vendredi 7 décembre 2018 - par moderatus

Macron : La Grande Imposture. Sous le fallacieux prétexte de sauver le planète, il sacrifie le pouvoir d’achat des Français

J'ai rarement vu un gouvernement prendre autant les français pour des demeurés.

Le peuple parle de fin du mois, on leur répond fin du monde. Si vous n'acceptez pas de vous faire saigner à blanc, irresponsables égocentriques que vous êtes, au nom de la transition énergétique, c'est que vous n'aimez pas vos enfants et que vous ne voulez pas sauver la planète.

Rhétorique mensongère, indigne et méprisante.

 

Imposture de la transition écologique.

La France est un des meilleurs élèves dans le monde dans la lutte contre le réchauffement climatique.

C'est malheureusement un des seuls domaines où nous soyons en tête.

Mais la France pèse peanuts dans cette lutte. Nous ne sommes qu'un grain de sable dans le sablier de la pollution.

 

 

L'INDUSTRIE ET CHAUFFAGE, SECTEURS LES PLUS POLLUANTS EN FRANCE

« Selon le rapport d'avril 2013 du Centre interprofessionnel technique d'études de la pollution atmosphérique (Citepa), les principaux secteurs émetteurs de PM10 (particules d'un diamètre inférieur à 10 micromètres) sont la transformation d'énergie par l'industrie (31 %), la combustion de bois pour chauffer les habitations (30 %) et l'agriculture avec l'utilisation d'engrais (20 %) devant le trafic routier (15 %). »

https://www.lemonde.fr/planete/article/2014/03/17/quelle-est-la-responsabilite-de-la-voiture-dans-la-pollution-de-l-air_4384198_3244.html

 

La colère des gilets jaunes, vient du fait que les sacrifices demandés sont inutiles, mal répartis, ou servent d’autres intérêts que ceux qui leur sont expliqués.

 

La transition concernant les carburants aurait pu se faire dans le temps et en douceur. Des mesures d'accompagnement incitatives et non coercitives auraient amené au remplacement du diesel, avec les mêmes méthodes qui l'ont imposé.

Une part importante de cette imposition ne va même pas à l'écologie, ce n'est qu'un moyen de compenser par l'impôt sur les plus pauvres une gestion économique désastreuse. Après 18 mois de Macronisme, rien ne s'est amélioré. La France est le mauvais élève de l’U.E

 

-Taux de croissance en berne 1,7%

-Chômage 9,11%, moyenne de l’U. E 6,8%, plusieurs pays sont au plein emploi

-Le pouvoir d'achat , souci N°1 des français est en berne, les salaires en général et les retraites sont bloquées alors que l'inflation est de 2,4%.

 

-Pas de coup de pouce au SMIC, alors que les profits des plus riches montent en flèche.

Publicité

 

-Taux d'épargne en baisse.

 

L'annonce d'augmentations tous azimuts début 2019 a mis le feu aux poudres.

 

Imposture du maintien de l'ordre.

Les syndicats de police sont unanimes, on aurait pu empêcher en grande partie les violences et dégradations.

Les casseurs sont connus et identifiés par les renseignements généraux

 

Dans un premier temps, Il aurait fallu une assignation à domicile de ces extrémistes de droite et de gauche violents pendant ces manifestations comme cela a été fait en Angleterre pour éloigner les Hooligans des stades de football.

Tous ceux qui ont le visage masqué devraient être appréhendés et fouillés dès leur arrivée.

 

En même temps comme il aime à le dire, il aurait fallu dissoudre ces groupes d'extrême droite et d'extrême gauche, qui n'ont pas à avoir de représentation dans une démocratie.

 

Mais on peut penser que ces images de violences servent le gouvernement pour décrédibiliser le mouvement des gilets jaunes, et diminuer le soutien de la population afin de ne rien changer au racket fiscal prévu.

 

Ce qui est inquiétant c'est que ce président qu'on dit d'une grande intelligence ne se soit pas rendu compte que les conditions de son élection ne l'autorisent pas à prendre toutes les mesures qu'il désire pour son projet mondialiste sans tenir compte des dégâts sociaux et de la colère de ceux qui n'arrivent pas à boucler les fins de mois et de celle des classes moyennes qui se sentent déclassées.

 

Le système électoral fait qu'en France, l'assemblée nationale n'est en rien le reflet de la réalité de la population et ne la représente pas.

Au premier tour, de l'élection présidentielle,

Macron avait obtenu 24,01% des voix, Le FN 21,30% et la France insoumise, 19,58%.

Au second tour il était sur d'être élu, mais malgré les votes par défaut, malgré la pitoyable prestation de Marine Le Pen, il n'obtient que 66% des voix, loin du score de Chirac contre J.M. Le PEN.

 

Mais à l'assemblée, ce système pervers lui donne la majorité absolue alors qu'un système juste comme le proportionnelle l'obligerait à des compromis et lui éviterait cette ivresse du pouvoir absolu, n'ayant face à lui ni opposition pouvant se faire entendre ni corps intermédiaires audibles. L’illusion du pouvoir absolu.

 

Publicité

 

Aujourd'hui Macron se retrouve avec 25% de Français qui le soutiennent c'est à dire avec les voix qu'il avait au premier tour.

 

Seulement le système électoral très particulier fait qu'il a 360 députés et la France insoumise et le Front national qui a eux deux ont plus de 40% des voix ont respectivement 17 députés , et 8 députés, ce qui est une anomalie.

Cette anomalie a fait croire à Macron qu'il pouvait tout se permettre, et qu'il pouvait imposer au peuple toutes les mesures, même les plus contestables et qui sont de plus en plus fortement contestées.

Ses cadeaux successifs aux plus riches devaient selon lui amener le ruissellement vers les plus pauvres, mais ce ruissellement a été un ruissellement de taxes et d'impôts.

 

Ce système représentatif faussé qui est à la limite de la démocratie doit pour être acceptable, être accompagné de respirations démocratiques, de référendums ou de votations comme en Suisse, pour que le peuple ne se sente pas exclu de toutes les décisions.

 

Macron vient de faire un geste, qui aurait été suffisant il y a trois semaines, mais au fil des jours, en réaction au mépris, le cahier de doléances s'est étoffé, et l'augmentation du pouvoir d'achat est devenue une revendication impérative et immédiate.

 

En réalité, pas d'aggravation du pouvoir d'achat,

mais pas d'augmentation du pouvoir d'achat.

 

Erreur encore énorme de Macron, trop tard et pas assez.

 

Un coup de pouce au smic est indispensable.

Le mouvement ne devrait pas se calmer.

 

Dernière nouvelle qui donne raison aux revendications.

La France est devenue N°1 mondial des pays où l'on paye le plus d'impôts.

 

 

Si Macron ne se rend pas compte de ces réalités, si il ne prend pas des mesures immédiates pour augmenter le pouvoir d'achat d'ici samedi pour calmer la colère, si il ne met pas en place une concertation pour une participation populaire, et si il persiste à croire que ses 361 députés lui permettent de voter tout et n'importe quoi, et sont la garantie de son bon vouloir, alors, nous irons rapidement et inéluctablement vers le chaos.

 



174 réactions


  • Jean de Beauce France Républicaine et Souverainiste 7 décembre 2018 11:00

    Moralité : le français doit payer des taxes « carbone » à cause du réchauffement climatique provoqué par la Chine et l’Amérique du nord ! Cela pour le « responsabiliser », et surtout compenser le manque à gagner de la suppression de l’ISF ! N’est-ce pas dans la continuité de la repentance/pénitence infligées aux français, sur les questions historiques comme celles de société (la pollution) ?


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 11:54

      @France Républicaine et Souverainiste
      Moralité : le français doit payer des taxes « carbone » à cause du réchauffement climatique provoqué par la Chine et l’Amérique du nord 

      =================================================

      Exact, nous devons payer pour les autres qu polluent et s’en foutent. On aurait Zéro de pollution, cela ne changerait rien sur le réchauffement de la,planète.
      Macron nous a raconté des blagues encore une fois.


    • pissefroid pissefroid 7 décembre 2018 12:16

      @France Républicaine et Souverainiste

      L’espèce humaine n’a aucun pouvoir sur l’évolution du climat.

      Mais

      c’est la raison invoquée pour alourdir les charges des plus faibles.


    • Pere Plexe Pere Plexe 7 décembre 2018 20:03

      @France Républicaine et Souverainiste
      ben non
      ce n’est pas le manque à gagner de l’ISF (3 milliards) qu’il faut compenser
      c’est le coût du CICE nouvelle version
      et là c’est 40 milliards


    • charly10 8 décembre 2018 11:07

      @moderatus

      Bonjour

      « On aurait Zéro de pollution, cela ne changerait rien sur le réchauffement de la, planète »

      Si vous êtes un régulier sur AGORAVOX, Il y a longtemps que nous sommes quelques-uns à faire passer ce message.

       


    • Ouam Ouam 8 décembre 2018 12:42

      @moderatus
      *Salut à toi
      Avec Jupoier 1Er et ses satellites, la semaine derniere on naviguais dans le cahos.
      Le tourisme et le commerce est en train d’etre mis à bas.
      Les blocages sonts de partout, la popérisation augmente, il est parti pour valider le traité de Marrakesh sans en demander l’avis au Francais (etc...)
      Bcp de gens sombrent dans la pauvreté.

      En 1974 les Francais et les Suisses avaient le meme pouvoir d’achat
      A ce jour il est 2.4x MIEUX en Suisse que en France.
      Il n’y à pas la merde en Suisse comme c’est le cas ici
      L’industrie est inccommensurablement en meilleur etat
      La démocratie est bien meilleure, c’est logique, vu que c’est euxs qui proposent leurs lois et les votent.
      Etc....

      Voila, si depuis 1974 la difféence s’est faite, c’est parce que le peuple vote ses lois pour son meilleur interet, sans etre au service de tel ou tel lobby, organisation ou association.
       
      Il nous faut donc pas comlme tu le demandes vouloir les miettes (la proportionelle intégrale) mais le gateau cad le référendum d’initiative populaire, ou c’est le peuple qui est souverain et qu gere lui meme sa souveraineté.

      Certains pensent que en changeant de maitre les coups de fouets seronts plus douxs, et d’autres pensent quenous devons renvoyer cette caste dirigeante à sa juste place, cad les poubelles d’une histoire passée.

      Certains, comme dans toutes les révolutions onts peur, d’autres pendant l’occupation collaboraient avec le pétainisme, et d’autres etaient dans la resistance.

      La vie n’est pas simple, il faut peser le pour et le contre, et comparer.

      Voila, bonne journée à toi, a +


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 13:46

      @charly10

      « On aurait Zéro de pollution, cela ne changerait rien sur le réchauffement de la, planète »

      Si vous êtes un régulier sur AGORAVOX, Il y a longtemps que nous sommes quelques-uns à faire passer ce message.

      ============================================================

       

      Continuez à faire passer ce message, c’est une réalité incontournable.

      merci à vous.

      il faut arrêter d’accuser la France de pollutions dont elle n’est qu’une infime coupable.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 15:01

      @Ouam
      Bonjour OUAM,

      En 1974 les Francais et les Suisses avaient le meme pouvoir d’achat
      A ce jour il est 2.4x MIEUX en Suisse que en France.
      Il n’y à pas la merde en Suisse comme c’est le cas ici
      L’industrie est inccommensurablement en meilleur etat
      La démocratie est bien meilleure, c’est logique, vu que c’est euxs qui proposent leurs lois et les votent.
      Etc....

      Voila, si depuis 1974 la difféence s’est faite, c’est parce que le peuple vote ses lois pour son meilleur interet, sans etre au service de tel ou tel lobby, organisation ou association.

      Il nous faut donc pas comlme tu le demandes vouloir les miettes (la proportionelle intégrale) mais le gateau cad le référendum d’initiative populaire, ou c’est le peuple qui est souverain et qu gere lui meme sa souveraineté.

      ============================================================

      tous les problèmes que tu soulèves sont ceux qui gangrènent la France, depuis longtemps. mais le fil rouge est évident, le peuple n’a pas le droit à la parole et subit.

      démocratie représentative qui ne représente en aucun cas le peuple .

      300 godillots incompétents et arrivistes qui suivent le maitre et décident de tout,

      cela ne peut durer.

      le système Suisse est un exemple, des réussites économiques et un peuple qui participe aux décisions.

      mais macron, en route vers le mondialisme ne veut pas de cela.

      une nation balayée, une identité bafouée, c’est vers quoi conduit son idéologie.

      Bonne journée à toi OUAM


    • Ouam Ouam 9 décembre 2018 11:29

      @moderatus
      Bonjour à toi
      "....démocratie représentative qui ne représente en aucun cas le peuple .

      300 godillots incompétents et arrivistes qui suivent le maitre et décident de tout,

      cela ne peut durer...."

       

      C’est ce que je te disait hier, on n’a plus d’autres choixs que passer en mode direct via le peuple.

       

      Sinon j’ai couvert hier la fin d’aprem de république et ses environs, je te raconterai et te posterai meme quelques tofs si tu veut les regarder.

      Tofs qu tu n’a absolument pas vue dans les bfm par exemple.

      Ni les casseurs et les bruleurs qui n’etaient pas de gj et qui pratiquaient à loisir sans etre inquiété par les fdo.

      Mes seuls coins sécuriés etaient le triangle d’or, meme hidalgo l’a dit ce matin et a parlé de plus de casse que la semaine derniere, ce gouvernement est un gvt de menteurs patentés smiley

      Et kle nombre de GJ etait juste incroyable, sauf que disséminés partout, j’ai meme vu un couple de GJ avec un bébé qui ne devais pas dépasser les 2 ou trois mois dans une poussette, la c’est amha plus que de l’inconscience grave d’emmener un nouveau né dans ce genres d’endroits.

      De plus ils etaient incomptables, dans le sens ou par exemple je n’etais pas en gj

      Paris par endroits, c’etais délirant , une ville fantome et juste des voitures de la sécurité civile, et ou de flics et personne d’autre

       

      Au fait tu a vu les accords de marrakesh qui arrivent la, si ils sonts signés c’est définitivement fini pour ce pays (la france).

      a +


    • moderatus moderatus 9 décembre 2018 12:24

      @Ouam

      C’est ce que je te disait hier, on n’a plus d’autres choixs que passer en mode direct via le peuple.

      ========================================================

      Bonjour à toi OUAM

      La démocratie représentative ne peut être démocratique que si il y a une dose de proportionnelle d’environ 50%, sinon c’est un ersatz de démocratie.

      en ce qui concerne les casseurs et les mouvements extrémistes , ils sont connus , répertoriés, suivis, pourquoi n’a t-on pas fais depuis le début du préventif, maintien à domicile pour ces foute merde ou même garde à vue une journée. ?

      Tu as raison le dernier comptage de lapréfecture était en gors 126 001 manifestants. ce 1 enlève toute crédibilité.

      En ce qui concerne les accords de Marrakech, c’est honteux , on engage le pays dans une voie sans issue , sans rien dire , dans l’omerta la plus totale.

       Nous sommes dirigés pas des incompétents prétentieux qui pensent que le peuple n’a rien à dire, seulement à subir.

      A plus.


    • Ouam Ouam 9 décembre 2018 16:58

      @moderatus
      Incompétant , prétentioxs et menteurs...
      Il n’y a pas eu bcp de gilets jaunes...mon cul
       
      C’etais plus calme que la semaine derniere mon cul !
      regarde ca pour voir... encore plus de dégats
      https://www.youtube.com/watch?v=tXCDKADrne0
       
      Avec le commentaire des habitants dans la vidéo
       
      Ou c’etais plus calme c’etais a l’Elysée la oui la ou bidule se terre.
      la c’est vrai, ailleurs jusqu’a bonne nouvelle opéra et république c’etais la cata catastrophique, meme que l’hélico etais la, bfm ne t’en parles pasq ce ca,
      ni de ce que tu à vu dans cette vidéo (et tant d’autres)
       
      Ce qu’il s’est passé en dehors de paname visiblement c’etais encore pire.
       
      Il FAUT qu’il démissionne c’est urgentissime ou il va y avoir des drames !
       
      Le prochain coup le bijouteier il ne tirera plus au flashball sur les racailles mais au gun...
       
      Macron et son gouvernement d’escrocs menteurs patentés... Démission !
       
      ps Au fait ,j’en attends rien du discours de l’enfumeur demain, je ne vais meme pas l’écouter c’est tout bonnement perdre son temps.
       
      Ca deviens un pays de ouffs ici à cause d’un dirigeant qui est devenu fou par sa bétise et suivi à l’aveugle par une horde d’incompétants qui sonts au parlement.
       
      Presqu’aussi destésté que le chef de meute, les voitures d’une parlementaire onts étées incendiées cette nuit, et cette cruche ne se remet meme pas en cause, c’est affliigeant d’etre aussi peu lucide et bornée  smiley
       
      a +


    • Ouam Ouam 9 décembre 2018 17:22

      @Moderatus
      Une autre info tres interessant que je viens d’entendre sur F Info.
      La Belgique à cause du pacte de Marrakessk (cad le grand remplacement programmé) viens de faire exploser son Gvt

      Quelques infos ici
      https://www.h24info.ma/monde/migration-le-pacte-de-marrakech-provoque-lexplosion-du-gouvernement-belge/

      Je cite :
      "L’Italie, l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie, la Suisse, l’Australie, Israël et la République dominicaine ont décidé de ne pas se rendre à Marrakech.

      Les Etats-Unis s’étaient retirés de l’élaboration du Pacte en décembre dernier« 

      Nous savons donc quel pays resisterons à l’invasion et ou il faudra aller pour ne pas etre dans peu de temps dans une zone »charia"

      Je pense quie le Brésil et qq autres pays se rajouterons à cette liste.

      Vivement que Macron signe ce pacte, comme le 80 kmh et la nouvelle taxe prévue, etc...ca va àder à le faire exploser lui et son gvt.

      Faut qu’il signe, faut qu’il le signe... et que cela se sache !


    • moderatus moderatus 9 décembre 2018 18:37

      @Ouam

      Je cite :
      "L’Italie, l’Autriche, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, l’Estonie, la Lettonie, la Suisse, l’Australie, Israël et la République dominicaine ont décidé de ne pas se rendre à Marrakech.

      Les Etats-Unis s’étaient retirés de l’élaboration du Pacte en décembre dernier« 

      =================================================================

      Ce traité qui met l’immigration même illégale sous la protection des droits de l’homme est une hérésie.

      Bien sur Macron va le signer, dans les jours qui viennent,
      merci pour la liste de ceux qui ne veulent pas se soumettre et mettre leur nation à l’abri.
      Macron a décidé seul, sans consulter personne, le pouvoir absolu.

      Bien sur cela se fait en catimini, comme tous les mauvais coups.


    • moderatus moderatus 9 décembre 2018 19:00

      @Ouam
      Incompétant , prétentioxs et menteurs...
      Il n’y a pas eu bcp de gilets jaunes...mon cul
       
      C’etais plus calme que la semaine derniere mon cul !
      regarde ca pour voir... encore plus de dégats
      https://www.youtube.com/watch?v=tXCDKADrne0
      ===========================================================

      Il est certain que la désinformation est l’arme préférée du pouvoir en place, on en a la preuve.
      Quand à la démission de Macron, je n’y crois pas , Jupiter va s’accrocher.

      pour moi, je ne vois deux alternatives

      ou demain il annonce des mesures importantes en faveur du pouvoir d’achat et le calme peut revenir momentanément

      ou il n’annonce rien de tangible , et les revendications s’amplifient et la seule solution sera la dissolution de l’assemblée nationale, mais il faudrait alors introduire la proportionnelle.

       


  • Séraphin Lampion NEMO 7 décembre 2018 11:10

    c’est ce qu’on appelle le « greenwashing » orchestré par les transnationales (pétroliers, agro-alimentaire, fonds de pensions et « fondations » diverses), Macron n’est que le chef d’orchestre recruté pour diriger les chœurs de l’assemblée nationale dont il a recruté l’essentiel par une stratagème pas piqué des hannetons !


    • Séraphin Lampion NEMO 7 décembre 2018 11:33

      @NEMO

      complément : le N.O.M. gère une orchestre symphonique dans toutes les bonnes « démocraties » (dont la plupart sont des royaumes) de l’OTAN, et le recrutement des Maestros n’est pas facile, la preuve : celui qu’ils on mis en France avait tous les atouts que monsieur Attali avait détectés, mais il était trop cabot !
      maintenant, il va falloir qu’ils fournissent eux-mêmes le gars ! 
      Les Japonais s’en sortent bien, en général...


    • baldis30 8 décembre 2018 20:48

      @NEMO
      bonsoir,
      « Macron n’est que le chef d’orchestre »
      mais il a oublié le tempo et ignore ce qu’est un métronome !
      Du plus du bas de la fosse on note une agitation des mains montrant à l’évidence qu’il ignore où sont placés les cuivres, les cordes et les bois : pour user de la baguette faut-il encore savoir à quoi elle sert ? et ne pas diriger une marche à quatre temps.
      Attention toutefois à la musique une certaine étude n°12 de l’opus 10 d’un polonais au nom bien français peut donner la mesure !


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 décembre 2018 11:13

    Bonjour moderatus,

    Quand je vois le kilo de publicités qui est déposé tous les jours dans ma boîte aux lettres, que les distributeurs ne font aucun effort sur les emballages inutiles (au contraire, ils vendent par paquets de deux avec un emballage supplémentaire), que le kérosène est détaxé, etc, etc, je suis bien obligé de constater que l’écologie n’est qu’un prétexte et que l’on nous prend pour des couillons.

    Mais même un couillon finit par se rebeller, il suffit du pouvoir d’un symbole, le gilet jaune, et tout bascule. La violence est sans doute regrettable, mais nous en étions arrivés au point où la morgue de la caste dominante s’étalait un peu trop insolemment, et quand il n’y a pas de discussion possible, la violence est la seule issue. Ce qui ne veut pas dire que cela se terminera bien.


    • Séraphin Lampion NEMO 7 décembre 2018 11:20

      @Gilles Mérivac

      vous semblez confirmer ce que j’osais suggérer dnas un commentaire pour un autre article : arborer un gilet jaune pourrait signifier « on en a marre d’être cocus ! ».


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 12:01

      @Gilles Mérivac
      Mais même un couillon finit par se rebeller, il suffit du pouvoir d’un symbole, le gilet jaune, et tout bascule. La violence est sans doute regrettable, mais nous en étions arrivés au point où la morgue de la caste dominante s’étalait un peu trop insolemment, et quand il n’y a pas de discussion possible, la violence est la seule issue. Ce qui ne veut pas dire que cela se terminera bien.

      ===========================================================

      Bonjour Gilles
      Macron est arrivé au pouvoir avec lecasse du siècle et là il nous accable d’impôts avec un cynisme et des mensonges énormes.

      La première violence est celle qui s’abat avec les taxes sur le peuple, elle est amplifiée par le mépris.

      On se demande comment des gouvernants qu’on dit d’une intelligence supérieure peuvent commettre des erreurs aussi graves. Ils auraient réagi il y a trois semaines, le mouvement prenait fin.

      Aujourd’hui, l’insurrection est possible.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 décembre 2018 15:41

      @moderatus
      Effectivement, le gouvernement a été en dessous de tout. Mais à La Réunion, la ministre Annick Girardin est allée au contact de la population, a discuté avec tous les gilets jaunes et a vraiment mouillé la chemise. Cela devait être dit et on ne peut pas mettre tout le monde dans un même panier.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 18:45

      @Gilles Mérivac
      Mais à La Réunion, la ministre Annick Girardin est allée au contact de la population,

      =================================================================
      Je pense que c’est elle qui a donné le nom d’une loi qui m’a permis d’acheter mon appartement à,la Réunion quand j’y habitais avec une réduction d’impôts .
      Je pense qu’elle a du lâcher du lest, ce qui est une bonne chose, mais il y a des quartiers où il est difficile de remettre de l’ordre si les choses n’ont pas changé.

      pour les fêtes de fin d’année je serai chez ma fille à Saint Gilles.
      Bonnne soirée à vous.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 décembre 2018 11:09

      @moderatus
      Si vous passez par Le Tampon, je vous recevrais avec plaisir, j’habite près du centre ville.
      Je vous souhaite un bon week end.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 13:50

      @Gilles Mérivac

      Si vous passez par Le Tampon, je vous recevrais avec plaisir, j’habite près du centre ville.
      Je vous souhaite un bon week end.

      ===========================================================

      J’aurai plaisir à vous saluer, de toutes le façons sur place, je prendrai contact avec vous.
      merci de votre invitation.
      bon week-end à vous


    • joletaxi 8 décembre 2018 14:00

      @moderatus

      j’veux bien venir, mais qu’est-ce qu’il a à bouffer ?


  • amiaplacidus amiaplacidus 7 décembre 2018 11:16

    L’auteur écrit : "La colère des gilets jaunes, vient du fait que les sacrifices demandés sont inutiles, mal répartis, ou servent d’autres intérêts que ceux qui leur sont expliqués".

    Rappelons à ce sujet, que 400 millions ont été transférés, il y a un mois, du budget de l’écologie vers le budget général.

    Cela montre bien que ces taxes, prétendument écologiques, ne sont qu’une pompe à fric pour Macron.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 12:03

      @amiaplacidus
      Cela montre bien que ces taxes, prétendument écologiques, ne sont qu’une pompe à fric pour Macron.

      =============================================================

      A force de prendre les Français pour des poires, nous allons vers le chaos.
      menteurs et méprisants c’est trop !


    • Alain 7 décembre 2018 19:58

      @moderatus
      Effectivement, ces taxes ne sont que des pompes à fric. Dans le même temps, il aurait été plus « humain » que ces taxes servent à développer une alternative à la voiture comme le train ou le bus, c’est à dire comme ce qui se passe dans des régions allemandes, italiennes ou autrichiennes.
      Il faut quand même reconnaitre qu’un peu moins de voitures ferait le plus grand bien en terme de pollution et de santé publique (48000 morts par an d’un air fortement dégradé dont les voitures ont une grande part).
      Vous dites que la France est plutôt bonne par rapport à d’autres pays mais notre empreinte écologique n’est pas franchement soutenable même si c’est mieux qu’un américain. Donc, il faut quand même agir. Et si les autres ne font rien, faut-il en rester là ? Comme on dit dans ma région : va tu aller te jeter dans la Loire parce que les autres le font ?

      Il faut quand même reconnaitre que la situation du monde n’est plus guère tenable. Et donc que nous devons faire des efforts sans attendre les autres qui n’en font pas.

      Je ne défends pas Macron, ni les taxes. Ce type est un pourri. Mais peut-être faudrait-il quand même réfléchir un peu sur ce monde centré sur les autos et les supermarchés, et tout ce béton à outrance que cela engendre sur le territoire de la France.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 21:28

      @Alain
      Effectivement, ces taxes ne sont que des pompes à fric. Dans le même temps, il aurait été plus « humain » que ces taxes servent à développer une alternative à la voiture comme le train ou le bus, c’est à dire comme ce qui se passe dans des régions allemandes, italiennes ou autrichiennes.
      Il faut quand même reconnaitre qu’un peu moins de voitures ferait le plus grand bien en terme de pollution et de santé publique (48000 morts par an d’un air fortement dégradé dont les voitures ont une grande part).
      Vous dites que la France est plutôt bonne par rapport à d’autres pays mais notre empreinte écologique n’est pas franchement soutenable même si c’est mieux qu’un américain. Donc, il faut quand même agir.

      ============================================================

      Bonsoir,
       les taxes sont des pompes à fric, le grand problème c’est qu’elles sont appliquées sur les populations les plus pauvres.

      Bien sur qu’il faut fairequelque chose, pour la pollution dans les grandes villes, mais ce qui a été fait faoit preuve d’un amateurisme inquiétant.

      des erreurs stratégique qu’on ne peut comprendre de gouvernants qui sont considérés comme intelligents et qui agissent comme des imbéciles.
      première erreur
      descendre en flamme le diesel
      ce qui fait que ce véhicule devient invendable donc les primes sont annulées par une valeur de revente .

      deuxième erreur méprisante,
      ne pas avoir compris que lâcher du les sur les taxes immédiatement aurait étouffé dans l’œuf les contestations et éviter le chaos actuel.

      Il faut quand même reconnaitre que la situation du monde n’est plus guère tenable. Et donc que nous devons faire des efforts sans attendre les autres qui n’en font pas.

      =================================================================
      les pays émergents la Chine , l’Inde ont construit leur développement sur des énergies polluantes, et par rapport aux dégâts qu’ils font nous ne pesons rien. C’est eux qu’il faut convaincre , pas évident.


    • vesjem vesjem 7 décembre 2018 22:20

      @Alain
      un bus, les 3/4 du temps vide, consomme 50litres de GO à l’heure
      ok pour le train, mais faudra mettre une gare dans chaque patelin


    • Eric F Eric F 7 décembre 2018 23:41

      @Alain
      les « 48 000 morts liés au diésel » ressassés par la presse sont un fake, il s’agit d’une extrapolation de surmortalité liée aux pics de pollution toutes pollutions confondues, dont les fumées des centrales à charbon de pays voisins, les émanations de pesticides, la pollution industrielle, chauffage, véhicules (30% du co2 et 7% des particules). en outre cela a été établi à partir de données datant d’avant l’introduction du filtre à particules. Revenons sur cette question de « surmortalité », ce sont en général des décès anticipés de quelques mois, comme avec la canicule. On cherche à nous culpabiliser pour nous pressurer, les média relaient servilement le discours écolopoliticien.


    • armand 8 décembre 2018 16:14

      @vesjem
      "mais faudra mettre une gare dans chaque patelin

      ", oui comme c’était avant , et donc reconstruire les gares détruites


    • vesjem vesjem 8 décembre 2018 18:52

      @armand
      ok avec toi
      depuis longtemps, je suis pour (sans rire) la réintroduction du cheval pour certaines tâches (çà se fait déjà d’ailleurs, mais rarement)


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 décembre 2018 19:00

      @vesjem. Au Caire à Zamalek, c’était une petite charrette tirée par un âne qui ramassait les ordures. Depuis lors, je parle l’âne avec un très bon accent.

      Dans le Delta, deux gamoussa tournaient en rond pour monter l’eau. Je ne souhaite cela à personne, gamoussa incluses.


  • troletbuse troletbuse 7 décembre 2018 11:17

    Je l’ai souvent écrit : 1% de la population mondiale, ces cons de Français ont une mission divine : sauver la planète entière afin d’engraisser la classe politique qui, elle, ne fait aucun effort. J’ai vu sur l’article d’eau du robinet que le petit instrument à tuer les mouches(ca, c’est pour ne pas être vulgaire kon m’a dit) a dépensé plus de 26000 euros en frais de poudrage(mais ca, ce n’est rien). Mais qui peut croire à cette imbécilité ? A part les neuneus bien sur. Ca évite de parler de la vraie pollution chez nous et de celle exportée dans les pays pauvres. Tout ce qui est produit aujourd’hui est fait pour être remplacé alors que jadis, un produit durait une vie et même plus. En conclusion c’est une fausse baisse des prix.Tout est jetable et en particulier les derniers gouvernements. Poubelle.


  • pallas 7 décembre 2018 11:24
    moderatus

    Bonjour,

    Vous faites une erreur, Macron n’est que l’incarnation et le vrai visage du peuple français.

    Il suffit de regarder les relations entre individus, les femmes sont des prostitués et les hommes des queutards payant, c’est la normalité des relations entre hommes et femmes dans ce pays.

    Il n’y a que le néant de la pensée, absolument aucunes logiques, juste le vide, voila l’individu(e) en France, une Blatte ou une Mouche est un génie en comparaison.

    C’est la fin de notre ethnie, de notre civilisation, vous commencez à le percevoir mais ne l’accepter pas encore.

    Salut


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 12:07

      @pallas

      Soyons plus optimistes, il suffit pour avancer un peu d’avoir une vraie démocratie, la démocratie représentative est un leurre vu le système électoral qui fonctionne sans proportionnelle.


  • Christian Labrune Christian Labrune 7 décembre 2018 11:45

    Sauver la planète !

    .......................................

    @Moderatus

    J’ai reçu hier et commencé à lire le bouquin minutieusement documenté de François Gervais : L’urgence climatique est un leurre.

    Professeur émérite de l’Université de Tours, l’auteur est un climatologue et il dénonce les croyances apocalyptique délirantes qui sont désormais communes à tous ceux qui peuvent avoir accès aux media, toutes tendances politiques confondues.

    On le trouve à cette page :

    https://www.amazon.fr/Lurgence-climatique-leurre-Fran%C3%A7ois-Gervais/dp/2810008515

    C’est le recours à cette prédication religieuse d’un nouveau genre (« Make the planet great again ! ») qui aura précipité la fin du macronisme : si vous ne voulez pas crever bientôt, mettez-vous à genoux, et acceptez toutes les baffes que vous allez recevoir, parce que vous les aurez bien méritées. C’était vraiment trop gros !

    Gervais estime, s’appuyant sur diverses études réalisées un peu partout, que si la France divisait par quatre sa production de CO2, il serait possible d’espérer, par rapport à la variation prévue de la température, une réduction comprise entre 0.002 et 0.005 pour cent(*). Il fait par ailleurs observer que l’augmentation du taux de CO2 dans l’atmosphère est directement responsable d’une augmentation de 20% de la biomasse, et des records de productivité agricole enregistrés ces dernières années.

    La baudruche Macron est désormais complètement dégonflée. Resterait encore à dégonfler les croyances millénaristes irrationnelles servant à crétiniser les peuples.

    (*) De mémoire, j’avais d’abord écrit : « 0.05 », ce qui est déjà très insignifiant, mais je viens de vérifier : il y a bien deux zéros après la virgule !


    • Séraphin Lampion NEMO 7 décembre 2018 12:02

      @Christian Labrune

      vous devriez aller plus souvent aux Buttes Chaumont : vous venez d’avoir une révélation et il n’est jamais trop tard.
      Allez en paix, mon fils.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 12:13

      @Christian Labrune

      J’ai reçu hier et commencé à lire le bouquin minutieusement documenté de François Gervais : L’urgence climatique est un leurre.

      ==============================================================
      Même si l’urgence était en partie réelle, rien ne justifiait de pressurer le peuple surtout quand cet argent ne sert qu’à combler les trous que Macron a creusé.
      Macron et ses 300 godillots sont complètement dévalorisés.


    • Et hop ! Et hop ! 7 décembre 2018 14:56

      @Christian Labrune : Cette invocation d’une catastrophe finale imminente est typique du fanatisme protestant et de sa rhétorique prosélite.

      Il est très répandu aux USA dans les prédications religieuses des multiples sectes, mais aussi dans la littérature et le cinéma (méga-volcan, inondation monstrueuse, tempête qui ravage tout, pandémie mondiale, invasion de martiens, etc.

      L’argument est massif : « faites ce que je dis sinon c’est la fin du monde ».


    • Christian Labrune Christian Labrune 7 décembre 2018 18:00

      Même si l’urgence était en partie réelle

      ......................................................
      @moderatus

      Il n’y a jamais eu la moindre urgence. Ce qui serait plutôt à craindre, ce serait un refroidissement brutal dû à une éruption volcanique comme celle du Laki en 1783, qui fut la cause durant plusieurs années, en Europe, de récoltes insuffisantes. La révolution française en aura été l’une des plus graves conséquences.

      Le climat a toujours changé, ce n’est pas nouveau, et un réchauffement a toujours été bien préférable à une glaciation. Les glaciations quaternaires sont séparées, très régulièrement, par des périodes de 10 à 20 mille ans. Le néolithique a pu se développer après la dernière. La prochaine est donc pour bientôt !


    • Christian Labrune Christian Labrune 7 décembre 2018 18:06

      Il est très répandu aux USA dans les prédications religieuses des multiples sectes, mais aussi dans la littérature et le cinéma (méga-volcan, inondation monstrueuse, tempête qui ravage tout, pandémie mondiale, invasion de martiens, etc.

      ======================================
      @Et hop !

      Je suis bien d’accord, et c’est pour cette raison que j’ai pris le parti, sur ce site, d’annoncer une prochaine période glaciaire - dont je me fous éperdument !-, mais elle serait beaucoup moins invraisemblables que « l’enfer où damnés sont bouillus », pour parler comme Villon, qui nous est promis par les mystiques décérébrés de la religion écolo-fasciste.


    • Alain 7 décembre 2018 20:04

      @Christian Labrune
      Tu ne nous parle pas des livres des chercheurs qui nous écrivent noir sur blanc :
       Que la cigarette n’a jamais provoqué de cancers.
       Que les camps de la mort n’ont jamais existé
       Que les monde est dirigé par les Elohims
       Que lkes OGM sont bons pour la planète.

      Ainsi que les rapports scientifiques qui nous disent :
       Qu’il n’y a pas de pb avec les pesticides
       Que le plastique ne pose pas de pb
       Que le nucléaire est écologique
       Que le vélo pollue plus qu’une voiture.

      Donc, regarde le monde autour de toi avant de nous sortir un livre.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 21:04

      @Christian Labrune
      Il n’y a jamais eu la moindre urgence. Ce qui serait plutôt à craindre, ce serait un refroidissement brutal dû à une éruption volcanique comme celle du Laki en 1783, qui fut la cause durant plusieurs années, en Europe, de récoltes insuffisantes. La révolution française en aura été l’une des plus graves conséquences.

      ====================================================
      Dans tous les cas , faire payer aux français les plus pauvres , la fausse facture de la transition climatique est une escroquerie de haut vol.


    • Eric F Eric F 7 décembre 2018 23:49

      @Christian Labrune
      le sujet est controversé, mais l’immense majorité des experts, même chinois, considèrent qu’il un a une incidence des gaz à effet de serre sur le climat. Par ailleurs il a de manière absolument non discutable des effets toxiques des gaz et particules émis, notamment dans les concentrations urbaines, ce qui est une raison suffisante pour réduire les rejets dans l’atmosphère ...mais sans la panique artificiellement provoquée et incohérente, car si on veut vraiment réduire les rejets, il faut réduire les transports intercontinentaux et favoriser les déplacements de proximité.


    • barbarossa 8 décembre 2018 01:52

      @Christian Labrune
      d’abord le CO2 ni les autres gaz faussement appelé à effet de serre (dont 89% est
      de la vapeur d’eau) n’influent nullement sur le climat. C’est un énorme mensonge.
      Ensuite les émissions journalières totales de CO2 ne représentent que le 0.005%
      de ces gaz, et l’être humain avec sa respiration et son activité moins de 10% de ces émissions. Autant dire que dalle. Et ces calculs sont à la portée de n’importe qui sache appliquer la règle de 3 sur les données officielles.
      Le vrai danger pour la santé de l’homme ce sont les particules fines et leurs concentrations dans les zones urbaines. Mais les sources sont nombreuses y compris les véhicules électriques. Tout ce qui roule sur rail produit un fort coefficient
      de particules fines (métro, train, tramways). 
      mais ça a toujours payé de culpabiliser les gens et de le rançonner.


    • Christian Labrune Christian Labrune 8 décembre 2018 22:45

      mais l’immense majorité des experts, même chinois, considèrent qu’il un a une incidence des gaz à effet de serre sur le climat. P

      =============================
      @Eric F

      Depuis que les Chinois ont trouvé le moyen de produire à des tarifs tout à fait concurrentiels des panneaux solaires pour réaliser la « transition écologique », le marché étant aussi étendu que peut l’être la connerie humaine, ils sont devenus très écolos.

      Les Allemands ont aussi des éoliennes à vendre et ils trouvent en France des irresponsables pour les leur acheter à grands frais. Aussi sont-ils fanatiquement écolos. Ce qui ne les empêche évidemment pas de recommencer à faire fonctionner des centrales au charbon. C’est qu’ils sont encore du charbon à revendre, et le charbon, de toute façon, n’a aucune espèce d’incidence sur la pollution atmosphérique. Sa combustion n’a jamais généré une seule molécule de CO2, et tous les chimistes vous le confirmeront.


    • Christian Labrune Christian Labrune 8 décembre 2018 22:55

      l’être humain avec sa respiration et son activité moins de 10% de ces émissions. Autant dire que dalle. Et ces calculs sont à la portée de n’importe qui sache appliquer la règle de 3 sur les données officielles.

      ..................................................
      @barbarossa

      Merci infiniment pour cette information qui me sauve la vie. Depuis quelques jours, pour ne pas détruire la planète, je m’efforçais de vivre en apnée, ne respirant, montre en main, qu’une fois par minute, mais il m’arrive de suffoquer et de devenir tout rouge. La nuit, comme je ne peux pas contrôler ma respiration pendant le sommeil, j’ai confectionné un masque comportant deux valves, et j’essaie de réduire progressivement le diamètre du trou d’entrée d’air. A moins de deux millimètres, j’ai l’impression d’étouffer, je rêve que je me noie. C’est très pénible, ce n’est même plus une vie. Pensez-vous qu’au moins deux ou trois heures par jour je pourrais m’affranchir de ces précautions et recommencer à respirer normalement sans mettre en danger la planète ?


    • Christian Labrune Christian Labrune 9 décembre 2018 12:44

      ADDENDUM

      Hier à Paris, plus de dix mille citoyens se sont associés, de la Bastille à la République, à une très belle procession contre le réchauffement climatique. Cela part d’un bon sentiment, c’est bien, et cela réchauffe le coeur. Autrefois, quand la sécheresse menaçait les récoltes, on sortait pareillement des églises les statues des saints qui avaient un réel pouvoir sur le climat, et tout finissait par s’arranger.

      Au XIVe siècle, après la grande peste, les processions de flagellants se multiplièrent. Le principe est simple : muni d’un fouet, on frappe celui qui précède et on est aussi bien frappé par celui qui vient derrière. Ceux qui sont en tête du cortège (*) sont très bien frappés eux aussi mais ils n’ont personne à fouetter ; ils se contentent donc de lever les bras vers un ciel d’où proviennent toutes les grâces, pourvu qu’on consente à souffrir, à l’imitation de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

      Le thermomètre qui est à ma fenêtre, hier, marquait onze degrés. Aujourd’hui, il est à treize. Le climat s’est encore un peu réchauffé. C’est que la procession n’a pas été suffisante. Il faut donc continuer à nous mortifier. Je vais éteindre mon cigare, me mettre à genoux durant une heure, en essayant de respirer le moins possible, pour éviter de produire du CO2.

      (*) "Ceux qui sont en tête du cortège

      « En Macronie, on doit dire »celles et ceux qui sont en tête du cortège". Ni vu ni connu, j’aurais pu corriger, mais je préfère avouer mon crime, et l’expier. Je resterai donc non pas une heure, mais deux heures à genoux, et sans respirer une seule fois.


    • Julien Esquié Julien Esquié 9 décembre 2018 14:20

      @Christian Labrune

      Sur la note.
      Mauvaise foi : l’expression, quoique très conne, ne date pas de Macron. Il s’en faut de beaucoup. A vrai dire, quand on a commencé à s’exprimer ainsi (Giscard), il n’était même pas né. Aujourd’hui, tout le personnel politique s’est aligné.


  • Francis, agnotologue JL 7 décembre 2018 11:56

    La vérité c’est le trou laissé par la suppression de l’ISF.

     

    Jupiter a pêché par orgueil, prétention et bêtise : les taxes sur les carburants avec ce fallacieux prétexte c’est le grain de sable du foutage de gueule qui fat déborder la colère légitime.

     

    Il a supprimé l’ISF qui était vue comme une taxe sur le capital, une hérésie en Système capitaliste, un « crime de lèse majesté capitalisique » !

     

    Je propose qu’en lieu et place de l’ISF et de l’IFI on établisse un impôt fortement progressif sur les rentes de la dette : le taux maximum doit tendre vers 100%.

     
    « En 2007, le service de la dette de l’Etat était de 118,0 milliards d’euros (intérêts : 38,3 ; remboursements : 79,7), intégralement couvert par une émission de dette nouvelle (118,5 milliards d’euros). » C’est
     
    Il suffirait que cet impôt sur les rentes liées au remboursement de la dette représente en moyenne (ou en flat-tax) 10% de son montant pour récupérer 4 milliards par an, l’équivalent de l’ISF !

     

    Par exemple, si le taux des intérêts versés est de 3%, il suffirait de ne payer que 2,7 % !!!

     

     C’est trop simple ! Y a-t-il un économiste dans la salle pour me dire où je ùe trompe ?


    • barbarossa 8 décembre 2018 02:05

      @JL
      La dette publique n’est pas détenue entièrement par les banques françaises et en plus elle est délocalisable, donc solution impossible telle que tu la préconise.
      La suppression de l’ISF, ce totem à la con, a été une très bonne pour l’économie
      française.
      Sans entrer dans le détail, une éventualité de l’annulation de la dette publique de tous les pays dans la zone euro a été avancée (voir atlantico). Cela est possible, souhaitable, sans que personne y perde quoi que ce soit, représenterait une énorme baisse de la pression fiscale et donc un pouvoir d’achat en forte augmentation.


    • Francis, agnotologue JL 8 décembre 2018 10:00

      @barbarossa

      ’’solution impossible ’’
       
       Je ne vois pas pourquoi ; les gouvernements sont libres d’instaurer les impôts et taxes qu’ils souhaitent, aucun article de l’UE ne s’y oppose. On sen fout de la nationalité des détenteurs : une retenue à la source, c’est pas ce qui se fait de mieux aujourd’hui ?
       

      https://www.letemps.ch/economie/une-taxe-transactions-financieres-pourrait-remplacer-impots-actuels
       
      Faut-il lâcher la proie d’une taxe sur les intérêts pour l’ombre d’une annulation de la dette ? D’autant que l’une n’empêchera pas l’autre.
       
      Ceci dit, c’est quoi l’annulation de la dette ? Une remise à zéro des compteurs ? Pour emprunter de plus belle ? Il faut en finir avec la dette souveraine et cette idée que l’État est une start-up.
       
      Quelle gabegie : on emprunte pour maintenir le budget ! puis on réduit le budget pour payer les traites !!! Ubu n’aurait pas fait mieux ! Cette nation si riche gère son budget comme un pauvre des plus pauvres. Et encore ! à un pauvre on ne fait pas crédit.


    • barbarossa 8 décembre 2018 12:07

      @JL
      l’état ne peut pas taxer les bénéfices qui sont domiciliés dans les autres Pays.
      S’il met un impôt à la source, le taux d’emprunt remontera d’autant.
      donc, je répète, impossible.
      bien à toi


    • barbarossa 8 décembre 2018 12:24

      @JL
      Annulation de la dette et ses conséquences mérite une longue explication. Peut être j’écrirai un billet là dessus un de ce jour.
      Pour faire court : aujourd’hui la BCE prête à taux X aux banques, qui elles prêtent à
      X+1 aux Etats. Ces +1 est payé par les impôts. c’est donc les banques qui encaissent l’impôt. Si la BCE rachète les crédits (autrement dit se fait rembourser les prêts qu’elle octroie aux banques) ce sera elle qui détiendra la dette publique. Ces milliers de milliards au fait n’existent pas réellement. C’est de la monnaie scripturale. Les fonds propres de la BCE se montent à une dizaine de milliards et elle en prête des milliers. Ce qu’on appelle faire marcher la planche à billets. Une simple écriture suffit à les annuler. Et les dettes des Etats disparaissent. Vous me direz que c’est simpliste. C’est vrai si on ne va pas plus loin dans les explications des mécanismes. Mais croyez-moi, c’est la réalité. Les règles empêchent aujourd’hui la BCE de prêter directement aux Etats ; mais les règles peuvent être modifiées à souhait.


    • Francis, agnotologue JL 8 décembre 2018 13:28

      @barbarossa
       
       ’’S’il met un impôt à la source, le taux d’emprunt remontera d’autant.

      ’’
       
       Cela ne vaut seulement que pour les nouveaux emprunts. Je pense qu’il faut arrêter d’emprunter : un sevrage, comme pour les drogués.


  • Christian Labrune Christian Labrune 7 décembre 2018 12:19

    Ce système représentatif faussé qui est à la limite de la démocratie doit pour être acceptable, être accompagné de respirations démocratiques, de référendums ou de votations comme en Suisse, pour que le peuple ne se sente pas exclu de toutes les décisions.

    ......................................................

    @Moderatus

    Le système électoral de la Ve république, a priori, paraît fait pour éviter ce qu’on appelle (je n’aime pas ce mot) le populisme, et en cela je le trouve très bien fait. Un système à la proportionnelle n’offrirait pas les mêmes garanties.

    Il reste qu’il y a eu une rupture accidentelle dans le fonctionnement de la vie politique française, et qu’il n’aura pas fallu bien longtemps pour que le macronisme apparaisse pour ce qu’il était dès le début : un populisme de la pire espèce articulé au fanatisme millénariste de la secte écologiste. Comment un tel charlatanisme a-t-il pu prendre en France ? Probablement à cause de l’effondrement du niveau de culture des masses. Ce qui est très inquiétant, c’est que si le niveau de vie de la France périphérique était un peu supérieur à celui qu’on connaît, ça aurait pu marcher encore un certain temps, mais quand on ne peut pas finir le mois, la fin du monde devient très secondaire !

    La situation actuelle paraît sans issue. Macron devenu une espèce d’épouvantail, ou une figure de jeu de massacre, n’ose même plus prendre la parole en public, et ses suiveurs dont je voyais hier les interventions à l’Assemblée diffusées sur LCP ne trouvent même pas les mots pour esquisser une défense crédible. LREM est en train de tourner en eau de boudin et tout cela finira par une capitulation en rase campagne, surtout après que les banlieues auront commencé à entrer dans la danse. L’obstination imbécile de ces irresponsables désavoués par une immense majorité de Français, et qui continuent à s’accrocher au pouvoir, est grosse des pires catastrophes. Ils auraient démissionné hier, la crise politique et les débats pour une reconstruction occuperaient aujourd’hui intelligemment tout le monde et la violence serait écartée. Le gouvernement actuel recule pour mieux sauter, mais comme on « saute » dans l’explosion d’une bombe.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 12:51

      @Christian Labrune
      Le système électoral de la Ve république, a priori, paraît fait pour éviter ce qu’on appelle (je n’aime pas ce mot) le populisme, et en cela je le trouve très bien fait. Un système à la proportionnelle n’offrirait pas les mêmes garanties.

      =============================================================

      Ce système d’élection législative prive le pays d’une vraie démocratie.
      On se retrouve avec 301 godillots dont beaucoup sont novices incompétents et souvent des Rastignac aux dents longues.
      qui ne représentent que 25% du peuple à décider de tout , sans mesure et sans opposition réelle.

      les français dans leur ensemble ne sont pas du tout représentés.
      regardez le nombre de sièges attribués au FN et à F I

      Si on veut que le président ait un avantage, on peut introduire une dose de proportionnelle, 0 50% ou moins , où donner une prime au parti du président.

      les votations servent aussi à faire que le peuple se sente concerné et considéré, et non exclu et méprisé.
       Depuis quand le peuple n’a pas été consulté directement sur un sujet important comme l’immigration par exemple ?

      La dernière fois qu’il a été consulté , on l’a humilié en ne respectant même pas sa décision.
      Élire un roi et fermer sa gueule pendant 5 ans est inconcevable.


    • Julien Esquié Julien Esquié 7 décembre 2018 13:28

      @Christian Labrune

      Macron n’est pas un populiste.

       

      S’il est quelque chose, le populisme serait une pratique politique visant à séduire des masses informes en misant sur les émotions, les sentiments (la fameuse « colère », ou l’ « indignation »), en un mot sur l’irrationnel.

       

      Macron avait un programme, tout à fait cohérent (dans la continuité du delorisme, pour le dire en un mot, forcément caricatural). On peut ne pas être d’accord, on ne peut pas nier l’existence de ce programme.

       

      Personne ne l’a lu. Étant donné l’état de l’école, on ne saurait s’en étonner.

       

      Quoi qu’il en soit, sans entrer dans le détail de son programme, Macron, dans toutes ses interventions, s’est présenté comme un partisan de l’Europe et d’une forme de social-libéralisme. Il ne s’agit pas de prises de position visant à séduire le plus grand nombre. Elles sont même tout à fait impopulaires.

       

      Le problème est ailleurs. Il est que Macron est président par accident. L’accident ne vient pas de ce qu’il serait incapable d’occuper la fonction (à l’évidence, il connaît bien le fonctionnement de l’état et c’est un bon gestionnaire), il vient de ce que, fondamentalement, personne ne voulait de lui. Ou alors, disons, une petite minorité, les centristes.


      Si le maire de Bordeaux avait été candidat, Macron aurait fait moins de 10% au premier tour. Même chose avec le probable non-maire de Barcelone. Les primaires, à gauche comme à droite, ont eu pour conséquence de torpiller le candidat qui pouvait l’emporter. L’élection d’une sorte de quidam, d’un gars qui passait au mauvais endroit au mauvais moment, était inévitable. Il en a d’ailleurs sans doute été emmerdé, nonobstant sa prétention. Je pense qu’il tentait plutôt de marquer son territoire pour 2022.


    • Et hop ! Et hop ! 7 décembre 2018 15:20

      @Christian Labrune : «  éviter ce qu’on appelle (je n’aime pas ce mot) le populisme, et en cela je le trouve très bien fait »

      Le populisme c’est la démocratie, ça ne peut se définir d’aucune autre façon.

      L’actuelle démocratie représentative française est à la fois une oligarchie (sélection des candidats par les partis) et une ploutocratie (l’élection dépend du coût de la publicité médiatique, Macron a été le meilleur), en plus d’être un régime d’occupation par des puissances étrangères.

      Pour qu’existe un régime de démocratie d’opinion, il faut
      1°) qu’il y ait liberté absolue d’opinion (sauf diffamations, appels à commettre des délits et insultes),
      2°) qu’il y ait des médias indépendants financièrement de l’État et des groupes de pression, diversifiés et neutres,
      3°) que tous les candidats aient exactement les mêmes moyens de campagne fournis gratuitement par l’État (tant de meetings, tant de passage TV, tant d’insertions rédactionnelles, tant d’affiches,
      4°) que les fonctionnaires du pouvoir exécutif aient l’interdiction absolue de se présenter dans le pouvoir législatif en raison de la séparation des pouvoirs,
      5°) que les députés soient limités à 100 (un par département) et obligés d’assister en personne à tous les débats et à tous les votes sans possibilité de mandats,
      6°) que les signatures soient supprimés, mais que l’éligibilité comme président de la République aux anciens députés, sénateurs, conseillers régionaux et nationaux, et à quelques autres qualités (grands officiers de la légion d’honneur ou du mérite, etc..), et l’éligilité comme députés, conseillers généraux, limitée aux maires des commune du département ayant fait au moins une mandature de 5 ans.


    • Christian Labrune Christian Labrune 7 décembre 2018 17:27

      @moderatus

      Je ne vois rien à objecter à ce que vous venez d’écrire. Le système, de fait, ne marche plus comme il le devrait. Nos philosophes des lumières penchaient pour le despotisme éclairé. On a fini par substituer à ce bizarre idéal théorique en forme d’oxymore une espèce de démocratie ; c’est mieux, mais celle-ci demanderait à être encore plus « éclairée » que n’importe quel despotisme, et ce n’est évidemment plus le cas. Ce que nous voyons à l’oeuvre désormais, et ça ne date pas d’hier, c’est la tyrannie de la bêtise.

      Certes, nos « élites » politiques croient comprendre mieux l’état des choses qu’un peuple « populiste » par nature ; pour faire passer leurs « réformes » imbéciles conçues par des doctrinaires d’administration, ou le plus souvent dictées par les intérêts économiques de groupes financiers puissants (les mêmes qui tirent les ficelles à Bruxelles), elles se piquent de recourir à la « pédagogie ». Ce mot, lorsque j’étais prof, m’était odieux. Il me l’est plus encore lorsqu’il est utilisé par des crétins qui n’ont pas le moindre souci de la res publica et ne voient rien au-delà de leur petit mandat et de leur éventuelle réélection. Les godillots de la majorité actuelle, les Rastignac comme vous les appelez, sont la véritable caricature de cette perversion du politique.

      C’est malheureusement le cas dans toutes les formations politiques déjà crétinisées jusqu’à l’os par l’écolo-fascisme ; l’introduction de la proportionnelle ne changera pas grand chose à la situation. Les identitaires bornés du FN et les crétins du mélenchonisme n’ont en commun, outre la religion de l’écologie signalant une bêtise incurable, qu’un fanatisme naïf d’adolescents boutonneux qui prennent encore leurs désirs pour la réalité même. D’un pugilat entre eux ne pourra émerger qu’un plus grand bordel, et la représentation nationale ne sera pas plus représentative des volontés de la nation qu’elle ne l’est actuellement.

      Le recours au référendum sur des questions importantes comme celle de l’immigration ou celle de la laïcité s’imposerait plus que jamais, mais tant qu’on ne sera pas sorti de la dévotion masochiste à une Europe sénile, aucune souveraineté nationale ne sera possible. Et pour en sortir voyez ce qui arrive aux Anglais ça ne sera pas de la tarte. Mais il n’y a pas d’autre solution. C’est là qu’est le noeud du problème. L’Europe est déjà en marche vers un éclatement inévitable. Ce qui est vraiment écoeurant, c’est que ceux qui se prétendaient démocrates n’aient pas eu le courage, eux-mêmes, de prendre le taureau par les cornes, et laissent désormais l’initiative, partout, à une extrême droite dont le caractère fascisant ne tardera pas à devenir très évident quand la démocratie, partout, sera perdue.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 20:55

      @Christian Labrune

      Je ne vois rien à objecter à ce que vous venez d’écrire. Le système, de fait, ne marche plus comme il le devrait. Nos philosophes des lumières penchaient pour le despotisme éclairé.

      ===========================================================
      certains philosophes arguent et peut être avec raison qu’un despote éclairé est une bonne solution de gouvernance.
      le problème que nous avons c’est que notre système électif conduit à élire des despotes , et quand ils ne sont pas éclairés et ne gouvernent pas dans l’intérêt du peuple sont une catastrophe. c’est un ersatz de démocratie.

      quand en plus le despote est sous la férule d"un autre despote , l’U.E , c’est invivable.

      Macron défend un mondialisme qui balaie , l’identité , la nation, la culture, le petit peuple de gaulois le dérange dans son projet, alors qu’attendre de ce type de gouvernance ?


    • Eric F Eric F 7 décembre 2018 23:57

      Le système électoral ne figure pas dans la constitution mais dans une loi électorale, il peut être changé par la loi, ainsi en 1986 il y a eu proportionnelle intégrale par département. Pas besoin de changer la constitution d’un iota sur cette question. Concernant le referendum d’initiative populaire, il y aurait juste 1 article à modifier
      Donc réinventer une n+unième constitution est une chimère sans nécessité.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 08:18

      @Eric F

      Le système électoral ne figure pas dans la constitution mais dans une loi électorale, il peut être changé par la loi, ainsi en 1986 il y a eu proportionnelle intégrale par département. Pas besoin de changer la constitution d’un iota sur cette question. Concernant le referendum d’initiative populaire, il y aurait juste 1 article à modifier
      ===============================================================
      Exact , on peut par la volonté du président mettre en place une proportionnel à un pourcentage raisonnable qui donnerait un peu de démocratie au lieu d’avoir 360 godillots pour la plupart inexpérimentés qui votent tout et n’importe quoi venant du président. On se croirait au temps des rois et des courtisans.

      Quand à des référendums, on on a déjà fait mais le dernier il y a longtemps qui n’a pas été respecté.


    • Eric F Eric F 8 décembre 2018 15:55

      @Julien Esquié
      « Je pense qu’il tentait plutôt de marquer son territoire pour 2022. »

      c’est en effet probable, mais il a vu qu’il avait une « fenêtre de lancement » inespéré fin 2016 avec l’affaire Fillon et la défection de Hollande. Il a aussi bénéficié d’un coup de pouce médiatique sans précédent, et l’appui des milieux financiers et patronaux .


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 décembre 2018 13:11

      @moderatus : «  éviter que la plupart des casseurs soient bloqués de façon préventive  ». Tu l’as dit. Même si tu l’as écrit involontairement.


  • moderatus moderatus 7 décembre 2018 12:32

    Je propose qu’en lieu et place de l’ISF et de l’IFI on établisse un impôt fortement progressif sur les rentes de la dette : le taux maximum doit tendre vers 100%.

    ================================================================

     C’est peut être une solution, mais il y avait plus simple, on pouvait créer une tranches ou deux de plus d’impositions, afin que les gens très aisés qui ont fortement participé à l’élection de Macron. participent à l’effort national.

    Si Macron avait su taire son mépris du peuple et au lieu de la cacophonie continuelle des ministres avait pris la parole et avait annoncé

    •  l"abandon des taxes sur les carburants
    •  un moratoire pour toutes les augmentations prévues pour l’année à venir, 
    •  une revalorisation du SMIC ,
    •  un large débat pour discuter de la représentation des citoyens , proportionnelle, referendums etc,

    nous n’aurions pas cette situation explosive,

    Que va-t-il se passer samedi ?

    Une grande part de responsabilité incombera à ceux qui dirigent le pays.


    • Eric F Eric F 8 décembre 2018 00:07

      @moderatus
      en fait l’ISF a un caractère emblématique, et cela a été une grosse erreur tactique de l’avoir supprimé tout en augmentant par ailleurs des taxes sur le reste de la population. Chirac et Sarko savaient que cela serait impopulaire, et ne l’ont pas fait (en fait Chirac l’avait supprimée comme premier ministre en 86, mais a perdu ensuite la présidentielle de 88, il a compris le message).

      Revaloriser le SMIC sans le faire sur les autres revenus ne résoudrait pas le problème général de pouvoir d’achat, notamment pour de nombreux indépendants, retraités, mères isolées, etc. Mieux vaudrait réindexer l’ensemble des revenus sur l’inflation (le SMIC est revalorisé de 1,8% au premier janvier, les retraites le sont de 0,3%)


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 08:27

      @Eric F

      en fait l’ISF a un caractère emblématique, et cela a été une grosse erreur tactique de l’avoir supprimé tout en augmentant par ailleurs des taxes sur le reste de la population. Chirac et Sarko savaient que cela serait impopulaire, et ne l’ont pas fait (en fait Chirac l’avait supprimée comme premier ministre en 86, mais a perdu ensuite la présidentielle de 88, il a compris le message).

      Revaloriser le SMIC sans le faire sur les autres revenus ne résoudrait pas le problème général de pouvoir d’achat, notamment pour de nombreux indépendants, retraités, mères isolées, etc. Mieux vaudrait réindexer l’ensemble des revenus sur l’inflation (le SMIC est revalorisé de 1,8% au premier janvier, les retraites le sont de0,3%

      ========================================================

      Vous avez raison, l’ISF est avant tout un symbole et là il a été le marqueur de l’orientation d’une politique en faveur des riches et des premiers de cordée.

       La revalorisation du SMIC entrainerait automatiquement une hausse des salaires générale, mais on pourrait parfaitement envisager une baisse des charges sur les petites entreprises pour compenser cette augmentation de la masse salariale.

      Pour compenser cette perte de rentrée fiscale , Macron pourrait décider d’une tranche d’impôt supplémentaire, il est normal que les riches et les gens très aisés participent plus à l’effort national

      les solutions existent , ce sont la lucidité et la volonté qui manquent.


    • Eric F Eric F 8 décembre 2018 14:48

      @moderatus
      l’éternel problème est celui de l’exil fiscal, et les plus nantis sont les plus « mobiles » fiscalement, ainsi l’un des grands patrons de la multinationale où je travaillais avait une partie de son salaire versée sur une filiale aux Bermudes, créée pour l’occasion. La tranche de 75% provisoirement créée par Hollande avait fini par être par être payée par l’entreprise et non le bénéficiaire. La piste de prélever à la source sur les profits des grands groupes au pro rata du chiffre d’affaire parait intéressante.
      Lorsque l’on voit les GJ qui sont sur les ronds points ou péages, ce sont souvent des indépendants, retraités, petits boulots, etc., si on cible sur les seuls salariés, ça augmentera le coup de la vie pour les autres sans contrepartie. Quant à l’histoire des primes défiscalisées, c’est la loterie selon l’entreprise où on travaille
      .


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 15:07

      @Eric F
      l’éternel problème est celui de l’exil fiscal, et les plus nantis sont les plus « mobiles » fiscalement,
      =============================================================
      L’exil fiscal est un de aspectsde la problématique , mais ni le seul ni,le plus facile à résoudre
      mais je crois vous l’avoir écrit , il y a des dizaines de manières de corriger les injustices sociales ;

      une autre alternative ,

      la participation aux résultats de l’entreprise.
      une part des bénéfices redistribuée à ceux qui ont travaillé et créé cette richesse.


    • Eric F Eric F 8 décembre 2018 15:48

      @moderatus
      oui, mais là encore c’est uniquement pour les salariés, et plus restrictivement ceux des entreprises fortement profitables (même inéquité que pour la défiscalisation des heures sup), or ce n’est pas ce profil de population qui est majoritaire dans le mouvement protestataire de terrain, la preuve en est que les syndicats de salariés sont restés en retrait voire réticents. Les revenus des agriculteurs, par exemple, sont dans une pire situation, idem ceux des nouveaux boulots en tant qu’autoentrepreneurs, la fameuse uberisation chère à Macron, certaines activités même dans le BTP sont de ce genre, idem là où le SMIC est économiquement non rentable pour l’activité.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 16:42

      @Eric F
      Les revenus des agriculteurs, par exemple, sont dans une pire situation, idem ceux des nouveaux boulots en tant qu’autoentrepreneurs, la fameuse uberisation chère à Macron, certaines activités même dans le BTP sont de ce genre, idem là où le SMIC est économiquement non rentable pour l’activité.

      ==========================================================
      Le SMIC n’est qu’une variable d’ajustement parmi beaucoup d’autres, comme je vous l’ai dit, il y a d’autres alternatives, comme la participation et une imposition qui ne soit pas insuportable. Arrêter d’être aussi tributaires de l’U.E qui décide à la place des nations de ce qui est bien ou pas.

      Peut être arrêter certaines « avancées sociétales » qui ne font que paupériser la population.


    • Eric F Eric F 10 décembre 2018 14:36

      @moderatus
      il y a un problème général, répondre par des mesures catégorielles reporterait le problème sur les autres ; jouer aux chaises musicales ou aux pochettes surprises fera plus de mécontents que de satisfaits.
      Baisser d’un point la CSG pour tous, ou ramener le « taux réduit »(*) de TVA de 5,5 à 5% serait une mesure générale à effet immédiat et tangible.

      (*) ce taux s’applique aux produits de première nécessité, donc socialement la mesure est efficace. En outre les produits alimentaires sont souvent des produits locaux, cela ne stimulera pas les importations. 

      Sortir de l’UE est une question qui relève du moyen ou long terme, c’est le résultat aux élections européennes qui donnera le « la » sur cette éventualité. En attendant, il y a un chantier de réforme constitutionnelle (en suspens, mais prévue pour reprendre au parlement en janvier), « pousser » l’idée du réfendum d’initiative populaire est une option possible.


    • moderatus moderatus 10 décembre 2018 14:49

      @Eric F
      il y a un problème général, répondre par des mesures catégorielles reporterait le problème sur les autres ; jouer aux chaises musicales ou aux pochettes surprises fera plus de mécontents que de satisfaits.
      Baisser d’un point la CSG pour tous, ou ramener le « taux réduit »(*) de TVA de 5,5 à 5% serait une mesure générale à effet immédiat et tangible.

      ================================================================

      Il faut une mesure immédiate et forte, je ne sais pas si celles que vous annoncez remplit ces deux critères, si c’est le cas pourquoi pas. il faut désamorcer la bombe sociale, je ne sais pas si Macron en sera capable. Réponse ce soir

      le referendum d’initiative populaire n’a pas l’ait du tout d’être dans le programme Macron

      Aujourd’hui même, en catimini vient d’être signé le pacte de Marrakech qui engage la France de façon importante, le peuple, le parlement ont été écartés de la décision. mauvais signe.


    • joletaxi 10 décembre 2018 14:55

      @moderatus

      , en catimini vient d’être signé le pacte de Marrakech

      voilà une mesure qu’elle est bonne, on se sent mieux non,du coup le diesel à 2 euros paraît faisable non ?

      http://www.lalibre.be/regions/flandre/des-eleves-belges-prets-a-la-guerre-contre-les-etrangers-de-leur-ecole-5c0e1d47cd70fdc91be5fb68

      cela va aussi apaiser la société, j’en suis sur

      Trump avait dit que le réchauffement blablabla était un complot chinois

      finalement, me demande ce qu’ils cherchent à l’ONU ?
      car à force, ils vont y arriver à faire renaître la bete imm......


    • moderatus moderatus 10 décembre 2018 15:24

      @joletaxi

      , en catimini vient d’être signé le pacte de Marrakech

      ================================================================
      Ce qui est grave c’est que des décisions aussi importantes soient prises sans consulter personne.
      c’est un déni de démocratie. Un de plus.


  • pallas 7 décembre 2018 13:53
    moderatus

    Bonjour, enfin re.

    C’est une certitude absolu, c’est la fin de notre civilisation.

    Il y a partout des meurtres, des émeutes, des vols, des viols, c’est le chaos.

    Le gouvernement et les élites ont peur, le maelstrom revient, plus violent que jamais.

    Tel est le destin des peuples faibles moralement, n’ayant aucunes consciences.

    Admettez et accepter la fin, car elle est dorénavant inéluctable.

    Salut


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 14:12

      @pallas

      Il y a partout des meurtres, des émeutes, des vols, des viols, c’est le chaos.

      Le gouvernement et les élites ont peur, le maelstrom revient, plus violent que jamais.

      ==============================================================

      Bien sur nous vivons dans une société Hyperviolente , injuste, mais rien n’est définitif, l’humain n’est pas raisonnable et on n’aura jamais de société idéale.

      mais on peut arriver à une société qui soit acceptable, ou le vivre ensemble existe.

      pas facile, je vous l’accorde , mais pour moi la pire des postures est de dire ’c’est ainsi’ on ne peut rien faire et on se soumet.


    • pallas 7 décembre 2018 14:52

      @moderatus

      Re re bonjour,

      Dans ma vie je n’est jamais rencontré un seul etre ayant une conscience, ou ayant une moral.

      En France n’existe pas d’Être Humains, juste des Machins Choses vaguement humanoïde, en d’autre mots des « Cadavéreux ».

      Je n’est que faire des détritus qu’ils soient males ou femelles.

      L’heure est à chacun de sortir son sabre et survivre, le schéma est simple.

      C’est le commencement d’une nouvelle société, digne du Hades.

      La souffrance, la terreur, la peur, ne seront que les seuls sentiments qui existeront.

       smiley

      Salut


    • sweach 7 décembre 2018 14:54

      @pallas et @moderatus
      Je ne vie pas dans le même monde que vous ?

      Je n’ai jamais vu « de mes yeux » des meurtres, des émeutes, des viols, ...
      A la rigueur quelques vol et rien de bien méchant

      Au vu des 7 Milliard d’habitants de notre planète, ce que vous dénoncez est rarissime, totalement absent pour la majorité et je suis persuadé que vous n’en avez pratiquement jamais vu de vos yeux ce que vous dénoncez.

      Qu’est-ce qui justifie ce pessimisme incroyable ? c’est du second degré ?

      Après oui, on nous montre les quelques cas en boucle dans notre petit écran, mais si je descend dans la rue et que j’étain ma TV, j’aurai plus de mal à les voir et ça va tout de suite bien mieux.

      L’existence de quelques chose ne doit être un prétexte pour nous pourrir la vie.

       Il existe des violeurs, donc nos relations avec les femmes doivent être bien plus compliqués
       Il existe des terroristes donc on doit donner toutes nos libertés individuel
       il existe de la pollution donc on doit faire n’importe quoi en son nom

      Quand la moitier de la population mondial sera morte d’épidémie, de guerre, de famine ou autre, on pourra parler de CHAOS.
      Là en utilisant ce terme, alors qu’on a plus d’homme obèse que d’homme qui meur de faim, vous êtes loin du bon sens.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 15:39

      @sweach

      Je n’ai jamais vu « de mes yeux » des meurtres, des émeutes, des viols, ...
      A la rigueur quelques vol et rien de bien méchant

      Au vu des 7 Milliard d’habitants de notre planète, ce que vous dénoncez est rarissime, totalement absent pour la majorité et je suis persuadé que vous n’en avez pratiquement jamais vu de vos yeux ce que vous dénoncez.

      ================================================================

      Vous n’avez jamais vu, mais, ce n’est pas parce que vous ne voyez pas qua cela n’existe pas.
      Ala limite uil suffitd’ouvrir les journeaux auxn faits divers et de voir tous les jours ce qui s’y passe. .
      Il y a deux jours seulemnt, un professeur égorgé.
      Il y a mille agresions gratuites par jour.

      L’homme est un animal bizarre, et la ;palette de ses comportements et actions est multiple, il est capable du meilleur comme du pire.

      c’est ainsi c’est pour cela qu’il y a des règles et des lois.

      — Il existe des violeurs, donc nos relations avec les femmes doivent être bien plus compliqués
      — Il existe des terroristes donc on doit donner toutes nos libertés individuel
      — il existe de la pollution donc on doit faire n’importe quoi en son nom


      ===============================================================
      Bien sur il ne faut pas aller dans l’excès et abandonner nos libertés ou vivre cloitrés, mais il faut des lois contre les violeurs et des punitions contre les terroristes.

      pour être un homme libre il faut être respectueux des lois. Casser le thermomètre n’a jamais fait baisser les fièvre.


    • sweach 7 décembre 2018 17:09

      @moderatus

      *mais il faut des lois contre les violeurs et des punitions contre les terroristes.

      pour être un homme libre il faut être respectueux des lois.*

      Mais c’est le cas ?
      Vous voulez dénoncer ou changer quoi ?

      *Il y a mille agressions gratuites par jour.*
      Oui mais nous sommes 7 Milliard sur terre, ça fait une chance sur 1 millions de subir une agression.

      Par comparaisons j’ai plus de chance d’avoir un bisous, de faire l’amour et une quantité d’autres chose bien plus agréable qu’une agression ^^, pour info j’ai plus de chance de gagner au loto que de croiser un terroriste.

      Vous n’avez pas une bonne notion des chiffres et de la réalité des choses, la France est un pays relativement calme et pacifiste, nos taux de criminalité sont excessivement faible.
      Pourquoi se pourrir la vie avec d’autres loi redondante encore plus liberticide pour des problèmes qu’on n’a pas ?

      A vouloir plus de sécurité au prix de la liberté on perd les deux.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 19:04

      @sweach
      *Il y a mille agressions gratuites par jour.*
      Oui mais nous sommes 7 Milliard sur terre, ça fait une chance sur 1 millions de subir une agression.

      ==========================================================
      Je n’ai as été précis , je vais l’étre
      1000 agression gratuites par jour EN FRANCE.


    • Eric F Eric F 8 décembre 2018 14:55

      Concernant l’insécurité, la situation était elle meilleure autrefois ? il semble que le nombre de meurtres soit désormais bien plus faible. Alors certes, il existe des violences de type casseurs et vols à la tire qui sont plus nombreux, et une montée de rébellion dans une partie de la jeunesse. Ce n’est pas le chaos généralisée dans le pays, ça l’est ponctuellement.


    • moderatus moderatus 8 décembre 2018 15:18

      @Eric F

      Concernant l’insécurité, la situation était elle meilleure autrefois ? il semble que le nombre de meurtres soit désormais bien plus faible. Alors certes, il existe des violences de type casseurs et vols à la tire qui sont plus nombreux, et une montée de rébellion dans une partie de la jeunesse. Ce n’est pas le chaos généralisée dans le pays, ça l’est ponctuellement.

      =============================================================

      je m’excuse d’^être direct, mais ou vous êtes jeune, ou vous ne vivez pas en France, ou vous êtes tenu par une idéologie.

      Moi qui ne suis plus un jeune homme , je puis vous assurer que ce degré de violence, d’individualisme, d’égocentrisme n’a jamais été atteint.

      je viens d’une génération où l’on respectait les parents, l’instituteur était une voix importante, on craignait la police.

      il n’y avait pas mille agressions gratuites par jour

      il n’y avait pas 500 quartiers de non droit où la police , les pompiers, les médecins ne peuvent pas entrer

      il n’y avait pas de meurtre pour un regard ou un refus de donner une cigarette.

      je ne connais pas les raisons de votre déni, elles sont peut être sincères, mais fausses.
      permettez que ne partage pas du tout votre analyse.


    • sweach 10 décembre 2018 10:42

      @moderatus
      *je puis vous assurer que ce degré de violence, d’individualisme, d’égocentrisme n’a jamais été atteint.*
      Vous avez tord, la jeune de mon père fut bien plus violente que la mienne.

      *je viens d’une génération où l’on respectait les parents, l’instituteur était une voix importante, on craignait la police.*
      N’ont-ils pas évolué ?
      Les parents divorcent aujourd’hui et l’autorité mono-parental est forcement plus faible.
      Les instituteurs n’enseignent rien, il test inutilement notre mémoire avec des connaissance sans but et ils ne nous préparent pas à affronter l’avenir.
      Les policiers sont plus des collecteurs d’impôts que des gradients de la paix, ils sont craint mais pour des motifs économiques et non sécuritaire.

      *il n’y avait pas 500 quartiers de non droit*
      Due au regroupement familial de Chirac, moi aussi je voudrai une solution, mais à moins d’être raciste et totalitaire il n’y en a pas, on a instauré une sélection par l’argent.

      *je ne connais pas les raisons de votre déni*
      On ne nie rien, mais vous n’avez aucun raison de pourrir la vie de tout le monde avec vos peurs, mon avenir est devant moi et je préfère me pencher sur de vrai problème, plutôt que de m’en créer de nouveaux en perdant bêtement des libertés.


    • moderatus moderatus 10 décembre 2018 12:55

      @moderatus
      *je puis vous assurer que ce degré de violence, d’individualisme, d’égocentrisme n’a jamais été atteint.*
      Vous avez tord, la jeune de mon père fut bien plus violente que la mienne.

      =============================================================
      Bonjour,
      Ecoutez vous êtes un garçon très sage et qui vit opeutêtre dans un milieu privilégié, quand à le jeunesse de votre père je n’ai aucun jugementbà porter, mais comprenez que vous ne pouvez pas faire de généralité d’un cas particulier.

       vous dites que
      les parents divorcent, les familles momoparentales nr peuvent èduquer comme il faut les enfants

      que les instituteurs n’enseignent plus rien, qu’ils ne préparent pas à affonter l’avenir
      que les policiers ne sont plus craints

      que les 500 quartiers de non droit existent, et qu’on ne peut rien faire.

      vous êtes encore plus pessimiste que moi

      mais en complète contradiction avec ce qui vous venez de décliner, vous dites

      vous n’avez aucun raison de pourrir la vie de tout le monde avec vos peurs, mon avenir est devant moi et je préfère me pencher sur de vrai problème, plutôt que de m’en créer de nouveaux en perdant bêtement des libertés.

      Alors je ne pourris la vie de personne, je fais le même constat que vous, que des sociologues, des journalistes des politiques, ont décrit depuis des années.
      une dégradation de notre société et un vivre ensemble à reconstruire.

      si ,ces problèmes ne sont pas des vrais problèmes , quel sont-ils pour vous ?
      qui vous parle de perdre vos libertés ?

      Au contraire , la première des libertés est la sécurité.

      les philosophes grecs disaient

      « pour être un homme libre, il faut respecter absolument les lois »

      Vous êtes jeune, c’est à vous de construire votre avenir, il ne faut surtout pas vous bander les yeux, c’est à vous de vous battre pour essayer de corriger tous les travers que vous constatez dans la société si ce n’est pas pour vous , au moins pour vos enfants.

      Se battre, ne pas s’assoir sur le bord du trottoir et regarde les choses se passer.


    • sweach 10 décembre 2018 14:36

      @moderatus
      *si ,ces problèmes ne sont pas des vrais problèmes , quel sont-ils pour vous ?*
      L’éducation n’est pas un problème, car même en monoparental nous sommes toujours relativement bien élevé en France.
      Les professeurs n’enseignent rien, mais nous apprenons principalement par nous même et nous possédons beaucoup d’outils pour cela.
      Je crains le collecteur d’impôt que représente un flic, mais étant un bon citoyen et ne croisant jamais la force de l’ordre elle ne m’efrait pas.
      Je n’ai aucune crainte particulière pour moi ou mes biens, ayant statistiquement peut de chance que quelques chose m’arrive, cela passe bien après d’autres problèmes, qui ont plus d’impact qu’une petite bastonnade ou vol. 

      Donc qu’elles sont de vrai problème ?

       La santé : J’ai 1 chance sur 2 d’avoir un cancer un jour, mon alimentation et mon environnement m’empoisonne et mes futurs maladie professionnel ne me donneront aucun droit.
       Le travail : Obtenir et garder une activité sur le long terme est relativement complexe, restera-il épanouissant ?
       L’argent : Malgré mon travail, celui-ci est beaucoup moins rémunérateur qu’il ne devrait l’être et plusieurs aspect comme le logement, l’éducation sont trop chère.
       Les femmes : Se marier, avoir des enfants et vivre en couple et devenu un problème pour ma génération.

      Après avoir eu une éducation « sous-pression » où il fallait à tout prix réussir et être diplômé quitte à se pourrir la vie.
      Ma vie aujourd’hui est inutilement encore « sous-pression », car j’ai peur de perdre mon travail, peur de ne pas avoir suffisamment d’argent, peur de ne pas avoir de vie de famille, peur de tomber malade.

      Donc une peur pour ma sécurité passe bien après de vrai problème, vous avez tord sur ce point et vous ne regardez pas dans la bonne direction.


    • Eric F Eric F 10 décembre 2018 14:44

      @moderatus
      En ce qui me concerne, je disais juste que l’on a tendance à idéaliser le passé et noircir le présent. Il y a eu un temps pas si lointain où l’armée tirait sur les manifestants, dans les années 60 l’OAS faisait des attentas, en 68 les voitures étaient brulées et les vitrines cassées, il y a des pics de violence sporadiques. Alors je comprends que vous évoquez surtout la petite violence quotidienne, et il y a en effet une dégradation sur ce point.


    • Eric F Eric F 10 décembre 2018 14:49

      @sweach
      en vous lisant, on retrouve certaines angoisses exprimées lors des interviews de terrain de gilets jaunes « de terrain », et effectivement la précarité de la vie quotidienne passe avant les questions de sécurité et migrations.


    • moderatus moderatus 10 décembre 2018 15:12

      @sweach

      L’éducation n’est pas un problème, car même en monoparental nous sommes toujours relativement bien élevé en France.

      ==========================================================
      Vous avez des convictions qui sont tellement éloignées des réalités que j’ai du mal à vous répondre.

      la monoparentalité conduit à des comportemets qui sont signes d’un mal être des enfants et de violences et souvnet de délinquance

      les parents sont de moins en moins respectés

      les anciens qui autrefois ou encore dans certaines civilisations aujourd’hui étaient considérés comme des sages,sont considérés comme des vieux cons.
      on crache sur la police
      on insulte et agresse les enseignants

      et vous parlez de bonne éducation !!!

      Ma vie aujourd’hui est inutilement encore « sous-pression », car j’ai peur de perdre mon travail, peur de ne pas avoir suffisamment d’argent, peur de ne pas avoir de vie de famille, peur de tomber malade.

      Donc une peur pour ma sécurité passe bien après de vrai problème, vous avez tord sur ce point et vous ne regardez pas dans la bonne direction.

      je vous plains et j’ai de la compassion

      si vous vivez sous pression,
      si, vous vivez avec des peurs multiples
      peur de ne pas avoir de vie de famille
      peur d’être malade
      peur de manquer d’argent
      peur de perdre votre emploi.

       et c’est cela qui est grave
      en résumé, vous avez peur de vivre , cette société ne vous apporte aucune sécurité.

      dans ma génération, quand on avait 20 ans, je ne connais pas votre âge,
      on disait qu’on était capable de marcher au plafond
      c’est à dire que pour nous l’avenir était entre nos mains, on avait toutes les ambitions, aucune perspective ne nous était fermée, on croyait à la possibilité de refaire le monde, et nos discussion entre amis étaient dans cette tonalité.

      permettez moi de vous dire qu’il faut que vous soyez conscient du fait que votre avenir vous appartient, que les peurs paralysent et qu’il faut les éradiquer. Osez , entreprenez, donnez vous de règles de vie et des buts précis avec des étapes bien définies.
      fonder un foyer est une réussite magnifique, ne voyez pas cela comme une difficulté insurmontable.
      vouloir est souvent pouvoir.
      je vous souhaite du courage et de la réussite.


    • moderatus moderatus 10 décembre 2018 15:21

      @Eric F
      En ce qui me concerne, je disais juste que l’on a tendance à idéaliser le passé et noircir le présent.

      ===============================================================

      Il ne s"agit pas d’idéaliser le passé, tout n’était pas mieux avant, c’est certain ,mais si,on pense que tout ce qui est nouveau ssur tous les plans, sociétaux ou techniques sont un progrès on va dans le mur .
      Il y a des règles des valeurs que l’on doit conserver , et bien regarder si les nouveautés sont une avancée pour l’homme.

      Rabelais disait
      science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

      certaines « avancées » comme la PMA étendue et la GPA sont des dérives sociétales
      aux conséquences désastreuses.


    • sweach 10 décembre 2018 16:50

      @moderatus
      *en résumé, vous avez peur de vivre , cette société ne vous apporte aucune sécurité.*
      LOL non je n’ai pas peur de vivre, j’essaie juste de vous expliquer que mes préoccupations ne sont pas sur la Sécurité, il existe d’autre sujet de société bien plus important pour moi et mon avenir. La sécurité est un leurre, un piège médiatique dans lequel il ne faut pas tomber.

      Après ma génération vie dans un climat bien plus anxiogène que les générations précédente, cela vient de nos perspectives d’avenir qui sont plus faible avec un impact de nos choix de vie plus faible.

      Le « Quand on veut on peut » est de moins en moins vrai, ce qui nous rend bien moins docile et respectueux, car la loi du plus fort n’est jamais bien loin.

      *quand on avait 20 ans, ... on disait qu’on était capable de marcher au plafond*
      J’ai presque le double, j’ai donc connu des désillusions et j’envisage l’avenir avec moins d’insouciance.

      *les anciens qui autrefois ou encore dans certaines civilisations aujourd’hui étaient considérés comme des sages,sont considérés comme des vieux cons.*
      Mais je comprend pourquoi.
      Nos anciens sont des vieux cons et je le dis en connaissance de cause.
      J’aurai aimé profiter du savoir de mes anciens, mais la plupart m’ont laisser me débrouiller par moi même et j’utile et exploite des connaissances différentes des leur.
      Les gens plus âgés que moi sont donc moins instruit et ne possède pas mes nouvelles connaissance, par contre ils ont du pouvoir qu’ils gardent jalousement et ça me pourri un peu la vie.
      De mon point de vu ce sont des vieux cons et j’aurai moins de mépris que eux pour les générations futur que je saurais plus instruite que moi et mon seul rôle sera de les aider et de croire en eux le moment venu.

      Nos anciens nous enseignent surtout l’égoïsme et c’est une réussite sur ce point.


    • moderatus moderatus 10 décembre 2018 17:50

      @sweach

      Après ma génération vie dans un climat bien plus anxiogène que les générations précédente, cela vient de nos perspectives d’avenir qui sont plus faible avec un impact de nos choix de vie plus faible.

      Le « Quand on veut on peut » est de moins en moins vrai, ce qui nous rend bien moins docile et respectueux, car la loi du plus fort n’est jamais bien loin.

      =================================================================

      je partage votre analyse par ce que je vois chez mes enfants et petits enfants.

      Mes enfants ont eu la chance de traverser jusqu’à ce jour la vie dans un climat assez serein.

      c"est aussi exact que les inopportunités sont plus réduites et comme vous le dites la loi du plus fort est prégnante, c’est ce que j’appelle violence.

      vous êtes déçu par los anciens et c’est déplorable , mais ce n’est qu’une expérience personnelle. Je n’ai pas la même.

      En ce qui me concerne , mon père m’a tout appris par l’exemple qu’il m’a donné, je n’avais qu’à le regarder faire car j’avais un exemple admirable.J’ai eu de la chance.

      C’est très honorable de croire en les génération future et de vouloir les aide, mais je crois qu’il faut en priorité croire en vous.

      vous n’avez pas 20 ans , mais à 40, le chemin est encore très long.et on peut faire des tas de choses.


    • Eric F Eric F 10 décembre 2018 19:01

      @moderatus
      je crois comprendre que vous liez les évolutions sociétales « permissives » (perte de l’autorité et délitement des structures d’encadrement comme la famille ou l’école) avec une accentuation de l’incivisme et de la violence du quotidien. Cela joue en effet, mais n’est pas la cause unique, il y a aussi la montée d’un déclassement social, car ce qui « intégrait » plus encore que l’école ou le service militaire, c’était l’emploi, or il y a un déficit désormais structurel de millions de « postes » du fait de la désindustrialisation, ce qui affecte davantage les classes les moins favorisées au départ. L’ascenseur social est bloqué ou plutôt fonctionne en descente, l’absence de perspectives alimente un certain nihilisme, surtout dans une société consumériste. On le perçoit bien en se moment en regardant la télévision : les pubs sur les produit de luxe juste avant les actus montrant le pillage de magasins de luxe...


  • sweach 7 décembre 2018 14:39

    *Nous ne sommes qu’un grain de sable dans le sablier de la pollution.*

    Seulement ce n’est pas la « pollution » qu’on regarde, mais d’autres sujet bien plus vague comme le « climat » qui ne désigne rien ni personne.

    Si on prend l’exemple d’un polluant comme les PM10, le trafic routier est minime dans cette production, supprimer totalement le trafic routier ne changerait pas bcp le résultat final.

    Si le sujet était la pollution et non le climat, on comparerait sérieusement qu’est ce qui est préférable entre une pollution due aux métaux rares et aux lithium et une pollution due au pétrole ?

    En acceptant le pétrole comme l’un des meilleur compromit (coût/pollution), on pourrait mieux lutter contre sa pollution, en retraitant ces fumés dans l’industrie par exemple.

    Après il faudrait surtout lâcher la grappe au CO2 qui n’est pas un polluant, mais ça je ne sais pas si je le verrai de mon vivant.


    • moderatus moderatus 7 décembre 2018 15:26

      @sweach
      Seulement ce n’est pas la « pollution » qu’on regarde, mais d’autres sujet bien plus vague comme le « climat » qui ne désigne rien ni personne.

      ===========================================================
      Vous avez bien raison, la pollution englobe une quantité de facteurs , ily a azussi la ;pluution maritime,lapollutiondes rivières ,

      Les causes de la hausse des émissions. La combustion du charbon, du pétrole et du gaz produit du dioxyde de carbone et du protoxyde d’azote. La disparition des forêts (déforestation). Les arbres contribuent à réguler le climat en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère.


      les particules ou poussières en suspension (PM)

      • le dioxyde de soufre (SO2)

      • les oxydes d’azote (NOx)

      • l’ozone (O3)

      • les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)

      • les composés organiques volatils (COV)

      • le monoxyde de carbone (CO)

      • l’ammoniac (NH3)


    • sweach 7 décembre 2018 17:24

      @moderatus
      dioxyde de soufre

      monoxyde de carbone
      Pour moi ces deux là sont relativement minime en terme de « pollution », ils sont plus toxique que polluant, il faut juste faire attention qu’ils ne soient pas trop concentré.

      les particules ou poussières en suspension (PM)

      les oxydes d’azote (NOx)

      l’ozone (O3)

      l’ammoniac (NH3)

      Le plus gros responsable de ceux là est le NITRATE D’AMMONIUM épendu en quantité astronomique dans nos champs par les agriculteurs.

      les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP)

      les composés organiques volatils (COV)

      Ça on le doit au pétrole, mais il est possible de les réduire en augmentant les coûts, ce que ne veut pas faire les industriels.

      Il est relativement scandaleux que l’industrie du carburant est autant de liberté dans la composition des carburants qu’il nous vend, ainsi de l’alcool, de l’huile de palme, du soufre sont rajouté à notre diesel, comme on rajouté du plomb jadis.


Réagir