mercredi 15 février - par gruni

Sarkozy - « Et il dit quoi le Général, là ? »

C'est la chienlit ! 

En tout cas ceux qui pensaient que Nicolas Sarkozy était mort et enterré se trompaient. Sarko est toujours à la manoeuvre et ne boude certainement pas son plaisir de revenir en sauveur de sa famille politique et de son ex Premier ministre en train de se noyer dans l'affaire du "Peneloppe-Gate"

En fait, la maintenant célèbre phrase de François Fillon, "s'imagine-t-on le Général De Gaulle mis en examen", ne passe toujours pas. Aussi, lorsque le vainqueur de la primaire de la droite demande un rendez-vous à l'ex Président de la République, comme un SOS ou une bouée de sauvetage. Sarkozy boit du petit lait. 

Sarkozy qui se vante à qui veut l'entendre..."Il m'a fallu deux ans pour remettre la famille en ordre de marche et il ne lui aura pas fallu deux mois pour raviver toutes les guerres internes. Quel gâchis !".

Comme la vengeance sera douce pour l'ego sarkozyste ce mercredi dans les bureaux parisiens de l'ancien chef de l'Etat. Mais pourquoi ce déjeuner entre "amis" ? D'abord, pour que Sarkozy aide à faire taire la fronde parlementaire et donc l'idée d'un plan B. Mais en échange de quoi. A-t-on jamais vu l'ancien Président travailler pour rien. Une petite musique circule en ce moment dans les rangs désordonnés du Parti "Les Républicains". Sarkozy devrait proposer une sorte d'ultimatum à Fillon, c'est-à-dire un ticket avec François Baroin qui aurait été le Premier ministre de Sarko en cas de victoire de ce dernier à la primaire. Une hypothèse plausible puisque Sarkozy recevra ensuite son ancien ministre de l'Economie. Reste à savoir si cette union forcée entre Baroin et Fillon se fera.

L'épée de Damoclès de la justice

Certes, elle peut tomber et sonner le glas de l'aventure présidentielle de François Fillon. À moins que, même si son affaire d'emploi fictif de sa femme n'est pas classée sans suite, Fillon s'obstine et persévère dans le jusqu'au-boutisme. Pourquoi pas puisqu'il se dit victime d'un complot. Plus exactement "un coup d'Etat institutionnel".

N'ayons pas peur des mots, pourquoi pas imaginer une sombre machination ourdie par Jean-Pierre Jouyet, le bras armé de François Hollande. À propos de ces deux là, vous vous souvenez certainement de cette rencontre dans un restaurant entre le secrétaire général de l'Elysée et Fillon. Donc aussi du fameux "il faut "taper vite" sur Sarkozy, sinon si vous ne poussez pas la justice il reviendra. Donc, face à l'évidence pour lui d'un complot d'Etat, François Fillon pourrait estimer qu'il n'est plus tenu de respecter sa promesse de se retirer de la course à la présidence, même s'il était mis en examen. Mais les Français de droite qui soutiennent encore majoritairement leur candidat, mais également les parlementaires et élus des Républicains, pourraient-ils supporter cela et prendre le risque d'une déculottée mémorable au premier tour des élections. Sans oublier ensuite le naufrage titanesque probable aux législatives.

Et François Hollande dans tout ça, que fait-il ; il observe en silence et blague sans doute sous cape. Finalement, depuis le coup de poignard de Brutus-Valls et l'élimination de son ex Premier ministre de la primaire de la gauche, personne ne sait qui le Président socialiste soutient vraiment pour la présidentielle. Sauf lui bien sûr !

 



69 réactions


  • aimable 15 février 16:08

    sous Sarkosy , c’ était comme une cuisine de restaurant , aux casseroles il y avait le chef et son second puis aux différents postes , les assistants, au changement de propriétaire le second a voulu prendre la place du chef mais il est vrai qu’il n’a pas son expérience d’ où la demande de conseils
    quant a Hollande sous cette attitude , j’y vois comme une forme de mépris ; vous m’avez savonné la planche alors débrouillez vous sans moi !


  • babadjinew babadjinew 15 février 16:10

    Faut vraiment que nous soyons plus que couillons pour que ces arnaqueurs de premières puissent ce permettre leur petit théâtre politique !!!! 


    Cela perdure depuis les ascenseurs d’un certain Chirac et encore et toujours on est foutu d’en redemander !!! On a du tous subir une lobotomie durant notre sommeil pour que tous ces polichinelle puissent encore aujourd’hui occuper la moindre fonction politique......

    Et ça prétend savoir diriger un pays alors que c est même pas foutu d’avoir une stratégie efficiente pour à minima montrer une forme de cohérence......

    Des gosses à qui il manque un vrai et bon coup de pied au ......

    Wake up !!! 

    • baldis30 15 février 21:06

      @babadjinew

      meuh non ! la situation est suave, car il n’y a que cet adjectif pour en apprécier la saveur !

      De plus article à déguster avec un bon cognac.


    • babadjinew babadjinew 15 février 23:30

      @baldis30


      Aux vues des enjeux de cette élection je pense que vous êtes complètement PERCHE pour trouver suave se spectacle de mauvais guignoles !!!!

      D’ailleurs c’est tout l’arc en ciel de monde politique hexagonale qui est perché !! Pas un pour répondre à l’URGENCE ABSOLU du moment !!! Que des vielles recettes du triste 20 eim siècle !!!!

      Wake Up !!!!!

       

       

    • Paul Leleu 15 février 23:50

      @babadjinew

      les politiciens savent occuper la place envers et contre tout... c’est même à ça qu’on les reconnait... !!

      rien de surprenant dans cette catastrophe que vous voyez... hélas


  • Fergus Fergus 15 février 16:40

    Bonjour, gruni

    « face à l’évidence pour lui d’un complot d’Etat, François Fillon pourrait estimer qu’il n’est plus tenu de respecter sa promesse de se retirer de la course à la présidence, même s’il était mis en examen. »

    S’il avait encore une once d’honnêteté - mais manifestement cette qualité lui est étrangère - François Fillon reconnaîtrait qu’il n’a plus la moindre légitimité.

    Et pour cause : les électeurs de la primaire de droite ont été trompés sur son profil, eux qui ont apporté majoritairement leurs suffrages à un homme réputé probe dont ils étaient à mille lieues d’imaginer les scandaleuses magouilles financières et la non moins écœurante tartufferie. Nul doute qu’en connaissance de cause, c’est Juppé qui serait sorti gagnant de cette primaire.

    Cette analyse, les élus de droite auraient dû la faire sitôt connus les faits révélés par Le Canard enchaîné afin de dégager Fillon avant qu’il ne plombe définitivement son parti. Ils ont préféré rester dans le déni et la méthode Coué. Qu’ils en payent maintenant les conséquences !


    • nenecologue nenecologue 15 février 17:17

      @Fergus
      Tu oublies « juste » que juppé (sans majuscule) s’est expatrié au Canada pendant des années pour ne pas aller en prison ...

      Alors si les élécteurs de droite avaient choisi en connaissance de cause ce ne serait certainement pas juppé qui a tellement de casseroles et des biens plus grosses que fillon.

      Vivement le deuxième tour Mélenchon - Le Pen

    • gruni gruni 15 février 17:33

      @Fergus


      Bonsoir Fergus

      Et la tartuferie continue avec ce RV chez Sarkozy. Quand même, on peut imaginer que pour Fillon demander l’aide de Sarkozy a dû être un véritable calvaire. C’est aussi le prix à payer pour ses magouilles.

    • Fergus Fergus 15 février 17:38

      Bonjour, nenecologue

      Je n’oublie rien. Et notamment pas que Juppé a payé pour les emplois fictifs de Chirac, payés par la Mairie de Paris pour des jobs en Corrèze. En l’occurrence, contrairement à Fillon, aucun enrichissement personnel. Eh oui, les casseroles de Juppé sont avant tout politiques, pas judiciaires !

      J’ajoute que sans Fillon, Juppé aurait à mon avis bel et bien gagné contre Sarkozy, compte tenu du grand nombre d’électeurs du centre et même de gauche venus barrer la route de l’Elysée au mafieux de Neuilly.

      Pour ce qui est d’un « deuxième tour Mélenchon - Le Pen », cela équivaut à un couplé à 150 contre 1 dans le grand steeple-chase de printemps ! Dommage car pour la 1ere fois, en glissant un bulletin Mélenchon j’aurais pu ne pas voter totalement par défaut comme cela a été le cas lors de toutes les dernières présidentielles.


    • gruni gruni 15 février 17:38

      @nenecologue


      « pour ne pas aller en prison ... » dans quel film ?

      Juppé à été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis, assortis d’une peine d’inéligibilité de cinq ans. 

    • Fergus Fergus 15 février 17:50

      @ Gruni

      Aux dernières nouvelles, il se murmure que Bayrou pourrait « discuter avec Macron ». Ce qui pourrait accréditer la possibilité d’un accord comme je le suggérais le 10 janvier dans un article intitulé Macron-Bayrou : vers un couplé gagnant ?

      Une hypothèse très plausible pour plusieurs raisons : 1) Bayrou veut manifester faire chuter Fillon ; 2) Les voix des deux hommes sont sur le même créneau centriste allant des juppéistes aux vallsistes, ce qui rendrait une rivalité perdante pour les deux ; 3) Le total des intentions de vote macron + Bayrou se situe à environ 25 %, soit autant que Le Pen et 4 à 6 points devant Fillon ; 4) Bayrou n’est crédité que de 4,5 à 5,5 % des intentions de vote ce qui l’expose à un non-remboursement des frais de campagne ; 5) Nombre de caciques du Modem sont prêts à soutenir Macron.

      Bref, à suivre...



    • gruni gruni 15 février 18:08

      @Fergus


      Oui, il attend le programme de Macron pour ce décider, si ce n’est déjà fait dans son esprit. Comme tu dis, à suivre.

    • Richard Schneider Richard Schneider 15 février 19:17

      @Fergus, bonsoir


      Je viens de voir sur la 5 - dans l’émission C’dans l’air - une video « terrible » pour Fillon ; elle date de septembre 2016. C’est à se demander si cet homme a encore toute sa tête ! Dans la vidéo, il fustige les magouilles des élus avec une extrême sévérité.
      Vous aviez encore un doute concernant l’honnêteté des hommes politiques en général et de Fillon en particulier ?
      Moi, je ne me déplacerai plus pour remplir « mon devoir électoral », sauf si les politiques acceptent enfin le vote blanc.
      J’ai l’impression que la Droite ne sait plus de quel côté se tourner. Comme vous l’écrivez : qu’elle en paye maintenant les conséquences !

      RS

    • Fergus Fergus 15 février 20:23

      Bonsoir, Richard Schneider

      Je n’ai pas vu cette vidéo, mais j’ai entendu ce matin sur France Inter un extrait de la bande-son. Et ce que dit Fillon est en effet dévastateur pour lui tant il se montre implacable avec les individus qui se livrent à des agissements comme ceux dont il s’est rendu coupable. Difficile de faire plus faux-cul que ce dévot moralisateur et pourtant auteur d’écœurantes turpitudes financières. 


    • baldis30 15 février 21:10

      @Fergus
      bonsoir,

      « il n’a plus la moindre légitimité »

      mais tout ce qu’il a fait est légal ...

      J’imagine quelque sujet de philo lors du prochain « bac », sur l’honnêteté, la légitimité, l’honneur, la légalité .... ce sera la véritable prise de température de la population


    • nenecologue nenecologue 15 février 23:07

      @gruni : « pour ne pas aller en prison ... » dans quel film ?


      Dans le bureau du juge lorsque on a dit à juppé : ou tu quittes la France pour 5 ans ou tu vas en tôle !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 février 10:57

      @nenecologue
      Ce n’est pas ce qui et prévu par les oligarques, la finale, c’est FN - Macron.

      ">Au premier tour, Marine Le Pen (25,5%, -0,5 point) devance Emmanuel Macron (19,5%, stable) et François Fillon (18,5%, +0,5) dans les intentions de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle, selon ce sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match, iTELE et Sud Radio.

      Arrivent ensuite le socialiste Benoît Hamon (14,5%, stable), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 11,5%, stable) et François Bayrou (5%, -0,5) qui n’a pas dit s’il serait ou non candidat.

      >Au second tour, Emmanuel Macron (En marche !) battrait Marine Le Pen (Front national) avec 62,5% (+0,5) contre 37,5%."


    • Fergus Fergus 16 février 11:31

      Bonjour, baldis30

      « tout ce qu’il a fait est légal ... »

      Vous plaisantez ! Ce qui est légal, c’est d’employer comme assistant un (ou des) membre(s) de sa famille.

      « Employer » : comme le mot l’indique, cela signifie qu’il y a réalité de l’emploi. Or, ce n’est manifestement le cas ni pour Penelope ni pour les deux enfants de Fillon. Et ce n’est pas pour rien que le parquet financier a indiqué ce matin qu’il n’envisageait pas de classement sans suite, mais demandait au contraire aux policiers de poursuivre les investigations sur ces emplois fantôme pour lesquels ils n’ont à ce jour, strictement rien trouvé qui puisse justifier ne serait-ce qu’un embryon d’activité !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 février 11:50

      @Fergus
      Ils n’ont rien à justifier, il n’y a aucun contrôle exigé de l’usage des indemnités. 
      Même Mélenchon a utilisé les indemnités de Sénateur pour acheter un local de permanence, il l’a mis à son nom, puis revendu, personne n’a à lui demander ce qu’il fait de l’argent...


      Vous confondez l’aspect moral et l’aspect légal.

    • captain beefheart 16 février 12:06

      @baldis30
      Moi,j’ai la fièvre depuis un moment et je trouve dans mon délire que tous ces types ne méritent qu’une balle dans la tête,contre un mur,pour qu’on puisse arriver à une république équitable et apaisée.


    • Richard Schneider Richard Schneider 16 février 12:14

      @Fergus
      Une autre vidéo (la colère froide de Floche) :


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 février 18:59

      @Richard Schneider
      Filoche se réveille maintenant ? Les avantages des députés et des sénateurs fonctionnent ainsi depuis des dizaines d’années, y compris pour lui !

      Philippe Pascot :« Délits d’élus et pilleurs d’Etat »


  • Taverne Taverne 15 février 16:58

    Ne nous fions pas à Fillon !

    Il n’est plus qu’un imbécile sur un pont de cordes suspendu au-dessus du vide et qui menace de rompre. Alors il s’époumone ! En vain. Et ce sont des cordes vocales, cette fois, qui menacent de rompre. Mais c’est lui-même qui a rompu les liens du pont sur lequel il geint. Il a géré sa carrière comme un pied : incapable d’employer correctement son indemnité parlementaire, d’anticiper les coups bas de la campagne, de faire un mea culpa sincère au moment qu’il fallait, d’écouter de bons conseillers, d’entendre la voix du peuple, de se défendre, de désigner un directeur de campagne honnête sur le plan fiscal, de se faire défendre par des avocats dignes de leurs honoraires...Nul en tout !

    Les révélations du connard enchaîné (son nouveau sobriquet) : « je suis victime d’un coup d’Etat institutionnel ». Et la poutre dans ton oeil mon gars, ce sont tes sourcils qui t’empêchent de la voir ?

    Quant à Hollande, il se peut que l’on finisse par l’aimer rétroactivement comme un homme intègre et honnête. C’est dire où on en est.


    • gruni gruni 15 février 17:41

      @Taverne


      « C’est dire où on en est », très juste Taverne !

    • baldis30 15 février 21:19

      @Taverne
      bonsoir,

      Si ! c’est vraiment un coup d’Etat institutionnel ! Si .. car le Canard enchaîné est une institution française. De plus c’est certainement le seul organe de la presse française a être cité régulièrement dans la meilleure presse internationale !

      Donc va pour le caractère institutionnel ....

      Passons à l’expression « coup d’Etat » ... Un coup de bec bien placé serait-il un coup d’Etat ? Le bon peuple n’aurait-il pas le droit d’être informé ....

      Fillon a oublié comme beaucoup la phrase d’un politicien longtemps fustigé par le canard : « Poursuivre le canard , surtout pas, je ne veux pas passer pour un con ... ». Des plombiers essayèrent de le ... plomber ... et la Terre entière rigola.


  • HELIOS HELIOS 15 février 17:33

    ***** Quant à Hollande, il se peut que l’on finisse par l’aimer rétroactivement comme un homme intègre et honnête. C’est dire où on en est. *****


    cela me semble quand même vraiment difficile a avaler.... con d’accord, mais a ce point ?

    • Fergus Fergus 15 février 17:54

      Bonjour, HELIOS

      Taverne et Gruni ont raison : comme l’on pouvait le craindre, le libéral Hollande a très largement trahi ses électeurs, mais il n’a jamais eu la moindre casserole judiciaire, contrairement à son prédécesseur et à celui qui aspire à de venir son successeur !


    • baldis30 15 février 21:22

      @Fergus
      « il n’a jamais eu la moindre casserole judiciaire »

      pas assez intelligent pour magouiller  ?

      trop de temps passé sur un scooter pour s’occuper de la France ?


    • HELIOS HELIOS 15 février 21:26

      @Fergus


       merci d’echanger...

      puis-je objecter ?
      Juste en corrigeant une phrase :
      /original/
      ***** mais il n’a jamais eu la moindre casserole judiciaire, contrairement à son prédécesseur et à celui qui aspire à de venir son successeur ! *****

      /Version corrigée/
      ***** mais on n’a jamais trouvé la moindre casserole judiciaire, contrairement à son prédécesseur et à celui qui aspire à de venir son successeur ! *****

      c’est peut-etre vrai, ou peut etre faux :...

      voir ici ... et là :
      Affaire Teulade ?, Affaire Dalongeville ?, Affaire Guérini ?, Affaire Kucheida ? Il ne savait rien, Affaire DSK ?, Affaire Cahuzac ? , Affaire Augier ?, Affaire « pizza connection » de Robert Navarro ?. 

    • franc 16 février 11:00
      @HELIOS

       Et le gros scandale de la MNEF en est -il innocent

       Et l’affaire d ela Syrie et la nomination de Fabius au Conseil Constitutionnel ,n’est -ce pas une forfaiture ,un Fabius qui a dit que Al Nosra a fait du bon boulot et dont le fils Fabius a reçu en cadeau un appartement de milliardaire dans le quartier chic de Paris ;

       il ya de quoi accuser Hollande de haute trahison.

    • captain beefheart 16 février 12:11

      @franc
      Et monsieur sang contaminé a voté pour que ses petits mains en Syrie ne seront pas inquiétés quand ils consultent des sites djihadistes.


    • Alex Alex 18 février 13:41

      @Fergus

      « Hollande n’a jamais eu la moindre casserole judiciaire »

      Exact, mais scandaleux, car toutes ses fautes ont coûté très cher au pays : je ne pense pas qu’au coiffeur à 10000 euros/mois (l’a-t-il toujours ?), ou à l’essence dans le scooter nocturne, mais à tout le fric englouti pour faire plaisir à Israël, au Qatar et à l’Arabie Saoudite (sans parler des crimes associés en « dégâts collatéraux » dans cette région), et au superbe cadeau empoisonné de sa mise sur orbite de Macron, qui est SA créature.
      Alors, quel est le pire dans cette bande d’escrocs grassement payés sans jamais devoir rendre de compte ? (enfin, pas tout à fait puisque nabot II va palper au minimum 15 000 euros par mois à savourer le spectacle de la ruine du pays, ruine initiée, il est vrai, par ses prédécesseurs.)
      Le triste sire Fillon pourra rembourser s’il est condamné, mais certainement pas hollande, notre dernier présidenticule, qui est certainement sûr d’être innocent dans sa participation à la dégringolade du pays.

    • troletbuse troletbuse 19 février 23:33

      @Alex
      Mais non Alex, Hollandouille est un saint. Il ne place jamais ses amis
      http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/06/26/31001-20150626ARTFIG00129-nepotisme-comment-francois-hollande-place-ses-amis.php
      Je pense que le Figaro est un journal complotiste. Faut voir le Decodex

      Ils ne paient pas l’ISF, ces pauvres. Mais naturellement, le fisc ne va pas voir. Il aurait trop de boulot smiley
      http://www.lejdd.fr/Politique/ISF-Ces-politiques-et-la-sous-evaluation-de-patrimoine-788545


  • Le421 Le421 15 février 17:59

    Moi, je trouve que Fillon représente très bien un parti d’escrocs avides de fric...
    Donc, il est parfait comme candidat LR.
    Il devrait choisir Balkany comme Premier Ministre d’ailleurs.

    De toute façon, ce serait bien ce que les français mériteraient, des fois...


  • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 15 février 18:00

    ’’personne ne sait qui le Président socialiste soutient vraiment pour la présidentielle’’
    De toute évidence hollande roule pour macron. Il est même assez probable que le canard ait été informé sur fillon par l’Elysée.


    • gruni gruni 15 février 18:17

      @riff_r@ff.93


      « De toute évidence hollande roule pour macronIl est même assez probable que le canard ait été informé sur fillon par l’Elysée »

      Comme je l’écris dans un article précédent, le Canard ne révèle jamais ses sources. Donc toutes les hypothèses sont possibles. En tout cas, le complot d’Etat c’est l’opinion de Fillon, qui n’est pas une source sûre.



    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 15 février 18:58

      « le complot d’Etat c’est l’opinion de Fillon »
      Comme vous y allez ! Je ne parle pas de complot d’Etat. Juste de combines de politicaillons à la petite semaine. Mais je n’affirme rien bien entendu, ce n’est qu’une intuition. Et je ne pleure pas sur le sort de fillon qui n’a que ce qu’il mérite. Même si sur le fond de l’affaire il y a quand même beaucoup d’hypocrisie dans la mesure où  :
      -une bonne centaine de députés emploient un conjoint ou un proche. A-t-on vérifié l’effectivité du travail de chacun ?
      -si j’ai bien compris, jusqu’en 2013, les 9000 et quelques euros alloués par l’assemblée à chaque député pour employer un assistant parlementaire n’étaient pas censés être rendus si le député ne les utilisait pas. Donc si fillon ne les avait pas donnés à sa femme, il aurait pu les garder tout simplement, ce qu’on fait la plupart des autres j’imagine.
      Ce qui m’a le plus choqué dans cette affaire penelope, c’est que pendant que madame touchait plus de 3000 euros, vraisemblablement à rien foutre, son autre assistante parlementaire était payé 600 euros ! ça c’est vraiment à vomir !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 février 11:04

      @gruni
      Allons, Gruni, vous ne cherchez pas bien...
      Qui a facilité le voyage de Macronitude au Liban ?


      Qui sont les élus qui soutiennent Macron ? C’est l’aile droite du PS.
      "(...) Macron a su rallier à sa cause plusieurs grands élus, essentiellement issus de l’aile droite du Parti socialiste. Il revendique le soutien « d’une quarantaine de parlementaires » dont on ne connait pas la liste. Parmi eux, l’ancienne ministre Nicole Bricq, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb et les députés Richard Ferrand, Arnaud Leroy, Christophe Castaner.(...)

      Le PS a donc 2 fers au feu pour espérer sauver les meubles et siphonner l’électorat de Mélenchon : Hamon et Macron.

  • Etbendidon 15 février 18:01

    Ben oui grouni il va revenir papa sarko comme zorro pour sauver la france
     smiley


  • troletbuse troletbuse 15 février 18:29

    Ah ah
    Grounichou et Fergugus on,t une érection. Tous les jours il font des prières en chantant :« Sarko, reviens » . Car leur libido est en panne. Avec le nain, on peut écrire plein d’articles pour le dégommer et en même temps, ca évite de parler du grassouillet et de ses souteneurs qui traînent aussi des casseroles insonorisées. smiley.


    • troletbuse troletbuse 15 février 18:32

      @troletbuse
      Tiens, j’avais également posé une question à Cacabanel sur l’écecution des jugements mais il ne m’a pas répondu à moins qu’il ne cherche encore  smiley

      http://revolte.exprimetoi.com/t745-listes-des-57-condamnes-toujours-en-poste-au-gouvernement-ou-au-parti-socialiste


    • Fergus Fergus 15 février 19:21

      Bonsoir, troletbuse

      Manifestement, c’est vous qui faites une fixation sur Sarkozy. Personnellement, je ne lui ai consacré que... 3 articles sur mes 50 derniers ! 

      Il est vrai que je n’en ai signé que 2 sur le hollandisme dans ces mêmes 50 articles (Hollande lui-même et la Loi Travail). Mais à quoi bon tirer sur un corbillard ?

      Apparemment, vous êtes comme Lucky Luke : vous écrivez vos commentaires plus vite que votre ombre, sans la moindre vérification de vos propos.


  • gaston gaston 15 février 18:43

    sarkonzy et fion , vola sans aucun doute ce que la politique aura fait de pire dans tout les domaines !
    Voleur ,menteur ,incompétent ,ennemis jurés du peuple , les 2 plus minables en postes en même temps , on s’en souviendra longtemps , les séquelles de leur passage sont encore présente !
    Leur bilan calamiteux que eux et leur amis ont toujours refusés de faire !
    l’un de ces mafieux est définitivement rayé de la vie politique Française et l’autre en passe de l’être !!!
    ils leur restera plus qu’a être condamné par la justice du peuple qu’ils ont tant bafouer comme ils le méritent !
    sus à la racaille politico financière !!!


  • berry 15 février 19:16

    Nadine Morano à propos de Fillon :
    « Un cheval qui s’est brisé une jambe, il faut souvent l’abattre ».
     


    • Gavroche 15 février 21:35

      @berry

      Dans ce cas il y en aura sans doute d’autres à abattre. C’est une hécatombe de tibias brisés en ce moment smiley

  • izarn izarn 15 février 22:07

    Fillon a des relations avec la Russie, donc le Système le flingue.
    Le Système croit que MLP sera battue....
    Le Système croit qu’on va voter Macron.
    Moi surement pas à aucun des deux tours.
    ...On verra pour les gens...


  • philippe baron-abrioux 16 février 07:40


     Bonjour Gruni ,

     merci pour votre article .

     n’oublions pas que Bernard Accoyer , ancien président de l’Assemblée Nationale et Gérard Larcher , actuel président de Sénat , qui , en cas de vacance, serait selon notre constitution, le remplaçant d’un président de notre république « empêché » selon le terme , ,ce qui en fait le second personnage de l’état , soutiennent en toute connaissance de causes F. Fillon .

     n’oublions pas non plus qu’après la présidentielle , ce seront les législatives , exercice encore plus périlleux .

    rien n’est joué mais il faudra bien demander des comptes à tous ceux , qui renseignements en mains, sans aucun doute bien plus précis que ceux dont vous et moi disposons, persistent dans cette complicité honteuse .

     bonne fin de journée !

     P.B.A

     


    • gruni gruni 16 février 09:12

      @philippe baron-abrioux


      Bonjour philippe baron-abrioux

      « complicité honteuse » mais également rivalité politique, plus avidité du pouvoir, tout y est. Bien entendu ces observations ne concernent pas que le Parti LR, mais il ont des champions parmi eux. Comment s’étonner ensuite du tous pourris ambiant et du taux d’abstention.

      Bonne journée

    • Fergus Fergus 16 février 11:36

      Bonjour, philippe baron-abrioux

      Si Fillon n’est pas mis en examen ou traduit directement en correctionnelle dans les prochaines semaines, il aura de grandes chances d’être élu face à Le Pen.

      Dès lors, il ne peut y avoir « empêchement » au titre de ces emplois fictifs car Fillon bénéficierait de l’immunité présidentielle que Hollande - une ânerie de plus ! - n’a pas pris soin de supprimer comme il s’y était engagé.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 février 12:21

      @Fergus
      Pour Mélenchon, Hamon d’un côté et Macron de l’autre, c’est plus dangereux que Fillon... Julien Dray : « En finir avec l’obstacle Mélenchon »


  • erichon 16 février 08:29

    Et pendant ce temps fillon demande que la majorité pénale soit descendue à 16 ans .

    Touljours plus de rudesse pour les autres , pour les petits , les étrangers , les faibles ...

    Et pour lui , l’impunité ... Ce type me DEGOUTE !!!!!!!! et tous ceux qui le soutiennent également !


    • gruni gruni 16 février 09:17

      @erichon


      Majorité pénale à 16 ans. Une annonce qui intervient justement après la visite de Fillon à Sarkozy. Fillon qui dans le passé était contre cette idée de Sarkozy. Fillon est vraiment prêt à tous les arrangements pour gagner.

    • franc 16 février 17:17
      @gruni

       je suis pour la majorité à 14 ans

  • chantecler chantecler 16 février 09:24

    Pauvre F. Fillon !
    Chercher une quelconque protection , aide , chez N.S c’est un suicide !
    Un aveu .
    Il tue le peu de crédibilité , de chance de convaincre , qui lui restait .
    Requiem .


  • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 16 février 10:38

    Et il dit quoi le général ?
    NS : c’est quoi ton problème sous fifre ?
    FF : me faire élire monseigneur maitre vénéré ...
    NS : à droite toute, guignol !
    FF : et mon programme señor Sarkozy ...
    NS : c’est quoi ton problème vice président de Sitcom ?

    Aller draguer dans le réservoir des électeurs FN car il semble que c’est perdu pour ceux de l’autre côté.
    La comptabilité dit la même chose. Depuis son affaire, il a perdu des % au profit de Macron, Hamon voire Mélenchon et n’en n’a pas pris à Le Pen. Il va donc chercher du côté où il pense les trouver.


  • julius 1ER 17 février 09:17

    raboin.. pardon baroin a un égo encore plus surdimensionné que Sarko aussi cela ne fera guère avancer le schmilblick ....


  • Orsikor 17 février 15:22

    Personne ne se dit que ce n’est pas de l’aide mais plutot qu’il arrete de saper sa campagne en interne ? Personnellement ca ne m’etonnerait pas que, contrairement ce qu’il a dit devant le peuple, Mr Sarkozy est demande a ses lieutenants de fronder pour obliger Mr Fillon venir le voir. Reconnaitre sa defaite et aider sa famille sans contrepartie n’est pas dans sa nature (en meme temps quels sont les politiciens francais qui n’ont pas cette mentalite ?)


  • BA 17 février 15:40

    François Fillon a donné sept conférences à l’étranger, et il a gagné de 140 000 à 210 000 euros. Qui a payé François Fillon pour ces sept conférences ?


    Mystère.


    Peu connu, c’est l’un des volets de la très rentable PME Fillon : ses conférences rémunérées à l’étranger, qui viennent nourrir les comptes de « 2F Conseil », sa petite société montée en juin 2012. On savait, jusqu’ici, qu’il avait exercé au moins une fois ses talents de conférencier, en 2013, au Kazakhstan, contre quelque 30 000 dollars (soit environ 28 800 euros). En réalité, selon notre recensement, François Fillon a participé, entre 2013 et 2016, à au moins onze colloques à l’étranger. Pour quatre d’entre eux - trois en Russie et un à Doha-, il assure ne pas avoir été payé. Mais pour les sept autres, il a touché des « honoraires » allant de 20 000 à 30 000 euros, assure à Libération sa responsable de communication, Caroline Morard. Soit une confortable enveloppe de 140 000 à 210 000 euros au total. Parmi les destinations phares de François Fillon : le Kazakhstan, où il s’est rendu quatre fois en trois ans.


    Mais une série de quatre conférences, moins exotiques, mettent en lumière un système bien huilé entre le député de Paris et deux de ses proches : le patron Arnaud Vaissié, responsable de la structure qui chapeaute les chambres de commerce et d’industrie (CCI) à l’étranger, et le député Jérôme Chartier, conseiller spécial du candidat et président de l’association les Entretiens de Royaumont.


    C’est là que l’on retombe sur un autre très proche de Fillon  : CCI France International est présidé par Arnaud Vaissié, PDG de l’entreprise International SOS, leader mondial de l’accompagnement santé-sécurité des boîtes à l’étranger. Et qui fait partie du premier cercle du candidat Fillon. Membre de l’équipe de campagne, comme Jérôme Chartier, il a inspiré une partie du programme économique du député de Paris. Son entreprise, International SOS, tout comme le réseau des CCI qu’il préside, sont d’ailleurs des sponsors officiels des Entretiens de Royaumont.

    A Varsovie en 2014, c’est même lui qui ouvre, avec l’ambassadeur de France en Pologne, la conférence, comme « président de CCI France International ». Contacté jeudi par Libération, l’entourage d’Arnaud Vaissié fait savoir que « ce sont les chambres de commerce qui, dans chaque pays, décident de l’organisation de leurs colloques. A ce titre, CCI France International n’a pas connaissance des contrats passés avec les conférenciers ou intervenants ».

    La provenance des fonds reste donc un mystère. Sollicité, l’entourage de François Fillon refuse d’en dire plus.

    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/16/fillon-et-ses-amis-la-vie-en-colloques_1549050


Réagir