mercredi 29 octobre 2014 - par VICTOR LAZLO

Samba gagnant !

Si tout ce mois d'octobre a été le mois de Zemmour, les uns se félicitant de son ouvrage : "Le suicide français", les autres le déplorant, la vérité est que ce mois a surtout celui de l'immense succés cinématographique de "Samba" qui prend l'exact contrepied du discours de Zemmour.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : si le ventes du livre de Zemmour plafonnent à 200000 exemplaires, le nombre d'entrées pour le film "Samba" dépassent à ce jour largement les 600000.

Ce succés écrasant, clairement revendiqué par la réalisatrice sur le plateau de Canal +, comme une ode aux sans-papiers et une déclaration de guerre envers les populations autochtones réticentes à leur accueil, est un manifeste politique auquel les spectateurs apportent leur caution. De la même maniére que l'achat du livre de Zemmour est devenu en soi un acte politique, une motion de défiance envers les autorités morales et politiques de ce pays.

Quelles conclusions tirer de cet état de fait ?

D'abord les offensives cinématographiques pro-"sans-papiers" engagé avec "Welcome", et d'une maniére plus générale pro-"diversité" avec "Intouchables" ou "Qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu" rencontrent une adhésion extraordinaire du public. Etrangement ce dernier film est un film préféré de Zemmour.

Mais là où le public semble voir, ou plus exactement veut voir un reflet exact de la société, Zemmour lui ne perçoit que l'image d'un rêve inaccessible où les immigrés chantent la "Marseillaise" et où les relations conflictuelles nées des différences percues se situent dans le sillage des bonnes vieilles traditions gauloises.

Le succés, finalement trés marginal, de Zemmour se situe lui dans le champ d'une nostalgie analogue à celle que Cassandre devait éprouver tandis que Troie s'effondrait. Les constats qu'il dresse pour aussi exacts qu'ils soient, que celà concerne aussi bien l'immigration que les "doxa" Paxton et BHL, sont démolis par des cohortes de journalistes et de pseudo-spécialistes souvent ignares et toujours effrayants de bêtise crasse. Une peur panique a saisit une France pétrifiée devant l'irrésistible montée du fanatisme religieux qui conduit des milliers de français a commettre les pires crimes en Syrie ou en Irak (ou à... Toulouse) au nom du Djihad, l'exclusion des "petits blancs" de la vie civile (on notera que dans les films cités plus haut, le "petit blanc" est, ou inexistant ou simplement ignoble), et la capitulation générale devant le tsunami libéral (avec pour résultat 5 millions de chômeurs !)...

Dans les années 30 le cinéma pondait au kilométre des films de "Téléphone blanc". Il s'agissait de films où des personnages bien vêtus, riches, menaient une existence dorée. L'objet de ce cinéma était de faire oublier au public la misére noire née de la crise de 1929. Au bout des années 30, il y eut l'horreur de la 2é Guerre Mondiale.

Nos films de "Téléphone blanc" d'aujourd'hui s'appellent "Samba" ou "Qu'est ce qu'on a fait...". Face à celà, un Zemmour ou un Finkelkrault n'existent pas..."Samba" vainqueur, Zemmour au tapis !



36 réactions


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 octobre 2014 11:13

    La France s’est construite à partir des Gaulois, des Francs et des Romains.
    C’est une population métissée dès ses origines, ce qui explique que la France soit un des pays du monde les moins xénophobes et racistes du monde.

    Chacun dans sa famille ou son entourage a quelqu’un qui vient d’ailleurs, ou dont les ancêtres viennent d’ailleurs.


    Il ne faudrait pas pour autant minimiser le drame de ces millions de réfugiés et demandeurs d’asile qui ne sont là que parce qu’ils ont survécus aux guerres pétrolifères et gazières de l’ OTAN.
    Et de leurs mercenaires du Califat actuellement. Rien qu’en Irak : 1 million de morts.

    C’est la honte de la France et des pays européens soumis à l’ OTAN que de participer à ces guerres.
    « 50 millions de réfugiés et demandeurs d’asile depuis la 2e guerre mondiale »
    Regardez bien d’où ils viennent : de tous les théâtres de guerres de l’ OTAN !

    «  La paix en Europe, la France et les guerres dans le monde » par Asselineau

    « La France en guerre- 4 questions clefs au Gouvernement » par Asselineau


  • Txotxock Txotxock 29 octobre 2014 12:15

    Sauf que : Combien d’admirateurs de la chanson de Perret Lili sont, dans la vie, de parfaits racistes ?


  • Trelawney Trelawney 29 octobre 2014 12:39

    200000 livres vendu dans un pays où notre ministre de la culture avoue en public qu’elle n’a pas lu un livre depuis 2 ans c’est déjà un exploit. De plus 200000 livres vendu ca fait beaucoup plus de lecteurs. Je n’ai pas lu le livre de Zemour et je ne le lirais pas, car pour moi ce type est un connard.

    Vous avez raison sur un point. On aura beau stigmatiser les émigrés (ils volent notre travail, ils apportent la misère, la délinquance, le mal être etc) ils existent depuis des siècles et depuis des siècles ont leur utilité tant économique que sociologique. Les Zemour et consorts auront beau travestir la réalité ca ne changera pas l’histoire. le « français de souche » a toujours un ancêtre émigré.

    La première séquence du film est criante de vérité. On y voie un mariage de « bobo » friqués façon charleston et tout le cirque et pour permettre que ce mariage et cette fête puissent avoir lieu, une cohorte d’émigrés bien sur sans papier au service, en cuisine et à la plonge. Ces émigrés qu’un journaliste appelait justement « les invisibles ».


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 octobre 2014 17:41

      Surtout la grande majorité des gens vivent et côtoient journellement des immigrés.
      Loin des clichés catastrophiques ou au contraire angélique ils savent la réalité des choses.
      Ils savent que plus que l’immigration c’est la misère qui accompagne trop souvent les immigrés, mais pas seulement, qui apporte délinquance violence trafiques...


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 octobre 2014 13:35

    La grande majorité des migrants resterait volontiers dans leurs pays d’origine, sans les guerres, sans les dictatures, les nettoyages ethniques et sans la corruption.


    Ils ne viennent pas, comme disait Pierre Perret, vider nos poubelles de leur plein gré !

    Je ne connais pas beaucoup de citoyens français qui s’élèvent contre les fléaux qui accablent tant de pays. Je suis contre toutes les causes qui obligent des milliers de gens à migrer.
    C’est le rêve de la mondialisation. Mais pour les migrants, c’est un cauchemar.

    Des milliers meurent en essayant de traverser la Méditerranée, une honte pour toute l’ Europe soumise comme une carpette à l’ OTAN !

    • lsga lsga 29 octobre 2014 13:38

      oui et surtout, sans le pillage des richesses naturelles de leurs pays par l’Impérialisme Français, et sans les guerres civiles organisées par la France et les trafiquants d’armes (comme Pasqua le grand copain de Asselineau)


    • foufouille foufouille 29 octobre 2014 13:40

      "La grande majorité des migrants resterait volontiers dans leurs pays d’origine, sans les guerres, sans les dictatures, les nettoyages ethniques et sans la corruption."
      c’est donc que aucun ne vient pour le salaire plus élevé ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 octobre 2014 18:02

      Alors, le troll bruxellois de l’ UPR, on n’ a encore oublié de réviser ses classiques ?
      «  Pasqua » par Asselineau.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 octobre 2014 21:07

      70% des Africains ont un revenu inférieur à deux euros par jour, alors qu’ils vivent sur un continent qui regorge de richesses dans le sous-sol. Cherchez l’erreur !


  • docdory docdory 29 octobre 2014 13:42

    @ Victor Laszlo


    Votre article est un manifeste pro sans-papiers.
    Mais avez-vous pensé à quelques conséquences inéluctables de votre idéologie ?

    1°) La France est un pays plein. Vers 1970 il y avait 50 millions d’habitants et 500 000 chômeurs, en 2014 il y a 65 millions d’habitants, 3,5 millions de chômeurs et 8 millions de travailleurs plus ou moins précaires. Il ne faut pas s’appeler Einstein pour comprendre le lien entre les deux phénomènes et réaliser que la France vit une crise de surpopulation, due, entre autres facteurs, à sa très grande pauvreté en matières premières ( ce qui nécessite des importations massives de celles-ci ) et que, à partir de maintenant, tout habitant supplémentaire à de très fortes chances d’être un habitant au chômage pendant une grande partie de son existence.
    Donc, afin de ne pas accroître sa population, la France doit stopper l’immigration, à commencer par l’immigration illégale.

    2°) La France « importe » chaque année environ 200 000 immigrés, légaux ou illégaux, ce qui représente la population d’une ville comme le Havre. La plupart de ces immigrés relèvent du regroupement familial et ne travailleront probablement jamais. Tous ces gens, il faudrait les loger, sauf à les voir errer dans les rues comme à Calais.
     Or il s’agit d’une demande de logement strictement non solvable. Donc, soit on les laisse à la rue, soit on les loge avec notre argent. Et la le calcul est simple : un appartement HLM de 4 personnes coûte à la collectivité environ 100 000 euros. On multiplie ça par 50 000 familles de 4 personnes ( en supposant que ça soit bien réparti ), ça nous fait 50 milliards d’euros par an, rien qu’en frais de logement à construire ! Supposons que 50 millions de français paient des impôts ( directs ou indirects ), ça nous fait 1000 euros par français et par an ! 

    Et ça , c’est uniquement les frais de logement. Il faut aussi payer les allocations diverses pour que ces gens puissent se nourrir, les coûts liés à la santé, à l’éducation, à la construction d’infrastructures, aux fonctionnaires rendus nécessaires par cet afflux, aux allocations pour les chômeurs supplémentaires induits par la concurrence des immigrés, et le manque à gagner pour l’agriculture ( tous les 10 ans, c’est un département de surface agricole qui disparaît en France ) .
    Donc,une fois additionnées toutes ces dépenses, l’immigration coûte dans les 2000 euros par français et par an. 

    Par ailleurs, faites le calcul : au bout de combien d’années l’agriculture française, privée d’une partie croissante de ses terres, cessera d’être en état de nourrir sa population ?
    Etes vous d’accord personnellement à payer plus d’impôts pour avoir le plaisir douteux de vous retrouver dans un pays surpeuplé ?
    Etes vous d’accord pour raser tous les vieux quartiers qui donnent leur charme aux villes de France pour les remplacer par d’immenses HLM pour sans papiers ou regroupés familiaux ?
    Etes vous prêt à mettre vos enfants dans des écoles où ils seront peut être les seuls français « de souche » ?
    Etes vous prêt à croiser dans la rue dans vingt ans plus de la moitié de femmes voilées, et à voir une mosquée à côté de chez vous, avec des appels à la prière au mégaphone comme dans tous les pays musulmans, et comme on le voit maintenant dans certains coins d’Allemagne ou de Suède ?
    Etes vous prêt à voir dans 20 ans ( ou même maintenant dans certains coins de ce pays qui continue à s’appeler la France ) votre fils se faire insulter parce qu’il mange du porc en classe, ou votre fille se faire injurier parce qu’elle ne porte pas le voile ?
    Etes vous prêt à vivre dans un pays de « sans-dents » condamnés à trimer de plus en plus dur pour nourrit de plus en plus de « sans-papiers » ?
    Si c’est cet avenir que vous souhaitez pour la France, permettez à la plupart des Français ( dont Zemmour ) d’exprimer leur désaccord ...




    • Onecinikiou 29 octobre 2014 16:39

      On vous tuera pour dire la vérité. L’époque n’est plus au bon sens tel qu’il le fut au temps béni du compromis gaullo-communniste, mais à la domination par le mensonge et la novlangue, au travestissement et à l’inversion transfert, par des minorités illégitimes toujours plus agissantes.


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 octobre 2014 17:50

      65 millions d’habitants, 3,5 millions de chômeurs et 8 millions de travailleurs plus ou moins précaires. Il ne faut pas s’appeler Einstein pour comprendre le lien entre les deux phénomènes

      Sauf que précisément il n’y a aucun lien entre accroissement de la population et chômage.
      Heureusement pour la Chine ou l’Inde.
      La meilleur preuve est l’accroissement continue de la population pendant des siècles sans problème particulier de chômage.Et d’autres pays on connu et connaissent encore des croissances démographique plus rapide sans encombre.


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 octobre 2014 18:09

      « La plupart de ces immigrés relèvent du regroupement familial et ne travailleront probablement jamais. »
      .
      Non votre affirmation sur « ne travaillerons jamais » est forcement fausse ! Sans quoi le taux de chômage des étrangers serait de l’ordre de 80%.Or il est de 24,8%.
      De même vous semblez ignorer les conditions requises au regroupement familial.


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 octobre 2014 18:19

      "au bout de combien d’années l’agriculture française, privée d’une partie croissante de ses terres, cessera d’être en état de nourrir sa population ?
      Encore un argument massue...qui est une belle escroquerie.
      Premièrement l’agro alimentaire de notre pays est largement exportatrice.
      Deuxièmement la France est toujours un pays avec une densité de population faible


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 octobre 2014 18:32

      « Etes vous prêt à... »
      Là commence le chapelet de fantasme Zemmouriens que rien n’étaye sinon la xénophobie .
      De la prospective catastrophiste comme extrapolation d’un présent totalement imaginaire comme je le montre plus haut.
      Essayez donc de voir le présent tel qu’il est et non comme certains vous disent qu’il est.
      Essayez donc de le comprendre.
      C’est à la foi plus simple et plus bénéfique que de colporter des mensonges et se faire prophète de l’apocalypse.


    • docdory docdory 29 octobre 2014 19:59

      @ Pere Plexe

      La population de la Chine ne croit pratiquement plus, grâce à la politique progressiste de l’enfant unique. Certes il n’y a pas énormément de chinois au chômage (6,7 % ), mais c’est beaucoup plus qu’en France en 1972 ( 2,7 % !!! ) Quant à l’Inde, dont le taux de chômage est à 8,8%, elle fait à peine mieux que la France ( 10,3 % ). Mauvais exemples, donc !
      Par ailleurs, les Chinois et les Indiens ont des salaires ridicules pour la plupart d’entre eux et travaillent dans des conditions souvent inacceptables. 
      L’augmentation de la population française s’est faite pendant des siècles dans un pays très peu peuplé avec d’importantes ressources, mais celles-ci se sont épuisées, et la population augmente fortement depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, il y a un seuil au delà duquel la population devient excédentaire par rapport aux ressources naturelles disponibles, et ce seuil est largement dépassé actuellement, d’où apparition du chômage !

    • docdory docdory 29 octobre 2014 21:58

      Le taux officiel de chômage des étrangers est de 24,8%. Mais évidemment, ceci exclut ceux et surtout celles qui ne cherchent pas de travail : lorsque je vois toutes ces femmes voilées au centre Leclerc lorsque je fais mes courses le samedi après-midi, et tous ces hommes en tenue islamiste, je me dis qu’il ne doit pas y en avoir beaucoup à travailler : aucune chance de trouver une embauche dans cette tenue !... Sans compter que parmi les familles regroupées, il y a souvent le grand père et la grand-mère, dont il n’y a aucune chance qu’ils trouvent un quelconque travail ...



    • docdory docdory 29 octobre 2014 22:09
      Comme je le disais, avec l’augmentation de la population, l’agriculture française sera de moins en moins productive, en raison de la disparition rapide des surfaces cultivables ( il n’y a presque plus de melons à Cavaillon ! ) et elle sera de moins en moins exportatrice en raison de l’augmentation de la demande intérieure. Mais si celle-ci devient de moins en moins solvable, l’agriculture française continuera d’exporter pendant que la disette menacera les habitants de notre pays. CQFD
      Quant à la carte de densité que vous mettez en exemple, elle montre que la France a une densité de population moyenne, mais quel Français accepterait de vivre dans un pays aussi surpeuplé que le sont les Pays Bas ?

    • docdory docdory 29 octobre 2014 22:14
      @Pere Plexe

      On sent en vous le bobo qui n’a jamais mis les pieds de sa vie dans un quartier de banlieue, et qui ne fait pas ses courses le samedi après-midi au centre Leclerc du quartier en question !
      Qui, de nous deux, colporte les mensonges ? Qui refuse de voir la réalité ?

    • Yohan Yohan 29 octobre 2014 22:51

      Les chômeurs étrangers arrivés en France dans les années 80 vous diront que les nouveaux immigrés ne concurrencent pas les français, ils concurrencent les étrangers en premier. Plus il en rentre, moins les anciens trouvent de boulot. Ils sont les premiers à s’en plaindre et à nous dire doit dans les yeux que la France déconne avec l’immigration et que c’est irresponsable. Ils voudraient que l’on ferme la porte derrière eux, ce qui est parfaitement compréhensible. 


    • pierre 30 octobre 2014 18:10

      docdory, je cite : « Votre article est un manifeste pro sans-papiers », vous ne connaissez pas l’auteur ???


    • docdory docdory 31 octobre 2014 13:50

      @Pierre 


      Non, je ne le connais pas

    • Jean 11 novembre 2014 19:05

      et bien regardez, lazlo c’est celà


  • Gnostic GNOSTIC 29 octobre 2014 14:05


    Article absolument RIDICULE

     

    Comparer les ventes d’un livre avec les entrées d’un film ?????

     smiley

    Un livre est considéré comme un succès (par les éditeurs) à partir de 50.000 exemplaires vendus

     

    Pour un film c’est au dessus de un million de spectateurs

     

    Perso je n’ai pas lu le livre de ZEMMOUR et je m’en balance

    Je n’irai pas voir le film SAMBA, j’attendrai qu’il passe à la téloche

     

    Et si ce film a la cote (d’après vous !) c’est d’abord à cause le l’acteur Omar Sy et de la coqueluche des bobos Charlotte Gainsbourg

    Le populo dont je fais partie n’a rien à cirer du livre comme du film

    On préfère aller au bistrot discuter avec les potes


     smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 octobre 2014 18:39

      Certes les vecteurs sont différents.
      Le livre se fait tailler des croupières par d’autre médias plus modernes et n’est significatif que parmi une population restreinte plus instruite et plus aisée.
      Reste que les chiffres sont têtus et que 600.000 ça fait trois fois plus de monde que 200.000 non ?


  • foufouille foufouille 29 octobre 2014 14:25

    c’est le quota de black obligatoire. le film est certainement plus nul et mièvre que « intouchable »


  • diverna diverna 29 octobre 2014 14:50

    J’ai vu le film et il est plutôt bon. Maintenant je suis daccord avec les interventions de Docdory et gnostic ci-dessus : on ne peut pas comparer le succès d’un livre et d’un film et l’immigration est un sujet très délicat que le film ne règle pas. La situation à Calais est grave et le film montre plutôt que le retour au pays est ce qui attend beaucoup de ces migrants.
    Ce que le film montre ce sont des migrants qui remplissent le rôle de travailleurs qui acceptent tous les boulots dont les autres ne veulent pas ; exemple des laveurs de carreaux à une hauteur vertigineuse. Ces migrants actifs sont recherchés dans une France où on discute des embauches problématiques parce qu’ils n’ont aucun droits. Le film montre aussi des bénévoles complètement dépassés par ce qu’on attend d’eux dans les diverses associations d’aide. Un regard utile mais qui ne peut pas tenir lieu d’analyse du problème de l’immigration avec la réglementation Schengen tout à fait débordée.


  • Patrick Samba Patrick Samba 29 octobre 2014 17:33

    « Samba gagnant ! »

    juste : merci !       smiley


  • legrind legrind 29 octobre 2014 18:43

    Étrangement les infos télés, radios sont discrets sur ce genre de news Calais : une femme agressée sexuellement en pleine rue . C’est qu’il ne faudrait pas désespérer sos racisme, la licra, le mrap, les indivisibles, resf, la ldh, la multitude d’autres associations.. le front de gauche, le ps, eelv, le npa, lo j’en oublie.. Tant pis pour les français.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 29 octobre 2014 21:15

      legrind,
      J’ai vu une française rousse, toutes les françaises sont rousses.

      Pourquoi n’allez vous pas vivre dans les pays d’où ils viennent ? Que des pays sympas !
      la Libye, l’ Afghanistan, la Syrie, la Somalie, le Mali, le Soudan, l’ Irak, bref partout où la France est en guerre est en train de laisser des bons souvenirs ?


      Pourquoi ne dites-vous rien sur l’inceste, majoritairement familial ? Pour ne pas désespérer la manif pour tous ? Et la pédophilie dans l’ Eglise catholique ? Pour ne pas désespérer les cathos ?

      Vous voyez dans le genre « ya toujours pire », on peut s’amuser aussi...

    • doctorix doctorix 30 octobre 2014 11:21

      Les films sur le sort des immigrés ont du succès parce que les gens sont sensibles à la souffrance qu’ils voient de leurs yeux, qu’ils entendent de leurs oreilles.

      Les écrits ont l’inconvénient de ne pas montrer cette souffrance.
      Même le pire frontiste et raciste ne résiste pas à la vue d’un enfant qui souffre.
      Les gens ne sont pas si dénués de coeur que ça, mais ils s’excitent en groupe, alors qu’individuellement ils ont du coeur. C’est l’effet populace, qui masque le meilleur et révèle le pire.
      Du moins je veux le croire.


    • legrind legrind 30 octobre 2014 21:00

      Fifi, à vrai dire je me fous d’où ils viennent, je me préoccupe de ce qui est en train d’arriver à mon pays, la France et ce que doivent subir les français depuis une trentaine d’années, condamnés à subir une immigration de masse inassimilable, qui est en train de dénaturer le tissu culturel, social, civilisationnel même de notre nation et la plonger dans l’ensauvagement, l’islamisation.

      * Quand à votre couplet, incompréhensible dans le contexte sur l’inceste, il confirme le fait que l’UPR est définitivement à coté de la plaque, il y’a un moment où j’ai pensais que c’était dommage qu’Asselineau n’ait pas rejoint le FN et maintenant je trouve que c’est un boulet qui est très bien là où il est avec ses suiveurs, à 0,4%

  • DanielD2 DanielD2 30 octobre 2014 00:33

    Un peu étrange de comparer les entrés d’un film et les ventes d’un livre.

    Et personne n’a attendu « Samba » pour savoir qu’il y a des bobos en France que ce genre de merde intéresse.

    Comme personne n’a attendu Zemmour pour savoir qu’il y a des nationalistes et des réactionnaires en France.

    Ceci dit, on voit bien qu’il y a un camps qui a le vent en poupe.


  • legrind legrind 30 octobre 2014 21:04

    Les Calaisiens, submergés par l’invasion, ont été traité de France rance, pas la scénariste de Samba, Delphine Coulin, à canal +....


Réagir