mardi 12 octobre - par citoyenrené

Aux abstentionnistes, aux non inscrits, aux mal inscrits, constats, divagations et propositions de pistes de solutions

 

Le désintérêt désinvolte, le dédain, le dégoût qui peut être vu dans l'abstention de plus en plus massive est inopérant constitutionnellement car il n'y a pas, sauf erreur grossière, dans le lambeau démocratique de cette Ve République, de seuil minimal de suffrages sous lequel l'élection serait invalidée. Dans ce domaine, « qui ne dit mot, consent » ou bien c'est un truc contractuel qui perdure « par tacite reconduction ».

 

des constats

Le désintérêt désinvolte, le dédain, le dégoût qui peut être vu dans l'abstention de plus en plus massive est inopérant constitutionnellement car il n'y a pas, sauf erreur grossière, dans le lambeau démocratique de cette Ve République, de seuil minimal de suffrages sous lequel l'élection serait invalidée. Dans ce domaine, « qui ne dit mot, consent » ou bien c'est un truc contractuel qui perdure « par tacite reconduction ».

L'abstention et se retirer du périmètre électoral ne peuvent être que des coups d'épée dans l'eau, ça fait vaguement du bruit sur le coup et puis..rien

S’il fallait croire dans les vertus potentielles d’une démocratie vive et saine, « en bonne santé » comme une sorte de médecine préventive, ce serait cool d’essayer d’entrevoir des solutions.

Passées les larmes de crocodiles les soir du vote, « le message reçu » la consternation, la tristesse « le sursaut démocratique nécessaire » « la prise de conscience »etc..le lendemain ? walou, niet, niente, nada

de juin 2021

« En se basant sur les enquêtes sur la participation électorale de l'Insee, ces spécialistes ont pu établir qu'il y avait près de 13 millions de non et mal inscrits en 2017. Dans le détail, lors de la dernière présidentielle, il y avait selon eux, 7,6 millions de mal inscrits et un peu plus de 5 millions de non inscrits. »

sur 43 millions d'inscrits, sauf erreur, sur le listes électorales entre 12 et 13 millions qui s'excluent du champ démocratique, 43+12, il y a potentiellement de quoi modifier les équilibres.

Voyez au passage que qualifier la période actuelle de « retour, en acte, du suffrage censitaire » n'était pas qu'une expression accrocheuse, titre initial, un slogan marketing « à l'emporte-pièce »...expression « à l'emporte-pièce » injuste pour l'ustensile de pâtisserie, qui ne mérite pourtant pas d'être instrumentalisé pour devenir un qualificatif rhétorique péjoratif.

Certains, certaines s'estiment « au-dessus de la mêlée », capables de discerner l'intérêt général mais dénient avec dédain cette capacité aux autres...bah, tout le monde a plus ou moins ce travers, est persuadé d'avoir raison sinon il aurait déjà changé d'avis. Cela explique peut-être pourquoi on s’accommode de l'abstention et de la désertion des certaines et certains du périmètre électoral..

Ok, se dépatouiller, se dépêtrer avec les affaires courantes est déjà un sac de nœuds, un bordel quotidien, si elles courent en plus.. « n'en jetez plus, la coupe est pleine », alors, le reste...oui peut-être mais plus tard.

Mais chacun, chacune est 'politique' en République dans le sens où il ou elle a un avis sur ce qui serait bon pour tous.

C'est un point de départ, 1 – tout le monde a un avis, 2- tout avis supporte un apport d'éclairage.

Autre chose, dans cette démocratie minimale, il nous faudra passer par les tuyaux de la Ve République, sinon quoi ?

À celles et ceux qui se jugent inaptes, qui se disqualifient du périmètre, vous avez, nous avons une « Expertise d'usage » là où certains gouvernants ont des dogmes théoriques, des croyances (cf « le ruissellement »)

Pour la vue d'ensemble, ok, que nous n'avons pas forcément sous le coude, la glorieuse CNDP (Commission Nationale du Débat Public) peut nous aider, un panel de citoyens et citoyennes est envoyé par le reste du pays en éclaireurs pour nous aider à « se forger un avis éclairé » sur une question.

Pour nous délégitimer, beaucoup est fait, par exemple, à l'écran, entre deux séquences d'agressions publicitaires, les trucs type « décryptage » « ce qu'il faut en penser » « ce que nous en pensons » serait plus honnête et direct mais cela introduirait la question de qui est ce « nous » .

Hors ceux qui font l'exégèse des mots, qui lisent entre les lignes (!), qui font du prémâché sous forme de bouillie télévisuelle, avec le mot, l'esprit, hautement méprisant de « décryptage », la réalité, pour vous, pour nous, pauvres hères, est cryptée, hein, vous n'y voyez goutte si bfmcnewslciortf2021 ne sont pas là pour faire l'exégèse des « petites phrases » d'où les « gros mots » sont exclus, question de taille disponible sans doute.

« il faut savoir raison garder » expression de plateau télé placée avant de pouvoir sortir doctement n'importe quelle bouse verbale, l'ordre des mots étant surprenant mais grammaticalement juste, ça confère illico une aura de lettré-cultivé et de modération, de tempérance dans la pensée..

 

Propositions de pistes de solutions

Clarté, intelligibilité des positionnements programmatiques

La promesse Républicaine va jusqu'à permettre aux sdf de voter, ok, dans une République, il ne devrait pas y avoir de sdf contraints, c'est un objectif qui vient à la suite de la résolution des autres enjeux.

 

automaticité de l'inscription électorale à 18 ans, et en cas de déménagement, l'inscription électorale en fonction de la nouvelle localisation devient souvent, je crois, facultative dans l'ordre des priorités des trucs à faire...rendre cela automatisé, une République jusqu'au bout des ongles s'en donnerait les moyens administratifs

 

Reste des questions, entre autres :

Comment recueillir, reconnaître au mieux l'« expertise d'usage » des citoyens et citoyennes ?

Comment les, nous, inclure, intéresser au mieux 'dans la boucle' de la construction d'un éclairage multiple, contradictoire sans faire peser, penser une quelconque position de surplomb ? , avec les deux sens que donne le Larousse à Intéresser : Éveiller et retenir l'attention de quelqu'un ET Concerner quelqu'un, quelque chose.

Nous sommes tous et toutes, de fait, intéressés, même « à l'insu de notre plein gré » par les traductions concrètes de l'arbre législatif. D'accord, beaucoup est fait par certains médias pour rendre le truc dégueulasse, une course de petits chevaux où l'intérêt serait principalement de jauger les canassons, au mieux, la plus belle tunique du cavalier. Mais la seconde acception du mot : « Concerner quelqu'un, quelque chose » nous implique, de fait.

 

Une Assemblée Constituante pour une mise à jour démocratique, version 2021 (2022)

 

Le remettant à chaque tentative d'article, s'interroger sur la forgerie et sur l'éclairage, contenus dans cette expression sont des graines fertiles. « se forger un avis éclairé »

 

« il faut savoir s'étendre sans se répandre », expression ici trop tardive, comme il est chanté dans « Pauvre Lola » mais cet extrait est signifiant et troublant de similitude factuelle avec 2021, non ?

 

  • constitution de 1791, monarchie constitutionnelle

Chapitre premier - De l'Assemblée Nationale législative, Section II. - Assemblées primaires. Nomination des électeurs.

 

« Article 7. - Nul ne pourra être nommé électeur, s'il ne réunit aux conditions nécessaires pour être citoyen actif, savoir :

- Dans les villes au-dessus de six mille âmes, celle d'être propriétaire ou usufruitier d'un bien évalué sur les rôles de contribution à un revenu égal à la valeur locale de deux cents journées de travail, ou d'être locataire d'une habitation évaluée sur les mêmes rôles, à un revenu égal à la valeur de cent cinquante journées de travail ;

- Dans les villes au-dessous de six mille âmes, celle d'être propriétaire ou usufruitier d'un bien évalué sur les rôles de contribution à un revenu égal à la valeur locale de cent cinquante journées de travail, ou d'être locataire d'une habitation évaluée sur les mêmes rôles à un revenu égal à la valeur de cent journées de travail ;

- Et dans les campagnes, celle d'être propriétaire ou usufruitier d'un bien évalué sur les rôles de contribution à un revenu égal à la valeur locale de cent cinquante journées de travail, ou d'être fermier ou métayer de biens évalués sur les mêmes rôles à la valeur de quatre cents journées de travail ;

- A l'égard de ceux qui seront en même temps propriétaires ou usufruitiers d'une part, et locataires, fermiers ou métayers de l'autre, leurs facultés à ces divers titres seront cumulées jusqu'au taux nécessaire pour établir leur éligibilité. »

 

Notes :



148 réactions


  • taketheeffinbus 12 octobre 12:23

    « Qui ne dit mot consent »

    C’est malheureusement vrai. En votant, on n’est jamais assuré de ne pas être pris pour un con, mais en votant, on est sûr de l’être.

    Ne rien faire, est toujours pire que d’essayer.


    • taketheeffinbus 12 octobre 12:23

      @taketheeffinbus
      mais en ne votant pas, on est sûr de l’être. *


    • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 12:41

      @taketheeffinbus

      « C’est malheureusement vrai » ouais, c’est bassement mais factuellement vrai je pense aussi, dans cette Ve République


    • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 12 octobre 13:00

      @taketheeffinbus

      hihi, un lapsus n’est jamais le fait du hasard !
      merci d’avoir exprimé spontanément ce que vous pensez vraiment
      il est trop tard pour vous rattraper aux branches, et de toutes façons ce sont des ranches mortes sur un arbre mort !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 octobre 13:14

      @taketheeffinbus
       
       ’’Ne rien faire, est toujours pire que d’essayer’’
       
      « En essayant continuellement l’on finit par réussir. Autrement dit : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. » Proverbe Shadock
       
       Et aussi LREM


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 octobre 13:15

      @Docteur Faustroll
       
       smiley


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:11

      @Docteur Faustroll

      « branches mortes sur un arbre mort »

      admettons, mais le nouvel arbre, tu le fais advenir comment ? tu regardes le pourrissement, la décomposition, l’humus, quelques saisons et tu vois si le pile ou face donne un arbre fruitier ? c’est ça ta tactique ?


  • citoyenrené citoyenrené 12 octobre 12:36

    je répondrai aux éventuels commentaires que demain, merci de votre indulgence (temporelle)


  • tashrin 12 octobre 14:22

    Mouais

    La sempiternelle rengaine, et encore on a évité le couplet sur le devoir civique, des hommes qui sont morts pour ca etc etc...

    Même si vous avez raison sur le fait que ne pas voter ne solutionne pas le probleme, il ya quand même un paramètre que vous négligez : depuis 2005 les choses sont extremement claires : le vote ne sert que si le resultat est conforme à ce qui était déjà décidé. Sinon on fait sans.

    Dès lors, pourquoi voter ? Pour continuer à donner l’apparence de la démocratie qui maintient un semblant de respectabilité à la gouvernance en place ? Et donc faire le jeu de ceux qui vous manipulent ? Avoir la satisfaction de s’etre exprimé alors qu’on sait pertinemment que tout le monde s’en fout ? 

    Et on a encore pas parlé des candidats... Aucune vision, aucun projet, aucune différence ou presque... Ils se battent pour assurer l’intendance et on choisit le moins pire ou celui qui a les relais médiatiques suffisants ? Le même « stratégie » utilisée jusqu’à la gerbe d’élections en élections, le ’vote utile’... pour au final se manger la colée de réformes habituelle et de toute facon déà déterminée ?

    Compter sur l’intelligence de la masse pour choisir des dirigeants, quand on voit ce que la masse a laissé faire sans sourciller depuis 18 mois ?

    Je vous laisse ma place...


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:27

      @tashrin
      laissez votre place, elle sera enlevée de l’équation, dans cette sinistre Ve République

      "le vote ne sert que si le resultat est conforme à ce qui était déjà décidé. Sinon on fait sans.

      "

      2004 ? oui, mais pour le futur, ce principe n’est pas irrémédiablement figé...ou alors c’est un pronostic, un sentiment, une anticipation, mais ce n’est pas ’un fait scientifique’ établi

      (pour les découvertes scientifiques, j’ai appris récemment, que 0,1 % de doute était trop pour qu’elle soit établie comme ’découverte’ par le reste de la communauté de chercheurs)


    • tashrin 13 octobre 10:25

      @citoyenrené
      Bah si vous appréciez être pris pour un demeuré, faites vous donc plaisir
      Mais j’aurai à titre personnel la satisfaction de ne pas avoir concouru à la légitimation de cet ersatz.
      Je comprends votre argumentation, mais encore une fois, le vote a été vidé de sa substance et n’a aucune chance de mener à l’explosion du systeme que vous appelez de vos voeux (puisqu’il est fait pour le maintenir en place...)
      La démocratie représentative n’a de sens qu’à partir du moment où la population dispose des moyens intellectuels suffisants pour faire des choix pertinents et résister à la manipulation grossière du dispositif médiatique. Ce qui n’est évidemment pas le cas et nous amène directement à la situation actuelle. Et comme tout est fait pour abaisser le niveau d’éducation de la population, que ca fonctionne très bien, et que les techniques de manipulation de masse sont utilisées de plus en plus couramment pour orienter l’opinion dans le sens voulu, ben... 


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 11:46

      @tashrin
      "La démocratie représentative n’a de sens qu’à partir du moment où la population dispose des moyens intellectuels suffisants pour faire des choix pertinents et résister à la manipulation grossière du dispositif médiatique. Ce qui n’est évidemment pas le cas« 

      vive la CNDP
      et fais gaffe gars, se croire »au dessus de la mêlée« , »les autres sont des cons" et bien, il faut les convaincre alors, les écouter, tenter de les comprendre, discuter et se rendre compte...ils ne sont pas si cons finalement, passés les préjugés et à priori, on est tous dans la démerde


    • tashrin 13 octobre 11:59

      @citoyenrené
      Je ne suis pas votre ’gars’, merci
      Ce que j’ai indiqué est un simple constat : le démocratie c’est la dictature de la majorité, et son efficacité dépend du niverau d’instruction des votants et de leur capacité à comprendre lorsqu’ils sont confrontés à des techniques manipulatoires. Ce n’est pas être condescendant ni insultant que de constater que ca fonctionne pas, que les ficelles les plus grossières sont régulièrement employées avec un succès indéniable, et qu’à partir du moment où l’accès à l’information est verrouillé, il est aisé de manipuler les électeurs. C’est précisément la raison pour laquelle on ne peut même plus parler d’élections libres, mais de marketing électoral ciblé. Il va vous falloir combien de Cambridge analytica pour capter le truc ?
      ils ne sont pas si cons finalement, passés les préjugés 

      Oui c’est sûr que les 18 denriers mois vous donnent raison. Ou pas


    • tashrin 13 octobre 12:04

      @citoyenrené
      il faut les convaincre alors, les écouter, tenter de les comprendre, discuter et se rendre compte

      Je l’ai pensé et j’ai essayé. Longtemps
      J’en suis fatigué et c’est peine perdue. On ne fait pas boire un ane qui n’a pas soif, la plupart des gens malgré ce qu’ils en disent s’accomodent parfaitement (voire revendiquent) de se placer sous une autorité, fut-elle à leur propre détriment. Tant qu’on leur laisse les super productions americaines et la possibilité de siroter une biere au soleil, leur liberté ne vaut pas grand chose...


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 12:13

      @tashrin
      oh mes plus plates excuses, je vous donnerai alors du Meussieur
      en tachant de vous vouvoyer avec déférence en m’inclinant légèrement
      (vla qu’il est soupe au lait en plus, son altesse)

      et donc, c’est quoi vos solutions démocratiques ? à part, admettons, un plan massif d’éducation gratuite et généralisée sur une génération


    • tashrin 13 octobre 12:26

      @citoyenrené
      J’en demande pas tant, juste de respecter les convenances les plus élémentaires entre personne ayant bénéficié d’un minimum d’éducation ? Je ne me permets pas de m’adresser à un inconnu comme si c’etait mon pote ou mon cousin.
      C’est basique


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 12:56

      @tashrin
      ok, sans trop de rancunes j’espère


    • tashrin 13 octobre 13:02

      @citoyenrené
      aucune


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 08:31

      @tashrin

      j’avais pas vu ce commentaire, fan de la glorieuse CNDP, les gens ne sont pas si pusillanimes que ça quand on leur mets à dispo les bon outils


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 08:39

      @citoyenrené
      on leur met

      ah la sale faute de conjugaison

      les bons outils à dispo Et quand on les traite en êtres intelligents


  • Attila Attila 12 octobre 14:38

    Voter pour qui ? Comme l’avait écrit Christophe Guilluy dans « La France périphérique », les classes populaires n’ont plus de représentant dans la sphère politique. Il n’y a plus que des profiteurs dont les plus médiatiques ne sont que des mercenaires au service des plus riches qui les payent et les récompensent une fois effectué le sale boulot contre le peuple.

    Faudrait d’abord que des personnes se lèvent pour construire un mouvement politique au service de l’ensemble des français. Il n’y a plus que des égos incapables de s’allier :

    « Imagine-t-on un homme qui a construit une organisation dont le seul but est sa propre promotion renoncer à la dernière minute à la représenter ?

    l’égo-politique rend toute alliance impossible, puisque l’égo-politicien ne reconnaît qu’une forme d’alliance, le ralliement inconditionnel.

    https://www.les-crises.fr/macron-president-de-gauche-par-descartes/


    .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 octobre 15:14

      @Attila
      Le géographe ne fait que des constatations . Le ramener au niveau politique le dessert , et dessert son travail.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:38

      @Attila

      voter pour quelle orientation programmatique ? est plus adapté comme question à mon avis, sauf à avaliser ce lambeau de démocratie comme une course de petits chevaux
      c’est le piège médiatique réducteur et aux relents monarchiques dans lequel la démocratie s’effiloche
      en théorie, miser et investir sur le Législatif nous rapprocherait de la souveraineté populaire

      l’Exécutif exécute ce qu’a légiféré au préalable le Pouvoir Législatif


    • Pierrot 13 octobre 10:53

      @Attila
      Mais faute d’un candidat idéal, voter pour un égo-politicien qui maltraite moins les populations est nettement préférable. Choisir l’abstention est encore le meilleur moyen de subir le pire, et c’est ce qui s’est passé durant les derniers scrutins.


    • Attila Attila 13 octobre 11:52

      @Pierrot
      Je me garde bien de donner une consigne de vote ou d’abstention. Dans la situation actuelle ce serait présomptueux.
      Il ne s’agit pas de chercher un candidat idéal, mais un candidat avec un minimum de décence, de moralité et de compétence au service de l’ensemble des français : pour l’instant, le compte n’y est pas.

      .


    • Pierrot 13 octobre 12:17

      @Attila
      Il s’agit, dans une situation où il ne serait pas possible d’obtenir satisfaction, de choisir le candidat le moins pire.

      Bien évidemment, aujourd’hui il est encore trop tôt pour se faire une idée des candidats qui seront en lice l’année prochaine.

      Mais sur le principe, s’abstenir sous prétexte qu’aucun n’aurait suffisamment de décence, de moralité ou de compétence ne peut que laisser la voie libre au candidat qui en aura moins que les autres.

      Malheureusement, le jeu électoral ne s’arrête pas lorsqu’on cesse d’y participer. Quand on déclare forfait, on en perd tous les bénéfices.


  • Inquiet 12 octobre 15:47

    Très sincèrement je ne prétend pas détenir la vérité sur le comportement qu’il conviendrait d’adopter.

    Ne pas voter, c’est marquer sa désapprobation envers tous les candidats et ainsi envoyer un message clair.

    Cependant, l’offre ne variera pas qu’on vote ou qu’on ne vote pas.

    Ne rêvons pas, cela ne mettra en aucune manière en difficulté le régime libéral dans lequel nous baignons.

    Qu’il n’y ait que 5% de votants, le vainqueur se considérerait légitime en toutes circonstances.

    Ne pas voter est confortable, car « on ne peut pas se tromper », « on ne peut pas être cocu ».

    Il est vrai que j’ai toujours considéré le fait qu’on vote par opposition au gouvernement pour un clan souvent encore pire que ceux qu’on répudie.

    Les gens qui renonce à la gauche (fausse gauche PS) et qui votent à droite par « vengeance », qu’est-ce que ça peut être crétin comme attitude. Effectivement, je peux comprendre qu’on préfère ne pas voter dans ce cas.

    Seulement, on doit s’exprimer en fonction de ses convictions et non de la tactique surtout « punitive ».

    Si le candidat qu’on a élu nous trahi, ce ne sont pas les idées qui nous convenaient qu’on doit « punir ». En élisant son concurrent à la prochaine élection, alors qu’il a clairement des idées contraire affichées, à celles qui nous conviennent, c’est du masochisme.

    Pour moi, le seul programme qui vaille, c’est une possibilité de pouvoir « tout refaire », « tout reconstruire », puisque tout est corrompu jusque « dans les gènes ».

    Pour cela, il faudrait que quelqu’un propose de faire une nouvelle constitution, même si cette personne ne m’est pas favorable sur tous les sujets à condition qu’elle se retire du processus de constituante une fois mise en place.

    Je sais que certains diraient qu’il « y a plus urgent à faire », sauf que l’urgence sociale ou autre dépend de nos institutions largement adossées à notre constitution. Par exemple c’est notre constitution qui permet aux élites (politiques, financières) de n’être quasiment jamais inquiétées par la justice.

    Je n’ai pas besoin de nommer le candidat auquel je pense, peut être en existe-t-il d’autres qui proposent une VIème république avec une constituante avec tirage au sort ?


    • tashrin 12 octobre 16:01

      @Inquiet
      Je sais que certains diraient qu’il « y a plus urgent à faire »

      Non du tout, vous avez raison
      On est arrivés à un tel niveau de pourrissement dans tous les domaines que les rustines ne suffisent plus à boucher les trous, il faut tout bazarder et reconstuire proprement. Ce qui nécessitera un veritable projet de société (reconstruire comment et pourquoi faire), et permettra d’insuffler un élan.
      Celui auquel vous faites allusion c’est Meluche. Et ca fait partie des éléments de son programme susceptibles d’attirer mon attention. 
      En revanche, je ne suis pas sûr qu’il partage votre condition (se retirer), le probleme de Meluche, c’est Meluche... Et accessoirement ses positions troubles sur l’islam et la laicité, sa position sur le nucleaire, ... 


    • Buzzcocks 12 octobre 16:15

      @Inquiet
      Perso, je ne vote pas, pas forcement parce qu’aucun candidat ne pourrait me plaire mais parce que je ne veux pas du système actuel.
      Un président jupitérien qui décide de tout avec sa cour d’énarques, qui pensent que le peuple est trop con et donc c’est bien à eux de décider de tout. Un parlement élu dans la foulée, qui ne sert à rien ou presque.
      Déjà, commençons par inverser les deux scrutins, on aura alors une assemblée avec des alliances à trouver, des compromis à faire pour trouver une majorité puis un chef de gouvernement.... et ensuite la présidentielle, avec un président qui se contente de mettre des fleurs sur le soldat inconnu.

      Et ça se décline au niveau local, j’ai déjà assisté à des conseils municipaux, il y a le maire qui décide tout, tout seul ou presque.... la bande de beni oui oui qui accepte tout sans broncher, et l’opposition qui s’oppose à tout même quand ils sont d’accord.

      Donc, sans moi... je ne cautionne pas ce système.


    • véronique 13 octobre 09:45

      @Buzzcocks

      Pour les présidentielles je suis d’accord avec vous. Mais sans avoir besoin d’inverser les scrutins, les citoyens pourraient voter aux législatives sur un mode utile. Pour cela, il faut se débarrasser de l’idée reçue selon laquelle la cohabitation est néfaste. Une cohabitation n’empêche pas un gouvernement de gouverner. Ce qui veut dire que si Macron est élu, par exemple, rien n’empêche de voter pour un candidat qui n’est pas dans son camp. Si les jeux sont faits dès la présidentielle, c’est uniquement à cause de la crédulité d’une partie de l’électorat qui préfère renoncer aux législatives si les résultats des présidentielles ne lui conviennent pas.
      De plus, les enjeux du premier tour des législatives concernent aussi le financement des partis politiques. Donc ne pas voter ou voter blanc au premier tour, c’est conforter financièrement les partis les plus représentés à l’assemblée. 


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:46

      @Inquiet

      en grande partie d’accord avec toi, "Pour cela, il faudrait que quelqu’un propose de faire une nouvelle constitution

      "..utiliser un programme, comme un bélier pour briser cette sinistre Ve République, nous avons cette difficulté, dans cette Ve, il nous faut passer par les tuyaux de la Ve


    • Pierrot 13 octobre 11:34

      @Buzzcocks
      On ne vote pas pour cautionner, mais pour élire.

      Vos propositions, quoique fortes intéressantes, ne sont pas prêtes d’être mises en œuvre si vous vous contentez d’aboyer de loin.

      Les pourris qui perpétuent le système n’attendent pas après l’expression de votre assentiment (dont ils n’ont que faire), mais souhaitent juste que vous ne gêniez pas l’élection de leur champion. Donc aujourd’hui ils peuvent vous remercier.

      Même si la situation est on-ne-peut-plus verrouillée, le minimum que vous puissiez faire est de chercher à gripper leur système. Et faute de mieux, un vote massif pour un candidat différent de celui qu’ils ont choisi constituerait une bonne entrée en matière.

      Pour rappel, au premier tour de la dernière élection présidentielle, l’abstention représentait plus que les voix obtenues par Emanuel Macron (l’ensemble des non-votants en représentait près du double). Si l’on s’était donné la peine, on n’aurait peut-être pas eu un président idéal, mais notre sort aurait certainement été un peu meilleur.


  • Rinbeau Rinbeau 12 octobre 17:48

    En ce qui concerne le vote, les dés sont pipés depuis la révolution Française !

    A chaque époque a existé sa manière d’influencer le vote.

    De nos jours, le libre arbitre a contre lui :

    • La désinformation par les journaux et la télévision
    • les sondages frauduleux
    • Le bourrage des urnes
    • Les procurations qui changent de couleur politique dans l’isoloir
    • Les partis politiques et leurs financements donc l’argent
    • Les achats d’électeurs

    etc..

    Comment voulez vous aller contre ce déterminisme ?


    • Rinbeau Rinbeau 12 octobre 17:56

      @Rinbeau

      Ha j’oubliais ! l’installation lentement et insidieusement de machines à voter dans les communes Françaises ! Mort définitive du vote ! Plus aucun intérêt pour moi !
      La démocratie se jouera de gré où de force de nouveau dans les rues de France !


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:48

      @Rinbeau
      « Comment voulez vous aller contre ce déterminisme ? » par la glorieuse CNDP


  • Albert123 12 octobre 18:06

    je m’abstiens de participer à un diner de con quand je l’ai repéré, 


    ce que vous demandez c’est plus qu’un vote c’est une adhésion et une adhésion à un système non désiré de surcroit.


    un macron avec 15 % de l’électorat et 70 % d’abstention me va mieux qu’un macron à 55 % avec 10 % d’abstention.


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 12 octobre 20:35

      @Albert123
      Le résultat reste le même, on se fait baiser, avec en plus la frustration de ne même pas être d’accord.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:54

      @Albert123
      de fait, une nourriture sera servie pendant 5 ans, et des miettes législatives finiront par nous retomber sur la gueule et impacter concrètement nos quotidiens 
      en refusant ou non le menu, en désertant la table, idem 


    • Pierrot 13 octobre 11:39

      @Albert123
      Dans tous les cas, vous obtenez un Macron à 66,1%. Et c’est tout ce qui compte.

      Pire, c’est à cause de la généralisation de ce type de raisonnement qu’il peut gagner.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 12 octobre 18:59

    Voter pour cette merde de système de merde ? non merci ^^


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:55

      @bouffon(s) du roi
      alors c’est le meilleur moyen qu’il perdure


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 13 octobre 10:49

      @citoyenrené

      lol


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 10:56

      @bouffon(s) du roi
      top argument


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 13 octobre 12:26

      @citoyenrené
      Je ne vais pas argumenter car depuis des années c’est le même constat et le mm bordel à chaque élections. j’ai l’impression de radoter et j’ai encore de belles années à venir avant que cela n’arrive (enfin je le souhaite en tt cas ^^).
      En France, comme partout d’ailleurs, ce sont les forces d’argent qui dirigent, le reste c’est juste du spectacle.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 13:01

      @bouffon(s) du roi
      donc tu ne crois pas dans la potentialité d’une démocratie « mise à jour » ?

      quelles sont alors tes solutions ?


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 14 octobre 19:07

      @citoyenrené

      ah oui dsl j’avais oublié ici ^^

      Effectivement, je ne suis pas un croyant. Les solutions en théorie, elles sont surement multiples, mais c’est la pratique qui pose le problème. Dsl mais là, peau de zob ^^


    • citoyenrené citoyenrené 15 octobre 07:23

      @bouffon(s) du roi
      « elles sont surement multiples, mais c’est la pratique qui pose le problème »

      tes solutions m’intéresseraient pourtant, de les connaitre j’veux dire


  • wagos wagos 12 octobre 19:30

    Le hic dans tout ça :

    Sachant que si je vote, ce sera de la couillonnade comme d’habitude, même si c’est mon favori ..

    Sachant qu’au fil des années, je me sens du plus en plus couillonné même si c’est encore mon favori du moment.

    Là c’est de pire en pire, on nous prend pour des couillons ouvertement mais c’est flagrant , et mon favori, alors là peau de zobi, y’en a pas ! 

    Donc, vu que ce sera au Printemps, une balade en amoureux avec « Bobonne » un petit resto , et abstention du vote.....

    Parce que là....c’est pire que tout ce que l’on a pu voir comme fumisterie !! 

    Alors que dalle pour le vote, et ça me semble définitif ! ^^


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:58

      @wagos
      les désertions civiques, légales voire entendables, arrangent ce pouvoir


    • tashrin 13 octobre 11:26

      @citoyenrené
      Le conformisme moutonnier aussi
      Voter = ne pas voter = soutenir le systeme en place
      S’abstenir permet au moins de se respecter un tant soit peu


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 11:33

      @tashrin
      « S’abstenir permet au moins de se respecter un tant soit peu »

      en se définissant comme ’citoyen passif’ cf 1792 ?
      t’appelles ça du respect pour soi ?


    • tashrin 13 octobre 11:50

      @citoyenrené
      Alors déjà merci de ne pas me tutoyer ce serait bien urbain
      Le passif c’est qui ? Celui qui refuse de participer à une mascarade organisée à son détriment ou celui qui conscient que ca ne sert à rien se donne bonne conscience en faisant son « devoir civique » ?
      Question de point de vue


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 12:19

      @tashrin

      quelles solutions proposer ?

      le reste, c’est du bavardage

      (et la constitution de 1792 est éclairante, suffrage censitaire, citoyens actifs et passifs n’était pas qu’une légère moquerie mal déguisée)


    • tashrin 13 octobre 12:37

      @citoyenrené
      Du bavardage... Donc pisser dans un violon. Un peu comme aller voter quoi...
      Personnellement je ne pense pas que l’on puisse sortir de la situation actuelle en utilisant les mêmes mécanismes qui nous ont amené là.
      Prenons un exemple : imaginons le jeu suivant
      On lance une pièce avec les règles suivantes :
      On mise 10 balles Pile, je gagne. Face, vous perdez .Le perdant relance
      => ca c’est le systeme de vote actuel
      il ya plusieurs réactions possibles :
      1/ vous jouez, et du coup vous perdez. Donc vous rejouez, et vous perdez. Donc vous rejouez, etc... ca c’est voter !
      2/ vous comprenez l’astuce. Et comme c’est plutot gonflé, vous emplâtrez l’arnaqueur pour lui apprendre la vie à grands coups de pompe (ca c’est les revolutionnaires adeptes du Grand soir)
      3/ Vous comprenez ce qui est en train de se passer, refusez de jouer, et vous mettez en retrait pour regarder tous les couillons qui vont jouer. Et de temps en temps vous en récupérez un à qui vous expliquez le feinte. Au bout d’un moment, plus personne ne sera assez con pour continuer à jouer et l’arnaqueur ira trouver d’autres pigeons ailleurs.
      L’exemple est volontairement simpliste, mais je suppose que vous en avec compris l’essence. Je ne dis pas que l’abstention nous délivrera du mal... Mais elle ne peut qu’être plus productive à terme que de continuer volontairement à se faire entuber
      Après, chacun fait ce qu’il veut. Mais evitez de faire des leçons de morale du coup


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 13:09

      @tashrin
      j’ai essayé de répondre ’stratégie,’ pas ’morale’
      « Mais elle ne peut qu’être plus productive à terme que de continuer volontairement à se faire entuber »

      perso, je vois plus le truc d’utiliser un programme et son candidat comme un bélier

      et « plus productive », démocratiquement et factuellement, comment ?


    • tashrin 13 octobre 15:46

      @citoyenrené
      comment ?

      Think out of the box. Là vous cherchez une solution mais sans envisager de sortir du paradigme qui nous a placé dans cette situation. du coup on tourne en rond

      perso, je vois plus le truc d’utiliser un programme et son candidat comme un bélier

      C’est pas possible dans la mesure où le systeme s’auto-entretient et garantit que les seuls candidats potentiellement éligibles soient conformes au reglement du jeu, pour filer la métaphore précédente...
      Qui permettrait ce coup de bélier ? Melenchon l’apprenti dictateur ? Mouarf...
      Z ? possible, mais restent les signatures. Et s’il a le soutien de l’appareil médiatique, c’est qu’il est finalement pas si dangereux pour le serail... Apres tout, il focalise sur des points marginaux, il remet pas en cause l’essentiel...
      Le filtre des 500 signatures est le 1er garde fou, l’appareil médiatique le second. Ils font et défont les rois à leur convenance (ou plutot à celle de leurs financeurs). Demandez aux soutiens d’Asselineau s’il est aisé de se démarquer en étant blacklisté partout...
      et « plus productive », démocratiquement et factuellement, comment ?
      Là j’ai une approche un peu pessimiste. Je ne pense pas qu’on arrivera à corriger l’existant, on part de beaucoup trop loin et les conditions nécessaires à une refonte sont inatteignables (à commencer par une population suffisamment homogène pour envisager une communauté de destin et de valeurs). Si on y ajoute la pression climatique et la dimension économique court terme, le challenge devient impossible sur une échelle aussi courte
      Il faudra un élément déclencheur d’une ampleur suffisante. 


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 07:57

      @tashrin
      « Melenchon l’apprenti dictateur ? » qui propose la possibilité d’un Référendum Révocatoire, une Assemblée Constituante ?

      VOUS (notez le vouvoiement) regardez trop bfmcnewslciORTF2021&Co

      je tutoie mais ne suis pas aussi vulgaire dans l’analyse que vous sur ce coup


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 08:02

      @tashrin
      « et « plus productive », démocratiquement et factuellement, comment ? »

      par une Assemblée Constituante ! Diantre et parbleu, lire les propositions programmatiques est donc si dur ?


    • tashrin 14 octobre 09:41

      @citoyenrené
      « Melenchon l’apprenti dictateur ? » qui propose la possibilité d’un Référendum Révocatoire, une Assemblée Constituante ?

      Ca ne change pas sa personnalité. C’est un élément de programme
      Il est imbu de lui meme, incapable de se mettre en retrait quitte à faire perdre son propre parti, il l’a déjà démontré plusieurs fois. Perso je ne suis pas fan du bonhomme même si je lui reconnais tout à fait une érudition et des capacités oratoires largement au dessus de la mélée. Mais je lui ferai jamais confiance. Ses revirements sur la laicité sont l’illustration même de sa capacité à tourner en fonction du vent. Ce qui est sacré lundi devient trivial le jeudi... J’adhere pas. Sa position sur le nucleaire me pose aussi souci.
      Mais c’est perso, hein, j’empeche personne de voter LFI. Ni de voter tout court


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 09:54

      @tashrin
      « Ses revirements sur la laicité » tes analyses me déçoivent de plus en plus
      c’est pas un concours de beauté, tu m’diras, euh, Vous me direz


    • tashrin 14 octobre 09:59

      @citoyenrené
      pourquoi ?
      Il ya quelques années en arrière, meluche suivait la ligne classique de la gauche en la matière. Laicité stricte, prédominance sans conteste possible du droit sur le sprincipes religieux
      Depuis, il a misé sur la population des quartiers pour se faire une place. Et son discours est devenu... différent. c’est pas une analyse, mais un constat factuel
      Et perso, ca me pose un vrai probleme : sur le fond déjà, la laicité n’étant pour moi pas négociable. Sur la forme aussi, parce que ca revele le fonds de sa personnalité et démontre que ses valeurs sont à geometrie variable en fonction du contexte
      Dsl de vous décevoir, mais comment dire : je m’en contrefiche :)


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 11:15

      @tashrin

      sois factuel et précis, prouve tes dires !

      « Laicité stricte »

      quand en a-t-il dévié ?


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 11:21

      @tashrin

      et puis « je m’en contrefiche », c’est mignon, j’préfère, comme un charretier (et Chirac) : « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre »


    • tashrin 14 octobre 11:25

      @citoyenrené
      vous êtes sérieux ?
      Il est issu du PS, dont la Laicité est une valeur fondatrice
      Le moment précis de la bascule, je ne saurai dire. Mais en 2015 encore après les attentats de charlie hebdo, son positionnement était clair
      Après, on l’a vu défiler avec des séparatistes assumés, atténuer son discours sur la neutralité nécessaire des services publics, prendre position sur le port du voile, etc etc...
      Ce qui s’est passé entre temps ? Je sais pas, une grosse veste et beaucoup de frustration en 2017 ? le constat que la victoire tant espérée nécessiterait d’aller des voix communautaires pour parvenir à la consécration ?


    • tashrin 14 octobre 11:31

      @citoyenrené
      et puis « je m’en contrefiche », c’est mignon

      C’etait pas une provoc, je ne subordonne pas mes opinions ou analyses politiques à ce que ca produit chez les autres, c’est tout


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 11:32

      @tashrin
      "Après, on l’a vu défiler avec des séparatistes assumés, atténuer son discours sur la neutralité nécessaire des services publics, prendre position sur le port du voile, etc etc..."

      t’appelles ça être précis ?? concernant la manif, il y avait aussi, je crois, ps, pc eelv et d’autres
      et puis, en manif, on n’est pas responsable de tout les cons qui trainent
      c’était ça ton argument ?


    • tashrin 14 octobre 11:40

      @citoyenrené
      Ne vous faites pas plus bete que vous n’êtes...
      https://letmegooglethat.com/?q=m%C3%A9lenchon+laicit%C3%A9


    • citoyenrené citoyenrené 15 octobre 07:19

      @tashrin

      Ce que tu as à dire, critiquer, proposer sur le processus démocratique m’intéresse mais le reste, si c’est de la bouillie de bfmcnewslciortf2021&Co régurgitée sans vérification minutieuse et incontestable, un peu moins, collègue citoyen

      "Le mardi 18 février 2020, Jean-Luc Mélenchon répondait en direct à l’intervention d’Emmanuel Macron sur le communautarisme, le séparatisme et la laïcité. Il a expliqué que parler de laïcité dans un territoire concordataire était une bien étrange idée et a dénoncé une prise de parole qui revenait encore une fois à montrer du doigt l’islam et la religion musulmane. Il a appelé sur ces questions à agir avec discernement et d’abord à vérifier"


      qu’est ce qui a de choquant  ?


  • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 20:31

    Je voterai pour ma machine a laver car elle a un programme propre ....


  • Clocel Clocel 13 octobre 08:29

    Élections, piège à cons !

    Tant qu’on est dans l’évasement des fions des diptères... smiley


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 09:04

      @Clocel

      « Élections, piège à cons  ! »

      ok, et abstention, solution à quoi ?


    • Clocel Clocel 13 octobre 09:23

      @citoyenrené

      Voyez-vous, je n’aime pas les topinambours, du coup je n’en plante pas, je mets des patates à la place.

      Pourquoi s’emmerder à aller voter pour quelqu’un qui appliquera les directives de la mafia bruxelloise, le laboratoire du mondialisme, soyez raisonnable, merde, voyez où nous en sommes, ce sont les urnes qui nous ont emmené là !

      Sauvez au moins votre conscience et votre intégrité morale en ne participant pas à cette forfaiture !

      Dépêchez-vous de comprendre, avec le COVID, ils ont mis le turbo, nous ne sommes déjà plus dans un état de droit.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 10:06

      @Clocel
      et votre solution, c’est quoi ? se retirer de l’équation fait chou blanc, 0,1% de votants suffira, pour reconduire leur commis du moment, et servir, protéger leurs intérêts, des gars iront voter


    • Clocel Clocel 13 octobre 10:17

      @citoyenrené

      En dessous de 50% de participation, ils n’ont plus de légitimité, et avant de chercher des solutions qui marchent, il faut éliminer ce qui ne marche pas, la nature ayant horreur du vide, les solutions s’imposeront.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 10:55

      @Clocel
      « En dessous de 50% de participation, ils n’ont plus de légitimité »

      constitutionnellement ? quel article ? cette Ve République est sinistre, à 2 votants, ils seraient légitimes


    • Clocel Clocel 13 octobre 11:08

      @citoyenrené

      Dès l’instant, où des textes extérieurs sont supérieurs à votre « constitution », vous pouvez considérer que vous n’en avez plus, faut arrêter la branlette avec la constitution, la dernière établissait notre impuissance dès l’article 3.

      Un texte mis dans les mains d’un Laurent Fabius, soyons sérieux, vous dire la considération qu’ils ont pour la chose.

      Seule une insurrection pourrait nous sortir de l’impasse où nous sommes et les insurrections ne s’appuient que sur la colère et le ras le bol.

      Le droit ne se grave jamais dans le marbre, jamais.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 11:56

      @Clocel
      « l’insurrection est un acte foudroyant de souveraineté » comme disait , sauf erreur, Blanqui

      et mon pari de canapé est qu’une démocratie vive et saine exploserait, en remontant, les carcans qu’on lui opposerait


    • Pierrot 13 octobre 11:59

      @Clocel
      Oui, ce sont les urnes remplies par les votants qui nous ont amenées là. Et comme les absents, les abstentionnistes ont toujours tort. Ce ne sont pas les déserteurs qui gagnent les batailles, encore moins les guerres.

      Par ailleurs, la politique et le pouvoir sont une affaire de pragmatisme. Il n’y a pas de place pour les sentiments. La conscience et de l’intégrité morale que vous revendiquez est celle des perdants et vous ont probablement été inculquées dans le but de vous soumettre. Au mieux, elles sont l’expression d’un égo mal placé.


    • véronique 13 octobre 20:10

      @citoyenrené

      La légitimité ce n’est pas la légalité, c’est un concept beaucoup moins formaliste.
      Le Géneral de Gaulle avait introduit le suffrage universel direct du président de la république afin de lui apporter la légitimité. Il pensait qu’après lui, les présidents ne pourraient bénéficier de cette reconnaissance populaire que de cette façon, alors que lui-même avec été légitimé par l’histoire.
      Il en résulte que le simple fait de voter aux présidentielles contribue à la légitimité de celui qui sera élu, et à celle de la fonction de président.
      C’est pourquoi l’abstention peut pour cette élection avoir une certaine utilité, car une légitimité faible pourrait fragiliser un président dans certaines situations (notamment s’il n’y a pas de majorité présidentielle forte à l’assemblée).


    • Lugsama Lugsama 13 octobre 20:34

      @véronique

      « La légitimité ce n’est pas la légalité »

      Sauf pour la langue française.. :)


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 07:41

      @Lugsama
      et pour le droit constitutionnel de cette Ve République (piteuse en 2021)


    • citoyenrené citoyenrené 14 octobre 07:49

      @véronique
      légitime pour le droit constitutionnel de cette Ve République (piteuse en 2021)

      "C’est pourquoi l’abstention peut pour cette élection avoir une certaine utilité, car une légitimité faible pourrait fragiliser un président dans certaines situations (notamment s’il n’y a pas de majorité présidentielle forte à l’assemblée)."
      si l’on revient sur l’inversion du calendrier électoral légidlatives-présidentielles

      si l’on opte pour un régime parlementaire..l’abstentionnisme devient caduque en terme d’efficacité, non ?


  • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 08:56
    « J’appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à voter pour moi, à s’inscrire dans leurs mairies et à colporter la nouvelle.
    Tous ensemble pour leur foutre au cul avec Coluche.
    Le seul candidat qui n’a aucune raison de vous mentir ! »

  • docteur Doliprane 13 octobre 09:08

    Les dernières municipales ont démontré que la majorité de la minorité du corps électoral a pris les renes du pouvoir municipal pour diriger la majorité de la population. Dans ce contexte « démocratique » un soulèvement, une rébellion,une révolution...Un coup d’état ... sont inévitables ;  

    Macron (bilderberg 2014,forum eco mondial.... marionnette de notre oligarchie nationale) s’appuie sur l’étatotalitaire (merci covid) pour faire un coup d’état légal à Paris-Vichy .  Agenda 2030 relayé par Philippe en 2027.  La résistance se développe..... .


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 10:12

      @docteur Doliprane
      peut-être mais à quelle échéance, et comment être certain de ce qu’il en résulterait ?

      « un soulèvement, une rébellion,une révolution...Un coup d’état ... sont inévitables »


  • La plus grosses erreur de l’humanité : LES DROITS DE L’HOMME. Les droits ne conduisent qu’à une seule perversion : l’égo, l’individualisme, la destruction de la nature qui ne nous appartient pas,. Le jour où nous changerons de paradigme. Changeant les Droits en DEVOIRS, le monde aura véritablement CHANGE car alors il sera contraint de prendre l’autre en compte et de s’ouvrir à la seule cause pour laquelle il vaut la peine de se battre : L’AMOUR DU PROCHAIN. Et si ce prochain n’est pas aimable au lieu de rentrer dans une compétition gonflée à l’hélium de l’orgueil et du « moi je » savoir dépasser la tentation de la haine et de la vengeance pour faire comprendre que nous ne mangeons pas de ce pain là...


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 10:15

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      LES DROITS DE L’HOMME et du citoyen

      pour les citoyens, que proposes-tu ?


    • @citoyenrené inverser le paradigme. Les devoirs du citoyens. Les droits n’ouvrent la porte qu’à l’égoïsme, l’individualisme, le repli sur son être. Les devoirs impliquent que nous dépendons des autres. Que tout ce que nous décidons a une implications pour le monde entier, ce qui ouvre à l’altérité. Si j’immigre vers un autre pays, mon premier devoir est de connaître les coutumes de ce pays. Je ne suis pas catholique, mais par respect pour les lieux qui m’accueillent, je mets un châle en entrant dans une église. Cela semble impossible,..et pourtant...Bolsonaro n’a aucun droit de détruire la forêt amazonienne...Les chinois n’ont aucun droit de polluer avec le charbon, ...


    • Le seul garant. C’est la Loi. L’homme a le droit de disposer de sa propre vie mais a le devoir de ne pas faire de mal à autrui...


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 10:39

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      constitutionnellement, pour la démocratie, tes dires se traduisent comment ?


    • @citoyenrené Simplement de mettre devant chaque droit, le devoir qu’il implique...Prenons le droit à l’alimentation. Si une personne n’a pas les moyens d’élever un enfant elle a le devoir de ne pas en mettre au monde. Tout est question d’équilibre démographique et de degré de pollution....Un pays qui se dépeuple peut un certain temps octroyer une aide alimentaire. A la condition que cette famille offre le minimum à l’enfant (un père et un mère, un logement, la sécurité mentale). le droit à l’éducation, bien sûr, cela va de soi, contrebalance par le devoir : un enseignement de qualité et non basée sur le quantitatif (une tête bien faite sera toujours supérieure à une pleine). Droit à la liberté ne veut rien dire puisqu’elle ne commence que là où elle s’oppose à celle d’autrui.. Voilà des exemples. Et pour aujourd’hui le devoir essentiel : LE CLIMAT, LA SURPOPULATION. L’enfant n’est pas un jouet.


    • citoyenrené citoyenrené 13 octobre 12:02

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      « Simplement de mettre devant chaque droit, le devoir qu’il implique »

      par une Assemblée Constituante ? légalement, comment ?
      le « simplement », un coup de cuillère à pot et hop fait un peu ’pensée magique’, ne le prend pas trop mal, collègue


Réagir