mardi 10 mai 2011 - par docdory

29 femmes tunisiennes auraient été jetées à la mer. Réaction discrète des médias

Vingt-neuf femmes tunisiennes en route pour Lampedusa ont-elles effectivement été jetées à l'eau de deux bateaux différents, afin de les délester, comme le relatent dans un très discret entrefilet les journaux " le Figaro " et " La Marseillaise " ? Et pourquoi cette information, si elle est avérée , suscite-t-elle une telle absence de réactions ? Examinons les faits.

1°) Dans un article du " Figaro ", en date du 6 avril 2011 intitulé " à Vintimille, un " Sangatte " entre France et Italie " (1), le reporter, Vincent Xavier Morvan, au cours de son article, rapporte brèvement le récit de voyage de l'un des migrants, nommé Tarek, qui fait cette déclaration simultanément ahurissante et choquante  :  " Nous étions entassés à 150 dans un bateau prévu pour 60, explique le garçon. Au cours du trajet pour Lampedusa, douze filles ont été jetées à la mer. "

2°) Dans un article de " la Marseillaise ", daté du 29 avril 2011 , intitulé " pas d'accueil pour les 200 tunisiens en exil ", le journaliste, Myriam Guillaume relate, sans s'étendre sur le sujet, l'entretien qu'elle a eu avec un autre migrant, Hamed, lequel déclare avoir vu « un zodiac virer 17 femmes par-dessus bord pour délester l’embarcation. Un ami a abandonné son frère en pleine mer car le capitaine le menaçait de le jeter à l’eau s’il récupérait ce frère tombé du bateau. »

 Curieusement, l'article du " Figaro " était consacré aux mesures humanitaires prises par le maire de Vintimille au sujet des réfugiés tunisiens, tandis que l'article de la " Marseillaise ", qui est un journal de gauche (3) , contrairement au " Figaro ", s'offusquait contre les conditions d'accueil des clandestins à Marseille.

Ceci dénote un sens pour le moins curieux de la hiérarchie de l'information : le véritable sujet intéressant de ces deux reportages, à mon sens, était plutôt l'incroyable et effroyable affirmation selon laquelle les femmes embarquées dans ces bateaux en mauvais état de navigation serviraient de sacs de lest tout juste bons à être jetés à la mer au cas où la flottaison des embarcations qui les transportent le nécessiterait, ( on remarque que les hommes, eux, ne sont pas jetés à l'eau, on interdit seulement aux passagers de récupérer ceux qui y sont tombés...). Ce sujet est, à mon humble avis, d'un intérêt bien plus capital que le sujet " officiel " de chacun de ces articles, et aurait même mérité de faire la " une " de ces deux journaux, et d'être repris par l'ensemble des médias.

Essayons de voir pourquoi il n'en a pas été ainsi.

Plusieurs hypothèses sont possibles : 

1°) Les événements allégués par ces deux immigrés clandestins sont peut-être complètement imaginaires. On se demande dans ce cas quel besoin avaient-ils de les raconter. En effet, la révélation de ces faits fait automatiquement peser sur eux le soupçon de complicité. S'agit-il de mythomanes ? Mais la mythomanie est une affection psychiatrique fort rare, qui a donc peut de chance d'être observée sur un si petit échantillon de personnes et cette hypothèse n'explique pas pourquoi ces deux mythomanes raconteraient des récits aussi analogues à plusieurs centaines de kilomètres l'un de l'autre.

Racontent-ils ces histoires par vengeance, dans l'espoir que les passeurs, qui ont dû les exploiter lourdement sur le plan financier, se retrouvent avec une enquête de police sur le dos ? C'est également envisageable.

Si les faits relatés sont imaginaires, quel besoin ont, dans ce cas, ces deux journalistes d'en parler dans leur article ? Evidemment, la vérification du caractère imaginaire ou non de cette histoire est des plus délicates. On aimerait supposer que les deux journalistes ont été recouper ces informations avec d'autres passagers des mêmes bateaux. Ce recoupement semble avoir été fait par le journaliste du " figaro " qui indique que " tous, exclusivement des hommes jeunes, plutôt pauvres et rarement francophones, racontent la même histoire " ( dans ce cas, cela ne plaide pas en faveur d'une histoire imaginaire ).

Si les deux journalistes ont un gros doute quant à la réalité de l'histoire, ils ont tout intérêt à la raconter, comme ils l'ont fait, dans un entrefilet , dans l'espoir qu'elle passe inaperçue si elle est fausse . En effet, la divulgation de fausses nouvelles par un journaliste est passible de l'article 27 de la loi du 29 juillet 1881 (4) Par contre, au cas où elle s'avérerait exacte, la rétention de cette information pourrait être considérée comme une " non dénonciation de crimes ", ( article 434 1 du Code pénal ) (5) d'où l'intérêt d'en parler au moins un tout petit peu, ce qui, en outre, au cas où l'affaire finirait par s'ébruiter, leur permet de pouvoir claironner qu'ils étaient les premiers à avoir donné l'information !

On peut également écarter, sans grand risque de se tromper, l'hypothèse selon laquelle les personnages de Tarek et Hamed soient des pures inventions journalistiques : que deux journalistes inventent la même histoire paraît aussi peu vraisemblable que la présence simultanée de deux mythomanes sur un petit nombre de passagers.

2°) Les événements relatés par ces témoins sont réels.

Mais dans ce cas, l'affaire est tellement énorme qu'on comprend mal pourquoi un journal aussi puissant que " le Figaro " n'a pas envoyé des enquêteurs en nombre pour essayer de reconstituer l'affaire et de vérifier l'existence de femmes disparues en mer auprès de leur famille tunisienne, ou des autorités de police tunisiennes.

Dans l'hypothèse ou ces faits sont réels, on est quand même saisi d'étonnement. Chaque bateau ne devait pas avoir plus d'une dizaine de membres d'équipages, et probablement beaucoup moins pour le zodiac ( même si certains gros zodiacs ( 6 ) pourraient contenir 20 ou 30 passagers tassés comme des sardines ). Comment auraient-ils pu jeter respectivement douze et dix sept femmes à l'eau sans la complicité active et même l'assistance des passagers masculins, et sans qu'une révolte n'éclate parmi les passagers ? Cela paraît inconcevable ! 

Evidemment, si les faits sont exacts, cela écornerait fortement la mythologie journalistique officielle qui voudrait que ces immigrés tunisiens et libyens, seraient de pauvres et honnêtes gens qui espèrent une vie meilleure en Europe, et principalement en France, et ne demandent qu'à travailler. S'ils laissent, sans réagir, balancer par dessus bord des femmes embarquées, sous prétexte de surcharge du navire, le capital sympathie qu'ils pourraient susciter risquerait de fondre comme neige au soleil. 

En effet, depuis l'affaire du naufrage du Titanic, chacun sait que lorsque un navire est sur le point de sombrer, on applique le principe " les femmes et les enfants d'abord ", ces deux catégories de personnes étant à sauver en priorité, avant toutes les autres. La procédure contraire serait universellement considérée comme un acte de barbarie et comme un recul de la civilisation.

On a donc l'impression que ces deux journalistes ont cherché à " noyer le poisson " de l'information capitale sous une information d'un intérêt mineur ( les sujets apparents de chacun de ces articles résumés par leur titre ). 

Qu'est-ce qui pousse les journalistes du " Figaro " et de la "Marseilaise " à prendre cette information avec des pincettes et à en diluer soigneusement le signal dans des articles que l'on est tenté de lire en diagonale ?

La crainte de divulguer une fausse nouvelle ou de dénoncer des crimes imaginaires ne semble habituellement pas gêner outre mesure les médias en général. 

On se souvient qu'il y a quelques années, une fausse et grave accusation contre un restaurateur chinois, basée sur un témoignage plus que douteux et très indirect, avait immédiatement fait la une des médias, et avait mis ce restaurateur dans une situation très inconfortable (7) . On se souvient également de l'émission à charge d'une journaliste de FR 3 contre le vaccin destiné à prévenir l'hépatite B, journaliste qui, sans preuves convaincantes, avait accusé ce vaccin de donner la sclérose en plaques et s'était bien gardé de démentir la chose une fois que des études ultérieures eurent prouvé scientifiquement le contraire.

On peut supposer que la divulgation de cette information douteuse comporte pour ces deux journaux un risque plus important que ceux mentionnés plus haut. Quel est ce risque ? Celui qui est bien plus à craindre de nos jours que les accusations de non dénonciation de crimes ou de divulgation de fausses nouvelles : l'accusation de racisme, de stigmatisation, de xénophobie ou même d'islamophobie. En effet, les protagonistes des faits supposés étant des passeurs et des réfugiés tunisiens, ce genre de critiques risquerait de survenir très rapidement. 

Or, s'il s'avère en fin de compte que l'accusation grave formulée par ces deux clandestins tunisiens est imaginaire, une publicité trop importante donnée à cette affaire serait fort dommageable à un journal de gauche comme " la Marseillaise ", que certains commentateurs n'hésiteraient pas alors à accuser de " lepénisation ". On imagine que la rédaction de ce journal n'a pas envie de se retrouver avec une histoire de stigmatisation sur le dos.

Cette accusation de racisme ou d'islamophobie serait malgré tout une casserole, même pour un journal de droite comme le " Figaro ". Par ailleurs, la ligne éditoriale du " Figaro "est très proche des intérêts du patronat. Or , celui-ci ne semble guère apprécier les restrictions à l'immigration que risque de créer l'afflux de clandestins tunisiens. En effet, les immigrés clandestins sont une manne pour le patronat qui y voit le moyen d'avoir de la main d'oeuvre peu regardante sur les conditions de travail, à un prix très inférieur à celui fixé par l'usage des conventions collectives. Jeter le soupçon, dans un article, sur cette main d'oeuvre à bas coût risquerait donc de ne pas faire les affaires du patronat.

Une chose est certaine , c'est que personne n'a intérêt à enquêter sur cette affaire :

- les journaux pour lesquels, comme on l'a vu, il y a plus d'ennuis à prévoir avec une telle enquête que de scoop à en tirer.

- Le gouvernement provisoire tunisien, qui est bien trop content d'exporter ses chômeurs vers l'Union Européenne, pour s'inquiéter des conditions dans lesquelles cette exportation se fait. Par ailleurs, compte tenu des purges qui ont probablement eu lieu dans son appareil policier et judiciaire, la Tunisie n'a sans doute pas la possibilité matérielle d'enquêter sur ces hypothétiques crimes.

- Le gouvernement italien a pour principale préoccupation de freiner l'immigration de clandestins, et de s'arranger pour qu'ils partent en France au plus vite s'ils arrivent à Lampedusa. Il ne va pas s'amuser à enquêter sur ce genre d'histoire, qui ne le concerne en rien.

- Le gouvernement français n'a pas plus de raison d'enquêter que n'importe quel autre gouvernement de l'UE.

- Les associations de défense des droits de l'homme sont en face d'un conflit d'intérêt : certes, elles sont censées défendre les droits des femmes, mais dans une affaire comme celle-ci, cette défense rentrerait en conflit avec une des raisons d'existence principales de ces associations, qui est de défendre l'immigration sans restrictions, et la régularisation de tous les clandestins. Ce principe " généreux " risquerait fort de se voir remis en question au cas où l'affaire se confirmerait.

 Reste à espérer que cette information soit fausse, car, dans le cas contraire, il est fort peu probable que justice soit un jour rendue à ces vingt-neuf femmes, dont la fin épouvantable, si elle est avérée, risque fort de passer par profits et pertes.

 

Docdory

(1) http://www.lefigaro.fr/international/2011/04/05/01003-20110405ARTFIG00744—vintimille-un-sangatte-entre-france-et-italie.php

(2) http://www.lamarseillaise.fr/soci-t-quartiers/pas-d-accueil-pour-les-200-tunisiens-en-exil.html

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise_(journal)

(4) http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070722&dateTexte=20110507

(5) http://www.easydroit.fr/codes-et-lois/article-434-1-du-Code-penal/A51079/

(6) http://www.zodiacmarineusa.com/sport-cruising/zodiac-pro

( 7) http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/restaurant-chinois-de-brie-compte-35337



119 réactions


  • jako jako 10 mai 2011 10:25

    Je suis très étonné que Frontex ne soit pas utilisé, avec un budget de 720 mi ils auraient surement de quoi vérifier non ?


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 11:10

      a Jako,

      Oui, moi aussi , je suis étonné que Frontex ne soit pas utilisé....à quoi bon installer des dispositifs si c’est pour ne pas les utiliser.

      Et je m’étonne aussi que le gouvernement français ne dispose pas de centres comme ceux que la Belgique installe afin de traiter les possibles déferlements ce qui permet d’offrir de la sécurité juridique aux clandestins et demandeurs d’asile tout en traitant les dossiers sur les bases légales et objectives.

      A croire que le laisser faire devient la norme....


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 11:12

      je vais être méchant, le budget dévolu à la construction des Mosquées devraient être transféré à la gestion de crise de l’immigration sauvage smiley


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 11:14

      « devrait » ....


    • dup 15 mai 2011 09:21

      ils auraient au moins pu jeter des mecs . les beurettes sont souvent très jolies


  • Paul Villach Paul Villach 10 mai 2011 10:27

    @ Cher Docdory

    Merci d’oser porter votre scalpel là où ça fait mal.

    La vie d’une femme ne vaut pas celle d’un homme dans cette jungle de l’émigration clandestine tunisienne. Paul Villach


    • morice morice 10 mai 2011 14:06

      Paul, pourquoi donc tombez vous aussi facilement dans ce ragot MANIPULATEUR ? écrit par un islamophobe patenté ?


    • Tartiflette Tartiflette 10 mai 2011 14:10

      Bonjour,
      Seulement dans cette jungle de l’émigration clandestine tunisienne ?


    • oncle archibald 10 mai 2011 19:18

      pour Morice le contenu des articles n’a aucune importance, c’est simple il ne les lit pas quand leur auteur n’a pas le « visa momo », mais curieusement il vient les commenter quand même .... Va comprendre Charles ..


    • Hadj Ahmed 10 mai 2011 13:21

      Voui voui je peux le prouver :

      « En vérité je te le dis, quand à l’étroit dans l’embarcation de fortune tu seras, la spice di counasse par dessus-bord tu jetteras ».

      Ce qui me sidère c’est que les mêmes à reprocher aux musulmans d’en faire un peu trop à vouloir protéger leurs femmes, me sortent maintenant qu’en fait les musulmans ont à l’exact opposé, tendance à plutôt les sacrifier à leur propre survie.

      Doc en toc et PV entre autres, votre incohérence frise la stupidité.

      Et ne vous en déplaise, les maghrébins sont aussi « machos » dans le bon sens, à savoir que Jamais un maghrébin digne de ce nom, ne sacrifierait une femme à sa propre survie.

      Essayez encore pour voir...


    • mathe-rob 10 mai 2011 16:54

      Hadj Ahmed


      Oui et c’est certainement parce qu’ils les aimaient trop qu’il ont jeté ces femmes par dessus bord !!!!


    • Hadj Ahmed 10 mai 2011 21:37

      Ben justement banane, cette « information » de Doc en Toc n’en est tout simplement pas une :
      1.Si un crime a été commis à l’encontre de personnes vivantes sacrifiées pour délester le navire, mon petit doigt qui me ment rarement me dit qu’il n’y a aucune raison que le criminel armé
      A)  Fasse un choix
      B)  Fasse le choix le plus difficile, vu que les maghrébines quand elles sortent dans une balade pareille, de chez elles jusqu’au boulanger (corse) du coin, sont généralement accompagnées…
      C)  Fasse le choix le plus stupide puisque les hommes pèsent 9 fois sur 10 plus lourd que les femmes
      D)  Ne fasse QUE ce mauvais choix gardant sciemment des mecs qui pourraient plus tard constituer un danger pour lui et venger les sœurettes jetées aux requins.
      Ça en fait des histoires à dormir debout, l’une à côté de l’autre…

      2.Ensuite cherchez dans l’historique récent de France 24 je crois et vous trouverez un document saisissant d’un journaliste qui a fait le passage dans des conditions similaires et alors une fois les paquets de mers devenus un peu trop envahissant, je vous prie de croire que ça y allait les prières, le repentir, les allah est grand, les pardonnez moi mon seigneur bref, tout le monde était devenu par la grâce d’un vent de force 4 ou 5... un saint mûr pour le paradis.
      Que Nenni, c’est ce moment que choisissent les mecs pour commettre un assassinat et quel assassinat, des femmes... heu ...

      3. Enfin et c’est ce que je dis, un homme ici n’en est un que s’il a de l’honneur et l’honneur, c’est d’abord de protéger sa famille, le fin du fin étant de protéger également les enfants et surtout les filles et les femmes des voisins.

      Alors, bomber du torse ici en protégeant les frêles femelles contre le plus inoffensif des amoureux transis et néanmoins dragueur pas très discret, puis une fois en haute mer :
      Pour les uns, les cibler sciemment et ne cibler qu’elles pour les assassiner et pour les autres, laisser faire tranquilos jusqu’à l’arrivée des carabinieri, ça commence à faire un peu trop…

      PS : Il manque un ou deux points d’exclamation, je réclame l’asile à l’église et accessoirement votre indulgence… Banane


    • Bovinus Bovinus 11 mai 2011 01:36

      Ah ! enfin quelque chose de pas bête dans toute cette crasse. Hadj Ahmed : + 350.


    • mathe-rob 11 mai 2011 12:02

      @Hadj Ahmed 


      A qui s’adresse votre qualificatif de banane ??



  • Antoine Diederick 10 mai 2011 11:03

    La mafia des passeurs, trafic des clandestins etc....

    Hiérarchisation de l’info, ai-je relevé dans votre article. Qu’est ce qui est plus important : regretter que les pays de Maghreb ne parviennent pas à assurer une vie décente pour leurs ressortissants ou regretter que des bandits profitent du désarroi des gens et de l’espoir d’aller en Europe.

    S’attaquer aux racines du mal...et sortir de la commisération .


  • Philodeme Philodeme 10 mai 2011 11:31

    J’avais commis le commentaire ci-dessous le 11 avril dernier

    aucune réaction des bonnes âmes qui injurient à jet continu ... Marine Le Pen ... une femme aussi ... aller par dessus bord avec les autres ... doivent penser ces crétins ... qui passent leur temps sur les forums en faisant des leçons de morale.

    Par Philodeme (xxx.xxx.xxx.200) 11 avril 18:48

    suite et microscopique complément à mes précèdents commentaires sur ce fil

    je ne parlais pas des effets de manches de Mr Sarkozy (avec cette ridicule histoire voiles complet) mais de la mort ignoble de douze femmes immigrées mais sacrifiées par d’autres immigrés ou avec la complicité d’autres immigrés.

    Vous faites tous silence !
    Mais qu’est-ce qui gène donc ?
    je réponds donc pour vous

    Il me semble que ce qui vous gène est qu’ils existent chez les immigrés des criminels.

    Mais c’est cela l’humanité !

    bis repetita donc

    "Un peu à côté du sujet, mais qui va en parler et incidemment de la considération portée aux femmes.

    http://www.lefigaro.fr/internationa...

    Dans le texte cette phrase épouvantable que vous pouvez lire

    " Au cours du trajet pour Lampedusa, douze filles ont été jetées à la mer«  »


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 11:56

      euhhh, en quoi une femme en politique serait différente d’une homme en politique.... ?

      Au motif qu’elle serait femme, il faudrait adopter une attitude particulière, je voudrais vous faire remarquer que MLP sait bien utiliser le discours pour défendre ses positions.

      La galanterie donc en politique reste à inventer, pourquoi pas....mais tout de même le choc des idées implique des paroles fortes....

      .....je vous en prie, passez, non, non après vous, non je n’en ferai rien, allez-y, je vous tiens la porte....et jetterai mon manteau dans la caniveau pour vous Madame...


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 12:08

      " Au cours du trajet pour Lampedusa, douze filles ont été jetées à la mer«  »


      C’est très choquant....il suffit de visualiser le machin pour le qualifier de meurtre....


    • Philodeme Philodeme 10 mai 2011 14:36

      Rappel :
      La présidente du Front National a ensuite rencontré deux représentants des migrants arrivés à Lampedusa et placés en centre de rétention. "J’ai beaucoup de compassion pour vous, j’ai aussi du cœur, mais l’Europe n’a pas la capacité de vous accueillir. Nous n’avons plus les moyens financiers", leur a-t-elle expliqué.

      Elle ne connaissait pas le sort fait aux migrantEs sur les barques !

      Alors messieurs, mesdames les moralisateurs !
      Pourquoi votre charité financée essentiellement par ceux qui en France payent leurs impôts, c’est à dire les plus humbles (les plus riches envoient une partie de leur fortune dans les paradis fiscaux) ne consiste-t-elle pas à affréter des ferries Tunisie-France à vos frais pour les héberger dans vos propriétés ???,,


  • Annie 10 mai 2011 11:35

    Bonjour Docdory,
    C’est effectivement une question que j’ai posée à plusieurs reprises, à ceux qui reprenaient cette information qui n’avait été publiée que dans le Figaro, un peu étonnée quand même que la journaliste qui interviewait Tarek n’ait pas approfondi la question. En me demandant quel intérêt pouvait avoir ce Tarek à raconter une telle histoire, à moins qu’il n’ait fait référence aux cadavres normalement jetés à la mer pour délester les bâteaux, bien qu’en 2008, 138 migrants aient été jetés par dessus bord par leurs passeurs : http://www.lefigaro.fr/international/2008/10/10/01003-20081010ARTFIG00492—migrants-jetes-par-dessus-bord-dans-le-golfe-d-aden-.php
    J’en profite pour relayer une information qui a fait la une du Guardian hier :

    « Selon le quotidien britannique, un bateau parti de Libye et transportant 72 personnes, dont des femmes, des enfants en bas âge et des réfugiés politiques, a connu des problèmes après avoir quitté Tripoli à destination de l’île italienne de Lampedusa le 25 mars. La garde-côte italienne a pu être alertée et que le bateau chargé d’émigrants est entré en contact avec un hélicoptère et un bâtiment de guerre de l’Otan, mais aucun effort n’a été mené pour recueillir ses occupants. Soixante-deux des émigrants à bord sont morts de faim ou de soif pendant les 16 jours où leur bateau a dérivé en mer, lit-on dans l’article. « Nous enquêtons sur les accusations du Guardian », a dit une porte-parole de l’Otan, Carmen Romero. Selon le journal britannique, qui cite des rescapés, 47 Ethiopiens, sept Nigérians, sept Erithréens, six Ghanéens et cinq Soudanais se trouvaient à bord. Parmi ces émigrants figuraient 20 femmes et deux enfants en bas âge, dont un n’avait qu’un an. »

    Le Guardian après une enquête approfondie a déterminé que deux avions qui avaient survolé l’embarcation avaient décollé du porte-avion Charles de Gaulle, une affirmation niée par les autorités navales françaises qui ont affirmé que le porte-avion ne se trouvait pas dans les parages. Lorsqu’on leur a présenté la preuve de leur présence à cet endroit, elles ont refusé de commenter. L’Otan a ouvert une enquête


    • docdory docdory 10 mai 2011 11:43

      @ Annie

      Merci pour cette intéressante information.

    • cathy30 cathy30 10 mai 2011 12:09

      bonjour Annie
      les experts s’expertisent (l’Otan) :

      http://www.care2.com/causes/politics/blog/breaking-nato-left-61-africans-fleeing-libya-to-die-at-sea-video/

      Doctory
      ce que je n’apprécie pas dans votre article, c’est qu’il est orienté. Les immigrés jettent les femmes par dessus bord. Je me souvient d’une histoire de blanc. Un ferry a coulé il y a plusieurs année, il y a eu plusieurs rescapés sur une petite embarcation, et comme elle menacée de chavirer une femme a été jetée en mer. Ce n’est donc pas une histoire de culture, ni de couleur de peau, mais de survie du plus fort.


    • Annie 10 mai 2011 12:15

      Le fait est Cathy est que cette histoire n’a pas été confirmée, et bien que l’article envisage le fait qu’elle puisse ne pas être vraie, ce n’est pas cette éventualité qui va être retenue.
      Mais si l’on veut parler de la présumée barbarie des migrants, comment peut-on décrire celle qui consiste à laisser mourir de faim et de soif plus de 60 personnes, femmes et nourrissons compris, et cela quels que soient les responsables ?


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 12:17

      une affaire de culture , oui, certes....ainsi lors de l’incendie du tunnel Mont-Blanc un automobiliste pris dans le feu , c’est plus désolé de la perte de sa voiture neuve que de sa famille ....si je me souviens bien....


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 12:18

      A Annie, oui d’accord avec vous....il faut donc que les autorités gèrent mieux la question....cela évitera des drames et des malentendus....


    • cathy30 cathy30 10 mai 2011 12:31

      Annie j’ai retrouvé l’affaire de ce naufrage : celui de l’estonia. ou les embarcations étaient instables et en fait beaucoup de monde sont passés par dessus bord.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Estonia_%28ferry%29


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 12:41

      a Cathy 30,

      histoire de survie oui, crapuleries et mafias aussi...


    • dom y loulou dom y loulou 10 mai 2011 15:26

      « les autorités »...

      s’occupent bien de nous... vous aimez cette fable Diederick ? Elle vous rassure ?

      si autorité il y a c’est qu’elle veut vous brider, vous assommer, vous maintenir sous son joug, point à la ligne. A moins que l’autorité soient les citoyens eux-mêmes vous avancerez toujours plus avant en dictature avec cette pensée que « les autorités feront bien quelque chose » qui délècte tant le groupe Bilderberg.

      oh oui, ils en feront des tonnes puisque vous les laissez faire et vous entrainer à tuer des innocents en Libye au nom de la France

      et leur action unilatérale et tous azimuts s’appelle « agenda de dépopulation »

      nous sommes, depuis Copenhagen, de la pollution sur terre pour le lords divins anglo saxons et ils nous emmènent tout droit à la troisième guerre mondiale contre l’Asie et tous les pays non-alignés... ils sont nombreux maintenant notez.


      que ce soit la merde tous azimuts en europe !! ça c’est leur dada aux Bilderberg, la CONS FUSION... l’europe doit être piétinée et s’il faut des hordes de migrants pour la déstabliser alors ce sera fait... comme aux USA dont les frontières avec le Mexique sont grandes ouvertes et les gangs de la drogue dure sèment la terreur...

      mais

      si vous tombez dans leur piège, vous agrandirez votre haine, vous vous séparerez d’avantage de vos frères et ils vous maintiendront à tout jamais dans leur enclos barbare baptisé jardinet d’Eden il y a fort longtemps.

      Réactualisé tous les jours le jardinet des faux dieux très supérieurs


    • dom y loulou dom y loulou 10 mai 2011 15:29

      merci Annie. voilà qui éclaire les responsabilités.


    • docdory docdory 10 mai 2011 16:34

      @ Annie,

      J’ai été voir l’article du Guardian. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le récits des « boats people » survivants est ni plus ni moins convaincant que celui des clandestins cités par « la Marseillaise » et « le Figaro ».
      Par contre, la probabilité qu’il y ait un semblant d’ enquête officielle est plus grande.

    • COVADONGA722 COVADONGA722 10 mai 2011 16:47

      bonjour Annie si vous lisez couremment l anglais vous savez donc que le guardian n’est pas aussi affirmatif , par ailleurs les rations jetées portaient d’apres les « témoins » la mention ARMY , déja mangé des rations françaises ? et il n’aurait été vus que le seul porte avion , l’étonnant étant que comme dans toutes les marines du monde ils ne naviguent jamais seul surtout dans une zone de conflit, le temoignage du gardian est en provenance
      de la zone lybie sous controle de khadafi , je ne vous certifie pas la chose fausse juste je relativise et remet en perspective .


    • mathe-rob 10 mai 2011 18:07

      @ Annie 

       Je vous cite :
       
      « Mais si l’on veut parler de la présumée barbarie des migrants, comment peut-on décrire celle qui consiste à laisser mourir de faim et de soif plus de 60 personnes, femmes et nourrissons compris, et cela quels que soient les responsables ? »

      Je ne vois pas en quoi les fautes des « uns » excuses celles des « autres ? » 

      Il faut bien reconnaître que les journalistes et tutti quanti sont bien plus enclin à taper sur un français blanc de peau, même si c’est pour rien, que de dire quoi que ce soit sur un étranger un peu mat ! On en arrive à cette incroyable situation que c’est nous qui sommes victimes de 
      racisme et de stigmatisation à tel point qu’il devient impossible d’énoncer des faits avérés sans être taxés de xénophobie !!


    • Annie 10 mai 2011 21:01

      @COVADONGA722,
      L’hélicoptère était marqué Army, les rations, on ne sait pas. Sinon, le Guardian s’avance suffisamment pour nommer le porte-avion, après avoir fait une enquête approfondie.
      Mathe-rob : Vous trouvez insupportable qu’en tant que blancs ou français, on vous traite de raciste, mais vous n’avez aucun scrupule à accuser d’assassinats ces migrants.
      Docdory : Une enquête a été ouverte et les témoignages des migrants seront examinés par l’Otan. A la différence des témoignages cités dans votre article.
      Je peux vous suggérer le sujet de votre prochain article : plus de 60 migrants abandonnés par l’Europe (ou l’Otan ou qui vous voudrez) sont morts de faim et de soif. Réaction discrète des médias.


  • docdory docdory 10 mai 2011 11:39

    @ Antoine Diederick

    1°) L’expérience prouve que quand on écrit un article, il faut se limiter à un seul sujet. Le sort incertain de 29 femmes et son traitement par les médias n’est pas un sujet mineur.
    2°) Bien que ces pays soient très surpeuplés, une des raisons principales qui fait que les gens ne bénéficient pas d’une vie décente est parfaitement connue : c’ est que leurs dirigeants inefficaces et corrompus détournent l’argent public à leur profit.
    C’est pour ça qu’il y a eu une révolution en Tunisie. On ne peut que regretter que ces immigrants tunisiens ne restent pas sur place pour contribuer, à leur échelle, à y instaurer une société plus libre et plus juste, et à s’attaquer aux racines du mal ....



    • Antoine Diederick 10 mai 2011 11:49

      D’accord avec vous Docdory...


    • morice morice 10 mai 2011 14:08

      On ne peut que regretter que ces immigrants tunisiens ne restent pas sur place pour contribuer, à leur échelle, à y instaurer une société plus libre et plus juste, et à s’attaquer aux racines du mal ....


      propos lepenistes ordinaires

    • Antoine Diederick 10 mai 2011 14:16

      a Monsieur Morice, pas tout à fait Madame Royal s’est exprimée dans le même sens.


    • docdory docdory 10 mai 2011 15:27

      @Antoine Diederick

      Morice fait de la  reductio ad LePenum, ce qui est une variante du point Goodwin. Fasciser l’adversaire a toujours été une arme favorite des staliniens dans le passé et des pro-islam de nos jours, lorsqu’ils n’ont pas d’arguments pertinents à opposer à l’adversaire.
      Nul doute que, dans la grille de lecture qui est celle de Morice, Ségolène Royal soit devenue une alliée du FN !

    • morice morice 10 mai 2011 16:10

      la RUMEUR étant le fondement des pratiques fascistes.


      et ça, ça en est une !

  • antonio 10 mai 2011 11:55

    Merci pour cette information...terrifiante !
    Encore plus si elle est passée sous silence pour préserver le fonds de commerce des « professionnel » de l’anti-racisme favorables à l’immigration.
    On dit que « l’Enfer est pavé de bonnes intentions . » !


  • manusan 10 mai 2011 12:45

    Ces témoignages sont parues dans la presse italienne depuis le tout début de cette immigration sauvage. Relayé par http://fr.novopress.info/ mais rien à l’AFP.

    On est largement à plus que 19 selon les témoignages, et encore pour ceux qui ont eu le courage de témoigner.

    Si cette immigration scandaleuse avait été stoppée au tout début, alors il n’y aurait pas eu ces drames, en attendant parmi ceux qui sont logés à la mairie de Paris on trouve des tueurs de femmes et d’enfants.


    • Cocasse Cocasse 10 mai 2011 13:30

      Maintenant, on a sur notre territoire des « migrants » tunisiens revendicatifs, qui ne lâcheront jamais l’affaire. Ils useront de toutes les ficelles comme ils l’ont déjà fait, en traitant de raciste ou de fasciste les personnes s’opposant à leur incruste.

      Une bande de racailles dont une partie vient directement des prisons tunisiennes. Comme on l’a vu sur les reportages italiens : des « tout leur est du », des vandales, des voleurs, des agresseurs, et des islamistes. En quelle proportion ? difficile à dire, mais certainement importante, dans la mesure où il n’y a que des « jeunes » hommes, déterminés et opportunistes.

      Et à coté de ça, toutes les gauchiasses et associations collabos militant pour les loger, les nourrir, faire en sorte qu’ils restent en France.
      A vomir.


  • non666 non666 10 mai 2011 13:26

    D’un autre coté, on ne peut pas participé a des bombardements sur des civils en Lybie , sous le pretexte de vouloir tuer la famille du dictateur en place et s’occuper en plus des atrocités commisent par des arabes entre eux...

    Et puis montrer cette affaire, si elle est vraie, au journal de TF1, c’est montrer du doigt les resultats de la politique de PiPo Ier en matiere de controle des flux migratoires, de reussite de cette Europe de Maastricht, de Shengen et de Lisbonne qu’on nous vante tant.

    Donc cachez ces seins que nous ne serions voir.
    Et que diable allaient elles faire dans cette galère ?
    Elle le savent qu’on nage tres mal en Burqua !

    Non decidement, cette information est tres mauvaise pour Sarkozy :
    Gros plan sur les revolutions arabes si vantées par la presse des Bouyghes, Bolloré, Lagardere , Rottschild, Weil , Dassault, Beterlsmann et Niels
    Gros plan sur l’immigration sauvage illicité
    Gros plan sur les moeurs de nos « invités » « malgrès nous »

    Marine Lepen : +2
    On comprends la discretion de la racaille qui se reunit chaque mois au diner du Siecle sur ce sujet.


  • volpa volpa 10 mai 2011 13:27

    Ici, normalement, c’est les femmes et les enfants d’abord.


    • vinvin 11 mai 2011 00:41

      (@VOLPA).


      Comment ? ... Ici les femmes et les enfants d’ abord ?....

      Oui, mais comme ses gens confonde tout, ils ont peut-être confondu entre : Ici les femmes et les enfants d’ abord, par ( jetons les femmes a Babord et les enfants a Tribord !....).



      VINVIN.

  • Yohan Yohan 10 mai 2011 14:00

    Enfin, un article sur le sujet. Moi-même, j’ai lu cette dépêche et je me suis étonné que les chantres de la bien pensance aient omis de commenter cette info. Mais bon, on va encore dire que c’est de l’islamophobie que de parler du sort de ces femmes. Certains iront dire que ces pauvres migrants homme se sont mépris sur le sens de la formule : les femmes et les enfants d’abord


    • vinvin 15 mai 2011 05:46

      Mais non YOHAN ; On jette les femmes par Bâbord, et les enfants par Tribord !......


      Et faute de faire rire les oiseaux, ( chanson de compagnie casserole,) ça fait rire les poisons, ça fait manger les requins....



      VINVIN.

    • jbwak 15 mai 2011 10:00

      T’as encore picolé toute la nuit, toi... Message à l’adresse de VINVIN Préfontaine.


  • morice morice 10 mai 2011 14:11

    http://fr.novopress.info/


    docdory se nourrit visiblement dans le site d’info identitaire.

    c’est à à la fois une PREUVE et un AVEU...



    • docdory docdory 10 mai 2011 15:32

      @ Morice 

      Une preuve ? Un aveu ? Fichtre ! Vous auriez fait un excellent procureur lors des procès de Moscou ! Heureusement que Staline ne vous avait pas dans son staff ...

    • non666 non666 10 mai 2011 17:22
      Morice :
      « docdory se nourrit visiblement dans le site d’info identitaire. »

      Il y a deux possibilités :
      1) Cette information est vraie et le fait que le site identitaire soit le seul à l’annoncer serait Tres grave

      2) Cette information est un mensonge et il faut la denoncer.

      Par contre , juger un homme sur la base de ses sources, c’est du domaine du fanatisme religieux, meme si c’est une morale soi-disant laique qui sert de substrat.
      « hors de mon Eglise, point de vérité.... »

      Il ecoute Al Jazeira : c’est un fachislamiste !
      Il lit Chine nouvelle : c’est un agent de Pekin !
      Il ecoute betthoven : c’est un nazi allemand !

      Mais ne forcons pas le trait, Morice.
      Je suppose qu’en français , votre specialité etait l’explication de texte vu que la plupard de vos articles sont des fiches de lectures sur des bouquins ecrits par d’autres.
      Bien fait , dans l’ensemble.
      Mais evitez les dissertations et les commentaires, il faut de l’esprit , de la rigueur et une pointe d’humour.

  • dom y loulou dom y loulou 10 mai 2011 15:02

    c’est quoi ... ils manquent d’imagination vraiment...

    ça devient une mode depuis qu’Oblabla appelle « justice » de jeter les gens à la mer ?

    cela s’appelle agenda de dépopulation

    et ainsi de nous habituer au meurtres constants et de les taire et de les banaliser en faits divers tout à fait possibles et dits « normaux »

    après tout on prescrit bien du pROSAC en sachant que les « patients » deviennet des psychopathes s’ils y ajoutent une goutte d’alcool...

    agenda de dépopulation vanté, prôné, dit et écrit en noir sur blanc jusque dans le washington post... tout est bon pour éliminer...

    80% de l’humanité doit périr selon les lords déchus d’humanité assis dans leurs coffres-forts à regarder débouler des chiffres qui font leur fortune et notre misère...

    alors quelques dizaines de femmes jetées à la mer c’est du NOOORMAAAL ... sans doute...

    je vous expose le cynisme des médias complices de cette charcuterie génocidaire qui en commençant par se prénommer « guerre contre le terrorisme » s’est vue mutée en « choc des civilisations »

    ... à partir de là on se concentre à diaboliser et montrer les victimes expiatoires (les réfugiés) en bourreaux inhumains... qu’est-ce d’autre que cette affaire qu’on nous ballance sans preuves encore, sans témoignages concrets ?

    la guerre éternelle à l’humanité et tandis qu’on nous tue silencieusement par poisons industriels multiples et de métaux neuro toxiques et d’irradiations nucléaires et de pollutions au benzène gravissimes pour lesquelles BP aurait dû être trainée devant un tribunal pour crime contre l’humanité depuis longtemps, on nous met devant un génocide dans les pays musulmans...

    on pourrait croire ainsi que nous ne sommes pas les victimes de ce système et Fukushima crache ses tonnages de monstruosités en permanence...

    voilà le leitmotiv, l’hypnose que nous devrions avaler, le bourrage de crâne massif et constant : nous serions tous des idiots très fiers de l’être et surtout chacun pour soi prêt à balancer tout le monde par dessus bord pour survivre... incapables que nous sommes d’entraide... et donc nous aurions foncièrement besoin de ce système militariste pour nous réguler... la version humain-bétail dans toute sa splendeur...

    c’est encore du Walt Disney version Stephen King cette histoire à mon humble avis.


    • Bovinus Bovinus 11 mai 2011 00:53

      dom y loulou
      80% de l’humanité doit périr selon les lords déchus d’humanité assis dans leurs coffres-forts à regarder débouler des chiffres qui font leur fortune et notre misère...

      Je ne sais pas si vous êtes sérieux ou non en balançant cela, mais il semble qu’on s’y achemine tout droit. La surpopulation pose de réels et très graves problèmes, et ma confiance dans les « élites » au pouvoir, ou plutôt les racailles d’élite au pouvoir, avoisine le zéro absolu. Car ce problème-là pourrait bien être immensément plus grave qu’un « simple » réchauffement climatique, fût-il global.


  • DANIEL NAESSENS 10 mai 2011 15:29

    @L’auteur 

    Merci pour votre article qui souléve une question dont je m’étonnai qu’elle ne soit pas traitée par notre Presse « courageuse » et « sans oeillére ».
    Les assassinats de femmes rapportés posent 2 question :
    - L’info est elle exacte ?
    - Une enquête est elle diligentée ?
    Apparemment tout le monde s’en fout . La droite est contente de récupérer des travailleurs à bas coût qui vont casser encore un peu plus le monde du travail. La gauche se trouve un nouveau peuple (l’actuel a de plus en plus tendance à voter avec ses pieds ou pire : à voter FN).
     Et les autres ne voient dans les faits rapportées que propos « forcément » faux et « forcément » islamophobes.
    En tout cas les bateaux continuent de se remplir et de franchir la Méditérannée. Les assassins sauront qu’ils ont la permission de passer les femmes par dessus bord .
    Quant à cette histoire de Charles de Gaulle rapportée par le Guardian ça ressemble à une bonne vieille com de désinformation à la rwandaise (voir le bouquin de Péan « Carnages »).
    Faudrait demander aux journalistes d’urinoir de Médiocrepart qui auront sans doute placer des micros dans la cuvette des chiottes.


  • morice morice 10 mai 2011 16:09

    un hoax complet organisé par l’extrême droite enfin !!!



    • docdory docdory 10 mai 2011 16:24

      @ Morice 

      Malheureusement, le texte intégral de l’article de ASI que vous mettez en lien n’est accessible qu’aux abonnés .
      Sinon, je vois mal le journal de gauche « la Marseillaise » organiser un hoax pour que l’extrême droite en bénéficie....

    • Petitou Petitou 10 mai 2011 21:32

      Je voulais copier-coller l’article d’ASI mais je n’y arrive pas. Je suis super nulle en informatique. Si quelqu’un veut bien m’expliquer comment faire pour l’importer dans le commentaire je le ferais sans aucun problème afin d’éclairer tout le monde.


    • Annie 10 mai 2011 21:41

      Petitou,
      Sélectionnez tout le texte avec votre souris, cliquez sur le côté droit de la souris, choisissez copier, revenez sur AV, cliquez sur le côté droit de la souris et choisissez coller. Je vous conseille de taper quelque chose avec, une phrase, n’importe laquelle , (par exemple, voici l’article d’arrêt sur image) sinon, votre « coller » ne sera peut-être pas reconnu par AV et vous devrez recommencer. J’aimerai beaucoup lire cet article.


    • Petitou Petitou 12 mai 2011 15:06

      c’est ce que j’ai fait mais il n’y a que la phrase qui s’affiche et le texte importé n’apparait pas. Désolée.


  • Yohan Yohan 10 mai 2011 16:52

    L’info est peut-être fausse mais on peut fouiller non ? Quand je pense qu’on en fait des tonnes sur une réunion de la FFF qui date de septembre dernier et où il n’y a pas eu mort d’homme.
    On est en droit de se demander pourquoi cette information n’a pas été vérifiée immédiatement par la presse et pourquoi aucune investigation n’a été lancée à la suite des déclarations du fameux Tarek. 
    A croire qu’il est préférable de faire l’impasse pour ne pas discréditer tous ceux qui nous serinent à longueur de déclarations que cette vague d’immigration est une chance pour la France


  • mathe-rob 10 mai 2011 17:20
    @l’auteur

    J’avais déjà fait état de cet article du Figaro dans le fil « Musulmans de France : quelle place dans la République ? » et je m’étais étonnée du peu d’intérêt que cela suscitait.

    A la lecture de l’article je m’étais également posé la question du comportement un peu étonnant des journalistes sur ce sujet, me demandant si le fait de relayer cette info était considéré, par eux, comme étant « trop politiquement incorrecte » et me disant, que si c’était le cas, la France était tombée bien bas !

    En tout état de cause ça méritait au moins une enquête sérieuse de la part des journaliste, mais quand on voit le « patacaisse » qu’ils font pour « l’affaire des quotas » dans le football je serais plutôt tentée de penser qu’ils ont préféré le silence à la vérité.







  • Bovinus Bovinus 10 mai 2011 17:26

    docdory
    On ne peut que regretter que ces immigrants tunisiens ne restent pas sur place pour contribuer, à leur échelle, à y instaurer une société plus libre et plus juste, et à s’attaquer aux racines du mal ....

    Alors ça, c’est vraiment le refrain socialo de base tout baveux de bons sentiments, tout pétri de droits-de-l’hommisme au rabais et complètement improductif. « Plus juste et plus libre », laissez-moi rire. Ça se mange, la liberté et la justice ? Ça se boit, peut-être ?

    Il ne s’agit pas de démocratie mais de prospérité, point barre. Laisser entendre que prospérité et démocratie sont forcément liés est une arnaque intellectuelle. Quand ces gens cherchent simplement à satisfaire leurs besoins vitaux, on cherche systématiquement à leur refourguer de la démocratie. D’ailleurs celle-ci ne vient jamais seule, car elle est livrée dans un packaging standard avec son pendant économique néo-libéral. Le but inavoué est de détruire les industries et institutions locales (car non kompétitives) pour mettre à la place nos multinationales apatrides et gloutonnes, toujours en quête de nouveaux marchés et de main d’œuvre quasi-gratuite.

    Pour cela, il y a trois grandes méthodes. Si le pouvoir en place se laisse corrompre, on pourra procéder par assèchement des éventuelles subventions, par rachat, ou par privatisation forcée si l’industrie en question est propriété de l’État. Bien entendu, on prend soin d’arroser généreusement de prébendes ceux qui nous livrent leurs pays pieds et poings liés afin que l’on puisse les racketter en toute quiétude. Et pour les gueux, MTV et entertainment à volonté, histoire de bien les abrutir.

    Si le pouvoir est coriace, on envoie l’OTAN. C’est ce qui s’est passé en Yougoslavie, en Irak, en Côte d’Ivoire ; c’est en train de se passer en ce moment même en Lybie.

    Enfin, il y a la méthode la plus odieuse, celle de la dette. On va aller dans le sens du poil, on encourage le développement, la koopération, la fraternité entre peuples, et toutes ces belles choses, et on va distribuer du krédit à gogo pour financer les projets les plus grotesques et les plus improductifs (il n’y a qu’à aller dans le premier pays pétrolier du Golfe persique venu pour s’en rendre compte). Et ensuite, on ressort le kontrat où il est stipulé qu’en fait, les intérêts étaient à taux variable, et qu’il y avait des garanties impliquant des « ajustements strukturels ». Si les indigènes font de l’esclandre, on appelle l’OTAN, ça les kalme vite.

    On se comporte comme de petits caïds mafieux. Et après, on verse des larmes de krokodile sur les « dégâts kollatéraux ». Et tout ce que vous pouvez imaginer, c’est regretter qu’ils ne restent pas sur place pour construire une société plus « libre » et plus « juste ».

    Vous me donnez envie de vomir, avec votre « liberté » et votre « justice ». Si je le pouvais, je deviendrais migrant tunisien, rien que pour racketter tous ces dispositifs de redistribution sociale que des salauds d’occidentaux comme nous / vous ont mis en place, espérant ainsi racheter une conscience à peu de frais. J’aurais au moins 15 femmes, toutes au RMI, logées, nourries, blanchies, soignées gratos, et j’aurais au moins 150 gamins. Et je vivrais comme un nabab aux frais du kontribuable oksidental décérébré, qui parle de « liberté » et de « justice ».

    Vaut mieux que j’arrête là, il me vient des idées trop subversives sur tout ce que ces gens pourraient avoir envie de faire, si ils comprenaient les causes réelles qui les ont mené à leur détresse. Nous ne sommes évidemment pas les seuls responsables, mais notre part est lourde. Et c’est pas en distribuant des clopinettes à droite et à gauche aux gueux de l’Afrique et du Maghreb, tout en prêchant la liberté et la justice, qu’on va se régler ce genre de problèmes.

    Et non, avant que vous ne me qualifiiez de frontiste, je vous arrête de suite : je n’approuve ni ne cautionne en aucune façon quoique ce soit qui vienne du Front National. Je suis moi-même plutôt « rouge qui tache », mais comme je ne suis pas stupide, j’appelle en général ceux qui croient encore à la « démokratie » à voter pour Villepin. Mais je vous avoue que la « démokratie », ça me paraît de plus en plus suspect.


    • mathe-rob 10 mai 2011 17:57
      @Bovinus
      C’est sur que le mot « démokratie » avec l’orthographe que vous lui donnez est plus que suspect !

      Par contre je ne comprends pas bien le rapport de votre diatribe et le sujet du fil à savoir toutes ces femmes jetées par dessus bord ? 



    • Bovinus Bovinus 10 mai 2011 19:05

      Le rapport, c’est qu’il se passe ce genre de chose sous notre nez et que l’auteur du billet ne peut "que regretter que ces immigrants tunisiens ne restent pas sur place pour contribuer, à leur échelle, à y instaurer une société plus libre et plus juste, et à s’attaquer aux racines du mal ....".

      Quel est l’intérêt de l’article ? Où veut-il en venir ? Pourquoi l’a-t-il pondu ?

      C’est pas avec des regrets et de la mauvaise (ou de la bonne) conscience qu’on les aidera, à supposer d’abord qu’on en ait réellement envie. Cette sorte d’hypocrisie nous a mené tout droit à une situation catastrophique en matière d’immigration, et une situation bien pire encore chez ceux qui espèrent trouver ici une vie meilleure.

      Tant qu’à faire, autant prendre le parti du cynisme, et dire clairement aux peuples voisins moins riches que nous : on vous exploite et on vous emmerde, et si vous vous avisez de vouloir mettre les pieds chez nous, on vous laissera crever en pleine mer ou dans un centre de rétention pour immigrés illégaux.

      Au moins, cela aurait le mérite d’être honnête.


  • papi 10 mai 2011 17:54

    à l’auteur

    Vous nous relatez un bien triste fait , dont le scénario ne plait pas à tout le monde, pourtant ,
    il faudrait peut être parler au travers de ce sujet d’un autre fait dont personne ne parle , et qui pourrait être rattaché au votre :
    Je lisais sur un article Associeted press , il y a quelques jours que lors de la révolution, et dans
    la chienlit , pas moins de 11000 détenus se serait échappés des prisons Tunisiennes, un certain nombre étant des politiques, mais la grande majorité des droits communs, un appel des pouvoirs publiques pour inciter les évadés à se rendre, a permis un retour de 2000 détenus de courtes peines, quelques milliers !! pas de chiffre, ont été repris, mais la grande majorité des peines criminelles sont encore en liberté..
    Je suppose que ces derniers ne vont pas attendre que le cours des choses soit redevenu normal et être de nouveau incarcérés par la justice Tunisienne, donc je suppose qu’un certain nombre d’entre eux se sont fondus ou vont se fondre dans le flux migratoire ??
    La question que je pose est : si des individus déjà condamnés pour des actions criminelles
    se trouvent à bord de certains bateaux , pensez-vous que ceux-là ne seraient pas capables du pire, à savoir jeter des femmes par dessus bord, ..En voyageant à plusieurs, pour assoir une autorité , le scénario devient possible , et même crédible..
    Combien de ces gens se sont glissés dans des bateaux, ? combien sont déjà en France ou ailleurs en Europe ?? personne ne le sait , mais si je dois avoir une certitude c’est que les plus condamnés ne vont pas rater une occasion pareille, la liberté, et l’impunité..


  • Yohan Yohan 10 mai 2011 18:04

    Mayotte sera notre prochain Lampédusa.


  • Antoine Diederick 10 mai 2011 18:16

    Pour rester dans le sujet mais de manière plus périphérique , un lien ici.

    Pourquoi, je fais cela ?

    Il y a un vrai problèmes de gestion de l’immigration sauvage qui doit être géré. Ce matin je m’interrogeais sur le « pouvoir d’achat » puisque c’est le souci des ménages en Europe et les chiffres montrerait bien de nouvelles précarités.

    Et donc, sans vouloir contrarier l’auteur Docdory en l’assimilant à un propagandiste, je me dis que ce problème migratoire va être exploité politiquement...


  • Serpico Serpico 10 mai 2011 18:48

    Doc, vous avez besoin d’un docteur.

    Avec autant de supputations toutes aussi tirées par les cheveux les unes que les autres, votre désir de justifier vos préjugés nous saute à la gueule.


    • mathe-rob 10 mai 2011 19:53

      @serpico


      C’est sûr qu’avec la description que vous avez mis dans votre profil vous ne justifiez pas les vôtres, ça ne nous en saute pas moins à la figure !!!!!



    • Serpico Serpico 11 mai 2011 13:10

      Pas pu trouver une description à croquer ?

      Anti-US et anti-islamiste : ça vous embête, je le sais.

      Votre neurone fait des cabrioles de dépit mais c’est ainsi. Ça vous apprendra à utiliser correctement votre cerveau.


    • mathe-rob 11 mai 2011 14:10

      @ Serpico


      Non en fait je me fiche de votre description si ce n’est, qu’a priori, elle révèle votre personnalité et du coup les accusations que vous lancez à l’auteur perdent de leur crédibilité.

      Sinon pour le reste vous d avez l’air d’assumer ce que vous dites, c’est votre choix et votre droit !



    • Serpico Serpico 11 mai 2011 15:13

      truc :« a priori, elle révèle votre personnalité et du coup les accusations que vous lancez à l’auteur perdent de leur crédibilité. »

      **************

      Mamma mia !

      Je veux bien que vous m’expliquiez ma perte de crédibilité...

      Si je suis anti-islamiste, je devrais être d’accord ?

      Mais comme je suis anti-US, ça coince un peu ?

      Non ?

      Je devrais être d’accord point barre. Qu’est-ce que j’ai à vouloir ne pas aimer les islamistes et ne pas accepter quand même qu’on fasse tout endosser à l’Islam et aux musulmans ?

      Je dois être schizo ou un truc de ce genre.

      ------------------------

      Ah ! les militants de la liberté de penser, de la liberté d’expression...qui ne sont en fait que des adeptes de la « pensée » linéaire". Même pas des bien-pensants.


  • Annie 10 mai 2011 20:44

    J’avais espéré en intervenant la première fois que la prudence amènerait à réfléchir à la fiabilité des informations et donc à ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Après tout un des journaux était le Figaro, et on comprend mal qu’il ait laissée passer une si belle chance.
     Mais non, l’occasion était trop belle de diaboliser encore plus ces migrants. La possibilité que j’avais évoqué la première fois que je suis intervenue sur cette affaire est que les personnes jetées par dessus bord étaient des cadavres. Des milliers de cadavres ont été jetés par dessus bord et repêchés sur les plages bordant la méditerrannée ces dernières années. Les témoignages abondent.
    Mais s’il y a faute des journaux incriminés, c’est d’avoir laissé planer un doute sur cette affaire et d’avoir alimenté la rumeur ; sciemment ou non, je n’en sais rien.
    Les accusés ne sont pas là pour se défendre. Et l’accusation n’a pas besoin de preuves pour rendre son verdict. Il est évident que pour l’auteur de l’article et la plupart des commentateurs, les migrants ne pouvaient être que coupables. 
    Tout cela laisse un très vilain goût dans la bouche.


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 21:13

      N’ignorez pas Annie, que « l’homme est un loup pour l’homme » et qu’un cadavre sur une plage ne dit rien de ce qu’il lui est arrivé....

      La situation est honteuse....et qui fait quoi pour amortir la choc et assurer un minimum .... ?


    • docdory docdory 11 mai 2011 00:16

      @ Annie


      Je vous ferai remarquer que je ne prends à aucun moment position dans mon article sur la véracité ou la fausseté des témoignages des deux tunisiens, par contre, je prends position sur la façon dont ces témoignage sont traités par la presse.

    • Serpico Serpico 11 mai 2011 13:12

      Docdory : "Je vous ferai remarquer que je ne prends à aucun moment position dans mon article sur la véracité ou la fausseté des témoignages des deux tunisiens"

      ************************

      J’en suis sur le c... !

      Plus faux-cul, tu meurs désintégré !


  • papi 10 mai 2011 21:10

    @ annie

    Non , ces embarcations ne sont pas le radeau de la Méduse, moins de 20 heures de traversée pour les bateaux les plus lents, alors des« cadavres jettés par dessus bord » comment pouvez-vous sortir de telles niaiseries ? en 20 heures on meurt !! même sans eau et nourriture
    le corps humain supporte trés bien un temps aussi court.. Les témoignages abondent" vous confondez naufrage donc noyade, et le fait que des gens puissent en jeter d’autres par dessus bord vous déplait, à moi aussi mais c’est un fait !! alors ne tournez pas autour du pot , et soyez prête à accepter le pire.. Il y a une possibilité que des gens en assassinent d’autres, et d’une manière odieuse..


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 21:15

      oui, personne ne tient bien longtemps une fois précipité en mer au large....20’ , 30 ’.... ? Même pas si mauvaise condition physique....


    • Annie 10 mai 2011 21:34

      @Papi,
      Nous ne serions pas sur AV, je vous aurai demandé de ne pas m’accuser de dire des niaiseries. Mais sur ce site on se permet tout. Si vous aviez fait l’effort de lire l’article qui a été traduit sur 20 minutes, l’embarcation a dérivé pendant 16 jours. Je vous joins ici une liste que j’ai fait l’effort de retrouver et qui documente tous les décès de migrants sur leurs embarcations, de soif, de faim, de maladies ou pour raisons inconnues, pas une lecture réjouissante, mais encore moins des niaiseries, comme vous les appelez : http://www.clandestina.org/PDF/actual_listofdeath.pdf


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 21:42

      « on se permet tout » , pas tout a fait « on fait sauter les bouchons de champagne » et chez les hussards « on sabre » smiley


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 21:46

      en aparté comme au théatre :« Je suis vraiment chiant.... »

      euh qui a dit au fond de la salle :« ....comme une mouche à mer*****  »

      Viens-là que je te ponctionne.... !!!


    • papi 10 mai 2011 21:52

      annie

      Vous faites des amalgames, pour un bateau, vous transférez le temps de perdition aux autres ,
      vous dites des milliers de cadavres !! si la traversée était si dangereuse, vous ne verriez pas arriver des milliers de candidats à une mort certaine !! niaiseries vous a choqué , mais je n’ai pas trouvé d’autres mots pour qualifier vos allégations !! Soit nous sommes sur AV , et il est permis à chacun de s’exprimer, mais quand le propos est ridicule , il faut s’attendre et accepter d’être
      vilipendé..


    • Annie 10 mai 2011 22:11

      Je ne comprends pas votre intervention. Je ne parle pas de morts par noyade, mais de morts documentés de migrants qui sont morts sur des bateaux et qui ont été jetés par dessus bord, comme le document que j’ai joint en témoigne. Chaque mort est documentée. 


    • docdory docdory 11 mai 2011 00:22

      @ Annie

      Le document du Guardian, que j’ai pris la peine de lire, est ni plus ni moins convaincant que les témoignages relatés par le Figaro et la Marseilaise .
      Les trois affaires sont à vérifier, si possible. Pour l’instant , il est impossible de prendre position à leur sujet.
      Cela dit, l’éventuelle non assistance à personne en danger dont se serait rendu coupable l’armée de l’Otan n’atténuerait en rien les éventuelles exactions des passeurs tunisiens.

    • Bovinus Bovinus 11 mai 2011 00:33

      annie
      Je ne comprends pas votre intervention. Je ne parle pas de morts par noyade, mais de morts documentés de migrants qui sont morts sur des bateaux et qui ont été jetés par dessus bord, comme le document que j’ai joint en témoigne. Chaque mort est documentée.


      Moi, ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi vous vous faites comptable de ces migrants morts (vous, l’auteur, et beaucoup d’autres). Savoir combien sont morts sur tel bateau, et de quoi, et quand, et à qui appartient ce bout de bras échoué hier sur une plage de Lampedusa... à quoi bon ? pourquoi faire ? à quoi ça nous avance ?

      Ça ne résout rien, et n’explique rien. On est devant une situation d’immigration massive de la misère, c’est net, mais je pense qu’une très large partie de la population européenne est au courant. L’indignation, c’est bien, quand ça provoque une action. Sinon, c’est juste ... inutile, improductif, stérile. Je ne sous-entends pas que vous n’agissez pas, peut-être le faites-vous  ; je ne comprends pas l’intérêt de ce genre d’info. Vous avez forcément une opinion quant aux causes, aux responsabilités et aux possibles remèdes, mais vous ne la partagez pas.

      À quoi bon alors remuer un truc aussi glauque, si c’est pour refuser de débattre des possibles solutions derrière ? C’est quoi, une pulsion morbide, un vice, une fascination perverse pour la souffrance d’autrui ?

      Au moins, expliquez-nous votre méthode pour arriver à vivre en sachant tout ça, ce serait mieux que rien. Certains estiment qu’une attitude beaucoup plus intransigeante quant à l’immigration serait un moyen de dissuasion efficace, et votent en conséquence. C’est leur droit, ils agissent conformément à leurs convictions. D’autres adoptent une attitude radicalement opposée, et seraient plutôt pour une politique de l’accueil, et c’est aussi leur droit. D’autres militent pour l’altermondialisme, y’en a même qui vont œuvrer dans les pays en difficulté pour essayer de se rendre utiles sur place.

      J’aimerais simplement comprendre : quel est le sens de votre message ?


  • Annie 10 mai 2011 21:19

    Sinon au cas où la nouvelle n’aurait pas encore atteint la France, un bateau aurait coulé avec 600 migrants qui fuyaient les combats en Libye, cette fois-ci dans l’Independent. Combats vis-à-vis desquels nous avons, rappelons-le, une certaine responsabilité. Encore une fois, les témoins ne sont pas très crédibles, puisqu’ils sont pratiquement tous morts. http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/ship-with-600-people-aboard-sinks-as-refugees-flee-from-libya-2281595.html.
    Et pour paraphraser un commentaire qui a été très vite supprimé sur ce fil, « c’est triste bien sûr, mais au moins ils ne viendront pas en France ».


    • Bovinus Bovinus 10 mai 2011 21:41

      Ouais, c’est fort triste tout ça, mais encore ? Qu’est-ce que vous nous proposez ? Quelle est votre recette pour sortir ce qu’on appelait encore « Tiers Monde » il n’y a pas si longtemps de la misère ?


    • Annie 10 mai 2011 21:44

      Je ne propose rien ici, je demande seulement à ce que l’on n’accuse pas sans preuve, des gens d’assassinats simplement parce que l’on est conforté dans ses préjugés.


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 21:48

      il est possible de voir les préjugés mais il est possible aussi qu’un préjugé soulève un lièvre....


    • Antoine Diederick 10 mai 2011 21:48

      Bonne soirée....


    • papi 10 mai 2011 21:59

      @ annie

      Ce fait est triste, mais n’oubliez pas que derrière cette immigration se cache un nombre effarent de passeurs qui profitent de la misère des autres.. Sur un bateau de 300 places , on en entasse 600 et avec un peu de chance et quelques femmes par dessus bord, on arrive à Lempédusa, si on a pas de chance on coule avec 600 personnes, et j’espère que les passeurs assassins ont coulé avec leurs victimes, et n’en sont pas sortis pour profiter de leur argent particulièrement pourris..


    • Annie 10 mai 2011 22:08

      Tout à fait, je n’oublie pas les passeurs, puisque je mentionne qu’ils avaient passé plus de cent migrants par dessus bord dans le golfe d’Aden.


    • ourston 11 mai 2011 00:20

      Vous dites, à propos des combats en la Lybie : "combats vis-à-vis desquels nous avons, appelons-le, une certaine responsabilité"
      Curieuse réflexion ! Qui est à l’origine des combats en Lybie ? Qui a réprimé par les armes un mouvement populaire ? Croyez vous qu’il n’y aurait pas eu de migrants sans l’intervention de la coalition ?


    • docdory docdory 11 mai 2011 00:30

      @ Annie

      Avez vous bien lu mon article ?
      A aucun moment je n’ai accusé qui que ce soit d’assassinat, j’ai simplement essayé de comprendre pourquoi les événements relatés dans ces deux témoignages sont aussi peu ébruités, voire presque dissimulés, sans me prononcer sur leur véracité.

  • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 10 mai 2011 21:49

    Cette information invérifiable méritait-elle un si long article ?


  • Annie 10 mai 2011 22:06

    en fait je me suis mélangée les pinceaux entre deux tragédies. La durée de la traversée à laquelle fait référence l’article était de 20 jours, semble-t-il, et pas besoin de traduction, puisqu’il s’agit de l’article du Figaro.


    • papi 11 mai 2011 00:19

      @ annie

      Je vous rappelle que la distance Tripoli lampedusa est de 296.8 km , comme je vous le disais en gros une vingtaine d’heures.. sauf complications , panne, ou surcharge, et état de la mer..


    • Annie 11 mai 2011 09:51

      Merci de rappeler que cela devrait prendre seulement 20 heures. Mais si vous lisez la liste compilée par Fortress Europ, vous verrez que pour la plupart ce n’est pas le cas, puisque les migrants ont eu le temps de mourir de faim et de soif, parce que leur embarcation avait dérivée.


  • Hieronymus Hieronymus 10 mai 2011 23:19

    salut Docdory
    pourquoi les me(r)dias main stream sont ils silencieux ?
    je pense qu’il y a conflit entre 2 ou plutot 3 communautarismes
    - communautarisme feministe
    - communautarisme maghrebin/musulman
    - communautarisme tiers mondiste
    a mon avis, c’est l’alliance de fait entre ces 2 derniers communautarismes qui fait pencher la balance ds le sens de l’etouffement de l’affaire
    car ces lobbies (ou communautarismes) a eux 2 pesent plus lourd que le lobby feministe au niveau du politiquement correct
    un rapport de forces peut toujours s’inverser mais pour l’instant ce n’est pas le cas ..


Réagir