jeudi 13 janvier - par suispersonne

Mais qu’ils sont cons ? ... Mais qui donc ? Pas tout le monde, quand même !

 

Comme le disait le fameux expert médical Laurent Alexandre, on déforme ses propos, et ce n’est vraiment pas gentil …. :

 

=> « les gilets jaunes sont des êtres substituables »

=> « les effets secondaires des vaccins sont négligeables »

 

Le 12 janvier 2022 - Extraction des données de la pharmacovigilance Européenne ADR Reports de la semaine 1 (du 1er janvier 2022 au 11 janvier 2022).

Depuis le début de la vaccination en Europe, pour les 4 substances (Pfizer, Astrazeneca, Moderna, Janssen) :

 

• Nombre de décès : 37527 (+1260)

• Cas non résolus : 928592 (+23275)

• Cas résolus : 1259860 (+20635)

• Cas résolus avec séquelles : 44157 (+1006)

• Cas en cours de résolution : 718123 (+15294)

• Cas état inconnu : 640285 (+24461)

 

Nombre de décès :

• Astrazeneca : 7613

• Janssen : 2314

• Moderna : 10724

• Pfizer : 16876

 

Nombre de cas non résolus :

• Astrazeneca : 298025

• Janssen : 38028

• Moderna : 151742

• Pfizer : 440797

 

Nombre de cas résolus avec handicap :

• Astrazeneca : 17844

• Janssen : 547

• Moderna : 4174

• Pfizer : 21592

 

Bref, il faut faire confiance, non pas aux plus de deux mille chercheurs, praticiens, citoyens dont la pétition a été enterrée jusqu’à maintenant, mais

- aux « experts » prétendus, bavards impénitents de la merdiacratie,

- aux médicastres boursouflés de conflits d’intérêt,

- et/ou enivrés de leur statut merdiatique,

- aux opérateurs de la propagande de ce piteux gouvernement,

- enferré dans une impasse vavaxinale de plus en plus évidente,

- avec un vavaxin qui ne vaccine pas, contrairement aux produits russe, cubain et chinois,

- sans aucune porte de sortie honorable …

 

Mais tout cela n’a pas beaucoup d’importance, parce qu’il n’existe aucune preuve de causalité entre ces produits et les anomalies relevées.

Alors on s’en fiche … Vraiment ? Vous êtes sérieux ?

 

Rappel 1

La pharmacovigilance n’établit pas de relation causale.

Elle ne fait que montrer des événements indésirables.

Elle n’a pas pour mission de prouver quoi que ce soit.

Elle indique aux soignants des dangers potentiels,

libre à chaque médecin de proposer un protocole complètement expliqué au patient, qui doit garder le droit absolu d’y renoncer, en toute connaissance de cause.

 

Rappel 2

La pharmacovigilance n’est encadrée, nulle part, par aucune obligation d’exhaustivité.

Elle n’est renseignée que par des systèmes passifs.

Autrement dit :

Les faits recensés sont tellement minoritaires que l’on devrait s’inquiéter de les compléter.

 

Qu’il est difficile d’éviter de s’emporter et de soupirer « mais qu’ils sont cons ! », sans préciser de qui il s’agit, tout en sachant que la majorité des français, terrorisés, repliés sur la protection de leur intégrité menacée, parfois agressifs contre des boucs émissaires taxés antivax (une étiquette fallacieuse a toujours permis de stigmatiser l’autrui indésirable), en font évidemment partie.

 

Victimes de leur naïveté, ils ont une porte de sortie honorable en prenant conscience des mensonges de la propagande, ce qui commence à se voir.

 

Ce gouvernement agit de façon ridicule, inefficace, mensongère, autoritaire, illégale.

 

La pandémie de sondages n’a qu’un but : éviter les vraies questions, qui permettent de vérifier :

1. plus de 60 % de la population ne veut pas du programme commun des droites LRNEMZ.

2. Depuis l’affaire benalla, plus de 60 % de la population ne veut plus de micron.

3. Depuis ses propos scatologiques, c’est monté à plus de 70 %.

 

Les zélites apeurées le savent ou le pressentent, et s’affolent, avec animosité et fureur, dans les postes.

 

Nos sources d’information proviennent du terrain, dans les milieux populaires absents des panels.

Nous avons déjà eu à plusieurs reprises confirmation des tendances de leurs opinions.

Par exemple, au contraire des prétentions merdiacratiques qui veulent réduire l’affaire à une question de tarifs des carburants, le séisme de l’affaire benalla est la véritable origine de la révolte des gilets jaunes, qui s’est répandue dès juillet 2018.

 



39 réactions


  • Jeekes Jeekes 13 janvier 16:16

    Ah je vois 2 votes négatifs.

    Sans doutes des larbins de la Team...

     

    Pour l’instant ils sont trop occupés à pourrir d’autres articles, mais rassurez-vous, ils ne vont pas tarder à venir s’occuper du votre !

     


    • suispersonne 14 janvier 16:42

      @Jeekes
      chacun doit garder le droit de s’exprimer, et surtout ceux qui ne sont pas d’accord : ici on ne cherche pas un fan club, mais à vérifier si on a compris
      naturellement les insultes, invectives, ironies font partie de la panoplie
      ... de ceux qui n’ont aucune intention de présenter des informations à l’appui de leur dénégation
      l’information, c’est bien autre chose que la propagande
      c’est un élément que chacun doit pouvoir vérifier
      ce n’est en aucun cas une croyance


  • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 13 janvier 16:21

    à l’auteur

    Bonjour

    Merci pour ce court article.


    • suispersonne 14 janvier 16:44

      @cettegrenouille-là
      ravi de votre soutien batracien
      j’en ai beaucoup en réserve (je publie ailleurs depuis des années)
      et beaucoup ont été refusés ici


  • eddofr eddofr 13 janvier 16:22

    Vous avez la mauvaise approche.

    Quand bien même les vaccins n’auraient aucun effet secondaire notable, puisqu’ils n’empêchent pas la contamination, il n’existe aucune justification à les imposer à des individus non exposés aux risques de « forme grave ».

    Pas besoin de faire état d’effets secondaires discutable.

    Pas besoin de faire état d’effets concomitants (ce n’est que cela que recense la pharmacovigilance).

    Pas besoin de prétendre que les vaccins contiennent du graphène, qu’ils sont un poison, ou qu’ils sont magnétiques, ou qu’ils contiennent une nano puce, ou qu’il servent à nous tracer avec la 5G ou n’importe quel autre délire « complotiste ».

    Le vaccin ne protège pas de la contamination.

    Le vaccin ne stoppe pas la propagation.

    Le vaccin ne doit donc être proposé (pas imposé) qu’à ceux qui risquent la forme grave.


    • Lynwec 13 janvier 16:30

      @eddofr
      Il n’y a aucune justification à les imposer quel que soit le risque, c’est à chacun de décider et d’assumer celui-ci puisque nous ne sommes pas en présence de vaccins, que ces produits sont non seulement inefficaces, mais en plus toxiques, et que nous sommes face à une mystification planétaire.

      Demandez aux proches des personnes décédées de complications si elles trouvent qu’il n’y a pas besoin de prétendre que...

      Quand au baratin des formes graves, toute maladie infectieuse respiratoire peut,si elle n’est pas soignée, dégénérer vers une forme grave et toute maladie du genre peut aisément être rebaptisée pour les besoins de la mystification.


    • suispersonne 14 janvier 16:26

      @eddofr
      entendu, je n’ai pas été clair en ne publiant qu’une partie des informations (=> disponibles pour tout le monde), et il y a bien pire encore que ce travail sur la pharmacovigilance de l’ue
      en revanche, j’ai le sentiment que malgré les obligations vaccinales du passé, qui font consensus, c’est bien le code de nuremberg qui est au dessus de toutes ces obligations : une civilisation se ferait honneur d’informer correctement chaque individu, en lui laissant la possibilité de refuser un traitement, sans l’accabler d’étiquettes péjoratives, et certainement pas avec des accusations de responsabilité collective imposée par des froussards, irrespectueux de la liberté de choix dans ce domaine


  • malhorne malhorne 13 janvier 16:25
    Au Royaume-Uni, 83% des décès attribués au CoqueVide sont vaccinés/injectés/graphénisés

    • charlyposte charlyposte 14 janvier 12:18

      @malhorne
      Tout baigne alors smiley le virus se marre et les gouvernants empochent comme prévu smiley on dit merci à la *BIG-MACHINE INFERNALE* le néo veau d’or du tartare !


  • leypanou 13 janvier 16:29

    Un journal danois s’excuse d’avoir publié les narratives officielles sur le covid sans les mettre en doute (détails ici).

    avec un vavaxin qui ne vaccine pas, contrairement aux produits russe, cubain et chinois  : le vaccin russe est pareil qu’Astrazeneca je crois.


    • ticotico ticotico 13 janvier 16:51

      @leypanou

      Les vaccins cubains sont bien des vaccins dits « à virus atténué », reste à savoir s’ils sont toujours efficaces sur le « terrifiant » omicron...

      En ce qui concerne la version précédente de virus, des tests involontaires à grande échelle ont prouvé l’efficacité de Soberana et Abdala. En effet, la production ayant eu du retard, certaines régions de Cuba ont eu le vaccin très tardivement, après avoir connu des épisodes de surmortalité assez importants.


    • Lynwec 13 janvier 21:57

      @ticotico
      On ne peut parler de vaccin contre un virus, un vaccin apporte l’immunisation définitive contre une maladie dont le vecteur est stable, le contraire d’un virus justement.
      Contre un virus, la seule parade est l’immunisation naturelle obtenue en battant la maladie, qui sera également valable contre les souches ultérieures du même virus.
      Le reste est rentable pour les vendeurs, mais rien de plus.

      Mais le mot « vaccin » rassure et a permis de mystifier tous les gens qui ont gobé la pandémie médiatique. Par chance, tous les lots ne sont pas « efficaces », ça aurait rendu l’attaque trop visible. Mais à force, vous toucherez le gros lot.


    • Legestr glaz Legestr glaz 13 janvier 22:16

      @Lynwec

      Je souscris à cette intervention. 

      Les vaccins ne peuvent pas être efficaces contre des virus qui mutent en permanence. 

      Le propre du vaccin étant de « présenter » l’antigène au système immunitaire pour que celui-ci soit prêt à affronter l’agent pathogène lorsqu’il se présentera. Seulement voilà, l’immunité adaptative est « spécifique », c’est à dire que les anticorps seront « spécifiques » du virus présenté. Mais comme les virus ne se présentent jamais à la porte de l’organisme avec le même génome, les vaccins en deviennent totalement inutiles.

      Tout le monde scientifique le sait parce que le monde scientifique connait la « spécificité » des anticorps envers un antigène. Si l’antigène change, la mémoire des lymphocytes B, pour le nouveau virus, ne sera pas activée. Le vaccin est, et sera toujours, un coup d’épée dans l’eau contre les virus respiratoires aérosols. Les virologues indiquent qu’un virus donné reste sous sa forme initiale durant 70 jours environ avant d’amorcer une mutation. Les industriels du vaccins n’auront jamais les moyens de développer un vaccin en une si courte période. 

      Par conséquent, le seul moyen de lutter contre les attaques de virus respiratoires aérosols c’est de « choyer » sont système immunitaire de première ligne dans les voies respiratoires. Et ça, c’est tout à fait possible. Pourtant c’est le silence absolu à ce sujet.

       


    • Legestr glaz Legestr glaz 13 janvier 22:21

      @ticotico

      Les anticorps sont « spécifiques » à un antigène. Si l’antigène « change » les anticorps deviennent inutiles. Les vaccins font produire à l’organisme des anticorps « spécifiques » qui sont obsolètes au bout de 2 mois ! Et, vacciner en période épidémique ne sert à rien, autant laisser le système immunitaire faire le travail pour lequel il a été conçu. 

      Est-ce que c’est difficile à comprendre ? 


    • suispersonne 14 janvier 16:30

      @leypanou
      effectivement, la mention des produits russe, chinois et cubain est insuffisamment sourcée : je n’ai fait qu’accepter de croire à des publications, parce qu’elles sont sans aucun conflit d’intérêt, mais cela ne suffit pas à les démontrer
      cela ne change rien à l’inefficacité scandaleuse des produits achetés à grand prix, avec des clauses secrètes, par de bien piteux dirigeants : attention, il paraît qu’ils ont acheté de quoi infliger 10 doses à chaque ressortissant


    • suispersonne 14 janvier 16:48

      @Legestr glaz
      avez vous pris connaissance de la récente publication du gvt britannique, qui démontre que leurs double vavaxinés ont vu leur immunité perturbée sans retour face à de nouvelles armes des variants, et craignent que cela concerne d’autres pathologies virales, ce qui serait catastrophique ?


  • Ecométa Ecométa 14 janvier 10:04

    "Il y a deux infinis, celui de l’univers et celui de la bêtise humaine ; encore que pour l’univers la chose ne soit pas certaine… « 

    Albert Einstein

    Il était gentil le facétieux père Albert, mais là ce n’est pas de la »bêtise humaine« mais de la pure »connerie humaine «  et c’est notre savoir qui en est la cause ! 

    Une sérieuse remise en cause épistémologique s’impose : NON ? 

     »Errare humanum est... perseverare diabolicum«   !

    Savoir pour faire quoi ? Pour mieux comprendre en tout »entendement" ou pour mieux tout manipuler ? 

    C’est très clair : pour tout mieux manipuler et ne faire que de l’affairisme ! 

     


  • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 10:05

    Et les dizaines voire centaines de milliers de migrants qui se baladent tranquillement, sont t’ils vaccinés ? Ont-ils un pass ?

    Non bien sur, eux on ne vas pas les faire chier avec la seringue, ils peuvent nous infecter en toute légalité car ce sont « des chances pour la Rance » .... 


  • Ecométa Ecométa 14 janvier 10:27

    La perfection n’existe pas ; elle serait dans un monde complexe, dans univers complexe , le « tel quel », qui a donné « talis qualis », puis « qualitas » et « qualité » ; dans un tel monde la perfection serait le signe de la fin : il y a là une impossibilité ! 

    Mais là, avec ces injection ARN Messager, les Labos nous parlaient de « perfection » en une « dose » nous en sommes à 3 et même 4 et voire plus ! Nous sommes dans la « réalité », le « tel quel » et non le tel qu’ils voudraient que ce soi ! Nous sommes loin de la perfection nous sommes même dans une totale imperfection : dans un vrai bordel ! 

    En fait nous sommes en plein scientisme et technoscientisme et non dans la bonne et vraie science ou technoscience !

    Il n’existe pas de problème n’ayant qu’une seule solution, comme vacciner toute une population ; ça ce sont des méthodes de vétérinaires :avec des « bestiaux » et de la « volaille » qui sont incapables de se protéger et doivent subir l’élevage en batterie auquel ils sont contraint !

    Nous ne sommes pas des animaux et nous devons répondre de la médecine des humains et non de celle des animaux ! 

    Il y a vraiment quelque chose qui ne va pas, en termes d’ « HUMANITE » au royaume des humains ! 

    Il est vrai que nous allons vers le « Transhumanisme » :

    comment nous étonner de toute cette chienlit ? 

     ! 


    • Ecométa Ecométa 14 janvier 11:03

      @Ecométa
       Tout médicament est accompagné d’une « Notice » , même les vaccins de la grippe saisonnière ont cette notice. 

      Pour les injection ARN Messager cette notice est blanche : elle existe mais rien n’y est écrit !

      Pourquoi ? Pas le temps ? Trop de choses à y mettre qui auraient pu dissuader de se faire « piquer » ! 


  • Bertrand Loubard 14 janvier 10:59

    C’est vrai qu’ils commencent à prendre les cons pour des gens.

    Merci pour l’article


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 12:14

      @The White Rabbit
      Trop de chiffres tuent les mots ! smiley je ne compte même plus les moutons quand je m’endors... ils sont trop nombreux ! smiley


    • serge.wasterlain 14 janvier 12:45

      @The White Rabbit
      Ils nous prennent vraiment pour des cons ces chasseurs de fausses informations ! Les gens qui invoquent ces documents ne font ni plus ni moins que ce que fait l’agence... ...indiquer le nombre de malades, morts constatés suite à la vaccination après un certains délai, tout en sachant que faute d’investigations approfondies, comme les autopsies systématiquement refusées en France, on se demande pourquoi, il n’y a pas de lien de cause à effet formellement établi. Ceci étant, ce sont ces mêmes statistiques qui ont donné lieu au retrait de certains médicaments du marché avec des cas signalés bien moins importants. Il en est de même pour le VAERS aux USA.
      Faut arrêter de nous prendre pour des cons !


    • Ecométa Ecométa 14 janvier 14:37

      @The White Rabbit
      Non c’était 16.999
      Non c’était 24.999


    • suispersonne 14 janvier 16:35

      @The White Rabbit
      Vous avez raison !
      Aucun dc n’est imputable à ces produits, c’est évident.
      Les américains sont aussi cons que nous, de publier que selon leur système de pharmacovigilance, plus sérieux que les nôtres, 6000 dc sur les 6600 (91% ! ...) enregistrés depuis 31 ans suite à tous les vaccins ont été relevés au premier semestre 2021 suite à la campagne de vavaxination arn.
      Il s’agit d’une coïncidence non significative.
      J’ai bon ?


    • Xenozoid Xenozoid 14 janvier 16:39

      @suispersonne

      tu sais ce qu’il vont te répondre,

      « mais j’amais on a vacciné pendant une épidémie,donc c’est normal... »
      click bait


    • charlyposte charlyposte 15 janvier 09:34

      @Xenozoid
      Bien vu smiley


  • Antoine 14 janvier 14:03

    Effectivement pas si grave : le virus atteint souvent les organes génitaux, ce qui signifie que les anti-vax fanfarons se reproduiront moins, assainissement non négligeable de ce virus...


    • suispersonne 14 janvier 19:35

      @Antoine
      votre intervention est délicieuse
      dommage que cela se limite à un persiflage, qui est votre droit absolu
      avez vous des informations pertinentes que l’on pourrait étudier, et peut être discuter ?
      avez vous conscience que je ne suis pas antivax ?


    • Antoine 17 janvier 16:46

      @suispersonne
      Ah bon, vous ne saviez pas qu’au moins un quart des covidés ne pouvait plus bander ? Cela dit, comme les antivax sont majoritairement des vieux croûtons, ceux-là au moins ne s’en rendent pas compte...


  • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 09:15

    La France grâce a Macron et sa secte d’hallucinés la REM est devenue la RANCE tellement elle pue ....


    • suispersonne 15 janvier 14:04

      @zygzornifle
      Les dépités larem commencent à sentir le roussi : les messages qu’ils reçoivent de leur circonscription c’est des stocks de goudron et de plumes, qu’ils ont préféré ignorer, ou destinés à d’autres qu’eux
      on parie qu’un certain nombre va déserter avant même le premier tour


  • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 09:30

    En cas de décès de la covid tu as une semaine pour te faire vacciner autrement ton pass sera désactivé et tu ne pourras pas rentrer au purgatoire et tu resteras dans les limbes ..


  • troletbuse troletbuse 16 janvier 11:48

    Les barbouzeries de la LREMie :

    Elles avaient commencé avec le scénario Mamoudou Gassama, un sans papier, qui avait sauvé un petit garçon suspendu par un harnais au 5 ou 6eme étage d’un immeuble, et qui s’était rattrapé au balcon 2 étages plus bas. Espérons que ce petit garçon choississe un métier de cascadeur ! Benalla l’avait aidé à partir du balcon adjacent. Le père jouait au pokémon smiley . Naturellement personne ne connait ce père et les journaputes n’ont pas du tout enquequêté. Gassama après sa comédie avec Tarlouzette a été embauché chez les pompiers puis est reparti au Mali, couvert de gloire.

    Hier j’ai lu un article où des reporters de l’AFP s’étaient faits brutalisés par des gens d’extrême droite dans la manif des Patriotes. Je ne retrouve plus l’article mais un autre moins explicite

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/manifestation-anti-passe-une-equipe-de-l-afp-agressee-a-paris-son-agent-de-securite-blesse-20220115

    Questions :

    Sur les merdias aux ordres, avez-vous déjà vu qu’ils indiquaient les jours heures et détail des prochaines manifs ? Non, mise à part les réseaux sociaux

    Y-a-t-il eu des articles sur les manifs à la Une sur ces mêmes merdias ? Ben non.

    Si je n’allais pas aux manifs, je pourrais être tenté de croire qu’il n’y en a aucune depuis plus de 1 an.

    Pour quoi faire des reportages si ce n’est que pour les escamoter ?

    Il parait qu’un gars CAGOULE s’est attaquée à une journaleuse de l’AFP. Il était bien renseigné le mec afin de trouver ces gens de l’AFP au milieu de 10 000 manifestants.

     Un vigile de la manif a été blessé à la tête L’agresseur faisait probablement parti de l’extrême drouate bien sur.

    Je pense que ce mec ne sera jamais retrouvé, bien sur. Ainsi les hypothèses de ces gros niqueurs ne peuvent être évidemment.

    Une idée : ca pourrait être un Benalla ou un nouveau qui le remplace.


Réagir