lundi 1er mai - par carnac

Une abstention stratégique ?

Faut-il, comme en 2002, élire l’un des candidats avec une majorité bananière ou à l’inverse avec une très courte majorité ? C’est « la » question.

Les élections législatives vont être déterminantes pour la gouvernance de la France car aucun chef de l’Etat ne peut transformer un vote « contre » en un plébiscite de son programme.

Que Marine LE PEN ou Emmanuel MACRON soient élus, des contre pouvoirs seront nécessaires pour tous ceux, et ils sont majoritaires, qui n’adhèrent ni au « programme » de l’une ni « aux visions » à géométrie variable de l’autre.

Certains estiment qu’un raz de marée pour Monsieur MACRON est de nature à donner à celui-ci une crédibilité internationale et notamment européenne vis-à-vis de l’Allemagne.

Il faut alors se demander pourquoi Monsieur MACRON met tant de hâte à déréguler le code du travail par ordonnances et via le 49.3 dans les trois premiers mois de son mandat si ce n’est précisément parce qu’il veut donner des gages de légitimité à l’Allemagne, à la commission européenne et au monde de la finance compte tenu des circonstances de son élection.

D’autres, comme Monsieur PIKETTY dans un article paru dans Libération du 30 Avril, estiment que personne ne sera dupe d’un score ébouriffant en faveur de Monsieur MACRON et que c’est par conséquent un bon moyen de marquer un désaccord avec sa politique sans prendre le risque d’un score portant Marine LE PEN à la présidence.

 

Examinons cependant les autres conséquences d’un tel vote :

 

Un score de république bananière en faveur d’Emmanuel MACRON ne risque-t-il pas d’être totalement contre productif vis-à-vis des forces sociales qui essayent de se faire entendre en Europe ?

 

Actuellement, la commission européenne leur offre une plateforme sociale « NON CONTRAIGNANTE » pour tout viatique.

A l’inverse, nous pouvons penser qu’un fort niveau d’abstention serait susceptible de faire comprendre à nos partenaires, et notamment à Madame MERKEL, que Monsieur MACRON ne peut pas être « l’homme fort » providentiel qu’elle appelle de ses vœux appliquant sans broncher les directives européennes et que le front national sera encore plus fort et mieux organisé dans cinq ans si de profondes évolutions dans la gouvernance européenne ne sont pas effectives d’ici là.

De ce point de vue nous ne trouvons, dans le programme de Monsieur MACRON, rien de la proposition d’évolution démocratique de la gouvernance de l’Europe que Monsieur HAMON avait proposée. L’Europe de Monsieur MACRON c’est « business as usual », il ne porte aucune proposition concrète hormis le fait de donner des gages « de sérieux » à Bruxelles pour pouvoir « négocier ». Négocier quoi et en quoi cette négociation a plus de chances d’aboutir que celle de Monsieur Hollande ? il ne s’en est pas expliqué.

 

Un score de République bananière ne serait-il pas également improductif pour les électeurs séduits par la synthèse de mesures de droite « ET EN MEME TEMPS » de gauche du programme de Monsieur MACRON ?

 

Personnellement lorsque le candidat a rencontré les ouvriers de Whirlpool je me suis mise à espérer des clarifications sur l’application, à ce cas d’école, de la protection qu’il entendait mettre en place pour les actifs les plus exposés aux aléas de l’économie mondialisée.

De fait, l’affaire Whirlpool aurait pu être un moment didactique de critique des règles d’octroi du CICE : Whirlpool a en effet bénéficié de cet avantage qui lui sert aujourd’hui à financer les licenciements des salariés de son établissement d’Amiens.

Monsieur MACRON aurait pu ouvrir une séquence explicative sur le bien fondé d’une extension des circonstances dans lesquelles le licenciement économique est justifié.où sur le bien fondé du plafonnement des dommages et intérêts octroyés par les conseils de prud’hommes aux salariés, deux mesures prévues dans son programme.

Aujourd’hui « la firme » va, c’est certain, attendre le mois de Septembre et la sortie de ces mesures via un 49.3 ou des ordonnances pour licencier à moindre coût ses salariés et sécuriser son opération financière.

 

Nous aurions en outre pu ouvrir avec Monsieur MACRON un débat sur l’inversion du calendrier des réformes :

il fait en effet de la dérégulation du marché du travail sa priorité (dans les trois premiers mois de son mandat) et de la protection des actifs un objectif tellement secondaire qu’à ce jour nous n’avons aucune information sur ses modalités de mise en œuvre.

 

Monsieur MACRON aurait pu également s’expliquer sur les contreparties en terme de protection des salariés prévues par son programme et notamment l’ouverture d’un droit universel à l’indemnisation du chomage contre l’acceptation après formation de l’une des deux offres d’emploi « convenables » proposées par POLE EMPLOI. Qu’est-ce qu’un emploi « convenable » ?

Monsieur MACRON n’a malheureusement donné aucune des précisions que l’on pouvait raisonnablement attendre.Il s’est contenté de reprocher à Madame LE PEN d’avoir fait un « coup médiatique » , « d’instrumentaliser une misère » que sous le gouvernement Hollande il s’est lui-même bien gardé de prévenir.

Lui faire grâce d’un score de république bananière dans un tel contexte c’est lui donner blanc seing pour des mesures qu’il n’a pas su justifier lors de sa campagne.

 

On se demande dès lors pourquoi les « ralliés de la dernière heure » ne profitent pas des circonstances exceptionnelles de ces élections pour négocier des contreparties à leurs ralliements.

 

La droite a d’office obtenu les gages qu’elle désirait de Monsieur MACRON puisque l’inversion du calendrier des réformes détruit les protections du code du travail avant d’en ériger d’autres.

A gauche, selon le Canard enchainé du mercredi 26 Avril , Madame NAJAT VALLAUD BELKACEM aurait proposé aux caciques du PS de négocier le ralliement à Monsieur MACRON contre l’inclusion d’un certain nombre de mesures sociales dans le programme de ce dernier. Elle aurait été vertement rabrouée par Monsieur CAMBADELIS, motif pris qu’en 2002 le PS n’avait pas barguigné son soutien à Jacques CHIRAC.

 

Qu’en est-il résulté ? Jacques CHIRAC s’est cru autorisé à ne pas rechercher un consensus post électoral avec la gauche, motif pris que les français s’étaient « clairement exprimés dans les urnes » pour son programme …

Monsieur CAMBADELIS ne semble pas se souvenir de cet épisode qui a pourtant profondément choqué cette partie de l’électorat qui avait civiquement répondu à l’appel de Jacques CHIRAC et du PS.

15 ans plus tard la situation s’est considérablement dégradée par la faute de 10 ans de gouvernement de droite et de 5 ans de gouvernement de « gauche » puisque le FN a considérablement étendu son assise. Monsieur MACRON, quant à lui, se contente de donner des leçons de « morale » à ceux qui, éclairés par 2002, ne veulent plus redonner leur voix sans un accord préalable de gouvernement.

 

Cela constituerait pourtant un excellent exercice en vue de la « gouvernance par projets » dont Monsieur MACRON se fait le chantre.

 

Après Monsieur CHIRAC, c’est à Monsieur MACRON qu’il revient de « réduire la fracture sociale » de la France, source première du vote FN.

 

Ce n’est certes pas en donnant des leçons de morale qu’il y parviendra mais bien en répondant aux légitimes questions posées par les électeurs et en amendant consensuellement son programme comme cela se pratique chez nos voisins d’outre Rhin et comme le lui a officiellement proposé Monsieur MELENCHON le 30/4/2017 en ce qui concerne la modification du code du travail (fin d’interview).

 

Des électeurs de « gauche » peuvent légitimement attendre du PS la même démarche en ce qui concerne la gouvernance européenne.

 

Personnellement, je ne renouvellerai pas l’erreur que j’ai faite en 2002. J’estime qu’un éventuel refus par Monsieur MACRON de tout dialogue avec les « gauches » hamoniste et mélanchonistes sont contraires à ses propres déclarations de début de campagne :

  • « Pragmatisme »
  • « Souplesse programmatique »
  • « Gouvernance par projets »

Cette attitude, si elle se poursuit, n’augure rien de bon pour notre Pays car, en 2022, le FN aura eu tout le temps nécessaire pour se structurer et capitaliser sur les erreurs d’un gouvernant persuadé que « sa » vérité est « la » vérité et que there is no alternative.

 

Je préfère me confronter dès maintenant à un FN

  • dont les positions internes ne sont pas encore clarifiées par son prochain congrès ,
  • qui n’a pas encore trop d’élus dans les territoires et
  • qui n’a pas forcément de recrues formées au gouvernement du Pays

que d’avoir dans cinq ans une machine de guerre bien rodée et très implantée territorialement.

 

Monsieur MACRON doit prendre la responsabilité historique dont il se prévaut en prenant les mesures nécessaires à la réduction de la fracture sociale de la France et pour cela il faut déjà qu’il parle avec TOUT LE MONDE y compris avec messieurs HAMON et MELENCHON.



75 réactions


  • jef88 jef88 1er mai 12:14

    LE VRAI PROBLÈME ?
    Une majorité aux législatives contre le charlot rescapé de la présidentielle ! ! ! !
    Cest cette majorité qui conduira le pays .......


    • carnac carnac 1er mai 12:58

      @jef88

      Pour vous comme pour moi , les véritables élections en 2017 ce sont les législatives car le FN a été instrumentalisé depuis 15 ans par tous les gouvernements et maintenant par Monsieur MACRON ;
      Pour les législatives chacun pourra faire prévaloir sa sensibilité. Ensuite il faudra être particulièrement attentifs pour que la représentation nationale ne soit pas contournée.


    • Durand Durand 1er mai 13:22



       Les limites connues de la forfaiture viennent, une nouvelle fois, d’être pulvérisées :

      Mélenchon appelle ses électeurs à ne pas faire barrage à Macron !

      Voter Marine Le Pen, ce serait « une terrible erreur »

      Les « Insoumis » choisiront-ils la France ou l’ultra-libéralisme mondialiste ? 


      JLM tente de dissuader de voter MLP en décrivant un chaos fantasmé qui suivrait son élection et dont il sait parfaitement qu’il serait impossible dans le cadre de la Cinquième République.

      JLM montre enfin son imposture : 

      – neutraliser les mécontents de Gauche pour favoriser la continuité de l’ultra libéralisme apatride comme Tsypras l’a fait en Grèce et comme Podemos le fait en Espagne. 

      Le Système s’est doté de fusibles : 

      – en France il s’appelle « La France Insoumise »



    • njama njama 1er mai 13:31


      ne pas faire barrage à Macron
      ne veut pas dire dérouler le tapis rouge pour le faire accéder à l’Élysée ... on peut comprendre abstentions, suffrages non exprimés
      faire barrage très concrètement à Macron c’est voter concrètement MLP
      l’abstention c’est faire barrage aux deux smiley
      tant qu’à faire, quelque soit l’issue du scrutin, vaudrait mieux que l’un ou l’autre des impétrants aurait une très faible légitimité
      on ne va nous refaire le coup de 2002


    • carnac carnac 1er mai 13:44

      @njama

      Vous avez parfaitement compris mon choix mais je vais plus loin , je dis que c’est à Monsieur MACRON de signer un « accord de gouvernement » avec les personnalités qui lui tendent la main et parmi ces personnalités monsieur MELENCHON représentant le mouvement de la France insoumise.

    • non667 1er mai 17:45

      @njama

      l’abstention c’est faire barrage aux deux

       compte tenu du front ripoublicain auquel se joint jlm s’abstenir = voter concrètement macron !


    • Durand Durand 1er mai 19:08

      @njama


      « ne pas faire barrage à Macron
      ne veut pas dire dérouler le tapis rouge pour le faire accéder à l’Élysée ... on peut comprendre abstentions, suffrages non exprimés
      faire barrage très concrètement à Macron c’est voter concrètement MLP 
      l’abstention c’est faire barrage aux deux »

      Désolé mais si les sondages 60% – 40% en faveur de Macron ont quelque réalité, s’abstenir revient à faire gagner Macron. Il n’y a même pas de débat possible, c’est mathématique !

      Il n’y a pas d’abstention neutre, il n’y a que des abstentionnistes qui ne prennent pas leur responsabilité en utilisant des arguments tous plus hypocrites les uns que les autres.

      Les abstentionnistes favorisent Macron, que ça vous plaise ou pas et l’on ne peut rien y changer.

      L’abstention n’est pas une option, sauf pour les hypocrites.



    • Durand Durand 1er mai 19:09

      @non667


      C’est mathématique !

    • jaja jaja 1er mai 19:29

      @Durand

      L’abstention est logique pour beaucoup dont je suis, on ne vote pas pour le moindre mal car c’est voter malgré tout pour le mal...
      Ce qui explique pourquoi je ne voterai pas pour Macron le fossoyeur de nos conquis sociaux...

      C’est dans la rue maintenant que les choses vont se passer... Contre celle ou celui qui sera élu et contre ses maîtres capitalistes....


    • Onecinikiou 1er mai 23:19

      @carnac


      Macron dans son discours ce soir oppose une fin de non recevoir claire et définitive à la piteuse doléance de Mélenchon, qui semblait le supplier de revenir sur son projet de détruire le code du travail et le modèle social français, pour mieux justifier sans doute de son soutien implicite à la pire raclure du système de domination euro-mondialiste.

      « Les Françaises et les Français se sont exprimés et ont choisi le projet qui porte des réformes. Donc ces réformes nous les avons conçues, portées, nous les ferons » - Discours de Macron ce soir.

      Les gauchistes qui refusent de choisir par pusillanimité et effroi d’être assimilés à la « bête immonde », au « mal absolu » - dixit Hollande, le MEDEF, BHL, le CRIF et la Commission européenne - vont avoir dans les mois et les années qui viennent le fondement sévèrement dilaté. Ce sera sans vaseline et donc très douloureux. Prévoir un petit pot d’onguent pour la soulager. Je conseille de la mélenchonnite trois fois par jour.

      Plus sérieusement faudra pas trop se plaindre, hein, les quelques lucides vous auront suffisamment prévenus. 

      De toute façon les bataillons de chômeurs qui se profilent, honnêtes citoyens bientôt paupérisés qui baissent les yeux dans la rue de peur d’être bolossés par les racailles ethniques et/ou kalashés par les djihadistes, sont tous des électeurs du Front National en puissance, et vont venir grossir ses rangs, tôt out tard. Mais peut-être trop tard. 

    • Le421 Le421 2 mai 09:22

      @Durand
      L’abstention n’est pas une option, sauf pour les hypocrites.
      J’assume d’être un connard d’abruti d’hypocrite, etc, etc...
      Mais mon vote Le Pen, vous le mettez en rond, à la bouche, et vous allumez !!
       smiley

      Franchement, vous croyez attraper des mouches avec du vinaigre ?
      Vous avez vu jouer ça où ?

      David Rachline à la télé ce matin.
      C’est aussi :
      http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/09/10/le-front-national-mis-en-examen-pour-escroquerie_4751002_1653578.html


    • carnac carnac 2 mai 09:36

      @Onecinikiou


      Vous savez je ne suis pas « par principe » contre les réformes , encore faut-il que « celui qui se met en marche » sur ce chemin soit « capable de comprendre »

      1/ -----> que l’on ne réforme pas sans vraiment connaître la nature des problèmes ce que la prestation de Monsieur MACRON à WHIRLPOOL ne démontre pas ...
      2/ ------> et que l’on ne réforme pas sans appui de la population . 

      Les voix dont il se prévaut représentent 18.67% de l’électorat total en France c’est à dire son score 24.01% que multiplie le taux de participation 77.77%

      dit AUTREMENT il représente UNE MINORITE de 18.67% de l’électorat qui aura quelques difficultés à obtenir le consentement à ses réformes de la MAJORITE c’est à dire des 80.33 % des français en âge de voter..... 

      Je rappelle qu’il y a d’autres méthodes de gouvernement qui ont fait leurs preuves : en Allemagne on a pour habitude de trouver une majorité de gouvernement sur un projet commun émanant de l’ensemble des sensibilités et , apparemment, cela leur réussit même s’il a fallu deux mois, aux dernières élections , à Madame MERKEL pour constituer cette plateforme et son gouvernement depuis .... tout le monde travaille dans le même sens.

      Monsieur MACRON n’a décidément pas une stature présidentielle puisque le premier rôle du Président EST DE RASSEMBLER .

      C’EST EN OUTRE UNE GIROUETTE .... 

      Faut-il rappeler que Monsieur MACRON nous a expliqué dans son livre « révolution » que j’ai lu et dans les médias qu’un programme n’avait pas de sens .... 

      Le voir actuellement s’arcbouter sur son programme et REFUSER TOUT DIALOGUE ce qui le met EN INCAPACITE DE FORMER UNE MAJORITE DE GOUVERNEMENT mais seulement une MINORITE d’opportunistes n’augure rien de bon pour la France à TRES COURT TERME.

    • Alren Alren 2 mai 12:27

      @carnac

      Les législatives seront d’autant plus favorables à Macron que son score au deuxième tour sera élevé.

      Avec un score étriqué du genre 52/48, il y regarderait à deux fois avant de s’attaquer à ses compatriotes COMME PRÉVU.

      VOTONS ACTIVEMENT ANTI-MACRON !


    • Taverne Taverne 2 mai 12:39

      @Alren

      Raisonnement inepte. Macron devra de toute façon tenir compte de l’expression populaire mécontente qui s’est exprimée majoritairement au premier tour. Il va en baver comme président face aux extrêmes et à la colère du peuple et des syndicats. Les Législatives ne sont pas gagnées d’avance. Inutile de lui savonner la planche dimanche. Cela serait de l’acharnement.


    • carnac carnac 2 mai 13:21

      @Taverne


      Si Monsieur MACRON ne veut pas qu’on lui « savonne » la planche qu’il prenne contact avec TOUTES LES TENDANCES politiques acceptant le DIALOGUE et qu’il recherche ACTIVEMENT UN PROGRAMME CONSENSUEL dans la lignée de sa proposition de gouvernance « EN MEME TEMPS DE GAUCHE ET DE DROITE ».

      C’est à LUI d’être COHERENT comme se doit de l’être qui souhaite accéder à la magistrature suprême.

  • njama njama 1er mai 13:25

    Fort de son score au 1er tour Mélenchon espère un groupe parlementaire significatif avec alliances NPA, PCF et EELV
    Il ne fera pas d’accords avec le PS pour les législatives, et Hamon ne peut négocier des accords avec lui au nom du PS
    Macron a dit qu’il ne passerait pas d’accord, ni avec le PS, ni avec un prti de droite, Modem, LR, ...
    La droite présentera bien sûr « ses » candidats sortants ou non, ...
    Ceux qui auront voté MLP ne vont pas se dédire aux législatives, ... normal, logique.
    Comment Macron pourrait-il avoir une majorité parlementaire ??? pourra-t-il gouverner une fois ses premières ordonnances passées  ?
    car s’il poursuivait dans cette voie, ce serait ni plus ni moins que dictature et un Parlement vidé de sons sens institutionnel.

    Que Macron l’emporte ou MLP, c’est le même cas de figure ...

    Tout cela a peut-être été pensé (?), pour exploser la Vème république, dont le cadre institutionnel est un obstacle à l’U€, et à la globalisation ?
    Macron, le liquidateur ? de la gauche, de la droite, de la France ?


    • njama njama 1er mai 13:42

      et au PS, ils risquent de s’étriper aux législatives pour désigner des candidats PS entre ceux pro-Hamon qui gardent encore au moins un ersatz de légitimité « socialiste » et les faux-derches, passe-murailles, caméléons, tartuffes, sociaux-libéraux « pro-Macron » qui vendent leurs idéaux socialistes pour un plat de lentilles ... 
      normalement le PS devrait être au bord de l’implosion ... va leur falloir trier le bon grain de l’ivraie libérale, faire une purge


    • petit gibus 1er mai 15:42
      @njama

       Pour le PS on trahit une fois mais pas deux
      Je me réjouis de son implosion
      et regrette qu’il fasse encore 8 % ! ! !




  • petit gibus 1er mai 15:35
    @ carnac

    J’apprécie beaucoup la logique de tes arguments et de tes positions

    Pourquoi cette logique pour un peuple qui se prétend éduqué
    lui fait tant défaut ?
    Est ce la faute à notre mode vie actuelle
    et notre impossibilité à nous en défaire ?



  • Pie 3,14 1er mai 16:18

    Je ne suis pas d’accord avec vous.


    Le vote républicain ne donne pas un blanc seing à celui qui le reçoit. Il signifie simplement le rejet de l’extrême-droite.

    En 2002 personne n’était dupe des 82% de Chirac. Cela n’a pas favorisé le second mandat de Chirac qui d’ailleurs n’a connu aucun état de grâce.

    S’abstenir ou voter blanc c’est ne pas influencer le rapport de force, c’est donner automatiquement la moitié de sa voix à Macron et l’autre moitié à Le Pen. Quand on est de gauche et républicain fournir de fait une demie voix à l’extrême-droite est le meilleur moyen de se tirer une balle dans le pied.

    • Durand Durand 1er mai 19:18

      @Pie 3,14



      « S’abstenir ou voter blanc c’est ne pas influencer le rapport de force, c’est donner automatiquement la moitié de sa voix à Macron et l’autre moitié à Le Pen. »

      Pure hypocrisie ! 

      Avec le rapport actuel 60% – 40% en faveur de Macron, s’abstenir reviens mathématiquement à servir Macron. 

      Il n’y a pas d’abstention neutre, que ça vous plaise ou pas !



    • Pie 3,14 1er mai 19:31

      @Durand
      Non cela revient à donner la moitié de votre voix à Macron et l’autre moitié à Le Pen.


      Pour ne rien donner à Le Pen il faut voter contre elle. Cela ne donnera rien de plus à Macron pour les législatives mais signifiera un net rejet de l’extrême-droite.
      Et comme vous l’affirmez paradoxalement de manière très judicieuse ou alors c’est l’inconscient qui parle : « il n’y a pas d’abstention neutre que cela vous plaise ou non ».

    • mursili mursili 2 mai 08:15

      @Pie 3,14

      En quoi Macron est-il plus républicain que Le Pen ?

      Cette histoire de vote républicain est une foutaise absolue.


  • alinea alinea 1er mai 16:28

    je n’ai pas, ou pas voulu, compris dans l’appel clin d’œil sur la loi travail à macron, l’ombre d’une allégeance éventuelle ; au contraire, je l’ai vu pointer du doigt l’énorme gouffre qui nous sépare de la politique Macron ! il a insisté sur l’agressivité de macron à notre égard ; enfin j’ai vu plein de signes qui tentaient de refroidir l’ardeur des votes utiles !! je pense que le contre pouvoir sera plus aisé contre Le Pen ; en clair, s’abstenir, les laisser faire, et être contre le résultat de tout notre poids !!
    Dans les deux cas de figure, ce qui nous importe à nous FI, c’est la place du contre pouvoir que nous pourrons occuper ; celle-ci peut être colossale si on s’en donne la peine. Nous sommes d’une force équivalente au premier tour.
    Je comprends que notre responsabilité tient tout entière dans notre engagement futur dans ce contre pouvoir ; donc, ne pas s’entredéchirer aujourd’hui sur nos choix, et, quitte à faire, ne pas en faire !!


    • Durand Durand 1er mai 19:13

      @alinea


      « je pense que le contre pouvoir sera plus aisé contre Le Pen ; en clair, s’abstenir »

      Un zéro pointé en logique et un 20 sur 20 en hypocrisie !




    • alinea alinea 1er mai 21:26

      @Durand
      Je ne suis pas hypocrite puisque je dis ce que je pense ! et c’est très logique ! mais ce que je pense n’est pas toujours vérité ! votre manière d’entamer la conversation me sied à merveille : j’ai d’autres chats à fouetter soudain !


  • Tall Tall 1er mai 19:34

    Puisqu’on parle stratégie, avec le soutien du centre et de la droite, Macron président aura facilement sa majorité aux législatives.

     
    Marine préisdente pas ... elle sera forcée à la cohabitation
     
    Pour ceux qui ne veulent ni de l’un ni de l’autre, il y a matière à réflexion là

    • carnac carnac 2 mai 12:19

      @Tall


      Je ne tiens pas à ce que MACRON ait une majorité GODILLOT à l’Assemblée , je crois même que la condition pour que la population accepte les réformes c’est que la recherche d’un CONSENSUS soit nécessaire à CHAQUE PROJET .

      A défaut d’une attitude DE RASSEMBLEMENT et d’une recherche DE CONSENSUS on aura des retours de manivelles en 2022 d’autant que la jeune génération qui a voté LE PEN mais aussi majoritairement MELENCHON ou HAMON sera alors démographiquement majoritaire ....

  • Gavroche 1er mai 19:45
    Finalement , à part les fans des deux camps, tout le monde regrette ce choix Macron / Lepen..

    Beaucoup aimeraient qu’on revote smiley

    Comme les Anglais le lendemain du référendum sur le Brexit.

    S’abstenir ne servira à rien. Les Lepénistes voteront Lepen, les macronistes voteront Macron, 
    Macron sera donc élu si on en croit les sondages, et voilà. 
    Le débat de mercredi ne devrait pas tourner en faveur de Lepen. Macron est meilleur à la tchatche.
     Ses électeurs sont de toute façon convaincus et ne changeront pas d’avis, pas plus que les adversaires convaincus du FN ne se détournerons du vote Macron. 

    Rien ne bougera sous le soleil.

    Par contre aux législatives , tout se jouera vraiment. Les vraies Présidentielles, ce sont les législatives un peu comme si on repartait à zéro en se retrouvant avant le 1er tour.

    • carnac carnac 2 mai 09:46

      @Gavroche


      CE QUI PEUT CHANGER LA DONNE c’est 

      1/ une vague « dégagiste » d’abstentions , peut importe celui qui est dégagé ....

      2/ suivie d’une MOBILISATION pour les législatives CONTRE LE GAGNANT mais POUR la sensibilité que nous portons CHACUN réellement.

      3/ si la chambre est partagée il y aura UNE OBLIGATION pour l’exécutif de TROUVER UNE MAJORITE DE GOUVERNEMENT sinon il sera impuissant.

      4/ Bref on peut ESSAYER D’IMPOSER UNE GOUVERNANCE DE CONSENSUS A L’ALLEMANDE

  • Clocel Clocel 1er mai 20:25

    Comment baisser son froc sans apparaître trop spontanément comme un enculé...

    Du grand art politique dans lequel notre bon Méluche excelle... 

    Quarante ans de pratique, de roueries en tout genre, la chrysalide est prête à donner naissance au cafard qui piaffe de libérer sa vraie nature.

    L’homopoliticus, pur produit de la cinquième république qui rêvait de féconder la sixième.

    On se consolera en considérant que ce sera son chant du cygne...

    La politique est vraiment un domaine remarquable pour nous faire palper le concept d’involution.

    Il serait indécent de se demander à l’arrivée, combien nous aura coûté l’entretien d’un tel tartuffe...


    • carnac carnac 1er mai 21:02

      @Clocel

      dans le domaine de la tartufferie il me semble quand même que certains sont infiniment plus doués , Fillon cela ne vous dit rien ... 

    • Clocel Clocel 1er mai 21:16

      @carnac

      Non, non, Fillon salope le job en virant sa cuti, comme ça, brutalement !

      Vous imaginez un chippendale en tenue de soirée, qui tirant sur sa cravate se retrouve brutalement en string léopard ?

      Les mégères en cale sèche le maudiraient !!! smiley

      Z’allez voir, Méluche va nous faire ça bien !


    • alinea alinea 2 mai 00:27

      @Clocel
      les gens de droite sont vraiment putassiers !!
      Vous n’avez rien compris à ce qu’a dit Mélenchon ; en outre pas la peine de le saloper, il n’est pas au deuxième tour !
      Vous révélez votre incapacité à voir et comprendre, tout empreint que vous êtes de vos a priori !


    • Clocel Clocel 2 mai 07:41

      @alinea

      Ce que dit Mélenchon dans le contexte d’une élection présidentielle ne m’intéresse que très modérément, je le juge sur l’ensemble de son « œuvre ».

      Mes « a priori » reposent sur une longue observation du personnage, politicard de la pire espèce qui ne peut émerger que dans des conditions troubles qu’il aura contribué à créer.

      Le simple fait d’abhorrer ce genre d’individu ne fait pas de moi un mec de droite.

      Cela dit, bien que ce n’est pas mon bord préféré, j’ai connu des gens à droite tout à fait respectables.

      Un peu de patience, le bouquet final n’a pas encore été tiré, il a encore le temps de vous décevoir.


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 mai 09:31

    Actuellement, l’abstention n’est pas stratégique, elle est hypocrite et revient à faire élire Macron, étant donné les sondages.


    • carnac carnac 2 mai 09:39

      @Gilles Mérivac


      Elle n’est pas « hypocrite » , puisqu’ elle traduit une VOLONTE revendiquée D’AFFAIBLIR MACRON et DE NE PAS VOTER FN

    • JL JL 2 mai 09:49

      @Gilles Mérivac,

       
       ’’ L’abstention n’est pas stratégique, elle est hypocrite et revient à faire élire Macron, étant donné les sondages.’’
       
       Etant donné les sondages, votre affirmation est mensongère, puisque les sondages disent que pour une voix FI qui va a MLP, il y en a deux qui vont a Macron.
       
       
       

    • Taverne Taverne 2 mai 10:02

      @carnac

      « D’affaiblir Macron » et donc : de soutenir indirectement Le Pen et de la faire monter en puissance. C’est vrai, ce n’est pas une attitude hypocrite, c’est une attitude de soumission aux Le Pen.


    • carnac carnac 2 mai 10:25

      @Taverne


      Nous divergeons sur deux points :

      1/ l’attitude de Monsieur MACRON me fait penser qu’il ne sera pas plus en capacité d’enrayer la progression de la famille LE PEN que ne l’ont été les gouvernements de droite pendant 10 ans et de « gauche » pendant 5 ans .... 

      2/ seul un changement de GOUVERNANCE peut le faire ce qui suppose que tous les citoyens s’estiment correctement représentés au sein de L’ASSEMBLEE NATIONALE 

      3/ s’il y a plusieurs sensibilités différentes au sein de l’hémicycle et pas de majorité nette , l’exécutif devra trouver DES MAJORITES PAR PROJETS et ne pourra pas compter sur des députés « godillots » comme nous en avons eu pendant 15 ans
      JE JOUE DONC LA DEMOCRATIE CONTRE LA FAMILLE LE PEN

    • Taverne Taverne 2 mai 12:26

      @carnac

      Je suis bien d’accord, Macron ne pourra pas à lui tout seul lutter contre la montée du FN et c’est bien pour cela qu’il faut s’unir dès à présent et sans attendre. Ce que vous faites d’ailleurs avec raison.

      On ne doit pas diaboliser le FN plus que nécessaire mais on ne doit pas non plus (et « en même temps » smiley) dire qu’il y a égalité entre les deux candidats du point de vue des valeurs qu’ils représentent et du danger pour la démocratie. C’est là un équilibre à respecter.


    • carnac carnac 2 mai 12:37

      @Taverne


      C’est 2002 et les suites de 2002 qui m’amènent à m’abstenir : nos gouvernements de droite et de « gauche » ont nourri le front national comme l’avait fait Chirac antérieurement .... pour se maintenir au pouvoir.

      il faut se décider à rompre ce cercle vicieux ANTIDEMOCRATIQUE et peu importe que ce soit l’oeuf ou la poule qui soit au tapis.

      Pour moi, instrumentaliser le FN pendant des décennies c’est aussi anti démocratique que de voter pour les convictions non démocratiques du FN. 

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 mai 14:18

      @JL
      Je parle des sondages globaux, qui donnent 60% en faveur de Macron. Si ce que vous dites est juste, alors la grande majorité des électeurs de Fillon voteraient pour Macron. C’est possible mais je crois surtout que beaucoup d’insoumis avancent masqués et ne dévoilent pas leurs intentions réelles.


    • JL JL 2 mai 14:55

      @Gilles Mérivac
       

      ’’beaucoup d’insoumis avancent masqués ’’
       
       smiley
       
       Vous en avez d’autres, comme ça ?

  • Taverne Taverne 2 mai 09:41

    Les mélenchonistes qui ont baissé leur pantalon devant un FN bien décidé et bien déterminé, sont encore trop nombreux sur ce site. Ce qu’il faut qu’ils sachent, c’est qu’une fois leur pantalon baissé, ils ne pourront plus le relever. Leur déshonneur sera définitif et les frontistes ne se priveront pas de le leur rappeler après les élections.


    • JL JL 2 mai 09:56

      @Taverne
       

       
      Beaucoup de mécontents se sont reconnus dans la FI ; mais n’attendez pas que tous sans exception détestent autant que vous (et moi ), le FN qui est également un parti de mécontents. 
       
       Mélenchon a ramené vers les urnes ceux qui s’en étaient détournés depuis longtemps. Mais il a également séduit des gens aussi divers que vous ou moi, et des gens qui votaient Le Pen auparavant.
       
      Interrogeons nous plutôt sur ce sondage : 19 % des électeurs de Mélenchon voteraient Le Pen contre 47 % en faveur de Macron.
       
      Trop d’insoumis s’apprêtent à voter en faveur de l’un ou de l’autre là où l’abstention est la seule stratégie cohérente d’affaiblissement de celui ou celle que nous devrons combattre demain.
       
      Macron et le Pen sont au fond, de la même boutique, ce qui compte pour le boutiquier, ce n’est pas le rapport des voix mais la totalité.

    • carnac carnac 2 mai 09:57

      @Taverne


      Le FN a reçu moins encore de suffrages que MACRON qui n’en a déjà pas beaucoup . le FN c’est 16.55% des électeurs c’est à dire 21.30% mulitplié par le taux de participation 77.7%

      LE FN n’a pas à confisquer à la majorité des NON FN qui représente 83.45 % des électeurs en France LE DROIT D’AVOIR UNE OPINION sur la GOUVERNANCE qu’il convient d’instaurer ETl LE DROIT DE DEFENDRE SON OPINION dans un échange qui s’il n’est pas COURTOIS .... se fait en défaveur de celui qui manque de respect à son contradicteur

  • xana 2 mai 10:20

    Je m’abstiens, parce que le résultat du second tour m’est indifférent.

    Dans l’une comme dans l’autre hypothèse, Dimanche sera un grand pas vers l’insurrection.
    Donc un pas en avant pou la France.

    Ce vote n’a donc pas d’importance. Ce qu’il faut c’est être prêt pour ce qui va suivre...


    • carnac carnac 2 mai 10:36

      @xana


      L’insurrection n’est pas une solution parce qu’elle n’aura pas l’adhésion de la MAJORITE DU PAYS par contre contraindre le gouvernement à tenir compte du PARLEMENT cela oui.

      S’il y a plusieurs sensibilités différentes au sein de l’hémicycle et pas de majorité nette , l’exécutif devra trouver DES MAJORITES PAR PROJETS et ne pourra pas compter sur des députés « godillots » comme nous en avons eu pendant 15 ans.

      PAR L’ABSTENTION J’AFFAIBLIS MACRON et PAR MON VOTE AUX LEGISLATIVES JE FAIS EN SORTE QUE LE PARLEMENT RETROUVE SON ROLE et donc que nous retrouvions un peu de démocratie dans la gouvernance .

      Restera à réformer notre République pour que le FN ne soit pas instrumentalisé par ceux dont le seul objectif est de se maintenir au pouvoir.

    • baldis30 2 mai 11:49

      @xana
      bonjour,

      « Dans l’une comme dans l’autre hypothèse, Dimanche sera un grand pas vers l’insurrection. »

      Les socialistes comme les républicains ne l’ont pas vu ... piètres élus grassement payés pour leurs inconséquences.

      Futurs responsables de cet affrontement comme ceux qui votèrent à l’hôtel des bains !

      Un grand tort : les primaires, qui dans leur esprit sont strictement en contradiction avec l’esprit de la Constitution où des groupes de pression pouvant manipuler les votes choisissent les principaux candidats avant de les faire valider ....

      Qui sera chef des armées ? Si je me réfère aux différents CV des candidats cela ne démontre pas grand-chose... et il faudrait remonter aux candidats aux primaires pour trouver quelqu’un (ou une) qui a une connaissance de l’armée ...

      Qui est capable d’assumer l’article 16 ? là aussi .... c’est bien le vide ..... surtout avec une chambre croupion et un conseil constitutionnel à dominante sénile complétée par une incompétence politicienne évidente !

       Sur le conseil constitutionnel et la place réservée aux anciens présidents l’Italie est plus réaliste en les nommant sénateurs à vie ce qui limite la portée de la sénilité et de l’incompétence ...(Toutefois notons aussi qu’en Italie le président de la République peut nommer des sénateurs à vie et les choix sont remarquablement intelligents .. par exemple des prix Nobel et aussi Claudio Abbado... ).


    • xana 2 mai 13:06

      @carnac

      Vous vous trompez Carnac, l’insurrection n’a jamais besoin du soutien d’une majorité.
      Si elle avait ce soutien l’opposition changerait le régime par les voies légales. Quand il y a insurrection c’est justement parce que ce soutien majoritaire n’existe pas.

      Les révolutions, celles qui ont raté comme celles qui ont réussi, ont toujours commencé par une insurrection, le seul moyen de se débarrasser des obstacles légalistes que l’ancien système a mis en place justement pour empêcher un changement de régime. Ensuite elles ont cherché à mettre en place une constitution et un système qui leur convienne mieux.

      Aujourd’hui pour que notre société puisse échapper à l’emprise de la finance (nationale et internationale) l’insurrection est le seul moyen. Les législateurs et avant eux ceux qui ont rédigé la constitution de la 5ème ont pensé à bloquer toutes les possibilités légales, ne laissant au peuple que les options illégales.


    • carnac carnac 2 mai 13:39

      @xana


      L’insurrection pour prendre le pouvoir a besoin AU MOINS de la neutralité de la population ....

      Le seul constat d’une situation insurrectionnelle vous fera perdre cet appui .... 

      Agiter ce chiffon FACILITE de plus la prise de pouvoir de l’USURPATEUR que vous honnissez en l’occurence l’avatar médiatique de la finance internationale qu’est Monsieur MACRON dont le score électoral est en réalité de 18.67% de l’électorat total en France c’est à dire son score 24.01% que multiplie le taux de participation 77.77%

      Ne vous trompez pas de stratégie par manque de patience : la démographie, le travail programmatique et didactique que vous avez déjà fourni , le fait que Monsieur MACRON ne représente qu’une petite part de l’électorat tout cela plaide pour la mise en oeuvre d’une opposition CALME ET RESOLUE qui a toutes les chances de prendre le pouvoir ....

      Si ce n’était pas le cas verrait-on toute cette agitation macroniste sur les marchés, dans les médias ? 

  • bernard29 bernard29 2 mai 11:28

    Bien évidemment chaque insoumis peut faire ce qu’il veut pour ce deuxième tour, c’est de sa responsabilité. Je trouve aussi trés bien que le leader de la FI ne donne pas de consigne de vote, mais ce que je trouve inadmissible pour un élu de la République c’est de refuser de donner son vote personnel. Ne s’agit t’ il pas de la tranparence démocratique, du devoir d’un élu de rendre compte de son mandat qui doit être une obligation démocratique d’autant que l’on se dit prêt à promouvoir un référendum révocatoire dans une sixième République promise. Un élu doit assumer ses positions.


    • carnac carnac 2 mai 12:27

      @bernard29

      Une des CONDITIONS de plein exercice de LA LIBERTE D’OPINION en DEMOCRATIE c’est précisément le SECRET DU VOTE ...

       l’injonction de rendre public un vote n’est donc pas ADMISSIBLE en démocratie chacun étant LIBRE de NE RIEN DIRE où d’expliquer, comme je le fais, le raisonnement qui m’amène à m’abstenir .

    • alinea alinea 2 mai 12:32

      @bernard29
      il les assumera après ! il sait très bien que son vote peut influencer !


    • Remosra 2 mai 12:37

      @carnac

      Il serait très facile de démontrer que la liberté d’expression et donc le vote pourrait être supervisée par la Police.
      En ayant imaginé un petit scénario, même si ça peut sembler loufoque, l’idée a dérivée sur justement ce contrôle par la Police. Ce n’est pas aussi radical que l’injonction de rendre public un vote mais ça poserait quand même des problèmes de démocratie !


    • bernard29 bernard29 2 mai 12:44

      @carnac
      Sauf pour un élu . le secret du vote d’un élu est antidémocratique.


    • bernard29 bernard29 2 mai 12:46
      @alinea
      après, on peut dire n’importe quoi, selon le résultat de la consultation.  

    • bernard29 bernard29 2 mai 12:48
      @bernard29
       ajout au commentaire précédent. de fait le secret de vote pour un élu, c’est de l’irresponsabilité".

    • carnac carnac 2 mai 13:02

      @bernard29


      Un élu est JURIDIQUEMENT « un citoyen » comme vous et moi .... ce n’est pas un grand « je sais mieux que vous ce que vous devez faire » .... 

  • babadjinew babadjinew 2 mai 12:26

    Il est un petit « truc » qui semble échapper à bien du monde. La FI à généré un projet sociétale qui fait « BANDER » !!! Loin des calculs stratèges si chers à la politique depuis des lustres !


    Une majorité des électeurs FI ont voté pour ce projet ! Pas pour des blabla de bankster ou d’d’agités blonde.....

    Alors pour une fois que des gens dans ce triste monde sont prêt à suer parce qu’ils croient au projet l’avenir en commun foutons leur la paix !

    L’abstention dans cette élection surréaliste est certainement la meilleurs des choses à faire ! 

    Osez nous demander de choisir entre chaise électrique (start up) ou guillotine (dinosaures) c’est du GRAND N’IMPORTE QUOI !!!!

    Wake up !!!   

    • alinea alinea 2 mai 12:35


      merci babadjinew !! votre commentaire fait du bien


    • carnac carnac 2 mai 12:57

      @babadjinew


      Non seulement je m’abstiens A REBOURS de 2002 et de ses suites délétères mais je m’abstiens en effet POUR FAVORISER LE DEBAT DEMOCRATIQUE où je souhaite à FI une représentation à la hauteur du formidable travail programmatique qu’elle a su élaborer, preuve, s’il en fallait une, que l’intelligence collective peut transcender tous les clivages ...

  • carnac carnac 2 mai 18:53

    Un très court billet politique de France culture tout à fait intéressant donnant des clefs pour comprendre la position de Jean-Luc MELENCHON 



    • alinea alinea 2 mai 20:27

      @carnac
      il n’y a aucune clé dans ce bref message d’un qui ne comprend rien à Mélenchon !
      le cortex !! qui répondrait en premier ? c’est mal le connaitre ; il a expliqué son après-midi de dimanche, je n’y reviens pas, et Mélenchon ne réagit pas avec son « cortex » !!
      Mais alors le pompon, c’est l’explication de son « attitude » face à Macron !
      Macron est l’ennemi, ça n’a pas l’air très clair pour ces braves gens de France Cul !!
      Pour Says, Mélenchon tergiverse pour ne pas avoir l’air de ?! quel âne bâté !
      Mélenchon ne tergiverse pas, Macron est, l’ennemi ; le FN, adversaire ennemi !
      Il a dit qu’il allait voter ( il a ajouté : moi qui suis pour le vote obligatoire, j’aurais mauvaise grâce à ne pas voter !!) il a dit quoi à Bourdin, il y a assez longtemps !


    • carnac carnac 2 mai 20:50

      @alinea


      Ce que Je trouve intéressant dans le billet de France culture c’est le fait qu’ils ont bien compris que Monsieur MELENCHON se projette en 2022

      En 2022 il ne faut pas que la France Insoumise qui est un mouvement QUI PORTE DES REFORMES DE FOND, puisse se voir reprocher d’avoir majoritairement participé à la prise de pouvoir de Monsieur MACRON .

      Il est en effet plausible en 2022 que le probable vainqueur du second tour de la présidentielle 2017 n’ait pas été capable de réduire la fracture sociale qui fait le lit du FN , le recours sera alors la FI d’autant que d’ici là les élus de ce mouvement se seront préparés à la gestion du pays.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 mai 20:57

      @carnac

      ’ils ont bien compris que Monsieur MELENCHON se projette en 2022.

      Fichtre... En 2022, il aura 70 ans et tout son avenir derrière lui !
      Comme Juppé aujourd’hui...


    • alinea alinea 2 mai 21:09

      @carnac
      C’est une manière de voir les choses par le petit bout de la lorgnette politicienne ; Mélenchon se tue à essayer d’élever le niveau !
      Il ne se projette pas en 2022, il n’y sera pas ; il se projette dans un avenir qui nous presse et exige de nous aucune contorsion, mais bel et bien de convaincre ceux qui ne sont pas encore abêtis par ce système.
      Le bon sens, qui fait le lit du programme de la FI, tout le monde ( sauf l’oligarchie bien sûr qui est déjà bien trop malade) est apte à le comprendre et une fois compris à le faire sien tellement c’est l’évidence.
      De deux choses l’une : soit notre monde est si malade qu’il n’y a rien à espérer, ou alors il est encore temps ; mais pas cinq ans, pas cinq ans !! Donc il n’y a pas l’ombre d’un doute dans la tête de Mélenchon : un contre-pouvoir si possible, à l’Assemblée, et de toutes façons une lutte déterminée et tenace pour « éveiller » !


    • carnac carnac 2 mai 21:10

      @Robert Lavigue

      Vous ne comprenez pas que le mouvement de la France Insoumise est un MOUVEMENT pas un parti donc la FI est tout à fait indépendante de son porte parole, aujourd’hui c’est monsieur MELENCHON dont on peut louer le sens stratégique car si ce n’était pas le cas expliquez moi pourquoi Monsieur MACRON est si irrité ?

      En 2022 Il y aura suffisamment de jeunes pousses à la France Insoumise pour qu’ils aient un nouveau porte parole .... qui défendra leur programme TOUJOURS élaboré collectivement .... on est toujouts plus intelligent à plusieurs que seul.


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 mai 21:20

      @carnac

      on est toujours plus intelligent à plusieurs que seul.

      Ce n’est pas la thèse de Gustave Le Bon qui a du se sentir bien seul pour écrire tout seul La Psychologie des foules (1895, quand même !).

      Votre pétition de principe, n’est pas sans me rappeler vaguement (les temps étant ce qu’ils sont, l’éclairage aux Lumières devient intermittent) la thèse de ce polisson de Rousseau sur la volonté générale.

      Mais puisque vous le dites, c’est que ça doit être vrai...


    • carnac carnac 2 mai 21:41

      @alinea il est important que les médias (ici france culture) comprennent que votre mouvement est là POUR DURER : vous savez il y a eu bien des plateaux où l’on prétendait que vous n’auriez pas plus de temps de vie que NUIT DEBOUT 


      Il est important que les médias comprennent  qu’il y a une vraie cohérence 

      ----> de vos positions (consultation de la france insoumise) et 
      ----> de votre action (préparation des élections législatives) 

      Si France Culture l’a compris et parle, vous concernant, de l’horizon 2022 , c’est positif : cela veut dire que vous êtes devenus crédibles . il reste à CONFORTER VOTRE POSITION DANS LES URNES LE SOIR DES LEGISLATIVES.

      Je ne manquerai pas de vous apporter ma petite voix si vous me faites le plaisir d’avoir un candidat pour LYON 69004 où vous avez fait un score supérieur au score national et avez laminé le front national BRAVO ! 


      Emmanuel MACRON | En marche !
      31,14 %


      Jean-Luc MELENCHON | La France insoumise
      25,35 %


      François FILLON | Les Républicains
      21,62 %


      Benoît HAMON | PS
      10,81 %


      Marine LE PEN | FN

      6,63 %

    • carnac carnac 2 mai 21:55

      @Robert Lavigue


      Je me contente de constater que le programme de la FI est le plus complet parmi tous ceux qui nous ont été soumis ... et pourtant j’ai lu REVOLUTION de Macron , FAIRE de Fillon , le livre de DUPONT AIGNAN également et avec attention le site de campagne de HAMON .

      Je ne suis pas forcément d’accord avec toutes les propostions de la FI mais c’est un beau travail.

      En plus on a eu le chiffrage  : aucun autre candidat n’a à ce point détaillé son programme en 5 heures de vidéo et aucun candidat ne l’a soumis comme FI une année complète au feu roulant des contradicteurs ... puisque l’évolution du programme était publié en continu via leur site.

      Cela mérite a minima le respect indépendamment de vos ou de mes propres convictions et effectivement la nouveauté c’est que c’est un travail collectif .



    • alinea alinea 3 mai 00:21

      @carnac
      Vu comme ça oui ! mais on a tellement l’habitude dans ce pays de se remuer que pour les présidentielles qu’il semble qu’il y ait un trou d’au moins quatre ans entre chaque réveil !!
      Être réveillés sans cesse, et en commun, demande une grande énergie ! et sur le temps long il ne faut pas attendre d’être boostés par un seul homme !
      pourquoi dites-vous « votre mouvement » ? Vous n’y êtes pas ?


    • carnac carnac 3 mai 09:01

      @alinea


      Il y a des grand mères attentives à l’avenir de leurs enfants et petits enfants qui, comme moi n’ont pas forcément le profil type de la France Insoumise, mais qui y viennent après avoir pris le temps de lire toute l’offre politique....


      J’ai un profil militant ayant créé et tenu en tant que conseillère prud’homale et présidente de conseil des prud’hommes pendant 17 ans un blog en droit du travail qui a connu une forte activité jusqu’à 10000 visiteurs uniques par jour en semaine . (j’ai gardé toute la documentation)

      J’ai ripoliné mes connaissances par un master en 2013 en droit social .... il ne faut pas hésiter à se remettre en cause à tout âge pour être au top.

      Je pourrai apporter de l’aide à votre mouvement pendant 5 ans si vous en avez besoin dans ce domaine spécifique qu’est le droit du travail. C’est à vous de me dire où et avec qui je peux jouer les utilités. J’habite à lyon .

      Vous allez de plus devoir séduire d’autres grands-pères et grands mères et je ne suis pas une trop mauvaise avocate ....

Réagir