jeudi 10 janvier - par Michel DROUET

Grand débat ou grand déballage ?

On peut se poser la question de l’efficacité de ce grand débat prévu par Macron et présenté comme la solution à tous les maux. Sauf que la présentation et que la structuration des thèmes de débat s’apparente à une escroquerie intellectuelle qui risque de servir de déversoir à la rancœur populaire.

Déjà une première victime

Chantal Jouanno, ci devant Présidente de la Commission Nationale du Débat Public s’est fait épingler pour sa rémunération digne d’un Président de la République, alors qu’elle n’encadre que 10 personnes et que l’utilité de cette commission inconnue de la plupart des français n’était pas jusqu’à présent apparue évidente.

Ce qui est intéressant dans cette information, c’est qu’elle met en lumière des structures liées au Gouvernement mais bénéficiant d’une autonomie dans l’action qu’elles mènent. Elles bénéficient par ailleurs d’un régime particulier pour les rémunérations, avantages divers que les fonctions procurent et les frais de fonctionnement qu’elles génèrent (locaux, mobilier, voiture ou frais de taxi…).

Il faut dire également que les nominations à la tête de ces instances relève de la discrétion du gouvernement. Il est donc logique que le recyclage de politiques ou bien encore l’attribution de fromages à des hauts fonctionnaires fassent partie de critères de nominations qui ne prennent pas toujours en compte les compétences.

Enfin, l’autonomie dont bénéficient les dirigeants de ces instances peut provoquer des dérapages de leur part. On se souvient des déboires de Matthieu Gallet, dirigeant de l’INA, en matière d’attribution d’un marché public et d’Agnès Saal, à l’INA également, avec ses frais de taxis exorbitants. Tous les deux ont été condamnés par la justice.

Il est intéressant de parcourir un rapport critique réalisé en 2012 par l’Inspection Générale des Finances https://www.economie.gouv.fr/files/2012-rapport-igf-l-etat-et-ses-agences.pdf qui note que le phénomène de recours aux agences (terme générique) pour ces modes de gestion publique alternatifs s’est développé sans stratégie d’ensemble, a été inflationniste en termes de moyens humains et financiers et ne s’est pas accompagné d’un renforcement suffisant de la tutelle de l’Etat.

On apprends par ailleurs qu’il n’existe pas (en 2012) de recensement exhaustif de toutes ces entités, que leur poids financiers représente environ 50 Milliards d’euros, que les taxes affectées représentent 10 Milliards d’euros, que l’allocation des ressources par les Ministères de tutelle n’est pas optimale, que le fonds de roulement de 2 Milliards est manifestement excessif, et que l’Etat parait en définitive être allé trop loin dans la multiplication des agences et qu’il devrait rationnaliser le paysage de ces structures.

Au-delà du simple questionnement sur le salaire de Chantal Jouanno, c’est donc la performance et l’utilité de cette organisation étatique mais aussi celle des collectivités locales qui paraît nébuleuse et parfois hors de contrôle, en matière de dépenses publiques, qu’il faut s’interroger.

Alors, ce grand débat ?

Sur le site de la Commission Nationale du Débat Public on trouve une liste de 4 thèmes envisagés, sachant tout de même que d’autres thèmes pourront être choisis par les participants.

La transition écologique

La fiscalité et les dépenses publiques

La démocratie et la citoyenneté

L’organisation de l’Etat et des services publics

Ce qui frappe dans cette présentation des choses, c’est que l’on semble orienter le débatteur sur un examen des thèmes et des sous thèmes un par un sans faire le lien entre eux, sans vision globale. On risque de trouver in fine des contradictions entre par exemple le niveau des impôts et prélèvements (qui sont déjà jugés importants) et des demandes de présence renforcée de services publics dans les territoires (perception, poste, école,…) qui aboutiraient à des dépenses nouvelles.

On aurait alors beau jeu de dire, en haut lieu, qu’on ne peut pas demander en même temps moins d’impôts et plus de services publics pour rejeter ces demandes au motif qu’elles sont financièrement irréalistes.

En fait, le débat pourrait être riche à partir du moment où on sortirait de l’examen des thèmes un par un pour faire des propositions d’amélioration des services publics de transports collectifs, par exemple, afin de favoriser la transition écologique, en traitant la question financière par des économies sur la gestion des services de l’Etat, comme les agences (voir ci-dessus).

On pourrait aussi demander la suppression du CICE versé à toutes les entreprises en le ciblant sur certaines seulement (celles qui exportent). Les sommes dégagées seraient alors, par exemple, affectées à des subventions pour l’isolation des logements anciens et à la rénovation de l’habitat précaire.

Autre exemple, la création d’une nouvelle tranche de l’impôt sur le revenu et le rétablissement de l’ISF serviraient à l’amélioration des services publics hospitaliers.

Enfin, bien sûr le combat contre l’évasion fiscale et les fraudes aux cotisations sociales permettrait de combler le déficit du budget de l’Etat qui cesserait alors d’emprunter et d’accroitre la dette.

Localement, il conviendrait de s’interroger sur la nécessité de conserver toutes les strates de collectivités territoriales et par là même faire des économies sur les indemnités versées aux élus de Conseils départementaux par exemple qui font en grande partie de la gestion du social pour le compte de l’Etat, gestion qui pourrait être confiée aux CAF.

Un piège à cons potentiel

Voilà, le grand débat tel qu’il nous est présenté sur le site de la CNDP est, disons-le tout net, un piège à cons. Il risque de servir de défouloir et de ne déboucher sur rien. On pourrait se dire qu’il est inutile d’y participer. Maintenant, s’il se trouve des participants capables de canaliser les débats et de les orienter sur des propositions intégrant les recettes nécessaires à des nouvelles dépenses, il sera plus difficile pour le gouvernement de s’asseoir dessus, au risque de provoquer un regain de tension dans le pays.



96 réactions


  • math math 10 janvier 08:50

    Grand débat voulu par les nains de jardins aux commandes de l’élysée...Promis, rien ne sera donné aux GJ... smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 08:58

      @math
      Plus les débats seront investis par des citoyens (gilets jaunes ou non) avec des propositions précises et plus Macron aura du mal à rester sourd aux demandes.


    • math math 10 janvier 09:10

      @Michel DROUET...Faudrait assimiler la façon de Macron de gouverner...Ne rien céder..Les GJ sont le cadet de ses soucis..Seul compte la marche en avant pour finir le job pour lequel il est payé..Faire disparaitre la France dans l’UE une bonne fois pour toute...Il gagne du temps depuis le début des GJ..et son gouvernement obéit et vote pour des lois scélérates pour le peuple..mais ça il s’en fout..
      TOUS les lédias obéissent et distillent la propagande des patrons..
      Hélas ça finira dans un bain de sang pour les GJ..la police ouvrira le feu obéissant comme en 40 à Pétain.. !


    • François Vesin François Vesin 10 janvier 10:34

      @Michel DROUET
      « Plus les débats seront investis par des citoyens (gilets jaunes ou non) avec des propositions précises et plus Macron aura du mal à rester sourd aux demandes.  »

      Le Peuple n’a pas besoin de débattre « sur ordre » du pouvoir
      qui y trouvera mille occasions de favoriser les divisions !

      Les Gilets Jaunes se sont regroupés physiquement sur des ronds-points
      et, vu du ciel, des milliers d’étoiles se sont mises à scintiller ici-bas.

      Les Gilets Jaunes vont maintenant se donner le temps de se constituer
      et, vu du pouvoir, seule la répression dans le sang pourra y répondre.


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 11:29

      @math
      Macron fait du Hollande comme Hollande avait fait du Sarkozy, mais désormais on voit mieux les choses. Les gilets jaunes ne s’y sont pas trompés. Les élus ne sont justes que des passeurs vers le monde merveilleux de la « mondialisation heureuse ».
      Il y a deux options : la violence et la discussion. Je choisis la seconde avec l’idée de faire de l’éducation populaire et donc de faire le pari de l’intelligence. Il faut que ce pouvoir se rende compte qu’il n’a pas en face de lui des gens qui clopent et qui roulent au diesel comme le dit si finement le ministre de la propagande Griveaux, mais des gens qui réfléchissent, qui proposent et qui sont capables de lui botter le cul aux prochaines élections.


    • Fergus Fergus 10 janvier 11:51

      @ Michel DROUET

      « Plus les débats seront investis par des citoyens (gilets jaunes ou non) »

      Absolument ! Il faut au contraire y participer massivement pour donner le plus de poids possible aux revendications afin d’acculer Macron, soit à tenir véritablement compte des exigences les plus fortes, soit à se décrédibiliser totalement, au risque  comme je l’ai écrit ci-dessous de relancer la colère populaire avec des conséquences potentiellement désastreuses pour le pouvoir !


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:29

      @Fergus
      C’est le point de vue que je défends. Il ne faut pas pour autant abandonner la mobilisation afin d’éviter des coups tordus ou des récupérations ou instrumentalisations.


    • math math 10 janvier 12:36

      @Michel DROUET...Depuis son investiture, la Macronie ne cède rien et surtout ne veut pas d’opposition..Tout est devant vos yeux..le dialogue c’est pour gagner du temps afin d’installer de nouvelles lois anti peuple… !


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:39

      @math
      Que préconisez vous comme alternative ?


    • math math 10 janvier 13:02

      @Michel DROUET...Qu’il parte et de nouvelles élection avec la proportionnelle...pour que TOUS les français soient représentés...pas une assemblée de pantins qui votent n’importe quoi...


    • Dan22 10 janvier 14:11

      @math
      d’accord avec vous ! Sauf , qu’à mon avis , si la police ouvre le feu sur les gilets jaunes , il y a fort à parier que l’armée interviendra pour remettre tout à plat .
      Macron n’a pas l’armée avec lui ! Rappelez-vous cette lettre des genéraux , certes en retraite , mais , qui n’ont sûrement pas fait ce tapage gratuitement . Sans compter les humiliations que Macron a infligé aux officiers supérieurs !


    • Yanleroc Yanleroc 10 janvier 14:21

      @Fergus

       ..relancer la colère populaire avec des conséquences potentiellement désastreuses pour le pouvoir !
      C’ est bien cela : vous vous inquiétez des conséquences que pourrait et pourra subir le pouvoir ! C’ est un aveu qui vous échappé donc !

      Il faut au contraire y participer massivement
      Vous n’ en avez pas marre de ramer à contre courant , Même le gouvernement n’ y croit pas à ce grand débat bidon !
      Onfray n’ y croit pas non plus, moi non plus, personne en fait, même pas « Les Emargeants » !
      Je vous remet ici ma réponse à vos obsessions : ce que je vous disais et que vous n’ avez pas encore lu : s’ il y a 19 associations, c’ est la fin du mouvement, et ce sont des voix en moins pour FI et RN ! Ça ne peut que servir à Macron !

      Ça s’ appelle « diluer » pour mieux régner et ça à l’ air de vous faire plaisir !

      Heureusement les 3 asso’s principales de E. Drouet sont largement majoritaires dont La France en colère à plus de 47% à elle seule !

      Quant à celle de Racline Moureau, « Les Emergants » qui ferait mieux de s’ appeler « les Emargeants », elle compte de nombreux membres qui ne veulent pas se politiser !

      « Mais ces multiplications de courants créent des tensions. Lors de la 8e grande manifestation, les »Gilets jaunes le mouvement« se sont rendus devant les locaux de La Provence à Marseille, alors que certains autres gilets jaunes se trouvaient à l’intérieur du bâtiment. Et les insultes ont fusé à travers les grilles. »

      Ce qui risque bien de conduire à une hyper radicalisation du Mouv’ pour qu’ il puisse se survivre !

      D’ autant que Macroun’ fait tout pour ça et que vous le relayez sans vergogne, 
      attiré que vous êtes par le pouvoir, comme un FlashBall sur la gueule d’ un gilet !

      Alors arrêtez vos analyses à 2 balles, qui ne sont justes, que quand il s’ agit d’ évidences !

      Vous avez oublié vos smileys aux dents blanches ce matin, seriez-vous un peu chagrin .. ?


    • Yanleroc Yanleroc 10 janvier 14:59

      @Mairignak, ’tention avec ce terme de comparses, c’ est très révélateur, un élément de traçabilité smiley

      M.Onfray très dur avec le président des riches : « Macron est un échec total »
      Il dit, contrairement à ce que dit Fergus, et comme le pensent ceux qui ont un peu de jugeote et qui ne sont pas mal intentionnés envers les Citrons,
      que, faire une liste, c’ est se faire embrouiller..en gros
      et pour de bon ! 


    • math math 10 janvier 15:36

      @Dan22....Macron et la tactrique, ça fait deux..Il se repose sur les cornichons de l’assemblée qui votent ses lois..De toute façon, ça finira mal à mon avis.. !


    • Yanleroc Yanleroc 10 janvier 17:20

      @Michel DROUET
      ....Macron aura du mal à rester sourd aux demandes.

      Macron a déjà imposé un cadre aux revendications que vous trouverez facilement sur le net (pas le tps)


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 17:44

      @Alain Dussort
      Comme on dit : c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses. Peut-être que ce sera un fiasco, mais je pense que nous ne sommes pas dans la même dimension que la consultation sur les vaccins. Il y a un risque politique pour Macron autrement plus important.


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 17:49

      @Yanleroc
      Le cadre publié sur le site de la commission du débat public ? Je l’ai lu et mon article a précisément pour but de dire comment il faut le contourner et non pas l’utiliser ligne par ligne.


    • Yanleroc Yanleroc 10 janvier 17:51

      @Math, nous ne sommes plus en 40. 

      Le gouvernement s’ inquiétait hier soir à la TV justement de la réactivité des Gilets et du fait que n’ importe quel clampin pouvait être au courant de choses qu’ ils ne savaient pas encore eux-mêmes ! Ce que tu viens de dire va faire le tour des réseaux à la vitesse de la lumière ! 


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 17:54

      @math
      Vous croyez vraiment à ce que vous dites ? Macron s’accrochera au pouvoir comme un pou aux cheveux...


    • Fergus Fergus 10 janvier 18:00

      @ Yanleroc

      « vous vous inquiétez des conséquences que pourrait et pourra subir le pouvoir ! C’ est un aveu qui vous échappé donc ! »


      Vous racontez n’importe quoi ! Que Macron soit piégé par sa stratégie et se retrouve dans une merde noire ne pourra au contraire que me ravir. J’énonçais ce qui pourrait arriver, pas ce que je souhaite à titre personnel !!!


    • capobianco 10 janvier 18:38

      @Michel DROUET
      «  Macron s’accrochera au pouvoir comme un pou aux cheveux... » et ne cédera rien. Je pense malheureusement que cela se terminera mal cette affaire, macron a reçu un mandat de la finance et des politiques qui œuvrent pour elle.
      Voyez son comportement genre ses hurlements de campagne, son groupe de trans à l’élysée, son « ami » benala ou ses « vœux » haineux et même sa femme de 25 ans plus âgée, ce gars n’est pas clair, pas « dans la norme ». Il ne nous ressemble pas, en rien !!! 


    • ledo 10 janvier 19:58

      @capobianco
      OH tutucelli , manges tes Figatellis et t’occupes pas de la voisine.


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:05

      @capobianco
      Moi, c’est avant tout a politique qu’il mène qui me gêne, le reste, c’est sa vie privée...


    • Yanleroc Yanleroc 10 janvier 21:05

      @Fergus, on vous a déjà reproché, sous couvert d’ objectivité (ce que j’ ai du mal à vs reconnaître), de ménager en vérité la chèvre et le choux.
      Vous feriez bien de vous recentrer et de dire clairement ce que vous souhaitez à titre personnel, ce dont on se fout un peu, car nous savons très bien ce que vous ne voulez pas : le souverainisme !  
      Ni la Divulgation d’ ailleurs, je suppose, qui doit vous sembler être un sujet annexe, alors qu’ elle est en fait, au cœur de la politique et géopolitique, ce qui vs dépasse sans doute !


    • math math 11 janvier 06:58

      @Michel DROUET....C’est ce qu’il fait depuis juiller dernier...


    • biquet biquet 11 janvier 14:41

      @Michel DROUET
      En tous cas il y a un lieu où il n’y a pas débat, c’est agoravox ! 5 articles en tête d’affiche et 2 signés Michel Drouet. On peut dire que vous êtes vraiment dans la ligne du Parti, et certainement vous faites partie des modérateurs qui censurent tous mes articles depuis 1 an. Mais rassurez-vous vous n’aurez plus à me censurer car je n’écrirai plus d’article, c’est promis. Quand on qualifie un débat (quel qu’il soit) de piège à con, cela en dit long de l’esprit d’ouverture d’AV.


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 16:14

      @biquet
      Eh oui ! Il se trouve que j’ai rédigé deux articles cette semaine et qu’ils ont été publié.
      Pour la modération, il y a un bout de temps que je ne l’ai pas pratiquée surtout défavorablement, donc rassurez-vous je ne suis pas l’auteur de vos tourments et au lieu de m’accuser, interrogez-vous plutôt sur l’intérêt ou la qualité de vos propositions pour le lectorat d’Agoravox et en particulier pour les modérateurs qui ne les retiennent pas.


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 16:18

      @biquet
      PS : vous êtes le deuxième aujourd’hui à me faire ce procès d’intention.


  • gaijin gaijin 10 janvier 08:57

    en d’autre temps on aurait appelé ça de la noyure de poiscaillade

    de toute façon macron a annoncé la couleur : on ne changera rien ( a part la moquette ....)


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 09:00

      @gaijin
      La pression de la rue aura du mal à se maintenir face à la répression policière. Il faut donc investir les débats avec une clause de revoyure dans la rue si le gouvernement reste sourd.


    • gaijin gaijin 10 janvier 09:07

      @Michel DROUET
      il sera encore bien plus dur de remobiliser ....( d’autant que de nouvelles lois vont fleurir pour « encadrer » le non droit a manifester )
      quand on a commencé a étrangler le chat il faut le finir ....


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 11:36

      @gaijin
      L’encadrement du non-droit à manifester est en route. La mobilisation est ce qu’elle est (j’attends samedi pour voir). Les médias sont aux taquets pour délégitimer le mouvement en pointant les casseurs et en oubliant les exactions commises par les forces de l’ordre. Les commerçants gueulent après les GJ en leur faisant porter le poids des pertes financières qui incombent à la baisse du pouvoir d’achat causé par les hausses de prélèvements.
      Je ne suis pas convaincu qu’il faille encore aller plus loin en l’état actuel des choses.
      Je suis pour faire le pari de l’intelligence pour montrer à ce pouvoir que le peuple est capable de le virer par les idées. Je me trompe peut-être, mais pour moi la solution de la violence est une impasse.


    • François Vesin François Vesin 10 janvier 11:40

      @Michel DROUET
      «  La pression de la rue aura du mal à se maintenir face à la répression policière »

      La rue était indispensable pour se donner une visibilité face à la tyrannie
      et surtout pour sortir de l’isolement et conforter un Peuple rendu inexistant !

      Tout reste à construire et tout nécessitera du temps pour ne pas tomber
      dans les multiples pièges qui seront tendus par les politiciens de tous bords
      soumis ou complices des oligarques et les ploutocrates de l’U.E néolibérale.

      Il faut faire aboutir en 2019 ce dont le Peuple a été dépossédé en 1789 !


    • gaijin gaijin 10 janvier 11:59

      @Michel DROUET
      « Je suis pour faire le pari de l’intelligence »
      vous rigolez ? ça a marché quand ?
      tout n’est qu’une question de rapport de force que cette force soit physique , monétaire ou doctrinale ....
      ce qui se passe c’est que les « sans dents » ont les dents qui poussent et comprennent qu’ils sont une force
      c’est navrant mais c’est la réalité. le pouvoir est détenu par des sociopathes et ils ne feindront de changer que face au mur ....


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:24

      @gaijin
      C’est un pari qui peut marcher si on croit que l’affrontement n’est pas la meilleure solution ou bien qu’elle est en bout de course. Cela s’appelle le rapport de force existant.
      Vous savez très bien que l’autre solution, plus violente, ne mènera à pas grand chose et se terminera par un bain de sang


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:26

      @François Vesin
      Oui, la rue était indispensable. Elle a créé un rapport de force qu’il faut transformer aujourd’hui en n’hésitant pas à en remettre une couche le cas échéant.


    • gaijin gaijin 11 janvier 10:22

      @Michel DROUET
      « Vous savez très bien que l’autre solution, plus violente, ne mènera à pas grand chose et se terminera par un bain de sang » 
      en effet mais ...
      ce dont il question ici n’est pas une revendication ou un conflit c’est l’explosion d’une colère accumulée depuis 40 ans ....prenez cette colère diluez là dans un débat , décevez là ( car la déception est inévitable vu que pour satisfaire les gilets il va falloir au moins une 6ème république et le frexit ) et laissez là rentrer chez elle une main derrière une main devant ...que va t’il se passer selon vous ?
      elle ressortira sous une forme ou sous une autre et cette fois ce ne sera pas un mouvement pacifiste ....car il s’agit d’un mouvement pacifiste et hors BFMerde tout le monde sait bien que la violence vient de l’état , c’est un ancien ministre qui appelle a tirer sur la foule
      alors ça va effectivement se terminer en bain de sang c’est a peu près inévitable* mais sinon ça sera la guerre civile ....
      * car la france est un pays dont l’ inconscient collectif a été formé par le catholicisme qui est une religion sacrificielle


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 13:56

      @gaijin
      Je comprends vos arguments. Avec 20 ans de moins, je pense que j’aurais eu les mêmes, mais je ne peux pas appeler à la confrontation si je ne suis pas en état d’y participer moi même. Je combats donc la situation avec mes armes du moment avec la ferme volonté de ne pas me laisser récupérer et d’arriver au bout de mon argumentaire.


    • gaijin gaijin 11 janvier 14:50

      @Michel DROUET
      « Je comprends vos arguments »
      c’est l’essentiel ...........


  • Taverne Taverne 10 janvier 09:16

    Cahiers de condoléances


    Recevez tous nos cahiers de condoléances pour cet enterrement politique du sursaut démocratique et citoyen. Et pour le R.I.C : R.I.P : Resquiescat In Pace.


  • leypanou 10 janvier 09:26

    c’est que l’on semble orienter le débatteur sur un examen des thèmes et des sous thèmes un par un sans faire le lien entre eux, sans vision globale 

     : peut-être, mais chaque cas bien cerné met tout de suite à jour les contradictions.

    Prenons par exemple le CICE : apparemment, cela a coûté dans les 20 mds d’€ (ou même plus). En termes de création d’emploi, que dalle. Alors, le régime actuel a transformé çà en baisse pérenne de « charges » (comme ils disent) alors que son efficacité en création d’emploi est nulle. De quelle compétitivité des entreprises comme la Poste et les grandes distributions qui ont empoché plusieurs de centaines de millions d’€ souffrent pour avoir droit au CICE ?

    Pour moi, le CICE n’a pas de raison d’être mais le régime actuel ne reviendra jamais là-dessus.

    Et il y a d’autres sujets comme çà, comme l’accueil de parasites prétendûment mineurs isolés, la privatisation de la santé, de la gestion d’autoroutes, la non-indexation des pensions, le bradage des biens publics, etc.

    Et même la fameuse transition écologique, volontairement confondue avec la lutte contre la pollution.

    Bref, le fameux débat ne sera qu’un enfumage généralisé ; ce qui sera positif je pense c’est que cela permettra d’ouvrir un peu les yeux des gens et que rouspéter (seul) sans rien faire ne changera pas le cours des choses.


    • Jason Jason 10 janvier 10:21

      @leypanou

      Le CICE, quel beau tour de force du socialise Hollande. On demande aux contribuables de financer le capital. Il fallait le faire ! Et cela dans une perspective de stimuler l’offre alors que la demande n’est pas au rendez- vous en raison du chômage et de la pauvreté.

      Capital, rente et patrimoine : les vaches sacrées de la République !

      Aucun de ces sujets brûlants ne figurera dans l’agenda proposé par ce gouvernement. Si le GJ n’imposent pas leur agenda, ils sont foutus.

    • Jason Jason 10 janvier 10:23

      @Jason

      Erreur : les GJ


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:09

      @leypanou
      Bien sûr qu’il faut commencer par supprimer le CICE et ensuite combattre l’évasion fiscale et s’attaquer aux surcoûts dans l’administration et aussi mettre fin aux concessions autoroutières.
      Ce qui m’intéresse, c’est les 1% les plus riches et qui profitent grassement du système, mas pas les mineurs étrangers ni le célibataire qui gagne 2500 euros par mois et qu’on classe parmi les riches pour qu’il paye la taxe d’habitation.
      Ne nous trompons pas de cible et évitons de tomber dans des débats vers lesquels on veut nous orienter : se faire la guerre entre pauvres et moins pauvres en oubliant que le problème est ailleurs.
      Les riches se fendent déjà la gueule...


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:20

      @Jason
      Il faudra imposer l’agenda citoyen à un moment ou à un autre.


    • François Vesin François Vesin 10 janvier 19:36

      @Michel DROUET
      « Il faudra imposer l’agenda citoyen à un moment ou à un autre. »

      C’est une certitude mais
      sortir les fourches tous les weekends n’est pas tenable *(ps)
      alors qu’aller chercher 10€ au distributeur
      et que partout s’allongent des queues devant les banques
      est une idée parmi 1000 autres 
      qui touchera les consciences et sèmera le doute
      sans qu’il soit possible au pouvoir
      de reprocher une action subversive et/ou anti-républicaine !!!

      ps : ce sont toujours les mêmes qui s’y collent
          cela empêche toute jonction avec les policiers gilets-jaunes
          ça ne fait plus peur aux bourgeois qui se reposent à la campagne
          etc ...


    • Julyo 10 janvier 19:46

      @François Vesin
      Tout à fait !
      « retirer 10€ au distributeur des banques... »
      Plutôt : retirer un max de sous du distributeur, 
      puis, quand il n’y en a plus retirer encore en entrant dans la banque...
      Là, ils vont pâlir.


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:12

      @François Vesin
      La désobéissance citoyenne peut bloquer le bon fonctionnement du pays effectivement, mais cela demande une grande solidarité afin d’éviter des frictions.


  • ZenZoe ZenZoe 10 janvier 10:13

    Moins d’impôts est tout à fait compatible avec plus de services publics. On pourrait commencer par supprimer les comités Théodule et les remplacer par une présence des services publics sur tout le territoire.

    Sur le débat, j’ai bien peur que les résultats soient escamotés ou falsifiés et qu’il n’en sorte rien de ce que veut la majorité. Les gens se méfient et ils ont ont cent fois raison, tant nos hommes politiques sont des Pinocchios attachés par des ficelles et un très long nez.


    • Fergus Fergus 10 janvier 11:46

      Bonjour, ZenZoe

      « supprimer les comités Théodule et les remplacer par une présence des services publics sur tout le territoire »

      Beaucoup de ces comités sont effectivement inutiles. Mais ne vous faites pas d’illusions : les économies réalisées seraient dérisoires par rapport au rétablissement des services publics dans les zones rurales où ils font défaut.

      La véritable mine de ressources qui pourraient être affectées à cette ambition est plutôt à rechercher dans une lutte déterminée contre l’exil fiscal.


    • joletaxi 10 janvier 11:55

      @Fergus

      j’sais pas mais par exemple l’Adememe, et ses 60.000 cancrelats, cela fait un pognon de dingue non ?

      rien que la contribution visible aux zozliennes ,c’est 7 milliards par an, et cela ne va faire que croitre
      ça fait un pognon de dingue non ?oups
      j’oubliais , la lutte, c’est pas de faire des économies, mais trouver du pognon, à tout prix
      sur que cela va bien se passer


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:14

      @Fergus
      Bonjour Fergus
      Je partage votre point de vue mais puisqu’on y est supprimons tout de même les comités Théodule, cela ne fera pas de mal.
      Comme pour construire un budget, il faut mettre la totalité des dépenses d’un côté et la totalité des recettes de l’autre. Il est évident que si l’on prend les choses point par point, il n’y aura aucune crédibilité dans les propositions.


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:33

      @joletaxi
      Si chacun montre du doigt un truc qui lui déplait, on n’est pas sortis de l’auberge. Ce n’est pas dans la stigmatisation ni dans l’insulte qu’on pourra avancer. Le mec ou la nana qui bossent à l’ADEME, ce sont peut-être vos voisins....
      Il faut s’attaquer aux politiques inutiles, pas à ceux qui sont chargés de les mettre en oeuvre.


    • ZenZoe ZenZoe 10 janvier 15:44

      @Fergus
      100 fois d’accord sur la lutte contre l’exil fiscal.

      Sur les comités Théodule et assimilés, je viens de lire un article effarant sur leur côut de fonctionnement annuel, plusieurs centaines de milliers d’euros pour certains !
      De quoi payer pas mal d’agents publics en zone rurale non ? Par exemple une permanence roulante hebdomadaire dans un bar tabac ou autre petit commerce ferait déjà l’affaire à mon avis, et de toute façon, il faut bien commencer quelque part ! Sinon, on peut aussi regarder du côté des doublons dans les administrations et redéployer les effectifs en zone rurale.
      Bref, plus d’effficacité, ce qui est loin d’être le cas.


    • paulau 10 janvier 16:26

      @Fergus
      Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Aucune mesure d ’économie ne doit être écartée.


    • Fergus Fergus 10 janvier 17:56

      Bonjour, Paulau

      « Aucune mesure d ’économie ne doit être écartée. »

      Je suis évidemment d’accord avec vous et Zenzoe sur ce point.

      Je voulais simplement souligner qu’en supprimant des dizaines de comités Théodule inutiles et coûteux, cela ne fera qu’une économie de quelques centaines de milliers à quelques millions d’euros au mieux. Ce serait suffisant pour subvenir à quelques besoins dans les zones les plus défavorisées. Mais pour résoudre le problème sur l’ensemble du territoire, c’est malheureusement de milliards dont on aurait besoin.


    • dixit la vévéritude 11 janvier 07:08

      @Michel DROUET
      Bonjour, aujourd’hui ! le problème qui est le plus difficile a résoudre et qu’il serait bien plus important de régler ne tient pas dans le fait qu’il faut rechercher que du côté des politiques.Car comme tu le présentes « s’attaquer aux politiques inutiles » n’est pas suffisant.Que cela soit étatique ou d’ailleurs pour le secteur privé.La plus grande erreur commise n’est que d’avoir privilégié des emplois principalement improductifs couteux en nombre et qui ne rapporte quasiment rien.Tout autant dans le publique que dans le privé le cout est supporté par les productifs et nous produisons de moins en moins.Voila le principal problème de voisinage a envisager.Et il n’est pas mince .La division est d’entrée de jeu posée sur la table.La seule solution , tout remettre a plat et en faisant des règles simples,très simples pour tous,sans rentrer dans des détails fallacieux pour toujours contourner et tricher.Le grand débat,oui ! c’est mal barré.Mais c’était une évidence et non pas que pour gagner du temps car ils en ont a tuer (et les gilets jaunes,comme les autres ont du temps a se tuer !)Mais l’erreur serait justement un grand déballage,qui permettrait de renforcer les gouvernants et tous ceux qui ont quelques intérêts que rien ne bouge.Je pense sincèrement qu’il y a un pas de franchi et que ceux qui pourraient aider a améliorer les choses ne le veulent surtout pas.Même si demain,notre président annonçait par exemple ce que nous entendons dans toutes les bouches la remise en fonctionnement de l’impôt isf,cela serait faire croire qu’ils ont cédé,mais d’un autre côté,nous savons que cela sera de l’habillage comptable/juridique....Il faut patienter et voir l’évolution car il ne faut jamais oublier que tous ces personnes avec du pouvoir n’avancent pas tête baissée dans le tas,comme c’est diffusé a longueur de temps.C’est une belle arnaque.Tout ce beau monde se rient de cela,ils font commerce du ridicule que l’ont portent sur eux !.Derrière ils prévoient les scénarios possibles pour au bout du compte arriver a leurs fins.


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 10:30

      @dixit la vévéritude
      Bonjour Dixit
      Produire plus, oui, mais quoi ? Par ailleurs l’ouvrier français est de plus en plus productif et les entreprises sont de plus en plus rentables pour les actionnaires et les dirigeants. Les investissements, l’informatique, la robotisation et l’IA remplacent les emplois productifs, donc aucune chance dans ce contexte de voir une diminution du chômage. D’où les emplois improductifs ou trop chers auxquels le gouvernement (emplois aidés) et les entreprises (par la délocalisation) font la chasse...
      Au final, on verse des allocations pour que les gens restent chez eux, des primes pour l’emploi pour que ceux qui travaillent vivent dignement. Bientôt, on reparlera du revenu universel. C’est dire que la notion de production perd de son sens.
      J’ai travaillé dans le public avec des interlocuteurs privés. J’ai pu constater sur les comptes de résultats les techniques permettant de faire remonter une partie des bénéfices au siège de l’entreprise ce qui se traduisait par des plaintes récurrentes de la part des filiales. Pas d’emplois non productifs dans ce cas mais des techniques d’évasion au détriment du tissu local.
      Dernier point que je cite, les collectivités territoriales avec ses emplois de cabinets, de contractuels avec les avantages qui vont avec, productif politiquement seulement, mais qui coûtent très cher en réalité à la collectivité.
      Alors oui, il faut tout remettre à plat, dans le débat et non le déballage, mais comme vous le dites il y a des intérêts et des scénarios qui s’opposent et veillent à ce que le débat soit escamoté. Ils ne sont pas nombreux mais ils profitent du manque de cohésion et des divisions internes du plus grand nombre.
      Bonne journée


    • dixit la vévéritude 11 janvier 14:12

      @Michel DROUET
      Il n’y a qu’une chose pour sauver l’humanité et pas que Française,mais pour tout le monde ,mais il faut bien aller au charbon ici ou ailleurs un jour ou l’autre.Mais le problème est simple je suis d’accord sur le revenu universel.Mais le hic ,il n’est pas amené de manière saine ;Car cela veux dire deux mondes qui ne se côtoient pas ,avec comme dans les romans de fictions des hauts murs pour séparer ces deux mondes :un soit disant évolué et l’autre livré a la loi de la jungle. Ce n’est que cela ! et toi beau prince dans qu’elle partie vivrais tu ? Et puis plus il est contesté plus il arrivera rapidement car le fait simple de vendre que ce n’est pas une bonne chose,plus cela arrivera vite et de manière prévu par ceux qui veulent trouver une solution temporellement intéressante,mais certainement pas pour le bien général.S’il fallait innocemment croire que revenir au productions locales comme solutions dans le monde d’aujourd’hui est une solution sortie de tous les gens communs et bien,c’est raté.Car c’est essayer de mettre/remettre les gens dans des conditions féodales.Rien avoir avec le progrès.D’un côté cela devient épineux car si changement il y a ou aurait .Il faudrait passer par là.et tout en évitant les petits seigneurs ou détenteurs des terres ou de l’alimentation/chauffage les produits de base pour vivre et survivre.. 


  • Fergus Fergus 10 janvier 11:41

    Bonjour, Michel

    « le grand débat tel qu’il nous est présenté sur le site de la CNDP est, disons-le tout net, un piège à cons »


    Sans doute ! Mais dans cette histoire les « cons » ne seront pas forcément les Français qui se seront exprimés. Ce débat présente en effet toutes les caractéristiques d’un piège pour... Macron.


    Car il n’est pas douteux que ceux qui s’exprimeront très largement en faveur de mesures qui iront à l’encontre du projet politique de Macron, notamment dans le domaine de la fiscalité.


    Dès lors, celui-ci court un énorme risque de devoir opposer un veto à la volonté populaire majoritaire. Ce qui ne manquera pas de susciter un regain de colère qui pourrait potentiellement se traduire par une réactivation encore plus virulente des actions de rue !


    • joletaxi 10 janvier 11:50

      @Fergus

      invariant

      notez ce mot
      car il sera le préambule à toute parlotte citoyenne

      par contre, faut-il mettre des fleurs, une oeuvre d’art, un café citoyen, sur les ronds point cela pourrait se discuter
      ah ?
      pas le café citoyen ?
      la révolution macronienne est en marche, cela va bien se passer


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 12:18

      @Fergus
      C’est aussi mon point de vue (qui n’est pas partagé par tous les commentateurs). Il faut faire le pari de l’intelligence collective et pousser Macron dans ses contradictions.
      Méfions-nous toutefois de l’arnaque, comme celle qui consisterait à faire un référendum fourre tout le jour des élections européennes.
      Il faut exiger que cette consultation, si elle doit avoir lieu se fasse après les européennes.


    • François Vesin François Vesin 10 janvier 21:49

      @Michel DROUET

      « Il faut exiger que cette consultation, si elle doit avoir lieu se fasse après les européennes. »

      Il le faut AVANT les européennes !!!

      Quelle crédibilité auront les Gilets Jaunes s’ils se laissent entraîner au cirque
      des européennes....désigner des inutiles pour faire de la figuration à Strasbourg !

      L’ U.E et sa monnaie de singes nous ont été imposés 
      Combien de temps encore allons nous attendre pour nous en affranchir
      alors que le peuple français l’a massivement rejeté en 2005 ?

      Les européennes ? Aucun des partis politiques n’est contre
      Tous, de près ou de loin, cautionnent l’Europe de Maastricht et
      rêvent de faire semblant de s’affronter pour y envoyer leurs guignols
      et vous voulez nous imposer l’humiliation de trop, et nous obliger
      une fois encore, de faire le tri entre ces traîtres corrompus ! 


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 21:57

      @François Vesin
      Vous avez raison : avant les européennes


  • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 12:45

    Grand débat ou grande débâcle ?

    N’oubliez pas que le chef d’orchestre c’est Macron et c’est lui qui a les baguettes , la partition et le service d’ordre pour faire évacuer la salle ....

    Les cheminots ont débattus combien de fois pour peau de zob !!!!

    Les GJ vont être en face de spécialistes de l’enfumage , ils manient le mensonge comme un samouraï son katana, ils vont se faire trainer en longueur comptant sur l’essoufflement du mouvement et la lassitude des manifestants qui se feront gauler les uns après les autres et inculpés et se retrouveront en plus avec des amendes a payer , ce gouvernement tel en enfant cabochard ne comprendra hélas que les baffes, tout autre forme de communication sera vouée a l’échec ....


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 janvier 12:49

    J’ai hâte d’être en mai, premièrement pour la température de l’air, et ensuite pour voir comment aura évoluée la situation avec ce grand débat qui peut-être se sera transformer en piège à neuneus !


    La bonne nouvelle , c’est que hier le grand psychorigide ( E.P. ),...a quand même prononcé le mot tabou IMIGRATION !


    Comme dit l’autre : Attendons pour voir !


    @+ P@py


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 17:57

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Immigration, le mot magique pour détourner le débat...


    • capobianco 10 janvier 18:51

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      «  le mot tabou IMIGRATION »
      Il est là le problème pour vous ? Ce n’est pas la suppression de l’isf, les 40 milliards du cice, les milliards de « l’optimisation fiscale », les 80 milliards d’évasion fiscale, les 57 milliards distribués aux parasites actionnaires.... ?
      On n’est pas arrivé.................


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 20:06

      @capobianco
      D’accord avec vous, c’est l’écran de fumée qui fait oublier le reste.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 11 janvier 10:18

      @capobianco

      Si tu veux savoir quels sont les problèmes qui me préoccupent , regardes mes trois articles sur blog :1 - 2
      3 ( hélas ils ont subit les ciseaux d’Agoravox )

      J’ai indiqué immigration, car jusqu’à maintenant c’était pour nos premiers de la classe du mot tabou.,.. et perso, avec ce terme se « joue » la continuité de notre civilisation, !


      @+ P@py


    • capobianco 18 janvier 08:35

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      « perso, avec ce terme se « joue » la continuité de notre civilisation, !  »
      Je réponds bien tard, pour trouvez votre « peur » bien incroyable ! La France a toujours été un lieu d’immigration, il suffit de prendre un bottin de téléphone pour s’en assurer, ET ? Et bien les enfants et les petits enfants des « immigrés » se sont intégrés et ont participé, malgré leurs opposants de l’époque comme vous aujourd’hui, à la vie du pays. Rassurez vous ce sera la même chose avec ceux que vous voulez repousser aujourd’hui.


  • Ruut Ruut 10 janvier 13:02

    Espérons qu’aux Européennes, la République En Marche fasse le plus mauvais score possible, l’histoire qu’ils commencent a se remettre en Question.

    Espérons que les Français éviteront le piège de l’abstention, que cette déculotté soit la plus forte et légitime possible.


    • Fergus Fergus 10 janvier 13:20

      Bonjour, Ruut

      Le problème des Européennes est que, même devancé par le RN, LREM réussira tant bien que mal à faire 20 % et à devancer nettement les autres partis. Dès lors, les caciques de LREM auront beau jeu de se dire « satisfaits du résultat », étant donné qu’ils disposeront probablement de 5 à 6 élus là où ils n’en avaient aucun  ! Des élus pris de surcroît au PS et à LR !

      Qui plus est, s’il se confirme qu’une liste Gilets jaunes entre dans la course  ce qui est de plus en plus probable*, LREM et le RN pourrait se retrouver dans un mouchoir de poche, avec de bonnes chances pour le parti de Macron de sortir en tête !

      * certains leaders ont déjà déposé des statuts d’association pouvant se transformer en parti et collectent actuellement des fonds en vue du scrutin de mai.


    • Fergus Fergus 10 janvier 13:22

      Cela dit, et pour éviter cette hypothèse peu réjouissante, le mieux serait que les abstentionnistes se mobilisent pour apporter leurs voix au partis anti-système. Il y a là un enjeu de première grandeur pour contrer Macron et ses amis néolibéraux !


    • paulau 10 janvier 16:28

      @Ruut

      Entièrement de votre avis.


    • Dan22 10 janvier 19:08

      @Fergus
      C’est curieux cette idée de vouloir participer à un truc qu’on veut démolir !
      Pour moi , la meilleure réponse est une abstention record ...
      Car de toutes les façons les Gj seront piègés s’ils participent à ce grand foutage de gueule que représente les élections européennes .
      La seule solution est l’action pour mettre l’économie à genoux ; certes , ça ne sera pas facile de remonter la pente ; mais ça permettra de repartir sur d’autres bases !
      Si on veut que ça change réellement , il va falloir faire des sacrifices ; sinon , autant tout laisser tomber dès maintenant et rentrer à la niche ( pas fiscale celle là ) !


    • François Vesin François Vesin 10 janvier 22:03

      @Ruut
      « Espérons que les Français éviteront le piège de l’abstention »

      ...pour mieux tomber dans celui de la collaboration
       élire n’importe qui sauf la REM -
      et se retrouver une fois de plus cocus car ils auront tout verrouillé !

      Ces élections ne doivent pas avoir lieu
      aussi longtemps que le peuple n’aura pas confirmé
      qu’il valide par référendum le traité de Lisbonne
      qui lui a été imposé par la trahison du Congrès.

      Si nous balayons cette infamie voulue par Sarkozy et Hollande
      nous pourrons commencer à travailler souverainement notre avenir !


  • Odin Odin 10 janvier 14:02

    Bonjour,

    Ce grand débat a comme seul objectif d’amadouer la contestation populaire avec un « je vous ai compris ».

    Les doléances sur le site Comment Niquer Des Pigeons ne serviront à rien si ce n’est gagner du temps pour le pourrissement du mouvement. Une fumisterie supplémentaire.

    Le résultat de ce débat sera celui sur lequel des « frères » planchent depuis déjà un certain temps et comme il sera, soi disant, l’émanation du peuple, il aura la primauté sur les revendications des GJs.

    J’espère que les français comprendront ce coup de Jarnac.


    • ticotico ticotico 10 janvier 15:59

      @Odin

      C’est bizarre, Macron multiplie les embrouilles et les coups foireux... Et il y en a encore qui se demandent s’il faut marcher dans sa combine.

      Le seul truc qui intéresse les sponsors de Macron, c’est de gagner du temps... Ils ne vont même pas les lire vos suggestions pleines de bon sens. Ils ont déjà prévu la suite : ils ont encore beaucoup de monnaie à ramasser en détruisant la sécu et le système de retraite.

      La stratégie du chloroforme a un seul objectif : gagner le temps de renforcer les défenses de ce gouvernement acculé...


  • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 17:10

    Quand les mougeons ont veautés pour Macron ils n’ont pas tenu compte de tous les avertissements et il y en a eut , LReM c’est des thermites qui sont en train de bouffer la France comme une poutre , ils se foutent totalement du pays et de ses citoyens il va falloir gicler tout ce beau monde et surtout après les empêcher de s’approcher de la moindre place en politique ....

    Il faudra créer un fichier M ou seront inscrit tous les soutient de Macron ....


  • ledo 10 janvier 20:06

    Il a pas encore fait son débat que toute la gogochonnerie Avoxienne préjuge déjà de ce qu’il va dire ou faire . Juste pour critiquer et faire l’unanimité de la gauche malfaisante de ce site qui ne représente rien. Doucement , doucement ce site devient le média , manque plus que des articles de la baudruche Merluchienne. Hé les gauchistes vous avez vu , 1Million d’Euro la cagnotte pour les flics , ce qui veut dire que vous êtes une minorité et que les gens en ont plein le cul des demeurés en jaune , surtout ce qui bossent et qui sont les forces vives du pays.


    • ledo 10 janvier 20:55

      @kalachnikov
      ah c’est sur que si c’est le yéti qui le dit c’est surement la vérité , c’est un débile mental conspirationniste , tu crois qui a que toi qui va sur les sites alternatifs ??? A un moment donné je les ai tous fait , à pisser de rire , quand c’est pas des petits malins qui font du pognon sur les gogos. Même Christophe chaud Croupion de sinistre mémoire s’y est mit , c’est pour te dire. Il réclame du pognon pour faire son voyage Sud Américain avec son « ami » bodybuildé !!!


    • kalachnikov kalachnikov 10 janvier 21:47

      @ ledo

      Des faits, rien que des faits, tes opinions on s’en fout.

      https://yetiblog.org/le-mystere-de-la-cagnotte-des-policiers-les-reponses-embarrassees-de-leetchi/

      Ton gouvernement ou les derniers supporters qui lui restent ont bidouillé parce que la cagnotte du boxeur démontrait l’immense soutien populaire qu’il y a derrière les GJ. Il fallait d’une part y mettre un terme et d’autre part faire croire que plein, plein de Français soutiennent Macron*.
      Je te raconte un truc : ce soir, en sortant du taf, j’ai pris mon pain dans ma boulangerie habituelle, hyper classieuse ; et il se trouve que la vendeuse me lance une boutade avec Macron dedans et je lui dis un truc genre ’ah non, surtout ne m’en parlez pas de celui-là’. Et là, j’ai vu que tout le monde souriait, les rupins !, qu’il y avait une chaleur, une sorte de connivence.

      *si c’était le cas, il aurait déjà fait son referendum/plébiscite ou sa petite contre manif à la de Gaulle.


    • kalachnikov kalachnikov 10 janvier 21:55

      @ ledo

      Tiens, pour toi qui dit révérer l’Ordre mais qui plutôt adore la soumission :

      https://www.vududroit.com/2019/01/schiappa-leetchi-violer-loi-cest-open-bar/


    • leypanou 10 janvier 22:16

      @kalachnikov
      c’est çà qu’il faut répondre à ledo pour le faire tenir tranquille.


    • kalachnikov kalachnikov 10 janvier 22:20

      @ leypanou

      Très bon reportage de Lapierre :

      https://www.youtube.com/watch?v=PEQOLfVvXxw&feature=youtu.be


    • ledo 10 janvier 23:39

      @kalachnikov
      Là ou tu te plantes , c’est que j’ai pas de gouvernement ni d’attache politique , c’est fait pour les cons . Moi j’observe et je me marre , tout çà des conneries pour les abrutis qui se raccrochent à une idée , à un avenir meilleur , mais pour la majorité d’entre eux passent leurs vies à espérer et une vie çà passe très vite , donc j’ai pas le temps pour ces conneries. Les plus malins sont ceux qui s’adaptent à leur environnement , et c’est que j’ai fait et bien m’en a pris . Depuis l’aube de l’humanité le peuple l’a toujours eu dans le cul , et c’est pas maintenant que çà va changer . Tout çà pour dire que je m’en branle de Macron , de ses prédécesseurs et de ceux à venir , toute manière c’est des marionnettes et il y a longtemps que je ne vote plus , j’ai autre chose à foutre et en premier lieu penser à moi et aux miens.


    • ledo 10 janvier 23:44

      @leypanou
      Pépé tout ce que tu peux dire çà pisse pas loin , tu crois qu’ Avox est le centre du monde ??? Je viens juste pour me marrer , c’est tout , et je te plains de croire encore en l’homme ou la république providentielle . Regardes l’histoire , elle n’est faite que d’une minorité qui a donné des coups de pieds dans le cul à une majorité , et toi t’as l’air d’aimer çà.


    • kalachnikov kalachnikov 10 janvier 23:45

      @ ledo

      Fais gaffe, le degré suivant, c’est Pallas.


    • ledo 11 janvier 09:20

      @kalachnikov
      Petite différence , lui déprime , moi je déconne à plein tube !!!


  • novo12 10 janvier 20:07

    Aux Etats-Unis, un universitaire, Mark Skidmore, a decouvert que l’on ne retrouvait pas l’utilisation de 21 trillons de dollars (21 000 milliard) sur 20 ans. Pour info, le budget de la defence etant d’environ 600 milliard annuel. https://youtu.be/7CwpjIwwI9o Dans les pays « democratiques » on est face a des detournements massifs des deniers publiques. Selon Kevin Shipp un ex agent de la CIA il y aurait aux Etats-Unis 6 millions de personnes travaillant de pres ou de loin pour la CIA. https://youtu.be/rQouKi7xDpM Si on a le meme ratio en France on aurait pres de 1 million de personnes travaillant pour la DGSI, soit autant que l’education nationale ( a comparer avec les 3200 officiellement declarees). La DGSI possede des milliers d’armes a energie dirige sur tous le territoire. C’est de la technologie extremement avancee, de la vraie science fiction. Pour operer chacune de ces armes il faut au minimum deux personnes. Il faut ajouter a cela les techniciens qui instalent ces armes. Rien que pour operer ces armes il leur faut probablement 5000 personnes. J’estime que le prix unitaire de chacune de ces armes doit etre de l’ordre de 100 million d’euro. On a donc une depense d’equipement qui doit etre de l’ordre de 100 milliar, sans compter les contrat de maintenance, et qui n’apparait dans aucune comptabilite publique. Je doute que ce sujet soit aborde dans les debats.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 janvier 23:12

    [Gilets Jaunes] Sylvain Baron - Dernière nouvelles de la Résistance - Acte 9 à Paris
    https://www.youtube.com/watch?v=MGl6Cx1AnDw

    .

    Ce sont des propositions intéressantes de Sylvain qui vont dans le bon sens face à l’opposition et le mépris du gouvernement !

    .


  • juan 11 janvier 05:55

    Ce grand débat dont les sujets sont déjà imposés par cette dictature, fait abstraction de tous les vrais sujets de société, l’immigration imposée, le mariage pour tous, la procréation... C’est une honte, leur grand débat, ils peuvent se le mettre ou je pense.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 janvier 11:44

    Vous voyez juste : C’est une diversion politicienne parce que les régimes politiques pensent toujours que le monde n’a pas changé et les « populaces » sont ignorantes comme elles l’étaient aux siècles obscurs ! Ils se trouve que l’intelligence n’est plus confinée dans les « cercles d’intellectuels » ni dans les milieux obscurs du pouvoir politique !

    Argument plus développé dans mon commentaire ici : 

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-chiens-de-garde-211526


Réagir