samedi 9 janvier - par Séraphin Lampion

Captain America a la gueule de bois

"Je suis sans voix", a tweeté Chris Evans, le Captain America de la saga Marvel. "Accepter les résultats d'une élection légitime et démocratique est patriotique. Les refuser et inciter à la violence est anti-américain".

Le 6 janvier, le vice-président Mike Pence avait convoqué les deux chambres du Congrès pour certifier officiellement l’élection de Joe Biden à la présidence des États-Unis, une cérémonie (plutôt qu’une une procédure) qui prend environ une heure, enfin… normalement.

Mais ce jour-là, l’ambiance n’était pas à l’unité. Plusieurs parlementaires républicains ont prolongé la séance en formulant des objections sur les résultats eux-mêmes, puis des milliers d’aficionados du président sortant ont pris d'assaut et « occupé » le Capitole, le sanctuaire mondial de la « démocratie ». Un sacrilège.

Les « supporters » du slogan « Make America Great Again » portaient des chapeaux affichant l’acronyme « MAPA » et arboraiant des drapeaux à la gloire de leur champion. Pendant qu'ils se défoulaient dans les bureaux administratifs, les parlementaires ont été invités par les services de sécurité à s'abriter dans une galerie. Muriel Bowser, la maire de Washington, DC, a alors mis la capitale américaine sous couvre-feu et a annoncé un état d'urgence de deux semaines.

Publicité

Ce qui est surprenant, c’est que tant de gens soient surpris !

Trump martelait depuis plusieurs semaines que la présidence lui avait été « volée » et incitait ses partisans à résister et saboter le transfert de pouvoir. Il ne s’était pas caché pour faire pression sur les élus républicains, y compris Pence, pour qu'ils passent outre leurs obligations constitutionnelles et le maintiennent à son poste. Il avait même passé un appel téléphonique au secrétaire d'État de Géorgie, Brad Raffensperger, pour lui demander de « trouver les votes » dont il avait besoin pour remporter le « swing state ». Autrement dit, il avait fait ouvertement ce qu’il reprochait aux autres de faire en cachette.

Quelques heures avant l'émeute, dans un discours près de la Maison Blanche, le même Trump avait qualifié le résultat des élections d '« assaut flagrant contre notre démocratie » (sic), et il avait encouragé ses partisans à « descendre au Capitole », en ajoutant : « Vous ne reprendrez jamais notre pays par la faiblesse ».

Des parlementaires et républicains et des médias conservateurs ont aidé Trump à inciter ses partisans à la violence. De nombreuses personnalités de l'establishment républicain de haut rang ont refusé de condamner ses tentatives illégales d'annuler les élections jusqu'à la dernière minute, car elles avaient peur de perdre le soutien des millions de fidèles de Trump et, du même coup, l’accès aux manettes par leur lobby. D'autres, plus avisés, ont choisi d'ignorer ou de minimiser les gesticulations présidentielles après avoir compris que son influence ne serait bientôt plus qu’un souvenir.

Aujourd‘hui, le Capitole est sécurisé et la victoire de Biden certifiée. Les politiciens de tous bords condamnent celui que certains parmi eux ont adoré et soulignent le « défi » auquel la nouvelle administration et le pays sont confrontés.

Ils se réveillent un lendemain de cuite ? Ils ne voyaient pas les manifestations continuelles dans les rues et n’entendaient pas les pétards ?

Publicité

Ils croyaient simplement à l’adage « To big to fail ». Pour eux, la « démocratie » américaine dont le contenu se résume pour 90% des citoyens au fait qu’il s’agit du contraire du « totalitarisme », terme fourre-tout permettant d’exorciser le démon, était tout simplement trop forte pour « faillir » (échouer, tomber…). Ajoutez une pincée d'exceptionnalisme américain et la foi en la supériorité des institutions libérales anglophones, et vous réussirez une merveilleuse recette de dessert indigeste.

La croyance quasi religieuse en l’invulnérabilité des institutions américaines est devenue particulièrement forte après l’implosion de l'Union soviétique vécue comme une victoire au pays de McCarthy. Aux yeux de beaucoup, la « démocratie » avait catégoriquement prévalu sur la dictature, et c’était la fin de l’histoire, comme l’avait prédit Fukuyama.

La question est de savoir si le « trumpisme » survivra à Trump, mais aussi s’il existe une autre alternative au mondialisme que celle de la démagogie baptisée « populisme » par les experts médiatiques de la manipulation qui n’osent plus utiliser le mot « fascisme » ?

« La division entraîne la chute » était le sous-titre d’une des affiches de « Civil war », le plus grand succès de la série consacrée au super-héros de la « démocratie ».



127 réactions


  • Bendidon Bendidon 9 janvier 13:56

    WAOUHHHH j’suis le premier sur le article smiley


  • Le Panda Le Panda 9 janvier 14:16

    Séraphin Lampion, bonjour,

    Un article bien tourné, mais un peu allez 5% prônant « Biden » il faut voir les « Malles » qui lui collent aux « fesses » le principal à mon sens est de ne pas risquer que ce « fou » de Trump aurait l’idée farfelue de lancer le « bouton nucléaire » rien ne m’étonne de « Trump » ni de « Biden » Ce sont deux « Marmottes » qui jouent à qui perd gagne.

    Il faut réellement faire jouer « Vos assurances » par rassurer « la population » 

    Le Panda


    • Bendidon Bendidon 9 janvier 14:27

      @Le Panda
      Bonjour le paNNNNda dis t’as vu ma vidéo sur TRUMPETTE : https://youtu.be/kAhLglcUtGs
      Si un jour je suis modérateur j’approuverai tous tes articles
       smiley


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 14:32

      @Bendidon bonjour,
      Non je n’avais pas vu, mais super de réalités ! Tu vas devenir « modérateur » tous mes articles, attention comme « Coluche » j’ai un calepin je note 

       smiley

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 15:47

      @Le Panda

      « Ce sont deux « Marmottes » qui jouent à qui perd gagne. »

      Les deux pages d’une même feuille ?

      On est bien d’accord.

      Le propose de cet article n’était pas de « blanchir » Biden en « noircissant » Trump, mais d’illustrer les limites de cette psudo alternative qui ne sert qu’à occuper le devant de la scène pendant que les gangsters/banksters font leur businesse. 

      Le propos de l’article est de mettre en avant le fait que les « chevaliers du bien », comme le comédien qui incarne « Captain America » dans la fiction, ont l’air de tomber des nues en se demandant ce qui leur arrive, alors que le système a fait en sorte de vider de son contenu et de son pouvoir la vie politique pour en faire un spectacle. Et le spectacle échappe un peu au scénario, là.

      Le propos de cet article est de suggérer qu’il existe une autre altarnative au mondialisme que le « trumpisme ». Mais cela fait de nombreuses générations que les américains l’ont oublié. Dommage, le 1er Mai est né aux Etats-Unis.



    • Francis, agnotologue Francis 9 janvier 16:15

      @Séraphin Lampion
       
       ’’Le propos de cet article est de suggérer qu’il existe une autre altarnative au mondialisme que le « trumpisme ». ’’
       
      Ça ne m’a pas sauté aux yeux..


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 16:17

      @Francis

      quand je l’ai relu, à moi non plus
      je l ai mis en ligne trop vite


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 janvier 16:49

      @Séraphin Lampion

      La gauche est en train de renaître aux USA, principalement dans la jeune génération instruite qui se rend compte de son exploitation.

      Symptomatique de voir que le vieux Sanders est principalement soutenu par des jeunes et que ses idées sont largement reprises dans la nouvelle génération. C’était d’ailleurs le but de sa candidature aux primaires.


    • Fergus Fergus 9 janvier 17:51

      Bonjour, Séraphin Lampion

      « Les deux pages d’une même feuille ?

      On est bien d’accord. »


      Eh bien moi, je ne suis pas d’accord.

      Cela a longtemps été vrai, à quelques détails près, mais cela l’est de moins en moins, les programmes des deux partis s’étant assez nettement écartés l’un de l’autre sous l’influence de Bernie Sanders sans le soutien de qui Joe Biden n’aurait pas été élu.

      Or, si le 46e président des Etats-Unis veut pouvoir gouverner sans fronde dans ses rangs, il devra tenir compte pour une part significative de sa politique de la pression de Sanders et de ses électeurs !


    • Fergus Fergus 9 janvier 17:53

      Bonsoir, amiaplacidus

      Nos deux commentaires sont arrivés presqu’ensemble, et tous deux parlent de Sanders. Il est évident que Biden va devoir compter avec !


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 9 janvier 17:56

      @Fergus

      Nos deux commentaires sont arrivés presqu’ensemble, et tous deux parlent de Sanders. Il est évident que Biden va devoir compter avec !

      Ouate ? Vous rêvez debout, ma parole ? Vous savez, à l’élection précédente c’est Sanders qui aurait du raffler l’investiture, il a été écarté au profit de la foldingo par les démocrates eux-mêmes.

      Compter avec... sérieux ?


    • Fergus Fergus 9 janvier 18:58

      Bonsoir, Philippe Huysmans

      Au cas où cela vous aurait échappé, la majorité au Sénat ne tient qu’à un fil. Or, Biden a impérativement besoin des 100 voix démocrates s’il veut faire passer ses réformes. Que vous le vouliez ou non, il devra donc mettre de l’eau dans son vin néolibéral sous peine de défection très pénalisante pour l’exercice de son mandat.

      Je précise que je ne me fais pas d’illusions sur le caractère social de Biden.


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:07

      @Séraphin Lampion,
      Le propos de cet article est de suggérer qu’il existe une autre alternative au mondialisme que le « trumpisme ». Mais cela fait de nombreuses générations que les américains l’ont oublié. Dommage, le 1er Mai est né aux Etats-Unis.
      C’est bien ce qui nous gênent et alors vous attendez quoi pour leur demander de nous rendre « La statue de la Liberté » ? puis en dehors de cela je préfère l’odeur de « mes racines en »France« que l’amalgame que toujours plus grand américain. Il ne connaissent pas le format A4. Mais j’aime bien l’odeur du »Muguet« et ce qu’il représente pour la France et les »Communards« Il nous manque »Marchais" du moins à Moi !
      Le Panda


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 21:04

      @Séraphin Lampion
      Le propos de cet article est de suggérer qu’il existe une autre altarnative au mondialisme que le « trumpisme ».

      Et oui, mais laquelle ?? Aux USA , il n’y avait pas d’alternative à Trump.

      Et c’est même la seule chance qui s’est présentée aux 102 millions de sans emplois, laissés sur le carreau par la mondialisation qui a tué les industries américaines .

      C’est ballot, mais ceux qui prônent la fin de la mondialisation et le passage à du protectionnisme, ne sont pas légion ! En plus, ils se font traiter de tous les noms d’oiseaux, par tous ceux qui ont trahis à la fois la France & les Français : les traitres du gaullisme, les traitres du communisme et les traitres du socialisme... !


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 21:10

      @amiaplacidus
      La gauche est en train de renaître aux USA, principalement dans la jeune génération instruite qui se rend compte de son exploitation.

      Biden vient d’embaucher dans son équipe Mr Monsanto à l’agriculture.
      Et le tiers de son équipe de transition vient du complexe militaro industriel.
      Sûr, c’est le changement genre Macron !!


    • velosolex velosolex 10 janvier 00:01

      @Séraphin Lampion
      C’est bien difficile de ne pas noircir Trump à la vue de ce qu’on voit. Bilden ne va sans doute pas révolutionner la politique sociale des usa, mais c’est au moins un pare feu au fachisme.
      Les guignols qui ont déversé vers le capitole ont été instrumentalisés par les réseaux sociaux.
      Depuis quatre ans, un réseau appelé Qanon est LE grand instrument que le pouvoir Trumpien a développé pour transformer des américains paumés, en sectaires dignes du fanatisme religieux islamiste.
      Une pieuvre tentaculaire, dont dépendait les ultras qui sont rentrés dans le capitole. Leur croyance est simpliste, fait rire, mais ce qui compte, c’est la référence à l’ordre, au religieux, et la désignation de boucs émissaires, des hommes qu’on transformera en pédophiles par exemple, comme Hellary Clinton, ou Sanders, ou n’importe quel homme politique qui fait obstacle au leader Trump big brother bien aimé....
      Les temps sont apocalyptiques, acculturés, et revoilà les croisés du dernier jour, comme on a vu les hérésies les plus folkloriques se mettre en place il y a cinq siècles ; Mais à l’époque les réseaux n’existaient pas. La modernité permet aux virus et aux propagandistes de se développer à toute allure, envoyant leur troupe de barges, sacrifiés volontiers à l’expansion de leur pouvoir.
      Ils ont des fusils automatiques et sont redoutables, car ils se pensent légitimes, dans la main de dieu, comme les félés de DAESH. Je pense que Biden doit être très prudent. Il y a une menace certaine de passage à l’acte. La bête blessée n’a pas dit son dernier mot. 


    • Super Cochon Super Cochon 10 janvier 01:59

      .
      .
      .
      ATTENTION ! ......... Les Fans du pédophile Biden sont venu en nombre pour défendre la fraude !
      .
      .
      .


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 10:21

      @michalac
      Qui peut prôner le suicide économique en mettant en péril les exportations de son économie ?

      Le commerce extérieur de la France, c’est la Bérézina !
      Informez-vous un peu avant de sauter sur votre clavier pour écrire des sonneries.


    • Albert123 10 janvier 11:30

      @Séraphin Lampion

      qu’attendre d’une coquille vide dont la qualité est de pouvoir tout jouer parce qu’elle n’est en fait personne, 

      Les capacités d’analyse d’un acteur sont bien souvent proches du néant, on y trouve majoritairement du « soit belle et tais toi », le souci dans les sociétés post moderne c’est qu’on leur demande un avis et de servir de porte parole a la pensée vulgaire.

      hollywood est tellement pétrie du complexe de supériorité morale qu’elle a l’impression d’être dans le juste, si seulement elle pouvait se rendre compte que sa cancel culture et son woke cassent les grelots de 95 % des gens ça serait un grand pas


    • osiris 10 janvier 20:01

       @michalac

      Il ne s agit pas d arrete de commerce avec le monde entier mais de retrouver sa puissance industrielle independane et patriotique comme au temps de De Gaule. Marlo a raison de dire que la Franceest dans la Berezina,elle a encore recule d un rang passant au 7e rang alors qu temps de De Gaule elle etait u 3e rang ,la dette explose ,le plus grave c est le niveau mathematique en France passant de la 1ere pla ce a la deniere plac e dans l OCDE c est foutu pour le futur quand on sait que la puissance d un pays est proportionnlle a son niveau mathematique.De nos hours ce sont les pays asiatiques Chime,,Japon,Coree qui sont premier en math du coup lis sont aussi premiers en puissance industrielle, a la derniere nouvelle la Chime vs devenir la 1ere puissance en 2028 plutot que prevu.
      En France il ne restait que l industrie pharmaceutique ,La construction naval et le tourism.Mais avec la connerie du covidisme le t ourisme et la construction n avale est a l arrest,du coup il ne reste que que la Phamarcie pour la France , mais la phamarcie ne suffira pas ,c est un euphemisms,pour arreter la puissance industrielle et des armes des Chinois ou des russes.
      Vous vous contredisez en citant l Angleterre qui a accompli le brexit rregagnant son independence et pourtant commercant avec le monde entier. Et au temps de De Gaule la France est independante et est bien plus puissante et son prestige est bien plus grand qu aujourdhuis.


    • chantecler chantecler 11 janvier 09:09

      @Super Cochon
      Super cochon préfère la peste au choléra .


  • troletbuse troletbuse 9 janvier 14:17

    ET pour nous, la gueule de bois, c’’est pour quand ? Je pense qu’on a déjà commencé à l’avoir. Encore un confinement, c’est le 3eme verre. Attention les dégâts.


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 14:20

      @troletbuse bonjour,
      boire ou conduire il te faut choisir mon trolleybus adoré ! 

       smiley

    • Le Panda Le Panda 9 janvier 14:27

      @Le Panda
      De toute façon « Trump » est banni de partout l’homme aux 56 000 tweets, relégué aux abonnés absents ! Il avait 89 millions d’abonnés contre 26 millions à « Biden » 
      C’est le plus de l’agora de l’antiquité ce sont les « privés » qui prennent le pouvoir aux USA ! Puis même « Google » vient de déclarer : Nous ne prendrons plus relais les aberrations d’un président qui devrait partir avant le 20.01.2021. 

       smiley

      Le Panda


    • troletbuse troletbuse 9 janvier 15:14

      @Le Panda
      Ils ont banni Trump comme tous les merdias occidentaux mais crois-tu qu’ils vont s’arrêter en si bon chemin ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 janvier 16:54

      @Le Panda qui dit : « ... Il avait 89 millions d’abonnés contre 26 millions à « Biden » ... ».

      Parce que d’avoir x millions d’abonnés, c’est un gage d’efficacité ?

      Alors, je dois être particulièrement nul, moi qui n’ai aucun abonné, en fait, même pas de compte twitter pas plus que de facebook ou tout autre réseau dit social.


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:16

      @troletbuse
      Non tu n’as pas tort avec tes « perches » attention de ne pas te faire « gober » je t’aime trop regardes « le virus à Marseille » C’est comme « La Peste » partie de La Marseillaise fut stoppée « Lyon »  A la suite de la richesse d’Alexandre Yersin Nous avons des trouvailles à faire parfois sur AGV NON ?
      Le Panda


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:19

      @amiaplacidus
      Vous ne faites que confirmer à mon sens ce que l’auteur écrit dans son article, et ce je pose dans mon commentaire, merci de votre remarque j’ai un compte Twitter et un Facebook des milliers d’amis, alors que je n’en connais qu’une dizaine....encore merci !


  • Jonas Jonas 9 janvier 14:59

    «  Il avait même passé un appel téléphonique au secrétaire d’État de Géorgie, Brad Raffensperger, pour lui demander de « trouver les votes » dont il avait besoin pour remporter le « swing state ». Autrement dit, il avait fait ouvertement ce qu’il reprochait aux autres de faire en cachette. »

    Vous reprenez la propagande des mass-média manipulateurs pour décrédibiliser Trump en prenant un petit extrait de l’enregistrement pour coller aux thèses anti-Trump, largement relayé sur les chaînes de télévision, y compris en France.

    Trump n’a pas « passé un appel téléphonique » à Raffensperger. Il s’agissait d’une conférence avec Raffensperger, mais aussi avec des fonctionnaires de Géorgie et des avocats.

    Trump énumère tout d’abord tous les témoignages rapportés de fraudes en Géorgie, (électeurs qui ont été empêché de voter parce que ils ont été considéré comme ayant déjà voté à tort, votes par correspondance validés alors qu’ils ne comportaient pas d’adresses, les morts qui ont voté, des votes de militaires majoritairement favorables à Trump retrouvés dans des poubelles, votes suspects sortis sous les urnes, etc...), il demande donc des comptes au secrétaire d’état, comment est-il possible que parmi toutes ses fraudes, il n’ait pas pu trouver au moins les 11 780 voix qui lui manquaient pour remporter l’élection.
    Il ne s’agit donc pas simplement de faire pression pour tricher et trouver des voix, mais parmi les fraudes avérées, de récupérer le nombre de voix suffisantes pour gagner.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 21:13

      @Jonas
      Exact, Trump expliquait combien de voix il lui manquait, et que Raffensberger n’avait pas besoin de tout recompter. Mais les médias font leur choux gras de n’importe quoi.


    • velosolex velosolex 10 janvier 00:17

      @Captain Marlo
      Répéter 100 fois un mensonge pour tenter d’en faire une vérité...

      Combien qu’on gagne à être influenceuse pour ce genre de soupe ?..
      Si c’est pas le cas, alors je vous plains ma pau’ dame. 

      Dans le temps, quand on allait mal, on allait voir le rebouteux, le magnétiseur ou la voyante. 
      Maintenant on va sur les réseaux sociaux
      Quand on devient fana de Trump, alors le mal a encore empiré. 
      Essayez l’homéopathie.
      Si ca soigne pas forcément, ça ne fait pas de mal. Au moins ça !


    • Eric F Eric F 10 janvier 10:08

      @Jonas
      inutile de se raccrocher aux branches pour défendre sa tentative de subornation du secrétaire d’état de Georgie. Cet état avait au contraire pris l’initiative de recompter et vérifier les votes, aucune des fraudes alléguées n’avait été relevée.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 10:36

      @velosolex
      Répéter 100 fois un mensonge pour tenter d’en faire une vérité...

      C’est vrai que nos médias des milliardaires ne mentent jamais !
      Ils vous donnent régulièrement la liste des traitements pour soigner le Covid.
      "traitements prophylactiques ou thérapeutiques, qui sont nombreux et diversifiés pour tenter de contrer l’épidémie (ivermectine, azithromycine, hydroxychloroquine, nigelle, nouvel antidote annoncé par la Russie, etc.

      Ils vous expliquent que les masques sont des nids à microbes à proscrire.

      Que les tests sont positifs même avec du Coca Cola !

      Et que les vaccins ARN peuvent rendre stérile etc

      Vous avez bien raison de leur faire confiance sur Trump et sur Biden le gâteux !
      D’ailleurs ils sont tous du côté « du Camp du Bien » pour lequel vous votez frénétiquement à chaque élection. Qui se ressemble s’assemble.


    • samy Levrai samy Levrai 10 janvier 11:27

      @Captain Marlo
      page16 : les effets négatifs possible du vaccin par la Food & Drug administration
      https://www.fda.gov/media/143557/download


    • Jonas Jonas 10 janvier 11:31

      @Eric F « Cet état avait au contraire pris l’initiative de recompter et vérifier les votes, aucune des fraudes alléguées n’avait été relevée. »

      ça ne change rien au problème.
      Il s’agit bien d’une manipulation des mass-média en diffusant une information mensongère à grande échelle visant à discréditer Trump, que tout le monde peut vérifier, puisque l’enregistrement intégral est disponible en ligne.


    • Zolko Zolko 11 janvier 21:35

      @Eric F

      sa tentative de subornation du secrétaire d’état de Georgie.

       
      vous avez déjà fait ce coup avec l’Ukraine : résultat, c’est celui qui est vraiment corrompu qui est le président des USA, celui qui l’a avoué en rigolant devant les caméras, et pas celui dont le voisin connaissait celui qui l’aurait entendu dire un qui-pro-quo.
       
      A trop crier au loup, on finit par plus y croire

  • Sozenz 9 janvier 15:29

    ce qui me surprend quand même avec la majorité des personnes ; c est de ne pas mettre en avant l essentiel .

    c est a dire

    1 les méthodes de vote .son syteme ; ses candidats , tout le grand classique quoi.

    et certains croient encore à la liberté de choix .

    faite une experience ; allez dans un magasin et regardez les produits qu’ ils proposent : les marques leaders , les marques du magasin ; le premier ( et pas n importe lequel celui dédié au magasin .

     ensuite pour les fringues ; vous aurez les fringues qui suivent la mode ; tous alignés . et vous croyez encore que vous avez le choix ? que vous etes totalement libre de vos choix ?. soyez au moins conscient de cela ;

    2 accepter les fraudes dans les votes ;

    3 croire que tant que ce sera ainsi un camp comme l autre sera toujours capable d être satisfait des résultats ( et cela quels que soient les résultats )

    chicorez vous bien la gueule ; ça les amuse . !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 15:56

      @Sozenz

      L’idéologie dominante du système a endormi la population pour faire de la « démocratie » un culte, objet de foi, et nos un outil de décision. La croyance est en effet la même que celle de l’illusion consommatrice, et ce sont les mêmes techniques, celles du marketing (dont la propagande politique analogue à la publicité commerciale) qui permettent aux éleveurs/prédateurs de maintenir le troupeau dans une torpeur narcotique.
      Mais là, y a « overdose ».
      Une petite diète sans « soma », et tout reprendra : la big pharma va fournir tous les masques et vaccins nécessaires pour traiter le bétail.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 16:02

      @Séraphin Lampion

      « alternative » n’est pas « alternance ».
      Thatcher le savait bien !


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 16:10

      @Séraphin Lampion

      Tout ça pour dire qu’ils ont refait, en cinémascope, dolby, technicolor et tous les moyens dont dispose Hollywood, le coup du vote utile concocté en 2002 par la fine équipe Chirac/LePen-père et en2017 par une nouvelle équipe, Macron/LePen-fille.
      Du coup les braves gens vont être sûrs d’avoir échappé au pire en écopant de Sleepy Joe.


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:21

      @Séraphin Lampion
      Très bien, c’est pour cela qu’elle avait le « surnom de La dame de fer » 


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 21:21

      @Séraphin Lampion
      Tout ça pour dire qu’ils ont refait, en cinémascope, dolby, technicolor et tous les moyens dont dispose Hollywood, le coup du vote utile concocté en 2002

      Vous racontez n’importe quoi, savez-vous ? Les Démocrates ont fraudé comme dans un bois, les morts ont voté par milliers, les fausses identités, les fausses adresses, les valises de bulletins pour Biden sorties de dessous les bureaux, les machines Dominium branchées sur Internet, les transferts de voix de Trump à Biden etc etc etc

      Vous avez lu le rapport complet des fraudes ?

      Commencez donc par vous informer, au lieu de papoter sur la démocratie en général. Là il s’agit bien du vol d’une élection.


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 08:49

      @Captain Marlo
      Je recommande cette lecture, effectivement. Si après l’avoir lu vous êtes encore persuadé que les « preuves » de ces « six dimensions d’irrégularités électorales présumées dans six Etats clés du champ de bataille » (prenez le temps de lire cette superbe phrase), existent et qu’aucun juge, même ceux nommés par Trump, n’a daigné les prendre en compte, alors, soit vous consultez, soit vous demandez à être reconnu comme « super complotiste » par Rudy Guliani.


    • Eric F Eric F 10 janvier 10:11

      @Captain Marlo
      vous refourguez à tout bout de champ ce prétendu « rapport » sur les fraudes qui émane des collaborateurs de Trump et ne fait que lister des rumeurs. Absolument aucun document tangible. Un tract n’est pas une preuve.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 10:49

      @Eric F
      qui émane des collaborateurs de Trump et ne fait que lister des rumeurs.

      Vous n’êtes pas surpris que « vos médias-qui-disent-toujours-la vérité’, pas un seul n’a dépêché ses meilleurs journalistes pour participer aux enquêtes ? Pour votre gouverne, des milliers de citoyens ont témoigné sous serment des fraudes, et aux USA, on ne plaisante pas avec les témoignages sous serment.
      .
      Et il n’y a pas qu’aux USA, en Suisse l’affaire Crypto.
       »Le scandale Crypto écorne l’image de la Suisse. Pour la commission parlementaire : les services de renseignement savaient, pas les politiques… Si tel est le cas, que signifie le modèle démocratique suisse, tant vanté, où les barbouzes sont incontrôlables ? A moins que les services ne servent de fusibles aux compromissions des politiques.

      L’industrie suisse (Crypto AG, mais aussi Infoguard) a vendu, des décennies durant, des machines de cryptage dotées d’une « porte cachée » permettant le décodage. En soi, c’est une escroquerie industrielle. Une centaine d’États clients ont été abusés, dont certains (tel l’Iran) étaient dans le viseur des États-Unis. Mais le scandale va plus loin. La CIA et le BND (renseignement allemand) étaient les véritables instigateurs, la CIA acquérant même 100% du capital d’une société-écran basée au Luxembourg....etc 


    • Albert123 10 janvier 11:42

      @Michel DROUET

      pas besoin d’être pro trump pour reconnaitre l’odeur de pisse d’une élection frelatée, 

      comme tout ce qui nous est fourgué comme post vérité depuis au moins 20 ans tout cela sonne aussi vrai qu’un flacon de jus de pomme agitée a l’onu par un general 4 étoiles pour justifier une guerre a l’étranger, 

      si le roman mondialiste vous convient c’est votre droit, la cour suprème a opté pour ce qu’elle pense être la paix sociale,

      je ne suis pas certain que ce soit le résultat final de ce tortillage du cul qui doit surtout faire bien plaisir aux 2 chattes au regard dégénéré que sont zuckerberg et dorsey


    • Eric F Eric F 11 janvier 09:27

      @Captain Marlo
      « des milliers de citoyens ont témoigné sous serment des fraudes »
      Quand on est par avance convaincu de quelque chose, on a tendance à tout interpréter selon ce critère. Or les partisans de Trump ont été chauffés dès avant l’élection par l’affirmation qu’il y aurait fraude, et il suffit que quelqu’un ait mis la main dans sa poche en sortant de l’isoloir pour que cela ait été interprété comme le fait de cacher un faux bulletin. Rappelez-vous le nombre de gens aux USA condamnés à la peine de mort suite à témoignages, et dont a a découvert vingt ans après qu’ils étaient innocents, mais ils avaient « une gueule de coupable » pour les témoins.
      L’administration au pouvoir aux USA est celle de Trump, la majorité au pouvoir en Georgie responsable du vote dans cet état est républicaine, dans ce cadre accuser les démocrates d’avoir truqué les élections de cet état est invraisemblable.


  • Sozenz 9 janvier 15:55

    pour vraiment choisir ,

    1 il faut etre correctement informé et qu’ il n y ait aucune barriere aux informations ( autant qu’ il se peut )

    2 avoir envie de prendre du temps pour etre dans le discernement .

    2a douter et accepter de se position sous differents angles pour voir le maximum de visions possibles

    2b se remettre en question tout le temps parce que rien est vraiment certain

    3 ne jamais se confondre dans le mensonge

    4accepter que notre choix personnel n est pas forcement la solution qu’ il peut en avoir une meilleur .donc se donner aussi le choix que celle de la Vie .

    et s avoir s arreter au bon moment ; : ne pas se dire que toute la vie n est faite que de choix et de seulement cela .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 16:36

      @Sozenz

      Après avoir soumis un certain nombre des principales villes grecques, Philippe II de Macédoine avait entrepris de conquérir Sparte et envoyé aux édiles ce message :

      «  Si je gagne cette guerre, vous serez esclaves à tout jamais. Je vous conseille de vous soumettre sans délai, car si je conduis mon armée sur votre territoire, alors je détruirai vos fermes, je tuerai votre peuple, et je raserai votre cité. »

      La réponse spartiate a tenu en un mot : « Si... ».

      (Sparte était la capitale de la Laconie)


    • Sozenz 9 janvier 17:34

      @Séraphin Lampion
      oui ,
       c est pour cela ; est ce que les personnes sont aptes à faire les bons choix ?
      ont ils donc leur total libre arbitre ?
      en sont ils conscient ?

      la base de tous les problèmes vient de là !


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 janvier 16:27

    il faudrait...


    • troletbuse troletbuse 9 janvier 19:12

      @Séraphin Lampion
      Désolé Séraphin, vous êtes meilleur en contrepéterie qu’en rédacteur. ;-(


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:23

      @troletbuse
      Tu es méchant avec les assureurs tu fais « Le Naguy » sur Avox ?  smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 21:33

      @Séraphin Lampion
      il faudrait...

      .... peut-être vous informer ailleurs que dans les médias presstitués ?


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 08:57

      @Captain Marlo
      Ouais, sur le site (Média chrétien américain francophone conservateur...) dont vous faite la retape et qui publie la fameuse étude sur « les six dimensions d’irrégularités électorales présumées dans six Etats clés du champ de bataille ».
      Allez y faire un tour, cela vaut son pesant de moutarde. Cela résume bien le discours de Trump qui parle de fraudes massives sans jamais apporter le moindre début de commencement de preuve devant les juges, y compris ceux qu’il a nommé, c’est dire !


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 09:13

      @Captain Marlo
      D’ailleurs, Peter Navarro, l’auteur de cette « rapport » sur les irrégularités électorales est quelqu’un de très bien et totalement impartial comme le note un article du « Figaro International » :

      "Une agence fédérale indépendante chargée de questions d’éthique aux États-Unis a demandé lundi 7 décembre à Donald Trump de sanctionner son conseiller économique Peter Navarro pour avoir manqué à ses obligations en prenant des positions partisanes pendant la campagne présidentielle. Dans un courrier adressé au président américain sortant, Henry Kerner, qui dirige l’Office of Special Counsel (OSC), affirme que Peter Navarro a « participé à des activités politiques illicites » en enfreignant une loi qui interdit aux employés gouvernementaux de défendre publiquement certaines positions.

      Dans un rapport daté du 18 novembre, l’OSC relève que Peter Navarro a attaqué le candidat démocrate Joe Biden et/ou sa colistière Kamala Harris entre fin mai et mi-octobre lors d’au moins six entretiens télévisés, où il apparaissait comme conseiller du président et directeur du Bureau de la politique commerciale et industrielle. Le document souligne également que Peter Navarro, 71 ans, a fait usage de son compte Twitter à de multiples reprises pour s’en prendre à Joe Biden et à Kamala Harris, vainqueurs de l’élection du 3 novembre, en ciblant notamment leurs propositions sur les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

      L’OSC précise que Peter Navarro était au courant de ses obligations et a été notifié de ses manquements dès juillet, mais qu’il a délibérément choisi d’ignorer les rappels à l’ordre. Le conseiller du locataire de la Maison Blanche n’a pas souhaité réagir au rapport de l’agence. Selon la loi américaine, il s’expose à des sanctions disciplinaires qui peuvent aller d’une amende de 1.000 dollars maximum à un renvoi.Il est toutefois peu probable que Donald Trump décide de punir Peter Navarro avant la fin de son mandat, le 20 janvier 2021."


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 10:54

      @Michel DROUET

      Les preuves ont été présentées à tous les étages, mais la Justice est corrompue.

      Pourquoi vos médias chéris n’ont pas envoyé leurs journalistes suivre les enquêtes ?

      Nous aurions ainsi des informations venant de divers points de vue.


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 10:58

      @Michel DROUET
      enfreignant une loi qui interdit aux employés gouvernementaux de défendre publiquement certaines positions.

      .
      Vous enfoncez des portes ouvertes, aux USA comme en France, les fonctionnaires sont tenus au devoir de réserve.


    • Albert123 10 janvier 11:46

      @troletbuse

      en matière de contrepèterie on peut dire que « les femmes donnent leur coeur aux vaincus »

      et vu l’amour de biden pour les très jeunes filles elles doivent se préparer à donner leur cul


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 16:28

      @Captain Marlo
      Oui, alors pourquoi a t’il transgressé cette règle ? Parce que c’est Trump qui l’a nommé et qu’il a confondu allégeance et devoir de réserve.
      Çà en dit long sur le degré de collusion et de corruption au sein du pouvoir trumpiste !
      Et vous cautionnez ça, vous qui êtes la groupie de l’énarque Asselineau !


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 17:37

      @Captain Marlo
      Même les juges ! Et on ne nous avait rien dit ! Vous êtes pathétique avec vos sempiternelles recherches d’arguments.
      A part trois ou quatre groupies de l’UPR qui plussent vos posts, je vous sens bien seule avec votre argumentaire à la noix.
      Vous auriez dû rester sur le créneau du Frexit, au moins vous aviez quelques arguments, mais là vous tombez au plus profond du complotisme. Il doit y avoir un sacré bordel dans votre cerveau, si vous arrivez à croire ce que vous écrivez.


    • Eric F Eric F 10 janvier 18:41

      @Michel DROUET
      « A part trois ou quatre groupies de l’UPR qui plussent vos posts »

      Oulah, la grande faucheuse de la censure a du passer pour supprimer des comptes, il y a quelques temps, leurs messages avaient une vingtaine de « plus » en quelques minutes. Ah, mais on me suggère qu’ils utilisaient des machines à plusser Dominion qu’ils ont prêté aux yankees smiley


    • Michel DROUET Michel DROUET 10 janvier 23:08

      @Eric F
      Un complot de plus !


    • Captain Marlo Captain Marlo 12 janvier 10:27

      @Michel DROUET

      Vos médias chéris racontent tous qu’il y a eu « un coup d’état, une horrible attaque de la démocratie » !! Regardez cette vidéo, ce sont les policiers qui ont ouvert la porte du Capitole aux manifestants. Qui ment ?

      Vos chers médias disent aussi que Trump a demandé à tricher en Géorgie pour avoir les voix qui lui manquent. Ils ont sorti 1 minute d’un long entretien, pour lui faire dire le contraire de ce qu’il a dit. Qui triche ?

      Alors, continuez bien à croire vos chers médias.


  • Kapimo Kapimo 9 janvier 20:00

    Article erroné, il n’y a pas eu « d’émeutes »

    Les policiers gardant le congrès ont ouvert les portes à quelques centaines d’antifas déguisés en pro-Trump et venus semer le trouble. Quelques centaines de supporter pro-Trump ont suivi ce groupe.

    Une personne aurait été abattue par la garde du capitole, mais cette personne a un profil de possible acteur de false flag (donc à vérifier).

    Il n’y a eu quasiment aucune dégradation, et aucun « assaut ». On retrouve les champions de la manipulation qui peuvent faire répéter en boucle par les médias des mensonges avant que toute enquete sérieuse n’ait eu lieu.

    https://twitter.com/christina_bobb/status/1347596278583197698

    https://twitter.com/SiIasSavant/status/1346918693234683905

    https://twitter.com/IndigoLeo10/status/1346941327720796166


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:26

      @Kapimo
      Apres des décennies passées à émettre des opinions établies pensais-je avec mon esprit critique acéré, j’ai fini par constater que j’étais très souvent dans une posture et dans des apriori moraux.
      Je suis désormais un enfant d’internet, et je ne crois plus en la bienveillance de ceux qui nous dirigent.

      Votre description est à mon sens des plus justes !

       smiley

      Le Panda


    • Fergus Fergus 9 janvier 20:45

      Bonsoir, Kapimo

      Pas vraiment d’« émeute », en effet. Mais une action séditieuse  instrumentalisée en amont par Trump qui a pris la forme d’une sorte de carnaval baroque.
      Et pas que des policiers complaisants : le bilan a été de 5 morts !


    • Le Panda Le Panda 9 janvier 20:56

      @Fergus, bonsoir,
      Tu boudes et tu veux rejoindre « Biden » ?

      qui a pris la forme d’une sorte de carnaval baroque.
      Et pas que des policiers complaisants : le bilan a été de 5 morts !
      Les 5 morts sont 4 révoltés et 1 policier.
      C’est une « action purement séditieuse » que Trump a lancé, il paye les conséquences de son arrivisme à mon modeste « avis » 
      Le Panda


    • troletbuse troletbuse 9 janvier 21:41

      @Fergus
      Tiens Fergus, tant que vous êtes là, que pensez-vous de la présidence de Biden, pardon Kamala Harris et que va-t-elle nous apporter de mieux que celle de Trump ?


    • sirocco sirocco 9 janvier 23:33

      @troletbuse

      « ...que va-t-elle nous apporter de mieux que celle de Trump ? »

       
      La guerre contre l’Iran, pardi !

       
      Voilà 4 ans que les Israéliens rongent leur frein, mettez-vous à leur place ! Alors ils ont mis le paquet, fait intervenir leurs nombreux et très puissants soutiens aux States et réussi à hisser Biden à la Maison Blanche. Ce dernier ne va certainement pas les décevoir. 

       
      Les actionnaires du complexe militaro-industriel yankee vont eux aussi retrouver le sourire.


    • troletbuse troletbuse 9 janvier 23:54

      @Sirocco
      J’attends la réponse de Fergus ... qui ne sera surement pas la même que toi, sauf si il approuve cette guerre  smiley


    • Kapimo Kapimo 10 janvier 01:26

      @Fergus

      Quelle est « l’action séditieuse » d’un manifestant qui suit l’invitation de la police à entrer ? propos absurde.
      Quant aux morts, on a des informations/vidéo sur une ex-militaire abattue par le service d’ordre (entourée au moment de sa mort selon les vidéo par d’autres personnes de services du gouvernement = false flag ?), rien sur d’autres victimes (en tous cas pas moi) sinon des chiffres avancés sans détail aucun.

      Quant à Trump, cela faisait des jours qu’il avait annoncé que la manifestation devait marcher vers le capitole pour que les représentants entendent le bruit de la manifestation.
      Toute cette histoire est une provocation montée par les démocrates, et les « we the people » se sont fait avoir comme jamais.


    • Fergus Fergus 10 janvier 09:15

      Bonjour, Kapimo4

      Les trumpistes radicaux du Capitole ne sont pas entrés sur « invitation » de la police. Certes, quelques membres de celle-ci ont ouvert des barrières extérieures, mais globalement les envahisseurs ont escaladé des murs et défoncé des portes pour pénétrer dans les locaux ! 

      « Toute cette histoire est une provocation montée par les démocrates »
      Ben voyons ! C’est dans la même veine que les prétendues fraudes électorales qu’aucun magistrat, même parmi les républicains dévoués à la cause du Grand Old Party, n’a pu établir. Vous devriez arrêter de fumer le mélange QAnon : il est très nocif et endommage gravement les neurones !!!


    • Fergus Fergus 10 janvier 09:20

      Bonjour, troletbuse

      Je n’attends rien de Biden dont la politique va très probablement se situer dans la lignée de Clinton et d’Obama. Cela dit, comme en France, je ne fais jamais de procès d’intention aux élus, j’attends de voir comment ils agissent au pouvoir.

      La seule personnalité dans laquelle j’aurais placé quelques espoirs  notamment pour les classes populaires étasuniennes  se nomme Bernie Sanders, hélas battu lors des primaires. 


    • Eric F Eric F 10 janvier 10:18

      @Kapimo
      "Les policiers gardant le congrès ont ouvert les portes à quelques centaines d’antifas déguisés en pro-Trump et venus semer le trouble. Quelques centaines de supporter pro-Trump ont suivi ce groupe« 
      les charlatans qui approuvaient la veille l’assaut par »le peuple américain« font volte face le lendemain et parlent d’attaque sous faux drapeau. Il a pu y avoir des complices trumpistes dans la police (qui comporte aussi des fachos comme chez nous), et les services secrets qui avaient repéré les »appels à l’insurrection" sur les réseaux sociaux les ont laissé s’empêtrer. La roche tarpéienne est proche du Capitole


    • troletbuse troletbuse 10 janvier 10:19

      @Fergus
      Le conditionnel, c’est pour le passé.
      Si ma tante en avait...
      Donc aucun avis.


    • troletbuse troletbuse 10 janvier 10:24

      @Eric F
      Je suis bouche bée devant votre analyse. On croirait presque que vous étiez sur place. smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 11:05

      @Eric F

      Je crois bien, qu’il y a avait tout ce que vous décrivez : des manifestants pro Trump, des antifas déguisés en manifestants et des militaires déguisés en antifas !

      Ces derniers travaillent pour Trump et ils ont pris les portables de certains démocrates, ce qui va permettre de prouver leur collusion avec les pays étrangers !!
      et Ashli Babbitt n’est pas morte, elle aussi travaille pour Trump !

      ça vous apprendra à prendre Trump pour un imbécile. Et en plus, Wikileaks vient d’ouvrir en ligne tous ses dossiers sur la mafia Clinton et l’état profond !


    • Eric F Eric F 10 janvier 18:30

      @Captain Marlo
      Non non, je n’ai jamais gobé cette histoire d’antifas, qui a été inventée après coup par les trumpistes pour se dédouaner des exactions de leurs propres enragés (présentés comme étant « le peuple » dans certains articles pro Trump).
      Par contre des complaisances de policiers pro-Trump pour favoriser l’accès, c’est probable en effet.
      « Ashli Babbitt n’est pas morte » malheureusement si, c’est une ancienne militaire devenue activiste pro-Trump.

      Des portables d’élus ont peut-être été raflés par des insurgés, mais cette histoire de militaires missionnés par Trump prouver des collusions étrangères est encore une mystification -du reste, ordonner une telle rafle serait une violation de la constitution.


    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 08:39

      @Captain Marlo
      Et moi, « je crois bien » que vous croyez n’importe quoi pourvu que ça suive l’orientation de la girouette que vous avez dans le cerveau et qui ne sait plus où elle habite.
      Bientôt, si on vous fait cette proposition, vous croirez que ce sont des évangélistes payés par Poutine qui ont investi le Capitole.


    • Kapimo Kapimo 11 janvier 11:48

      @Eric F, @

      Les nombreuses images montrant la police ouvrir les barrières et les portes aux manifestants parlent d’elles-memes.
      La question est : qui a donné l’ordre aux policiers du capitole d’ouvrir ainsi l’accès ?
      Je pense qu’on ne le saura jamais, les témoins gênants ayant une durée de vie courte :
      https://www.zerohedge.com/political/capitol-police-officer-dies-suicide-just-days-after-siege
      https://twitter.com/Mediavenir/status/1348523857204932613

      Dans la mesure ou ce n’est pas Trump qui controle le congrès, c’est beaucoup plus probablement le « deep state » qui a agit ainsi pour torpiller la manifestation. C qu confirme lefait que des démocrates avaient déjà rédigé des réactions élaborées à cet évenement, diffusées seulement quelques minutes après sa conclusion.


  • L'apostilleur L’apostilleur 9 janvier 20:41

    @ l’auteur 

    « ...démagogie baptisée « populisme » par les experts médiatiques de la manipulation qui n’osent plus utiliser le mot « fascisme » ... »

    Répondant à une journaliste qui lui demandait s’il était populiste, Bepe Grillo (M5S) a accepté cette qualification si « ...être populiste c’est défendre le peuple... » 

    L’aurait—il acceptée si on lui avait dit « populiste = fasciste » ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 janvier 21:32

      @L’apostilleur
      Bepe Grillo (M5S) a accepté cette qualification si « ...être populiste c’est défendre le peuple... » 

      Surtout que par les temps qui courent et dans ce monde à l’envers, les fascistes ne sont plus là où l’on croit ! Ils défendent les riches, les élites, l’Europe, la mondialisation & le Grand Reset !

      Et ce sont ceux qui s’y opposent qu’ils traitent « de populistes » !

      « Adorno et son échelle fasciste revisitée »

      "(...) Un examen actuel de l’échelle F d’Adorno et de la personnalité autoritaire révèle que ce sont en fait les progressistes et les libéraux qui manifestent la quintessence des tendances fascistes.

      Alors que la corrélation des conservateurs et des nationalistes contemporains avec l’échelle F ne peut pas dépasser 0,12 (1 trait sur 9), la corrélation des libéraux et des progressistes avec l’échelle F d’Adorno peut atteindre 0,88 (8 sur 9).(...)

      Aujourd’hui, ce sentiment d’exceptionnalisme et d’appartenance à une élite est un territoire progressiste, car les progressistes se trouvent être des personnes qui croient que les autres sont réactionnaires. Les progressistes, en tant que tels, sont des personnes qui se croient supérieures, donc choisies."


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 10 janvier 08:10

      @L’apostilleur
      Merci pour ces précisions sur le populisme. Si la conclusion doit ouvrir les perspectives, celle de notre auteur rend la teneur de l’article partiale et partielle. Il rejoint en cela notre « nous sommes en guerre » réagissant vers 3 h du mat comme si un envahisseur avait passé la frontière. Quel culot d’arrosé arroseur ! 

      Sinon un nouveau corps de CRS aurait été créé pour parer aux attaques contre la démocratie... j’ai vu l’intitulé de l’info mais comme par hasard impossible de retrouver quoi que ce soit... ils sont en voie de ratatiner ce qui reste de la liberté internet... 

      Et il n’y a plus qu’au Kirghizistan que le peuple dans la rue pousse le pouvoir à la démission nous dit Arte croyant apporter de l’eau à son moulin légaliste... 


    • Eric F Eric F 10 janvier 10:31

      @L’apostilleur
      Certains mots ont malheureusement parfois pris un sens qui ne correspond plus à leur signification étymologique, ainsi « populisme » est devenu péjoratif et signifie en fait démagogie, c’est dans ce sens que l’a utilisé l’auteur de l’article (et de fait, Trump est démagogue)
      C’est dommage car on n’a plus de terme pour signifier sans ambiguité « proche du peuple et de ses intérêts ».


    • Captain Marlo Captain Marlo 10 janvier 11:31

      @L’apostilleur
      Populiste. Un vocable fourre-tout.

      Fourre tout, pas tant que ça, je le trouve très précis. Il traduit la peur de ceux qui dirigent, que le peuple vienne se mêler de leurs affaires et demandent des comptes, genre Gilets jaunes. Ceux qui œuvrent contre le peuple et sans le peuple, traitent ceux qui défendent le peuple et la démocratie de « populistes » ! 

      Nous vivons une époque où les mots et les réalités politiques, sont utilisés à l’envers. Mais cela montre que ça bouillonne dans la marmite. Soit ils arrivent à imposer une dictature, soit ça va péter d’une manière ou d’une autre. Ce qui tient la situation, c’est la propagande des médias, sinon les dirigeants sont à poil.

      Un article intéressant sur la situation actuelle : Covid-19 – Le diable contempla son œuvre et vit que cela était bon. Par Dominique Muselet


      "(...) Le mot totalitarisme vous paraît exagéré ? Il désigne, nous rappelle Michel Weber à la suite d’Hannah Arendt, un système qui ne fait plus de distinction entre le privé et le public. Un Etat intrusif qui nous dicte nos moindres faits et gestes et qui ne nous laisse pas la moindre intimité. Une intimité pourtant nécessaire à notre développement car « sans intimité il n’y a pas d’individualisation possible ». 

      Eh bien nous y sommes, non ? L’Etat français ne nous dicte-t-il pas nos comportements publics et privés dans le moindre détail sous peine d’amendes et même de prison ? Le Conseil d’Etat ne vient-il pas d’entériner, dans l’indifférence générale, le clone du ficher Edwige auquel Sarkozy avait dû renoncer, à savoir le fichage des opinions politiques et des conceptions philosophiques, de l’appartenance syndicale, des troubles psychologique et psychiatriques ?

      Sans compter la technologie qui vient aussi détruire l’espace privé. Pour Michel Weber, il s’agit même d’un totalitarisme fasciste puisqu’il cherche à préserver les intérêts d’une minorité aux dépens de la majorité....etc

      .
      Et si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous êtes « populiste », « fasciste », « complotiste » et.... possiblement antisémite !!


    • Eric F Eric F 10 janvier 18:35

      @michalac
      "Si le fascisme et le complotisme n’étaient que des différences, ils trouveraient leur place dans le paysage politique au même titre que l’environnementalisme et l’écologie... voire même, le communisme"
      Suggestion : la création d’un parti ouvertement conspi.
      Ah, il existe déjà ? l’union populistoconspirationniste fascisante.


    • Attila Attila 19 janvier 14:02

      @michalac 12 janvier 12:19
      Encore pris en flagrant délit de diffamation à l’antisémitisme contre l’UPR :
      La solidarité revendiquée par les troupes de conspi-UPR avec les hordes de trumpistes finit d’entretenir ce faux mystère... Car des trumpistes arborant des tee-shirts marqués d’un « Auschwitz, work brings freedom » ou encore d’un « 6MWE » pour « Six million wasn’t enough » "
      Trump antisémite.
      Un petit groupe de trumpistes antisémites et Michalac déclare que tous les trumpistes sont antisémites : une telle malhonnêteté dans les arguments réduit à néant les efforts de Michalac pour discréditer l’UPR.
      Michalac, vous êtes une brêle !

      .


  • Samson Samson 10 janvier 01:51

    « Ce qui est surprenant, c’est que tant de gens soient surpris ! »

    Hi, hi, ...

    Même de Téhéran à Moscou et Pékin en passant par Caracas, je veux croire que l’originalité du spectacle a su surprendre et séduire même les esprits d’ordinaire les plus chagrins ! Moi-même, j’étais plié en quatre ! smiley smiley smiley

    Pourtant, je dois bien avouer qu’entre le narcissisme à l’égo hypertrophié au point d’imaginer qu’il est encore humainement possible de « Make Amerikkka Great Again ! » sur une dette astronomique et totalement irremboursable de 63 trillions U$D et la véreuse sénilité d’un des piliers les plus corrompus du « Grand Old Party » sucrant les fraises en service commandé pour la nouvelle aristocratie mondialiste, le résultat magouillé des suffrages de « la plus grande démocratie du monde » me laissait hors une mise en scène disputant le grotesque au pathétique des plus indifférents !

    Mais si même l’élection U$ ne change rien à notre vassalité €uropéenne et atlantiste je reconnais volontiers que côté grand guignol, on a été des mieux servis. Déjà, les images du « temple de la démocratie » occupé par les plus improbables gueux et celles des élus du peuple planqués masqués sous leurs pupitres étaient des plus jouissives ! Et les commentaires aussi convenus qu’atterrés de nos larbins impériaux et de leurs médiacrates complétaient assez bien ce tableau des plus festifs !

    Avant que la censure des GAFAM ne nous en prive définitivement, dépêchons-nous donc de bien rire sous nos bâillons, car je doute qu’une telle insulte portée aux symboles de la Pensée Unique et de sa toute puissance impériale reste longtemps sans réponse, et les vertus pédagogiques de l’exemplarité mutilatoire appliquée par notre très immature et narcissique petit Monarc aux gens qui ne sont rien devraient avoir tout de la tonique promenade de santé à côté de la riposte, en collusion avec nos « démocraties » libérales, des GAFAM et de leur élite mondialiste contre les périls « populiste » et « complotiste » !

    De là, à ce qu’on se résolve à nous vacciner contre le délit d’opinion, ...

    ... Bonne année 2021 !


  • Jean Keim Jean Keim 10 janvier 08:26

    Les Étasuniens « élisent » leur président suivant des règles constitutionnelles et républicaines, on peut leur trouver des qualités et des défauts mais elles ne sont pas démocratiques, le candidat élu est finalement choisi par les grands électeurs dont le choix est pour le moins mystérieux, si bien que l’élu n’est pas forcément celui qui a obtenu le plus de voix populaires.

    Les élections à la française ne sont d’ailleurs pas plus démocratiques, ne serait-ce que par le pouvoir quasi absolu dont notre président dispose, protégé par une immunité sans faille.


    • Fergus Fergus 10 janvier 09:33

      Bonjour, Jean Keim

      Rien de « mystérieux » dans le système électoral étasunien !

      Dans la quasi-totalité des états, le vainqueur du scrutin présidentiel ramasse la totalité des grands électeurs qui s’engagent à voter pour le candidat de leur parti.

      Cela dit, vous avez raison, « l’élu n’est pas forcément celui qui a obtenu le plus de voix populaires » au niveau fédéral. Cela tient au fait que l’élection se déroule par état, grosso modo sur le même principe que l’élection municipale à Paris, Lyon et Marseille où le maire peut avoir totalisé plus de conseillers dans les arrondissements que de votes populaires.

      « Les élections à la française ne sont d’ailleurs pas plus démocratiques »
      La présidentielle française est parfaitement démocratique.
      Ce qui l’est nettement moins, ce sont les législatives qui, du fait du système électoral majoritaire, réduisent à peu d’élus le nombre de députés des partis minoritaires, le plus lésé étant le RN.
      Il y a là un vrai déni de démocratie.
      Et cela d’autant plus que les députés du parti présidentiel se conduisent le plus souvent en « godillots » au lieu de remplir leur mission de contrôle de l’action de l’exécutif.


    • Durand Durand 10 janvier 10:27

      @Jean Keim

      ..

      « Les élections à la française ne sont d’ailleurs pas plus démocratiques, ne serait-ce que par le pouvoir quasi absolu dont notre président dispose, protégé par une immunité sans faille. »

      Je ne suis qu’à moitié d’accord avec vous...

      Le « pouvoir quasi absolu dont notre président dispose » qui rend les « élections à la française » anti-démocratiques ne lui sont pas conférés par la constitution mais par les largesses de la BCE qui lui permettent d’allouer des milliards d’euros d’aides financières aux grands patrons de presse qui relaient sa propagande électorale et qui censurent les voix dissidentes.

      Voici un exemple récent de cette mécanique délétère :

      https://m.facebook.com/Nantes.Revoltee/posts/3639311119438368

      ..


    • Eric F Eric F 10 janvier 12:00

      @Jean Keim
      En France, ce n’est pas le mode d’élection présidentiel direct qui est pose problème (même si les mauvais perdants pinaillent sur la représentativité), mais la dérive de l’autorité présidentielle du fait notamment de la synchronisation du mandat de 5 ans avec celui des législatives. Cela a été une « fausse bonne idée » pour éviter les cohabitations, mais le premier ministre répond de plus en plus au président et de moins en moins au parlement, que celui-ci soit croupion ou frondeurs cela ne change guère la donne. L’immunité a ses limites, Sarko a plusieurs procès aux fesses, n’ayant pu s’auto-amnistier selon la mode US.


    • Jean Keim Jean Keim 10 janvier 19:10

      @Fergus

      Ce qui est mystérieux n’est pas le déroulement du processus électoral étasunien mais le choix des grands électeurs, il est difficile de se faire une idée précise sur les modalités de leur accession à cette charge.


    • Jean Keim Jean Keim 10 janvier 19:16

      @Eric Fergus Durand,

      Bon ! vous pinaillez car directement ou par en-dessous, il y a à redire sur le déroulement soit-disant démocratique de l’élection de notre souverain président.


  • SPQR complotiste chasseur de comploteur... SPQR Sono Pazzi Questi Romani 10 janvier 09:20

    Le gouvernement / Macron viennent de décréter la formation d’une unité d’élite de CRS pour la protection présidentielle .

    ça sent le bouchon à l’Elysée . La peur se répand sur les dirigeants et LREM .

    Quel coup tordu Macron réserve t il pour les français ? Le 20 janvier approche !

    Le détestable petit président devient de plus en plus menaçant ....


Réagir