samedi 24 juillet - par Alexandre PAGE

Contre le pass, contre la vaccination obligatoire, gloire aux combattants !

Comme on pouvait s’y attendre, l’Assemblée nationale aura servi de caisse d’enregistrement de l’exécutif. Aucun amendement émanant de l’opposition n’a été retenu (sur plus de mille), le niveau des échanges a volé au ras des pâquerettes, l’exécutif, sûr de lui, donnait sur les plateaux télé le résultat même du vote du projet de loi avant le vote. Quand ça ne passait pas la première fois on a fait revoter pour que ça passe, mais nous sommes en démocratie, tout va bien Madame la Marquise, le système politique français n’a aucun point commun avec ceux des pays totalitaires.

Parlons-en d’ailleurs de ce qui a été voté hier : pas d’enregistrement du pass à l’entrée d’un restaurant et vous risquez quasiment la peine moyenne d’un violeur récidiviste ; l’accès aux hôpitaux fermés aux non-vaccinés sauf urgences, l’accès à la culture totalement verrouillé aux gueux qui n’auraient pas l’obligeance de montrer le «  pass sanitaire  » justement renommé pass de la honte, interdiction de train et d’avion… J’en passe et des pires ! On échappe de peu à ce que le droit fondamental d’accès à l’école ne soit pas lui aussi bafoué pour les enfants, mais enfin, comme le gouvernement a également retiré le même jour la liberté de l’éducation à domicile on va dire que c’est un match nul.

 

Voilà un vague aperçu de l’horreur qui s’est jouée au Parlement, une parodie de démocratie, une souillure républicaine, l’écartèlement des droits des Français et un crachat répugnant sur le peuple de France. C’est là l’authentique et véridique résumé de ce qu’a été ce vote à l’Assemblée nationale. Il convient malgré tout de saluer le courage de quelques braves qui après la défenseure des droits, Claire Hédon, ont tenté de sauver l’honneur du Parlement. C’est le cas notamment de Pacôme Rupin qui avait le double mérite d’être dans l’opposition au pass contre son propre groupe, et bien entendu de tous les députés d’opposition qui ont tenu leur rang, qu’ils soient de gauche ou de droite. La politique n’a même plus place quand il est question des droits fondamentaux des Français. Leurs efforts ont été vains comme on pouvait le craindre mais leur engagement auprès du peuple ne sera pas oublié, et j’espère également qu’ils ne se dédiront pas.

 

Face à la chute du Parlement qui s’est baigné dans la fange du totalitarisme éhonté, il ne reste plus guère de pare-feu. L’hypothétique ravalement de façade du Sénat au sujet du projet de loi relève de l’utopie, les fourches caudines du Conseil constitutionnel seront aussi affûtées qu’une cuillère à soupe et la semaine prochaine un beau maroquin recouvrira la loi française la plus inique de l’histoire moderne du pays. Oui, la plus inique, la plus insupportable des lois françaises et ce n’est pas un superlatif. Demain, parce qu’ils ne seront pas admis en urgences et n’auront pas le pass, des hommes et des femmes mourront peut-être d’une méningite qui s’est présentée en mal de tête à première vue anodin, verront un diagnostic non posé sur un cancer car l’examen de contrôle n’aura pu se faire. « Vous comprenez, il n’avait pas son pass alors nous n’avons pas pu voir sa tumeur au pancréas ! » J’attends de voir quel médecin ayant signé le serment d’Hippocrate jettera à la porte un patient sans pass. Un médecin comme cela mériterait d’avoir son nom exposé à la vue de tous comme celui d’un nouveau Judas.

Cette loi est une honte absolue qu’aucun Français ne devrait approuver. Arrière-petit-fils de Juste parmi les nations, petit-fils de résistant, je suis abasourdi de voir à quel point ce pays a pu sombrer en 80 ans d’intervalle. Comment aurais-je pu imaginer entendre un jour qu’un Français serait privé d’hôpital, privé de musée, privé de bibliothèque parce qu’il ne brandit pas le pass de la honte pour entrer  ? Est-ce la France  ? Est-ce le pays des Lumières  ? Non, c’est une parodie de France, un pays démoli entre des mains que j’ose dire criminelles. Elles ont le sang du pays qui les tâche et elles auront aussi du sang des Français.

 

De fait, comme il n’y aura aucun rempart institutionnel et qu’il est en même temps insupportable d’imaginer de vivre dans la nouvelle dictature française, il faut vivre dans la lutte. Avant-hier je parlais solidarité, c’est important et elle s’organise. Des listes d’établissements refusant le pass se créent, d’autres recensant des évènements conviviaux sans pass également. Des patrons proposent déjà de recruter des non-vaccinés chassés des professions où la vaccination est obligatoire. Voilà une action essentielle et bienvenue. Mais cela ne doit pas faire oublier la nécessaire lutte contre l’oppression. La vaccination obligatoire et le pass sanitaire sont absolument inacceptables. Ce jour est l’une de ces journées de lutte, mais elle ne doit pas être l’unique. Jusqu’au bout il faudra combattre, dans la rue bien sûr mais dans les mots aussi et dans l’exemple. Si l’on vous refuse dans un lieu, partez avec dignité mais rappelez à celui qui vous chasse que vous êtes comme lui et qu’en vous privant de ce lieu, il agit avec le droit mais pas avec la morale d’un homme digne. Certains, ceux qui ont une conscience réfléchiront.

Cette lutte est d’autant plus importante que l’amendement sur la durée restreinte du pass a été rejeté. Il n’y a plus de limite véritable à son application, on peut le croire d’autant mieux qu’avec des hôpitaux qui se vident, des morts qui se comptent sur les doigts d’une main et une explosion de cas bénins, la justification sanitaire de ce pass est totalement aberrante. Il n’y a pas d’épidémie, nulle crise sanitaire, et pourtant il est là et bien là ce pass de la honte. Assurément, il est bien parti pour devenir un nouveau sésame social avec la carte d’identité et il est fort possible que les Français s’y habituent et trouvent cela rassurant et finalement bien sympathique puisque «  ça nous protège  ». Évidemment que s’y habituer serait l’erreur criminelle à ne pas commettre. Jamais nous ne devons nous habituer à cette nouvelle normalité, comme nous ne pouvons accepter la normalité du masque au demeurant ou celle de l’évitement social qui n’a plus aucune raison d’être. Le monde entier nous en fait la démonstration, du Royaume-Uni à la Suisse en passant par la Chine elle-même qui est revenue en arrière sur la vaccination obligatoire. Il faut vivre avec la covid, et vivre avec la covid signifie vivre normalement avec elle comme on vit normalement avec la grippe ou la rhino-pharyngite. Ce n’est pas vivre en arborant son pass pour tout, en portant un masque, en faisant des airshake débiles et en risquant 15000 euros d’amende car on n’a pas rempli le cahier de rappel du restaurant. Ça, c’est vivre dans la dictature à l’installation de laquelle la covid a servi de prétexte facile.

 

Je l’ai annoncé sur mon compte Twitter, je l’annonce ici. Je suis historien de l’art, écrivain, je donne des conférences et je suis appelé à me déplacer pour des dédicaces ou des rencontres. Mais jamais je ne brandirai un pass de la honte dans ce pays. Cela impliquera de suspendre ou annuler tous ces évènements pour une durée indéterminée, mais il y a plus que la culture, plus que l’argent, il y a notre dignité, le reflet dans le miroir au petit matin, l’héritage familial qui nous rend responsables, et tout cela m’oblige à rester en retrait de cette société devenue infréquentable. J’ai cette chance de pouvoir me le permettre et j’ai bien conscience que tous ne le peuvent pas. Pour certains, c’est un véritable cas de conscience, mais je leur dis, vous n’êtes pas coupables, les coupables sont ceux qui vous astreignent à des choix insupportables. L’essentiel est que sous la couche de peinture, cet apparent vernis de soumission, vous n’abandonniez pas vos convictions profondes et intimes mais vous éleviez contre le régime totalitaire qui régit désormais ce pays.

 

En ce premier week-end de lutte, premier d’une longue série souhaitons-le et qui en appellera de plus grands encore, que le déterminisme et le courage nous animent tous. C’est dans les fondements de ce pays que nous puisons notre force, nos valeurs, et ils ont toujours porté les luttes, même les plus âpres lorsque le combat était juste. Il n’y a à l’heure d’aujourd’hui pas de combat plus juste que celui de redonner à tous les citoyens de France les mêmes droits et de rendre aux soignants sortis meurtris de la crise de 2020 leurs droits de citoyens. Le pass doit être aboli et la vaccination obligatoire abrogée car contraire à l’éthique médicale la plus fondamentale. Ne nous laissons pas tromper par les lumières des faux combattants des libertés qui prétextant lutter contre le pass réclament la vaccination obligatoire pour tous. Ils sont nombreux et fondent tout autant la lie de l’oppresseur.

 

Courage à tous, soyez dans la lutte, sous quelle que forme qu’elle prenne ce sera une pierre apportée à la France qu’il faut rebâtir.

 

Alexandre Page, écrivain, paria en son propre pays



77 réactions


    • Adèle Coupechoux 25 juillet 09:33

      @Clocel

      Hier à Paris, nous sommes partis de Bastille pour la porte de Champerret. Arrivés à la rue du Fbg Montmartre, les forces de l’ordre nous ont barré la route. Nous étions décidés à rejoindre les autres manifestations, celles du Palais Royal et du Trocadéro. Nous avons dû prendre la rue du Fbg et faire un grand détour et emprunter des rues plus étroites que les grands boulevards. Finalement, nous nous sommes arrêtés à 300 mètres de la porte de Champerret. 
      Les forces de l’ordre ont lancé à plusieurs reprises des bombes lacrymogènes. J’ai cru comprendre que des personnes en marge de la manifestation avaient ripostés par des jets de pierre.

      Tout est fait depuis le début pour que nous ne puissions pas nous réunir contre cette obligation vaccinale et ce pass sanitaire. Nous étions très nombreux. Beaucoup ont rejoint le cortège à Bastille et tout au long de la manifestation.
      Ni leaders de l’opposition, ni syndicats n’ont manifesté à nos côtés. Nous en avons discuté entre nous et sommes bien conscients qu’ils sont aussi corrompus que ces voyous qui nous gouvernent.


    • Clocel Clocel 25 juillet 09:39

      @Adèle Coupechoux

      Dans mon bled, les flics laissaient carrément passer quelques véhicules dans le cortège, manifestement des accidents permettant de nouvelles restrictions seraient les bienvenus.

      Sinon, plus de bêlants que de manifestants, hélas...


    • eau-pression eau-pression 25 juillet 10:01

      @Adèle Coupechoux

      A Perpignan, nous sommes allés amuser les enfants dans les quartiers d’immeuble. Même pas passés au Castillet.
      Enfin, on discute avec des gens sensés, c’est beaucoup.

      Le soir, à une fête de village, il y avait barrières, policiers, et pass obligatoire pour accéder aux tribunes (un gros à comorbidités vous barrait la route). Ils sont nombreux, les bi-injectés.


    • Iris Iris 25 juillet 10:14

      @eau-pression

      un gros à comorbidités vous barrait la route). Ils sont nombreux, les bi-injectés.

      Raciste !

    • Adèle Coupechoux 25 juillet 11:30

      @eau-pression

      Et le kapo qui vous barré la route, il l’avait lui son pass sanitaire ? smiley


    • Adèle Coupechoux 25 juillet 11:32

      @Clocel

      Des riverains ont applaudi à leur fenêtre au passage du cortège.
      Beaucoup de commerces ouverts ont pris des photos ou ont filmé.


    • eau-pression eau-pression 25 juillet 11:32

      @Iris

      Woke-man !
      Vous ne comprenez pas le symbole : mieux vaut prévenir que guérir. Si ce type n’avait pas affiché un air suffisant, fier de participer à l’éradication du virus, je me serais dispensé de cette remarque.
      Il y a aussi des handicapés du symbole, aucune raison de les exclure.


    • eau-pression eau-pression 25 juillet 11:35

      @Adèle Coupechoux

      Sans doute l’avait-il. Ce que vous savez mieux que moi, c’est que le sésame « bi-injecté » n’est pas reconnu par l’hôpital : il faut un test négatif pour entrer.
      Si bien que ces gens non masqués sur les tribunes, j’ai un doute ...


    • Clocel Clocel 25 juillet 11:40

      @Adèle Coupechoux

      Ça ne mange pas de pain, avec ce genre de bétail, on continuerait à compter les Bourbon...


    • Iris Iris 25 juillet 12:39

      @eau-pression
      Cool man !
      Vous avez raison, certains se sont trouvé une raison de vivre avec tout ça, ils sont un peu pathétiques, mais peut être sincèrement effrayés, alors...
      L’autre jour je me suis fais engueulé par un jeune employé freluquet sans comorbidités dans un carouf city, j’avais oublié mon maskeueueueueue ! Je n’ai pas su quoi faire et je suis sorti la queue basse. Ca me fait rire quand j’y repense.


    • eau-pression eau-pression 25 juillet 14:10

      @Iris

      Certains se sont trouvé une raison de vivre, d’autres cherchent seulement à donner un sens à leur gagne-pain, au détriment de leur bon sens.

      Tenez, pour une politique de santé raisonnée, avez-vous lu la lettre de JF.Lesgards aux sénateurs ?


    • Iris Iris 25 juillet 17:16

      @eau-pression

      Tenez, pour une politique de santé raisonnée, avez-vous lu la lettre de JF.Lesgards aux sénateurs ?

       
      Merci pour ce lien. Mon baguage scientifique sur le sujet est léger, mais ça correspond en grande partie à ce que je comprends de la situation, et le ton est de nature à convaincre. On sent bien que l’auteur ronge son frein  smiley

      J’espère que les sénateurs ont reçu cette lettre directement.

      Il nous faut des conseils scientifiques indépendants où les avis contradictoires peuvent se croiser sereinement.


  • samy Levrai samy Levrai 24 juillet 08:55


    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
    Les aristocrates à la lanterne.
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !
    Les aristocrates on les pendra.
    Si on n’ les pend pas
    On les rompra
    Si on n’ les rompt pas
    On les brûlera.
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
    Nous n’avions plus ni nobles, ni prêtres,
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
    L’égalité partout régnera.
    L’esclave autrichien le suivra,
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
    Et leur infernale clique
    Au diable s’envolera.

    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
    Les aristocrates à la lanterne ;
    Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
    Les aristocrates on les pendra ;
    Et quand on les aura tous pendus,
    On leur fichera la paille au c...,
    Imbibée de pétrole, vive le son, vive le son,
    Imbibée de pétrole, vive le son du canon.


  • Clocel Clocel 24 juillet 09:05

     « Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
     Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne,
     Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, A vos armes !
     Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes. »


    • xana 24 juillet 09:29

      @Clocel et à S Levral

      On aimerait un peu moins de « chants révolutionnaires » et un peu plus d’action.
      Moi je vis loin de la Macronie, mais si certains organisent une vraie résistance, celle qui ne se contente pas de « chants révolutionnaires », et s’ils ont besoin d’un petit vieux pour apporter quelques kilos d’explosifs chez le poudré en « visite-suicide », qu’ils me le fassent savoir...


    • Jelena Jelena 24 juillet 10:10

      @Clocel : Aujourd’hui la grisaille est revenue, ce qui fait que les piquousés-QRcodisés ont remis le masque sur le nez... Je vous souhaite bien du courage pour déclencher la révolution dans ce pays de moutons apeurés.


    • samy Levrai samy Levrai 24 juillet 10:17

      @xana
      Je ne veux que justice et rappeler que tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise.


    • Clocel Clocel 24 juillet 10:28

      @Jelena

      La peur est juste une émotion, ce n’est pas un stade figé, il y a une vie et d’autres émotions au-delà de la peur, ne doutez pas de notre alchimie intime, elle est notre alliée, elle peut nous amener très loin si on sait l’entendre.


    • xana 24 juillet 12:39

      @samy Levrai
      C’est bien joli de dire que tu ne veux que justice. Macron peut dire la même chose.
      Regarde par contre ce que FAIT Macron. Ce qui est important n’est pas ce qu’on dit, mais ce qu’on FAIT.
      Et que fais-tu ?


    • samy Levrai samy Levrai 24 juillet 12:43

      @xana
      Je suis un résistant depuis pas mal de temps et je ne veux pas la guerre avec mes frères citoyens. 


    • xana 24 juillet 12:47

      @samy Levrai
      Et pour toi c’est quoi être un résistant ? C’est poster sur internet ?


    • samy Levrai samy Levrai 24 juillet 13:02

      @xana
      entre autre, sur le terrain aussi... je n’égorge personne le soir par contre. 


    • Aristide Aristide 25 juillet 11:38

      @xana

      s’ils ont besoin d’un petit vieux pour apporter quelques kilos d’explosifs chez le poudré en « visite-suicide », qu’ils me le fassent savoir...

      Avant ou après le pastis !


  • Fergus Fergus 24 juillet 09:24

    Bonjour, Alexandre

    Désolé, mais vous vous trompez de combat.

    Qu’il y ait privation de libertés, c’est une évidence. Personne ne le nie.

    Mais cette privation de libertés  temporaire  est liée à un impératif : écarter le risque d’un nouveau confinement qui ne serait pas accepté par nos compatriotes pour éviter une saturation des structures hospitalières, et notamment des urgences et des services de réanimation.


    • Clocel Clocel 24 juillet 09:32

      @Fergus

      Une connerie longtemps répétée, reste une connerie Fergus, Goebbels était un con, et ceux qui lui sucent le roue ne valent pas mieux.


    • xana 24 juillet 09:39

      @Fergus
      En tout premier lieu, nous ne croyons pas que la privation de liberté sera « temporaire ». C’est tellement commode pour le poudré, on ne voit pas pourquoi il y renoncerait. Au contraire. Tous les autocrates ont toujours augmenté la pression sur leurs sujets avant d’être éliminés.
      Et ensuite, le confinement serait-il nécessaire ? Oui, toujours pour augmenter la pression. La saturation des structures hospitalières, tu nous fait rire quand le pouvoir a fermé Dieu sait combien de lits.

      Fergus, tu t’enferre. Tu as commencé à mentir, et depuis tu continues à mentir pour sauver ta prétendue honorabilité. Tu es comme un gosse qui invente la venue d’un voleur pour expliquer la disparition d’un pot de confiture.

      Je sais bien que tous les vieux ont, à un moment donné, tendance à soutenir le pouvoir parce qu’on se lasse finalement de l’opposition. Mais toi, tu n’as jamais été de l’opposition, alors...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 juillet 10:18

      @Fergus
       
       nous ne croyons pas que la privation de liberté sera « temporaire »

       
      Un amendement qui stipule de mettre fin au « pass sanitaire » une fois la pandémie terminée vient d’être rejeté

       
       Vous le saviez ? Ou bien vous faites l’idiot !


    • Fergus Fergus 24 juillet 12:00

      Bonjour, troletbuse

      C’est vous qui faites « l’idiot » pour colporter la propagande complotiste. En ce qui me concerne, je dis toujours ce que je pense sans me soucier des discours partisans, d’où qu’ils viennent. 

      Et « kollabo », c’est plutôt vous qui l’êtes, en l’occurrence de la sphère hystérique qui se répand sur le web, mais fort heureusement très peu hors de celui-ci.


    • tonimarus45 24 juillet 14:35

      @Fergus bonjour de francis agnotologue«  »«  »«  
      Un amendement qui stipule de mettre fin au « pass sanitaire » une fois la pandémie terminée vient d’être rejeté
       »«  »«  ?????..mais evidemment vous faites l’idiot »«  »«  ».c’est a cela que vous auriez du repondre.vous avez decide d’etre « l »edgar faure « d’agoravox » , qui apres avoir ete accuse maintes fois d’etre une girouette, avait retorque « ce n’est pas la girouette qui tourne mais c’est le vent ».En ce qui vous concerne ,c’est un mauvais vent venant de macronie qui vous a fair renier ce que hier vous declariez ;


    • Fergus Fergus 24 juillet 16:42

      Bonjour, tonimarus45

      Ne vous emballez pas, de surcroît avec des sarcasmes déplacés ! Il s’agit d’une « première lecture », et rien ne dit qu’un amendement de même nature ne figurera pas dans un autre article de la loi.

      Cela dit, si effectivement rien n’indique dans les textes législatifs que l’usage du passe sanitaire devra impérativement être abrogé lorsque la pandémie aura cessé  ou même lorsqu’elle ne présentera plus de risque de saturation hospitalière , il s’agira évidemment d’un scandale majeur et je serai parmi les opposants les plus déterminés au gouvernement qui se sera livré à un tel abus de pouvoir en termes de privation des libertés !


    • tonimarus45 24 juillet 17:14

      @Fergus bonjour---oui,oui et demain on rasera gratis ???par contre a ce post, j’attends toujours votre reaction-----«  »«  »@Fergus---Puisque c’est apres avoir bien « »« »reflechi« »« »( parce que les antivaccins, les anti pass souvent non anti vaccins, ne reflechissent pas) que vous avez change d’avis, posez vous la question « Pourquoi une majorite de nos elus si surs de ce vaccin refusent le pass sanitaire pour eux meme et donc la vaccinnation ????pourtant dans leurs assemblees ils risquent fort d’etre des centaines alors que la jauge pour ne pas avoir besoin de pass est de cinquante si l’on veur aller dans des parcs d’attractions, au cinema ,au theatre, au concert ect ; ce »faites ce que je dis mais pas ce que je fais« , est assez inquietant ???et pareil pour les forces de l’ordre qui viendront vous controler bien souvent sans masques et sans etre vaccines ???Et pareil pour les transports ou il faudra le pass donc etre vaccine pour s’assoir dans un tgv mais pas dans les trains de banlieu et le metro ou aux heures de pointe les usagers sont epaule contre epaule, serres comme des sardines »«  »«  »" quand aux soit disant sarcasmes ils me viennent apres avoir reflechi sur votre cas( oui moi aussi je reflechis) et j’en conclu que vous etes une girouette et que vous vallez bien peu ; mais peut etre que virant avec vent, non macronien, vraiement de gauche, vous me prouverez un jour le contraire


    • Fergus Fergus 24 juillet 17:28

      @ tonimarus45

      Copié-collé d’un commentaire que je vous ai adressé sur le fil d’un autre article :

      Il faut prendre le passe sanitaire pour ce qu’il est : un moyen détourné — en l’occurrence une manoeuvre politique — destiné à inciter le plus grand nombre possible de nos concitoyens à se faire vacciner afin d’éliminer : d’une part, le risque d’une saturation des hôpitaux ; d’autre part, et de manière concomitante, le risque d’un nouveau confinement qui pourrait être rendu nécessaire par une forte hausse des contaminations au variant delta

      Le procédé est sans nul doute inélégant, c’est le moins que l’on puisse dire, mais il a le mérite d’être pragmatique comme l’a montré la très spectaculaire augmentation du nombre des prises de rendez-vous et du nombre des injections depuis que Macron s’est exprimé.

      Ces constats faits, il est trop tôt pour juger ce type d’initiative. Comme le dit un vieux proverbe bien de chez nous, « c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses ! » Je ne doute pas que vous les compterez, et moi aussi, et sans la moindre complaisance !

      Je n’ai rien d’une « girouette », je suis simplement moi aussi pragmatique dans le regard que je porte sur l’action des élus. Et, quelle que soit leur couleur, j’approuve ce qui me semble aller dans le bon sens, et je désapprouve le reste. 


    • tonimarus45 24 juillet 17:47

      @Fergus---relisez mon post«  »«  »@Fergus---Puisque c’est apres avoir bien « »« »reflechi« »« »( parce que les antivaccins, les anti pass souvent non anti vaccins, ne reflechissent pas) que vous avez change d’avis, posez vous la question « Pourquoi une majorite de nos elus si surs de ce vaccin refusent le pass sanitaire pour eux meme et donc la vaccinnation ????pourtant dans leurs assemblees ils risquent fort d’etre des centaines alors que la jauge pour ne pas avoir besoin de pass est de cinquante si l’on veur aller dans des parcs d’attractions, au cinema ,au theatre, au concert ect ; ce »faites ce que je dis mais pas ce que je fais« , est assez inquietant ???et pareil pour les forces de l’ordre qui viendront vous controler bien souvent sans masques et sans etre vaccines ???Et pareil pour les transports ou il faudra le pass donc etre vaccine pour s’assoir dans un tgv mais pas dans les trains de banlieu et le metro ou aux heures de pointe les usagers sont epaule contre epaule, serres comme des sardines »«  »" et ne repondez pas a cote


    • sirocco sirocco 24 juillet 18:10

      @Fergus
      "...il s’agira évidemment d’un scandale majeur et je serai parmi les opposants les plus déterminés au gouvernement qui se sera livré à un tel abus de pouvoir en termes de privation des libertés !" 

      Calmez-vous, Fergus, vous nous inquiétez... On a peur de vous perdre...
      Asseyez-vous et prenez un petit remontant.


    • josy&jacq josy&jacq 24 juillet 18:11

      @Fergus. C’est quoi tes compétences en médecine ? En biologie ? En épidémiologie ?


    • Fergus Fergus 24 juillet 18:45

      Bonjour, josy&jacq

      Je n’en ai pas plus que vous !
      C’est pourquoi je m’en remets aux scientifiques sérieux qui ne font partie ni de la sphère complotiste ni du cercle de ceux qui pourraient être suspectés de « conflit d’intérêt » avec les grands labos !


    • Fergus Fergus 24 juillet 18:50

      @ tonimarus45

      Je me contrefiche de l’attitude de ces élus.
      J’ajoute que, dans toute décision de ce genre, il y a toujours des niches d’exception imposées par les réalités (exemple TGV vs RER : il est possible de contrôler dans le premier cas, et c’est évidemment impossible dans le second). 
      Encore une fois, peu importent les modalités, ce qui compte, c’est d’inciter toujours plus de monde à se faire vacciner.
      Si tel n’est pas le cas, ne vous faites pas d’illusions, ce sera  comme le demandent de nombreuses personnalités de tous bords  la vaccination obligatoire pur tous ! Est-ce cela que vous souhaitez ? J’en doute.


    • josy&jacq josy&jacq 24 juillet 19:07

      @Fergus. Eclairé par ta crédule nullitude, tu choisis quels scientifiques sont fiables » et «  sérieux » : ceux qui te disent ce qui te flatte.


    • tonimarus45 24 juillet 20:16

      @Fergus bonjour—quand se sont une majorite d’elus , qui vont se retrouver a des centaines dans les assemblees,qui imposent la vaccination obligatoire via le pass sanitaire, alors que eux n’en veulent pas , c’est quand meme qu’il y a quelque chose de pourri dans ces mesures macroniennes que vous approuvez.Mais bon que vous vous fichiez de ces « deux poids deux mesures » ou comme disent les russes « ces doubles standards » fait que cela me conforte en ce que je pense de vous.Car cette majorite d’elus n’a t’elle pas confiance en ces vaccins ??????.et pour votre gouverne je ne suis pas antivaccins, mais contre ces vaccins qui n’en sont pas et dont on ne connait pas les effets secondaires a moyen et a long terme, je suis contre l’obligation vaccinale que l’on nous impose via le « pass sanitaire » qui sera suivi par le non remboursement des tests PCR, et donc contre le pass sanitaire.et je suis sidere par votre façon de « tortiller du derriere pour faire droit » afin de justifier votre virage a 180 degre.Non venant un homme, soit disant de gauche cela ne peut se comprendre


    • tonimarus45 24 juillet 20:21

      @Fergus--- (exemple TGV vs RER : il est possible de contrôler dans le premier cas, et c’est évidemment impossible dans le second). dites vous... Tiens et pourquoi ?????? surtout que la contamination dans les trains de banlieue et le metro sera certainement plus importante que dans un tgv


    • troletbuse troletbuse 24 juillet 20:29

      @Fergus
      Qui est susceptible d’application pratique, qui a une valeur pratique. 2. Qui est orienté vers l’action pratique : Une politique pragmatique.

      Si je veux dévaliser des gens pour avoir de l’argent, je peux les menacer avec un rigolo par exemple.
      C’est aussi du pragmatisme vu vu que c’est une solution qui est pratique pour gagner de l’argent  smiley


    • tonimarus45 24 juillet 20:32

      @Fergus bonjour— «  »«  »« la vaccination obligatoire pour tous ! Est-ce cela que vous souhaitez ? J’en doute. »«  »«  » dites -----vous mais elle est obligatoire pour certains et pour les autres via le pass sanitaire que vous approuvez. qui sera suivi par le non remboursement des tests pcr.A part que vous n’alliez jamais au restaurant , au spectacle, au cinema , dans les grandes surfaces de plus de 20000 m2, au bistrot, dans les festivals, dans les parks d’attraction ne serait ce pour y amener vos petis enfants et j’en passe, la liste est longue.Alors si il y en a un qui nous achemine via le pass sanitaire pour une vaccination obligatoire, c’est bien vous et continuant votre « commig out » vous trouverez des arguments pour approuver


    • troletbuse troletbuse 24 juillet 23:20

      @tonimarus45
      Fergus n’aime pas les religions sauf ... sauf la religion macroniste dont il est un adepte zélé.


    • Adèle Coupechoux 25 juillet 09:41

      @Fergus

      Temporaire... décidemment ! Cette privation de liberté a été votée pour une durée illimitée. Comme l’état d’urgence encore prolongé.
      Ce n’est ni un pass ni une obligation vaccinale qui éviteront une saturation des structures hospitalières : 
      630 services des contraints de fermer la nuit durant l’été faut d’un nombre suffisant de médecins pour assurer un service de garde.
      Plus de 1800 de fermés en 2020
      Bichat et Beaujon sont en cours de réaménagement et 20% des possibilités d’hospitalisation vont être supprimées, y compris des lits de réa.
      Le pass et l’obligation vaccinale ne changeront rien à cette politique désastreuse.


    • Yann Esteveny 24 juillet 10:09

      Message à avatar Clocel,

      Je vous remercie du partage du lien et recopie un commentaire pertinent à l’article en question :
      « L’opposition contrôlée c’est toute la clique derrière la banderole couleur »orange soros » de Philipot : la Mouraud, Dupont Gnan Gnan, DiVizio,Brusa…
      L’opposition contrôlée c’est Rodriguez et sa bande qui tentent de scinder et de détourner l’objet de la manif de Paris de samedi dernier.Et Nicolle qui commence à pointer le nez hors de son terrier !
      L’opposition contrôlée c’est Raoult qui parle de virus et de vaccins alors qu’il s’agit de modifications génétiques, de graphène, de son oxydation via certaines fréquences et d’une opération de puçage des êtres humains sous couvert « d’une pandémie ».
      L’opposition contrôlée c’est enfin tous ceux qui appellent à la violence, à la confrontation en ne désignant jamais les vrais instigateurs de tout ce cirque : les familles qui sont derrière Vanguard, Black Rock, la BRI et le Vatican.
       »

      Respectueusement


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 juillet 10:20

      @Yann Esteveny
       
       Bonjour,
       
       ’’modifications génétiques, de graphène, de son oxydation via certaines fréquences’’
       
       Vous avez des infos là-dessus ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 juillet 10:38

      @Francis, agnotologue
       
       ’’modifications génétiques, de graphène, de son oxydation via certaines fréquences’’
       

       
       à comparer avec ça :
       
      « La structure en couche de l’oxyde de graphène est identique à celle du graphite mais avec des distances plus grandes entre les couches. Voilà environ 150 ans que les chimistes et les physiciens étudient ce matériau, mais il est encore loin d’avoir livré tous ses secrets.

      On sait par exemple qu’il peut incorporer différents solvants entre ses couches mais, lors des études avec insertion de molécules d’eau à hautes pressions, on a découvert avec étonnement que l’oxyde de graphite ainsi modifié se dilatait avec l’augmentation de la pression ! »

       

      Ceci pourrait-il expliquer les problèmes de thromboses ? Dont le nombre pourrait littéralement exploser parmi des manifestants soumis à certaines fréquences ?

       

       Un bon moyen pour trier les gentils vaxinés des méchants antivax, mais au détriment des premiers !!!

       

       Qui ne devront jamais changer de bord sous peine de raves problèmes de santé.

       

       Bon, après on pourra tirer à boulets rouges sur les récalcitrants.


    • Yann Esteveny 24 juillet 10:39

      Message à Francis, agnotologue,

      Pas particulièrement. Vous connaissez les propos prudents de plusieurs sommités sur la 5G. Le sujet est extrêmement pointu techniquement et militairement très sensible. En revanche, les interactions sur le vivant via certaines fréquences sont des sujets faisant l’objet de publications exponentielles depuis une vingtaine d’années. Le sujet est tellement sensible qu’il a fait l’objet de censure sur les comptes rendus de l’Assemblée Nationale.

      Respectueusement


    • eau-pression eau-pression 24 juillet 10:48

      @Francis, agnotologue

      Faut que je me dépêche d’écrire sur ma pancarte. Je tiens mon texte, mais j’ai un regret envers des alternatives.
      Que pensez-vous de : « Injonction vaccinale = mensonge par injection » (idée : le vaxxin joue un rôle de cathéter pour la propagande officielle).


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 24 juillet 10:58

      @eau-pression
       
       je vous remercie de me poser cette question.
       
      Il me semble que les messages les plus importants à faire passer sont amha :
       
       les vaccins sont dangereux pour soi ;
       les vaccinés ne sont pas moins dangereux pour autrui que les vaccinés ;
       le pass est prévu pour durer au delà de la paranoïa pandémique ;
       le « Wuhan » a disparu, son variant delta est beaucoup moins dangereux.
       
      Je n’a pas d’idée sur un slogan plutôt qu’un autre. Tous ensemble feront sans doute passer les messages.
       
       Bien à vous.
       


    • tonimarus45 24 juillet 20:39

      @eau-pression bonsoir compagnon—il faut demander a « fergugus » il sait tout ; au besoin il inventera


  • Yann Esteveny 24 juillet 09:47

    Message à tous,

    Article vide qui refuse d’évoquer les causes ni les vrais combattants contre La République En Marche vers le Nouvel Ordre Mondial. C’était leur projet.


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 24 juillet 10:10

    Encore des manifestations encadrés par les services d’ordre et par les faux-opposants infiltrés du pouvoir.

    Pourquoi c’est toujours au moment ou un projet de loi est sur le point d’être promulgué que les appels au rassemblement se produisent ? Pourquoi personne n’anticipe plusieurs mois avant quand les projets sont encore dans les bacs ? Le pass nous pendait pourtant au nez depuis un bon moment.

    Exemple : Les manifestations contre la réforme des retraites ont eu lieu au dernier moment alors que cette réforme était déjà prévue en 2010 pour 2020.

    Il y a de quoi se poser des questions...

    Il serait temps de passer au stade supérieur et d’abandonner les vielles recettes qui semble avantager des personnes qui tiennent à leur fausse étiquette de trublion.


    • troletbuse troletbuse 24 juillet 10:15

      @Florian LeBaroudeur
      Pas d’accord.
      Les bas du front vaxxinés ont attendu la généralisation du pass pour voir que c’était la surveillance généralisée et la dictature. Mais pas tous, surtout ceux qui ne bossent plus et qui gobent la propagande d’état.
      Les Patriotes manifestent depuis 35 semaines. Au début il n’y avait pas grand monde. Le 17 juillet, une bonne partie s’est reveillée.
      Ils se réveillent en ce moment. Pourvu que ca dure


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 24 juillet 10:46

      @troletbuse

      Pourquoi l’exécutif a attendu que le nombre de vaccinés franchissent la barre des 50% pour promulguer ce projet de loi à votre avis ? Pour que les contestataires se retrouvent en minorité...bien entendu.

      Les patriotes qui font beaucoup de bruit mais qui ne représentent pas grand chose sont déjà débordés par les mouvements de gauche qui ne sont pas d’accord sur la forme mais d’accord sur le fond.

      Et ce combat ne s’arrête pas à la France, c’est l’humanité toute entière qui est menacé car ce qui est expérimenté dans notre pays sert de laboratoire à de futurs applications à l’échelle mondiale.

      Il faut que les européens, les américains, les asiatiques et les africains se mobilisent également et tout de suite. Car si chaque peuple se mobilisent tour à tour pour sa pomme telle les tribus gauloises face à césar, nous avons perdues.


    • troletbuse troletbuse 24 juillet 23:51

      @Florian LeBaroudeur
      IL faut, il faut, il faudrait
      Vous n’avez aucune proposition à faire
      Donc inutile d’essayer de décourager ceux quj se bougent le cul et ne font pas comme vous, un defaitiste.


    • Shawford, Fufutologue 24 juillet 23:54

      @troletbuse

      T’es allé battre le pavé ? Ça le faisait ??


  • Clocel Clocel 24 juillet 10:15

    AVIS AUX MANIFESTANTS !

    De source sûre (policière) : pour la sécurité de tous les manifestants (France entière) il leur est impérativement demandé de ne porter AUCUN SIGNE DISTINCTIF (cocardes, drapeaux de région ou pas, banderoles, gilets jaunes, etc …).
    Il est par contre recommandé de porter du blanc : Tee-shirt et brassard, mouchoir.
    La loi militaire internationale interdit l’agression des personnes arborant du blanc (dans le cas d’agression c’est la loi martiale qui s’appliquera).
    On m’a demandé de partager cette information car il semblerait que le nombre de manifestants à la manifestation du 24 juillet 2021 sera supérieur à ce qu’il était le 17 juillet et cela ne va pas plaire à notre gouvernement qui essaiera par tous les moyens de discréditer les manifestants – ne leur laissons pas ce plaisir.
    Donc samedi, France entière : soyons TOUS EN BLANC !


    • sirocco sirocco 24 juillet 11:00

      @Clocel

      La milice du poudré se contrefiche de « la loi militaire internationale ».

      Elle a déjà bafoué tant de lois, de règles et de principes universels pour donner libre cours à ses bas instincts de sauvagerie qu’elle n’en est plus à une violation près. 

      Mais après tout, c’est vrai : pourquoi ne pas manifester en blanc ?


    • samy Levrai samy Levrai 24 juillet 11:09

      @sirocco
      Ok pour le T-shirt mais mon drapeau de la France libre flottera !


    • Clocel Clocel 24 juillet 11:17

      @sirocco

      Macron ne tient plus que derrière un fin rempart policier de moins en moins à l’aise dans leurs baskets...


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 24 juillet 11:14

    Des mobilisations dans les grandes villes, dans les fiefs des bobos déjà vaccinés et prêt à accueillir le pass.

    Les anti-vax et anti-pass sont plutôt dans les zones périphériques, rurales et ne peuvent que galérer pour se rendre aux points de rassemblements, surtout en ce week-end de départ en vacances.

    Il y avait certainement une meilleure stratégie...


    • cevennevive cevennevive 24 juillet 11:49

      @Florian LeBaroudeur, bonjour,

      C’est vrai ! Nous les ruraux, les « culs terreux » ne pouvons que ruminer notre colère.
      Faudra-t-il un pass pour aller chercher des champignons, des mûres, des châtaignes ?
      Nous ne pourrions même pas donner une baffe à ceux qui nous méprisent.
       


    • xana 24 juillet 12:45

      @cevennevive
      Tu vois, ça m’aura servi à ça de m’être expatrié. Je peux toujours courir les bois dans ma Transylvanie, il n’y a pas assez de routes pour que la flicaille puisse tout surveiller.
      Et puis ici il y a encore la tradition des maquis (anticommunistes alors), que vous avez perdue en France.
      Et finalement, je ne suis pas très loin de la Russie !


    • cevennevive cevennevive 24 juillet 13:52

      @xana, bonjour,

      Oui, on est bien plus heureux tout près des arbres et loin de la folie de villes.

      Mais si je me plains, si je suis en colère en ce moment, c’est pour mes enfants, mes petits enfants et tous ceux que j’aime, pour qui mes ancêtres ont souffert et parfois donné leur vie pour qu’ils soient heureux dans un monde libre.

      Je croyais naïvement que toute cette malfaisance était loin derrière nous et n’appartenait désormais qu’aux livres d’histoire.

      Mes ancêtres huguenots ont résisté. Cette résistance est dans mon sang. Je résisterai !


  • Clocel Clocel 24 juillet 12:06

    Beaucoup de monde sur les routes, principalement des vieux qui viennent jouir une dernière fois du monde qu’ils n’ont pas su préserver pour leurs enfants.


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 24 juillet 13:17

      @Clocel

      Je peux plus les voir ceux-là. J’aimerai bien leur mettre une gifle mais je sais ce que je risque en tant qu’atteinte à une personne soi-disante fragile alors que les vieux fourneaux sont encore en pleine forme à 75 piges. A toute autre époque, ils seraient déjà depuis longtemps enterrés. 


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 24 juillet 16:35

    Notre Merveilleuse Marseillaise est très prometteuse :


    Couplet II

    Que veut cette horde d’esclaves,
     De traîtres, de rois conjurés ?
     Pour qui ces ignobles entraves,
     Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)
     Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage !
     Quels transports il doit exciter ;
     C’est nous qu’on ose méditer
     De rendre à l’antique esclavage !


    Couplet IV

    Tremblez, tyrans et vous, perfides,
     L’opprobre de tous les partis !
     Tremblez ! Vos projets parricides
     Vont enfin recevoir leur prix. (Bis)
     Tout est soldat pour vous combattre.
     S’ils tombent, nos jeunes héros,
     La terre en produit de nouveaux
     Contre vous tout prêts à se battre.


    Dieu y pourvoira !


  • Covid 19 en France : On nous a demandé de piquer nos patients pour les faire partir plus vite !

    https://t.me/mkunkuav667/1095


  • Les vaxxinés et les macronistes n’ont pas le monopole de la raison .

    Ni du dévouement encore moins le sens du bien commun .

    Qu’ils arrêtent immédiatement leur propagande par la peur , la menace , les mensonges .

    Et surtout qu’ils commencent par nous respecter sans quoi pour ceux qu’ils maltraitent régulièrement , qu’ils infantilisent , qu’ils menacent de violence.

    Ceux-là, Ils seront en droit de se dire que la fin de toute chose malveillante justifie les moyens , peu importe les moyens .

    A Bon Entendeur Salut !


Réagir