mardi 13 mars - par moderatus

Haro sur le ’’Rassemblement National’’

Chaque fois que le FN ou le Parti des Insoumis, viennent sur le devant de la scène, c'est aussitôt le signal de l'ouverture de la chasse, pour la plupart de nos médias.

Le FN change de nom, le FN fait l'actualité, alors il faut élever des contre feux, faire de cet évènement, un non évènement ou alors le dévaloriser sous une avalanche de critiques.

 

Hier la cible était Mélenchon, qu'on étrillait d'émissions en émissions.

On lui trouvait des indulgences coupables pour le le Venezuela, on ne supportait pas ses remarques sur les médias, on le trouvait grossier, arrogant, agressif, tous les arguments étaient bons pour le déstabiliser dans des émissions ou normalement il pouvait briller.

 

Les médias s'arrogent le droit de critiquer qui il veulent,quand ils veulent, mais la réciproque n'est pas admise, il est interdit de critiquer les médias. Mélenchon a commis des crimes de lèse journalistes. On le lui fait payer cher.

 

Mélenchon a osé critiquer France 2, J.M. Aphatie a eu un jugement sans appel avec ces phrases assassines

« Cette haine du service public, cette vindicte, cet acharnement, tout cela dévoile un caractère, des obsessions, de la rancune, un aveuglement, qui sont autant d’informations précieuses sur la personnalité de ceux qui briguent le pouvoir »

En Clair ne votez jamais pour Mélenchon, un homme qui cumule toutes ces tares.

 

Nos chers journalistes eux, ont le droit de défendre leurs favoris, ou ceux qu'on leur désigne comme tels, mais n'admettent pas que la télévision ''le Média '' ce petit dernier, favorise Mélenchon. 

 

Aujourd'hui, c'est Marine Le Pen qui est dans la ligne de mire..

 

L'attaque commence sur le choix du nom choisi par le FN.

Accusations immédiates sur la nouvelle appellation, ''rassemblement national'' on revisite l' histoire pour trouver des implications racistes et nazies à ces deux mots accolés.

 

Pascal Praud, Bourdin, Laurent Newmann,les meneurs des Grandes Gueules, et tant d'autres, des invités récurrents, toujours les mêmes, les Safran, les Ségala, et consorts ont entamé leurs chants de guerre.

Jean-Marie Le Pen est même le bienvenu sur BFM, tout ce qui peut desservir Marine Le Pen et le FN est bon à prendre. 

Ruth Elkrief l'a acceuilli avec forces sourires.

Presque tous les médias ont soulevé une critique identique, ce nouveau nom ''le rassemblement national '' a des relents extrémistes et nazis, on y va pas avec le dos de la cuillère. On est allé fouiller dans les poubelles de l'histoire pour se justifier.

 

Cette appellation a été employée par Tixier Vignancour en 1965, un avocat d'extrême droite, contre lequel les médias s'étaient déchaînés.

 

Plus grave, on y trouve une ressemblance avec l'appellation

Rassemblement national populaire.

Mouvement de Michel Déat qui voulait collaborer avec l'Allemagne Nazie.

Donc le lien serait évident entre rassemblement national et nazisme.

Allusions perverses, malveillantes et non fondées.

On aurait pu accuser le parti socialiste d'avoir une collusion quelconque avec le

parti national socialiste,

et accuser Macron d'avoir emprunté ''En marche''

au slogan pétainiste , ''La France En Marche''

 

La France en marche, slogan pétainiste.

 

Mais certains médias osent tout, les coups bas envers certains, et le silence envers ceux que l'on veut ou doit ménager.

Le summum de la duplicité de certains journalistes a été atteint aux Grandes Gueules par Alain Marshall, qui invitait Louis Alliot aux G.G.

Pendant son discours, Steve BANON ancien conseiller de TRUMP qui intervenait au congrès du FN avait dit

« vous vous battez pour votre pays ? on vous traite de racistes et de xénophobes, soyez fier. »

Ce journaliste chevronné qui a une place importante sur le PAF joue celui qui n'a pas compris et demande à L. Alliot avec une mauvaise foi incommensurable.

« Alors monsieur Alliot, fier d'être raciste et xénophobe ? »

Alliot ne s'est pas démonté, a parlé des médias, cette déesse sans bouche, et a remis ce journaliste à sa place en lui démontrant se mauvaise foi évidente.

Mais Alain Marshall est un récidiviste de la désinformation, il en avait déjà fait la preuve lors de l'attentat de Nice. Il ne voyait là aucune trace de Daech ni de l'islamisme, 10 minutes avant la revendication de l’E. I.

Pitoyable !

 

La raison de cet acharnement est évidente, c’est que maintenant Marine Le Pen inquiète, elle devient réaliste.

Diable, elle change de stratégie, veut rentrer dans le jeu des alliances. Attention danger. La marionnette du parti FN exploité par Mitterrand et ses successeurs veut changer de répertoire..

Le FN a permis une alternance automatique entre le PS et la droite en servant de repoussoir puisque seul contre tous. L'idéal étant qu'il soit au second tour, réduisant l'élection présidentielle à un tour.

Leur inquiétude est d'autant plus grande que certains voient un autre danger plus grand se profiler à l'horizon 2022, le retour de Marion Maréchal, qui elle, veut depuis longtemps absolument contracter des alliances et avoir ainsi des chances d' arriver au pouvoir, alors si la tante commence à ouvrir la voie cela n'en est que mieux.

Jacques Attali qui avait prévu le succès de Macron disait connaitre son succésseur, une femme prévoyait-il .

Il pensait à Marion MaréchaL

Alors feu nourri, sur tous les alliés éventuels, sur Dupont Aignan, qui aurait lâché MLP, alors que son objectif reste l'alliance des droites, seul moyen de contrer Macron.

Feu aussi sur Thierry Mariani qui parle de convergences entre LR et le FN

On bat à la télévision le rappel des juppéistes, ceux qui jurent que jamais, au grand jamais ils ne feront d'alliance avec le FN, ce parti raciste et xénophobe. Bien sur, Juppé est devenu macronien.

Mais si on lit sans idées préconcues, le programme de Wauquier et celui du FN demain nommé Rassemblement National, à part des divergences sur L'Europe, les similitudes sont évidentes.

 

Les journalistes vont solliciter Jean-Marie LE PEN qui est le bienvenue sur BFM. Tout ce qui peut desservir le FN est à prendre.

Ruth Elkrief a reçu le patriarche avec moult sourires..

 

Ces médias qui ont défendu le système et permis sa pérennité depuis des décennies, ont pour patrons les détenteurs du grand capital,

 

 

qui eux ne veulent en aucun cas, ni d'une droite forte souverainiste, ni d'une gauche forte radicale qui seraint un frein au mondialisme qu'ils achèvent de mettre en place.

 

Il faut rester'' entre mous'' , ils ne voient, ou feignent de ne pas voir qu'en Europe une évolution est en train de se dessiner qui peut devenir une révolution,

La gauche forte ou radicale, s'étoffe dans certains pays , en France, en Espagne, en Belgique

La droite forte est une vague qui grandit et déferle sur plusieurs pays. Autriche, Allemagne, Pologne, Autriche, Italie, Danemark, France, suède, et qui nait dans des pays où elle était absente.

 

 

http://grand-angle.lefigaro.fr/extreme-droite-europe-enquete-vote-populisme

 

https://www.challenges.fr/politique/marine-le-pen-sebastian-kurz-andrej-babis-ces-leader-de-l-extreme-droite-qui-prosperent-sur-une-europe-impuissante_508228

 

Les médias et nos dirigeants, sont à contre courant de la volonté des peuples qui sont lassés de ces partis qui se transmettent le pouvoir depuis des décennies et qui soit ne veulent pas prendre en compte leurs inquiétudes et leurs aspirations ou soit promettent de prendre ces aspirations en compte, mais trahissent les électeurs le lendemain de leur victoire.

 

Les partis au pouvoir,ne voient pas que les forces de droite et de gauche dures et radicales montent irrésistiblement à cause de leur incompétence, leur immobilisme. et leurs mensonges. Ce sont leurs carences qui vont mettre demain au pouvoir dans plusieurs pays Européens des partis forts, porteurs d'une politique dure et sans compromissions.

 



158 réactions


  • Cateaufoncel 13 mars 15:19

    Tout cela est fort bien observé, mais ne croyez-vous pas que les manoeuvres de la médiacrassie - avec deux « s », comme ça tout y est - sont dérisoires.

    Sérieusement, à part quelques perpé-tueurs de divisions monomaniaques, qui donc se soucie encore, en France, de Marcel Déat - ce socialiste passé de la gauche à l’extrême-droite, encore un ! - et de son RNP ?


    • moderatus moderatus 13 mars 15:34

      @Cateaufoncel

      Bonjour, Cateaufoncel,

      ne croyez-vous pas que les manoeuvres de la médiacrassie - avec deux « s », comme ça tout y est - sont dérisoires.

      elle peuvent paraître dérisoires, mais le répétition de certaines accusations finit par influencer les lecteurs ou télé spectateurs.

      la désinformation, quand elle est bien orchestrée, ce qui est le cas, laissent des traces.
      les gens finissent par se dire ,il n’y a pas de fumée sans feu.
      la manipulation médiatique n’est pas anodine.
      comment expliquer en partie l’élection de Macron ?


    • Cateaufoncel 13 mars 17:17

      @moderatus

      "elle peuvent paraître dérisoires, mais le répétition de certaines accusations finit par influencer les lecteurs ou télé spectateurs.« 

      A condition de mettre le paquet. Mon impression - elle vaut ce que vaut une impression -, c’est que Déat/RNP, c’est un fusil à un coup.

       »comment expliquer en partie l’élection de Macron ?« 

      En partie par un matraquage constant, qui n’avait jamais eu l’équivalent nulle part dans le monde j’imagine. Je me souviens de l’aveu d’un professionnel de la communication : »On a installé progressivement l’idée qu’il pouvait être au second tour, et l’emporter." Et ça a fait boule de neige.

      On vu dans un article publié hier, sur AVox, combien les Français ont été déconcertés par cet OPNI et il est possible qu’ils aient mieux compris, désormais, à qui ils ont affaire.


    • moderatus moderatus 13 mars 18:36

      @Cateaufoncel

       »On a installé progressivement l’idée qu’il pouvait être au second tour, et l’emporter." Et ça a fait boule de neige.

      les puissances Financières qui possèdent les médias, se sont servis d’eux pour imposer Macron comme on fait vendre une lessive. une campagne extraordinaire.

      Il faut dire qu’en face le spectacle était désolant
      une gauche qui s’est étripé et des egos qui se sont combattus

      et à droite une affaire Fillon bien exploitée par les médias et un parti FN qui s’est pris les pieds dans le tapis avec une prestation de Marine le Pen qui frisait le ridicule.

      Il était dans l’alignement des planètes.


    • troletbuse troletbuse 14 mars 07:53

      @moderatus
      Il y a longtemps que je n’utilise plus que ces deux mots ’MERDIAS« et »JOURNAPUTES" qui ont tout leur sens.


    • moderatus moderatus 14 mars 08:17

      @troletbuse

      Il y a longtemps que je n’utilise plus que ces deux mots ’MERDIAS« et »JOURNAPUTES« qui ont tout leur sens.

      je vous propose d’en ajouter un troisième

       »l’IDIOVISUEL"


  • Buzzcocks 13 mars 15:38

    J’ai allumé ma télé dimanche, et sur toutes les chaines infos, il y avait la Le Pen, en direct, de Lille pour diffuser son discours. Donc pour un parti fustigé, ils sont quand même bien servis.

    Je ne suis pas sur que Lassalle, Poutou, Asselineau, Dupont Aignan, Arthaud, Cheminade aient le quart de la moitié de leurs meetings diffusés sur 6 chaines en parallèle.

    Ensuite, des médias d’opinion, ça a toujours existé. Un « média » n’a pas à être neutre. Dans les années 20, vous aviez des députés qui possédaient leurs propres feuilles de chou. L’humanité était même titrée « journal officiel du PC ». Vous aviez des journaux clairement antisémites où on ne cachait pas ses opinions, même les pires.

    C’est quand même assez récent que tout doit être présenté de manière lisse, questions connues à l’avance, aucun jugement, sans aspérité.


    • moderatus moderatus 13 mars 15:47

      ’’@Buzzcocks

      Ensuite, des médias d’opinion, ça a toujours existé. Un « média » n’a pas à être neutre.

      Bien sur, si on joue franc jeu et s’annonce comme média d’opinion. les journaux d’opinion font leur job et c’est bien , quand je lis l’humanité ou le figaro, j’accepte leurs prises de position.

      mais là,je vous parle de nos médias d’information, de’’ l’IDIOVISUEL’’

      C news, LCI, BFM, LCP qui sont là pour informer et non manipuler.

      et là la désinformation et le politiquement correct sont récurrents.

      C’est un manque de respect évident envers les téléspectateurs.


    • beo111 beo111 13 mars 15:52

      @moderatus

      « C’est un manque de respect évident envers les téléspectateurs. »

      Je suis pas sûr qu’ils en méritent.


    • moderatus moderatus 13 mars 16:20

      @beo111

      bonjour,

      Je suis pas sûr qu’ils en méritent.

      je ne sais pas les autres
      mais moi je suis très attaché à un minimum de respect, c’est pourquoi je regarde très peu ces chaines de désinformation.

      je fais ma cueillette ailleurs.

      maintenant si vous voulez dire que nous avons les dirigeants que nous méritons, c’est une évidence, pas très flatteuse.


    • Buzzcocks 13 mars 16:40

      @moderatus
      Quand personne ne parle du FN, ils vont jouer les victimes privés des médias, mais quand leur meeting est mutli diffusé et ensuite commenté par Christophe Barbant et quelques autres, ça ne va toujours pas.

      En gros, c’est simple, ça ne va jamais. Ce qui tombe bien puisque le FN adore se faire passer pour la victime. C’est son fond de commerce même.


    • Fergus Fergus 13 mars 16:55

      Bonjour, Buzzcocks

      « En gros, c’est simple, ça ne va jamais »

      Très bien observé ! Et cela se comprend : eu égard à la vacuité politique de ce parti, il ne lui reste que la victimisation dont il n’hésite pas à surjouer !


    • moderatus moderatus 13 mars 17:03

      @Buzzcocks

      Comme je l’ai dit, je n’ai la carte d’aucun parti, et je respecte les électeurs quelque soit leur choix.

      Ce qui me choque c’est que certains journalistes d’information se comportent comme des journalistes d’opinion et interrogent différemment suivant leurs propres convictions.
      ils ont un devoir d’impartialité qu’il ne respectent pas.

      Mélenchon ,Marine le Pen,ont droit à un traitement spécifique, et c’est inadmissible.

      on a vu le déroulement la dernière campagne électorale ou les médias ont favorisé et influencé en partie l’élection de Macron, c’est anormal.

      Quand à, la diffusion des congrès, ou activités ds partis politiques, le CSA heureusement exige des chaines une certaine impartialité et représentation des partis sur ’’l’idiovisuel’’.

      les journalistes ne peuvent pas faire tout ce qu’ils veulent heureusement ; surtout en période électorale.
      Ce que je défends c’est uniquement l’équité, et le respect de leur déontologie de la part des journalistes d’information ;


    • Ben Schott 13 mars 17:04

      @Fergus
       

      « eu égard à la vacuité politique de ce parti »
       
      Sur une échelle de 1 à 10, auriez-vous l’amabilité de faire un classement de la vacuité politique des partis français ?
       


    • Fergus Fergus 13 mars 17:38

      Bonjour, Ben Schott

      Sans surprise, je placerais à égalité La France Insoumise et La République en Marche au sommet, avec une note de 8 sur 10.

      Le premier nommé parce que le projet détaillé dans l’Avenir en Commun me semble être le seul véritablement structuré au service des classes populaires et moyennes. Ce parti n’est hélas pas au pouvoir !

      Le second parce que le plan de route du détricotage des acquis sociaux et l’émergence de lois antisociales figurait bel et bien dans le programme de Macron. Et par malheur pour nos compatriotes ce parti est au pouvoir et ne se prive pas de servir les intérêts conjugués des oligarques et du Medef !

      Pour ce qui est des autres partis, je donnerais 5 sur 10 aux Républicains, et 2 sur 10 au PS (qui se cherche encore des dirigeants dignes de ce nom et une ligne) et au FN (qui est dirigé par une incapable désormais notoire, et qui n’a guère que le discours anti-immigrés pour alimenter son fonds de commerce).


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 17:53

      @moderatus
      Ce qui est dommage, c’est que vous pensiez que les Partis dits « populistes » ont des électeurs qui leur ressemblent !! Des millions de mécontents en Europe le sont pour des raisons d’abord économiques. Les réformes propulsées par Bruxelles provoquent une casse sociale sans précédent. L’immigration n’est pas la raison première.


      Salaires, droits sociaux, impôts, logements, transports dans les grandes villes, et abandon des campagnes, arrivent en tête des préoccupations des Français.

      Ne pouvant compter, ni sur les syndicats financés par Bruxelles, ni sur les Partis de gouvernement, soit ils s’abstiennent, soit ils votent pour la Gauche dite radicale, ou pour les Partis populistes, que les médias présentent comme des Partis « d’opposition ».

      L’ennui, c’est qu’ils ne sont aucunement « d’opposition » !! Ils sont une impasse. La FI et le FN ont la même démarche, arrivés au pouvoir ils promettent d’obtenir : « une Autre Europe », une arnaque qui dure depuis bientôt 40 ans ...

      Ils sont comme tous les autres Partis, opposés au Frexit.


    • moderatus moderatus 13 mars 19:12

      @Fifi Brind_acier

      Ce qui est dommage, c’est que vous pensiez que les Partis dits « populistes » ont des électeurs qui leur ressemblent !! Des millions de mécontents en Europe le sont pour des raisons d’abord économiques.

      les problèmes économiques et sociaux ont une grande importance, mais, l’expansion des partis de droite et populistes se fait sur le thème de l’identité et l’immigration, en priorité.

      J’ai fait l’étude sur tous les pays Européens et je peux vous assurer que c’est le cas.

      Si ces partis prospèrent c’est que les électeurs suivent. leur progression est fonction des votes.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 19:16

      @moderatus
      Pas du tout, ils votent pour eux car ils n’ont rien d’autre pour exprimer leur mécontentement. Ils seront déçus, comme les Grecs avec Syriza.
      Sans sortie de l’ UE, pas la peine de parler de souveraineté.


    • moderatus moderatus 13 mars 20:27

      @Fifi Brind_acier

      je vous envoie un lien sur les votes populistes en Europe, vous y verrez les motivations.

      http://grand-angle.lefigaro.fr/extreme-droite-europe-enquete-vote-populisme



    • Garibaldi2 14 mars 02:22

      @Buzzcocks

      Petite correction ... dans sa première page, à partir de 1920, sous son titre, L’Humanité se présentait , en toutes lettres comme : ’’Organe central du parti communiste français’’.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 07:00

      @moderatus
      Si vous comptez sur le Figaro pour vous donner des explications sur l’ extrême-droite, vous allez être déçu !


      Lisez plutôt les analyses de l’ UPR : « UPR- Le FN, épouvantail médiatique au service du pouvoir »
      "Le FN a été promu médiatiquement depuis 1983 pour servir des intérêts et une stratégie que l’écrasante majorité des Français ne comprennent pas. Le Front National n’est pas un parti antisystème bien au contraire, il est le sparring-partner consentant du système hier pour casser la droite, aujourd’hui pour gangrener toutes critiques sérieuses sur la sortie de l’Union européenne.« 

      Les dirigeants européens n’ont pas peur des Partis qui prônent »une Autre Europe", ils savent que tout est verrouillé de ce côté là.
      Ce qui leur fait peur c’est que tous les mécontents se rassemblent pour le Frexit. Pour éviter qu’ils ne se rassemblent, et ne s’intéressent au Frexit, le mieux est de médiatiser des Partis qui divisent les mécontents et qui salissent la souveraineté.

    • moderatus moderatus 14 mars 08:14

      @Fifi Brind_acier

      Bonjour

      « Le FN a été promu médiatiquement depuis 1983

      C’est une évidence, depuis même avant,,Mitterrand s’en est servi, il l’a fait monter pour pouvoir s »en servir après d’épouvantail.
      les autre partis ont agi de même par la suite.


    • moderatus moderatus 14 mars 08:30

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      Si les médias avaient accusé Macron d’avoir emprunté ’’En marche’’

      au slogan pétainiste , ’’La France En Marche’’


      La France en marche, slogan pétainiste.

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=40&v=O1F79LqHzF0


      je pense que vous vous seriez élevé à juste raison contre de tels procédés .

      Ce sont les procédés employés contre le Rassemblement national.

      je crois que là nous pouvons nous rejoindre sur la condamnation de telles pratiques.






    • Fergus Fergus 14 mars 09:03

      Bonjour, moderatus

      Je n’ai rien écrit sur le nouveau nom du parti. Sur ce sujet, les polémiques me semblent en effet vaines.

      Je dis simplement qu’il ne change rien à ce qu’est le FN, tout particulièrement avec une MLP qui reste à la tête du parti et qui est désormais complètement décrédibilisée.


    • François Vesin François Vesin 14 mars 12:09

      @moderatus
      «  l’expansion des partis de droite et populistes se fait sur 

      le thème de l’identité et l’immigration, en priorité. »
      ...qui découlent de la situation économique !

      1) Si nos concitoyens avaient du travail et qu’un grand nombre
      d’entre eux ne sentaient pas menacés par la précarité, 
      ils s’accommoderaient parfaitement de « ces immigrés »
      qui ne viendraient plus « voler le pain des français » mais
      participer à sa fabrication !

      2) Les partis « populistes » français sont, qui les héritiers,
      qui les créatures d’un certain Mitterrand ... dans les deux cas,
      ils sont furieusement contre le Frexit ! FN / FI même combat !



    • moderatus moderatus 14 mars 13:38

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      Vous n’avez pas répondu à ma question.*les médias auraient employé envers EN MARCHE ,les mêmes procédés que ceux employés à l’endroit du FN

      faisant une corrélation avec une collaboration avec les Nazis.

      Interprétant une phrase de BANON on a osé demander à Alliot

       « Alors vous êtes fier d’être Raciste et Xénophobe »

      c’est Honteux.

      quelle aurait été votre réaction , personnellement j’aurais écrit le même article pour défendre Macron.

      ma question était :

      Si les médias avaient accusé Macron d’avoir emprunté ’’En marche’’

      au slogan pétainiste , ’’La France En Marche’’


      La France en marche, slogan pétainiste.

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=40&v=O1F79LqHzF0


      je pense que vous vous seriez élevé à juste raison contre de tels procédés .

      Ce sont les procédés employés contre le Rassemblement national.

      je crois,qu’on ne peut tout accepter de certains journalistes, et qu’il faut s’elever contre de tels procédés quelque soit la personne visée.

      On ne peut avoir une réprobation à géométrie variable, et je ne crois pas que ce soit votre cas.


    • Fanny 14 mars 13:45

      @Fergus

      Pas d’erreur dans votre diagnostic : Macron-Merluchon (amical), c’est la même boutique. Les deux meilleurs.

      Sous Hollande, on était riche au dessus de 4000 €, sous Macron-Merluchon, c’est 1200 €.

      Leur programme : écraser les « riches », soit la classe moyenne au dessus de 1200 €. Forcer sur le sociétal pour faire passer la pilule de l’appauvrissement. Le sociétal, c’est leur fonds de commerce pour faire croire qu’on « progresse ».

      En restant dans l’euro, l’OTAN, et sous la botte (financière) des US.

      Procès d’intention concernant Merluchon ? S’il reste sur ses positions sur l’immigration, l’Europe etc., il ne pourra pas faire autrement que Macron. Très peu probable qu’il sorte de l’OTAN (le retour économique en boomerang serait trop cher). Tout au plus pourrait-il rétablir l’ISF, et encore.


    • moderatus moderatus 14 mars 13:52

      @François Vesin

      1) Si nos concitoyens avaient du travail et qu’un grand nombre
      d’entre eux ne sentaient pas menacés par la précarité, 
      ils s’accommoderaient parfaitement de « ces immigrés »
      qui ne viendraient plus « voler le pain des français » mais
      participer à sa fabrication !

      Je crois que vous êtes dans l’erreur,

      premièrement , des pays ayant le plein emploi ont les m^mes soubresauts et les m^mes problèmes que les nôtres

      Si vous étudiez’ l’hitoire des immigrations , vous aboutiriez une règle simple et incontournable

      On ne peut ni ne doit accueillir plus d’immigrés qu’on ne peut intégrer

      sinon c’est une catastrophe pour ceux que vous accueillez et pour ceux qui reçoivent.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 19:18

      @moderatus
      Quels sont les pays européens qui ont le plein emploi ?
      Les pays qui ne sont ni dans l’UE , ni dans l’ euro !
      L’Islande, la Norvège, la Suisse et déjà la Grande Bretagne où jamais le chômage n’a été aussi bas depuis les années 70.


      L’Allemagne a un faible taux de chômage (autour de 4%), mais le nombre de travailleurs pauvres et de retraités pauvres explose.

      Personne ne dit que l’immigration en période de fort chômage et d’austérité salariale ne pose pas de problème, mais pour régler cette question, il faut sortir de l’ UE. Il faut sortir des Traités qui gèrent l’immigration et retrouver les frontières. Faire des discours xénophobes ne sert qu’à diviser les Français.

      Le principe de base des pays de l’ UE est la libre circulation des personnes à l’intérieur de l’ UE. La Hongrie et la Slovaquie ont été déboutées par la Justice européenne.


    • moderatus moderatus 14 mars 20:02

      @Fifi Brind_acier

      Personne ne dit que l’immigration en période de fort chômage et d’austérité salariale ne pose pas de problème,
      Je répondais justement à quelqu’un qui disait cela

      la baisse du chômage ne règle pas le problèmes de sécurité , de violence de vivre ensemble .
      Quand à la sortie de l’U.E je suis pour , vous le savez, mais il faudrait que la majorité des français soit pour pour que cela se fasse, et vous avez vu le résultat.
      on a élu celui qui veut le plus d’Europe possible. Alors ?


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 15:52

    Mais en fait vous souhaitez que les médias servent la soupe à marine Le Pen et à Mélenchon ? J’arrive pas très bien à voir

    Ou sera la posture « d’insoumission » et « d’anti système », dans ce cas ?

    Et puis, si ça peut vous rassurer, Chirac a réussi à être élu contre l’avis des médias 2 fois. Donc il n’y a pas que ça qui compte.


    • moderatus moderatus 13 mars 16:09

      @Olivier Perriet

      Bonjour Olivier,

      Mais en fait vous souhaitez que les médias servent la soupe à marine Le Pen et à Mélenchon ? J’arrive pas très bien à voir

      les médias n’ont pas à servir la soupe à qui que ce soit bien sur, mais on voit le traitement différent que certains journalistes font subir à ceux qu’ils reçoivent, et qui laissent transparaitre leur préférence politique.ce sont des journalistes information, et leur carte de parti ne doit pas remplacer leur carte de journaliste.

      On voit très bien le traitement qui est infligé à MLP et JLM, et le mépris avec leque ils ont traité des politiques intéressants comme Asselineau , et d’autres.

      je crois que le fait que tous les médias soient la propriété de l’oligarchie financière, influe sur l’impartialité, de ceux qui travaillent pour eux.

      bien sur qu’on peut être élu contre les médias, TRUMP en est l’exemple, mais ce n’est pas évident.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 18:13

      @moderatus
      La 1ere chose qu’a fait l’extrême-droite en Autriche, en arrivant au Gouvernement, c’est de renoncer au referendum sur la sortie de l’ UE.
      Les syrisés, levez le doigt !

      Le FN et la FI sont désignés comme « les Partis d’opposition ». Il faut à la fois les médiatiser et les diaboliser pour que les électeurs croient à la fable de l’opposition. Comment peuvent-ils être l’ opposition, ils sont encore plus européistes que les Partis de gouvernement ?!


      Mais ça, les médias se gardent bien de le dire... Ils ne disent pas non plus que ni la Gauche radicale, ni les Partis populistes n’auront jamais l’unanimité des 26 pays pour changer l’ Europe et les Traités...

      Quand le mécontentement monte et que les Partis traditionnels ne peuvent plus jouer la carte de l’alternance, ils préfèrent encore que les électeurs s’engouffrent dans des impasses et des Partis leurres, plutôt que de voir les 55% du non de 2005 se rassembler pour sortir de l’ UE....

    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 19:33

      @Olivier Perriet. Il avait les Guignols de l’info pour lui.


  • foufouille foufouille 13 mars 16:02

    le média est insoumis mais pas au caviar vu que Miller aime le cinq étoiles à 645€ la journée.


  • cettegrenouilleci 13 mars 16:50

    Bonjour Moderatus

    Bel article .

    La fessée administrée aux journaleux aux ordres du pouvoir est amplement méritée. Un petit bémol toutefois :

    JLM et la FI comme MLP et son nouveau Rassemblement National sont effectivement jetés en pâture, à intervalles réguliers, à la vindicte populaire sous les prétextes les plus divers.

    Mais ne s’agit-il pas, pour l’essentiel, d’un théâtre organisé installant en vedettes de premier plan des contestataires du pouvoir actuel qui ont le verbe haut et affichent une posture de radicalité.
    Ils sont dénigrés mais promus au rang de vedettes de l’opposition parce que leur opposition est FACTICE.

    Pourquoi les médias et la classe politique pourrie qu’ils protègent ne s’acharnent-ils pas de la même façon sur François Asselineau et l’UPR, sur le Comité Valmy, sur la parole remarquable de personnes comme Bruno Guigue, sur le PRCF et sur toutes les voix qui dénoncent le caractère hideux et destructeur du système politique en place qui asservit la société tout entière à l’enrichissement des plus riches au prix de l’appauvrissement des plus pauvres, à l’engraissement de l’oligarchie euro-atlantique au prix de la destruction des nations , du saccage de l’économie, de l’explosion de la misère et de guerres criminelles pourvoyeuses de profits toujours plus juteux ?

    Il est impératif pour les maîtres du pouvoir en place de détourner à tout prix du regard, de la curiosité, du questionnement des masses populaires les forces qui contestent réellement sa domination, dénoncent ses stratagèmes, organisent la résistance, forgent les outils et les cadres qui libèreront demain la nation de leur emprise mortifère et de leur politique criminelle.

    JLM et MLP ne sont que des leurres qui ne dérangent guère le système en place et la classe politique qui le sert.

    C’est seulement parce qu’ils ne remettent pas réellement en cause les dispositifs sournois conçus pour maintenir la domination des intérêts de l’oligarchie, tels l’Union Européenne et l’euro, qu’ils bénéficient, comme d’autres qui leur ressemblent, d’une très large couverture médiatique modulée au gré et au diapason des besoins, des craintes, des arnaques et des stratagèmes des maîtres qui nous gouvernent.

    Ces mêmes médias oublient dans le même temps, avec beaucoup de constance et d’application, les véritables opposants, ceux qui ont l’audace de réclamer le rétablissement de l’indépendance nationale, ceux qui n’entendent pas jouer la partition de l’oligarchie en faisant juste semblant de prêter l’oreille aux besoins des petites gens et de l’immense majorité de la population, ceux qui veulent sortir la France de l’Union Européenne , de l’euro et de l’Otan , ceux qui veulent rétablir l’ordre et les valeurs de la République Française, à l’instar de François Asselineau et de l’UPR.


    • foufouille foufouille 13 mars 17:16

      @cettegrenouilleci
      "Pourquoi les médias et la classe politique pourrie qu’ils protègent ne s’acharnent-ils pas de la même façon sur François Asselineau et l’UPR"
      car il ne risque pas de gagner les élections et pourrait se faire virer de son emploi fictif.


    • moderatus moderatus 13 mars 17:16

      @cettegrenouilleci

      Ces mêmes médias oublient dans le même temps, avec beaucoup de constance et d’application, les véritables opposants, ceux qui ont l’audace de réclamer le rétablissement de l’indépendance nationale, ceux qui n’entendent pas jouer la partition de l’oligarchie en faisant juste semblant de prêter l’oreille aux besoins des petites gens et de l’immense majorité de la population, ceux qui veulent sortir la France de l’Union Européenne , de l’euro et de l’Otan , ceux qui veulent rétablir l’ordre et les valeurs de la République Française, à l’instar de François Asselineau et de l’UPR.

      En ce qui concerne Asselineau j’avais écrit pendant les présidentielles un article dans lequel je dénonçais le mépris avec lequel les médias traitaient cette homme, et sa démarche intéressante.

      mais qui aujourd’hui a une visibilité assez forte pour défendre cescauses que sont le nation et donc la souverainisme, ?

      Donnez moi des noms, je n’en ai pas en dehors de MLP et de Dupont Aignan je ne vois personne qui soit sur cette voie et représentatif.

      Asselineau est malheureusement invisible.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 18:26

      @moderatus
      pour défendre cescauses que sont le nation et donc la souverainisme,

      Ni la FI, ni le FN ne veulent sortir de quoi que ce soit ! Vous ne pouvez pas défendre la nation, ni la souveraineté en restant dans l’ UE.


      Vous vous faites avoir, parce que dans leurs discours, Mélenchon et Marine le Pen casent constamment le mot de « souveraineté », mais c’est du pipeau pour attirer les mougeons dans une impasse, celle d’une Autre Europe...

      L’Europe n’est pas réformable, elle a été construite pour être un système supranational, verrouillé par l’article 48 qui impose l’unanimité, elle est dirigée sans démocratie, sans Etats et sans les peuples.

    • cettegrenouilleci 13 mars 19:14

      @moderatus

      « Asselineau est malheureusement invisible »

      Je pense qu’il ne le restera pas très longtemps. L’UPR continue de se développer et sa croissance va s’accélérer.

      Objectivement, les analyses et les propositions mises en avant par François Asselineau et par l’UPR sont le sésame qui ouvrira le chemin de la libération de la nation du carcan de l’UE, celui du rétablissement du droit du peuple français à décider de son destin, celui de l’arrêt du saccage du pays, du redressement de notre économie, du rétablissement de nos libertés.

       Il est certain que peu de nos concitoyens sont aujourd’hui en capacité de s’abreuver aux fontaines d’information de l’UPR, et d’autres forces politiques, comme celle des communistes restés fidèles à leur engagement révolutionnaire, réellement décidées à rétablir notre indépendance nationale et le pouvoir de décision du peuple souverain.

      Quand la maison brûle, toutes les énergies se tendent pour organiser la collecte et l’utilisation appropriée de l’eau salvatrice.

      Quand le champ de bataille est miné, l’expérience, la sagesse et la maitrise des démineurs sont des atouts décisifs pour l’organisation de la contre-offensive.

      La campagne de déminage a été largement engagée et développée par François Asselineau et par l’UPR à l’occasion de l’élection présidentielle de 2017. Ce travail se poursuit aujourd’hui et gagne chaque jour davantage en efficacité malgré l’omerta des médias que vous avez vous-même éprouvé le besoin de dénoncer.

      Si les mâchoires de l’étau de la désinformation et de l’Omerta sur l’UPR et François Asselineau se sont un instant desserrées pendant la campagne électorale officielle, elles se sont refermées sitôt dépouillé le dernier bulletin du scrutin de l’élection présidentielle. Mieux vaut pour les puissants ne pas laisser nos concitoyens jouer avec ces choses-là !

      Mais l’UPR , ses cadres et ses militants poursuivent assidûment le travail engagé. D’autres rejoignent ce combat nécessaire . Le rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour rétablir réellement la souveraineté de la France et donc sortir de l’UE , de l’euro et de l’Otan, donnant ainsi à la nation les moyens de conduire la politique de redressement économique et sociale indispensable, va se faire. Il est en marche, pour de bon, et dans le bon sens.

      Ce rassemblement populaire majoritaire ne sera conduit par les « young leaders » formés et formatés par l’oncle Sam pour défendre les intérêts de l’empire, de l’oligarchie tout en faisant croire au peuple qu’ils défendent les intérêts de la population et des travailleurs.

       Nicolas Dupont-Aignan a fait la démonstration qu’il ne répondait pas au cahier des charges et aux ambitions de ce grand rassemblement populaire majoritaire.

      Marine Le Pen, pareillement, n’a jamais envisagé sérieusement de sortir la France de l’UE, de l’euro et de l’Otan. Elle passe son temps à dresser les travailleurs contre leurs semblables, une partie de la population contre l’autre, à proposer des exutoires malsains à la colère du peuple sans jamais s’attaquer aux vrais responsables des malheurs du pays. Elle non plus n’a pas sa place dans ce grand rassemblement populaire majoritaire car elle n’a rien d’intéressant à y apporter.

      Ce n’est pas dans le marigot de Marine le Pen que les Français trouveront les clés de la libération et du redressement de la nation.

      L’eau qui jaillit à la source effectue un périple laborieux avant d’éclater en pleine lumière et de permettre à chacun de s’y abreuver. C’est ce périple laborieux qui lui confère ses vertus et lui permet de participer au miracle de la vie sans empoisonner personne.

      Le combat politique de l’UPR finira lui aussi par révéler ses vertus aux yeux du plus grand nombre en étant l’un des acteurs les plus ardents, les plus compétents, les plus déterminés, les plus tenaces du Grand Rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour rétablir l’indépendance nationale, l’ordre républicain et la justice sociale.

      Même si cela n’éclate pas aux yeux de chacun, François Asselineau et l’UPR sont désormais au centre du paysage politique français en cours de recomposition. Ils sont d’ores et déjà des atouts majeurs du grand rassemblement populaire majoritaire qui réouvrira pour la France et les Français « le chemin des jours heureux ».


    • moderatus moderatus 13 mars 19:27

      @Fifi Brind_acier

      les élections qui se succèdent voient le succès des extrêmes et ces résultats vont ébranler automatiquement l’Europe actuelle.

      des pays contestent déjà les règles et les dictats de l’U.E , cet contestation va monter en puissance., et l’U.E verra grandir les oppositions et sera obligé d’accepter un certain souverainisme dans certains domaines, sinon elle implosera.


    • moderatus moderatus 13 mars 20:08

      @cettegrenouilleci

      « Asselineau est malheureusement invisible »

      Je pense qu’il ne le restera pas très longtemps. L’UPR continue de se développer et sa croissance va s’accélérer.

      je regrette comme vous qu’ Asselineau ne soit pas présent dans les médias encore un reproche justifié à leur faire ;

      J’ai été un des premiers à écrire un article sur lui avant les élections,présidentielles, , mais je ne m’explique pas pourquoi cet homme qui a du tlent et des idées n’arrive pas à percer.

      Il ;y a les médias qui le boudent, mais ce n’est pas la seule raisons.

      Si vous avez des explications je suis preneur.


    • cettegrenouilleci 13 mars 21:37

      @moderatus.

      François Asselineau n’est pas parfait, l’Union Populaire Républicaine non plus.

      Un bon concept, un bon moteur, ça se rode, ça se travaille, ça s’améliore à chaque sortie sur le terrain.

      Le pilote contribue lui aussi, à l’occasion de chacun de ses tours de piste aux commandes, à l’amélioration du fonctionnement et de la conception du moteur. Il dialogue et coopère avec les techniciens, les ingénieurs, les équipes de maintenance, les co-pilotes. C’est cette synergie-là qui prépare les victoires espérées le moment venu. Tout le monde grandit en même temps au service du projet commun.

      Cette synergie là existe déjà à l’UPR ; Je suis persuadé qu’elle va continuer de grandir parce qu’elle est au service d’un grand projet et que ce projet capable de fédérer toutes les énergies, c’est la survie même de la nation, sa libération des griffes d’un adversaire formidable .

      Les grands défis amènent les hommes petits et grands à se transcender, et à accomplir des prodiges dont ils ne se seraient jamais cru capables.

      Je suis persuadé que François Asselineau n’a pas fini de surprendre.

      Je ne botte pas en touche. J’essaierai prochainement de proposer à la modération un article évoquant un certain nombre de choses qu’il conviendrait peut-être d’améliorer. J’avais eu l’idée de proposer un tel article présentant quelques modestes réflexions allant dans ce sens après les résultats décevants de l’élection présidentielle.

      Améliorer ce qui ne va pas aussi bien que ça devrait, ou qu’il le faudrait, c’est essentiellement, d’abord, l’affaire de l’UPR et pas seulement l’affaire de de François Asselineau. Je suis persuadé que cette question que vous soulevez fait déjà l’objet de l’attention l’UPR , de ses cadres comme de ses militants. Il est certes possible de faire mieux.

      La difficulté à percer tient beaucoup plus, selon moi,à la difficulté du combat politique à mener et au caractère extraordinaire , gigantesque de la tâche à accomplir qu’aux imperfections des artisans de cette fantastique épopée de notre temps.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 07:03

      @foufouille
      La diffamation ne vous fait pas peur, Asselineau est en congé sans solde depuis des années.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 07:08

      @moderatus
      L’Europe a déjà commencé d’exploser avec le Brexit.

      Le moyen de la faire survivre, c’est de laisser les électeurs voter pour des Partis leurres, dont les discours sont largement médiatisés, mais qui ne proposent pas la sortie de l’ UE par l’article 50 !


      L’UPR avec 30 000 adhérents est le 4e ou 5e Parti de France, vous avez déjà vu un meeting d’Asselineau passer sur 5 ou 6 chaînes télé séparément ou en même temps ? Jamais.

    • moderatus moderatus 14 mars 07:54

      @cettegrenouilleci

      François Asselineau n’est pas parfait, l’Union Populaire Républicaine non plus.

      Un bon concept, un bon moteur, ça se rode, ça se travaille, ça s’améliore à chaque sortie sur le terrain.

      Le pilote contribue lui aussi, à l’occasion de chacun de ses tours de piste aux commandes, à l’amélioration du fonctionnement et de la conception du moteur. Il dialogue et coopère avec les techniciens, les ingénieurs, les équipes de maintenance, les co-pilotes. C’est cette synergie-là qui prépare les victoires espérées le moment venu. Tout le monde grandit en même temps au service du projet commun.

      Cette synergie là existe déjà à l’UPR ; Je suis persuadé qu’elle va continuer de grandir parce qu’elle est au service d’un grand projet et que ce projet capable de fédérer toutes les énergies, c’est la survie même de la nation, sa libération des griffes d’un adversaire formidable .

      je suis surpris agréablement par vos explications concernant l’UPR ,ses motivations et son processus de développement, vous répondez à certaines de mes interrogations, mais j’ajouterai un paramètre aux votres ,Le Savoir c’est bien, et Asselineau le possède

      mais le faire savoir

      c’est essentiel, et je crains le barrage des médias qui passe par le mépris en ne faisant pas résonance à ces projets.

      Je ne botte pas en touche. J’essaierai prochainement de proposer à la modération un article évoquant un certain nombre de choses qu’il conviendrait peut-être d’améliorer

      A vous lire , je suis certain que vous ne botter pas en touche, et j’attends la parution de votre article.

      Je vous appuierai du mieux possible car je pense qu’Asselineau est indispensable dans ce grand débat sur l’Europe et la nation.

      il faut veiller à ce que les médias ne fassent pas barrage, et si c’est le cas le dénoncer sur les réseaux sociaux.


    • François Vesin François Vesin 14 mars 12:30

      @moderatus
      « l’U.E verra grandir les oppositions et sera obligée d’accepter 

      un certain souverainisme dans certains domaines »

      1) l’ U.E. est contre tout souverainisme,
      elle n’a été créée que pour en annihiler jusqu’à l’idée même.

      2) le souverainisme n’est pas concevable à mi-temps
      et à fortiori moins encore divisible en « domaines » !

      3) c’est quand le peuple de France paraît KO debout
      qu’émergent de toute part les acteurs de son destin ; aujourd’hui,
      les collaborateurs ont pignon sur rue et ils se pavanent,
      demain les résistants inévitablement les chasseront...patience ! 

    • moderatus moderatus 14 mars 15:00

      @François Vesin

      3) c’est quand le peuple de France paraît KO debout
      qu’émergent de toute part les acteurs de son destin ; aujourd’hui,
      les collaborateurs ont pignon sur rue et ils se pavanent,
      demain les résistants inévitablement les chasseront...patience !

      Si l’U.E ne se réforme pas, si elle n’arrête pas ses dictats insupportables,
       elle implosera.
      demain comme vous dites , les résistants les feront plier ou les chasseront.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 19:31

      @moderatus
      Les analyses de l’ UPR progressent, les journalistes viennent de plus en souvent sur le site de l’ UPR, y compris ceux de journaux comme le Monde... Vous devriez écouter plus souvent les médias presstitués, ce week-end j’ai entendu pour la 1ere fois 2 journalistes, sur 2 chaînes différentes, expliquer que changer les Traités nécessitait l’unanimité des 27 pays !

      Personne d’autre que l’ UPR ne l’explique depuis 11 ans.


      Les médias ne cachent plus l’origine des réformes de Macron, et disent de plus en plus souvent que ce sont des demandes européennes. L’audience de l’ UPR sur Internet est telle qu’ils ne peuvent plus le cacher... (Chaîne Youtube UPR = 16 000 abonnés et 16 millions de vues pour les conférences)

    • moderatus moderatus 14 mars 21:39

      @Fifi Brind_acier

      Vous savez que j’ai défendu autant que faire se peur Asselineau, mais il faut être réaliste, il est totalement absent des médias,.
      dans ce contexte ,ses idées ne peuvent pas progresser ;

      Que faire pour corriger ce problème , je n’ai pas la réponse


  • Fergus Fergus 13 mars 16:52

    Bonjour, Moderatus

    Je n’ai personnellement pas entendu beaucoup d’attaques contre le FN sur les ondes depuis dimanche mais essentiellement le constat - ô combien vrai ! - que rien ne change dans ce parti : Marine Le Pen tient toujours le même discours alors qu’un changement de nom qui ne s’accompagne pas d’un changement significatif de la ligne politique n’a aucun sens ! C’est cela qui a été dit sur les ondes, et une fois n’est pas coutume je donne raison aux éditorialistes !


    • beo111 beo111 13 mars 17:02

      @Fergus

      Donc, vous donnez tous raison à MLP, le parti reste très stable.


    • Fergus Fergus 13 mars 17:40

      Bonjour, beo111

      En effet, « stable » dans sa vacuité programmatique et l’insigne médiocrité de sa dirigeante !


    • Jelena Jelena 13 mars 17:53

      @Fergus >> alors qu’un changement de nom qui ne s’accompagne pas d’un changement significatif (...)
       

      Hmmmm... Elle est ou la différence entre UMP et LR ? smiley


    • moderatus moderatus 13 mars 18:11

      @Fergus

      Bonjour à vous Fergus.

      Vous savez nous en avons parlé que je n’ai la carte d’aucun parti, ni aucun gourou.
      Mon souci est que des journalistes d’information , brandissent leur carte de parti au lieu de leur carte de journalistes.

      il est facile de constater que les opposants au régime actuels que sont Mélenchon et MLP bénéficient de la part de nombreux journalistes d’un traitement spécial.

      quelque soit l’homme politique qui reçoive ce traitement je prendrai sa défense. Je n’ai pas voté Macron vous le savez , mais d il m’arrive d’approuver certaines de ses mesures, comme celle de Banquer sur l’école, et j’ai écrit un article pour défendre certaines de ses réformes.

      Marine Le Pen tient toujours le même discours alors qu’un changement de nom qui ne s’accompagne pas d’un changement significatif de la ligne politique n’a aucun sens !

      Ce n’est pas mon avis Fergus, que son discours général soit identique on ne peut lui reprocher , même si ce n’est pas tout à fait exact sa position sur l’Euro et l’union Européenne a évolué. le changement de nom est plutôt pour accentuer la coupure avec le père .

      Une chose certaine, c’est que pour 2022 , elle ne se présentera pas, car elle n’aurait aucne chance, elle passera le relaois je pense Marion Maréchal.

      Quand à ce qui a été dit sur les ondes , lisez ce que j’ai écrit sur Louis Alliot dans les G.G.
      Marshall a été au dessous de tout, mais comme je l’ai écrit c’est un récidiviste de la désinformation.


    • McGurk McGurk 13 mars 18:15

      @moderatus

      Bienvenue dans l’EU...RSS.

      Plus de partis (tous en ruine ou trop faibles), un seul où tout le monde a embarqué. Et dire qu’on critiquait les soviétiques...nous sommes tombés bien bas n’empêche.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 18:40

      @Jelena
      Il n’y a qu’une différence de discours entre tous les Partis de la classe politique.
      Leur point commun, c’est de vouloir « une Autre Europe », et de refuser d’en sortir.


      Si le FN et l’ UMP s’associaient, ils feraient comme tous les gouvernements de coalition en Europe, ils appliqueraient les Traités. C’est une impasse qui remplace l’alternance Gauche/ Droite, grillées par 40 ans de soumission à l’ UE & à l’ OTAN.

      Ce pauvre Banon, venu vanter le protectionnisme, a dû oublier que les pays européens sont une colonie de l’ Empire américain, et pas souverains du tout !!

      C’est la Commission européenne qui gère les questions commerciales et douanières :
      "Les 28 États membres de l’UE sont Membres de l’OMC à part entière. L’UE est une union douanière dotée d’une politique de commerce extérieur et d’un tarif douanier communs à tous ses membres. La Commission européenne s’exprime au nom de tous les États membres de l’UE à presque toutes les réunions de l’OMC."

      Sans Frexit et sans souveraineté : nada, wallou, rien du tout !

    • Fergus Fergus 13 mars 18:49

      Bonjour, Jelena

      Effectivement, aucune différence entre UMP et LR, et le moins que l’on puisse dire est que ce changement ne leur a pas porté chance.

      N’oublions pas cependant qu’il n’a pas été destiné à servir de support à un changement de ligne politique, mais pour tenter de masquer la parenté des dirigeants entre le parti et la scandaleuse affaire Bygmalion.


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 19:12

      @Fifi Brind_acier
      J’ai retrouvé le programme du prof à Harvard de la Young Leader progressiste Rockaya Diallo :

      – « Le Blanc est un oppresseur raciste, sexiste et homophobe ».
      – « Il faut abolir la race blanche ».
      – « Pour ce faire, les abolitionnistes (de la race blanche) ne doivent rejeter aucun moyen d’action. »
      – « Le but d’abolir la race blanche est si désirable que certains pourraient trouver très dur à croire qu’il y ait une opposition. Si des gens s’y opposent, alors ce sont des suprémacistes blancs. »
      – « La clé pour résoudre les problèmes sociaux de notre temps est l’abolition de la race blanche ».
      – « Ne vous trompez pas. Notre intention est de continuer à frapper sur les mâles blancs, morts ou vifs, et les femmes blanches aussi, jusqu’à ce que la construction sociale connue sous le nom de « race blanche » soit détruite : pas simplement « déconstruite » : détruite. »

      Noel Ignatiev

      https://en.wikipedia.org/wiki/Noel_Ignatiev

      Les femmes blanches, et peut-être même les rouquines, fais gaffe Fifi...


    • moderatus moderatus 13 mars 19:20

      @McGurk

      Plus de partis (tous en ruine ou trop faibles), un seul où tout le monde a embarqué. Et dire qu’on critiquait les soviétiques...nous sommes tombés bien bas n’empêche.

      les Français ont voté, ils ont décidé ainsi, les peuples ont les gouvernants qu’ils choisissent donc qu’il méritent.

      mais demain c’est à dire en 2022, il devront voter à nouveau. Quel sera le choix ?
      Macron contre qui ?


    • moderatus moderatus 13 mars 19:58

      @Jelena

      Bonsoir,

      je vous envoie un lien ou vous pourrez voir sur une carte active l’évolution des droites en Europe de 2001 à 2018 ;

      http://grand-angle.lefigaro.fr/extreme-droite-europe-enquete-vote-populisme


    • Cadoudal Cadoudal 13 mars 21:05

      @Fifi Brind_acier
      Merci Fifi, il la prend plutôt bien sa « mutation », « disparition »...

      Un débat de 2013, « addition », « esclavage », « colonisation », « mutation », « disparition »,etc, etc...

      « Les racistes anti-Blancs justifient le génocide en Europe »
      https://www.youtube.com/watch?v=FnrE05kmNnI

      Ils étaient encore majoritaires les génocidaires et leurs complices bisounours, aujourd’hui ils auraient plus de mal a faire avaler leur pilule...


    • McGurk McGurk 13 mars 21:50

      @moderatus

      C’est pour ça que l’exemple de l’URSS est aussi flagrant.


    • moderatus moderatus 14 mars 07:56

      @McGurk

      C’est pour ça que l’exemple de l’URSS est aussi flagrant.

      Bonjour,
      je ne comprends pas votre rapprochement , si vous voulez développée un peu, merci


    • McGurk McGurk 14 mars 12:25

      @moderatus

      Tout simplement le principe du parti unique.

      Les autres sont trop faibles pour être crédibles et prendre la relève, incarner une véritable opposition. Tout le monde a été quasiment rassemblé au sein d’un seul et même parti

      Ca ne vous fait pas penser à un pays en particulier ?


    • François Vesin François Vesin 14 mars 14:10

      @Cadoudal
      « ../.. prof à Harvard de la Young Leader ../.. »


      Il s’agit là des American Young Leaders où sont allé
      faire leurs classes « nos vaillants patriotes français »
      Juppé / Pécresse / Wauquiez et compagnie !

      Question : qui a été chargé de développer ce concept
      à la sauce européenne pour mieux encore servir ses maître ?


    • moderatus moderatus 14 mars 14:56

      @McGurk

      Tout simplement le principe du parti unique.

      Votre analyse pour l’immédiat est exacte, seulement je pense qu’il faut laisser le temps aux partis qui ont implosé de se reconstruire.


    • McGurk McGurk 14 mars 17:21

      @moderatus

      Oui soit plusieurs mandats...de En marche, avec toutes les conséquences désastreuses qui vont avec et endommageront irrémédiablement la société. Le dernier exemple c’est quoi déjà ? Ah oui, « les retraites c’est trop has been, les retraités ne sont que des glandeurs qui ne travaillent pas jusqu’à ce que mort s’en suive ».

      Honnêtement, je considère que depuis l’Etat d’urgence et encore plus depuis qu’il est permanent, il n’y a plus de démocratie. Avec la mort du système politique et le parti unique, on est clairement en Union soviétique.


    • moderatus moderatus 14 mars 17:46

      @McGurk

      Ah oui, « les retraites c’est trop has been, les retraités ne sont que des glandeurs qui ne travaillent pas jusqu’à ce que mort s’en suive ».

      Le pouvoir d’achat des retraités s’effondre le mien bien sur aussi.

      pars d’augmentation des retraites depuis plusieurs années , et maintenant augmentation des prélèvements.

      va-t-on continuer longtemps à se laisser plumer sans réagir ?


    • McGurk McGurk 14 mars 18:17

      @moderatus

      Visiblement oui, on a voté pour un libéral décomplexé « sauveur de la nation » avec en fond le roulement de tambour des médias.

      On voit tout au travers de la rentabilité pour évaluer les situations et les gens. Normal qu’on voit tout foutre le camp.

      Parce qu’ensuite ça sera l’Assurance maladie, le service public dans son ensemble e tles organismes pour l’emploi qui en prendront plein la gueule. J’avoue que les structures du tpye APEC/Pôle emploi sont nulles et totalement (volontairement) inefficaces, mais sans ces lien minimaux entre les citoyens et l’Etat il n’y a tout simplement plus de société.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 19:47

      @moderatus
      va-t-on continuer longtemps à se laisser plumer sans réagir ?

      Et ce n’est que le début, les retraités Grecs ont vu leur pension baisser 12 fois ...


    • moderatus moderatus 14 mars 19:56

      @McGurk

      On voit tout au travers de la rentabilité pour évaluer les situations et les gens. Normal qu’on voit tout foutre le camp.

      rentabilité pour qui ?

      On a voté pour un mondialiste, qui a des priorités qui ne sont pas celles de la nation. Il avait annoncé son programme, ses ambitions et son dédain pour la nation. Il a eu de phrases très claires.
      mais malgré tout il a été élu, c’est à n’y rien comprendre.


    • moderatus moderatus 14 mars 21:41

      @Fifi Brind_acier

      Et ce n’est que le début, les retraités Grecs ont vu leur pension baisser 12 fois ...

      J’espère que nous réagirons avant d’en arriver là.


    • McGurk McGurk 14 mars 22:12

      @moderatus

      En fait c’est plus large que ça.

      Tout ce qui ne produit pas est vu comme inutile et parasitaire : les vieux, les chômeurs, les malades et éclopés en tout genre, la sécu, les retraites, les fonctionnaires qu’on doit payer, etc.

      Ca s’applique non seulement aux grandes entreprises et aux actionnaires qui les guident (voulant récupérer chaque centime), mais également à l’Etat qui se désengage totalement de toutes ses responsabilités sociales. On va donc faire un formidable bond en arrière sous prétexte que « ça coûte de l’argent » et ils ont déjà depuis un bail dans le collimateur tout ce qui est sécu, retraites.

      Et maintenant on rajoute les chômeurs, ces putain de glandeurs qui préfèrent restent chez eux que travailler. Bah oui forcément, on sait tous qu’on trouve du travail comme dans les années 50 !

      Honnêtement, j’en suis et ça fait bientôt trois longues années que je me heurte à un mur d’obstacles débiles qui m’en empêchent : stages à profusion, « pas assez d’expérience » (dur lorsque tous les postes même en débutant en demandent), trop d’expérience demandée, « pas assez de mobilité », « trop jeune », « trop vieux, etc ». Tous les critères sont bons pour exclure.

      Mon maire a la même logique pour bétonner ma commune. Il s’est pointé en disant « ce terrain sert à rien, on va construire comme des bœufs dessus et c’est l’entreprise qui payera tout » - en passant sous silence les activités et l’utilité de ce terrain communal pour les habitants.

      * « mais malgré tout il a été élu, c’est à n’y rien comprendre. »

      Si justement ! Il était parfaitement logique de prévoir un effondrement du système politique vieux et corrompu jusqu’à l’os.

      Si on suit ma logique sur le parti unique et la « soviétisation » de notre société, il en résulte simplement un « non-choix » : tous les candidats étaient à la fois nuls et insignifiants en terme d’électorat.

      Ce qui restait, c’était soit « Hitler 2 : le retour » (cf. la mauvaise pub des journaux à l’encontre du FN), soit un capitaliste décomplexé. Le « choix » est vite fait, non ?

      Surtout si on ajoute ce que j’ai entendu pendant des jours à m’en faire péter un plomb : « mais c’est pour sauvegarder la démocratie » - quelle démocratie ??

      C’est basiquement le même scénario qu’en Allemagne de l’est. Il n’y avait pas de vote à proprement parler mais un « voulez-vous le reconduire dans ses fonctions ? Oui/Non » - personne n’était fou à dire non évidemment.

      Sauf qu’ici, on nous met quand même deux candidats - dont le second n’aura pas une chance de gagner (le veut-il ?). En gros, c’est comme si Macron était tout seul. On lui a signé un chèque en blanc pour faire ce qu’il veut. C’est donc une parodie de démocratie.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 mars 17:04

    Vous savez pourquoi tout ça, moderatus ?


    Les populaces ont bien compris que le temps des Etats nationaux est révolu ! Ce sont les Empires financiers et les coalitions hyper-nazies qui décident ! Il n y a plus d’État souverain, il n y a qu’un bordel mondial où s’embourbent les économies faussement nationales puisqu’elles répondent toutes aux intérêts des malades milliardaires qui, eux ont abandonné leurs nations respectives pour devenir libres et volontairement apatrides : Ils se sont libéré des contraintes humaines, politiques et sociales et ils mènent le monde où ils veulent !

    Les chefs d’Etats actuels savent qu’ils servent les intérêts des bâtards mondialistes mais ils ont en eux assez de force pour trahir leurs peuples avec...le sourire ! 

    Je vous rappelle que mon article : « DATE DE CRÉATION DE L’ARTICLE : 8 MARS 2018 » qui est toujours dans les tiroirs de la modération a bien recueillis les votes favorables mais reste quand-même bloqué...

    • moderatus moderatus 13 mars 18:17

      @Mohammed MADJOUR

      les économies faussement nationales puisqu’elles répondent toutes aux intérêts des malades milliardaires qui, eux ont abandonné leurs nations respectives pour devenir libres et volontairement apatrides : Ils se sont libéré des contraintes humaines, politiques et sociales et ils mènent le monde où ils veulent !

      le mondialisme, le mondialisme Mohammed, il nous conduit à la catastrophe. J’ai, mis dans mon article la photo de l’oligarchie qui domine et possède les médias en France
      Ils ont l’argent, ils veulent tous les pouvoirs.


    • Ouam Ouam 13 mars 19:47

      @moderatus
      Ben oui c’est ca le mondialisme modératus.
      Pourquoi crois tu que j’en parles depuis très longtemps ?

      Et c’est des gens tres fins et malins les mondialistes, ils onts réussi le tour de force
      de faire passer pour des racistes xénophobes tout ceuxs qui n’allaient pas dans le sens
      de l’apatride qui ne respecte plus rien, ni sa terre, si ses ancetres et encore moins sa culture.
       
      Le grand remplacement en est le but final,
      comme l’a étée la solution finale avec le peuple juif, les amérindiens etc....

      On stigmatise ceux qui résistent, on les enferme et le baillonnent par tous les moyens.
      Comme les lanceurs d’alerte qui subissent la meme punition.
      Comme les gens de greepeace qui sonts actuellement en tole pour avoir prouvé
      et démontré le cote sécuritaire de « mes deuxs » des centrales.
       
      Il faut désormais savoir dire « NON » et quoi qu’il en coute
       
      Sinon on se retrouvera au bout comme disait si bien le pasteur  Martin Niemöller
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_ils_sont_venus_chercher...


    • Ouam Ouam 13 mars 20:08

      @Ouam
      Le paroles directe des sans dents mahorais(es)...
      http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-mesures-d-annick-girardin-pour-lutter-contre-l-insecurite-a-mayotte-1046425.html
      J’ai tout dit avec cette vidéo....


  • Jelena Jelena 13 mars 17:15

    Une précision par rapport à cette carte de l’UE... Grosso-modo les partis de droite des pays de l’Est correspondent sur bien des points aux partis d’extrême-droite de l’Ouest. Quand aux partis d’extrême-droite de l’Est... Ils seraient interdits d’antenne à l’Ouest.
     
    Si bien que cette carte ou voit la France en « rouge bordeaux » et les pays de l’Est en « rose pâle » n’est pas très significative.


    • moderatus moderatus 13 mars 18:28

      @Jelena

      Bonjour, je n’ai pas trouvé de carte plus précise, mais j’ai les chiffres de la progression des extrêmes en Europe depuis 2001 à 2018, la progression est générale et parfois fulgurante.

      Ce sont tous les partis en place qui font une politique contre la volonté des peuples qui sont causes de leur progression.
      un exemple en Italie , l’influence des extrêmes était de 4% en 2001 elle est aujourd’hui de 50% au Européennes. de 2018


    • moderatus moderatus 14 mars 07:42

      @Jelena

      L’UE ce n’est pas les USA, chaque pays à son histoire, il y a trop de différence entre Est et Ouest pour que ces statistiques puissent être significatives.


      Bonjour,
      vous avez raison, les 28 pays de l’U.E. ont une histoire différente, mais il existe un lien commun et des raisons communes à la chute des partis traditionnels et à la montée des populismes.

      la non prise en compte par ce partis des problèmes des problèmes d’immigration et d’identité.
      L’abandon de la nation au profit du mondialisme.


    • Jelena Jelena 14 mars 10:43

      @moderatus : Avant tout merci pour votre lien (lefigaro.fr/extreme-droite-europe), car ce dossier confirme ce que j’ai écris précédemment. Hormis le cas de la Hongrie, les extrêmes-droites de l’Est font des faibles scores car « les droites classiques » sont déjà « très à droite ».
       
      Une autre différence est que les taux d’abstention sont très élevés à l’Est (40-50% pour les présidentielles et 70-80% pour les européennes), on peut donc ajouter que dans ces pays, il y a également « une hausse du manque de confiance » en la démocratie au sein de l’UE.
       
      D’ailleurs moi même, je pense que sauf en cas de victoire de « partis véritablement extrémistes » (Aube Dorée, Jobbik, Ataka...), il ne faut pas s’attendre à des gros changements dans les années à venir, la principale raison étant que Bruxelles « réprime » les gouvernements (cf la Pologne actuellement).


    • moderatus moderatus 14 mars 13:41

      @Jelena

      la principale raison étant que Bruxelles « réprime » les gouvernements (cf la Pologne actuellement).
      Vous avez employé les termes exacts, réprime ?

      C’est le déni de toute souveraineté et le dictat de l’U.E

      personnellemnt ce n’est pas de cette façon que je concois l’Europe, son avenir et le rôle qu’elle peut jouer.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mars 19:50

      @Jelena
      Bruxelles « réprime » les gouvernements (cf la Pologne actuellement).

      Il n’y a que les euronouilles pour croire que Bruxelles n’a aucun moyen de rétorsion ...

      Les gouvernements de ces pays ne demandent pourtant pas la sortie de l’UE ?


  • Esprit Critique 13 mars 17:34

    Un rappel utile de l’intoxication totale dans laquelle on beigne. Malheureusement plus de la moitié des citoyens prend pour argent comptant ce qu’on lui raconte sur France 2 France-Inter, BFM etc...

    Tout débat d’idées, même sur un sujet simple est devenu totalement impossible !

    C’est la démocratie et la liberté de penser qu’ils assassinent.


    • moderatus moderatus 13 mars 18:41

      @Esprit Critique

      C’est la démocratie et la liberté de penser qu’ils assassinent.

      Quand les médias d’information deviennent des médias de propagande alors oui , c’est la liberté de penser qu’on assassine.


  • zygzornifle zygzornifle 13 mars 17:37

    Macron est bien pire que tous les membres du FN rassemblés on commence a s’en apercevoir .....


    Au second tour des pestilentielles il y aurait eu Lucifer contre Le Pen les autres partis auraient demandés a leur mougeons de faire le sursaut Luciférien pour faire barrage au FN .....

  • Le Panda Le Panda 13 mars 17:40

    @moderatus

    bonjour

    Il me semble que je vous l’avez indiqué, mais je pensais que les réactions seraient plus virulentes.

    En termes clairs ou justes le FN n’importe plus personne, d’où le fait que les médias en parlent. Il y a de l’eau dans le gaz, car le nom du futur parti pose déjà lui aussi contestation quand à sa libération de L’INPI. Au secours comme disait le « papa Le Pen » Depuis le départ de la matière ex- du FN Les Patriotes montent en 1er ligne. Il faut à priori si ce parti souhaite prendre de l’ampleur, que « les personnes qui traitent les hommes de couleur » de racistes et Cie reçoivent les sanctions adéquates. Sans le retour de Marion Le Pen aux manettes ce parti est défunt avant naissance. Ils peuvent tout recycler cela ne changera rien. En l’état cela ressemble à la modération de ce site un coup en avant et deux en arrière. Comme Macron dégoûte de faire de la politique, je vais envoyer un dernier commentaire à « contact » et quitter la blogosphère, car ils produisent le même effet. Car sans raison voir des articles morts nés c’est à l’image de l’ensemble des partis en France quel gâchis. Le seul gagnant reste Macron. Cdt


    • moderatus moderatus 13 mars 18:53

      @Le Panda

      Bonjour Le Panda,

      MLP ne se représentera pas en 2022, elle n’aurait aucune chance devant Macron,
      Elle le sait et a dit elle m^me qu’elle était prête à céder la place.

      Je pense que Marion Maréchal fera son retour 1 an avant les élections, et cherchera à faire ce que pense faire Dupont Aignan l’union des droites.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mars 19:27

      @moderatus
      L’ UNION DES DROITES, mais pour faire quoi ?
      S’il s’agit d’arriver au pouvoir pour sortir de l’ UE & de l’euro, c’est une chose.


      S’il s’agit de faire croire à « Une Autre Europe », pour appliquer les Traités, ça ne sert pas plus que les gouvernements précédents...

Réagir