mardi 5 janvier - par Gérard Luçon

ADN, ARNm ... les apprentis sorciers

Voici la conclusion d'une étude récente faite par un généticien, et concernant les précautions à prendre avant de lancer une campagne de vaccination, quelle qu'elle soit :

 

L'auteur en est le Dr Christian VELOT, Généticien moléculaire à l’Université Paris-Saclay, Président du Conseil scientifique du CRIIGEN

V. Considérations générales relatives à l’évaluation des risques liés à ces vaccins

Le recours à des vaccins délivrant du matériel génétique viral (ADN ou ARN) est nouveau ou récent. L’utilisation de virus génétiquement modifiés comme vecteurs, notamment à des fins de thérapie génique ou d’immunothérapie a montré à quel point les effets indésirables sont variés, non maitrisés et peuvent être graves. Si les tentatives de l’immunothérapie sont relativement récentes, les échecs de la thérapie génique depuis près de 35 ans sont là pour nous le rappeler. Ces échecs s’expliquent en grande partie par la recherche du scoop au détriment de l’efficacité et/ou la biosécurité. Une telle démarche ne permettra jamais de répondre à l’attente et aux besoins en termes de soin.

Mais l’utilisation de ces mêmes vecteurs à des fins de vaccination revêt encore une autre dimension. En effet, la thérapie génique ou l’immunothérapie concernent non seulement un nombre limité de personnes mais des personnes gravement malades. Par conséquent, non seulement les éventuels effets secondaires concernent un nombre restreint d’individus mais la gravité de leur état de santé et la situation d’urgence sanitaire dans laquelle ils se trouvent permet sans doute d’accepter une certaine prise de risques. Dans le cas de vaccins, nous sommes dans une démarche de prévention. Cela concerne donc un nombre considérable de personnes dont la grande majorité est en bonne santé (en tout cas vis-à-vis de la pathologie de laquelle le vaccin est censé nous protéger). Des effets secondaires non maitrisés auraient donc des retombées considérables, surtout dans une campagne de vaccination de masse telle que celle destinée à lutter contre la Covid-19. Ces retombées pourraient être désastreuses sur le plan sanitaire bien sûr mais également sur le plan environnemental (dans le cas par exemple de la propagation de nouveaux virus recombinants : voir section IV. 3.1.) Et le fait qu’il s’agisse d’une démarche de prévention n’autorise aucune prise de risque.

Par conséquent, ces candidats vaccins nécessitent une évaluation sanitaire et environnementale approfondie incompatible avec l’urgence, qu’il s’agisse de celle résultant de la pression des autorités décisionnelles et sanitaires ou celle des profits des industries pharmaceutiques embarquées dans cette course au vaccin. Dans sa note de cadrage du 23 juillet 2020 sur la stratégie vaccinale contre la Covid-19 [35], la Haute Autorité de Santé (HAS) déclare : « Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, l’enjeu est donc de concevoir un vaccin le plus efficace et le plus sûr possible en un temps record ». Cette allégation est un non-sens et une aberration de la part d’une autorité telle que la HAS.

Les dangers liés aux caractéristiques des vecteurs viraux génétiquement modifiés ou à leur éventuelle dispersion ou dissémination doivent être traités dans le cadre d’une évaluation des risques environnementaux extrêmement contraignante.

Au contraire, les articles 2 et 3 du tout récent règlement européen 2020/1043 selon lesquels tout essai clinique de médicaments contenant des OGM ou consistant en de tels organismes et destinés à traiter ou à prévenir la Covid-19 échappe aux évaluations préalables sur la santé et l’environnement ouvre la porte au plus grand laxisme en termes d’évaluation et va totalement à l’encontre du principe de précaution.

De plus, ce règlement, remet en cause, de fait, la législation de confinement qui s’applique aux micro-organismes et aux virus génétiquement modifiés. Cette règlementation définit 4 niveaux de confinement (identifiés de 1 à 4, le confinement étant d’autant plus contraignant que le chiffre est plus élevé). La manipulation de virus pathogènes exige un confinement minimal de 2, très souvent de 3, voire 4. Les dispositions du règlement 2020/1043 ouvrent la porte à un confinement zéro avant même d’avoir apporté la preuve de la sécurité sanitaire et environnementale des virus génétiquement modifiés en question.

Pour ceux intéressés à lire le document complet, qui est un peu technique mais mérite qu'on s'y attache pour comprendre comment le Dr Christian Velot en est arrivé à cette conclusion, voici le lien :

https://criigen.org/wp-content/uploads/2020/12/2020-09_Note-dExpertise-Vaccins-GM_C.Ve%CC%81lot-06.pdf?fbclid=IwAR1wGLZfUqjrgwoaekGBb-TDCM5ckgr585D1D9WNU_3les8cbsNjbGk6DZs

 

Nota :

1/-Cet article est à rapprocher de mon article précédent dans lequel j'abordais le sujet via "Nuremberg" et "Oviedo"

2/-la caricature est de mon Ami roumain Bogdan Petry, voici la traduction de la légende : "reste sur place, cesse de t'agiter ainsi, on t'a dit très clairement LA VACCINATION N'EST PAS OBLIGATOIRE"

 

JPEG



256 réactions


  • raymond 5 janvier 16:14

    Son raisonnement me parait très logique, merci


    • tonimarus45 6 janvier 14:19

      @raymond

      bonjour----.La Museliere pour les medecins et proffesseurs ecalcitrans—Voici ci apres un copie colle dont a mon avis peu de medias en ont parle (faut pas facher « macron » et leurs patrons ???---------------« »« »« »« Passé juste avant la fête de Noël, un décret du gouvernement réforme le Code de déontologie des médecins. Le but ? Imposer à ces professionnels de santé de ne communiquer que des données scientifiques « confirmées ». Un texte qui fait craindre que le Conseil national de l’Ordre des médecins ne finisse par censurer certaines informations ou hypothèses.

      L’annonce est passée inaperçue. Le 31 décembre, maître Thomas Benages déposait un recours devant le Conseil d’État. En cause, le décret du 22 décembre 2020 pris par le gouvernement qui modifie le Code de déontologie des médecins à propos de leurs règles de communication professionnelle. Une « atteinte à la liberté d’expression » selon l’avocat. Tout particulièrement en cette période d’épidémie, où les médecins sont régulièrement sollicités. Les modifications introduites dans le texte risqueraient de nuire aux « actions d’information du public à caractère scientifique ».

      L’article 13 du Code de déontologie oblige désormais le médecin qui participe à une action d’information du public « à caractère éducatif, scientifique ou sanitaire », à ne faire « état que de données confirmées ». La nouvelle formulation stipule aussi que le médecin est libre de communiquer « des informations scientifiquement étayées » sur « des questions relatives à sa discipline ou à des enjeux de santé publique ». Le médecin est invité à se garder de « présenter comme des données acquises des hypothèses non encore confirmées ». »« »« »« »"----------



    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 15:14

      @tonimarus45
       
       ’’ Le médecin est invité à se garder de « présenter comme des données acquises des hypothèses non encore confirmées »

      ’’
       
       L’efficacité en terme de rapport bénéfices / risques au plan individuel et au plan collectif, de ces traitements et vaccins contre covid n’est pas confirmée. En conséquence, ils devraient leur être interdit de conseiller à leurs patients ces traitements et ou vaccins..


    • damocles damocles 7 janvier 11:45

      @tonimarus45
      Alors il devrait commencer par suspendre le conseil scientifique et en particulier le Dr Lacombe  ,laquelle a affirmé que le remdesivir soignait la covid !


  • philippe913 5 janvier 16:36

    un ramassis de conneries.

    le vaccin à ARNm n’est pas une thérapie génique..

    L’ARNm n’est pas un OGM, c’est une juste une molécule...

    etc.


    • binary 5 janvier 16:51

      @philippe913
      N importe quoi !
      C est juste de la finance :
      https://www.zonebourse.com/cours/action/MODERNA-INC-47437573/graphiques/

      2 janv 2020 ouverture 19.57$
      1 dec 2020 elle touche 178.50 $
      aujourd hui ouv 113.82 $

      elle baisse a cause des 3% d hospitalisations suite à la vaccination.

       


    • binary 5 janvier 16:54

      @binary
      J oubliais de préciser, cette entreprise n a jamais rien produit depuis sa création en 2011, d’autre que des « contrats d étude ».


    • raymond 5 janvier 17:00

      @philippe913
      OGM organisme genetiquement modifié


    • philippe913 5 janvier 17:57

      @binary
      3% d’hospitalisations suite à vaccination. Sources ? conséquences ?


    • philippe913 5 janvier 17:58

      @raymond
      oui oui, et le vaccin à ARNm n’en est pas un.


    • philippe913 5 janvier 18:15

      @Jeekes

      ça n’a pas changé ici, toujours les mêmes arguments : tu es un mouton payé par big machin.
      Vous n’êtes pas fatigués de toujours opposer la même chose ?

      quand je dis que le vaccin à ARNm n’est pas une thérapie génique. En quoi suis je un suppôt de bigpharma ?
      quand je montre les chiffres américains qui démontrent sans l’ombre d’un doute que 0.005% de mortalité c’est n’importe quoi. En quoi suis je un suppôt de bigpharma ?

      non vraiment ça m’intéresse de savoir comment vous arrivez à cette conclusion, sur quelle base ?


    • raymond 5 janvier 18:41

      @philippe913
      et tu reviens ?


    • raymond 5 janvier 19:01

      @philippe913
      ah bon ?


    • Doume65 5 janvier 19:42

      @philippe913
      « En quoi suis je un suppôt de bigpharma ? »
      Tu poses une question compliquée, là. D’ailleurs elle n’est pas répondue smiley. S’il avait fallu répondre à ce type de question lors de l’inquisition, on aurait manqué de beaux et réchauffants autodafés.


    • binary 5 janvier 20:06

      @philippe913
      il faut attendre pour les conséquences Mais sans risque, on peut prévoir que cela va s aggraver avec les patients qui réagissent plus lentement .
      Les sources fiables vont arriver au compte goute comme d habitude. Mais la plus fiable de toute, est le cours de bourse des « informés » en priorité.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 04:41

      @philippe913
      pouvez-vous préciser votre niveau de connaissances pour être aussi catégorique ? parce que votre présentation sur A-vox est particulièrement « légère » ... 

      Par ailleurs ce « ramassis de conneries » a été repris par un groupe d’avocats et un plainte est en cours.


    • Pere Plexe Pere Plexe 6 janvier 08:27

      @philippe913
      le vaccin à ARNm n’est pas une thérapie génique
      Euh...
      Le plus juste est sans doute de dire que le traitement préventif à ARNm n’est pas un vaccin au sens habituel du mot.


    • philippe913 6 janvier 09:39

      @binary
      Et pourquoi donc ?
      On sait que les effets secondaires des vaccins arrivent dans les heures, jours semaines qui suivent. Pas des années.
      On a des mois de recul sur des cohortes plus importantes que celles utilisées habituellement.
      Ça vous fait mal au cul, mais on peut presque dire que ces vaccins sont plus sûrs que ceux sortis précédemment...


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 10:12

      @philippe913
       
       dans les vaccins à ARNm il y a, en plus des risques d’accidents liés aux adjuvants habituels, des risques liés à des mutations de virus, donnant naissance à es virus tueurs et terriblement contagieux.
       
      Autant la technique peut paraitre séduisante pour te traitement de quelques milliers de malades, autant elles est suicidaire sinon génocidaire  appliquée sans discernement à des milliards d’individus.
       


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 10:22

      @philippe913
       
      Un vaccin est une préparation administrée pour provoquer l’immunité contre une maladie en stimulant la production d’anticorps. On trouve dans les vaccins des suspensions de micro-organismes inactivés ou atténués, ou des produits ou dérivés de micro-organismes.

      ET des adjuvants.
       
      Si un vaccin peut « renforcer » le système immunitaire contre un agent pathogène particulier, en revanche, l’injection des adjuvants utilisés ne peut que l’affaiblir contre les autres agents infectieux.
       
      Adjuvants dangereux est un pléonasme.


    • Clocel Clocel 6 janvier 10:45

      @philippe913

      D’où parlez-vous Monsieur le cuistre ?

      Votre Suffisance ne dédaignera sans doute pas déposer son CV à côté de celui du professeur Vélot qu’on puisse savoir à qui nous avons affaire et nous faire une opinion sur la validité de votre point de vue lapidaire !?

      A première vue, vous m’avez l’air d’un nettoyeur de tranchées assez bas de gamme comme il va falloir s’habituer à en rencontrer sur les sites dit « alternatifs ».


    • Pere Plexe Pere Plexe 6 janvier 11:46

      @philippe913
      On sait que les effets secondaires des vaccins arrivent dans les heures, jours semaines qui suivent.
      NON 
      Qui plus est pour ceux à ARNm.
      Pour mémoire le Distilbène à montré ces effets néfaste une génération plus tard !


    • philippe913 6 janvier 11:51

      @Francis
      Les adjuvants habituels sont absents sur ce type de vaccin. Il n’y a pas d’ADN, pas de virus, pas de bout de virus. Vous fantasmez.
      Les virus mutent tout le temps. De l arn messager, il y en a partout dans notre organisme. Pkoi cette petite qté supplémentaire aurait toutes ces propriétés effroyables que n’ont pas les autres ?


    • philippe913 6 janvier 11:53

      @Francis c’est exactement l’inverse, les adjuvants, dans les vaccins classiques, sont faites pour amplifier la réponse de l’organisme et lui procurer une immunité supérieure avec une moindre qté de vaccin.


    • philippe913 6 janvier 11:55

      @Pere Plexe

      Le distilbène n’est pas un vaccin, aucun rapport.


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 12:04

      @Sébastien A.
       
       il n’y a qu’une chose à penser : les labos sont des apprentis sorciers.
      Et les politiciens sont des aveugles guidés par des fous.


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 12:10

      @philippe913
       
       le distilbène est un exemple.
       
       S’il n’y a pas d’adjuvants dans les thérapies à ARNm, il y a des conservateurs et des liposomes. Et c’est pas rien.
       
       Mais de toutes façon, c’est de la folie furieuse d’infliger ce traitement à des milliards d’individus. Seuls des non-humains pourraient prendre un tel risque.


    • philippe913 6 janvier 12:31

      @Francis
      Un très mauvais exemple puisqu’il n’a aucun rapport.

      Il y a des liposomes, waow, des bulles de graisse...

      Pour vous tout est prétexte, vous cherchez n’importe quoi pour dire que c’est dangereux sans aucun fondement, jamais. 

      Depuis le temps que bigpharma et l’état profond nous empoisonne, comment ça se fait que notre espérance de vie soit si haute ? 

      À quel moment est ce que vous allez vous poser les bonnes questions et commencer à réfléchir ?


    • Djam Djam 6 janvier 12:38

      @philippe913
      On attend votre Leçon de génétique, « professeur » Philippe....


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 15:20

      @Sébastien A.
       

      ’’Comment ça se fait que notre espérance de vie soit si haute ?’’
       
       Le coche et la mouche


    • philippe913 6 janvier 16:04

      @Clocel
      Et hop un argument d’autorité un.

      Quelle partie de mon point de vue trouvez vous erronée et lapidaire ? 


    • Pere Plexe Pere Plexe 6 janvier 18:18

      @philippe913
      Le distilbène n’est pas un vaccin, aucun rapport
      Si.
      C’est un médicament que les autorités ont validé.
      Mais surtout vous ne dites rien sur le vaccin pour la Deng qui a tué des centaines d’enfants ?


    • damocles damocles 7 janvier 12:14

      à philippe :

      ce n’est pas « juste une molécule », c’est un fragment de materiel génétique introduit dans la cellule et destiné à faire produire par la cellule une proteïne qui empêche le virus de pénetrer la cellule


    • philippe913 7 janvier 12:58

      @damocles
      Ah, enfin un début d’argument censé et fondé.
      Il ne vous reste plus qu’à développer un peu.

      Les virus nous injectent leur matériel génétique en permanence afin de se reproduire, et quand on est malade, on a de très grandes quantités de cellules infectées. Et, vous en conviendrez, ça arrive relativement fréquemment.

      On a dans le vaccin une petite quantité d’ARN m qui va forcer quelques cellules musculaires à produire cette protéine S, sans possibilité de reproduction.

      Qu’est ce qui vous effraye donc ? Si on compare à ce que nous font subir les virus, le rapport doit être tellement énorme qu il doit être difficilement concevable.


    • Adèle Coupechoux 7 janvier 20:56

      @philippe913

      On sait que les effets secondaires des vaccins arrivent dans les heures, jours semaines qui suivent. Pas des années.

      Comme pour la sclérose en plaque... ?

      Je croyais que la moindre mort, la moindre séquelle était insupportable...Cela dépend de qui est concernée ?


    • Old Dan Old Dan 11 janvier 06:39

      @Gérard Luçon

      Euh... le coup des « avocats » = Y’en a plein la presse poeple et sur CNews...
      .
      [phil913 a raison : Ni OGM, ni thérapie génétique au sens médical du terme. Bof ! ]


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 janvier 07:10

      @Old Dan
      je ne pense pas que le regretté « 913 » ait parlé de thérapie génétique .... peut-être de thérapie génique ?
      pour les avocats, un groupe a déposé plainte, c’est avéré, et le pire c’est que c’est leur droit de le faire, au nom de plaignants 
      on a aussi en Italie la plus grande organisation de consommateurs qui a découvert l’arnaque (selon eux) des tests PCR, et désormais des procureurs enquêtent...


  • Attila Attila 5 janvier 16:46

    Le CRIIGEN, fondé le 1er juin 1999 par l’ancien ministre de l’Environnement Corinne Lepage, et les professeurs Gilles-Eric Séralini et Jean-Marie Pelt, est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Il est actuellement présidé par Joël Spirou de Vendômois, homéopathe, acupuncteur et ostéopathe

    Lien

    .


  • Sozenz 5 janvier 17:18

    merci pour votre article

    merci pour le lien sur la note d expertise de christian velot ;

     je viens de le lire ; chacun devrait pourvoir décrypter assez facilement son texte 

    Un grand merci à Christian Vélot que j avais connu par ses divers exposés sur les ogms .

    ou entre autres il faisait bien la distinction entre hybrides et ogms .

    ce monsieur n est pas dans l excès des positions ; il montre toutes les nuances

     monsieur très carré , pédagogue ; il sait simplifier pour qu’ une majorité de personne puisse comprendre et s informer ;

    un grand monsieur !


  • damocles damocles 5 janvier 17:44

     Toute politique vaccinale doit- être régie par le principe bénéfice /risque 

    Dans le cas de la thérapie génique appliquée en présence de maladie grave et potentiellement mortelle comme le cancer ,son utilisation semblerait se justifier ...

    Dans le cas de la covid où l’on a une mortalité de 0,05 % avec une majorité de personnes de plus de 83 ans atteintes de comorbidités ,le risque n’ayant pas été évalué ,son utilisation est plus qu’ hasardeuse !

    Comme ont se dirige vers une pénurie de vaccins , qui semble organisée pour susciter un désir de vaccination , moi je laisse généreusement mon tour aux vaccinophiles-pfizer !

    D’autre part une chose m’interpelle :pourquoi nous impose-t-on un seul type de vaccin ?

    Pourquoi ne nous propose-ton pas les vaccins classiques  russes ou chinois ?

    Raison politique ? financière ?


    • philippe913 5 janvier 18:07

      @damocles
      bouffon :

      Le vaccin à ARNm n’est PAS une thérapie génique.

      sur la mortalité :
      USA : 328 millions d’habitants
      décès covid USA :353 000
      soit une mortalité de 0.107%
      Si on rapporte au nombre de cas détectés, 20 millions, ça fait 1,765%. Si on pense qu’il y a 3 fois plus de cas, on tombe à 0.588%, loin de vos 0,05.

      Les données des vaccins russes ou chinois ne sont pas transparentes, pkoi les préférez vous ?


    • fabrice68 fabrice68 5 janvier 18:44

      @damoclesle vaccin russe est de type ADN, comme le Astrazenica (voir video du Pr) ; seul le chinois est à type « classique », à virus affaibli.


    • reptile ㄈϤ尺Цら 5 janvier 19:20

      @fabrice68

      https://sputnikvaccine.com/fra/about-vaccine/human-adenoviral-vaccines/
      Adenovirus modifié ... le tout inactivé quand meme .
      Mais tu as raison , il y a bien une modif OGM .

      l’ avantage est une immunité plus longue (deux ans ) contre deux moi avec les serum a l’ ARNm...

      Sans parler de la facilté de conditionnement .


    • reptile ㄈϤ尺Цら 5 janvier 19:39

      @damocles

      Pourquoi ne nous propose-ton pas les vaccins classiques  russes ou chinois ?Raison politique ? financière ?

      Les russe nous proposait de le partager , pour produire plus vite plus de dose ..

      et se partager les dose produite , on pouvais pas faire plus equitable comme DEAL


    • damocles damocles 6 janvier 00:27

      0,1% de décès au lieu de 0,05 % , c’est -à-dire 2/2000 au lieu de 1/2000 ,sachant que l’ âge median est de 84 ans , c’est vraiment la peste, la lèpre ,et le choléra réunis !

      Il y a une modification du génome , alors appelez- le comme vous voulez ,ça ne changera pas son mode d’action qui n’est pas celui d’un vaccin classique !

      il y a une modification de l’ ARN de la cellule , que vous le vouliez ou pas !,si ça vous chante vous pouvez le nommer « clystère genetique » ou « suppositoire mitochondrial » .....

      ps : vous aurez remarqué que je ne vous ai pas insulté ....


    • damocles damocles 6 janvier 00:30

      @damocles
      je réponds à philippe


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 6 janvier 01:29

      @philippe913

      Le vaccin à ARNm n’est PAS une thérapie génique.

      Nan, c’est une mite en pull-over.

      Next !


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 04:53

      @damocles
      a/s de votre question sur le vaccin russe, il a été autorisé en Roumanie mais l’UE n’a pas donné son accord donc il ne peut pas y être utilisé


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 04:58

      @philippe913
      c’est la seconde fois que vous êtes insultant , c’est donc une fois de trop aussi je vous signale à A-vox, et c’est dommage car vos commentaires alimentent la discussion que l’on soit d’acord avec ou pas ...


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 05:24

      @ㄈϤ尺Цら
      hier soir sur Digi24, une télé roumaine, on nous expliquait que déjà il y avait pénurie de « vaccin » Pfizer et donc certains pays ne pourront soit pas respecter leurs objectifs quantitatifs de vacination (Roumanie) soit devront reporter la date du rappel (Allemagne de 21 jours à probablement 3 mois), désolé j’ai oublié le nom du 3ème pays mentionné ... ça fait sacrément sérieux cette gestion européenne !!!


    • philippe913 6 janvier 09:29

      @damocles
      Vois ne savez pas lire. Prendre le rapport décès/population ne donne pas le taux de létalité du virus. Il faire faire le rapport avec le nombre de malades. Sinon on peut également dire que Ebola est une maladie bénigne.

      Il n’y a aucune modification du génome. Dire qu’il y a modification de l arn de la cellule ne veut rien dire. La cellule produit de l arn. Est ce que l arn qu’elle produit est modifié ? Non, pas du tout. Est ce que son ADN est modifié ? Non plus. 
      Ça n’est pas une thérapie génique.

      Pourquoi est ce que je vous retire de bouffon ? Parce qu’en dépit des informations largement disponibles, vous racontez des choses complètement fausses dire un air docte et participez à la désinformation.
      Dans quel but ? Je l’ignore.


    • philippe913 6 janvier 09:48

      @fabrice68
      Il n’y a pas de vaccin de type ADN


    • philippe913 6 janvier 09:51

      @Philippe Huysmans
      La thérapie génique c’est le fait de modifier les gènes du patient.
      Où voyez vous qu’on modifie les gènes du patient ici ? 

      Nulle part. Ça n’est donc pas de la thérapie génique. Arrêtez de dire n’importe quoi, à moins que passer pour un ignorant ne vous satisfasse ?


    • Ben Schott 6 janvier 10:03

      @philippe913
       
      « Ça n’est donc pas de la thérapie génique. Arrêtez de dire n’importe quoi, à moins que passer pour un ignorant ne vous satisfasse ? »
       
      Il faudrait lui expliquer à elle. Une grosse ignorante, sans doute...
       


    • damocles damocles 6 janvier 10:20

      @Gérard Luçon

       Pourtant la Hongrie aussi l’ a choisi ,ainsi que l’ Argentine qui est hors UE ,le Brésil lui a choisi le vaccin chinois ...


    • damocles damocles 6 janvier 11:39

      @philippe913

      Vous devriez nous donner le rapport mort/contamination pour le virus Ebola pour être plus clair dans vôtre comparaison !
      Vos chiffre des contaminés est très hypothétique puisque il y a un grand nombres de porteurs « sains » (qui ne développent pas la maladie) et même dans votre hypothèse où vous estimez le nombre de contaminés à 60 millions(sondage pifométrique) on a 0,58 % de décès ,dont la moitié a plus de 84 ans....

      Si vous comparez à la tuberculose ,ou à la polio et les graves séquelles qui accompagnent ces maladies en cas de survie ,c’est ridicule de vouloir vacciner toute une population avec un « vaccin » qui comme le dit le Dr HENRION-CLAUDE généticienne (voir le lien de Ben Schott) est une « thérapie génique prophylactique   » 
      qui n’offre aucune garantie de sécurité après la description des essais cliniques :

      -pharmacocinétique essais non effectués
      -pharmacodynamique non effectués
      -génétique analyses non spécifiées 

      ....bon « vaccin ».... !


    • philippe913 6 janvier 12:00

      @Ben Schott
      Elle raconte effectivement n’importe quoi à ce niveau là. 
      Elle dit que son avis importe peu et qu’elle ne fait que énoncer des faits.
      Je fais pareil :
      Une thérapie génique vise à modifier les gènes du patient. Ça n’est ici pas le cas. C’est factuel.

      Peut être fait elle un abus de langage en voulant vulgariser, je ’en sais rien, mais toute généticienne qu’elle est, elle se trompe.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 6 janvier 12:06

      @damocles
      exact aussi pour la Hongrie, et je crois qu’avant hier ils sont revenus sur leur décision ... 


    • Djam Djam 6 janvier 12:40

      @philippe913

      Ah... « professeur » philippe commence à dévoiler ses « arguties » smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 6 janvier 18:25

      @philippe913
      ...c’est tellement évident que le Conseil a adopté un règlement visant à accélérer la mise au point et la diffusion d’un vaccin contre la COVID-19 dans l’UE. Cet acte prévoit d’accorder, une dérogation temporaire à l’évaluation préalable des risques environnementaux requise par la législation de l’UE relative à la dissémination volontaire dans l’environnement et à l’utilisation confinée d’organismes génétiquement modifiés (OGM) 


    • philippe913 6 janvier 18:38

      @Pere Plexe
      Rien à voir avec la problématique du vaccin à ARNm


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 janvier 18:21

    Tiens Buzyn est à l’OMS maintenant ^^


    • damocles damocles 6 janvier 01:05

      @bouffon(s) du roi

      c’ est normal ,tous les visiteurs médicaux de bigpharma ont un emploi réservé à l’OMS


  • Francis, agnotologue Francis 5 janvier 19:07

    Si j’en crois le Dr Christian Velot, en termes de bénéfices / risques au niveau collectif mondial, les vaccinés nous feraient courir un danger bien plus grand que les non vaccinés.

     

     Dit autrement, les vaccinés seraient beaucoup plus dangereux que les non vaccinés par le fait qu’il est très probable sinon assuré un risque sur 10 million multiplié par des centaines de millions que quelques dizaines voire centaines d’entre eux fassent apparaitre un virus contagieux et tueur, ce qui n’est pas le cas du coronavirus.

     

     Ces quelques foyers suffiraient à provoquer une véritable hécatombe mondiale. Je n’ai qu’un chose à leur dire : réfléchissez avant de vous prêter à ce jeu mené par des apprentis sorciers qui n’ont pas les mêmes intérêts que vous.


    • philippe913 6 janvier 09:42

      @Francis
      Du bullshit pur et dur sans aucun fondement scientifique.


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 10:06

      @philippe913
       
       je suis un scientifique de formation. Ce que je constate depuis le début de cette affaire, et que j’ai constaté avec la H1N1, c’est que les discours, arguments et décisions en faveur des solutions préconisées par Big Pharma ne sont basés que sur la Com des labos laquelle est basée uniquement sur la recherche du profit.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 6 janvier 10:33

      @Francis

      Salut Francis. Voila que depuis 7 ans ici en Irlande, que je remarque avec acuité que des qu’apparaît la pseudo vaccination grippale, des septembre apparaissent en même temps, genre quasi en même temps un tas de symptôme disons grippaux, et autres qui sont plus ou moins lourds et qui peuvent durer longtemps avec une régularité de métronome etc.


    • fabrice68 fabrice68 6 janvier 11:32

      @Francis, exact, c’est dans la vidéo du Pr Velot sur youtube, après 39’ je crois, en cas de « virus recombinant ».


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 11:40

      @Géronimo howakhan
       
       salut,
      je me méfie des vaccinés récents autant que des grippés. Des idées que je me fais sans doute.
       .


    • Djam Djam 6 janvier 12:41

      @philippe913
      Et toujours notre « professeur philippe » qui s’enfonce dans sa propre petite haine envers ceux qui savent... on se régale smiley


    • philippe913 6 janvier 13:39

      @Djam
      Quelle haine ? Qu’est ce qui fait que je m’enfonce ?
      Quelles arguties ? Qu ai je dis de faux ?

      Comme d’habitude, de l’invective, de la généralité, en bref, du vide.


  • dixit 5 janvier 23:17

    Pas si simple,

    A mon avis, la contagion est maîtrisée en partie par les moyens utilisés et donc, on arrive à une mortalité faible.

    Pas sûr que ces chiffres restent identiques si on lâchait la bride aux gens...

    Maintenant, il est évident que ce que l’on nous donne comme un vaccin n’en est pas réellement un ; pire, c’est un système qui n’avait jamais été utilisé auparavant.

    Il aurait donc fallu que ce système subisse l’armada des tests utilisés dans des cas pareils... plusieurs années sur énormément de personnes.

    C’est donc effectivement jouer avec le feu et la santé des gens.

    Que faire ?

    Attendre un vaccin traditionnel... sans doute, si c’est possible, sinon, je pense qu’il faut soigner les gens et faire du curatif.

    On connais les moyens et les produits : si nos gouvernements persistent à ne pas laisser ces molécules être utilisées par les toubibs, alors c’est grave et c’est un très gros problème qui devra de toute façon un jour ou l’autre être résolu.

    Il n’est pas nécessaire d’être très intelligent pour comprendre ça, c’est de la logique de ce qu’on appelait : de bon père de famille !


    • philippe913 6 janvier 09:45

      @dixit
      Ce vaccin a été testé sur plus de personnes que ce que l’on fait habituellement et ce que des mois.
      Les effets secondaires apparaissent dans les semaines après les injections.
      Ça fait des années qu’on travaille sur cette thérapeutique.
      Il n’y a pas d’autre traitement efficace.
      Il n’est pas nécessaire d’être très intelligent pour comprendre que c’est pour l’instant le meilleure solution pour sortir de la crise


    • philippe913 6 janvier 12:05

      @Francis
      Les labos refusent de nous vendre leurs médicaments pour faire plus d’argent donc 
      Complètement con comme idée


    • dixit 6 janvier 12:28

      @philippe913
      Vos certitudes trop cinglantes affaiblissent vos argumentations.
      Seriez-vous du sérail ?

      Parlez-moi du stade trois...

      Ce traitement est nouveau et n’a jamais été expérimenté sur l’homme, il n’a pas respecté le processus qui était pourtant décrié pour d’autres médicaments banals (suivez mon regard).

      Bien sûr que si, il y a d’autres traitements possibles et d’autres mesures à prendre qui n’ont pas été prises correctement.

      Vous savez, je pense qu’un drame de cette nature ne se règle pas d’une recette magique sortie du chapeau, mais de beaucoup de petites mesures diverses et convergentes.

      Cette précipitation et les trop nombreux errements de nos gouvernements successifs n’incitent pas à la confiance surtout lorsqu’ils bousculent le bon sens et la logique des gens normaux.

      Je suis convaincu depuis toujours des bienfaits de la vaccination et je n’ai jamais hésité à l’utiliser.

      Il est probable que je me ferai traiter par l’une ou l’autre de ces injections mais j’attendrai quelques mois, le temps de suivre les résultats à court et moyen terme sur ceux qui les ont déjà reçus de par le monde.

      je suis trop vieux et ne suis pas concerné par des effets à long terme ou des modifs génétiques collatérales : je me suis déjà reproduit et avec du sperme BIO, non génétiquement modifié, dans des ovules vièrges de même origine...


    • philippe913 6 janvier 12:38

      @dixit

      Pourquoi dites vous que ça n’a jamais été expérimenté ? Factuellement, vous mentez ou vous vous trompez.
      Si, ce traitement a été testé sur des dizaines de milliers de personnes pendant des mois, avec des résultats publiés et clairs.

      Cette thérapeutique à ARN m ne sort pas du chapeau. Ça fais des dizaines d’années que des gens planchent dessus. Avec une accélération depuis le début des années 2000. Les recherches plus concrètes sur les vaccins datent, si je me souviens bien de 2016 ou 2017.

      Et enfin, le bon sens et la logique, en sciences, sont bien souvent de très mauvaise conseillères.


    • Djam Djam 6 janvier 12:43

      @philippe913
      Ouf ! je me demandais quand allions-nous enfin avoir vos sources ! Les voici : « Ça fait des années qu’on travaille sur cette thérapeutique.Il n’y a pas d’autre traitement efficace. » ! Effectivement, ça c’est des arguments, coco smiley !!! Continuez « professeur », on ne se lasse pas de la pertinence de vos arguments smiley


    • Francis, agnotologue Francis 6 janvier 13:16

      @philippe913
       
      ’’Les labos refusent de nous vendre leurs médicaments pour faire plus d’argent donc. Complètement con comme idée ’’
       
       Cette interprétation « au pied de la lettre » de la phrase de Peter C. Gotzsche que j’ai citée précédemment est digne d’une IA.
       
      philippe913 serait-il un chatbot  ? Je le crois volontiers.


    • philippe913 6 janvier 13:54

      @Djam
      Décidément, vous êtes toujours à côté de la plaque. Je répondais à l’argument : traitement sorti du chapeau. 
      Non il n’est pas sorti du chapeau.

      Et non, le traitement hcq ne fonctionne pas, ça commence à faire un moment qu’on le sait, mais si vous voulez continuer à y croire...


    • dixit 6 janvier 16:34

      @philippe913

      Essais sur animaux seulement ; mais vous n’avez pas répondu pour les tests « stade 3 » ?
      Si je ne m’ abuse le protocole implique ce test non ?

      Est-ce que cette pseudo-vaccination ne serait pas un test stade 3 effectué sur une partie de la population mondiale, avec la bénédiction des états avec une fraction d’impunité associée ?

      Procédures modernes issues de l’informatique où ce sont les clients qui déverminent les logiciels et où au final le logiciel est obsolète quand il est devenu complètement fiable...

      PSE : ne me parlez pas de mensonge, nous ne jouons pas dans la même cour


    • philippe913 6 janvier 16:42

      Mais qu’est ce que vous racontez ???

      Vous vivez dans un autre monde. Les vaccins n’auraient jamais été autorisés sans une phase 3 convaincante.

      https://www.pfizer.fr/pfizer-et-biontech-ont-finalise-evaluation-des-criteres-primaires-efficacite-de-etude-de-phase


    • Djam Djam 7 janvier 11:24

      @philippe913

      Vous êtes irrésistible prof Philipounet smiley Je vous conjure de poursuivre, ça ma minute quotidienne d’éclat de rire ! 


    • philippe913 7 janvier 11:49

      @Djam
      Développez, je vous en prie, je suis sur que vous pouvez arriver à écrire sur chose que du vide


    • Adèle Coupechoux 7 janvier 21:24

      @philippe913

      Le Plaquenil à petites doses fonctionne dès les premiers symptômes avec des antibiotiques ou pas et surtout avec du zinc..
      Contrairement au Remdevisir...qui provoque des lésions rénales. 


    • philippe913 8 janvier 05:45

      @Adèle Coupechoux
      Aucun des deux ne fonctionne, les différentes méta analyses sont claires. Plus personne dans l le monde ne l’utilise.
      Arrêtez avec ça c’est ridicule.


    • Adèle Coupechoux 8 janvier 10:18

      @philippe913

      Ce dont vous ne vous rendez pas compte, c’est que beaucoup d’entre nous travaillons avec des scientifiques et des médecins, quand ils ne font pas partie de notre famille.

      En plus, je vois sur le terrain comment se comportent les laboratoires pharmaceutiques. Il n’y a pas eu que la sinistre affaire du Médiator.

      Pour eux le public est une véritable « vache à lait ».
      Ce sont des sommes astronomiques qui leur sont payées pour leurs produits. La moindre puce ADN coûte une fortune.
      Pendant la crise sanitaire, ils se sont encore gavés, avec l’annulation des commandes de consommables pour pouvoir augmenter leurs tarifs.

      S’ils se comportent de cette façon, c’est aussi parce que les hauts-fonctionnaires sont corrompus. D’une entreprise publique, ils vont en faire une entreprise semi-publique semi-privée en créant des start-ups. Pour exemple, Sanofi a été créé à partir de fonds publics.
      Alors aujourd’hui, cette entreprise privée se sent autorisée à tout et n’importe quoi.
      Elle profite des salaires des agents du public pour former son personnel et de fonds publics. En faisant croire qu’elle est majoritairement le financeur...


    • philippe913 8 janvier 11:23

      @Adèle Coupechoux

      de quoi est ce que vous parlez ? Les labos font de l’argent sur notre santé ? Évidemment, c’est leur fonds de commerce.
      certains produits coûtent très cher ? oui, certains à raison, d’autres non.

      Maintenant si vous soutenez que tous les hauts fonctionnaires de tous les pays sont corrompus, il va falloir vous lever tôt quand même, car ils prennent tous plus ou moins les mêmes décisions sur le sujet.


  • ETTORE ETTORE 5 janvier 23:57

    bof ! Quand l’état n’est plus qu’un « visiteur médical » pour le compte des BRICOLABOS, c’est normal que la salle d’attente soit si remplie....d’attentistes.

    Les labos ne disent rien, à part leur % de réussite, peut être juste une extrapolation du pourcentage de gain attendu..

    Quant au gouvernement, il y a longtemps qu’il à ruiné sa crédibilité à force de se commettre dans des actions peu reluisantes, et plutôt Gestapiste ......

    Alors désolé, vous je ne sais pas, mais moi ce Kebab vaccinal, aux compositions douteuses....je le laisse aux affamés et autres découvreurs d’exotisme alimentaire.

    Au rythme où on vas, en allant au zoo, nous risquons de trouver des animaux moins vaccinés que nous.


Réagir