vendredi 31 juillet - par Bernard Dugué

Liberté des masqués et démocratie ? Il faut se préparer à l’absence d’un vaccin contre le Covid-19

 1) Ces derniers mois, les médias ont beaucoup parlé du décompte des morts, des cas, des tests, de la chloroquine puis des vaccins. Les premières études réalisées par les laboratoires pharmaceutiques ont livré de maigres résultats, jugés prometteurs en évoquant la production d’anticorps lors des essais réalisés par la firme américaine Moderna qui utilise une méthode non conventionnelle basée les ARNs. Le tableau s’est quelque peu assombri lorsque les données cliniques furent divulguées, signalant des effets secondaires gênants (fatigue, maux de tête, frissons) pour plus de la moitié des patients ayant reçu une dose vaccinale et quelque fois, des effets plus inquiétants. Sur le site américain Stat*** on peut lire ceci (traduction par Google) :

 « Alors que le monde attend les résultats de grands essais cliniques sur les vaccins Covid-19, les experts affirment que les données suggèrent jusqu'à présent une possibilité importante : les vaccins peuvent avoir un petit coup de pied. Dans le langage des vaccins, ils semblent être « réactogènes », ce qui signifie qu'ils ont induit une gêne à court terme chez un pourcentage des personnes qui les ont reçus dans les essais cliniques. Ce type d'inconfort comprend des maux de tête, des douleurs aux bras, de la fatigue, des frissons et de la fièvre (…) Au moins deux fabricants, Moderna, basé à Cambridge, dans le Massachusetts, et CanSino, un fabricant de vaccins chinois, ont arrêté de tester les doses les plus élevées de leurs vaccins Covid-19 en raison du nombre d'événements indésirables graves enregistrés parmi les participants à leurs essais cliniques. Ian Haydon , l'un des volontaires qui a reçu la dose la plus élevée dans l'essai clinique de phase 1 de Moderna, a fini par demander des soins médicaux après avoir eu une fièvre de 103 degrés Fahrenheit 12 heures après avoir reçu une deuxième dose du vaccin. (La plupart des vaccins Covid-19 nécessiteront probablement deux doses pour fonctionner). Le vaccin Université d'Oxford-AstraZeneca, qui utilise un virus inoffensif pour l'homme qui infecte les chimpanzés comme épine dorsale, a vu des événements indésirables rapportés par 60% des receveurs dans son essai de phase précoce, rapporté la semaine dernière dans la revue The Lancet. La moitié des patients qui ont reçu la dose la plus élevée du vaccin Pfizer-BioNTech - qui comme Moderna est un vaccin à ARN messager - ont signalé des effets secondaires »

 

 Néanmoins les cliniciens se veulent rassurant « Tant que les effets secondaires d'éventuels vaccins Covid-19 sont transitoires et non graves, ils ne seront pas des sources d'alarme - en fait, ils peuvent être des signaux d'un système immunitaire qui se met en marche »

 Cela étant, rien ne permet d’être certain que ces vaccins vont produire une protection efficace et que le rapport entre les effets et les bénéfices joue en faveur de la vaccination. Cette éventualité est envisagée mais pour l’instant, la plupart des médias et des acteurs du système politique, économique, privilégient une arrivée prochaine des vaccins ce qui constitue une sorte de pari pascalien et permet pour l’instant, de garder une certaine sérénité et de converser un climat propice à la poursuite des affaires. Keynes avait parfaitement analysé ce qu’il appelait l’esprit animal, cette sorte d’ambiance et de confiance nécessaire pour favoriser les transactions commerciales.

 

 2) Il a été dit à juste raison que l’arrivée soudaine du coronavirus n’avait pas été anticipée et révélé une impréparation face à cette nouvelle maladie dont les caractères ont été observés progressivement. Il serait utile maintenant de se préparer à une autre éventualité, l’absence d’un vaccin efficace pendant des années voire des décennies. Si tel est le cas, la gestion sanitaire de la pandémie reposera en premier lieu sur l’évolution de la virulence et l’état immunitaire des populations ainsi que les systèmes de soin pour les cas graves ; en second lieu, cette gestion implique des choix de société qui n’ont pas été discutés, tout simplement parce qu’ils n’ont pas été formulés. En supposant que le virus circule des années, serons-nous obligés de porter le masque en tous lieux, les rues, les boutiques, les lieux clos, les salles de spectacles, les restaurants, ou bien pouvons-nous bouger le curseur et conserver une marge de liberté, quitte à laisser filer cette épidémie jusqu’à ce qu’une issue finale se dessine dans une ou deux décennies. Pourquoi pas une immunité collective et une atténuation de la circulation virale mais sans fournir de date ? Pour nombre de personne attachées au modèle occidental, il ne serait pas acceptable de se voir imposer pendant une décennie le port du masque en tous lieux publics. Ce qui est acceptable repose sur ce qui est discutable, du moins en démocratie. Acceptation et non pas imposition.

 C’est incontestablement un choix philosophique, un arbitrage entre les libertés et la sécurité, entre une vie sociale retrouvant le sens du contact, de la vue, du visage, du sourire, de la vie, et une vie confinée, captée par l’obsession d’une maladie qui en fait, est entretenu par une corporation médicale, une bien pensance médiatique et un Etat prêt à brider les populations pour gérer de manière bureaucratique cette épidémie. « Le masque indispensable pour protéger la population » a dit l’urgentiste Patrick Pelloux sur la Cinq, tout en insistant sur les personnels du système de santé décédés du coronavirus. Lors de cette émission, une voix plus mesurée s’est faite entendre, admettant que le masque dans les lieux clos est suffisant et qu’il ne faudrait pas pousser trop loin l’obligation, et laisser les Français souffler, car porter le masque une journée est non seulement une épreuve mais aussi un mode de vie incompatible avec la vie humaine et une certaine dignité dans les relations sociales. Il est étonnant que dans cette France où le moindre sujet fait polémique, où les intellectuels, penseurs, experts et bavards occupent incessamment les plateaux médiatiques, personne ne se soit soucié de ces questions sur le long terme et qu’il faudra bien trancher d’ici quelques mois. Il faudra bien que l’on nous dise comment nous pouvons vivre. Car il est probable que les vaccins ne nous soient d’un grand secours car inefficaces.

 Pour résumer la situation, deux côtés de la balance. A gauche, le souci de protéger les populations, surtout les plus fragiles ; et puis un facteur non négligeable, le travail et la protection du personnel impliqué dans l’accueil des patients gravement atteints et les réanimations. Il faut reconnaître que la prise en charge de l’épidémie entre mars et juin 2020 a été une épreuve difficile pour ces personnels de santé. De ce côté de la balance, nous avons aussi la peur de la maladie, présente chez tout un chacun. Même si le taux de létalité approche les 0.7 % et que la réfraction naturelle face au virus se situe entre 50 et 80%, tout un chacun peut se dire ; si j’attrape cette saloperie de virusse qui joue à la roulette russe, il y a une balle qui peut me flinguer. A droite, on mettra dans la balance la préservation des libertés, le souci de maintenir une vie sociale et culturelle compatible avec les standards de l’existence humaine et du monde civilisé, la nécessité de relancer la machine économique qui ne sert pas uniquement à produire du superflu et permet d’insérer les déclassés et les inutiles dans notre monde commun, éducation, école, culture, spectacles, bars, manifestations font partie de notre condition d’homo festivus, même si ce culte du festif eut été décrié par les Philippe Muray et autres antimodernes. Nous croyons que les deux plateaux sont équilibrés. C’est possible actuellement mais sur le plateau de droite, si les mesures de sécurité persistent neuf mois, jusqu’au printemps 2021, voire des années, il y a un risque, c’est le suicide de l’économie et de la civilisation.

 

 3) Nous citoyens, devrions réclamer un vrai débat sur cet arbitrage entre sécurité et liberté. Après tout, la démocratie n’a aucun tabou et nous devrions être considérés comme aptes à discuter de ces questions au lieu d’être pris comme des enfants à qui l’on dit ; ne t’occupes pas de ces choses, tu es trop petit pour comprendre, trop immature. C’est pareil pour le climat. Des messieurs et dames armés d’ordinateurs ont fait des calculs et décrété que nous devions vivre dans des températures inscrites dans une fourchette fixée par les gens qui savent. Le court XXe siècle, selon la formule d’Hobsbawm, a vu le monde démocratique triompher du fascisme, du nazisme, du franquisme, du communisme. Le XXIe siècle n’en a pas fini avec la démocratie, qui doit maintenant affronter non plus les totalitarismes et autres dictatures militaristes, mais le régime scientifique des experts. Il est temps que les philosophes se réveillent, rompant avec cette longue et mélancolique léthargique héritée de 1990 ! 

 

 

*** https://www.statnews.com/2020/07/27/covid-19-vaccines-may-cause-mild-side-effects-experts-say-stressing-need-for-education-not-alarm/

 



98 réactions


  • Clocel Clocel 31 juillet 13:05

    A propos de Moderna... (a partir de la 18ème minute)


  • Giordano Bruno 31 juillet 13:10

    Bernard Dugué, j’aimerais avoir votre avis sur l’extrait d’un article paru dans le journal Le soir.

    Il est écrit : Le vaccin est injecté sous la peau par une aiguille, puis il est activé par un appareil ressemblant à une brosse à dents, qui délivre une mini-impulsion électrique, d’une fraction de seconde, permettant à l’ADN de pénétrer les cellules du corps et d’y remplir sa mission.

    Cela a-t-il un sens d’activer un vaccin avec une impulsion électrique ? Ou est-ce une absurdité ?


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 31 juillet 14:09

      @Giordano Bruno L’impulsion électrique permet en quelque sorte de faire des trous dans la membrane qui comme toute membrane, possède une polarité. Sans cet artifice, le vaccin ne passerait pas dans la cellule
      Cela étant, l’article est trompeur quand il dit que le vaccin déclenche une réponse immunitaire contre le CoV. Une réponse complète ne peut être acquise qu’avec la présence du virus et ne se réduit pas à des anticorps. Ce sont des dizaines d’interleukines qui interviennent sur plusieurs types cellulaires et des centaines de gènes activés


    • Giordano Bruno 31 juillet 16:07

      @Bernard Dugué
      Merci pour votre réponse.


    • Super Cochon 1er août 02:27

      .
      .
      C’est un cauchemard !
      .
      .

      Deux injections à quatre semaines d’écart !
      .
      injecter un code génétique ADN dans l’organisme de la personne afin de déclencher une réponse immunitaire spécifique contre le corona
      .
      Le vaccin est injecté sous la peau par une aiguille , puis il est activé par un appareil ressemblant à une brosse à dents , qui délivre une mini-impulsion électrique , d’une fraction de seconde, permettant à l’ADN de pénétrer les cellules du corps et d’y remplir sa mission !
      .
      .
      https://www.lesoir.be/310442/article/2020-06-30/resultats-preliminaires-positifs-pour-un-vaccin-experimental-contre-le


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 13:32

    Merci pour l’article

    "Nous citoyens, devrions réclamer un vrai débat sur cet arbitrage entre sécurité et liberté. Après tout, la démocratie n’a aucun tabou et nous devrions être considérés comme aptes à discuter de ces questions au lieu d’être pris comme des enfants à qui l’on dit ; ne t’occupes pas de ces choses, tu es trop petit pour comprendre, trop immature

    "

    Les gilets jaunes ont essayés et on échoués ....avec les blessures horribles

    physiques etpsychologique ,qui leurs ont été infligés .

    personnellement,je n’ai pas trop envi de réclamer quoi que soit,c’est vraiment très dangereux de réclamer sauf sur internet évidement.

    -

    Le débat sur le traitement officiel de la cov19 est clos.Remdesivir pour tous.


    • Le421 Le421 31 juillet 17:56

      @Slipenfer 1er
      Ça, c’est vous qui le dites.
      Remsidivir ou autre connerie, c’est MOI qui déciderais pour mon humble personne.
      Quand au masque, partout où il est obligatoire, je ne m’y rends qu’en cas d’extrême nécessité.
      Et si tout le monde fait pareil...
      Fin du rire !!


    • goc goc 31 juillet 19:36

      @Slipenfer 1er
      bonjour Slipenfer et merci à l’auteur pour l’article, même si je ne suis pas entièrement d’accord, donc ouvrons le débat

      d’abord je pense qu’il n’y a pas de choix entre sécurité et liberté. Je crois qu’actuellement on est en train de sortir de ce schémas, on est en passe de basculer vers un état insurrectionnel. Les gens en ont assez de cette politique débile, inconstante, sans aucun contrôle ni maitrise par nos « politiques » qui ne savent plus qu’ordonner des mesurettes aussi inefficaces qu’imbéciles, et surtout portant atteinte ET à la sécurité, ET à nos libertés. Le meilleur exemple est le fiasco du « stopcovid »
      Mais surtout les gens en ont assez de ces contraintes qui auraient pu être acceptable si elles avaient été décidé par une autorité forte et compétente, mais là on est dans l’opposé complet. Nos dirigeants ne pensent qu’a une seule chose : éviter le procès, donc ils ne décident que de sauver leur petite personne. Ils se moquent des EHPADS, ils se moquent des jeunes qui n’en peuvent plus, ils se moquent des sites touristiques qui ne vivent que 3 mois par an, ils se moquent de notre industrie en continuant à brader nos fleurons technologiques aux suceurs de pognons que son les ricains, ils se moquent des plus fiables, en leur octroyant l’aumône (100€ de plus pour une hypothétique rentrée scolaire). Ils se moquent du personnel hospitalier avec d’autre aumônes et d’autres promesses qu’ils ne respecteront pas. Ils nous mentent sans vergogne (toujours pas de prise en compte des morts à domicile). Bref ils ont perdu toute crédibilité, et la tension monte. Si à cela on rajoute les violences gratuites qui explosent, alors attendez-vous à une explosion sociale doublée dur explosion communautariste, et vous aurez l’écroulement du pays.


    • Bendidon Bendidon 31 juillet 20:27

      @Le421

      Oh 421 alors comme chat, t’es de la gôche inchoumise ?

      T’as vu ton patron la merluche mettre le genou à terre avec la muselière sur le bec (en compagnie de son mignon le rouquin) durant la manif pour les Traoré (des belles crapules ceux là)

      T’appelles ça des inchoumis non mais ! Un insoumis à genoux MDR

      Sans déconner smiley

      https://twitter.com/aramisunchained/status/1270607500216336390


    • madiran 31 juillet 21:54

      @Le421
      j’approuve l’idée d’écrire NON avec une feutre sur la masque,
      voir de ramasser les amendes à la pelle, car si on résiste pas maintenant, après c’est trop tard.
      OK, il fallait bouger lors du coup d’état en 2017 !


    • Le421 Le421 1er août 08:14

      @Bendidon
      Ah... Ça m’aurait déçu qu’un sniper de facholand ne vienne pas réagir en voyant mon avatar.
      Et ça marche à tous les coups !!
      Et ta grosse vache blonde, elle raconte quoi en ce moment ?
      Parce qu’avec Macron, entre gens de droite, il ne doit plus lui rester que le thème des bougnoules... Pour le reste.
       smiley


    • Le421 Le421 1er août 08:15

      @Le421
      Ah, désolé pour la prose, je me suis mis au niveau de mon interlocuteur...
      Pas peur de nettoyer le caniveau !!
       smiley


    • francis29 1er août 08:33

      @Le421
       
       Je pense qu’en traitant Marine Le Pen comme vous le faites, vous trahissez la cause dont votre avatar est l’emblème. Mais je n’ai pas de leçons à vous donner.
      Je dis ça je dis rien.


    • Bendidon Bendidon 1er août 09:58

      @Le421
      Ah mais j’en ai autant à chier sur la marchande de poissons smiley
      Merluche - La peine MEME MERDE au service du NWO
      Si tu visites FACHOLAND (un disney de fas) il y a deux parcs : A gauche ce sont les fachos de gôche et à droite les fachos de droate
      Capito le gonfleur d’hélice bas du front smiley


    • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 1er août 12:36

      @Le421
      Pas de souci ,vous ferez si vous le pouvez comme bon vous semble.
      vous êtes prudent tout comme moi.
      bonne chance. smiley


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 13:34

    @]Bernard Dugué

    votre avis sur le .Remdesivir 


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 31 juillet 13:56

      @Slipenfer 1er Le principe du Remdesivir, c’est d’entrer dans la cellule pour empêcher le virus de se répliquer, comme le fait un antitumoral qui empêche les cellules cancéreuses de proliférer. L’efficacité est à peu la même, c’est-à-dire peu de choses. Cette molécule réduit semble-t-il la réanimation de quelques jours. Il reste à faire le calcul, 2500 euros le traitement contre trois jours de réa qui coûtent ? (je ne sais pas, je m’en remets aux professionnels)
      Bref, rien d’une molécule miracle et une utilité extrêmement réduite


    • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 15:24

      @Bernard Dugué
      Merci pour votre réponse.
      comme traitement de base c’est franchement juste,et les médecins qui attaque à l’’azithromycine

      + zinc risque peut-être des ennuies .. ? et le courage chez les médecins, c’est pas toujours leurs point fort.le fric c’est plus le bon plan.Le mien me compte une consultation pour une photocopie d’ordonnance et en moyenne haute 12 mn de consult normal.
      Il veux que je crève en fait.

       smiley  smiley

      je vais en voir plein d’autres derrière son dos,pour que son score sécu soit top ,3 médoc max ,pas de radios,pas de scanner,pas de réduction,une paire de chaussette de contention par ans,et au suivant.


    • Odin Odin 31 juillet 15:32

      @Slipenfer 1er

      Bonjour,

      Ce médicament n’est pas fait pour soigner mais pour gagner un pognon de dingue

      « A noter que Gilead ne publie sur son site internet aucune information précise sur les effets secondaires du médicament, et encore moins sur ses interactions médicamenteuses. » 

      « rien que pour le premier semestre 2020 en France, il y a au moins 8 événements graves signalés au 22/06/2020, dont 3 cas d’insuffisance rénale ayant nécessité un passage en dialyse. » 

      http://www.francesoir.fr/societe-sante/l-entreprise-gilead-aurait-elle-dissimule-la%20vraie-toxicite-du-veklury-remdesivir


    • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 16:26

      @Odin
      Prudence donc ,il faut être affuté pour survivre dans ce monde de menteur.
      Je sais que l’argent est un problème aussi ennuyeux que la religion.Dépassons c’est deux difficultés avec une pensée systémique et spirituelle ,active,expérimentale aussi .


    • Le421 Le421 31 juillet 18:01

      @Odin
      Remsidivir, c’est le laboratoire Roche, non ?
      Combien ils ont versé à Macron en 2017 ?
      J’attends...

      Parce que si les politiques s’occupaient vraiment de leurs administrés, ça se saurait depuis longtemps.
      Et c’est pas le RN qui va déroger à la règle, bien au contraire.
      Bien que Mélenchon roule sous les millions, a plusieurs châteaux et des lingots d’or aux Bahamas, je sais... Il a demandé au menhir comment faire.  smiley


    • Odin Odin 1er août 12:31

      @Le421

      Bonjour l’insoumis,

      On parle d’un médicament et de suite vous basculez sur le RN, à penser que ce parti vous empêche de dormir la nuit.

      Pour le Remdesivir c’est Gilead (US) mais pour le financement du micron, ils ont pu certainement participer. Les 3 premières lettres de ce médicament peuvent prêter à confusion smiley

      Quand au beurettophile lambertiste, je lui conseillerais de ne pas demander au menhir mais à Mohamed VI, ceci en raison de ses propres racines et des nombreux avantages que ce monarque pourrait facilement lui accorder pour service rendu au Maghreb smiley 


  • binary 31 juillet 13:35

    Il y a au moins une chose qui est sûre sur ces vaccins covid19, c est que leur efficacité ne peut pas avoir été tester situation réelle.


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 13:59

    @]Bernard Dugué

    vous connaissez la technique du « grillage à poule » ?

    vous exercez une pression constante sur une masse d’individus avec ce grillage ,et toutes les têtes qui passent au travers des trous ,vous leurs collé une bonne cartouche de LBD.

    vous pouvez vérifier cette allégation part vous même.

    Rien n’a changé depuis l’IS ,mise à par une prise de conscience FSvert d’une partis de nos con citoyens et une tendance CProuge de la police.



  • Albert123 31 juillet 14:09

    pas besoin de vaccin, de masque ou de se fourrer des doigts dans le fion pendant 15 ans, 

    il suffit de virer les progressisto-mondialistes au pouvoir à coup de pompe dans le cul pour faire disparaître le virus.

    ce qui arrivera tôt ou tard. délais qui sera proportionnel au niveau de soumission du plus grand nombre et à la capacité de ce même grand nombre à développer un intellect équivalent à celui d’un enfant de 12 mois.

    les gens qui portent des masques n’ont actuellement même pas ce niveau là :

    https://unjeudesjouets.com/6488-thickbox_default/boite-a-formes-hape-jouet-en-bois-jeu-educatif-d-eveil-enfant-12-mois-.jpg


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 31 juillet 14:16

      @Albert123

      Salut ce propos me parait très...factuel et plein de bon sens .. smiley
      cela implique que chez certains le bon sens n’existe plus...en fait pseudo élites et soumis réels me semblent avoir les mêmes capacités...enfin non, la même capacité...et oui il en reste une..et au prix de la folie c’est déjà pas mal du tout... smiley


  • Nycolas 31 juillet 14:16

    Mon point de désaccord est peut-être un détail, mais il me semble d’importance. Sans être foncièrement antimoderne, je n’adhère pas du tout à ce concept d’homo festivus. A titre personnel, par exemple Je me moque éperdument que les discothèques soient fermées, et je ne considère pas que ce soit une mauvaise chose. Même si ceux qui travaillent dans ce domaine, en revanche, ont tout à fait le droit d’exercer leur métier...

    Par contre, je suis fondamentalement favorable aux libertés individuelles, et plus particulièrement à celles qui permettent à l’homme d’exister pleinement en tant qu’être lié à la nature, dont il est déjà coupé par la civilisation urbaine moderne. Le masque n’est qu’une barrière supplémentaire entre lui et son environnement, qui engendrera nécessairement des dommages psychiques, physiques et sociaux, ce qui est déjà un problème préoccupant depuis les débuts de l’urbanisation, de l’exode rural et donc de la rupture avec l’environnement naturel dont nous sommes issus, et que, me semble-t-il, comprenons de moins en moins.

    Le masque n’est pas qu’une contrainte qui serait refusée par des gens aux moeurs égoïstes et infantiles. C’est un obstacle entre la personne et le monde, ses composantes physiques, naturelles et psycho-sociales. C’est un objet de malheur qui est effectivement pénible à certains physiquement, qui rajoute de la laideur au monde, qui rend difficile l’expression verbale, qui complique la communication non-verbale, qui décourage le simple fait de prendre les transports, de visiter les lieux de culture et d’échanges sociaux que peuvent être les musées, les cinémas, les restaurants, lieux que personnellement je fréquente très peu, mais dont je comprends l’importance pour la société. Donc qu’on m’épargne les arguments sur l’égoïsme...

    Affecté d’autisme léger, j’ai aujourd’hui encore plus de mal qu’avant à franchir cette barrière qui permet le contact social avec les autres. Le masque ajoute à mon handicap, me fatigue, me rend plus fatigant tout effort de communication, et plus difficile toute interprétation des expressions. J’ai pu me rendre compte que cela n’est pas vrai que pour moi, puisque des gens de mon entourage dans le commerce ou le social sont également handicapés sur ce plan, désormais... C’est donc bel et bien toute la société qui pâtit temporairement on l’espère de ce « choix » qui nous a été imposé... Tout à fait d’accord avec l’auteur pour dire qu’il se pose un sérieux problème, aujourd’hui, avec ces conseils scientifiques qui court-circuitent ce que nous considérons encore comme les mécanismes de la « démocratie » déjà bien entamée pourtant. Plus grave encore, il semble que ces conseils comportent essentiellement des médecins et des « techniciens » de la science, mais où sont les sociologues, les philosophes, les psychologues/psychiatres, les anthropologues, les historiens, bref les sciences humaines pour gérer des problématiques humaines ?


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 31 juillet 14:22

      @Nycolas

      Salut, j’ai trouvé cela intéressant à plus d’un titre.
      Mais pour moi, à tort ou à raison, c’est tout simplement la totalité des humains qui a perdu, sauf exceptions bien sur, le nord....et tous les professionnels qui nous ont aidé à aller vers le gouffre du non sens parfait mais avec des machines ne pourront sûrement rien pour l’espèce ni pour eux mêmes, ni pour nous, car en fait ils sont le problème comme nous sommes le problème..ah , à quel niveau ? A celui de notre mental, l’intellect et la pensée devaient nous amener vers les étoiles et nous dirigent prématurément vers le cimetière..car nous sommes un sacré désastre...


    • Ecureuil66 31 juillet 15:22

      @Nycolas
       votre « point de désaccord » est le bon sens même ...merci pour votre intervention à laquelle j’adhère totalement


    • HELIOS HELIOS 31 juillet 16:07

      @Nycolas
      ..excusez moi de vous le dire, mais votre premier paragraphe où vous ecrivez que vous etes pour la libertés mais pas pour celle qui veulent faire la fête, aller en boite etc.....
      J’en conclu que c’est votre liberté que vous defendez, pas LA liberté... et en ce sens, et en contradiction avec les propos qui suivent dans votre intervention, les discothèques sont des lieux sociaux où peuvent se rencontrer des jeunes qui n’ont pas mal au dos, aux oreilles... et où leur objectif, comme une parade dans la nature, est de s’accoupler provisoirement ou définitivement.

      Rassurez vous, vous n’êtes pas le premier ni le seul... à avoir la liberté séléctive.

      Personnellement je ne vais plus en boite depuis longtemps, mais je defends les tenanciers de ces discothèques (et tous les autres metiers).


    • Nycolas 31 juillet 16:20

      @HELIOS
      J’ai dit que ces gens avaient le droit d’exercer leur métier... Etes-vous capable de faire une différence entre l’opinion et l’argument ?

      Je parle de la notion d’homo festivus, qui tend à faire croire que ceux qui sont contre le masque sont des immatures égoïstes qui ne pensent qu’à faire la fête, ce dont je me distancie par cet argument, sans leur dénier le droit de faire ce qu’ils veulent par ailleurs, ni mon propre droit à estimer l’importance de ce métier, qui fait souvent partie des nuisances urbaines que je dénonce par la suite.

      C’est un problème social à résoudre parmi d’autres, pas une chose que je préconise en soi d’interdire... Bien que les discothèques urbaines dérangent les habitants, et que les discothèques rurales où l’on sert de l’alcool la nuit sont une cause de mortalité des jeunes sur les routes... Mais c’est un autre débat que je ne voulais pas aborder ici.

      Toutes les libertés sont bonnes, y compris celles de juger de l’importance ou de la nuisance de certaines choses, ou de critiquer la liberté des autres de faire ceci. Chipotez donc tant que vous voulez.


    • Nycolas 31 juillet 16:24

      @HELIOS
      Ensuite, si on voulait philosopher sur la liberté, qui est de toute façon une chose relative, on pourrait dire que je dénie à ceux qui nous gouvernent la liberté de nous imposer tout et n’importe quoi.

      Quel crime !


    • Nycolas 31 juillet 16:30

      @Nycolas
      Dernière remarque tant que j’y suis : j’ai vécu 8 ans en face d’une boite de nuit en ville, et mes parents ont eu à subir cela également dans un autre endroit.

      Je peux vous dire que les tenanciers de ces établissements se moquent éperdument, quant à eux, de la liberté des voisins de passer des nuits paisibles. Certains n’hésitent pas, par contre, à prendre la liberté de vous menacer ou de vous intimider.

      Donc je laisse à d’autres le soin de soutenir ce métier là, par manque d’envie de soutenir d’anciens « bourreaux » (le syndrome de Stockholm n’a jamais été ma tasse de thé) qui pourrissent la vie de quartiers entiers. Hors-sujet et anecdotique, mais il y a des réalités que certains ignorent visiblement qu’il faut peut-être rappeler.


    • Le421 Le421 31 juillet 18:08

      @Nycolas

      Je me moque éperdument que les discothèques soient fermées,

      Ben tiens, c’est bizarre, moi aussi.
      Je suis passé de l’altruisme au système du tout pour ma gueule.
      Et ce n’est pas parce que j’ai fait la fête tant et plus étant jeune, baisé dans tous les coins et ramassé des cuites mémorables en maintes occasions que ces petits salauds de feignants de jeunes smartphonisés et bouffeurs de nuggets auraient le droit maintenant de faire la fête à leur tour.
      Les vidéos pornos sont multitude sur le net et la veuve poignet ne transmets ni coronavirus, ni sida.
      Donc.
      Et foutez-moi tous ça à confesse le Dimanche !!
      Nondediou !!  smiley


    • babelouest babelouest 2 août 04:03

      @HELIOS
      Personnellement il y a une cotégorie de métiers conrte laquelle je lutte : ceux qui se contentent de brasser de l’argent. Ce ne sont que des PARASITES, et c’est absolument tout. Non, je ne pense pas que les tenanciers de discothèques en fassent partie. Mais les banquiers, les assureurs (je ne parle pas des vraies mutuelles), les marchands de sondages, les publicitaires, les spéculateurs, les commentateurs en « économie », oui.


  • Nycolas 31 juillet 14:23

    L’infantilisation, évoquée par l’auteur est effectivement aussi un vaste problème, comme si les citoyens étaient illégitimes à réclamer des débats démocratiques et à protester contre sa confiscation par des « experts ». On retombe dans les vieilles conceptions des « lumières » où certains penseurs de l’époque pensaient qu’il fallait absolument tenir le peuplé éloigné du pouvoir. Bien sûr, ce n’est pas un problème nouveau en soi, par contre je vois qu’on trouve toujours de nouveaux outils pour parvenir à cette fin, et la division sociale fait le reste, en montant les « responsables qui veulent protéger les autres (ou surtout eux-mêmes d’un risque et d’une culpabilité éventuelle ?) », contre les « égoïstes immatures qui se moquent de tuer leurs prochains en refusant le masque »... sauf que la plupart de ces derniers le portent quand même, par contrainte, par indécision, par peur du flic, bref par le fait que quelque chose leur a été imposé avec paternalisme et de manière anti-démocratique, et tout cela sans tenir compte des problèmes sanitaires, sociaux, et même économiques et écologiques que comporte le masque, qui est tout sauf une panacée, et me semble plutôt être symbolique par rapport à une maladie qui demanderait surtout un minimum d’hygiène et d’isolement des malades, plutôt que la paralysie ou la démoralisation de toute une société...


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 31 juillet 14:33

    bonjours Bernard, merci...

    je cite : C’est possible actuellement mais sur le plateau de droite, si les mesures de sécurité persistent neuf mois, jusqu’au printemps 2021, voire des années, il y a un risque, c’est le suicide de l’économie et de la civilisation.

    N’est ce pas justement le plan parmi les plans ?

    Pour moi oui bien sur..il est même écrit depuis au moins 1776 environ...

    une fois qu’il y aura assez de destructions , physiques et mentales , si ils continuent, ils = critique interdite bien sur comme toujours, le loup changera de costume et mettra celui de berger pour mener le troupeau où il veut et comme il le veut..loup et sauveur étant les mêmes..

    que devient le mouton humain là dedans, le mouton animal lui n’est pas idiot au point de se chercher un maître bien sur, ceci est un fait wow !!! .. ? il refuse bien sur comme toujours sur le plan de survie matérielle dans de bonnes conditions de coopérer, de partager, l’équité et tout ce que cela implique et ceci bien sur volontairement.

    Il veut, enfin croit vouloir la compétition entre nous qui donnerait le meilleur..et bla bla bla, si cela est vrai alors restons calmes et courtois nous vivons bien sur le meilleur à chaque seconde..je n’ose pas bien sur imaginer que ce soit faux, avec tous ces génies partotu comment se pourrait il..donc vive le conflit, vive la guerre, et vive le non sens...

    vu comme cela nous sommes assurément nominés au bal des tarés les plus tarés de tout l’univers..mais mais mais , on a des machines et on sait dire , trou noir, mécanique quantique etc

    Ça sonne quand même la fin si rien ne se produit chez les peuples..or...

    respects


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 31 juillet 14:35

      @Géronimo howakhan

      bien sur le loup, le mouton , le berger , sont les mêmes personnes , toutes issues des terriens par la magie de la compétition qui élimine...notre choix ! ah zut , tous responsables ? oui ..................sauf ceux rarissimes qui naturellement pour des raisons x ne sont pas dans cette mouvance...qui est notre nature profonde, celle de l’univers..bon etc bien sur


    • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 16:43

      @Géronimo howakhan
      salut
      je te présente une très vieille copine .(elle était jeune,charmante, séduisante avant)
      https://www.personocratia.com/

      elle vaut largement son poids en vaccins
      -
      La vibration de Personocratia résulte de l’unité âme-corps qui se manifeste quand l’être humain accorde priorité à l’âme souveraine. En mettant son corps au service de son âme et en donnant carte blanche à celle-ci, tout son être se transforme. Il vit d’abord des années de tumulte intérieur au cours desquelles l’ego et la peur s’agitent, puis s’amenuisent et cèdent graduellement la place à un état de paix intérieure. Cette conscience-de-vérité ancrée dans le corps humain est très contagieuse. Elle se répand dans toutes ses cellules, ainsi que d’une personne à l’autre. Quand elle aura affecté une masse critique d’êtres humains qui auront consciemment décidé de prendre le chemin de la diessité, une transformation totale de toute la planète s’ensuivra. Le nouveau règne diessique s’établira pour de bon, au sein duquel des personocratias au corps complètement transformé (êtres diessiques) manifesteront tous les attributs diessiques : santé illimitée, jeunesse éternelle, vie-sans-mort, omniscience, toute-puissance, béatitude, ordre, harmonie, paix, amour vrai.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 31 juillet 18:15

      @Slipenfer 1er

      Salut et merci, oui je connais ,enfin je suis Ghis depuis le temps où il y avait encore Mado. Cela dit, cette transformation radicale peut échouer car pour moi comme le premier est à faire par nous donc chacun, et pour un humain aussi perdu c’est ardu...dans le sens compliqué à saisir , où, quoi ; comment etc dans le sens ignorant...de toutes façons ce cirque va finir, on est déjà allé beaucoup trop loin..depuis très longtemps.....d’une manière ou d’une autre...est ce que je ressens..

      amicalement


    • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 19:39

      @Géronimo howakhan
      super étonnant ,personne ne connait Mado .elle est adorable.
      Pour moi ça va ,je reste discret .pinéal une fois et pour toujours.
      Utile pour survivre et explorer les endroits dangereux de cette planète ,les contacts étranges ,mais difficile de partager les expériences, les mots,les blocages .Vraiment pénible le maque d’ouverture sur les sujets sensibles,comme une forme de handicape ,affreux.


    • babelouest babelouest 2 août 04:10

      @Slipenfer 1er
      pour moi il n’y a pas dualisme corps-âme, il y a la personne en son entier, et son entier réagit ensemble. Puis un jour l’ensemble des cellules se remet à la disposition du grand TOUT pour de nouvelles combinaisons. L’humain continue encore un certain temps à vivre, à travers les souvenirs des autres, du moins si sa vie a été bénéfique. Pourquoi chercher plus loin ?


  • Aimable 31 juillet 15:25

    Votre article prouve au moins une chose , c’est qu’il y a loin de la coupe aux lèvres .


  • Plum’ 31 juillet 15:45

    Ce débat est interdit dans les grands médias où les experts médicaux, seuls porteurs de vérités, débattent entre eux, étouffant toute contradiction. Ils prétendent que porter un masque est facile, que nous sommes irresponsables de respirer avec un nez à l’air libre et qu’il faut exiger davantage encore pour nous forcer à devenir responsables. Et ils ont voulu nous suivre à la trace avec leur stop-covid, qui pourrait devenir obligatoire un jour. Une éducation forcée de masse commence à s’instaurer.

    Il se pourrait qu’une dictature sanitaire se mette en place, avec des hommes et femmes politiques complètement dépassés et paralysés. Y compris ceux qui se disaient farouches défenseurs des libertés.


    • Albert123 31 juillet 16:01

      @Plum’

      « Il se pourrait qu’une dictature sanitaire se mette en place »

      elle est déjà l’oeuvre, il fallait trouver le bon levier pour amadouer la majorité.

      Après Sainte Greta et « A genou les racistes blancs », force est de constater que le terrorisme d’état covidien est ce qui marche le mieux auprès de la masse grouillante de connerie.


  • Julot_Fr 31 juillet 15:59

    Les medecins US qui soignent (par opposition a ceux qui font de la politique pour big pharma) ont juste delivre une video affirmant que l’hydroxychloroquine (HCQ) est le traitement de choix : prevention et cure, les FANG les ont censure, les Trump ont aussi ete censures sur le sujet. cc : arreter de nous bassiner avec vos conneries diverses et variees en particuliers vos vaxxins, voir https://www.bitchute.com/video/IMV6KXwTiA2v/


  • Surya Surya 31 juillet 16:46

    Je ne comprends pas comment ce serait possible de trouver un vaccin à la fois efficace et sans effet secondaire important en si peu de temps. Normalement, ça prend des années.

    Et puis ils sont tous apparemment concentrés sur l’idée de trouver un vaccin, ils ont donc laissé tomber celle de trouver un « simple » traitement ? 

    .

    De plus, à moins de rendre le vaccin obligatoire sous peine d’aller en prison si on ne le fait pas, ils se fourrent le doigt dans l’oeil s’ils s’imaginent que toute la population va être vaccinée. Il faudrait de toute façon un traitement, en complément de l’éventuel vaccin si les gens ne l’ont pas fait. Ça ne peut pas être soit l’un, soit l’autre. Il faut les deux.

    .

    Il me semble du reste qu’il y a une différence à faire entre les vaccins nécessitant une seule injection vous protégeant pour la vie (ou en tout cas des rappels genre 10 ans plus tard) et les vaccins qu’il faut renouveler chaque année comme celui de la grippe. Savent-ils au moins de quel côté chercher à ce niveau là ? On sait si peu de choses sur ce virus mais ils se jettent malgré tout tête baissée dans la recherche d’un vaccin...

    .

    Ou plutôt de plusieurs vaccins, car c’est toujours pareil, encore une fois les scientifiques bossent chacun de leur côté, en compétition les uns avec les autres, au lieu de bosser tous ensemble comme une gigantesque équipe mondiale. Le but, c’est d’être le premier à trouver, et pondre le premier son petit article dans la plus grande des revues faisant autorité, et ensuite avoir la tête qui enfle et les chevilles qui gonflent.

    .

    Je me demande s’il ne faudrait pas mieux prendre son temps pour trouver un vaccin vraiment bon, au lieu de cette course contre la montre (et cette course aux honneurs et à la reconnaissance internationale) et demander aux gens de porter un masque, le temps qu’il faudra. 

    .

    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi cela semble si difficile chez nous de porter des masques, que ce soit au niveau de l’idée elle même, le principe même, donc, ou de la gêne physique, décrite par certains comme insupportable, ou presque. De nombreux Asiatiques en portent depuis longtemps, et ils ne se plaignent pas. Pourquoi y parviennent-ils et pas nous ? 

    Je trouve en plus admirable leur attitude de mettre systématiquement l’intérêt commun avant leur intérêt individuel. Ne peut-on pas prendre exemple sur eux ? Sommes nous restés, et comptons nous rester, d’éternels gamins ?


    • Nycolas 31 juillet 17:00

      @Surya
      Faut-il faire quelque chose parce que d’autres le font ?

      Faut-il admirer un continent où on ne peut apparemment plus vivre sans porter un masque et prendre ça comme exemple ? Les asiatiques portent le masque autant pour la pollution, qui est quasi constante, que pour les épidémies sporadiques...

      Peut-on dire que « les asiatiques » ne se plaignent pas ou peut-on penser qu’ils n’ont pas la parole dans leur continent-termitière, et que c’est mort aux asthmatiques, aux allergiques et aux autres personnes ayant une sensibilité physique malencontreuse qui les rend intolérantes à ce genre de chose ?

      Je n’arrive pas à les envier, ni à trouver ça beau, au contraire. Après il est toujours possible d’aller vivre et travailler dans les cultures qu’on admire, plutôt que de vouloir changer celle dans laquelle on vit.

      Quant à l’argument comme quoi refuser le masque ne peut être que l’attitude d’un éternel enfant, il est définitivement fatigant et insultant. Il est possible de respecter les points de vue divergents, savez-vous ?


    • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 17:42

      @Surya
      restons prudent,écoutons notre intuition .ce truc est dangereux et provoque aussi des séquelles à long thème .
      Face à ce type de danger ,il faut pratiquer les règles ancestral,évitement,voyance,rêves prémonitoire ,solitude si possible ,et masque de bonne qualité
      rapport sexuelle avec certificat
      gros gros bisous et pas de soucis


    • Surya Surya 31 juillet 18:09

      @Nycolas
      .
      J’y vais peut être un peu fort en parlant de gamins et je m’excuse donc si vous vous êtes senti insulté mais je cherche à provoquer une prise de conscience, si toutefois c’est encore possible...
      .
      Il est un fait que les gens évoluant dans les cultures asiatiques sont nettement moins individualistes que nous occidentaux. Je ne cherche pas à changer la culture dans laquelle je vis mais si on trouve chez d’autres cultures un exemple à suivre, pourquoi refuser avec entêtement de s’améliorer ?
      .
      Je veux bien admettre que dans un pays comme la Chine, les gens n’auront de toute façon pas voix au chapitre, mais on ne peut pas dire ça pour la Corée du Sud ou le Japon qui ne sont pas, à ma connaissance, des dictatures où la liberté et les droits de l’homme sont sans cesse bafoués. Or, au Japon ou en Corée, pour ne citer qu’eux, le port du masque ne leur pose pas de problème. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont pas individualistes et égoistes comme bon nombre d’entre nous.
      .
      De plus, les Français refusent désormais tout ce qui vient de leur gouvernement, quel qu’ils soit. De droite, de gauche, du centre, peu importe, rien ne trouve grâce à leurs yeux. Ils élisent quelqu’un qui annonce clairement son programme et une fois le mec au pouvoir, ils refusent que le programme soit appliqué. Un peu, excusez moi de remettre ça, comme un gosse de deux ans se trouvant dans sa période du « non » systématique. Sauf que chez les enfants de cet âge ne présentant pas de problèmes particuliers, c’est une étape obligatoire et nécessaire pour le développement de leur personnalité. Voir ce genre de comportements chez des adultes est très légèrement inquiétant. Manque de maturité ?
      .
      Bien sûr que c’est pas génial de devoir porter un masque. Bien sûr que, pour toutes les raisons qu’on évoque, rapports humains y compris, on préfèrerait ne pas avoir à le faire.
      Mais si on dit aux gens que, pour l’instant, c’est la seule solution pour protéger les autres, je dis bien les autres en priorité, et en particulier les personnes âgées ou fragiles, je n’arrive pas à comprendre pourquoi certains refusent de le faire. Sous prétexte que c’est le gouvernement qui l’a demandé. 
      Alors je me dis : la vérité, c’est qu’ils s’en foutent de protéger les autres, ils ne pensent qu’à leur pomme, ce sont des gamins pourris gâtés individualistes et égoistes.
      .
      Maintenant si vous vous sentez insultés, je le comprends fort bien, je m’en excuse, mais en même temps je ne peux m’empêcher de penser que si vous me détestez à cause de ce que j’ai dit (mais si on devait arrêter de dire ce qu’on pense de peur d’être détesté...), c’est surtout parce que j’ai mis le doigt sur le vrai problème et vous refusez de l’admettre. Vous refusez même de le voir.
      .
      C’est la seule vraie raison pour laquelle certains refusent de porter un masque. Il n’y en a pas d’autre.
      .
      Vous refusez de porter un masque parce qu’en fait vous doutez de son efficacité ? Portez-en un quand même au cas où, justement, c’est vous qui vous êtes trompés. Sait-on jamais, après tout...
      .
      Je n’ai pas plus la vérité que vous sur le port du masque, peut être est-il en effet inutile, mais comme on entend les deux versions, je le porterai tout le temps qu’il sera demandé de le faire, là où il sera nécessaire de le porter, de peur de faire une erreur de jugement personnel et contaminer quelqu’un si je ne le faisais pas. Et comme contaminer quelqu’un peut vouloir dire le tuer...
      .
      Les personnes qui refusent de porter un masque sur leur bouche ne se rendent même pas compte qu’elles en portent un en permanence sur leurs yeux.
      Mais celui là, curieusement, ne les gêne absolument pas.


    • Albert123 31 juillet 18:37

      @Surya

      « Je me demande s’il ne faudrait pas mieux prendre son temps pour trouver un vaccin vraiment bon »

      vous rigolez celui là sera excellent, 

      il guérira sans problème ce qui n’existe plus, 

      il enrichira l’industrie pharmaceutique pendant des années avec toutes les merdes qu’il vous inoculeront avec (qui elles aussi nécessiteront un traitement à vie).

      et en plus cerise sur le gâteau, grâce à la nanopuce incluse en prime avec, il permettra à tous les bourgeois décérébrés d’ouvrir les portes des temples de la consommation.

      nanopuce qui vous distinguera des désormais « pyschopathes, pervers narcissiques machiavéliques » qui ont la malsaine idée de réfléchir et donc de ne pas se soumettre à cette horreur apocalyptique entrain de se mettre en place.

      Bref courez ma bonne dame, marquée du chiffre de la bête vous pourrez profiter de tout ce que le règne de Mamon apporte aux imbéciles heureux si fier de se soumettre aux injonctions des mythomanes et de la lie de l’humanité.

      « Je trouve en plus admirable leur attitude de mettre systématiquement l’intérêt commun avant leur intérêt individuel. »

      on sent chez vous la nostalgie du IIIeme reich, c’est vrai après tout tous ces allemands unis autour d’un projet commun ça avait quand même de la gueule.

      « Pourquoi y parviennent-ils et pas nous ? »

      bah on est français et vous ?

      « Sommes nous restés, et comptons nous rester, d’éternels gamins ? »

      vous voulez dire libres et créatif, et bien c’est fini rassurez vous, à force de cracher sur ce qui fait le français vous pouvez être heureuse nous passons de 4eme puissance mondiale en 1992 à 10ème en 2024

      c’est le progrès sans aucun doute.


    • Léon 31 juillet 19:05

      @Surya

      Le port du masque s’est développé à partir de 1920 au Japon.

      Il y a 4 mois, en France, le masque était inutile voire dangereux. C’est à ce moment que l’épidémie était au plus haut. Maintenant que la circulation du virus est très faible, le masque devient indispensable en toutes circonstances et la meilleure des préventions. Meilleure que la réouverture des lits d’hôpitaux. Etc. Détail important : la densité de la population japonaise est 5 fois celle de le France. Perso, je mets un masque pour m’éviter de payer ma baguette 136,40€ chaque matin. Et je comprends que pour beaucoup, jeunes et joyeux, cette tristesse de l’auto confinement est une atteinte au droit de vivre.


    • HELIOS HELIOS 1er août 00:01

      @Nycolas
      ... pour moi, et par principe, je n’accepte pas la soumission ! C’est peut etre pour cela que je suis tres sensible a toute restriction de liberté.
      Le port masque est une soumission que je ne peux admettre. Si je mets un masque c’est volontaire, de mon plein gré avec des objectifs que je connais parfaitement... par exemple lors d’une visite médicale...

      Decider d’obliger les gens a porter un masque à l’intérieur est déjà discutable, mais l’obliger dehors devient insupportable, car le but n’est plus de s’adapter a la menace, mais d’obliger la population a se soumettre au une precaution. A quand la precaution de la précaution qui consisterait a limiter le nombre de personnes masquées, réunies a l’exterier... ceinture, bretelles et 135 Euros. comment vous appelez cela déjà ?....

      Le bon, la brute et le truand... vous vous souvenez ? il y a ceux qui tiennent le revolver et ceux qui creusent. Moi, je veux que tout le monde ait son révolver et creuse s’il en a envie !


    • I.A. 1er août 13:21

      @Surya

      Bonjour Il me semble qu’on nous avait déjà fait le coup, après les morts de la canicule de 2003... Souvenez-vous, c’est parce que nous avions oublié d’hydrater nos petits vieux, qu’ils étaient tous lyophilisés ! Et pour qu’on n’oublie plus, on nous a retiré le lundi de la Pentecôte !! Le procédé est le même ici. On culpabilise la population, on nous monte les uns contre les autres. Je suis soignant, ma vocation n’est pas de protéger les plus fragiles, surtout dans une société de vieux. C’est à l’état de faire son travail, moi j’en fait bien assez comme ça. Pour la petite histoire, le principe de précaution exigerait justement que personne ne mette de masque ! Enfin, des Chinois qui bâtissent 1 hôpital en 11 jours !... vous ne vous êtes pas demandé combien d’ouvriers y ont laissé la vie ? Et le Japon, maintenant : si rien n’est fait, cette civilisation risque de disparaître, pas un très bon exemple donc. Enfin, agir par mimétisme lorsqu’on est adulte, relève de la bêtise. Faites ce que bon vous semble pour vous. Foutez simplement la paix aux autres.


    • babelouest babelouest 2 août 04:15

      @Surya
      Vous portez facilement le masque, par cette chaleur ? Personnellement je me dépêche de faire mes courses, et puis je l’enlève, ouf ! car de toute façon c’est au début qu’il fallait en porter, quand « les Autorités » les faisaient brûler. Pas maintenant.


    • Surya Surya 2 août 19:10

      @Albert123
      « on sent chez vous la nostalgie du IIIeme reich »
      .
       smiley  smiley
      Cette réflexion complètement idiote achève de vous discréditer.
      (Excusez moi encore une fois de dire ce que je pense de façon brute.  smiley )


    • Surya Surya 2 août 19:14

      @babelouest
      « Vous portez facilement le masque, par cette chaleur ? »
      .
      En GB, en général, on n’a pas les canicules que vous avez en France, donc je reconnais bien volontiers que ça rend le port du masque, là où il est demandé de le porter, bien plus facile. 


  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 31 juillet 17:52

    Rumeurs

    Avoir des gros siens ne protège pas de la covid 19 


  • Le421 Le421 31 juillet 18:11

    Heu...

    Je peux dire une connerie ?

    A un euro le masque, vu qu’il n’y a pas de compteur d’usure sur cette saleté, je pense que 9/10ème (dont moi) des gens ne le mettent que de façon symbolique, pour ne pas se prendre une prune.

    A quand la barre de progression visible sur le masque ?

    Histoire de rire.

    Que les pauvres se fassent allumer à tour de bras...

    Mort aux cons !!


  • Coriosolite 31 juillet 21:23

    Bonsoir,

    Un lien vers un entretien avec une généticienne qui questionne un certain nombre de sujets passés sous silence ou prudemment éludés par les médias et le monde de la santé :

    l’origine du virus, les réponses étatiques à la pandémie, le risque de 2ème vague, la recherche de vaccin et les risques, les liens entre le monde médical et les intérêts financiers etc.

    https://www.tvlibertes.com/zoom-covid-19-la-geneticienne-alexandra-henrion-caude-vous-dit-tout


  • Djam Djam 31 juillet 23:41

    "a vu le monde démocratique triompher du fascisme, du nazisme, du franquisme, du communisme. Le XXIe siècle n’en a pas fini avec la démocratie, qui doit maintenant affronter non plus les totalitarismes et autres dictatures militaristes, mais le régime scientifique des experts.« 

    Bernard, vous faites dans un certain lyrisme en paraphrasant Hobsbawm ! Pourquoi pas, mais aller jusqu’à »réclamer un débat sur...etc etc..." c’est continuer à croire que les politiciens ont le souci du peuple. Non, cher Bernard, les politiciens qui changent de ministère et de mission comme moi de slip n’ont qu’un objectif : forcer la France à se fondre dans le grand bouzin européen.

    Mais plus de la moitié du peuple de France n’en veut pas, c’est donc un grand débat, ou mieux, un référendum que nous devons exiger. Le reste, le covid et tout le cirque qu’on nous serine depuis plus de 4 mois est la plus grande orchestration de mensonge de ce 21ème siècle. C’est pas glorieux et issue d’une famille de résistants authentiques, je résisterai à ce diktat sanitaire totalement délirant et totalement anti santé.


    • babelouest babelouest 2 août 04:23

      @Djam
      De plus, qui a dit que le fascisme, le franquisme, le nazisme.... ont été éradiqués ? A l’évidence, ce n’est pas exact. Comme n’est pas exact le fait qu’existerait la démocratie. oui, elle a existé du 10 juillet 1792 au 28 juillet 1794 à Paris, puis à Paris à nouveau pendant la Commune Insurrectionnelle, puis pour le moment à Notre Dame des Landes, mais c’est plus limité encore, territorialement. Elle pourrait exister si était appliqué ceci :
      https://ti1ca.com/t8oqg46m-Anarchie-A5-2018-08-Anarchie-A5-2018-08.pdf.html
      .
      mais ce n’est pas pour demain. Pour le moment, nous en sommes au niveau du règne de Néron, ce qui n’est pas exactement jouissif.


    • Djam Djam 2 août 14:25

      @babelouest

      Bien vu !
      Je vous suggère la lecture du petit livre « La démocratie aux marges » de David Graeber aux Ed. Bords de l’eau.
      petit ouvrage pertinent qui enseigne l’origine de la démocratie que tout le monde pense avoir été inventé en première instance par les grecs... pas vraiment. Voyez pourquoi avec l’enquête passionnante de Graeber smiley


  • Iris 1er août 11:26

    @ Dugué

    Je trouve votre article équilibré, cependant j’aimerai vous voir préciser 2 points :

    « Car il est probable que les vaccins ne nous soient d’un grand secours car inefficaces. »

    Vous parlez des vaccins contre le COVID-19 seulement, ou de l’ensemble des vaccins ?

    « à produire du superflu et permet d’insérer les déclassés et les inutiles dans notre monde commun »

    Pouvez-vous définir inutiles, je n’en ai jamais rencontré pour ma part.


    • charlyposte charlyposte 1er août 15:24

      @Iris
      Un vaccin placebo 100 pour 100 efficace et 100 pour 100 Français ! smiley


    • francis29 1er août 15:40

      @charlyposte
       
       un vaccin placebo 100% qui me permettrait de garder mes libertés de mouvements, je suis preneur à 100%
       
       Le corona virus est un virus opportuniste. D’ailleurs l’expression « Virus opportuniste » n’est-elle pas un pléonasme ?
       
      Opportuniste c’est certain, puisqu’il répond strictement à la définition : «  habituellement peu agressifs mais susceptibles de provoquer de graves complications en affectant des personnes ayant un système immunitaire très affaibli, »
       
       Pléonasme parce que, à ma connaissance il n’y a pas d’épidémies virales qui déciment les gens bien portants : ce serait en opposition avec la théorie de l’évolution. Et ce n’est pas un hasard si nombre d’adeptes de la vaccination sont des croyants, opposés à ladite théorie. Bill Gates ...
       
      Sur la vaccination : les vaccins anti-virus qui de surcroit contiennent des adjuvants sont dangereux pour les personnes dont le système immunitaire est très affaibli. Pour protéger ces individus, il est demandé à ceux dont le système immunitaire est en relatif bon état de se vacciner. Et ces vaccinations à répétition affaiblissent leurs systèmes immunitaires.
       
      La théorie de la vaccination contre les maladies à virus est par conséquent une impasse civilisationnelle.
       
      La seule et bonne réponse est une prévention et un renforcement de nos systèmes immunitaires. Mais ça, ça ne fait l’affaire d’aucune entreprise à la recherche du profit.
       


    • babelouest babelouest 2 août 04:27

      @Iris
      tous ceux qui ne font que manipuler de l’argent (banquiers, assureurs privés, publicitaires, commentateurs économiques, pseudo-instituts de sondages, et d’autres trucs de ce genre) sont des inutiles. Cela en fait déjà pas mal !


    • Iris 2 août 11:28

      @babelouest

      Je ne pense pas que l’auteur parlait de ce genre de personnes.


  • Iris 1er août 11:34

    Concernant l’arbitrage entre sécurité et liberté, je pense que nous n’avons pas de données suffisamment fiables, et les médecins sont encore trop divisés.
    Sur ce point le parallèle avec le réchauffement climatiques est correct, même si les enjeux ne sont pas du même ordre de grandeur.
    En revanche il est indéniable que notre système « un peu démocratique » manque cruellement de transparence, ce qui ne nous aide pas du tout à arbitrer. 


    • francis29 1er août 16:06

      @Iris
       
       ’’Concernant l’arbitrage entre sécurité et liberté, je pense que nous n’avons pas de données suffisamment fiables’
       
       On ne doit pas sacrifier les libertés pour une sécurité illusoire : ce serait ce qu’on appelle « lâcher la proie pour l’ombre ».
       
       Ceci dit : peut-être qu’il faut en tirer la conclusion que pour nombre de citoyens de ce pays, à leurs yeux nos libertés n’ont aucun prix. Dans ce cas il faudrait peut-être envisager que nous sommes devenus un peuple de veaux ?


    • Iris 1er août 22:51

      @francis29

      « On ne doit pas sacrifier les libertés pour une sécurité illusoire »

      Bien sur, mais on ne sait pas si cette sécurité est illusoire, on ne sait même pas si ce virus est pas, un peu, ou très dangereux.


    • babelouest babelouest 2 août 04:31

      @Iris
      A part la Sécurité Sociale (remboursements maladie, retraites, aide à la grossesse et à la perte d’emploi), la sécurité EST ce qu’on veut bien en faire, et c’est quand l’État qui s’en mêle que tout va mal. Parce que la sécurité qu’il défend, c’est celle de ses parasites.


    • Iris 2 août 11:37

      @Babelouest

      Le sujet est le COVID 19 sur lequel on n’en sait pas assez pour prendre des décisions fiables, que ce soit les médecins, les experts ou les citoyens.

      Pour votre remarque, je ne la comprends pas beaucoup, mais l’état favorise trop les parasites je suis d’accord. Et l’état est bien dans son rôle lorsqu’il tente de coordonner la sécurité sanitaire. C’est aussi son rôle d’assurer notre sécurité au travers des FDO non ?


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 1er août 12:11

    Le confinement a détruit des milliers d’emplois, a ruiné des milliers d’artisans tous secteurs professionnels  des milliers de commerçants, ambulants ou résidents des milliers de PME-PMI, des milliers de travailleurs indépendants, a réduit au chômage des milliers de Français, et ce gouvernement continue, s’entête, va donc droit dans le mur.

    Pour mettre en place son projet délirant de Nouvel Ordre Mondial, son reset monétaire, grâce à la crise du Covid 19, arrivée à point nommé au moment de la grave crise financière qui est bel et bien installée et nous ruinera tous.

    Une partie de la population continue à brouter l’écran plat tous les jours que Dieu fait. Ces moutons-là continueront à subir toutes les avanies, ils ne réagiront pas. Il n’y a qu’à les voir dans le magasins avec leur petit masque, le doigt sur la couture du pantalon, bien sages et bien enrégimentés. Mais tous les jours nous découvrons la grossièreté l’épaisseur des mensonges proférés par les « idiots utiles » de l’Etat profond", aussi si le réveil est long, il n’en reste pas moins inéluctable.


    • I.A. 1er août 13:02

      @Nicole Cheverney

      Enfin, quelqu’un qui rappelle à tout le monde les victimes du confinement ! Non seulement il y en a des milliers d’autres dans le domaine de la santé (absences de soins, de suivi, de diagnostiques), car il ne faut pas oublier que les hôpitaux ne faisaient quasiment plus que dans le SARS-CoV, vu qu’il leur avait été demandé de réduire le « reste » de leurs activités, et de créer des lits de réa supplémentaires... Idem pour les cliniques. Mais en plus, ce n’est pas fini ! Aussi bien pour ce qui est des pertes d’emplois et d’entreprises, ou de la dégradation des secteurs d’activités socio-culturels, mais aussi pour la santé : les patients font de moins en moins confiance aux médecins, ET POUR CAUSE !!


    • Bendidon Bendidon 1er août 18:38

      @Nicole Cheverney
      Ah que ça fait plaisir de lire un commentaire intelligent sur ce site
      Une bouffée d’air frais
      MERCI smiley


    • Furax Furax 1er août 19:03

      @Nicole Cheverney
      Je reprends un tweet d’hier :
      Pour s’assurer de la validité du vaccin, il faut procéder par ordre.
      Vacciner publiquement :
      1-Les responsables du« régime » : Elysée, Gouvernement.
      2-Les coresponsables : Assemblée Nationale et Sénat (facultatif pour l’opposition)
      3-Les soutiens du « régime » : les journalistes.
      4-Ceux par qui le système perdure : les policiers.
      5-Les décideurs médicaux.
      Un an plus tard on fera un bilan et on verra pour le reste de la population.

       smiley


  • I.A. 1er août 18:51

    Merci à l’auteur pour cet article.

    Comme beaucoup ici cependant, je pense :

    • Qu’il n’y a pas de choix à faire entre libertés et sécurité 
    • Que la sécurité proposée ici est une impasse évolutive impardonnable : lorsqu’un virus circule et s’attrape aussi facilement, la meilleure décision est l’immunité collective.

    Sachant qu’il reste toujours possible de se calfeutrer chez soi pour les plus craintifs ou fragiles, que l’état devrait même aider à se protéger.

    Votre texte est d’autant plus agréable à lire, que vous parvenez à garder votre calme dans ce phénomène délirant, avançant vos arguments avec logique et honnêteté.

    Bon, j’aurais aussi tendance à remplacer « philosophie » par « bon sens ».

    Merci encore


    • babelouest babelouest 2 août 04:39

      @I.A.
      L’immunité collective, pour que ça marche, c’est sans masque ni vaccin, sinon ça ne marche pas. Dans ma famille l’une de mes petites-filles l’a eu dès le début de février, ainsi que la plupart de ses camarades de classe. Nous, sa famille, n’en avons pas du tout été affectés, donc les défenses préalables de l’organisme ÇA MARCHE ! Bien entendu personne n’avait été vacciné, donc affaibli.


    • babelouest babelouest 2 août 04:46

      @I.A.
      L’immunité collective réclame de n’utiliser ni masques, ni vaccins. Quand l’une de mes petites-filles, ainsi que l’ensemble de sa classe a eu le virus au tout début de février, nous sa famille n’en avons pas du tout été affectés. Cela veut dire que nous étions pré-immunisés naturellement, grâce au fait que nous n’étions pas vaccinés, donc affaiblis.


  • stef 1er août 19:05

    Un vaccin ça ne se prend pas à la légère surtout préparé en un temps record sans recul


  • Old Dan Old Dan 2 août 17:20

    Devoir choisir entre sécurité et liberté ?... Très bien.

    Semi-comateux, allongé sur le dos sous masque, avec un sonde ds la gorge pdt 15 jours... C’est autre chose que de théoriser devant un écran, le verre à la main peinard !

    [... ma voisine (35ans) en sort]


    • nono le simplet nono le simplet 2 août 17:27

      @Old Dan
      si certains avaient quelqu’un de leur entourage proche dans cette situation ils prendraient, peut être, les choses un peu plus au sérieux


    • Old Dan Old Dan 3 août 01:16

      @nono le simplet
      C’est ce que je veux dire !
      Parait que les « hystero-comploto-maso-antivaccins » se mobilisent déjà sur les réseaux. Ess’ les mêmes allumés qui, le jour J, auraient voté NON ? Ou des azzeimhers qui ont oublié la polyo de leur enfance ?... Bof !

      [D’après ce qu’on m’a dit de l’hosto, je n’leur souhaite pas 48h en réa ! ]


    • Lancelot 3 août 10:43

      @Old Dan
      Je te laisse a ta bêtise de pauvre ignorant le vaccin contre le covid modifiera notre adn vu le faible risque de contracter la maladie des médecins que je connais déconseillent ce vaccin !Les hystéro sont plus intelligent que toi pauvre ignare qui gobe cette propagande sanitaire aveuglément !Un vaccin contre une maladie non immunisante ne fonctionnera pas !


    • Lancelot 3 août 10:47

      @Old Dan 

      Pauvre débile 10 millions de personnes meurt chaque année du cancer 9 millions a cause de la pollution !La pollution tue plus que le sida le paludisme les guerres le tabac et l’alcool les gouvernement en font ils une priorité !Tu a mille fois plus de chance de mourir a cause de la pollution d’un cancer que de ce virus !Si il y’avait pas ce matraquage médiatique autour de ce virus le monde n’aurait pas sombré dans une telle psychose !


    • nono le simplet nono le simplet 3 août 10:48

      @Lancelot
      le vaccin contre le covid modifiera notre adn

      ouais ! ... et le roi répudie la reine, la vieille épouse le perroquet ...


Réagir