lundi 4 décembre 2017 - par Ariane Walter

Blanche !

Blanche Veisberg était l’ex-petite amie de mon fils aîné. Comédienne, comme lui. Malgré leur séparation j’ai toujours eu beaucoup d’affection pour elle. Elle avait une quarantaine d’années.
Il y a un mois, une grosseur au sein, puis d’autres grosseurs à l’autre sein. La médecine annonce un cancer généralisé. Elle est morte hier soir.
En un mois !
Je suis dévastée !
Blanche, si belle, si vivante, si joyeuse !
Quelle tragédie quand la mort prend nos enfants ! Quand cela va si vite. Même si une pitoyable consolation nous fait dire : « Cela vaut mieux que de souffrir trois ans en allant de chimio en chimio. »
On s’accroche à ce qu’on peut dans ces terribles naufrages. 
Mais le cœur ne sait pas flotter sur nos larmes. 
Je suis noyée, ce soir.
Ma toute belle, ma si belle…C’est fini. 
On devait se revoir. 
On avait tout le temps…Mais non.

Elle, mais aussi, il y a une semaine, la femme de l’osteo de mon fils cadet. Rendez-vous annulé. On venait d’annoncer à son mari, d’un coup de téléphone, qu’elle allait être opérée d’urgence. Cancer. Il a reçu mon fils en pleurant.
Mon voisin, aussi. Homme charmant qui m’a si souvent aidée. il y a six mois, cancer du poumon. Cela allait mieux et récemment, il m’apprend qu’il a un cancer du cerveau. Il attendait des résultats d’examen. Il ne m’a pas rappelée.

Pendant tout ce 20 ème siècle où nous avons rêvé au 21 ème, nous étions sûrs que le cancer allait être vaincu. Tellement sûrs. On nous le disait tous les jours. Et voilà qu’il rôde comme jamais. Qu’il bouffe à pleines dents. 
C’est pour mieux le guérir, sans doute, que le glyphosate, fait partie de nos menus.
Nous vivons une ère de dévastation alors qu’elle devrait être une ère de progrès. 
Il y a les cancers des corps et les cancers des âmes.
Black Friday…
Black Sunday…
Blanche et tant d’autres enfants dont les parents pleurent ce soir…
Combien sont morts cette année, dans la pourriture d’un air irrespirable (n’est-ce pas, enfants de Fos sur mer ?), en avalant tous les poisons de la chimie, sous les bombes des guerres qui enrichissent les marchands d’armes ?

Blanche, ce qu’on a ri … 
J’attends que passe l’insondable tristesse de ce moment pour pouvoir te retrouver. Intacte. Supérieure à la mort puisque tu es dans ma mémoire. 
La mémoire est notre paradis. Lointain, ce soir. Mais je saurai le rejoindre. Un jour, ton nom sera à nouveau de la joie. 


En attendant…
Quand j’étais toute petite, pour Noël, mes parents avaient préparé un arbre fantastique. Au petit matin, je suis entrée dans la cuisine, puisque le Père Noël passait la nuit, et je suis restée bouche bée, n’ayant jamais rien vu d’aussi beau. Je ne sais ce que cette apparition a eu d’important dans ma vie. Mon goût pour la beauté, la lumière, la surprise, l’émerveillement.
Je reçois toute ma famille chez moi, cette année.
Héléna, Naomi, Iris, Gareth…
Et je me suis dit que voulais faire une décoration qui les laisserait bouche bée. 
J’aimerais un émerveillement équivalent à celui qui m’a faite, moi.
Profitons de nos joies. 
Rendons-les fortes.
Profitons de nos amours.
Toute vie, en fait, ne dure qu’une seconde.

Blanche, ma bien-aimée, je suis en Chine avec toi…



54 réactions


  • Arnould Accya Arnould Accya 4 décembre 2017 11:13

    Billet trèeeesss personnel, trop personnel à vrai dire.

    Si l’on comprend aisément l’auteur qui s’en sert comme exutoire - qu’il est bon d’écrire pour se libérer de ses peines, de ses tourments-, on comprend beaucoup moins la modération qui n’est pas censée le laisser passer.

    Malgré tout, condoléances très sincères de quelqu’un qui vient de perdre son beau-père, d’un cancer aussi, bien sûr ...

    Je crois que ma génération, celle postérieure à la vôtre, va être la première à se faire tellement éclater par les cancers à des âges « précoces » - d’un point de vie actuel - (40-50, 60 au mieux) qu’on va assister à une baisse sensible de l’espérance de vie d’ici 20 ans, le temps que ce qu’on a respiré, bu, ingéré ou ce qu’on nous a injecté fasse son oeuvre destructrice et bousille nos cellules constamment attaquées depuis 40 ans et l’explosion de l’utilisation des produits toxiques par les complexe agro-alimentaire, agro- chimique, pharmaceutiques, et j’en passe.

    RDV dans 20 ans. J’espère bien me tromper. Je ne pense pas, malheureusement. Les nouveaux remèdes comme les immunothérapies, peut-être, pourraient changer la donne ... s’ils sont plus efficaces que les traitements mortifères de chimiothérapie qui n’ont jamais été utiles pour des cancers avancés, bien au contraire.


  • alinea alinea 4 décembre 2017 11:33

    Oui Ariane, plein de tendresse pour toi...
    pas envie de faire des phrases convenues sur notre monde fou


  • Ariane Walter Ariane Walter 4 décembre 2017 12:16

    A tous ceux qui liront ce texte, 


    Oui, c’est personnel , c’est vrai. On pourrait parler d’impudeur. mais être pudique quand tout nous assassine de tous les côtés, je crois que ça suffit
    En cette fin d’année, autour de moi, il y a eu une véritable hécatombe. Le cas de Blanche, le caractère foudroyant de sa maladie, est d’autant plus terrible.
    je vous remercie de vos commentaires, même s’ils sont critiques, car mon texte n’est pas anodin, je le sais. Je le présente comme un témoignage , une volonté de faire face avec mes petits moyens, ici des mots et des larmes. Et un partage. C’est cela le deuil. Sentir que l’on n’est pas seul. On a besoin d’Humanité , plus que jamais, dans un monde qui en manque tant.

    • vesjem vesjem 4 décembre 2017 14:40

      @Ariane Walter
      « j’ai gardé mes larmes jusqu’à sa mort »


    • Djam Djam 5 décembre 2017 10:28

      @Ariane Walter
      On partage avec vous votre immense chagrin...

      Avons-nous si mal pour les millions de mômes massacrés, estropiés, phosphorés à peine au-delà de la Méditerranée ? Non, pas vraiment, on est pas concerné tout à fait, l’esprit est scandalisé, le coeur pas vraiment. La loi du km, comme disent les journalistes...
      Il faut pleurer TOUS les morts auxquelles des idéologies de psychopathes ont arraché le simple bonheur d’expérimenter une vie humaine ordinaire....


    • ZenZoe ZenZoe 5 décembre 2017 14:36

      @Ariane Walter
      Peut-être que c’est personnel, et alors ? Si ça vous a fait du bien de publier, c’est ça qui compte. Quand on a de la peine, on gère comme on peut, et l’écriture est très utile des fois. Faites-vous du bien.
      Le cancer est une saloperie et à mon avis on n’est pas sortis de l’auberge (ou de l’hosto plutôt). Rien ne montre que ça diminue.


    • mmbbb 10 décembre 2017 10:24

      @Ariane Walter « On a besoin d’Humanité , plus que jamais, dans un monde qui en manque tant. »«  si vous le dites je n ai jamais ressenti l humanite de la part de mes professeurs dont les aleas de la vie privée leur etaient indifférent . Donc la compassion, c ’est un sentiment qui m est devenu etranger surtout envers les intellos. je coupe les media Avec Jean D ormesson la on en fait des tonnes c est insupportable comme si le monde allait s effondrer. Qu a t il fait hormis de jouir pleinement de la vie sans se soucier durant sa vie de la condition humaine des ces contemporains n etant pas nes avec une cuillère d argent dans la bouche ? La faucheuse, est le seul juge , elle est egalitaire et comme l a dit Marc Aurèle » la mort sourit à tout le monde " . 


    • lemouton lemouton 25 février 2018 10:44

      @Ariane Walter
      Madame Walter, je vous présente mes tardives smiley , mais sincères condoléances.. 

      Et dans mon ordinateur, votre écrit va trouver place à coté de « Daniel est décédé ».
      Ma modeste participation, à la mémoire de Blanche et Daniel.

  • cevennevive cevennevive 4 décembre 2017 12:22

    Bonjour Ariane,


    Rien à ajouter si ce n’est que je t’embrasse très tendrement.

    Profitons de ceux que l’on aime tant qu’ils sont là et ne nous dispersons pas en de vaines polémiques.


  • juluch juluch 4 décembre 2017 12:51

    Bonjour ariane....


    Bien désolé pour vous et pour tous ses proches.......mauvaise fin d’année.....courage à vous.

  • velosolex velosolex 4 décembre 2017 12:55

    Que dire ?

    La maladie et la mort projettent sans cesse leurs ombres sur nous

    Mais nous faisons semblant de ne pas les voir. Il faut vivre et rire, partager les sel de la vie, jusqu’au moment où les branches nous accrochent. 
    C’est un moment d’incrédulité. Comment une telle chose a pu arriver.
    Alors nous nous recroquevillons dans un coin. En même temps, nous interpellons l’univers !.
    Des choses étranges nous passent en tête, qu’il est inutile de raconter aux autres. 
    Les autres, ils nous regardent en coin, nous demandent si tout va bien, restent à tourner autour d’une chaise, et puis se sauvent.. 
    « Tu m’appelles quand tu veux. ! » 
    Comment leur expliquer.
    C’est une boule dans la gorge dans la peau qui ne passe pas. 
    Les larmes sont un fleuve au long cours dans lequel nous nous noyons avec délectation,quand la porte est fermée à clé à double tour de nous même.
     La rationalité dont nous étions fier et la raison ne sont plus d’aucun secours. 
    Pour un peu nous nous mettrons à croire en dieu. 
    Si seulement il nous faisait un signe de la main, et nous explique le grand mystère.
    Le rire des gens dans la rue nous assomme, et leurs paroles futiles sur le temps qu’il fait
    Pourtant il a fallu aller sortir pour acheter du pain à la boulangerie
    Ils parlent de choses banales dans les journaux, du noël qui se prépare, alors que l’univers vient de basculer.
     Des choses étranges nous consolent, un souvenir à vif tranchant comme une goutte de sang, l’éclair d’un instant, avant que l’on replonge dans la nuit. 
    Nous ne savons plus où nous en sommes. 
    Des mots pour combattre les maux, pour tenter de réapprovisionner la vie
    Sur l’ile, les pingouins rient de nos pauvres voiles

    Une certitude : Ils continuent à vivre en nous. 

  • gaijin gaijin 4 décembre 2017 13:05

    « Pendant tout ce 20 ème siècle où nous avons rêvé au 21 ème, nous étions sûrs que le cancer allait être vaincu. »
    oui en effet on était sûrs de tellement de choses : la solution aux déchets nucléaires , l’énergie a volonté pas cher , la conquête des étoiles , les voitures volantes .....
    et puis voilà il y a toujours la faim de la monde
    toujours plus de cancers , touchant des personnes de +en + jeunes
    on ne sait pas quoi foutre de nos déchets tout court
    et on n’a pas conquis les étoiles
    il faut se mettre au vélo comme la chine des années 60
    demain on rase gratis .....mais demain est arrivé trop tôt et trop vite .....

    alors joyeux noël a tous ....ou plutôt condoléances ...........


  • Facochon Facochon 4 décembre 2017 13:26

    J’ai enterré trop de jeunes gens et des plus mûrs aussi... mes morts m’accompagnent, je pense souvent aux moments partagés avec eux...

    Sincères condoléances Ariane


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2017 13:43

    Bizarre, mais cette nuit, j’ai rêvé de Johnny Hallyday. Pas mon style. Il ne saura jamais que la mère d’Olivier a donné une giffle magistrale à son père. Journaliste, elle l’a interviewé, mais il lui faisait des avances, ce qu’elle n’a manifestement pas apprécié. Quan, à Blanche, la femme que mon père aurait dû épouser. 


  • Pauline pas Bismutée 4 décembre 2017 13:46

    @ Ariane

    Votre article n’est pas impudique, la vraie impudeur c’est d’ignorer les douleurs, surtout celles des autres … et il faut plus de courage pour parler d’une expérience personnelle que pour étaler des opinions sur ce que l’on ne connaît pas.

    Et toutes nos vies qui balancent entre sourires et … le reste.

    On ne va pas s’excuser d’être humain, quand même ? Alors un billet personnel pour nous rappeler la fragilité de tout ça et la nécessité de notre attention aux autres, bien sûr …

    Tendres pensées à vous et vos proches

     


  • Jean-Marc B 4 décembre 2017 14:20

    Ariane,
    Je partage votre peine.
    Votre article est exemplaire : vous nous parlez de la condition humaine , de la tragédie ... qui nous concerne tous .
    Le meilleur de la nature des humains c’est sans doute cette solidarité qui naît dans les épreuves tout comme elle existe aussi dans les moments les plus heureux . Certains appellent cela la convivialité. Depuis que j’ai perdu mon fils (il avait 32 ans) je me retrouve terriblement dans ces catastrophes qui touchent les autres. Cette fois c’est vous, Ariane. Et j’essaie de donner quelques perspectives qui peuvent parfois être bien accueillies.
    Vous savez bien que le parcours des êtres humains est jalonné de souffrances de toutes sortes. Blanche ne souffre plus. Vous, si. Mais Blanche , non.
    Vous écrivez Ariane. Vous vous doutez bien que le geste artistique est un beau geste. Poétique. Reprenez votre plume, écrivez, encore et encore. Pour vous, pour nous.
    L’être humain n’est-il pas voué au courage et à la poésie ?


  • Nestor 4 décembre 2017 14:33

    Salut Ariane !

    Oui la vie à malheureusement ces moments là aussi ... Des êtres qui nous sont chers nous quittent, emportés vers un autre horizon ... Pas facile d’être séparés physiquement de ceux que l’on aime ... Il ne reste plus après ça nos souvenirs ... Et parfois longtemps après leur disparition dans certaines situations on pense à eux très fort et on aimerait qu’il soit là de nouveau à nos cotés pour voir ou attendre telle ou telle chose et partager à nouveau des moments de joies, de rire sur ce qui nous était réciproque ...

    Beaucoup de courage Ariane pour ces moments difficiles ...

    Ton texte n’a rien d’ennuyant ni de mal placé bien au contraire la mort des personnes que l’on aime touche un jour ou l’autre les personnes qui peuplent cette Terre ! 

    Alors oui du courage Ariane ... Et comme on le dit très courtement dans ma contrée ... Adieu Blanche !


  • Dzan 4 décembre 2017 14:42

    Condoléances
    Que d’amis n’ai je perdus, à cause de ce putain de crabe.
    Dans ma génération des nés pendant la dernière boucherie, nous avons inaugurés la progression.
    Mais dans celle de nos enfants, elle est foudroyante. Cancer de la plèvre, du péritoine, du pancréas, pour des gens à la vie saine, sans alcool, sans tabac.
    Où est caché le monstre ?


  • Agor&Acri Agor&Acri 4 décembre 2017 17:55

    Touché !
    Je ne connai(ssai)t pas cette jeune jeune mais vos mots m’ont rendu triste de sa disparition et triste de votre peine.
    Je crois que ce sentiment s’appelle la compassion.

    Merci de m’avoir rassuré sur ma capacité à éprouver ce sentiment, moi qui suis si réticent à accorder ma compassion lorsque je subodore une démarche intéressée ou la moindre trace d’idéologie sous-jacente, ou encore la moindre tentative de manipulation ou de récupération politique (= cf. « je suis Charlie » par exemple)

    Ici, juste une larme qui coule sur votre joue et le sel des mots qui demeure après l’évaporation.


  • Agafia Agafia 4 décembre 2017 18:46

    Et elle aurait aimé ça Blanche, qu’on livre son identité et son histoire malheureuse en pâture aux affamés d’internet ???



  • Fergus Fergus 4 décembre 2017 18:53

    Bonsoir, Ariane

    Pas grand chose à ajouter à tous les messages de sympathie que cette terrible nouvelle a suscités sur ce fil. Je n’en compatis pas moins sincèrement à la douleur de ton fils, à la tienne et à celle de vos proches. Le cancer est toujours une horreur, mais plus encore lorsqu’il atteint des personnes jeunes. La photo de Blanche n’en est que plus bouleversante !


  • pipiou 4 décembre 2017 18:58

    C’est triste, c’est sûr.

    mais à partir de quelques cas personnels en conclure qu’on vit une époque de dévastation c’est plutôt excessif.


    • Shaw-Shaw Shawford 4 décembre 2017 19:10

      @pipiou

      Selon l’OMS, pas moins de 15 millions de décès sont dus au cancer dans le monde chaque année soit presque 1 décès toutes les 2 secondes. Si rien n’est fait, le cancer tuera 84 millions de personnes entre 2005 et 2015 et tuerait 19 millions de personnes par an en 2025.

      https://www.planetoscope.com/mortalite/31-nombre-de-deces-dus-au-cancer-dans-le-monde.html

      8% d’augmentation de cas recensés par an

      http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/12/12/hausse-du-nombre-de-cancers-le-constat-alarmiste-de-l-oms_4333500_1651302.html

      Effectivement : « anecdotique » ! smiley

      Pfff


    •  Arcane arcane 4 décembre 2017 19:28


      Et sur les pourtours de l’étang de Berre, il y a une anomalie statistique...


    • pipiou 5 décembre 2017 12:08

      @Shawford

      Avant de dire n’importe quoi ce serait bien que tu creuses un peu le sujet au lieu de balancer le premier article qui fait peur  smiley

      Tu pourrais par exemple t’informer sur les principales causes des augmentations de cancer en France, et aussi ne pas mélanger pays développés et autres pays.

      Ah oui désolé, ça oblige à réfléchir !

      Et tu pourrais aussi éviter les interprétations très maladroites en me faisant dire ce que je n’ai certainement pas dit : « anecdotique ».  smiley smiley smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 10 décembre 2017 18:33

      @pipiou

      Pendant mes 6 mois de chimio, j’ai eu le temps d’en lire et de me faire une petite idée, ouais !

      Pour le reste, j’ai exprimé mon ressenti à ton commentaire de la façon qui me paraissait la plus adéquate.

      Si ça te plaît pas, t’avais qu’à pas dégainer en premier de façon si cavalière sur un article ou le ressenti a son importance.

      La prochaine fois d’ailleurs, évite toi de te faire du mal à te rendre tout rouge de pudeur contrariée en t’économisant ta prose blessante, et nous on aura de facto aucun mal à être bienveillants dans les circonstances de la cause.

      Merci d’avance !


    • pipiou 10 décembre 2017 20:18

      @Shawford

      Mon pov Shaw, c’est pas parce que tu as fais une chimio que ça te donne la prérogative de raconter n’importe quoi, même si sur ce fil tu n’es pas le seul.

      Car justement le ressenti peut faire perdre les repères, c’est apparemment ton cas.

      Tu n’as rien compris à mon point très factuel, je n’y suis pour rien.

      Maintenant, la pudeur et les leçons de morale c’est plutôt toi qui les étale ici.
      Alors ton discours tu peux le remballer et le mettre quelque part où ça te paraitra approprié.
      Tu vois, moi aussi, j’exprime mon ressenti de la manière qui m’adéquate.


    • Shaw-Shaw Shawford 10 décembre 2017 20:25

      @pipiou


      Tu n’as rien compris à mon point très factuel

      Et sacrément documenté et circonstancié ! smiley
      Vous vous êtes fait fort ensuite de moins passer pour un con, il était temps, mais c’était aussi déjà trop tard !
      Sinon c’est vous je vous le répète qui avez étalé vos pudeurs de chaisière avec ces smiley tout partout !

      j’exprime mon ressenti de la manière qui m’adéquate.

      Tout à fait et j’ai bien vu que c’était un ressenti à la con, et destiné uniquement à blesser !
      Faut assumer, mec, du début à la fin ! 

    • pipiou 10 décembre 2017 21:03

      @Shawford

      C’est toi qui n’assume pas : ton premier post à mon égard était agressif.
      Et sans aucune justification, relis-mon premier commentaire, il fait trois lignes.

      Tes agressions mal placées que tu essaies de justifier maladroitement, les « con » que tu balances à tort-à-travers, tout ça n’est pas destiné à blesser ?
      Alors arrête de me projeter tes propres turpitudes.
      Et mes icônes répondent à tes icônes.

      Tu vois j’assume très bien : je ne suis pas en train de me justifier, je t’explique ce que tu as du mal à comprendre.
      Fais des efforts quand même !


    • Shaw-Shaw Shawford 10 décembre 2017 21:24

      @pipiou


      J’assume complètement mon ressenti, syntaxiquement exprimé par l’utilisation des guillemets qui entourent ce « anecdotique ».
      Je ne t’ai rien fait dire, c’est comme tel que je l’ai ressenti.

      Top Santé sinon, une source sérieuse, plus sérieuse que le Monde ou planetoscope ?
      Ça se discute !
      Mais telle n’est pas de toute façon la question, puisque ton premier commentaire est lapidaire lui même, sans aucune source, et c’est de lui dont on parle du ressenti.

      Pas d’agression dans ma réponse, je te renvoie des sources, drôle d’agression.
      Ces sources montrent selon moi tout le contraire de ton appréciation lapidaire, et ce de façon tout ce qu’il y a de plus explicite !

      Mais effectivement finissant par un smiley sur mon ressenti sur ton commentaire.
      Ressenti contre ressenti !

      Pour le reste, tu me dis maintenant que ton intention était bienveillante, et bien il avait pour moi tous les atours du contraire.
      Tu me dis ce qu’il n’en était rien, et bien soit, j’irai pas en discuter plus avant.

      Dont acte

    • pipiou 10 décembre 2017 21:46

      @Shawford

      Faut vraiment te mettre les points sur les i !

      A quoi s’adresse ton « anecdotique », qu’il soit entre guillemets ou pas ?
      Je te remets mon post : « à partir de quelques cas personnels en conclure qu’on vit une époque de dévastation c’est plutôt excessif ».
      Où vois-tu la moquerie, ou est le mépris ?

      Alors ton me signifies ta colère et tu me colles un article à côté de la plaque parce que ton ressenti tout ça. Euh ............
      Et tu n’as toujours pas compris le point que je soulevais, probablement parce que ça ne m’intéresse pas.

      Tes accusations gratuites te servent peut-être de défoulement, mais attention au boomerang.


    • Shaw-Shaw Shawford 10 décembre 2017 21:56

      @pipiou


      Et tu n’as toujours pas compris le point que je soulevais, probablement parce que ça ne m’intéresse pas.

      Tout à fait, pour toi c’est de l’anecdotique alors que pour moi c’est une dévastation, oui !

      Hors de ton lapsus, prétendre que la question ne m’intéresse pas, c’est carrément indécent, c’est bien pour ça d’ailleurs que j’ai pris soin de te dire dans ma réponse de ce soir ce qu’il en retournait dans mon cas.

      Ça dans l’odieux, tu te poses !

      Avec ton boomerang, tu vas sans doute y aller un cran de plus !?



    • pipiou 10 décembre 2017 22:18

      @Shawford

      Tu bourrines sans chercher à comprendre et tu me ressors ton alibi de « tu vois moi je suis concerné... ».
      A ton avis j’ai déjà perdu des proches à cause du cancer ?
      Non c’est réservé qu’aux gens qui ressentent bien comme toi !

      Puisqu’il faux t’expliquer en long et en large :
      Un certains nombres de personnes ici, dont peut-être toi, prétend qu’il y a une explosion du nombre de cancers, et probablement à cause des maitres du monde et tout un tas de salopards.

      Et moi je dis, preuves à l’appui, vaste connerie : l’augmentation des cancers est en premier lieu due à un facteur structurel : le vieillissement.

      Voilà, j’en ai un peu marre de devoir m’expliquer auprès d’un gars qui est juste là pour chercher la merde en utilisant dans sa boite-à-outils les sous-entendus, les finesses sur le ressenti et autres procès d’intention malsains.

      CAR tu n’as toujours pas répondu à la question : où emploie-je le mot « anecdotique » que tu m’attribues à chaque com pauvre clown ?!


    • Shaw-Shaw Shawford 10 décembre 2017 22:36

      @pipiou

      Nous vivons une ère de dévastation alors qu’elle devrait être une ère de progrès.


      Voilà ce qu’elle a dit !
      Il n’y a pas de complotisme de la part de l’auteur, dans son hommage je te rappelle pas un article sur l’augmentation du cancer.
      Elle y dit aussi plusieurs cas qui la touchent, alors oui bien sûr il y a colère contre le sort !

      Mais t’es donc aller ratiociner, toi t’as voulu lui refourguer du complotisme.
      C’était l’article pour se faire ?

      Toi tu juges les âmes sans vergogne, cliniquement !

      Moi je te dis 15 millions de morts par ans, chiffres de l’OMS et 8% d’augmentatiion
      Où a-je fait du complotisme ?

      chercher la merde en utilisant dans sa boite-à-outils les sous-entendus, les finesses sur le ressenti et autres procès d’intention malsains.

      Les sous-tendus sont bel et bien tiens, tu as ouvert le bal, au service de ta veulerie.
      Et bien sûr pour couvrir ta turpitude, t’en rajoute une couche à chaque étage.
      Faudrait même désormais souligner ta compassion qui t’a fait venir partager dignement les sentiments de l’auteur sans aucune autre intention à l’appui !

      Pipiou, t’es une vraie hyène !

    • pipiou 10 décembre 2017 23:48

      @Shawford

      Attend l’auteure a dit-elle-même qu’elle pas venue faire de l’exhibitionnisme, et mon mail initial restait effectivement très courtois.

      Pour les questions qui te concernent j’en ai rien à foutre des leçons de morale d’un mec multi-pseudos qui n’hésite pas à troller sans retenue et balancer des vannes très limites.

      Je me joue pas les choquées Shawford tu vas faire rire tout le Web !

      Et taparépondu amakestion dégonflé smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 11 décembre 2017 00:08

      @pipiou

      Tu ne l’as pas employé, je l’ai reconnu, ça a déjà été réglé plus haut ça !

      Y revenir, c’est pitoyable.

      Reste que pour dégoiser, là t’es fort pour ça, et c’est bien ce que tu es venu faire sous cet article !

      Alors arrête de t’échapper, et tu dis que t’en as rien à foutre des leçons de morale, mais pourtant depuis le début tu fais ta mijaurée.

      Et pour moi ? Et bien qu’ils rigolent sinon, en attendant c’est toi u’es tout petit dans tes baskets : t’arrive même plus à écrire en français sur la fin.

      Allez je te laisse te remettre, bonne fin de soirée. smiley



  • bob de lyon 4 décembre 2017 19:37
    Une bien belle fille...

    Allez, je vous embrasse !

  • troletbuse troletbuse 4 décembre 2017 21:03

    Je compatis. Je connais très bien ce problème ainsi que d’autres. En parler soulage.


  • François Vesin François Vesin 4 décembre 2017 21:27

    « J’aimerais un émerveillement équivalent à celui qui m’a faite, moi.
    Profitons de nos joies. 
    Rendons-les fortes.
    Profitons de nos amours.
    Toute vie, en fait, ne dure qu’une seconde. »


    Votre noël les éblouira tous
    comme nous touche votre évocation
    de cet arbre de vie foudroyé
    que viennent illuminer toutes nos 
    petites étoiles solidaires.
    Mois aussi je vous embrasse

  • microf 4 décembre 2017 22:52

    Mes sincères condoléances, qu´elle repose en Paix.

    C´est vrai il ya de plus de plus de cancers, on dirait une épidémie.
    La semaine dernière, j´ai perdu aussi deux personnes de moins de 65 ans atteintes de cancers, j´en ai encore d´autres plus jeunes qui condamnées attendent de mourrir á tout moment, pendant ce temps d´autres distillent des messages de haines, causent le malheur á tant d´autres, destabilisent des régions toutes entières, sèment le chaos comme si elles ne vont pas mourrir.

    La vie est courte même si on meurt á plus de cent ans, la vie est faite pour AIMER, il faut AIMER et sèmer l´AMOUR autour de soi.


  • capobianco 5 décembre 2017 08:29

    Hier je me disais justement que nous ne vous voyons plus depuis un bon moment. Triste de vous retrouver dans ces circonstances terribles. Permettez que je vous embrasse.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 5 décembre 2017 08:34

    Ouais !

    Pas facile la vie ....

    Mais c’est personnel, faire du web un lieu de tout et de n’importe quoi, notamment une publication comme la votre aussi bien qu’une chasse aux sorcières genre harcèlement......Ce mélange des genres n’est pas bon. Malheureusement, il faut en convenir . Il faut avant tout rester conscient de la réalité de la vie. 
     
    Condo....bien à vous .

     


  • volpa volpa 5 décembre 2017 08:41

    Si on vient tous se lamenter sur Agoravox, il faudra faire un site consacré à cela.

    J’eusse préféré que tu nous parles de Merluchon.


  • volpa volpa 5 décembre 2017 08:43

    parlasses. C’est une prof de français.


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 décembre 2017 12:12

    Bonjour Ariane,

    Je trouve que c’est le meilleur article que j’ai lu de toi. Il saisit le lecteur comme un poisson fariné dans la poêle. Impossible d’échapper à ce constat qu’on veut d’autant moins faire qu’on sait qu’on ne peut pas jouer à celui qui n’est pas concerné.
    Ceux qui vont répétant que c’est personnel n’ont rien compris ou sont dans le déni.
    C’est personnel comme « moi » et « je » : nul n’y est étranger ou n’y restera étranger bien longtemps.

    Oui, le cancer dévore, et de plus en plus les enfants d’ailleurs.

    Le monde est plein d’ogres qui n’ont rien à fout’ des humains.

    Il nous faudrait reprendre la Bastille, mais où est-elle ?
    Et, au fait, l’a-t-on vraiment prise ?

    Avec toute ma compassion


  • agent ananas agent ananas 5 décembre 2017 19:32

    Bonjour Ariane

    Révolté par la mort qui vient trop tôt. Révolté par Monsanto qui va continuer à nous empoisonner... Révolté par l’utilisation d’armes à l’uranium appauvrit. Révolté par ... la liste est trop longue ...
    Sincères condoléances.


  • yvesduc 10 décembre 2017 16:35

    À notre époque, les meilleurs étudiants deviennent traders ou avocats fiscalistes… S’ils s’étaient dirigés vers la médecine, nul doute que cette pandémie de cancers serait déjà en voie de disparition ! smiley


  • Pale Rider Pale Rider 10 décembre 2017 18:18

    Merci pour ce bel article. Je me réjouis qu’il ait suscité beaucoup de sympathie et fort peu de sarcasmes. Ça rassure.
    Ce dimanche matin, je relisais un très beau passage du prophète Esaïe. Si le Monseigneur qui a prêché à l’enterrement de Johnny s’était appuyé sur ce texte, cela lui aurait peut-être évité d’être le plus plat de tous les intervenants :
    Que crierais-je ? -Toute chair est de l’herbe, tout son éclat est comme la fleur des champs. L’herbe se dessèche, la fleur se fane quand le souffle du Seigneur passe dessus. Vraiment, le peuple est de l’herbe : l’herbe se dessèche, la fleur se fane ; mais la parole de notre Dieu subsistera toujours. (Es 40.6-8)
    Devant la photo de Blanche, on ne peut s’empêcher de penser à la beauté et à la fragilité de la fleur qu’elle était. Et cela nous renvoie à notre propre fragilité (les commentaires le montrent assez).
    Si je pensais à Johnny, c’est parce que lui qui semblait immortel a fini par achever son parcours sur terre, comme ça nous arrivera à tous. Ce qui fait mal, c’est quand certains ou certaines passent de l’autre côté sans avoir eu le temps de traverser une vie complète.
    Renaud a chanté dans son dernier disque que les anniversaires le faisaient flipper. Moi, c’est le contraire : chaque anniversaire que je fête est un sujet de reconnaissance : je suis encore là !
    Je pense à ma cousine Annie qui est partie, pour les mêmes raisons que Blanche, au même âge, et il y a déjà si longtemps. C’est dire si votre article me touche.
    Je ne sais pas si vous avez une espérance d’éternité ; je vous la souhaite ; c’est dans cette perspective qu’on devrait fêter Noël.
    Sincères amitiés.


  • Chrifould 10 décembre 2017 18:47

    Chère Ariane,
    Je vous lis, avec beaucoup d’intérêt, depuis un certain temps mais sans jamais insérer de commentaires ! Je le fais pour la 1ère fois simplement pour vous dire que vous avez eu mille fois raison d’écrire ce billet ! De grâce, poursuivez votre combat au nom des femmes et des hommes qui, en France et ailleurs, n’ont pas les moyens pour le mener !


  • legrind legrind 10 décembre 2017 21:07

    Quelle tristesse, on peut imaginer la douleur des proches de cette personne partie trop tôt.


  • Zevengeur Zevengeur 28 mai 2018 13:50
    C’est le moment de (re)lire la synthèse sur les causes et manières de réagir au sujet du cancer :

Réagir