mercredi 1er janvier - par gruni

OK Boomer - « Drôle » d’époque !

Serions-nous au commencement d'une effroyable guerre intergénérationnelle ? C'est bien possible ; la faute à la génération dorée du "babyboomer". Depuis qu'une jeune fille Viking de 16 printemps, à qui des délinquants climatiques arthrosés auraient volé sa jeunesse, est venue du froid pour faire la leçon au vieux. Les bommers, dont beaucoup ont des remords, tremblent de frousse à l'idée de finir dans un placard. Mais au fait, pourquoi dit-on OK boomer ?

L'expression OK boomer est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis que la parlementaire néozélandaise Chlöe Swabrick qui parlait de changement climatique a été interrompue vertement par des membres de l'Assemblée. La jeune femme de 25 ans a donc lancé son fameux OK boomer, une façon de dire à ses collègues plus âgés qu'elle n'insistait pas, car ils étaient tous dépassés et ne pouvaient plus rien comprendre au réchauffement climatique. Comme Trump en quelque sorte !

Pour bien comprendre, il faut savoir qu'un Zoomer est âgé de moins de 24 ans. On parle alors de la génération Z. Tandis que le millenial est né entre 1980 et la fin des années 90, c'est la génération Y. Quand au Babyboomer ou le plus réaliste Papyboomer, il est de 1946 et le début des années 1960. C'est eux, les boomers, qui seraient les méchants qui auraient bousillé la planète et mangé avec avidité et insouciance le pain des jeunes. 

Publicité

Pour continuer à bien comprendre, il faut rentrer dans la tête d'un jeune pour lire ce qu'il pense d'un vieux C.., et ce n'est pas facile car les générations Z et Y ont la tête dure. De mon temps les gamins et les gamines étaient bien plus obéissants et malléables (exemple type du radotage des Boomers).

Bon, maintenant il va falloir rentrer dans le vif du sujet âgé et tâcher de piger pourquoi les jeunes font tant de reproches à leurs ainés. En fait, rien n'est plus simple à saisir. À l'époque des trente glorieuses, que certains appellent les trente calamiteuses ou désastreuses pour l'environnement. On ne parlait pas encore du Sida en France (1er cas signalé en 1981), les jeunes d'alors pouvaient jouir sans entraves et même parfois sans capote anglaise, ce qui galvanisait la natalité. Ce n'est qu'un détail, mais déjà une profonde injustice pour la jeunesse actuelle. Mais le plus grave est à venir.

Oui, car en réalité les griefs adressés aux anciens par les nouvelles générations ne sont pas seulement écologiques. "Les « baby-boomers » sont pointés du doigt pour avoir connu plein emploi, progrès de tous ordres, mobilité sociale ascendante et insouciance face aux changements climatiques et environnementaux. Les milénials nés entre 1980 et la fin des années 1990 seraient, au contraire, confrontés à plus de chômage, plus de précarité et à l’éco-anxiété. Ces inégalités intergénérationnelles continueraient de se creuser."

Alors, les baby-boomers ont-ils volé l’avenir de leurs enfants ?

Même si c'était une autre époque, les choses ne sont pas si simplistes que ça. Pour les jeunes qui le pensent encore, même si la vie d'aujourd'hui est difficile pour la jeunesse. Il est temps de sortir de la caricature du Boomer privilégié en lisant cet article sur Reporterre.

Publicité

Quant à la guerre intergénérationnelle, même s'il peut y avoir des tensions entre générations, elle n'aura pas lieu. Et vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que les vieux aiment leurs jeunes et les jeunes leurs vieux. Voilà c'est tout, le reste c'est pour faire causer.

 

Illustration - Extrait du tome 2 des « Vieux Fourneaux », bande dessinée de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano, éditions Dargaud, 2014.



193 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er janvier 10:48

    tout est bon dans la pratique des « wedge issues », divisier pour régner, pomme de discorde et semage de zizanie :

     envoyer les féministes et les LGBT combattre les machos coupables d’un patriarcat en harcelant des donzelles et les maris coupables de harcèlement et violences conjugales

     expliquer aux jeunes que la situation de l’emploi et de leurs futures retraites n’est pas due à la gestion « néo-libérale » de la société par le 1% de la population qui capte 99% des richesses, mais à l’égoisme et à l’imprévoyance de leurs aïeux cigales qui se gobergeaient alors que les fourmis banquières prévoyantes préservaient le trésor qui leur permettrait de capitaliser à leur tour

     culpabiliser les pays pauvres et les agriculteurs en les accusant de polluer pour fabriquer les produits de consommation sur lesquels les anges innocents de la distribution feront des profits pendant que les producteurs noircissent leurs âmes et leurs mains en cultivant à grands coups de glyphosate et à démanteler les carcasses des navires poubelles sur les plages indiennes

    et les pauvres naïfs prient sainte Greta ou récitent les litanies de « cétémieu à vent »

    pendant ce temps là les gros chats remplissent leurs coupelles de croquettes


    • Paul Leleu 2 janvier 03:21

      @Séraphin Lampion

      moi je crois tout simplement que la génération Z va faire le sain ménage que la génération Y n’a pas su ou voulu faire...


    • Albert123 2 janvier 09:18

      @Paul Leleu

      avec des « memes » réducteurs ça m’étonnerait, une génération qui se complait dans cela (par paresse) n’affiche que le plus lénifiant des conformismes, au delà du manque évident d’originalité, il manque de la subtilité et de la précision dans la novlangue illustrée de cette génération éduqué par les réseaux sociaux et le copié collé des individus si attachés à leur statut social virtuel, 

      je n’attends rien de cette génération ni de celle qui est critiquée d’ailleurs, tout au plus une énième table rase pour créer un énième « homme nouveau » tout aussi con que le précédent, 

      D’ailleurs l’obsession identitaire qui occupe tant cette génération n’est que le reflet d’une absence totale d’individualité chez ceux qui la compose

      ils auront beau se teindre les cheveux, se tatouer, se mettre en scène sur instagram … ils restent des clones fades issus de la culture du copié collé.

       « ok boomer » oui ? Et après ont ils quoique ce soit à proposer de vraiment novateur ?

      j’y vois surtout l’expression d’une Génération pleurniche qui gémit sans cesse sans se rendre compte, smartphone à la main, du confort matériel et de l’embourgeoisement dont elle jouit et qui lui permet de donner des leçons aux autres sans avoir encore créer quoique ce soit de ses propres mains, 

      et si j’aie la dent dure c’est pour leur bien, l’avenir ne se fabrique pas avec des chochottes.


    • Garibaldi2 2 janvier 09:40

      @Séraphin Lampion

      C’est un peu du pâté d’alouette votre post.


    • William 2 janvier 10:40

      @Albert123
      Toute génération est imprégnée des stéréotypes de son époque, la génération Z (comme zappeur) ne fait pas exception, elle est plus imprégnée de consumérisme qu’aucune autre auparavant, mais en grande partie virtualisé. Il y a un certain côté bovariste. L’écologisme peut « prendre » dans cette génération, mais à un niveau symbolique plus qu’un programme d’action concret.


    • Albert123 2 janvier 11:32

      @William

      c’est évident, et en cela je ne valorise pas plus la génération des boomers ni celles des XYZ, 

      j’évite juste l’écueil classique des générations précédentes qui misent quasi systématiquement sur les générations qui suivent pour un avenir meilleurs,

      pour cela le contexte est un bien meilleurs indicateur que la génération qui en constitue les acteurs


  • gaijin gaijin 1er janvier 10:50

    Y ? Z ?

    z’avez oublié les X pas étonnant de la part d’un boomer ....la fameuse génération sacrifiée, celle qui a été engendrée et éduquée par les boomers ....

    et donc bien placée pour les connaître , parce que les boomers qui ne sont jamais privés de cracher sur leurs parents n’aiment pas vraiment le regard de leurs enfants ....


    • cevennevive cevennevive 1er janvier 10:58

      @gaijin, bonjour,

      Non, gaijin, vous généralisez trop ! Nos enfants sont comme nous les avons élevés, dans le respect de leurs vieux, de leur histoire familiale, de la nature et de nos valeurs.
      Tous les « jeunes » ne sont pas insolents et ignorants.
      Je dirais même plus, il n’y a qu’un petit nombre de ces jeunes cons parmi nous.
      La plupart font semblant pour plaire aux copains et crâner, ou bien, une fois adultes, sont devenus de mauvais politiques qui empoisonnent notre vie...

      Vous êtes trop pessimiste gaijin !


    • gaijin gaijin 1er janvier 11:49

      @cevennevive
      « Vous êtes trop pessimiste gaijin ! »
      pas le moins du monde mais c’est dans ma nature d’aller braquer un projecteur sur les coins sombres ....ça fait parfois mal aux yeux mais c’est toujours instructif ...
      " Nos enfants sont comme nous les avons élevés, dans le respect de leurs vieux, de leur histoire familiale, de la nature et de nos valeurs."
      ben alors je comprends pas , ne vivrions nous pas sur la même planète ?

      j’ai vécu ( je commence a être assez vieux pour en parler au passé ) dans le monde d’après , d’après 73 ( j’attends toujours les fameuses idées ) alors on m’a bien expliqué que les boomers étaient des gens fantastiques qui avaient fait la révolution ...sauf que quand en 86 j’ai proposé d’en remettre une petite couche les révolutionnaires ils se préoccupaient de leur baraque et de leurs bagnoles .....
      on veut jouir et après nous le déluge la voilà leur révolution
      aujourd’hui ils sont sur le mode : on ne comprends pas comment on est arrivés là mais bien sur ça ne peut pas être notre faute


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 1er janvier 16:45

      @gaijin

      Vous dites :

      "sauf que quand en 86 j’ai proposé d’en remettre une petite couche les révolutionnaires ils se préoccupaient de leur baraque et de leurs bagnoles..."

      C’est bien là qu’est le vrai problème : ceux qui avaient tenté de « faire la révolution » ont, par la suite, cessé de continuer à chercher des solutions aux désastres du monde.

      Mais ce n’est pas seulement parce qu’ils "se préoccupaient de leur baraque et de leurs bagnoles...". C’est peut-être aussi et surtout parce qu’ils refusaient de mettre en question les objectifs de leur « révolution » et la manière de les atteindre.

      On est à nouveau dans ce type de société dans laquelle anciens et jeunes « révolutionnaires » s’enferment dans un refus de voir des réalités qui devraient les conduire à d’autres objectifs et d’autres moyens de les atteindre. C’est ce qui me faire dire qu’en France au moins il n’y a plus de Gauche.

      Mais je dis aussi, avec la même insistance qu’il n’y a rien de fatalement définitif là-dedans.


    • Zolko Zolko 1er janvier 20:24

      @cevennevive :

      Nos enfants sont comme nous les avons élevés

       
      pas en ce qui me concerne. Et puis, les X ne sont plus jeunes, et vous encore moins probablement (en supposant d’après votre message que vous êtes une boomeuse)

    • l'hermite Q 1er janvier 23:23

      @Cadoudal

      Non y a pas de vibranium au wakanda , tu ne pourra pas te faire un bouclier et devenir white panther ou captain FDS ...sorry 

      Pour un glaive ne beskar on peut s’ arranger , mais tu ramene la meterorite que j’ en tire le mithril :)
      https://www.youtube.com/watch?v=zTEYUFgLveY


    • l'hermite Q 1er janvier 23:26

      @Q

      impossible de forger a ce rhytme la ...
      c’ est a peine valable pour un affinage ....

      ca par contre , parfais pour le preformage :) mais faut mettre les basse a fond


    • l'hermite Q 1er janvier 23:30

      @Q
      Un truc , tu met un gros aimant sur ton enclume elle ne vibre plus , 
      et de la braise dans une tolle autour d’ un billot ciment refractaire .

      N’ oublie pas de chauffer la table a la braise , tu vera le glaive sort tout seul :)
      ca limite tes rechauffe et ton « brulage de mettal ferrique » 


    • l'hermite Q 2 janvier 00:30

      @Cadoudal

      en fait je vois pas pépére infiltrer autre chose que memere fifi .
      Bac a sable +16 ca se respecte quand meme smiley

      Dernière journée en mer par les punk a chien 


    • l'hermite Q 2 janvier 00:35

      @Cadoudal

      Ho tu sait , je les ais vu au vauban ( a brest ) 
      des gens comme tout le monde hors de scene :)
      ... il ne donnent pas de concert gratuit lol


    • l'hermite Q 2 janvier 00:39

      @Cadoudal
      NB je tape pas le beskar gratos non plus ... sauf quelqu’un qui veut apprendre :)
      Tu as une idée du prix des chauffe au gaz ou avec un « bon charbon de terre » ? 
      ET MES PAUVRE POUMONS TU Y PENSE LOL 
      (>ha ben merde ne serais je pas punk a chien , vilain tu me genere un trouble de l’ identité c’ est malin ca :) lol >)


    • l'hermite Q 2 janvier 00:45

      @Cadoudal
      dudu rose , j’ aime le rhytme , mais des instrument un peut trop sec pour mon gout , peut etre la meme au pan une harpe tambour , magique l’ afrique :)

      Bernard , c’ est bernard , je vais le marier a fifi ca la changera de pepere :) 


    • l'hermite Q 2 janvier 00:51

      @Cadoudal
      Je prend pas de neocodion lol
      mais une bonne oberlain , une chimay « bleu » , ou encore une ambree
      ( pas rousse comme fifi , ambré comme les jolie fille )

      george killians , je suis ton neo-punk a chat :)

      Pression bien sur quand on peut :)
      passe la valstar :) ca le fait aussi :)


    • l'hermite Q 2 janvier 01:05

      @Cadoudal
      ha si , j’ ais dressé un rat , il s’ appelait KRIEK , ca compte ?

      Bonne chance avec la pas d’ avoine fifi , ne fait pas trop ton mandale ou rien :)
      https://www.youtube.com/watch?v=xk3BvNLeNgw


    • l'hermite Q 2 janvier 01:12

      @Q
      6 pan presque une batterie de cuisine :)
      https://www.youtube.com/watch?v=9ng7SSG3TEE


    • l'hermite Q 2 janvier 01:20

      @Q
      tu me dira plus que tu ne croit pas aux « Haunebu »v7
      regarde comme il chante lol :)
      que le vrill soit avec toi , mais n’ oublit pas la « trapiste » ca vaut un spray de bacta :)


    • Paul Leleu 2 janvier 03:26

      @gaijin

      « les boomers qui ne sont jamais privés de cracher sur leurs parents n’aiment pas vraiment le regard de leurs enfants »

      entièrement d’accord avec vous... !!! et ça fait bien marrer...

      de toutes façons, cette génération égocentrée est sur le déclin mécanique... c’est Chronos qui est en marche... et la génération Z va enfin réussir à déboulonner le totem sénile.


    • Albert123 2 janvier 10:39

      @gaijin

      la génération X a été brisée, on lui a inculqué la culpabilité racialiste, celle du post colonialisme, de la shoa, on y a rajouté celle du sida et pour l’achever quand elle pouvait envisager la prise de pouvoir que toute génération à le droit de prétendre on lui a mis « metoo », « balance ton porc » et greta dans la gueule, 

      Et quand elle a commencé à se rebeller, on l’a éborgné, matraqué et arraché des mains à coup de flashball, 

      résultat le modèle de la génération X qui a le droit d’exister socialement c’est macron et sa clique, un ramassis d’eunuque soumis et castrés à l’intellect formaté, des bons toutous dociles au mondialisme, pas capables d’envoyer paitre tout cette chienlit et de lui dire « d’aller se faire foutre » car c’est sexiste merde quand même !


    • Albert123 2 janvier 14:04

      @The Pilgrim

      Si vous avez mal c’est que c’est déjà un peu rentré


    • capobianco 3 janvier 09:30

      @Paul Leleu
      «  « les boomers qui ne sont jamais privés de cracher sur leurs parents n’aiment pas vraiment le regard de leurs enfants » » «  entièrement d’accord avec vous. »
      Mais de quoi parlez vous ? Vous généralisez ce que vous avez peut-être vécu mais ce n’est pas la réalité et loin s’en faut. Je ne sais dans quel milieu vous vivez où ce non respect des anciens aurait court, perso « boomer de 45 » je n’ai jamais connu çà loin s’en faut !!!
      Cette façon de rendre « les » anciens responsables des problèmes d’aujourd’hui est une stupidité. Cela vous permet visiblement de vous exonérer de vos propres responsabilités et, bien sûr, cela réjouit le pouvoir puisque cela légitimerait les politiques de « réformes » qui seraient les conséquences des « fautes » des générations précédentes.
      Vos qualificatifs aux générations de vos parents et grand parents sont honteux et vous discréditent totalement.


  • cevennevive cevennevive 1er janvier 10:51

    Bonjour gruni,

    Très bonnes remarques, et surtout en ce jour où nous allons avoir dans quelques jours un an de plus !

    Bonne année les « vieux » et surtout, continuez à vous occuper des enfants (même cinquantenaires qui ont du mal à payer leur loyer) des petits enfants qui vont passer leur permis de conduire et qui n’ont pas assez d’argent pour cela, des vieux parents parfois qui nécessitent une attention de tous les instants, surtout s’ils ont une maladie dégénérative, etc...

    Bon courage à tous mes frères et soeurs qui vivent cela !

    N’écoutez pas les jeunes cons qui croient tout savoir parce qu’ils ont un smartphone au bout des doigts !

    Ils auront un jour notre âge, et seront, eux aussi, victimes de l’obsolescence programmée...

    Allez, je leur pardonne. Mais qu’ils sachent que mes grand parents m’ont appris bien des choses d’autrefois, et que je n’aurais jamais eu l’idée de les critiquer.

    Bonne année gruni. Merci !


    • gaijin gaijin 1er janvier 11:50

      @cevennevive
      « N’écoutez pas les jeunes cons »
      vous avez raison n’écoutez pas .... !


    • gruni gruni 1er janvier 16:47

      @cevennevive

      Je n’ai pas moi non plus à me plaindre de mes jeunes, je me demande si l’inverse est aussi vrai.

      Bonne année cevennevive


    • l'hermite Q 1er janvier 16:51

      @gruni
      @cevenne 
      @gaijin外人 « l’ etranger » 
      @Gaikokujin (外国人) forme plus litteraire 

      Tadaîma/okaeri :)


    • Zolko Zolko 1er janvier 20:28

      @cevennevive :

      même cinquantenaires qui ont du mal à payer leur loyer [...] N’écoutez pas les jeunes cons qui croient tout savoir parce qu’ils ont un smartphone au bout des doigts !

       
      vous semblez confusionnée. Pour votre info, c’est ma génération — la X — qui a inventé l’ordinateur, Internet et les smartphone. Et malgrè-tout nous avons du mal à payer le loyer ... à votre génération.
       
      Alors ne vous étonnez pas que nous ne pleurerons pas sur votre tombe.

    • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 20:54

      @Zolko. Tu as un truc, pour réussir à pondre autant de çonneries et de contre-vérités à la minute ? Explique !


    • finael finael 1er janvier 21:19

      @cevennevive

      Vous faites la démonstration de ce qui caractérise les nouvelles générations : l’ignorance !

      L’ordinateur a été inventé en 1942, j’ai travaillé sur internet en 1994.

      Avant de raconter des c... essayez d’apprendre quelque chose. Ce qui est terrifiant dans les nouvelles génération c’est ce sentiment d’avoir tout inventé associé à une totale ignorance du passé.

      Quand je suis né ma mère était terrorisée par la tuberculose, la poliomyélite, la rougeole.

      Nous avons vécu et travaillé dans des conditions que vous seriez incapable de supporter (pour rappel la pollution de l’air était 80 fois plus élevée qu’aujourd’hui dans les villes) et que vous condamnez dans d’autres pays mais qui étaient, en partie, les nôtres. Savez vous ce qu’est un « coup de grisou » ?

      Vous disposez de richesses dont ne rêvions même pas, j’ai eu mon premier téléphone  fixe évidemment  à 32 ans, la télé un an après (avant on allait au bistrot pour voir la télévision).

      A vous voir penchés sur vos smartphones, ignorant ce qui se passe autour de vous, à entendre une jeune autiste manipulée, gosse de riche dans un pays riche dire qu’ « on lui a volé sa jeunesse » devant des représentants de pays où les enfants meurent de faim, de maladie ou sous les bombes, ça me révolte !

      Vous n’êtes que des égocentriques égoïstes et le jour où les savants découvriront le centre de l’univers vous serez ébahi que cela ne tombe pas sur votre nombril !


    • finael finael 1er janvier 21:25

      @cevennevive

      Désolé j’ai confondu, je voulais répondre à l’auteur. Mille excuses !


    • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 21:27

      @finael. Tu as été inattentif à la référence erronée que le système te procurait. C’est évidemment l’outrecuidant pseudo « Zolko » que tu contres, et pas la cévenole âgée.
      Moi je programmais (scientifique) en FORTRAN en 1970-1972.


    • Paul Leleu 2 janvier 03:27

      @cevennevive

      "Ils auront un jour notre âge, et seront, eux aussi, victimes de l’obsolescence programmée... Allez, je leur pardonne. Mais qu’ils sachent que mes grand parents m’ont appris bien des choses d’autrefois, et que je n’aurais jamais eu l’idée de les critiquer."

      allez... de la part de la génération 68 et rock n roll, ça fait toujours rigoler de lire ça...


    • cevennevive cevennevive 2 janvier 10:10

      @finael, bonjour,
      J’avais compris !


    • finael finael 2 janvier 19:59

      @CLOJAC

      Des réseaux il en a existé dès les années 50 : SABRE pour les réservations de places en avion et SAGE pour la défense US.

      Arpanet(présenté officiellement en 1972) n’est pas Internet qui utilise un protocole spécifique et n’a été mis en place qu’en 1983.

      Je me souviens qu’au début on recevait des RFC (Request For Comment) qui permettaient d’émettre des suggestions d’améliorations.

      Le web est arrivé en 1994 avec le langage hypertexte HTML et le premier navigateur : Mosaic. A l’époque on travaillait en 300 bits/seconde.


    • capobianco 3 janvier 09:39

      @Paul Leleu
      «  allez... de la part de la génération 68 et rock n roll, ça fait toujours rigoler de lire ça... »
      Cela montre bien votre bêtise et l’irrespect que vous affichez pour vos propres parents. Si vous pensez représenter l’avenir ......pffff ce serait trop triste.....


  • Decouz 1er janvier 10:58

    Les personnes nées en 46 vivaient encore pour beaucoup dans un monde dévasté par la guerre vécue par la génération de leurs parents, sans parler des désastres de la guerre de leurs grands-parents, pas encore de confort, d’eau courante, de salles de bains et de WC dans l’appartement, pas de frigo, de télé, de téléphone, de voiture, et à l’échelle mondiale encore beaucoup de souffrances, de famines, de guerres, le confort (relatif) n’est apparu que plus tard et pour une grande partie du monde ce confort est encore inconnu.


    • gruni gruni 1er janvier 16:53

      @Decouz

      Complètement d’accord avec vous, et merci d’en parler.


    • Waspasien 1er janvier 18:42

      @Decouz

      Enfin des paroles justes.

      Quand j’entends parler de glorieuses, de papyboom et de privilégiés, j’ai soudain une furieuse envie de sortir l’escopette à invectives !


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 01:18

      @Decouz

      Ce sont les enfants nés en 1936 qui avaient 10 ans en 1946 et qui ont subi les privations de la guerre et de l’après-guerre.

      Les boomers nés en 1946 avaient 10 ans e 1956 et 20 ans en 1966.

      «  pas encore de confort, d’eau courante, de salles de bains et de WC dans l’appartement, pas de frigo, de télé, de téléphone, de voiture, et à l’échelle mondiale »

      Pauvres chous, pas de tourniquette pour faire la vinaigrette.

      Vous oubliez le vrai progrès, le lave-linge, mais c’est votre mère qui lavait à la main, pas votre génération de 68tards.


    • Paul Leleu 2 janvier 03:29

      @Et hop !

      les boomeurs n’arrêtent pas d’essayer de se jeter des fleurs...


    • capobianco 3 janvier 10:10

      @Et hop !
      «  Les boomers nés en 1946 avaient 10 ans e 1956 et 20 ans en 1966. »
      Vous avez trouvé çà tout seul ? Ceux nés en 45 avaient donc 10 ans en 1955 et 20 ans en 65 merci pour cette contribution...
      «  Vous oubliez le vrai progrès, le lave-linge, mais c’est votre mère qui lavait à la main, pas votre génération de 68tards.  »
      Faux mais vous avez le droit de dire n’importe quoi. Quand on vous montre comment nous vivions dans les milieux modestes ce n’est pas « se plaindre » mais juste relativiser votre perception de « ces privilégiés de 68 ars ». On ne se lamente pas bien au contraire on vous montre quels progrès nous avons su gagner avec nos luttes et combien cette période à été une explosion dans tous les domaines (rock n’ roll comme dit votre copain). 
      Ne parlez donc pas de ce vous ne connaissez pas et votre « Pauvres chous » ( il faut un x à choux...) je vous fais observer que c’est vous qui pleurez et vous défaussez de vos responsabilités sur vos aînés et çà ne donne pas envie de vous plaindre. Fort heureusement tous, des jeunes générations, ne sont pas comme vous. De fait personne ne compte sur des gens comme vous pour avancer... 


  • Fergus Fergus 1er janvier 11:08

    Bonjour, gruni

    Intéressante et pertinente réflexion sur les rapports entre générations, incontestablement enfermées dans des catégories caricaturales.

    Bel effort pour un 1er janvier. Mes meilleurs voeux de papy-boomer, sans doute complice de la dégradation de la planète, mais également en soutien de mes enfants et petits-enfants. 


    • gruni gruni 1er janvier 16:52

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      Mes voeux de de papyboomer également Fergus. Sans doute complices, peut-être ignorants aussi.


    • Fergus Fergus 1er janvier 20:54

      Bonsoir, exol

      Faites attention à vous : répéter toujours les mêmes âneries risque de relever tôt ou tard de la médecine, voire de la science vétérinaire s’il s’avère qu’il s’agit d’une forme rare de mimétisme avec les psittacidés !


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 01:28

      @Fergus

      Il y a quand mème une erreur dans les reproches faits par la fille de l’illustration aux boomers, elle affirme qu’ils votent à droite.

      La génération de 68 a très massivement voté à gauche, elle était anti-fasciste, freudo-marxiste et atlantiste.

      Elle a haï toutes les valeurs de la droite, les traditions, la modestie, le refus de la facilité, sens de l’héroïsme, de l’autorité, du sacré, la conscience de la mort, le respect de l’innocence, le goût de la perfection et du travail bien fait, de l’immobilité, l’horreur du relativisme, de l’utilitarisme et du jem’enfoutisme.


    • capobianco 3 janvier 10:22

      @Et hop !
      «  Elle a haï toutes les valeurs de la droite, les traditions, la modestie, le refus de la facilité, sens de l’héroïsme, de l’autorité, du sacré, la conscience de la mort, le respect de l’innocence, le goût de la perfection et du travail bien fait, de l’immobilité, l’horreur du relativisme, de l’utilitarisme et du jem’enfoutisme.  »
      Oui, oui on a bien compris que le progrès social est resté en travers des petits bourgeois dans votre genre et à lire vos valeurs « sacrées » je confirme que j’aime Brassens plus que jamais....


  • jmdest62 jmdest62 1er janvier 12:00

     OK boomer, une façon de dire à ses collègues plus âgés qu’elle n’insistait pas, car ils étaient tous dépassés

    °

    Je partage l’analyse de cette (autre) jeune fille ici......

    Tous les jeunes ne sont pas « smartphonisés » ...heureusement.

    @+


    • gruni gruni 1er janvier 17:01

      @jmdest62

      Merci pour l’intéressante vidéo à lire à tout âge.


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 01:46

      @jmdest62

      En fait, boomer c’est pas toute la génération 1945-1965, c’est les soixante-huitards, ceux qui constituent la classe dominante depuis 1980 et qui imposent leur individualisme, leur narcissisme, leur relativisme, leur rebellitude, leur idéologie de gauchistes de merde, ceux qui ont complètement détruit la civilisation et les moeurs.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 07:26

      @Et hop !
      ceux qui ont complètement détruit la civilisation et les moeurs.

      Ils ont payé la retraite de vos grands parents, ils ont assuré vos études, votre confort et votre santé, ils vous aidé quand vous aviez des problèmes, et surtout ils ont rempli le frigo ! S’il y a bien une compétence qu’on peut reconnaître à la jeune génération, c’est l’art de vider un frigo, et de râler, quand il n’est pas rempli selon leur desiderata !


      leur individualisme, leur narcissisme, leur relativisme, leur rebellitude, leur idéologie de gauchistes de merde,

      La nouvelle génération va changer tout cela ?? Au Chili, sans doute, là, les jeunes chiliens sont dans la rue, contre les fonds de pension qui rackettent les populations et leur verse une retraite de misère. Pas encore atteints par les prêches de Ste Gréta, ils soutiennent à fond leurs parents et grands parents, étonnant, non ?
      .
      Mais en France, dans les manifs, on ne les voit pas trop, nos jeunes « révolutionnaires », on voit surtout des adultes et des retraités !
      Doivent être allergiques aux lacrymos, c’est fragile ces petites bêtes...


    • jmdest62 jmdest62 2 janvier 09:48

      @Et hop !
      c’est les soixante-huitards, ceux qui constituent la classe dominante depuis 1980 et qui imposent ............leur idéologie de gauchistes de merde,


      °
      Rappelez moi l’âge et les orientations politiques de celui qui actuellement exerce le pouvoir en France !!!!
      @+


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 12:30

      @jmdest62

      Rappelez-moi la diffrence entre l’idéologie de Macron et le libéral-mondialisme de Daniel Cohn-Bendit ?

      Macron est un soixante-huitard attardé, il se veut transgressif, révolutionnaire, non conformiste, libéral et libertaire.


  • l'hermite Q 1er janvier 13:24

    Alors, les baby-boomers ont-ils volé l’avenir de leurs enfants ?Même si c’était une autre époque, les choses ne sont pas si simplistes que ça.

    >Tu as raison , sans nos parent , et nos grand parents , nous aurions eu bien moins de chose , pas même l’ existence .

    Deplus , toute les generation post-baby-papyboom(Y , Z) ont participé au problème dans ce supere egocentrisme de la jeunesse .

    Le constat est pourtant la , « c’ est la merde » , la fusé« boomer » a passé le point de non retour , et commencer la rentrée atmosphérique , en entrainant massivement XY avec elle , XY n’ ayant pas sut reprendre en main par egoisme , coplaisance ou fainantise est egalement .responsable .

    De nouvelle génération sont apparu , les génération A (=Z+25) ou B=Z+50=A+25

    c’ est pour elle qu’ il faut assainir la situation et non pas pour nous ;


    Passe de bonne fete GRunni-choux-grincheux


  • Coriosolite 1er janvier 15:20

    Bonjour Gruni,

    Je ne vais pas dire que vous n’avez pas compris ce que sous-tend ce « OK Boomer ».

    Je pense que vous l’abordez sous le mauvais angle.

    Ce n’est ni un conflit générationnel, ni une mise en accusation personnelle des quinqua, sexa ou septuagénaires.

    Ce qui est en cause c’est le mode de vie et la conception du monde majoritaire parmi la génération du babyboom.

    Une vision du monde où demain sera toujours meilleur qu’aujourd’hui, que l’horizon du bonheur c’est toujours plus de biens, toujours plus d’argent, de consommation.

    Et que si il y a des problèmes on les règlera avec des lois, avec de la technique, avec de la pédagogie, des débats, du dialogue etc.

    Seulement à l’heure de la catastrophe écologique en cours tout ça est illusoire.

    Mais le boomer type, qui n’a pas connu la guerre comme ses parents et ne connaitra pas la catastrophe environnementale comme ses descendants, ne veut pas en entendre parler. Il veut maintenir à tout prix son style de vie et sa consommation, et après moi le déluge. Aucune conscience de la rupture civilisationnelle en cours. Ou bien le déni ou le sarcasme.

    Ceci dit, évidemment que les boomers n’étaient et ne sont pas tous des égoïstes ou des inconscients.

    Pas plus que les jeunes générations ne sont des anges innocents tous conscients des enjeux et du bouleversement en cours. Loin de là.

    On peut avoir 40 ans ou moins, et pourvu d’un bon job et d’un bon salaire se voir comme l’avenir du monde et se dire « pourvu que ça dure ».

    Le problème avec les boomers c’est que déjà à leur époque les enjeux écologiques étaient connus, ou au moins connaissables. Le rapport Meadows, best seller à l’époque, date des années 70. Si le boomer l’a lu, il n’en a rien tiré de concret et majoritairement a continué sa vie de consommateur fébrile de biens, de voyages, d’expériences diverses. 

    Dommage que ces mises en garde aient eu si peu d’écho à l’époque.

    Alors, Boomers, acceptez votre part de responsabilité et laissez de côté ce ton mi-rigolard, mi-condescendant.


    • gruni gruni 1er janvier 17:18

      @Coriosolite

      Bonjour

      Votre commentaire est intéressant, mais vous devriez lire la vidéo offerte par jmdest62.

      Par contre l’origine du fameux OK boomer est bien une manière de refuser le débat.
      Comme si par rapport à votre âge que je ne connais pas, j’aurais pu ne pas vous répondre autrement que par OK Millénial. (par exemple)
      Mais je ne refuse pas les débats pas plus que je refuse ma part de responsabilité, ni même d’assumer mon ignorance des questions écologiques à cette époque. L’ironie et l’auto dérision ne sont pas de la condescendance, c’est simplement mon choix pour traiter d’un sujet qui n’a pas fini de faire couler de l’encre.


    • mmbbb 1er janvier 19:24

      @Coriosolite les ecolos les donneurs de lecon sont souvent des ecolo hedonistes et mondialiste Le travail a ete delocalisée puisque le capitalisme a cette plasticité 
      il a trouve en d autres tropiques une main d oeuvre abondante puisque la croissance demographique tel un pays comme le Bangladesh offre un reservoir inepuisable . Quant a l occident , le travail est devenu rare puisque C Bendit a ete un des ardents fossoyeurs de la nation Mondialiste par essence , Travail famille patrie , la gauche a paracheve son grand oeuvre , cette trinite est moribonde . Les jeunes ont droit a un travail uberise et les patrons sont pour une immigration massive le MEDEF ne s en cache pas .

      « Si le boomer l’a lu, il n’en a rien tiré de concret et majoritairement a continué sa vie de consommateur fébrile de biens, de voyages, d’expériences diverses.   » 
      cette assertion peut etre aplliquée a la generation d aujourd hui notamment pour les loisirs . et surtout pour les voyages . C est une remarque idiote .

      Vous omettez la croissance exponentielle demographique depuis les années 1970 Suis je responsable ?
      Non mais les problemes deviendront de plus en plus aigus 
      par ailleurs les petits enfants des « boomers » vivront dans une autres civilisation c est en cours .


    • Zolko Zolko 1er janvier 20:38

      @Coriosolite :

      parmi la génération du babyboom.

      Une vision du monde où demain sera toujours meilleur qu’aujourd’hui, que l’horizon du bonheur c’est toujours plus de biens, toujours plus d’argent, de consommation. Et que si il y a des problèmes on les règlera avec des lois, avec de la technique, avec de la pédagogie, des débats, du dialogue etc.


      bien resumé. On n’est pas très loin de la définition même du vieux con qui pense que Dieu — ou la Nature, ou le FMI, ou le progrès, ou l’Europe — le sauvera au dernier moment. In extremis. Donc pas la peine de se fouler, on peut aller avec son SUV faire ses courses au marché bio.
       

      évidemment que les boomers n’étaient et ne sont pas tous des égoïstes ou des inconscients.

       
      non, ce sont des enfants gâtés. Donneurs de leçons en plus.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er janvier 20:53

      @Coriosolite
      Ce qui est en cause c’est le mode de vie et la conception du monde majoritaire parmi la génération du babyboom.

      De très nombreux citoyens se sont occupés d’écologie et d’environnement depuis les années 70 ! Ils recyclent, troquent, réparent, cultivent bio, évitent de gaspiller, trient les déchets etc . S’il y a bien une génération sensibilisée à tous ces problèmes, c’est bien la génération de 68 !
      .
      Là, il s’agit d’une génération de petits crétins qui a consommé/ jeté, bien plus que ne l’ont fait les générations précédentes ! Il suffit d’entrer dans une chambre d’enfants ou d’ados, ça déborde de machins en plastique, d’objets liés aux films à la mode, de vêtements et de chaussures, de rolers et de trottinettes, comme aucune génération n’en a disposé auparavant !
      .
      Ils veulent des fringues de marque, sinon rien ; des jeans qui ont fait 100 fois le tour de la planète ; des baskets fabriqués par des esclaves ; sans Nutella et Coca Cola, ils sont en perdition, et sans leur téléphone, leur monde s’écroule ! D’ailleurs, comme ils ne regardent pas où ils marchent en fixant leurs écrans, ils s’écroulent parfois prématurément contre un obstacle.
      .
      Et ce sont ces petits crétins, suffisamment nombreux pour que la propagande de Ste Gréta ait de l’influence, qui viennent donner des leçons... ?
      La société de consommation plein pot, c’est eux ! 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er janvier 20:57

      @The Pilgrim
      se sont se fait happés par le capitalisme de la séduction après être tombés dans la société du spectacle.

      Comme si les générations suivantes ont échappé à la société du spectacle !?


    • Zolko Zolko 1er janvier 21:19

      @Fifi Brind_acier :

      c’est bien la génération de 68 ! [...] Il suffit d’entrer dans une chambre d’enfants ou d’ados

       
      heu ... je ne sais pas si vous parlez de la génération née en/autour de 68, ou celle qui était jeune en 68, mais je ne vois pas le rapport avec une chambre d’enfant ou d’ado actuelle.
       
      J’en déduis que vous êtes une mamy-boomeuse (®©) qui cherche à se justifier.

    • Xenozoid Xenozoid 1er janvier 21:59

      @Zolko

      n’importe quoi la fifi,avec ses brin d’acier,chambre d’ado lol fifi la branleuse= frustré ado


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 01:58

      @gruni : «  Par contre l’origine du fameux OK boomer est bien une manière de refuser le débat. »

      Il n’y a pas de débat possible avec les adeptes de l’idéologie soixante-huitarde, pour eux tout ce qui s’oppose à leur individualisme narcisique, fumiste et hédoniste est fasciste, ils sont lourdement endoctrinés, ce sont des fanatiques qui ne supportent pas l’opposition, ils dénient le fait qu’ils sont la classe dominante imposant l’oppression aux générations suivantes, et ils continuent à se penser comme étant des rebelles, des anti-conformistes, des gens généreux. 


    • Paul Leleu 2 janvier 03:36

      @Coriosolite

      les boby-boomeurs ne veulent justement entendre parler de rien... cécité culturelle et mentale... c’est effectivement leur monde culturel, leur magistère moral qui est battu en brèche...

      et il en était grand temps.

      ils finiront ringards pour avoir tant voulu être cools et jeunes toujours


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 07:30

      @The Pilgrim
      Merci pour votre témoignage, à chaque génération, il y a ceux qui suivent la mode et les autres.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 07:35

      @Et hop !
      et ils continuent à se penser comme étant des rebelles, des anti-conformistes, des gens généreux.


      .
      La Gauche c’est le camp du BIEN ! Mais je crois que vous confondez les Partis politiques de Gauche, qui n’ont jamais aucun compte à rendre à leur électeurs, avec les citoyens... Ces Partis politiques se vident à grande vitesse, essayez de savoir combien il reste d’adhérents au PS ou au NPA, vous serez surpris.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 07:38

      @Paul Leleu
      cécité culturelle et mentale... c’est effectivement leur monde culturel, leur magistère moral qui est battu en brèche...

      .
      S’il s’agit du CO2, évidemment, il est difficile de les convaincre ! Ils ont étudié le cycle du carbone à l’école, c’est difficile de leur faire avaler les couillonnades du GIEC.


    • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 09:30

      @Zolko : « la définition même du vieux con ». J’ignore si tu es vieux.


    • Coriosolite 2 janvier 15:58

      @gruni
      Bonjour,
      Vous n’étiez pas visé personnellement mais seulement interpellé comme membre d’une entité démographique dite « Boomer » dont j’ai tenté à gros traits, un peu provocateurs, de décrire les travers.
      Mais il n’y pas d’essentialisation si ça peut vous rassurer.
      Je n’ai en effet remarqué ni condescendance ni fermeture d’esprit dans vos articles.
      Ce qui ne signifie pas que je partage vos opinions.
      Cordialement


  • McGurk McGurk 1er janvier 15:30

    Chaque génération met en cause les génération précédentes. C’est un fait et honnêtement tant mieux. Si les « vieux » étaient capables d’écouter les « jeunes », nous serions dans une société idéale où la cohésion sociale serait parfaite sans parler du reste.

    La fin de l’ascension sociale est, en effet, l’un des reproches qu’on peut faire comparé à notre époque. Certains diront que c’est à cause « de la crise économique » ou plus simplement des entreprises, ce qui est vrai, mais ils en sont également responsables.

    Ce sont eux qui ont élu les « élites » qui ont progressivement détruit notre société ce que nous continuons hélas à faire. Eux qui n’ont pas bougé d’un pouce pour aider la jeunesse à s’insérer dans la vie active. Qui votent continuellement pour n’importe qui leur promettant la lune, qui n’ont pas obligé le pouvoir à aller dans le sens du progrès social et se sont contentés d’aller « dans le sens du vent ».

    Par contre, il faut reconnaître que les générations précédentes élèvent et éduquent leurs descendants c’est certain. C’est là, je crois, le seul mérite à leur attribuer (pour ceux qui en ont fait l’effort).


    • Jeekes Jeekes 1er janvier 15:57

      @McGurk
       
      ’’Si les « vieux » étaient capables d’écouter les « jeunes », nous serions dans une société idéale où la cohésion sociale serait parfaite’’
       
       
      Bon Dieu mais c’est bien sûr !
       
      Et lycée de Versailles, nan ?
       

      Ha ben oui, mais non. Là cépapareil !
      Hein ?
      En même temps, qu’est-ce que j’me marre...
       
       


    • McGurk McGurk 1er janvier 16:04

      @Jeekes

      Pourriez-vous être encore moins compréhensible je vous prie ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er janvier 16:34

      @McGurk

      le monsieur te dit que les jeunes accepteront d’écouter les vieux quand le s vieux arrêteront de parler deux secondes, seulement pour essayer d’entendre si, des fois, les jeunes seraient pas en train de dire quelque chose.


    • Jeekes Jeekes 1er janvier 16:39

      @McGurk
       
       
      Ahhh, comprendre...
      J’crois bien qu’est là la clé du problème.
       
      Bon je vous concède qu’un premier janvier, il peut être difficile d’avoir les idées claires. Ceci dit, ne vous méprenez pas, j’apprécie souvent vos interventions.
      Sissi, c’est vrai !
       
      Sauf que, quand même, quand vous tombez dans les poncifs et la généralisation à outrance, ben ça m’défrise.
       
      Je vous cite : 
       
      ’’Si les « vieux » étaient capables d’écouter les « jeunes »’’

       
      Et pourquoi pas aussi l’inverse ?
        
      ’’Certains diront que c’est à cause « de la crise économique » ou plus simplement des entreprises, ce qui est vrai, mais ils en sont également responsables.’’

       
      Qui ça ’’certains’’ et pourquoi, dans quelles mesures, les aurait-on consultés, quels choix ont-ils fait ?
       
      ’’Ce sont eux qui ont élu les « élites » qui ont progressivement détruit notre société’’
       
      Ah parce que les ’’jeunes’’, ils ne votent pas, eux ils n’ont élu personne ?
       
      ’’Eux qui n’ont pas bougé d’un pouce pour aider la jeunesse à s’insérer dans la vie active.’’

        
      Notez qu’on ne peut pas aider quelqu’un contre son gré, même de force.

      Nan, sans blague. Généralisation pourrie : un point !

       

      ’Qui votent continuellement pour n’importe qui leur promettant la lune, qui n’ont pas obligé le pouvoir...’’

       

      C’est clair que les ’’jeunes’’, eux, ils se bougent grave le cul !

      (Et aussi les pouces... sur leur machin-phone. Gare à la tendinite !)

        

      ’’et se sont contentés d’aller « dans le sens du vent »’’

        

      Généralisation pourrie : deux points !

       

      ’’les générations précédentes élèvent et éduquent leurs descendants’’

       

      Ah ouiche, c’est bien de vous en rendre compte.

      En fait ils font comme ça c’est toujours fait.

      C’est à dire du mieux qu’ils le peuvent, compte tenu de leurs capacités, de leur compréhension, et de leurs moyens.

       

      ’’C’est là, je crois, le seul mérite à leur attribuer’’

       

      Généralisation pourrie : trois points !

       

       

      Tomber dans le piège ça peut arriver à tout le monde. Mais y sauter volontairement à pieds-joints, ça s’apparente à de la collaboration.

      Vous est pas venu à l’esprit que tout ça à été prévu, conçu et concerté ?

      Le ’’conflit des générations’’ a toujours plus ou moins existé, mais je constate qu’aujourd’hui, une frange de la population ne sait pas faire autre chose que chouiner et accuser le reste des autres de leurs propres turpitudes...

       

      J’espère que je suis plus clair ?

      Et bonne année !

       


    • Jeekes Jeekes 1er janvier 16:46

      @Séraphin Lampion
       
       
      Peut-être était-ce l’humour ?
      Un humour de lampadaire...
       
      Et ben, pas du tout, je dis même exactement le contraire !
       
      Comme dans la chanson :
       
      ’’Dire que j’ai passé des années

      A côté de lui sans le regarder
      On a à peine ouvert les yeux
      Nous deux.

      J’aurais pu c’était pas malin
      Faire avec lui un bout d’chemin...’’

       

      Et tsétéra.

      A méditer, si encore capable...

       


    • McGurk McGurk 1er janvier 18:40

      @Séraphin Lampion

      Beaucoup de « vieux » considèrent qu’avec leur expérience les « jeunes » devraient les écouter. J’en ai croisé un bon paquet qui ne considèrent même pas leur point de vue car automatiquement « immature » ou tout simplement « débile », sans même écouter ou que d’une oreille.

      Les « jeunes » voient, même si immatures, rapidement les contours du « modèle » que les « vieux » essayent de leur inculquer. C’est pour ça qu’on a tous une « phase de rébellion » ou que se passent des « mai 68 » (quand bien même l’objectif n’a pas du tout été atteint ou que trop hâtivement).

      Ca na signifie pas pour autant que tous les vieux ou jeunes ne communiquent pas ou ne s’écoutent pas. En général, j’en ai vu beaucoup s’opposer frontalement simplement par manque/envie de dialogue, tout simplement.

      Un exemple concret est l’éducation nationale. On continue à enseigner de la même manière depuis des décennies alors que le modèle fonctionne très mal.

      Les jeunes ne se reconnaissent plus du tout dans cette école qui ne leur montre pas concrètement ce que sera l’avenir et ses diverses possibilités, encore moins la manière-même d’enseigner je l’ai vécu et je sais de quoi je parle.

      Une école dirigée par « des vieux » avec un « raisonnement de vieux » et un « entêtement de vieux ». Voilà le système dans lequel les étudiants, avides de s’épanouir, son enchâssés.

      C’est clair que les ’’jeunes’’, eux, ils se bougent grave le cul !
      Ah parce que les ’’jeunes’’, ils ne votent pas, eux ils n’ont élu personne ?


      La France a été pourrie par toute cette élite corrompue, quels que soient leurs méfaits (cf. Balkany). Génération après génération, les électeurs se sont simplement contentés de voter sans même changer quoi que ce soit.

      A l’heure actuelle, je suis persuadé qu’en ayant été moins laxistes voire je-m’en-foutistes, les nouvelles générations défendraient beaucoup plus et mieux leurs droits (les nôtres aussi) qu’on leur enlève progressivement.

      Quant aux élections, retarder le grave problème démocratique de représentation est, pour nous, une bombe a retardement qui nous explose sous le nez. Appelez-la « Hollande », « Sarko » ou « Macron », elle n’aurait jamais pu se produire si les gens arrêtaient de s’en foutre. Mais pour ça, il aurait fallu plusieurs décennies d’inflexibilité.

      une frange de la population ne sait pas faire autre chose que chouiner et accuser le reste des autres de leurs propres turpitudes...

      Non, nous avons eu une chance inouïe de changer beaucoup de choses, à savoir ceux qui ont longuement manifesté en se faisant péter la gueule. Les autres sont restés sur leur cul, par égoïsme ou crainte.

      Nous l’avons laissé passer...dommage...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er janvier 21:19

      @McGurk
      Eux qui n’ont pas bougé d’un pouce pour aider la jeunesse à s’insérer dans la vie active. Qui votent continuellement pour n’importe qui leur promettant la lune, qui n’ont pas obligé le pouvoir à aller dans le sens du progrès social et se sont contentés d’aller « dans le sens du vent ».


      .
      Les grands parents sont là pour garder les petits quand les parents travaillent.
      Ils aident, dès qu’il le peuvent leurs enfants financièrement.
      Ils gardent les Tanguy, parfois de plusieurs générations.
      Ils épongent les dégâts collatéraux des familles décomposées et recomposées.
      Ils ont été trahis politiquement par les Partis politiques.
      Et gavés de la même propagande médiatique, que les générations suivantes.

      .
      Mais maintenant, on va voir à l’œuvre ces petits jeunes, si intelligents et si révolutionnaires... ! Macron « droit dans ses bottes », vient de maintenir sa réforme.
      Elle concerne directement cette génération de jeunes.
      On va les voir à l’œuvre dès la prochaine manif, non !
      .
      Pour l’instant, je vois dans les manifs surtout des retraités et des adultes, qui manifestent pour leurs enfants et petits enfants ! Où est cette génération de jeunes qui va faire mieux que les générations précédentes ? Elle a le nez collé sur le portable, largement inculte elle écoute une musique de merde, ça augure mal de la révolution...


    • McGurk McGurk 1er janvier 23:43

      @Fifi Brind_acier

      Les jeunes sont en perte de repères. Bien peu nombreux sont ceux qui militent et savent de quoi ils parlent.

      Une aubaine pour le pouvoir d’avoir des générations de non-citoyens qui se moquent éperdument de leur avenir...normal ils n’auront que des impôts à payer !


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 02:05

      @McGurk : «  Chaque génération met en cause les génération précédentes. Si les « vieux » étaient capables d’écouter les « jeunes », nous serions dans une société idéale où la cohésion sociale serait parfaite sans parler du reste. »

      Ca c’est exactement l’idéologie soixante-huitarde qui a été mise en place à l’Éducation nationale, pas de transmission des savoirs, pas de transmission des traditions, des usages, des valeurs esthétiques et philosophiques, chaque génération réinvente tout, la grammaire, la cuisine, la religion,les règles d’harmonie, l’histoire, la morale, la politesse, il n’y a plus besoin d’éducation ni d’instruction, chacun suit ses caprices et ses fantaisies.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 07:44

      @McGurk
      Les jeunes sont en perte de repères. Bien peu nombreux sont ceux qui militent et savent de quoi ils parlent.

      S’ils sont en manque de repères, je vois mal comment ils savent de quoi ils parlent !
      .
      Ce qu’ils ont compris 5/5, c’est que les pouvoirs publics donnaient le feu vert pour sécher les cours le vendredi, ce qui leur fait un long week-end, génial ! Si la merdeuse avait appelé à manifester le dimanche matin, à 6 heures du mat, elle aurait eu moins de succès....


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 07:54

      @Et hop !
      Ca c’est exactement l’idéologie soixante-huitarde qui a été mise en place à l’Éducation nationale, pas de transmission des savoirs ,pas de transmission des traditions, des usages, des valeurs esthétiques et philosophiques, chaque génération réinvente tout, la grammaire, la cuisine, la religion,les règles d’harmonie, l’histoire, la morale, la politesse, il n’y a plus besoin d’éducation ni d’instruction, chacun suit ses caprices et ses fantaisies.

      .
      Vous ne devez pas croiser d’enseignants depuis longtemps... Les programmes sont toujours aussi lourds, vous pouvez les consulter sur Internet. Mais pour les assimiler, il faut bosser à la maison, et ne pas passer son temps aux jeux vidéos.
      .
      Quant à l’éducation et à l’autorité des enseignants, c’est le travail des parents !
      Je fais partie de cette génération où une punition à l’école était doublée à la maison. Maintenant, les parents vont casser la figure à l’enseignant, qui a osé mettre une punition à leur cher bambin !


    • jmdest62 jmdest62 2 janvier 10:27

      @McGurk
      Beaucoup de « vieux » considèrent qu’avec leur expérience les « jeunes » devraient les écouter.


      °
      Ben oui !!! les jeunes devraient au moins écouter pour ensuite se renseigner vérifier et enfin agir selon leurs convictions.
      Si Ils ne font même pas cette démarche parce que persuadés que de toute façon la solution viendra de la dernière appli sur leur smartmachin , je pense qu’ils sont mal barrés et la moindre des choses c’est de les prévenir.
      C’est mon avis que je partage avec moi-même , personnellement.
      @+


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 13:17

      @Fifi Brind_acier

      J’ai été 3 ans maître auxilaire de français en collège, alors je connais bien l’Éducation nationale, les inspectrices qui interdisent que la grammaire soit normative, ses règles doivent être (re)découvertes par chaque enfant par une méthode inductive.

      Merci pour le lien, le programme toujours très chargé c’est des abstractions creuses et des grandes généralités et des abstractions creuses : Cycle 4 : " Le professeur de français veille à articuler de façon équilibrée les différentes composantes de son enseignement, en organisant les activités et les apprentissages de façon cohérente, autour d’objectifs convergents, par périodes et en construisant sur l’année scolaire une progression de son enseignement adaptée aux besoins de ses élèves.

      Ce programme pour le Cycle 4 se garde de bien par commencer en énnonçant ce que tous les élèves sont sensés avoir acquis en Cycle 3 : l’acquisition d’une bonne calligraphie, d’une bonne orthographe, d’un vocabulaire riche et nuancé, d’une bonne mémoire et d’un goût pour la lecture seraient parfaitement suffisants. Pas besoin d’écrire des pages.

      Idem pour les maths, l’histoire, la géographie : que doivent savoir et savoir faire les élèves qui arrivent en 3e. Rien.

      Pourquoi rien ? Parce qu’il faut apprendre aux élèves à douter et à questionner, à remettre en question, à lutter contre les préjugés, il faut apprendre à être transgressif et original, il faut se faireses propres codes et ses propres opinions.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 20:20

      @Et hop !
      Parce qu’il faut apprendre aux élèves à douter et à questionner, à remettre en question, à lutter contre les préjugés, il faut apprendre à être transgressif et original, il faut se faire ses propres codes et ses propres opinions

      .
      Ce n’est pas ma définition de l’enseignement.
      Pour douter, il faut d’abord apprendre par coeur, pour avoir les bases des savoirs dans le plus grand nombre de domaines possibles. On ne doute pas sur du néant.
      .
      Léonard de Vinci avait d’abord assimilé toutes les connaissances de son époque, avant d’innover. Et après, ou pendant l’acquisition des savoirs, on peut faire ses propres recherches en parallèle. Aucune loi, à aucune époque n’a empêché les curieux de chercher ailleurs. La curiosité est possible depuis qu’existent les livres, les bibliothèques et Internet.
      .
      Aucun intellectuel, aucun chercheur du passé n’a eu besoin qu’on lui apprenne la transgression. Les enseignants sont là pour faire acquérir des savoirs, chacun ensuite en fait ce qui lui semble utile d’en faire.


    • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 20:52

      @Fifi Brind_acier. « Et hop ! » était à l’évidence sarcastique à l’égard de sa hiérarchie.
       
      Ce qui est affreux, ce sont les écoles coraniques. Mon ex-compagne était institutrice, et enseignait le français aux primo-arrivants. Ceux qui arrivaient des Aurès se balançaient d’avant en arrière pour lire à haute voix. Une question à l’écrit ; et ils répondent très très vite n’importe quoi sur leur cahier. Très vite : pour éviter les coups. Pas le temps de chercher ce qui était juste ou faux, pas le temps de réfléchir, le barbu islamiste (probablement égyptien) n’aurait pas supporté une réponse réfléchie. Rien que des automatismes soumis, puis guetter le visage du terrifiant instit.
      Je les ai accompagnés et encadrés à la piscine, en regroupement avec des mat-sup (maternelle supérieure) de l’école voisine. Ils étaient persuadés avoir appris à nager là haut dans leurs Aurès. Ils avaient juste barboté, ayant pied dans un peu d’eau. Il leur restait encore tout à apprendre de l’eau et de la natation.


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 21:04

      @Fifi Brind_acier

      Ce n’est pas non plus la mienne, c’est la doctrine officielle de l’EN, imposée par les Soixante-huitards qui se considèrent tous comme des individus libres et révolutionnaires, des transgressifs, n’acceptant aucune autorité. En fait, c’est une génération d’individualistes, de paresseux, de profiteurs, d’égoïstes et finalement d’incapables.

      Pour eux il faut être original, parce que ça correspond à leur conception narcissique et à leur morale de la facilité : donc il ne faut rien savoir pour pouvoir être original, il faut innover, renouveler, pour eux, avec l’ignorance chacun invente un nouveau langage, brise les codes, décloisonne, innove. Tout le monde doit être rebelle, c’est mieux que le libre examen, c’est la révolution permanente.

      C’est évidemment complètemant idiot : pour accéder à l’originalité dans l’écriture ou la musique, dans le jardinage, la coture ou la cuisine, il faut maîtriser parfaitement sa langue ou son violon, tellement bien que tout devient facile, et que l’originalité devient possible. Celui qui n’a pas d’abord appris les bases, ne fait pas des mélodies originales, il tombe dans les mêmes ornières et fait les mêmes fautes que tous les débutants.


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 janvier 10:58

      @Fifi Brind_acier. Les enfants n’ont jamais eu besoin qu’on leur apprenne la transgression pour transgresser. Aux parents d’avoir su poser les bornes intelligemment pour que la transgression inévitable sera sans grand danger.
      L’inégalité de conformisme entre garçons et filles est grande sur ce point. En terminale, Françoise P.ll.s savait les formules de transformations trigonométriques de somme en produit et de produit en somme dès la première interrogation, imperturbablement. Le prof m’a fait revenir trois fois au tableau... Et je suis à nouveau incapable de les ressortir par coeur ; je sors l’aide-mémoire.
       
      En échange, je suis couvert d’insultes par les générations suivantes chaque fois que je prouve que tel ou tel corps de doctrine au dessus de tout soupçon, est un ruineux paquet d’inepties voire de mensonges. Comme quoi le pédagogisme extrémiste n’a pas produit des révolutionnaires dans les générations qui m’ont suivi, mais des niais, se satisfaisant de « connaissances » disloquées et contradictoires, voire contrafactuelles, inutilisables.


    • JC_Lavau JC_Lavau 3 janvier 12:27

      @JC_Lavau. Tiens ? Un niais a moinssé...
      5 + 5 = 9, somme toute...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 janvier 20:12

      @Et hop !
      Tout le monde doit être rebelle, c’est mieux que le libre examen, c’est la révolution permanente.

      Demandez à des enseignants de vous montrer leurs cours... ! Il y a les consignes du Ministère, et il y a ce que les enseignants font réellement dans leurs classes.
      .
      J’ai plusieurs amis qui sont enseignants, quand je regarde leurs cours, ils sont comme ceux que j’avais en classe quand j’étais élève.
      .
      En moins chiants, car les élèves n’étant plus capables que de 10 ou 15 minutes d’attention d’affilée, ils doivent jongler avec des changements d’activité, et des enseignements plus ludiques, sinon, ils zappent.
      A mon avis, ce ne sont pas les enseignants qui ont changé, ce sont les élèves.


  • rogal 1er janvier 16:16

    De mon temps (en 1920), le roi du macadam c’était pas encore Prosper yopla boom.


  • Pere Plexe Pere Plexe 1er janvier 17:07

    Le crime le plus grave des papyboomer ?


    • l'hermite Q 1er janvier 17:13

      @Pere Plexe
      Avoir été instrumentalisé par des gens bien pire qu ’ eux en masse ..
      Bonne année perplexe


    • l'hermite Q 1er janvier 17:13

    • l'hermite Q 1er janvier 17:19

      @Q
      <garde au coeur , pointe a terre >
      Que le metal te prete vie :)


    • JC_Lavau JC_Lavau 1er janvier 21:05

      @Pere Plexe. Ça a fait scandale, quand j’ai annoncé avoir saisi l’unique moyen qui restait de voter contre Rothschild. On m’a aussitôt accusé d’antisémitisme...
      Remarquez qu’aux Etats, si j’avais eu à voter contre Killary Rodham Clinton, les mêmes m’auraient aussitôt accusé de misogynie.
      Bon, pour l’instant, ces gangs ne m’ont pas encore confisqué le droit de vote en France. Pas encore.


Réagir