Kadhafi.
      Donc vous auriez voulu d’excellentes relations avec un gouvernement islamiste et le peuple libyen sous le joug de la chariah ? Je croyais que vous détestiez les islamistes ?

      Votre ignorance et naïveté me laisse pantois.


    • docdory docdory 15 mars 2011 10:18

      @ Agent orange

      Par conséquent, un changement de régime en Libye ne changera strictement rien au danger islamique en provenance de ce pays !

    • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 15 mars 2011 12:00

      @ docdory :

      Vous avez tout à fait raison d’évoquer la diversion que constituent le tremblement de terre et le tsunami qui s’en est suivi au Japon, face à une éventuelle intervention militaire d’aide à la « révolution libyenne ».
      Cette catastrophe tombe à point nommé pour Kadhafi, non seulement pour les raisons évoquées, mais aussi du fait que la filière de production nucléaire est remise en cause, du fait de la sécurité, et affaiblie politiquement. Par conséquent, l’intérêt pour la filière thermique conventionnelle au fuel sera relancée. Les pays producteurs de pétrole seront courtisés et Kadhafi, revenu en position de force, sera réhabilité par la communauté internationale.

      Et la vie reprendra comme avant, on déroulera à nouveau le tapis rouge, couleur de sang, que le chamelier psychopathe foulera à nouveau de ses babouches ...

      Pour une intervention militaire internationale il est trop tard je pense, compte tenu des tergiversations ...

      Elle est pas belle la vie des Kadhafi ?


    • agent orange agent orange 15 mars 2011 13:00

      Docdory
      Avez-vous un lien un peu plus sérieux à me proposer au lieu de faire de l’auto-promotion ?
      Oui certains principes de la chariah sont appliqués depuis la mi 90, concessions que Kadhafi avait consenti aux tribus de l’est (celles qui se soulèvent aujourd’hui) dans un désir d’apaisement. L’héritier de Nasser avait du avaler quelques couleuvres en reniant quelques préceptes de son pan-arabisme socialiste.
      Vous y croyez, vous, aux déclarations de ce guignol dont la garde rapprochée est un bataillon de James Bond Girls ?


    • agent orange agent orange 15 mars 2011 13:30

      Elle est pas belle la vie des Kadhafi  ?

      Extrait de la fiche Wikipedia concernant son fils Saif al-Islam

      « Saïf al-Islam Kadhafi a eu une liaison en 2006 avec l’actrice israélienne Orly Weinerman[5]. Il est connu pour ses frasques dans les capitales européennes, notamment à Paris. Pour son trente-septième anniversaire, il organise une grande réception au Monténégro en 2009. Les milliardaires Peter Munk et Oleg Deripaska, ainsi que le prince Albert de Monaco figurent parmi les invités. Certains arrivent en jet privé, et sont installés à bord de deux immenses yachts ancrés devant le Splendid Hôtel de Becici, endroit où se tint la réception. Il a donné aussi de somptueuses soirées à Monaco ou à Saint-Tropez[6] ». fin de citation

      ... pour plus détails : Saif al Gaddafi birthday’ party (dommage, il n’y a pas les photos, mais elles doivent pouvoir se trouver dans n’importe quel site ou revue people)

      Alors Docdory, toujours islamistes les Kadhafi ?


  • Sachant Sachant 15 mars 2011 00:26

    Le poker, c’est bon pour les neo-libéraux
    Qui s’enrichissent au frais des autres
    Bref, sans créer de richesse

    Et SARKOZY, à part nous dépouiller
    Ici ou là
    J’ai pas bien compris ce qu’il était apte à faire

    Alors SARKOZY qui vote pour les morts
    Je vois pas bien l’intérêt...


  • moebius 15 mars 2011 00:32

     A force d’analyse géo politique bientot on va apprendre que ce coup de poker est destiné a remporter le canton de Buvron la Motte dont le précédent candidat élu est le fils du pharmacien de la rue de l’église juste ne face la quincaillerie de l’Edmond qu’a sa fille qui couche avec le le Robert qui pense qu’a boire


  • EdmondDantes 16 mars 2011 12:03

    The Fish



  • Ariane Walter Ariane Walter 20 mars 2011 03:07

    C est pas tout simplement qu Israel est notre chef a tous et qu il a envoye Sarko et les US, ses feaux, pour bosser pour eux ????????????????
    Sarko a enfin eu une mission de ses chefs !
    Youpeeeeeeeeeeeee !!!!

    Ah ! Propagande !


  • Ariane Walter Ariane Walter 20 mars 2011 03:09

    Il y en a qui croient encore que Sarko prend ses decisions tt seul ?????
    C est « la semaine de Suzette » ici ?


  • eric 20 mars 2011 14:23

    ! !!! Répéter des erreurs ne les rends pas vraies. Qu’est ce encore que cette histoire de non anticipation ? Personne n’a anticipe quoi que ce soit. La diplomatie française a réagit plus rapidement que par exemple, l’internationale socialiste, qui n’a découvert que Moubarak et Ben Ali était des tyran qu’une fois qu’il avaient perdu le pouvoir. Vu de dimanche, on le sentiment que la diplomatie francais anticipe au minimum aussi bien que l’auteur, ce qui n’est evidemment pas grand chose.
    Enfin, et sans revenir sur le reste, la comparaison avec Franco, grand officier réputé républicain, qui, porté par un grand mouvement populaire, a su sauver son pays de la dictature bolchevique, avant d’organiser la reconciliation nationale, la sortie du sous développement, et préparer une transition démocratique me parait déplacée ou en tous cas inversée. EN Libye, on aussi affaire a des rebelles nationalistes se dressant contre un pouvoir qui s’affiche socialiste. D’ailleurs, Chavez ne s’y trompe pas, lui....Le gouvernement soi disant républicains, prisonnier des ses tendances idéologiques dures, avec ses mercenaires étrangers, souvent rémunéré par l’URSS, se livrant a de véritables pogrom et génocides sur les populations civiles, a des persécution religieuses digne de l’Union soviétique. Kadhafi finira peut être comme ce gouvernement, en s’enfuyant avec le trésor de guerre du pays, dont on entendra plus jamais parler, même si on aura de bonne raison de croire qu’il n’a ps été perdu pour tous le monde.


  • Bleu Montréal 20 mars 2011 14:26

    Honte à ce chien de Sarkozy. Honte aux Français qui l’appuient !

    Certains Français n’ont pas conscience que leur pays vient de déclarer la guerre à un pays souverain qui ne lui a rien fait, sous couvert de l’ONU.

    Si demain Kadhafi arrive à lâcher quelques bombes sur Marseille, Nice ou la Corse, vous êtes prêts à assumer ? Parce ce sera son droit de répliquer, c’est ça la guerre.


















  • Hijack Hijack 20 mars 2011 17:26

    Cette opération devrait plutôt s’appeler :

    « Opération ... Kadhafi/Sadam Hussein ... même combat ...  »

    Alors comme ça, la coalition attaque celui qui se plaint d’être attaqué par Al Quaïda ...
    C’est l’agression la plus idiote qui n’a jamais existé ...
    La France ne s’en sortira pas rehaussée ... si elle s’en sort ...

    Raids en Libye
    Washington regarde se lever « l’aube de l’odyssée » africaine (Odyssey Dawn)
    par Thierry Meyssan

    http://www.voltairenet.org/article1...

    Washington regarde se lever « l’aube de l’odyssée » africaine, par Thierry Meyssan
    Dimanche, 20 mars, 2011 ⋅

    Extrait :

    Les frappes françaises sur la Libye ne sont pas une opération française, mais une sous-traitance de l’opération Odyssey Dawn placée sous l’autorité de l’US AfriCom. Elles n’ont pas pour objet de secourir les populations civiles libyennes, mais elles prétextent de la situation pour ouvrir la voie au débarquement des forces états-uniennes sur le continent noir, observe Thierry Meyssan.

    2ème journée de frappes aériennes Libye
    Quelques infos triées sur France Info ...
     
    - Cité par l’agence Isna, le porte parole de la diplomatique iranienne « soutient les revendications légitimes des Libyens » face à Kadhafi mais doute des intentions des Occidentaux, qui "en réalité cherchent leurs intérêts et notamment pour établir des bases militaires afin de poursuivre leur politique colonialiste..."

    - La Ligue arabe critique les bombardements de la coalition internationale

    - La Russie appelle la coalition à cesser de recourir à la force de manière « non sélective » et de faire ainsi des victimes civiles en Libye.

    - Le chef d’état-major interarmes de l’armée américaine, l’amiral Mike Mullen, juge sur CBS « très incertaine » l’issue de l’opération militaire en Libye. Il estime qu’elle pourrait déboucher sur une impasse.

    - Interrogé par la chaine de télévision américaine ABC, Seil Al-Islam, un des fils de Kadhafi, a exclu d’abattre des vols civils en Méditerranée en représaille à l’opération militaire en
    cours.

    - Les pro-Kadhafi sont entrés dans Misrata, une ville, située à moins de 220 km à l’est de Tripoli, selon des habitants.
    Les blindés sont arrivés malgré des tirs effectués la nuit dernière par les forces occidentales.
    "Des combats se déroulent entre les rebelles et les forces de Kadhafi. Leurs chars sont dans le centre de Misrata. Il y a tant de victimes que nous ne pouvons les compter", a déclaré par téléphone à Reuters un porte-parole des insurgés, Abdelbasset.

    - Les Etats-Unis disent surveiller de très près les stocks de gaz moutarde de la Libye. « Il y en a une certaine quantité en stock’ » confesse le plus haut gradé américain, l’Amiral Mike Mullen

    - Selon l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), que la Lybie a rejoint en 2004, le régime du colonel Kadhafi dispose toujours de plus de 10 tonnes de ce gaz mais a détruit les munitions qui permettent de les
    utiliser.


  • Bleu Montréal 20 mars 2011 18:35

    Après Georges Bush fils, on a trouvé le nouveau boucher du camp ultra-libéral : Sarkozy !

    J’en reviens pas, j’aurais jamais pensé que la France allait déclarer la guerre à un pays souverain de mon vivant ! Que devient la France ? C’est très inquétant.

    Électeurs et citoyens Français, réveillez-vous, révoltez-vous ... avant de recevoir des bombes sur la gueule (alors que en majorité, vous êtes contre cette guerre, contre ce pseudo-président illégitime)







Réagir