jeudi 25 février 2010 - par Lucilio

Déjà trois générations de Cubains sacrifiés en vain

La dictature castriste a reconnu que durant l’année 2009 les exportations avaient chuté de 23%, les importations de 37% et les investissements de 16%. Mais ces chiffres parlent assez peu, même si l’on devine bien que ce ne doit pas être la fête à La Havane. Un autre chiffre, par contre, dit plus et décrit de manière éloquente le panorama général : en 2009, Cuba a produit la même quantité de sucre qu’en 1902, quand il n’y avait ni tracteurs, ni électricité, ni camions.

On a appris mardi le décès, à l’âge de 42 ans, d’Orlando Zapata Tamayo. Dissident politique cubain, maçon de profession, incarcéré par le régime castriste depuis 2003, il est mort dans une clinique de La Havane à la suite d’une grève de la faim. Initialement accusé de ne pas « respecter l’autorité », il avait été condamné par la dictature à trois ans de prison, mais sa peine avait été rallongée de 25 ans en raison de ses activités en faveur de la liberté politique qu’il poursuivait derrière les barreaux. Pour le responsable de la Commission pour les Droits de l’Homme et la Réconciliation nationale, Elizardo Sanchez, il s’agit d’un « assassinat virtuel, prémédité », les autorités ayant trop tardé à offrir des soins au dissident en grève de la faim depuis plus de deux mois qui avait été transféré la semaine dernière de la région centrale de Camaguey, où il était incarcéré, à l’hôpital Hermanos Ameijeiras de La Havane. Rappelons que selon Amnesty International ils restent encore aujourd’hui 58 prisonniers d’opinion « officiels » (leur nombre réel doit plutôt se calculer en centaines), embastillés pour le seul fait d’avoir exprimé leurs positions politiques et qu’en plus ceux-ci souffrent régulièrement de persécutions du fait de leurs gardiens ou d’autres détenus sous l’instigation des autorités. Le tout dans un cadre répressif impitoyable où sont systématiquement bafouées les libertés d’expression, d’association et de réunion et où les services de police harcèlent et intimident quotidiennement les journalistes et politiques dissidents.
 
Cette triste nouvelle nous fait nous pencher une fois de plus sur sort pitoyable de ces Cubains qui vivent depuis plus de 50 ans lamentablement dirigés par les frères Castro, sans espoir visible de changement proche, d’amélioration ou de soulagement. Malgré les illusoires espérances et assurances qui suivirent le retrait du pouvoir de Fidel Castro, le régime castriste ne quitte pas la ruineuse voie sans issue de la planification centralisée, des plans quinquennaux, du collectivisme, de la bureaucratie indolente qui contrôle tout, des coups de chicote contre quiconque lève la tête, sous l’autorité d’un parti unique à l’idéologie totalitaire guidé par le leader aimé et son frère – parce que, comble de la bigamie courtisane, il faut maintenant adorer simultanément deux repoussants dictateurs.
 
Il y a un demi-siècle, Fidel et Raúl Castro s’emparèrent du pouvoir à Cuba sans expérience aucune du gouvernement. Ils ont réussi à ne rien apprendre durant tout ce temps. Un véritable tour de force. Aujourd’hui, ce sont deux petits vieux minutieusement incompétents qui ont dégradé jusqu’au sadisme les cinq secteurs essentiels qui donnent du sens et une forme matérielle à toute société moderne : l’alimentation, l’eau potable, le logement, les transports et les communications. S’il existait un prix à l’incompétence gestionnaire, on devrait l’accorder pratiquement chaque année aux deux frères. La dictature castriste a reconnu que durant l’année 2009 les exportations avaient chuté de 23%, les importations de 37% et les investissements de 16%. Mais ces chiffres parlent assez peu, même si l’on devine bien que ce ne doit pas être la fête à La Havane. Un autre chiffre, par contre, dit plus et décrit de manière éloquente le panorama général : en 2009, Cuba a produit la même quantité de sucre qu’en 1902, quand il n’y avait ni tracteurs, ni électricité, ni camions. En 1902, il y avait un million et demi de Cubains et qui se déplaçaient à dos de cheval. Aujourd’hui, il y en a onze et presque plus de chevaux. Le pays s’enfonce chaque fois plus jusqu’à l’indescriptible à cause du manque de productivité insensé d’un système qui n’a jamais fonctionné nulle part, mais qui à Cuba a atteint des sommets inimaginables d’inefficience.
 
Pour nous aider à comprendre l’état d’esprit de la société cubaine, il est également utile de se rappeler qu’entre 1902, date officielle de la naissance de la République cubaine, et 1958, malgré les crises économiques – y compris celle de 1929 –, les désordres politiques, la corruption endémique et les périodes de dictatures, Cuba ne cessa de progresser de manière notable et constante jusqu’à se trouver dans le peloton de tête d’Amérique latine. Durant cette période, chaque nouvelle génération de Cubains vécut mieux que la précédente. En revanche, depuis 1959 et l’installation de la dictature socialiste, chaque nouvelle génération de Cubains vit plus mal que la précédente. Et c’est bien pour cette raison qu’aujourd’hui la seule pensée des Cubains est d’émigrer. Ils ont bien appris la cruelle leçon des frères Castro : le futur sera chaque fois plus sombre, pauvre et désagréable que le misérable présent qu’ils subissent. Dernièrement, une enquête réalisée par le parti communiste à l’université de La Havane (un lieu peuplé de 30.000 personnes pourtant supposées acquises au régime) donna des résultats dévastateurs : les trois quarts des étudiants, professeurs ou administrateurs souhaitaient l’abandon du système et son remplacement par un mode rationnel d’organisation. Les frères Castro en tirèrent les conclusions logiques et ils expulsèrent de son poste le recteur, un type manifestement incapable d’insuffler l’esprit de la Révolution à ses ouailles.
 
Comment tout cela terminera-t-il ? Sans aucun doute avec la disparition de cette désastreuse forme de gouvernement. Le système socialiste a peu de réels partisans dans le pays. Même s’ils ne manquent pas ceux qui applaudissent ou prêtent la main pour tyranniser les dissidents politiques dans des pogroms organisés par la police politique du régime, ils restent bien peu désormais ceux qui conservent réellement leurs convictions marxistes et sont persuadés que ce mode cruel de traiter la société apportera un jour le bonheur aux Cubains. Quand tout cela terminera-t-il ? Certainement comme pour l’Espagne franquiste – quand l’opposition démocratique était incapable de contester le pouvoir en place –, à la mort, d’abord, de Fidel (83 ans) et ensuite de Raúl (78). Mélancolique solution biologique. Certes, Raúl tente bien de consolider le parti communiste avec ses partisans inconditionnels, comme en son temps Franco essaya de le faire (assurant sur son lit de mort que tout était « ficelé, bien ficelé »). Mais cela ne fonctionnera pas. Les deux dictateurs ne se font plus obéir que par la crainte et l’inertie propre des longues tyrannies. Mais une fois morts tous les deux, nous le savons tous : surgiront les véritables désirs de l’immense majorité des Cubains désireux d’enterrer une fois pour toute cette étape de violence irrationnelle qu’ils ont dû supporter depuis trop longtemps.
 
 


187 réactions


  • FALCO FALCO 25 février 2010 18:20

    Les frères castro...ou le communisme familial, en famille, pour la famille.
    Mafia d’état.

    Avec la Birmanie, la corée et bientôt le vénézuéla...nous avons l’image type d’une idéologie ou l’homme est décérébré.


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 février 2010 19:03

    décérérébré du bérét ....


  • Marc Bruxman 25 février 2010 19:09

    Pour y être allé je dirai qu’une seule chose, effectivement c’est la loose à Cuba. Et d’après des cubains :

    • L’éducatrion est gratuite mais si on fait des études, on le paie ensuite en ayant un salaire « plus faible » à poste égal que quelqu’un qui n’a pas fait d’étude. Ce qui se rapproche du système de prêtes étudiants en vigeure chez nous pauvres capitalistes.
    • La médecine est gratuite mais apparamment il est difficile de mettre la main sur des médicaments quand on est cubain. Il semblerait que les étrangers de passage y soient par contre très bien traité si jamais ils tombaient malade.
    La Havane dès que l’on sort des quartiers touristiques est en ruine. C’est pareil pour les autres grandes villes comme Santiago. La campagne semble mieux lotie. Les produits de premiére nécéssité sont sous verre dans les magazins. Il semblerait que le savon soit difficile à obtenir.

    J’ai visité quelques pays pauvres mais celui-la est vraiment déprimant. Si vous y allez pour de bon, vous comprendrez vite que ce n’est pas l’eldorado.


    • Goldored Goldored 25 février 2010 19:16

      Pour y être allé il y a quelques années, pendant la période noire de Cuba, je n’ai pas ce souvenir là.
      Et pourtant je me suis bien éloigné des centres touristiques, j’étais logé chez l’habitant, pas toujours membre du PC !


    • Jean-paul 26 février 2010 03:13

      Goldoreh
      Quel souvenir avez vous ,veuilez commenter .


  • Pie 3,14 25 février 2010 19:09

    Un bon article, Cuba est une dictature lamentable qui impose une économie de pénurie inefficace et inégalitaire.

    La propagande se sert du blocus pour justifier ses échecs alors qu’elle a vécu sous perfusion soviétique pendant 30 ans et a toujours pu commercer avec le reste du monde.

    Il faut être aussi aveugle que les maoïstes français en leur temps pour encore soutenir le pouvoir castriste.


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 février 2010 01:06

      Oui et le modèle capitaliste nous prouve tout les jours que la fausse abondance inefficace et inegalitaire c’est mieux !!! (ironie)

      Je vais finir par croire que vous êtes payé !!!


    • Jean-paul 26 février 2010 03:16

      @ MK ( generation volee)
      C’est exactement ce que l’auteur veut dire generation volee ,mais cela vous ne pouvez pas le comprendre car vous ne vivez pas a Cuba .


  • furio furio 25 février 2010 20:07

    Le bilan des états-unis, pays EXTERMINATEUR, IMPERIALISTE et EXPLOITEUR est devenu tellement épouvantable de par le monde que les états-uniens eux-mêmes, expatriés ne veulent plus retourner dans ce pays IMMONDE. Les états-unis c’est le pays qui exterminé les peuples irakiens, et afghans, c’est le pays qui permet à la Colombie et à l’Afghanistan de répandre de la drogue, à foison dans tous les pays, c’est le pays qui a permis l’escroquerie de madoff de ...50 MILLIARDS !!!, les états-unis c’est le pays qui a laissé crever ses habitants les plus pauvres de Louisiane, les états-unis c’est le pays qui ruiné des CENTAINES DE MILLIERS de retraités, obligés de travailler au-dela de 70 ans !!!! pour certains ! C’est le pays d’où s’est répandu le venin des subprimes ! .....J’arrête le bilan là...la nausée me prend et c’est ce pays que certains nauséeux voudraient nous présenter comme le pays des anges !!!!!! 
     


  • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 26 février 2010 01:00

    Article anticastriste primaire.
    Frédéric Lefebvre ou Luc Lacombe n’aurait pas fait mieux.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 26 février 2010 01:00

      N’auraient


    • Jean-paul 26 février 2010 03:25

      Peachy Carnehan
      Vu votre photo vous n’avez plus 20ans .l’auteur parle de la 3e generation sacrifiee du Castrisme en vain.Les jeunesCubains n’ont rien a foutre de la revolution cubaine ,ils veulent juste connaitre le monde .
      Avant 2020 la democratie regnera a Cuba .


    • José Lopez-Martinez José Lopez-Martinez 26 février 2010 09:53

      @ Peachy Carnehan :

      « ...anticastriste primaire. »

      C’est plus grave qu’anti-nazi primaire ?


  • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 février 2010 01:14

    Le bateau prend l’eau alors on nous ressort les vieux démons d’un socialisme trahi pour bien nous éloignez de l’esprit tout idée de solidarité comme alternative au modèle dominant.

    Avec castro,c’est le castrisme pas LE socialisme mais un socialisme étouffé qui bien évidement dégénère..Vous tilteriez pas à la moindre critique ou dissidence quand en permanence l’état le plus puissant de la planète veut votre peau ??y a de quoi devenir parano et despotique,non ??


  • agent orange agent orange 26 février 2010 02:21

    Close Guantanamo !


  • agent orange agent orange 26 février 2010 02:22

    PArdon, je voulais dire « fermez ».


  • Jean-paul 26 février 2010 03:27

    Obama :il faudra 1 an pour fermer Guantanamo .


  • Jean-paul 26 février 2010 04:02

    Michel Maugis n’a pas repondu au commentaire de l’auteur .


  • Pie 3,14 26 février 2010 09:26

    C’est fou le nombre de gens qui pensent que l’auteur est forcément payé ( par la CIA ?) pour exprimer de telles idées anti-castristes.

    Ces mêmes personnes ne trouvaient rien à dire quand Lamrani pondait régulièrement son article de pure propagande sur ce site qui évoquait au choix : l’extraordinaire réussite de l’agriculture cubaine, de la médecine, de la démocratie et aussi « l’implacable blocus » responsable des menus problèmes de l’île.

    La plupart de ceux qui applaudissent les frères Castro ne tiendraient pas un mois dans la réalité cubaine. Ce n’est pas parce que le capitalisme est méprisable qu’il faut soutenir n’importe quoi. Cuba n’est pas une démocratie et encore moins la patrie du socialisme.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 09:39

      Bonjour,
       Que dire après cette série de commentaires totalement opposés ?
       Dans tous régime, il y a à boire et à manger, mais à un rythme différent.
       On n’a pas parlé du blocus dans l’article.
       On en parle dans les commentaires et c’est très bien.
       L’un fait entraine l’autre.
       A tout il y a une histoire.
       Avez-vous oublié l’affaire des missiles qui étaient envoyés par Khrouchtchev à Cuba en 1961 ?
       Affaire qui a presque lancé la guerre nucléaire entre ces 2 blocs...
       La Baie des Cochons, cela ne vous dit rien ?
       Les américains sont pragmatiques, ça j’ai pu le constater de visu, aussi.
       En fait, je ne suis pro de rien du tout.
       Je constate et je prends des notes, c’est tout. smiley 
        


    • Jean-paul 26 février 2010 14:38

      @l’enfoire
      Je constate et prend des notes c’est tout.

      Exact ,ce n’est pas vous qui vivez a Cuba .Allez le dire aux prisonniers politiques .


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 18:57

      Jean-Paul,
       Exact.  smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 11:31

      Papy,
       Pitié. Ne faites pas cela. smiley


  • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 11:41

    @L’auteur,

     Vous écrivez "Cuba ne cessa de progresser de manière notable et constante jusqu’à se trouver dans le peloton de tête d’Amérique latine. Durant cette période, chaque nouvelle génération de Cubains vécut mieux que la précédente. En revanche, depuis 1959 et l’installation de la dictature socialiste« 

     Pour être complet, vous auriez dû ajouter comme c’est dit dans wiki :
      »Les États-Unis intervinrent dans la guerre d’indépendance cubaine qui avait fait 200 000 morts depuis 1895 (soit 1/8 de la population) pour aider les indépendantistes et occupèrent l’île de 1898 à 1902, puis de 1905 à 1909.
     Les États-Unis poursuivirent une ingérence marquée jusqu’en 1934 (révocation de l’« amendement Platt » et Politique de bon voisinage).
    Fidel Castro prend la tête d’une armée rebelle en 1956 et renverse le dictateur Fulgencio Batista le 1er janvier 1959"

     Hemingway a beaucoup écrit sur l’Espagne et bizarrement très peu de Cuba où il a très bien vécu (peut-être trop) la partie avant Castro. (référence)  


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 11:45

      Comme j’ai dit dans mon texte, j’ai été très surpris que l’on montre aux touristes, ce qui s’est passé avant Castro (cimetière, les lieux de présence d’Hemingway & co), ce que j’ai appelé la pré-histoire et très peu d’autres choses que les affiches à la gloire de la « Revolucion ».
       


  • sisyphe sisyphe 26 février 2010 12:50

    Pas la peine de venir se commettre sur les torchons du propagandiste d’extrème-droite lucilio ; c’est se souiller.

    Embargo !
     smiley


  • Reinette Reinette 26 février 2010 12:55

    dommage, l’auteur de cet article tombe dans la propagande comme ceux d’ailleurs qui défendent Castro
    les Cubains ont été victimes d’une dictature avec Batista, dont le régime était arbitraire et corrompu avec la main-mise des capitaux américains et anglais : dans les années 1950, les Américains contrôlaient 90% des mines de nickel et les exploitations agricoles, 80% des services publics, 50% des chemins de fer et le Royaume-Uni toute l’industrie pétrolière. Puis les insurgés Cubains se débarrassèrent du dictateur Batista en 1959

    http://www.americas-fr.com/histoire/cuba.html

    Cuba, la plus grande des îles caraïbes, est toujours comparée à une perle : ses milliers de kilomètres de plages ont la couleur de la nacre, sa musique vous envoûte.

    L’Espagne et l’Afrique ont réussi là un fabuleux métissage : une architecture mi-espagnole, mi-coloniale, un peuple doué d’un sens de l’hospitalité rare qui, malgré la misère économique, sait garder le sourire et le goût inné de la fête.

    Car Cuba, c’est aussi une extrême misère dans laquelle, pourtant, les gens construisent une montagne avec presque rien. Si l’on a appelé Cuba le « paradis socialiste », vu de l’intérieur, le socialisme n’a en effet plus grand-chose d’enchanteur : on y manque de tout ! Sur cette île paradisiaque, terre du meilleur tabac, berceau de cocktails fameux et de toutes ces musiques qui font danser le monde, la nécessité fait loi.

    N’oublions pas non plus que Cuba est le lieu de naissance de toutes ces musiques qui font danser le monde : salsa, mambo, rumba et chachacha. Comme la santería, cette étrange religion venue d’Afrique, Cuba vous ensorcelle.




  • ELCHETORIX 26 février 2010 14:07

    @ l ’ auteur
    d’ entrée , en lisant le début de votre article « .. la dictature castriste .. » ; j’ai compris que votre article ne ferait pas des louanges au sujet de la situation de CUBA  !
    je ne vais pas faire l’apologie du système socialiste tropical , comme vous écrivez avec mépris , puis vos contradicteurs ont dit l’essentiel .
    Je dirai que votre article n’est pas du tout objectif , et donc s’assimile à un objet de basse propagande en faveur du système économique néo-libéral qui amène le monde actuel à la situation catastrophique . A savoir , que le système capitaliste d’économie ultra-libérale est devant une impasse telle que cela frise à un échec que l’on observe actuellement : la crise financière mondiale suivie de la crise économique mondiale.
    Vous pouvez écrire tout ce que vous voulez , les peuples et moi-même ne se feront pas duper par votre propagande .
    RA .


  • Jean-paul 26 février 2010 14:45

    Les peuple et moi meme .
    Ne parlez pas au nom des peuples .,mais juste de votre petite personne de culture marxiste .
    Cette fois ci vous n’avez pas signe : hasta la victoria siempre .
    On connait votre auteur favori pro castro qui lui dit «  la verite » : Lamrani


    • ELCHETORIX 26 février 2010 16:26

      Si , si Paolo , les peuples mêmes en Europe , vous savez ceux qui prennent de plein fouet les « affres » de la crise économique crée par la crise financière des banksters .
      Bon tous ne sont pas pour CUBA , mais il y a un fort mécontentement dans la plupart des corps de métiers en FRANCE , des paysans qui sont au bord de la faillites , certains se suicident , le chômage qui augmente vertigineusement , les sans-abris , les retraites d’un montant inférieurs au seuil de la pauvreté , j’en passe et des meilleurs ; le paradis du système capitaliste avec la pensée unique tout sauf le communisme et l’Islam , ce système d’économie libérale va dans le mur , on en reparlera , d’ici quelques temps .
      Au fait , juan-paolo , vous avez vécu à CUBA ou d’en d’autres pays d’Amérique Latine ?
      Puis je ne vous ai pas « sifflé » , tombez un article sur votre « paradis » occidental et on dialoguera , de quel droit vous intervenez systématiquement contre les défenseurs même objectif de ce petit pays CUBA , qui supporte depuis cinquante ans un embargo injuste de la part de l’EMPIRE Etats-Unien .
      Je ne vous salue pas .
      Quant à la victoire du partage des richesses sur l’accaparement de celles-ci par une oligarchie mondiale , les faits à venir nous le diront ou non .
      RA .


  • Romain Desbois 26 février 2010 14:46

    Heureusement c’est une page qui s’apprête à être tournée (le plus vite possible j’espère). Mais Obama n’a pas l’air pressé d’y mettre son petit Nobel à l’oeuvre.

    Différence entre un régime communisme et un régime capitaliste ?

    Le communisme, tu as les poches pleines mais les magasins sont vides,
    le capitalisme, les magasins sont pleins mais tu as les poches vides.

    Attention : caricature ! smiley


  • COHIBA 26 février 2010 15:50

    Désolé pour la grammaire et l’orthographe.

    Lucilio, on remarque votre amateurisme sur ce sujet.
    Cuba avant Castro était une ile dirigée par Batista mis au pouvoir par les Etats-Unis d’Amérique, c’était un bordel ou les mafieux et richissimes coloniaux y régnaient au détriment des pauvres noire mis en esclavage, un pays ou aucune terre appartenait au cubain. Savez-vous cher amateur que Cuba est la seule nation du monde à avoir atteint un développement durable. Petit Lucilio donnez-nous le taux d’alphabétisation de Cuba avant et après la révolution.  Cher Lucilio cela ce voit que vous n’avez jamais mis les pieds à Cuba, vous écrivez sur un sujet que vous ne connaissez que de propagande, ou vous êtes payer par un organisme essayant de faire passer une certaine propagande. Moi monsieur cela fais 4 ans que je retourne sur cette iles chaque années et que je me suis intéressé à son histoire.

    Sachez petit que Cuba à le meilleur system de santé au monde (ce que jamais les cubain ont connue avant Castro, et connaissant les USA ils ne l’auraient jamais connus) un system gratuit ou les médecins sont les plus compétent. Sachez petit que Cuba est sous un embargo, alors imaginez ceci je vous prive de papier hygiénique, de nourriture tes que du lait de la viande de bœuf, de produit fabriqué un peut partout dans le monde, que vous avez pour unique nourriture (histoire véridique) du choux pendant 4 mois !!!! parce que des petit comme vous ont décidé de bloquer Cuba pour une raison qui aujourd’hui encore dépassent l’entendement ! Petit voila ce que vous êtes comme tous ceux qui soutiennes votre idéologie que le régime Cubain c’est le Diable allez regarder Sycko regarder comment sont traité les patriote américain.

    Petit à Cuba le peuple peut avoir un téléphone portable c’est même devenue très courant. Saviez vous que Cuba malgré un embargo  est arrivé à fournir de l’électricité au peuple. Cher petit achetez un billet d’avion pour Cuba et parler au gens, constatez par vous-même comparer le sourire Cubain au rictus parisien, la joie de vivre ne reflète t’elle pas le bonheur ? Parlons de corruption, pensez-vous un instant que la France ne soit pas corrompue, quel pays peut se targuer de ne pas être corrompue ? Dois-je rappeler ce que le lobby est en France (certes il n’existe pas à Cuba car il n’y a pas de type d’intérêt) ? D’ailleurs ne l’êtes vous pas ? Connaissez-vous Luis POSADA CARRILES ? Pourriez-vous nous en parler ?

    Cher petit au lieu d’écrire, voyager, absorber la culture des autres pays, mais je pense que vous préférez les euros de certains groupes anticastriste.

     

    Sur l’embargo : Alors certain amateur parle d’alibi sur l’embargo, si cela était réelle rien n’empêcherais les USA de la réappliquer, Cuba de désire pas de pitié et demande son retrait. Le problème ce n’est pas la famille Castro, Cuba retrouveras sa place quand les fils et les petits fils de cette génération de haut décideurs à la tête des USA seront mort et remplacés par une génération sans haine et intérêts.

     

     

    Quelques liens pour vous confondre à the real world :

    http://www.deboutcongolais.info/actualite5/art_337.htm

    http://risal.collectifs.net/spip.php?article2041

     

    VIVE CUBA VIVE FIDEL VIVE RAOUL et VIVE LE CHE

    Je veut vivre mes derniers jours à CUBA


    • Reinette Reinette 26 février 2010 16:03

      COHIBA

      Lucilio fait sa propagande, vous la vôtre !

      sI Lucilio est un amateur pro-Usa - vous êtes un amateur pro-Castro

      depuis quand les Cubain(e)s n’ont pas voté pour élire LEUR gouvernement ?


    • Lucilio Lucilio 26 février 2010 16:44

      « Cuba avant Castro était une ile dirigée par Batista mis au pouvoir par les Etats-Unis d’Amérique, c’était un bordel ou les mafieux et richissimes coloniaux y régnaient au détriment des pauvres noire mis en esclavage, un pays ou aucune terre appartenait au cubain. »


      Et Cuba avec Castro, soutenu par les soviétiques, c’est un bordel 1.000 fois plus grand où la nomenklatura du régime règne férocement au détriment des pauvres noirs (eh oui, ils sont racistes les castristes) dans un pays qui a volé la terre aux paysans. Bref, la même chose en autrement pire quoi. La vache de développement soutenable ! À Cuba, on n’a pas de papier hygiénique, ni de savon, ni d’électricité, ni rien mais on a la meilleure médecine du monde. Et en plus on a été sur Mars, mais ça on ne vous le dit pas, c’est pour faire la surprise aux Américains quand ils vont y débarquer.

    • Goldored Goldored 26 février 2010 17:14

      Décidément le papier hygiènique vous préoccupe beaucoup !
      C’est à cela d’ailleurs que l’on mesure la grandeur des nations !


    • anty 26 février 2010 18:09

      Oui parce que les pauvres cubains se torchent les derrière avec les œuvres de marx....

      C’est terrible, c’est inhumain, bonjour les hemorïdes...

      Caramba....


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 19:05

      Cher petit cohiba,

      "Cher petit au lieu d’écrire, voyager, absorber la culture des autres pays, mais je pense que vous préférez les euros de certains groupes anticastriste."

      Vous ne lisez que ce qui correspond à votre rêve ?
      Je répète, j’ai été à Cuba. J’ai écrit un texte sur le sujet.
      Les euros des anticastristes ?
      Quand j’ai été en 1996, il n’y avait pas encore les euros, mais je peux vous dire que les dollars étaient très appréciés, bien plus que la monnaie locale.
       smiley


    • Goldored Goldored 26 février 2010 21:19

      "Oui parce que les pauvres cubains se torchent les derrière avec les œuvres de marx...."
      Quelle élégance dans le propos.
      Quand la vulgarité tient lieu d’argument, on sait à quoi s’en tenir avec son contradicteur.


    • Jean-paul 27 février 2010 02:56

      @ cohiba

      Pour les hopitaux cubains aller visiter le site
      www.therealcuba .com
      Si vous ne comprenez ni l’espagnol ,ni l’anglais regardez les images .
      Quant aux fameux portables ,ils sont envoyes par les Cubains de Floride a leurs famille pour communiquer .


    • Jean-paul 27 février 2010 03:18

      Goldored
      Voyage un peu .Pas de papier hyienique signifie ,un trou dans le jardin servant de chiottes ,pas de dentifrice ,pas de savon .Comme tu n’as jamais connu cela tu n’apprecies pas l’humour .
      Quoique les Cubains se torchent avec le seul journal de l’ile :granma


  • COHIBA 26 février 2010 16:00

    Au fait c’est général en France on préfere coubet l’échine face aux Chinois et au Américain que de regarder les valeurs humaines. Pauvre France tu as inventé la révolution ce sont tes fils qu’ils l’ont salis. Comment une si petite ile comme Cuba a t’elle fait plier les USA , merci a tout les pays qui aident Cuba dans cette injustice.


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 février 2010 19:11

      Cher petit Cohiba,

       « Les valeurs humaines ? »

       Expliquez rien que pour rire un coup.
       Regardez ma réponse à Pierre Allard, cela ne date pas d’hier.

      « Comment une si petite ile comme Cuba a t’elle fait plier les USA »

      Sans vouloir minimiser les efforts de Castro et du Che, je peux vous en assurer il en a reçu les dividendes.
      Je rappelle, c’est en 1961, que les choses ont tournées à l’aigre entre les USA et Cuba.
      La lute entre les deux « K » de l’époque... smiley


  • COHIBA 26 février 2010 16:06

    Moi je suis pro egalité.
    Pour répondre a votre question sur les éléctions, expliquer moi comment vous organiser des élections quand vous avez les USA qui tentent a tous pris un reversement de pouvoire.
    Expliquez moi donc comment vous faite.


  • COHIBA 26 février 2010 16:09

    Savez-vous combiens de pays désire conserver l’embargo Cubain ?


  • COHIBA 26 février 2010 16:15

    48 ans d’embargo imaginer seulement 10 ans,


  • Goldored Goldored 26 février 2010 17:12

    Non seulement cette réponse Jean-Paul est idiote - comme la plupart de vos interventions - mais il semble que l’ironie du message que vous commentez vous échappe entièrement...


  • Reinette Reinette 26 février 2010 19:56


    Quand on demande à Cuba davantage de démocratie, on ne devrait pas oublier que les droits humains comprennent aussi les droits économiques, sociaux et culturels, _ quelquefois _ mieux défendus à Cuba que dans certains pays dits « démocratiques ».

    On ne doit pas oublier le scandale du bagne US Guantanamo, et les violations des droits humains qui entraînent des milliers de morts en Colombie, au Guatemala, au Pérou, en Bolivie, au Mexique ... etc....

    certains « naïfs » croient en leur démocratie simplement parce que l’on y vote tous les cinq ans smiley

    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/69/


    • Lucilio Lucilio 26 février 2010 20:34

      « ... les droits économiques, sociaux et culturels, _quelquefois _ mieux défendus à Cuba que dans certains pays dits »démocratiques« 


      Les »droits" économiques, sociaux et culturels à Cuba, c’est du pipeau. Aujourd’hui, à Cuba, les gens ont le régime alimentaire le moins calorifique de toute l’Amérique latine et inférieur à 1959, la censure impitoyable interdit toute vie culturelle, les homosexuels y sont sauvagement persécutés, le racisme règne en maître, les gens sont coupés de tout contact avec l’étranger, l’accès aux soins de santé est une misère indescriptible, les gens ne peuvent s’exprimer librement, etc. etc.

      Castrisme = dictature politique + misère sociale + désastre économique.

    • Goldored Goldored 26 février 2010 21:21

      Parlons des « droits économiques, sociaux et culturels » de ceux qui dépendent du système que vous défendez à savoir le capitalisme.
      Ah oui, là n’est pas votre propos. Votre propos est borgne et hémiplégique : faire de la propagande gfaçon néocons !


  • Lucilio Lucilio 26 février 2010 21:29

    « Parlons des »droits économiques, sociaux et culturels« de ceux qui dépendent du système que vous défendez à savoir le capitalisme. »


    On en reparlera le jour où des citoyens américains fuiront les États-Unis pour chercher refuge à Cuba.

    • Reinette Reinette 26 février 2010 21:39


      Les Etats-Unis doivent ouvrir les yeux ». Près de la moitié des enfants américains (49,2%) mangent au moins une fois au cours de leur enfance grâce à des bons alimentaires, révèle lundi une étude* scientifique publiée dans l’American Medical Association’s Archives of Pediatric and Adolescent Medicinese. Chez les enfants afro-américains ou ceux qui vivent dans une famille monoparentale, ce chiffre passe à près de 90%.

      Les petits Américains, les plus pauvres du monde développé
      le Figaro 3/11/2009
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/11/03/01016-20091103ARTFIG00368-les-petits-americains-les-plus-pauvres-du-monde-developpe-.php

    • Lucilio Lucilio 26 février 2010 21:47

      « Près de la moitié des enfants américains (49,2%) mangent au moins une fois au cours de leur enfance grâce à des bons alimentaires... »


      Ah !? On doit donc s’attendre à des milliers de boat-people fuyant les États-Unis et tenter de rallier Cuba ou peut-être même, soyons fous, la Fraônce.

    • Lucilio Lucilio 26 février 2010 21:48

      « Près de la moitié des enfants américains (49,2%) mangent au moins une fois au cours de leur enfance grâce à des bons alimentaires... »


      Ah !? On doit donc s’attendre à des milliers de boat-people fuyant les États-Unis et tenter de rallier Cuba ou peut-être même, soyons fous, la Fraônce.

    • Reinette Reinette 26 février 2010 21:49



      En 2009, alors que la crise s’aggravait, 28 millions de personnes recevaient des food stamps, tandis que les programmes fédéraux alimentaires visant à nourrir les élèves

      Megan Greenwell, The Last Hope for Hungry Kids [archive], Washington Post, 30 mai 2009 après l’école voyaient leur fréquentation exploser.


  • Lucilio Lucilio 26 février 2010 22:09

    « ...28 millions de personnes recevaient desfood stamps, tandis que les programmes fédéraux alimentaires visant à nourrir les élèves... »


    Mais c’est horrible ! Tu veux dire qu’aux États-Unis le gouvernement aide les pauvres. Bêêêrk... Rien de tout cela à Cuba heureusement. Chez Castro & Co, quand t’es pauvre, tu restes misérable, tu te démerdes et tu demandes à ton cousin de Miami de t’envoyer quelques dollars.

  • Jean-paul 27 février 2010 03:13

    Tout a fait exact Lucilio .
    En fait il ya 3 sortes de Cubains
    Celui qui travaillent pour le gouvernement ,avec la corruptoion qui regne il reussit a survivre .
    Celui qui a de la famille en Floride qui lui envoie chaque mois de l’argent ,il reussit a survivre .
    Celui qui ni travaille pour le gouvernement ,et pasde famille aux USA ,alors pour lui c’est vraiment la misere . 12 dollars de salaire mensuel .Prix d’un jean=12 dollars .un bonbon pour les enfants =30 cents .Une biere =1 dollar .Une bouteille de rhum Bacardi =5 dollars .


    • ELCHETORIX 27 février 2010 22:36

      t’es un cabron , à CUBA , le dollar est proscrit , pour les touristes , ce sont les pesos unités convertibles ( CUC ) .
      Tu es un manipulateur propagandiste de l’hégémonie US , comme l’auteur !
      ya basta - no pasaran !
      RA .


  • Jean-paul 28 février 2010 03:59

    Exact come mierda
    Pour les touristes 1 CUC = 0.8 dollars ( ils doivent changer leurs dollars en CUC ainsi le gouvernement leur prend 20% )
    pour les Cubains :28 peso cubano = 1 dollar, salaire 300 pesos cubanos mensuel .


  • COHIBA 1er mars 2010 10:12

    Cher petit,
    Je pense que vous devriez y retourner car je voie que vous n’êtes pas àjours.
    Vous continuer sur votre propagande d’amateur, les homosexuel a cuba sont tres biens accepté ( d’ailleur je ne sais même pas ou vous êtes partis cherché cela on sent biens que vous chercher absolument a trouver de faux arguments).
    Par contre moi j’ai quelques réponse concretes a vous donner :
    taux de mortalité infantile a Cuba est au niveau de la France, taux d’esperence de vie plus importante qu’en France.
    Continuon pour prouvé votre inculture :
    Pour quel raison Cubaintente quitte l’iles au peril de leur vie, moije vais vous répondre, car il existe des petit comme vous qui vehicules des images bling bling, de l’eldorado a l’image du reggeaton qui evidament fais envier un peuple qui est bannis du commerce exterieur par des petit comme vous.

    Par contre j’attend quelques réponse de votre part :

    Alphabetisation ?

    System de santé ?

    Corruption au plus haut system desitionnel Americain contre Cuba ?

    Luis POSADA CARRILES ?

    Vous êtes evasif et avez une bonne gueule de comique ce qui est compatible avec votre amateurisme.

    Je demande a tous d’y répondre et je demande a tous de me trouver un seul pays sous embargot qui a réussit a s’elever aussi haut que CUBA.
    Alors on entand ici et là des petit (pour ne pas dir des *onnard) criticant le régime cubain parlant de respect des droit de l’homme. je voudrais leur dir ceci :
    Guatanamo est situé sur l’ile Cubaine mais elle est le reflet de ce que les états unis d’amérique sont et projette de faire sur cette ile. Celui qui est ignare peut l’être toute sa vie si il n’ouvre pas les yeux et constate les faits.
    Quant on parle ici d’un cubain qui meurt suite a une greve de la faim combiens sont torturé humilié, assassiné par les états unis ? pour quel cause ?

    Cuba est le modéles de l’amerique latine et je l’espére retrouveras sa place légitime.
    mainteant peit lucilio repond au question avant de me sortir je ne sais quel propagande.


  • COHIBA 1er mars 2010 10:24

    Cher petit jean paul,
    Donne moi le salaire d’un emigrer koréen :
    Donne moi le salaire d’un travalleur chinois :
    Donne moi le salaire d’un marocain :

    Le salaire c’est pas juste une somme d’argent c’est le resultat d’un calcul ou sur l’economie d’un pays (pour cuba en autre), donc pas d’embargot plus de commerce exterieure donc plus d’entreprise etrangere, de même plus de blocage d’interdiction d’importation et d’exportation de produits etranger donc plus de recette au pays, donc plus de consomation bref c’est un rouage ou seul l’embargot est le frein.

    Quand tu dis come mierde je comprend que tu est americo latin je vais te dire une chose come pinga au lieu de penser que le probleme a Cuba c’est fidéle ou le regime pense plutot qui empêche Cuba d’être un pays comme les autre. L’embargo !!!
    Et je le répete un embargo sa se retire et sa se remet en place, alors pourquoi les états unis ne le font pas ? pourquoi ? parce qu’il veule que les Cubain créve la gueule ouverte de faim, et récupérer cette ile.
    VIVE CUBA vive Fidéle, Vive Raoul ! gracias por tener cojones !




  • COHIBA 1er mars 2010 10:45

    Pour le petit jean paul,
    Tu oublie plusiseur catégorie de Cubain :
    le cubain qui est dans la ligné du partie
    le cubain qui jongle entre le legale et l’illegale (toléré) exemple vente de cd copié ect ...
    Celui qui base son existance dans l’illegale (botego conducteur de taxy privé) et qui doit arrosé les flic pour continué a touché ses pesos.
    Celui qui a de la famille étrangére qui a l’aventage de mieux vivre sous le régime.
    Ceux qui sont dans l’administration et qui touche des pot de vins.
    ceux qui donne leur corps pour être entretenu (jinaterisme)
    Il faut reconnaitre que toute ses catégories existe dans tout les pays, la corruption n’est pas la plus importante dans les pays sous dictature mais dans les démocratie mais elle porte d’autre nom lobby, ententes, accords, echanges, pot de vins, cela doit être humain. et qui peut reprocher quelqu’un d’aider sa famille.


    Il existe de tout mais parlons de gens comme les cubains qui ont par exemple emmigré dans des pays etrangé (pour nombreux en trouvant une boué humaine vieille ou jeune d’ailleur).
    Ce sont soit : des gens normaux qui ont une nostalgie de leur pays qui espere juste vivre une vie partagé entre deux monde l’un ou l’on peut se progeter sur du long terme et l’autre sur du court terme.
    Soit des Cubains proche des traffics illegaux qui en générale continue a prendre les réflexes qu’il ont dévellopé a Cuba mais a une plus grande échelle (traffic de drogue par exemple) qui en générale retourne dans leur pays plein de fric et le montre a la maniere bling bling considérant cuba comme un enorme baisodrome et vous parle du communisme comme si il le vivait ( la pire espece car il exploite la misére de leur frére) et pour se donner bonne conscience et surtout pour refleter une image positif au CDR (representant de l’etat ex le maire) organise des fêtes ou sont invité les vieux comme les jeunes .
    Mais bon personne peut être un saint c’est le propre de l’homme de chercher du profit.


  • COHIBA 1er mars 2010 16:36

    Quelques rappels :
    11 septembre Cuba propose sont aide aux Etats unis Bush refuse
    02 février 2006 Cuba propose d’envoyé des medecin pour aider la population locale suite au passage du cyclone tropical Katrina Bush refuse de nouveau puis finalement accepte sous la constation de l’empleure du desastre.
    13 janvier 2010 Cuba envoie de l’aide medicale a Haiti.
    Quel pays ont aidé Cuba le 10 novembre 2008 (ouragan paloma) ou durant l’innondation de la Havane ?



  • xavdr 2 mars 2010 05:10

    Signalons en outre que l’illétrisme en 1959 venait en partie importante des émigrés haïtiens au point que la province Oriente (le far-est de Cuba) avait un taux était proche de 50%. La campagne de « lettrisation » (en fait une simple alphabétisation comptée indument comme de la lettrisation) lancée par Fidel CASTRO a consisté à envoyer de façon surréaliste des milliers d’étudiants dans les campagnes cubaines pour enseigner durant quelques jouers dans chaque village l’alphabet et la lecture anonante avec un abécédaire propagandiste composé de Kalashinikov pour la lettre K, Révolution pour la lettre R, etc. Alors soudainement les statistiques sont passées de 76% à presque 100% sans aucun contrôle de terrain.


    De la même façon les statistiques médicales sont truquées, avec une prise en compte de la mortalité infantile qui ne tient pas compte des enfants morts quelques heures après la naissance ni des avortements effectués en masse par décision administrative eugéniste (contre tout nouveau né avec des risques de maladies ou malformations).

    Lucilio a raison de souligner qu’avant 1959 Cuba était n°1 ou dans le le peloton de tête de l’Amérique Latine sur de nombreux critères (PIB, revenu médian, durée de vie, alphabétisation, etc.).


  • COHIBA 2 mars 2010 13:24

    Cher xavdr
    Donnez moi les chiffres de l’illettrisme avant le régime et après le régime.
    car encore une fois je pense que il faut s’y rendre et d’ailleurs j’invite tout le monde a s’y rendre pour s’en rendre compte ce qui eviterais certaines propagande et désinformation apparaitre dans des sites tel que celui ci.
    pour ce qui est des statistique médicale je vous invite à regarder Sycko de ce brave Michael Moore, pour encore une foi faire taire les ignares et les mythomanes.
    Et pour finir comment peut on croire de tel stupidité comment l’espérance de vie pouvait elle supérieure sachant qu’elle a progresser dans tous les pays du monde, sur le PIB qui est pas a tenir compte vue l’embargo, alphabétisation qui était réservé au classe supérieure et aux religieux.
    petit xavdr si vous voulez nous démontrer quelque chose faite le avec intelligence.


  • COHIBA 2 mars 2010 13:35

    Encore une fois veuillez lire ceci :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_Posada_Carriles

    Embargo = terrorisme
    CIA = terroriste
    USA = terroriste


  • COHIBA 3 mars 2010 10:52

    2009 Votation a l’ONU sur le matien de l’embargo Cubain
    192 pays ont participés et votés
    resultats :
    187 pays on voté pour la fin de cet embargo
    3 pays ont voté pour le matien de l’embargo
    2 pays ne se sont pas exprimé
    A quoi sert l’ONU ???????????????


Réagir