mardi 4 février 2020 - par Marc Filterman

Anne Hidalgo et les verts soutiennent l’escroquerie des voitures électriques nucléaires qui génèrent une pollution radioactive

J'ai la solution pour Anne Hidalgo et les écologistes qui sont contre la pollution des voitures à essence et diesel, choisissez une voiture dotée d'un réacteur nucléaire qui polluera la planète pour des dizaines de milliers d'années. Vous avez le choix entre la voiture nucléaire Ford Nucleon de 1958 autonomie 8000 km, la voiture française Arbel de 1958, ou la voiture nucléaire Audi de 2002. En option, en cas de collision, prévoir une combinaison anti-radiation. Vous avez aussi la voiture électrique Renault Trezor, mais elle nécessite une centrale nucléaire externe pour faire le plein d'électricité, comme la voiure Zoé de Renault.

1958, voiture nucléaire Ford Nucleon, et Arbel

La maire socialiste Anne Hidalgo et les verts veulent bouter hors de la ville de Paris les voitures à essence et donc les pauvres, pour les remplacer par des voitures électriques nucléaires que seuls les riches ont les moyens de se payer. Sauf que c'est une belle escroquerie qui va enrichir le lobby nucléaire qui a bien manipulé les écologistes, qui n'ont pas beaucoup réfléchi. Anne Hidalgo et Emmanuel Macron soutiennent en réalité le lobby nucléaire par leurs décisions et leurs interdictions. Les questions gênantes à suivre démontrent clairement que ces voitures électriques sont un outil de propagande des politiques et du lobby nucléaire, et une véritable arnaque. Elles polluent plus que les voitures thermiques. Ces questions seront adressées à la maire de Paris, et à quelques députés. Les parisiens sont excédés par la politique d'Anne Hidalgo, maire de la ville de Paris. Elle pratique une politique de la chasse aux pauvres. Elle dit prenez les transports en commun, ce qui est comique surtout quand ils sont en grève, comme en novembre et décembre 2019. Quand vous faites vos courses, vous allez prendre le bus avec vos sacs et vos packs d'eau, soyons sérieux. Ce qui n'ont plus les moyens devront quitter Paris. En plus la dette socialiste de la ville de Paris s'élève maintenant à 7 milliards d'euros, qui dit mieux, mais cela n'inquiète personne, et la presse préfère ne pas en parler. Beaucoup de parisiens sont excédés par les travaux et le manque de places. Ils veulent bouter Anne Hidalgo hors de la mairie de Paris. Maintenant nous allons un peu rire avec les divers inconvénients que les politiques et la presse ont oublié d'énumérer sur Paris et sur les voitures électriques, et ils sont pourtant nombreux :

 

Des chantiers partout en ville, sur les routes et les trottoirs.

Des ruptures en fourniture de bordures en granit, ce qui ralenti les travaux.

La suppression des places de stationnement

Des trottoirs transformés en piste cyclable

Le rétrécissement de la largeur des routes

Des bus à rallonge qui parfois sont incapables de tourner

Des camions ou semi qui restent parfois coincés dans les virages

Des embouteillages partout à n'en plus finir.

Des millions d'heures de travail perdues chaque jour sur les routes.

L'arnaque de la vignette Crit'Air

L'interdiction de circuler pour tous les véhicules qui datent d'avant 1997.

L'interdiction de circuler pour les véhicules diesel, ce qui a augmenté le chômage

Des sociétés étrangères qui ne veulent plus venir en île de France à cause des attaques

 

L'interdiction des véhicules à carburant pour 2028, a déjà été retardée à 2040. Pensez-vous sérieusement que les américains vont arrêter d'utiliser leurs véhicules thermiques ? J'ai regardé sur Google le nombre d'articles qui parle des avantages des voitures électriques, en oubliant de parler des problèmes nucléaires. Avec 6,5 millions d'articles pour parler des avantages des voitures électriques, cela sent la manipulation de masse, car le nombre d'articles est divisé par deux pour les voitures "nucléaires". Le zéro émission CO2 pour les voitures électriques est une vaste escroquerie et fumisterie. Combien il faut générer de CO2 pour produire les batteries au lithium, les barres d'uranium, et pour construire et démanteler un réacteur nucléaire ? Avec les écologistes (verts EELV) c'est on fait de l'écologie en France, mais on détruit l'environnement dans les autres pays. La France a besoin d'environ 9 000 tonnes d’uranium naturel par an pour fabriquer le combustible de notre parc de 58 réacteurs nucléaires. La totalité de cet uranium est importé du Niger, du Canada, de l’Australie et du Kazakhstan. EDF achète le combustible final à Areva.

 

Mots Clefs

Nombre d'articles

avantages voitures électriques

6.510.000

voitures électriques nucléaires

3.520.000

avantages voitures électriques nucléaires

1.090.000

inconvénients voitures électriques

0.281.000

inconvénients voitures électriques nucléaires

0.125.000

 

En février 2019 Emmanuel Macron a été invité à un grand dîner de gala par l'OICA (Organisation internationale des constructeurs automobiles). C'est le moins qu'il pouvait faire vu les décisions politiques prises par Emmanuel Macron et Anne Hidalgo. Si on rajoute à ça qu'Edouard Philippe est un ancien lobbyste d'AREVA (Orano), il faut être naïf pour croire que tout cela est gratuit, surtout si un autre scandale venait à éclater avec la justice américaine. Le Lobby nucléaire et automobile espère 1 million de voitures électriques et hybrides rechargeables et 100.000 bornes de recharge pour 2022, et 15 millions de voitures électriques pour 2035, ce qui multipliera le nombre de réacteurs nucléaires. Personne ne nous dévoile le nombre de réacteurs nucléaires nécessaires. Ainsi Anne Hidalgo qui se prétend écologiste veut obliger tout le monde à rouler en voiture électrique, une véritable escroquerie. La suppression des véhicules thermiques est une utopie. Ce que l'ont sait moins, c'est que des enfants et adultes esclaves sont payés une misère pour fournir les matières premières nécessaires aux voitures électriques de nos pays riches, information censurée par nos politiques et médias occidentaux. Déjà il n'y a que ceux qui en ont les moyens qui pourront changer de voiture. Ensuite il y a au moins 16 problèmes techniques :

voiture électrique, centrale nucléaire, soutenu par Anne Hidalgo, Emmanuel Macron, les écologistes, et les verts

1°) Il faut un réacteur nucléaire pour chaque million de véhicules électriques.

2°) Le réseaux électrique n'est pas dimensionné pour supporter des milliers de bornes de recharge.

Publicité

3°) Vous devez le plus souvent signer un contrat pour la location du bloc batterie au lithium.

4°) La recharge d'une voiture dure plusieurs dizaine de minutes quand ce n'est pas une heure.

5°) Les bornes ne sont pas standards, ni même les câbles de recharge.

6°) Il faut une carte d'abonnement pour chaque réseau de bornes.

7°) Quand il y a des bornes, elles ne sont pas toutes opérationnelles surtout en province.

8°) L'autonomie des véhicules est réduite, ne pas allumer les feux, et le chauffage en hiver.

9°) Il vaut mieux éviter d'habiter dans un chalet en montagne, mais là il n'y a pas de vidéo de test en montagne.

10°) Il y a un risque d'explosion du bloc batterie lors d'une violente collision.

11°) Le champ magnétique sera plus important dans les voitures électriques, donc il est aussi possible que le taux de leucémie augmente chez les enfants en bas âge qui voyageront tous les jours à bord, mais jamais aucune mesure n'a été réalisé sur ce type de véhicule.

12°) Les incendies des voitures électriques sont problématiques.

13°) Lors des tempêtes si les lignes électriques tombent vous ne pourrez plus charger vos véhicules.

14°) Qui peut me donner l'adresse d'un constructeur de tracteurs, ou de bulldozers électriques ?

15°) Est-ce que les moteurs de nos chars Leclerc seront remplacés par des moteurs électriques (sic) ?

16°) Une autre question est ignorée de tout le monde et même par nos super-ingénieurs, alors ne parlons pas de nos élus politiques. Les radiations cosmiques ou solaires peuvent surcharger les réseaux, mais c'est un autre sujet.

 

Voici une liste de questions sur la pollution de nos prétendues voitures électriques dites propres, alors qu'elles sont pires que nos voitures à essence.

 

1°) Le coltan et le cobalt pour l'électronique est extrait le plus souvent par des enfants esclave dans les pays d'Afrique, ce qui ne dérange pas nos politiciens, pas plus que nos écologistes d'ailleurs.

2°) L'extraction du lithium contribue à détruire l'environnement en Amérique du sud et au Portugal.

3°) L'extraction du l'uranium contribue à polluer et à détruire l'environnement en Afrique.

4°) Les batteries au lithium nécessitent une usine de retraitement et des tenues de protection.

5°) Les barres d'uranium nécessitent une piscine de stockage pour le refroidissement

6°) Les barres d'uranium nécessitent usine de retraitement et des protection.

7°) Le combustible usé nécessite une aire stockage.

8°) Il faut ensuite démanteler les centrales en fin de vie.

9°) Le démantèlement de la première centrale nucléaire n'est toujours pas terminée, comme celle de Brenilis

10°) On fait quoi des déchets nucléaires radioactifs ? On les balance à la mer ?

 

Refoidissement du combustible nucléaire en piscine, et déchets nucléaires enterrés ou balancés à la mer

Les stocks de la Hague débordent, c'est la poubelle de l'Europe, le centre de Bure deviendra donc un nouveau site de stockage. Chaque centrale nucléaire est équipée d'une piscine pour refroidir le combustible nucléaire usé. Le CEA pourrait proposer de livrer chaque assemblage nucléaire à des mairies, ce qui permettrait de réchauffer l'eau des piscines publiques, et d'économiser la note de gaz ou de fioul. Cette solution est écologique non (sic) !

 

La demi-vie des plusieurs matière fissiles est de plusieurs millions ou milliards d'années. Pour ce qui est de l'Allemagne ou des pays de l'Europe de l'est qui n'ont pas de centrales nucléaires, ils utilisent des centrales électriques au charbon qui devront se multiplier avec l'arrivée des voitures électriques. Il est d'ailleurs surprenant que personne ne parle des futures voitures aux USA. Je les vois mal renoncer au pétrole pour alimenter leu voitures, camions, et engins blindés.

 

L'Uranium naturel contient 99,3% d'U238 et 0,7% d'U235. Il doit être enrichi à 3 ou 4 % pour les réacteurs, et à 90% au moins pour la bombe atomique. Les barres de combustible usées doivent passer 5 ans dans une piscine à côté du réacteur avant d'être transférées à la Hague.

 

Isotope

Demi-vie

Américum

Publicité

432 années

Césium 134

2.2 ans

Césium 137

30.2 ans

Cobalt 60

5 ans

Iode 123

13 heures

Iode 131

8 jours

Radium 226

1602 année

Technétium 99m

6 heures

Tellure 132

78 heures

Thallium 201

73 heures

Plutonium 239

24.000 ans

Plutonium 244

81 millions d'années

Plutonium 241

13.2 ans

Thorium

84 milliards d'années

Tritium

12.3 ans

Uranium 235

700 millions d'années

Uranium 238

4,5 milliards d'années

 

 

 



147 réactions


  • Alain 4 février 2020 19:23

    le pb, ce n’est pas la voiture électrique, mais la voiture tout court. Du nucléaire et des déchets dont on ne sait que faire, ou du pétrole qui provoque des guerres depuis 1914 et qui détruit les paysages et les territoires (gas de schiste US, Alberta canadien, marées noires un peu partout), quelle différence ou quel avantage ?

    La voiture a en plus la faculté de rendre con et fainéant : on la prend pour un oui ou pour un non, et on la gare n’importe où, n’importe comment. On gueule dès qu’on a une amende pour stationnement non autorisé ou dépassement de la vitesse.

    La voiture a tué plus de monde que les deux dernières guerres mondiales. On applique des règles internationales pour un coronavirus qui fait quelques centaines de morts en Chine et on s’émeut guère des milliers de morts par la voiture rien qu’en France chaque année.

    Parlez au moindre élu des vélos et il vous dira qu’on peut pas faire mieux que ce qu’on fait déjà et abordez le sur les pbs de stationnement dans la rue machin ou truc et là, vous aurez son écoute. On ne sait pas faire une piste cyclable correcte mais pour faire des rocades, des ronds-points, des déviations, des autoroutes, l’argent coule.

    la voiture est une plaie !

    http://carfree.fr/index.php/2020/01/17/comment-faire-prendre-conscience-du-massacre-routier/

    http://carfree.fr/index.php/2019/07/08/quand-ford-hitler-et-renault-voulaient-sauver-le-peuple-de-la-ville/

    http://carfree.fr/index.php/2019/06/24/lautomobile-tue-la-vie-urbaine/


  • ticotico ticotico 4 février 2020 21:05

    @ l’auteur

    La solution adoptée par Hidalgo est certainement mauvaise... Mais c’est aussi le cas de toutes les autres solutions.

    Ancien parisien, j’ai opté pour l’exil et le vélo. Gérer les transports de façon satisfaisante dans les mégalopoles est mission impossible. Comme Londres, New York ou San Francisco, Paris choisit de privilégier les riches... De toute façon, les autres sont trop nombreux et la place bien trop limitée.

    Il faudra aussi se faire à l’idée que le pétrole n’est pas éternel. J’aimerais beaucoup savoir ce qui se passe dans les endroits chargés de concevoir les guerres sans fuel, sans essence, sans kérosène...


    • Marc Filterman Marc Filterman 4 février 2020 21:59

      @ticotico
      <Paris choisit de privilégier les riches...

      Devinez sur la photo ci-dessous quelle colonne de voitures Anne Hidalgo voudrait voir dans Paris.
      https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L582xH782/voitures-intrdites-par-anne-hidalgo-monarque-de-paris-88191.jpg
      Il y a bien les voitures à hydrogène, mais à déconseiller en banlieue surtout le 14 juillet. C’est de véritable bombe à roulette. smiley


    • JulietFox 5 février 2020 15:15

      @ticotico
      Chevaux épées, et arbalètes.
      Les Etrusques, les Grecs, les Romains, les Egyptiens, ont eu des sociétés au faîte de leur gloire, et se sont effondrés.
      L’homme crèvera dans sa m***e, sur une planète invivable..
      Il y aura des guerres épouvantables, pour les dernières gouttes de pétrole.
      Mais, suis je niais ! La culture pour faire du « bio » éthanol, prendra la place de celle pour bouffer.
      S’rais pu là, m’en fous.


  • alinea alinea 4 février 2020 21:25

    J’adore votre colère, l’auteur !

    Il est clair que l’on peut faire passer n’importe quoi dans la tête des gens, il suffit de mentir : la publicité a encore de beaux jours devant elle, car même devant le mensonge avéré ou les avanies subies, la plupart des consommateurs y retournent !!


    • Marc Filterman Marc Filterman 4 février 2020 21:51

      @alinea
      <n’importe quoi dans la tête des gens, il suffit de mentir

      Les politiques et la télé c’est fait pour. Avec les macroniens c’est au moins un mensonge ou une gaffe par jour, sinon plus.


  • sls0 sls0 5 février 2020 02:47

    Je n’ai jamais eu besoin de voiture quand je résidais à Paris. Supprimons la voiture.

    Cela dit je viens d’aller voir sur Air parif. Par rapport aux recomandations de l’OMS, le NO2, les particules fines, le benzène, les composés organiques volatils c’est pas fameux. Tout ça c’est la circulation routière. Si les parigots veulent un air sain, qu’ils suppriment les moteurs thermiques.

    Les particules fines c’est le chauffage au bois et les moteurs thermiques. On a interdit le chauffage au bois, interdisons les moteurs thermiques.

    C’est de la santé publique cette pollution, lutter contre est normal, ça dérange quelques beaufs accrocs à la bagnole, tant pis. La liberté de circuler avec son véhicule particulier s’arrête avec l’empoisonnement des autres.

    De la lecture d’air parif : https://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/NUMERO39.pdf

    C’est sur les mesures et causes de pollution.


    • titi 5 février 2020 08:46

      @sls0

      La mobilité est une nécessité et vous n’y pouvez rien.

      Que dans votre cas très personnel vous n’ayez pas besoin de véhicule grand bien vous fasse.
      Mais n’en tirez pas une généralité.

      D’ailleurs quand vous prenez votre vélo pour aller faire vos courses, vous croyez qu’il est livré comment le commerçant que vous visitez ? Par Hyperloop ?


    • titi 5 février 2020 08:47

      @sls0

      Le chauffage au bois n’est pas interdit.
      C’est le chauffage à foyer ouvert qui est interdit.

      Ceci dit pour se chauffer au bois… il faut du bois… monter un stère au 3ème étage d’un Haussmannien je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de candidat.


    • popov 5 février 2020 09:34

      @sls0

      L’avantage de la voiture électrique, c’est qu’elle ne pollue pas à l’endroit où elle circule. Mais elle pollue à l’endroit où l’électricité est produite, que ce soit une centrale thermique ou nucléaire.
      Si la centrale est thermique, il est plus facile de réduire la pollution d’une grosse source ponctuelle que celle de milliers pots d’échappement.
      Si la centrale est nucléaire, il faut stocker précieusement les déchets en attendant d’avoir la technologie permettant de les utiliser à leur tour pour produire de l’énergie ou de les transmuter en éléments non radioactifs.


    • popov 5 février 2020 09:48

      @sls0

      Ironie de l’histoire. Au début du XXe siècle, la voiture dégageant à cette époque d’épaisses fumées, était pourtant vue comme la solution à un problème de pollution encore plus grave : l’épaisse couche de crottin qui couvrait les rues de Paris.


    • Ruut Ruut 5 février 2020 10:06

      @sls0
      Tu as raison supprimons les Camions thermiques et les BUS thermiques de Paris smiley
      Au moins niveau pollution ce sera OK.
      Pas sur, par contre, que les Citadins survivent sans vivres....
      Mais c’est un choix Politique fort et vert.........


    • sls0 sls0 5 février 2020 14:22

      @Ruut
      Toujours dans l’excès dans les arguments.
      Un camion qui transporte des vivres c’est pour le bien public avec une efficacité énergétique bien meilleur qu’une voiture.
      Ce sont les voitures intramuros qui sont visées et non les camions de livraison.
      La bouffe arrive aux halles de Rungis et est distribuée par la suite.
      Pas trop la notion de bien public la Ruut, elle emploie plus son nombril que son cerveau pour réfléchir.


    • JulietFox 5 février 2020 15:19

      @titi
      J’ai un bois, mais j’en ai ras le fion, d’abattre, de transporter, de scier en 2, de retransporter, de ranger, de faire ramoner.
      Il se perd des millions de stères de bois, qui pourrait être transformées en granulés.
      Nickel, pas de cendres.
      Problème ; c’est de plus en plus cher.


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 20:02

      @titi
      Cela me rappelle Noël Mamère qui affirmait qu’il n’utilisait jamais de voiture, mais le vélo, y compris pour venir au studio de Karl Zéro. Pas de bol, Karl Zéro avait diffusé les images de la vidéosurveillance de l’immeuble où on le voyait en QUOI, en taxi. On avait aussi un journaliste qui avait demandé à des verts comment ils étaient venu, en voiture ou en avion. Cela avait beaucoup irrité les écolos.


    • Marc Filterman Marc Filterman 6 février 2020 23:11

      @popov
      <Mais elle pollue à l’endroit où l’électricité est produite, que ce soit une centrale thermique ou nucléaire.

      Vous avez raison Popov, mais vous oubliez qu’on détruit les environnement où on extrait les matière première, et les sites où on balance les déchets radioactifs


    • popov 7 février 2020 11:58

      @Marc Filterman

      Mais non, je ne l’oublie pas. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de pollution. Je dis simplement que la pollution a lieu ailleurs que là où la voiture circule et qu’il est en principe plus facile de contrôler une grosse source de pollution ponctuelle que des millions de petites sources réparties sur le territoire.


    • eau-pression eau-pression 7 février 2020 12:16

      @popov
      Vous êtes d’habitude plus nuancé. Votre « en principe » doit être creusé.

      D’abord, en parlant d’air comprimé, je ne considère pas que c’est LA solution. C’est juste un exemple d’alternative. Il y a sûrement (je l’espère) des tas de génies petits ou grands qui gambergent à des techniques nouvelles.

      Donc, avec l’air comprimé comme alternative possible (pas dans votre Sibérie sans doute) : un compresseur Stirling dans le jardin, vous y voyez une source de pollution ?


    • popov 7 février 2020 15:05

      @eau-pression

      Vous êtes d’habitude plus nuancé. Votre « en principe » doit être creusé.

      Pour faire court :
      1 On alimente en électricité 1000 voitures à partir d’une centrale thermique munie d’un dispositif permettant de limiter les émissions néfastes.
      2 On fait rouler 1000 voitures à l’essence, munies elles aussi d’un dispositif similaire.
      Si ces dispositifs doivent faire l’objet d’un test par an, en (1), il faudra un test par an, tandis qu’en (2), il en faudra 1000.

      Donc, avec l’air comprimé comme alternative possible (pas dans votre Sibérie sans doute) : un compresseur Stirling dans le jardin, vous y voyez une source de pollution ?

      C’est quoi un compresseur Stirling ? Je connais les compresseurs de la marque Sterling, mais il faut les faire tourner avec un moteur.
      Je connais aussi le moteur Stirling, j’en ai construit 2 expérimentaux qui fonctionnent à la chaleur solaire. Des jouets. J’étudie aussi la possibilité de construire un petit moteur thermoacoustique, lui aussi fonctionnant à la chaleur solaire.

      Vous pouvez bien sûr comprimer l’air avec des moyens non polluant, hydrauliques, éoliens, solaire, marée-motrice, sans passer par un intermédiaire électrique. Mais est-ce réalisable à grande échelle ?


    • eau-pression eau-pression 8 février 2020 11:04

      @popov

      Le dispositif Stirling (c’est bien de ça que je parlais) a déjà été produit en grande série (Gran Torino et parabole Stirling par exemples).

      Il serait intéressant de développer la comparaison technique des productions centralisées versus réparties, en prenant en compte les différences de maintenance comme vous dites, mais aussi bien d’autres différences (les réseaux en premier).

      Je pense que les choix que font nos sociétés comportent bien d’autres dimensions psychologiques. Ayant épuisé mon énergie sur mon post à alinea, je vous laisse y réfléchir ou pas. Sur les cartes électroniques, personne ne doutait de l’intérêt de doter chaque composant de sa capacité dite de découplage.


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 2020 14:16

      @popov

      Oui je suis d’accord, c’est ce que je dis dans l’article, on détruit l’environnement ailleurs, dans les pays d’Afrique, la Bolivie, le Chili, et même au Portugal pour le lithium


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 2020 14:20

      @eau-pression

      < Il y a sûrement (je l’espère) des tas de génies petits ou grands qui gambergent à des techniques nouvelles.

      Oui, il y en a, sauf que dès que des brevets touchent aux domaines de l’énergie, de la cryptographie, de l’antigravité, etc, un grand nombre sont censurés, parce que les états au nom de la défense, même en France, ont un pouvoir de confiscation des inventions. Aux USA, après 2001 c’est entre 2000 et 4000 inventions par an qui étaient confisquées aux inventeurs. En France on ne sait pas combien ils sont. Une start-up française qui travaillait sur la cryptographie quantique a été coulée par un grand groupe de la défense. Il est intolérable en France pour les polytechniciens de se faire coiffer par des petits ingénieurs d’une start-up. Au Brésil tout le matos de deux ingénieurs avait été confirqué sur un système de production d’énergie.


  • Ruut Ruut 5 février 2020 10:03

    Merci pour cette piqûre de rappelle sur la dangerosité Réelle du Nucléaire et de ses déchets.

    30-40 ans de production pour des couts sans production de plusieurs Milliards d’années. En effet c’est une escroquerie.

    A moins de définir une planète poubelle avec un risque de pollution critique si pb au lancement.....

    Thorium 84 milliards d’années
    Uranium 238 4,5 milliards d’années


    • sls0 sls0 5 février 2020 13:53

      @Ruut
      Pendant ces 30-40 ans ce sont les français qui payaient le kWh le moins cher hormi la Norvège aux multiples barrages.
      Comme excroquerie j’ai vu pire.


    • Matlemat Matlemat 5 février 2020 17:54

      @sls0
       Le prix bon marché est la pour faire accepter les risques du nucléaire à la population française mais ça ne suffit pas à EDF pour se rétablir une santé financière.

       L’intervention au Sahel pour sécuriser l’uranium coûte déjà un demi milliard d’euros par an aux contribuables, plus le coût en victimes humaines, militaires français et maliens, pourtant 600 hommes supplémentaires vont y être envoyés. 


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 20:06

      @Ruut
      Merci pour votre post. Certains avaient eu l’idée d’expédier nos déchets sur la lune, idée saugrenue vite abandonnée, risque d’xplosion au sol. Mais c’est aussi moins couteux de les balancer au fond de la mer avec l’ide des mafias.


    • sls0 sls0 5 février 2020 20:36

      @Matlemat
      EDF avait le courant le moins cher et ça allait très bien coté fric avant l’ouverture du marché et de son capital.
      L’intervention au Mali coute plus d’un demi milliard. Les mines sont au Niger et tournent très peu et seront peut être abandonnées.
      Avec Fukuhsima le Niger a pris un sale coup, le prix du yellow cake s’est cassé la gueule.
      Envoyer 600 hommes supplémentaires pourquoi pas mais ce ne sera pas pour garder des mines en fin de vie.
      Autant je pouvais trouver des excuses pour l’opération Serval que pour l’opération Barkane j’en trouve aucune. 


  • Désintox Désintox 5 février 2020 13:13

    Ouf ! On l’a échappé belle !

    Heureusement que cet article nous met en garde, sinon les gens auraient acheté des voitures électriques et nous aurions eu des centrales nucléaires en France !

    Heureusement, les lecteurs avertis achèteront des diesels et nous pourrons conserver, comme aujourd’hui, un pays sans aucune centrale nucléaire.

    Encore merci !


  • hgo04 hgo04 5 février 2020 13:15

    «  »«  »réacteur nucléaire qui polluera la planète pour des dizaines de milliers d’années

    «  »«  »

    Je ne suis pas allé pus loin...

    On utilisera les chevaux ?? avec tout le gaz méthane qu’ils relachent en pets odorants ??

    Pour se déplacer il faut de l’énergie !!!! en vélo ?? comment fabrique t on un vélo ?? avec du fer.. comment fait on le fer ?? .....

    Une discussion sans fin !!!


    • Matlemat Matlemat 5 février 2020 17:43

      @hgo04
       Un pays comme le Danemark qui se passe du nucléaire est revenu au moyen âge c’est bien connu. smiley


    • Xenozoid Xenozoid 5 février 2020 17:47

      @Matlemat

      la france ira 12 x plus loin au temps de l’homme des cavernes et le feu aura un copyright spartacus


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 5 février 2020 18:01

      @hgo04
      Un collapsologue comme Yves Cochet prédit effectivement le retour du cheval, la disparition de la moitié de la population etc.
      Je ne me suis pas penché beaucoup sur la question mais ai constaté que cet ancien ministre de l’environnement et d’autres aux thèses proches sont, moins qu’avant, pris pour des marioles.


    • foufouille foufouille 5 février 2020 18:09

      @Matlemat

      ils ont du pétrole et du gaz .............


    • Matlemat Matlemat 5 février 2020 18:13

      @foufouille
       Très peu de pétrole et de gaz, leur première plateforme pétrolière a commencé à produire il y a quelques années, 72% de leur électricité provient d’énergies renouvelables.


    • foufouille foufouille 5 février 2020 18:32

      @Matlemat

      25% et le reste vient du pétrole et du gaz.


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 18:40

      @hgo04
      < comment fabrique t on un vélo ?? avec du fer.. comment fait on le fer ?? .....

      Combien de milliers de tonnes d’acier il faut pour fabriquer un réacteur nucléaire ? Combien de millions de tonnes de terre il faut traiter pour extraire le fer ?
      Combien de millions de cadres de vélos il faut compresser pour faire un réacteur ?


    • Matlemat Matlemat 5 février 2020 20:15

      @foufouille
      « 25% et le reste vient du pétrole et du gaz. »

      Non, 35.9 % de l’énergie primaire danoise est renouvelable 

      electricité 69.3 % renouvelable en 2018 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_au_Danemark



    • sls0 sls0 5 février 2020 20:43

      @Matlemat
      Au Danemark s’il y a un sujet qui fâche c’est bien l’éolien. Les danois payent très cher pour enrichir les compagnies électriques norvégiennes qui ont de quoi stocker. Les norvégiens achètent pas cher car en surproduction éolienne et revendent au plus cher quand il n’y a pas de vent.


    • Matlemat Matlemat 6 février 2020 02:43

      @sls0 Pourtant malgré ce que vous dites les danois ne s’en sortent pas si mal, des particuliers s’enrichissent grâce à la vente d’électricité et les entreprises danoises en profitent aussi. Le coût de l’électricité incite à faire des économies.


    • Francis, agnotologue JL 6 février 2020 10:18

      @San Jose
       
       ’’Pourquoi faire des économies sur le vent qui n’envoie pas les factures ? ’’
       
      Le vent, non, mais les fabricants d’éoliennes, si ! Et que dire des démolisseurs, qui enverront la note à nos arrière petits enfants ?
       
      Ceci dit, la note de démantèlement des centrales nucléaires est (sera) bien salée aussi.
       
       L’énergie la plus verte est celle que l’on ne consomme pas. Il faut condamner les tours aux façades entièrement vitrées, au nord au sud, à l’est comme à l’ouest.
       
       Pour les déplacements : favoriser les transports en commun, et la mobilité pour permettre aux travailleurs de se rapprocher de leur lieu de travail.


  • zygzornifle zygzornifle 5 février 2020 13:33

    Escroclogie ....


  • tashrin 5 février 2020 15:34

    Je suis moins inquiet que vous

    Il ya effectivement une offensive generalisée pour faire adopter de force les voitures electriques... Mais ca marche pas

    Les concessionnaires y vont à reculons

    Les clients ne sont pas là... trop cher, pas assez fiable, pas d’autonomie, trop long à charger, pas de visibilité sur le cout de l’elec d’ici quelques années, introduction concommittante du linky qui permettra d’identifier les types d’utilisation pour asseoir une fiscalité encore balbutiante aujourd’hui, etc etc... quel est l’interet d’echanger ma 208 thermique dotée de 1000 km d’autonomie avec un plein de 60 balles qui vaut 10000 € aujourd’hui contre un machin ronflant pas plus grand, pas plus puissant, avec une autonomie de 300 km avec le vent dans le dos, et qui vaut la modique somme de 40000 € ?? que je n’ai pas, qui plus est...

    Qui peut serieusement imaginer qu’on va detruire des quantités phénoménales de véhicules, installations industrielles, infrastructures, voire des pans entiers de l’economie pour un truc aussi bancal ? Pas les proprietaires en tous cas, tout le monde a grosso modo la meme position : on attend... 

    Et puis le fonds du probleme même pose question... Comme vous le soulignez parfaitement. L’electricité ne vient pas de nulle part. Réagir au caractère « fini » des ressources petrolières pour retomber dans un piege encore plus grand de dependance à l’uranium qui est tout aussi rare, tout aussi fini, et ne se trouve pas non plus sur notre territoire, ca sert à quoi ?

    Perso j’acheterai pas d’lectrique sauf si dans 10 ans le contexte a changé. En l’etat actuel des choses, je m’attends plutot à ce que ca tombe en desuetude rapidement au profit d’une nouvelle technologie plus fiable. 

    Ya plus qu’à la trouver :)


    • Matlemat Matlemat 5 février 2020 18:16

      @tashrin
       Il y a aussi l’augmentation du prix d’utilisation des bornes de recharges qui ne vont pas aider.


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 18:35

      @tashrin
      <Il ya effectivement une offensive generalisée pour faire adopter de force les voitures electriques...

      C’est normal, Edouard Philippe est un ancien Lobbyste d’Areva
      <trop cher, pas assez fiable, pas d’autonomie, trop long à charger


      Vous avez raison, et si vous habitez en montagne, vous risquez de tomber en panne en cour de route surtout en hiver et la nuit.
      Il y la dépendance de l’uranium, mais aussi du lithium, des terres rares et de la Chine pour l’électronique.

      Il y a aussi les panneaux photovoltaïque solaires, mais le rendement ne dépasse pas 15% même en été, la fourniture en énergie est dégradée à cause de la chaleur.


  • benyx benyx 5 février 2020 16:14

    Article parfaitement juste sur la voiture électrique qui possède une chaîne de rendement bien pire que la voiture classique, sauf que...

    Le projet du transport urbain n’est pas de remplacer la voiture classique par une voiture identique électrique mais par des véhicules urbains électriques légers tout en gardant les transports en commun actuel. On pense bien sûr aux vélos électriques, mais un autre type de véhicule est actuellement en conception sur plusieurs acteurs du marché. Globalement, ses véhicules ont un cahier des charges avec : 100 kg environ (à vide), 2 à 3 places, 75 km/h max, assistance électrique, dimensions permettant d’emprunter les pistes cyclables, coût assez raisonnable avec des batteries le plus « light » possible.

    Je ne peux en dire plus pour l’instant, mais les premiers prototypes devraient faire leur apparitions dans quelques mois.

    La ville doit se libérer de la « bagnole », pour le reste, la voiture thermique ne devrait pas disparaître pour l’instant, surtout au profit du Cybertruck d’Elon Musk !


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 18:21

      @benyx - Merci pour votre post, mais beaucoup ne supporte pas la vérité chez les industriels, mais aussi chez les verts qui se prétendent écologistes.

      Il y avait bien eu le projet de voiture avec moteur a air comprimé qui fonctionnait, dont plus personne parle. L’un des dirigeants est tombé pat la fenêtre de sa chambre d’hôtel à Bangkok. Je pense que vous connaissez le dossier.

      L’idée du moteur à air comprimé remonte à 1900 et était destinée au tramouet. Il y en a un à l’étranger qui avait monté un moteur autonome dans sa voiture qui ne nécessitait pas de batterie ni d’essence. Il a été très vite obligé de disparaître, mais j’ai réussi a enregistrer la vidéo avant qu’elle disparaisse sous la pression des criminels de l’industrie.


    • JC_Lavau JC_Lavau 5 février 2020 18:28

      @Marc Filterman. La paranoïa, ça ne t’aide pas à avoir les idées claires.


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 19:02

      @JC_Lavau
      je ne suis pas parano, je suis réaliste. En revanche les industriels sont des paranos, car elles utilisent des officines de barbouzes pour espionner les gens et même des politiques, confirmé par constat de huissier, et l’Elysée avait été informée en 2015..


    • benyx benyx 5 février 2020 19:09

      @Marc Filterman
      La société MDI existe toujours : https://www.mdi.lu/produits
      Tata a racheté la licence des moteurs de Guy Nègre pour l’Inde.


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 19:48

      @benyx
      Merci pour l’info. J’avais essayé de la recontacter à l’époque sans succès. Quant aux écologistes, je ne les ait jamais entendu aborder ce sujet de la voiture à air comprimée. Quant aux politiciens corrompus c’est une invention française de plus qui a été balancée aux orties, parce qu’il ne pouvait pas toucher de backchich Cette France est de plus plus lamentable, et ce n’est pas avec Macron que cela va s’arranger. Sur AV, un idiot avait bavé sur ce véhicule en affirmant que cela ne pouvait pas fonctionner sans énergie, encore un adepte de la secte énergétique.


    • Marc Filterman Marc Filterman 5 février 2020 20:44

      @San Jose
      <sur le rendement (énergie arrivant aux roues motrices de la voiture électrique / énergie électrique payée au compteur pour charger la batterie)

      Oui j’avais vu, EDF va vous vendre de l’élec plein pot qu’elle va récupérer ensuite via le Grid à bas coût, encore une idée pondue par un crane chauve mais que chaque automobiliste ignorera.
      je préfèrerais la voiture à Air comprimée, mais nous n’y avons pas droit en France


    • eau-pression eau-pression 6 février 2020 10:12

      @San Jose

      Une étude de l’Ecole des Mines est disponible pour évaluer le potentiel de l’air comprimé comme vecteur d’énergie. Potentiel très faible, d’après leur conclusion. Pour relativiser, ils n’ont pris en compte que les dispositifs existants pour la phase de compression. Il est sans doute possible d’améliorer le rendement avec des dispositifs à plusieurs étages.

      Il me semble qu’encore une fois le débat se limite à l’extrapolation de systèmes existants. Si on me propose un système rustique autonome (énergie solaire) qui me permet de parcourir 60 km quotidiens, je me fiche bien de son rendement.


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 février 2020 12:55

      @Marc Filterman. On le saura que tu n’as pas les bases en énergétique. Il est inévitable que le pneumatique ait un rendement dégueulasse. Les coûts de la mécanique et de sa maintenance sont incompressibles.


    • eau-pression eau-pression 6 février 2020 18:34

      @San Jose
      Voila donc une bonne surprise : celle du rendement du compteur aux roues que vous m’annoncez pour l’air comprimé. J’avais la flemme de retrouver les résultats de l’Ecole des Mines, et je pensais que c’était plus mauvais que ça.
      Vous parlez de l’inconvénient d’un moteur pneumatique par rapport à un moteur électrique. Avez-vous pensé l’énorme avantage de l’air comprimé en termes de stockage ?

      Reste à convaincre Madame Proutprout qu’elle n’a pas besoin d’un SUV pour amener sa fille à l’école de danse du village.


    • eau-pression eau-pression 6 février 2020 19:54

      @San Jose
      Et vous comptez y penser ?

      Merci d’avoir ajouté le « à »,


    • Marc Filterman Marc Filterman 6 février 2020 21:51

      @JC_Lavau c’est vrai que quand on est adepte du nucléaire les autres énergies ne peuvent pas fonctionner On comprend pourquoi des élus politiques se sont dépêchés de faire passer un texte pour interdire l’utilisation de toute forme d’énergie autre que l’essence, et aussi le silence des écolos..

      Voiture à air comprimé https://www.youtube.com/watch?v=OKF7uUQ8Uok


      .2009(F) Quasiturbine Voiture APUQ à air comprimé

      https://www.youtube.com/watch?v=UvMChqA7M2c


      Véhicule Anthos Air Power fonctionnant à l’air comprimé.

      https://www.youtube.com/watch?v=u0c7lIDFsYA


      Nouvo . La voiture qui roule à l’ air comprimé

      https://www.youtube.com/watch?v=AACQBAlYHKw


      Voiture à « air comprimé » française (1 euro au 100 Km)

      https://www.youtube.com/watch?v=cWybpRIaNAo


    • Marc Filterman Marc Filterman 6 février 2020 21:56

      @San Jose
      <En revanche le réservoir d’un mètre cube d’air

      C’est pas plus dangereus qu’une voiture à hydrogène,
      ou une voiture électrique qu’il faut recharger à l’énergie nucléaire.
      Exemple, Tchernobyl et Fukushima


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 février 2020 21:59

      @Marc Filterman. Sens toi complètement libre de faire des études en physique, en thermodynamique, en énergétique, en mécaflu. Tu verras comme cet effort te rendra beaucoup moins sot qu’à présent.


    • Marc Filterman Marc Filterman 6 février 2020 22:03

      @eau-pression
      ce lien est intéressant, surtout le texte en-dessous

      Voiture à « air comprimé » française (1 euro au 100 Km) verra t- elle le jour ? Lire descriptif https://www.youtube.com/watch?v=cWybpRIaNAo

      Il y a des énergies dont les adeptes du nucléaire et du pétrole ne veukent pas entendre parler, comme la polémique sur la fusion froide, et les moteurs surnuméraires dont vous avez entendu parler puisque je vois vous tenez compte des études et que vous soulignez certains points techniques. Sur les toits des voitures ont peut aussi mettre un panneaux solaire mais là, silence aussi


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 février 2020 22:09

      @Marc Filterman : « les moteurs surnuméraires ». Florence Foresti avait expliqué pour toi : « Non, je ne suis pas folle, vous savez ! ».


    • Marc Filterman Marc Filterman 6 février 2020 22:13

      @JC_Lavau
      < Tu verras comme cet effort te rendra beaucoup moins sot qu’à présent.

       j’ai vu des sots super-diplomés affirmer que les CEM n’ont aucun effet su la santé. Ils sont désormais contredits par l’ANSES, comme quoi être membre u CNRS, académiciens et super-diplomés n’est pas une référence. c’est d’ailleurs votre cas


    • Shawford Shawford 6 février 2020 22:20

      @JC_Lavau

      Quand je pense que j’ai refilé il y a tellement longtemps La Horde du Contrevent à Olivier BERNIER et que cette raclure larvesque a du se torcher avec ! smiley


    • Marc Filterman Marc Filterman 6 février 2020 23:22

      @San Jose
      <Je me tue à vous dire qu’il faut deux fois plus d’énergie pour faire un kilomètre

      Oui mais ça coute moins cher que des EPR à 13 milliards qui risquent en plus de nous péter dans la gueule à la mise en route à cause d’un mauvais acier trop chargé en carbone.
      Une réserve d’air se recharge en 220 avec un compresseur


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 février 2020 00:10

      @Marc Filterman. Ah ? Et ton compresseur est alimenté avec quoi ?


    • popov 7 février 2020 11:10

      @Marc Filterman

      Les moteurs à air comprimé présentent deux gros problèmes : 

      • À la compression : l’air s’échauffe quand on le comprime et cette élévation de température lutte contre le compresseur. Il faut y remédier en refroidissant l’air tout en le comprimant. De toute façon, une bonne partie de l’énergie électrique fournie au compresseur se retrouve en chaleur dissipée dans l’environnement.
      • À la décompression (quand on utilise l’air comprimé pour faire tourner le moteur) : l’air comprimé de refroidit, ce qui diminue la quantité d’énergie mécanique qu’on peut en retirer. De plus, si l’air comprimé contient de l’humidité, il risque de se former des cristaux de glace qui endommagent le mécanisme. 
      Pour le moment, l’énergie électrique utilisée pour recharger une batterie ou pour comprimer de l’air est moins taxée que l’essence. Mais lorsque la voiture électrique sera généralisée, attendez-vous à ce que le compteur Linky vous facture l’énergie utilisée pour les déplacements plus cher que le reste. Le gouvernement ne va pas se priver de cette source de revenus.

    • Francis, agnotologue JL 7 février 2020 11:44

      @popov
       
       Lon de moi l’idée de plaider pour l’air comprimé, mais je dois dire au sujet de vos deux remarques : autant je suis d’accord avec la première, autant je conteste la seconde.
       
       A la compression, on devrait pouvoir récupérer cette chaleur de manière industrielle.
       
       Pour la décompression, sauf erreur, ce refroidissement prendrait plutôt des calories à l’air ambiant ; ça ne diminue ni n’augmente la quantité d’énergie que l’on peut en tirer. Mais on pourrait peut-être utiliser ça pour la clim en été ?


    • popov 7 février 2020 12:05

      @JL

      Oui, le moteur peut pomper de la chaleur dans l’environnement et en particulier, remplacer la clim dans les pays chauds. Mais quand il gèle dehors, comment allez-vous empêcher la formation de cristaux de glace dans les cylindres ? Il faudrait utiliser de l’air absolument sec, ce qui augmenterait le prix.


    • Francis, agnotologue JL 7 février 2020 12:16

      @popov
       
      je ne plaidais pas pour cette technique.
       
      On va dire que ça pourrait être utile dans les pays chauds.


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 février 2020 12:40

      @Popov. En usine j’ai vu utiliser les visseuses à air comprimé sur la chaîne de montage. Pas pour le rendement, mais pour leur grande robustesse, et la sécurité anti-incendie.
      A bord de l’Archipel, construit à Concarneau, on démarrait le Beaudoin 3 cylindres à l’air comprimé, injecté à point dans le premier cylindre. Deux bouteilles, 10 bars, utilisées en alternance. Il fallait recharger avant de couper le moteur.
      Années 2013-2015, j’ai pas mal utilisé le compresseur. D’abord pour avoir un agrafeur nettement plus puissant, pour assembler mes coupe-vent. Ultérieurement surtout pour poncer la carène, lors d’un long grand carénage. Ne me sert plus guère depuis : la clé pour déboulonner ou reboulonner les roues été-hiver n’est guère moins productive à la main et au pied que la clé à chocs à l’air comprimé. Servira à nouveau pour une scie sauteuse pouvant tourner dans les coins, là où la place à bord ne permettra pas le tour d’une sauteuse électrique.

      Il demeure que le stockage d’énergie sous forme d’air comprimé est parfois nécessaire pour des raisons de sécurité. Même si un moteur diesel a les pieds dans l’eau, tant que son admission est préservée de l’eau, il démarrera à l’air comprimé, là ou une batterie et un démarreur auraient lâché. Or comme on a besoin de lui pour la pompe de cale quand tout va mal...

      Mais question rendement, c’est une méthode condamnée. Ne vaut que pour des emplois marginaux. Nul de chez nul en transport. J’avais commencé une étude de faisabilité pour des éoliennes permettant de décaler la puissance fournie sur le rythme diurne (mistral à midi, consommation en soirée) : conclusion franchement défavorable, coûts bien trop élevés, tant à la mise en place, qu’aux fabrications, puis à la maintenance.


    • popov 7 février 2020 15:44

      @JC_Lavau

      J’avais un peu suivi cette histoire de voiture à air comprimé. Le gros problème technique semblait être la formation de micro cristaux de glace lors de la détente. Ces cristaux endommagent le cylindre. Il y aura peut-être des solutions du côté de la science des matériaux, mais je ne vois toujours pas la voiture Tata en circulation en Inde alors qu’elle est annoncée depuis 2013.


    • Francis, agnotologue JL 7 février 2020 16:11

      @popov
       
       ’’ Le gros problème technique semblait être la formation de micro cristaux de glace lors de la détente.’’
       
      S’il n’y avait que ce pb, ça serait pas difficile d’y remédier.Pourquoi ne pas imaginer qu’une partie de l’énergie reccueillie soit utilisée pour comprimer de l’air ambiant renvoyé à haute température du piston principal ?
       
       Il y a probablement des brevets à ce sujet.


    • Francis, agnotologue JL 7 février 2020 16:13

      @JL
       
       renvoyé à haute température autour du piston principal. On le réchauffe à l’inverse des moteurs thermiques. Je ne crois pas que ce serait une perte de rendement. A voir.


    • popov 7 février 2020 17:47

      @JL

      Un avantage de la voiture pneumatique dont personne ne parle, c’est qu’en cas de « panne sèche », on peut faire quelques mètres supplémentaires en raccordant le moteur sur la roue de secours à l’aide d’un tuyau.


    • popov 7 février 2020 18:00

      @JL

      Réchauffer de l’air ambiant en le comprimant, c’est convertir en chaleur de l’énergie mécanique tirée de l’air comprimé pour reconvertir cette chaleur en énergie mécanique dans le cylindre. J’ai comme un doute sur le rendement.
      La seule chose à faire, c’est d’avoir un cylindre muni d’ailettes de dissipation de chaleur et d’y faire passer de l’air ambiant. 


    • popov 7 février 2020 18:15

      @JC_Lavau

      Rien à voir avec le sujet : vous avez vu ça ?


    • Francis, agnotologue JL 7 février 2020 18:55

      @popov,

       si l’on augmente la température du piston moteur, on augmente sa pression, c’est pourquoi je pense que la diminution du rendement serait minimale. Et il vaut lieux ça que des cristaux.


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 2020 14:15

      @popov
      une voiture à air comprimées nécessite moins d’énergie que votre voiture électrique, sans parler des nombreux problème du nucléaire que vous passez sous silence. Idem pour le bilan carbone de la construction d’une centrale, pour le retraitement du combustible, et le démantèlement, et je rajouterais même les pb de santé, mais là aussi silence de votre part


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 2020 14:23

      @San Jose

      <N’oubliez pas les virus injectés par des inconnus dans les logiciels de commande !

      Nous avons des rapports sur les cyber-attaque des industries et du nucléaire, mais ils ne sont pas évoqués dans la presse, sauf lors de colloques réservés à des spécialistes de la sécurité, ce qui est normal vu le nombre d’abrutis que nous avons.


      <Ni les drones qui voici trois ans passèrent des semaines à survoler tous nos réacteurs...

      Tous les sites nucléaires surtout ceux liés à la défense font l’objet de survols illégaux y compris aux USA. Ils ont modifié l’année dernière leurs procédures d’interceptions aériennes suite à plusieurs incidents


      <(mais je pense plutôt qu’il s’agissait d’une mise en garde par les extra-terrestres pour nous dissuader de poursuivre dans la voie folle du nucléaire). 

      C’est drôle que vous en parliez, lors d’une perquisition les juges avaient saisis dans les coffres d’EDF plusieurs documents, dont un rapport confidentiel sur le survol des centrales, par des ovnis. J’ai des vidéos sur les FLIR d’avions de combat lors de tentatives d’interception.


      <demande bien moins d’énergie électrique pour comprimer l’air nécessaire que pour recharger une batterie de la quantité nécessaire. La physique est formelle.

      Sauf pour les adeptes du nucléaires qui sont plus intéressés par leurs intérêts.
      Surtout si on rajoute un panneau photovoltaïque sur le toit des voitures. Ils avaient une version avec compresseur en option. Je ne comprend pas pourquoi ils n’avaient pas prévu l’option solaire, un pb d’économie. Ce qui est surprenant c’est que pour le nuclaire, personne ne soulève le problème de pollution carbone, ni du retraitement, et encore moins pour le démantèlement. Là il n’y a aucune étude, aucun rapport sur le bilan carbone


    • popov 8 février 2020 18:01

      @Marc Filterman

      D’abord il ne s’agit pas de MA voiture électrique. J’ai une voiture à essence et je n’achèterai une voiture électrique que quand il y aura de meilleures batteries utilisant un matériau abondant comme l’aluminium au lieu du lithium.
      Ensuite, ce que vous dites sur le rendement des voitures à air comprimé est faux. Il y a d’énormes pertes d’énergie lors de la compression et lors de l’utilisation.
      Et finalement, je ne vois pas de voiture pneumatiques en circulation malgré les promesses et les investissements.

      Il y a d’énormes problèmes à résoudre avec les centrales nucléaires, mais cela ne vous empêche pas d’utiliser leur électricité.


    • Marc Filterman Marc Filterman 8 février 2020 18:18

      @popov
      <Il y a d’énormes problèmes à résoudre avec les centrales nucléaires, mais cela ne vous empêche pas d’utiliser leur électricité.

      Tant que nous aurons des personnes pour nier l’existence des autres dispositifs, nous seront contraints au nucléaire, c’est sûr. Et on ne peut même pas compter sur les écologistes pour parler des autres possibilités, surtout quand on sait que certains d’entre eux sont sponsorisés par les pétroliers. Tiens c’est marrant tous les articles sur ce sujet ont disparu de google
      Quant à Delphine Bato, 2013, elle n’était pas pour l’autarcie énergétique. Entre le pot catalytique, les lampes FLC, on ne peut pas dire que les verts sont très écolos


    • popov 9 février 2020 02:31

      @Marc Filterman

      Il n’est pas nécessaire d’être « sponsorisé » par qui que ce soit pour ne pas croire au mouvement perpétuel et à l’énergie libre. 

      Et il n’est pas nécessaire de croire au mouvement perpétuel ou à l’énergie libre pour être conscient des problèmes de pollution et d’approvisionnement en énergie auxquels devra faire face l’humanité.


    • Marc Filterman Marc Filterman 9 février 2020 20:42

      @popov

      <Il n’est pas nécessaire d’être « sponsorisé » par qui que ce soit

      Il n’est pas non plus nécessaire d’être sponsorisés pour comprendre que tous ceux qui dénigrent les idées du mouvement perpétuel, de l’énergie libre ou du vide et moteurs sur-unitaires ou sur-numéraires, appartiennent TOUS aux lobbies industriels. Le procédé du mouvement perpétuel qui entraînait une génératrice ou plutôt un alternateur de plusieurs Kw, c’était celui sur lequel Ségolène Royal était intervenue, sauf les écologistes EELV qui l’ont tous bouclé, comme pour les voitures à air comprimé d’ailleurs. J’avais écrit à l’époque à un député écologiste sur ce sujet, il n’a jamais répondu, preuve que l’écologie ne les intéresse pas. Je n’irais pas voter pour ces faux écolos.



    • JC_Lavau JC_Lavau 9 février 2020 20:53

      @Marc Filterman : « comprendre que tous ceux qui dénigrent les idées du mouvement perpétuel, de l’énergie libre ou du vide et moteurs sur-unitaires ou sur-numéraires, appartiennent TOUS aux lobbies industriels ».
      Traduction en français adulte et normal : Marc Filterman n’a aucune espèce d’expérience en industrie, ni comme technicien, ni comme ingénieur, ni même comme ouvrier ou gratte-papier. Marc Filterman délire hors sol.
      Quelques vendeurs de mouvements perpétuels qui ont couru vite :
      http://impostures.deontologic.org/index.php?board=46.0
      http://impostures.deontologic.org/index.php?board=33.0


    • Marc Filterman Marc Filterman 9 février 2020 21:07

      @JC_Lavau
      < Marc Filterman n’a aucune espèce d’expérience en industrie, ni comme technicien, ni comme ingénieur, ni même comme ouvrier ou gratte-papier. Marc Filterman délire hors sol.

      Avec de tels propos vous êtes dignes de faire parti de l’AFIS, cces vous l’imposture, et c’est la preuve que vous néviez pas regardé le JT de l’époque avec Ségolène Royal, qui en plus faisait l’objet d’un dépôt de brevet. C’est comme ces prétendus experts inféodés à l’industrie des télécoms qui prétendent que les ondes GSM n’ont aucun effet sur la santé, il faut vraiment être CON pour croire des conneries pareilles parce qu’ils sortent du bec de prétendus experts. La question est quand est-ce qu’on va attaqué et inculper tous ces faux experts pour conflits d’intérêts au même titre que tous ces ministres et autres


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 février 2020 21:10

      @Marc Filterman. Ah ? Tu as breveté la triomphale « route solaire » de la pimprenelle du Poitou ?


    • popov 10 février 2020 02:07

      @Marc Filterman

      Il n’est pas non plus nécessaire d’être sponsorisés pour comprendre que tous ceux qui dénigrent les idées du mouvement perpétuel, de l’énergie libre ou du vide et moteurs sur-unitaires ou sur-numéraires, appartiennent TOUS aux lobbies industriels.

      Non, pas TOUS. Moi, je n’appartiens à aucun lobby industriel. Je suis retraité et je vis dans un coin de montagne. Je cultive tous les végétaux dont nous avons besoin sans pesticides.
      Si vous connaissez un appareil qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, je suis évidemment preneur. Mais j’ai une formation de physicien et je crois savoir pourquoi c’est impossible.
       
      En science, cependant, une expérience peut toujours contredire les théories acceptées comme les plus solides. Je reste donc ouvert. Mais quand on me parle de mouvement perpétuel, j’ai le devoir d’être sceptique et ne pas me contenter d’histoires de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, même si l’homme en question est Ségolène.
       
      Les systèmes qui produisent un voltage plus élevé à la sortie qu’à l’entrée sont des arnaques (un simple transformateur peut faire la même chose). Ce qu’il faut comparer, c’est la puissance à l’entrée et à la sortie. Il y a des arnaques plus ingénieuses : des systèmes utilisant des aimants permanents pour produire plus d’énergie qu’ils n’en consomme. Un aimant permanent c’est une réserve d’énergie potentielle. Il est possible de soutirer une partie de cette énergie potentielle et de donner l’illusion d’avoir créé de l’énergie « libre ». Comme le déclare JP Petit dans la vidéo dont je vous ai donné le lien, il n’existe à ce jour aucune preuve expérimentale qu’un système à aimant permanent puisse produire de l’énergie sans désaimanter les aimants permanents. Si les aimants se désaimantent, un tel système finit par s’arrêter, et pour le remettre en marche, il faudrait ré-aimanter les aimants, c’est-à-dire y remettre l’énergie que vous en avez soutiré.
       
      En conclusion, le jour où vous alimenterez votre logis et vos moyens de transport avec un dispositif qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, je vous demanderai poliment de m’en en envoyer le plan. 
       
      La voiture pneumatique, c’est autre chose. Rien n’empêche en principe ce moteur de fonctionner mais le rendement total est beaucoup plus mauvais que celui des voitures électriques. Elle consommerait donc encore plus d’électricité nucléaire (ou autre) par kilomètre que la voiture électrique que vous décriez.

    • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 2020 22:08

      @popov Bonsoir
      <Mais j’ai une formation de physicien et je crois savoir pourquoi c’est impossible.
      Ah bien plus rien ne m’étonne. Nous avons vu lors des réunions des médecins académiciens comme le Dr Aurengo, que vous connaissez peut-être, venir nous donner des cours de physique pour nous expliquer que les CEM n’avaient aucun effet sur la santé, car ils sont psychosomatiques, tout le monde en rigole, même les sociologues. Nous depuis 1960 on avait des manuels et des mises en garde que nos experts de l’anses connaissent pas. Manque de bol comme je le rappelais lors de réunion la RA se mesure en Bq ou en dpm/mn, ou encore en débit dose Sv/s, Sv/h ou Sv/an

      ou msV par an, comme vous le savez.
      Alors que la population est exposée aux rayonnements électromagnétiques non pas en minute, mais en mois et en année sur un très large spectre de Fréquence, et plus en monte en fréquence, plus la durée d’exposition doit diminuer. Plus personne ne peut le nier.
      Alors cela m’étonne quand même de vous, que vous n’ayez pas essayé de trouver des vidéos sur le net sur des dispositifs capables de générer de l’énergie, alors que quand on cherche on trouve. Pour ma part j’utilise déjà un panneau potovolt pour l’éclairage de la maison, comme quoi...


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 février 2020 22:38

      @Marc Filterman. Tiens ? Mis en difficulté, il a sauté sur un autre sujet.


    • Marc Filterman Marc Filterman 10 février 2020 23:03

      @JC_Lavau
      Lisez mieux, je suis toujours dans le cadre de l’article.


Réagir