samedi 27 février - par yvesduc

Mon plan zéro Covid en trois mois, avec un dépistage massif

 

Le plan consiste en un confinement glissant de trois semaines, incluant un dépistage massif de la population grâce au pooling (regroupement de tests). La France sera découpée en neuf zones de sept millions et demi d’habitants chacune, dépistées l’une après l’autre. Le plan durera onze semaines et mobilisera 43 600 infirmiers et infirmières.

L’itinéraire de 1000 milles commence par un pas. (proverbe chinois)

Ari Joffe balaie l’éradication du revers de la main au prétexte qu’elle nécessiterait des milliers de traceurs (1). BFMTV s’interroge sur la durée du confinement qui serait nécessaire pour parvenir à l’éradication : « deux, trois, six semaines ? » (2) Le plan présenté ici répond à ces deux objections : il réserve le traçage pour la situation où le taux de circulation du virus sera bas, et écourte le confinement grâce au dépistage.

Première semaine

La zone 1 est confinée le plus complètement possible. Les commerces sont fermés, y compris alimentaires. Ceci est possible parce que le confinement ne dure que trois semaines et que les populations sont prévenues avec suffisamment d’avance. Les transports en commun, postiers, livreurs et chantiers sont à l’arrêt. Seules sont maintenues les professions essentielles : hôpitaux, pharmacies, médecins, médias, stations essence et éboueurs.

Des plots en béton ferment les routes. L’armée surveille que personne ne passe. Des laisser-passer sont délivrés pour la logistique du dépistage et les fonctions essentielles (carburant, etc.).

Complet ne signifie pas strict : l’activité sportive individuelle, la promenade et la sortie des animaux de compagnie sont autorisées. Garder cependant à l’esprit qu’une contamination par les parties communes de l’immeuble est possible (3).

Deuxième semaine

La zone 2 est confinée.

Troisième semaine

La zone 3 est confinée.

La zone 1 est dépistée. Les équipes sanitaires parcourent chaque rue et effectuent les prélèvements naso-pharyngés sous un abri de fortune. Aidés des autorités locales, des “rabatteurs” appellent les habitants et les placent en files parallèles, distinguant seulement symptomatiques et asymptomatiques, sans cependant séparer les personnes d’un même foyer afin d’optimiser le pooling. Chaque personne testée positive rencontre un médecin qui évalue sa situation et décide d’une éventuelle prolongation de la quarantaine.

Le dépistage est obligatoire. En cas de refus, deux semaines d’isolement supplémentaires sont requises. Des services sont proposés aux personnes en quarantaine pour les aider à passer la période aussi confortablement que possible. (4)

Quatrième semaine

La zone 4 est confinée. La zone 2 est dépistée.

La zone 1 est libérée : les restrictions sanitaires sont levées, à l’exception du masque dans les transports en commun. La vie reprend son cours normal. Les personnes testées positives sont en isolement à domicile, sous le contrôle d’un bracelet électronique. Un agent de suivi visite chaque jour la personne et veille à ce qu’elle n’ait besoin de rien.

Dans un souci de simplification, aucune liste d’habitants n’est dressée au préalable. Ceci fluidifie le dépistage, et apporte de la souplesse à la population aussi car le dépistage aura lieu quel que soit le lieu où la personne se trouve (résidence secondaire, garde alternée, etc.). Le corollaire est que les contrôles seront effectués a posteriori, par des contrôles de police intensifs : dans les rues, les commerces, les bureaux, les transports en commun, etc. Toute personne testée positive, ou n’ayant pas été dépistée, est recherchée par la police. Des sanctions dissuasives sont prévues. L’omniprésence policière doit marquer les esprits et symbolise la fin du laxisme (5). Elle rappelle à la population que la négligence et la désinvolture ont échoué. Ces contrôles ne durent cependant que deux semaines !

Un contrôle des eaux usées confirme la baisse de la charge virale.

Cinquième semaine

La zone 5 est confinée, la zone 3 est dépistée, la zone 2 est libérée. Et ainsi de suite !

Passons aux calculs

La population

La France compte 67 848 156 habitants (6). On dépiste seulement les habitants de 12 à 80 ans parce que le taux d’incidence est plus faible chez les enfants (7), et pour éviter de faire courir des risques aux personnes âgées. On ne dépiste pas les populations rurales car ce serait trop chronophage. Ce serait pourtant utile (8). La population à tester diminue dès lors de 14,1 %, 5,6 % (9) et 20 % (10), soit au final 40 939 577 habitants à dépister. On dépistera avec un soin particulier les quartiers populaires et les vingtenaires et trentenaires (résidences étudiantes, etc.), où la contamination est la plus élevée (11) (12).

La capacité de test

La France a réalisé pendant la semaine du 14 décembre 1 647 350 tests PCR (13). Nous retenons ce chiffre comme capacité maximale. Une partie sera réquisitionnée pour le plan zéro Covid : dans la zone contaminée, les cas contacts et la moitié des préventions ne seront plus testés. Faute d’avoir trouvé les chiffres, même dans les rapports hebdomadaires de Santé Publique France, nous estimons au doigt mouillé réquisitionner 62,5 % de la capacité de test pour le plan, ce qui en laisse 37,5 % pour les zones où le virus circule encore. Noter qu’au fur-et-à-mesure où la zone contaminée se réduit, davantage de tests sont disponibles. En supposant qu’un cinquième seulement des tests seront nécessaires à l’issue du plan (pour les cas résiduels et la prévention), nous obtenons en moyenne 182 385 tests PCR par jour, que nous convertissons en dépistages dans le paragraphe qui suit.

Publicité

La taille optimale du regroupement (pooling) est de 15. Il est possible en théorie de monter jusqu’à 30 (14), mais cela augmenterait davantage le nombre de tests dégroupés, qu’on n’en gagne en regroupant. Le taux d’incidence officiel, à l’heure où nous écrivons ces lignes, est de 214 (15). Mais les tests sérologiques révèlent qu’une personne contaminée sur deux (16), voire deux sur trois (17), ne se font pas dépister et ne sont donc pas comptabilisées. Nous gardons la moyenne et multiplions le taux officiel par 2,5, soit un taux d’incidence retenu de 535 contaminations par semaine et par 100 000 habitants. Grâce au regroupement et compte tenu de ce taux d’incidence, nous multiplions environ par sept la capacité des tests PCR, puisque nous atteignons 1 241 419 dépistages PCR par jour (dépistages PCR = tests PCR par jour x regroupement / (1 + regroupement^2 x taux d’incidence)). Mais, pour simplifier la logistique, nous en utilisons seulement la moitié : uniquement les laboratoires les plus proches de la zone dépistée, soit 620 710 dépistages PCR par jour (1 241 419 / 2).

La totalité des tests antigéniques sont réquisitionnés pour le plan, soit un million par mois (18). Ces tests simplifient grandement la logistique et sont recommandés par la HAS pour les dépistages « à grande échelle de populations ciblées » (19). Ces tests apportent un supplément de 32 787 dépistages par jour.

Toutes technologies confondues, nous aboutissons à une capacité moyenne de 653 497 dépistages par jour allouée au plan. (En réalité, la capacité débutera à 533 359 et augmentera progressivement. Mais, pour simplifier le propos, nous considérons ici uniquement les moyennes)

La durée de la campagne

Avant le dépistage, un confinement est nécessaire en raison du temps d’incubation. Nous avons retenu une durée d’incubation de sept jours, la moyenne étant de six (20). Nous multiplions par deux pour prendre en compte les contaminations intra-familiales, soit 14 jours. Le dépistage s’effectue donc en troisième semaine. Noter cependant qu’il existe des variations individuelles et que la durée d’incubation peut atteindre trois semaines, dans certains cas (21). Pour être d’une efficacité absolue, le confinement devrait, en théorie, durer au moins deux mois, soit deux fois trois semaines plus au moins deux semaines de contagiosité après l’apparition des symptômes (22). Un confinement aussi long aurait évidemment de graves effets délétères.

Nous aboutissons donc à une durée de 8,9 semaines (40 939 577 / 653 497 / 7) pour le dépistage, à laquelle s’ajoutent les deux semaines d’incubation. La durée totale pour le plan zéro Covid peut dès lors être établi à 10,9 semaines. En douzième semaine, l’immense majorité des Français aura retrouvé une vie (quasiment) normale.

Les effectifs

Nous considérons, en première approximation, qu’un prélèvement naso-pharyngé demande 10 minutes, que les infirmiers travailleront dix heures par jour (ce temps de travail décide malheureusement directement de la durée totale du plan !) et que 50 % du temps sera consacré aux déplacements. Le dépistage de la première zone sera observé de près, ce qui permettra d’affiner ces chiffres, pour l’heure établis au doigt mouillé. Ces premiers chiffres, donc, donnent 30 prélèvements par jour et par infirmier, soit 21 783 infirmiers nécessaires (653 497 / 30). Le prélèvement naso-pharyngé nécessite un geste précis, aussi nous doublons le nombre d’infirmiers afin qu’ils se relaient chaque heure, le deuxième s’occupant de l’étiquetage. Nous obtenons un total de 43 566 infirmiers mobilisés à un instant t. Un renouvellement ou une rotation au fil du temps des personnels sera évidemment nécessaire. Le recrutement des infirmiers sera le plus délicat puisque les professions médicales sont évidemment très sollicitées en temps d’épidémie.

Les autorités locales feront en sorte de trouver des hôtels ou d’aménager des gymnases. À défaut, des cars-couchettes seront utilisés. Un soin particulier sera apporté au repas du soir, qui doit être gustatif afin d’apporter un peu de soleil après ces journées fatigantes !

Coordination

Les médias diffuseront quotidiennement la progression du plan, sous la forme d’une carte de France, sur le modèle de la météo. Ils transmettront des consignes ciblées aux populations concernées par les prochaines étapes.

Après le plan

Ce plan comporte des failles. La population devra être parfaitement informée du fait qu’après l’éradication, de nouveaux foyers apparaîtront très probablement. Il est essentiel que des mesures fortes et rapides soient décidées en amont, afin d’éradiquer immédiatement toute résurgence. En ce domaine, rien à inventer : on s’inspirera des mesures très efficaces mises en place dans les pays d’Asie et d’Océanie (23) (24).

Un fait doit être souligné : même lorsque les mesures sont strictes, le virus parvient à passer (3) (21) (25). L’optimisme reste cependant de mise puisque la principale source des nouvelles contaminations dans les pays “bons élèves”, sont des importations provenant de pays où le virus circule (26) (27).

L’indispensable adhésion de la population

Ce plan ne réclame ni beaucoup d’argent, ni technicité particulière. En revanche, il nécessite de l’organisation et, surtout, l’adhésion de la population. Dans certains pays occidentaux, ce dernier point constitue probablement la première difficulté, souvent inavouée. Johan Hoebeke considère ainsi la confiance de la population dans ses dirigeants comme une condition nécessaire pour atteindre le zéro Covid (28). Nous approuvons et pensons dès lors que le plan présenté ici, ou un autre, ne peut pas être conduit en France par l’équipe gouvernante actuelle. Le Président Macron doit se mettre en retrait, ne plus apparaître dans les médias ainsi que son gouvernement. Une personnalité extérieure au gouvernement, dotée avant tout d’une bonne capacité organisationnelle, sera appelée pour conduire le plan. Cette personnalité, sans lien avec la grande industrie, s’entourera d’un collège multi-disciplinaire constitué d’experts et d’acteurs : médecins, biologistes, laboratoires, maires, préfets, journalistes, associations de patients, etc. Sans nul doute, des personnalités médicales et de la société civile seront volontaires pour se mettre au service d’un tel projet.

Ce plan est une ébauche. Les critiques sont les bienvenues, surtout si elles sont constructives !

Yves Ducourneau, le 26 février 2021

PS : La Chine a réalisé en mai, à Wuhan, un dépistage massif de la population de Wuhan. 9,9 millions d’habitants ont été testés en 19 jours par 50 000 infirmiers, aidés par 280 000 travailleurs et bénévoles (29).

Notes :

(1) "Covid-19 : Rethinking the lockdown Groupthink", par Ari Joffe, Preprints, 03/11/2020
« Second, the less devastating test-trace-isolation/quarantine strategy seems not feasible. In the United States it was estimated that there would be a need to train an extra 100,000 public health workers, (…) »

(2) "En quoi consiste la stratégie du "no covid", vantée par des chercheurs en Allemagne ?", par Salomé Vincendon, BFMTV, 29/01/2021

(3) "Covid-19 : une personne asymptomatique à l’origine d’un « cluster » de soixante et onze individus en Chine", par Marc Gozlan, son blog, 09/07/2020

(4) "La « quatorzaine » est un « échec » pour le conseil scientifique", 20 Minutes, 09/09/2020

Publicité

(5) "Confinement : plus démoralisés qu'au printemps, 60% des Français disent avoir transgressé les règles", par Jeanne Bulant, BFMTV, 12/11/2020

(6) "France", Wikipedia

(7) "Répartition des cas en fonction de l'âge", Covidtracker, consulté le 20/02/2021

(8) "Comment le coronavirus s'est propagé dans les campagnes", par Anne Le Gall, Europe 1, 23/10/2020

(9) "Pyramide des âges 2020 - France et France métropolitaine", Insee, consulté le 20/02/2021

(10) "Part de la population rurale dans la population totale en France de 2006 à 2018", Statista, consulté le 20/02/2021

(11) "Covid-19 : comment expliquer la mortalité "exceptionnelle" en Seine-Saint-Denis ?", par la Rédaction avec AFP, Sud Ouest, 05/04/2020

(12) "Covid-19 : la vaccination ne suffira pas pour éviter un bond des hospitalisations en France, selon une étude", France Télévisions, 25/02/2021

(13) "Covid-19 : avant les fêtes, le nombre de tests en forte hausse", par la Rédaction avec AFP, Le Figaro, 24/12/2020

(14) "Covid-19 : Le dépistage par pooling chez les asymptomatiques", Santélog, 29/04/2020

(15) "Taux d'incidence", Covidtracker, consulté le 26/02/2021

(16) "Covid-19 : selon Delfraissy le nombre de cas est en réalité à 100 000 par jour", par Lucie Oriol, The Huffington Post, 26/10/2020

(17) "Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages", par Charles Reviens et Claude-Alexandre Gustave, Atlantico, 12/01/2021

(18) "Voici le fabricant français choisi par l'État pour le fournir (aussi) en tests antigéniques", par Simon Chodorge, L'Usine Nouvelle, 06/11/2020

(19) "Covid-19 : la HAS positionne les tests antigéniques dans trois situations", Haute Autorité de Santé, 09/10/2020

(20) "Covid-19 : même si c’est rare, une période d'incubation de 16 jours est possible", par Johanna Amselemmer, Yahoo ! Actualités, 10/02/2021

(21) "Coronavirus en Nouvelle-Zélande : premier cas local depuis plus de deux mois dans le pays", par la Rédaction avec AFP, 20 Minutes, 24/01/2021

(22) "Combien de temps une personne est-elle contagieuse ?", Adios Corona, 31/05/2020

(23) "« Au bout du troisième, on commence à connaitre » : Auckland se reconfine pour trois jours", LCI, 15/02/2021

(24) "Contrôle de l’épidémie de Covid-19 : les leçons de la Nouvelle-Zélande", par Marc Gozlan, son blog, 28/10/2020

(25) "Covid-19 : l'Islande dément tenir deux Français responsables de sa nouvelle vague", par Jé. M. avec AFP, BFMTV, 25/09/2020

(26) "Comment l'Australie s'est quasiment débarrassée du Covid-19", par Thibaut Déléaz, Le Point, 30/11/2020

(27) "Coronavirus : la Corée du Sud dit faire face à « une deuxième vague » depuis mai", par M. D. et AFP, BFMTV, 23/06/2020

(28) "Covid : quelles mesures sont efficaces, lesquelles ne le sont pas ? Entretien avec Johan Hoebeke", par Michel Collon, Investigaction, 22/02/2021

(29) "Post-lockdown SARS-CoV-2 nucleic acid screening in nearly ten million residents of Wuhan, China", 20/11/2020, Nature



215 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 08:01

    pour la grippe aviaire, on a trouvé plus radical


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 08:06

      @Séraphin Lampion

      et on fai quoi avec l’Espagne, l’Italie,, la Suisse, l’Allemagne et la Belgique ? Et pour les aéroports ? on fait comme Johnson ? quarantaine obligatoire dans des hôtels homologués (et chers) aux frais de l’arrivant ?


    • devphil30 devphil30 27 février 08:10

      @Séraphin Lampion

      C’est un informaticien , il fonctionne en mode binaire 0 ou 1 , On ou OFF.

      Il propose l’instruction conditionnelle
       Si confiné
       alors plus de Virus
       Sinon Toujours virus.

      Bref un théoricien qui mélange un cycle informatique virale avec un virus vivant

      Philippe
      Ex informaticien

       smiley

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 08:16

      @devphil30

      et qui fonctionne en système fermé dans un espace ouvert (qui prend l’eau de tous les côtés)

      une autre idée (et non pas « solution », puisque le "problème n’est pas défini) serait de poser une cloche au-dessus de l’hexagone et d’instaurer l’autarcie absolue.


    • I.A. 27 février 08:31

      @devphil30


      « Bref un théoricien qui mélange un cycle informatique virale avec un virus vivant »

      Théoricien, ou enculeur de mouches ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 08:38

      @I.A.

      la sodomisation de diptères n’est pas un crime, ni même un délit : on n’a jamais enregistré de plaintes de la part des intéressés, et même pas des entomologistes qui ont montré que les mouches frustrées sombrent dans l’alcool.


    • I.A. 27 février 08:56

      @Séraphin Lampion

      Excellent.
      Je garde le lien précieusement !


    • Iris Iris 27 février 11:34

      @Séraphin Lampion

      poser une cloche


      Lol. Une cloche à fromage qui pue en quelque sorte. 

    • Adèle Coupechoux 27 février 12:52

      @Séraphin Lampion

      Et comme les cloches, ce n’est pas ça qui manque, il sera facile d’en mettre au-dessus de pas mal de pays. ;-/


    • vesjem vesjem 28 février 09:35

      @devphil30
      il a perdu la boole


  • devphil30 devphil30 27 février 08:07

    Va postuler au Recul En Marche il cherche des psychopathes covidiens apeurés par le sens même de la vie.

    C’est pas en se cachant que l’on gagne un combat 

     


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 08:13

      @devphil30

      cachés ou pas, contre les moulins à vent, l’issue du combat est la même !
      le vent continue à remuer les bras de géants terrifiants


    • devphil30 devphil30 27 février 08:17

      @Séraphin Lampion

      Je faisais allusion au confinement , c’est pas en se terrant que l’on va développer des défenses immunitaires .

      Et l’on sait bien qu’une fois que les gens ressortent les organismes sont fragilisés donc encore plus sujet à toute forme d’infection , 2020 en a été la confirmation avec cette aberration de confinement


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 février 08:32

      @devphil30

      en plus, Bill a tout prévu : il suffit de sortir opprortunément un nouveau variant pour tout foutre en l’air et devoir tout recommencer !

      la recette est extraordinaire pour les opérateurs qui engrangent les sous pendant qu’ils ruinent les autres. 
      cette recette n’a pas de limites, ni dans le temps, ni dans l’espace, et elle autorise les guignols mis en place par les opérateurs à prendre toutes les mesures nécessaires pour neutraliser les moutons noirs


    • I.A. 27 février 08:37

      @devphil30

      « Et l’on sait bien qu’une fois que les gens ressortent les organismes sont fragilisés donc encore plus sujet à toute forme d’infection »

      A se demander si ce n’est pas l’effet recherché !
      Nos conseillers scientifiques travaillent pour le lobby pharmaceutique et ont très certainement des comptes offshores bien remplis...

      Plus le temps passe, plus les risques et les dégâts seront importants, pluriels et irréversibles.


    • devphil30 devphil30 27 février 08:40

      @Séraphin Lampion

      Ca me fait penser aux films de SF avec un virus tueur qui terrorise la population.
      Si vous sortez vous allez mourir , restez sous la protection du gouvernement ...etc ...

      La vision de cet film fait froid dans le dos car le suspense est bien mis en avant

      Maintenant on est directement au cœur de la science fiction , nous sommes les figurants d’un mauvais remake de ces films.
      Parfois certains rôles œuvraient à résister aux mensonges étatiques mais ça c’est dans les films car on voit bien aujourd’hui que la résistance est quasi inexistante.

      La population est trop formatée par la peur pour pouvoir réfléchir


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 09:05

      @Séraphin Lampion
       
      Le confinement n’est pas une erreur c’est une faute.
       
      Quelle différence je fais entre faute et erreur ?
       
      Une erreur se juge par rapport à une stratégie ; elle est donc par définition, involontaire.
      Une faute se juge par rapport à des valeurs. Tout le monde n’a pas les mêmes valeurs. La faute est donc le plus souvent commise sciemment, en connaissance de cause.


    • yvesduc 27 février 11:42

      @devphil30
      Grave contresens : la ligne actuelle de la REM est de « vivre avec le virus ». Et moi, je veux l’éradiquer !


    • Patrick Samba Patrick Samba 27 février 14:05

      @yvesduc
      Oui ben éradique-toi toi-même parce que t’es vraiment craignos....


    • vesjem vesjem 28 février 09:44

      @I.A.
      il y a tellement de non-sens dans chacune des étapes du « plan », que çà en devient criant d’évidence qu’une l’arnaque covidienne est en Marche
      seuls les nombreux disciples des merdias n’en ont pas conscience


  • Adèle Coupechoux 27 février 08:31

    Pitié ! Arrêtons tout simplement cette folie meurtrière.

    Aujourd’hui c’est open-bar, les robinets de la finance sont grand ouverts. Alors c’est le moment ou jamais de renflouer les hôpitaux, en formant du personnel et en le valorisant. En lui donnant les moyens de soigner. Le quoi qu’il en coûte, c’est le moment de l’appliquer aux hôpitaux. Ce qui aura été investi ne sera pas perdu. Nous sommes de plus en plus nombreux, nous vivons plus longtemps, avec de plus en plus de comorbidités. Même quand il y aura des accalmies, peu importe, c’est la santé qui doit primer.

    Investissons dans la prévention, dans les médecines alternatives...Posons-vous la question franchement « les médicaments que nous consommons en quantité non négligeable, ne nous rendent-ils pas encore plus malades quand nous devenons incapables de nous en passer ? »

    Se faire régulièrement cureter le nez, ne soigne pas ! Enfermer, ne soigne pas davantage ! Se foutre un torchon sur le visage, non plus. Dépister massivement un jour pour redépister le lendemain ? Le virus étant partout ! Vivons avec et intelligemment. Laissons les médecins traitants prescrire. Laissons à la population le choix de se soigner en l’informant honnêtement.

    Depuis bientôt 1 an, nous sommes en train de vivre dans un hôpital géant. C’est le meilleur moyen de nous rendre tous malades..

    Arrêtons de paniquer le troupeau ! Vivre avec des personnes terrorisées ou hypnotisées est devenue un véritable enfer.


    • devphil30 devphil30 27 février 08:34

      @Adèle Coupechoux

      Le but est là mais qui s’en préoccupe.

      Le roitelet va nous sauver et comme 5 ans n’auront pas suffit alors nous allons en prendre 5 de plus.

      Le troupeau de moutons sait bien que certains agneaux seront sacrifiés pour la dette mais chaque mouton pense qu’il pourra y échapper et surtout on évite le méchant loup covid.
      Le berger nous protège du loup donc tout va bien n’est-ce pas ?


    • I.A. 27 février 09:18

      @Adèle Coupechoux

      Seront-ils seulement capables de sortir la société de l’impasse dans laquelle ils l’ont mise ?
      Rien n’est moins sûr : pour sortir de là, il faut déjà avoir la force de désaccoupler la société de l’hôpital. Donc imposer les traitements médicamenteux précoces, sans oublier la prévention chez les personnes à risques (activité physique, vitamines et oligo-éléments, alimentation équilibrée...).

      Apparier la société à l’hôpital a été la plus grosse erreur (ou le plus gros calcul) de tous les temps !


    • yvesduc 27 février 11:47

      @Adèle Coupechoux
      Soigner n’arrête pas la circulation du virus.


    • Adèle Coupechoux 27 février 12:54

      @yvesduc

      Non mais soigner contrairement à ce qui a été préconisé, c’est il me semble le rôle des médecins. 
      Nous marchons sur la tête !


    • yvesduc 27 février 15:19

      @Adèle Coupechoux
      Ce n’est pas le sujet ici, mais je suis d’accord avec vous. smiley 


    • vesjem vesjem 28 février 09:54

      @yvesduc
      rester à la maison à bouffer du doliprane, jusqu’à ce que çà s’aggrave ! c’est certainement beaucoup plus efficace ;
      ne serais tu pas un agent du « plan » ?


    • vesjem vesjem 28 février 10:01

      @yvesduc
      alors , que signifie ta phrase : « soigner n’arrête pas la circulation du virus »  ?
      n’y a-t-il pas une certaine incohérence dans ton petit ciboulot ? ou bien, es tu en train d’effectuer un boulot rémunéré ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 10:06

      @vesjem
      bonjour,
       
       « soigner n’arrête pas la circulation du virus » après « il n’y a pas de traitements » est le nouveau le credo des pikouzeurs.


  • troletbuse troletbuse 27 février 08:35

    Un chouïa utopiste, le plan

    Et la dette, proportion du PIB ?

    Le Covid n’est pas un problème sanitaire mais un programme du NOM


    • devphil30 devphil30 27 février 08:42

      @troletbuse

      Le roitelet bénéficie de la suppression de la peine de mort pourtant être élu non démocratiquement n’en occulte pas moins que trahir son pays est passible de mort.


    • troletbuse troletbuse 27 février 08:45

      @devphil30
      Et même de mort violente.
      Il y a de nombreux pays où ils se s’ennuient plus avec les jugements.


  • alinea alinea 27 février 08:52

    On va attendre d’être trois cent millions pour faire comme les Chinois !!


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 08:55

    Les virus ne nous font pas la guerre, ils se font la guerre entre eux. Les gagnants dans cette bataille ne sont pas les plus virulents pour nous, puisque notre système immunitaire les a apprivoisés. Les « gestes barrières » ne sont efficaces que contre ceux-là, mais pas contre les plus virulents. Les gestes barrières sont contre-productifs.

     

     extrait :

     « Une véritable novlangue a ainsi été créée à l’orée de la pandémie de coronavirus. Le terme anglo-saxon « cluster » remplace notre terme français « foyer », permettant de lui adjoindre une aura plus mystérieuse. Les mots « confinement /déconfinement » ont débarqué de nulle part dans notre néo-vocabulaire sanitaire, apportant une nuance de châtiment collectif.

    Les résultats virologiques positifs, qu’ils soient confirmés vrais ou faux, qui concernent des personnes saines, asymptomatiques ou malades, deviennent de façon indifférenciée des « cas » dont le nombre « explose ». Les contestataires de la théorie officielle « alarmiste » sont estampillés avec dédain par le sobriquet « assuristes ». Le pistage des clients des bars et restaurants, ainsi que les applications mobiles de traçage des contacts, sont les instruments de Big Brother. Le principe n’a pas changé : plus on réduit les finesses du langage et plus on accentue la surveillance, moins les citoyens sont capables de réfléchir et de contester, ne raisonnant plus qu’avec les réflexes archaïques de leur cerveau reptilien (peur, survie, manger, dormir) »


  • Bendidon Bendidon 27 février 08:57

    Ce plan est une ébauche. Les critiques sont les bienvenues, surtout si elles sont constructives !

    Comment émettre une critique constructive face à un tel délire ?????

    Surtout quand on a compris que ce covid n’est pas naturel et propagé intentionnellement !

    Alors même si ce plan complètement FOU aboutissait un COVID nouveau apparaitrait comme le beaujolais nouveau

    Bon comme il faut encourager les bonnes volontés, l’auteur gagne un voyage à Davos sur invitation du Monsieur Klaus barbie Schwab qui lui expliquera le but final de l’opération DIVOC

     smiley


    • Legestr glaz Legestr glaz 27 février 09:13

      @Bendidon

      Pour info. Le WEF n’est pas à Davos. Davos c’était le lieu du rendez vous annuel du WEF. La grande messe organisée par le WEF. 

      Le WEF, World Economic Forum, est confortablement installé dans une petite localité voisine de Genève, en l’occurence Cologny, où le prix du m2 de terrain est le plus élevé du Canton. Le WEF, une fondation à but non lucratif, exonérée à ce titre d’impôt en Suisse, est stratégiquement implanté près du golf le plus célèbre de Genève. La vue sur le lac y est spectaculaire. Les jardins sont soignés et la cantine excellente. Les machines à café (Nespresso) sont en libre service. Le WEF c’est quand même sérieux. Davos n’est qu’une « vitrine annuelle ».
      J’ai eu l’occasion de m’y rendre et je n’ai pas été déçu par l’esthétisme des lieux, de leur pureté, et de l’atmosphère de sérénité qui se dégage de l’endroit. Pour la petite histoire même les chiots valent le déplacement ! Le luxe est présent partout !

      260px-World_Economic_Forum_headquarters_(cropped).jpg



    • Bendidon Bendidon 27 février 09:29

      @Legestr glaz
      Oui je connais cet endroit magnifique des ultra riches
      De superbes villas qui abritent des sociétés de trading (pétrole, vente d’armes etc.) ça puait le fric
      J’allais aussi en suisse allemande à Zug voir les traders en matières premières comme Marc Rich
      C’est en Suisse que tout se décide, pas étonnant que la Bousin y soit parti  !


    • pipiou2 27 février 11:24

      @Bendidon
      « quand on a compris que ce covid n’est pas naturel et propagé intentionnellement ! »

       smiley  smiley  smiley Grandiose !


    • yvesduc 27 février 12:06

      @Bendidon
      Ce qui me semble délirant, c’est la situation actuelle.
      Et si vous avez des détails sur ce qui s’est dit au dernier forum de Davos, ça m’intéresse…


    • Legestr glaz Legestr glaz 27 février 09:16

      @devphil30

      Nous approchons du but, du « notre projet » ! 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Hôtel_Drouot_interdit_aux_Juifs_-_collection_du_MAHJ.jpg



    • Legestr glaz Legestr glaz 27 février 09:17

      @Legestr glaz

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Hôtel_Drouot_interdit_aux_Juifs_-_collection_du_MAHJ.jpg


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 09:24

      @devphil30
       
       Ce texte à lire, que vous donnez en lien explique très bien qu’il n’y a pas de régression parce qu’il y a le covid, mais que le covid est le prétexte pour créer la régression.
       
       Quand on a compris ça, on sait qu’il sera vain de chercher des solutions pour éradiquer le covid aussi longtemps que ceux qui mènent la barque suivront ce mauvais cap.
       
       Ils n’ont pas commis d’erreurs stratégiques, mais une faute criminelle contre le peuple.
       
       La feuille de route du Grand Reset est suivie à la lettre par les acteurs prépondérants contemporains de la planète : Chine et Occident.


    • Adèle Coupechoux 27 février 09:29

      @devphil30

      Voilà la prochaine société qui se dessine

      Fallait s’en douter.. A vomir. 
      Le plus glaçant, c’est que la population le demande. 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 09:38

      @Legestr glaz
       
       mauvais lien


    • Adèle Coupechoux 27 février 09:53

      @Francis, agnotologue

      Il ne faut pas cliquer sur le lien mais le copier entièrement


    • pierrot pierrot 27 février 10:23

      @Adèle Coupechoux
      J’observe que je n’ai vu aucune consultation des populations ni des élus sur ce sujet qui est à la fois irréaliste et inefficace.

      La Mairie de Paris reproche au gouvernement parfois un défaut de consultation des élus, mais là c’est pire, un premier adjoint ignorant propose seul n’importe quoi.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 10:37

      @Adèle Coupechoux, legestr glaz,
       
       merci.
       
      Oui, nous en sommes là, à la différence que nous ne sommes pas encore obligés de porter une étoile jaune si nous ne sommes pas vaccinés. Pas encore ...


    • Adèle Coupechoux 27 février 10:46

      @pierrot

      Oui et depuis le début, aucun débat. 
      En plus de reconfiner, la maire de Paris propose un retour au télétravail de façon obligatoire.
      Alors que le taux d’incidence est de 302 « cas » pour 100 000 habitants. 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 11:02

      @pierrot
       
      ’’ un premier adjoint ignorant propose seul n’importe quoi’’
       
       Il n’ignore pas sa feuille de route. Vous la connaissez ?


    • Adèle Coupechoux 27 février 11:43

      @Francis, agnotologue

      Sa feuille de route ? Elle est complice. comme toute « l’opposition », elle est contrôlée. 
      Est-il trop tard pour les dominés de reprendre le pouvoir ? En prenant le temps de faire sa propre politique ? Il devrait être possible de s’entendre sur de nombreux sujets ?
      C’est le seul moyen de nous sortir de ce nid de guêpes.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 12:03

      @Adèle Coupechoux
       
       ’’ Elle est complice. comme toute « l’opposition », elle est contrôlée. ’’
       
      je ne comprends pas.


    • yvesduc 27 février 12:10

      @devphil30
      « L’apartheid sanitaire » est malheureusement une suite possible dans les pays qui auront décidé de « vivre avec le virus ». Mon espérance personnelle est le contraire : que le virus soit éradiqué !


    • alinea alinea 27 février 12:25

      @yvesduc
      Si je puis me permettre de vous répondre ici, je voulais juste vous rappeler que c’est impossible : la nature toujours sera plus forte que nous.
      Souvenez-vous, les années soixante, sous de Gaulle, création de la ville La Grande Motte ! pour attirer le touriste, il faut éradiquer les moustiques ; des tombereaux de DDT ont été déversés sur la pauvre Camargue qui n’en demandait pas tant, et... toujours des moustiques ; moins peut-être pendant un certain temps ; aujourd’hui le moustique tigre qui vient de je-ne-sais où a remplacé notre bon vieux moustique sympa : car le tigre n’est pas sympa du tout !
      Je vous prescris une retraite au Tibet, au Boutan, dans un temple bouddhiste, après un bref séjour de désintoxication en soins intensifs parallèles ( toutes les médecines interdites ou marginalisées), et vous nous reviendrez convaincu que l’homme n’est pas sur terre pour y tuer toute existence, au contraire, son chemin de vie est d’être curieux, d’apprendre et de connaître, donc savoir se prémunir, savoir protéger.
      Cela vous prendra un peu de temps, mais je vous promets bonheur et félicité avant d’atteindre le bout du chemin ( qui n’en a pas !)


    • Adèle Coupechoux 27 février 12:26

      @Francis, agnotologue

      Je parlais de la maire de Paris. En fait, je pense qu’ils marchent tous la main dans la main.


    • Adèle Coupechoux 27 février 12:35

      @yvesduc

      Aucun virus ne peut être éradiqué. C’es la nature qui crée les virus, les bactéries.
      La varicelle est en train de réapparaître chez les petits.

      Ne serait-ce pas plutôt la vie que vous voulez éradiquer ?


    • Adèle Coupechoux 27 février 12:44

      @Adèle Coupechoux

      Ne pensez-vous pas qu’il y a plus nuisible que ce virus ?
      Mettez-vous autant d’énergie pour éradiquer l’industrie du tabac ou celle des armes ?


    • yvesduc 27 février 15:04

      @alinea
      Ce n’est pas parce que certaines choses sont impossibles, que toutes sont impossibles.


    • yvesduc 27 février 15:13

      @alinea
      Non, non, le virus uniquement !! smiley
      L’origine artificielle du virus n’est pas écartée, autant que je sache (CNRS).
      L’industrie du tabac ne plonge pas un Français sur cinq en dépression (Yahoo Actualités) et ne baisse pas le PIB de 10 % (Radio France).
      On peut être pacifiste ET souhaiter la fin de l’épidémie !


    • Legestr glaz Legestr glaz 27 février 15:47

      @Francis, agnotologue

      J’ai vu, je ne comprends pas ???

      J’essaie encore une fois : 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Hôtel_Drouot_interdit_aux_Juifs_-_collection_du_MAHJ.jpg#/media/Fichier:Hôtel_Drouot_interdit_aux_Juifs_-_collection_du_MAHJ.jpg


    • Adèle Coupechoux 27 février 16:22

      @yvesduc

      Cela vous amuse en fait. Quel cirque ! Et surtout quelle provocation que cette stratégie toute miliaire que vous voudriez nous imposer en ayant parfaitement conscience que cela n’a aucun sens. C’est vous qui l’écrivez d’ailleurs.
      En même temps, cela décrédibilise un peu plus toutes ces mesures débiles.

      Le tabac tue entre 7 et 8 millions de fumeurs et non-fumeurs par an dans le monde en provoquant des cancers, des affections respiratoires chroniques...
      https://www.sudouest.fr/sante/le-tabac-tue-8-millions-de-fumeurs-et-non-fumeurs-1407904.php

      Ce n’est pas le virus qui a fait baissé le PIB de 10% mais tous ceux qui ont profité de cette crise pour s’enrichir comme jamais. Tout en provoquant encore plus d’inégalités.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 17:12

      @Legestr glaz
       
       j’essaie : lien


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 17:12

      @Legestr glaz

       
       smiley


    • devphil30 devphil30 27 février 18:26

      @yvesduc

      A quand un test du sida pour rentrer dans les magasins ou les lieux publics ????

      Un autre pour la gastro , un pour la grippe etc ...

      Le tout enregistré sur le téléphone et tu scannas à chaque fois que tu rentres dans un magasin sinon la porte reste fermer .. !!!!

      Pour le métro pas de soucis , le virus n’a pas de titre de transport dans pas utile
      Par contre on ne peux pas prendre l’avion sans s’être fait transpercé par un coton tige ...
      Nous n’en sommes plus à une incohérence près .... !!

      Bref si je comprends tout ce qui est loisir et culture serait assujetti à un test , un vaccin et une autorisation d’accès par contre pour la populace qui va travailler pas de soucis on est bondé dans le métro mais c’est sans danger ... !!!


    • devphil30 devphil30 28 février 08:39

      @yvesduc
      " Mon espérance personnelle est le contraire : que le virus soit éradiqué !

      "

      On parle du covid 19 mais ensuite ce sera le 21 ou le 23 et il y a le fond de commerce de la peur avec les variants etc ....

      Avez vous entendu parler de la grippe de Hong Kong ou de la grippe Asiatique ?

      Bref on n’éradique pas un virus , c’est la population qui s’immunise au contact du virus on ayant des défenses pour construire les protections et surement pas en étant cloitré chez soi !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 08:45

      @devphil30
       
       merci du lien. On y lit : « A Tel Aviv pendant une manifestation contre le passeport vert, une femme a osé comparer le passeport vert à l’étoile jaune. Pas sûr que dans les salles de sport, dans les théâtre et même quelque part en Israël, on ait apprécié le parallèle. »
       
      On n’a pas encore trouvé le moyen de stigmatiser matériellement les insoumis avec une étoile, alors il est plus facile de distribuer des pass aux moutons blancs : tous les moutons qui ne pourront pas montrer patte blanche seront présumés noirs.


    • vesjem vesjem 28 février 10:35

      @Francis, agnotologue
      le fait que la grippe classique ait disparu des écrans radars en 2019 / 2020 et en 2020 / 2021 , alors qu’elle apparaissait chaque année depuis des décennies en faisant de 10 000 à 20 000 morts chaque année (en france), semble signifier que ces grippes étaient elles aussi « répandues » par big pharma ;
      que ces grippes saisonnières soient remplacées par les covids et variants en exclusivité , renforce cette probabilité
      dans cette hypothèse, nous aurions affaire, depuis longtemps, à une machination génocidaire orchestrée par des dingues cupides
      je ne crois pas à l’idée que les mesures imbéciles prises depuis 1 an , soient la raison de la disparition des grippes saisonnières


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 12:31

      @vesjem

       ’’ Je ne crois pas à l’idée que les mesures imbéciles prises depuis 1 an , soient la raison de la disparition des grippes saisonnières ’’
       
       Quoi qu’il en soit, il faut choisir : ou bien les mesures profitent au seul covid qui est présumé plus méchant que les autres ; ou bien on nous raconte des salades.
       
      Dans tous les cas, ces mesures sont au mieux sans effet ; au pire il faut ajouter les ravages du covid à ceux des catastrophes sociales et économiques qu’elles entrainent.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 12:42

      @Francis, agnotologue
       
       errare humanum est, errare diabolicum.
       
      Ou bien le gouvernement s’est trompé ; et il est devenu diabolique.
      Ou bien il est diabolique depuis le début.
       
      La conclusion est claire : nous sommes sous la coupe d’un gouvernement diabolique.


  • Passante Passante 27 février 09:18

    qu’est-ce qui se passe...

    c’est miss technicienne de surface ?


  • Clocel Clocel 27 février 09:25

    Le scénario est déjà écrit, mais on peut toujours faire semblant de l’ignorer, pendant quelque temps...


  • rogal 27 février 09:46

    « Dépistage obligatoire » avec Ct = 50 ?


  • pemile pemile 27 février 09:49

    @yvesduc " Johan Hoebeke considère ainsi la confiance de la population dans ses dirigeants comme une condition nécessaire pour atteindre le zéro Covid (28). Nous approuvons et pensons dès lors que le plan présenté ici, ou un autre, ne peut pas être conduit en France par l’équipe gouvernante actuelle. Le Président Macron doit se mettre en retrait, ne plus apparaître dans les médias ainsi que son gouvernement.« 

    M’enfin, Macron, à force de travail acharné est devenu un épidémiologiste réputé en France !

    Plus sérieusement, si vous en faites une condition sine qua none, c’est une démonstration du »comment réussir à échouer", la recherche de l’ultrasolution de Paul Watzlawick smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 10:45

      @pemile
       
       Le plan ? Quel plan ? De quel plan parle donc Johan Hoebeke ?
       
      Atteindre le zéro covid ? Pfff ! ça n’est pas dans le programme !
       
       Quel est votre but, pmile ? Que signifie pour vous cette citation de PW ? Dites nous.
       


    • pemile pemile 27 février 11:14

      @Francis, agnotologue « Que signifie pour vous cette citation de PW ? Dites nous. »

      Le « toujours plus de la même chose » de Palo Alto, coté gouvernement, la répétition des mêmes conneries, coté AgoraVox, la répétition des mêmes dénis smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 11:21

      @pemile
       
       Ne vous défilez pas. C’est quoi selon vous, le « toujours plus de la même chose », coté gouvernement ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 12:00

      @pemile
       
       Ne vous défilez pas. C’est quoi selon vous, le « toujours plus de la même chose », coté gouvernement ?

       
       C’est une question simple, sans piège, sauf pour ceux qui se dissimulent, furtivement.


    • pemile pemile 27 février 12:37

      @Francis, agnotologue « Ne vous défilez pas. C’est quoi selon vous, le « toujours plus de la même chose », coté gouvernement ? »

      Des mesures avec toujours un train de retard.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 12:49

      @pemile
       
       toujours plus de mesures avec un train de retard ?
       
      Ça veut rien dire sinon que vous êtes très fort en matière de production d’ignorance.
       
      Y a du métier : !


    • pemile pemile 27 février 12:56

      @Francis, agnotologue « Ça veut rien dire »

       smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 12:56

      @pmile,
       
       
      « La langue de bois était celle de la rigueur idéologique. La langue de coton [LDC] est celle des temps nouveaux. Elle a le triple mérite de penser pour vous, de paralyser toute contradiction et de garantir un pouvoir insoupçonné sur le lecteur ou l’auditeur. Ses mots sont séduisants, obscurs ou répétitifs. Floue ou redondante, banale ou ésotérique, elle a réponse à tout parce qu’elle n’énonce presque rien. Ou trop, ce qui revient au même. »
       
      Je dirai en ces temps du « en même temps » que c’est une langue furtivement omniprésente : la pensée se cache derrière une abondance de mots menteurs.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 12:58

      @pemile
       
      ’’ agnotologue « Ça veut rien dire » ’’

       
       Si et je le prouve.
       
      D’ailleurs, si je n’étais pas intervenu, c’est vous qui paraderiez avec ce titre.


    • pemile pemile 27 février 12:59

      @Francis, agnotologue "Je dirai en ces temps du « en même temps » que c’est une langue furtivement omniprésente : la pensée se cache derrière une abondance de mots menteurs."

      Et Avox est au top !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 13:03

      @pemile,
       
       « La bêtise ne prend un sens qu’éclairée par une intelligence qui la pourchasse. » Georges Perros
       
       Il en est ainsi de la langue de coton éclairée par un agnotologue.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 13:08

      @pemile
       
       vous confondez obscurantisme dans les médias MSM  et ultracrépidarianisme sur les réseaux sociaux.
       
       
      Les seuls qui cachent leur pensée sur les réseaux sociaux sont les gens comme vous, les trolls lobbyistes. Vous amalgamez produire de l’ignorance et être ignorant. En somme, vous vous prévalez de vos turpitudes. Une fois de plus.
       
       

       
      nb. L’ultracrépidarianisme est le comportement qui consiste à donner son avis sur des sujets à propos desquels on n’a pas de compétence crédible ou démontrée. 


    • eau-pression eau-pression 27 février 13:18

      @Francis, agnotologue
      Au tennis, un opposant comme celui à qui vous vous adressez s’appelle un crocodile.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 13:35

      @eau-pression
       
       en attendant, les fautes c’est lui qui les commet.


    • eau-pression eau-pression 27 février 13:43

      @Francis, agnotologue

      Si seulement vous pouviez avoir le même arbitre. Pour vous, c’est le bon sens ; pour lui, le sens du vent.


    • @Francis, agnotologue

      Du coup je devrais peut-être ajouter ultracrépidariatologue à mon avatar smiley


    • pemile pemile 27 février 14:58

      @Francis, agnotologue « Les seuls qui cachent leur pensée sur les réseaux sociaux sont les gens comme vous, les trolls lobbyistes. »

      Vraiment, je me fais plutôt lyncher car je ne cache jamais ma pensée et que beaucoup ici on le besoin de me ranger dans des cases bien définies !

      Lobbyiste payé par Soros résume très bien le grotesque de cette désinformation répétée sans fin.

      « Vous amalgamez produire de l’ignorance et être ignorant. »

      Du tout, les dérives actuelles des réseaux sociaux et d’AgoraVox sont bien de la production d’ignorance, de l’instrumentalisation de la science pour démentir la science.


    • pemile pemile 27 février 15:02

      @Philippe Huysmans, Complotologue « Du coup je devrais peut-être ajouter ultracrépidariatologue à mon avatar »

      Pour aller au bout de l’absurde ? Oui !

      Tes « leçons » de statistiques démographiques ou d’informatique sont une très belle démonstration d’ultracrépidarianisme !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 15:18

      @pemile
       
       ’’Je ne cache jamais ma pensée ’’
       
       Dites moi alors précisément ce que vous reprochez au gouvernement, car "toujours plus de mesures avec un train de retard 

      " c’est de la langue de bois. On attend encore ce que sont ces mesures prises avec un train de retard.
       
       ’’ les dérives actuelles des réseaux sociaux et d’AgoraVox sont bien de la production d’ignorance’’
       
       Non ! En aucune façon ! Vous n’avez rien compris à ce qu’est la production d’ignorance : cette expression désigne de la vraie science, avec des budgets conséquents dont seuls de puissants intérêts économiques ou industriels disposent.
       
       Une discussion de comptoir n’est pas de la production d’ignorance, et vous faites l’ignorant en le disant.
       
       Les mesures qui sont prises par les gouvernements occidentaux sont basés sur des rapports établis par des armées de scientifiques et jamais sur des racontars de réseaux sociaux.
       


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 février 17:27

      @Francis, agnotologue
       
       exemples de production d’ignorance et de décisions du gvt basé sur la production d’ignorance ou la fabrication du consentement : 
       
      « En France, le 27 mars 2020, le gouvernement n’a pas hésité à interdire le traitement des patients atteint de la COVID-19 par hydroxychloroquine basant son décret sur l’étude truquée de la revue « The Lancet » et si les responsables de cette revue ont reconnu leur erreur, le gouvernement lui n’a pas changé d’avis.

       ; Déclarant ainsi dangereuse, une molécule prescrite depuis plus de 60 ans à travers toute la planète et dont (même) le Docteur Fauci disait, en 2005 dans un article, que cette molécule était d’une efficacité redoutable pour traiter le SARS-COV1 mais aussi tous les coronavirus. »
       
      « Par le terrorisme émotionnel, pour vous donner un autre exemple, la fabrique médiatique du consentement vous fera toujours croire que si vous ne voulez pas que votre bébé meure dans d’atroces souffrances, vous devez impérativement le vacciner contre une bonne douzaine de maladies et ce, avant même que son corps ait acquis sa propre immunité. »
      Et bien sûr, discours bâti sur des études scientifiques menées par ... les vendeurs de vaccins.
       
       « Qu’importe que votre enfant devienne plus tard autiste ou que les effets secondaires irréversibles de ces vaccins le rendent stérile ou développent chez lui, 30 ou 40 ans après, toutes sortes de maladies auto-immunes ou neuro-dégénératives qui seront beaucoup plus graves que les maladies contre lesquelles il est censé être immunisé. » Toutes les études scientifiques qui seront menées relativement à l’autisme et aux maladies neuro-dégénératives ont pour finalité l’exonération de la cause vaccinale.
       


Réagir