samedi 24 octobre 2020 - par republicain

Véran interdit à Raoult de soigner : il ne sert à rien d’être gentil avec la Macronie

 

À compter du lundi 26 octobre, l’IHU Méditerranée et le professeur Raoult ne vont donc pas pouvoir administrer d’hydroxychloroquine à leurs nombreux patients atteints du coronavirus.

Le professeur a toujours épargné le président, il a soigné une amie de Brigitte, son responsable de la com est député suppléant macronien, pas un mot de soutien à Perronne … Il espérait que Macron désavoue Véran. Il voulait éviter de politiser l’affaire. Toute cette gentillesse pour rien

Macron a choisi Véran et vient certainement de perdre les prochaines élections présidentielles. Les proches des sacrifiés des prochains mois ne lui pardonneront pas

Les marseillais vont donc crever comme les autres…

A ce jour, grâce à Raoult la surmortalité dans les Ehpads marseillais n’est que de 2% comparé à 2019. A Paris la surmortalité est déjà de plus de 60%

Un collaborateur de Didier Raoult à l’IHU Méditerranée a par ailleurs annoncé sur Twitter que le professeur comptait porter plainte contre Dominique Martin, le patron de l’Agence du médicament. Le président LR de la région sud PACA, Renaud Muselier, a par ailleurs écrit une lettre au ministre de la Santé Olivier Véran pour lui demander d’annuler cette décision « révoltante à plus d’un titre »

Dominique Martin, directeur de l’ANSM, refuse toute autorisation pour l’hydroxychloroquine mais envoie des mails promotionnels par Gilead pour le remdesivir, et en organise la distribution gratuite. Deux poids deux mesures.

Le Remdesivir, l’antiviral de Gilead, Lacombe et Yazdan a « peu ou pas d’effet sur les patients hospitalisés pour le Covid-19 ». Tels sont les résultats préliminaires de l’étude Solidarity coordonnée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiés le 15 octobre, et qui s’appuie sur « les taux de mortalité, de début de la ventilation ou de durée de l’hospitalisation ». le laboratoire Gilead a pré-vendu pour un milliard d’euros un médicament qu’il savait inefficace : Véran et Martin sont complices de ce scandale sanitaire et médical.

L’ANSM, complice de Servier dans le scandale du Mediator et du médecin pro Gilead qui a menacé le Pr. Raoult, veut l’imposition de nouvelles mesures délirantes par son maître à penser, le Sinistre Véran.

 

M. Macron, Les chiffres de la mortalité sur la ville de Marseille viennent de sortir (EHPAD, REA, par âge) Vous ne pourrez nier l’efficacité de l’IHU.

En interdisant de soigner dans toute la France vous sacrifiez des milliers de personnes !

Leurs proches n’oublieront pas !

Entre le mois de mars et le mois de mai dernier 13 464 doses « supplémentaires » de Rivotril ont été délivrées. Cela pourrait représenter un tiers voire la moitié de tous les décès pendant la pandémie ! Cette molécule est destinée à abréger les souffrances des malades de la Covid. Dans certains EPHAD le taux de contamination par le Covid-19 a été très important. Les personnes dans ces établissements sont extrêmement sensible à ce type de virus et les hôpitaux étaient saturés donc des choix dramatiques ( Rivotril) ont été faits …

Le 16 octobre Véran a décidé de recommencer en autorisant à nouveau le Rivotril.

Les deux tiers auraient survécu si les soins avaient eu lieu dès les premiers symptomes. Trois études le confirment : vitamine D, zinc, HCQ, azithromicyne …

 

 

Signez la pétition, nous sommes déjà 192 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683



175 réactions


  • Adèle Coupechoux 24 octobre 2020 21:57

    Merci pour cet article qui rappelle qu’un traitement a été trouvé pour soigner des symptomatiques qui ont des comorbidités.


  • ETTORE ETTORE 24 octobre 2020 23:20

    Franchement...

    Ces tordus misent encore sur la fragilité de la corde qui serviras à les pendre ?

    Pitoyable.


  • Kapimo Kapimo 25 octobre 2020 00:51

    L’interdiction d’un médicament inoffensif et efficace en pleine « épidémie » par ce Dominique Martin relève de l’assassinat de masse.

    Ce monsieur mérite une peine en conséquence.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 octobre 2020 01:08

    J’ai trouvé cette source :

    .

    Didier Raoult interdit d’hydroxychloroquine par les autorités, le professeur en colère

    .
    .

    Dominique Martin, directeur de l’ANSM, refuse toute RTU pour l’hydroxychloroquine mais autorise l’envoi de mails promotionnels par Gilead pour le remdesivir, et en organise la distribution gratuite. Deux poids deux mesures. pic.twitter.com/GqSl8vmRZg

    — Didier Raoult (@raoult_didier) October 23, 2020

    .
    .
    .

    Pour information Didier Raoult va porter plainte contre Dominique Martin. https://t.co/xGWQRr72Q8 pic.twitter.com/vSimU9VxnC

    — Eric chabriere (@EChabriere) October 23, 2020


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 05:54

      @eau-du-robinet
      Ben voilà !
      Ca fait des mois que certains ont parfaitement compris le scénario , à savoir au minimum , servir les intérêts de big pharma en faisant mousser cette pandémie ....
      Si au moins elle offrait un plus à travers ses produits coûteux ... !
      Même pas : c’est le contraire .
      Parce que le virus est réfractaire au traitement allopathique .
      Et depuis toujours nous sommes dans le symptomatique .
      Sauf sans doute l’ACQ qui fait baisser la charge virale .
      Issue d’un miracle de la phytothérapie cad de la nature.


    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 06:04

      @chantecler
      Sauf sans doute l’ACQ qui fait baisser la charge virale .

      l’ACQ ? l’ACQ rité sociale ?


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 06:21

    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 06:44

      @chantecler
      l’humour n’a pas de frontière
      sinon t’as oublié de changer d’heure ... on n’est plus en avril mais en octobre ...


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 06:56

      @nono le simplet
      « sinon t’as oublié de changer d’heure »
      Ah, exact !
      Va falloir que je fasse le tour de mes horloges mécaniques et électriques ...
      Tu vois les potes et les amis ça sert aussi à ça : rappeler les évidences .
      Si nous les choisissons uniquement sur le critère d’être d’accord sur tout, ça limite quelque peu les échanges et l’intérêt .
      Bonne journée .


    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 07:09

      @chantecler
      c’était aussi de l’humour relatif à l’ACQ smiley


    • troletbuse troletbuse 25 octobre 2020 07:27

      @nono le simplet
      Un humour de merde ! IL faut que tu le dises pour kon s’en aperçoive.
      Tiens, une info qui va te faire plaisir. 
      Mais que nos merdias, si réactives quand il s’agit de brider les Français n’ont pas l’air d"avoir vu :
      Le tribunal administratif suspend le couvre-feu, région Aix-Marseille
      https://madeinmarseille.net/78816-le-tribunal-administratif-suspend-le-couvre-feu-dans-la-metropole-aix-marseille/


    • troletbuse troletbuse 25 octobre 2020 07:36

      @Nono
      Au fait, t’as vidé ta brouette ce matin et t’es tu séché ? et combien tu as de température d’après ton doigt dans le fion ?


    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 07:37

      @troletbuse
      arrêté nul et non avenu puisque le couvre feu est étendu à l’ensemble du département ... à quoi bon parler d’un non événement ... et comme la prochaine étape va être le confinement quasi général dans les jours qui viennent ...


    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 07:39

      @troletbuse
      les obsessions anales sont souvent le signe d’une enfance douloureuse ... je compatis


    • troletbuse troletbuse 25 octobre 2020 07:47

      @troletbuse
      Et pour ton séjour de 8 ans en psychiatrie , t’as pas l’air d’en être sorti guéri !


    • Francis, agnotologue Francis 25 octobre 2020 07:52

      @eau-du-robinet
       
       cette vidéo que vous avez signlée semble être censurée au profit du texte qui énonce que « la deuxième vague frappe violemment ».
       


    • Francis, agnotologue Francis 25 octobre 2020 07:58

      @chantecler
       
       vous ne voyez donc pas que nono se moque de vous en même temps qu’il s’évertue à rendre illisible tous les forums où l’on parle du covid ?
       
       On peut parler aux cons, certes, mais pas longtemps, parce qu’à jouer aux cons ils sont toujours gagnants : « le con ne perd pas son temps, il perd celui des autres. »
       
       On devrait systématiquement les bloquer.


    • troletbuse troletbuse 25 octobre 2020 08:02

      @Francis
      Il est vrai que parler aux cons, ça les instruit. Mais Nono est tellement kon kon ne peut résister.
      De toute façon, il va quitter AV mais c’est une parole d’ivrogne  smiley


    • Francis, agnotologue Francis 25 octobre 2020 08:28

      @troletbuse
       
       ’’Il est vrai que parler aux cons, ça les instruit.’’
       
      ça les instruit, mais seulement au sens où ça leur donne des informations. Et le problème c’est qu’ils utilisent ces informations comme des cons, c’est-à-dire, à tort et à travers. Par définition.


    • pemile pemile 25 octobre 2020 08:35

      @nono le simplet « l’ACQ ? l’ACQ rité sociale ? »

      4 votes négatifs, on est bien sur AgoraVox smiley


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 08:48

      @Francis
      Peut être !
      Il y a ds gens qui souffrent d’un complexe de supériorité .
      Du coup ils se lient avec des gens qui se pensent aussi supérieurs ....
      Je dis bien souffrir car dans ce cas et même mal accompagnés ils doivent se sentir tout de même bien seuls .
      Mais Nono a toujours éveillé chez moi quelque sympathie .
      Peut être erreur de ma part ....
      Mais j’ai du mal à le concevoir comme franchement mauvais , cad comme d’autres sur Agx , franchement pervers .
      Il lui arrive de troller mais souvent en compagnie, cad genre partie de ping pong, hors sujet.
      Donc lui se serait plutôt « l’erreur est humaine mais persévérer est diabolique » .
      De plus je me relativise ...
      Je défends des points de vue mais je suis persuadé que je ne détiens pas la Vérité , que je ne dépends que de mes sources d’informations que je glane ici ou là , et de « mon intelligence » .
      Ceux qui me mettent en rage ce sont les informateurs institutionnels ,genre journalistes à la solde de , ceux qui devraient nous éclairer, nous informer , mais qui nous trompent délibérément , et qui truquent la démocratie en injectant le mensonge pour des questions de classes idéologiques ou d’intérêts ce qui revient au même .
      Agoravox devrait nous inciter à relativiser , à l’indulgence puisque il ne s’agit que de mots, encore que des paroles puissent tuer , mais débouche souvent sur l’inverse ...
      Autres techniques , autres moyens de nous perdre .
      Mais nul doute avec la 5 G puis la 6 G nous nous approcherons sans doute de la lumière .
       smiley


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 08:50

      @nono le simplet
      Tu parles de l’Anti Chloro Quine ?
      Mais j’avais compris le nono .


    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 08:50

      @pemile
      4 votes négatifs, on est bien sur AgoraVox 

      4 votes qui me vont droit au cœur ... le manque d’humour est la marque des imbéciles smiley
      je ne me souviens pas qui, quoi et quand mais j’ai dèjà applaudi plusieurs fois quelqu’un qui se moquait de moi de manière subtile ... Sarcastelle peut être une ou deux fois, toi aussi il me semble ... un vrai bonheur ...


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 08:51

      @nono le simplet
      Toutes les obsessions ont leur point de départ dans le stade anal .
      Nous sommes bien peu de choses et parfaitement déterminés par notre éducation .


    • nono le simplet nono le simplet 25 octobre 2020 08:53

      @chantecler
      Mais j’avais compris le nono .

      c’était pas visible mais je l’accepte, dont acte ...


    • Arogavox Arogavox 25 octobre 2020 09:58

      @eau-du-robinet
       
       Le texte de votre premier lien évoque «  La guerre entre Didier Raoult et Olivier Véran  »
       ... ce qui est une erreur d’interprétation ! 
        Il s’agit d’une guerre contre l’honnêteté, contre la science, et contre l’égalité en dignité affichée dans notre Constitution aggravant une guerre plus fondamentale encore contre l’acception d’une démocratie sincère.

       Cette prétention d’un supposé docteur, qui n’exerce plus, à juger un professeur et soignant en exercice, mondialement respecté, porte atteinte non seulement à l’entendement de toute notre ’fraternelle’ population française, mais aussi à la réputation française à travers le monde entier ?
        N’existe-t-il pas des garde-fous constitutionnels dans notre ré-publique , sinon, pourquoi restent-ils inopérants ?
        (Entre autres, qu’est-ce qui justifie l’absence totale de référendum depuis plusieurs mandats présidentiels ?)


    • foufouille foufouille 25 octobre 2020 10:20

      @chantecler

      délire matinal ..............


    • chantecler chantecler 25 octobre 2020 10:31

      @foufouille
      On sort des draps mon foufouille ?
      Maintenant faut prendre tes médicaments .


    • troletbuse troletbuse 25 octobre 2020 12:47

      @nono le simplet
      Si on veut faire un bide et passer pour un con, il suffit de répéter ton ânerie  smiley


    • troletbuse troletbuse 25 octobre 2020 15:54

      @chantecler
      Il y a ds gens qui souffrent d’un complexe de supériorité


      Nono, c’est plutôt un con plexe d’infériorité.
      Alors il a trouvé un sujet, le Covid et Chloroquine qui lui permet un peu d’exister et de croire qu’il est important.
       smiley


  • LeMerou 25 octobre 2020 07:09

    Le titre est un peu abusif.

    Il n’interdit pas de soigner mais l’usage d’un médicament. Je ne fait pas partie du corps médical, je n’ais donc pas les compétences pour juger du bien fondé médical de cette décision.

    Par contre je sais lire les chiffres et force est de constater que l’utilisation de ce dernier à porté des fruits bénéfiques dans le traitement de certains malades et à contribué à épargner leur vie. Ce qui rend cette décision totalement incompréhensible et surtout scandaleuse. L’inefficacité de ce médicament n’est toujours pas prouvée sur notre territoire.

    Cette interdiction me paraît donc comme étant un acte inqualifiable de la part d’une autorité de santé et devrait être justiciable, si j’osais c’est presque un « crime contre l’humanité » car nous n’en sommes pas loin, je dirais même qu’elle viole le principe même du serment d’hippocrate ou un médecin doit faire ce qui est utile et avantageux pour le malade.

    Ce traitement n’étant peut être pas applicable à tous, mais à certains certainement d’où son maintien et non pas son interdiction.


    Je souhaite vivement qu’en dehors du citoyen lambda de nombreux médecins signent cette pétition, rendant cette dernière plus crédible. Afin qu’elle ne sombre pas dans l’oubli ou soit balayée car signée par des « ignorants » de la Médecine.ou des pratiques médicales. Signée aussi par les personnes qui ont survécus grâce à l’utilisation raisonnée de ce médicament.




    • babelouest babelouest 25 octobre 2020 10:57

      @LeMerou à partir du moment où Raoult, en son âme et conscience, et vu ses compétences, a pu déjà noter que CE traitement est efficace, dans telles circonstances, le lui interdire est bien une INTERDICTION de soigner, donc potentionnellement une tentative de meurtre de la part « des huiles ».


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 octobre 2020 15:19

      @LeMerou
      .
      « Il n’interdit pas de soigner mais l’usage d’un médicament. »
      .
      Le ministre interdit l’usage d’un médiacament qui à fait son épreuve dans le monde, à condition qu’on sait faire bon usage !
      .
      La Chloroquine est à prescrire en début de maladie et pas comme en début de la pandémie, ou plutôt « plandémie », ou on le réservé aux malades arrivé en urgence ! Quand la maladie suite à une infection au Virus passe au stade 2, c’est à dire au stade de l’emballement du système immunitaire la Chloroquine ne sert à plus rien.

      Sur les 30 000 morts on aura pu sauver environ 27 000 vies selon le Prof Perronne !

      .
      Interdire la chloroquine c’est condamner les gens affecte par le Virus à mort !
      Big Pharma = MAFIA
      .
      Qui avait fait passer la Chloroquine (Plaquenil) en substance venimeuse ? Agnes Buzin ? Non, le laboratoire Sanofi
      https://www.youtube.com/watch?v=sLQca0ZpAp0&feature=emb_logo&t=24m29s
      .


    • sahb 25 octobre 2020 16:52

      @LeMerou
      véran a profité de l’article frauduleux du lancet pour interdire la chloroquine ! (il devra en rendre des comptes !) celle-ci a été ré-autorisée en catimini ! on ne voit donc pas ce qui empêche l’IHU de CONTINUER à en prescrire !


  • charlyposte charlyposte 25 octobre 2020 09:03

    Va falloir se mettre à l’eau de javel !


  • tonimarus45 25 octobre 2020 09:13

    @ Republicain-----bonjour-----«  »«  »« Macron a choisi Véran et vient certainement de perdre les prochaines élections présidentielles. Les proches des sacrifiés des prochains mois ne lui pardonneront pas  »«  »«  »« dites vous. ;;Je pense que malheureusement vous vous trompez lourdement.En effet la propagande honteuse et ignoble entreprise par les »mrdias« aux ordres( autant dure tous), la lrem, la droite traditionelle contre la france insoumise et la gauche en general vise a faire que le »RN« de  »lepen« soit devenu bien »propet« , bien frequentable, en vue au second tour d’une confrontation macron/ lepen ou a ce moment là le »RN« ne sera redevenu infrequentable et ou on appellera au front republicain et democrate a faire obstacle a »lepen« .Toute cette campagne honteuse et indigne anti -gauche vise exclusivement a cela.ceci dit bon nombre a droite et a la »lrem« pensent fortement que plutot »le pen« que »melenchon« ( juste avant la guerre 39/45, les memes criaient »plutot hitler que le front populaire«  ?????? ; hier n’a t’on pas entendu d’un ancien du raid declarer que melenchon etait plus dangereux que lepen ???????des mots comme, »complices« , »collabos« , des terroristes islamique ont etes employes sans que nos bon democrates, bons republicains protestent ??????Et curieusement ces republicains , bien democrates, pas un sou racistes ,n »hesitent pas et cela ne les derangent aucunement, a repeter en boucle une expression inventee de toute piece par « le pen du »RN« ( heritier du front national de papa »lepen« ) a savoir islamo /gauchisme.Quelqu’un de quel parti que ce soit aurait t’il invente l’expression SIONI/DROITISME ou mieux EXTREME /DROITISME, ces meme personnes bien »propettes" feraient elles de meme ??????


    • Francis, agnotologue Francis 25 octobre 2020 09:33

      @ Republicain

      ’’Macron a choisi Véran et vient certainement de perdre les prochaines élections présidentielles. ’’

       

      Ou plutôt le contraire, et si la paranoïa collective perdure jusque là.

       

      Une raison de plus pour qu’il s’emploie à l’entretenir : on ne change pas une stratégie qui gagne.


  • révolté révolQé 25 octobre 2020 09:25

    il serait peut être temps de sortir les chiffons gras des caves et greniers afin d’exploser quelques têtes de politicards...

    Ils ne vivent pas dans des bunkers et la peur doit changer de camp.

    Les lois ne les atteignent pas vu qu’ils les créent ,donc rien à attendre des magistrats.


  • Eric F Eric F 25 octobre 2020 09:54

    Il me semble que le refus d’élargir l’utilisation de l’HCQ pour le traitement du (de la) Covid n’annule pas pour autant la réglementation antérieure, qui l’autorise pour des « essais cliniques », ce qui était le biais d’utilisation par l’IHU. Celui-ci devrait donc pouvoir poursuivre son traitement, me semble-t-il. Par contre, cela confirme la décision du 26 Mai qui excluait sa prescription hors essais cliniques.

    Mais dès lors que l’utilisation « de terrain » par l’IHU donne des résultats statistiques probants, la décision de ne pas réautoriser une utilisation plus large est néfaste, le prétexte des « effets indésirables » est tiré par les cheveux, puisqu’il faudrait alors interdire à peu près tous les médicaments existants, ceux de l’HCQ sont connus et maîtrisés par les prescripteurs.

    Les actions de promotion en faveur d’une autre molécule par des personnes en charge de décisions publiques

    relèvent du conflit d’intérêt, il faudrait une commission d’enquête.

    Quand on parle de l’« état profond », il s’agit d’instances administratives et d’experts, éventuellement en connivence avec des puissances d’argent, qui influent ou outrepassent les décisions des gouvernants élus, soit par inertie soit en tant que pouvoir parallèle. Les « autorités médicales », incluant les comités, conseils etc. et les mandarins hospitaliers d’Ile de France, me semblent entrer dans cette définition, ils instituent une forme de despotisme sanitaire.


    • babelouest babelouest 25 octobre 2020 16:10

      @Eric F je confirme : il ne faut pas se contenter bêtement de soulever « des complots » : il s’agit plutôt de convergences d’intérêts, entre des banquiers, des industriels liés avec ceux-ci comme il est quasi « normal » des ces hautes sphères de la Phynance, des diacres de cette religion du PROFIT qui ont pour qualification politiciens, communicants des « médias » appartenant aux premiers, communicants des « ONG » financées par les premiers, mais aussi membres de la bourgeoisie se CROYANT embringués dans le même esquif, dont ils n’ont même pas compris qu’il s’agit d’une galère où un jour, ce sont eux qui rameront.... rien n’est écrit, tout est implicite, et chacun occupe son poste et le défend, même si à son insu c’est déjà pourri en-dessous.
      .
      Non, ce n’est pas un complot, c’est pire. C’est une pyramide d’intérêts VRAIS, et d’intérêts terriblement fictifs dès qu’on s’écarte des HAUTS promoteurs, mais personne dans ce Ponzi du Tartare ne semble s’en soucier.


    • Eric F Eric F 25 octobre 2020 18:31

      @babelouest
      « rien n’est écrit, tout est implicite, et chacun occupe son poste et le défend, même si à son insu c’est déjà pourri en-dessous [...] ce n’est pas un complot, c’est pire. C’est une pyramide d’intérêts... »
      Je suis d’accord avec cette analyse.
      Les grands média participent à ce système implicite, certains d’entre eux de bonne foi, se croyant investi du rôle d’éclairer les masses, un peu comme jadis les prêcheurs et directeurs de conscience.
      J’ai l’impression que les gouvernants se laissent davantage entrainer par ce courant plus qu’ils ne le pilotent, sauf ceux qui sont issus eux-même des pyramides d’intérêts (médico-pharmaceutique, militaro-industriel, financier, énergétique, etc.). Clémenceau disait jadis que la guerre est trop sérieuse pour être confiée à des militaires, de même le pilotage en période de crise sanitaire ne devrait pas être inféodé à l’autorité médicale.


  • Hervé Hum Hervé Hum 25 octobre 2020 09:57

    si interdiction il y a et si le taux de mortalité covid augmente d’autant à l’IHU, la preuve de l’efficacité de hcq devrait être faites, sauf si le ministre accuse Raoult de faire mourir les patients. Chose qui n’est pas exclu actuellement !


    • I.A. 25 octobre 2020 11:03

      @Hervé Hum

      Bonjour. Les preuves sont DÉJÀ faites par d’autres pays occidentaux.

      D’une part, l’IHU dépend de l’APHM, et plus particulièrement de l’hôpital de la Timone, qui quant à lui, dispose de lits de réanimation...

      D’autre part, annuellement, 60 % des décès en France, toutes causes confondues, ont lieu dans les hôpitaux...

      Enfin, les pneumopathies sont la 3ème cause de décès en France, tandis que les défaillances multi-organes peuvent avoir différentes origines...

      Bien sûr, ce sont les médecins qui établissent les actes de décès en en précisant les causes, le plus souvent succinctement, ce qui peut se comprendre...

      Donc, des réanimateurs qui marchent avec un labo ou un autre, avec Macron, Véran ou l’un des 2 Conseils Scientifiques, ou tout simplement qui jalousent Raoult - et qui n’en ont rien à foutre des autres ainsi que de l’avenir du pays - eh bien, que croyez-vous qu’ils vont noter, sachant qu’aucun contrôle n’a jamais existé ??

      La réponse, nous la connaissons déjà, dans tous les autres CHU nationaux, mais également dans tous les pays qui se miment stupidement les uns les autres !


  • pierrot pierrot 25 octobre 2020 11:58

    L’efficacité d’une molécule thérapeutique s’obtient pas des preuves accumulées par des essais dits de phase 1, 2 et 3 selon la méthodologie dite de « double aveugle ».

    Cela ne dépend pas de l’empathie pour tel professeur, ni de son opinion politique ... heureusement.

    La seule chose à faire pour le Dr Raoult est de démontrer rationnellement selon une méthodologie irréfutable (pas en excluant certains patients !) que la molécule propose seule ou en association est efficace.

    Actuellement les essais tant en Chine, Russie, Royaume Uni, USA, France montrent l’inverse.

    Dommage mais vrai.


  • pierrot pierrot 25 octobre 2020 12:00

    Erreur ligne 1

    lire :

    l’efficacité d’une molécule s’obtient par des preuves accumulées ...


  • BA 25 octobre 2020 12:59

    Dimanche 25 octobre 2020 :


    France : les quatre courbes montrent que le reconfinement va bientôt entrer en vigueur.


    https://raw.githubusercontent.com/rozierguillaume/covid-19/master/images/charts/france/dashboard_jour.jpeg


    Source :


    https://covidtracker.fr/covidtracker-france/


    • Legestr glaz Legestr glaz 25 octobre 2020 13:57

      @BA

      Vous êtes pathétique avec vos cris d’alarme propagandiste. 

      Voici un article du 17 janvier 2017, vous avez bien lu « janvier 2017 », je mets en gras pour bien que vous visualisez !

      « Il faut dire que la situation a de quoi inquiéter. Depuis plusieurs semaines, les hôpitaux français, considérés parmi les plus performants au monde, sont dépassés par une épidémie de grippe. Bien que virulente, cette épidémie n’a pas encore atteint les niveaux observés il y a deux ans lorsque 2,9 millions de Français avaient été frappés par la grippe. Mais surtout, cette épidémie révèle la situation alarmante de l’hôpital public. Il suffit d’échanger quelques minutes avec le personnel et les usagers pour savoir que la pression est quotidienne. Les hôpitaux sont débordés, les temps d’attente aux urgences ne cessent d’augmenter et la recherche de rentabilité pousse à la réduction frénétique des durées d’hospitalisation. »

      Alors BA vous vous étonnez que les hôpitaux soient débordés aujourd’hui 25 octobre 2020 ? Vous vous étonnez, parce que depuis 2017, de très nombreux lits d’hôpitaux ont été fermés ? 

      Est-ce que vous vous moquez du monde ? Nous vivons dans le mensonge le plus absolu ! Si les hôpitaux sont débordés ce n’est pas en raison d’une spécificité du covid19 mais pour des raisons de gestion de l’hôpital français !

      La manipulation va bon train BA. « On » prend les Français pour de parfaits imbéciles. Heureusement que vos posts permettent une réaction qui démontre tout le cynisme de nos gouvernants ! Des mesures dictatoriales qui ne reposent sur aucune réalité !

      https://www.huffingtonpost.fr/nicolas-bonnet-oulaldj/sante-marisol-touraine-hopital-etat-d-urgence-c-est-tous-les-jours_a_21656675/


    • Legestr glaz Legestr glaz 25 octobre 2020 17:14

      @chantecler

      Merci chanceler pour la mise en ligne de ce lien. Article bien construit !


    • Eric F Eric F 25 octobre 2020 18:54

      @Legestr glaz
      « de très nombreux lits ont été fermés »
      Il en reste quand même plus de 400.000 dans le secteur hospitalier, parmi les « problèmes de gestion » que vous évoquez, il y a un manque de flexibilité et de polyvalence, un certain fonctionnement en « silos », ainsi des services sont fermés dans le cadre du « plan blanc » sans que les ressources ne soient toutes réaffectées au Covid. L’enseignement du pic de Mars/Avril aurait du donner la priorité à cette polyvalence, mais on « retombe » dans la jauge des 5.000 lits de réa, suffisants en période de calme plat sanitaire mais pas lors d’épidémies plus fortes, alors qu’on avait pu passer à 12.000 en avril.
      Le nombre de lits covid hors réa était monté à 31.000 en pic, soit 7,5% du total des lits hospitaliers. On n’en n’est pas, comme certains pays, à parquer les malades sur des lits de camp dans des gymnases ! Les 60 lits de « l’hopital de campagne » à Mulhouse relevaient juste de la com, l’effet a été négligeable ; par contre le renfort des médecins militaires est bien évidemment nécessaire.


    • Legestr glaz Legestr glaz 25 octobre 2020 21:48

      @Eric F
      Merci pour ces précisions.

      Il est quand même démentiel de constater que l’un des indicateurs utilisé pour instaurer le « couvre feu » est le pourcentage d’occupation de lits de réanimation.

      Par ailleurs, « nos gouvernants » n’ont tiré strictement aucune leçon de l’épisode du pic des mois de mars et avril 2020. 

      https://www.lci.fr/sante/covid-19-taux-d-occupation-progression-le-point-sur-les-hospitalisations-en-reanimation-2167948.html


    • I.A. 26 octobre 2020 08:49

      @Legestr glaz

      Bonjour Legestr glaz

      Réponse très affûtée à ce pauvre BA.

      J’applaudis d’autant plus que j’ai travaillé à l’Hôtel-Dieu.


    • nono le simplet nono le simplet 26 octobre 2020 08:57

      @chantecler
      mettre en lien le réseau Voltaire ... plus complotiste tu meurs ... smiley
      vous avez de drôles de lectures les gars ...


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 26 octobre 2020 09:03

      @nono le simplet
      moi je lis la PRAVDA smiley


    • nono le simplet nono le simplet 26 octobre 2020 09:04

      @Bendidon
      pourquoi je ne suis pas étonné ?


    • Eric F Eric F 26 octobre 2020 10:56

      @Legestr glaz
      ce « pourcentage de lits occupés » qu’on nous assène est calculé par rapport au nombre nominal de lits de réa en période de calme sanitaire, et non celui que l’on peut affecter en cas d’épidémie.

      Les leçons du pic n’ont en effet pas été tirées, pas seulement par les gouvernants, mais également par les autorités médicales. Les mandarins hospitaliers voudraient que tout service soit dimensionné en statique par le majorant des besoins maximum. Par ailleurs, les experts médicaux ont reconnu que les intubations sous sédation pratiqués lors du pic n’était souvent pas appropriées, avec un taux de décès considérable ; des moyens moins radicaux sont désormais préconisés (oxygénothérapie, corticoïdes, fluidifiants du sang...). Donc la nature des soins devrait amener un moindre recours aux vraies réanimations sous sédation. Or cela n’apparait pas dans les tableaux de proportion de patients en réa par rapport aux hospitalisations standard.


  • Esprit Critique 25 octobre 2020 16:11

    Ce « véreux » est une totale saloperie !

    Même si l’hydroxychloroquine est un antivirale moyennement efficace, comme il est peu cher et sans vrai danger, c’est criminel d’e l’interdire !

    Il faudra bien que ce Véreux soit jugé un jour !


    • Eric F Eric F 25 octobre 2020 18:42

      @Esprit Critique
      En effet, au pire ce produit n’est que moyennement efficace, les campagnes pour le prétendre toxique reposent sur des falsifications avérées (notamment le « fameux » article de Lancet), donc c’est pervertir le « principe de précaution » que de l’interdire, surtout pour promouvoir des molécules moins efficaces et avec davantage d’effets secondaires.
      Il y a déjà des actions judiciaires en cours (il y a eu perquisitions), le « volet » HCQ sera inévitablement mis sur la sellette.


  • LatineJazz LatineJazz 25 octobre 2020 18:01

    interdire de soigner nos vieux avec un médicament qui à sauvé l’Afrique du covid, l’armée française, l’administration et le gouvernement français et tout se qui tourne autour... logique macronienne


  • BA 25 octobre 2020 20:51

    Dimanche 25 octobre 2020 :


    Covid-19 : la situation est hors de contrôle dans le département de la Loire.


    Covid-19 : 21 maires du sud de la Loire demandent le renfort de l’armée.


    Les maires du pays du Gier demandent à l’État d’envoyer les moyens sanitaires de l’armée, à l’image de ce qui avait été déployé à Mulhouse lors de la première vague de Covid-19.


    Des maires de la vallée du Gier, dans le sud de la Loire, demandent à l’État "l’installation de moyens sanitaires militaires pour pallier le manque de personnels soignants" dans un courrier adressé cette fin de semaine à la préfète de la Loire. Ils arguent de la virulence du coronavirus qui place les deux principales communes de ce bassin, Saint-Chamond et Rive-de-Gier parmi les 20 villes françaises les plus touchées. 


    "Nous appelons à l’aide pour que nos soignants soient épaulés et nous demandons à l’État et au gouvernement qu’une aide exceptionnelle soit apportée en urgence à notre territoire pour pallier le manque de personnels soignants épuisés et touchés par la Covid-19", écrivent-ils à Catherine Séguin. 


    Ils demandent une aide identique à celle qui a été apportée au printemps à l’Alsace avec l’installation d’un élément militaire de réanimation (EMR) du Service de santé des armées, déployé fin mars au pied de l’hôpital civil de Mulhouse.


    Les 21 maires, réunis au sein du syndicat intercommunal du Pays du Gier s’inquiètent de la "courbe exponentielle de propagation du virus, pour lequel 130 malades sont déjà soignés à l’hôpital de Saint-Chamond avec un taux d’incidence proche de 900 sur l’ensemble du Gier". 


    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/covid-19-21-elus-du-pays-du-gier-demandent-le-renfort-de-l-armee-1603553046


  • zygzornifle zygzornifle 26 octobre 2020 09:00

    Hormis les drogués de la secte LaREM et les LR qui ne sont que leurs ombres personne n’est gentil avec eux, et pourquoi on serait gentil ?

    Ces bouchers ont t’ils étés gentils avec le GJ, 25 yeux de crevés, 5 mains arrachées, une mémé dégommée sur son balcon a Marseille, des milliers de fractures, de contusions, d’arrestations au cours des rafles de Macron, on est pas gentil avec le diable, on le combat .... 


  • serge.wasterlain 26 octobre 2020 10:51

    "...Entre le mois de mars et le mois de mai dernier 13 464 doses « supplémentaires » de Rivotril ont été délivrées. Cela pourrait représenter un tiers voire la moitié de tous les décès pendant la pandémie ! Cette molécule est destinée à abréger les souffrances des malades de la Covid...."

    Quelle honte, mais quelle honte ! Qui va pouvoir arrêter ces fous furieux qui interdisent aux docteurs de soigner en leur âme et conscience leurs patients avec leur accord ? Pourquoi tant d’acharnement à interdire un médicament qui fut délivré sans même une ordonnance pendant 70 ans. Et qui du Remdesivir qui, lui, a prouvé sa toxicité lors des essais pourtant randomisé ? Quels sont les intérêts cachés en jeu ?
    Va-t-il falloir que le peuple descente dans la rue pour leur faire entendre raison.
    Y aura-t-il des juges assez courageux pour juger tous les responsables de ce foutoir qu’est la gestion de l’épidémie (pas masque
    - masque - partout - tests inutiles - tests pour tous, y compris les bien portants - pas de surblouses dans les hôpitaux - pas de gants non plus - etc, etc, etc... ?

    https://www.facebook.com/serge.wasterlain.3


  • DACH 26 octobre 2020 10:56

    La vie n’est-elle pas une maladie ? Elle est sexuellement transmissible et constamment mortelle !!!! Alors soignons la Covid-19 avec les méthodes qui nous font vivre et pas l’inverse. Soigner la vie avec les méthodes actuelles, et de plus en refusant la méthode IHU, cela va causer bien plus de morts !!!!!!!


  • BA 26 octobre 2020 11:03

    Lundi 26 octobre 2020 :


    Jean Rottner est médecin urgentiste à Mulhouse, il est aussi président de la région Grand Est. Jean Rottner déclare que, pour lutter contre la deuxième vague, « j’ai la certitude que nous allons vers un reconfinement ».


    "J’ai la certitude que nous allons vers un reconfinement", assure le président de la Région Grand Est.


    Jean Rottner, le président de la région Grand Est avait milité pour un confinement face à la première vague qui a déferlé sur la région depuis Mulhouse (Haut-Rhin) en février-mars. Pour cette deuxième vague de l’automne 2020, l’élu assure que « nous allons vers un reconfinement »


    Sur les réseaux sociaux, dimanche 25 octobre 2020, il assure que ce nouveau reconfinement sera « différent du premier ».


    Le président de la région a assuré qu’il a réuni les membres de l’exécutif régional ce dimanche, par visioconférence, pour « anticiper, écouter, inventer et aider ».


    « J’ai demandé à chacun d’entre eux (les vice-présidents de la Région Grand Est) d’être prêt dès cette semaine », a-t-il assuré sur Twitter. 


    https://actu.fr/societe/coronavirus/j-ai-la-certitude-que-nous-allons-vers-un-confinement-assure-le-president-de-la-region-grand-est_37027867.html


  • Réago 26 octobre 2020 16:34

    La priorité serait d’identifier un traitement efficace, dés les premiers symptômes, de la Covid-19 afin d’essayer éviter la surcharge du système hospitalier, la paralysie économique du pays liée aux mesures de couvre feu ou de confinements avec de terribles dégâts sociaux et aussi médicaux. Non seulement l’action de nos autorités médicales ne semblent pas prendre en compte comme objectif d’identification d’un tel traitement, mais c’est même l’inverse. Le cas des médecins qui ont soignés et guéris leurs patients de la Covid-19 et qui néanmoins se voient menacés de suspension pour avoir guéri leurs patients avec des traitements non validés pour traiter le coronavirus est significatif de la folie ambiante. Pourtant compte tenu de l’urgence face à un « tueur » qui agit dans l’immédiat, il faudrait laisser aux médecins de ville une complète liberté de prescription, faire remonter leurs traitements et leurs résultats dans une base de données, qui seraient analysées en permanence, mais on préfère attendre qu’un médicament miraculeux ou un vaccin soient trouvés un jour. En attendant on est débordé et des gens meurent ! L’interdiction qui est faite à Didier Raoult d’utiliser son traitement va dans le même sens de cette folie. Clairement on n’est pas sorti de l’auberge vu les branquignols à qui ont a confié un pouvoir de décision.


  • BA 27 octobre 2020 10:29

    Mardi 27 octobre 2020 :


    Covid-19 : l’infectiologue Gilles Pialoux estime qu’on est en « situation de guerre » et qu’il faut « reconfiner le pays »


    Face à une deuxième vague qu’il juge « hors de contrôle », l’infectiologue Gilles Pialoux appelle à un reconfinement général.


    La France va-t-elle devoir s’imposer un nouveau confinement ? De l’avis du spécialiste Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris, cette mesure est nécessaire pour ralentir l’épidémie de Covid-19 qu’il juge actuellement « hors de contrôle ».


    Alors que l’hypothèse d’un couvre-feu avancé à 19h00 et les week-end est sur la table, celle-ci est selon Gilles Pialoux « insuffisante » :


    "Il faut reconfiner le pays et laisser de côté l’économie car ça, c’est rattrapable. En revanche, la réanimation loupée, ça ne l’est pas", prévient ce mardi matin sur BFMTV-RMC l’infectiologue, qui souligne la « brutalité » de cette deuxième vague "plus précoce, plus critique et plus forte".


    "C’est un coup de massue car même dans les prévisions les plus préoccupantes, on n’en était pas là. On va faire face à des semaines très difficiles. On est en situation de guerre", alerte Gilles Pialoux.


    https://actu.orange.fr/societe/videos/pr-gilles-pialoux-il-faut-reconfiner-clairement-le-pays-l-economie-c-est-rattrapable-la-reanimation-loupee-ce-n-est-pas-rattrapable-CNT000001urgYJ.html


    • babelouest babelouest 27 octobre 2020 10:35

      @BA il y en a qui aiment propager le pire en le qualifiant de « nouvelles » alors qu’il s’agit de propagande morbide et bien entendu inexacte.


  • BA 27 octobre 2020 11:49

    Covid-19 : "On n’a plus le choix, il faudrait reconfiner", alerte le professeur Eric Caumes.


    Le chef du service infectiologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris estime que la France a « perdu le contrôle de l’épidémie ».


    "Le virus est tellement présent parmi nous que là, je pense qu’aujourd’hui on n’a plus le choix, il faudrait reconfiner", déclare Éric Caumes, chef du service infectiologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, lundi 26 octobre sur franceinfo à propos de l’épidémie de Covid-19.


    "On a perdu le contrôle de l’épidémie il y a quelques semaines déjà, affirme le médecin. Le Premier ministre l’a reconnu, le ministre de la Santé aussi".


    Si la situation continue de s’aggraver pendant quelques jours, "c’est tenable. S’ils estiment qu’elle va s’aggraver pendant deux semaines, ce n’est pas entendable, pas tenable, et dans ce cas, il faudra en tirer les conséquences le plus vite possible".


    Il voit dans le couvre-feu "un pari risqué« . »Sur le plan épidémiologique, le couvre-feu, ce n’est pas une méthode dont on connaît l’efficacité". Il faudra attendre encore 10 à 15 jours pour savoir, selon lui.


    "Si on n’est pas efficaces du tout, il faudra confiner, il n’y aura pas d’autres solutions malheureusement", annonce-t-il.


    Éric Caumes prend l’exemple des « Irlandais et des Gallois », qui ont choisi de se reconfiner "pour remettre les pendules à l’heure, permettre de se réorganiser, arrêter la saturation du système hospitalier, notamment des réanimations, ce qui va devenir de plus en plus critique".


    Éric Caumes alerte notamment sur la situation actuelle dans les hôpitaux : "Bientôt, on aura plus que des Covid dans nos lits de réanimation, on ne pourra plus en charge correctement les autres malades si le système est saturé par le Covid. Et il faut savoir que plus on attend tard pour prendre les bonnes décisions, moins elles sont efficaces rapidement."


    En attendant un potentiel confinement, pour le médecin, "il faut diminuer nos interactions sociales. Ce n’est pas très sympathique à entendre, mais malheureusement, il n’y a pas d’autre solution. Diminuer nos interactions sociales, voir moins de personnes, voir nos enfants, nos petits enfants en se protégeant. Je sais que c’est compliqué mais malheureusement il n’y a pas d’autre solution".


    Le professeur plaide également pour le télétravail, qu’on « n’aurait jamais dû arrêter » : "Inciter les gens à abandonner le télétravail à la reprise après les vacances en septembre, je pense que ça a été une erreur. Il faut rester au télétravail le plus possible. C’est un outil de lutte contre l’


    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/video-covid-19-on-n-a-plus-le-choix-il-faudrait-reconfiner-alerte-eric-caumes_4156497.html


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 octobre 2020 15:14

    Juste une situation qui c’est réalisé, et que j’avais présenti dans mon article de février ( pour info blackboulé par la modération du site. )

    @+P@py

    http://spagnolo.unblog.fr/2020/02/26/contre-le-coronavirus-un-vieux-medicament-la-chloroquine-de-3-francs-6-sous-serait-tres-efficace-la-tronche-des-grands-labos/


  • Pierre Alain Reynaud Pierre Alain Reynaud 27 octobre 2020 17:55

    Incontestablement, Didier Raoult est un un grand spécialiste français des maladies infectieuses. Professeur de microbiologie à la faculté de médecine et à l’Institut Hospitalier-univesitaire de Marseille (IHU) ; il est également lauréat du Grand Prix de l’Inserm en 2010 avec son équipe marseillaise, des virus complexes. Par ailleurs, il est co-auteur de milliers de publications scientifiques.

    Il est mondialement connu et reconnu dans les plus hautes sphères de la médecine et de la recherche et il est scandaleux que cet homme, éminent professeur et médecin soit montré du doigt par certaines de ses confrères, alors qu’il a sauvé de nombreuses vies pendant touta période du confinement du Covid-19.

    Je connais très bien le professeur Raoult. Je connais de très nombreuses personnes qui se sont faites soigner dans ses services suite au Covid-19. La quasi totalité de ces malades sont sortis guéris. Alors soyons sérieux.

    Personne n’a dit que Didier Raoult est un « docteur miracle »’. Le professeur ne fait que soigner, et globalement, il soigne bien. Et beaucoup de gens lui doivent la vie ! C’est ce qu’il faut retenir.

    Suivez le parcours du professeur Raoult en cliquant sur le lien :

    Raoult un grand chercheur mondial  — www.lafranceliberee.fr



Réagir