samedi 20 novembre - par Laurent Herblay

Le scandale Von der Leyen à l’Atlantic Council

 L’image a circulé sur les réseaux sociaux : Ursula von der Leyen, présidente de la commission européenne, remettant très chaleureusement un leadership award de l’Atlantic Council au patron de Pfizer, sans le moindre geste barrière, malgré le rebond épidémique en cours sur le continent… Il y a tellement de choses qui ne vont pas dans cette cérémonie qu’il est presque difficile de savoir par où commencer.

 

L’oligarchie en roue libre

Mais comment des personnes un minimum intelligentes peuvent-elles commettre un tel impair en public, pour ne pas dire plus ? Rien ne va dans cette remise de prix. D’abord, il est totalement effarant qu’alors qu’une cinquième épidémique gonfle en Europe, et particulièrement dans le pays d’origine d’Ursula von der Leyen et dans celui où elle travaille, de passer à ce point outre les gestes barrières, en remettant des prix sans masque, sans distanciation, et avec de telles embrassades. Tout ceci donne à nouveau l’image d’une oligarchie qui s’exonère des règles pourtant parfois très dures et très strictes qu’elle impose aux citoyens. Comme d’autres, Ursula von der Leyen, et l’UE qu’elle représente, devraient perdre tout droit à parler des gestes barrières aux peuples européens après une telle cérémonie publique.

Deuxième problème fondamental, trop peu posé celui-là : que fait une présidente de la commision européenne à une telle cérémonie et à une telle place. Depuis quand un dirigeant politique devrait pouvoir remettre un prix d’une organisation qui n’est pas la sienne ? Un dirigeant politique n’est pas un acteur, une star ou un animateur : ce n’est fondamentalement pas la place d’un dirigeant politique de remettre des prix externes. Pire, si l’Atlantic Council ne semble pas être une organisation de très grande envergure, elle n’en reste pas moins une organisation qui défend les intérêts des Etats-Unis. Il est donc encore plus choquant, à défaut d’être totalement surprenant, qu’une présidente de la commission européenne s’y rende pour remettre un prix de cette organisation, à un patron étatsunien qui plus est !

Dans la série de l’inféodation de l’Union Européenne aux Etats-Unis, voici un nouvel épisode peu glorieux avec la patronne de l’exécutif de l’UE ravalée au rang de starlette remettant un oscar. C’est comme si Macron remettait un prix à BMW dans la cérémonie des patrons de l’année organisée par le syndicat des patrons allemands. Même si notre président serait sans doute capable de répondre présent, s’il était invité, ce n’est pas sa place. Et dans le cas de cette cérémonie, cela est d’autant plus choquant qu’il ne s’agit même pas d’une organisation européenne, mais bien d’une organisation étatsunienne, rappelant à ceux qui en auraient besoin que l’UE agit presque toujours comme le fidèle servant de l’Oncle Sam et de ses intérêts, oubliant quasi systématiquement les intérêts des peuples européens…

Plus globalement, cette chaleur entre la présidente de la commission européenne et le patron de Pfizer est tout de même complètement inappropriée alors que beaucoup de questions se posent sur le comportement de l’UE et de nos dirigeants, qui semblent trop perméables aux intérêts de Big Pharma et de Pfizer, qui a 70 à 80% de part de marché sur les vaccins covid, contre 56% seulement aux USA... Rappelons ici que l’UE a non seulement accepté une hausse de prix des vaccins, pourtant déjà extrêmement profitables, comme le montrent les résultats de Pfizer, tout en passant une commande astronomique d’1,8 milliard de doses en mai dernier. Pfizer ne semble pas maltraité, alors que d’autres laboratoires, comme Valneva, pépite française, ont tardé à être reconnu. Une telle manifestation ne manquera pas de nourrir le procès en complaisance de l’UE à l’égard des intérêts des grandes multinationales…

Un tel geste est du pain béni pour tous les opposants à la vaccination, dont je ne fais pas partie, même si je soutiens la liberté de choix. De telles images ne feront sans doute que renforcer les nombreux Allemands et tous ceux dans les autres pays européens qui refusent de se soumettre à la vaccination. Ce n’est pas une simple erreur de communication. C’est une grave faute politique, à plusieurs titres.



175 réactions


  • Schrek Gidouille 20 novembre 11:38

    Existe-t-il un vaccin contre l’écœurement et la saturation ? Ou une thérapie ?

    Cette cérémonie est l’image symbolique du système qui la produit et dont il semble plus difficile de se défaire que du sparadrap du Capitaine <Haddock dans « Le Sceptre d’Ottokar ». Alors comment survivre dans développer des allergies ?


    • Albert123 20 novembre 11:43

      @Gidouille

      « Existe-t-il une thérapie de groupe contre l’écœurement et la saturation ? »

      la méthode roumaine, utilisée en décembre 1989, bien que loin d’être parfaite peut donner des résultats


    • Schrek Gidouille 20 novembre 11:49

      @Albert123

      il semblerait que, depuis, la Roumanie se soit justement empressée d’intégrer le système en question !
      A moins qu ce soit l’embryon du système incriminé qui ait ramassé le fruit pourri d’un truc encore plus frelaté ?
      Les symbioses entre lichens, algues, champignons et moisissures sont aussi complexes que les symbioses des coprophages et l’utilisation des déchets pour faire du compost.


    • Clocel Clocel 20 novembre 12:12

      @Gidouille

      L’affaire Tournesol...


    • Schrek Gidouille 20 novembre 14:03

      @Clocel

      Exact !

      Vérifié dans les Chroniques de Moulinsart.

      Merci d’avoir corrigé cette erreur impardonnable de ma part.


    • Captain Marlo Captain Marlo 20 novembre 20:49

      @Gidouille
      Existe-t-il un vaccin contre l’écœurement et la saturation ? Ou une thérapie ?

      Oui, ça s’appelle l’article 50 du TFUE, le Traité de Fonctionnement de l’ UE !

      « Article 1er : 1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union. »

      Quand un peuple en a assez de se faire dicter les politiques nationales par la finance, les multinationales et les larbins de l’Otan, il se barre !

      Pas besoin de demander l’avis des autres pays européens, il suffit que la majorité des Français votent pour la sortie, comme l’ont fait les Britanniques.

      De plus, la Commission européenne s’est attribué un rôle majeur dans la santé, alors que c’est un domaine qui relève des compétences des Etats, comme l’éducation ou le tourisme.


    • vesjem vesjem 20 novembre 22:31

      @Albert123
      il va bien falloir, en passer par là, un jour ou l’autre !?


  • Louis Louis 20 novembre 11:46

    Ah monsieur l’auteur mon cher, faut vous renseigner, savez vous qui est le mari de cette ursula ?

    Son mari est Heiko von der Leyen, qui occupe la fonction de Directeur Médical chez Orgenesis, entreprise de biotechnologie spécialisée dans les thérapies géniques. Thérapies géniques que l’on retrouve dans les « vaccins » expérimentaux anti-Covid…

    Zavez pas encore compris l’orchestration mondiale du corona circus !

     smiley


  • Fergus Fergus 20 novembre 11:46

    Bonjour, Laurent

    Sauf que ces deux-là sont vaccinés ! Ce qui  même si l’on peut légitimement émettre des critiques réduit considérablement la portée de votre indignation.


    • Schrek Gidouille 20 novembre 11:53

      @Fergus

      L’indignation en question ne porte pas sur l’imprudence des acteurs, mais sur sur leur indécence à afficher leur liesse à engendrer les milliards grâce à leur position sociale, à la propagande qu’ils distillent et aux mensonges qu’ils manipulent. 


    • troletbuse troletbuse 20 novembre 11:55

      @Fergus
      Toujours aux aguets pour protéger la waxxination. Vous êtes le mari d’une sage-femme, madame Guetautrou ? smiley
      Et lorsqu’il y a une critique de Tarlouzette, immédiatement vous enfilez votre tenue de pompier et pin-pon, pin-pon.  smiley


    • Albert123 20 novembre 11:57

      @Fergus

      « Sauf que ces deux-là sont vaccinés ! »

      vous en avez la preuve ou c’est juste votre coté esclave de maison qui parle ?

      et attention par preuve je n’entends pas un QR code à la con si facile à falsifier surtout à leur niveau.


    • Louis Louis 20 novembre 11:59

      @Fergus
      Vaccinés au perlinpinpin (placebo) comme tous ceux qui sont dans la manip
      Oh my GOD que vous êtes naïf monsieur Fergus mon cher
       smiley


    • troletbuse troletbuse 20 novembre 12:01

      @Albert123
      Comme toutes les merdes de la politique, ils se disent waxxinés mais il ne se font pas injecter ce bouillon de 11 heures, parfois un placebo mis en scène.
      Tarlouzette a doné 2 dates pour sa prétendue waxxination, il devrait prendre sa 3eme dose car ca fait 6 mois. Ce sera l’objet d’une grande comédie.


    • troletbuse troletbuse 20 novembre 12:04

      @Louis
      Fergus naïf ? Non, manipulateur.macroniste


    • Clocel Clocel 20 novembre 12:15

      @troletbuse

      Même pas.

      Le fion à Fergus est et sera toujours tourné vers le pouvoir, quel qu’il soit.


    • stef 20 novembre 12:23

      @Albert123
      Le patron de Pfizer avait été épinglé pour non vaccination il a déclaré quelques mois après s’être fait vacciner mais bien sûr aucun moyen de vérification

      quand on voit toutes les personnes à qui il arrive des effets secondaires (sportifs personne lambda) curieusement personne dans la stratosphère curieux non ???????


    • Fergus Fergus 20 novembre 13:20

      Bonjour, Gidouille

      J’avais compris, mais j’ai oublié de placer un smiley en fin de commentaire.


    • mac 20 novembre 14:05

      @Fergus
      Sauf que ces deux-là sont vaccinés ! Ce qui — même si l’on peut légitimement émettre des critiques — réduit considérablement la portée de votre indignation.

      A défaut d’avoir la moindre preuve sérieuse que ça réduit les risques de contamination.


    • mac 20 novembre 14:06

      @mac
      En dehors des preuves fournies par les marchands eux-mêmes.


    • Schrek Gidouille 20 novembre 14:08

      @Fergus

      Un smiley ne peut pas remplacer les bottes de plomb du scaphandrier qui lui permettent de retomber sur ses pieds. Même les chats ont des limites dans ce genre d’acrobatie.


    • Jean Keim Jean Keim 20 novembre 14:08

      @Fergus

      << Sauf que ces deux-là sont vaccinés >>

      Qu’en savez-vous ? Même si une vidéo l’attestait, le doute serait toujours permis tant le mensonge est de mise.

      De plus le vaccin n’empêche pas les vaccinés de propager le virus.

      Et enfin dans de plus en plus d’hôpitaux le taux de malades vaccinés l’emporte sur les noms vaccinés.

      Le bel édifice sanitaire érigé par la propagande est en train de vaciller, et il y aura les séquelles tant physiologiques que mentales, ceux qui ont su résister seront plus résilient.


    • mac 20 novembre 14:19

      @Fergus
      Vous devriez rejoindre l’équipe de Rokato...


    • suispersonne 20 novembre 14:40

      @Fergus
      cette vavaxination ne sert à rien
      les vavaxinés sont la majorité écrasante des porteurs de variants et des hospitalisés
      ce qui réduit considérablement l’intérêt de votre intervention


    • Fergus Fergus 20 novembre 14:55

      Bonjour, mac

      « Vous devriez rejoindre l’équipe de Rokato »

      Très peu pour moi : nous ne sommes d’accord ni au plan politique, ni au plan sociétal.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 14:59

      @Jean Keim
       
       Il faut savoir qu’il n’y a pas deux mais trois catégories de personnes :
      — ceux qui ont le pass, les seuls à être considérés comme vaccinés, v(1)
      — ceux qui ne sont pas encore au bout du parcours vaccinal complet, v(2)
      — ceux qui n’ont reçu aucune dose, v(3)
       
       Or dans les statistiques de malades du Covid, la DREES ne considère que deux catégories, et amalgame malades m(2) et malades m(3)
       
      Si la DREES amalgamait m(1) et m(2) comme elle devrait faire et comptabilisait m(3) à séparément, alors on verrait facilement dans les soins intensifs, que malades m(3) = néant. Et c’est pour cacher ça que la DREES doit continuer à amalgamer m(2) et m(3) en attendant que le total v(1) + v(2) dans la population française atteigne 100 %.

       À mesure que le temps passe, v(1) + v(2) tend effectivement vers 100%, et si v(1) augmente, v(2) diminue forcément vu qu’il y a fatalement de moins en moins de monde dans les vaccinodromes.
       
       Mais nous dit la DRESS, la diminution de ce taux m(2) + m(3) est dû au fait qu’il y a de moins en moins de non vaccinés. ! Et c’est ce que qu’on observe, et c’est la DREES qui le dit : « Maintenant, il y a plus de vaccinés que de non vaccinés admis en soins critiques »
       
       Et c’est comme ça qu’on arrive à escamoter le fait que quasiment aucun non infecté par les vaccins n’est désormais en soins intensifs. bien qu’il reste plus de 6 millions de non vaccinés, et en ne comptant pas les enfants.
       
      Le discours officiel versatile est modulé en fonction de ces considérations et paramètres. Ils sont très forts dans le mensonge.


    • pemile pemile 20 novembre 15:34

      @Francis, agnotologue « Il faut savoir qu’il n’y a pas deux mais trois catégories de personnes — ceux qui ont le pass, les seuls à être considérés comme vaccinés, v(1) »

      Tiens, là, vous oubliez le délai de 15 jours après la deuxième injection ! smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 15:39

      @pemile
       
      ’’tiens, là, vous oubliez le délai de 15 jours après la deuxième injection !’’
       
       non, vous faites l’idiot.


    • pemile pemile 20 novembre 15:47

      @Francis, agnotologue « non, vous faites l’idiot. »

      Non, je vous cite et pour info ce délai de validation du pass est passé à 7 jours.


    • Jean Keim Jean Keim 20 novembre 16:01

      @Francis, agnotologue

      Il est bien de préciser les choses et à terme la non efficacité des vaccins sera évidente.


    • Xenozoid Xenozoid 20 novembre 16:05

      @Jean Keim

      Il est bien de préciser les choses et à terme la non efficacité des vaccins sera évidente.

      d’ici là on sera passer a autre chose


    • kirios 20 novembre 16:15

      @Fergus
      vous n’avez aucune certitude qu’ils ont eu une injection EFFECTIVE .
      la réalité , vous ne la connaissez pas plus que moi ou un autre.... à moins de faire partie de leur cecle


    • Montagnais .. FRIDA Montagnais .. FRIDA 20 novembre 16:44

      @Fergus

      Non Monsieur Fergus .. le PDG a fait semblant seulement : il n’est pas cocciné du tout.. C’est tellement facile, à son niveau, de se faire prendre en photo en montrant son bras..Lui, il sait.


    • serge.wasterlain 20 novembre 17:00

      @Francis, agnotologue
      Et c’est pas fini, bientôt va y avoir en plus le m4, ceux qui n’ont pas eu la 3ème dose, qui seront ajoutés au m3 et de nouveau nous auront une très large majorité de non vaxx dans les hôpitaux. Puis ce sera les m5, les m6, les...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 17:40

      @serge.wasterlain
       
       en effet, je constate que tout le monde a parfaitement compris excepté celui qui fait l’idiot.


    • Carls 20 novembre 18:30

      @Fergus Au cas où vous l’ignoreriez, il est aujourd’hui enfin confirmé et admis, que les vaccinés sont plus susceptibles de transmettre le virus que ceux qui ne le sont pas. Les plus forts taux de contamination sont dans les pays qui ont le plus vacciné.


    • Eric F Eric F 20 novembre 18:42

      @Fergus
      Vacciné ou pas, les gouvernants ont un devoir d’exemplarité, et le moins qu’ils puissent faire est d’appliquer les directives qu’ils édictent pour la population concernant les mesures barrière.
      En outre, dans ce geste, est au delà d’une simple bonne entente, mais d’une connivence déplacée entre gouvernant et affairiste, car il ne fournit pas ses produits par philanthropie ni même à « prix d’ami », mais avec une marge pharaonique (en montrant en cadence les prix auraient du baisser, mais il les a augmenté).


    • Fergus Fergus 20 novembre 18:47

      Bonsoir, Eric F

      Je partage votre commentaire, notamment sur la question, la « connivence déplacée entre gouvernant et affairiste ».


    • Eric F Eric F 20 novembre 19:04

      @Francis, agnotologue

      "dans les statistiques de malades du Covid, la DREES ne considère que deux catégories, et amalgame malades m(2) et malades m(3)« 

      Non, leurs tableaux comportent 4 cas : non vaccinés, primo dose récente, primo dose efficace et vaccination complète.
      voir ce tableau

      Certaines »communications« évoquent vaccinés vs non vaccinés, il faut effectivement rapporter au tableau complet pour voir les regroupements. Mais l’affirmation qu’il y aurait quasiment aucun »non vacciné" en soins critiques est totalement démentie par le tableau dont j’ai donné le lien.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 20:15

      @Eric F
       
       et c’est où, la définition des primo-doses récentes ? Des primo-doses efficaces ? Des vaccinations complètes ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 20 novembre 21:01

      @troletbuse
      Toujours aux aguets pour protéger la waxxination.

      Fergus est en conflit d’intérêts, sa belle fille travaille à l’Institut Pasteur.
      Et puis Fergus va bientôt devoir être plus discret....
      Si les vaccins fonctionnaient, ils n’y aurait pas de 5e vague.
      A Gibraltar, vacciné à 100%, les fêtes de fin d’année sont supprimées.

      D’où le vent de panique chez les Gouvernements européens !

      En Autriche en particulier, où l’armée et la police ont décidé de manifester le 20 Novembre avec la population...
      "La police et l’armée refusent de contrôler les pass sanitaire au nom de « la liberté et la dignité humaine ». Elles se joindront à une grande manifestation contre le confinement obligatoire le 20 novembre 2021 à Vienne."


    • Octave Lebel Octave Lebel 20 novembre 21:03

      @Fergus

      Bonjour Fergus, j’avoue que je suis perplexe.J’ai entendu plusieurs fois des médecins rappeller en incidence en attirant l’attention sur l’importance des gestes barrières que même vaccinés nous continuions de transmettre le COVID.


    • vesjem vesjem 20 novembre 22:37

      @Fergus
      tu es partout, fergus !
      même dans le cabinet (médical, pas les chiottes) qui « aurait » vacciné les 2 tourtereaux ?
      toi, fergus, tu aurais bien besoin d’une 3ème dose ; les 2 premières semblent avoir cessé leur effet


    • Jean Keim Jean Keim 21 novembre 08:11

      @Xenozoid

      Cet ‘’autre chose’’ est possiblement bien sombre.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 novembre 08:47

      @Eric F
       
       ’’connivence déplacée entre gouvernant et affairiste,’’
       
      Corruption se dit connivence en langage LREM ? Dont acte.


    • Fergus Fergus 21 novembre 09:06

      Bonjour, vesjem

      Sincèrement, je me contrefiche de savoir si les deux sont vaccinés. Ils sont censés l’être, et à ce titre communiquent en agissent en fonction de cette présupposition. Le reste n’a pas d’importance.

      En l’occurrence, et comme cela a été dit, ce qui interpelle n’est évidemment pas la proximité physique de ces deux-là, mais la complicité qu’ils affichent , elle la politique, lui l’industriel, alors qu’une plus grande retenue eût été de rigueur.


    • Clocel Clocel 21 novembre 09:14

      @Fergus

      Mon Dieu... Comme ce commentaire en dit long, sur vous et sur vos petits arrangements pour justifier l’injustifiable aussi longtemps qu’il sera garant de vos intérêts personnels...


    • Captain Marlo Captain Marlo 21 novembre 09:38

      @Fergus
      ces deux-là, mais la complicité qu’ils affichent , elle la politique, lui l’industriel, alors qu’une plus grande retenue eût été de rigueur.

      En somme, vous savez que les politiques et les labos sont cul et chemise, mais vous leur demandez simplement de ne pas le montrer...

      Vous me faites penser à Renaud Muselier, doublement vacciné, victime du variant delta et qui a contaminé douze autres personnes complètement vaccinées, ce qui n’est pas une preuve flagrante de l’efficacité vaccinale...

      Ce qui ne l’empêche pas le 16 Novembre de soutenir Macron, en qualifiant les personnes non-vaccinées de « bombes virales » , voire des « assassins  » et que la solution consiste à généraliser l’administration d’une troisième dose de rappel pour bénéficier du pass sanitaire.

      Bon, « les refuzniks » provençaux, nous avons échappé au Goulag au Château d’If, mais Muselier y songe peut-être ...


    • Aristide Aristide 21 novembre 10:39

      @Eric F et Fergus

      entre gouvernant et affairiste

      Allons, affairiste ? Serait-ce donc que chercher, mettre au point, diffuser, fabriquer, ... un vaccin soit de l’affairisme !!!

      Les mots perdent tout leur sens, que vous critiquiez le « marché » des produits pharmaceutiques est légitime, mais de là à affubler le laboratoire qui a mis à disposition ce vaccin soit affairiste !!!

      Il appartenait aux états de préempter le brevet !


    • Ben Schott 21 novembre 10:57

      @Aristide
       

       
      « Allons, affairiste ? Serait-ce donc que chercher, mettre au point, diffuser, fabriquer, ... un vaccin soit de l’affairisme !!! »
       
      60 milliards de chiffre d’affaires, c’est à toi de voir...
       

       
      « le laboratoire qui a mis à disposition »
       
      Tu voulais dire le laboratoire qui a vendu je suppose...
       
      Et de plus on parle d’un produit bâclé inefficace et dangereux qui ne vaut pas un shekel...
       

       
      Pffffff...


    • Fergus Fergus 21 novembre 11:49

      Bonjour, Clocel

      Je n’ai aucun « intérêt », ni à la vaccination ni à la non-vaccination !
      Je ne voulais d’ailleurs pas être vacciné, jusqu’au moment  printemps 2021 où l’avancée de l’épidémie m’a conduit à réviser ma position par solidarité envers mes proches, mes voisins et mes amis.
      Cela dit, je garde d’excellents rapport avec un couple de voisins résolument antivax.


    • Fergus Fergus 21 novembre 11:52

      Bonjour, Aristide

      Dès lors que le patron de Pfizer continue de faire passer les énormes profits de sa boîte avant la diffusion plus large de ses vaccins auprès des populations défavorisées, je maintiens le mot « affairiste » (sans dénier au labo son mérite en termes de recherches) ! 


    • Ben Schott 21 novembre 12:02

      @Fergus

       

      « jusqu’au moment — printemps 2021 — où l’avancée de l’épidémie m’a conduit à réviser ma position par solidarité envers mes proches, mes voisins et mes amis. »

       

      Que dalle ! Tu as senti les ennuis arriver et tu t’es dit : je veux continuer à aller au restaurant et au cinéma comme bon nous semble, mon épouse et moi.

       

       

       

      (Spéciale dédicace à la petite vermine tapie dans l’ombre smiley )

       


    • Clocel Clocel 21 novembre 12:12

      @Fergus

      En les désignant comme « antivax » vous les réduisez, les « popotes » des labos ne sont pas des vaccins et vous le savez bien...

      Attention aux « actes manqués » Fergus, ils vous trahissent ! smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 21 novembre 12:25

      @Aristide
       
       ’’ Il appartenait aux états de préempter le brevet ! ’’

       

      À quel prix ? Et pour quoi faire ?

      Concéder une licence aux labos pour fabriquer ?

       

      Ça ne marche pas comme ça.


    • moussars 21 novembre 12:35

      @Fergus
      Réduit un tout petit peu et non considérablement :
      1- Le peuple européen n’est pas censé savoir (croire ?) qu’ils sont vaccinés.
      2- Vacciné, vous n’êtes pas à l’abri d’une (nouvelle) atteinte par le virus 
      3- L’attitude exemplaire (port du masque, respect des distances) dont doit IMPÉRATIVEMENT faire preuve Layen ne vous vient pas à l’esprit ?
      Décidément, vous n’en loupez jamais une Fergus...


    • Fergus Fergus 21 novembre 13:11

      @ Clocel

      Je les nomme « antivax » parce que c’est ainsi qu’ils se nomment eux-mêmes ! Y compris durant les manifs anti-passe du samedi auxquelles ils ont participé jusqu’en septembre.


    • Fergus Fergus 21 novembre 13:22

      Bonjour, moussars

      « vous n’en loupez jamais une Fergus »
       smiley

      « Le peuple européen n’est pas censé savoir (croire ?) qu’ils sont vaccinés »
      Si, dans la mesure où ils ont tous les deux appelés à la vaccination. Qu’ils se soient effectivement fait vacciner ou pas n’a pas d’importance, la communication à ce niveau étant dans l’affirmation de ce que l’on fait ou ce que l’on est, et pas dans une réalité dont tout le monde se contrefiche.

      « Vacciné, vous n’êtes pas à l’abri d’une (nouvelle) atteinte par le virus »
      C’est exact. Mais sous la forme d’une contamination potentiellement nettement moins grave du fait d’une charge virale très atténuée.

      « L’attitude exemplaire (port du masque, respect des distances) dont doit IMPÉRATIVEMENT faire preuve Layen ne vous vient pas à l’esprit ? »
      Cela se discute : lorsque vous êtes entre parents, entre amis ou entre collègues vaccinés (ou censés l’être), vous ne respectez de facto ni le port du masque ni la distanciation.
      Ne me dites pas le contraire, j’aurais beaucoup de mal à vous croire. smiley


    • Fergus Fergus 21 novembre 13:29

      Bonjour, Ben Schott

      Ma vaccination est intervenue près de 3 mois avant qu’il ne soit effectivement
      question du passe sanitaire. Il n’y a donc pas eu de relation de cause à effet, contrairement à ce que vous insinuez !

      Cela dit, le fait est que nous continuons à aller au cinéma et au restaurant, mon épouse et moi. Pour une raison simple : nous pouvons en profiter sans masque (en général nous allons au cinéma lors des séances de l’après-midi où il y a très peu de monde et où le dépôt du masque est toléré).
      Cet accessoire restant en revanche obligatoire dans les salles de concert et au théâtre, nous n’y sommes toujours pas retournés depuis bientôt 2 ans.


    • Ben Schott 21 novembre 14:16

      @Fergus
       

       
      « Ma vaccination est intervenue près de 3 mois avant qu’il ne soit effectivement
      question du passe sanitaire. Il n’y a donc pas eu de relation de cause à effet, contrairement à ce que vous insinuez ! »

       
      Je n’insinue rien du tout, je cite, et il était bien question, en mai, de passeport sanitaire :

      « Vacciné, je le suis depuis une semaine — au Janssen pour n’avoir à subir qu’une seule piqûre.

      Pour ce qui est du « passeport sanitaire », j’y reste opposé, mais s’il doit m’empêcher durablement au cinéma, au musée, au théâtre ou au concert, il me faudra bien en passer par là, ne serait-ce que pour ne pas me fâcher avec mon épouse qui, elle, en accepte le principe. »

       

       smiley

       


    • Fergus Fergus 21 novembre 16:04

      @ Ben Schott

      Je vois que vous avez du temps à perdre. Merci de me rappeler cela, je croyais avoir été vacciné fin avril. smiley

      Il n’empêche que la motivation principale a été, de loin, la solidarité.
      Et cela d’autant plus qu’il ne manque pas dans ma ville de restaurants qui font d’excellents plats à emporter et d’une médiathèque dont l’offre en DVD de cinéma est spectaculaire. smiley


    • Ben Schott 21 novembre 16:08

      @Fergus
       
      « Je vois que vous avez du temps à perdre »
       
      J’ai un peu de mémoire un un certain goût pour la précision...  smiley
       

       


    • Aristide Aristide 22 novembre 08:45

      @Fergus

      Il n’empêche que la motivation principale a été, de loin, la solidarité.

      Allons, cette affaire ne tient pas. Vous réfléchissez et vous savez très bien que le vaccin n’est pas une protection contre la contamination. Il est avant tout une protection contre les effets délétères de la contamination.

      Vous vous parez d’une vertu, vous qui êtes déjà insoumis et représentant du camp du bien ... N’en jetez plus ....


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 novembre 09:01

      @Fergus
       
       ’’Je les nomme « antivax » parce que c’est ainsi qu’ils se nomment eux-mêmes !’’
       
       Le mot antivax est une auberge espagnole : chacun n’y voit que ce qu’il y a mis de sens ou ce qu’il imagine que l’autre y met — ce qui est la même chose, sauf pour Humpty Dumpty, autrement dit celui qui commande..
       
       Ces injections forcenées ne sont évidemment pas destinées à protéger contre une quelconque maladie (*), mais à marquer le troupeau.
       
       Leurs effets secondaires dramatiques ne sont probablement ni voulus ni craints par ceux qui ont fabriqué des mixtures et ceux qui ont entrepris de nous piquer tous sans exception.
       
       (*) ce mensonge réussi un certain temps commence à être sérieusement éventé.
       On ne peut pas mentir bien longtemps à tout le monde. Aujourd’hui, tant de gens ont été marqués — sinon dans leur chair, au moins dans leur esprit — que même si on sait que c’est un mensonge, ils n’auront aucun scrupule à faire comme si c’était vrai : les normopathes comme vous les y aideront plus ou moins activement.


    • Et hop ! Et hop ! 22 novembre 09:57

      @Fergus : «  Sauf que ces deux-là sont vaccinés ! »

      Vous savez très bien que les masques et la distanciation sociale ne sont pas du tout réservés aux non vaccinés.

      Vous savez aussi que, selon les fabricants et selon les statistiques, les injections ARN-Messager n’ont aucun effets sur la contagion du virus Sars-cov2.

      Alors pourquoi cette remarque ?

      Madame Van Linden a signé pour plusieurs dizaines de milliards d’euros de commande publique à l’entreprise de M. Bourla, des contrats sans appel d’offre, dont les clauses sont secrètes, pour des produits dont la composition est inconnue, en l’exonérant de toutes responsabilités en cas d’inefficacités ou de conséquences dommageables, et en lui faisant faire pour des milliards de dollars de bénéfices.

      C’est bien normal qu’elle vienne assister à sa nomination comme meilleur homme d’affaire de l’année.


    • GrandGuignol GrandGuignol 22 novembre 21:22

       @Fergusse

      « Il n’empêche que la motivation principale a été, de loin, la solidarité. »

      Alors celle là, si cela s’avère exact, c’est la meilleure de l’année !
      Mais je n’y crois guère je l’avoue ou alors la raison vous a définitivement quittée ..

      La vaccin est censé protéger ceux à qui il est administré, donc ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ne sont en aucun cas un danger pour les vaccinés et sont libres de leurs choix face au virus.

      d’autant que ce « vaccin » n’empêche aucunement la transmission et ne protège pas non plus du virus ( voir Michel Cymes, doublement vacciné, qui a attrapé le virus)

      On ne protège personne en se faisant vacciner, on se protège soit même, point barre.

      Ce délire« tous vaccinés tous protégés » est la plus grosse connerie que l’on puisse faire avaler à des abrutis qui n’ont pas un neurone de raison.


    • JC_Lavau JC_Lavau 22 novembre 21:38

      @Fergus : « Il n’empêche que la motivation principale a été, de loin, la solidarité ».
      Menteur ! Encore et toujours ta motivation principale est ta vanité : tu veux te contempler dans la posture du grand altruiste, et tu désires qu’on t’admire comme tel.
      Tu t’admires, et attends en vain qu’on partage ton admiration, car tous les présupposés qui te sont dictés par la propagande sont faux. Tu te fies à une boussole qui indique le sud.


    • yakafokon 24 novembre 17:19

      @Fergus
      S’ils sont vaccinés et peuvent s’enlacer, cela prouve l’inutilité de la dose de rappel que la France est le seul pays au monde à vouloir imposer à sa population !
      D’ailleurs c’est que se tue à répéter l’O.M.S. dans ses allocutions mensuelles aux journalistes du monde entier. ( dernière allocution le 12 Novembre 2021, du Dr.Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’O.M.S.
      Cette organisation ( qui pour moi est la seule à prendre au sérieux ) préfère que les doses de vaccins disponibles profitent aux pays qui n’ont pas les moyens de les acquérir, plutôt qu’aux personnes des pays occidentaux qui sont déjà vaccinées et donc protégées, jusqu’à preuve du contraire, du Covid-19 et de ses variants !
      En général, une piqûre de rappel se fait avec le vaccin initial, adapté chaque année ( comme le vaccin contre la grippe ), et non avec un bidule expérimental en phase III d’essais cliniques, « agréé » à titre conditionnel par l’Agence Européenne des Médicaments ( pourquoi européenne d’ailleurs ? ) et sorti soudainement d’un chapeau texan, comme le vaccin Pfizer !
      Alors, où sont passés les autres vaccins agréés, et surtout pourquoi vouloir l’imposer à toute force aux français, alors que les dictatures ( selon les médias ) comme la Chine ou la Russie, n’en sont jamais arrivées là ?
      Poser la question signifie que l’on connait déjà la réponse : à qui profite de crime ?


  • troletbuse troletbuse 20 novembre 12:10

    @Fergus

    Bonjour X, Bonjour Y, Bonjour Z

    Vous êtes toujours bien poli Fergus

    Mais ne dit-on pas : Trop poli pour être honnête  ?


  • alinea alinea 20 novembre 12:13

    Vous n’avez pas encore compris que ces gens-là n’ont plus de surmoi depuis longtemps !? Tout leur est permis... depuis quatorze ans au moins, si au début ils avançaient à pas de loup, ils foncent aujourd’hui sans réserve grâce à l’immense majorité des gens qui leur donnent crédit, qui leur obéissent et leur dénoncent les récalcitrants :

    on ne va pas passer son temps à s’en étonner, s’en offusquer, si ? C’est alors leur donner raison une fois de plus, pendant que l’on dénonce et s’offusque, on ne les embête pas, et nous ne gagnons pas notre autonomie ni notre dignité.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 12:58

      @alinea courage alinéa. Les pervers narcissiques n’en ont plus pour longtemps.... Retour de la spiritualité et des névrosés.... 


    • alinea alinea 20 novembre 13:11

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Le verrouillage du névrosé est peut-être moins hermétique que celui du narcissique pervers, mais c’est la même veine : à quand la santé mentale ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 13:19

      @alinea
       
       Qu’appelez vous « verrouillage du névrosé » ?
       
      Le refoulement n’est pas le déni, le déni c’est pas le refoulement.
       
       Le point commun de la psychose et de la perversion, c’est le déni : la perversion c’est la réussite du déni ; la psychose en est l’échec.
      C’est ainsi que Freud a pu dire : ‘’De même qu’il n’y a pas de névrose sans échec du refoulement, il n’y a pas de psychose sans échec du déni ; que le déni « réussisse », et c’est la perversion’’
       
       En somme, la névrose est une maladie de la normalité.
       La perversion est une psychose réussie.


    • Jean Keim Jean Keim 20 novembre 13:22

      @alinea

      Il faut passer à autre chose, la propagande sur la pseudo pandémie, ou celle de la psychologie, sont dans un même mouvement, càd des antiquités, il nous faut tout rejeter.

      Ces gens là ont une conscience comme tout le monde, chacune à un contenu spécifique, s’ils n’avaient pas un audience ils ne seraient rien d’autres que des gens ordinaires.


    • alinea alinea 20 novembre 13:48

      @Francis, agnotologue
      intéressant ; je suis plus synthétique et ne prétends pas à l’analyse d’un large spectre de cas :
      la névrose est un verrouillage : il y a la peur qui oblige à la protection, la protection étant la maîtrise ; c’est notre société sortie très vite de ce qu’elle nomme obscurantisme, mais qui, n’ayant pas évolué foncièrement, tient tout en force, et va se casser la gueule.
      le narcissique est au stade ultime de la névrose avant de passer au monde de la psychose ; la différence notable est que le névrosé peut donner le change, pas longtemps quand il est tout en haut de l’échelle, mais donne le change quand même.
      Le psychosé plus ! quelquefois, des névrosés sont si cons et aveugles qu’ils ne voient pas la psychose en leur partenaire, mais les gens ordinaires normalement s’en méfient.
      Tous les gens du gouvernement sont au delà du stade où ils peuvent donner le change ; on voit tout de suite leur démesure.
      Alors on ne va pas y passer notre vie ; il est temps que nous nous organisions pour passer à autre chose. Sauf qu’il y a beaucoup de névrosés, surtout chez les instruits, et eux filent doux parce que le réel leur ferait trop peur ; quand on a peur, on attaque et quand on est verrouillé on a coincé la fonction attaque.
      Quand on est psychosé, c’est la fonction empathique que l’on a coincée.
      On n’est pas sortis d’affaire, parce que, déjà, il faut avoir compris ça, mais ça ne suffit pas ; il faut passer à l’action, donc bien étudier le terrain !!! j’en connais peu qui le fassent.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 14:05

      @alinea
       
       les mots ont un sens. Le domaine de l’analyse psychique n’y échappe pas.
       
      Il ne faut pas définir des concepts très bien étudiés par ailleurs, à partir d’une situation évolutive donc forcément versatile, mais au contraire tâcher d’éclairer la situation à partir de ces concepts stables.
       
       Vous dites avec vos mots : ’’la névrose est un verrouillage’
       Si cela fait sens pour vous et vous satisfait, je doute que vous puissiez en faire consensus au sein de la population initiée.


    • alinea alinea 20 novembre 14:34

      @Francis, agnotologue
      Dommage ! la dernière fois que j’en ai parlé vous aviez apprécié !
      Il s’agit bien d’un verrouillage des émotions pourtant, que la névrose.
      Mais je vous renvoie aux fondamentaux.
      La situation n’est pas évolutive particulièrement ; elle est le symptôme témoin d’une période de crise comme il y en a eu naguère, avec ses caractéristiques particulières évidemment.( les classes moyennes hyper développées, l’enfant roi, le mondialisme comme pseudo valeur de gauche, etc, qui amènent à des contresens inimaginables).
      Mais le fond ne change pas aussi vite que l’on voudrait nous le faire croire.
      Vous parliez de déni ; oui ; mais le déni est une affaire personnelle, ce qui se passe aujourd’hui c’est que cette affaire touche et intéresse tout le monde. Un déni qui dénonce, méprise ou attaque, c’est une réaction, plus un déni.
      Les situations sont aussi des marches pour peaufiner les concepts qui ne peuvent pas être stables et décrire des moments différents ! Certes je m’appuie sur un savoir stabilisé, mais je ne respecte pas cette stabilité quand elle prouve son inadéquation.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 14:53

      lire le dernier livre de Dany-Robert Dufour : Je crois que le monde de demain risque d’être bien pire que le monde d’aujourd’hui, qui n’est déjà pas spécialement drôle. Je suis en train de travailler en ce moment à un nouvel essai qui devrait paraître en septembre prochain où j’essaie de montrer qu’au cœur du lien social, se trouve l’attelage ancestral du pervers et du névrosé. Or, il se peut qu’à ce stade de l’époque néolibérale, nous arrivions au terme de cette alliance historiale : les pervers (les Maîtres, au sens hégélien), ayant tout, commencent à chercher les moyens de se débarrasser des névrosés (les esclaves) pour la simple raison qu’ils n’en ont plus besoin (par exemple, le robotisme permet d’en finir avec ces pauvres qui, comme on sait, coûtent un pognon de dingue, etc.). Il se pourrait bien que le néolibéralisme contienne un projet néo-malthusien de suppression d’une partie de l’humanité, les pauvres de préférence – ce qui expliquerait que les Maîtres actuels fassent si peu pour préserver les conditions de vie, voir de survie, du plus grand nombre.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 novembre 15:26

      @alinea
       
       vous avez la référence de l’autre fois ? J’aimerais me relire, car je ne déteste rien autant que de me contredire.
       
       Vous dites ici : ’’ Il s’agit bien d’un verrouillage des émotions pourtant, que la névrose.’’
       
      Je pense au contraire,que la névrose exacerbe les émotions. Le verrouillage concerne le vécu, cependant que les émotions sont un effet de ce qu’on désigne par « retour du refoulé ».
       Et non pas déni, évidemment.
       


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:31

      @Francis, agnotologue EXACT. ET LES ETATS-LIMITES (normapathes, caractériels) d’hésiter entre névrose ou perversion psychose. Chez le psychotique le déni se porte sur la réalité et chez le pervers sur la différence sexuée. Déni de la castration ou dit autrement de l’existence d’un sexe féminin (vagin et utérus).. Le névrosé tentera selon de nombreux systèmes de défense complexes de refouler cette castration. Si les femmes ne sont pas pourvues, c’est parce qu’elles ont été punies. De là remonte la misogyne....surtout chez les catholiques. Et le déni que constitue la vierge immaculée fécondée par Gabriel et l’oreille... ce qui fait le terrain des névroses obsessionnelles....qui risquent souvent de tomber dans la paranoïa. L’homme au rats de Freud était bien plus proche de la psychose que de la névrose obsessionnelle.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:38

      @alinea nullement, le narcissique est dans une logique binaire. Pas de tiers puisque sans père ni repère. L’Oedipe (névrose) signifie la triangulation. Triangulation qui est conjointe à la perception de la différence sexuelle du père et de la mère... Le tiers fait obstacle au narcissisme. L’effroi devant la castration (méduse) oblige le jeune garçon à revendiquer sa supériorité (point névralgique) en s’affirmant en tant qu’h’omme face à sa mère. Fierté phallico-narcissique qui s’estompe chez l’authentique névrosé face à l’intégration du SURMOI et de l’humilité....


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:41

      @alinea
       L’authentique névrosé n’accèdera JAMAIS au pouvoir. Il trébuchera sur l’angoisse de castration (j’ai tué le père).. Pour accéder au pouvoir il faut être dans le déni..


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:47

      @alinea pas difficile à comprendre pourtant. Les angoisses sont différentes. Le névrosé : c’est l’angoisse de castration (punition par le père). l’éEtat-limite, c’est l’angoisse d’abandon, le pervers (IAGO), c’est l’angoisse de sombrer dans la psychose et donc ils se rattachent à un fétiche (homosexualité : coiffeur, couturier, chaussures). Le psychotique, c’est l’angoisse de morcellement et de perte d’indentité... Raison pour laquelle les identtitaire d’êtrême-droite se rattachent à une terre ou un symbole. Parce qu’il n’ont pas di’identité interne bien définie à la quelle se raccrocher. D’où l’image du juif errant qui emporte la TORAH.....


    • alinea alinea 20 novembre 15:48

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je pense que le pervers narcissique non plus ne peut accéder au pouvoir ! il a peur de tout, il ne peut qu’être tyran.
      Quant au névrosé, ma foi la démocratie représentative a dû changer la donne !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:49

      @alinea Ceux que vous décrivez sont des faux oedipiens. Des personnalités en faux-self.... 
      Des copiés collés, mais creux...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:51

      @alinea ne changeront JAMAIS : transmutation : les psychotiques et les pervers....


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:53

      @alinea là encore, vous vous trompez fameusement. C’est justement parce qu’ils sont sans Surmoi (Macron : un Oedipe sans Oedipe : couche avec sa mère sans culpabilité aucune) qu’ils accèdent au pouvoir. Bon parmi eux, et j’en connais, il y a des anxieux...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:57

      @alinea mal nommer les choses contribue au malheur. PLATON : la perversion de la Cité commence avec la perversion des mots. 


    • alinea alinea 20 novembre 15:59

      @Francis, agnotologue
      Mais les émotions ne sont pas un retour du refoulé !!! c’est la moitié, et plus, de nous mêmes, nos ressentis, nos instaincts tellement mis à mal, interdits par l’Église ( donc névrose ) ce qui ne laisse place qu’au contrôle, à la mise en cases ; il y a là dedans les maniaques, les hygiénistes, les peureux, les frileux)
      Toutes les maladies actuelles sont émotionnelles ; nos émotions ont été mises au rebut à partir de Descartes ; vous savez pourquoi ?
      Parce que l’Homme est un animal très amoindri et mal foutu ; dans la Nature il n’avait aucune chance ; il a développé son cerveau rationnel pour s’en sortir... et depuis Les Lumières (! !!) il n’a de cesse que nier son animalité, qui le dessert si fortement.
      C’est gros comme une maison, et je ne l’ai pas beaucoup lu vous savez !!!
      L’homme est dans le déni de son animalité, c’est-à-dire de ses émotions, au point que tous ont suivi le gourou Freud qui les a mises au rang du « retour du refoulé » !! Ah Ah !!
      je vais essayer de retrouver votre réponse.. mais je ne vais pas y passer la soirée !!


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 15:59

      @alinea surtout séducteur et manipulateur : MACRON.


    • alinea alinea 20 novembre 16:00

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      c’est la définition de base du narcissique !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 16:03

      @alinea La religion catholique est une névrose obsessionelle proche de la paranoïa (nécessaire pour des métiers de précision : architectes..). A ne pas confondre avec névrose phobique et hystérique....(le monde des fantasme et donc artistiques). Le niveau le plus élevé de la psychologie. Même s’il y a beaucoup de pervers parmi les artistes.......


    • alinea alinea 20 novembre 16:07

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Bien avant Freud on savait que le pouvoir rend fou ; et bizarrement cela semble être oublié aujourd’hui, par les midinets de la classe moyenne qui n’arrivent pas à croire qu’on leur voudrait du mal !!


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 16:07

       Les névrosés obsessionnels ont besoin de s’hystériser (émotions) et les hystériques d’être un peu plus dans le réel (saturne en astrologie opposé à la lune cancer)....


    • alinea alinea 20 novembre 16:10

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Ben oui : Macron est un tyran, et toute la clique des mondialistes, pervers et sans surmoi ( il me semble que c’est ce que j’ai dit) ; de Gaulle était au pouvoir... il y a une différence non ? Même sans être gaullienne.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 16:12

      @alinea c’est le seul qui s’y trouva par son action pendant la guerre...


    • alinea alinea 20 novembre 16:14

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je n’ai pas envie de faire durer tout ça, mais c’est à mes yeux complétement faux : la perversion est un accident, un traumatisme à un moment donné de l’évolution. Irréparable, sûrement, d’autant plus que cela ne se révèle pas à l’instant.
      La névrose est un verrouillage induit, des interdits, des petites humiliations, des petites peurs de perdre l’amour maternel, paternel, etc. Quasi tout le monde y a droit.
      Le névrosé comme le narcissique ne peut pas se remettre en question.
      C’est pourquoi la psychanalyse ne sert à rien, enfin si puisqu’ils ne veulent pas « guérir » !!


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 20 novembre 16:19

      @alinea la perversion (psychose) est une fusion avec la mère sans tiers. 


Réagir