jeudi 23 mars 2023 - par Fergus

Suppression du ticket de caisse : bonne ou mauvaise idée ?

Initialement prévue le 1er janvier, cette mesure s’appliquera à compter du 1er avril, et ce n’est pas une blague. Objectif officiel : lutter « contre le gaspillage et l’usage de produits dangereux pour la santé » présents dans les 30 milliards de tickets de caisse émis chaque année dans notre pays. Une obligation pas si vertueuse qu’elle en a l’air, et potentiellement source de désagréments pour les consommateurs...

JPEG

La loi AGEC (Anti-Gaspillage et Économie Circulaire), votée le 10 février 2020, a acté plusieurs axes d’amélioration de la relation entre la production industrielle, le commerce et les consommateurs. Ce texte – dont la finalité se veut vertueuse – vise notamment :

  • À tendre vers l’interdiction de l’usage du plastique jetable ;
  • À mieux informer les consommateurs ;
  • À lutter contre le gaspillage en favorisant le réemploi des produits ;
  • À agir – il serait temps ! – contre l’obsolescence programmée.

Parmi les mesures imposées par la loi AGEC figure, à quelques exceptions près*, la fin de l’impression automatique des pièces suivantes à compter du 1er avril :

  • Les tickets de caisse produits dans les surfaces de vente et les établissements recevant du public ;
  • Les tickets émis par les automates ;
  • Les tickets de carte bancaire ;
  • Les bons d’achat ou les tickets promotionnels ou de réduction.

Il restera néanmoins possible, nous dit la loi, d’obtenir ces documents à condition de le « demander expressément » au commerçant à l’occasion d’un achat. En l’absence d’une telle demande, les tickets pourront être : soit scannés via un QR-code, soit adressés aux clients par SMS ou par e-mail, ou bien encore consultables sur leur application bancaire, à condition que cette démarche ait été entérinée par le consommateur au préalable. Cerise sur le gâteau de la confusion, tous les commerçants ne seront pas obligés d’utiliser la même procédure.

Certes, la rapporteuse de la proposition de loi, la députée LREM Patricia Mirallès (une ancienne commerçante), indiquait dans le texte déposé à l’Assemblée Nationale le 16 juillet 2019 qu’« À titre d’illustration, un hypermarché a recours annuellement à 10 600 rouleaux de papier thermique, l’équivalent en distance d’un Paris‑Montpellier. » Des chiffres qui donnent évidemment à réfléchir, surtout lorsqu’on sait qu’il existe en France près de 200 hypermarchés et environ 1700 supermarchés, sans compter les 600 000 autres points de vente de différentes natures. Pour enfoncer le clou, Patricia Mirallès ajoutait que « bien que peu de clients (...) consultent in fine » les tickets de caisse qui leur sont délivrés, ce qui est contredit par une enquête d’OpinionWay réalisée ces dernières semaines (cf. le dernier paragraphe).

Autre grief, sanitaire, soulevé par la députée de l’Hérault : l’utilisation de « bisphénol F ou S » pour la fabrication du papier thermique des tickets, et cela sans qu’« aucune étude suffisante visant à garantir leurs innocuités hormonales n’[ait] été entreprise. » Comment ne pas abonder dans le sens de cette élue si manifestement préoccupée de lutter contre les gâchis et soucieuse de la santé de ses concitoyens ? Le problème est qu’en votant ce volet de la loi AGEC, les députés ne se sont pas suffisamment penchés sur les effets pervers induits par ce texte.

À cet égard, dans un article publié en avril 2022, le site Les Échos nous apprenait que « Selon Green IT, collectif d'experts sur les questions de la sobriété numérique et du numérique responsable, un seul ticket dématérialisé réduirait de 2 centilitres la consommation d'eau par rapport au ticket traditionnel. [Mais] Dans le même temps, il rejetterait 2 grammes de CO2 en plus dans l'atmosphère. » Autrement dit, ce qui serait économisé en consommation d’eau serait perdu en « empreinte carbone » : 5 g de CO2 contre 3 g actuellement. Un constat aisément compréhensible lorsque l’on sait, comme le souligne l’ADEME, qu’un simple mail parcourt en moyenne... 15 000 km pour transiter par les Data Centers des fournisseurs d’accès de l’émetteur (le commerçant) et du récepteur (le client) !

Autre crainte avancée : l’accès par les commerçants aux données personnelles des clients qui accepteraient l’envoi dématérialisé du détail des transactions. Sur ce plan-là, la CNIL, très au fait des pratiques marketing de la grande distribution, s’est montré prudente dans un communiqué publié en ligne le 10 mars (lien) ; elle y recommande clairement « un envoi "en local" [pouvant] permettre la transmission du ticket sans collecte de données personnelles », ce qui est le cas en scannant un QR-code, mais évidemment pas en sollicitant la réception d’un SMS ou d’un e-mail qui, très vite, appelleront de nombreux autres messages à caractère publicitaire.

Une chose est sûre : toutes celles et tous ceux – et pas seulement dans les rangs des personnes âgées – qui ne sont pas familiarisés avec l’utilisation des outils numériques auront tout intérêt à continuer de demander l’impression de leur ticket de caisse, ainsi que de la facturette qui l’accompagne en cas de paiement par carte bancaire, pour la tenue de leur compte. Cela leur permettra, sans tracas inutile : d’une part, de vérifier sur-le-champ la validité de leurs achats afin de faire valoir de possibles erreurs ; d’autre part, de vérifier que d’éventuelles promotions ont bien été prises en compte lors de leur passage en caisse ; enfin, de conserver la preuve d’achat en cas de défaut d’un produit.

Ce type de contrôle est d’ailleurs plébiscité par nos concitoyens : « 89 % vérifient le détail du prix de leurs achats sur leur ticket de caisse papier en sortant du magasin », nous indiquait le 22 mars une enquête (lien) effectuée par OpinionWay pour Perifem, une association qui regroupe la majorité des acteurs de la distribution. Paradoxalement, 73 % des personnes interrogées se déclarent favorables à la suppression du ticket de caisse, et 69 % à la suppression de la facturette bancaire. Doit-on en conclure que nos concitoyens sont favorables à cette mesure pour autrui, mais pas pour eux-mêmes ? Ou bien encore que « les consommateurs sont pour mais ne veulent pas le faire ! », comme le résume le magazine professionnel LSA qui a relayé cette enquête sur le web ?

Et vous, quel est votre avis sur cette question ?

Notamment lorsque le ticket sert de bon de garantie ou de récépissé d’une opération bancaire.



150 réactions


  • Attila Attila 23 mars 2023 17:13

    Avec la hausse des prix, on a intérêt à bien contrôler son budget, du moins pour la majorité des français.

    Donc le ticket de caisse est plus indispensable que jamais.

    .


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 17:32

      Bonjour, Attila

      Je partage votre avis. D’autant plus que j’ai déjà constaté des erreurs significatives, notamment sur des produits d’entretien et des vins.


  • ZenZoe ZenZoe 23 mars 2023 17:20

    Bonjour Fergus,

    Bien sûr que c’est du gaspillage de papier, mais je m’en fiche, je continuerai à demander la facturette et le ticket de caisse. Il y a souvent des erreurs, quasiment jamais en ma faveur (promos oubliées, prix en caisse différent du prix affiché, erreur de code surtout pour les articles au poids etc.), et il est toujours plus simple et plus rapide d’aller faire une réclamation à l’accueil tout de suite.

    Pour autant, je sais bien que ce choix va nous être retiré un jour, au détriment des consommateurs.


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 17:34

      Bonjour, ZenZoe

      D’accord avec vous. 
      Le fait est qu’il y a « des erreurs, quasiment jamais en ma faveur », peut-être pas « souvent », mais suffisamment nombreuses pour être attentif.


    • ZenZoe ZenZoe 23 mars 2023 19:24

      @Fergus
      Je voulais dire aussi que je constate souvent des erreurs qui, malgré mes signalements à l’accueil, ne sont pas corrigées. Je me rappelle certains produits notamment qui sont restés avec un prix affiché erroné pendant des mois..
      D’ici à penser que les gérants ne sont pas pressés de les corriger, tablant sur le fait que les clients, croyant avoir fait une bonne affaire, ne vont pas perdre du temps pour de petites sommes et quelquefois ne s’en rendent même pas compte ...


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 20:20

      @ ZenZoe

      J’ai moi aussi déjà constaté cette persistance d’erreurs pourtant signalées. 


  • tashrin 23 mars 2023 17:23

    Bonne ou mauvaise idée pour qui ?

    Pour le consommateur, évidemment non. Insignifiant sur le plan ecologique, et particulièrement risqué d’un point de vue économique, vu qu’on se fait déjà avoir une fois sur deux si l’on ne vérifie pas

    Pour les grands distributeurs en revanche, c’est du pain béni... A croire que c’est eux qui ont inspiré le texte et que nos représentants politiques sont là pour leur faciliter le... Oh wait...


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 17:37

      Bonjour, tashrin

      « Insignifiant sur le plan ecologique, et particulièrement risqué d’un point de vue économique (...) si l’on ne vérifie pas ».
      Nous sommes d’accord.

      « A croire que c’est eux qui ont inspiré le texte »
      Pas sûr : outre la députée citée, il y avait Barbara Pompili parmi les promoteurs de la proposition de loi.


    • Com une outre 23 mars 2023 19:47

      @Fergus
      Pompili n’est pas un exemple et au contraire, sa présence implique d’y regarder de près.


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 19:56

      Bonsoir, Com une outre

      Je ne la considère pas comme « un exemple », mais on ne peut pas lui dénier un intérêt pour les questions écologiques.


  • Lynwec 23 mars 2023 17:43

    Quand on veut dissimuler les preuves, on crée des lois spécialement pour ça...

    Allez donc prouver qu’on vous a arnaqué sur la petite note après que vous soyez sorti du commerce, sans ticket...


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 17:54

      Bonjour, Lynwec

      « Allez donc prouver qu’on vous a arnaqué sur la petite note après que vous soyez sorti du commerce, sans ticket »

      Il n’y a pas de problème si vous avez opté pour le ticket numérique.


    • Gorg Gorg 26 mars 2023 18:01

      @Fergus

      « Il n’y a pas de problème si vous avez opté pour le ticket numérique »

      Ah bon… ? On ne va pas en plus se faire chier avec un ticket numérique…

      Le porte monnaie de la plupart des Français n’est pas un puits sans fond, et si on a quelque chose entre les deux oreilles il parait évident qu’il faut faire ses comptes régulièrement à moins d’être négligent ou de ne pas savoir compter... et dans ce cas à quoi bon demander le ticket de caisse… ? smiley


    • Fergus Fergus 26 mars 2023 18:30

      @ Gorg

      Je reste fidèle au ticket papier.
      Hier encore, j’ai décelé une erreur de quelques dizaines de centimes que j’ai signalée.


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 2023 17:45

    Le ticket de caisse est un acquis obtenu par les associations de consommateurs. Je suis navré de voir que les gens ne le réclament pas.

    Scandaleux aussi que l’option par défaut retenue sur les caisses automatiques soit de ne pas le délivrer. Il faudrait l’inverse.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 mars 2023 17:52

      @Francis, agnotologue
       
       Pas plus tard qu’hier aux Halles, le même lot de carottes m’a été facturé deux fois.
       La serveuse s’est trompée de prix et a appelé son patron. Ils ont regardé l’appareil, ont discuté, et elle a retapé quelque chose. J’ai pensé qu’elle avait annulé le premier prix et ajouté le second, le bon. C’est seulement arrivé chez moi que j’ai constaté la double facturation pour mes 502 g de carottes.
       La double facturation n’était pas intentionnelle, mais le défaut de correction l’était manifestement.
       Je ne dirai rien, mais sans ticket je ne m’en serais pas aperçu, vu que j’avais d’autres articles.


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 19:59

      Bonsoir, Francis, agnotologue

      Chacun peut être exposé à ce genre de mésaventure. C’est pourquoi il faut rester vigilant, et le ticket de caisse reste le meilleur moyen de s’en apercevoir et d’y faire face.


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2023 18:35

    Ben nous y’ a vingt ans on a lutté contre la suppression du ticket de métro chez nos gonzesses.


  • rogal 23 mars 2023 18:39

    Votre « filet de poulet XXL » : aux bonnes hormones ?


  • Naëlle Markham Naëlle Markham 23 mars 2023 19:41

    Après réflexion, c’est une fausse bonne idée : a) aucun recours en cas d’erreur sans le ticket b) aucune possibilité d’échange de produits si problème c) plus de comparaison d’un période à une autre, lavage de cerveaux quant à l’inflation cachée car ces prix ne figurent déjà pratiquement plus sur les emballages des produits eux-mêmes (j’imagine que c’était la première étape) d) les humains ont dans certains domaines une mémoire de poisson rouge, le ticket est là pour aider ; e) ticket numérique ? non merci sans façon, quelle est cette manie de vouloir tout ficher ? Et la sécurité des données ? Conclusion : niet sec et sonnant pour la suppression des tickets. Par comparaison, en Italie, vous avez intérêt à avoir sur vous le « scontrino fiscale » de toutes vos courses (preuve d’achat avec IDE vendeur) si vous ne voulez pas vous manger une amende salée. D’où la question qui fâche : à qui profite le crime ? Pourquoi soudainement cet intérêt à vouloir faire disparaître les indices ? Quelqu’un a des idées à ce sujet ?


    • Fergus Fergus 23 mars 2023 20:17

      Bonsoir, Naëlle Markham

      Sur les points a et b, pas de problème si vous avez opté pour l’envoi par SMS ou e-mail, ou bien encore scanné un QR code de votre ticket.

      « Pourquoi soudainement cet intérêt à vouloir faire disparaître les indices ? »
      Ce n’est pas « soudain », cette mesure était envisagée depuis au moins 5 ans, et cela pour des considérations écologiques.


    • tashrin 27 mars 2023 12:28

      @Fergus
      Bullshit le motif ecolo
      L’impact écologique des messageries est enorme, et le faible gain resultant de l’absence d’impression sera instantanement effacé par la consommation des serveurs, exactement comme la voiture electrique est une imposture ecologique
      Et il est hors de question que je fournisse tout seul aux boutiquiers les moyens de dresser un profil de consommation en lien avec mes données personnelles


    • Fergus Fergus 27 mars 2023 12:46

      Bonjour, tashrin

      D’accord avec vous sur « l’impact écologique », pour le moins ténu, voire inexistant.

      « hors de question que je fournisse tout seul aux boutiquiers les moyens de dresser un profil de consommation en lien avec mes données personnelles »
      C’est à juste titre l’un des arguments opposés à cette mesure de suppression.

      Cela dit, les données personnelles sont déjà connues si l’on est détenteur d’une carte de tel ou tel magasin.


    • tashrin 27 mars 2023 12:56

      Ce qui est bien avec vous c’est qu’il suffit d’être le dernier à parler pour que vous soyez d’accord


    • Fergus Fergus 27 mars 2023 13:11

      @ tashrin

      N’importe quoi ! Si j’ai rappelé la motivation écologique avancée pour faire passer cette mesure, je n’y ai jamais cru. Je l’ai mentionné dans l’article et dans divers commentaires.


    • tashrin 27 mars 2023 13:43

      @Fergus
      oui oui d’accord


    • tashrin 27 mars 2023 13:59

      @Fergus
      En fait quand vous ecrivez un truc, il faut savoir qu’en fait vous pensez le contraire
      Quand vous faites quelquechose, en realité, vous souhaitiez faire l’inverse
      Etc etc...
      Au moins les macronistes assument leurs convictions. Vous vous allez toujours dans le sens du vent, de ce qui intellectuellement vous convient à un instant T en vous permettant de composer avec la dissonnance cognitive qui necessairement resulte de vos errements intellectuels
      Et à chaque commentaire, vous démontrez que finalement, la democratie c’est ptetre plus le probleme que la solution. C’est pitoyable, vraiment


  • Com une outre 23 mars 2023 19:54

    « Le problème est qu’en votant ce volet de la loi AGEC, les députés ne se sont pas suffisamment penchés sur les effets pervers induits par ce texte.  »

    L’inverse aurait été une première. Pour peu que le texte soit discuté après la poularde truffée à la crème du menu du jour, bien arrosée d’un bon Bourgogne puis d’un petit pousse café mérité par le système digestif, si le député se penche, c’est pour vomir, ou qu’il s’endort, ou pire peut-être...


  • Bendidon ... bienvenue au big CIRCUS Bendidon ... voila l’Ankou ! 23 mars 2023 20:40

    SOS MAYDAY MAYDAY SOS

    November Charlie

    AGORAVOX coule

    Seul les nartiques de Fergousse attirent encore 2 ou 3 clampins pas très fufutes

    Les autres nartics ya person au telefon

    et en Modé QUE DALLE ????

    envoyez moi une bouée je sais pas nager

     smiley


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 24 mars 2023 09:05

    Le ticket est un « divertissement » de problème de consommation.

    Le vrai problème de la consommation, est l’entrée dans un système communiste de consommation ou l’état intervient pour des lobbys ou castes. La perte grave de la liberté des prix.

    La promo interdite à plus de -34% devenue la norme, vous imaginez que l’enseigne se retrouve interdite de répercuter son savoir faire de négociation ?

    Si elle fait 35% elle est condamnable !

    La c’est un vrai problème c’’est que nous sommes entrés dans un système communiste et le pouvoir d’achat est menacé par les élites politiques, et l’influence des lobbys et des castes.

    La pire de toute étant celle ecolo-marxiste. Qui a rendu une énergie bon marché chère et fait décliner toutes les productions Françaises.

    Un drame bien plus grave dans l’indifférence de ceux qui ne regardent que le ticket sans comprendre comment on a sorti les chiffres qui sont dessus.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 mars 2023 09:14

      @Spartacus Lequidam
       
       ’’Le vrai problème de la consommation, est l’entrée dans un système communiste de consommation ou l’état intervient pour des lobbys ou castes. La perte grave de la liberté des prix.’’
      >
       Le vrai problème de la consommation, est l’entrée dans un système dévoyé de consommation ou l’état intervient pour des lobbys ou castes. La perte grave de la liberté des prix.

      Nuance.


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 09:22

      Bonjour, Spartacus Lequidam

      Un « système communiste » insidieusement mis en oeuvre dans une société caractérisée par les dérives néolibérales ? Vous allez avoir du mal à convaincre.


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 09:23

      Bonjour, Francis, agnotologue

      D’accord avec vous sur le dévoiement.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 mars 2023 09:37

      un système dévoyé de consommation ou l’état intervient pour des lobbys ou castes. La perte grave de la liberté des prix, c’est précisément ça le fascisme.
       
      La définition du corporatisme selon Naomi Klein : la grande entreprise et le gouvernement tout puissant combinant leurs formidables puissances respectives pour mieux contrôler les citoyens.
       
      Étrangement, cette définition rejoint celle que Mussolini donnait du fascisme : « Le Fascisme devrait plutôt être appelé Corporatisme, puisqu’il s’agit en fait de l’intégration des pouvoirs de l’État et des pouvoirs du marché. »
       
      Le fascisme est l’évolution naturelle et rédhibitoire du capitalisme.


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 24 mars 2023 12:21

      @Fergus
      Quand les prix ne sont plus libres. Ce n’est plus une économie de marché mais une économie collectiviste. POINT.

      C’est la base. (sauf pour les gauchistes ou quand tu tombes toi-même de vélo, c’est la faute des autres).

      Aucun parti et personne ne se réclame d’idéologie « néolibérale », mot inventé par les bolchéviques des 4 piliers pour diaboliser tout ce qui est libertés.

      Dans le pays le plus taxé au monde, le plus administré, ou les 4 piliers sont les plus gauchistes du monde, désolé mais on ne peut parler d’économie libérale. Et encore moins d’économie « neolibérale »...


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 12:47

      @ Spartacus Lequidam

      « une économie collectiviste », vraiment ?
      Dans un pays qui, certes, encadre quelque peu les prix, mais ne cesse de faire des cadeaux fiscaux au patronat sans jamais exiger de contreparties ? 


    • pipiou2 24 mars 2023 12:56

      @Spartacus Lequidam
      L’est un peu perdu le Spartacus.

      Dans « collectiviste » il y a « collectif » donc rien à voir avec du collectivisme ici.
      Il y a différents grades d’économie de marché, faut être un peu moins primaire , hein.


  • gruni gruni 24 mars 2023 10:50

    Bonjour Fergus

    Puisque l’enseigne fait une économie avec ce système, pourquoi ne pas imaginer une petite réduction sur la facture lorsque le client accepte de ne pas recevoir ce fameux ticket de caisse et de payer en aveugle ? Quelques sous de bonus qui seraient crédités au bénéficiaire sur sa carte de fidélité du magasin.

    Mais j’ai peut-être trop d’imagination smiley


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 10:55

      Bonjour, gruni

      Bonne idée. Pourquoi Michel-Edouard Leclerc, l’autoproclamé chevalier blanc des consommateurs n’y a-t-il pas pensé ? smiley


    • Adèle Coupechoux 24 mars 2023 13:18

      @gruni

      L’enseigne fait aussi des économies de personnels. Nous faisons désormais fonction de caissiers. Sans avoir de salaire en contrepartie...


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 13:42

      Bonjour, Adèle Coupechoux

      Nul n’est obligé de passer par les automates. Personnellement, je continue de passer par des caisses tenues par des employé(e)s, précisément pour sauvegarder des emplois.


    • Adèle Coupechoux 24 mars 2023 14:05

      @Fergus

      Certains Monoprix ou Franprix à Paris n’ont plus que des automates. 


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 14:25

      @ Adèle Coupechoux

      Oui, je l’ai constaté moi-même. Comme dans les enseignes Sainsbury à Londres.


    • OJBA 24 mars 2023 16:57

      @Adèle Coupechoux Pour les banques aussi......


    • troletbuse troletbuse 24 mars 2023 18:33

      @grounichio,
      Mais j’ai peut-être trop d’imagination 


      Une idée pareille ne peut sortir que d’une cervelle fêlée.
      Allez, à la niche Grounichion  smiley


    • joletaxi 24 mars 2023 13:30

      @Fergus
      incompréhension habituelle du monde des entreprises

      les émoluments du c/o sont approuvées par l’assemblée des actionnaires
      et, bien que dans ce domaine comme tant d’autres, le prix n’est nullement une assurance de qualité, ceux-ci préfèrent payer très cher un c/o qui, on se demande bien pourquoi, a une côte élevée
      mais cela se produit partout, dans le foot, dans la mode, dans le spectacle etc

      j’ai connu des conseils de direction où les émoluments des directeurs étaient plus raisonnables, mais également la valeur de la société était loin de ce qu’elle est devenue depuis
      les gens se sont enrichis, les sociétés aussi, et leur marché est mondial, ceci explique cela


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 13:48

      Bonjour, joletaxi

      Que les milieux d’affaires, du sport ou du show-business marchent sur la tête en ce qui concerne la rémunération de leurs « stars » n’est pas une surprise. On peut même admettre que, eu égard à la plus-value de leurs prestations, ils aient des revenus très largement supérieurs à ceux de leurs semblables.

      C’est moins cela qui est en cause dans notre échange avec Le Panda que la concomitance de ce qu’il faut bien nommer des « gavages » avec des périodes de grave crise économique pour nombre de leurs compatriotes !


    • joletaxi 24 mars 2023 14:24

      @Fergus

      gavages ?

      pour certaines sociétés, sans aucun doute
       pour d’autres ,le nombre de faillites est là pour prendrze conscience que cen’est pas un eldorado

      mais je crois que vous voulez sauver le climat non ?
      cela a un prix... énorme, pourquoi voulez-vous que des sociétés opportunistes ne profitent pas de l’imbécilité de la masse, ils paient d’ailleurs très cher des gens pour profiter des opportunités nouvelles
      Total est toujours en Russie non, et ils font d’énormes profits, si vous n’y voyez rien à redire, passons à la critique du dernier match de rugby

      Force m’est de me poser certaines questions
      tous ces dirigeants,agissent sur un modèle qui semble dicté par une stratégie définie au sein d’officines présentes dans tout le monde occidenta
      La Chine, l’Inde, la Russie, pour ne citer qu’eux se fichent pas mal de nos peurs millénaristes,
      et toutes ces politiques sont menées au détriment des populations, regardez ce qui se passe en Hollande

      Qui finance tous ces agitateurs professionnels, qui a intérêt, la question est posée, qui paie les déplacements des gentils écolos qui installent la zad de Notre Dame de Ste Solline ?/


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 19:02

      @ joletaxi

      « pour certaines sociétés, sans aucun doute
       pour d’autres ,le nombre de faillites est là pour prendrze conscience que cen’est pas un eldorado
       »
      Le Panda parlait des sociétés du CAC40, pas des multitudes de PME et de TPE dont certaines sont dirigées par des patrons qui gagnent parfois moins que leurs meilleurs techniciens.

      « je crois que vous voulez sauver le climat non ? »
      Je ne suis pas un militant de cette cause, même si j’en soutiens les défenseurs.

      « qui paie les déplacements des gentils écolos »
      Oui, qui ? Ouvrez-nous les yeux.


  • troletbuse troletbuse 24 mars 2023 11:53

    On use plus de PQ que de papier pour les tickets de caisse.

    Je suis donc pour la suppression du PQ.et metre les tickets de caisse dans les chiottes pour se torcher.

    On va pas se laisser emmerder quand même ! smiley


  • pipiou2 24 mars 2023 12:58

    Assez d’accord avec Fergus.

    C’est vrai que je jette souvent le ticket de caisse sans le regarder, mais en matière de gaspillage il y a certainement des choses beaucoup plus sérieuses à réaliser


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 13:06

      Bonjour, pipiou2

      « en matière de gaspillage il y a certainement des choses beaucoup plus sérieuses à réaliser »
      Exact. C’est pourquoi il sera intéressant de voir de quelle manière les pouvoirs publics entendent : d’une part, s’attaquer, comme prévu dans la loi Agec, au scandale de l’« obsolescence programmée » ; d’autre part, favoriser le réemploi des produits.
      Allez savoir pourquoi, j’ai des doutes sur la solidité de cet engagement, venant d’un gouvernement qui, avec une belle constance, privilégie la communication à l’action.


    • joletaxi 24 mars 2023 13:21

      @Fergus

      l’obsolescence programmée ?
       démonstration parfaite de la justesse du principe:un message répété avec suffisamment d’obstination devient une vérité

      mais il y en a d’autres tout aussi évidentes

      le président est très intelligent
      ah bon
      un type qui a failli créé un véritable coup d’état pour une taxe carbone de quelques centimes(quand on voit le prix à la pompe aujourd’hui, avec encore plus de taxes)
      et maintenant ,face à un mouvement qui dépasse maintenant un refus d’une loi, une complète déconnexion avec le terrain
      et il serait très intelligent ?
      Un ministre Kerry, envoyé climat de bidochon a déclaré qu’ils sont des extra terrestres, je crois qu’il y a du vrai

      ce WE, grande fête anti bassines ,pourtant, le génie que le monde nous envie a bien dit qu’il allait prendre le dossier de l’eau dans ses augustes mains
      je m’attends à de fortes pluies ces prochains jours


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 13:53

      @ joletaxi

      C’est moins l’« intelligence » de Macron qui est en cause que son criant manque de psychologie des masses et le déni dans lequel son ego hypertrophié le confine.

      Vous mettez en doute l’« obsolescence programmée », pourtant dénoncée par de nombreux experts de l’industrie ? Vous avez peut-être raison. Mais alors pourquoi les députés en valideraient-ils la réalité dans le texte de la loi Agec ?


    • joletaxi 24 mars 2023 14:10

      @Fergus
      vous croyez que quelqu’un qui est borné, bouché à l’émeri face à la situation fait preuve d’intelligence ?
      car où est donc le fait saillant d’intelligence de Mr.Macron ?
      il a découvert quelque chose ?
      il a élaboré une technique, un produit à succès ?
      il a fait montre d’une habileté particulière dans ses actions ?
      en Belgique on appelle cela un zievereer
      tiens je l’écoute distraitement depuis Bruxelles

      il va s’occuper de l’eau... pour faire face à la sécheresse de cet été... il est vraiment très intelligent, j’ai l’impression que le prix du m/3 va exploser

      le seul juge en matière commerciale est le consommateur
      et tout produit(surtout dans la situation actuelle de multiplication de l’info) qui ferait l’objet d’une critique fondée ou pas, se verrait massacré immédiatement, pas besoin d’une loi pour cela, pas besoin d’imposer aux fabricants des réserves de pièces etc

      le vrai problème, ce n’est pas que les gens soient incités( par la secte habituelle) à réparer leur aspirateur,en faisant une économie dérisoire le plus souvent, c’est que les gens n’ont plus les moyens, à partir du 15, ils sont raides

      à propos, où en est l’autorisation d’exploiter le gaz de houille en Moselle ?

      allons allons, je mégare, je ne comprends pas les super intelligents, qui eux sauvent le monde


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 14:31

      @ joletaxi

      Le problème de Macron est, à mon avis, lié à son ego démesuré. Il en résulte un goût immodéré pour l’affrontement, allié à la certitude qu’il a de pouvoir surmonter toutes les épreuves qui se présentent.


    • joletaxi 24 mars 2023 15:05

      @Fergus
      moi si tous les médias répètent à l’unisson que je suis super intelligent, je finirai par le croire
      or il s’agit d’une publicité mensongère( payée par qui ?) et ce produit n’est pas ce qui est affiché dans la pub, j’ai en mémoire les articles dithyrambiques de Paris Match, sur ce couple extraordinaire qui fait du vélo( il était déjà académicien sans le savoir)au Touquet, et ce jeune prodige au parcourt sans égal(Steve Job Bezos, et tous ces ringards , devraient se poser des questions)

      Le fait est que nous avons un vrai problème de représentation démocratique en Occident, et que l’histoire repassant les mêmes plats, on risque de répéter le schéma habituel, qu’il soit moustachu ou pas

      Tiens, votre maison risque de ne plus pouvoir se vendre si elle n’a pas la bonne vignette(c’est déjà le cas en UK, comme quoi, ils ont les mêmes imbéciles)
      voilà une idée qu’elle est bonne


  • Adèle Coupechoux 24 mars 2023 13:24

    Pourquoi devrais je transmettre à un commerçant mes données personnelles pour recevoir un ticket de caisse sur mon portable et pour pouvoir sortir du supermarché ? Flippant de faire ses courses désormais, une vraie prise de tête..avec les petits Kapo qui remplacent les caissiers.

    Pendant la crise Covid, les restaurateurs ont collaboré avec le gouvernement pour avoir les numéros de téléphone puis les passe vaccinaux de leurs clients..

    Marre de ces intrusions dans nos vies privées. Marre de ces entraves permanentes.


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 13:58

      @ Adèle Coupechoux

      « Flippant de faire ses courses désormais, une vraie prise de tête..avec les petits Kapo qui remplacent les caissiers »

      Vous noircissez un peu le tableau, non ?
      Il est vrai que les passages en caisse dans les petites villes de province  où l’on ne voit quasiment jamais de vigile n’ont que peu de rapports avec ceux des hypermarchés de Paris ou des grandes métropoles régionales, je le reconnais volontiers.


    • Adèle Coupechoux 24 mars 2023 14:09

      @Fergus

      Je ne noircis pas vraiment le tableau, c’est d’ailleurs à comparer avec les robocops qui sont lâchés sur les manifestants et autres citoyens à Paris. Dans les petites villes, c’est plutôt pépère..
      De plus en plus de consommateurs se révoltent d’être traités comme des chiens par des vigiles qui leur aboient dessus ou claquent des doigts pour les interpeller et les faire se dépêcher de régler leurs achats. 


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 14:34

      @ Adèle Coupechoux

      Là encore, j’ai déjà vu ces types de comportements en région parisienne (et à Marseille). Mais pas dans les petites villes, ni même à Rennes.


  • etonne 24 mars 2023 14:27

    on entre dans une nouvelle ère économique, celle du transfert des charges sur le client ou l’utilisateur :

    le ticket de caisse on l’imprimera chez soi

    en médecine ambulatoire le suivi médical immédiat assuré par la famille(non compétente) et qui souvent doit prendre un congé pour s’occuper du malade

    Les caisses automatiques : à chaque usage le client participe à la diminution de l’emploi

    le champion ikea qui vend moins cher les meubles à monter soi même (gains sur le montage en usine par des ouvriers spécialisés)

    etc...


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 14:36

      Bonjour, etonne

      Une vision hélas ! assez juste de la société contemporaine.


    • Adèle Coupechoux 24 mars 2023 14:37

      @etonne

      Idem pour les déchets que le client trie désormais et paie au poids, l’amiante dont le consommateur doit se débarrasser en payant..Le service public n’étant plus assuré même avec les impôts que nous versons.


  • anaphore anaphore 24 mars 2023 16:27

    Plus loin que la dématérialisation des tickets : la dématérialisation de la monnaie.

    Nous habituer à la monnaie numérique .... *


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 16:46

      Bonjour, anaphore

      On en est encore qu’aux prémices, mais on y va tout droit.


    • troletbuse troletbuse 24 mars 2023 23:16

      @Fergus
      , mais on y va tout droit.


      Mais c’est complotiste ce que vous dites.
      Combien de chapeaux avalés à votre actif, Fergus ?  smiley


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 09:01

      Bonjour, troletbuse

      Rien de « complotiste » : tout, dans la société contemporaine, évolue  plus ou moins rapidement selon les domaines d’activité  vers la numérisation et l’automatisation. La monnaie fiduciaire ne devrait pas y échapper.


    • Lynwec 25 mars 2023 09:07

      @Fergus

      Avez-vous au moins compris la fonction d’un interrupteur ?
      Une fois votre capacité d’acheter-échanger-vendre passée sous contrôle numérique, contrairement à votre liasse de billets qu’il faut vous prendre physiquement, au besoin, quand votre comportement ou vos opinions ne conviendront plus, un simple geste On—>Off permettra de vous mettre immédiatement au rang des SDF ...

      Va falloir marcher droit, hein (enfin, comme c’est bien le but de l’opération et certainement pas votre « bonheur », c’est tout bon...)


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 09:53

      Bonjour, Lynwec

      Gardez votre mépris pour vous !
      Ai-je dit qu’il n’y avait pas de risque ? Non, certainement pas. Et pour cause : toute démarche de dématérialisation est porteuse de risques de manipulation et de détournements.
      Cela ne change rien au fait que c’est ce qui se passera dans l’avenir.
      Ajoutez à cela que même l’argent fiduciaire n’est pas à l’abri, par exemple de fortes inflations alimentées par des créations de monnaie immodérées.


    • Aristide Aristide 26 mars 2023 14:53

      @Fergus

      Pour compléter votre réponse, je ne suis pas sûr que la monnaie fiduciaire soit un vrai rempart, au contraire même plus facile !!! L’hyperinflation des années 20 en Allemagne et ailleurs depuis est un risque autrement plus important ...

      La monnaie n’a de valeur que par la confiance que l’on a en elle ... qu’elle soit fiduciaire ou scripturale ...


    • Fergus Fergus 26 mars 2023 15:09

      Bonjour, Aristide

      D’accord avec vous.


  • OJBA 24 mars 2023 16:43

    Juste un moyen simple rapide et fiable pour prouver au surveillant que tu as bien payé tous tes articles. Et puis, pour tout achat, il doit y avoir une facture. Le ticket de caisse en est l’expression simplifiée.


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 16:50

      Bonjour, OJBA

      Oui, mais la question est : sur un support papier ou un support numérique ?
      Un peu à l’image de ce qui existe pour les billets de train ou de match ou de concert, etc. Pour l’heure, les deux coexistent, mais pour combien de temps ?


    • OJBA 25 mars 2023 09:49

      @Fergus Bonjour Fergus. Au départ, j’y étais favorable, économie de papier, mais en fait, l’économie, elle n’est pas pour le client, les prix n’ont pas baissé parce que le magasin achetait moins de rouleaux de papier. Cela me donne l’impression aigre-douce que la GSC cherche à faire un max d’économies pour gonfler ses marges. Ils pourraient pas l’écrire au dos de la boite de camembert ? Le numérique n’est pas fiable à 100%.

      A qui n’est-il pas arrivé de faire « page précédente » sur un ordinateur et de se retrouver avec un message d’insulte (!). Alors, il suffit d’une broutille pour que, lors d’un contrôle, oups, plus rien. Retour à la caisse centrale, vérification avec la carte de fidélité, tout bon, mais que de temps perdu et de regards suspicieux. Alors, papier évidemment.


    • chat maigre chat maigre 25 mars 2023 10:01

      @OJBA

      bonjour

      moi, je refuse tout carte de fidélité par principe
      on ne m’achète pas en me faisant miroiter un gain de quelques euros 
      maintenant quand on passe en caisse, on nous donne le choix d’imprimer le ticket ou pas smiley
      après des années ou l’on m’a forcé à prendre un ticket que je devais jeter dans la poubelle la plus proche, maintenant c’est « ou pas » smiley


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 11:19

      Bonjour, OJBA

      « Cela me donne l’impression aigre-douce que la GSC cherche à faire un max d’économies pour gonfler ses marges »
      Ce qui n’aurait rien de surprenant. Mais le fait est qu’il semble y avoir eu également une pression écologique (pour un gain d’ailleurs non avéré sur ce plan).

      « A qui n’est-il pas arrivé de faire « page précédente » sur un ordinateur et de se retrouver avec un message d’insulte (!) »
       ??? Cela ne m’est jamais arrivé.

      « Alors, papier évidemment »
      Comme probablement la majorité des clients. A noter que les organisations de consommateurs (UFC, CLCV et autres) se sont prononcées pour le maintien obligatoire de la délivrance du ticket papier, au moins pour les montants d’achat supérieurs à 25 euros, une proposition curieuse car cela ne permet pas de détecter des petites erreurs. Cette demande n’a pas été actée par les pouvoirs publics.


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 11:23

      @ chat maigre

      « moi, je refuse tout carte de fidélité par principe
      on ne m’achète pas en me faisant miroiter un gain de quelques euros
       »
      Personnellement, j’ai des cartes de fidélité du Leclerc et du Carrefour Market de ma ville.
      Et force est de reconnaître que c’est parfois intéressant, notamment chez Carrefour qui m’envoie de temps à autre une remise de 8 euros pour 40 euros d’achats.


  • William William 24 mars 2023 18:17

    C’est déjà le cas dans la plupart des hypers, on nous demande si on veut ou non le ticket de caisse papier, et il y a envoi automatique du e-ticket au compte correspondant à la carte du magasin (il faut être client régulier de la chaine). 

    Si on le reçoit dans la seconde, on peut le vérifier sur écran comme on le ferait sur papier, mais ce n’est pas toujours le cas.

    L’un des problèmes est l’embrouille sur certaines promos, genre le deuxième produit à prix réduit (qui n’apparait pas toujours sur la ’’scanette’’ pour ceux qui l’utilisent), la vérification du ticket devient un véritable audit !


  • vercingetorix 24 mars 2023 18:35

    Super et pendant ce temps il y a des files de camions qui traversent la France, des milliers de cargos mazoutés qui sillonnent les mers et des milliers de postérieurs posés dans des avions partis se faire bronzer la raie à l’autre bout du monde.


    • Fergus Fergus 24 mars 2023 18:53

      Bonsoir, vercingetorix

      Oui, et...
      Faut-il pour autant se désintéresser du quotidien des gens ?


    • Eric F Eric F 25 mars 2023 10:40

      @Fergus
      je crois que Vercingétorix évoquait des sources de pollutions bien plus graves, allant dans le sens de votre remarque que la mesure d’interdiction des tickets de caisse est une goutte d’eau dans l’océan des pollutions à réduire.


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 11:25

      Bonjour, Eric F

      J’avais bien compris.


    • vercingetorix 26 mars 2023 08:44

      @Fergus
      Bien sûr qu’il faut s’occuper de cela aussi mais l’énergie, le temps que l’on perd et l’exposition médiatique de ce genre de problèmes périphériques c’est autant de moins pour arriver à régler des sources de dégradation environnementale bien plus importante.
      Je suis d’accord avec vous mais ne nous donnons pas bonne conscience en réglant les problèmes qui nous demandent le moins d’efforts possibles.


    • Fergus Fergus 26 mars 2023 09:39

      Bonjour, vercingetorix

      J’évoque ce sujet, effectivement d’une faible importance relativement aux grands défis environnementaux, parce j’ai constaté dans mon voisinage et aux caisses des supermarchés que cela perturbe un certain nombre de personnes, plus préoccupées  c’est humain  de leur vie au quotidien que des enjeux planétaires.

      Cela dit, j’ai appris hier qu’une réunion qui se tiendra demain pourrait déboucher sur un nouveau report de cette mesure. smiley


  • troletbuse troletbuse 24 mars 2023 20:00

    Et pendant que les politicards nous amusent, la dictature s’intensifie :

    https://www.laquadrature.net/2023/03/23/la-france-premier-pays-deurope-a-legaliser-la-surveillance-biometrique/


  • troletbuse troletbuse 24 mars 2023 21:26

    Pour la milice du Poudré, c’est la suppression du ticket de casse.

    Fergus comme Rosemar d’ailleurs nous emmène sur un sujet mineur mais les sujets majeurs comme l’établissement du totalitarisme mondial, il feint de ne pas la voir ?


  • yvesduc 25 mars 2023 08:15

    Merci pour votre article. Globalement, mes tickets de caisse remplissent un dixième de sac poubelle, une fois par an. On est loin d’un geste massif en direction du zéro déchet. (Objectif fort louable par ailleurs !) Ces tickets me sont utiles pour pointer mes relevés bancaires et affecter mes dépenses aux différents postes. Par exemple, du dentifrice ou une bouteille de vin achetés au supermarché iront sur un poste différent des dépenses alimentaires. Le ticket facilite aussi le suivi des prix…


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 09:04

      Bonjour, yvesduc

      Je partage votre avis. Et cela d’autant plus facilement que le gain écologique n’est pas avéré.


    • Eric F Eric F 25 mars 2023 10:36

      @yvesduc
      En terme écologique, ça ressemble à l’interdiction des minuscules ’’touillettes’’ en plastique, alors que nos poubelles jaunes de tri sélectif débordent de barquettes, pots, blisters etc. en quantité -dont très peu sont effectivement recyclés-.

      Mais tout comme pour la déclaration de revenus et nombreux formulaires et factures, on finira par s’habituer à la dématérialisation des tickets de caisse (il y aura même des ’’applications’’ permettant de les ventiler dans un suivi automatique des dépenses...). Souvenons-nous aussi des réticences à utiliser les cartes de paiement lorsqu’elles sont apparues, c’est désormais généralisé.

      On peut s’inquiéter de la divulgation de données, ainsi on peut découvrir avec surprise que les photos de son smarpthone sont archivées sur le ’’cloud’’ sans l’avoir demandé explicitement, mais on coche certaines options absconses. 

      A propos de la valeur commerciale des ’’données personnelles’’ et de la pub ciblée, il apparait toutefois que c’était très surfait, les ’’réseaux’’ qui en vivent ne sont plus aussi rentables et licencient en masse.


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 15:48

      @ la mandale ou rien

      Pour le ticket qui s’efface, on peut contrer ce phénomène en le photographiant pour le stocker dans un fichier de sa bibliothèque. Mais cela n’a d’intérêt que si l’on a des doutes sur la qualité d’un produit que l’on pense pouvoir être amené à changer ou à se faire rembourser.

      Personnellement, c’est ce que je fais, non pour les tickets de courses, mais pour les garanties des appareils hifi et électroménagers.


    • Fergus Fergus 25 mars 2023 22:44

      @ la mandale ou rien

      Je me suis déjà servi d’une photo chez Darty pour un appareil dont la garantie s’était effacée en quelques mois. Il y a eu d’autant moins de problème qu’ils avaient la trace de mon achat sur leur base de données.


    • Fergus Fergus 26 mars 2023 09:27

      @ la mandale ou rien

      « imaginons une enseigne malhonete , qui te dirais pas de ticket , pas de remboursement »
      Cela n’arrive quasiment plus jamais, les marques craignant comme la peste les mauvaises publicités sur le web. Il suffit de hausser le ton et d’en menacer les récalcitrants pour qu’ils cèdent. D’autant plus qu’ils ont la trace de l’achat.

      Précisément, cette trace d’achat existant sur leur base de données, nul besoin en cas de refus de la marque d’engager une procédure coûteuse : il suffit de la menacer de saisir le médiateur de la république (c’est gratuit !) pour que les difficultés soient balayées.

      « le gain ecoogique est pas evident entre un ticket locale , et un mail qui fait paris-tokio »
      C’est ce que j’ai indiqué dans l’article.


Réagir