jeudi 2 mai - par Lionel Ladenburger

Qui va gagner Roland-Garros 2019 ?

Pour la première fois depuis 2004, Rafael Nadal n’a remporté aucun tournoi depuis le début de l’année. Candidat à un 12e titre à Monte-Carlo, Barcelone et Paris, le Majorquin a déjà laissé filer les deux premières opportunités… Alors, jamais 2 sans 3 ? Difficile à dire mais ces déconvenues inédites ont sensiblement redistribué les cartes à moins d’un mois du Grand Chelem parisien.

JPEG

Qui seront les principaux favoris, outsiders et autres challengers crédibles du côté de la Porte d’Auteuil cette année ? Passage en revue de la dizaine des prétendants les plus sérieux à l’occasion de la prochaine 118e édition des Internationaux de France de tennis.

 

Flag of Spain.svg Rafael NADAL (Espagnol, N.2 mondial, 33 ans)

Résultat de recherche d'images pour "nadal clay"

Meilleure performance à Roland-Garros : 11 fois vainqueur entre 2005 et 2018

Pour la première fois depuis quinze ans, l’ogre de l’ocre ne semble plus aussi imbattable que d’ordinaire. Finaliste en Australie en janvier, le roi de la terre-battue a depuis subi plusieurs revers inhabituels pour lui. Blessé en Californie, puis battu par Fognini et Thiem à Monte-Carlo et Barcelone, l’Espagnol semble un ton en-dessous de ses standards habituels. S’est-il volontairement préservé pour éviter une énième blessure ? Une chose est sûre : Rafa donnera tout pour conserver son joujou.

 

Flag of Serbia.svg Novak DJOKOVIC (Serbe, N.1 mondial, 32 ans)

Résultat de recherche d'images pour "novak djokovic roland"

Meilleure performance à Roland-Garros : vainqueur en 2016

N.1 mondial et vainqueur des trois derniers tournois du GC, Novak Djokovic faisait encore figure il y a peu de super favori (bis) à la victoire du côté de Paris. Hélas, depuis son flamboyant Open d’Australie, le Serbe a perdu de sa superbe lors de la tournée américaine… Défait en quart sur le Rocher, l’homme aux 15 GC paraît moins souverain qu’en 2016 au même stade de l’année. Alors sera-t-il prêt pour regagner RG ? Vu son énorme CV, écarter l’option « Nolé » serait tout simplement insensé.

 

Flag of Austria.svg Dominic THIEM (Autrichien, N.5 mondial, 25 ans)

Résultat de recherche d'images pour "dominic thiem"

Meilleure performance à Roland-Garros : finaliste en 2018

Annoncé comme le successeur de Nadal, l’Autrichien affiche une progression régulière. Demi-finaliste en 2016 et 2017, puis finaliste en 2018 à RG, Thiem a débloqué son compteur en Masters 1000 et est en outre le seul joueur à avoir battu Rafa trois fois sur ocre en trois ans. De surcroît, le vainqueur de Barcelone a aussi démontré qu’il avait su ajouter un zeste de variation à son gros jeu de bûcheron. De là à l’imaginer gagner dès cette année, il n’y a plus qu’un petit pas… Alors pourquoi pas ?

 

Flag of Switzerland.svg Roger FEDERER (Suisse, N.4 mondial, 37 ans)

Résultat de recherche d'images pour "federer clay"

Meilleure performance à Roland-Garros : vainqueur en 2009

Absent à Roland depuis un bout de temps, « Sa Majesté » a décidé de revenir tâter la terre pour le plus grand bonheur de Guy Forget. Toujours en forme malgré les 37 printemps affichés, le Maestro aura du mal à enchainer 7 matchs au meilleur des 5 sets sur un revêtement si usant physiquement. Ceci étant, avec un bon tableau et au talent, nombre de ses fans l’imaginent capable de triompher dix ans après... Rêverie mise à part, la tâche sera (très) compliquée, mais avec Federer on ne sait jamais !

 

Flag of Germany.svg Alexander ZVEREV (Allemand, N.3 mondial, 22 ans)

Résultat de recherche d'images pour "zverev roland"

Meilleure performance à Roland-Garros : quart-de-finaliste en 2018

Chef de file de la NextGen, le N.3 mondial présente quelques références de poids sur TB : 4 titres dont 2 Masters 1000 (Madrid et Rome) ainsi que des victoires de prestige obtenues face à Djokovic et Thiem. De plus, c’est également à Roland qu’il a pour l’heure signé la meilleure perf’ de sa carrière en GC par le biais d’un quart de finale l’année passée. Impossible donc de ne pas citer l’élève d’Ivan Lendl parmi les clients, même si ses récents résultats (plutôt médiocres) incitent à rester très prudent.

 

Flag of Italy.svg Fabio FOGNINI (Italien, N.12 mondial, 32 ans)

Résultat de recherche d'images pour "fabio fognini"

Meilleure performance à Roland-Garros : quart-de-finaliste en 2011

Fognini est un vrai spécialiste de la terre-battue. Pour preuve : 8 de ses 9 trophées ATP ont été glanés sur la surface orangée. Vainqueur de Monte-Carlo 2019 après avoir terrassé le maître des lieux (Nadal) en demi-finale, l’Italien est capable du meilleur... comme du pire ! Aussi talentueux qu’imprévisible, « Fogna » rêverait de devenir le successeur d’Adriano Panatta, dernier lauréat transalpin du Grand Chelem parisien (en 1976). Improbable au vu de l’inconstance du garçon, mais pas impossible.

 

Flag of Russia.svg Daniil MEDVEDEV (Russe, N.14 mondial, 23 ans)

Résultat de recherche d'images pour "daniil medvedev clay"

Meilleure performance à Roland-Garros : premier tour en 2018

En voilà un qui est clairement sur la pente ascendante. En constants progrès depuis 2014, cette grande cigarette russe (1,98m) pointe au 6e rang à la Race. Demi-finaliste à Monte-Carlo après avoir disposé du prometteur Tsitsipas et du n.1 mondial Djokovic, puis finaliste à Barcelone en sortant Nishikori, le protégé de Jean-René Lisnard a gagné en puissance, endurance et de facto en constance. Ne craignant plus les longs rallyes, il pourrait bien faire tomber de grosses têtes cette année à RG.

 

Flag of France.svg Gaël MONFILS (Français, N.18 mondial, 32 ans)

Résultat de recherche d'images pour "gael monfils clay"

Meilleure performance à Roland-Garros : demi-finaliste en 2008

Meilleur tricolore depuis le début de l’année, Gaël Monfils semble avoir retrouvé le feu sacré. Revanchard de n’avoir pas été sélectionné en Coupe Davis l’an dernier et bien dans sa tête depuis le début de son idylle avec Elina Svitolina, le Parisien a à cœur de briller devant son public. Convaincant vainqueur à Rotterdam, 10e à la Race, l’ancien demi-finaliste de RG peut rêver. Mais peut-il vraiment gagner ? Si son physique tient le coup, il a les moyens de se hisser dans le dernier carré.

 

Flag of Greece.svg Stefanos TSITSIPAS (Grec, N.10 mondial, 20 ans)

Résultat de recherche d'images pour "tsitsipas roma"

Meilleure performance à Roland-Garros : deuxième tour en 2018

Estampillé « révélation planétaire du début de saison » après avoir disposé de Roger Federer à Melbourne, le jeune grec a appris à jouer sur terre-battue. Finaliste à Barcelone l’an dernier, Tsitsipas semble pourtant plus enclin à briller (rapidement) sur dur que sur ocre... 5e à la Race derrière le quatuor (Djoko, Fed, Nadal, Thiem), l’espoir hellénique est un bosseur, fonceur, qui ne se fixe aucune limite. Un quart semble donc envisageable. Au delà ? Peut-être pas, pas encore en tout cas... 

 

Flag of Switzerland.svg Stan WAWRINKA (Suisse, N.33 mondial, 34 ans)

Résultat de recherche d'images pour "wawrinka roland"

Meilleure performance à Roland-Garros : vainqueur en 2015

Difficile de ne pas citer un « top-player » ayant déjà remporté Roland-Garros et Monte-Carlo en battant (à coup de sublimes revers) Djokovic et Federer. Pourtant, depuis son climax de 2015-16, « Stan the Man » a connu de sérieux pépins dont une opération du genou qu’il n’a pas encore digérée… Alors, évidemment, impossible d’enterrer celui qui était encore finaliste Porte d’Auteuil en 2017, mais sincèrement, pour le Vaudois, arriver en 2e semaine aurait déjà la saveur d’un petit exploit.

 

A qui la Coupe des Mousquetaires ?

Résultat de recherche d'images pour "coupe des mousquetaires"

A une poignée de semaines de l’échéance, l’édition 2019 de l’Open de France s’annonce plus incertaine que jamais depuis 2005. Si Nadal demeure favori, ses adversaires se mettent à rêver de lui voler la vedette au vu de ses récentes contre-performances… Alors qu’un nouveau Nadal-Djoko paraissait quasi programmé depuis janvier, un Nadal-Thiem voire un Djokovic-Thiem (en fonction du tirage) semble désormais plus probable début juin. D’ici là, bien malin celui qui donnera le nom du futur lauréat.

 

Lionel Ladenburger

Retrouvez tous mes articles sur Agoravox :

https://www.agoravox.fr/auteur/lionel-ladenburger

 



159 réactions


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 14 mai 16:09

      @Axel_Borg

      Quand je prend Murray en exemple je dis juste que l’Ecossais n’aura jamais le statut de legende comme les trois autres monstres de sa generation. On a deja eu cette discussion, pour moi Murray merite sa place au sein du BIG 4 depuis fin 2016, date a laquelle il est devenu n.1. Mais je le repete, si exceptionnel soit-il, le palmares de Murray n’est pas « suffisant » pour clamer le statut de « legende ». 

      Et sinon pour « Dominator », je pense comme toi. Je l’imagine mal gagner Roland sans avoir jamais gagne ni Monte-Carl, ni Madrid, ni Rome. Son titre a Barcelone est certes une belle performance mais ca ne reste malgre tout qu’un 500...


    • leypanou 14 mai 16:52

      @Lionel Ladenburger
      En somme, si Nadal arrive en finale il gagnera a condition que ce ne soit pas le Djoker en face 

       : 
      Salut. çà je n’en suis pas si sûr. N’oublions pas que Djoko a perdu la finale contre Stan à RG alors que tout le monde le voyait gagner ; donc, Djoko a aussi quelques pb psychologiques reflétés entre autres en 2 finales de GC perdues contre Stan (RG et US Open) (et je ne parle pas des finales perdues contre Khachanov à Bercy et Zverev à Nitto Finals).

      Pour moi, une finale Djoko-Nadal est un peu ouverte, même si Djoko a une légère avantage par rapport à Nadal, vu qu’il l’a battu plus souvent, et surtout récemment en finale en Australie.

      Si tu a regardé le match Djoko-Thiem à Madrid, çà c’est du Djoko, avec le service perdu stupidement, qu’il a heureusement rattrapé au tie-break. A mon avis, il ferait une c. pareille contre Nadal, il pourra tirer un trait sur la victoire.

      N’oublions pas aussi que seules 2 personnes ont battu Nadal à RG en 14 ans, les 2 autres personnes ayant gagné RG, à savoir Federer et Stan, n’ont pas battu Nadal à RG.

      Rome permettra d’établir à mon avis le vrai favori à RG, mais je mettrai Djoko, Nadal devant, puis Thiem et Tsitsipas après. Quant à Federer et Zverev, je n’y crois pas beaucoup.


    • Axel_Borg Axel_Borg 15 mai 09:04

      @Lionel,

      Attention Nadal a encore le temps de se refaire la cerise, déjà par un succès à Rome et/ou par 1 ou 2 matches référence avant de croiser (éventuellement) Nole en finale à Paris.

      Mais s’il arrivait en finale contre Djokovic sans avoir gagné au Foro Italico et en ayant bataillé sans convaincre en 1/4 et en 1/2 du French, là je serais franchement inquiet pour lui, surtout si Nole passe en mode bulldozer d’ici là, ce qu’on a pas encore vu de sa part même si son succès à Madrid indique une nette montée en puissance vers le cosmic level qu’il vise pour chaque GC désormais.


    • Axel_Borg Axel_Borg 15 mai 09:16

      @leypanou,

      Attention sur Djokovic, déjà il est débarrassé du complexe Roland-Garros depuis 2016 et du complexe Nadal à Paris depuis 2015 ... Cela compte dans la tête ...

      Ensuite, sur les 4 finales que tu cites, seule celle de RG 2015 contre Wawrinka est un vrai échec psychologique.
      A l’US Open 2016, Djokovic était déjà dans le toboggan du déclin et n’aurait jamais du arriver en finale de ce GC.

      Quant à Bercy et Masters 2018, il faut remettre en perspective de son incroyable 2e semestre 2018 où il gagne Wimbledon, Cincinnati, US Open et Shanghai. A Bercy il perd contre un Khachanov royal qui tombe 4 top 10 tandis que Nole avait laissé des plumes dans une demie de feu contre Federer. Au Masters, Zverev marchait sur l’eau en ayant aussi battu l’autre roi de l’indoor la veille, un certain Rodgeur Federer ...

      En effet le défi ultime reste de gagner Roland en battant Nadal ce que personne n’a fait.
      Federer (2009), Wawrinka (2015) et Djokovic (2016) ont gagné Porte d’Auteuil sans croiser la route de l’ogre de l’ocre.

      Soderling (2009) et Djokovic (2015) ont eux battu le King of Clay dans le XVIe arrondissement de Paris, mais ont ensuite été battus en finale par le Bâlois et le Vaudois ...

      Bref faire coup double, le scalp du Taureau de Manacor et soulever la Coupe des Mousquetaires, cela ferait un exploit retentissant. Surtout si signé de Nole, qui ferait un 2e Djoko Slam, avec un 2e GC non calendaire et le double GC en carrière, exploit que Federer ne devrait a priori jamais réaliser (sauf miracle) et que le gaucher espagnol a raté 4 fois à Melbourne (2014, 2017, 2019) après son 2e titre à l’US Open en 2013.


    • Axel_Borg Axel_Borg 15 mai 09:18

      @Lionel,

      Nous convergeons sur Andy Murray, immense champion comme des Courier, Hewitt, Vilas, Nastase, Rafter, Kafelnikov, Stich ou Kuerten entre autres, mais pas une légende du tennis.

      Pour Thiem, on sera vite fixés. Barcelone en effet, il n’y a « que » Nadal, Djokovic n’y vient jamais par exemple.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 15 mai 11:21

      @leypanou

      Je te l’accorde, Djoko peut perdre des finales quand le mec en face joue le feu comme Wawrinka a Roland en 2015 ou plus recemment Khachanov et Zverev respectivement a Bercy et au Masters. Ceci dit, face a Nadal, j’ai vraiment l’impression que la seule presence de Djokovic de l’autre cote du filet constitue desormais un enorme frein pour le Majorquin. A Wimbledon l’an dernier, Nadal etait au-dessus mais Djoko l’a eu au mental. Et en Australie cette annee, on a vu a quel point l’Espagnol pouvait perdre ses moyens face au Serbe. 

      Sinon, bien que Rome soit un bon indicateur, je pense que Madrid (mieux place dans le calendrier) l’est tout autant voire pluss. Je ne serai pas surpris que Djokovic ne fasse pas aussi bien en Italie qu’en Espagne, idem pour Tsitsipas d’ailleurs. Comme dit precedemment, les deux qui ont tout interet a gagner au Foro Italico sont Thiem et Nadal, mais vu qu’ils sont dans la meme partie de tableau, l’un deux s’arretera en quart... 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 15 mai 11:28

      @Axel_Borg

      Evidemment, l’objectif de Djoko est de refaire un Djoko slam et si possible en realisant l’exploit ultime, a savoir : battre Nadal en finale a Roland-Garros ! Ce serait fou si il parvenait et cela rajouterait un peu pluss a sa legende. Le Serbe en a parfaitement conscience d’ailleurs. A mon avis, le tableau aura un impact encore plus important cette annee a RG. Imaginons que Djoko ou Nadal se tape un tableau avec Tsitsipas en quart, puis Thiem en demie... Si de l’autre cote, c’est Monfils en quart et Fognini en demie... (par exemples), il ne fait quasiment aucun doute que celui des deux qui aura eu le meilleur tableau arrivera en finale avec un avantage physique non-negligeable. Bref, je croise vraiment les doigts pour que le tirage soit equilibre. 


    • leypanou 15 mai 11:52

      @Lionel Ladenburger @axel
      arrivera en finale avec un avantage physique non-negligeable. Bref, je croise vraiment les doigts pour que le tirage soit equilibre 

       :
      Salut.
      On verra bien déjà qui va laisser des plumes dans les matchs de la 1ère semaine.
      Je fais confiance à Rafa qui, d’habitude, quand il gagne, c’est souvent en 5ème vitesse, Djoko lui a tendance à piétiner en début, ce qui ne l’a pas empêché de gagner à la fin.

      En tout cas, un match quelconque entre 2 de Djoko, Rafa, Thiem et Tsitsipas me fait saliver d’avance.

      PS Quand Thiem a battu Rafa en 1/2 finale de Barcelone, la manière dont il l’a battu alors qu’il est mené 0-40 sur son service à 5-4 prouve qu’il est maintenant fort mentalement, car Rafa pensait que le dé-break était dans la poche. Et puis surtout, Rafa qui ne break pas à 0-40 sur service de l’adversaire, cela doit être très rare (à comparer avec le match gagné par Djoko contre Thiem au tie-break, alors qu’il servait à 5-4 sur son service).


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 15 mai 12:08

      @leypanou

      Salut Leypanou ;)

      Effectivement, de ce point de vue (a l’instar du dernier Australian Open), Djoko a souvent tendance a rentrer dans ses tournois en mode-diesel (ce qui selon moi est totalement volontaire de la part du Serbe tant il sait qu’il est capable de monter le curseur d’un ou deux niveaux sur les points importants).

      Nadal, en revanche, n’a pas la meme approche : il aime et a besoin d’ecraser ses adversaires pour monter en puissance tour apres tour. Ce qui est bizarre cette annee, c’est qu’il est parvenu a le faire par exemples face a Bautista-Agut a Monte-Carlo ou face a Wawrinka a Madrid mais que finalement ces deux roustes ne l’ont pas mis dans les memes conditions que les saisons precedentes... 

      Sinon je partage ton souhait, ce serait top que Thiem et Tsitsipas croisent les routes de Nadal et Djokovic a RG. Les deux monstres face aux deux meilleurs « jeunes » sur terre-battue (comme a Madrid en somme). 


    • Axel_Borg Axel_Borg 15 mai 13:32

      @Lionel,

      Melbourne est particulier car tout début de saison et c’est pour cela que Djokovic était arrivé en mode diesel. A Roland, il sera lancé en mode turbo je pense même si le pic de forme sera bien sûr pour la 2e semaine.

      Par contre à Wimbledon, il arrivera en mode diesel car je le vois mal retourner au Queen’s cette année, il n’a pas besoin de défendre les points sur cet ATP 500. Et l’adaptation au gazon est toujours délicate malgré la semaine supplémentaire offerte par le calendrier depuis quelques années à la sortie de la saison sur brique pilée.

      A l’US Open, le Serbe arrivera bien chaud après Montréal et Cincinnati.

      Attention cependant aux surprises à Rome car la terre italienne n’est pas comparable à celle de Madrid. Rome est bien plus intéressant que le tournoi espagnol pour jauger des forces en présence en vue de Roland, car plus proche dans le temps et surtout plus comparable en terme de surface ocre.

      Mais en effet un quatuor majeur semble se dégager (plus l’OVNI Federer qu’il ne faut pas enterrer pour le dernier carré) : Djokovic en 1 vu sa forme ascendante, Nadal en 2 vu son palmarès historique, Thiem en 3 vu sa confiance engrangée, et Tsitsipas en 4 vu sa performance à Madrid.
      Mais je le répète, si Djokovic et Nadal sont tous deux au top en 2e semaine, le Big Four se muera en Big Two avec pour moi un très léger avantage à Nadal dans ce cas car sur terre battue en 3 sets gagnants, Djokovic n’a que 2références sur 7 matches face au Taureau de Manacor à Roland : 2015 et 2013 dans une moindre mesure, contre plusieurs défaites où son impuissance fut manifeste (2006, 2007, 2008) et les deux finales perdues de 2012 et 2014 où le Djoker fut trop irrégulier (excellent 3e set avant la pluie en 2012, très bon 1er set en 2014) en dehors des temps forts du gaucher majorquin, véritable rouleau-compresseur.

      A suivre en espérant que la pluie cesse sur la Ville Eternelle ...


    • FabriceBaro 15 mai 17:05

      Bonjour messieurs, je suis d’accord avec Leypanou : selon moi Nadal sera légèrement favori contre Djokovic en finale. 

      Parlant de Djoko, je n’arrive pas à croire/réaliser qu’il est en lice pour un 2e GC non-calendaire ! S’il l’accomplit, ce sera historique, un peu plus qu’un 12e RG pour Nadal. Décidément ces « tres amigos » sont réellement exceptionnels. 

      Axel, je n’avais pas réalisé que personne n’a battu Nadal ET remporté Roland-Garros, Soderling et Djokovic perdant contre Federer et Wawrinka...

      Merci pour le rappel des confrontations entre Djoko et Nadal à RG, la victoire de Djoko est lors de leur dernière confrontation en 2015 (2013 : défaite de Djoko avec 9-7 au 5e set). 


    • Axel_Borg Axel_Borg 15 mai 17:20

      Salut Fabrice,

      Oui un 12e RG de Nadal ce serait monumental, mais moins qu’un 2e GC non calendaire de Djokovic couplé au double GC en carrière, ce que personne n’a fait dans l’ère Open, pas plus Agassi, Federer que Nadal (pour rappel, Emerson l’ayant fait en amateurs, et Laver à cheval entre amateurs et Open).

      Si Nadal arrive en finale de Roland c’est qu’il aura a priori une forme excellente pour battre Thiem en demie par exemple, donc oui il sera légèrement favori contre le Serbe.

      A l’époque de Bjorn Borg, seul Adriano Panatta en 1976 avait réussi l’exploit de gagner le tournoi tout en sortant le Suédois, ce que personne n’a fait dans l’ère Nadal.


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 17 mai 10:51

    @Axel, Fabrice, Leypanou

    Bon, au vu des resultats de Rome, la finale Djoko-Nadal annoncee pour le 9 juin prochain semble a nouveau se dessiner. Comme vous l’avez bien resume, celui qui gagnera signera l’un des plus grands exploits de l’histoire du tennis :

    _si Djoko gagne, il signera un 2e Djoko slam, devenant l’egal de Rod Laver de ce point de vue, tout en realisant egalement le premier double GC en carriere de l’ere Open. Bref, ce serait immense. 

    _si Nadal gagne, il deviendrait (numeriquement parlant) le Hercule de la terre-battue avec 12 succes a Roland-Garros, tout en devenant egalement le 1er joueur (hommes et femmes confondus) a remporter 12 fois le meme tournoi du Grand Chelem. Bref, la aussi, ce serait colossal. 

    Sinon, apres Barcelone j’avoue que je me disais que c’etait possible, mais ce n’est clairement pas encore cette annee que Thiem remportera Roland-Garros. il finira par le gagner je pense, mais moins que ce qu’on pouvait imaginer. A mon avis, si l’Autrichien en gagne 3 ce sera deja monstrueux car apres la retraite de Djoko et Nadal, on aura surement quelques finales Thiem-Tsitsipas (et vu la vitesse a laquelle le Grec progresse, ca ne sera surement pas plus facile pour Thiem. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 17 mai 12:21

      @Lionel,

      Déception pour Thiem face à Verdasco même si l’Autrichien s’est plaint d’avoir perdu du temps au Foro Italico mercredi puis lors de son retour à l’hôtel.

      Tsitsipas sera favori face à un Federer passé in extremis contre Coric et surtout qui devra enchaîner après un jeudi avec 2 matches ...

      Pour Djokovic / Nadal, attention ils ne sont pas à l’abri de chuter avant la finale qie ce soit à Rome et à Paris, mais oui que ce soit au Foro Italico ou Porte d’Auteuil on s’y dirige tout droit, malgré tout le respect que j’ai pour Del Potro et Verdasco ce vendredi, Tsitsipas et Federer pour ce samedi côté Rafa.

      Pour Thiem, il gagnera sans doute un jour à Roland, finalement peut être à l’age de Muster (1995 était l’année de ses 28 ans) donc en 2021 ? Nadal aura alors 35 ans et Djokovic 34, sur une surface aussi exigeante que la terre, why not si en plus l’Autrichien continue de progresser, tout en sachant que l’ultime palier entre finale et victoire reste le plus dur à franchir ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 17 mai 13:07

      @Axel_Borg

      J’espere que Tsitsipas va battre Federer parce qu’en cas de Fedal demain je ne donne pas cher du Suisse. Sa serie de victoires contre Nadal prendrait donc fin demain... Un scenario qui ne me plait guere, tu t’en doutes ;)

      Oui evidemment, n’excluons pas un jour sans. mais dans l’absolu, sur ce qu’ils font depuis 15 jours, je ne vois pas comment les deux monstres pourraient ne pas s’affronter deux fois en trois semaines. 

      Enfin, pour en revenir a Thiem, oui, 2021 me semble une hypothese plus que probable. Mais comme je l’evoquais deja dans le post precedent, si d’ici la l’Autrichien ne progresse pas mentalement, il risque de se faire battre par Tsitsipas qui confirme (ahma) match apres match son statut de futur champion. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 17 mai 13:58

      @Lionel,

      Il est en effet plus improbable encore de voir Federer battre Nadal que de voir le Suisse se qualifier contre Tsitsipas.

      De plus, le Grec n’aura pas de scrupules et ne sera pas en mode « admiration » devant le Bâlois, qu’il a déjà scalpé à Melbourne ... Tout le monde ne peut pas en dire autant parmi la Next Gen.
      D’accord avec toi sur les 2 titans Nole et Rafa. De toute façon ces deux là à 100 % ne peuvent pas perdre avant la finale ...
      Pour Thiem oui s’il ne passe pas ce palier mental, il risque d’être débordé par Tsitsipas voire FAA ou d’autres dans les années à venir.


  • Axel_Borg Axel_Borg 20 mai 09:45

    Bon on y voit déjà bien plus clair après Rome ...

    Le favori de Roland-Garros reste bel et bien encore une fois Rafael Nadal Parera, 11 fois vainqueur à Paris. Certes diesel sur cette saison d’ocre, l’Espagnol a réalisé une semaine italienne magnifique, résistant à Verdasco et réalisant des matches très impressionnants contre Tsitsipas et surtout Djokovic.

    Premier 6-0 en carrière pour Nole, pas surprenant que cela vienen face à Rafa.

    Pas surprenant non plus que le Serbe ait eu l’orgueil et le talent pour égaliser à une manche partout dans la foulée, peu de joueurs auraient réussi cela face ai gaucher de Manacor. Le Taureau a remis el turbo au 3e set pour un 6-1 qui fera très mal mentalement au Djoker.

    Certes le Terminator de Belgrade avait du batailler face à Del Potro et Schwartzmann pour se hisser en finale, mais sa finale ratée contre Nadal pose question malgré la débauche d’énergie sur la brique pilée romaine face aux deux Argentins.

    Je fais tout de même du Serbe mon 1er outsider pour ce Roland-Garros mais il devra clairement hisser son niveau physiquement et mentalement pour espérer inquiéter le Taureau majorquin en 3 sets gagnants. Cette sévère défaite a effacé une belle partie de la confiance acquise à Madrid, et a mis de la pommade à Nadal après la branlée subie par le Majorquin du côté de Melbourne fin janvier ...

    Derrière, Thiem et Tsitsipas seront les challengers de ce Big Two à qui la grande finale parisienne semble promise, il sera intéressant de voir ce que feront Schwartzman, Del Potro, Federer et Coric également Porte d’Auteuil.

    Un mot sur Sir Andy Murray décoré par le Prince Charles pour son immense carrière, même si cela avait été décidé dans la foulée de son 2e titre à Wimbledon en 2016.

    Mes pronostics pour le French Open qui s’ouvre en l’absence de John Isner ...

    5 étoiles Nadal

    4 étoiles Djokovic

    3 étoiles Del Potro, Thiem, Tsitsipas

    2 étoiles Federer, Fognini, Schwartzmann, Wawrinka

    1 étoile FAA, Basilashvili, Bautista Agut, Cecchinato, Cilic, Coric, Dimitrov, Djere, Edmund, Fritz Goffin, Khachanov, Kohlschreiber, Kyrgios, Lajovic, D. Medvedev, Monfils, Nishikori, Pouille, Rublev, Shapovalov, Sousa, Struff, Tiafoe, Verdasco, A. Zverev (j’en oublie surement dans cette liste longue comme le bras)


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 20 mai 11:11

      @Axel_Borg

      Tout est (bien) dit David, as usual ;)

      Perso je mets les memes pronos que toi, sauf Delpo a qui je n’accorderai que 2 etoiles du fait du format en 5 sets d’autant pluss qu’il revient a peine de blessure... L’Argentin n’ayant jamais ete un monstre d’endurance et (une fois de plus) il a du faire appel au kine a Rome (cette fois pour un probleme a la cheville). Alors oui evidemment, en terme de talent, JMDP a tout ce qu’il faut mais j’ai enormement de mal a l’imaginer gagner 7 matchs au meilleur des 5 sets sur une surface aussi eprouvante que la terre-battue. 

      Pour le reste, Rafa est de nouveau lance. Le bulldozer est de retour et il faudra un grand Djoko pour le battre en finale. Car oui, sauf pepin physique, je ne vois pas comment Roland-Garros pourrait echapper a un remake de Rome cette annee. La seule (petite) possibilite que l’un des deux titans manque la finale serait qu’il se retrouve avec le pire tirage possible avec Del Potro en 1/8e, Tsitsipas en 1/4 et Thiem en 1/2. Scenario tres peu probable en somme... 

      Bref, finalement, il est pas si ouvert que ca ce Roland a venir ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 20 mai 11:43

      @Lionel,

      Del Potro aura la pression (comme Cecchinato) de défendre les points de sa demie.
      Beaucoup doivent être soulagés de voir Verdasco rentrer dans les 32 têtes de série, lui qui avait sorti Zverev au 1er tour en 2017 ...

      Oui à 80 % on se dirige vers le duel Nadal / Djokovic en finale, à Thiem, Tsitsipas, Del Potro, Federer, Coric, Fognini ou Schwartzmann de nous faire mentir ...

      Avec trois enjeux majeurs si cette finale se confirmait avec le Big Two :

      Un 12e titre record à Paris pour Rafa, et un 12e titre record (hommes et feemmes) confondus dans un même GC, époque du challenge round incluse, ça en dit long sur l’exploit du bonhomme

      Un double GC en carrière et un deuxième GC non calendaire pour Nole, là aussi ça en dit très long sur le pedigree du Serbe

      La poursuite du record de GC de Federer : 20 Federer, 17 Nadal et 15 Djokovic avant le tournoi. Si Nadal gagne, il se rapprochera à deux unités du Suisse ce qui laissera encore l’espoir de l’égaler voire de le dépasser, tout en se redonnant de l’air sur le Djoker revenu comme une bombe avec 3 GC consécutifs gagnés depuis Wimbledon 2018 ... Si Djokovic gagne (et a fortiori en battant Nadal au finale), la défaite sera terrible pour l’Espagnol dans son bastion parisien, le Serbe pourra alors ambitionner d’égaler puis de dépasser le Majorquin, et de devenir le favori pour espérer rattraper ensuite le Bâlois ...
      Ce Roland-Garros 2019 est donc très important pour la course au record et au GOAT du XXIe siècle

      En tout cas quelle saison de terre battue, que de rebondissements ... Il est dommage que l’Open d’Australie et Wimbledon ne bénéficient pas d’une vraie mini-saison de préparation comme c’est le cas pour Roland mais aussi pour l’US Open avec le Canada et Cincinnati. Une fois de plus, calendrier très imparfait dans le tennis mondial ...


    • Axel_Borg Axel_Borg 20 mai 11:57

      Un dernier point fondamental à voir vendredi, le tirage au sort. Car sans faire injure au maestro Federer, il vaudra mieux tirer le Suisse que Dominic Thiem dans sa partie de tableau pour Rafa et Nole ...

      L’Autrichien offre tout de même bien plus de garanties que le Suisse pour aller en demie à Paris dans trois semaines ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 20 mai 12:33

      @Axel_Borg

      Clairement oui, quand tu vois comment Fed s’en est miraculeusement sorti face a Coric (a Rome) et Monfils (a Madrid), c’est impossible qu’il batte le Djokovic ou le Nadal que l’on a vus ces quinze derniers jours. Je serai meme pret a parier que si Fed arrivait a se hisser en demies a RG, il prendrait fatalement 3 petits sets que ce soit face au Serbe ou a l’Espagnol. Mais bon, selon moi Federer ira au mieux en quarts a Roland donc je ne vois pas ce scenario se produire. 

      En revanche, comme deja evoque, le top serait que Tsitsipas tombe dans la partie de tableau du Balois de maniere a pouvoir potentiellement avoir des demi-finales mettant aux prises les 4 meilleurs joueurs (so far) de cette saison sur ocre, a savoir : Nadal, Djoko, Thiem et Tsitsi donc. 

      Apres la seule (petite) interrogation c’est de savoir ou va atterir Delpo dans le tableau, car (meme si comme deja dit je ne vois pas l’Argentin aller au bout) il sera (a n’en pas douter) un serieux caillou dans la chaussure du favori qui croisera sa route. Le genre de match ou l’on peut laisser pas mal de plumes physiquement parlant et qui peut donc peser lourd quant au denouement final de la competition. 
      Mais bon, a part cette (petite) inconnue, j’ai vraiment du mal a voir qui pourrait faire de grosses surprises a RG.

      Fognini joue sous anti-douleurs depuis Monte-Carlo et malgre tout son talent, il n’a selon moi pas la stature d’un vainqueur de GC. Monfils a demontre a Madrid et Rome que malgre Svitolina il etait toujours le meme mentalement parlant (une fois de plus quel dommage tant le potentiel est grand), Wawrinka n’a plus le niveau malgre quelques fulgurances et sinon les autres, tous les autres (de Medvedev a Schwartzman en passant par Coric, Zverev et compagnie), ils partent de beaucoup trop loin pour esperer quoi que ce soit, qui plus est quand tu vois le niveau enorme de la finale de Rome a partir du 2e set. 

      Bref, attendons le tirage mais clairement le 55e Djoko-Nadal de l’Histoire semble deja programme’ pour le 9 mai ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 20 mai 13:45

      @Lionel,

      Oui la partie de tableau de Federer sera scrutée pour voir quel outsider, notamment Tsitsipas, pourrait émerger pour la demie en plus de Nadal, Djokovic et Thiem.

      Totalement en ligne avec toi sur Fognini, Monfils et Wawrinka (quel dommage pour le Vaudois encore en finale en 2017).

      Schartzmann peut éventuellemetn en demie mais vu le niveau du Big Two je vois mal qui, y compris Thiem et Tsitsipas, peut les priver d’une finale.
      Après, un mauvais jour en GC peut toujours arriver ...

      Mais pour battre Nadal à Roland-Garros il faut se lever trop tôt, et pour battre du grand Djokovic en GC, il faut s’appeler Wawrinka, Federer, Murray ou Nadal ...

      Car bien évidemment entre Wimbledon 2016 et RG 2018 Querrey, Istomin, Thiem, Chung, Cecchinato n’ont pas battu le vrai Nole ...

      Le dernier joueur hors Big Five à avoir sorti Nole en GC ... c’était Kei Nishikori à l’US Open 2014, une éternité ... 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 20 mai 17:15

      @Axel_Borg

      Clairement oui... Sur les trois fois ou Nadal n’est pas alle au bout depuis 2005, il etait diminue et est tombe face a un Soderling de gala en 2009, pas au top et balaye par un enorme Djokovic en 2015 et enfin forfait en cours de tournoi en 2016. En somme, sauf pepin physique, on connait deja la fin de l’histoire... 

      Sinon pour Djoko, meme face a Nishikori en 2014, c’est pluss le Serbe qui avait dejoue ce jour-la qu’autre chose. Donc meme constat que pour Nadal, si quelqu’un veut battre Djoko avant la finale cette annee, il devra faire un match monstrueux... 

      Encore une fois, seuls Thiem et Tsitsipas semblent en mesure de creer l’exploit. Mais meme en cas de repartition ideale avec les memes demi-finales qu’a Madrid, je pense que les deux jeunes se casseront (une fois de plus) les dents face aux deux ogres ! 


    • Axel_Borg Axel_Borg 20 mai 17:24

      @Lionel,

      Oui prendre 1 voire 2 sets face aux deux titans serait déjà un beau signal de progrès pour Thiem et Tsitsipas, à suivre ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 21 mai 11:50

      @Axel_Borg

      Exactement, je vois qu’on fait le meme constat a moins d’une semaine du debut des hostilites ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 21 mai 12:30

      @Lionel,

      Oui surtout que Roland-Garros est le GC qui réserve le moins de surprises depuis une quinzaine d’années du fait du niveau de Nadal, là où il y en avait à la pelle dans les années 80 ou 90 : Pernfors en 1986, Chang en 1989, Gomez en 1990, Korda en 1992, Kuerten et De Wulf en 1997, Verkerk en 2003 ...

      A part Soderling en 2009 (mais pas en 2010 du coup), Melzer en 2010, Gulbis en 2014 et Cecchinato en 2018, peu de surprises dans le dernier carré depuis 2005 ... Que des cadors Nadal, Federer, Djokovic, Berdych, Davydenko, Ljubicic, Gonzalez, Wawrinka, Murray, Ferrer, Tsonga, Nishikori, Del Potro, Thiem et autres Nalbandian.

      Wimbledon a offert T. Johansson en 2005, Bjorkman en 2006, Schüttler en 2008, Haas en 2009, Janowicz en 2013 et enfin Querrey en 2017 en demie, l’US Open des victoires de Cilic en 2014, la finale de Nishikori en 2014 et celle d’Anderson en 2017, les demies de J.Johansson en 2004, Ginepri en 2005, Carreno Busta en 2017, l’Open d’Australie des finales pour Baghdatis en 2006, Gonzalez en 2007, Tsonga en 2008 et Wawrinka en 2014, des demies pour Chung et Edmund en 2018, Pouille en 2019.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 23 mai 12:19

      @Axel_Borg

      En effet, de moins en moins de surprises a RG ces dernieres annees... a voir si le vent tournera cette annee. Je parle surtout pour les places d’honneurs (quarts et demi-finales en somme) car pour le vainqueur, je pense que Nadal ira une fois de plus au bout. 

      On y verra deja un peu plus clair en soiree puisque le tirage au sort du tableau aura lieu ce soir du cote de la Porte d’Auteuil ;) 


    • Axel_Borg Axel_Borg 23 mai 14:13

      @Lionel,

      Oui a voir le tirage au sort. 

      En marge des étoiles, voici un pronostic en pourcentages : Nadal 50 %, Djokovic 30 %, Thiem 10 %, Tsitsipas 5%, Autre 5%.


  • Axel_Borg Axel_Borg 24 mai 09:58

    Nadal a un boulevard avec 2 qualifiés pour se roder, Goffin au 3e tour, Basilashvili en 1/8e, Nishikori ou Medvedev en 1/4, Federer ou Tsitsipas en 1/2 avant Nole en finale.

    Pour Federer, la route devrait a priori s’arrêter en 1/4 contre Tsitsipas, si le Grec est au rendez-vous ...

    Djokovic va devoir se coltiner Hurkacs d’entrée, G. Simon ou Munar au 3e tour, Coric en 1/8e, A. Zverev (s’il arrive jusque là) ou Fognini en 1/4, et sasns doute Thiem (ou Del Potro si exploit de l’Argentin) en demie avant de se coltiner Nadal en finale.

    Bref il faudra un énorme Djokovic pour aller chercher sa 2e Coupe des Mousquetaires et priver Nadal de sa 12e dimanche 9 juin ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 24 mai 10:13

      @Axel_Borg

      MDR j’etais sur le point de t’ecrire ;)

      Le tableau de Nadal est une veritable blague... Deja (comme par hasard) il est le seul joueur du tableau qui jouera a coup sur deux qualifies... Et ensuite que des joueurs qui ne lui poseront pas ou peu de problemes : Goffin qui n’est plus que l’ombre du Goffin de 2017, Basilashvili qui joue moins bien que l’an dernier et a qui Nadal a deja colle une punition (6-1 6-0) a Rome, Nishikori qui ne pesera pas bien lourd ou meme Medvedev transparent depuis Barcelone et enfin la demie contre Tsitsipas ou Schwartzman car Federer n’arrivera pas jusque-la c’est garanti. Et meme Federer, ca changerait pas grand chose... Bref, la 12e est en route, le 9 juin c’est sur de chez sur desormais.

      Car de l’autre cote, y a tous ceux qui auraient potentiellement pu embeter Nadal : de Thiem a Fognini, en passant par Zverev, Khachanov, Monfils, Coric, Auger-Alliassime, Kyrgios ou bien evidemment Del Potro (comme par hasard la encore) tous ces mecs se retrouvent dans la partie de tableau de Djokovic.. Bref, ce tirage au sort est une blague. Ils pourraient donner directement le trophee a Nadal que ce serait presque moins flagrant lol ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 24 mai 11:07

      @Lionel,

      Conspiration theory de ton côté ? Tableau manipulé en faveur du gaucher espagnol ?

      C’est vrai que l’accumulation dans la partie haute du tableau chez Djokovic pose question, cela me rappelle l’US Open 2017 (gagné par Nadal face à Anderson).

      Mais bon je te rassure Nadal est fait du même bois que Bjorn Borg, le Taureau de Manacor mettra des 6-1 et des 6-0 à la pelle dès les premiers tours ... En effet Rafa peut dormir tranquille jusqu’en 1/2 finale surtout vu son niveau retrouvé depuis Rome.

      Sur la liste de ceux qui peuvent embêter Nadal, tu es gentil d’y inscrire Zverev, Khachanov, Kyrgios ou même FAA.

      En dehors de Djokovic, seuls Thiem, Del Potro voire Coric et Tsitsipas (partie basse) pourraient vraiment titiller le Majorquin.

      A suivre ... Si jamais le Serbe s’imposait avec un enchaînement Coric / Fognini / Thiem / Nadal, il n’aurait pas volé son 16e GC et surtout son 2e Djoko Slam , et cela serait l’un des plus beaux GC avec le fameux US Open 1992 de Stefan Edberg : Krajicek, Lendl, Chang et Sampras avec les 3 premiers matchés gagnés en 5 sets par le Suédois, la finale en 4 sets contre Pistol Pete.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 24 mai 11:29

      @Axel_Borg

      Oui j’ai cite Khachanov, Zverev et FAA comme ca... juste pour dire. Ces trois-la restent bien meilleurs que 90% des mecs dans la partie de tableau de Nadal. Alors de la a parler de tableau arrange, je n’irai evidemment pas jusque-la mais avoue quand meme que c’etait difficile de pondre un tirage plus clement pour le Majorquin... 

      Sincerement, je vois tes yeux de fan dans ton dernier paragraphe mais pour moi c’est mort pour Djoko sur ce Roland. il arrivera probablement en finale (ca se jouera avec Thiem si l’Autrichien est au RDV des demies) mais pour la finale, honnetement, j’imagine un match semblable a Madrid (le 6-0 en moins). 

      Pour moi la question qui se pose au vu du tableau c’est « est-ce que Nadal perdra un set avant la finale ? ». A part Tsitsipas, personne ne peut lui prendre un set avant le 9 juin. Et en finale, que ce soit Djokovic ou Thiem en face, je vois une victoire de Rafa en 3 ou 4 sets max. 

      D’ailleurs, meme si la cote est deja tres basse (2 voire moins), je suis en train de voir pour parier d’emblee sur la 12e. C’est pratiquement un placement garanti. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 24 mai 13:28

      @Lionel,

      Le sport (tennis ou autres) m’a réservé tellement de surprise en 25 ans que je ne mettrais pas 100 % de probabilité sur Nadal. Mais clairement le tirage au sort renforce grandement ses chances, qui au vu du tournoi de Rome, semblaient déjà plus fortes que celles de Djokovic.

      OK sur KK, AZ et FAA mais de là à prendre 1 ou 2 sets à Nadal sur terre battue à Roland-Garros. Seul un Zverev retrouvé le pourrait mais il est tellement loin de son vrai niveau ...

      Pour Djokovic, s’il passe le turbo et qu’il écrase Thiem, why not, mais à lui de ne pas perdre d’énergie face à Munar/Simon, Coric, Fognini/Zverev puis Thiem/Del Potro avant de croiser Rafa. Bien plus facile à dire qu’à faire.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 28 mai 11:03

      @Axel_Borg

      Oui voila, pour Djokovic le defi sera de perdre le moins de forces possible avant une eventuelle finale face a Nadal. Or, comme tu le dis, la partie de tableau du Serbe (avec Simon, Coric, Fognini/Zverev et Thiem ou Del Potro) semble bien plus ardue que celle de l’Espagnol (avec Goffin, Pella, Nishikori et Tsitsipas). 

      En fait, avant la finale, le Majorquin n’aura a priori qu’un seul gros test face au Grec en demie. Pour Djoko en revanche, l’enchainement Fognini/Zverev puis Thiem/Delpo risque de laisser un peu pluss de traces. 

      Du coup, je crains un bis du scenario de Rome avec un Djokovic pas a 100% physiquement pour la finale face a un Nadal qui lui sera (a priori encore une fois) proche de son meilleur niveau...


    • Axel_Borg Axel_Borg 28 mai 12:08

      @Lionel,

      En effet Djokovic aura du mal à ne perdre aucun set vu la potentielle liste de rivaux le séparant de la finale, notamment avec Thiem ou Del Potro ...

      Mais bon le Serbe a préparé son affaire comme Nadal pour atteindre son pic de forme en 2e semaine de Roland-Garros, s’il est en mode Terminator personne à part Rafa ne lui prendra 1 set ... 


  • Axel_Borg Axel_Borg 27 mai 11:56

    Federer a déroulé hier ... Ce tournoi, sauf exploit de Thiem ou Tsitsipas, semble encore promis au Big Three, qui cumulera donc 53 GC à l’issue de ce Roland-Garros 2019 ...

    Mais au delà de leur palmarès monstrueux, j’admire vraiment la trajectoire des 3 titans qui ont sû su relever après ce qu’on pensait être leur déclin, à l’inverse d’un McEnroe totalement dépassé à partir de 1985 ou d’un Edberg sans solutions dès 1993 ...

    Roger Federer a vécu 2 saisons cauchemardesques en 2013 et 2016, à chaque fois il est revenu au top avec 3 Finales de GC en 2014-2015 (Wimbledon 2014 et 2015, US Open) et 2 finales de Masters Cup également , toutes les 5 perdues face au même homme : Novak Djokovic alors quasiment invincible. En 2017-2018, le Suisse regagne 3 GC passant de 17 à 20 trophées dans les quatre tournois majeurs, repoussant l’ancien recordman Pete Sampras à 6 longueurs soit + 42.8 % par rapport à l’ancienne marque de Pistol Pete ... Le match symbole de la détresse de Federer ? Deux pour moi, sa défaite contre Robredo en 2013 à l’US Open et aussi celle contre Nole en demie de l’OA 2016 où il se prend une leçon de tennis dans les 2 premeirs sets, du jamais vu pour lui tant le Serbe était alors en mode Terminator.

    Nadal, lui, a vécu une disette moins longue que le virtuose de Bâle mais sans doute encore plus inquiétante. Les point les plus bas ? La raclée contre Nole à Roland en 2015 bien entendu mais aussi et surtout sa défaite au 1er tour de l’OA 2016 contre Verdasco, véritable humiliation pour le gaucher de Manacor qui n’abandonnera pas et signera une saison digne du phénix en 2017, comme son vieux rival helvétique qu’il avait invité fin 2016 à son académie à Majorque ...

    2 RG et 1 US Open permettent à Rafa de mettre Sampras bien dans le rétroviseur ... Avec 17 GC et sans doute bientôt 18 sauf exploit de Djokovic, l’Espagnol marche sur les pas de Federer à un niveau que personne ne pensait imaginable au moment où Petros a rangé ses raquettes en août 2003 ... Deuxième come-back from nowhere pour le Taureau qui avait réussi cela en 2009-2010 et en 2012-2013 rappelons le ... Nadal est le phénix parmi les phénix ...

    Djokovic, lui, a vécu une sorte de burn-out mental après avoir cumulé les 5 couronnes majeurs du tennis sur sa seule tête en juin 2016, climax de sa somptueuse carrière. Exploit monumental qui lui a vidé sa jauge d’essence en terme de motivation, avant une vilaine blessure au coude en 2017. Plusieurs matches symbolisent cette longue traversée du désert : défaite contre Istomin à l’OA en 2017, contre Chung à l’OA en 2018 ou encore face à Cecchinato à RG en 2018, avant que la machine de Belgrade ne soit de nouveau nien huilée à partir de Wimbledon 2018. Bloqué à 12 GC, le Djoker dépasse son idole de jeunesse, Pete Sampras, à l’AO 2019 en martyrisant Nadal en finale.

    Melbourne 2017, Roland-Garros 2017 ou Wimbledon 2018 sonnent comme de véritables rédemptions pour ces champions qui avaient tant de triomphes marquants en GC : Wimbledon 2003, US Open 2004, Wimbledon 2007, Roland 2009, Wimbledon 2009, Wimbledon 2012 pour le Suisse, Roland 2005, Roland 2006, Roland 2008, Wimbledon 2008, Melbourne 2009, US Open 2010, Roland 2011, Roland 2012, Roland 2013 pour Nadal, Melbourne 2008, Wimbledon 2011, US Open 2012, Melbourne 2012, Wimbledon 2014, Wimbledon 2015, Roland 2016 pour Djokovic ...

    Bref un immense coup de chapeau à ces 3 artistes du tennis qui ne cessent de repousser leurs limites pour prolonger leur hégémonie, avec comme premier poursuivant crédible pour le futur un certain Stefanos Tsitsipas, le seul joueur àles avoir battu tous les 3 depuis un an soit en M1000 soit en GC de surcroît ... (à Toronto pour Nole, Melbourne pour Rodgeur et Madrid pour Rafa) ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 28 mai 11:16

      @Axel_Borg

      Yep, on est effectivement en face de trois immenses champions. On le savait deja mais leur capacite a rester au top a 32, 33 et 37 (quasiment 38) ans est carrement bluffante. 

      Maintenant en terme de releve, on a (logiquement je dirai) pointe’ du doigt le meme homme, a savoir : Tsitsipas. Comme tu l’as dit, il est le seul avoir recemment battu les trois monstres soit en Grand Chelem (Federer) soit en Masters 1000 (Djoko et Nadal), sa progression et son attitude sont egalement des signes qui ne trompent (a priori) pas. L’espoir hellenique ne se cache d’ailleurs pas ni en terme d’ambition, ni en terme d’exemples puisqu’il a encore avoue recemment que les 3 BIG etaient ses modeles. 

      Son entree en lice a Roland est d’ailleurs totalement dans le jus de ce qu’il produit depuis le debut de l’annee. Je le vois d’ailleurs continue sur cette lancee face a Dellien, Krajinovic, puis Cilic, Dimitrov, Garin ou Wawrinka (difficile de savoir lequel des 4 sera au RDV des 1/8es). Ensuite, on aura probablement droit soit a un remake de l’AO face a Federer (avec le meme resultat a la clef) ou bien un gros match face a Schwartzman. 

      Ceci dit, sauf blessure, je ne vois pas qui pourrait stopper « Tsitsi » avant la demi-finale annoncee face a Nadal. En revanche, face a l’Espagnol, je pense qu’on aura un match plus proche de Rome que de Madrid entre les deux. 

      En tout cas une chose est sure, si il continue sur cette lancee, le Grec sera dans le Top 5 en fin de saison. De quoi lui ouvrir de belles perspectives pour 2020.


    • Axel_Borg Axel_Borg 28 mai 12:12

      @Lionel,

      Pour Tsitsipas, il sera même 4e mondial s’il continue ainsi (voire 3e si méforme de Federer et/ou blessure de Nadal) car ni Thiem, ni Zverev ni Del Potro ne me semblent capables de le devancer en fin d’année au classement ATP sur ce que j’ai vu depuis début 2019.

      Attention à Schwartzman ou Federer quand même, on arrive pas par hasard en 1/4 de Roland-Garros vu l’exigence de ce tournoi. Mais bien sûr le Grec sera favori que ce soit devant l’Argentin ou le Suisse.

      Le jeune Grec a rassuré dimanche mais hier Rafa et Nole ont verrouillé leur 1er tour pour envoyer un signa ldéfinitif à tout le monde après leur finale romaine. Les patrons sont déjà dans le coup, et il sera très dur de les empêcher de se retrouver sur le Chatrier le 9 juin ...


    • FabriceBaro 28 mai 17:24

      Bonjour messieurs, 

      Excellent résumé de ces trois champions Axel, j’y souscris pleinement. 

      Je regarde le tableau de RG aujourd’hui, et je vois que Mahut a remonté un déficit de 2 sets face à Cecchinato ! J’ai pas vu le match mais j’imagine qu’il devaity avoir une ambiance de folie !

      D’autre part, nous avons Elliot Benchetrit, un jeune Français 273e, qui s’est extirpé des qualifications (il semble avoir eu une wild-card pour les qualifs) et qui vient de remporter son match de premier tour contre Cameron Norrie, un Britannique 49e tout de même. Je présume que la terre battue n’est pas son fort, mais tout de même c’est une belle performance. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 29 mai 08:25

      @FabriceBaro,

      A part Jeremy Chardy, je crois que tous les Français ont composté leur billet pour le 2e tour y compris les jeunes qualifiés (voire lucky losers). Ce doit être du jamais vu, tant mieux pour ce nouveau Roland-Garros avec ce sublime court Simone Matthieu.


  • FabriceBaro 28 mai 20:14

    Je vois aussi que Herbert, qui se concentre maintenant sur le simple, a lui aussi remonté un déficit de 2 manches pour vaincre un autre « gros » client, Medvedev !

    Prochain tour contre Benoît Paire qui vient de remporter le tournoi de Lyon contre Auger-Aliassime (forfait pour RG). 


  • Axel_Borg Axel_Borg 3 juin 10:10

    Quel match fabuleux entre Wawrinka et Tsitsipas ... Et quelle balle de match, encore un revers de Stanimal qui restera dans la légende de la Porte d’Auteuil après celui passé à droite du filet lors de la finale 2015 contre Nole.

    Le jeune espoir Grec peut s’en vouloir mais voilà qui montre une fois de plus la différence entre un tournoi du GC et un Masters 1000 ...

    Le phénix vaudois aura fort à faire mardi contre son compatriote bâlois qui a poursuivis sa promenade de santé parisienne ce dimanche face à Leonardo Mayer.

    Tout bénéfice pour Federer et encore plus pour Nadal (qui a perdu un set contre Goffin cependant), car le duel helvétique accoucehra de son futur rival, étant entendu que ni Paire ni Nishikori n’auront de quoi sortir the King of Clay.

    Ce lundi, place au Djoker qui lui aussi passe un Roland très serein contre Struff. Mais ce sont surtout les 3 autres duels des 1/8e qui seront passionnants :

    Perso je vote Fognini contre A. Zverev en 4 sets, Del Potro contre Khachanov en 3 sets et allez soyons fou, Monfils vainqueur en 5 sets contre Thiem qui ne m’a pas rassuré depuis le début de la quinzaine.


    • FabriceBaro 4 juin 21:47

      Salut Axel,

      T’as eu tout faux sur tes prédictions des 1/8es !
      Heureusement, Federer est en demies, toute une performance. À voir ce que cela va donner contre Nadal. Federer n’a rien à perdre, ayant déjà réussi son tournoi. Nadal n’a peut-être plus la caisse qu’il avait il y a 10 ans. 

      « Réalistement », j’espère que Fed parviendra à prendre un set. 
      Je n’exclus pas une victoire non plus, cela serait carrément fou !


    • Axel_Borg Axel_Borg 5 juin 09:45

      Salut Fabrice,

      En effet un magnifique 0/3 me concernant sur ces 3 pronostics smiley

      J’avais été très joueur sur Monfils / Thiem c’est vrai. Pour Zverev, il ne m’avait pas rassuré mais il a su élever son niveau de jeu et il vient d’expliquer que rester dans l’ombre de Tsitsipas au 1er semestre l’a bien aidé mentalement.
      A lui de confirmer contre Djokovic ce mercredi, bon courage au jeune Allemand, prendre 1 ou 2 sets contre Nole serait déjà un bel accomplissement.

      Enfin pour Khachanov, je reste persuadé qu’un Del Potro avec un peu plus de compétition lui aurait posé bien plus de problèmes. La façon dont la Tour de Tandil a joué à Rome contre Nole m’avait rassuré, mais cela n’enlève rien au mérite du Russe dont Paris va devenir la ville de coeur, surtout s’il bat Thiem ce mercredi. Là aussi l’Autrichien sera le favori, il est devenu depuis 2016 l’un des tauliers sur la brique pilée de la Porte d’Auteuil ...

      Quant au Fedal qui nous attend vendredi et dont Indian Wells , je vois bien une victoire de Nadal en 4 sets avec un ou deux tie-breaks. A part Goffin, l’Espagnol n’a pas vraiment eu d’opposition dans ce French Open 2019. Mais il saura comme souvent élever largement son niveau de jeu pour le dernier carré.
      Malgré la belle quinzaine de Federer, je vois mal comment il pourrait (après avoir souffert contre Wawrinka) battre sur l’ocre un Nadal qu’il n’a jamais su apprivoiser du temps de sa splendeur. Jusqu’à preuve du contraire, Nadal reste The King of Clay.

      Certes Rodgeur a fait évoluer son jeu et certes il reste sur 5 victoires de rang depuis Bâle 2015 contre Rafa, mais rappelons que sa dernière victoire sur terre battue contre le Taureau de Manacor était en 2009 à Madrid, bien aidé par les 4h02 du combat entre le gaucher espgnol et Nole la veille à la Caja Majica.

      Un dernier mot sur Stanimal qui nous a régalé durant la quinzaine, espérons qu’il pourra confirmer à Wimbledon, à l’US Open et en masters 1000, ce serait génial de le revoir dans de grandes finales et bien entendu en Masters Cup où il a bien plus sa place qu’Anderson, Isner ou Nishikori san dénigrer ces 3 joueurs ...

      Allez d’autres pronos :

      Fin des 1/4
      Djokovic bat A. Zverev en 4 sets
      Thiem bat Khachanov en 5 sets

      Demies
      Djokovic bat Thiem en 4 sets
      Nadal bat Federer en 4 sets

      Finale
      Djokovic bat Nadal en 5 sets (oui je suis joueur ...)


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 10 juin 10:31

      @Axel_Borg/Fabrice

      Bon bah comme on pouvait s’en douter, Nadal a une fois de plus fait main-basse sur la coupe des mousquetaires. J’espere sincerement qu’il s’agit du dernier voire (au pire) de l’avant-dernier triomphe de Rafa a Roland. Si convaincante soit-elle, sa victoire a quand meme ete grandement favorisee par le « scenario » du tournoi avec un tirage au sort ultra-clement pour l’Espagnol ainsi que le rocambolesque deroulement de la demi-finale entre Thiem et Djokovic. Bref, exploit monumental, pas de discussion la-dessus mais sincerement, ce serait vraiment bien que la fin de regne soit imminente pour retrouver la magie d’un RG plus incertain que ces dernieres annees. 

      Mention « bien » malgre la defaite finale pour Dominic Thiem. L’Autrichien reste le seul joueur a avoir battu 4 fois Nadal sur terre-battue en 4 ans et de surcroit il a reussi hier a prendre pour la premiere fois un set a Rafa sur ses terres parisiennes. Sans oublier que malgre la severite manifeste des deux derniers sets, Thiem s’est quand meme procure un bon nombre de balles de break (non converties certes mais quand meme cela montre que le duel n’etait pas si desequilibre que cela). Ceci dit, pour Thiem, j’en parlais justement avec mes amis durant la finale, avant de gagner Roland, il devrait deja a minima gagner au moins une fois Monte-Carlo, Madrid ou Rome. Rien que pour le CV, je me disais hier que cela me paraissait impossible de voir Thiem gagner un GC sur ocre alors qu’il n’a pour l’heure jamais remporte de Masters 1000 sur cette meme surface... Un paradoxe qui prendra certainement fin l’annee prochaine tant l’Autrichien progresse (doucement certes, mais surement). 

      Sinon pour les autres, bravo a Wawrinka pour son retour dans la lumiere, le Vaudois (pas fan du gazon) sera a surveiller a l’US Open si il reste dans les memes dispositions. Et pour Wimbledon, Djokovic sera a nouveau le super favori avec (n’en doutons pas) un surplus de motivation vu la tournure des evenements a Roland. Quand on connait le caractere du Serbe, impossible de penser que la victoire de Nadal ne va pas le surmotiver dans sa quete de GC. Bref, attention au Djoker, je suis pret a parier qu’il gagnera a minima Wimbledon ou l’US Open encore cette annee.

      Enfin chez les jeunes, je reparlerai evidemment de Tsitsipas. Je pense que sa defaite face a Stan the Man va lui faire un bien fou mentalement. Et je suis vraiment curieux de voir comment il va gerer la transition ocre>gazon. Je me repete par rapport a certains posts precedents mais selon moi Tsitsipas demontre tournoi apres tournoi qu’il a le potentiel d’un grand champion. Si il est de la trempe d’un futur BIG, il devrait gagner un GC dans les 18 mois a venir. Nadal a gagne son premier a 19 ans, Djoko a 20 et Fed a 21. Le Grec ayant quasi 21, si il veut encore etre dans les temps de passage de Federer, j’espere qu’il me donnera raison en remportant au moins 1 des 5 prochains GC a venir ;)


    • leypanou 10 juin 11:07

      @Lionel Ladenburger @axel_borg
      Thiem s’est quand meme procure un bon nombre de balles de break (non converties certes mais quand meme cela montre que le duel n’etait pas si desequilibre que cela) 

       :
      Salut Lionel et Axel_borg
      C’est vrai, et je regrette que Thiem n’ait pas pu convertir ses nombreuses balles de break. Car non seulement il n’a pas pu convertir ces balles de break, mais en plus, il a perdu un peu stupidement ses services.

      Et contre un « presque sans faute » Nadal, cela ne pardonne pas. Je pense même que Djoko n’aurait pas fait mieux que Thiem car le revers de Djoko (en défense) est à mon avis moins bon que celui de Thiem et en plus, en service, Thiem est plus fort (çà fait partie des limites du jeu de Djoko à mon avis).

      Zverev était kaput, ses nombreux 5 sets en début de tournoi l’ont lessivé et sa défaite contre Djoko ne reflète pas son vrai niveau.

      En tout cas, Thiem, Tsitsipas et Zverev constituent pour moi la relève : il manque à Thiem un M1000 sur l’ocre (de préférence Monte-Carlo) et Tsitsipas une victoire sur l’ocre. Pour Zverev, plus de constance et qu’il s’améliore sur gazon.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 10 juin 11:41

      @leypanou

      salut leypanou

      je partage ton avis sur la finale. Thiem avait les moyens de faire mieux mais il a manque de lucidite apres avoir pourtant remporte le 2e set de maniere assez incroyable je trouve. 

      pour Djokovic, si il etait passe en demie, je pense qu’il aurait effectivement eu autant voir pluss de mal que Thiem. Pas cote revers (le Serbe possede un revers exceptionnel) mais plutot dans l’enorme combat physique qu’impose la terre-battue. Mais bon, comme dit plus haut, la victoire de Nadal ne fera que booster encore pluss l’apetit du Serbe qui sera le favori N.1 a Wimbledon le mois prochain.

      quant a la releve, j’ai vraiment du mal avec Zverev, a mon avis il aura un mal fou a franchir le dernier palier mental pour aller chercher les tres grands en GC a court terme. Thiem a part sur ocre aura egalement du mal meme si ses progres sur dur sont indeniables. En revanche, pour Tsitsipas je pense qu’il terminera la saison dans le Top 5 voire meme dans le Top 3 juste derriere le tandem Nadal-Djoko.

      Perso j’adorerai que le Grec parvienne a debloquer son compteur en Masters 1000 d’ici la fin de l’ete. Ca le mettrait dans les meilleures dispositions a l’approche de l’US Open. 

      Precisons au passage que l’US Open est historiquement le Grand Chelem qui a le plus souvent echappe a l’hegemonie des 3 ogres puisque que le trio Fedalic ne comptablise « que » 11 US Open (5 x Fed, 3 x Nadal, 3 x Djoko) contre 14 Roland-Garros (1 + 12 + 1), 14 Wimbledon (8 + 4 + 2) et egalement 14 Australian Open (6 + 1 + 7). Sur le papier, statistiquement parlant, l’US Open est donc le Majeur qui a le plus de chance de voir un jeune s’imposer. Et j’aimerai vraiment que ce soit le cas des cette annee ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 11 juin 12:33

      @Lionel,

      Oui bravo à Nadal pour son 12e titre, exploit monumental. Bien sur on peut regretter que Thie met Djokovic se soient entretués, que la pluie n’ait pas aidé le haut du tableau.
      Mais je pense que Rafa aurait quand même battu un Thiem frais ou un Djokovic qui aurait battu Federer en cas de tirage inversé.

      Bravo à Wawrinka pour son parcours, c’est tellement bien de le revoir tout proche du Stanimal ...

      Pour Wimby, Djoko sera le grand favori mais attention quand même à Federer si le Suisse récupère bien. A la place du Bâlois, je zapperais Halle et Stuttgart pour me concentrer sur l’entraînement sur gazon.

      Sinon, Tsitsipas et Zverev ont fourni un RG intéressant. Quant à Thiem, joueur énigmatique. Plus fort que Muster clairement sur terre battue (sauf l’année 1995 du Musterminator) mais poiurra-t-il gagner RG avant que Nadal et Djokovic ne rangent leurs raquettes ? Pas certain ...
      Et quand ce sera le cas, il devra sans doute contenir le Grec et l’Allemand comme rivaux, voire FAA.

      Enfin la course au record est relancée. Tant qu’il n’est pas blessé ou amoindri physiquement, Nadal a quasiment titré gagné à Paris, sauf exploit monumental de Djokovic voire Thiem.
      Donc encore 2 ans à tenir et le gaucher de Manacor égalerait alors la barre mythique de Roger Federer, si le Suisse ne regagne pas de 21e GC d’ici 2021 bien entendu ...

      Avec Nadal à 18 et Djokovic à 15, le virtuose de Bâle a vraiment intérêt à gagner Wimbledon ou à prier que Tsitsipas, Thiem et Zverev (voire les revenants Wawrinka et Del Potro) troublent le Big Two du tennis mondial ... Sans cela, le record de Fed Ex sera en grand danger à horizon 2021 (+2 pour Nadal voire +3 si victoire du Majorquin à Melbourne ou NYC, +4 ou +5 de Djoko d’ici là) ...


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 11 juin 17:35

      @Axel_Borg

      Nadal ne gagnera pas aussi facilement que ca... Meme a Roland, l’annee prochaine c’est encore jouable mais 2021 on en est loin d’autant que l’Espagnol (je l’espere) ne beneficiera pas chaque annee d’un tableau aussi facile que cette annee. Thiem a enfin reussi a lui chiper un set cette annee et sans son marathon de 4 jours sur les courts entre son 1/4 reporte au jeudi et sa demie jouee a cheval vendredi-samedi, qui sait si l’Autrichien ne serait pas parvenu a embarquer Nadal au 5e... Quant aux autres GC, si on enleve son US Open 2017 ou il n’a battu qu’un Del Potro completement crame’, il avait la aussi beneficie d’un tableau totalement a son avantage... Sans oublier sa fragilite physique sur dur et l’emergence des Thiem, Tsitsipas, Khachanov... Thiem a d’ailleurs deja failli battre Nadal a NY l’an dernier. Bref, tout ca pour dire que selon moi, Nadal arrivera tres certainement a 19 a Roland l’an prochain mais pour arriver a 20 d’ici la, il devra encore une fois beneficie de circonstances favorables. Et puis Djokovic est toujours bien en place, ce qui limite egalement les chances du Majorquin hors terre-battue. 

      Quant a Djoko, meme si il nous refait le meme coup que l’an dernier en gagnant 3 GC de suite, il reviendrait a 18 debut 2020, ensuite RG pour Nadal donc 19 pour l’espagnol et ensuite si Djoko gagne Wim 2020 il sera a 19... Tout ca evidemment sans que personne d’autre que Djoko et Nadal ne gagne le moindre GC d’ici la... Ce qui signifierait que les deux auraient emplie 9 GC de rang entre 2018 et 2020... Ca me parait complique. D’autant plus qu’outre la NextGen, y a toujours un Delpo ou un Wawrinka pour couper une tete par ci par la et sans oublier egalement que Federer lui aussi est toujours capable de battre l’un ou l’autre ailleurs qu’a Roland et p-e meme de gagner un 21e GC avant la quille.

      Bref, tout ca pour dire que meme si numeriquement l’ecart s’est reduit, rien ne dit que Nadal et Djoko combleront leurs 2 et 5 longueurs de retard sur le Suisse aussi rapidement que cela... il suffirait qu’une paire de GC leur echappe en route et Federer serait toujours devant en 2021. Et d’ici la Djoko et Nadal auront 34 et 35 ans et les jeunes leur poseront assurement bcp pluss de problemes d’ici la. En somme je me repete mais on en est encore loin. 


  • FabriceBaro 10 juin 15:42

    Personnellement je suis impressionné par la victoire de Nadal. 

    Contrairement à toi Lionel, je ne m’en lasse pas : pas parce je suis un fan particulier, mais simplement car il est tout simplement monumental sur terre battue, et que malgré le passage des années, personne n’est capable de lui contester son joujou. 

    Il reste le favori pour l’année prochaine, c’est certain. 

    Cependant, j’ai aussi été impressionné par Thiem, car il a dû faire preuve d’une grande solidité pour vaincre Djokovic en demies, entre le statut du client (en passe de faire un 2e Djoko Slam), et les multiples interruptions. J’espère qu’il sort encouragé par sa qunizaine, plutôt que découragé.

    Peut-être que l’année prochaine il sera capable de remporter le tournoi. Nadal n’aura pas rajeuni, et Thiem est sur une séquence de 2 demies et 2 finales à ce tournoi, avec des défaites contre Djokovic en 2016, et Nadal ces trois dernières années. 

    Quant aux autres Zverev et Tsitsipas, je ne suis pas particulièrement impressionné par leur parcours à RG. Cependant, nous savons que RG est atypique, la majorité de la saison se joue sur dur. À eux de se relancer. Zverev est semble-t-il encore aux prises avec ses problèmes hors du court. Un quart est tout de même sa meilleure performance dans les 4 GC. À lui de continuer à progresser, il est encore jeune et peut éclore à tout moment. 

    Tsitsipas quand à lui me rappelait sans cesse Borg avec ses boucles blondes et son bandeau ! Évidemment il a une bonne attitude, et je mise un kopek sur lui pour occuper la place de numéro 1 d’ici deux ans. 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 10 juin 17:37

      @FabriceBaro

      Salut Fabrice !

      Je suis egalement impressione’ par la performance de Nadal, il semble invincible. Ceci dit, je pense que l’annee prochaine sera p-e sa derniere, 13 pour faire mieux qu’Hercule ce serait grandiose je l’avoue et cela ne me derangerait pas forcement a condition (bien sur) que Rafa me fasse le plaisir de ne gagner aucun autre Grand Chelem que Roland ! 

      Pour Thiem, il progresse chaque annee un peu mais il lui manque ce petit truc qui pourrait faire de lui un immense champion. Comme deja dit, hier encore, non seulement il a enfin reussi a prendre un set (et quel set !) a Nadal mais en pluss il a eu un paquet d’opportunites pour recoller au score que ce soit dans le 3e ou le 4e set. Sans oublier les conditions particulieres de sa demi-finale et le tableau ultra-facile de Nadal qui ont egalement peser dans la balance hier. En somme, l’annee prochaine avec un tableau plus equilibre et un Nadal de 34 ans, ce sera p-e enfin la bonne. Sinon ce sera 2021... a moins que Tsitsipas (ou un autre) ne lui grille la politesse d’ici la. 

      En parlant de Tsitsipas, je suis convaincu qu’il aurait battu Federer si il etait parvenu a s’extirper des griffes de Stant the Man... Le Grec est clairement sur la pente ascendante et au niveau des temps de passage il lui reste encore une chance de faire aussi bien que Djoko (qui avait gagne son premier GC a 20 ans) et 5 chances de faire aussi bien que Federer en s’imposant dans la categorie-reine avant ses 22 ans. Perso j’y crois, p-e pas encore pour cette annee (un Masters 1000 serait deja bien) mais pour 2020 je suis comme toi pret a mettre un petit billet sur un premier titre du jeune Grec en GC. Quant aux ressemblances oui, Bjorn Borg ou Kuerten aussi sur le plan physique et dans le jeu il me fait penser a son « cousin » d’origine grecque lui aussi : Sampras. 

      Quant aux autres, les Zverev, Coric, Medvedev, Khachanov, Shapovalov, Tiafoe, Kyrgios and co... je n’en vois helas aucun avec une mentalite de futur grand champion, ils gagneront p-e des GC mais aucun ne dominera le tennis. Si je devais donner un 2e nom a la place de Tsitsipas je dirai Auger-Alliassime mais il est si jeune qu’il mettra encore 2-3 ans avant d’arriver a maturite. 


    • Axel_Borg Axel_Borg 11 juin 12:38

      @Lionel, Fabrice,

      Tous ceux (sauf Murray) qui ont aligné 4 demies de suite à RG ont gagné le tournoi un jour  : Bjorn Borg (1978-1981), Lendl (1984-1987), Jim Courier (1991-94), Ferrero (2000-2003) et bien sur Nadal (2005-2008 et 2010-2014), Federer (2005-2009), Djokovic (2011-2016).
      Donc il y a de l’espoir pour Thiem.
      Battre le Djoker en 5 sets, même si le vent l’a aidé au 1er set et si la série du Djoko Slam allait bien s’arrêter un jour, cela reste énorme par rapport à sa victoire sur le serbe en quart de l’édition 2017.
      Et puis à part Federer, Nadal, Murray et Wawrinka, je pense qu’il est seulement le 5e homme à battre au moins 2 fois Nole en GC. Chapeau au jeune Autrichien.

      Sur le futur, n’enterrons pas Zverev mais le plus proche d’un GC c’est clairement Tsitsipas car Thiem brille surtout sur ocre où Nadal (voire Djokovic) le surpasse(nt) mais moins sur dur où à part Indian Wells cette saison, jamais de grand résultat.

      Derrière, A. Zverev voire Coric et FAA mais trop jeune encore. Pour Goffin, Kyrgios et Dimitrov c’est trop tard, pour Medvedev, Chung, Rublev, De Minaur, Shapovalov, Tiafoe, il faudra énormément travailler.


  • FabriceBaro 10 juin 15:59

    Le point sur l’Histoire : avec la défaite de Djoko, aucun des 3 champions n’a remporté deux fois tous les Grands Chelems.

    Des trois, selon moi c’est Djoko qui a le plus de chances de remporter Roland Garros. Pour Federer c’est clairement cuit ; je suis d’avis que Thiem l’aurait battu.

    Quant à Nadal, c’est peu probable qu’il remporte l’Aussie à nouveau. 

    Pour rebondir sur l’US Open, intéressante statistique Lionel selon laquelle c’est le GC pour lequel le Big 3 a eu le moins de succès. Il me semble qu’historiquement c’était plutôt la chasse gardée des numéro 1 mondiaux. D’ailleurs il me semble qu’Axel avait écrit un article à ce sujet il y a quelques années. 

    Parlant de numéros 1, à part l’intermède Murray il y a deux ans, il faut remonter à 2003 pour voir un numéro 1 autre que le Big 3, avec Andy Murray. 

    D’autre part, Djoko devrait bientôt

    dépasser Connors en nombre de semaines en 1ère position : 255 contre 268. Djoko a sûrement le record de Federer dans le viseur (310). S’il y a un record que Federer va garder un bon bout de temps, c’est ses 237 semaines consécutives en pole position. 


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 10 juin 17:49

      @FabriceBaro

      Je donne autant de chance a Nadal de remporter un 2e Open d’Australie que Djoko un 2e Roland. Dans l’absolu qu’aucun des deux n’y parviennent etant le scenario qui m’irait le mieux (tu t’en doutes). 

      Oui effectivement, l’US Open est celui que les 3 ont le moins remporte et meme en ajoutant Murray dans la balance on en est a 16 Wimbledon (8 + 4 + 2 + 2), 14 Roland (12 + 1 + 1 + 0), 14 Australian Open (7 + 6 + 1 + 0) et donc 12 US Open (5 + 3 + 3 +1) pour le BIG 4. 

      Voila pourquoi je pense que Wimbledon sera certainement remporte par l’un des 3 (je ne parle pas de Murray qui y sera en mode tournee d’adieux). Nadal a ete tres bon ces deux dernieres annees a Wimby et il aurait remporte le titre si Djoko ne lui avait pas barre la route l’an passe. Djoko a repris ses marques en 2018 et vu le personnage et la tournure de ce Roland (bien amere pour lui) je pense que le Serbe va arriver a Londres avec le couteau entre les dents, il y sera extremement dur a arreter je pense. Enfin reste Federer, si on m’avait dit y a un mois qu’il arriverait en demi-finale de Roland-Garros j’aurai rigole et pourtant il l’a fait... Et quand on voit le niveau de jeu qu’il est capable de produire, si il joue ce Wimbledon dans le meme etat d’esprit que RG, qui sait jusqu’ou il pourrait aller ? 

      Sinon dans la perspective de l’US Open, puisqu’il est statistiquement celui qui leur echappe le plus souvent, je reve qu’un jeune s’y impose. Tsitsipas semble le mieux arme’ pour cela, mais Khachanov a des atouts incontestables sur dur. Enfin je n’exclus pas non plus totalement un Wawrinka ou un Del Potro qui ont une fois de plus montre qu’ils etaient toujours capable de battre n’importe qui sur un match... Mais sur un match seulement... alors sur 7 j’ai du mal a y croire mais bon, sait-on jamais... 

      Une chose est sure, j’aimerai vraiment voir les cartes redistribuees d’ici la fin de l’annee, un minimum en tout cas meme si je ne fais pas d’illusions, les 3 papys seront encore dans le Top 5 d’ici decembre ;)


    • Axel_Borg Axel_Borg 11 juin 13:59

      @Lionel,

      L’US Open est le 4e GC de l’année donc celui où les joueurs tirent le plus la langue ... Pour Federer, il n’y joue plus (sauf 2014 et 2015) de rôle majeur depuis l’édition 2011 (demie perdue in extremis contre Djokovic). Nadal cela dépend de son état, et étrangement Djokovic y a perdu 5 fois en finale alors qu’il est super régulier à New York (10 demies de rang entre 2007 et 2016 rappelons le, soit mieux qu’à Melbourne ou à Roland).

      Pour Wimbledon, Djokovic et Federer seront encore les 2 principaux clients, par contre Anderson et Isner auront une pression maximale en terme de points à défendre.

      Pour l’US Open, c’est plus loin mais en effet Wawrinka et Del Potro ont un coup à jouer s’ils reviennent bien et que le Big Three devait se louper.
      Car Tsitsipas, il lui manque encore le petit plus face aux stars du circuit. Federer a perdu tout seul à Melbourne, mais on a vu que le Grec a coincé contre Stan the Man à Roland, et s’était pris une raclée contre Nadal à l’OA. Sans parler de la leçon donnée par Djokovic en finale à Madrid.

      Comme je le disais plus haut, à la place de Federer, je ferais l’impasse sur la préparation sur gazon histoire de rester frais pour enchaîner Wimby et US Open.
      S’il ne le fait pas, il paiera cash durant l’été son enchaînement Madrid - Rome - French Open ...

      Pour répondre à Fabrice sinon, l’US Open reste le 2e GC le plus prestigieux historiquement. Entre Tilden, Budge, Kramer, Gonzales, Connors, McEnroe, Sampras et Agassi, l’oncle Sam a fourni pléthore de joueurs mythiques au tennis mondial masculin.

      Situé après Wimbledon et sur une surface moins spécifique que la terre battue de Roland, il a été gagné par tous les plus grands, à l’exception notable de l’immense Bjorn Borg, maudit que ce soit sur la terre battue de Forest Hills (1976) durant la transition entre gazon et ciment decotruf, ou sur le ciment de Flushing Meadows (1978 avec l’ampoule blessée contre Jimbo, 1980 et 1981 contre Big Mac).

      Si le doublé Roland-Garros / Wimbledon réussi par Laver (1969), Borg (1978, 1979, 1980, Nadal (2008 et 2010) et Federer (2009) dans l’ère Open est le plus difficil à réaliser vu la différence des surfaces et l’enchaîneemnt très rapide des deux tournois, le doublé Wimbledon / US Open est celui qui forge les champions mythiques du circuit : Laver (1969), Connors (1974, 1982), McEnroe (1981, 1984), Becker (1989), Sampras (1993 et 1995), Federer (2004, 2005, 2006, 2007), Nadal (2010), Djokovic (2011, 2015 et 2018).
      A part Borg, Wilander, Wawrinka et Lendl, tous les autres grands noms de l’ère Open ont gagnés mais séparément en terme de saisons : Edberg, Agassi, Hewitt, Murray ...


  • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 10 juin 17:51

    Et sinon juste pour info @Axel/Fabrice je viens de poster un article « bilan de Roland » qui sera surement en ligne demain. On pourra continuer le debat par la bas parce qu’ici le fil de commentaires est devenu imbuvable ;) 


  • JamesLo 11 juin 20:00

    « sa victoire a quand meme ete grandement favorisee par le « scenario » du tournoi avec un tirage au sort ultra-clement pour l’Espagnol ainsi que le rocambolesque deroulement de la demi-finale entre Thiem et Djokovic » et

    « l’Espagnol (je l’espere) ne beneficiera pas chaque annee d’un tableau aussi facile que cette annee. »

    Là, je ne suis pas d’accord ; Nadal a battu dans ce tournoi Federer, Thiem et Nishikori soit les n° 3, 4 et 7 mondiaux auxquels on peut ajouter un ex top ten en la personne de Goffin( actuel n°27). Djokovic de son côté a dû faire face à Zverev n°5, qui n’a jamais fait plus que quart en GC,avant de succomber devant Thiem et Federer s’est coltiné Wawrinka ex top 3 en 2014 (actuel n°24) avant de céder très logiquement face au vainqueur.

    Comme beaucoup, je pense que Nadal aurait battu Thiem même si ce dernier avait bénéficié d’un jour de repos avant la finale. Mis à part le second set « égaré » en cours de route, Rafa lui a mis en gros la même claque que l’an dernier. Sur ce RG, Il était clairement à nouveau au dessus de ses concurrents directs, Djokovic y compris, qu’il venait de battre en finale à Rome 2 semaines auparavant.

    Pour le reste, je souscris globalement au contenu des derniers commentaires.


    • Lionel Ladenburger Lionel Ladenburger 12 juin 09:40

      @JamesLo

      Oui evidemment, sur le papier Nadal n’a pas eu un parcours moins complique que Djokovic. Ceci dit, il a quand meme beneficie de 2 qualifies aux 2 premiers tours, ensuite un Goffin certes ancien Top 10 mais qui n’est plus dans les memes dispositions actuellement que lorsqu’il etait justement Top 10. Ensuite Nishikori etait crame’ par ses marathons des matchs precedents (comme d’hab).

      Et ensuite un Federer qui n’a jamais reussi a le pousser au 5e set dans ses plus belles annees alors maintenant que ce dernier a quasi 38 ans et qui plus est avec le vent qui soufflait vendredi dernier sur Roland, le Suisse n’avait aucune chance. Quant a Thiem, il progresse d’annee en annee mais cela ne suffit pas encore malgre la belle resistance que l’Autrichien a su montre dans les deux premiers sets ainsi qu’au debut du 4e, et ce malgre la severite apparente du score final. 

      Bref, tout ca pour dire que Nadal merite bien evidemment son 12e Roland meme si je reste persuade que l’Espagnol aurait eu bcp plus de mal a aller au bout si il avait du batailler comme Thiem a partir des 1/8e de finales. 

      Ceci dit je pense comme toi que meme Djokovic n’aurait pas fait mieux que Thiem en finale. Jusqu’ou ira Nadal a Roland ? 13 ? 14 ? 15 ? Perso je pense qu’il aura encore toutes ses chances l’annee prochaine. En revanche d’ici deux ans avec un Thiem qui sera alors proche de son climax (27 ans), je pense que ca deviendra tres complique pour Nadal. En somme si je devais parier je pense que le Majorquin s’arretera avec 13 Roland au compteur (un de pluss qu’Hercule pour la legende lol) ;) 


Réagir