mercredi 12 février - par Le Cri des Peuples

Toujours plus bas dans l’abjection : Israël se cache derrière des avions civils pour frapper la Syrie

JPEG

Par Finian Cunningham

Source : Sputnik, le 8 février 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Non seulement Israël bombarde la Syrie voisine dans des actes d’agression manifestes, qui constituent le crime suprême selon le tribunal de Nuremberg, mais l’armée de l’air israélienne aggrave sa criminalité en utilisant des avions de ligne civils pour couvrir ses attaques.

Telle est du moins l’évaluation du ministère russe de la Défense, qui déclare que le 6 février à l’aube, les données de vol indiquent qu’un raid aérien de quatre avions de combat israéliens F-16 près de Damas a délibérément mis en danger un avion de ligne civil avec 172 passagers à bord.

Le porte-parole du ministère de la défense russe, le major-général Igor Konashenkov, a déclaré que les avions israéliens s’étaient cachés derrière le signal radar d’un Airbus A-320 à l’approche de l’aéroport international de Damas afin de lancer des frappes aériennes sur des cibles proches de la capitale syrienne.

Ce n’est que grâce à l’habileté des opérateurs de la défense aérienne syrienne que l’avion de ligne a été correctement identifié et escorté hors de la ligne de tir. L’avion a été dérouté sur la base aérienne russe de Hmeimim, plus au nord, pour pouvoir réaliser un atterrissage en toute sécurité .

Israël a une politique cynique consistant à ne pas confirmer ni infirmer que ses forces mènent des opérations offensives. Sa version de l’histoire reste donc officiellement ambiguë. Cependant, les commandants israéliens ont admis avoir effectué des centaines de frappes aériennes sur le territoire syrien au cours des deux dernières années.

Le porte-parole de l’armée russe, Konashenkov, a déclaré que ce qui s’est passé cette semaine était un stratagème « typique » utilisé lors des raids aériens israéliens. Il a déclaré que l’armée de l’air israélienne mettait sciemment des civils en danger en les utilisant comme « boucliers » pour leurs opérations offensives.

Les implications sont épouvantables. Non seulement Israël viole le droit international et la souveraineté syrienne en menant des actes d’agression avec ses frappes aériennes, mais l’État juif utilise également de facto des avions civils comme otages dans les airs. Il semble que le calcul cynique des Israéliens consiste à parier sur le fait que les systèmes de défense aérienne syriens s’abstiendront de prendre des mesures défensives afin d’éviter des pertes civiles. Les Israéliens peuvent ainsi lancer librement leurs frappes aériennes illégales tout en utilisant des boucliers humains dans les airs.

Ce n’est en aucun cas la première fois que les Israéliens utilisent un stratagème aussi ignoble. La Russie affirme que récemment, d’autres avions de ligne civils ont été exploités de la même manière par des avions de combat israéliens pour permettre des frappes sur la Syrie.

En outre, en septembre 2018, Moscou a accusé Israël d’avoir délibérément mis en danger un avion de reconnaissance russe, ce qui a entraîné la mort de ses 15 membres d’équipage. À cette occasion, des F-16 israéliens avaient sciemment volé derrière le signal radar d’un avion IL-20 alors qu’il approchait de la base aérienne de Hmeimim, puis a tiré des missiles sur le territoire syrien. Les défenses aériennes syriennes ont confondu l’IL-20 avec une cible ennemie et abattu l’avion de reconnaissance, avec des résultats tragiques.

Israël a nié à cette occasion avoir utilisé l’avion espion russe comme leurre. Les Israéliens ont cherché à blâmer les Syriens pour leurs prétendue incompétence dans leurs opérations de défense. Moscou, cependant, n’a accepté aucune des excuses israéliennes et a condamné Tel-Aviv pour avoir sacrifié des vies russes. La Russie a ensuite réagi en modernisant les défenses aériennes syriennes alliées avec le système S-300.

Peut-être que cette mise à niveau du S-300 a été un facteur expliquant pourquoi l’avion de ligne civil a pu être épargné par les tirs de la défense aérienne syrienne.

Quoi qu’il en soit, ce qui doit être dénoncé, c’est le comportement absolument honteux d’Israël. En premier lieu, il n’a pas le droit de lancer des frappes aériennes sur la Syrie. D’innombrables attaques de ce type se sont produites durant ces dernières années. Les allégations israéliennes concernant le fait de frapper des « cibles iraniennes » en Syrie sont nulles et non avenues et indéfendables en vertu du droit international. Les frappes israéliennes sont des actes d’agression purs et simples.

Comme si cela ne suffisait pas, nous voyons maintenant Israël systématiquement utiliser des avions de ligne civils de manière lâche et vile en guise de protection, afin que ses avions de guerre puissent commettre leurs crimes d’agression impunément.

Si un autre État faisait une telle chose, les médias occidentaux le dénonceraient et le vilipenderaient immédiatement de manière accablante. Tout autre État serait condamné dans le monde entier comme un paria terroriste voyou. L’ONU serait inondée de résolutions imposant des sanctions sévères contre cet Etat.

Le double standard avec lequel sont traités Israël et l’Iran, par exemple, est stupéfiant et écœurant.

Une autre hypocrisie étonnante est la façon dont la Syrie est sanctionnée à gauche, à droite et au centre par l’Union européenne. Le pays arabe déchiré par la guerre n’est pas en mesure d’importer des médicaments essentiels en raison des sanctions de l’UE. Pourtant, l’UE ne fait rien pour condamner et sanctionner Israël pour ses violations éhontées du droit international.

La question « Jusqu’où va-t-on descendre ? » ne s’applique pas seulement à Israël, mais aussi aux médias occidentaux et aux partisans internationaux de la politique d’Israël, principalement le gouvernement américain et ses vassaux européens.

La Russie pourrait également repenser sa position vis-à-vis d’Israël la prochaine fois que le Premier ministre Benjamin Netanyahou souhaitera être reçu à Moscou.

Jusqu’à ce qu’Israël commence à se conformer au droit international, il devrait être traité avec froideur et mépris. L’événement infâme de cette semaine, qui a mis en danger un avion de ligne civil, devrait être considéré comme la goutte qui fait déborder le vase, et amener la communauté internationale à cesser de traiter Israël comme s’il s’agissait d’un Etat normal.

***

Ambassadeur russe en Syrie : les frappes israéliennes en Syrie ciblent des zones civiles et augmentent les risques de conflit

Alexander Yefimov, ambassadeur de Russie en Syrie, qualifie les raids visant l’Iran et ses alliés de « provocateurs et très dangereux », et déclare que les frappes israéliennes « menacent la vie de civils innocents »

Source : Times of Israel, le 10 février 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Lundi 10 février, l’ambassadeur de Russie en Syrie, Alexander Yefimov, a condamné Israël pour ses frappes en Syrie, dont la dernière aurait tué plus de 20 responsables militaires syriens et iraniens.

«  Les raids israéliens sont, bien sûr, provocateurs et très dangereux pour la situation en Syrie  », a déclaré Yefimov dans une interview à Sputnik Arabic. « Les missiles [israéliens] tombent non seulement dans les zones frontalières avec Israël, mais atteignent également des zones profondes en Syrie, dans l’est du pays et même dans les zones résidentielles de Damas. Des civils sont malheureusement victimes de ces raids. »

Faisant écho à une accusation formulée par le ministère de la Défense russe, Yefimov a déclaré : « Un incident flagrant s’est produit lors de l’attaque israélienne dans la nuit du 6 février, lorsqu’un avion transportant 172 passagers a été sous le feu de la défense aérienne syrienne lors de la riposte. Il est heureux que les Syriens aient pu rediriger cet avion de ligne vers la base aérienne de Hmeimim au moment opportun. »

« En plus de la violation flagrante de la souveraineté syrienne et de la menace réelle pour la vie de personnes innocentes, tout cela augmente les risques de conflit en Syrie et va à l’encontre des efforts pour parvenir à la stabilité et à un règlement politique », a-t-il ajouté.

Israël n’a pas spécifiquement admis avoir effectué des frappes sur plusieurs cibles près de Damas dans les heures avant l’aube de jeudi matin, qui auraient tué 23 combattants.

Mais les médias d’Etat syriens ont blâmé Israël, et au cours du week-end, le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, a apparemment confirmé que la frappe était israélienne, affirmant que l’Etat juif avait mené une attaque la semaine dernière et notant : « Les médias étrangers ont rapporté cette semaine que 23 Syriens et Iraniens y ont été tués. Ce sont de grands nombres, et nous causerons encore plus de victimes à l’avenir. »

Israël et la Russie ont coordonné leurs efforts militaires en Syrie ces dernières années, afin d’éviter les frictions et les conflits accidentels. Les responsables israéliens ne discutent généralement pas de toute l’étendue de cette coordination, mais ils soulignent que l’armée israélienne ne demande pas l’autorisation russe avant de mener des opérations.

Moscou a accusé les Forces de défense israéliennes d’utiliser l’avion civil comme bouclier lors de son attaque jeudi.

L’armée russe a déclaré qu’un Airbus-320 civil avec 172 passagers à bord tentait d’atterrir à l’aéroport de Damas lors des frappes israéliennes, mais a été contraint d’atterrir sur la base aérienne russe de Hmeimim.

Les données de vol à partir du moment approximatif de l’attaque ont indiqué que l’avion était exploité par la compagnie aérienne syrienne Cham Wings. L’avion a presque été touché par les défenses aériennes syriennes lors de l’attaque, selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov.

« Ce n’est que grâce aux actions rapides des opérateurs à l’aéroport de Damas et au travail efficace du système automatisé de surveillance du trafic aérien que l’Airbus-320 a été escorté hors de la zone de danger et aidé à atterrir avec succès sur un aérodrome de la base aérienne russe de Hmeimim », a-t-il expliqué d’après TASS.

Konashenkov a dénoncé ce qu’il disait devenir une « pratique typique » d’Israël d’utiliser des avions civils comme « bouclier » contre les défenses aériennes syriennes, se référant apparemment à un incident en 2018, lorsque l’armée syrienne a abattu un avion de renseignements russe en répondant à une frappe israélienne dans l’espace aérien syrien.

La Russie a déclaré plus tard qu’Israël était responsable de cet incident, au cours duquel 15 membres d’équipage ont été tués, affirmant que les avions de l’armée de l’air israélienne avaient utilisé l’avion russe comme bouclier. Dans ce cas, l’armée israélienne a catégoriquement nié l’allégation selon laquelle des avions de Tsahal auraient utilisé l’avion espion comme bouclier, et des analystes de la défense ont également mis en doute la faisabilité d’une telle manœuvre. Néanmoins, l’incident a provoqué un important conflit diplomatique entre Moscou et Tel-Aviv.

Selon l’agence de presse d’Etat syrienne SANA, les frappes de jeudi ont visé le district d’al-Kiswah, une zone à l’extérieur de Damas qu’Israël a reconnu avoir frappé dans le passé en raison de son utilisation comme base d’opérations iranienne, ainsi que Marj al-Sultan et Jisr Bagdad.

Au total, au moins trois positions gouvernementales et iraniennes près de Damas et à l’ouest de la capitale ont été ciblées, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Israël affirme depuis longtemps qu’il ne tolérera pas les efforts de l’Iran, un allié majeur du Président syrien Bachar al-Assad, d’établir une présence militaire permanente en Syrie, et prendra des mesures pour contrecarrer un tel retranchement. Israël accuse l’Iran de chercher à établir une présence militaire en Syrie qui pourrait être utilisée comme rampe de lancement pour des attaques contre l’État juif.

Bien que les responsables israéliens s’abstiennent généralement d’assumer la responsabilité de frappes spécifiques en Syrie, ils ont reconnu avoir mené des centaines de raids dans le pays depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011.

A en croire les déclarations de l’armée et des responsables politiques, ceux-ci ont été massivement dirigés contre l’Iran et ses mandataires, notamment le groupe libanais du Hezbollah, mais Tsahal a également mené des frappes sur les défenses aériennes syriennes lorsque ces batteries ont tiré sur des avions israéliens. Ces derniers mois, Tsahal a également confirmé avoir mené des opérations en Irak contre les efforts de retranchement iraniens là-bas. Pour sa part, le gouvernement syrien accuse Israël d’être l’aviation des groupes terroristes armés et de les assister dans leurs offensives.

Les frappes signalées dans les premières heures de jeudi matin sont survenues un peu plus d’un mois après le meurtre du chef de la Force iranienne Quds, Qassem Soleimani, lors d’une frappe de drones américaine. Soleimani était considéré comme l’architecte du projet iranien de s’implanter en Syrie.

Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez également nous suivre sur Facebook et Twitter.



39 réactions


  • njama njama 12 février 17:21

    Oliver Stone : les États-Unis « ne sont pas menacés. Nous sommes la menace ».

    De même Israël « n’est pas menacé. Il est la menace ».


    • karibo karibo 16 février 11:05

      @njama
      Bjr .
      De se faire accuser de raciste, antisémites, et la rengaine habituelle, partout ou ils sont ils sèment le WHY !


  • mazig 12 février 19:39

    Israel pleure la destruction de son chouchou DAECH. Merci Poutine.


    • QAmonBra QAmonBra 13 février 08:26

      @Aff le loup

      Effectivement il y a erreur et la belle phrase n’est pas ma priorité, ce qui compte avant tout pour moi, c’est que les gens sachent ce qu’est réellement cette armée de racistes terrorisant la population palestinienne depuis plus de 70 ans.

      Pas de commentaires sur le propos édifiant de ce fils de général israélien connu dans la prétendue « armée la plus morale du monde » ?

      Si ce n’était pas d’une lâcheté sans bornes, comme leurs soudards, ce silence radio de tous les $ionnards sur le témoignage de Miko Peled est d’un comique très instructif.

      Vérité aussi dure à encaisser que critiquer pas vrai le $ionnard ? Imagine donc, si tu en es capable, ce qu’a ressenti cette haute conscience et le drame que cela été dans sa vie de découvrir cette terrible vérité !

      N’y a t il pas là de quoi se révolter et témoigner encore et encore envers et contre tous, y compris sa propre famille !?

      Toi tu préfère manifestement, comme tous les $ionnards, pratiquer le déni de réalité, pinailler sur le rôle de l’avion russe, sur la faute d’orthographe, bref tu t’accroche où tu peux pour faire diversion, pas vrai le raciste ! (*)

      Incroyable ! Ce que les $ionnards ne raconteraient pas et ne feraient pas comme connerie pour défendre leur petit apartheid chéri !

      Et tu veux me faire croire qu’ils ne sont pas capables de mettre en péril la vie de la centaine de passagers

      d’un avion de ligne, quand ils assassinent depuis des décennies, sans nul état d’âme et délibérément des milliers d’enfants, dans le silence complice et total d’un occident donneur de leçons ?. . .

      (*) Adjectif logique pour tout individu soutenant ou/et refusant de condamner un état raciste.


  • cétacose2 12 février 20:31

    Mais qu’attend Poutine pour mettre hors d’état de nuire Israèl et ses vassaux ?


    • Et hop ! Et hop ! 14 février 13:35

      @cétacose2

      Le jour où il le voudra leur casser définitivement leur barraque,
      il sortira les archives de Auschwitz.


    • myrrhe-lit-on prong 13 février 17:20

      @prong

      Vous pensez nous emmerder chaque fois que vous noyer le poisson ou que vous zapper l’ argument , mais en fait c’ est le contraire qui se produit ....
      Quand la meute de mouche a merde rapplique on sait qu’ on as touché une plaie infecté d’ israel :)

      continuez les gars vous faite du bon boulot :)


    • zzz999 14 février 08:22

      @prong

      C’est vrai qu’on se demande comment le BETAR peut laisser s’exprimer des sinistres clowns pareils ?! mais comme vous dites plus ils vomiront leur psychopathie notorie plus ils oeuvreront contre leur patrie chérie.


  • rita rita 13 février 09:37

    «  Israël se cache derrière des avions civils »

    bof il se cachent bien en Palestine ?

     smiley


  • njama njama 13 février 13:41
    L’ONU liste 112 sociétés liées aux colonies israéliennes : la Palestine célèbre, Israël s’insurge

    12 févr. 20  Avec AFP

    « Publier cette liste d’entreprises et d’entités qui opèrent dans les colonies est une victoire pour le droit international et nos efforts diplomatiques afin d’assécher les puits du système colonial incarné par les colonies illégales dans les Territoires palestiniens occupés », a ainsi déclaré Riyad al-Maliki, le chef de la diplomatie palestinienne.

  • zak5 zak5 13 février 14:12

    Toute la différence est la ; les israéliens agissent et ne l’ouvrent pas , les arabes et musulmans n’ont que de la gueule et gesticulent dans le vent pour amuser la galerie des révolutionnaires de pacotille .

    la plus grande force d’israel ce n’est pas sa force militaire, ni sa roublardise, c’est la nullité et la cruauté des régimes arabo-musulmans qui ne sont bons que quand ils massacrent leur propre peuple


  • Traroth Traroth 13 février 14:43

    Israël utilise donc les passagers des avions civils comme boucliers humains.


  • QAmonBra QAmonBra 13 février 15:08

    L’auteur fait état d’abjection, je le trouve en dessous de la réalité !

    A ce stade de malfaisance, cela dépasse l’imagination, on est dans l’ignominie. . .


    • QAmonBra QAmonBra 13 février 16:50

      @dimitrius

      Encore un con au cerveau lavé par Hollywood se croyant dans un western !

      A tu essayé de sucer ta queue de chacal ? N’oublies pas que c’est plus dur en la frétillant !!


    • QAmonBra QAmonBra 14 février 16:59

      @dhimide$ion

      Franchement tu devrais essayer et ne pas frétiller surtout ! N’oublie pas le $chtroumpf grossier !

      PS : Je t’emmerde toi, ton western et ta culture de $ionnard !


    • Ouam Ouam 14 février 17:16

      @QAmonBra
      Tu te fais de nouveaux z’amis à ce que je vois smiley
      Allez un p’tit coup de meinkempf histoire de te remémorrer les bon moments smiley


    • QAmonBra QAmonBra 14 février 17:53

      @ Ouam

      L’amitié des $ionnards et autres racistes n’a d’intérêt que pour ceux dont le cerveau est lavé au National Zionism. . .


    • QAmonBra QAmonBra 15 février 10:29

      @Aff le loup

      Quand j’ai vu ce film de Sergio Leone, la plupart des $ionnards et autres racistes se soulageant de leur connerie sur AV, comme des chatons malpropres, n’étaient pas nés !

      Depuis quand le western n’est pas un genre inventé par l’usine à propagande hollywoodienne ?

      J’ai connu l’époque ou dans ses merdes en cinémascope, les « indiens » étaient systématiquement les méchants de service, les terroristes de l’époque, comme les « muzz » aujourd’hui pour les $ionnards.(*)

      Qui a t il a connaitre chez un $ionnard ? Sa connerie ?

      Grossièreté n’est pas vulgarité, j’ai connu des gens n’exprimant jamais publiquement la moindre grossièreté, mais d’une vulgarité à couper au couteau et exactement l’inverse chez d’autres.

      Qui me cherche me trouve toujours et, généralement, n’en redemande plus, à moins que tu te fasse fort de m’arrêter. . .


  • toyet 13 février 16:39

    J’attend juste le moment ou Poutine aura les cou...e de descendre un avion israelien comme le droit international l’y autorise.toute ma compassion aux populations locales bombardée en toute impunité et vive l’ONU......


  • titi 13 février 21:26

    @L’auteur

    Je crois surtout que les super systèmes anti aériens de fabrication russe ont rien vu venir… du coup ils rament pour se trouver un excuse sinon le carnet de commandes va se vider.

    Surtout par rapport à des f16, avions d’un autre âge.


    • soi même 14 février 19:04

      @titi, Les Russes sont des joueurs d’échec avertie, ils ont aucuns intérêt de déclenché un confit majeur avec Israël, depuis 72 heures , les Israéliens ont pousser le bouchon tellement haut, que toute aventure arienne d’Israël aussi bien qu’au Liban en Syrie a comme réponde immédiate de prendre pour cible tous avions Israéliens qui violent la frontière de ses États.


    • titi 16 février 02:57

      @soi même

      Oui oui. Bien sûr.
      Je donne pas une semaine avant qu’Israel remette ça.


  • njama njama 13 février 21:49

    La Liste des 112 sociétés liées aux colonies israéliennes est ici dans ce Rapport* 12 February 2020 pages 6 à 10 paragraphe F. Database of business enterprises.

    La grande majorité d’entre elles sont israéliennes.

    * Database of all business enterprises involved in the activities detailed in paragraph 96 of the independent international fact-finding mission to investigate the implications of the Israeli settlements on the civil, political, economic, social and cultural rights of the Palestinian people throughout the Occupied Palestinian Territory, including East Jerusalem Report of the United Nations High Commissioner for Human Rights

    https://www.novethic.fr/fileadmin/user_upload/tx_ausynovethicarticles/BH/A_H RC_43_71__3_.pdf


  • njama njama 13 février 21:51

    La guerre est autant politique que économique, il faut dissuader les investisseurs...


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 février 09:51

      @Massada. Merci de t’être vanté que c’est bien israël qui fait la loi aux Tazunis, pas seulement chez nous, pas seulement aux Commoners...


    • njama njama 14 février 09:55

      @Massada
      Une flotte de quelques 20 avions participe à ce pont aérien pour transporter plusieurs milliers de tonnes de fleurs fraîchement coupées.

      Gaspillage d’énergie fossile (combien de tonnes de kérosène), émission de CO2, tout ça pour quelques bouquets de fleurs, on va raconter ça aux écolos ils vont être contents...

      et là pas de parti pris, pas d’anti-sionisme, d’antisémitisme, parce que les fleurs proviennent tant d’Israël que des territoires palestiniens j’en sais quelque chose, la Vallée du Jourdain je connais.


  • Jonas 14 février 10:52

    Israël plus fort que jamais. Je serai , toujours aux côtés de ce pays qui démontre , que la quantité ne fait pas la qualité. Et que l’éducation, le savoir et la matière grise viendront toujours à bout des masses hirsutes , sales , édentées et analphabètes. 

    Déjà à l’époque de leur ciment apparent , contre Israël, les pays arabo-musulmans furent pulvérisés , dans chacune des quatre guerres. Aujourd’hui , qui ne sont que des Etats luttant pour maintenir leurs frontières léguées par la colonisation et confrontés a une crise sans précédent dans le domaine, financier, économique, sociale, ne feront pas le poids.  

    Le front de Khartoum des « trois non » s’est brisé , grâce a son génie et a la valeur de ses hommes , Israël est l’ami de la Russie-Chine-Inde-Etats-Unis , Corée du nord, Japon , Brésil etc , tous , des pays qui comptent. 

    Comme le disait un ministre chinois : « Pour le pétrole on s’adresse aux pays arabes et pour la haute technologie à israël. »

    Israël est le centre mondial de créations d’entreprises de haute technologie , c’est l’équivalent de la Silicon Valley de Californie et son industrie militaire exporte dans le monde entier. 

    Les pays du Golfe , achètent des matériels de sécurité a Israël , discrètement. Et nombre de princes et hauts dirigeants des pays Arabo-Musulmans viennent avec des visas volants , se soigner en Israël contre la «  stérilité ». 

     Le Hamas et le Fatah, utilisent la même méthode que Boutéflika et nombre de dirigeants algériens , qui critiquaient la France mais venaient se faire soigner dans les hôpitaux français. Mahmoud Abbas, du Fatah , autorise son vieux frère et son épouse à se soigner en Israël comme Ismaïl Haniyeh .du Hamas, qui envoie sa petite fille atteinte d’un mal terrible à se faire soigner en Israël. C’est l’HYPOCRISIE ARABE,.le petit peuple est nourri par la haine et les dirigeants s’octroient des avantages. 


    • Christian Labrune Christian Labrune 14 février 15:27

      @Jonas

      L’année qui vient de commencer va être extrêmement intéressante : la théocratie iranienne est sur le point de s’effondrer. Parmi ces islamo-nazis, ceux que les imbéciles appellent encore des « modérés », beaucoup de candidatures ayant été autoritairement écartées par le régime, auront très peu de députés, et la rue va devenir de plus en plus menaçante pour les connards qui entourent encore Khamenei. La fin approche.

      La « cause palestinienne », vient de tomber dans les oubliettes de l’histoire. La ligue arabe peut bien, par peur des masses qu’elle aura si longtemps contribué à fanatiser, feindre encore une espèce d’unanimité dans le refus du deal du siècle, le coeur n’y est plus. Les « Palestiniens » sont désormais un boulet dont les pays du Golfe sont impatients de rompre la chaîne. On n’entendra bientôt plus parler des « Palestiniens », et ceux-ci méprisent déjà ceux qui, censés les représenter, les enfoncent dans leur misère morale. La plupart ne voudraient pour rien au monde devenir les esclaves d’un état terroriste qui ressemblerait forcément à Gaza.

      Il viendra un moment où les sinistres abrutis qui prospèrent sur AgoraVox comme la vérole sur le bas clergé n’oseront même plus l’ouvrir. J’ai regardé en diagonale ce qui s’est écrit sur cette page, et c’est d’une nullité si accablante qu’il ne me paraît même plus concevable d’essayer d’argumenter avec des gens qui sont en état de mort cérébrale. S’il existe des gens qui sont responsables de ce site et contribuent par leur lâcheté à y prolonger la fermentation d’une telle pourriture, on peut bien dire que ce sont vraiment de parfaits salopards.


    • simazou 14 février 16:16

      @Christian Labrune
      Bravo Christian, vous avez bien résumez l’état des lieux d’Agoravox et de ses sbires, ainsi parlait Zarathoustra......A bientôt


    • Jonas 14 février 23:00

      @Christian Labrune 1)
      Je fais une différence , comme vous certainement , entre une grande majorité du peuple iranien , qui avec courage manifeste malgré la répression féroce, contre le régime des mollahs , qui ne survie que par la brutalité. Mais, sa propagande commence a se fissurer. Je fais confiance au merveilleux peuple iranien, pour se débarrasser  de ce pouvoir que malheureusement , par lâcheté et aveuglement les Occidentaux ont aidé a prendre le pouvoir. Pour cela les oppositions iraniennes doivent accepter de se regrouper et parler d’une même voix.

       L’Occident et la France en particulier porte une lourde responsabilité dans la souffrance du peuple iranien. Bien sûr que le Shah était un dictateur , mais Khomeyni et sa bande de gangsters est cent fois pire. C’est la France de Giscard qui a servi de paillasson aux mollahs. 

      C’est une des raisons pour lesquelles , je suis contre , les interventions des pays Occidentaux , dans les pays arabo-musulmans et Africains. Cela va de fiasco en fiasco, Irak-Libye-Syrie -Mali etc. 

      Quant a l’affaire palestinienne. Les Pays Arabo-musulmans s’en détachent aujourd’hui ,après avoir été les fossoyeurs d’un Etat palestinien a plusieurs reprises, pour des raisons internes, ils se servaient d’eux pour détourner , l’attention de leur peuple sur la situation misérable et la corruption engendraient par leur incompétence. 

      Les « printemps arabes » malgré leurs échecs ont permit a certains intellectuels arabo-musulmans d’ouvrir les yeux et la bouche. L’explosion de Tchernobyl , en 1986, a été un accélérateur de la chute de l’Empire soviétique comme le disait Michaïl Gorbatchev : << Plus que toute autre chose , la catastrophe de Tchernobyl a ouvert la porte à une liberté d’expression telle que le système que nous connaissons ne pouvait plus perdurer.>> Voir la suite. 


    • Jonas 14 février 23:47

      @Christian Labrune (2)
      Les « printemps arabes » malgré leurs échecs , comme Tchernobyl pour les soviétiques , ont ouvert, les yeux et la bouche de certains intellectuels arabo-musulmans. jamais , avant les « printemps arabes » vous n’auriez entendu un intellectuel arabo-musulman, dire ceci : 

      << Le rejet arabe du plan de partage ( résolution 181 ndlr) fut une erreur historique>> 

      -Oussama Ghazali Harb : Je crois — et cela ne représente peut-être que ma propre opinion  que l’erreur historique concernant le conflit palestinien depuis 1948 est le rejet du Plan de partage par les pays Arabes . C’est mon opinion. Ce fut le début du désastre. Si les arabes avaient accepté le Plan de partage en 1948, le problème palestinien n’existerait pas aujourd’hui. Un Etat Palestinien est un Etat israélien, la solution à deux Etats , était incarnée dans cette résolution. Aujourd’hui , nous nous efforçons de parvenir à cette solution, et si nous y arrivons , ce sera une chose extraordinaire. 

      Journaliste : Mais les circonstances et l’équilibre des pouvoirs en 1948 différaient de ceux d’aujourd’hui. 
       Oussama Ghazali Harb : Malheureusement , nous avons manqué cette chance , et aujourd’hui, c’est beaucoup plus dur. 

       Journaliste : Mais à l’époque , ce n’était pas une occasion. C’était une concession . Lorsque 21 ou 22 grands pays permettent à une bande d’usurper une partie de la Palestine. 
       Oussama Ghazali Harb : Non le Plan de partage était une résolution de l’ONU.
       
       Journaliste : Mais ls Arabes le voyaient comme une concession 
       Oussama Ghazali Harb : Néanmoins , je ne peux dire que la perspective des Arabes fut... Mon constat , en tant que politicien ayant étudié le problème palestinien , est que ce fût une erreur historique . Pour votre information , certains politiciens égyptiens à l’époque prônaient l’acceptation du Plan de partage. Selon moi , en raison des rivalités de pouvoir dans le monde arabe , et du fait que chaque dirigeant arabe entendait montrer qu’il était plus grand patriote panarabe que les autres , ils se sont fait inutilement concurrence pour prouver qu’ils étaient les meilleurs , et au bout du compte , c’est le Plan de partage qui a été rejeté. cela a mené à la catastrophe connue de la guerre de Palestine. C’est ainsi que le problème a commencé , et il se poursuit à ce jour .>> ( Oussama Ghazali Harb est un chercheur et un intellectuel Egyptien , il s’exprimait lors d’une interview dans une émission de télévision en 2018) 


    • simazou 15 février 07:06

      @simazou
      vous avez bien résumé....sorry 


  • Jonas 14 février 11:29

    « Le cri des peuples » le petit facteur du régime criminel des mollahs, cherche à faire oublier les manifestants irakiens , qui ne veulent plus de la présence des milices iraniennes sur leur sol. 

    600 morts et plus de 30 000 blessés , par les milices de Mokta Sadr , le représentant chiite des mollahs en Irak.

    Un proverbe irakien dit « montre -lui la mort ,il choisira la grippe ». Beaucoup d’irakiens , veulent le retour des américains à la présence des milices des mollahs. 


Réagir