samedi 11 mars - par rosemar

Ombres et doutes sur le nucléaire...

Le 11 mars 2011, la centrale nucléaire japonaise de Fukushima était submergée par un tsunami, à la suite d'un puissant séisme et on connaît la catastrophe qui a suivi.

6 ans après, le site est toujours lourdement contaminé : dans les bâtiments accidentés, seuls des robots peuvent intervenir.

Tepco envisage d''agir sur le coeur des réacteurs à partir de 2021, de l'eau est injectée régulièrement pour refroidir le corium et fixer les poussières... Mais, bien sûr, de l'eau contaminée s'accumule sur le site. Tepco a essayé de mettre en place des moyens de traitement pour épurer cette eau...

Ainsi, cet accident nucléaire a encore des conséquences sur l'environnement de la région.

Sans arrêt, les partisans du nucléaire nous expliquent que l'énergie atomique est "propre", non polluante. On nous dit que le nucléaire est indispensable et qu'on ne peut s'en passer.

Pourtant, l'accident qui s'est produit à Fukushima aurait dû éveiller les consciences...

On le sait maintenant, le nucléaire comporte des risques et des dangers que l'on n'arrive pas à maîtriser : ainsi, nos centrales nucléaires sont, elles-mêmes, vieillissantes, l'état des installations est préoccupant.

De plus, les déchets nucléaires sont envahissants, on ne sait plus où ni comment les stocker.

On ne sait que faire de ces déchets "ultimes" destinés à durer pour l'éternité, on imagine de les emprisonner pour toujours dans des containers étanches qu'il faut absolument enfouir sous terre ou sous des tonnes de béton... La France a envisagé un stockage à grande profondeur, à Bure, dans la Meuse, à 490 mètres sous le sol.

Le traitement de ces déchets coûte une fortune : il faut construire de véritables bunkers, creuser des galeries à des profondeurs inouïes. Des sommes considérables doivent être investies pour gérer des substances hautement radio actives...

Avec l'entretien des centrales, avec le traitement de ces déchets éternels, les centrales coûtent de plus en plus cher, et l'électricité produite par ces centrales devient et deviendra de plus en plus onéreuse.

Ne serait-il pas temps de trouver des solutions de remplacement ?

Il convient de développer les énergies renouvelables, et sans doute, de réduire nos consommations d'électricité, en faisant des économies.

Les lobbies du nucléaire tout puissants oeuvrent sans doute pour que cette industrie perdure, mais les dérives financières d'Areva, et d'EDF nous montrent encore toute la fragilité de ce secteur...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/03/ombres-et-doutes-sur-le-nucleaire.html

 

Photos : Pixabay



62 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 mars 17:08

    Merci de nous alerter sur ce danger qui nous est caché par le gouvernement qui n’a jamais pensé que les éoliennes pouvaient remplacer tout ça. Pourtant, Monsieur Veolia a fait des propositions, mais personne ne l’écoute au gouvernement où ils sont tous achetés par le lobby nucléaire, alors que l’éolien c’es propres, et surtout ça n’a rien à cvoir avec la corruption des zélus.


    Merci Madame Rosemar pour toutes ces révélations.

    Mais s’il vous plait, Madame, n’allez pas trop vite !
    Là, on est déjà au niveau CM2, je vais pas arriver à suivre si vous continuez.

    • Bernie 2 Bernie 2 11 mars 17:28

      @Jeussey de Sourcesûre

      Excellent mon cher Jeussey, vous avez tout à fait raison, un articulet comme sait nous en pondre rosemar. Des banalités, des lieux communs. Heureusement, c’est samedi, il fait beau. Un air de printemps souffle. C’est presque aussi léger qu’un verre de rosé au premier barbecue de l’année.

      La qualité n’est toujours pas là, mais la quantité oui ! 2 nartiks éolien en 2h. On va bientôt pouvoir arrêter les centrales nucléaires avec la production de rosemar.


    • rosemar rosemar 11 mars 18:11

      @Jeussey de Sourcesûre

      Gros JALOUX !

      Et, en plus, même pas capable de pondre un commentaire intéressant sur le sujet...

    • sls0 sls0 12 mars 06:45

      @rosemar
      Ils n’ont pas tord, quand on ne maitrise pas du tout le sujet il vaut mieux parfois s’abstenir.
      Pour pondre un commentaire intéressant, il vaut mieux un article intéressant.
      Il n’est pas à exclure que même chez le coiffeur ou au bistrot du coin qu’une discussion sur le sujet il y ait des arguments économique et techniques qui tiennent mieux la route.

      Pour le coté économique allez donc voir coté cour des comptes, c’est leur boulot et il ont réussi à imposer leur idées par rapport aux tenants du nucléaire.
      Les couts de démantèlement et de stockage on augmenté mais ça reste toujours pas important.
      Le parc nucléaire français totalise une puissance électrique de 63,13 GWe et a produit 416,8 TWh en 2015.
      416,8 TWh c’est 416,8 millions de MWh qui se vend 60€ environ, ça fait 25 milliards d’euros par an.
      Le cout du démantèlent est estimé entre 20 et 39 milliards et l’enfouissement 25 milliards.
      Un peut plus de 2 ans de production pour des tranches prévues pour fonctionner 40 ans.
      Quand on parle en milliards c’est toujours impressionnant, à la louche c’est 5-5,5% du chiffre d’affaire, c’est tout de suite moins impressionnant.
      25 milliards c’est du niveau des PIB des pays baltes.
      En 2015, la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) en France était de 194,6 milliards d’euros.
      Des milliards c’est difficile de se faire une idée, il faut des repères.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 mars 08:34

      @rosemar
      C’est paskeu j’arrive pas à suivre !Ecrivez un article sur un de ces sujets, et je vous ferai un beau commentaire :

      - Comment scier une planche ?

      - Un bon Côtes-du-rhône est meilleur qu’un mauvais Bordeaux.

      - Pourquoi les vaches ont des cornes et pas les chevaux.

      - Le Père Noël existe, je l’ai rencontré !

      - Mentir, c’est vraiment pas bien.

      - Le merveilleux réveil de la nature au printemps.

      - L’espéranto et la paix dans le monde.

      - Salir pollue

      - Le chromosome Y est-il un handicap ?

      - La France est un très beau pays.


    • rosemar rosemar 12 mars 08:53

      @Jeussey de Sourcesûre


      Gros JALOUX ! 

    • rosemar rosemar 12 mars 10:05

      @sls0

      Il faut tout de même prendre conscience que le coût de l’électricité va bondir dans les années qui viennent...




    • sarcastelle 12 mars 10:23

      @rosemar

      .
      Intéressant.
      En prolongeant la courbe je trouve que le prix du kWh dépassera le prix de la centrale nucléaire en 2232. 

    • foufouille foufouille 12 mars 12:17

      @rosemar
      ton lien n’a aucune source vérifiable.
      et c’est juste une pub pour cette sociètè qui vend en ligne.


    • Ouallonsnous ? 12 mars 18:52

      @rosemar

      Chère Rosemar, si vous êtes si soucieuse de la pérennité des moyens de production d’énergie, pourquoi n’étudiez vous pas ce qui a été fait et jusqu’où dans le nucléaire ?

      Vous découviriez que l’on a poussé les dévellopements jusqu’a la partie productive financiérement et que la suite concernant le « SAV », c’est à dire le retraitement des déchets, le démantellement des sites devenus obsolétes, l’étude de nouvelles filières, dont la filière « Thorium » qui à priori est « propre » c’est à dire sans déchets ont été remise aux calendes grecques par les pouvoir politiques irresponsables, intéressés uniquement aux gains immédiats !

      C’est de cela qu’il faut nous saisir et non pas bêler avec les bobos écolos antinucléaires, devenons enfin responsables !


  • JC_Lavau JC_Lavau 11 mars 18:13
    La crise despotique de l’immaturité sénescente.http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=77.0

  • Laulau Laulau 11 mars 18:48

    Ne serait-il pas temps de trouver des solutions de remplacement ?

    Mais bien sûr, mais le problème n’est pas aussi évident que certains le disent. Toutes les solutions qu’on nous propose ne sont pas à la mesure du problème, on ne peut pas remplacer les centrales nucléaires par des moulins à vent, même très nombreux.
    Il y a bien la filière nucléaire du Thorium, bien moins dangereuse que la notre. Mais c’est du nucléaire et comme les écolos on une peu religieuse de tout ce qui peut éventuellement émettre des radiations, on ne peut pas en parler. Les ayatollahs verts sont même contre les recherches sur la fusion nucléaire, c’est dire. Pourtant il y a, à peu près autant de ressemblance entre les centrales actuelles et un Tokamak qu’entre un kilo de TNT et une pompe à vélo.


    • CN46400 CN46400 12 mars 08:11

      @Laulau

      Les chinois achètent des EPR chez nous mais poussent, à fond, la recherche sur le thorium pour après....S’ont sans doute une idée derrière la tête, non ?


  • Onecinikiou 11 mars 18:48

    « Il convient de développer les énergies renouvelables »


    Rosemar, les énergies propres cela n’existent pas. Pas plus qu’il n’y a d’énergies renouvelables. 

    Aucun système chargé d’extraire de l’énergie ne peut être à considérer comme renouvelable, puisque ses composants (exception faite de l’énergie extraite) ne le sont nullement. Or sans ce système dans son ensemble, point d’énergie disponible pour nous autres humains. A quoi bon continuer de le qualifier ainsi ? C’est une mystification, commodément relayée par les ignares, les propagandistes, et les idéologues. 

    Il y a pour quelques centaines tout au plus de matériaux, métaux, minerais, terres rares, nécessaires aux systèmes chargés d’extraire, de transporter, de transformer, de distribuer cette énergie disponible. D’où l’idée d’opérer d’ors et déjà des arbitrages intelligents pour prévenir les inévitables et prévisibles pénuries. 

    Pour le nucléaire vu les réserves prouvées et le niveau de production actuel, nous en avons au minimum pour un siècle. Au rythme actuel on peut encore sortir une génération de réacteur après l’EPR. Si on passe à la surgénération (et on y viendra nécessairement), au recyclage du combustible « usé », ou au cycle thorium, on peut multiplier ce chiffre par 100. Je ne crois pas les humains capables de se priver de cette ressource énergétique, surtout dans le cadre d’une raréfaction puis disparition progressive des énergies fossiles. 

    • pemile pemile 11 mars 19:05

      @Onecinikiou "Je ne crois pas les humains capables de se priver de cette ressource énergétique, surtout dans le cadre d’une raréfaction puis disparition progressive des énergies fossiles"

      Il va donc falloir développer le nucléaire dans l’intégralité des pays du globe ?


    • Onecinikiou 11 mars 19:38

      @pemile


      Contrairement à beaucoup de faux écolos je ne suis pas un idéologue, je ne suis donc pas contre la géothermie au Costa Rica, la biomasse en Suède ou le recours au solaire dans le désert du Negev. En revanche je me prononce pour le nucléaire en France, pensant que ses avantages surpassent de loin ses inconvénients, dont je ne nie pas qu’ils existent par ailleurs, mais comme pour tous les autres type d’énergie.

      On a le droit de ne pas être d’accord, mais ceux qui souhaitent sortir du nucléaire pensant que les inconvénients priment les avantages ont le devoir d’expliquer par quoi, à quel coût, et dans quel intérêt écologique il le remplace. Sinon c’est de la fumisterie. 

    • Layly Victor Layly Victor 12 mars 10:20

      @Onecinikiou

      En réalité, les ressources nucléaires en France sont beaucoup plus importantes. Les gauchos-écolos, avec la gauche plurielle de Jospin-Voynet, ont saccagé la filière à neutrons rapides.
      Or, outre que cette filière offrait la possibilité d’incinérer les déchets à vie longue, elle permettait de fertiliser l’Uranium 238, pour lequel nous disposons en France d’un stock équivalent à 300 ans de consommation électrique.
      C’est dire l"ampleur de la trahison idéologico-politique !

      La tricherie des écolos sur les renouvelables repose sur le fait qu’ils parlent uniquement de puissance installée et pas de puissance effective, aidés dans cette tricherie par les journalistes.
      Le facteur de charge des renouvelables étant autour de 20%, ceci veut dire que 80% de l’énergie attribuée aux renouvelables est en réalité d’origine fossile.
      Le fait que des organismes comme l’ADEME, financés par l’état, développent des modèles 100% renouvelables est une arnaque. L’ADEME, ce sont 1000 employés, des branleurs et des tricheurs professionnels, mais qui ont, comme il se doit, l’oreille des journalistes.

    • pemile pemile 12 mars 16:38

      @Onecinikiou « je me prononce pour le nucléaire en France »

      Donc, quand vous déclarez : "Je ne crois pas les humains capables de se priver de cette ressource énergétique, surtout dans le cadre d’une raréfaction puis disparition progressive des énergies fossiles. «  les »humains" incapables de s’en priver, sont les français !


    • Onecinikiou 12 mars 20:20

      @pemile


      Non, je pense qu’à terme (disons quelques siècles) il sera très difficile voire impossible à une majorité de terriens de s’en priver. 

      D’ici là en effet, je pense qu’il serait une erreur tragique que les Français abandonnent cette énergie, alors qu’ils sont des précurseurs en ce domaine.

    • pemile pemile 12 mars 23:45

      @Onecinikiou « je pense qu’à terme (disons quelques siècles) il sera très difficile voire impossible à une majorité de terriens de s’en priver »

      Donc vous répondez en deux temps, mais vous proposez bien de construire des centrales dans l’intégralité des continents et pays du globe ! smiley


    • sarcastelle 13 mars 08:47

      @pemile

      .
      des centrales [nucléaires] dans l’intégralité des continents et pays du globe
      .
      Non, pas dans ceux qui sont instable. Le nucléaire induira donc une nouvelle discrimination, diront les droitdelhommistes. 

    • Ruut Ruut 13 mars 14:00

      @Onecinikiou
      Géothermie, Marémotrice, éolienne, Photovoltaïque, Hydraulique, thermique a l’H2.
      Les alternatives non polluante existent et sont technologiquement prêtes.
      La seule chose qui nous manque c’est la batterie a vie longue et non polluante et de petite taille.
      Sinon l’Hydraulique de stoquage et le H2 sont de partait candidats pour compenser les fluctuations des autres sources vertes d’énergies.


    • Onecinikiou 13 mars 14:32

      @Ruut


      Vous ne maitrisez manifestement pas votre sujet.

      Le potentiel hydraulique en France est à son optimum selon EDF. Il n’y a plus moyen de créer des lacs de retenue, plus moyen d’aménager le territoire à cet égard. Donc cette solution n’existe pas, en pratique. 

      Le potentiel du territoire français en géothermie profonde (5km de profondeur de forage, fracturation hydraulique polluante, mini-séismes à intervalle régulier), la seule à même de produire de l’électricité, est estimé par le BRGM à 3GW maximum. De quoi satisfaire, au mieux, moins de 5% de nos besoins annuels en électricité. Donc cette solution existe mais elle est dérisoire. 

      Le potentiel hydraulien est exactement semblable à la géothermie profonde : de 2 à 3 GW. Là encore moins de 5% de la production annuelle.

      Reste donc principalement le photovoltaïque et l’éolien.

      En théorie, sur le papier, on peut tout faire. 

      Dans la pratique et à consommation électrique constante, le coût financier de remplacer notre parc électro-nucléaire par des panneaux/éoliennes se chiffrerait quelque part entre 1000 et 2000 milliard d’€. Peut-être plus encore. C’est au minimum 3 à 4X la remise à neuf dudit parc.

    • Onecinikiou 13 mars 14:40

      @pemile


      Je vais vous faire une confidence pemile, mais surtout ne le répétez pas : le peuple français m’importe en priorité. Toute chose qui doit stupéfier les bonnes âmes internationalistes de ce forum, nos chers « citoyens du monde » qui sont les premiers à fermer à triple tours la porte de leur logement en partant de chez eux le matin !

      Pour résumé : que les autres se démerdent s’ils sont si intelligents. 

      Nous verrons bien s’ils peuvent prétendre atteindre un optimum de développement et de prospérité, avec uniquement des panneaux, des hydrauliennes, de la géothermie et des éoliennes, en parallèle d’un épuisement progressif des minerais et terres rares les plus stratégiques, absolument nécessaires à leur constitution ! 

    • Trelawney Trelawney 13 mars 15:45

      @Onecinikiou
      Le potentiel hydraulique en France est à son optimum selon EDF.

      C’est parce que la stratégie EDF est de fabriquer de gros centres de production d’électricité et de le distribuer sur tout le territoire et même au delà via des lignes à haute tension. Donc pour EDF si le barrage ne fait pas plusieurs millions de m3 d’eau, ça ne les intéresse pas.
      C’est d’ailleurs pour cela qu’ils revendent les petits barrages (j’en ai acheté un dans le Cantal et c’est trés rentable). Regardez comme La Rance est rentable et perdure depuis le temps
      L’avenir est à la privatisation des systèmes de productions, de façon à les réduire en taille et les localiser à des régions ou des cantons. Un parc éolien dans une région venteuse et de la biomasse pour complémenter et vous avez un prix de revient Kwh moins cher que celui d’un EPR dans une région donnée. Ailleurs ce sera des barrages, ailleurs du marémotrice, ailleurs du photovoltaïque etc. ?

    • sarcastelle 13 mars 17:17

      @Trelawney

      .
      Sans aucun chiffre votre exposé est parfait. 

    • Onecinikiou 13 mars 17:24

      @Trelawney


      Je l’ai déjà dit et répété, mais loin de réaliser des économies d’échelle, la décentralisation des moyens de production démultiplie les coûts de financements en démultipliant les infrastructures. 

      Surtout lorsqu’il s’agit d’installer des capacités d’énergies de nature intermittente, qui imposent de doubler ces infrastructures (et donc les investissements afférents) afin de palier à cette intermittence. 

      Rappel des facteurs de charge sur les 12 derniers mois glissants : 

      -Eolien : 20,8%
      -Solaire : 14,5%

      Revenez-nous voir lorsque vous serez capable de chiffrer de source sûre ce que nous coûterait la substitution par des énergies intermittentes des 384TWh de production nucléaire l’année dernière.

    • Trelawney Trelawney 14 mars 08:06

      @sarcastelle
      Sans aucun chiffre votre exposé est parfait. 
      A EDF on est fier des grandes centrales nucléaires qui sont censées nous offrir du courant pas cher et l’on donne un prix de revient sortie d’usine sans y intégrer le coût du transport. C’est quand même étrange de ne pas connaitre le coût total d’un Kwh fabriqué à Golfech et consommé à Bastia.Quant à EDF et son courant pas cher, si elle n’a pas tous les ans le soutien économique de l’état elle est en faillite. Le courant pas cher, c’est la subvention de l’état pas le nucléaire.D’autre part pour la multiplication des centres de production locals. Il existe depuis 2010 (date de mise sur le marché) des chaudières gaz écogénérateur (rendement 140%) elles produisent de l’eau chaude, du chauffage et de l’électricité. Ces centrales sont installées sur des petits collectifs ou des trés grandes maisons généralement BBC ou PH. le résultat de cela est :

      Très bon rendement électrique moyen en hiver  : 14 %
      Forte autoconsommation électrique  : 70 %
      Pointe de consommation électrique réduite en hiver

      Je suis en train de réaliser un collectif de 8 logements avec une chaudière de ce type et du panneaux photovoltaïque. L’objectif étant de déconnecter ce bâtiment du réseau EDF. On en reparle dans un an pour voir si ça marche. mais pour l’instant les entreprises sont confiantes

    • Onecinikiou 14 mars 10:29

      @Trelawney


      Rien de nouveau sous le soleil : encore une bien belle masturbation.

    • Trelawney Trelawney 14 mars 10:48

      @Onecinikiou
      C’est vrai qu’en parlant de masturbation intellectuelle, chez EDF et Areva ils ont ce qu’il faut


    • Onecinikiou 14 mars 19:42

      @Trelawney


      Oui, 58 réacteurs nucléaire en état de marche qui vous permettent de taper sur votre clavier, payer votre électricité 50% moins chers que vos voisins d’outre-Rhin, et rejeter 80% de CO2 de moins qu’eux.

      Une belle branlette de compette en effet. 

    • Trelawney Trelawney 16 mars 08:11

      @Onecinikiou
      Dans les 20% de TVA que l’on paie pour l’achat de n’importe quel produit, quel est la part dévolu au « courant pas cher » ?

      L’électricité 50% moins cher sans l’aide de l’état et payé par nos impôts n’est qu’une utopie ou « masturbation intellectuelle »

    • Onecinikiou 17 mars 20:21

      @Trelawney


      Les subventions aux énergies intermittentes (CSPE) coûtent aux Français 7 milliard d’€ par an. Les subventions au nucléaire n’existent pas, autre que dans vos obsessions. 




    • Elric de Melniboné Elric de Melniboné 17 mars 20:23

      @Onecinikiou

      Архангельск , ça se rapproche ?


  • sarcastelle 11 mars 19:00
    Rosemar, étiez-vous en panne d’inspiration aujourd’hui ? 
    Bon recopiage des sites écologiques usuels. On n’a pas oublié :
    l’état des installations est préoccupant...... Vous êtes allé constater ? Vous parlez au petit bonheur ? Et si EDF un jour se fâchait de lire de genre de propos ? 
    ces déchets ultimes destinés à durer pour l’éternité...... voire un peu plus, et l’éternité c’est long surtout vers la fin. Merci pour ce cours de physique qui nous change de la science officielle.
    le traitement de ces déchets coûte une fortune...... Tout à fait. Voilà pourquoi il nous faut une révolution énergétique verte comme au Danemark avec son kWh domestique à trente centimes, en parallèle avec sa production de CO² « électrique » par habitant au-dessus de la moyenne européenne. 
    .
    N.B. : une précision au sujet de toute cette eau stockée à Foucouchima et dont vous nous parlez : c’est au tritium qu’elle est contaminée. Je le sais puisque je l’ai entendu sur France Inter tout à l’heure. 


    • Layly Victor Layly Victor 12 mars 10:31

      @sarcastelle

      Le maire de Fessenheim a fort bien répondu ce matin aux quelques bobos anti-nucléaires qui ont défilé devant le site (trois cents, mais très bien suivis et cadrés par les média).

      Dans un réacteur nucléaire, la seule chose que l’on ne puisse pas changer, c’est la cuve. C’est donc elle qui, par l’évolution de ses propriétés mécaniques, conditionne la durée de vie du réacteur. Pour le reste, tout est remis à neuf à intervalles réguliers, et en particulier la centrale de Fessenheim est comme neuve. C’est ce qu’a expliqué le maire de Fessenheim.

  •  
     
     
    GRANDE VICTOIRE DE LA NATURE A TCHERNOBYL !!!
     
    GRANDE VICTOIRE DE LA NATURE A FUKUSHIMA !!!!
     
     
    Mort à ses ennemis !
     
    Mort (naturelle) aux négriers bonobobo verts branleurs en Iphone !
     
    Améliorons définitivement le bilan carbone des dévots de la surponte bétonneuse africaine !
     
     
    http://www.artevod.com/tchernobyl_une_histoire_naturelle
     
    https://fr.sputniknews.com/international/201703091030393581-sangliers-sauvages-envahissent-fukushima/
     

    « Tchernobyl a retrouvé une diversité zoologique incroyable, digne de celle d’y a plusieurs centaines d’ années dans le Fatherland, avant le grand massacre par les sous-animaux humains. Contrairement à ce que bavent les pleureuses vertes qui ont peur du cancer, arrivistes de la caste ou juste égoistes bobos, ce parc naturel est devenu une vraie nurserie pour les frères animaux. Les souris de la forêt rouge se sont formidablement adaptées malgré des taux de Césium et Strontium hallucinants (elle vivent juste sous la surface au top de la radioactivité, dans la zone qui fût brulée par les radiations salvatrices). Les chauves ont réapparus aussi bénificiant des abris de Pripyat. Le cygne a col jaune est revenu, et d’autres espèces que l’on croyait disparues d’ Ukraine. Les loups sont très nombreux signe de la bonne santé de la chaîne alimentaire. Seuls les oiseaux migrateurs ont des problèmes d’adaptation car malheureusement ils migrent vers le monde des sous-animauxs et ne peuvent développer leur lutte naturelle contre les radicaux libres. Mais quand tout l’ espace vital sera devenu radio actif, eux aussi seront devenus plus forts, et sans les sous-animaux massacreurs pullulant, cancer de la Sainte Terre, ils seront les rois. »
     


    •  
      Et grande victoire des thons radio actifs ! plus bouffés par les bonobobo verts bridés où les bobo snobs de culture asiatique du Paristan !
       
      Mort aux cons !
       
      « Tchernobyl a retrouvé une diversité zoologique incroyable, digne de celle d’y a plusieurs centaines d’ années dans le Fatherland, avant le grand massacre par les sous-animaux humains. Contrairement à ce que bavent les pleureuses vertes qui ont peur du cancer, arrivistes de la caste ou juste égoistes bobos, ce parc naturel est devenu une vraie nurserie pour les frères animaux. Les souris de la forêt rouge se sont formidablement adaptées malgré des taux de Césium et Strontium hallucinants (elle vivent juste sous la surface au top de la radioactivité, dans la zone qui fût brûlée par les radiations salvatrices). Les chauves ont réapparus aussi bénéficiant des abris de Pripyat. Le cygne a col jaune est revenu, et d’autres espèces que l’on croyait disparues d’ Ukraine. Les loups sont très nombreux signe de la bonne santé de la chaîne alimentaire. Seuls les oiseaux migrateurs ont des problèmes d’adaptation car malheureusement ils migrent vers le monde des sous-animauxs et ne peuvent développer leur lutte naturelle contre les radicaux libres. Mais quand tout l’ espace vital sera devenu radio actif, eux aussi seront devenus plus forts, et sans les sous-animaux massacreurs pullulant, cancer de la Sainte Terre, ils seront les rois. »


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 mars 22:29

      @rosemar. Li Monde, une source ?

      Rappelez nous déjà qui dirige Li Monde ?

    • sarcastelle 12 mars 08:15

      @rosemar

      .
      Le scénario de l’Ademe, déjà débattu chez Cabanel, dit que si les solutions étaient réunies le problème serait résolu. 
      Qui dira le contraire ? 
      .
      Etonnez-nous : faites-nous le calcul de l’énergie emmagasinée dans un volant d’inertie. 


    • Layly Victor Layly Victor 12 mars 10:44

      @sarcastelle

      C’est un calcul difficile, et je ne sais pas si le professeur Cabanel lui même maîtrise le sujet.
      Qui dit volant d’inertie dit pertes (par friction). Quel est le temps caractéristique de décroissance de l’énergie stockée ?
      Les théoriciens de l’ADEME disent : un temps infini.

      Sérieusement, si des solutions pratiques existaient, ne croyez vous pas qu’elles seraient mises en place par nos excellents amis allemands, ne serait-ce que pour éviter de polluer toute l’Europe ?

  • Decouz 11 mars 22:12

    Vu sur Arte aujourd’hui : les cuves contenant l’eau ayant servi à décontaminer l’intérieur représentent 280 piscines olympiques, il y a une limite au stockage possible, ensuite une décision politique devra être prise.
    Si l’eau doit être rejetée dans l’océan, elle s’ajoutera à ce qui a déjà été déversé et ce qui continue à l’être du fait de l’écoulement des eaux souterraines qui passent sous la centrale, le mur de glace qui devait dévier ces eaux étant inopérant.

    Le retour forcé des habitants :
    https://reporterre.net/Le-retour-contraint-et-force-des-refugies-de-Fukushima

    Tchernobyl : bien sûr certains animaux sont revenus parce que c’est une zone où il n’y a pas d’habitants, mais les dégâts sur la flore et la faune sont bien là, mutations génétiques et affaiblissement.

    http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-accidents-nucleaires/accident-tchernobyl-1986/2016-Tchernobyl-30ans-apres/Pages/4-Tchernobyl-2016-30ans-apres-accident-environnement-zone-exclusion.aspx#.WMRTIn_Cf6o

    https://fabrice-nicolino.com/?p=1263

    A Tchernobyl il n’y a pas une contamination homogène : il y a des zones plus ou moins contaminées, des zones radioactives et non radioactives enchevêtrées, ex pour les oiseaux, 60 % de diminution dans les zones les plus touchées.


    • sls0 sls0 12 mars 06:53

      @Decouz
      Pour Fukushima vous pouvez aussi mettre un lien vers l’IRSN, ils ne sont pas payés pour dire des conneries et ils maitrisent le sujet.


    • rosemar rosemar 12 mars 08:16

      @Decouz

      MERCI pour ces liens : un extrait :



      « Six ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi, les réfugiés de la radioactivité se voient contraints de rentrer dans leurs villages contaminés. Une aberration dénoncée par le chercheur indépendant japonais Shinzô Kimura. »

    • rosemar rosemar 12 mars 08:21

      @sls0

      Justement, un extrait de l’IRSN : le lien figure dans le commentaire de Decouz : il faut ouvrir les liens, c’est utile.... 


      « Impacts sur la forêt A Tchernobyl comme à Fukushima, les forêts occupent une grande partie des territoires contaminés : 39% de la superficie touchée à Tchernobyl et 75% à Fukushima. Néanmoins, l’impact de l’accident de Tchernobyl a été bien plus grave dans la zone d’exclusion où une partie de la forêt a subi des dommages irréversibles. »

    • sarcastelle 12 mars 09:15

      @rosemar

      .
      C’est très ennuyeux que la radioactivité ait détruit la forêt, car sans forêts pour s’abriter et pour lui fornir sa nourriture, où ira dans l’avenir habiter le posthominien homo eoliensis ? 

    • Layly Victor Layly Victor 12 mars 10:49

      @Decouz

      Il ne vous est pas venu à l’esprit que ARTE est une chaîne allemande, déjà connue pour nombre de reportages bidonnés (par exemple Gasland), et dirigée par l’excellent ami de la France Bernard-Henri Lévy ?

    • Layly Victor Layly Victor 12 mars 11:02

      @rosemar

      Il ne vous a pas échappé, vous qui faites partie des savants cabanéliens, c’est qu’une des propriétés essentielles de la forêt, c’est de se régénérer !
      Donc, une partie de la forêt a subi des dommages irréversibles, selon l’IRSN, et elle sera submergée par le reste de la forêt en pleine expansion. C’est le cycle des forêts depuis des millions d’années.
      En revanche, ce qui semble irréversible, c’est la destruction des forêts dans le monde, en Afrique, en Asie, en Australie (Tasmanie), en Amérique du Sud, par le business humain, mais ceci n’intéresse pas du tout les écologistes.

      Le fanatisme et la mauvaise foi des écolos n’a pas de limite. Vous avez vu beaucoup de forêts à Fukushima ? Et s’il y en avait, n’ont-elles pas été détruites essentiellement par le tsunami ?

    • rosemar rosemar 12 mars 11:21

      @Layly Victor


      C’est une caricature : les écologistes s’intéressent aussi aux forêts africaines :https://www.greenpeace.fr/menaces-forets-africaines/

    • Decouz 12 mars 11:30

      @Layly Victor
      Peu importe Arte, je suis le dossier depuis des années sur d’autres sites, ce qui a été dit sur Arte est exact, et il y a des informations bien plus alarmantes qui demandent une approche plus prudente.


    • Decouz 12 mars 11:42

      @Layly Victor
      Comme je vous l’ai dit plus haut je ne prenais pas Arte comme référence, j’ai oublié le nom de la personne qui était interviewée et qui était un spécialiste du nucléaire, ces informations ne faisaient que de parler de ce qui était déjà connu par ceux qui suivent cette affaire ( le problème du stockage, l’inefficacité du mur de glace, la date incertaine à laquelle les déchets pourraient être enlevés...).


    • Layly Victor Layly Victor 12 mars 20:09

      @Decouz

      ARTE et les autres chaînes anti-nucléaires n’invitent comme « spécialistes du nucléaire » que ceux qui sont anti-nucléaires. Les gens du métier ne sont jamais invités et n’ont pas de droit d’expression, même dans les journaux dits « scientifiques » comme La Recherche qui sont religieusement anti-nucléaires.
      Il n’y a aucun problème sur le stockage. Déchets enfermés dans une structure vitrifiée et stockés en profondeur dans une couche d’argile qui n’a pas bougé depuis trois millions d’années. 

  • JMBerniolles 12 mars 11:24
    Encore un article partisan très mauvais parce qu’il manque totalement de précision.
    Mais surtout insultant pour la mémoire des plus de 20.000 morts et disparus qui ont marqué ce 11 mars 2011. [le même jour il y a eu le déclanchement manipulé type Maidan des événements en Syrie]

    L’auteur est à ranger dans la catégorie des personnes dont la compassion se réveille sur commande...

    Pour être honnête l’article devrait préciser que pour l’instant (mais il y a déjà 6 ans de recul ce qui permet d’être assez confiant dans pour les suites sanitaires) aucun mort n’a pu être attribué aux irradiations dues aux accidents nucléaires de Fukushima Daiichi. Dès juillet 2011 les américains de l’US-DOE et du MIT avaient prédit que l’impact sanitaire serait faible. Pour être précis il faut mentionner qu’il y a quelques incertitudes sur des cancers de la thyroïde touchant des jeunes .. Des cancers sont diagnostiqués mais ils ne semblent pas dépasser beaucoup la statistique.

    Bref l’impact sanitaire le plus important concerne les effets psychologiques qui frappent beaucoup de personnes des régions touchées. Ce n’est pas à minimiser et cela joue évidemment sur la volonté de retour des personnes déplacées. La décontamination marche mais c’est une tâche de longue
    haleine. 

    Cet article est, comme beaucoup sur le sujet, un morceau de propagande qui complète le déferlement médiatique anti nucléaire. Dans le même temps ces médias sont en train de confisquer notre élection présidentielle. 





    • rosemar rosemar 12 mars 11:30

      @JMBerniolles

      Aucun mort, dit-on mais des conséquences sur la santé qu’il faudra mieux évaluer : http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20160310.OBS6136/catastrophe-nucleaire-de-fukushima-combien-de-cancers-et-de-morts.html


    • JMBerniolles 12 mars 14:15
      @rosemar

      Vous êtes tellement imbibée par toute cette propagande que je vous trouverai des excuses....

      Posez vous la question de savoir qui est habilité et qui à la capacité pour traiter des problèmes de santé ?

      D’abord il y a un suivi santé mis en place très tôt qui porte sur 360.000 jeunes et sur deux millions de personnes particulièrement dans la Préfecture de Fukushima Daiichi. Ce suivi est assuré dans des hôpitaux, sous la responsabilité de professeurs de médecine. Qui sont indépendants de la Tepco [au Japon la corruption existe, elle souvent reconnue, pas comme en France où son niveau est très élevé mais dénié. Mais il y aurait trop de personnes à corrompre]. Des cas particuliers, notamment des morts par Leucémie, ont fait l’objet d’études spécifiques. On peut lier les problèmes de santé avec une irradiation puisque des mesures en continu existe depuis le début. Chaque patient a son histoire d’irradiation (les techniciens qui travaillent à Fukushima Daiichi ont des dosimètres. Des fraudes existent mais elles ont été repérées)

      Qui peut avoir un avis documenté ? Il y a d’abord eu l’US-DOE la sûreté nucléaire américaine qui a assuré les mesures dans l’environnement, puis le MIT. L’IRSN a aussi un avis qui est étouffé par sa tutelle.. Et il y a les organismes de santé mondiaux, l’OMS, le service de l’ONU l’UNSCEAR, ...


      Mais a côté de cela notre pays se distingue par des personnes comme Eva Joly, prétentieuse et malfaisante, qui en 2012 lors de sa campagne présidentielle est venue au Japon raconter que les jeunes allaient mourir en nombre de cancers de la thyroïde.

  • philippe baron-abrioux 12 mars 15:18

     Bonjour Rosemar ,

     demandez donc à ceux qui étaient présents le 31/ 12/ 199 , pendant la tempête , ce qui s’est passé à la centrale nucléaire du Blayais , en particulier concernant le dispositif de relâche des eaux chaudes , les grilles à la sortie ayant été colmatées par des branches d’arbres arrachés sur les berges de la rivière qui avaient formé un bouchon à l’extrémité du dispositif d’évacuation situé trop bas en cas de fort coefficient de marée , de vent fort et d’apport très important d’eau pluviale (conjonction ce jour là des 3 phénomènes )  : les digues ont d’ailleurs depuis été relevées .

     j’habitais dans un petit village à moins de 10 kilomètres à vol d’oiseau !

    nous n’avions plus ni téléphone , ni électricité (rétablie après 15 jours ) et des routes coupées pendant plusieurs jours .

     demandez donc aux habitants de 33390 Blaye les nouvelles mesures de mise en sécurité des populations prévues en cas de problème sur cette centrale .

    comment , par qui , où se procurer et à qui seraient distribués les comprimés d’iode et qui maintenant du fait des nouvelles dispositions les recevrait ?

    il semble, mais c’est à vérifier car il y a eu des protestations des populations locales les plus proches de la centrale , que la priorité serait désormais donnée aux zones urbaines et périurbaines plus densément peuplées , devenant ainsi prioritaires .
     
     mais aussi il y a quelques temps déjà à la centrale de Civeaux , dans la Vienne , (Civeaux- les- tombeaux ,du fait de la découverte sous l’église d’une des plus grandes nécropoles mérovingiennes ) ,

     DORMEZ TRANQUILLES ,BRAVES GENS !

     VOUS SEREZ INFORMES EN TEMPS UTILE et c’est Nous qui évaluons la pertinence de vous informer !

     bonne journée !

     P.B.A

     

     


    • rosemar rosemar 12 mars 18:26

      @philippe baron-abrioux

      MERCI pour ce témoignage : l’information autour du nucléaire reste parfois confuse et les inquiétudes ne manquent pas.

      Bonne soirée à vous

    • JMBerniolles 13 mars 09:14
      @philippe baron-abrioux

      Pour être honnête il faut dire que ce problème réel a été classé au niveau 2.
      D’ailleurs sur l’ensemble de nos REP les problèmes rencontrés n’ont jamais dépassé le niveau 2.

      Et cela fait 17 ans que cette centrale fonctionne

      D’ailleurs nous n’avons pas entendu Noël Mamère réclamer la fermeture de la centrale nucléaire du Blayais.



  • Laulau Laulau 12 mars 16:08

    Le 11 mars 2011, la centrale nucléaire japonaise de Fukushima était submergée par un tsunami, à la suite d’un puissant séisme et on connaît la catastrophe qui a suivi.

    Et bien si on connait il faudrait en parler, la catastrophe a été par un tsunami d’une intensité qui de mémoire humaine est inconnue sur nos côte. Les 8 649 morts, 12 877 disparus et 2 603 blessés ont été des victimes du raz de marée et pas des conséquences graves de l’accident nucléaire. Je trouve un peu indécente l’attitude de ceux qui créent une certaine confusion, profitant, en quelque sorte de l’ampleur du désastre pour défendre leur cause.
    Cela n’enlève rien à l’irresponsabilité des industriels qui ont conçu cette centrale tout prêt d’une côte ou l’on sait que de tels phénomènes sismiques son fréquents. mais de grâce, ne mélangeons pas tout.


  • joletaxi 12 mars 16:19

    mais quel temps de chien


    surement le réchauf...oups, change.. oups, chaos... enfin bref climatique

    allez un petit cours de recyclage

    car ce genre de nartik, on y a droit... ben toutes les semaines, et ça dit toujours la même chose, toujours les mêmes inepties, manipulations, auxquelles on répond ,on explique, sans la moindre chance de voir Mme Michu faire travailler ses 2 neurones, sous sa mini vague, payée plein pot pour arrondir les fins de mois de meme bettancourt

    c’est grave ?

    ben oui

    car cette propagande ,à force de répétitions, sur tous les médias, a fini par avoir un vernis de vérité, au point que tous les candidats à la présidence vont continuer la gabegie COP 21, certains programmes sont tout simplement inouis d’imbécilité.
    En Allemagne,pays riche, sans dettes préoccupantes, 350.000 foyers ont été coupés ; incapables de payer leur conso, et c’est loin d’être fini, car d’ici 2030, le kwh devrait passer à 50 cents, sans que l’on ne voit la moindre solution pour fermer les dernières centrales nucs.
    Et ce phénomène s’observe partout où les zozos verts ont réussi à imposer leurs lubies.
    L’australie du Sud cherche un moyen de mettre fin aux blakout continuels, les anglais paient pour installer des groupes électrogènes(y compris en ville) pour les mêmes raisons.

    Et comme toute bonne propagande, cela sévit évidemment à l’école, on en a l’illustration ici

    Mais le cousin de Mme Michu, qui habite à la campagne va encore pouvoir se chauffer, et remplir sa cuve de fioul,et pourra dire merci Oncle Donald , ah ben non, c’est un salaud non ?



  • sarcastelle 12 mars 17:41

    Rosemar, 

    Quand vos informations proviennent des media les plus répandus, à quoi bon faire un article pour répéter ce que chacun a pu lire et entendre. 
    Quand les informations proviennent de sources réellement techniques, vous n’êtes de par votre cursus pas apte à les interpréter. 
    Alors laissez tomber... !



Réagir