mardi 2 août - par rosemar

Bouchons des vacances : et ça recommence !

JPEG - 59 ko

 

Départs en vacances : 860 km de bouchons cumulés !

 

Samedi 30 juillet, un pic de plus de 860 km de bouchons cumulés a été enregistré peu avant midi en ce grand week-end de chassé-croisé classé noir dans le sens des départs et rouge pour les retours. Juillettistes et aoûtiens étaient ralentis sur 862 km vers 11 h 30 au niveau national. C'est légèrement moins qu'un an auparavant (880 km).

Comme à l'accoutumée, la circulation était particulièrement difficile en vallée du Rhône dans la descente, avec plus de 150 km de bouchons.

 

Et c'est reparti comme avant !

Toujours des embouteillages sur les routes en cette période de vacances d'été !

Malgré le prix croissant du litre d'essence, les automobilistes sont toujours aussi nombreux sur les routes...

Les Français ne changent rien à leurs habitudes : le changement climatique est à nos portes, canicules, incendies, inondations, pandémies...

Et pourtant, tout continue comme avant !

 

C'est une course effrénée vers les vacances, le dépaysement...

Peu importent la pollution, les encombrements, les canicules ! Il faut partir !

Difficile de changer ses habitudes, difficile de se priver...

Et la grande migration se fait encore vers le sud...

 

Les confinements nous ont permis d'apprécier un monde différent : moins de pollution, moins de voitures, une nature régénérée, des chants d'oiseaux à nouveau perceptibles...

Et on disait : "Ce ne sera plus jamais comme avant..."

 

Oui, mais voilà, les habitudes ont vite repris le dessus : les gens utilisent toujours leur voiture, ils consomment encore, bien que les prix s'envolent...

L'essence est à deux euros ? Peu importe... Il faut profiter de l'instant présent, il faut profiter des vacances sans penser à l'avenir...

Nous sommes formatés pour consommer : les pubs, la recherche de la croissance nous conditionnent dans ce sens...

 

Pourtant, l'urgence écologique est là : notre maison brûle mais nous regardons ailleurs...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2022/07/bouchons-des-vacances-et-ca-recommence.html

 

Source :

https://www.lepoint.fr/societe/chasse-croise-pres-de-800-km-de-bouchons-cumules-30-07-2022-2484877_23.php

 

JPEG - 102 ko


87 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 07:19

    ctrl C + ctrl V


  • ZenZoe ZenZoe 2 août 08:59

    Et on disait : « Ce ne sera plus jamais comme avant... »

    Je n’y ai jamais cru, vous oui ?


  • Fergus Fergus 2 août 09:02

    Bonjour, rosemar

    Avec un tel sujet, vous faites dans le marronnier. smiley


    • Fergus Fergus 2 août 09:11

      Plus sérieusement : vous écrivez « Les Français ne changent rien à leurs habitudes : le changement climatique est à nos portes, canicules, incendies, inondations, pandémies ».
      Or, ce n’est pas tout à fait vrai : une partie de nos compatriotes s’efforce de limiter son impact sur le changement climatique. Mais c’est évidemment très marginal.
      Pire : comme l’a récemment rappelé Le Canard enchaîné en citant des experts de cette question, même si tous les Français prenaient à leur niveau des mesures de réduction de leur impact sur la climat, cela ne représenterait que... 10 % de l’effort nécessaire  !
      Tant que les politiques et les industriels n’agiront pas, rien ne devrait fondamentalement changer, hélas !
      Un mot encore : mis à part les Scandinaves, plus sensibilisés aux questions climatiques, les Français ne sont sans doute pas pires que leurs voisins ! 


    • Aristide Aristide 2 août 10:00

      @Fergus

      Le Canard enchaîné en citant des experts de cette question, même si tous les Français prenaient à leur niveau des mesures de réduction de leur impact sur la climat, cela ne représenterait que... 10 % de l’effort nécessaire  !

      C’est une ineptie cette histoire la France toutes émissions de GES confondues ne représente que 0,63% des émissions mondiales !!!!
      Je ne sais ce que veut dire effort nécessaire ? A quoi ? Pour influer sur les climat mondial !!! Alors que l’on n’est rien en terme de GES !!!

      Un mot encore : mis à part les Scandinaves, plus sensibilisés aux questions climatiques, les Français ne sont sans doute pas pires que leurs voisins !

      Arrêtez cette histoire des scandinaves  : par habitant émissions de CO2 par an ( Sources 2019) :

        Finlande : 8,18 T
        Danemark : 6,40 T
        Suède  : 3,82 T
        Norvège : 7,49 T
        Islande : 5,83 T
        Groenland ( appartenance au Danemark) : 9,50 T

        France : 5,34 

      Seule la Suède est sensibilisée comme vous dites, même si l’hydraulique et le nucléaire sont à peu près à égalité autour de 35 à 40% chacune de l’électricité produite.

      Pour les autres c’est une réputation usurpée, avec une palme particulière pour la Norvège qui en plus de polluer chez elle, est un pays exportateur de pétrole !!!

      Quand on voit le score de la Finlande on comprend pourquoi ils attendent avec impatience l’EPR pour cette fin d’année !!! On peut aussi signaler que le retard actuel est du à des défauts de la turbine allemande Siemens ! Comme quoi, les réputations ....


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 10:31

      @Aristide

       

      Tiens, c’est bizarre, je serais presque d’accord avec vous, aujoursd’hui.

      J’en rajoute même une louche.

      « la Norvège qui en plus de polluer chez elle, est un pays exportateur de pétrole !!! »

      … et de saumons d’élevage toxiques, nourris de farines d’équarrissage de des résidus de p^éche dévastatrices de la faune océanique.

      Mais aussi qui commercialise des produits touristiques d’ » observation » in situ des mammifères marins, autrement dit : « safari photo » en Afrique boréale !


    • Aristide Aristide 2 août 11:00

      @Séraphin Lampion

      Tiens, c’est bizarre, je serais presque d’accord avec vous, aujoursd’hui.

      La seule explication qui vaut est que vous devez mal me lire les autres jours !


    • rosemar rosemar 2 août 11:25

      @Fergus

      « C’est l’argument le plus fréquent. Nous connaissons tous quelqu’un qui essaye toujours de trouver cette excuse pour ne rien changer. C’est surtout tristement la réponse classique du type qui ne fait pas la différence entre inventaire national et empreinte carbone. Souvent, c’est le type qui accuse les chinois de polluer, sans comprendre que les chinois polluent en fabriquant des produits de consommation… Qu’il consommera. Le Haut Conseil pour le Climat l’a d’ailleurs mis en lumière lors de son dernier rapport sur l’empreinte carbone de la France.

      Vous l’entendrez aussi très souvent dans le secteur de l’aviation : ‘ouais mais l’avion c’est que que 3% des émissions alors que t’as vu la voiture et le transport maritime ?’
      Mais…. TOUT LE MONDE doit se remettre en question. Vu les baisses d’émissions de CO2eq que nous devons réaliser chaque année, 1%, c’est énormissime. Il n’y aura pas de petits profits. Toute baisse d’émissions est bonne à prendre. Ce n’est pas parce que l’autre pollue plus que toi que tu ne dois pas faire d’efforts. Si je devais attendre que l’américain ait une empreinte carbone de 2T CO2eq/an pour changer, je pourrais attendre longtemps.

      Enfin, non seulement l’exemplarité est très certainement le meilleur vecteur pour aboutir à des changements, mais un point de bascule peut tout à fait provenir d’un changement mineur. Inutile de rappeler que d’un point de vue éthique, que vous soyez chinois, brésilien ou français, tout le monde devrait adapter son mode vie pour qu’il soit soutenable (remarque valable pour l’employé de bureau, mais aussi pour Joaquin Phoenix et Madonna…). Enfin, le CO2 n’a pas frontière. Ce que vous émettez peut avoir des conséquences très graves ailleurs : c’est ce qu’on appelle entre autres l’injustice climatique. »


    • Aristide Aristide 2 août 12:31

      @rosemar

      Enfin, non seulement l’exemplarité est très certainement le meilleur vecteur pour aboutir à des changements, mais un point de bascule peut tout à fait provenir d’un changement mineur. 

      Escroquerie !!! Texte empreint de tous les poncifs, texte qui ignore les données et le contexte mondial , et de plus se contente de niaiserie en terme de solutions.

      Il ne s’agit pas de nier la nécessité de réduire notre empreinte carbone, qui peut en nier les effets délétères. Il ne s’agit pas de cela mais de l’escroquerie qui consiste à laisser croire que nos actions, même les plus radicales auront un impact sur le dérèglement climatique. 

      Qui peut croire que les deux tiers de la population mondiale qui ne dispose pas du dixième, du centième même, de nos conditions de vie s’en satisferont longtemps !!! Allons, les chinois veulent des voitures comme nous électriques même et des appartements chauffés et climatisés, les indiens idem, et les africains ... A elles seules les conséquences de l’amélioration des conditions de vie dans ces pays mettra à bas même les efforts les plus démesurés que nous pourrions prendre.

      Je veux bien admettre que le Titanic est en train de couler mais que l’on ne m’explique pas que vider la cale avec une cuillère va le sauver du naufrage. Nous sommes tous sur le Titanic et le choc a déjà eu lieu !!!

      PS : Par contre le danger que court la biodiversité est à mon sens plus susceptible d’être combattu, même s’il ne faut pas se faire des illusions sur les résultats, il s’agit de parer au plus urgent et sauver ce qui peut l’être encore.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 12:59

      @Aristide

      « La seule explication qui vaut est que vous devez mal me lire les autres jours ! »

      What else ?


    • voxa 2 août 13:00

      @Fergus

      Révisez, ou faites un peu de chimie et physique, et le CO² vous laissera totalement indifférent.
      Ensuite, ouvrez une cagnotte pour aller poser un thermostat sur le soleil.

      À défaut d’agir sur le climat, vos croyances médiatiques sont utiles à l’écologie à la biodiversité et accessoirement.... à la Bourse.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 13:04

      @rosemar

      « C’est l’argument le plus fréquent. Nous connaissons tous quelqu’un qui essaye toujours de trouver cette excuse pour ne rien changer. « 

      Car bien sûr, il faut que tout change pour que rien ne change !

      A part ça, je trouve que votre style s’est soudainement transfiguré,. Que se passe-t-il ? Une inspiration soudaine ?

      Plus de chuintantes ni de dentales ?


    • LeMerou 2 août 18:42

      @rosemar

      Ma chère, le 30 juin à minuit de chaque année tout le monde se fout de tout.
      L’écolo-bobo va prendre un easy-jet pour aller loin et ensuite prêcher à ses semblables qu’il faut vivre comme ceux qu’il a côtoyé avec ses yeux de touriste.

      Même les syndicats, qui avant cette date fatidique haranguaient les foules, prédisant une catastrophe, hurlaient contre une situation inacceptable, se taisent et reprennent leur activités à la rentrée.

      Le citoyen lambda, n’a qu’un rêve le lendemain, « vacancer » smiley peut importe le coût,
      (ce n’est qu’une fois par an !!!!!) l’ensemble des problèmes sont reportés à la rentrée, toujours difficile. 2 mois pendant lesquels les « gens » oublient tout, font le vide.

      Et à la rentrée, la grogne revient, le monde de l’enseignement fait sa traditionnelle grêve toujours pour les mêmes raisons, le monde du rail enchaîne, le citoyen s’insurge, conteste, critique, même si il n’a pas exprimé son opinion pour des raisons plus ou moins fallacieuses. 
      Bref le 1er septembre le cirque reprend. The show must go-on...

      Certes, concernant l’environnement, il peut y avoir quelques pensées émues, mais l’essentiel sont les émotions partagées si futiles soient elles, surchargeant les réseaux sociaux et tous les serveurs de la planète pendant cette période, puis selon un schéma bien organisé, et entretenu, c’est ensuite les soldes, la noël, le réveillon, le ski et à nouveau ont prépare les vacances.
      L’est pas belle la vie.

      Quant à l’environnement....

      C’est comme toujours, Mais que fait le Gouvernement ??? Comme des moutons, la majorité attends qu’on leur dise ce qui tient du bon sens. 


    • Gasty Gasty 2 août 19:04

      @rosemar

      Et si c’était des extra terrestres qui déversaient des déchets cosmique rayonnant sur notre système solaire pour vivre proprement chez eux ? J’espère qu’il y a une OPG ( organisation planétaire galactique) pour s’occuper de ça !
      Parce qu’on est mal...


    • Gasty Gasty 2 août 19:05

      Une organisation qui ne soit pas corrompu.


  • John John 2 août 09:11

    Rosemar salut !

    Vous êtes tellement obnubilée par les infos qui nous abreuvent de canicule et de prix des carburants que vous en avez littéralement oublié les gros connards et les grosses connasses ...


  • Aristide Aristide 2 août 09:28

    Pourtant, l’urgence écologique est là : notre maison brûle mais nous regardons ailleurs...

    Urgence donc à ne pas partir sur les plages du Sud !!!

    Quelques chiffres :

      total des émissions de CO2 dans le monde autour de 49 GTonnes

      émissions de la France 0,31 GTonnes

      part des transport en France dans les émissions tout confondu, personnes et produits autour de 30%

    Un petit calcul simple , la France représente 0,63% des émissions de CO2, les transports autour de 30% soit 0,21%. Si on évalue à 10% de la consommation annuelle le poids des transports pour les vacances voilà donc que l’on est à ... 0,021 %

    Voilà, voilà, quand on sait que l’évolution des émissions dans le monde est de 1,2% par an, je ne suis pas sur que priver de vacances les nordistes qui se rendent sur les plages du midi et d’ailleurs puisse avoir une quelconque conséquence sur la maison qui brule.

    Mais bon, on est sauvé, on va interdire les brumisateurs l’été et les réchauds l’hiver, fermer les portes, et éteindre les appareils le WE, ... et on ne manquera de désigner l’année prochaine ces enfoirés qui bloquent les autoroutes !


  • troletbuse troletbuse 2 août 09:50

    Il y a une certitude qui est la pollution de Rosemar sur AV avec ses articles à la con.


  • troletbuse troletbuse 2 août 09:56

    Prochain articles de Rosemar : le nombre de bouchons de bouteilles bues pendant les vacances


  • Lynwec 2 août 10:10

    J’ai particulièrement apprécié le ton de regret nostalgique de Rosemar :

    « Les confinements nous ont permis d’apprécier un monde différent... »

    Oui, ça s’appelle l’univers carcéral...pour les gens, moins chanceux que moi, qui vit dans une petite agglomération, en villa et jardin, alors qu’eux se sont retrouvés coincés en grande ville, au quatrième étage, dans un appartement, avec des enfants cloîtrés...

    Ce qu’il y a de réconfortant, c’est que parfois, les donneurs de leçons qui cherchent en permanence à nous culpabiliser, nous, le peuple, se font moucher en bonne et due forme...

    Un « écologiste » de plus pris en flagrant délit de « Faites ce que je dis...pas ce que je fais... »

    https://www.aubedigitale.com/renoncez-a-votre-yacht-avant-de-faire-la-lecon-bolsonaro-fait-couler-dicaprio-dans-un-fil-twitter-digne-de-titanic/

    Bon, les Français roulent et ça pollue grave ... C’est vrai...

    Où sont les politiques (qui ont, je le rappelle, les clés des coffres et le pouvoir de décision... de nous emmerder...) qui ont mis en place des moyens de transports efficaces et écologiques ?

    Ah ! Ils avaient piscine ?


    • rosemar rosemar 2 août 11:07

      @Lynwec

      Non, je ne regrette pas les confinements, bien sûr, mais je déplore ces habitudes de migrations généralisées vers le sud : en plus, cette année, grosses chaleurs dans le sud de la France !

      Bon, les politiques n’ont pas anticipé, c’est sûr...


    • troletbuse troletbuse 2 août 11:35

      @Rosemar
      Vous ne parlez pas des migrations de ministricules
      Jeudi, prenant le TGV pour Paris, j’ai été étonné de voir une grande quantité de fourgons de gendarmes le long de la route qui menait au TGV ; A la gare , une centaine de gendarmes. Je me suis demandé si Ben Laden n’était pas ressuscité.
      Puis une dizaine de voitures officielles devant la gare avec chauffeurs en costard cravate.
      Le lendemain, j’ai vu sur le torchon du coin que La Borgne était venu dans l’Est mais de façon très écologique vu qu’elle a pris le TGV pour faire les 300 kms.
      Et je pense qu’un wagon de 1ere lui était réservé elle et tous ses lèche-culs.  smiley


    • rosemar rosemar 2 août 12:09

      @troletbuse

      Il est certain que les politiques devraient donner l’exemple...


    • troletbuse troletbuse 2 août 12:20

      @rosemar
      Vous n’avez toujours rien compris.
      Le soi-disant réchauffement est comme la pandémie, c’est pour vous coller un passe carbone et installer la dictature.


    • Joséphine Joséphine 2 août 12:24

      @troletbuse

      J’ai sorti mes toutous ce matin, il y’a des alertes canicule partout sur des écrans, les gens sont totalement flippés et ne parlent que de ça mais moi je trouvais qu’il faisait bon. Ce sont des températures normales pour l’été. Je me demande si il n’y a pas triche dans leur façon de relever les températures. Tout ça c’est pour faire peur et maintenir l’anxiété d’un peuple déjà traumatisé par le Covid. Ou plutôt par la façon dont la pandémie a été gérée. 


    • charlyposte charlyposte 2 août 20:05

      @Joséphine
      Y parait qu’ils z’ont relevés 30 degrés en méditerranée !!!! dans une flaque d’eau au bord du rivage bien à l’abri du vent smiley si ce couillon avait mis le thermomètre à 150 m plus au large il aurait eut un tout autre chiffre smiley MDRRR...les cons de la météo ça ose vraiment tout et c’est bien à ça qu’on les reconnaît smiley


    • Joséphine Joséphine 2 août 20:15

      @charlyposte

      Exact ! Je me demande comment ils prélèvent ces températures.... 

      Et je voudrais dire aussi que cela n’a pas de sens de parler d’instabilité climatique, car le temps a toujours été instable. Que ces réchauffistes cessent de jouer le jeu des saigneurs de Davos, et le monde ira mieux ; Il fait chaud, que peut-on y faire ? 


    • TSS (...tologue) 5 août 18:11

      @charlyposte
      en 1978,il y a 45 ans,la temperature de l’eau à coté du fort de
      Bregançon etait de 28/29° donc rien de nouveau.
      En 2003 la temperature la nuit etait egale à celle du jour c’est
      ça la canicule,en ce moment elle tombe d’une bonne dizaine de degrés... !!


  • Nicolas_M Nicolas_M 2 août 10:57

    Ca fait partie des choses qui resteront toujours un mystère pour moi. On se tape une troisième canicule éprouvante, les vieux meurent, tout le monde reste calfeutré chez soi les volets fermés et se plaint de températures intenables la nuit ... mais pendant les vacances, on se déplace vers l’endroit le plus chaud possible ?

    ’fin bon, si les parigots prennent du plaisir à se taper 10h de bouchons avec les gosses qui hurlent derrière, pour s’entasser dans des blocs de béton moches au possible, et finir par emmener leurs marmots à l’hosto pour insolations et brûlures au second degré, tant mieux pour eux.


    • rosemar rosemar 2 août 11:03

      @Nicolas_M

      En effet, la canicule est dans le sud de la France : avant hier j’ai vu un reportage où l’on montrait des touristes belges venus prendre des vacances dans le sud, ils se plaignaient de la chaleur accablante et envisageaient de rentrer chez eux... !


    • troletbuse troletbuse 2 août 11:07

      @rosemar
      dans le Sud ..... de la Belgique ?


    • rosemar rosemar 2 août 11:08

      @troletbuse

      Vous n’avez pas bien lu !


    • Joséphine Joséphine 2 août 12:39

      @rosemar

      De plus en plus de gens misent sur la montagne ou encore les Fjords dans les pays de l’Europe boréale. Ce n’est qu’un début. Aujourd’hui à Stockholm il fait 20 degrés , plein soleil et petit vent frais bien agréable. Vous verrez , dans 10 ans ce sera envahi d’aoutiens et de juilletistes 


    • rosemar rosemar 2 août 12:54

      @Joséphine

      Vous admettez donc qu’il fait très chaud dans le sud de la France, ce qui inciterait les gens à partir ailleurs...


    • Joséphine Joséphine 2 août 13:05

      @rosemar

      Oui il fait chaud, mais j’aimerais comparer les températures d’il y a 60 ans à celles d’aujourd’hui par curiosité . J’ai passé quasi tous les étés de ma vie en Espagne (dans ma famille) et j’ai toujours eu très chaud. Mais en Espagne ils ont trouvé le truc, les magasins ferment de 12hà 19h et il s réouvrent jusqu’à 2H du mat. Cela fait des décennies qu’ils font ça. Cela donne un peuple qui a une joie de vivre et le sens de la fête (et de la nuit). 


    • rosemar rosemar 2 août 13:16

      @Joséphine

      Sauf que de nombreux espagnols se plaignent d’une chaleur accablante autour de 40 degrés... et quand les températures avoisineront 50 degrés ?


    • Lynwec 2 août 13:56

      @Joséphine

      C’est le principe de l’adaptabilité, qui est parait-il une des clés de la survie .
      Plutôt que d’imposer de manière centralisée (Parigots....) à toute la France de suivre le même rythme inadapté, laisser les gens agir en fonction des circonstances locales serait intelligent.
      Mais il ne faut pas trop en demander à un énarque...


    • Joséphine Joséphine 2 août 13:57

      @rosemar

      Les températures espagnoles de cet été sont accablantes certes , mais ce n’est pas la première fois que ça arrive. En Andalousie ils ont l’habitude de ces chaleurs, c’est pour ça que leurs maisons sont bio-climatiques depuis des siècles, fraiches en été, chaudes en hiver. C’est là que je veux en venir, ce n’est pas si exceptionnel. C’est déjà arrivé , cela arrivera encore. Ce que je n’aime pas c’est que les réchauffistes se servent de ces chaleurs pour alimenter leurs propagande. 

      Pourquoi les maisons andalouses sont bio-climatiques depuis plus de 5 siècles en Espagne ? Pour lutter contre les chaleurs estivales. 


    • Joséphine Joséphine 2 août 14:00

      @Lynwec

      Il faut en finir avec le Jacobinisme ! Les régions doivent s’adapter tout comme le font les régions espagnoles. En Espagne il y’a l’autonomie des régions, toutes régions a le droit de s’opposer au gouvernement de Madrid. Elle est là la solution . Pour le Salut de la France. 


    • Joséphine Joséphine 2 août 14:05

      @Lynwec

      Et en plus, c’est sympa de faire ses petites courses à minuit, de s’acheter un tee-shirt à 1h du mat, un croissant au chorizo à 2 h du mat ! Cela crée une vraie joie de vivre, il fait bon la nuit , et les espagnols le soir s’habillent super bien, c’est une tradition là-bas , ils sont tout beaux et frais ! 


    • rosemar rosemar 2 août 14:23

      @Joséphine
      En être réduit à ne sortir que la nuit ? C’est triste !
      Et quid des cultures, quid de la sécheresse, du manque d’eau, des effets des canicules sur la faune et la flore ?


    • Joséphine Joséphine 2 août 14:28

      @rosemar

      Oh non ce n’est pas triste. Les villes et les villages espagnols sont illuminés de mille feux pendants les nuits estivales. Et rien ne vous empêche d’aller faire trempette la journée . 

      Quant aux sècheresses , elles sont habituelles en Espagne, depuis que je suis petite ! Dans certaines régions en tout cas. 

      Je lisais qu’il y’a 63 ans la France avait connu une immense sécheresse. 


    • Gasty Gasty 2 août 19:14

      @rosemar

      Cataclysmique c’est mieux, ça fait plus peur. smiley


    • Lynwec 2 août 19:48

      @rosemar

      De bien belles images de chairs grillées à point, de graisses fondues dégoulinantes et d’ossements laissés à nu par la fournaise incandescente .

      Le jugement dernier, quoi !...
      Comment, vous n’avez pas peur ? Overdose de terreur covidiste peut-être ou d’angoisses ukrainiennes ?

      La même photo quelques années plus tôt aurait été légendée comme suit :
      « Le tourisme en expansion, la saison touristique bat son plein, les plages remportent à nouveau un réel succès. Quelle chance d’être en vacances... »

      C’est Faurisson (hou, le pas beau, le vilain, il disait que des saletés révisionnistes... le travail d’un historien normal, quoi...) qui disait à ses étudiants d’observer un document par différentes approches : photos seules ... légendes seules... piste audio seule... puis d’observer le tout en cherchant les manipulations éventuelles au cas où il s’en trouverait (de façon totalement involontaire, vous l’aurez compris)...


    • Lynwec 2 août 19:57

      @rosemar
      Sortir que la nuit ? Pourquoi donc ?

      Personnellement, l’été, je me lève à six heures trente, je vais faire ma petite ballade de 45 minutes sans avoir déjeuné, fraicheur acceptable et soleil garanti .
      Faut pas non plus être un gros bourrin et vouloir à toute force sortir à quatorze heures ou alors, il faut en payer le prix (les touristes, c’est souvent ça, tant qu’ils ne sont pas expérimentés)...

      Il y a pourtant quatre saisons habituellement ... Et puis les cultures, on les adapte (l’adaptation une fois de plus) au climat et aux terres de la région.
      Sur que si vous cherchez à faire pousser sur une terre à vignes des céréales exigeantes en irrigation et apports divers, c’est mal barré... La course au pognon fait parfois faire des bêtises énormes...


    • Joséphine Joséphine 2 août 20:17

      @rosemar

      C’est le genre d’endroits en Espagne où je ne vais jamais...A fuir ! L’horreur ! 


    • Joséphine Joséphine 2 août 20:23

      @Lynwec

      C’est vrai que dans les années 90 ils auraient titré : 

      " Formidable ! Tourisme en expansion, la saison touristique bat son plein, les plages remportent à nouveau un réel succès. Quelle chance d’être en vacances... »

      C’était une autre époque les années 90 , on était heureux, on avait peur de rien. On faisait des projets sur la comète pour notre futur et on y croyait ! Moi j’y croyais...Ce sont mes années d’insouciance, je suis si nostalgique des nineties ! Que nous est-il arrivés ? 


    • Joséphine Joséphine 2 août 20:24

      @rosemar

      Dieu merci il y’a une autre Espagne ....ça c’est l’Espagne des anglais ! 


  • troletbuse troletbuse 2 août 11:24

    Ah bon, le Sud de l’Afrique !


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 13:02

    Ben vl’a t’y pas qu’on apprend que M’dame Rose se retrouve constipée à chaque vacance .


    • Gasty Gasty 2 août 19:24

      @Aita Pea Pea

      Oui parce qu’elle doit se déplacer pour nous informer, faire des relevés, interviewer, prélever, observer, investiguer, rapporter, tester, payer de sa personne, rentrer à la maison, pondre et soumettre.

      (pondre son article)


  • Gasty Gasty 2 août 19:37

    « Nous sommes formatés pour consommer »


    Dès la naissance... et en plus on réclame.


    • Gasty Gasty 2 août 19:39

      Pourquoi Rosemar ne met pas ses articles dans « Parodie » ou « L’été léger » ?


  • phan 2 août 19:53
    Salut Patrick, les sardines sont grillées aux Flots Bleus ...

    • charlyposte charlyposte 2 août 19:57

      @phan
      Drôle de nom pour un camping qui n’est pas du tout au bord de l’eau  smiley il est coincé entre la dune qui avance et la forêt smiley je comprend mieux pourquoi il fallait qu’il disparaisse.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 20:02

      @phan
      Salut biloute . Pour finir t’es laotien ? Laotien chti d’honneur bien sûr !


    • phan 2 août 20:52

      @Aita Pea Pea

      ça va m’loute ? je viens d’un pays qui a été peuplé d’abord par des Australoïdes, des Mélanésiens et des Indonésiens, Tahiti n’est pas loin en quelques encablures.

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 août 21:05

      @phan
      Si t’es du Vanuatu ma loute va falloir qu’un jour je descende chez toi . Toujours rêvé d’aller voir le volcan ( nan pas tas femme , le vrai volcan ) .


    • phan 2 août 21:48

      @Aita Pea Pea
      ça c’est un vrai volcan !


  • ETTORE ETTORE 2 août 22:07

    Bonsoir rosemar...

    Avez vous entendu parler de ces cohortes de rats, qui arrivés au bout de la falaise, se jettent dans la mer, tellement leur mémoire atavique, a imprimé que le continent continuait, bien au delà delà, de où, il s’arrête, maintenant ?

    Eh bien voilà, après avoir loué la Nationale 7, et les congés payés miraculeux, pourquoi voulez vous, que l’espèce en estive, renonce à sillonner le pays aux 4 coins.....de....l’HEXA-GONE ?

    Puis vous savez, rosemar, prendre le confinement, comme un début de sédentarisation, de moralisation des déplacements......

    Avouez quand même....

    Si on vous empêche si longtemps de vous faire une belle couleur flamboyante à vos cheveux, il est fort à parier, qu’à la première occasion, vous courriez, chez votre coiffeuse, remettre cela en état de vos envies bridées.

    C’est pareil pour le reste ! C’est Kif kif.

    Soit, ils auraient pu privilégier le train, mais quid des déplacements locaux ?

    Le car, mais, c’est long, et cela fait migration inter europe....

    Alors, la sacro sainte voiture, eh bien, elle est encore pour le moment, l’essence de notre liberté.

    Même si cette essence, au figuré des libertés, comme des liquidités, nous coute un max.

    Mais il en vas des dépenses, comme des autres conséquences.

    Cigales de jour, fourmi bientôt.

    Et ce seront les mêmes qui chantent, qui déchanteront, une fois que les fourmillement de la disette se feras sentir.

    Laissez l’ordre des choses se passer !

    Le gouv, le fait si bien... Lui !


    • TSS (...tologue) 5 août 18:27

      @ETTORE
      Avez vous entendu parler de ces cohortes de rats, qui arrivés au bout de la falaise, se jettent dans la mer

      Ce sont des lemmings ,c’est un joueur de flute qui les guide (nous c’est macron)
      de plus c’est un très beau 33t d’un groupe qui s’appellait « Bachdenkel »... !


  • ETTORE ETTORE 2 août 22:31
    rosemar 2 août 14:23

    @Joséphine
    En être réduit à ne sortir que la nuit ? C’est triste !
    Et quid des cultures, quid de la sécheresse, du manque d’eau, des effets des canicules sur la faune et la flore ?


    rosemar, je vais vous parler d’un pays, où en été, ne sort sur les dalles de travertin surchauffé, que le touriste cramoisi, qui se pèle la couenne, huilée à la noix de coco, et qui fait le bonheur des plagistes, qui eux, sont frères du soleil.

    En Italie du sud, vous ne verrez jamais un Italien, se faire rôtir, comme une merguez huileuse, en plein cagnard !

    D’ailleurs les commerces, de la boulangerie, jusqu’au barbier, personne n’ouvre les rideau métalliques, avant dix sept heures !

    Par contre, le soir, c’est la vie totale.

    La vraie vie, celle des odeurs, des cris, des chants, des hystéries de paroles, des bars animés, des glaces qui coulent, et l’air frais du large, et la lune comme témoin.

    Le tout illuminé par tellement de lampadaires, qui sont de véritables boules à facettes, pour tous le papillons de nuit, qui voltigent inlassablement autour.

    LA VIE, la vrai VIE, c’est le soir, rosemar.

    Le soir, où la peau couleur chocolat, se marie si bien avec les robes à dentelles blanches, avec les bijoux, avec les cheveux libres, avec les idées de séduction.

    On se restaure tard le soir. On se promène tard le soir, On flâne tard le soir, jeunes, plus jeunes, demoiselles et damoiseau, et autres dragueurs impénitents, qui veulent perfectionner les langues étrangères, si possible en approche amoureuse.

    Et voyez vous, rosemar, autant le soleil cimente la société immobile, dans un éclair continu, autant la lune, libère les sens, et fait palpiter cette « dolce vita », qui ne se vit pas exclusivement en Lambretta blanche, mais également, main dans la main, au clair de Sélène, avec une « gélati » dans celle qui reste disponible, pour une douceur nocturne indicible.

    Non, vivre la nuit, n’est pas gâcher, rosemar, c’est juste profiter d’un moment divin, où le corps et l’âme, peuvent vivre en symbiose, sans en brûler un et libérer l’autre.

    Venez donc faire un tour à Sorento, rosemar, venez, vous comprendrez mieux, la vie...... nocturne !

    Et vous verrez, les chauves sourient, aussi !


    • Joséphine Joséphine 2 août 22:42

      @ETTORE

      C’est tout à fait ça. « La vie totale ». Très jolie expression. La douceur de vivre....et de mourir aussi ! Pourquoi la France a perdu ce côté latin ? 

      Quand les musulmans rompent le jeûne à la nuit tombée, cela ne semble pas poser de problèmes aux français pourtant....Moi non plus ceci dit, mais je remarque que l’on critique avec aisance nos propres frères et soeurs européens, et qu’on idéalise l’Autre, celui qui est loin de nous. 


    • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 2 août 22:49

      @Joséphine
      Tu te rassures directement, tu n’es la soeur de rien. A part avox, gogol charly et cyrus. Il te reste ça.


    • ETTORE ETTORE 2 août 23:03

      @Le bébé de Macon
      Dites le bébé de macon sansR
      Vous avez un pro-blème avec la gente féminine, pour sauter tel un morpion, sur une personne, qui n’offre aucune prise, à vos crochets ?
      Cela veut dire quoi « tu n’est la soeur de rien » ,
      Vous, vous êtes le fils de quoi ?
      Vous vous sentez vraiment bien placé, au dessus de votre caniveau, pour faire des autres des orphelins, comme vous, vous êtes celui de la pensée créatrice ?
      Vous arrivez d’où, avec vos airs supérieurs en rampant, pour projeter votre langue gluante, et ne rien chopper, parce que comme camé-Léon, vous manquez de couleur de courage ?
      Ca va ? Vous vous sentez à l’aise dans l’insulte crade ?
      C’est votre vivarium à vous ?
      Vous lancez des invitations à visiter ?
      C’est gratos, je vois ! Les insultes ne coutent pas cher.
      La politesse, oui, au moins en intelligence de base !


    • Joséphine Joséphine 2 août 23:13

      @ETTORE

      Le bébé de Brigitte est comme ça. Il écrit d’obscurs commentaires de deux lignes qui se veulent cinglant mais qui ne « cinglent » pas grand chose tant ils sont abscons. Si il voyait la ferveur de nos frères et soeurs en Italie et en Espagne qui sont dans l’optique de « la vie totale »....D’ailleurs c’est l’heure d’aller manger ! Bon appétit Ettore ! 


    • ETTORE ETTORE 2 août 23:13

      Dites le bébé de MAC (r)ON

      Vous vous êtes le fils de qui, pour juger que Joséphine n’est « soeur de rien » ?

      Vous sentez vous tellement supérieur en hérédité de clonage, du haut de votre trottoir surmontant le caniveau de vos platitudes, que vous puissiez vous adonner si ouvertement, à la mise en lumière de votre suffisance drôlesque.

      Devons nous avoir, pour vous complaire, les mêmes déracinés du bulbe que vous ?

      Pensez vous vraiment que votre ADN est le seul capable de raison, et qu’il puisse faire office de gaz zyclon, pour tous les autres que vous traitez en mouche à MR2, qui ne veulent pas se coller sur votre vie entortillée et gluante ?

      Vous venez de quel trou perdu ? Pour être aussi ébloui, par votre propre crétinerie ?


    • Lynwec 3 août 14:31

      @ETTORE

      Non,non, c’est juste un troll qui vient poser sa crotte en espérant bien que ça va provoquer de l’agitation. Le mieux est de laisser ce qu’il pense être un trait d’esprit se décomposer dans un coin du fil de la discussion .


    • lacerta moonhaven 3 août 14:34

      @ETTORE

      Personne ne l’ as reconnus .... chut c’ est XENO...
      SECRET DEFONCE ABSOLUS


  • ETTORE ETTORE 2 août 23:14

    Oups !

    Mais voilà,,il y a des vérités, qui se font écho, à elles mêmes !

    C’est ainsi ! Et c’est bien !


  • Ruut Ruut 3 août 09:04

    Pour supprimer les bouchons, c’est simple :

    1. Tu vires les péages.
    2. Tu supprimes tous les ralentissement et limitation abusive. 
    3. Tu maintiens l’autoroute toujours à 130 km/h et non un coup à 90 un coup à 110 un coup à 70 etc...
    4. Tu ne fais que des 3 voies dont la troisième est interdite aux camions qui ralentissent dangereusement le trafic à 90 lorsqu’ils se dépassent à 1/2 km/h de plus.
    5. Tu évites les travaux durant les périodes de départ en vacances ou tu rajoutes 3 voies que ça soit totalement transparent pour les automobilistes.
    6. 2 fois 6 voies (dont seulement 3 en utilisation et 3 en maintenance/amélioration / entretien).

    Bonus : Tu vires les limitations abusives de vitesses des autoroutes des zones de Paris, Orléans, Lyon etc...

    Tu évites que les GPS te fassent systématiquement passer par le périphérique de Paris lorsque tu vas de Bruxelles à Tours.

    Mais ça ne sera jamais fait, donc les bouchons, nous en aurons toujours en France.


    • voxa 4 août 14:42

      @Ruut

      « Pour supprimer les bouchons, c’est simple : »

      Il y a beaucoup plus simple et plus efficace, la solution de Bedos :
      Supprimer la voiture aux ouvriers.  (en clair, aux salariés)


  • zygzornifle zygzornifle 3 août 09:26

    Les mougeons s’entassent aux péages comme les veaux a l’abattoir .....


  • ETTORE ETTORE 3 août 12:20

    On à sabordé le pinard , en France pour des raison de sécurité routière...

    Nous avons gardé les bouchons ....

    Comme quoi....


  • tashrin 3 août 12:53

    Les Français ne changent rien à leurs habitudes : le changement climatique est à nos portes, canicules, incendies, inondations, pandémies...

    Parce que CocaCola, total, l’agro alimentaire, l’industrie minière, elon musk, et tous les couillons en voiture electrique ils ont changé leurs habitudes ? Donc c’est normal que le clampin moyen doive boire une gorgée sur deux et respirer que du poumon gauche pendant que business as usual pour les principaux responsables du probleme climatisent le desert, pourrissent le peu de nature qui reste, et pollue comme des cochons ?

    Arrêtez ce cirque. Vous pourrez exiger du populo qu’il fasse sa part lorsque les responsables de 90% du probleme seront lis à contribution

    Mais je vous rassure, on n’y arrivera pas. Et comme tout le monde en est finalement conscient au plus profond de lui, autant partir en profitant de la vie ^^


  • https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1555280935502991362

    Petite question pour ⁦⁩ a la suite du passage d’un technicien probablement anti vax et complotiste donc je me méfie quand il dit qu’il y a un plan de délestage prévu !


Réagir