lundi 3 décembre 2018 - par Serge ULESKI

Macron inflexible : y aura-t-il un 4è acte Gilets jaunes ?

 

        Les Gilets jaunes, cette alliance inédite du prolétariat et de la petite bourgeoisie - alliance multi-ethnique... contrairement à ce qui nous est présenté par les médias et le business show (Y Belattar et M Kassovitz) : un danger pour le Système.

 

___________

          

  Après l'intervention de Macron au G20 à propos de la situation française, force est de constater ceci : cet homme n'est pas un chef d'Etat et ne le sera jamais ; c'est un enfant-roi orgueilleux, défiant, arrogant, capricieux et irresponsable ; le pire des hommes dans la situation qui est celle de la France depuis 15 jours, pour ne rien dire des semaines qui sont encore devant nous qui peuvent s'avérer tragiques. Et rien ni personne, manifestement, ne lui fera changer d'avis (ni ne le sauvera à terme ; pas même sa « maman » qui, pourtant, l'accompagne partout !)

Lourde responsabilité que celle des médias (1) ainsi que de ceux qui ont fait de cet enfant gâté un candidat lors de la dernière élection présidentielle, lui laissant croire qu'il pouvait occuper la fonction de Président, mettant tout en oeuvre pour que MLP soit au second tour et ainsi, qu’il soit assuré d’être élu. Ces médias et ces hommes-là issus de la banque, de l'assurance, accessoirement de la politique, magnats des médias (2) et autres millionnaires, ont mis la France en danger pour le seul bénéfice de leurs intérêts financiers, pour d'autres... de leur carrière médiatique et/ou politique, tous au service d'une idéologie mondialiste scélérate - idéologie sans honneur ni justice -, et alors que nous étions nombreux à réaliser que cet homme sans expérience, sans culture politique ni historique quant à ce que cela implique d'être à la tête d'un Etat et de le servir (les épisodes Sarkozy et Hollande nous auront amplement éclairés à ce sujet), ne pouvait en aucun cas occuper l’Elysée.

Publicité

Et pour ce qui est de son gouvernement, de son chef…

 

            Difficile de ne pas déplorer à quel point le métier de journaliste s’est effondré sous le poids d’une caste qui n’est que la représentation de la défense de ses intérêts sur leur propre lieu de travail devant un micro et des caméras ; et tous se lèvent le matin avec une seule idée en tête : fustiger la moindre velléité de remise en cause des privilèges des classes supérieures ; car les privilèges de cette classe sont les leurs ; aussi, quiconque menace cette classe, menace le personnel médiatique : Elkrief sur BFM-TV demeure l’archétype du journaliste menaçant, le mépris chevillé au corps envers tous ceux qui refusent le statu quo : grévistes, syndicalistes, activistes ; c’est la raison pour laquelle tous sont bien plus à l’aise finalement face à MLP dont l’électorat, par leur vote, neutralise la gauche ; aujourd’hui, celle des Insoumis ; en revanche pas de cadeau pour un Mélenchon !

Au côté de ces hyper-cadres de l’information de classe, confortablement installés dans des studios radio et télé hyper protégés, leurs petites mains, prolétaires du journalisme payés un jour sur deux, sont envoyés au casse-pipe, à savoir : le terrain, là où une colère va croissante devant une organisation de la représentation du réel qui n’est, au mieux, qu’un mensonge par omission ; au pire, de la propagande de classe. Vous voyez : rien « de politique » dans tout cela mais… tout « de personnel »… sans aucun doute.

 

      Confrontés à des députés LREM et ministres godillots (hommes et femmes petites mains serviles des figures de proue responsables toutes les erreurs tragiques de l'histoire), conseillers et communicants incompétents, déjà, l’on s’interroge : y aura-t-il un « acte 4 - Gilets jaunes » ?

La plupart des commentateurs avisés n’osent l’imaginer car enfin, difficile de croire que cet homme ait pu réunir autour de lui un tel niveau de lâcheté, de servilité et d’incompétence, lui-même s’avérant en dessous de tout.

A suivre donc...

 

Publicité

 

1 - Toute l'année durant, ils moquent les demandes d’augmentation de salaire, se félicitent des cadeaux fiscaux des plus riches ( dont ils sont) au nom de la "compétitivité de la France" ; aujourd'hui ils reçoivent les Gilets jaunes ; éditorialistes et journaleux télé et radio bourreaux des classes populaires… tous semblent se refaire une virginité sur le dos de ces Gilets jaunes sacrément bien disposés à leur égard. Comme quoi... 

 

2 - BNP, AXA, Jacques Attali (entremetteur professionnel à la tête d'une agence de cover-girls et de cover-boys et autres tapins de la politique - ministres et présidents -, qui ont pour clients l'Hyperclasse mondialiste), Bergé, Niel et Pigasse, Michel Collomb, Patrick Drahi (via BFM-TV)... liste "complète"ICI : quotidien régional Sud-Ouest

 

       

Pour prolonger, cliquez : Macron, l'homme de Bercy, de la Commission...



45 réactions


  • Séraphin Lampion NEMO 3 décembre 2018 17:28

    Le morpion s’accroche.

    C’est dans la nature du morpion de s’accrocher, sinon il ne survit pas plus de 24h.

    Mais l’organisme infesté doit s’en débarrasser pour éradiquer la propagation et éviter d’éventuelles infections.

    La légende voudrait que les morpions se retrouvent plus fréquemment sur des organismes ayant une hygiène douteuse, ce qui est faux : ils ne font aucune distinction selon la propreté du corps électoral.

    Le meilleur traitement consiste à éliminer tous les objets de luxe auxquels il est attaché et débarrasser l’environnement de tous ses congénères afin de détruire tous les œufs qui pourraient se trouver dans le mobilier.

    Un traitement qui négligerait les lentes serait inutile..



  • Arogavox Arogavox 3 décembre 2018 18:06

    LES GILETS JAUNES ont déjà gagné !! ...
     (mais beaucoup ne l’ont pas encore réalisé)

      

    à vrai dire, on s’en contre-fiche des pantins qui se sont bousculés, se bousculent et se bousculeront pour devenir à leur tour la pire cible du dégout et de la détestation du peuple.

     Nous passons méthodiquement de Charybde en Scylla : ... Chirac >> Sarko >> Hollande >> Jupiter ...

     Les sentiments n’ont jusqu’ici pas fait avancer le schmilblick ; pire, ils n’ont peut-être même servi qu’à détourner les énergies contestataires constructives.

      

     Attendre un 4e acte des Gilets Jaunes serait commettre un déplorable lapsus, révélateur d’une peur de la victoire :

      car ce gouvernement de Jupiter et de ses godillots est déjà échec et mat !
      Ce qui suit n’est un scoop que pour les timorés, qui n’osent pas affronter la lourde responsabilité de prendre à bras le corps une victoire qu’ils ont déjà obtenu.

     Ce Jupiter vient de faire appel à son opposition pour faire face à un mouvement devant lequel il se reconnaît donc impuissant ; or, cette opposition, plus faible que lui a priori, ne peut être que plus impuissante encore que lui devant un mouvement qu’elle ne contrôle pas davantage que ce gouvernement.

     

    Notre Constitution française dit :
     « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. »

     Or, le devoir de ce Président, lorsqu’il est devant un tollé général indéniablement manifesté par une écrasante majorité du peuple, c’est d’abord de tenir compte du peuple qu’il a la prétention d’incarner, et donc, de ne pas outrager l’expression de la volonté générale.

    Cette volonté générale a été, selon son propre aveu, « entendue » par jupiter : il peut d’autant moins prétendre l’ignorer qu’il fait maintenant appel à son opposition parce qu’il l’a entendue (malgré tous ses efforts pour ne pas l’écouter) et n’a pas su la comprendre ! (Sinon, à l’instar du Général De Gaulle, il aurait dit : ’Je vous ai compris’ et non pas, cette formulation volontairement ambiguë : ’je vous ai entendus’)

     Le vrai défi, maintenant, pour les Gilets Jaunes, est de savoir retrousser nos manches pour commencer dès maintenant à exploiter notre victoire !

      Mais tout reste à faire, et ce n’est pas gagné.

      

     Pour mon humble part, je continue donc à militer encore pour cette suggestion de pouvoir citoyen parallèle sur le long terme que vous trouverez sur le Web par les mots : ’doléances Kdo’ ....


  • generation désenchantée 3 décembre 2018 20:58

    le problème pour la commission européenne , c’est que les gilets jaunes français commence a donner pas mal d’idées a d’autres européens , ils sont peut être pas aussi nombreux , manifestent pas pour les mêmes raisons mais , le gilet jaune semble devenir peu a peu un étendard et un signe de ralliement de tous ceux qui ont plus ou moins des raisons de se sentir méprisés par leurs gouvernement du moins au niveau des pays européens frontaliers de la france ...pour le moment 

    ou ce mouvement risque de se propager a d’autres pays européens en s’adaptant a chaque pays


  • Yanleroc Yanleroc 4 décembre 2018 10:04

     c’est un enfant-roi orgueilleux, défiant, arrogant, capricieux et irresponsable

    L’ enfant-roi, plus jamais ça !

    « A force de vouloir leur éviter frustrations et mécontentement,

    les parents font de leurs enfants de véritables tyrans qui ne supportent plus la

    contrainte et réagissent face à la contrariété, par l’ agressivité et la violence »

     Le problème est que Macrounet n’ est pas le seul concerné ! 


  • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 2018 11:11

    Le crane de Macron est un véritable bunker , il faudra un paquet d’explosifs pour le faire péter ....


  • seken 4 décembre 2018 14:24

    Multi ethique multi ethinque, disons qu’on as les quota pour le prétendre mais il y en as qui manquent, et ca se voit.

    Mais bon. Allons z’enfants de la patrie.


  • Drougeok Drougeok 4 décembre 2018 14:39

    Il y aura une 4e manifestation avec à la clef, une police qui envisage d’avoir à abattre des manifestants samedi prochain ni plus ni moins, dixit le secrétaire général de l’unité SGP Police FO soi-même sur BFM. ULTIMATUM  !!! La guerre civile, la guerre à mort.


  • zygzornifle zygzornifle 4 décembre 2018 14:48

    Pour virer Macron il faudra aller le chercher par la force et prendre l’Élysée comme l’ont fait nos ancêtres avec la Bastille ...

    Mais la comme punition pas de guillotine c’est trop facile , avec sa Brigitte le RSA un logement social dans un quartier sensible dans un immeuble dégueux (ça ne manque pas) voila une belle punition pour ce trader Rothschildien , vivre comme des centaines de milliers de citoyens a raser les murs devant les dealers et aller pleurer le 15 du mois avec ses factures auprès d’une assistante sociale... 


    • Drougeok Drougeok 4 décembre 2018 15:00

      @zygzornifle
      Il sera exfiltré, par hélico ou autre, ils se sont bien entrainer depuis quelques temps...


    • sweach 4 décembre 2018 16:37

      @zygzornifle
      Prendre l’Elysée ? et après, on fait trois tagues et on brûle 2 voitures, pour faire des selfies sur BFM ?

      La belle affaire, non là le risque pour Macron c’est qu’il se prenne une balle, ceux qui l’ont mit en place peuvent le tuer sans problème, il suffi de trouver un « Lee Harvey Oswald » et une balle magique puis la question de cette insurrection est réglé.

      Bizarrement c’est qui pourrait arriver de mieux pour le gouvernement car ça casserait le mouvement de révolte et ils pourraient continuer leur réforme liberticide et anti-social.


  • sweach 4 décembre 2018 14:49

    Pour répondre au titre : Oui il y aura un 4em actes

    Ce qu’il y a de marrant, c’est que Macron et maintenant Édouard Philippe relance le mouvement juste en répondant aux gilet jaunes.

    CSG + ISF + taxe carburant = 10 Millard /an prit sur le peuple français

    Au premier janvier une deuxième couche de 4 Milliard devait encore être ajouté, il n’en fallait pas plus pour faire sortir le peuple dans la rue.

    Maintenant il y a le FEU et si ce n’est pas le peuple qui va faire infléchir nos dirigeants sa sera les patrons qui ont un gros manque à gagner sur les fêtes de noël.

    En 2 semaine le mouvement a fait perdre près de 13 Milliard de chiffre d’affaire pour les commerces, soit un manque à gagner de 2,6 Milliard en TVA pour le gouvernement. (c’est juste les pertes direct)

    Cette grêve est redoutablement efficace, car elle prive les patrons de vente et ils sont obligés de payer les salaires.

    Sans transport et sans achat, c’est toutes l’économie et le gouvernement qui est paralysé maintenant.

    Ce matin Édouard Philippe n’a rien « lâché », il a juste dit on ne fera pas nos taxes du 1er janvier pendant 6 mois.

    IL EST FOU !!!!

    C’est de l’inconscience pure, le peuple est en colère, il bloque tout le pays et lui répond, on va réfléchir sur nos prochaines taxes ?

    Si il veut désamorcer le mouvement, il doit retirer la taxe sur les carburants, remettre l’ISF et augmenter le SMIC, bref mettre 5 ou 6 milliard/an sur la table

    Là il n’a fait qu’amplifier le mouvement, comme Macron la dernière fois.


    • pemile pemile 4 décembre 2018 15:02

      @sweach « IL EST FOU !!!! »

      Ils devient plutôt évident, qu’ils sont surtout très cons smiley


    • kalachnikov kalachnikov 4 décembre 2018 15:06

      @ pemile

      Mais non, la situation est un remake dans la calle du referendum volé de 2005.

      Macron construit l’Ue prospère, le Français n’en veut pas.

      Ou il en prend acte et propose de lui-même un débat sur l’intégration à l’Ue.

      Ou il impose cette intégration contre le peuple par la violence, la seule carte qui lui reste.


    • Xenozoid 4 décembre 2018 15:17

      @sweach

      J’ai eu l’impression
      de voir défiler le passé... et l’avenir. Un schéma parfait... m’était présenté. Nous y étions tous mêlés. Tous pris au piège. Vous connaissez l’avenir ? Simple prémonition. Mais je peux deviner. Avec un tel chaos,quelqu’un fera une bêtise. Alors... il y aura du vilain

      Enfin, Macron devra faire la seule chose qu’il sache faire

      A ce stade, le peuple n’aura plus qu’à retenir sa parole...et venir le cherchez et à ce moment-là...Ça va être le grand soir. Es-tu prêt ? Sommes-nous prêts ?.....


    • Jelena Jelena 4 décembre 2018 15:18

      @sweach >> le peuple est en colère, il bloque tout le pays

      Le peuple ? Quel peuple ? Cela fait 2 fois que mon frère monte sur Paris, samedi dernier ils étaient à peine 15.000 sur un pays qui approche les 70 millions d’habitants

      Compte tenu de cette faible mobilisation, il ne faut pas espérer beaucoup plus qu’un gel de la hausse des carburants pendant 6 mois.


    • Xenozoid 4 décembre 2018 15:53

      @Jelena

      une question jelena, tu as appris cela de aube dorée ?,je me rappelle tes appelles a la révolution quand ils étaient 3000 a athène


    • sweach 4 décembre 2018 16:21

      @Jelena
      ils étaient à peine 15.000
      Toi tu regarde trop BFM et tu prend les chiffres du CSA de Bolloré et ceux de l’Ifop de Fourquet comme une vérité.

      Oui nous sommes 70 millions et compte de tes yeux les gilets sur les pares brises.

      Regarde tes stations d’essence, regarde les rayons de tes grandes surface, essaie de prendre les autoroutes, je ne vies pas sur la même planète que toi, car chez moi la machine se grippe et c’est de pire en pire.

      Ce n’est pas parce ta TV te dit que le mouvement est marginal et violent que cela est vrai, surtout quand c’est des milliardaires qui te le disent.

      Compte tenu de cette FORTE mobilisation, ils commencent à trembler en face.


    • Jelena Jelena 4 décembre 2018 18:13

      @Xenozoid >> je me rappelle tes appelles a la révolution quand (...)

      Cela me flatte de savoir que je ne quitte pas tes pensées.


    • Jelena Jelena 4 décembre 2018 18:13

      @sweach : Vu ton récit, j’en déduis que ça doit être la famine par chez toi... Il va bientôt falloir faire intervenir la croix-rouge.


    • sweach 5 décembre 2018 10:26

      @Jelena
      Bien reste dans ta tour d’ivoire.

      Par contre ce dimanche il va y avoir les transporteurs avec les gilets jaunes, donc ta centrale d’achat qui alimente ta grande surface va très vite être à court et tu penseras à moi.


    • Xenozoid 5 décembre 2018 14:58

      @Jelena

      tu as été plus maline,juste que j’ai une bonne mémoire,et j’était en grece a ce moment là


    • Xenozoid 5 décembre 2018 15:01

      @Jelena

      on a même eu les mêmes réflections sur otpor


    • Jelena Jelena 5 décembre 2018 15:33

      @Xenozoid : Je me souviens de ces conversations, mais je ne vois pas ou tu veux en venir (optor, c’était en Serbie et non en Grèce).


    • Xenozoid 5 décembre 2018 15:39

      @Jelena

      dans les conversations on en est venu a ça...queques années déja,c tout,c’est pour ça que je me rapelle que tu es sympatisans de aube dorée....c tout


    • Xenozoid 5 décembre 2018 15:42

      @Jelena

      et la haine des turcs,ce qui relie les nationalistes dans cette région....c’est un constat


  • Xenozoid 4 décembre 2018 15:24

    Après un ultime vote de l’Assemblée nationale, lundi, le projet de budget 2019 de la Sécurité sociale a été adopté, non sans relais des revendications des « gilets jaunes » par les groupes d’opposition.

    Le Parlement a adopté définitivement lundi, par un ultime vote de l’Assemblée nationale, le projet de budget 2019 de la Sécurité sociale, après un baroud d’honneur des oppositions qui ont relayé des revendications des « gilets jaunes ». Le texte, qui prévoit une concrétisation des plans santé et pauvreté et également un quasi-gel des prestations sociales, a été validé par 48 voix contre 32, au terme de plus de deux heures d’échanges houleux.

    Le report du vote demandé, en vain. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a vanté un budget qui « organise le désendettement complet pour mieux préparer la Sécurité sociale au défi démographique de demain » et construit « l’État providence du XXIe siècle ». Les députés LREM et MoDem se sont prononcés pour, les UDI-Agir se sont abstenus tandis que les LR, PS, PCF, LFI ainsi que les membres du groupe « Libertés et territoires » ont tous voté contre. Rappels au règlement et suspensions de séance se sont multipliés, les oppositions de droite comme de gauche ayant réclamé un report de ce vote dans l’attente des nouvelles mesures gouvernementales en réponse à la crise des « gilets jaunes ».


  • Anatine 4 décembre 2018 15:33

    Aucune annonce de fonds... Juste des mesures de facade...


  • Taverne Taverne 4 décembre 2018 16:04

    Réponse oui. Le Jour J les jaunes seront sur Tweeter à l’heure Hashtag.


  • Anatine 4 décembre 2018 16:28

    https://youtu.be/3PdhNGkWqfY

    Mon commentaire. Rien n’est impossible.


  • ETTORE ETTORE 4 décembre 2018 16:34

    Les « intelects supérieurs » qui ont mis Le Macron en orbite présidentielle, savaient ce qu’ils faisaient

    Il a été choisi avec« précision » ,

    parce que ils connaissaient l’entêtement et l’égo surdimensionné de l’individu.

    (Pourquoi sinon aider à l’éviction d’un Fillon, qui avait derrière lui un parti politique,

    bien mieux structuré, et pourtant avec les mêmes annonces de restriction ?)

    Tout cela pour amener le pays à l’affrontement, et arriver à un état qui satisfait leurs uniques intérêts

    Un jeune coq, qu’on à revêtu de vieilles gloires, trainants tous, un passé peu élogieux en résultats de gestion du pays

    . Aussi bien de gauche, du centre, de droite....un clafoutis innommable d’opportunistes baveux.....

    + l’esprit « lessive d’apparat » une flopée de jeunes inconnus + technocrates,

    (Une espèce de réserve de globules rouge de sang nouveau, qui devaient donner l’impression aux Français d’un renouveau des vieux croutons politicards ankylosés) 

    bavant leur incompétence et ne se doutant pas qu’ils ne servent que de tapisserie de ravalement de façade à moindre coût.

    Macron s’est fait BAISER,(et avec lui, tous ceux qui se sont accrochés au bateau en marche) qu’il l’ait voulu ou pas, juste pour quelques instants de brillance dans son cv,

    Et je pense que dans les moments à venir, il va le comprendre de très très près.

    Viens d’entendre le premier Sinistre apparemment torturé derrière sa barbe ( qui va blanchir avec les cadeaux d’avant Noêl, ou bruler, c’est au choix des moyens)

    « Qu’on ne peut pas ne pas entendre et voir les attentes des Français ! »

    A mon humble avis, il leur manque un autre « sens », très essentiel celui là :

    LE GOUT, le goût amer des fins de mois impossibles !

    Ah ! je voulais juste dire encore à sa vieille que ce n’est pas nécessaire de changer la moquette de l’Elysée si c’est pour la brûler d’ici peu !


  • nono le simplet 4 décembre 2018 17:01

    le gouvernement n’est pas responsable de ce qu’ont fait ses prédécesseurs !

    ça tombe bien, c’est pas ça qu’on lui reproche !


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 décembre 2018 18:13

    Mesures d’apaisement de Matignon en direction principalement des classes moyennes non concernées par le SMIC (une aubaine pour elles ces mesures ! elles qui ne seront pas sorties se faire gazer et matraquer !) et qui bientôt se désolidariseront des gilets jaunes composés de foyers qui eux vivent avec le SMIC et parfois moins ; à noter comme un fait exprès ceci : rien sur l’augmentation des revenus pour cette population dans laquelle c’est l’abstention et le vote FN stérile qui dominent ; population qui n’intéresse personne ; ni le politique ni les médias. Bien joué du côté du gouvernement : déjà, les sondages indiquent un fléchissement du soutien aux Gilets jaunes....

    Bien joué Macron !

     

    A l’affût, bientôt la machine étatique et médiatique se mettra en marche ; un seul objectif : discrédités ces hommes et ces femmes au gilet jaune : atteinte à la sécurité de l’Etat, à la bonne marche du commerce et des affaires, poujadisme, extrémisme, la boucle bouclée … ils seront alors responsables de tous les maux.

     

    Casse des vitrines, mobilier urbain, manque à gagner… la démocratie ce n’est pas gratuit : c’est payant. Ca coûte ! Reste alors pour tout un chacun de trouver un pays dans lequel, même au nom de démocratie, il est interdit d’interférer avec la bonne marche du commerce et des affaires !


Réagir