mardi 21 juin - par Misstic81

Demain les élections, après-demain l’enfer ?

L'autoroute Toulouse-Castres un projet climaticide.

Tarn, Le 17 juin 2022

Monsieur le député Terlier de la 3° circonscription du Tarn,

 

Demain les citoyens voteront pour choisir leur député pendant les 5 années à venir.

J'ai lu attentivement votre profession de foi, et je ne vois aucune prise en compte du changement climatique dans vos objectifs.

Pourtant les effets irrémédiables des changements induits par les activités humaines ont été posés et documentés par les nombreux rapports du GIEC Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'évolution du Climat, comme en témoigne le site gouvernemental Vie-publique https://www.vie-publique.fr/en-bref/284117-rapport-2022-du-giec-nouvelle-alerte-face-au-rechauffement-du-climat

Je m'interroge sur cette absence de volonté politique, et même a contrario, sur le choix d'objectifs politiques qui vont à l'encontre des actions à mettre en place.

En effet défendre un projet d'autoroute Castres-Toulouse alors que dans le même temps les températures extérieures montent à plus de 35° en mai et juin 2022 relève de l'inconscience.

Vous n'êtes pourtant pas sans savoir qu' une autoroute est dédiée au développement économique et a pour conséquence :

  • une augmentation des trafics donc du CO2 dans l'atmosphère, donc une augmentation des températures ;
  • une destruction des milieux naturels qui va avoir des conséquences sur les ressources en eau, par modification des écoulements des nappes, destruction des zones humides qui régulent les écoulements et réserves d'eau, destruction des arbres et boisements qui régulent l'eau dans l'atmosphère ;
  • une destruction des terres agricoles, alors même que la production va être diminuée suite aux changements climatiques (sécheresse mais aussi gel quand les fruits se forment, pluviométrie trop abondante à des périodes inhabituelles...) ; cette semaine des agriculteurs ont dû arroser des cultures de lentilles qui grillaient sur pied ; des maraîchers ont vu leurs pieds de cucurbitacées avorter à cause des grandes chaleurs. Les changements climatiques augurent de temps difficiles pour l'alimentation.

 

Les écoles du Tarn ont fermé en partie cette fin de semaine, les chaleurs devenaient dangereuses pour la santé. Mais au-delà de ce fait, la jeunesse, qui est informée des enjeux pour l'avenir, perd espoir , car elle comprend que rien de sérieux n'est entrepris. Vous avez bien sûr pris connaissance de la prise de parole de 8 jeunes diplômés de la prestigieuse école Agro Paris Tech, relayée par tous les média et réseaux sociaux : les réalités sont là le monde évolue et doit faire face. https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/agriculture-deux-des-etudiants-d-agroparistech-appelant-a-deserter-des-emplois-destructeurs-s-installent-dans-le-tarn-2557828.html?fbclid=IwAR1BPfNE7KrnZwBZuesSn-m-Jexpaa6A1l7ONT90ZUw52dtBaDO5adahWxc

 

Ce ne sont pas les mesures prises par le gouvernement qui vont aider à faire face : isoler les bâtiments n'est pas suffisant, électrifier les véhicules ne réduit pas les impacts des autoroutes sur le climat, pour ne citer que vos deux seuls objectifs cités dans votre profession de foi.

Il faut une vraie politique ambitieuse, globale, qui prennent tous les enjeux en compte, sociaux, écologiques, économiques, celle que vous défendez est loin du compte.

Je m'interrogerais donc sur la légitimité de votre mandat si vous étiez ré-élu par des personnes de bonne foi mais qui n'ont pas eu, eux, accès à tous les rapports que vous avez forcement eu entre les mains, mais que vous ne prenez pas au sérieux.

Heureusement nombreuses sont les personnes qui œuvrent pour que les bonnes politiques émergent enfin. A ce propos, il serait intéressant que vous méditiez sur les actions de ces opposants que vous traitez de « militants de l'ultra-gauche. » Pensez-vous qu'ils veulent gâcher la fête ? Pourquoi appelez-vous à la « vigilance renforcée » ? Pourquoi les nommez-vous « Ultra-gauche » ? Peut-être ces personnes jeunes ou plus âgés ne sont-elles là que pour défendre une vie humaine respectée et respectueuse des plus fragiles (humains ou non-humains), et que face aux enjeux et aux non-réponses des personnes en situation de responsabilité, ils essaient simplement de se faire entendre et écouter pour éviter le pire. Peut-être toutes ces personnes ne sont-elles que des lanceurs d'alerte et méritent-elles le respect pour leur engagement …. Une position plus intelligente ne serait -elle pas de donner aux citoyens les moyens de faire face aux changements en cours et de fédérer les bonnes volontés, pour sauver ce qui peut l'être ?

 

Vous n'avez pas répondu à ma précédent lettre au sujet des dégâts humains d'ores et déjà réalisés par ce projet d'autoroute, par les rachats de terres et habitations sur le parcours, mais peut-être trouverez-vous le temps de m'expliquer en quoi je me trompe et comment une autoroute peut être une solution aux enjeux climatiques et non pas un pas en avant vers l'enfer.

 

Je voterai bien sûr demain selon mes convictions et si vous étiez ré-élu je ne manquerai pas de vous tenir informés des effets létaux de votre politique sur notre territoire.

Cordialement

Christine Bourdallé , citoyenne de la 3° circonscription du Tarn.

 



14 réactions


  • Lonzine 21 juin 10:43

    Bien dit, se souvenir de l’échec de l’autoroute A5, très cher, itinéraire incohérent et donc vide.


  • PascalDemoriane 21 juin 11:12

    Je vois pas bien l’objectif de cette adresse.

    Je peux comprendre qu’on interpelle un politique candidat sur des enjeux divers, locaux notamment. Mais corréler la construction de 50 km d’autoroute avec l’enjeu hyper-complexe climatique du système-monde me semble confondre les ordres de grandeur des problèmes et mélanger idéologie militante et initiative locale citoyenne pertinente.

    Ce qui est vrais c’est que les motifs de « désenclavement » et de « développement » départementaux, ici promettant « 1000 emplois » (éternelle chiffre magique !) impliquent nécessairement la poursuite de la croissance et du trafic routier sans fin, de la spéculation foncière, de la construction bétonnée, etc.

    OK, mais que voulez-vous qu’un candidat vous réponde pour être élu ? Qu’il militera pour la décroissance ? ou pour la fumeuse croissance verte ?


    • sylvain sylvain 21 juin 11:25

      @PascalDemoriane
      l’enjeu hyper-complexe climatique du système-monde

      Ca n’a rien de compliqué : course a la puissance, concurrence, industrialisation et mise en exploitation des ressources .
      C’est le système industriel qui dicte ses besoins, ceux qui ne suivent pas sont simplement éliminés


    • Misstic81 25 juin 08:34

      @PascalDemoriane L objectif de cette adresse n’était pas d’avoir une promesse pour avoir ma voix ; mais juste une expression citoyenne dans le cadre du « qui ne dit mot consent » ; car ces élus se comportent comme si leurs désirs de puissance, de vitesse, d ’aménagement du territoire étaient partagés par toute la population. Ce n’est ps le cas. De plus cet élu se permet de jeter l’opprobre sur les militants anti-autoroute.en les mettant le plus à la marge possible en les traitant d’ultra-gauche. Nous ne sommes pas à la marge, sommes tous engagés dans la société, et sommes le vivant qui se défend.


  • sylvain sylvain 21 juin 11:30

    Aucun député, aucun président seul ne peut faire face a cette problématique, elle est globale . Tant qu’un groupe humain choisira d’emprunter la puissance du système industriel pour écraser les autres, nous continuerons d’être tous a son service


    • PascalDemoriane 21 juin 12:23

      @sylvain
      rien de complexe ? Ah bon ?
      Je crains que vous n’ayez pas écouté ou lu les pourtant nombreuses et variées approche du problème global, si d’ailleurs cette idée de globalité a un sens.
      Car non, malheureusement, c’est pas qu’un problème de dominants cupides qui écrasent les dominés serviles. Non ! Et ce n’est même pas un problème de choix !
      bon, c’est pas le lieu pour parler de cela.


    • sylvain sylvain 21 juin 12:46

      @PascalDemoriane
      vous ne répondez pas au bon message, mais peu importe .

      Et je confirme, la course a la puissance, l’industrialisation du monde et la destruction qui en découlent ne sont pas des phénomènes bien compliqués a appréhender .

      Je n’ai pas parlé des inégalités dans les sociétés, car ce n’est qu’un moyen a mon avis de mettre l’humanité au service de la machine, mais vous avez raison de l’évoquer tant c’est un moyen important : les sociétés industrielles sont les reines de l’inégalité .On peut difficilement mettre en oeuvre quelque chose comme le travail a la chaine sans un système de domination fort

      Pour le moment, ça reste un problème de choix, mais c’est un problème de choix global .L’humanité, dans son ensemble, peut encore choisir de reprendre la main sur ce phénomène, mais seulement si c’est toute l’humanité ( disons une immense majorité) qui le choisit . Ce choix pourrait nous être retirés plus tot qu’on ne le croit


    • PascalDemoriane 21 juin 14:34

      @sylvain
      Mais Sylvain ! Rooooh ! je veux pas vous contrarier, non ! mais réfléchissez à vos propos !
      Un choix de l’humanité ? Vous avez déjà vu « l’humanité » faire un choix, vous ? où çà ? Qui çà ? vous êtes sûr que cette idée théorique à un sens ? Evidement non ! C’est juste des mots ! L’humanité, comme être unitaire conscient de lui-même, parlant en tant que tel, çà n’existe pas ! C’est du délire de la religion totalitaire mondialiste.
      pour l’instant les choix de la prétendue « humanité » c’est juste le choix de puissance hégémonique dominante, point barre !


    • sylvain sylvain 21 juin 14:53

      @PascalDemoriane
      Un choix de l’humanité ? Vous avez déjà vu « l’humanité » faire un choix, vous ?

      On est au moins d’accord la dessus . L’humanité n’a jamais pris conscience d’elle même et n’a jamais fait de choix . Ce que je dis, c’est qu’elle a la choix entre faire ça et disparaitre

      pour l’instant les choix de la prétendue « humanité » c’est juste le choix de puissance hégémonique dominante, point barre 

      exactement, mais ça n’est pas un choix conscient, c’est un état de fait subie, cela montre précisémment que le système industriel, sans même avoir besoin d’une conscience, ou d’une iltelligence, nous tient par les couilles . Extrapolez un peu la situation par vous même, ajoutez une IA de plus en plus performante a la situation actuelle...


    • sylvain sylvain 21 juin 14:55

      @sylvain
      Autrement dit, quand macron dit qu’on a le choix entre la 5G et le retour a la bougie, il a , dans la situation actuelle, tout a fait raison .


  • jymb 21 juin 13:01

    à Auteur

    Commencez par militer pour que les ex routes nationales redeviennent des axes utilisables, sans obligations de lenteur absurdes, sans « traversées d’agglomération » débutant en rase campagne et parsemées de casses voitures archi polluants, de zones 30 délirantes, kilométriques.. Tout pour obliger à prendre ou réclamer...une autoroute archi coûteuse


    • Misstic81 25 juin 08:39

      @jymb les militants contre cette autoroute ont proposé depuis des années un plan B avec aménagement de la Route nationale (devenue Ex depuis) existante. Un très bon rapport , qui permettait d’améliorer la sécurité tout en préservant les terres agricolesou prairies naturelles, et maisons d’habitations. Ce rapport n’a même pas été pris en compte par les élus. Seule leur façon de voir trouve grâce à leurs yeux.


  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 08:05
    Un politique élu est comme un bonbon au poivre, vous sucez le sucré de son programme et le lendemain de l’élection vous arrivez au poivre de la réalité.
    JC.

  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 08:10

    Demain les citoyens voteront pour choisir leur député pendant les 5 années à venir.

    Arf, des électeurs payés au raz des pâquerettes ont votés pour élire un député payé 4 a 5 fois plus que lui qui n’en n’aura rien a foutre de ses promesses qui ne sont que de la pub et qui va siéger de temps a autre en étant payé pendant ses jours d’absentéisme .... 

    La république est totalement pourrie par eux qui nous dirigent .....


Réagir