samedi 1er décembre 2018 - par Mohammed MADJOUR

La contre-révolution : Les Sans culottes, la Carmagnole et les Gilets jaunes

Mêmes revendications, même échec.

Car depuis toujours toute revendication de la masse exploitée fait face naturellement à la résistance du pouvoir et des nantis…

Aucune religion, aucune révolution, aucune grande théorie humaniste n’a réussi à ce jour à instaurer une Organisation humaine et politique juste.

Les peuples du monde ont payé pour rien !

Les tares humaines sont visiblement irréductibles, c’est le « mauvais coté » des humains, c’est le gène nuisible, c’est la culture barbare qui dominent toujours.

L’érosion permanente des valeurs a fini par sacraliser le pouvoir de l’argent.

La science et la culture occidentales n’ont pas seulement ruiné le Monde, elles n’ont pas seulement recrée les Empires barbares du passé et les Dynasties pharaoniques, plus grave encore elles ont produit un monde unidimensionnel sans opposition : Des peuples esclaves des maîtres de l’argent mais qui ne demandent pas leur libération !

Il faut dire que la manipulation, la propagande la désinformation, la grande consommation, l’idéologie de la mendicité des droits et la corruption, qui ont fait saliver les peuples depuis des siècles ont réussi à polluer les esprits et à inhiber le gène de la résistance.

L’Occident : de la « Chrétienté du Calvaire », des Croisades, des Sectes, du Moyen âge obscur, du réveil et de la Renaissance lugubre, du Débarquement et de la destruction du Vieux Monde, de son développement par l’esclavage et par les richesses des autres Continents , puis de son repli stratégique… A produit le monde d’aujourd’hui qui est une totale aberration humaine !

Voilà que l’ensemble des Africains qui veulent aller vers « l’Europe », voilà que l’ensemble des Indiens latinos qui veulent rejoindre la Colonie des Visages pales, voilà que le Vieux Monde jadis « colonisé » qui ne peut plus aujourd’hui vivre sans le monde des colons impérialistes !

Il ne faut pas parler hypocritement de « migrants » ou de « réfugiés » car ces mots ont perdu leur sens, comme celui de « démocratie », de « droits », de "liberté", "d’économie », « d’écologie »… Il faut comprendre pourquoi les humains sont devenus somnambules et déambulent ainsi vers nulle part…

Ayant ramassé La science, les Patrimoines et les cultures du monde entier, l’Occident a failli dans la construction d’un monde apaisé.

Cultivant hypocritement « l’humanisme, l’amour du prochain, la solidarité et la paix... » Mais se donnant aux guerres et à la barbarie en rêvant à la Domination, l’Occident n’a pas construit un monde conforme au destin de l’humanité, il a détourné le sens de l’histoire et réussi non pas l’Universalité des valeurs mais la mondialisation de l’argent.

L’égoïsme et la cupidité occidentales ont crée la liberté sauvage du « capital privé » qui est aujourd’hui le cancer des nations et du monde.

Les Empires financiers qui rongent les nations ne sont conformes ni à aucune Organisation humaine et politique, ni à la Morale, ni à la Religion, ni à la science ni au sens rationnel de l’évolution du Monde.

Un Empire financier « national » ou comme c’est souvent le cas aujourd’hui « multinational » est un cancer qui ronge les économies, qui détruit les Trésors publics, qui met en porte-à-faux l’autorité des Etats et qui asservit les peuples.

La dissuasion positive par la morale, par la loi et par la justice a été remplacée par la dissuasion négative par la violence, par la force brute et par le terrorisme.

L’Occident a produit l’éternel danger nucléaire et l’impossible réparation de la pollution planétaire ! 

Le réveil a été tardif, plus grave encore le monde a été assommé par la mortelle hypocrisie des dirigeants et des scientifiques qui rampent misérablement devant les Maitres des Empires financiers.

C’est au moment où il fallait ralentir, freiner et raisonner le « développement infernal » des industries polluantes et destructrices qu’il fallait aussi dire et proclamer le remplacement de l’archaïque science économique par l’intelligente science écologique.

C’est au moment où il fallait dénoncer la culture de la surproduction, du gaspillage et du tarissement des richesses au seul profit des milliardaires apatrides que les Etats irresponsables cherchent « plus de croissance », « plus de pollution » et plus d’extrémisme… 

En faisant croire que la noblesse des siècles obscurs qui exploitait les peuples avait disparu, l’Occident a créé celle qui asservit les peuples « joyeusement » avec le consentement quasi général des populations : Une dictature revendiquée !

La démocratie n’a pas été recréée, la Religion a échoué, les esprits sont pollués… L’opposition n’existe plus : La déchéance humaine !

Avec le XXIe siècle, nous sommes entrés dans l’Ere de la démocratie de l’avilissement ; la dictature n’est plus celle du pouvoir, c’est au sein même des populations, entre les nantis et les misérables, entre les corrompus et les résistants que la solution est réprimée, que le soutien au régime oppresseur se décide et s'affiche, que l’opposition ne s’oppose pas au pouvoir politique illégal et illégitime mais à la justice sociale.

Les Etats ont réussi, par la terreur et par la corruption, à créer des démocraties obéissantes et consentantes conformes à la mondialisation de l’argent qui est l’avenir des seuls milliardaires volontairement apatrides !

Le pouvoir des Etats n’est plus celui de la hiérarchie officielle des administrations et des institutions qui gèrent les affaires publiques ; il est en dehors des appareils, il est éparpillé dans l’ensemble de la société, il est celui de tous les corrompus, de tous les nantis, de tous ceux qui vivent du travail d’autrui, de tous les privilégiés, de tous les soumis qui attendent leur « récompense » ou des crédules qui croient encore que « l’espoir fait vivre »…

Le pouvoir politique des Etats d’aujourd’hui tire sa légitimité de l’obéissance des corrompus, de l’alignement des élites, de tous ceux qui vivent de la facilité :

Le pouvoir politique est celui de la démocratie de l’avilissement !

Un leurre démocratique qui permet l’organisation et l’animation des cirques électoraux d’où sortent des résultats conformes aux manipulations médiatiques et aux prévisions des Maisons du Sondage et qui confortent les candidats des régimes en place : Une continuité mortelle qui veut produire des Etats qui ne gèrent pas mais des Etats qui possèdent les peuples : Des bergers avec leurs chiens qui font ce qu’ils veulent de leurs troupeaux !

C’est exactement l’image de la France et de son « Algérie » d’aujourd’hui !

De la France qui a raté sa révolution qui avait fatalement basculé vers la contre-révolution de la terreur et du terrorisme.

De « l’Algérie », d’abord construction du « rêve de résurrection de la France finie » puis devenue une déception qui génère toujours la haine et le terrorisme…

De la France qui avait déçu l’Occident en accaparant les espoirs des Occidentaux du XIXe siècle et en les transformant en une contre révolution qui avait réinventé et conforté les privilèges : Le roi-bouc-émissaire avait payé pour laisser la place à une classe vorace plus étendue et impossible à « saisir » et à « culpabiliser » !

De « l’Algérie » car les Nord Africains avaient subi frontalement les conséquences de la contre-révolution française qui devaient être « exportées » et « Débarquées » au loin pour préserver la stabilité du régime français… 

Intellectuels silencieux, scientifiques, historiens et politiciens affairistes, vous êtes coupables car vous êtes témoins d’une détresse sans vouloir apporter votre aide !

Les Gilets Jaunes sont les mêmes que les « Sans culottes » d’il y a deux siècles et demi… Ce sont des hommes et des femmes ordinaires qui SENTENT ET VIVENT LA MISERE et qui gémissent comme ils peuvent mais avec dignité ; mais vous lâches et corrompus, VOUS SAVEZ CE QU’EST CETTE MISERE ET D’OU ELLE VIENT sans que vous ayez un atome d’honneur pour la dénoncer et la combattre !

Les « Algériens » sont les mêmes que les Nord Africains sans Etat d’il y a deux siècles… sont des hommes et des femmes ordinaires qui NE S’EXPLIQUENT PAS AUJOURD’HUI LEUR INNOMMABLE MEDIOCRITE et qui gémissent en silence dans une atmosphère terroriste ; mais vous lâches et corrompus, VOUS SAVEZ D’OU VIENT CETTE MEDIOCRITE sans que vous ayez un atome de courage pour la dénoncer et la combattre !

Vous avez accepté la chanson des « droits de l’homme » que la contre révolution de 1789 avait composé et écrite sous la terreur et le terrorisme : Elle avait oublié les droits des femmes et des enfants, elle avait oublié que l’humain est indivisible, c’est « l’homme et la femme »…

Vous avez accepté l’idéologie du dénigrement, de la salissure, de la dévaluation et de la destruction de la Religion et de la Morale…

Vous avez bêtement suivi les discours du régime qui vous fait croire aux « valeurs Françaises », celles précisément qui vous ont conduit à l’échec !

Vous croyez toujours aux idéologies de fin du monde qui « veulent inventer la place de la femme dans la société » après l’avoir diminuée, après l’avoir exploitée et considérée comme un simple objet de la grande consommation…

Le peuple de France et l’ensemble des peuples du Monde ont aujourd’hui compris la volonté des dirigeants politiques qui vont tous dans le sens de la trahison, de la tromperie, de la destruction des nations au profit des Milliardaires anonymes et inhumains !

Les peuples ont compris que la « Liberté » signifie celle des responsables élus et fonctionnaires payés et ayant tous les privilèges mais qui désertent leurs responsabilités !

La lutte d’aujourd’hui doit avoir un sens, elle ne peut être la seule des défilés de rue que les régimes récupèrent et transforment en leur victoire…

Les « Gilets Jaunes » finiront par être dévorés par le régime de l’Elysée car le régime comprend mieux la « nature des revendications » et a les moyens de « calmer le mouvement » en appelant au « dialogue » qu’il veut dominer et transformer en une victoire… la sienne.

La lutte d’aujourd’hui doit être celle du REFUS DE LA « STABILITE » DES REGIMES EN PLACE… Sous le chantage de la répression, du terrorisme et des génocides !

La lutte d’aujourd’hui doit être celle du REFUS DE LA TENUE DES ELECTIONS, plus que le boycott qui permet au pouvoir en place de valider des résultats de 20 pour cent des électeurs… Plus que « les garanties des élections transparentes » car le leurre démocratique est éblouissant !

La lutte d’aujourd’hui doit être LA FERMETURE DES BUREAUX DE VOTE jusqu’à ce que le pouvoir politique accepte la mission qui doit être la sienne :

Gouverner un peuple veut dire « respecter les lois justes et produire la justice équitable », gouverner un peuple ne veut pas dire « posséder un troupeau »…

L’EQUATION EST SIMPLE :

LA PAIX MONDIALE = VERITABLE DEMOCRATIE + CULTURE ET PRATIQUE ECOLOGIQUES



28 réactions


  • Arthur S NEMO 1er décembre 2018 11:48

    Concrètement, on fait quoi, pour aller où ?


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2018 13:31

      @NEMO

      Il ne faut pas laisser les « Gilets jaunes » seuls face au pouvoir de l’Elysée, ils seront broyés et leur contestation anéantie. D’ailleurs ce n’est pas leur contestation, c’est celle des millions de Français qui sont dans le dénuement. 

      Faut-il faire du porte-à-porte pour inviter tout le peuple au REFUS, pourquoi pas ? C’est ce qu’avaient fait les gens qui gouvernent aujourd’hui avec Macron et qui bernent le peuple...

      Enfin je vous rappelle que la meilleure solution est encore ce que j’avais suggéré dans mon article (voir mes articles) consacré aux revendications de la CGT en 2016 : «  »Parce qu’il faut bien vivre avec son temps, je suggère au responsable de la CGT d’internationaliser la « revendication »«  » 

      Dites-vous bien que la misère des Français est aussi celle des autres peuples car elle a le dénominateur commun qui est le « pouvoir de l’argent des multinationales ».

      Vous êtes juste plus coupables que les autres parce que la mondialisation, les paradis fécaux, les Multinationales ont été créés par l’Occident et non pas par l’Afrique ou l’Asie.

      Alors ça commence par le « Jaune », allons vers toutes les couleurs et il y aura certainement un aboutissement !

      Moi j’ai lancé depuis des année le mot d’ordre : « REFUS DE LA TENUE DES ELECTIONS ».... Lisez bien mon article et vous verrez qu’il y a pas une autre façon de lancer la plus grande révolution pacifique et bénéfique pour tous !


  • microf 1er décembre 2018 12:58

    Bravo @Mohammed Madjour très bon article, entièrement d´accord avec vous.

    Il ya des années de cela, je disais á un ami francais que les difficultés que nous connaissons en Afrique, vous allez les connaitre un jour, car lorsque l´Ogre termine de manger les enfants des autres, il s´attaque á ses propres enfants.  En Afrique ces Ogres capitalistes ont presque tout bouffés, aujour´hui, ils s´attaquent á leurs propres peuples.

                                      Cet ami m´a répondu non, que ceci n´arrivera jamais chez nous, voilá, nous y sommes. La seule différence c´est qu´en Afrique, les dirigeants auraient déjá envoyés    l´ armée tirer á balles réelles sur les manifestants pour écraser la révolte.

    Toutefois si ces révoltes continuent et que le pouvoir de ces psychopathes qui gouvernent est en jeu, même en Occident, ils vont employer cette méthode, á savoir faire tirer sur les révoltés á balles réelles.

    Il ne faudra pas avoir peur de la mort, mais faire comme ces héros soldats Russes en Syrie qui ce sont laissés tués afin que d´autres vivent.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2018 13:42

      @microf

      Tous les pouvoirs politiques veulent la même chose : Perdurer et rester stables le plus longtemps possible... Il y a encore des royautés préhistoriques en Europe et ailleurs.

      « stabilité » est le mot (prétexte) mis en avant par les deux régimes (le même régime) de Paris/Alger pour justifier la répression, la centralisation, les décisions aléatoires, l’injustice, la corruption, le gaspillage des budgets et donc la marginalisation des peuples ! Pour Alger cela devient un chantage : « Ou nous restons au pouvoir, ou le peuple subira un deuxième génocide » !

      Aujourd’hui OUYAHIA qui ne gouverne rien du tout demande aux Wali (préfets) de s’investir sur le Web et de mentir a volonté, il pense vraiment que la propagande pourra dissimuler les preuves qui sont sur le terrain de la plus grande anarchie !

      https://www.elwatan.com/a-la-une/tout-en-les-exhortant-a-maitriser-les-reseaux-sociaux-ouyahia-met-en-garde-les-walis-01-12-2018

      Il faut avouer que l’humanité est arrivé à un seuil critique !
       


  • Xenozoid 1er décembre 2018 13:42

    Un groupe d’une cinquantaine de personnes est descendu dans les rues samedi après-midi près du stade du club de football MVV(Maastricht). Comme la manifestation n’était pas annoncée, la police était également présente.

    Les militants ont tenté de rejoindre l’A2 depuis cet endroit dans le but de bloquer l’autoroute, mais ont été arrêtés à trois reprises par ordre de la police.

    Ensuite, le groupe s’est séparé, avec les gilets jaunes enlevés. Les manifestants se sont ensuite rendus au Vrijthof, au centre de Maastricht. Un certain nombre d’entre eux remirent le gilet jaune.

    Le Binnenhof fermé pour les manifestants
    La police a fermé le Binnenhof(le parlement) à La Haye, rapporte le NOS. Les manifestants en veste jaune sont arrvé là-bas. Il y a aussi beaucoup de policiers sur les jambe. Les manifestants avaient précédemment reçu l’ordre d’aller au Malieveld, mais tout le monde n’a pas répondu a l’appel.

    Deux manifestants ont été arrêtés. L’un d’eux a revêtu sa veste au Binnenhof, après que les manifestants eurent ordre de partir. Un autre a été arrêté pour avoir insulté .

    Également à La Haye, aucun permis n’avait été demandé pour la manifestation.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2018 14:30
    LA HOGRA, LE MÉPRIS, L’INJUSTICE = TERRORISME POLITIQUE !

    Monsieur OUYAHIA, GOUVERNER C’EST RESPECTER ET FAIRE RESPECTER LES LOIS ET LA JUSTICE ! Les Empires financiers sont des Etats dans l’Etat : Il finiront par tout dévorer !

    L’Algérie du « GOUVERNEUR D’ALGER », des « BACH-AGHAS », des « GÉNÉRAUX D’ALGER » et des « INDIGÈNES »... C’EST FINI AVEC OU SANS LA « STABILITÉ DU RÉGIME » : Gouvernez par les lois ou démissionnez !

    OUYAHIA demande aux Walis d’investir le Web pour semer la propagande du régime : NON, ILS REFUSERONT DE MENTIR !

    Je demande à OUYAHIA de répondre au contenu de mes articles : Ou bien il est chef de Gouvernement et coordonne les différents ministères, ou bien il ne gouverne rien du tout et dans ce cas les Walis n’y peuvent rien !
    De toutes les façons le monde entier a bien arrêté sa conclusion quant à la nature du régime algérien : Tous ceux qui déclarent publiquement que « Bouteflika n’est pas inapte et préside normalement », tous ceux qui disent « Bouteflika à dit... » alors qu’il ne peut pas parler, tous ceux qui décident en son nom ne pourront jamais se laver de ces mensonges et de leurs forfaits qui font honte à l’ensemble de l’humanité !

    RÉPONDEZ Monsieur OUYAHIA : On est sur le Web parce que les journalistes des paperasses hypocrites refusent de publier mes écrits : https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/le-regime-a-tord-de-me-negliger/2893625317329529/

  • colibri 1er décembre 2018 15:55

    « En faisant croire que la noblesse des siècles obscurs qui exploitait les peuples avait disparu,   »


    c’est de l’intox historique le fait de dire que la noblesse exploitait le peuple :le Moyen Age a été présenté comme obscurantisme alors que c’est faux , les classes sociales vivaient en harmonie , la noblesse ayant pour rôle de protéger et nourrir ses sujets .

    Le courant idéologique égalitariste a voulu détruire cet équilibre en détruisant un tissus social basé sur la réalité de la nature des êtres ou chacun était à sa place selon son potentiel , ca donne « les droits de l’homme » cette arnaque qui abouti au matérialisme athée dans lequel nous baignons actuellement avec la destruction des classes sociales , de la famille , des valeurs morales ...

    Ce sont les idées de gauche , sous prétexte de grands sentiments généreux ,qui ont détruit au nom des droits de l’homme et de l’égalité l’équilibre social, et remplacés l’élite d’antan ( la véritable noblesse connectée au divin et agissant au nom de Dieu , étant au service du peuple et ayant des devoirs moraux envers lui ) par une élite qui n’a rien de noble et qui cherche avant tout le pouvoir et le profit et qui est luciférienne .

    Nous n’avons pas gagné à l’éradication des nobles d’antan , l’élite actuelle étant beaucoup plus rapia ....


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er décembre 2018 16:53

      @colibri

      Tiens, tiens... Il y avait donc des « classes sociales » au Moyen Age !

      Pour ce qui est des « droits de l’homme », il est bien vrai que c’était la grande arnaque de la Contre-révolution !

      En effet, comme je l’ai expliqué il y a longtemps (en 2003), la démocratie doit obéir aux lois justes et non au l’homme politique, ce qui veut dire que le peuple ne quémande pas ses droits mais exige du responsable l’accomplissement de son devoir : C’est même cela la définition de la véritable démocratie ! 

      Celui qui ne peut pas ou ne veut pas servir son pays conformément aux lois et conformément aux intérêts collectifs doit laisser son poste.

      Le devoir du responsable bien accompli garantit les droits de la multitude : Pas de mystères pas de philosophie !

      Aujourd’hui Macron doit dire s’il peut s’opposer à l’appétit vorace des milliardaires et des multinationales ou s’il compte endormir le peuple comme l’ont fait ses prédécesseurs.


    • Hervé Hum Hervé Hum 3 décembre 2018 09:38

      @Mohammed MADJOUR
      Aujourd’hui Macron doit dire s’il peut s’opposer à l’appétit vorace des milliardaires et des multinationales ou s’il compte endormir le peuple comme l’ont fait ses prédécesseurs.

      <le milliardaire, c’est la main, la multinationale, son marteau. Il n’y a de « vorace », que le milliardaire et tous ceux qu’ils corrompt avec plus ou moins de complicité.

      Maintenant, Macron n’a pas d’alternatives, soit il soutient le système en place et auquel même les gilets jaunes continuent de vouloir et donc, continu la même politique, soit le système s’écroule et alors ,tout le monde doit accepter de voir son compte en banque, son épargne remise à zéro. Certains parlent alors de revenir au cadre national, mais c’est le monde du XIXème siècle, le pire pour les gilets jaunes.

      Ce que tout le monde fait mine de ne pas voir, c’est qu’on ne peut pas conserver le même système économique pour appliquer une politique différente, or, la seule politique économique pouvant remplacer le système actuel est le communisme. Relooké en économie participative ou collaborative, mais il s’agit fondamentalement du même système.

      C’est l’aporie du raisonnement, qu’on peut résumer en disant que les gens voient qu’il faut aller à gauche, mais continuent de vouloir tourner à droite pour aller à gauche. Paraît qu’en mécanique quantique ça peut le faire, mais dans la réalité physique, cela ne le fait pas.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 17:31

    Excellent article. Il faut parfois toucher le fond pour remonter. Je rêve d’une révolution EMERAUDE et DECROISSANTE. L’important est de savoir ce que nous voulons,......Parlant de Nicolas Poussin : s’il réveille des Dieux assoupis, ce n’est pas pour les armer, c’est pour les parer de cette sorte de dignité que l’on reconnaît à ceux qui se sont détachés de l’événement. L’histoire salit ceux qui la font. Elle honore ceux qui l’on faite. Je garderai des gilets, cet espoir « JAUNE » comme celui du poussin sorti de l’oeuf. Il ne sait quelle vie l’attend. RESH. (Resh (ר, prononcé /r/) est la vingtième lettre de l’alphabet hébreu.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 17:54

    Le sens de la lettre Resh est à la fois « rosh », la tête et le début et « rash », le pauvre. La parole est pauvre par rapport à la pensée de la tête, du début. La tête est baissée, soit par respect ou par humilité, soit aussi par abattement dû à la misère. Resh contient la dualité d’une attitude acceptée ou subie. La descente dans la caverne de la connaissance comme l’entrée dans la compréhension des choses se fait avec humilité et nécessite de la patience. La sortie de l’Eden paradisiaque est subie. Le Retour est volontaire et accepté mais il implique de courber la tête pour tirer de la terre le pain de la survie et pour nourrir en soi un espoir.

    La tête baissée est aussi celle de la honte comme dans « raa’ » source du mal, mauvais. Le même mot "réyaa’, resh-a’yin a le sens de projet, d’intention, de pensée. La fracture originelle a eu comme conséquence de mélanger le bien et le mal. Mais n’est elle pas le projet divin qui offre à l’homme l’opportunité de faire l’effort pour les différencier ? La tête est alors baissée pour mieux avancer dans le tumulte de la tempête. La misère de l’homme n’est qu’une étape après les errements. Bientôt, grâce à un début (Resh) de connaissance (Noun), il pourra trouver le sentier de la lumière (ner ou noun-resh), relever la tête et chanter un Cantique dans la maison de la sainteté, héritage pour de nombreuses générations.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 17:57

    Le problème des « pauvres » (quand ils le sont VRAIMENT), c’est d’envier le riche. Raison pour laquelle toute révolution ne peut être gagnée si elle n’accepte au préalable de courber la tête. 


    • Xenozoid 1er décembre 2018 17:59

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      be oui c’est évident,qu’ils ne sont pas riches


    • Xenozoid 1er décembre 2018 18:01

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

       si elle n’accepte aupréalable de courber la tête.   préalable de courber la tête. 

      mais dutroux n’a jamais utiliser des gosses de riches


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 18:02

      @Xenozoid

      C’est certain....autrement ils comprendraient qu’ils risquent une fracture.


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 18:05

      @Xenozoid

      Comme quoi, la richesse n’est pas toujours celle que l’on s’imagine, surtout pour quelqu’un qui a le malheur de s’appeler DU TROU.


    • Xenozoid 1er décembre 2018 18:05

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est certain....autrement ils comprendraient qu’ils risquent une fracture.

      donne moi ton adresse


    • Xenozoid 1er décembre 2018 18:25

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      je suis bloqué sur pierre hyves que je ne connais pas, tu n’a pas une idée ma pûce ?


  • pallas 1er décembre 2018 18:53
    Mohammed MADJOUR

    Bonsoir,

    La France va redevenir un lieu de chaos, il n’y aura pas d’autres choix que celui de la loi du plus fort, un coin sauvage.

    Un simple retour a la réalité et normalité.

    Ce lieu est miens, un ménage est en cours.

    Salut


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 19:11

    68 partait des universités. Ici, elle vient du bas.,...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2018 20:15

    La nuque raide de l’homme ou l’impossible RESH : C’est le grand problème des hommes. Courber la tête devant Dieu-humilité et le respect de la Loi, c’est courber la tête devant leur père et se trouver en position que peu d’homme acceptent, préférant maintenir la« nuque raide »https://medium.com/@jeromegodefroy/lic%C3%B4ne-de-mai-68-daniel-cohn-bendit-et-le-policier-casqu%C3%A9-ea230c13b77b. Renaud a compris quand il a chanté : j’ai embrassé un flic. https://www.youtube.com/watch?v=x8l43czQAy4. Raison pour laquelle, les femmes incarnent la Loi dans la mythologie : Maât, ou Athéna. 


Réagir