mardi 3 août 2010 - par Daniel Duquenal

Chavez rompt avec la Colombie

La Colombie a dénoncé le Venezuela devant l’organisation des Etats Américains, OEA, pour sa protection à la FARC. Le Venezuela a répondu en coupant les liens. Ce n’est pas la première fois que la Colombie accuse et à chaque fois le Venezuela réduit les contacts et le commerce. Qu’y a-t-il vraiment derrière tout ce cirque répétitif ?

 Tout d’abord il serait utile d’examiner les simples faits.

Il y de nombreuses années que l’ont sait que l’organisation narco-terroriste a son dos couvert dans le territoire vénézuélien. Les évidences sont abondantes.  Par exemple Rodrigo Granda, terroriste de la FARC chargé des ’affaires etrangères’, vivait tranquillement au Venezuela jusqu’à ce que des militaires vénézuéliens, en conjonction avec la police colombienne, le saisirent pour le livrer aux autorités colombiennes. Cet incident en 2005 fut déjà une première occasion de graves problèmes diplomatiques entre les deux pays. 

Depuis les incidents se sont multipliés. Par exemple Ivan Marquez, un des chefs de la FARC, fut publiquement reçu au Palais de Miraflores par Chavez en présence de la sénatrice colombienne Piedad Cordoba, ce qui conduit a un autre incident grave, qui forçait la fin du rôle de « médiateur » de Chavez pour tenter de libérer des otages de la FARC dont Ingrid Betancourt.

Peu de temps après Hugo Chavez lors de sont discours annuel a l’assemblée nationale demandat la reconnaissance de la FARC comme « belligérant ».  De plus lors d’une des libérations d’otages (avant Ingrid Betancourt) nous pûmes voir et écouter l’ex ministre de l’intérieur Rodriguez Chacin être très proche, très supporter, des guérilleros FARC qui venaient apporter les otages à libérer au lieu dit. 

Au Venezuela même nous sommes tout a fait au courant de la présence des FARC (et du ELN) chez nous, au point de savoir que certaines régions sont contrôlées par ces messieurs avec l’acquiescement de l’armée vénézuélienne qui ne lève pas le petit doigt pour contrer l’extraordinaire augmentation des taux de criminalité qui vient avec cette présence : kidnapping, extorsion, ‘impôts spéciaux’ et autres. Et ce depuis quelques années ce qui a même permis a de nombreux journalistes d’écrire des livres à ce sujet comme Roberto Giusti, ‘Pasion guerilla’.

Si depuis le président Chavez a mis un peu d’eau dans son vin et n’appuie plus ouvertement les FARC il n’en reste pas moins que son appui n’est plus à prouver, ni que les FARC utilisent le Venezuela quand il y a un besoin de repli devant les offensives de l’armée colombienne. On peu certes discuter l’étendue de cet appui mais cet appui ne saurait être contesté. Et le gouvernement de Mr. Uribe nous le rappelle à chaque occasion. Alors pourquoi en fin de mandat relancer ce problème d’une façon aussi complète, dans un forum international de poids, avec tout ce qu’il faut comme vidéo, documents et photographies ? 

La première question à se poser ce n’est pas si ce que la Colombie a dit à l’OEA est vrai. Même si la moitie seulement l’était cela suffirait à inculper l’état vénézuélien devant l’opinion internationale. Et de toutes façons, si cela était faux il serait très facile pour le Venezuela d’autoriser une mission de l’OEA pour venir sur place examiner les faits et demander après des excuses publiques au gouvernent colombien, Mais Chavez non seulement a refusé la moindre possibilité de vérification mais il a rompu tout de go avec la Colombie, la première fois en un siècle que le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec un voisin. Pas de vérifications en vue donc, et donc un aveu plutôt direct de culpabilité, aggravé par la longue histoire de personnalités chavistes appuyant les FARC en paroles et en actions.

De nombreux observateurs ont cru bon d’y trouver un début de friction entre Uribe et son successeur, Santos, qui sera assermenté dans quelques jours. Uribe aurait voulu imposer sa politique étrangère à son successeur, comme un fait accompli. Mais, il est difficile de croire qu’ Uribe et son ex ministre de défense associés à toutes les grandes manœuvres contre la FARC pourraient soudainement se brouiller sur ce qui peut être les rapproche le plus. Non, l’explication est ailleurs.

Il y a deux façons de voir ce problème : localement et stratégiquement à l’échelle du continent.

Pour le voir au niveau local il faut d’abord oublier les agressions supposées des Etats Unis contre le Venezuela à travers de son fief colombien. D’abord ce pays n’est guère son fief sinon il y aurait belle lurette que le traité de libre commerce aurait été approuvé par le Congrès américain. Ces deux pays ont de très fortes raisons d’être alliés en dehors de toute inféodation impérialiste comme une certaine gauche aimerait nous le faire croire. Trois mots : trafic de drogue. Pour les Etats-Unis essayer de contrôler le trafic de drogue en provenance de la Colombie (et du reste de la région via la Colombie) est une nécessité impérieuse (ne discutons pas des causes de ce trafic, elles méritent un article à part). Pour la Colombie cette nécessité est encore plus forte car la FARC utilise les revenus du trafic de drogue qu’elle protége et facilite pour se financer et donc corrompre, menacer, et perdre l’état colombien.

Le succès du gouvernent d’Uribe à combattre les FARC a forcé le déplacement du trafic de drogue sous d’autres cieux et apparemment la protection de la FARC au Venezuela a attiré toutes sortes de trafiquants chez nous. Le régime de Chavez, maintenant hautement corrompu et très loin de ses idéaux d’origine a su donner un nouvel élan a ce trafic de drogue puisque les Nations Unies elles-même nous apprennent qu’au moins la moitié des captures en mer de vaisseaux chargeant de la drogue sont parties des cotes vénézuéliennes.

Avec un Venezuela en pleine crise sociale, économique, morale et donc politique on peut comprendre que Alvaro Uribe aie décidé en fin de mandat de remettre tous les compteurs à zéro et de pousser Chavez au bout du rouleau. Après tout la décomposition accélérée du régime chaviste pose de très sérieux risques à une Colombie qui s’extirpe avec succès de la récession économique mondiale. Alors que le gouvernent vénézuélien se perd en incompétence au point de laisser pourrir peut être 150.000 tonnes de nourriture importée pour les marchés populaires, la Colombie commence a sérieusement considérer les conséquences qui peuvent inclure, par exemple, des centaines de milliers de réfugiés économiques dans les prochaines années.

Finalement si nous voulons aller plus loin nous pouvons spéculer sur une stratégie à plus long terme pour la Colombie. La menace impériale pour l’Amérique du Sud n’est plus les Etats-Unis trop pris dans des conflits insolubles ailleurs. Non, cette menace vient du Brésil qui se voit déjà en propriétaire d’une nouvelle chasse gardée allant du Panama à la Patagonie. La tradition impériale du Brésil est de longue date, non seulement par sa propre période impériale du XIX siècle, mais par sa croissance vers l’Ouest à travers les Bandeirantes et autres envahisseurs et chasseurs d’esclaves indiens qui lui ont donné le contrôle de la moitie du continent. Un Brésil en pleine croissance économique depuis Cardozo commence à penser à un nouvel impérialisme économique qui lui assurerait un certain contrôle de la région. Le Venezuela aurait pu grâce a son pétrole devenir un butoir contre toute ambition brésilienne mais sous Chavez cette occasion a été perdue car celui-ci pour des rasions politiques a rendu l’économie vénézuélienne extrêmement dépendante du Brésil.

Le Venezuela écarté il ne reste que deux pays d’Amérique du Sud à pouvoir faire contrepoids au Brésil : la Colombie et l’Argentine. Cette dernière avec la création du Mercosur et ses problèmes intérieurs ne peu plus être un contre poids. Mais la Colombie, seul pays de la région avec accès au Pacifique et à l’Atlantique, pourrait créer une aire de prospérité avec le Pérou et le Chili. Le contre poids a la puissance brésilienne pourrait donc exister et forcer un arrangement à l’amiable entre égaux et non plus entre puissants et faibles. Ne me croyez pas si vous voulez, mais examinez la politique extérieure brésilienne sous le président Lula qui a favorisé le Venezuela, qu’il contrôle économiquement, à chaque fois contre la Colombie qui lui échappe complètement. Sans compter la grossière création de UNASUR qui ne vise qu’à exclure l’influence des Etats-Unis en Amérique du Sud au profit du Brésil. Il ne faut pas s’étonner qu’UNASUR aie toutes les peines du monde à s’imposer car en fin de comptes personne dans notre sous-continent n’est dupe ; l’échec d’UNASUR la semaine dernière à résoudre le conflit entre le Venezuela et La Colombie nous la montre comme une association probablement mort née.

De toutes façons le lecteur qui généreusement a lu jusqu’ici ne doit pas s’inquiéter : il n’y aura pas de guerre entre la Colombie et le Venezuela. Tout d’abord c’est Chavez qui a rompu et pas le Venezuela. Depuis que celui-ci est président, le Venezuela a cessé d’avoir sa diplomatie dirigée par les intérêts de l’état, ceux-ci étant remplacés dans toutes les ambassades vénézuéliennes par les intérêts de Chavez et son régime. Chavez a eu cette semaine la très mauvaise surprise de constater que la rupture avec la Colombie n’a pas soulevé le moindre enthousiasme populaire excepté chez les quelques chavistes idéologues. Je ne crois pas me tromper en estimant qu’au moins 75% des vénézuéliens ne veulent pas de guerre avec la Colombie ni ne croient en une invasion de celle-ci la main dans la main avec les Etats-Unis comme Chavez désespérément essaye de nous faire croire.

De plus, l’armée vénézuélienne, très corrompue, très peu entraînée pour ses fonctions, ne pourrait opposer beaucoup de résistance à une armée colombienne très entraînée, très efficace. Les gradés militaires vénézuéliens ventripotents (comparez les sur les photos avec les militaires gradés colombiens élancés) le savent et si Chavez voulait les forcer à une action belliqueuse quelconques il pourrait s’exposer à une très désagréable surprise. 

Ni la Colombie ni les Etats Unis ont grand intérêt à attaquer un état déliquescent. Le Venezuela cette année a dévalué sa monnaie de moitié, importe plus de la moitié de sa nourriture (dont une belle partie pourrit dans les ports), voit sa production industrielle baisser continuellement, a une des plus fortes inflations de la planète, possède des taux de mortalité du à la violence qui dépassent ceux d’Iraq (un week-end normal à Caracas peut compter plus de 50 homicides). etc, etc... 

Pourquoi attaquer le Venezuela alors que celui-ci ne fournit même plus le 10% du pétrole importé par les Etats Unis ? Il suffirait à Obama, s’il le voulait, d’arrêter les importations et en quelques semaines les foules en colère pourraient bien renverser Chavez avec l’appui des militaires corrompus préférant ne pas tirer sur la foule afin ne pas alourdir leurs dossier à La Haye. Tous comptes faits, ce n’est pas plus compliqué que cela.



100 réactions


  • Jimmy 3 août 2010 10:12

    encore un de ces bourgeois qui ont beaucoup perdu quand le peuple vénézuélien à décidé de prendre son destin en main


  • Capone13000 Capone13000 3 août 2010 10:53

    Propagande anti-chavez !!!


  • wesson wesson 3 août 2010 10:54

    Bonjour l’auteur,

    « Les gradés militaires vénézuéliens ventripotents (comparez les sur les photos avec les militaires gradés colombiens élancés) »

    vous avez vraiment écrit ça ???? C’est du niveau de la propagande Hitlérienne qui à longueur de journée parlait de l’ivrogne de Londres, ou des obus Allemand dont les journaux écrivaient qu’ils ne provoquaient que des blessures mineures.

    « en quelques semaines les foules en colère pourraient bien renverser Chavez avec l’appui des militaires corrompus »

    tout est là !

    Vous savez parfaitement quelle est la situation actuelle au Venezuela. Les paramilitaires Colombiens ont traversé la frontière et se sont installés au Venezuela voisin et on mis en place un système maffieux et de violence. Ils l’ont fait avec autant plus de facilité que la police Vénézuelienne est historiquement privée (il n’y a pas moins de 300 sociétés qui l’opère) et notoirement corrompue. L’erreur du Gouvernement Chavez a été de penser qu’une amélioration des conditions sociales provoquerai automatiquement une diminution de la violence, et ne s’est donc pas occupé de créer un service public de la police. Ils en paient le prix maintenant avec une forte criminalité, des statistiques qui proviennent d’organisme privés et comme d’habitude des médias qui en font des tonnes, surtout à l’approche d’élections.

    Le plan dont vous avez parfaitement résumé la finalité consiste donc à susciter des troubles intérieurs graves et de l’insécurité afin de couper Chavez de sa base populaire et électorale, pour ensuite pouvoir mettre en place et justifier un coup d’état pour « remettre en ordre le pays ». Et dans cette optique les bases Américaines déployés partout autour du Venezuela n’étant là que pour inciter l’armée Vénézuelienne à ne pas résister à un nouveau putsch contre Chavez. Votre sortie totalement ridicule sur l’embonpoint des gradés Vénézueliens témoignant de ce sentiment de supériorité militaire. 

    Je ne saurai trop conseiller au lecteur l’article de Maurice Lemoine dans le diplo de ce mois-ci, Caracas brûle-t-elle ?, plutot que la lecture assomante des nièmes vociférations anti-Chavez de l’auteur.


    • Satournenkare Satournenkare 3 août 2010 11:28

      suite de l’article de Maurice Lemoine, qui répond très bien à la propagande primaire de l’auteur

      Caracas brûle-t-elle ?

      La police bolivarienne relève le défi



    • Daniel Duquenal Daniel Duquenal 4 août 2010 05:15

      Wesson


      Je vois que comme votre idole quand vous n’avez pas de réponse vous changez vite le sujet ou vous vous mettez à fouiller le caca. Pas de surprise. La Colombie m’accuse ? Je rompt ! Duquenal m’agace ? C’est un vendu !

      Bien sur, si vous vous basez sur le Diplo pour vous faire une opinion, et qui plus est sur Lemoine, vous vous rassurerez rapidement en mettant tout sur le dos des ricains et rien sur l’incompétence de Chavez et des siens.

      Enfin, je vous réponds quand même sur les ventripotents. Cela n’est pas de ma faute si Chavez a ramené l’image du Venezuela à celle que l’on pouvait lire dans l’Assiette au Beurre du début du XX siècle. Si aujourd’hui l’état major de Chavez nous rappelle les images des républiques bananières, stage que nous espérions avoir dépassé, également cela n’est pas de ma faute. Je serais en grand tort de ne pas le faire remarquer, n’en déplaise aux suiveurs de Chavez comme vous, aux sensibilités un peu déplacées.

  • Satournenkare Satournenkare 3 août 2010 10:56

    « Il n’y a pas de fumée sans feu » dit l’adage, pourtant on constate ici, qu’un bon tas de fumier suffit


  • ELCHETORIX 3 août 2010 11:02

    article orienté de la désinformation pure et simple !
    non ceux qui ont un passif lourd pour LA HAYE , ce sont les chefs militaires US et leurs ommes politiques , de Kissinger , en passant par Mac Namara , jusqu’à Bush junior , sans oublier certains conseillers de BHO .
    RA .


  • Pyrathome pyralene 3 août 2010 11:27

    La propagande contre-révolutionnaire anti-Chavez à l’oeuvre.....ou l’extrême droite à proférer ses mensonges habituels....beurk, à vomir !!


  • anty 3 août 2010 11:42

    Le lieder Maximo a réussi l’exploit de complétement ruiner son pays pendant son pouvoir.
    La population cubaine n’attend plus que la fin de ce régime honnit.
    Le lieder rondossimo est sur la même voit de nuisance.
    L’opposition de ce pays est de plus en plus museler
    gageons que ce pays ne subira pas ce dictateur autant que la population cubaine


  • anty 3 août 2010 12:16

    Va apprendre tes classiques d’histoire
    avant d’ouvrir ta gue..
    banane


  • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 12:33

     anty 


    la pauvreté a baissé de 60% à 23% et les indigent de 25% à 5% 

    ça c’est les fait.

    perso je n’aime pas le communisme ou le socialisme.

    lmais arrétez votre propagande anti chavez , occupez vous de votre pays, on a assez de problème avec la poutre dans notre oeil, alors aller chercher la paille chez chavez est un gros foutage de gueule.


  • paul 3 août 2010 13:31

    L’histoire récente est très riche en exemples des actions étatsuniennes pour contrôler l’ Amérique
    du sud . Les E.U. ne cachent pas leur objectifs, ce qui décrédibilise totalement ceux qui prétendent
    le contraire, comme l’auteur de cet article .
    Exemple, le sénateur républicain Coverdale,au sénat américain en 1998 :
    « Pour contrôler le Vénézuela, il est nécessaire d’occuper militairement la Colombie »,et de fait,
    la Colombie « accueille » 7 bases permanentes américaines .
    On peut dire que la Colombie, pour l’Amerique du sud, joue le même rôle qu’Israel au Proche Orient , un rôle de sentinelle et de porte-avions .
    On oublie pas le coup d’état (téléguidé) manqué au Vénézuela en 2002 et celui réussi au Honduras .Inutile de remonter plus loin sur les basses oeuvres de la CIA .
    Enfin actuellement au Costa Rica, sous couvert de lutte anti-narcos, une armada étatsunienne
    de 46 navires débarque 7000 militaires et 6000 civils.
    Discrets les médias sur ces petites affaires internationales ..... ,


    • anty 3 août 2010 13:44

      Les E-U ont des bases militaires un peu partout dans le monde (25 pays selon Wiki)
      sans que cela pose réellement des problèmes pour la paix
      Tout près de la France en Allemagne les E-U ont 20 bases militaires.
      La France ne se sens pas menacé ni d’ailleurs aucune démocratie en Europe
      Certains pays comme la Pologne par exemple se battent pour avoir des bases militaires des E-U sur leurs territoires


  • diego149 diego149 3 août 2010 13:33

    Je suis toujours sidéré de voir combien les révolutionnaires de salon français adorent les grands démocrates que sont Chavez et Castro. Combien d’entre eux ont mis les pieds au Venezuela ?
    Car lire « libé » ne suffit pas. Il faut aller sur place. Voir ce merveilleux bidonville qu’est devenu Caracas. Mais c’est vrai que c’est très français que d’avoir un avis sur tout et même si on ne connait pas le sujet.
    Personnellement je vis en Equateur et je connais très bien la Colombie et le Venezuela. Ce que dit l’auteur est tout à fait vrai et j’invite tous nos guevaristes en herbe à venir sur ce continent avant de jeter des anathèmes ou d’être injurieux ce qui en passant n’apporte rien au débat.
    Pour savoir il ne suffit pas de passer 1 semaine de vacances au Hilton pour dire « je connais » , mais vivre avec le peuple.


    • rastapopulo rastapopulo 3 août 2010 13:47

      Est ce que tu sais que Enersto était au Guatemala lors du coup d’état US et que c’est ça qui a conditionné sa vision ?

      Voir les bons d’un coté et les méchants de l’autre n’élève pas l’esprit humain. Chavez n’est pas un dictateur contrairement à Castro.

      De la nuance ne ferait pas de mal. 


    • VOXPOPULI 3 août 2010 18:47

      Politiquement les cubains sont depuis 50 ans...sous embargo CASTRISTE.


  • paul 3 août 2010 13:47

    Le Vénézuela n’est certainement pas un paradis et ce n’est pas en lisant Libé qu’on devient révolutionnaire . Mais il est difficile de ne pas voir l’entreprise de déstabilisation téléguidée par les
    Etats unis dans tous les états d’Amérique du sud qui résistent à sa politique impérialiste .


    • anty 3 août 2010 13:56

      Pas besoin des E-U dans cette histoire
      Le peuple de Venezuela déstabilise déjà son dictateur
      Le dictateur aux abois qui à recours comme d’habitude dans ce cas aux provocations contre la Colombie et aux tensions internationales
      Il copie son prédécesseur maître dans la matière : le lieder maximo


    • sisyphe sisyphe 3 août 2010 14:35

      Eh non, mon pauvre....

      Le peuple vénézuelien est derrière son Président  ; élu, réelu, et re-réélu, dans des conditions tout à fait régulières, contrôlées par la communauté internationale, avec plus de 60% de voix à chaque fois...

      C’est con pour vous, mais les faits sont têtus ...
       smiley


    • anty 3 août 2010 14:45

      Hitler a été élu réelu et réélu
      cela ne l’a pas empêché d’être un dictateur
      La démocratie ne peut pas toujours se prévenir des dictateur

      Un président qui menace son voisin militairement au lieu de s’entendre avec lui comme ferait n’importe qui n’est sûrement pas un démocrate

      Il ne faut pas confondre le socialisme scandinave qui ne menace personne et ce pseudo socialiste qui agresse son voisin et est un dangereux agitateur


    • samir 3 août 2010 15:45

      "Un président qui menace son voisin militairement au lieu de s’entendre avec lui comme ferait n’importe qui n’est sûrement pas un démocrate"

      quel rapport avec la democratie ?


    • wesson wesson 3 août 2010 16:32

      Bonjour Anty,

      « Hitler a été élu réelu et réélu »

      Faux et Archifaux : Hitler a perdu à la régulière aux élections de Novembre 1932 (ou son parti à fait 1/3 des suffrages), et à la présidentielle contre Von Hindenburg.

      C’est l’industrie et la droite Allemande, réunis autour de Von Papen et Hugenberg qui ont mis Hitler et son NSDAP au pouvoir le 30 Janvier 1933, pensant l’utiliser pour se débarrasser des communistes dont l’influence était grandissante, et s’en séparer le boulot terminé.

      Sauf que en moins de 2 mois, les nazis ont mis l’Allemagne en coupe réglée, y compris les conservateurs de droite qui les avait fait accéder au pouvoir. A partir de là, parler de « réélection d’hitler » est tout simplement surréaliste. On était soit pour les nazis, soit mort !

      Mais pour en revenir au propos initial, NON, NON et 3 fois NON, Hitler n’a pas été élu, il est arrivé au pouvoir grâce à la droite conservatrice et l’industrie Allemande.


    • Hasta la vista 3 août 2010 17:13

      Faux ...Hitler a été élu démocratiquement, et ça ne pouvait pas être autrement dans le contexte de l’époque


    • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 17:34

      hasta la vista



      je sui histoien de formation, et hitler n’a jamasi été élu

      La nomination surprenante de Hitler fait suite à des tractations entre les dirigeants conservateurs, notamment l’ancien chancelier Franz von Papen, et les sympathisants nazis représentés par le docteur Hjalmar Schacht. Celui-ci est un financier réputé, à l’origine du redressement spectaculaire de l’économie allemande après la crise monétaire de 1923, « l’année inhumaine ».

      Les conservateurs veulent se servir de Hitler pour enrayer la menace communiste et ils ne croient pas que les nazis représentent un réel danger pour la démocratie allemande.

      Le parti nazi est en effet en perte de vitesse depuis les élections législatives du 6 novembre 1932 qui lui ont valu 33,1% des suffrages au lieu de 37,3% en juillet. Il a perdu deux millions de voix sur un total de 17 millions en quatre mois !

      C’est ainsi qu’une rencontre est organisée le 4 janvier 1933 entre von Papen et Hitler dans une villa mise à disposition par le banquier Kurt von Schröder. Chacun se partage les rôles.



      tu confond les date mon coco, les 43% c’est après sa nomination de chancelier...


    • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 17:35

      tu sais , faire un copier collé de wikipédia, ça ne sert à rien, tout le monde peut écrire n’importe quoi....


    • anty 3 août 2010 17:40

      Les réélections suivantes se faisaient par acclamations du parlement qui lui accordait toujours sa confiance
      Cependant et contrairement à ce qu’on croit hitler avait une véritable assise populaire qui ne se démentira pas jusqu’à la fin de la guerre
      Aujourd’hui en Allemagne après 65 ans il y a encore des nostalgiques de ce personage qui on le soupçonne sont plus nombreux que les nostalgiques de l’ex régime communiste de la rda


    • Hasta la vista 3 août 2010 17:46

      fonzibrain

      oui, mais on le voit bien que t’es prof d’histoires

    • Hasta la vista 3 août 2010 19:02

      Mon pauvre Maugis


      Si tu avais pour 2 sous d’intelligence, tu aurais pu un jour t’interroger plus en profondeur sur les leviers de la nature humaine. Et là, tu aurais compris pourquoi le communisme n’a pas fonctionné et ne fonctionnera jamais.
      Mais tu ne l’as jamais fait, et encore moins devant ton propre miroir.
      C’est pour ça notamment qu’on trouve le mot « crapule » + de 10 fois dans tes 15 derniers posts
      Ce qui situe bien le bonheur humaniste vu par les gens de ton accabit.

      A noter cependant à ta décharge, que toi tu n’es finalement qu’un brave couillon qui n’a pas tué des millions de paysans comme l’a fait ce cher Staline, en bon petit père des peuples qu’il était.

    • anty 3 août 2010 20:06

      crapule ,con
      c’est la dialectique communiste
      je pense qu’avec un tel vocabulaire tu vas être élu petit père de français au prochaines élections présidentielles en2012 (il n’y a pas beaucoup de couillons qui votent communiste)
      qui sait avec un coup d’état tu as quelques chances


    • dom22 3 août 2010 20:21

      No brain historien !...et moi physicien nucléaire.


    • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 21:39

       ai je dit que j’étais prof d’histoire ?

      non j’ai dit que j’ai une formation d’historien

      ça n’a rien avoir....

    • Le péripate Le péripate 3 août 2010 21:53

      Une formation d’historien ? N’accablez pas l’Éducation Nationale plus que nécessaire.


    • Hasta la vista 3 août 2010 22:15

      d’autant que j’ai écrit prof d’histoires avec un « s » en gras à la fin ... smiley


    • Hasta la vista 3 août 2010 22:23

      raciste ?

      c’est faux, je flingue des blancs aussi ... surtout des communistes
      non pas que je leur en veuille, mais c’est une vieille tradition familiale
      mon père était pilote de stuka sur le front russe, croix de fer avec palmes


    • Hasta la vista 3 août 2010 22:26

      alors maugis, comme ça il sont l’adsl à ste-anne maintenant ?

      heureux ?

      ah, comment je sais que t’es là-bas ?
      ben, quand on écrit en majuscule que le communisme a gagné ... hein ?

  • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 14:29

    anty


    tu es impayable avec tes base us qui mènent à la paix.

    Le sourire de Barack Obama est plus doux que celui de George W. Bush, mais son bellicisme est plus agressif encore. A l’ère des restrictions budgétaires et de la communication, la Maison-Blanche a abandonné les bombardements en prime-time et leur préfère l’intervention secrète tous azimuts. Via leurs actions spéciales, les Etats-Unis sont aujourd’hui en guerre dans 75 pays.


    tu crois sincèrement que les USA stabilisent le monde ??????

  • sisyphe sisyphe 3 août 2010 14:32

    Les bases militaires en Colombie : l´insécurité made in USA

    Le déploiement des bases militaires des Etats-Unis en Colombie

    Accord pour des bases militaires américaines en Colombie
    Cet accord permettra aux Etats-Unis d’utiliser sept bases militaires en Colombie. Une grande partie des pays de l’Amérique du sud ont exprimé leurs craintes.

    Et, avec tout ça, ils n’arrivent pas à contrôler une poignée de rebelles du FARC ?

    De la gueule de qui l’auteur se moque-t-il ?


    • anty 3 août 2010 14:51

      Et les bases en Allemagne

      qui menacent-t-elles ?

      sans tomber dans l’angélisme il ne faut pas s’attendre des E-U qu’elles restent les bras croisés face au danger que répresente Chavez qui essaie d’attiser les tensions contre les E-U
      le contraire m’aurais beaucoup étonné


  • Le péripate Le péripate 3 août 2010 16:05

    Intéressante analyse du rôle du Brésil. Donc, si je suis bien, après la chute de la démocratie autoritaire de Chavez, le Venezuela ruiné risquerait fort de tomber tout cuit dans l’escarcelle du géant sud-américain.
    À suivre.


    • anty 3 août 2010 16:30

      Chavez est un pion d’Uribe à la solde de l’impérialisme brésilien qui fait actuellement de la surenchère pour énerver les E-U
      Ce qui aboutirait logiquement à une intervention militaire du Brésil de Lula pour proteger les intérêts légitimes de la Chine impérialiste et communiste qui lorgne sur les émeraudes de Colombie
      Résultats de courses c’est les E-U qui vont être gagnant dans cette histoire car ils vont récupérer les combattants de Farc pour les utiliser en Afganistan contre les talibans et comme çà ils pourront retirer leurs troupes sans problème d’ici 2 ans comme prévu


    • Daniel Duquenal Daniel Duquenal 4 août 2010 03:41

      Peripate


      Enfin ! Quelqu’un qui a lu mon article y qui y a réfléchi !!! Merci, merci, je suis très touché !

      Donc je vous réponds avec grand plaisir.

      Non, ce n’est pas si facile que cela. Nous sommes au XXI siècle et les neo-sudeten ne sont plus de mise. J’ai écris cet article en espérant être un peu ironique pour illustrer le fait que c’était Chavez tout seul qui se sabordait. Mais évidemment un tel déclin du Venezuela ne pourra pas passer sans conséquences et les pays qui vont en profiter seront le Brésil et la Colombie pour la très simple raison que les deux sont frontaliers. De plus les intérêts brésiliens sont croissants au Venezuela et la frontière commune avec la Colombie est très poreuse et soudée donc la Colombie n’aura guère de mal a récupérer son influence économique au Venezuela le jour où cela sera possible.

      Peut être que nos amis gauchistes ici préfèrent parler de politique plutôt que de realpolitick mais la géographie tôt ou tard finit par s’imposer comme elle s’est imposée entre les USA et le Canada, ou la France et l’Allemagne. Chavez fait le jeu de la Colombie a long terme et le Brésil cherche a l’éviter. Une façon différente de repeter ce que j’esquisse dans l’article.

  • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 17:08

    à l’auteur


    comment voulez vous être crédible en écrivant un blog en anglais sur le vénézuéla.....


  • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 17:13

    anty 



    LOL la chine imperialiste !!!!!



    la chine n’est pas imperialiste, les chinois n’ont aucun système qui pousse à l’universalisme comme nous autres occidentaux.

    il n’y a que nous pour dire que ce que l’on pense est valable pour tout le monde.

    en 1400 la chine a mis sur pied une armada de plusieurs centaine de navire, dont certain faisait près de 100 mètre, ils ont voyagé jusqu’ en afrique et JAMAIS ils n’ont imposé leutr vues comme nous autres occidentaux avaons fait un siecle plus tard.


    seul l’occident est vériatblement imperialiste à tendence universaliste.


    les lumière sont une aberation, les franc maçon nous ont pris pour des cons...


    tu devrai oublier ce que tu as appris à l’école et te forger ta propre doxa


  • anty 3 août 2010 17:26

    seul l’occident est vériatblement imperialiste à tendence universaliste.

    et l’impérialisme arabe tu le comptes pour les prunes


  • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 17:31

    je parle d’idéologie pas de religion.


    et puis l’islam n’est plus conquérant mon coco....

    dis moi anrty

    QUI A FAIT LES FRONTIÈRE SUR LA PLANÈTE ?

    une piste, ce ne sont pas les musulmans, ce sont plutot 4 petit pays du finistère du contient asiatique qui ont ravagé le monde ENTIER en 3 siècle.

  • kouros kouros 3 août 2010 19:48

    Quand on écrit autant de posts mensongers, Dugland, on essaye de ne pas faire de fautes.....
    ça fait déjà plus crédible ! 

    Quand on dit des ânneries 
    on évite des les écrire

    ducon !

    Va apprendre à écrire, on verra après, ignare....

    Va apprendre tes classiques d’histoire
    avant d’ouvrir ta gue..
    banane

    Bon, on a compri votre niveau, retournez à holliwood, et laissez les gens sérieux qui ont une conscience d´homme et non de tueur à gages défendrent l´éthique humaine.

    He He !

    Que voila de bien belles démonstrations de débat libre et documenté !

    L’agressivité est le dernier recours lorsqu’on est en manque d’argument.

    Phénomène classique que l’injure lorsqu’on veut théoriser sans avoir la base culturelle pour le faire. J’invite les pro Chavez a lire les récits des vénézueliens qui fuient leur pays et a regarder en quoi le gouvernement Chavez sert le peuple. Je voudrais voir si ils auront le courage de traiter de menteur ceux qui perdent leur proche dans la violence institutionnalisée. Mais oui ils en auront le courage, c’est bien le plus déplorable.

    La politique c’est avant tout la gestion des affaires pour le bien être du peuple. On peut théoriser tant que l’on veut, quand le peuple a mal, la politique est mauvaise.

    Bravo l’auteur, quand on déclenche ce niveau d’insulte en guise de débat, c’est qu’on tape juste !



    • Pyrathome pyralene 3 août 2010 20:46

      Oui bien-sûr c’est facile , vous allez répondre à ces quelques questions....

      - qui organise des falses flag et des complots ?
      - qui organise des guerres de pillage ?
      - qui organise des banqueroutes et des cracks boursier ?
      - qui organise des coups d’état en Amérique latine et ailleurs... ?
      - qui se fait élire en 2000 et 2004 par la fraude et la magouille ?
      - qui pratique l’impérialisme à outrance ?
      -qui a des millions de morts sur la conscience ?.....etc etc
      Chavez ? Castro ?.........
      Répondez avant de faire le malin !! ....
      Quant à vos fuyards et leurs les récits , laissez moi rire , allez donc-vous renseigner sur le peuple Vénézuélien , le vrai , l’immense majorité soutient leur président, pas comme en France....


    • kouros kouros 4 août 2010 07:30
      Je reprend donc le resume de votre prose :
      super hypocrite d´extrême droite, camouflé et crapule
      Daniel Duquenal est une crapule, qui vous ressemble
      Votre prose est celle d´un super hypocrite
      Au passage vous ne vous prenez pas pour une merde, monsieur la sommité.
      vous êtes bien minable, pauvre connard.
      vous signez votre crapulerie
      ne prenez pas les gens aussi con que vous pouvez l´être
       l´ampleur connarde de votre argumentation
      Le bouquet du connard.

      Je vous remercie, venant de vous, je suis honoré.


      A la demande suivante :
      Rejoignez votre Ducon de Duquenal, et essayez de pondre un article sur le Venezuela, mais en y incorporant les mots essentiels pour comprendre : Oligarchie, Grands Propriétaires Terriens, Paramilitaires ( créés par Uribe), Lutte de classe, fosses communes, assassinats de dirigeants politiques de gauche, syndicalistes etc… mots dont , avec Duquenal, vous déniez l´utilité.
      J’ai une question :
      Puis je utiliser egalement le vocabulaire suivant :
      Incompetence, dictateur, torture, vol, detournement, viol, assassinat ?

  • ELCHETORIX 3 août 2010 20:28

    la réponse sera lors des élections du 23 septembre au VENEZUELA !
    il n’y a qu’à voir la politique ici , en l’hexagone , si la gestion des affaires est pour le bien être du peuple , avec la clique au pouvoir dans cette démocratie de façade !
    Votre post est donc nul et non avenu .
    Y QUE VIVA CHAVEZ !
    RA .


    • anty 3 août 2010 20:35

      Et si Chavez fait tout ce foin avec son voisin pour se faire réélire, réélire,réélire

      comme l’a fait le fürer dans son temps

      juste une supposition


  • Jean-paul 3 août 2010 21:23

    Maugis ,Sysiphe ,Elchetorix les revolutionnaires marxistes communistes de salon d’Agoravox .
    Hasta la victoria siempre !
    RA
    Y QUE VIVA CHAVEZ !
    Socialisme ou fascisme .


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 août 2010 21:35

      du salon , de la salle à manger ainsi que de la chambre à coucher , genre à dormir debout les révoloutionnaires de saloonn .... les gussiers .


    • Hasta la vista 3 août 2010 22:55

      alllooons enfants de la literiiiiiieeee

      l’heure de dormir eeeeeest arrivééééeee

    • Pyrathome pyralene 3 août 2010 23:05

      Oui c’est cela, les révolutionnaires de salon contre les fascistes des chiottes...
      un peu d’eau de Javel , les taches et la vermine disparait, on tire la chasse pour rincer et tout est propre ! ....


    • ELCHETORIX 4 août 2010 13:33

      Allons , le « démocrate » juan paolo , dis moi , el gringo el hombrissimo , sais-tu ce qu’est la différence entre un pays socialiste et un pays « démocratique » ?
      Développe la thèse et l’antithèse , et nous en reparlerons !
      En attendant , puisque tu soutiens l’impérialisme et la «  démocratie » US , pour moi tu es un néo-fasciste de l’économie ultra-libérale qui fait ses ravages sur toute la planète !
      Y que viva CHAVEZ  !
      RA .


  • Le péripate Le péripate 3 août 2010 21:45

    Comment comprendre la fascination qu’ont quelques huluberlus sur ce fil pour l’homme fort, le Lider Rondissimo ?
    J’ai bien une explication : socialisme et fascisme sont identiques.

    Mais ça ne va pas plaire.

     smiley


  • Causette Causette 3 août 2010 23:04


    ben dites donc je viens tout juste d’apprendre qu’il y avait un nouveau complot, incroyable mais hallucinant des chemtrails ;

    smiley on nous cache tout on nous dit rien !  smiley


    • Pyrathome pyralene 3 août 2010 23:15

      Oui sûrement, des faux complots pour cacher les vrais ?.....mais il serait intéressant de connaitre précisément les adjuvants ajoutés aux kérosènes pour de meilleures performances ainsi que le pouvoir de toxicité de ces produits...certainement pas que du bonheur !...


  • Cogno2 3 août 2010 23:13

    Foire d’empoigne entre les cocos et les nazillons.
    Deux races dégénérées en train de s’affronter, les deux théories ayant engendrées les pires régimes dont on puisse se souvenir, les nazis bruns et les nazis rouges, Hitler et son image miroir Staline.
    Quelle rigolade.

    La palme bien, sur à ceux qui ne cessent de chercher des poux dans la tête (surement pas très propre) de Chavez, tout en ignorant sans honte les pestiférés d’en face, bien plus contaminés.
    Faut oser dire que le Vénézuela agresse la Colombie devenue un protectorat US, faut pas avoir peur de passer pour un con.
    Mais le meilleur, c’est leur façon de changer de sujet dès qu’on leur met le nez dans leur merde, ce qui est assez simple.


    • Pyrathome pyralene 3 août 2010 23:28

      Faut oser dire que le Vénézuela agresse la Colombie devenue un protectorat US, faut pas avoir peur de passer pour un con......

      C’est le protectorat US qui fait de la provocation comme presque toujours.....la Colombie est une dictature larvée , corrompue, à la botte des US et des narco-traffiquants, Chavez n’a qu’un défaut, celui d’avoir beaucoup de pétrole et de redistribuer le bénéfice de celui-ci à son peuple au lieu d’engraisser les multinationales vampires qui bavent dessus comme des immondes gros porcs , quelle bonne raison de diaboliser le vrai résistant à l’impérialisme avec la propagande et les propagandistes stipendiés par l’empire de la honte, ou la DICTATURE DU MARCHÉ...


    • Lord WTF ! FFDLFS AKA P$YKOTIK MAMBA 3 août 2010 23:32


      Écoute cogno, tout ce que Papa Mamba il espère, c’est qu’Hugo va pas impacter le business…après cocos, fachos, yankees, latinos peuvent se taper sur la gueule ou baiser ensemble : not my bizz !

       

      wesh ! j’attends une livraison de Cali Especial ***Calidad Supremissima***  : faudrait pas qu’il me nique le bizz Tio Bolivar !

       

      déjà que l’écokenomie elle est pas en forme depuis cette mierda de subprimes, faudrait pas que Papa Mamba il entre en récession : là déjà, je suis obligé de tout pé-cou à la soude caustique et au sucre candy avec leurs conneries !


      Papa Mamba voudrait pas niquer encore plus y mucho les sinus de ces chers et fidèles clients : question d’ética !ouais, Papa est ounn gran altruisto ! Il pense aux peones du Mundo del otro hemisfero ! commerce équitable quoi ! 

       

      Papa Mamba nique tout, même la Revolución !

       

       


    • Cogno2 4 août 2010 09:35

      Mais je n’ai jamais dit le contraire.

      En tout cas mon propos n’a pas plu, sans doute parce que je cague autant sur l’extrême gauche que sur l’extrême droite,
      Faut dire qu’il traine pas mal de partisans de la ligne dure, les amateurs de régime fort, que l’on nomme fasciste ou nationaliste, sont très nombreux, et je m’amuse de voir qu’il traine encore des gens qui se revendiquent communistes, un communisme si beau en théorie, mais qui oublie un détail, l’humain n’est pas une fourmi.


    • Cogno2 4 août 2010 09:37

      mal placé, je répondais à Pyralène


    • Cogno2 4 août 2010 13:10

      @ tony marus.

      Pour être précis, il y a bien un communiste avoué et fier de l’être, c’est personnel mais je trouve ça ridicule de nos jour, totalement décalé.
      Je colle dans la case nazillon tout ceux pour qui la seule réponse à un problème est la manière forte, que ce soit politique, militaire, ou autre.
      J’y colle les faibles qui sont sous hypnose, fascinés par la puissance américaine ou israélienne.


  • phiconvers phiconvers 3 août 2010 23:17

    Très bien vu l’auteur et merci. Les mêmes apôtres ignorants qui plébiscitent les logorrhées pro-castristes vous tombent dessus, c’est bien normal et il n’y a franchement pas de quoi se déprimer. Chavez tombera comme une vieille papaye pourrie et, malheureusement pour le Venezuela, ça peut encore prendre du temps. La Colombie rigole toute entière des moulinets du satrape vénézuélien, sauf les quelques contrebandiers de Cucuta qui perdent du business (les entreprises légales ont en effet assez bien géré la substitution de clientèle et la Colombie connaît une forte croissance, à la différence du Venezuela chaviste et malgré lui)...

    Vous avez en outre parfaitement raison de pointer l’impérialisme brésilien et la menace qui se profile si ses ambitions ne sont pas tempérées. Je ne suis pas sûr que l’Amérique du Sud gagne au change si Brasilia prend la place que Washington a pu occuper jusqu’à la fin de la guerre froide !

    Continuez en tout cas, il faut écrire sur cette région que les Français connaissent si mal et se permettent pourtant de juger à tort et à travers.


    • Causette Causette 3 août 2010 23:28

      bof les Français ont leurs propres problèmes, alors Chavez ou Chamalo, ils s’en tapent un peu

      pour ce que j’en sais, c’est que la famille CHAVEZ c’est bien dotée...
      c’est dans wikipedia :

      Hugo Rafael Chávez est président du Venezuala depuis le 2 février 1999, et un ancien militaire vénézuélien

      - deux douzaines de personnes de la famille Hugo Chávez occupent des postes politiques d’envergure régionale ou nationale

      - la présidente du parlement a autorisé la nomination à des postes législatifs de 40 parents ou amis de Hugo Chávez

      - fin mai 2007, Asdrubal Chávez, un cousin de Hugo Chávez a été promu vice-président de l’entreprise publique Petroleos de Venezuela (PDVSA).

      - le frère aîné de Hugo Chávez , Adrian Chávez, a été nommé ministre de l’éducation

      - Hugo de los Reyes Chávez, le père
      de Hugo Chávez , gouverneur élu de l’État de Barinas, a nommé son fils Argenis Chávez comme secrétaire d’État.

      - Parmi les autres membres de la famille, Anibal Chávez a été élu maire de Sabaneta de Barinas et Narciso Chávez brigue la mairie de Bolivar


      Le despotisme donc, s’il entend bien ses intérêts, n’encouragera pas les lettres, car les lettres mènent à penser, et la pensée juge le despotisme. (...) il n’y a que deux genres d’auxiliaires pour l’autorité absolue, ce sont les prêtres ou les soldats. Mais n’y a-t-il pas, dit-on, des despotismes éclairés, des despotismes modérés  ? Toutes ces épithètes, avec lesquelles on se flatte de faire illusion sur le mot auquel on les adjoint, ne peuvent donner le change aux hommes de bon sens.
      Staël, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr., t. 2, 1817, p. 424


    • wesson wesson 4 août 2010 01:04

      Bonsoir Causette,

      « c’est dans wikipedia »

      manque plus qu’a nous dire ou ...

      « fin mai 2007, Asdrubal Chávez, un cousin de Hugo Chávez a été promu vice-président de l’entreprise publique Petroleos de Venezuela (PDVSA).  »

      après que les dirigeants de cette entreprises aient tentés de la saborder ... Et au moins lui c’est un ingénieur chimiste, pas un imbécile qui a triplé sa 1ère année de fac, ou un sculpteur qui se lance dans la diplomatie internationale. Si vous ne savez pas à qui je fait référence, vous gênez pas de me le demander ...

      « - le frère aîné de Hugo Chávez , Adrian Chávez, a été nommé ministre de l’éducation »

      Faux : le ministre de l’éducation s’appelle Jennifer GIL LAYA. Il est d’ailleurs à noter que il n’y a aucun « Chávez » parmi les ministres

      « Hugo de los Reyes Chávez, [...] gouverneur élu de l’État de Barinas »

      Elu ... il avait pas le droit de se faire élire ?

      «  Anibal Chávez a été élu maire »

      Elu aussi ...

      « Narciso Chávez brigue la mairie de Bolivar »

      et il a pas le droit de la briguer ?

      Et en plus ça va nous citer des passages de Germaine qui se morfondait en Suisse dans la banque de son papa depuis qu’elle avait été foutue dehors de France par Napoléon qui voyait en elle une « dangereuse intrigante ».

      Les confidences de la Staël pour nous expliquer ce qu’est le despotisme, fallait oser. Et vu comme ça se la pète « moi j’ai de la culture et pas vous », je parierai sur une COLRE, voire une COSMIC DANCER sous lexomil ...


    • wesson wesson 4 août 2010 01:21

      j’oubliais pour Asdrubal Chávez, il a été nommé VP après 26 ans de carrière dans l’industrie pétrolière, dont 9 ans passés chez PDVSA. Et c’était en 2005, pas en 2007.

      Donc, une personne qualifiée pour le poste et dotée d’une solide expérience et d’une bonne ancienneté dans l’entreprise. Mais pour vous, le fait qu’il porte le nom de Chávez le rends automatiquement incompétent.


    • romaeterna romaeterna 4 août 2010 01:34

      merci phiconvers et surtout Causette de prendre un peu de recul.
      Je lis l’article puis les commentaires et je me rends de plus en plus compte que tous les gogochistes habituels ainsi que les mahométans sont là. Je vais voir wiki pour avoir une vue d’ensemble de Chavez et j’y lis que celui-ci pourrait être antisémite. Je comprends mieux leur adoration et leur absolu manque de critique envers le personnage et que ça plusse à tour de bras.
      Et en plus c’est un pote au petit potentat iranien (grand humaniste comme chacun sait), tout s’explique !
      Le problème de ces gogo et mahométans est toujours le même : ils se foutent complètement de ce qui se passe en France. Pour eux n’existe que Israël et les Etats-Unis et tout tourne autour de leurs épouvantails préférés


    • Causette Causette 4 août 2010 01:53


      eh oui romaeterna 

      c’est la ligue des nazionaliztes revolutionherr
      Chavez, Castro, Ceresole, Ahmadinejad ...

      L’écrivain péruvien Mario Vargas Llosa affirme que Hugo Chávez exerce un « populisme belliqueux », et l’accuse de privilégier l’exportation de sa « prétendue révolution sociale » aux besoins de son peuple largement miséreux

      Chavez en soutien à l’Iran : Lors de la réélection contestée d’Ahmadinejad, Chavez a qualifié cette élection d’« extraordinaire journée démocratique » Le mouvement de répression des manifestations iraniennes contestant la légalité de l’élection a été à l’inverse condamné par les États-Unis et de nombreux pays européens. Chavez, lui, n’a pas commenté ces répressions.


    • sisyphe sisyphe 4 août 2010 09:39

      Par romaeterna (xxx.xxx.xxx.10) 4 août 01:34


      Je lis l’article puis les commentaires et je me rends de plus en plus compte que tous les gogochistes habituels ainsi que les mahométans sont là. Je vais voir wiki pour avoir une vue d’ensemble de Chavez et j’y lis que celui-ci pourrait être antisémite. Je comprends mieux leur adoration et leur absolu manque de critique envers le personnage et que ça plusse à tour de bras. 


      Tiens, tiens !! 

      Particulièrement significatif de trouver, sur un article concernant Chavez, la prose sioniste...

      Eh oui, c’est le lot complet : pro US, sioniste, donc anti-arabe, anti-castriste, et anti Chavez ! 

      Les petits fachos sionistes savent reconnaître les leurs..... 



  • Bleu Montréal 4 août 2010 00:33

    Duquenal qui, de temps en temps, nous fait part de son gros dégueulis anti-Chavez.

    Franchement, avec ce tissus de mensonge, vous salissez le Vénézuéla et les Vénézuéliens. J’espère au moins que vous ne vivez pas dans ce pays.

    De toute façon, vous donnez l’impression d’être payer pour participer à la campagne médiatique mondiale anti-Chavez.


    • Daniel Duquenal Daniel Duquenal 4 août 2010 04:17

      Ah Bleu ! Vous voila aussi !


      1) ça va vos vacances régulières au Venezuela ? Vos dollars Canadiens vous les changes a 4.3 ou au noir pour vous arrondir un peu ?

      2) je vous avait demande d’écrire a la CIA et au NED et autres pour qu’ils m’envoient mon chèque !!! Depuis le temps que je tape sur Chavez, quand même, ils pourraient bien me faire un petit pour-lèche non ? Soyez gentil, écrivez leur.

      3) oui, MOI j’habite au Venezuela et je me fais chier avec Chavez depuis son arrivée au pouvoir. Pas comme vous qui n’y venez que pour faire la bringue.

    • Trashon Trashon 4 août 2010 08:03

      « 3) oui, MOI j’habite au Venezuela et je me fais chier avec Chavez depuis son arrivée au pouvoir »

      Je vais finir par réellement l’apprécier ce Chavez  smiley


    • gloria 9 août 2010 01:09

      Trashon

      Et bien, vous attendez quoi pour aller vivre dasn ce nouveau paradis ?


  • Causette Causette 4 août 2010 01:27

    je n’invente rien : népotisme et clientélisme
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_chavez#N.C3.A9potisme


    et on rajoutera Accusations d’antisémitisme
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_chavez#Hugo_Ch.C3.A1vez_et_le_monde_juif

    Hugo Chávez reconnaitra cette amitié, évoquant « un grand ami »
    Norberto Ceresole s’est illustré comme l’un des auteurs négationnistes latino-américains les plus prolifiques. Affichant une proximité idéologique forte avec Robert Faurisson (dont il se déclarait volontiers l’élève et qu’il citait abondamment dans ses écrits[1]) ou Roger Garaudy

    ah ils sont beaux nos nazionalistes révolutionnaires smiley

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Norberto_Ceresole


    • wesson wesson 4 août 2010 01:36

      et c’est pas Adrian Chavez qui est un goal mexicain , c’est Adán Chávez qui d’ailleurs est à ce jour le gouverneur élu de l’état de Barinas, et non pas le père Chavez comme vous l’avez écrit.

       
      quand on recopie la propagande du caniveau qui vous tient lieu de source d’information, on veille au moins à ce que les données soient un peu fraiches et toujours d’actualité, ça évite de passer pour une ignare !

      Et pour l’antisémitisme, le fait que vous mentionnez cette tarte à la crème indique plus que tout à quel point vous êtes à court d’argument.


  • romaeterna romaeterna 4 août 2010 01:39

    Zut ! Je ne comprends plus rien. Plein de commentaires ont disparu (peut-être à cause de l’heure ?)
    Excusez-moi Causette mais mon poste, arrivé un peu tard (je suis long à écrire !), fait un peu double emploi avec le votre !


  • romaeterna romaeterna 4 août 2010 01:49

    Et voilà que maintenant pour wesson wikipédia fait dans la pâtisserie !


  • wesson wesson 4 août 2010 02:26

    ohhhhhh, mon petit coeur vient de se briser ... car une terrible injustice frappe l’auteur. si si !

    Les extrêmes gauchistes d’agoravox ont trouvé une centaine de moyens de l’insulter. Tel quel ! Comme ce monde est injuste...

    Au moins ça nous change des affabulations de l’auteur concernant sa « participation régulière en temps que chroniqueur à la BBC » qu’il s’était inventé il y a quelques mois de cela, et qu’il a fini par virer de son CV, sous les lazzis des gauchistes sus-mentionnés.

    Mais plutôt que de se défendre et répondre aux remarques pertinentes concernant sont « torchon », l’auteur préfère geindre sur son propre site, et en appelle au vote de ses lecteurs anglophones ou hispanophones :

    « Be nice, if you read French visit, register, vote for the article and even leave a comment in Spanish or English. » rien que ça.

    Ben voyez vous, je suis gentil. J’ai voté pour l’article et je vais laisser un commentaire en Anglais :

    This article is a bag full of faecal matter !


    • Daniel Duquenal Daniel Duquenal 4 août 2010 05:27

      Ah ! Vous me lisez en anglais ! C’est bien ça ! Je vois aussi que l’ironie vous échappe autant en anglais qu’en français ! Tout compte fait je ne devrais pas être surpris. Ni surpris non plus que vous rabâchiez une historie hors contexte avec des titres de gloire infondés. Mais si cela vous amuse, allez-y ! L’essentiel c’est que vous commenciez à me lire plus souvent, cela ne peut vous faire que le plus grand bien !




    • sisyphe sisyphe 4 août 2010 10:49

      J’adore le blog de l’auteur en anglais. 


      On peut y lire ceci : 

      Chavez and Uribe in French
      So I went ahead and wrote on the fast in French a summary of the recent Colombia Venezuela spat, at the leftist central of Agoravox

      Ainsi, pour monsieur Duquenal, AgoraVox est donc un « centre gauchiste » ! 
       smiley smiley 

      Allez, Monsieur Duquenal, pourquoi venir vous compromettre sur un « centre gauchiste » ? 

      Envoyez vos torchons directement aux organes de la propagande US ; vous n’aurez ainsi pas à venir pleurer sur les commentaires qui y sont publiés...
       smiley 

    • Daniel Duquenal Daniel Duquenal 9 août 2010 01:22

      tonimarus

      Je n’ai par pour habitude de répondre a des commentaires aigris qui rabâchent des discussions du passé. Wesson joue au provocateur bon marché, mais j’ai déjà donné.

      Faites vos devoirs comme tout le monde, branchez vous sur google et vous trouverez ma signature dans la page de la BBC. Ou si vous avez assez de patience, mettez vous dans les commentaires sur mes articles anciens d’Agoravox et vous trouverez bien les réponses que vous cherchez.


  • nicob 4 août 2010 05:48

    l auteur répond à un de ses lecteurs :

    "je vous réponds sur les charniers d’Uribe : parlez moi des charniers de Chavez. Rien que pour un état, Carabobo, depuis le premier janvier il y a eu 977 morts par meurtres. Combien dans la région parisienne, qui compte au moins 5 fois plus d’habitants que Carabobo ? Si nous allons parler charniers, et bien on parle de tous les charniers.« 

    Ben, vas- y l’argumentation ! et les comparaisons foireuses ! Que des lecteurs s’emballent et pédalent dans la semoule, ok. Mais quand on se pose comme »rédacteur", journaliste si j’ai bien compris, on fait un semblant d effort de rigueur, non ?

    En passant, ce n est pas la modestie intellectuelle qui semble vous étouffer. J ai parcouru vos coms sur Agoravox, mon Dieu, quelle (in)suffisance !

    P.s : j aurais également bondi à la lecture d un article de ce niveau de malhonnêteté intellectuelle d un scribouillard, comment dites-vous ?, ·gauchisto-communisto-castriste, c est ça ?

    p.p.s : vous me faites penser à votre collègue de Rue 89, Michel Faure. Vous écrivez sur les mêmes sujets, les mêmes régions, avec le même dédain dans votre dialogue avec vos lecteurs


    • Daniel Duquenal Daniel Duquenal 9 août 2010 01:25

      et ça vous dérange pas la ’rigueur’ de maugis ? il faut bien que je m’abaisse à un style qu’il puisse comprendre, vous en conviendrez, non ?


  • jaja jaja 4 août 2010 10:02

    "Il suffirait à Obama, s’il le voulait, d’arrêter les importations et en quelques semaines les foules en colère pourraient bien renverser Chavez avec l’appui des militaires corrompus préférant ne pas tirer sur la foule afin ne pas alourdir leurs dossier à La Haye."

    Ah bon ? Seuls les Yankees sont intéressés à acheter le pétrole vénézuéliens ? La Chine (entre autres) est pourtant un gros demandeur et cherche désespérément des sources fiables d’approvisionnement.
     Agir selon vos conseils serait le contraire de tout ce que fait la politique US depuis des décennies qui a pour but de contrôler les puits de pétrole. Politique guerrière qui a justement pour objectif de barrer la route à son grand rival potentiel chinois pour la domination du monde.
    Si les Chinois veulent du brut ils devront demander poliment aux Yankees. C’est du moins ce qu’espèrent ces derniers....

    Dès qu’il y a un peu d’Or noir ils déclenchent d’ailleurs guerre sur guerre. Ca vous a échappé ?


    • jaja jaja 4 août 2010 10:11

      Et d’ailleurs ce qui fait bien chier les Yankees c’est ça (article du Figaro)...

      La Chine investit dans le pétrole vénézuélien

      Par Jean-Guillaume Brasseur
      19/04/2010 | Mise à jour : 10:32 

      .

      — >

      L’ex-Empire du milieu accorde au Venezuela un prêt de 20 milliards de dollars pour développer l’industrie pétrolière de ce dernier dans la région de l’Orénoque.

      Le Venezuela et la Chine ont signé en fin de semaine un contrat pétrolier d’environ 20 milliards de dollars. Selon le New York Times, la Chine prêtera cette somme au Venezuela pour l’aider à développer son industrie pétrolière. Ainsi la Chine entend sécuriser son approvisionnement de pétrole alors que le pays en a un besoin croissant.

      Le contrat prévoit la création d’une société mixte entre le groupe pétrolier vénézuélien PDVSA et le géant pétrolier public chinois CNPC pour l’exploitation et la transformation du pétrole dans la région de l’Orénoque au Venezuela.

      L’extraction et le raffinage du pétrole de la région, qui est lourd et extra-lourd, demande des coûts bien plus élevés que le pétrole léger. C’est pour cette raison que le Venezuela recherche de plus en plus ce type d’accord avec des entreprises étrangères trois ans après avoir nationalisé la réserve pétrolière de l’Orénoque.

      La nationalisation impose que la compagnie publique PDVSA contrôle 60% de tous les projets développés dans la région. Toutefois, de grands groupes pétroliers tels que Total, Chevron ou BP investissent dans le pays car les réserves de pétrole léger se réduisent et le cours du baril augmente.

      Par Jean-Guillaume Brasseur

  • fidji100 4 août 2010 12:31

    Je viens de lire tous ces commentaires la plupart injurieux. Une question me vient en tête : Est que mes cousins français sont au courant de la chute du Mur de Berlin ?

    Chavez avec ses nationalisations, sa fermeture de moyens de communications, et son emprise sur le systême judiciaire entraine son pays vers un totalitarisme qui est dépassé...

    De voir des gens défendre l’indéfendable, ça me dépasse !

    Daniel Castonguay
    Canada


    • ELCHETORIX 4 août 2010 12:45

      Dis moi , tézigue , où as-tu vu que CHAVEZ est communiste ? , comme les opposants à ce « billets » , nous sommes progressistes , pour la souveraineté de chaque état !
      Cela suffit de nous traiter de « cocos » , c’est digne de personnes qui peuvent avoir l’idéologie du fascisme , d’ailleurs le monde « démocratique » s’apparente à un fascisme économique lié à l’impérialisme US , en conclusion , ceux qui soutiennent ce monde dit « démocratique » sont tout simplement des néo-fascistes , j’en veux pour preuves vos propos manipulateurs et orduriers pour certain .
      e que viva CHAVEZ !
      RA .


  • Cogno2 4 août 2010 13:15

    De voir des gens défendre l’indéfendable, ça me dépasse !

    Clair, voir des gens défendre l’ingérence US au niveau planétaire, ça me dépasse.

    d’ailleurs le monde « démocratique » s’apparente à un fascisme économique lié à l’impérialisme US

    C’est on ne peut plus vrai.


    • Cogno2 4 août 2010 13:18

      De voir des gens défendre l’indéfendable, ça me dépasse !

      Je pose la question aux défenseurs des USA, de me trouve une nation plus agressive que les USA, ayant largué plus de bombe, tué plus de gens, déclenché plus de guerre.
      Après quoi, je leur demande de justifier leur choix d’idolâtre.
      En général, à ce stade, c’est la débandade et le magnéto se met en route pour réciter ses mantras.
      Mais jamais je n’ai ma réponse, c’est comme pour les religieux.


    • Cogno2 4 août 2010 13:22
      Canada

      Ceci explique peut être cela, ça en doit pas être facile de rester objectif avec un voisin aussi vorace.
      Ouvrez des livres d’histoire, et regardez depuis quand les USA sont en guerre (en gros depuis qu’ils existent), et de quand date leur dernière conquête territoriale.
      Prenez garde de ne pas finir en simple état des USA.


Réagir