vendredi 18 novembre 2011 - par Ornithorynque

Luciano Benetton, l’argent qui salit, l’argent qui corrompt, l’argent qui méprise

Le Mépris, l'Hypocrisie, et la Lâcheté : de belles valeurs pour une marque !

Luciano Benetton, et avec lui un certain, capitalisme prêt à tout détruire pour accumuler plus (ce qui n'est pas le cas de tout le capitalisme, entendons nous bien) vient de pousser la Tartufferie à des sommets que Molière n'aurait pas imaginé.

Et tous les petits clercs qui le défendront, ne comprennent pas qu'ils sont justement du côté de l'institution, du pouvoir, de l'argent, comme l'Eglise pouvait l'être il y a 4 siècles. Ce qu'elle n'est plus.

 Il y a suffisamment d'article sur l'image pour ne pas être un de plus à la commenter.

Non. Il n'y a qu'une chose à commenter, ou plutôt 3 : Le mépris, L'hypocrisie, la lâcheté.

- La première c'est le MEPRIS . Le nom de la Campagne est "UnHate". Mais Luciano Benetton se fout éperdument  de la cause qu'il défend : que ce soit le sida, le microcrédit, ou aujourd'hui la Paix. Jamais une seule des campagnes de Benetton n'a servi une autre cause que la valeur de l'action Benetton.
A Noter : l'origine de la mésentente entre L'église et le recteur de la Mosquée du Caire, c'est juste le massacre de 20 Coptes a dans une Eglise d'Alexandrie aux cris, non dénoncés par le recteur, de Allah Akbar...

A Noter au passage   : Il y a 3 semaines, a eu lieu a Assise une réunion de dialogue entre toutes les religions du monde pour que celles-ci sachent se méfier de la façon dont les politiques les manipulent pour servir leurs intérêts. Il me semble que c'est là que la paix se construit !

 Les religions savent que ce qui tue, ce n'est pas la religion, mais la façon dont elle est instrumentalisée à grands coups de propagande, provocation et manipulation...

Mais de cela Benetton ne dit pas un mot. C'est trop compliqué pour vendre des pulls.

La seconde, l'Hypocrise , c'est le communiqué de Benetton, qui après avoir fait afficher sa campagne sur le pont Saint Ange à Rome se déclare "Désolé que cette image aie pu choquer la foi des fidèles". avant de déclarer, le buzz mondial étant lancé, qu'il retirait l'image de sa campagne.

On atteint là le sommet du faux cul, du tartuffe malfaisant qui provoque le scandale, la colère et fait l'ingénu. L'hypocrisie érigée en mode de communication.

La troisième, la lâcheté, c'est le silence des medias sur cette hypocrisie : La campagne Benetton est présente gratuitement dans les medias du monde entier, et pas un seul journaliste ni "expert media" pour relever le fait que "le retrait de la campagne était prévu dans le plan de com", comme l'a signalé le service de Presse du Vatican qui semble moins stupide que certains voudraient le faire croire...

J'attends avec impatience le mode juridique par lequel le Vatican compte attaquer cette campagne . Je suggère une demande de dommages et intérêts de 1 à 2 Milliards d'Euros pour détournement d'image à des fins commerciales.

Cela  aurait deux avantages : d'abord  toucher Luciano Benetton au cœur puisque celui ci a une forme de portefeuille, et aussi collecter beaucoup d'argent...

En effet, Comme L'Eglise Catholique est la première organisation Mondiale pour ce qui est de la prise en charge des malades du Sida (26% des malades du Sida dans le monde sont soignés par les ONG Catholiques... ce qui leur donne entres autres une certaine légitimité lorsqu'il s'agit de parler de prévention ), elle pourra reverser l'intégralité des dommages et intérêt pour cette cause.

Cet argent là pourrait être plus utile que dans les poches de ce vieux beau au visage ravagé par les vices que je devine nombreux !

Désolé, c'est écrit un peu vite, mais je suis agacé.



39 réactions


  • gaspadyn gaspadyin 18 novembre 2011 09:18

    D’accord avec vous, Ornithorynque !

    Il ne s’agit pas de caricatures destinées à illustrer certaines publications de presse, mais juste de pub pour une marque.

    Et dans ce cas là, je pense que c’est choquant, pervers, immoral et agaçant.

    Etant totalement et tranquillement athée ( ou agnostique, je n’ai pas tranché et ça m’est égal) je ne défends aucune croyance, aucun intérêt confessionnel, pourtant j’espère que l’Eglise suivra votre conseil, pour se défendre et obtenir réparation.


  • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 09:28

    Oui, ce sera rigolo... du strict point de vue juridique et droit à l’image...


  • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 09:31

    Et d’abord, les pulls Benetton boullochent.


  • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 11:19

    C’est vrai, j’avais fait la réflexion précédemment, Charlie Hebdo, avec ses 40 000 exemplaires (VS 400 000 pour les caricatures il y a 6 ans) et sa chute de lectorat, était dans une problématique probablement commerciale.

    Reste que les pulls Benetton Boullochent !
    Et que l’encre de CH tache les doigts.


  • wesson wesson 18 novembre 2011 11:20

    héhéhéhé,

    c’est même pas l’imam Ahmed Al-Tayeb qui a porté le pet cette fois çi...

    Même Caroline Fourest a ramé sec ce matin sur Inter, on sent qu’elle était toute colère de ne pas pouvoir affirmer que c’est encore une fois le coup des barbus qui ont fait cramer Charlie !


  • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 11:33

    D’autant plus que il n’y a pas de censure, juste une institution qui menace une marque commerciale parce que celle ci manipule l’image d’une personne sans demander son autorisation.

    La question est aussi de savoir, pour tous ceux qui s’indignent de cette protestation, si il est désormais possible, pour n’importe quelle marque, d’utiliser sans autorisation l’image de n’importe qui.

    Tenez, par exemple, demain, Justin Bridou fait une grande campagne d’affichage avec un montage ou on voit Brad Pitt tendre une tranche à un ami.

    Bien sur, on mettra UnHate comme claim en expliquant que c’est une campagne pour la solidarité universelle !

    Si Brad Pitt fait un procès à Justin Bridou, ça s’appelle quoi ? de la censure moyennageuse ?


  • chantecler chantecler 18 novembre 2011 11:48

    A quoi bon relever la perversité complète des ces publicitaires .
    Ce sont des psychopathes et plus on parle d’eux plus ils sont satisfaits , c’est le principe même de la publicité .
    Il faut leur cracher à la figure .


  • Montagnais Montagnais 18 novembre 2011 12:36

    « Benetton piège à cons » (dany le Bouge). 


    Beau portrait charge l’Auteur, à point.

    Aujourd’hui, et par souci - au combien nécessaire ! - d’économie, tartinons les reliefs..

    Aujourd’hui, on tracte, dans toutes les langues : листовки пропаганды, volantino di propaganda.. Seguela sera content et fier de nous, Benetton aussi.


    Nous les déserteurs du système sommes les 1%.. Prochaines actions publiques les 25 et 26 novembre, Buy nothing day« . On a le droit ? Non ? 

    ..ça vaut aussi pour Benetton, d’autant mieux qu’on l’achetait pas déjà.


    On a pas d’autres objectifs que la désertion de la dictature de la surconsommation. Cette observation s’accorde bien avec les vôtres.

    Notez bien que l’action est aussi au quotidien : on joue plus avec les banksters, publicitaires, industries des amusements publiques, castes politiques baignant dans le fric, sport spectacle, spectron et pistons »promotion« , »vacances de rêve à Kokopipi« , bling-bling à l’infini, Benetton et compagnie.. 

    On tire pieds de nez et bras d’honneur aux nouveaux führers mis en place par »les marchés« et les spéculateurs déchaînés.

    On tire pieds de nez et bras d’honneur à toute la publicité.

    On est les »illuminés adeptes d’un autre monde" (comme dit Madame Presse Pipi..)..

    Les décroissants, les décadents, les pire je-men-foutistes que le système ait rencontré sur sa route, les fin-irrécupérables, les têtes-de-bois, les saboteurs du boxon, les saboteurs de Benetton.. 

    On veut plus être les bidasses du Kapitalisme, danser en rang, en uniforme lagerfeld, coûteux et grotesque, ni Benetton tout aussi con..

    On est les 1¨% nous aussi, mais dans l’autre plateau de la balance.

    Bien sur qu’il faut aller à la Défense demain 19.

    Mais l’essentiel est de miner la satrapie de l’intérieur, protégé des coups, anonymes.

    C’est ce qui va manquer, ce 1% précisément, à la théorie dictatoriale de l’oligarchie financière pour qu’elle puisse se maintenir la tête hors de l’eau (vous savez ?.. Ces 1% de croissance obligatoire mini).

    Occupy Wall Street a montré le chemin : occupy tout !

    Une idée simple : si demain la Défense produisait 100 video comme celle-ci sur Youtube ? Belles filles, good guys.


    Ou comme celle-ci, topless, Benetton-free :


    C’est ça qui terrorise le Léviathan : l’impossibilité d’identifier ses ennemis, mais les sentir partout, l’impossibilité de les exterminer d’un coup de dent, ou par sicaires interposés.

    Le Léviathan est à l’agonie.. A fait trop de conneries ! Excès d’hypocrisie comme le montre votre papier.

    On dira même que c’est notre faute - ou notre victoire ? - nous les petits, les 1%, les sans-voix, les sans-argent, les sans-Benetton, les sans Rolex.

  • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2011 12:39

    le seul but de toutes les campagnes de Benetton est de choquer , simplement pour marquer les esprits et fourguer ses pulls hors de prix aux bobos .
    je suis athée mais je trouve ces nouvelles affiches d’un total mauvais goût .
    il n’y a pas d’humour là dedans .


    • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 12:47

      Le coup de pied de l’âne vient de Toscani !

       « Cette campagne est pathétique et Vulgaire, c’est du bricolage de première année d’école de communication sur photoshop »

      C’est cruel.

      En plus, les pulls benetton boullochent.


  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 18 novembre 2011 13:11


    Apparemment, cet article est le RDV des petites chattes. On s’offusque d’un rien...

    Alors laissez-moi vous rappeler quelques vérités essentielles :

    L’ Église Catholique est une entreprise criminelle devant l’Histoire :
    ° Massacres de l’Inquisition, dictature féroce perpétré par le clergé
    ° Crime des croisades, summum d’intolérance, de violence et de cupidité
    ° Massacre des Cathares... et de bien d’autres encore
    ° Chasse aux sorcières : 1 mio de femmes violées, torturées, et tuées en europe...
    ° Enrichissement illégitime à travers tous ces crimes

    Et après on s’indigne pour un petit bisous ?
    C’est vraiment nul, comme attitude...

    Vraiment nul.


    • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 13:19

       Alexis, dans votre présentation on lit « journaliste citoyen artiste imprévisible »

      Je vous suggère de corriger en indiquant plutot : « prévisible »


    • 23101925 23101925 18 novembre 2011 14:44

      Vous avez tiré plus vite que nous.


      « Journaliste, citoyen, artiste » : 3 impostures évidentes de gnasse qui joue avec les haut talons de sa maman.

      Trissotinet irait bien à ce minuscule bobocule qui est une entreprise criminelle à lui tout seul.

      Enfin, s’il pouvait. Ce louf bigot de Monsieur Luciano, ce ridicule accusateur de 20 siècles de civilisation. 

    • Serpico Serpico 18 novembre 2011 16:28

      Alexis

      L’auteur ne se rend même pas compte qu’il pratique exactement ce qu’il dénonce.


    • bipdan 18 novembre 2011 16:49

      Pour partager votre avis, il faudrait que ce que les actes que vous critiquez soit le lot de chaque croyant. Ca n’est pas le cas, je suis chrétien, et ne suis parti ni jamais ne partirai en croisade. Et même si je n’étais pas chrétien je suis en mesure de comprendre le malaise ressenti par tout ces gens qui encore une fois a titre individuels ne sont en rien responsable de massacre passée.

      La situation est bien différente pour les communicants de Benetton, ils sont bien conscient du malaise qu’ils vont générer et l’assume pleinement.

      Je doute donc fortement que la plupart des individu sous confession cautionne a titre personnel les massacres passés au nom de leur église.

      Par contre si à l’inverse vous doutez de la mauvaise fois de ces communicants, vous êtes un parfait naïfs tout prêt à agir pour les puissants de ce monde, peut être même en croyant faire l’inverse (c’est beau).


  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 18 novembre 2011 13:11

    Encore un mot :

    J’adore tout ce que fait Luciano Benetton !!!


  • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 13:19

    Alors vous adorez les pulls qui boullochent.

    Chacun son kif.


  • LE CHAT LE CHAT 18 novembre 2011 13:32

    c’est pour quand DSK en train de se faire pomper en peignoir Benetton ?  smiley smiley


  • cslaoui cslaoui 18 novembre 2011 14:04

    Benetton est une marque sur le déclin et pour relancer les ventes on fait du buzz,
    Benetton fait fabriquer ses produits dans des usines au maroc et revend ses produits 10, 20, 50 fois plus cher à des benêts occidentaux qui trouvent que c’est bien d’acheter du benetton parce qu’ils ont vu des images « choquantes ». Benetton pour moi c’est boycott


  • BARTH 18 novembre 2011 14:58

    Si si, la religion tue !

    Encore heureux que les ong catho se préoccupent du sida, après que le pape ait largement contribué à sa diffusion, notamment en Afrique, en interdisant l’utilisation du préservatif.

    Oui, je sais la fidélité, etc, etc ...


    • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 15:16

      Arriver à dire 3 conneries dans 1 seule Phrase, quel talent !

      - Connerie N° 1 « Le pape a largement contribué à sa diffusion » . Ah bon, il serait un DSK caché au Vatican ?
      - Connerie N° 2 « En Afrique » . Seuls 15% des africains sont catholiques.
      - Connerie N°3 « En interdisant » . Le pape ni l’église n’ont jamais interdit le préservatif. Je vous met au défi de trouver une seule déclaration en ce sens.


  • Serpico Serpico 18 novembre 2011 15:19

    L’auteur : "l’origine de la mésentente entre L’église et le recteur de la Mosquée du Caire, c’est juste le massacre de 20 Coptes a dans une Eglise d’Alexandrie aux cris, non dénoncés par le recteur, de Allah Akbar...« 

    *****************

    Et avec un tel numéro d’escamotage, vous prétendez dénoncer »la tartufferie« de Benetton ?

    La haine est plus ancienne et se lamenter sur le sort des coptes en Egypte n’est que la énième larme acide de crocodile servant à surcharger le »casier judiciaire" des musulmans.


    • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 15:27

      On s’est mal compris.

      Il est évident que ce ne sont pas « les musulmans » qui ont massacré ces coptes (que je ne connais pas d’ailleurs), mais une bande d’excités.

      Bon, ils criaient Allah Akbar, je n’y peux rien. Mais Il y a des cons partout même chez les musulmans.
      Désolé, chacun les siens !

      Je ne charge le casier de personne, je rappelle d’ou vient la controverse.


    • lemouton lemouton 19 novembre 2011 10:10

      àSerpico

      Et oui les faits sont têtus... aux musulmans à virer, eux même, leurs brebis galeuses...


  • misajour 18 novembre 2011 15:41

    Je vous cite :
    « Il y a suffisamment d’article sur l’image pour ne pas être un de plus à la commenter » ??????

    Que faites vous donc là « Ornithorynque » à vous creuser le bulbe pour pondre un article en contradiction avec l’une de vos première phrase.
    Il est vrai qu’avec un pseudo à bec de canard et queue plate, ça sent la.paléontologie, pas facile de s’adapter.......
    Finalement, vous m’avez convaincu, je vais acheter du Benetton 


    • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 16:09

      Hello Misajour.

      Je n’évoque pas l’image, Toscani s’en est chargé.

      Pour ce qui est de vos emplettes, c’est exactement ce que l’on attend de vous.

      Mais je vous préviens, ça boulloche.


    • misajour 21 novembre 2011 11:19

      j’adore !!!! quand ça bouloche...


  • Marc Bruxman 18 novembre 2011 15:41

    Ben c’était pourtant drole de voir le pape fers un gros bisous à l’immam. Vu l’actualité du moment j’ai trouvé ca très gai, sans aucun jeu de mot ;)

    Le pape portera surement plainte pour son droit à l’image, ca lui fera une pub supplémentaire et effectivement c’est cool pour lui car elle passe gratos dans tous les médias et que tout le monde a vu cette pub. Quand à l’amende, elle est surement déja au budget de la campagne. Ca me rappelle quand on fesait des soirées étudiantes et qu’on foutait du gros son à en réveiller les voisins en plein Paris. Ils envoyaient les frics et on s’en branlait c’était compris dans le budget. Ceux qui venaient payaient l’amende avec leur entrée.

    Cela dit la prochaine fois pour choquer, il faudra que le pape et l’imam s’enculent et ca va être plus dur à faire passer au bureau de vérification de la pub.


  • Ornithorynque Ornithorynque 18 novembre 2011 16:06

    Buxman.
     
    Je ne sais pas comment dire.
    Votre billet est tellement... drôle, amusant, impertinent.
    D’ailleurs, il y a un smiley. C’est dire.


  • joelim joelim 18 novembre 2011 19:08

    Pour être obligé de faire de la pub comme ça c’est que ça doit vraiment être de la merde ces pulls Benetton ! Qu’on se le dise !


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 novembre 2011 21:53

    @ l’auteur

    Concernant Benetton vous avez raison sur les trois points.

    Mais vous avez tort sur le reste  : le mépris, l’hypocrisie et la lâcheté sont tout autant du côté des religions.

    Plus que jamais, même, depuis que c’est le cardinal Ratzinger qui a été élu pape.

    C’est-à-dire celui qui a justifié et « re-dogmatisé / re-sacralisé » la croyance dans la volonté criminelle du Dieu des juifs et des chrétiens.

    C’est bien toujours cette croyance religieuse qui tue.

    Et la réunion d’Assise fut une fois de plus une réunion de complices hypocrites.

    Mais la lâcheté caractérise aussi les médias sur ce point précis : ils trouvent toujours religieusement incorrect de le faire remarquer et s’en abstiennent.

    Y compris ceux qui ne cessent de « bouffer du curé » ou de râler contre les « intégristes », lesquels sont au moins beaucoup plus honnêtes, beaucoup moins hypocrites !


    • Ornithorynque Ornithorynque 19 novembre 2011 08:28

      Je ne suis pas d’accord avec vous.

      Il y a certainement eu des grands moments d’hypocrisie des religions, mais l’hypocrisie n’est forcément leur fondement.

      Les peuples n’ont pas besoin de croyance religieuse pour s’entretuer : Les génocides du 20 eme siècle n’étaient pas religieux, le Génocide Rwandais n’était pas religieux, les guerres pétrolières et minières du moyen orient et de l’Afrique ne sont pas religieuses...

      Je pense justement que des religions essaient de s’organiser aujourd’hui pour s’extraire des sphères du pourvoir et de l’argent.

      En tout cas, c’est plaisant de lire un post qui sache mettre en question les religions sans tomber ans des clichés inutiles. Je vous en remercie


  • moebius 18 novembre 2011 22:38

     Benetton face de con de toute les couleur, arlequin de mes deux, envoie moi donc un tes pulls de merde et je te fais ici le plus infecte des commentaire en ta faveur


  • Henri François 19 novembre 2011 08:17

    Pourquoi reprocher à un quidam riche d’afficher au Grand Jour les tartufferies que cachent dans l’ombre nos civilisations mesquines ?


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 novembre 2011 15:47

    @ Ornithorynque (et @ Serpico et lemouton)

    L’hypocrisie n’est pas le fondement des religions monothéistes. Elles furent selon moi, à l’origine, une avancée positive de l’esprit des hommes, une utile réflexion sur leurs capacités à tout comprendre. Une prise de conscience de leurs limites et la découverte de « la transcendance », comme on dit, qui est une bonne chose.

    Mais l’hypocrisie est devenue manifeste aujourd’hui parce que les institutions religieuses savent désormais qu’elles ont à choisir entre leur dogmatisme et le clair rejet de leurs croyances monstrueuses.

    Elles choisissent malhonnêtement le maintien du dogmatisme qui conduit à l’une des pires formes de violence durable (évidemment pas la seule comme vous le dites à juste titre) mais qui conforte leur confort « moral » et leur pouvoir temporel (*)

    Mais lemouton se trompe quand il répond au refus du réel de Serpico en évoquant les « brebis galeuses » de l’islam.

    Les islamistes violents ne sont pas des « déviants ». Ils sont fidèles aux consignes  criminogènes du Coran et ce sont, comme dans les autres religions, les institutions musulmanes qui sont les principales responsables de la violence religieuse effective puisqu’elles continuent de justifier et transmettre la croyance criminogène.

    Au risque de me faire détester encore un peu plus, je ne veux pas rater cette nouvelle occasion de reproduire une fois encore mes

    Neuf propositions pour sortir de la violence religieuse (décembre 2006)

    1/ La violence religieuse effective est toujours à la fois épouvantable et banale puisque les religions continuent d’enseigner que Dieu la commande ou l’a commandée

    2/ Ce sont les institutions religieuses qui continuent de croire fondamental de maintenir intégralement sacrés leurs textes contenant les bases de la violence religieuse

    3/ La nécessaire désacralisation de la violence religieuse suppose une radicale révision, par les institutions religieuses, de leur propre interprétation de leurs propres textes sacrés

    4/ Le maintien de la conception criminogène de Dieu, jadis sacralisée, et celui de la théologie criminogène qui la dogmatise ne sont nullement fatals

    5/ La paix et la protection des Droits de la personne humaine sont impossibles sans le rejet de la théologie criminogène

    6/ Les sociétés défendant les Droits humains doivent exiger des institutions religieuses qu’elles rejettent officiellement et sans ambiguïté la théologie criminogène

    7/ Le combat pour la désacralisation  de la conception criminogène de Dieu n’est pas un combat contre le tout des religions

    8/ Le choc des conceptions (pacifiste et criminogène) au sein des religions est le plus sûr moyen d’éviter le choc des civilisations

    9/ C’est en exigeant d’abord la désacralisation de la violence dans leur propre religion que les croyants pourront entraîner les pacifistes des autres religions dans la même exigence.

    (*)http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279&nbsp ;


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 novembre 2011 15:59
    Ah oui, si je colle un astérisque à une adresse électronique celle-ci n’est plus valable ! Il fallait lire :


  • Ornithorynque Ornithorynque 19 novembre 2011 19:20

    @pierre Régner ;

    On s’éloigne un peu de benetton, mais c’est pas plus mal.

    Vos 9 points sont plutôt rationnels ... mais pour prendr ela religion catholique au hasard, je ne vois pas en quoi elle ne repecte pas un seul de ces 9 points.

    Notamment parce que elle combine 2 points intéressants : la centralisation (qui interdit à n’importe quel adepte de la ncer sa petite croisade perso par exemple...) + l’absence d’armée (hormis les gardes suisse).

    La on arrive a une non violence qui la rend assez vulnérable d’ailleurs.

    Qu’en pensez vous ?


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 novembre 2011 11:10

    # Ornithorynque

    Oui, on s’éloigne un peu de Benetton, mais pas complètement du sujet. C’est parce que la religion n’est plus qu’un objet comme les autres pour les profiteurs de toutes sortes - dont les publicitaires et les auteurs dramatiques - qu’on ne se préoccupe plus de la pacifier.

    Or il est clair pour moi que, par exemple, le principal obstacle à la paix en territoire israélo-palestinien reste la vieille culture de la croyance criminogène par toutes les religions monothéistes.

    Le judaïsme, le christianisme et le bahaïsme enseignent toujours que Dieu a appelé des hommes à tuer d’autres hommes mais qu’il ne les y appelle plus.

    L’islam enseigne qu’il les y appelle toujours et les y appellera jusqu’à la totale soumission du monde à Allah.

    Vous avez raison, la centralisation a des aspects très positifs dans le catholicisme. C’est la raison pour laquelle, dans le texte que je vous ai conseillé, je dis que Benoît XVI est "le premier responsable de la violence religieuse".

    Il a la possibilité de faire rejetter une fois pour toutes la vieille croyance indirectement criminogène qui, après Vatican II, commençait à tomber en désuétude dans le catholicisme. Or son dogmatisme, son intégrisme, son fondamentalisme l’ont conduit a faire exactement le contraire : il a réanimé, « re-sacralisé » la conception criminogène.

    "Il le fit, certes, indirectement mais de manière parfaitement claire en réaffirmant que le Livre de Josué est aussi « saint » que tous les autres de l’Ancien Testament (passage 120 du Nouveau Catéchisme), que tous ces livres « ont Dieu pour auteur », sont jugés par l’Eglise "sacrés et canoniques« , »avec toutes leurs parties" (105), laquelle Eglise "n’accueille pas seulement une parole humaine, mais ce qu’elle est réellement : la Parole de Dieu« (104). Il le fit en réaffirmant que  »Dieu est l’Auteur de l’Ecriture Sainte en inspirant ses auteurs humains" et qu’il "donne ainsi l’assurance que leurs écrits enseignent sans erreur la vérité salutaire« (136), »tout ce qui était conforme à son désir et cela seulement" (106), qu’ils enseignent "fermement, fidèlement et sans erreur la vérité que Dieu a voulu voir consignée pour notre salut (107)"

    (extrait de : http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279  )

    Et, pour le cas où des incrédules ne voudraient voir dans ces affirmations que des bévues, des étourderies, un manque d’attention dans la reproduction de regrettables conceptions anciennes, je donne longuement dans ce texte des extraits de la Bible annotée de Jérusalem qui a suivi immédiatement le Nouveau catéchisme et qui « enfonce le clou ».

    Il n’y a pas la moindre ambiguïté dans la théologie ratzingerienne redevenue, quand le cardinal Ratzinger fut nommé pape, la très officielle théologie de l’Eglise catholique actuelle.

    Pour elle, DIEU A BIEN APPELE SES ADEPTES A COMMETTRE UN GENOCIDE AU MOINS, CELUI DES CANANEENS.


Réagir