mercredi 8 avril 2020 - par Luc24

[Pétition] Plus jamais ça, signons pour le jour d’après

16 associations et syndicats lancent une pétition pour un Jour d’Après écologique, féministe et social !

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques. Cette pétition appelle les citoyen·ne·s, qui partagent le constat dressé d’urgence sociale et écologique et en ont assez des discours creux, à se mobiliser pour que le « Jour d’Après » soit construit ensemble, en rupture avec les politiques menées jusque-là. Les solutions existent, agissons !

JPEG

Je signe la pétition

Face à l’urgence sanitaire, des mesures de rupture sont nécessaires. A la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », les signataires de cette pétition demandent au gouvernement de prendre immédiatement 4 mesures :

  1. L’arrêt immédiat des activités non indispensables pour faire face à l’épidémie.

  2. Les réquisitions des établissements médicaux privés et des entreprises afin de produire dans l’urgence masques, respirateurs et tout le matériel nécessaire pour sauver des vies.

  3. La suspension immédiate du versement par les entreprises de dividendes, rachats d’actions et bonus aux PDG.

  4. La décision de ne pas utiliser les 750 milliards d’euros de la BCE pour alimenter les marchés financiers mais uniquement pour financer les besoins sociaux et écologiques des populations.

Il ne s'agit pas ensuite de relancer une économie profondément insoutenable écologiquement et socialement ! Nous demandons que s’engagent sans plus attendre des politiques publiques de long terme pour ne plus jamais revivre ça :

  1. Un plan de développement de tous les services publics  
  2. Une fiscalité bien plus juste et redistributive, un impôt sur les grandes fortunes, une taxe sur les transactions financières et une véritable lutte contre l’évasion fiscale. 

  3. Un plan de réorientation et de relocalisation solidaire de l'agriculture, de l'industrie et des services, pour les rendre plus justes socialement, en mesure de satisfaire les besoins essentiels des populations, de répondre à la crise écologique.

Mobilisons-nous dès maintenant et donnons-nous rendez-vous le "jour d'après" pour réinvestir les lieux publics pour reconstruire ensemble un futur, écologique, social et démocratique, en rupture avec les politiques menées.

--------------------------------------------------------

Les premières organisations à l’initiative de cette pétition :

  • Action Non-Violente COP 21,
  • Alternatiba,
  • Attac France,
  • CCFD Terre Solidaire,
  • Confédération paysanne,
  • CGT,
  • Convergence nationale des Services Publics,
  • Fédération syndicale unitaire (FSU),
  • Fondation Copernic,
  • Greenpeace France,
  • les Amis de la Terre France,
  • Oxfam France,
  • Reclaim Finance,
  • Unef
  • Union syndicale Solidaires,
  • 350.org.


19 réactions


  • mac 8 avril 2020 11:42

    Effet de balancier ?

    Retour au soviétisme ?

    Il y peut-être un juste milieu..


  • dimitrius 8 avril 2020 11:42

    Pour le jour d’après , t’as intérêt à faire une pétition pour le maintient de ton emploi , parce que çà va être sanglant. Les grandes entreprises comme Renault , PSA , Air France sont à la ramasse et bien d’autres encore. T’es un malin toi , surtaxer un moribond génial. Quand aux grandes fortunes il faudra penser à aller chercher le pognon dans les paradis fiscaux , bonne chance.


  • mac 8 avril 2020 11:45

    J’ajoute que la plupart de ces organisations ont regardé le mouvement des gilets jaunes d’assez haut... ce qui peut en dire long sur leurs réelles intentions...


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 8 avril 2020 11:50

    Que des voies de garage ! ^^


  • pipiou2 8 avril 2020 12:55

    Plus jamais de virus,

    plus jamais de maladies

    plus jamais de morts ...

    ça va bien la tête ?


  • Old Dan Old Dan 8 avril 2020 12:57

    AGV ?

    Pas l’bon site pour un tel appel solidaire :

    Trop de gens raides « coincés » dans 70 ans de certitudes matraquées...

    Bof !


    • mac 8 avril 2020 15:41

      @Old Dan
      Pour ce qui est de la raideur, il y aurait beaucoup à dire sur ces associations...


  • FONTAINE 8 avril 2020 14:44

    Et le salaire à vie (Bernard Friot) vous en faîtes quoi ?! 


  • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 8 avril 2020 19:16

    Bonjour,

    Enthousiasme mitigé. Bonnes intentions, certes, mais l’enfer est pavé..., etc. à propos d’enfer, l’unef a signé...ah, c’est dommage, car elle n’est plus ce qu’elle était, soeur dorénavant de la licra, sos racisme, micra, micron et autres « caca »s (fondée dernièrement par Harlem Désir) etc. (assocs soi-disant anti-racistes, mais parengons d’une bien-pensance communautariste de fait). Dommage. Elle discrédite tout l’édifice. 

    Le côté un peu bisounours, aussi, souligné par des commentateurs : les agneaux se rassemblant, pour aller dire aux hordes de méchants loups : « arrêtez de faire ça, c’est méchant ! Et pis, et,...Et pis c’est vilain ! »

    Enfin, où est l’humain ? - en dernier. J’aurais signé peut-être, (malgré l’unef, repaire mafieux), si l’ordre avait été : social (ensemble des humains), féministe (environ une moitié des humains), écologique (la nature oui, mais la conscience d’en prendre soin est chez l’homme, d’une par, et la politisation/financiarisation/friquisation d’enjeux écolos décrédibilise certains mouvements)...

    Cordialement.


  • uleskiserge uleskiserge 8 avril 2020 20:12

    Savoir ou ne pas savoir si demain ressemblera à hier… l’alternative suivante en décidera : ceux qui contrôlent l’agenda politique et économique de Macron (ce pour quoi ils l’ont coopté) le souhaiteront-ils ? Si oui (car sous la pression de la rue), Macron se fera alors un plaisir d’afficher un nouveau masque : le masque du repenti ; ce qui devrait lui garantir d’être ré-élu en 2022 ; dans le cas contraire, si le système ne se résout pas à abandonner une grande partie de son agenda ( à propos des réformes anti-sociales à mener, entre autres agendas) Macron devra boire le vin tiré jusqu’à la lie et le « Système » cherchera très vite un successeur pour 2022 ; ce qui ne le perturbera pas le moins du monde ; les candidats sont légion. 

     

    Le personnel politique très versatile peut à tout moment faire volte-face si son avenir professionnel l’exige. Macron ne s’opposera donc jamais à ceux qu’ils l’ont coopté d’autant plus que Macron sait qu’il n’a pas d’avenir politique en France ; la France est bien trop petite pour lui en termes d’opportunités ; aussi, ses 20 prochaines années, c’est à l’international que Macron les consumera tel un coq en pâte ; pour cette raison, Macron ne cessera jamais d’obéir à ceux qui lui assureront ce confort tant convoité au sein d’un environnement concurrentiel mondial impitoyable. 

     

    Cela étant établi, reste la puissance, la gigantesque puissance hypnotique, avec la complicité des médias de masse tout acquis à Macron et des classes supérieures, d’une communication destinée à un électorat dont un tiers des voix suffit à poser ses fesses dans le fauteuil élyséen. Communication dont les équipes de Macron ont jusqu’à présent abusé comme jamais auparavant ; à savoir : « Tout changer pour que rien ne change » car c’est à terme, la voie qu’empruntera une globalisation soucieuse de se survivre à elle-même ! 



  • Lugsama Lugsama 8 avril 2020 20:19

    Une pétition pour contre l’écriture inclusive avec des peines de prison serait plus interessante..


  • Djam Djam 8 avril 2020 23:21

    @ Luc24

    Un jour d’après féministe ??? Mais vous êtes masos ou quoi ??? Et écologique de surcroît ?? avec l’autre énorme arnaque du « dérèglement climatique », mais vous êtes totalement embrumé ou quoi ???

    Exactement l’idéologie la plus hystérique. On a pas besoin de ça après le cirque criminel du covid19 et de la macronie.


  • Léon 9 avril 2020 10:10

    Donnons-nous rendez-vous le jour d’après. Ça c’est une idée qu’elle est bonne : laissons-les tout dévaster et on réagira ensuite.

    Ça me fait penser à la déclaration mythique de Thälmann : après le fascisme, viendra notre tour...


  • xana 10 avril 2020 09:56

    Pétition tout aussi inutile (et démobilisatrice) que toutes les autres.

    On a signé, on s’imagine que le monde va changer. Et on retourne devant sa télé.

    Pauvres esclaves...


  • xana 10 avril 2020 11:56

    Et en plus, en « mode inclusif », donc à la dernière mode !

    Beark ...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 avril 2020 15:19

    Cela sent à fond la théorie du gender...


Réagir