jeudi 22 février - par Jules Seyes

Propagande mensongère de l’OTAN

Je ne voulais pas revenir si vite sur leur propagande, mais un de leur petits soldats s’est distingué par son zèle. Ce document circule depuis un certain temps sur internet, après avoir pris le temps d’y répondre, faire circuler la réfutation est faire œuvre de salubrité publique :

Première question : Demandez qui a payé pour établir ce document ? Probablement, une des officines de public relations US depuis le début, cette guerre est menée comme une opération de propagande et non comme un conflit sérieux. Comme si les opérations allaient se décider en fonction des sondages d’opinion en Occident.

Point un : Ce n'est pas le peuple ukrainien qui a fait le Maidan, mais les agents américains, les milices d'extrême droite et une partie du peuple de Kiev. Les gens de l'est n'étaient justement pas représentés.

Ce court documentaire pris par la BBC vous montrera que les gens du Maidan étaient particulièrement bien équipés.

Je vous laisse imaginer ce qu’auraient pris les gilets jaunes s’ils avaient eu le même matériel.
https://www.bing.com/ck/a?!&&p=8b4816caa9192089JmltdHM9MTcwODQ3MzYwMCZpZ3VpZD0wNGUxOTI0MS05MTJiLTZjY2QtMzU1OC04NjY2OTA1MzZkODEmaW5zaWQ9NTUxOA&ptn=3&ver=2&hsh=3&fclid=04e19241-912b-6ccd-3558-866690536d81&u=a1L3ZpZGVvcy9yaXZlcnZpZXcvcmVsYXRlZHZpZGVvP3E9QkJDK3NuaXBlcittYWlkYW4mbWlkPTdBMDZGODU2MjJCQkVCNzI5RUJEN0EwNkY4NTYyMkJCRUI3MjlFQkQmRk9STT1WSVJF&ntb=1

Dans son interview Poutine a signalé que les USA avaient demandé de maitriser les forces de sécurité Ukrainiennes face à ces gens.

Propos confirmés dans cette vidéo :

https://www.bing.com/ck/a?!&&p=9db9eaeb2db27701JmltdHM9MTcwODQ3MzYwMCZpZ3VpZD0wNGUxOTI0MS05MTJiLTZjY2QtMzU1OC04NjY2OTA1MzZkODEmaW5zaWQ9NTUzNA&ptn=3&ver=2&hsh=3&fclid=04e19241-912b-6ccd-3558-866690536d81&u=a1L3ZpZGVvcy9yaXZlcnZpZXcvcmVsYXRlZHZpZGVvP3E9bnVsYW5kK3VzYSs1K2JpbGxpb24mbWlkPTI1QkI0NzNENjAzRUU1QTFFM0RBMjVCQjQ3M0Q2MDNFRTVBMUUzREEmRk9STT1WSVJF&ntb=1

Au passage, à la fin elle reconnait que les USA ont « investi » 5 milliards dans la vie politique ukrainienne. C’est une violation du fameux protocole de Budapest qui prévoyait que l’Ukraine ne devait pas être influencée. Après, avoir perverti sa vie politique on viens pleurer que l’Ukraine a le droit de choisir ? Seulement, une fois influencée par les USA alors ?

 

Point 2 :

Non les russes ont dit que le conflit était dû à la menace de nettoyage ethnique lié à un risque d'intervention Kievienne contre les républiques. Ils ont invoqué l’Article 51 de la charte de l'ONU. Seule la COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE pourrait invalider cette argumentation, vous remarquerez que personne ne le lui a demandé. Nos médias se pressent pour déclarer l’invasion illégale. Depuis quand le pouvoir médiatique s’est-il substitué au pouvoir Juridique ?

Par contre, effectivement, ils ont demandé la garantie de la neutralité Ukrainienne pour signer la paix à Istanbul. Mais Bojo a décidé alors que c'était inacceptable (Tiens pourquoi l'occident décide-t-il ?) Au passage, depuis 2004, une seule élection non contestée a eu lieu en Ukraine : Celle de 2010, ou les pro otan se sont fait battre. C'est drôle non ?

Depuis 2014, 18,5% de la population ne participe plus aux votes car elle ne se reconnait plus ukrainienne. Il est triste de constater comment ce pays est parvenu à dégouter une large partie de sa population.

 

Point 3 : Lorsque les gens de l'est ou d'Odessa ses sont soulevés, ça a fini avec les milices et des morts comme lors du massacre de la maison des syndicats. Et les russes n’étaient pas à ODESSA.

https://www.bing.com/videos/riverview/relatedvideo?&q=massacre+maison+des+syndicatsa&&mid=C3D6B2DC9AF461BED3ADC3D6B2DC9AF461BED3AD&&FORM=VRDGAR

Donc, l'affirmation que cette guerre a commencée avec des Kieviens qui tuent des pro russes est factuellement juste. Les soutiens russes ne sont venus qu'une fois les républiques en insurrection pour fournir des capacités d’organisation, ou servir des matériels spécifiques (SAM, blindés). Effectivement, sans aide russe, l’armée ukrainienne aurait maté les soulèvements dans le sang. Après le sort d’Odessa, devons nous regretter que cela ne se soit pas produit ?

Surtout, nous avons des preuves des maltraitances issues de l’administration française :
https://www.ofpra.gouv.fr/libraries/pdf.js/web/viewer.html?file=/sites/default/files/ofpra_flora/1809_ukr_bataillon_aidar.pdf

Ou Amnesty si vous préférez.

Ukraine : Abuses and war crimes by the Aidar Volunteer Battalion in the north Luhansk region - Amnesty International

 Quand on est célèbre que voulez-vous ? Les « œuvres » du bataillon Aidar ont fait sa gloire.

 

Point 4, la morale des escrocs.

Personne n'a jamais dit qu'en relations internationales la parole n'avait aucune valeur. Ce fut dit et attesté par Dumas :

 » Comment l’Occident a promis à l’URSS que l’OTAN ne s’étendrait pas à l’Est, par Roland Dumas, ex-ministre des affaires étrangères (les-crises.fr)

De toutes les façons, l'OTAN a une morale de fille de joie, car il n'a pas honoré les accords de Minsk pourtant écris.

 

Point 5 :

Il convient de lire ces fameux accords pour comprendre le mensonge :

Accords-de-Minsk-2-Texte-integral.pdf (horlogedelinconscient.fr)

Le texte mentionne la zone de conflit et à chaque fois mentionnent les républiques. Pas un mot sur la Crimée. Encore un mensonge OTANNIEN :

 

Point 6 :
Celui qui parait-il ne vaut pas la peine d’être discuté. Bien voyons, le salut d’un nazi ukrainien au parlement canadien est surement arrivé par hasard ?

68 01 AH YT Mediumprice 20s 16x9 Updated V2 (youtube.com)

Sinon, le nazisme en Ukraine, c'est Zellenski qui en parle le mieux :

*UNCOVERED VIDEO* Ukrainian President Zelensky Comedy Routine (youtube.com)

Comme ils disent, cela ne vaut pas la peine d’être discuté. En effet les preuves sont là.

 

Bref, comme toujours, nos médias crient au mensonge, mais ne se privent pas pour mentir et distribuer des kits de propagande. Sauf que les otanniens sont assez idiots pour diffuser le document préparé pour soutenir leurs argumentaires.



43 réactions


  • njama njama 22 février 19:25

    « Les 10 principes de la propagande de guerre »
    https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2022/02/10-principes-propagande-de-guerre-anne-morelli-v15.jpg

    au moins on reconnaît qui veut la guerre...
    La macronie et l’U€ cochent toutes les cases


  • leypanou 22 février 21:37

    C’est bizarre : il y a eu le viginum avec les 193 sites prétendûment pro-russes, puis un directeur ou quelque chose comme ça de l’Express (Grumbach) prétendûment travaillant pour l’URSS, puis aujourd’hui un livre de V Jauvert avec prétendûment ceux (journalistes) dont Gérard Carreyrou qui ont travaillé pour la Russie, tout ça avec la France tête de file de la propagande russophobe.

    Il y a donc un atmosphère de russophobie générale en France (pas seulement) actuellement : est-ce pour préparer la mentalité à une intervention directe en Ukraine ?

    Et cette mort de Navalny que Gilbert Doctorow attribue aux Britanniques après la question très simple : cui bono.

    Quand vous entendez les journalistes de LCI matraquer le « 1er opposant à Poutine », ça donne vraiment envie de vomir.


    • Jules Seyes 22 février 23:10

      @leypanou
      Je penses que n’importe quelle guerre fera leur affaire pour dissimuler leur échec.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 février 05:28

      @leypanou
      pour le Général Delawarde c’est aussi une oeuvre « occidentale » ...


    • titi titi 23 février 11:29

      @leypanou

      "est-ce pour préparer la mentalité à une intervention directe en Ukraine ?

      "

      Les européens ne sont pas capable de fabriquer des obus, ils n’ont presque pas de char, et ils se prépareraient à intervenir en Ukraine ?

      Vous en avez pas marre de raconter n’importe quoi ?


    • Jules Seyes 23 février 12:19

      @titi
      On peut éponger des stocks de munitions avec des poitrines.
      Cf les bosniaques dans les années 90.


    • Samy Levrai Samy Levrai 23 février 16:47

      @Gérard Luçon
      Alors je te fous la trouille, le censeur woke ?
      Tu vas peut etre devoir rester sous la protection de tes articles sous lesquels je suis banni car ta censure va te rester en travers de la gorge, elle te sera rappelé à chaque fois que je te verrai de sortie .


    • Sylfaën.H. Sylfaën.H. 24 février 19:59

      @Jules Seyes
      C’est çà, c’est ce qui est prévu : REQUISITION des 25-35Ans.
      Nos force-d’en-bas sont « invités » à secouer préfets, et d’autres.
      tous pdf libres de droit à la page. DIFFUSEZ, ou PRIEZ


    • Jules Seyes 24 février 21:36

      @Sylfaën.H.
      Ces gens sont terrifiants.


  • zygzornifle zygzornifle 23 février 09:10

    Et alors ?

    Pour les européennes le mensonge en bande organisée va être roi et pour les futures pestilentielles ça sera encore pire ....

    On devrait pouvoir condamner les politiques pour publicité mensongère et abus de confiance quand il ne respectent pas la parole donnée ....


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 23 février 10:04

    Sur plusieurs points, il y a bien eu des exagérations de la part de pro-russes trop zélés.


    • Robert GIL Robert GIL 24 février 17:31

      @Opposition contrôlée
      En décembre 2021, les propositions russes de « Traité Européen de Sécurité » sont rejetées, alors qu’elles ne font que reprendre la position des Etats-Unis qu’eux même appliquent concernant la neutralité de leurs zones d’influences frontalières. La pression et les provocations occidentales qui s’amplifient depuis plusieurs années rendent inéducable la suite des événements.

      http://2ccr.unblog.fr/2024/02/24/ukraine-deux-ans-deja/


  • Christophe 23 février 10:37

    Concernant le point 1 il faut aussi se référer aux travaux d’investigation de ARD une chaine d’informations allemande. L’Observateur en avait parlé en son temps. Mais tout ceci est oublié pour adhérer au narratif occidental.

    Point 3 : voir le reportage de Moreira, à partir de 23:00 il est possible de comprendre ce qui se passait à ce moment là (le massacre de la maison des syndicats avec l’assentiment des représentants du gouvernement ukrainien) ; l’opposition idéologique en Ukraine entre des communistes et des groupes d’extrême droite de type prompt à épurer les membres ukrainiens n’ayant pas la bonne façon de penser.

    Point 5 : Les historiens autres que beaucoup d’anglo-saxons, qui ont fait de la propagande par du négationnisme étatique officiel, trouvent une certaine tendance nazie dans toute l’Ukraine occidentale, celle qui a été soutenue, armée et financée depuis 1991 par les anglo-saxons pour faire de l’Ukraine un pays anti-russe, c’est un sujet que j’avais abordé ici même il y a peu de temps. L’amitié indéfectible entre les américains, les canadiens et les britanniques avec les nazis de seconde guerre mondiale et leurs descendants n’est plus qu’un secret de polichinelle pour ceux qui s’intéressent à l’histoire du monde.


    • Jules Seyes 23 février 12:18

      @Christophe
      Merci pour ces compléments bien utiles.


    • njama njama 23 février 16:41

      @Christophe
      Il y a aussi une importante diaspora ukrainienne aux États-Unis et Canada
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Diaspora_ukrainienne


    • njama njama 23 février 17:39

      @Christophe
      En parlant d’historiens...
      toute la propagande anti-russe sur Holodomor, même si c’est complétement anachronique par rapport à ce qui se passe actuellement depuis 2014 en Ukraine

      15 décembre 2022 Le Parlement européen reconnaît l’Holodomor, la famine ukrainienne des années 1930, comme un génocide
      (507 voix pour, 12 voix contre et 17 abstentions)

      Le Monde.fr


    • njama njama 23 février 17:41

      jeudi 15 décembre 2022
      Le Parlement européen s’apprête à voter le mythe du Holodomor, créé aux Etats-Unis dans les années 80

      Publié par Karine Bechet-Golovko

      Sur fond de conflit ukrainien, il est important pour l’Axe atlantiste d’encrer dans l’opinion publique l’image de l’Ukraine victime. D’une Ukraine pas uniquement victime aujourd’hui, mais historiquement victime, déjà de la vilaine Union soviétique. Pour cela, le vieux mythe du Holodomor est très utile. Créé aux Etats-Unis dans les années 80, il est parfaitement réutilisé aujourd’hui en Europe et le Parlement européen, discipliné, se prépare à voter ce 15 décembre une résolution historiquement fausse, mais idéologiquement indispensable, faisant porter la responsabilité de la famine en Ukraine dans les années 1932 et 1933 sur les épaules d’un Staline, qui voulait soi-disant éliminer physiquement le peuple ukrainien. Mettons donc en lumière quelques éléments historiques et voyons comment ce mythe, dans lequel le Parlement européen se prépare à plonger, a été créé de toute pièce pour les besoins du combat géopolitique des Etats-Unis contre l’URSS. Les choses ne changent pas tellement ...

      [............]

      http://russiepolitics.blogspot.com/2022/12/le-parlement-europeen-sapprete-voter-le.html#more


    • Krokodilo Krokodilo 23 février 19:45

      @njama Oui, ses analyses sont toujours intéressantes. Et particulièrement celle du récent accord signé par Macron, une analyse qu’on aurait aimé lire dans nos médias, ou au minimum, débattue ou contredite, car notre chef des armées a décidé, comme ça, tout seul, de signer un chèque en blanc, un texte assez ambigu pour être interprété n’importe comment. Pendant que nombre d’intervenants aujourd’hui sur LCI discutent tout souriants de la nécessité d’autoriser Kiev à user des missiles sans limitation de distance ou de cible en Russie ! Pas un moment ils ne réfléchissent à ce que serait la réponse russe à des dégâts et pertes civiles massives sur une de leurs villes, comme la destruction par armes conventionnelles de tout ou partie de Kiev, à l’américaine. Non, ils ont le sourire, genre enfin de l’action !


    • njama njama 23 février 22:51

      @Krokodilo
      J’apprécie beaucoup ses analyses sur son blog Russie Politics, elle est bien placée pour parler de la Russie, elle vit à Moscou depuis une quinzaine d’années
      Une belle personne...
      Karine Bechet-Golovko

      https://www.revuemethode.org/bechet-golovko.html


    • Christophe 24 février 01:49

      @njama

      L’Holodomor est une invention de Robert Conquest, anti-communiste viscéral, dans un de ses premiers ouvrages (Sanglantes Moissons) paru dans une presse qui diffuse pour la CIA. Cette histoire a été inventée en 1986 pour ternir l’image de l’URSS et principalement de la Russie. Marc Tauger, un historien américain, spécialisé dans l’histoire de l’agriculture et plus particulièrement dans l’agriculture de l’ex URSS a totalement démonté cette invention dans un ouvrage documenté (Famine et transformation agricole en URSS) à partir des archives de l’URSS et de Russie.

      Comme il est écrit sur le site de son éditeur pour présenter l’ouvrage : Quant à la thèse conspirationniste qui attribue au régime soviétique la volonté de tuer par la faim les nationalistes ukrainiens, les recherches de Mark Tauger, historien reconnu de l’agriculture russe et auteur d’une histoire mondiale de l’agriculture, contestent cette interprétation trop largement répandue et véhiculée notamment par Robert Conquest et Timothy Snyder. Contrairement à ce que disent ces auteurs, le régime a réduit ses exportations de blé et distribué des millions de tonnes de vivres à partir de ses réserves pour contrer la famine, ce qui invalide l’image d’une famine artificiellement créée. De plus, la famine ne se limitait pas à l’Ukraine, mais a touché pratiquement toute l’Union soviétique et elle résultait d’abord d’une série de catastrophes naturelles qui ont diminué considérablement les récoltes.
      Plus important encore, le régime soviétique dépendait pour sa survie de la paysannerie et s’est appuyé sur elle pour surmonter la famine. Les paysans ont ainsi produit une plus grande récolte en 1933, malgré les conditions tragiques dans lesquelles ils ont dû travailler. Ces éléments montrent que la collectivisation a permis la mobilisation et la répartition des ressources, comme l’usage des tracteurs, l’aide aux semences et l’aide alimentaire, afin de permettre aux agriculteurs de produire une bonne récolte pendant une famine sans précédent dans l’histoire russe puis soviétique. Enfin, l’un des désastres naturels qui causa la famine de 1933 incita le scientifique soviétique Pavel Loukianenko à créer de nouvelles variétés de blé, ce qui fut à l’origine de la révolution verte soviétique.


    • Christophe 24 février 02:01

      @njama
      Et un petit détail de taille : Incompréhensible que l’Holodomor eut été fait pour combattre les nationalistes ukrainiens.

      Les nationalistes ukrainiens qui ont créé l’OUN en 1929 (en Italie sous la protection de Mussolini) étaient tous des membres des oblasts de Galicie et de Volhynie. Or ces deux oblasts nationalistes n’appartenaient pas du tout à l’URSS en 1933, il y a un non sens dans la théorie exposée par Conquest et Snider ; ces deux oblasts étaient en fait polonais. Ils sont devenus soviétiques en 1941, bien après la famine ...


    • njama njama 24 février 12:33

      @Christophe
      Le même phénomène de famine s’était produit aux États-Unis

      Propagande et Holodomors oubliés
      par Pierre, lundi 25 avril 2016
      [.......] Boris Borisov.

      Le chercheur, historien et démographe russe, Boris Borisov, développa une thèse explosive en 2008. [ii]

      Borisov a utilisé les données officielles du Bureau du recensement des États-Unis. Après avoir calculé le nombre d’habitants, les taux de naissance, l’immigration et l’émigration. Le chercheur en est venu à la conclusion que les États-Unis ont perdu plus de sept millions de personnes pendant la famine de 1932-1933
      Dans l’analyse de la période de la Grande Dépression aux États-Unis, l’auteur note une remarquable similitude avec les événements qui se déroulent en URSS dans les années 1930. Il a même introduit un nouveau terme pour les États-Unis « defarming » en analogie à la dépossession des agriculteurs RICHES dans l’Union soviétique.

      Peu de gens savent qu’environ cinq millions d’agriculteurs américains (environ un million de familles) furent chassés de leur terres à cause de leurs dettes auprès des banques. Le gouvernement américain ne leur fournissait rien : pas de terre, pas de travail, pas d’aide sociale et pas de retraite dit l’article.
      Dans le même temps, le gouvernement américain s’est débarrassé des denrées alimentaires excédentaires que les entreprises ne pouvaient pas vendre. Les règles du marché ont été strictement observées : les invendus doivent toujours être classés comme surplus et ils ne pouvaient pas être donnés aux pauvres car ils pourraient causer des dommages aux entreprises. Une variété de méthodes a été utilisée pour détruire la nourriture en surplus. Ils ont brûlé des récoltes, les ont jeté dans l’océan et ont mis 10 millions d’hectares de champs en friches. "Environ 6,5 millions de porcs ont été éliminés à ce moment-là," a écrit le chercheur.
      Les œuvres dites publiques introduites par le président Roosevelt sont devenues un salut pour un grand nombre d’Américains sans emploi et sans terre. Les travaux menés sous l’égide de la Public Works Administration étaient des travaux civils de construction de canaux, de routes ou de ponts dans les territoires reculés, sauvages et dangereux. Jusqu’à 3,3 millions de personnes à la fois ont participé à ces travaux. Le nombre total de personnes utilisées s’est élevé à 8,5 millions sans compter les prisonniers. 

      "Les conditions et le taux de mortalité liés à ces travaux doivent être étudiés séparément. Un membre de travaux publics gagnait 30 $ et payait 25 $ de frais et de taxes sur ce montant. Ainsi, une personne pouvait faire seulement 5 $ pour un mois de travail acharné dans les marais paludéens" suivant ce qu’a écrit Boris Borisov.

      Le reste de la thèse de Boris Borisov est dans la même veine. Il compare même les 2 millions de prisonniers mis au travail avec le Goulag de Staline.

      Il est intéressant de noter que les historiens modernes russes rejettent les méthodes de recherches basées sur l’estimation générale des pertes démographiques. Ils croient que les processus démographiques ne sont pas linéaires et dépendent d’un certain nombre d’autres facteurs.

      Ceci est évidement aussi valable pour la famine ukrainienne de 1932/1933.

      Cette thèse a été très controversée à l’Ouest. Sous la pression, Wikipédia a même dû retirer son article sur le sujet.

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/propagande-et-holodomors-oublies-180294

      (II) https://www.nouvelordremondial.cc/2012/12/10/holomodor-le-genocide-par-famine-de-millions-damericains/


      source : Golodomor ad usum externum » (Holodomor for external usage)
      By Boris Borisov – Translated from Russian by Andre Krasnov

      https://www.northstarcompass.org/nsc0903/amholomor.htm


  • njama njama 23 février 11:28

    C’est nouveau ça vient de sortir !

    La Commission Européenne aurait-elle acquis des pouvoirs militaires supra nationaux ? ça vient de sortir !

    L’U€ envoie « sa flotte » (?) en Mer Rouge !

    https://reseauinternational.net/lue-envoie-une-escadre-navale-sur-les-...

    EUNAVFOR OPERATION ASPIDES
    19.02.2024 Strategic Communications
    The European Union´s Naval Force (EUNAVFOR) OPERATION ASPIDES is an EU defensive maritime security operation under the EU Common Security and Defence Policy (CSDP).
    https://www.eeas.europa.eu/eeas/eunavfor-operation-aspides_en

    aspide (bouclier en grec)

    demain en Mer Noire ?


    • njama njama 23 février 11:53

      déjà un moinssage ? un franc-tireur sioniste à l’affût ?

      Pourtant Thierry Meyssan nous avait révélé que la « Royale » refusait de participer à l’Opération Gardiens de la Prospérité, de s’inféoder à la soldatesque US contre les Yéménites... pour couvrir un massacre « de civils »...

      On apprenait aussi dans la vidéo que Ursula Von der Leyen s’est rendue en Égypte et qu’elle aurait dit que l’Union €uropéenne pourrait accueillir un million de réfugiés palestiniens... « volontaires »...

      La guerre d’une main, complicité de crimes contre l’humanité (?), la philanthropie de l’autre ?

      La Marine refusait d’obéir à Macron, qu’à cela ne tienne, l’U€_OTAN donne les ordres, sans que personne ne sache QUI ? est derrière ce commandement...

      faute d’identité révélée (lâcheté ?), appelons-le l’État profond


    • njama njama 23 février 12:07

      alias « Deep State »... Washington ?


  • quijote 23 février 13:55

    Le forum américain CPAC (Conservative Political Action Conference), regroupant les conservateurs américains, est actif depuis 1973. Il vient de faire une déclaration à propos de la tentative de l’oms de s’adjuger tous les pouvoirs en cas d’épidémie mondiale et ça fait plaisir à lire :

    https://twitter.com/silvano_trotta/status/1760747660976291889

    Toutes ces instances supra-nationales ne sont que des instruments de soumission des peuples au profit des élites. Qu’elles crèvent.


  • njama njama 23 février 15:05

    These 3 American men have invaded 9 countries in 23 years, killed 11 million civilians and no one calls them ’war criminals’

    https://twitter.com/ricwe123/status/1636830651478409217

    Ces 3 français participations dans combien de guerres (coalitions c’est du kif) combien de morts...

    et personne ne les appellent...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_de_la_France

    aucune en notre nom ! toutes, seuls faits du prince pour le bénéfice de... au nom d’une idéologie atlantiste de la démocratie.

    Bientôt contre la Russie pour la souveraineté de l’Ukraine ? on sent que Macroléon transpire le va-t’en-guerre, il mouline des bras, veut en découdre avec les moujiks 

     La souveraineté des États un concept à géométrie variable.. par .les mêmes qui étaient prêts à disloquer la Syrie, le Moyen-Orient...


  • Astrolabe Astrolabe 23 février 18:09

    La paille et la poutre russe ...smiley


  • Krokodilo Krokodilo 23 février 20:31

    Comme dit plus haut, inquiétante analyse par le site Russiepolitics du récent accord de coopération militaire franco-ukrainien, Que Macron a décidé seul, comme ça, alors que son flou rédactionnel permet n’importe quelle interprétation, jusqu’à l’entrée en guerre contre la Russie... Au fou ! Nos médias et nos politiciens se tairont-ils une fois de plus ?


  • njama njama 23 février 21:17

    Un sénateur courageux

    3 milliards d’euros pour l’Ukraine : Alain Houpert saisit le conseil d’État au nom de l’article 53 de la Constitution

    https://lemediaen442.fr/3-milliards-deuros-pour-ukraine-alain-houpert-saisit-le-conseil-detat-au-nom-de-larticle-53-de-la-constitution/

    L’article 53

    https://pbs.twimg.com/media/GGyo4IYXMAAtbpQ?format=jpg&name=small

    Je ne sais pas si le référé est suspensif, mais au moins il se met en travers des velléités guerrières de la macronie


  • GoldoBlack 25 février 09:15

    Document non sourcé. Donc « Première question : Demandez qui a payé pour établir ce document ? » il sera difficile de répondre sans éléments factuels.

    Où sont ces éléments ? Tu ne les as pas.

    « Ce n’est pas le peuple ukrainien qui a fait le Maidan, mais les agents américains, les milices d’extrême droite »

    Les militants de Maïdan s’opposait aux milices d’extrême droite russe et contestaient un pouvoir à la botte de Moscou.

    « Ce court documentaire pris par la BBC vous montrera que les gens du Maidan étaient particulièrement bien équipés. ». De la même manière que les milices prorusses alimentées depuis la RuSSie.

    « De toutes les façons, l’OTAN a une morale de fille de joie, car il n’a pas honoré les accords de Minsk pourtant écris. »

    La Russie avait garanti la sécurité de l’Ukraine si elle retirait ses missiles nucléaires. On voit la morale de « fille de joie » russe...

    "celui qui parait-il ne vaut pas la peine d’être discuté. Bien voyons, le salut d’un nazi ukrainien au parlement canadien est surement arrivé par hasard ?

    "

    Bref, encore une analyse directement élaborée à Moscou par le Propagandastaffel poutinien et relayé ici par des agents du fascisme ruSSe.


  • Krokodilo Krokodilo 25 février 13:12

    Excellentes analyses du conflit, et détaillées, sourcées, par Mersheimer, une référence en matière de géopolitique.


  • Antoine 25 février 23:24

    Quoi qu’il en soit, en matière de mensonges, personne ne pourra égaler les russes et leurs méthodes ordurières...


    • Jules Seyes 26 février 12:10

      @Antoine
      Voila un affirmation forfaitaire, sans substance et sans éléments.
      Pour l’heure, l’accusée est la propagande occidentale et les éléments, même si ils déplaisent sont sur la table


    • Antoine 26 février 23:24

      @Jules Seyes
      Ou vous n’avez jamais écouté Poutine, Medvedev, les zozos de RT ou ceux-là vous subventionnent ou votre cerveau est totalement pollué, mais dans tous les cas c’est un numéro comique...


Réagir