jeudi 12 mars 2020 - par Pierre

Le coup de poker russe et l’impasse américaine

La Russie a pris le contre pied de tous les experts et a refusé de réduire sa production de pétrole lors des dernières négociations de l'OPEP + à Vienne.

C'est Igor Setchine, le puissant patron du géant pétrolier russe Rosneft, qui a convaincu Alexandre Novak, le ministre russe de l’Énergie, et le président Poutine de ne pas accepter une nouvelle réduction et donc une nouvelle perte de parts de marché de la Russie dans le domaine des hydrocarbures.

Les compagnies pétrolières russes militent depuis longtemps contre les ententes avec l'OPEP mais elles se heurtaient toujours à l'habituelle prudence du président russe et à son désir de ne pas envenimer davantage les relations avec les États-Unis. Les dernières sanctions économiques contre Rosneft et le blocage de Nord Stream 2 ont cependant fait sortir Vladimir Poutine de sa réserve.

Il est clair que c'est le premier producteur mondial de pétrole, à savoir les États-Unis, qui est visé par cette décision.

Les compagnies qui extraient le pétrole de schiste sont lourdement endettées et ne font aucun bénéfice. Les plus petites d’entre-elles ne survivent qu'en s'endettant toujours davantage (aux taux d'intérêts particulièrement bas aux États-Unis) en attendant des jours meilleurs, c'est à dire une remontée des cours du pétrole à au moins 65 dollars le baril.

Le pari russe est d'éliminer ces concurrents et de récupérer une partie de leurs parts de marché pour ensuite stabiliser les cours aux environs de 40 dollars le baril. C'est le cours d'équilibre pour la Russie qui permet aux compagnies russes d'engranger des bénéfices et à l’État de percevoir une taxe substantielle sur l'exportation du pétrole. Ce cours est trop bas pour permettre une exploitation de pétrole de schiste rentable.

Le raisonnement est le suivant : vendre 10 millions de barils à 50 dollars ou 12,5 millions de barils à 40 dollars permet la même entrée d'argent mais a l'avantage d'éliminer un concurrent du marché et comme ce concurrent est justement les États-Unis qui cherchent à économiquement détruire la Russie, cela fait d'une pierre deux coups.

Il est à remarquer que le Canada est aussi un grand producteur de pétrole de schiste et qu'il est aussi concerné par cette décision.

C'est un pari risqué car les concurrents peuvent avoir des réactions inattendues voire irrationnelles comme celle de l'Arabie saoudite qui va vendre son pétrole à des prix bradés alors qu'elle est en grave déficit budgétaire.

Les États-Unis ne resteront certainement pas sans réaction : ce n'est pas dans le tempérament du président Trump.

Tout est possible à ce niveau y compris subventionner le pétrole de schiste mais le tout est de savoir pour combien de temps. Les États-Unis devraient aussi à nouveau s'intéresser au pétrole du Moyen-Orient et peut-être à celui du Venezuela pour pallier à ce point faible qui vient d'apparaître.

Il serait très étonnant qu'il n'y ait pas de nouvelles mesures à l'encontre de la Russie, céder n'est pas dans les habitudes américaines.

D'un autre côté, le président Trump ne peut pas se permettre un affrontement violent et incertain avec la Russie en cette année électorale.

D'abord, comme la Russie n'exporte rien aux États-Unis et il n'y a rien à taxer et comme je l'ai écrit précédemment, la Russie a atteint en 2020 un niveau de dissuasion militaire qui la met à l'abri de toute menace directe.

D'où à mon avis une impasse pour les États-Unis dont ils ne peuvent sortir que par des décisions douloureuses.

Publicité

Une nouvelle fois, la Russie de Poutine a surpris tout le monde. Après l'Ossétie du Sud en 2008, la Crimée en 2014, la Syrie en 2015, Vladimir Poutine frappe à nouveau un coup dévastateur inattendu.

On l'a souvent dit et c'est encore une fois le cas, c'est la philosophie du judoka : se servir de la force de l'adversaire pour le déséquilibrer et le renverser par surprise.

Connaissant bien sa méthode de travail, je suis certain que le président russe et ses proches conseillers ont bien évalué tous les risques possibles et savent déjà comment réagir.

C'est moins souvent évoqué mais il faut savoir que cette décision russe est aussi un coup contre le pétrodollar. Si la Russie augmente ses parts de marché au détriment des États-Unis, les transactions se feront moins en dollars : la Russie a éliminé cette devise d'une grande partie de son commerce et elle pourrait intégralement passer à l'euro avec les pays européens en cas de nouvelles menaces.

De nouvelles sanctions économiques et on se demande lesquelles n'ont pas encore été décidées n'auraient aucun effet grave sur l'économie russe.

Les réserves de change russes de 570 milliards de dollars en février 2020 peuvent amortir un nouveau choc sans problème d'autant plus que la part en dollars diminue rapidement.

Un fond de stabilisation de 135 milliards de dollars permet à la Russie de supporter un baril entre 25 et 30 dollars pendant 6 à 10 ans. Cela donne à la Russie une profondeur stratégique largement supérieure à tous ses concurrents.

La chute du rouble ne devrait pas handicaper le pays. Le seuil a été fixé à 72 roubles pour un dollar. Si le cours descend plus bas, la banque centrale interviendra.

La reconversion économique russe se poursuit avec succès. L'agriculture est exportatrice et l'industrie est en plein développement. La Russie recommence même à fabriquer ses propres machines-outils et il y a des développements prometteurs dans les domaines aéronautiques civils, énergétiques et chimiques.

Une déconnexion de l'Internet, du système SWIFT et des cartes de crédit internationales a été testée avec succès et la Russie peut dire qu'elle est à l'abri de mauvaises surprises de ce côté-là.

La Russie commerce en roubles et dans les devises de beaucoup de ses partenaires commerciaux. Le surcoût des achats en devises fortes ne devrait pas avoir beaucoup d'impact sur sa balance des payements si elle les limite au minimum comme actuellement.

Le gouvernement du Premier ministre Mikhaïl Michoustine peut facilement tenir les promesses d'augmentation du pouvoir d'achat des Russes en créant des roubles garantis par les réserves d'or dont la valeur augmente avec la montée actuelle du cours de l'or.

 

Il est intéressant de voir les réactions de la presse internationale à cette nouvelle donne.

 

  • Les médias ukrainiens jubilent parce qu'ils ne voient que la baisse du cours du rouble.

  • Publicité

    « Berlingske » (Danemark) croit que la Russie a vu une opportunité de frapper l'économie du pétrole de schiste américaine justement au moment où un ralentissement économique à cause du COVID-19 avait lieu et il pense comme le Financial Times que même si cela nuira à la Russie, les Russes parient que cela en vaudra la peine.

  • « Die Welt » (Allemagne) écrit que le seul obstacle sérieux pour la Russie est l'Arabie saoudite qui serait prête à fournir son pétrole entre 6 et 8 dollars le baril. Les Allemands arrivent à la conclusion que pour éliminer la concurrence des États-Unis, la Russie a pris une mesure très inattendue et assez réussie et la direction a calculé tous les risques. N.D.A. L'Arabie saoudite ne peut produire que 13 millions de barils par jour au maximum donc environ 1/8 des besoins mondiaux. La Russie perdra provisoirement des parts de marché mais vendra son pétrole entre 20 et 30 dollars le baril.

  • « Energetika 24 » (Pologne) constate que la Russie a beaucoup de problèmes avec la vente de ses hydrocarbures : Nord Stream 2, Minsk, Arabie saoudite, sanctions... Le média polonais pense que cela va-t-avoir des répercussions sur la situation économique russe et sur la popularité du président Poutine.

  • « Le Sun » (Royaume-Uni) blâme plutôt l'Arabie saoudite dont la décision a perturbé tout le marché pétrolier et accuse indirectement Riyad de déclencher une guerre des prix au détriment des compagnies britanniques.

  • « Atlantico » (France) note que la Russie est en meilleure position que tous les pays de l'OPEP parce que son budget dépend beaucoup moins des revenus pétroliers.

  • « Le Washington Post » (États-Unis) note que cette décision n'aura pas d'impact majeur sur l'économie russe parce que le pétrole est coté et vendu en dollars. La baisse du cours du rouble fait que plus de roubles atterrissent dans l'économie russe. Le journal reconnaît que cette mesure va mener à la faillite de la plupart des entreprises du marché américain du pétrole de schiste et entraînera à terme l'arrêt de la production de pétrole aux États-Unis. Il conclut en pensant que Moscou et Riyad parviendront à un accord et rétabliront les profits perdus mais auront écarté les États-Unis du marché du pétrole.

  • « Bloomberg » (États-Unis) fait le même constat pour les États-Unis et ajoute que les investisseurs ont déjà perdu tout intérêt pour l'industrie pétrolière américaine. Bloomberg ajoute qu'à terme, la Russie a besoin d'un pétrole à 42 dollars le baril et l'Arabie saoudite à 82 dollars. La Russie a une économie plus équilibrée, n'a pratiquement pas de dettes, elle négocie beaucoup mieux ses contrats que l'Arabie saoudite et respecte toujours ses contrats jusqu 'à la fin.

  • « Okaz » (Arabie saoudite) menace la Russie d'une guerre des prix. Le média demande à la Russie d'accepter les conditions saoudiennes sous peine de revivre la situation de 1986. N.D.A. Les Saoudiens se fourvoient. La Russie n'a pas de dettes à rembourser comme en 1986 et elle a une économie stable.

 

Les sons de cloches sont assez variés. Il faudra sans doute encore quelques semaines pour y voir plus clair et avoir une vision plus précise des conséquences de ces décisions russe et saoudienne.

Dans les circonstances actuelles, une baisse des prix du pétole serait un bol d'oxygène pour l'Europe.

Un prix du pétrole stable aux environ de 40 dollars le baril comme le propose Moscou serait tout bénéfice pour l'Europe. Aux Européens de profiter de l'opportunité.

Pour finir, il faut dire un mot de la nouvelle constitution russe qui va-t-être soumise à un référendum.

Vladimir Poutine a dit qu'il ne se présenterait pas pour un autre mandat mais des députés ont ajouté un amendement qui mettrait les compteurs à zéro. Si cet amendement passe le cap de la Cour constitutionnelle, rien n'empêcherait Vladimir Poutine de rester président pendant encore 12 ans supplémentaires. Comme les tensions entre l'Occident et la Russie n'ont pas l'air de diminuer, il est possible que la Russie ait encore besoin d'un homme à poigne qui a de l'expérience en politique étrangère.

Un vrai cauchemar pour les Occidentaux et les voisins de l'Ouest.

 



148 réactions


  • caillou14 rita 12 mars 2020 09:24
    27 % des Russes favorables à un nouveau mandat

    L’hypothèse d’un maintien au pouvoir avait été exclue à plusieurs reprises par Vladimir Poutine ces dernières années, le président allant même jusqu’à évoquer le risque, pour les dirigeants s’accrochant au pouvoir, de « détruire » leur pays ?

     smiley


    • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 12 mars 2020 10:07

      @rita

      Cependant V . Poutine n’a pas encore achevé la reconstruction de son pays , il faut bien lui laisser le temps .

       « Poutine frappe à nouveau un coup dévastateur inattendu »  :
       d’où l’expression  « encore un coup monté par les russes » smiley


    • caillou14 rita 12 mars 2020 10:13

      @Armand Griffard de la Sourdière
      27% des Russes le soutiennent le reste veut vivre dans un système démocratique, ce qui tout en leur honneur ?


    • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 12 mars 2020 11:31

      @rita
       Je me demande si G. Depardieu fait partie de ce...« reste » ?
       (Après tout, les sondages en % on peut le faire dire à peu près ce qu’on veut suivant la formulation de la question sur un échantillon d’une centaine de clampins
       (ils sont forts pour çà les Instituts de sondage ) non ?  smiley


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 11:39

      @rita
      C’est quand la dernière fois que vous êtes allé en Russie ? 
      Pourriez-vous nous donner la source des 27 % favorables à un nouveau mandat ?
      Selon un récent sondage, plus de 50 % des Russes sont inquiets pour le pays si Vladimir Poutine quitte le pouvoir.
      https://www.courrierinternational.com/article/sondage-le-depart-de-poutine-du-kremlin-inquiete-les-russes

      Un autre sondage de 2018.
      https://www.rtbf.be/info/monde/detail_plus-de-la-moitie-des-russes-veulent-que-poutine-reste-au-pouvoir-apres-2024?id=9949789

      Je vous rappelle qu’il n’y a que les députés communistes qui ont voté contre l’amendement de Madame Valentina Terechkova. 

      Pour le cas où vous comprenez le russe. Sondage de mars 2020.
      https://fom.ru/politika/10946

      Suivant le graphique, 64 % des Russes pensent que Vladimir Poutine est un bon président. 25 % qu’il est un mauvais président. 11 % sans avis.

      Donc d’après vous, 64 % pensent que Poutine est un bon président mais seul 27 % veulent qu’il reste ! Je crois que vos chiffres sont de l’enfumage.

      La vérité, c’est que Poutine est populaire en Russie parce qu’il défend bien les intérêts russes. Il est impopulaire auprès des élites libérales occidentales parce que cela contrarie leurs plans de pillage des richesses naturelles russes.

      Les Russes veulent effectivement la démocratie mais ils ne veulent absolument pas le chaos et le retours des prédateurs des années 90.

      Ne vous en déplaise, leur avenir passe par Poutine et la minorité mécontente doit s’incliner. C’est cela la vraie démocratie.


    • caillou14 rita 12 mars 2020 12:32

      @Pierre
      Bonjour,
      Vous n’êtes pas obligé de faire de la propagande Poutinienne, cela ne trompe plus personne  ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 mars 2020 13:16

      @rita. Mhouais, et ta propagande carbocentriste ? Citation :

      Depuis début février, on compte ainsi pas moins de onze épisodes tempétueux :

      et ce n’est pas fini ?
      l’humain fait comme l’autruche, la tête dans le sable pour ne pas voir la réalité celle du réchauffement !


    • Captain Marlo Captain Marlo 12 mars 2020 13:47

      @rita
      27% des Russes le soutiennent le reste veut vivre dans un système démocratique,


      .
      Vous devez regarder la France avec des lunettes en bois !
      Vous savez que la censure politique existe en France ?
      Et que le Gouvernement & les médias violent à chaque élection l’article 4 de la Constitution sur la liberté d’expression politique ?


      "Les médias ne parlent, dans cette campagne électorale que des listes FN, et des listes des Partis qui sont dans le gouvernement de Coalition de Macron : PS/ LREM/ UDI/ Républicains. Pour les autres listes, nada, wallou, rien du tout !
      Seuls les journaux locaux en parlent. Comme cet article de Nice Matin, sur le candidat UPR à Cannes.


      Sinon, c’est la censure, comme à Bordeaux, où FR3 a refusé au candidat UPR (9% dans les sondages), de participer au débat ...
      La discussion avec le journaliste de FR3, a été enregistrée.

      Qui a pris la décision de censure ?
      FR3 ? l’Elysée ? la Préfecture ? le Ministère de l’Intérieur ?
      Pas de débat avec « les petits Partis » !

      Quand on connaît l’importance de la télé dans le résultat des élections, on comprend qu’il ne doit pas y avoir d’alternative connue des électeurs... !


      C’est la 2e fois que FR3 nous fait le coup.
      La fois précédente, c’était dans le Lot, pour la Législative partielle, pour remplacer Cahuzac : interdiction pour Asselineau de participer au débat !
      .
      A2 aussi, avait essayé en 2017, d’évincer les candidats qui ne ne lui plaisaient pas. C’est le CSA qui les a imposés ... etc s
      uite sur le billet de Dugenêt sur la coordination nationale.
      .
      Commencez donc par vous occuper des violations de la démocratie en France, avant de juger celle des autres pays...

    • caillou14 rita 12 mars 2020 14:13

      @rita
      Poutine mérite mieux que ces parasites sur ce site qui ne comprennent rien à la politique Russe !
      Heureusement qu’à Moscou on se passe de ces imbéciles heureux !
       smiley


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 14:32

      @rita
      Bonjour,
      Poutine n’est pas le sujet principal de l’article. Je le mentionne parce que c’est lui qui a pris la décision de rompre l’alliance de la Russie avec l’OPEP et que cela va avoir une énorme influence sur le marché de l’énergie en éliminant partiellement le pétrole de schiste américain du marché international. Cela nous concerne tous parce que cela va-t-avoir une influence à la baisse sur l’énergie en Europe à condition qu’on cesse de chercher noise à la Russie.
      C’est souvent mentionné dans les médias russes, la Russie souhaite vendre son pétrole en grande quantité à 42 dollars le baril à l’Europe. A ce prix, les deux partenaires sont gagnants. 
      Il y a cependant un préalable. Arrêter avec la russophobie, avec la falsification de l’histoire, avec les menaces militaires et avec les ingérences dans la politique russes
      Les Russes, comme 80 % de la planète, rejettent les « valeurs européennes » : le mariage gay et ses dérivés, le libéralisme non régulé, le refus d’assimilation des immigrés, le droit de blasphémer, etc.
      Les Russes sont attachés aux valeurs traditionnelles, à la religion, à la famille, au mariage et suite aux années 90, ne veulent plus entendre parler de néolibéralisme.
      Si une majorité de citoyens est d’accord d’accepter les « valeurs européenne » chez nous, cela ne me cause aucun soucis mais si elles sont imposées par des juridictions européennes, cela n’est plus de la démocratie.
      Il faut respecter le choix des Russes de vivre comme ils l’entendent, le monde a changé et est entré dans la multipolarité.
      L’alternative au pétrole russe est le pétrole saoudien et étasunien à 70 à 80 dollars le baril. Maintenant si vous penser que les valeurs russes sont contraires à vos convictions, demandez-vous si les saoudiennes et les américaines sont plus proches. L’alternative pour la Russie est de se tourner vers l’Orient.
      Il ne s’agit pas de propagande mais de défendre nos intérêts.
      La poutinophobie des médias est stupide et non justifiée. Leur rêve est de voir Poutine quitter le pouvoir et voir la Russie adopter les « valeurs européennes ». Il y a peu de chance que leur rêve se réalise.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 12 mars 2020 14:58

      @rita

      « le président allant même jusqu’à évoquer le risque, pour les dirigeants s’accrochant au pouvoir, de « détruire » leur pays ? »

      Chouette alors !! Toute la presse occidentale va se déchainer comme jamais et s’ingérer en souhaitant du Poutine jusqu’en 2036.


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 18:12

      @MAUGISMICHEL
      Personnellement, je ne crois pas que Vladimir Poutine veut coûte que coûte s’accrocher au pouvoir. Ce sera la situation internationale dans trois ans et demi qui en décidera et l’amendement Terechkova ouvre simplement la porte à cette possibilité.
      Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas usé par le pouvoir et que sa popularité en Russie reste très grande.
      La Russie doit encore progresser dans beaucoup de domaines et c’est la mission du gouvernement Michustine.


    • Ouallonsnous ? 12 mars 2020 19:12

      @rita

      Les Russes comme les citoyens des autres pays veulent vivre avec un pouvoir et des institutions citoyennes les représentant en permanence, c’est cela la démocratie la mieux aboutie !

      Vous voyez que le modèle militariste yankee avec la dévastation des territoires et la destruction des institutions locales aux fins de pillage des ressources naturelles ne trompe plus personne !


    • totof totof 12 mars 2020 19:15

      @rita
      Halala, Rita, vous me feriez mourir de rire si vos analyses absurdes n’étaient pas les mêmes que la petite-bourgeoisie féministe qui place des facho comme Hollande ou Macron au pouvoir tout en se croyant en démocratie.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 12 mars 2020 23:45

      @Pierre

      Mais moi non plus je ne crois pas, mais parce que le verbe « s’accrocher » ne convient absolument pas. 
      S’il se trouve qu’aucune personne a la capacité d’un Poutine pour lui succéder, alors c’est le peuple russe qui décidera que Poutine puisse se représenter. C’est ce qu’il vient de faire.
      Ce n’est pas s’accrocher au pouvoir. Il ne s’agit pas du pouvoir pour le pouvoir, mais de la paix de ce monde qui est dominé par des véritables ordures occidentales.

      Il n’y aura que la presse mainstream occidentale qui parlera de « s’accrocher au pouvoir ».
      C’est très bon signe ! Signe que Poutine est un excellent président non seulement pour la Russie mais aussi pour le monde. Pourquoi changer un capitaine qui gagne ?

      Maintenant je pense que le KGB a toujours d’excellents d’autres marxistes pour succéder à Poutine


    • Pierre Pierre 13 mars 2020 00:56

      @MAUGISMICHEL
      « Il ne s’agit pas du pouvoir pour le pouvoir, mais de la paix de ce monde... » 
      C’est absolument juste et c’est ce que les médias poutinophobes ne veulent pas comprendre. Le niveau de conformisme de la presque totalité des journalistes est lamentable et je n’arrive plus à les supporter. Je viens par exemple d’entendre avant-hier dans « Face à l’info » tous les journalistes excepté Zemmour dire que le pouvoir actuel est responsable de l’assassinat de journalistes russes. Ce serait drôle si ce n’était tragique. C’est du lynchage sans procès comme au bon vieux temps de Far-West. Ils veulent faire croire qu’ils vivent dans une démocratie exemplaire et ils ont besoin de noircir tout ce qui ne pense pas comme eux pour cela. 
      Je suis grandement d’accord avec le reste de votre commentaire.


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2020 09:12

      @Pierre
      Depuis Mackinder au début du 20e siècle, et sa théorie du Heartland.

      Puis avec « Le Grand échiquier » de Bzrezinski, les USA bavent devant les ressources naturelles de la Russie, sur lesquelles ils rêvent de mettre la main...
      .
      Leur cauchemar, c’est que la Russie s’allie à l’Europe de l’Ouest et à la Chine à l’est, pour former l’Eurasie. Ce serait alors la zone économique la plus puissante du monde, qui mettrait les USA dans les choux...
      .
      Manque de bol pour les Américains, à force de guerres, de coups d’états, « de révolutions colorées », pour « régime change », ils ont fini par exaspérer de nombreux pays, qui se sont unis... à la Russie.
      .
      Faute de pouvoir s’unir à l’ UE, à cause du verrou Ukrainien, (spécialement organisé pour empêcher cette alliance), la Russie s’est tournée vers la Chine, vers l’Iran, et donc vers les pays Chiites, traditionnellement rebelles aux injonctions.
      .
      De fait, par leur avidité, leurs ingérences et leurs guerres sans fin, les USA ont créé ce qu’ils redoutaient le plus : l’Eurasie vers l’est et le Moyen Orient... !


    • JulietFox 13 mars 2020 09:19

      @Pierre
      Il ne faut plus parler de président pour Poutine, mais de dictateur.
      Quand il se passe en Afrique, un tel mandat « à vie » c’est bien le mot employé, non ?


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2020 13:04

      @JulietFox
      Il ne faut plus parler de président pour Poutine, mais de dictateur.


      .
      C’est tellement la dictature en Russie, que les médias d’opposition sont financés par Gazprom ! Le gouvernement préfère cette solution, plutôt qu’ils soient financés par des ONG venant de pays étrangers...Cf « La Nouvelle Grande Russie » par Xavier Moreau."
      .
      Rêvons un peu :

      et si les médias d’opposition en France, genre UPR TV, étaient financés par les entreprises publiques... !?
      .
      Et si nos médias nationaux n’étaient plus cornaqués par la CIA, sans doute que la propagande pro OTAN, pro guerres & russophobe, ne serait pas ce qu’elle est ... !!


    • Pierre Pierre 13 mars 2020 13:51

      @Captain Marlo
      C’est la Grand jeu qu’évoquait Kipling dans Kim. Apparemment, les Anglo-Américains sont en train de perdre la partie en Asie centrale avec la nouvelles route de la soie.


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 mars 2020 16:48

      @Pierre. Karine Béchet-Golovko me semble dans le vrai :
      https://reseauinternational.net/le-moment-est-venu-de-se-rappeler-que-leternite-nest-pas-de-ce-monde/
      Il est nécessaire à la Russie que le président suivant ait devant lui une tâche à l’échelle humaine.


    • charly10 13 mars 2020 17:02

      @rita

      Sincèrement vos propos montent que, comme quelques intellectuels bienpensants très présents dans la presse mainstream, vous ne connaissez pas « l’âme russe ». Même si Poutine reste un autocrate, et un chef d’état redoutable, il a su redonner a son pays un « gros peu » de pouvoir géo stratégique dans notre monde.

       Vos 27% d’anti poutiniens, c’est 27% des 5 % d’opposants constituant à peu de chose près, le microcosme moscovite, donc peanuts au niveau de cet immense pays.

       Après la démonstration catastrophique le l’état Russe Elstinien post 1989, la Russie d’aujourd’hui, malgré les propensions dictatoriales, de son chef d’état, a démontré à notre pauvre petite civilisation occidentale, qu’elle était la seule capable de gérer le conflit moyen orient face aux forces islamiques radicales turques et iraniennes. Nous européens prétentieux, nous ne sommes même pas fichus de nous entendre pour gérer ce conflit qui pointe à notre porte.

       Souvenez-vous que, malgré nos concepts « droit de l’hommiste », depuis la nuit des temps « la raison du plus fort l’emporte toujours ».

       


    • Copain 14 mars 2020 02:44

      La vengeance russo-saoudienne contre le pétrole de schiste menace d’écraser tout le système financier américain.

      Les marchés boursiers mondiaux ont essuyé des chutes historiques cette semaine, les prix du pétrole ayant connu leur plus forte baisse depuis la guerre du golfe Persique de 1991.

      Interviewé par la chaîne russe Russia Today, le professeur américain Richard Wolff explique que les États-Unis qui voulaient « l’indépendance énergétique », ont décidé il y a 10 à 20 ans de se lancer dans la fracturation hydraulique simplement parce que c’était rentable.

      « La fracturation hydraulique coûte très cher ... mais tout reposait sur l’idée que le prix du pétrole resterait très élevé », dit Wolff.

      « Les Saoudiens et les Russes ont été endommagés par l’émergence de l’industrie américaine de la fracturation hydraulique ; ils détestent cette industrie depuis le premier jour parce que c’est un concurrent. »

      L’idée qu’ils se combattent est une illusion, dit Wolff. « Et maintenant, enfin, les Russes et les Saoudiens se battent contre les États-Unis parce qu’en faisant baisser le prix du pétrole, toutes ces compagnies pétrolières américaines de fracturation hydraulique vont se mettre à plat ventre. C’est fait. »

      Il ajoute que les entreprises de fracturation ne peuvent pas rembourser leurs dettes et cela plonge le marché du crédit et les banques dans une toute nouvelle crise que nous commençons à peine à comprendre et qui menace l’ensemble du système.

      « Vous associez le coronavirus avec le pétrole et vous avez un coup de poing qui fait que Wall Street se rend compte que l’image éclatante de l’économie américaine comme la plus grande du monde n’était qu’une illusion des politiciens, sans aucun fondement ... »


    • Eliane Jacquot Eliane Jacquot 14 mars 2020 13:42

      @Pierre

      Merci pour votre description géopolitique très complète sur les fluctuations aberrantes des prix de l’Or Noir , liées aux guerres intestines des nations productrices , qui tient une grande place dans la crise financière actuelle , et ne fait que l’accentuer.

      Pour rester dans la légèreté sur ce sujet ,je vous recommande de feuilleter cette BD. Elle retrace la place centrale de l’industrie pétrolière dans les conflits géopolitiques centraux du 20 ème siècle au travers de la puissance éco et financière de ses majors (les Sept Soeurs ).

      En librairie : la BD « La malédiction du pétrole » (extraits)

      Le pétrole est la première source d’énergie consommée dans le monde (31,4% du mix de 2018 en énergie primaire selon les dernières données de l’AIE(1)). L’histoire de son développement et son import...

      connaissancedesenergies.org


    • Fanny 14 mars 2020 19:33

      @assouline

      « Finalement, les partis d’oppositions russes sont tenus financièrement par le gouvernement russe comme les médias « mainstream » français seraient tenus par les « milliardaires de l’oligarchie »...

      On ne voit pas ce qu’il y a de préférable là dedans en matière de liberté d’expression... »

       

      Vous auriez raison si Echo de Moscou, détenu par Gazprom, avait un discours d’opposition contrôlée. Or tel n’est absolument pas le cas. Echo de Moscou est absolument, radicalement, systématiquement, souvent hystériquement anti-Poutine. Un discours anti-président à peine imaginable en France, s’agissant d’un média très populaire, du moins à Moscou. Et cela dure depuis un certain temps.

      Je ne m’explique pas cette configuration insolite. Peut-être une soupape pour l’intelligentsia moscovite pro-occidentale. L’Orient compliqué ? Si vous avez une explication …


  • JC_Lavau JC_Lavau 12 mars 2020 10:07

    Plus précisément, c’est Valentina Téréchkova qui a proposé cet amendement. Née le 6 mars 1937, elle est octogénaire.

    I ona stala piérvyia jènchina kosmonavt...


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 11:44

      @JC_Lavau
      C’est en effet la première femme cosmonaute. C’est aussi une vraie patriote russe.


  • mazig 12 mars 2020 11:45

    V.Poutine est l’un des très rares dirigeants à ne pas baisser la tête devant la politique capricieuse des américains et de leur vision absurde du monde. Poutine est quelqu’un de très pragmatique , courageux qui ne baisse pas sa culotte devant Trump à l’instar de certains bien de chez nous (suivez mon regard). 

    Je trouve que l’article de Pierre a bien cerné la personnalité de Poutine , son intelligence et son réalisme de par ses expériences et surtout s formation au sein du KGB qui ,qui lui ont forgé une grande capacité d’analyse et d’adoption des stratégies les plus adéquates selon les situations.

    Franchement , cela me dérange moins de savoir l’argent de mes pleins d’essence profite à la Russie plutôt qu’à l’Arabie Saoudite qui est un état nuisible et inutile.


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 11:57

      @mazig
      Merci pour votre commentaire. 
      Ce qui est impressionnant chez Poutine, c’est sa capacité à prendre rapidement les bonnes décisions au bon moment. 
      Il a renoncé à améliorer son image chez nous et il a un certain mépris (à mon avis justifié) pour les médias occidentaux qui le diabolisent constamment. 
      Il est populaire auprès des Russes et pour lui, c’est la seule chose qui compte.


    • Captain Marlo Captain Marlo 12 mars 2020 13:58

      @Pierre
      Merci pour votre article qui fait sortir du bois tous les euro atlantistes !
      Ils n’ont pas fini de couiner ! Et j’espère que ce n’est qu’un début !
      .
      L’Impérialisme américain est en guerre depuis 1846.
      On ne compte plus les millions de morts, de blessés, d’orphelins, de vies brisées, de gens torturés, tout ça pour assurer le train de vie des Amerloques et imposer « leur destinée exceptionnelle, promise par Dieu » !
      .
      Comme disait Chavez : « Allez au diable, Yankees de mierda ! »


    • amiaplacidus amiaplacidus 12 mars 2020 17:26

      @assouline qui dit : "Alors que le premier soldat américain pose pour la première fois le pied en terre étrangère en 1916, pour se joindre aux forces françaises... Des soldats américains d’ailleurs très inexpérimentés selon les observateurs de l’époque....« .

      Oh le gros mensonge !
      Je vous suggère d’aller voir : »https://fr.wikipedia.org/wiki/Interventions_militaires_des_%C3%89tats-Unis_dans_le_monde"
      Vous y apprendrez que depuis la déclaration d’indépendance (1776), les USA n’ont été que 4 ans sans avoir de guerres. La plupart étaient des interventions à l’étranger suivies d’annexions et de colonisations.

      Quelques exemples, parmi plus d’une centaine (je ne veux pas recopier la totalité des agressions, alors que vous laisse le soin d’aller vous même lire) :
      1810 : Annexion de la Floride,
      1846-1848 : Guerre contre le Mexique et annexion de la moitié du Mexique (Californie, Nevada, Utah, Arizona, Nouveau-Mexique, Colorado).
      1853-1854 : Agression contre le Japon,
      1856 : Débarquement en Chine,
      1893 : Agression contre Hawaï
      1898 : annexion de Hawaï, Porto Rico, Wake, Guam,
      1898 : Colonisation des Philippines,
      1916 : Agression et occupation de la République Dominicaine,
      1926-1933 : Nombreuses interventions militaires au Nicaragua,
      .
      En fait, depuis leur indépendance, les USA n’ont pas cessé d’être des fouteurs de merde à sur un plan mondial. Certes, ils ne sont pas les seuls, mais ce sont les seuls à le faire sur une telle échelle.


    • JulietFox 13 mars 2020 09:23

      @mazig
      C’est marrant , pas grand monde, sinon les africains -et encore n’emigre vers cet Eldorado.
      En Russie, l’écart d’espérance de vie entre hommes et femmes oscille traditionnellement autour de dix ans. Ainsi, cette année l’espérance de vie des femmes à la naissance constitue 77 ans, alors que celle des hommes est de 66,5 ans.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 mars 2020 12:21

      @assouline

      « Varsovie 1945... Budapest 1956... Pragues, 1968... Tbilissi, 1999... Donetsk... 2014...
      On n’y a pas beaucoup vu les tanks américains, ces fois-là... »

      La subversion intérieure a été menée par la CIA et la propagande des voix de l’Amérique.. et ça n’a pas marché vraiment, grâce au Pacte de Varsovie.
       mais ça ne marche plus très bien maintenant, même avec l’OTAN et sans Pacte de Varsovie. Les USA se sont aperçu que la prochaine fois ils prendront des bombes sur la gueule directement.

      Ils essaient vainement de refaire l’Histoire et de faire croire que la Russie va envahir les pays baltes et la Pologne, alors que cette même Russie les a libérés 2 fois, en 1945 et en se retirant après la fin de l’URSS. 

      On attend toujours un minimum de raisons objectives qui motiveraient la Russie à envahir des pays ARCHI NULS, SANS RESSOURCES ET CONDAMNÉS à CREVER et à être une charge pour cette Otanazie qui se crée.

      C’était une véritable chance pour ces pays d’avoir été assisté par l’URSS pour qui ils étaient une charge.

      Maintenant le boulet aux pieds c’est pour l’Otanazie.

      Si vous avez une explication, je suis preneur.


    • Pierre Pierre 13 mars 2020 14:03

      @JulietFox
      « ... pas grand monde, sinon les africains -et encore n’emigre vers cet Eldorado. »
      Vous êtes mal informée.
      https://www.lecourrierderussie.com/societe/2019/11/la-russie-nouvelle-terre-dimmigration/

      L’espérance de vie augmente très vite en Russie mais il faut supporter les désastres du passé : tabagisme, alcoolisme, pénurie des années 90 etc
      https://fr.statista.com/statistiques/685822/esperance-de-viea-la-naissance-russie/



    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 13 mars 2020 22:44

      @assouline

      Vous n’avez rien démontré, tout au contraire.

      Le fait que les Russes se retirent de ces pays ne signifie pas qu’ils les oppressaient.
      Sinon que politiquement !!

      La première fois ils libérèrent ces pays du nazisme, et la deuxième fois ils se retirèrent de cette occupation, plus nécessaire et qui au contraire état devenu une charge économique et idéologique. C’est l’URSS qui a reconstruit ces pays, et sans plan Marshall. 

      L’occupation de ces pays a été essentiellement pour des raisons politiques et de stratégie militaire.

      L’occupation de ces pays par l’URSS a été presque un ORDRE des USA qui venait de lancer l’horreur nucléaire sur des civils, et a donc ordonner à Staline d’éviter que ces pays puissent devenir des bases pour des bombardiers US pouvant atteindre Moscou en très peu de temps, à une époque où l’URSS n’était pas prête à riposter. Et comment l’éviter autrement quand en faisant des pays amis à partir des communistes existant dans ces pays. D’où le pacte de Varsovie postérieur à l’OTAN, qui a toujours été une alliance offensive et non défensive. C’était nécessaire avec l’occupation US en Allemagne et en Italie.. occupation qui subsiste...pour entretenir la paranoïa de la menace russe...et le business des ordures US.

      L’occupation de ces pays par l’URSS n’ a jamais été pour des raisons d’exploitation économique, comme le prouve la différence de niveau de vie entre ces pays d’une part et l’ URSS en faveur de ces pays à cette époque. Ce qui était visible pour n’importe quel visiteur de ces pays. Comme le prouvent les évènements qui suivirent la fin de l’URSS et qui montrent comment l’OTAN en profita pour « envahir » ces pays afin de se prémunir d’une « menace » imaginaire de la Russie mais bien utile pour asservir l’Europe entière dans une solidarité consensuelle forcée envers le monde colonialiste, capitaliste et raciste occidental. (n’oublions pas que tous ces beaux monde Fr, GB sont des génocidaires frustrés et que les USA en sont l’émanation)

      La « solidarité » que montrent l’Otanazie ( celle qui euthanase les peuples ) envers les USA capitaliste est semblable à celle des Partis Communistes du monde entier envers l’URSS.

      La Russie ne veut surtout pas avoir à sa charge les économies de ces pays.
      C’est bon pour elle que ce soit l’Otanazie qui s’en charge, et c’est aux peuples de ces pays d’endurer cela s’ils le veulent.

      Comme quoi il est impossible de juger des évènements historiques isolément du contexte mondial, de la guerre du Vietnam par exemple, qui a été gagnée par le Vietnam, grâce en partie à l’existence de ces pays occupés par l’URSS. Sans cette occupation, l’URSS n’aurait jamais pu aider le Vietnam dans sa lutte héroïque contre les fascistes français et US.

      L’occupation de ces pays a assuré la paix en Europe jusqu’à....la fin de l’occupation.

      Ce que par idéologie vous ne voudrez jamais admettre !


    • Pierre Pierre 13 mars 2020 23:11

      @MAUGISMICHEL
      J’approuve votre démonstration. J’ajoute simplement que plusieurs pays de l’est de l’Europe avaient déclaré la guerre et avaient envahi l’Union soviétique avec l’Allemagne en juin 1941 : la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie qui a laissé le libre passage des envahisseurs etc. Ces pays ont subi une occupations militaire justifiée après leur défaite et leur trop tardif changement d’alliance.
      Ce qui me fait beaucoup sourire, ce sont ces pays qui demandent des dédommagement pour les années d’occupation soviétique Je me demande combien de milliers de milliards de dollars la Russie pourrait demander pour les dégâts humains et matériels subis par la faute des envahisseurs.

       


    • Xenozoid Xenozoid 13 mars 2020 23:23

      @Pierre

      les grecs ont essayés avec l’allemagne, ça marche pas


    • Xenozoid Xenozoid 13 mars 2020 23:29

      @Xenozoid

      donc ceux qui ont attaqué la russie ,il peuvent s’asseoire


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 14 mars 2020 00:03

      @Pierre

      Très juste Pierre, et merci pour votre approbation


    • roman_garev 14 mars 2020 21:56

      @Pierre
      Bonjour Pierre,
      Vous dites : « plusieurs pays de l’est de l’Europe avaient déclaré la guerre et avaient envahi l’Union soviétique avec l’Allemagne en juin 1941 »
      Seulement de l’est ?! Renseignez-vous sur IIIe Reich vers juin 1941. C’était tout simplement l’Europe entière (sauf des miettes). L’UE, en termes contemporains. Et savez-vous quelle division défendait le Reichstag en mai 1945 avec le plus d’acharnement ? 33. Waffen-Grenadier-Division der SS „Charlemagne“...


    • Pierre Pierre 15 mars 2020 02:33

      @roman_garev
      Bonjour et content de vous lire à nouveau.
      Vous pensez bien que je connais l’histoire de la Deuxième guerre mondiale et que je sais cela. Pour les pays frontaliers, j’aurais aussi pu mentionner la Finlande qui a participé au siège de Leningrad ou les 235 000 hommes du Corps expéditionnaire italien.
      Je faisais une réponse à un commentaire et je me limitais aux pays qui suite à la Conférence de Yalta sont restés sous influence soviétique.


  • Odin Odin 12 mars 2020 13:34

    Bonjour,

    Il est vrai que les USA ne peuvent se permettre de perdre leur indépendance énergétique avec un baril à 30 ou 40 $ qui entraînerait la faillite de compagnies pétrolières et donc un cataclysme économique, sans parler de la dette de ce pays.

    Pour ces raisons, il est très probable que nous assistions prochainement à des changements au Moyen Orient avec de nouvelles priorités dans la partition du Moyen Orient (plan Oded Yinon et Rumsfeld/Cebrowski).

    Malgré le pacte de Quincy de 1945 je ne voudrais pas être à la place de MBS.

    http://comite-valmy.org/spip.php?article11737


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 14:01

      @Odin
      Le problème avec les Etats-Unis, c’est qu’ils suivent plusieurs politiques étrangères parallèles. MBS est le protégé de Trump et d’Israël et Mohamed ben Nayef, de la CIA. Ils n’avaient pas besoin du pétrole du Moyen-Orient mais cela va peut-être changer. Ce qui ne va pas changer, c’est leur pouvoir de nuisance contre tout ceux qui s’opposent à leurs intérêts.
      Pour Meysan, il écrit souvent de bons articles mais il se fie trop souvent à son intuition plutôt qu’à des faits.


    • Odin Odin 12 mars 2020 16:46

      @Pierre

      « MBS est le protégé de Trump et d’Israël et Mohamed ben Nayef, de la CIA »

      Je pense que MBS perdra cette protection (et sa tête) s’il ne ferme pas les vannes du pétrole pour faire remonter les cours en raison de la mise en danger de l’économie US. Quant au prince Nayef, protégé de la CIA, MBS vient de le faire arrêter.

      Si les vannes restent ouvertes, et que MBS se tourne vers la Chine et la Russie, il signe son arrêt de mort et il en est conscient. Réponse dans peu de temps.

      http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/03/la-guerre-du-petrole-est-lancee-0.html


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 17:40

      @Odin
      Le prince Ahmed ben Abdelaziz, l’héritier du trône légitime suivant la tradition adelphique et le prince Mohamed ben Nayef étaient rentrés d’exil avec la garantie américaine de ne pas être inquiétés. Il y a actuellement une pression sur MBS pour que les deux princes soient libérés. 
      MBS a jusqu’à présent fidèlement fait le jeux des Américains en diminuant la production de pétrole saoudien et en proposant aux Russes de faire de même.
      Comme les Russes ne sont pas idiots, ils ont vu que les parts de marché qu’ils perdaient étaient récupérées par les Américains d’où la rupture avec l’OPEP et leur plan de reconquérir les parts de marché perdues en proposant un brut plus bas que le prix de production du pétrole de schiste.
      C’est en principe imparable par des moyens commerciaux normaux mais cela attaque aussi le rôle du pétrodollar et cela énerve beaucoup plus les Etats-Unis.
      La Russie aussi rompu l’accord avec l’Arabie saoudite parce que cela ne lui a rien rapporté. Les saoudiens n’ont pas investi en Russie comme espéré.


    • Pierre Pierre 15 mars 2020 03:08

      @Odin
      Je n’avais pas encore eu le temps de lire votre lien. 
      Merci, c’est un excellent article des« Chroniques du Grand jeu » que je recommande à tous.
      Pour moi, je n’imagine pas les Américains faire actuellement des concessions aux Russes. 
      Mon intuition conforté par ce que je lis dans certains médias américains est que Trump va donner un nouveau coup de canif dans les règles libérales et sauver le plus de compagnies de pétrole de schiste possible de la faillite en y injectant des fonds soit publics soit déguisés en prêts bancaires. Pour sauver ses chances pour un nouveau mandat, je ne crois qu’il peut laisser des compagnies américaines faire faillite à cause d’actions hostiles russes. 
      Après, s’il est réélu, il verra...
       


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 mars 2020 13:47

    Sadam Hussein était prêt à accepter d’autres devise en paiement du pétrole, il en est mort

    Kadhafi était prêt à accepter d’autres devise en paiement du pétrole, il en est mort

    Al Assad ést favorable au passage d’un gazoduc sur le territoire syrien, il a des problèmes

    et même Strauss-Kahn avait envisagé de présenter une alternative à l’étalon dollar avec le bankor, il a glissé sur une savonnette

    c’est ballot !


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 14:12

      @Séraphin Lampion
      Bonjour,
      Cela, je l’avais aussi constaté mais avec l’extraterritorialité des lois américaines, certains pays sont obligés d’utiliser d’autres devises que le dollar.
      Ce qui est nouveau, c’est que la Russie se sent assez forte pour se heurter frontalement aux Etats-Unis.


    • HELIOS HELIOS 12 mars 2020 14:28

      @Séraphin Lampion

      ... sauf que Poutine n’est pas Kadhafi ni les autres et la Russie n’est un quelconque pays du proche ou moyen orient.

      Si le monde se recompose, autour de la Russie, apres tout cela ne me parait pas négatif alors que la même chose avec les chinois me semble hautement plus dangereux, leur culture millenaire asiatique ne correspond pas a la notre.

      Cela dit l’article est de bon aloi. Je le trouve particulierement « gentil » avec les pays producteurs de petrole orientaux qui paieront un jour ou l’autre les choix qu’ils ont dfait... y compris Dubaï,... mais cela est une autre histoire.

      Bref, ne nous trompons pas, si l’Amerique est notre lignée, ce n’est pas pour autant que la Russie blanche ne le soit pas non plus.
      Si nous avions les c...les, notre sous continent se porterait bien mieux. Helas, l’experience UE est et restera pour lontemps un frein et la solution la plus desavantageuse pour nos pays qui avons fait l’histoire.


  • alinea alinea 12 mars 2020 14:49

    J’ai là une réaction très enfantine, mais ça me fait un plaisir fou !!

    déjà : si seulement les américains pouvaient arrêter cette horreur de gaz de schistes !

    Et puis, comme notre gouvernement, notre régime, est sur sa fin, il est très agréable de savoir où aller !!!

    la démocratie, rita : quelle démocratie ? La nôtre ? Celle des US ?

     allons donc...


    • chantecler chantecler 13 mars 2020 11:09

      @alinea
      Surtout pas !
      Que les US pourrissent leurs sols , leur nappes pour extraire du gaz de schiste grand bien leur fasse !
      Et surtout qu’ils continuent .... chez eux .
      Quand on pense à tout ce qu’ils ont abimé , épuisé , détruit en deux siècles ?
      Chez eux et malheureusement ailleurs ... !
      Mais l’environnement, la pollution , la santé , ... ils s’en fichent !
      Sauf si ça rapporte des $ .

      Les guerres , les embargos , ils sont forts ...
      Les actions judiciaires scélérates , qui plombent ou mettent sur la paille les sociétés étrangères (avant de les racheter bradées) ...


    • alinea alinea 13 mars 2020 20:16

      @chantecler
      Non !! ceux qui morflent à cause des dégâts dus à l’extraction du gaz de schistes, ce sont les petits, le petit peuple ; les citadins friqués, ou non d’ailleurs, s’en foutent ! la nature morfle, c’est une abomination ! Ils ont déjà débuté leur empire par le meurtre total, il faudrait voir à ce qu’ils laissent quelque chose de beau et vivant sur ces terres !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2020 12:34

      @assouline
      Encore une perle... que j’ajoute à mon trésor...

      Or, on sait partout ailleurs qu’il y a aussi les importations...

      Bingo ! Mais quand le prix du travail en France est 20 fois plus élevé que dans certains pays, et qu’on ne peut pas dévaluer la monnaie, on fait quoi avec les importations ? On met la clef sous la porte, et on licencie ! La France a perdu 40% de ses usines en 20 ans.
      .
      Ou bien, on supprime ce qui pèse sur le prix du travail, à savoir,les cotisations sociales, et on casse les systèmes de protection sociale...., d’où la réforme des retraites, comme par hasard !
      .
      C’est d’ailleurs, logiquement, ce que demande Bruxelles depuis des années.
      Justement pour assurer « la compétitivité des produits français », à l’exportation, et par rapport à la concurrence des importations moins chères...
      .
      Dans votre trésor de guerre, n’oubliez pas d’y mettre en bonne place la conférence d’Asselineau sur les monnaies et sur l’euro ! Vos bases de connaissances sont incertaines, n’hésitez pas vous informer !
      .
      Pour être complet par rapport à l’euro :
      Dans les 10 pays européens qui ont gardé leur monnaie nationale, le chômage est plusieurs points en dessous du chômage en France.
      .
      C’est ballot, pour une monnaie qui était censée nous assurer la prospérité ? C’est du moins l’argument qui nous été servi, pour que les Français votent pour le Traité de Maastricht. Une belle arnaque de la propagande... !!


    • Captain Marlo Captain Marlo 14 mars 2020 20:20

      @assouline
      Rappelons nous seulement que le budget de l’armée américaine en est aujourd’hui à 700 milliards de dollars...Et que l’armée américaine compte déjà une dizaine de porte-avions.


      .
      Blablabla, vous savez dans quel état est l’industrie militaire US ?
      « Les profiteurs de guerre & la disparition du complexe militaro industriel US »
      .
      "Le Bureau de l’acquisition et de la maintenance et le Bureau de la politique industrielle dépensent quelque 100 000 $ par année pour produire un rapport annuel au Congrès. Il est accessible au grand public.

      Il est même accessible au grand public en Russie, et les experts russes se sont vraiment bien amusés à l’examiner en détails....


      Quant aux porte avions US, avec les armes dont disposent les Russes, ce sont des cibles idéales...

      "(...) Pour ces missiles hypersoniques qui croisent à plus de 4000km/h, sans parade connue, l’orgueilleuse flotte américaine sur la Méditerranée n’est qu’un tas de grosses citrouilles sur un stand de tir...etc

      .

      Le vice-ministre américain de la Défense, David Trachtenberg, vient d’annoncer (voir référence ci-dessous) que les Etats-Unis renonçaient à se doter de missiles hypersoniques capables de rivaliser avec ceux dont s’est dotée la Russie.


    • CYRUS CaptainFuture 15 mars 2020 01:49

      @assouline

      Ludwig von 88-HLM

      Toutes les tâches de mon quartier
      Font du surf dans l’escalier
      Ma concierge n’aime pas tout ça
      Elle leur dit : « Tirez-vous de là ! »

      Ooooooooh HLM !
      Ooooooooh HLM !

      Dans les caves de mon HLM
      On a chopé la petite Hélène
      On lui a fait coucou la voilà
      Elle nous a répondu : « Houlalalalalala ! »

      Ooooooooh HLM !
      Ooooooooh HLM !

      Dans le parking de mon HLM
      On a construit un ULM
      Pour aller jusqu’au Congo
      Aller manger des bonbons Haribo

      Ooooooooh HLM !
      Ooooooooh HLM !


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 15 mars 2020 04:11

      @assouline

      Les habituelles incantations de ceux accrochés à leurs dogmes et ne veulent rien comprendre.
      Vous oubliez une chose, elle a son importance stratégique, elle est énorme.

      La Russie est à des milliers de km des USA.... mais les USA sont tous près de la Russie.
      Comment est ce possible me direz vous ? Pensez au tas de ferraille qui flotte et est totalement inutile. Combien de poules sur ce tas de fumier qui vont vraiment se mouiller au sens propre, ou retourner dare dare dans leur poulailler ?

      Pensez à tous ces peuples qui haïssent les ordures US ? Qui ne pensent qu’à se venger de ces ordures, au moment voulu. Combien de bases US dans le monde vont être envahies par les peuples ?

      Je maintiens, pour la Russie l’OTAN c’est Washington. La Russie ne fera jamais la guerre à l’Europe, même si celle-ci l’attaque à travers l’OTAN.
      Il suffit de faire un petit bobo à l’Etat fasciste US..qui a la gentillesse de se déplacer

      Question de bon sens. Tout le monde le sait, même les ordures US.
      La France n’enverra jamais une bombe nucléaire sur la Russie. La GB encore moins !.

      Seules les ordures qui osèrent le faire sur des civils, par 2 fois, s’imaginent pouvoir le faire sans la riposte chinoise, russe, et de la RPDC qui détruira les USA .

      Alors qu’allez vous faire avec ce tas de ferraille flottant ?

      Même pas foutu de s’en servir contre des petites « dictatures » comme Cuba, Venezuela, Nicaragua

      Ah, les temps sont durs pour les petites crapules arrogantes US qui croient encore que la terre est plate et créé il y a 5.000 ans.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 15 mars 2020 04:26

      @assouline

      Pour la Russie un budget 10 fois inférieure à celui des USA est amplement suffisant, puisqu’une bombe bien placée lui coutera 10.000 fois moins que sa cible, et qu’elle n’a même pas besoin de se déplacer. 

      Vous n’avez pas répondu sur ces tas de ferraille flottant qui ne sert absolument à rien, sinon qu’à se pavaner comme cible potentielle pour tous les « amis » des USA.

      Il est évident que pour la Russie, l’OTAN c’est les USA. Qu’elle n’attaquera jamais un pays de l’Europe, même si c’est cette dernière qui l’attaque.Il suffira pour la Russie de riposter en envoyant par le fond 1 ou deux tas de ferraille US flottant, et l’Europe demandera illico l’armistice.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 16 mars 2020 15:56

      @assouline
      « On est bien là dans le cas qui a valu à The White Rabbit d’’être viré du fil de Néant »

      Absolument pas ! Vous ne l’avez pas démontré par un raisonnement
      Vous trouvez utile ce tas de ferraille flottant ? Pour faire peur ?
      Vous ne pensez pas que beaucoup de peuples haïssent les USA ?
      Je vous en citerait bien quelques-uns à commencé par le Japon (tient pourquoi donc ?)

      Mon opinion n’est pas une attaque ad hominem, et elle est validée par un raisonnement.

      Par contre ça : « Le « propagandisme » poutinien ne fonctionne donc bien que par la censure de toute forme d’opposition, ici comme en Russie... »

      est bien une attaque ad hominem non validée par un raisonnement. Ce n’est que votre pensée forcée par la propagande des ordures US
      vous ne savez que faire des phrases courtes qui ne sont que des affirmations d’endoctrinés... par égoïsme


    • Xenozoid Xenozoid 12 mars 2020 20:01

      @Aita Pea Pea

      a propos de nana, il essayé sur ago,mais elle avait ses ragnagnahhh,la reinette de claire....tall reste au balcon


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2020 20:34

      @Xenozoid

      Mimi la Claire...l’a bien eu raison d’amorcer notre Tall...


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 mars 2020 20:38

      @Captain Marlo. Lire https://lesakerfrancophone.fr/coronavirus-les-cas-non-visibles-pourquoi-nous-devons-tout-arreter-et-le-faire-des-maintenant

      Le petit micron-à-son-Rothschild est à des lieues d’avoir pris la mesure du problème : les services de santé seront débordés à toute vitesse.


    • nono le simplet nono le simplet 13 mars 2020 08:56

      @pemile
      ouais ... va y avoir pas mal d’abstentions pour le deuxième tour pour cause de « rhume » ...


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 2020 21:06

      @assouline. N’hésite pas à prouver que tu es un analyste plus rigoureux et plus pénétrant que Xavier Moreau !
      Allez hop ! Au travail !                                              


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 2020 08:00

      @assouline
      L’UPR, qui n’a pas grand chose à dire, se contente d’un copier-coller du texte promotionnel d’un livre qu’elle n’a pas lu... mais dont elle suppose qu’il est digne d’intérêt au seul motif de l’intérêt aveugle qu’elle accorde à son auteur...


      .
      Bien sûr que j’ai acheté le livre et que je l’ai lu !
      Et je vous conseille d’en faire autant, car ce n’est pas avec les médias presstitués que vous serez informé sur les pays de l’ Eurasie...
      .
      Xavier Moreau est un polytechnicien français, qui vit à Moscou depuis une vingtaines d’années. Il a créé une entreprise de conseils, destinée à informer ceux qui veulent commercer avec la Russie et les pays d’Asie.

      Son site est STRATPOL.Centre d’analyses politico-stratégiques.

      Il n’est pas tendre avec Navalny, le protégé des occidentaux.
      .
      PS : Vous inventez ce qui vous arrange, Xavier Moreau n’est pas à l’UPR.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 16 mars 2020 16:09

      @assouline

      Une question pour vous. Avec qu’elle conception du monde Marx a t-il pu élaborer son oeuvre sur l’histoire de l’Humanité, dont le Capital ?
      Était il marxiste ? Chrétien ? libéral ? athée ?
      Non, il était matérialiste dialecticien, adepte du matérialisme dialectique, la nouvelle conception du monde au même titre que les théismes de toutes sortes. En sachant que l’athéisme n’a jamais été une conception et ne le sera jamais sous cette forme vulgaire, de la négation des théismes,

      C’est une erreur de penser que le matérialisme historique est le marxisme. C’est DU marxisme !! Saisissez vous la différence ?

      Trop difficile pour vous, trop endoctriné par des milliers d’’années d’égoïsme institutionnel.


  • BA 12 mars 2020 17:23

    Wall Street : 9,31 % à 17 heures 25 !

    Coronavirus : le bitcoin et les cryptos emportés par le second krach.


    Traditionnellement considérées comme des valeurs refuges, les cryptodevises ne résistent pas à la très forte correction encore subie par les marchés ce mercredi. A mi-séance, le Bloomberg « Galaxy Crypto » cède plus de 25 %, le bitcoin quelque 25 %.


    Les cryptos contaminées à leur tour par le coronavirus. Dans le sillage du pétrole et des Bourses asiatiques et européennes, qui dévissent après l’annonce de la fermeture des frontières américaines aux voyageurs en provenance du Vieux Continent, les cours des cryptodevises s’enfoncent dans le rouge vif.


    L’indice Bloomberg « Galaxy Crypto », qui mesure les performances des principales cryptos échangées en dollar (bitcoin, éther, monero, ripple et zcash) lâchait vers 16 heures plus de 26 %.


    Le bitcoin cédait plus de 25 % et évoluait autour des 6.000 dollars (un niveau plus vu depuis mai), tandis que l’ether reculait de près de 27 %.


    https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/coronavirus-le-bitcoin-et-les-cryptos-emportes-par-leffondrement-des-bourses-1184622 ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 12 mars 2020 17:39

      @BA
      Le yen et de franc suisse s’apprécient considérablement, l’euro résiste relativement bien.


    • Pierre Pierre 12 mars 2020 17:55

      @BA
      Merci. Informations intéressantes !


    • chantecler chantecler 15 mars 2020 09:38

      @assouline
      A quoi ça sert d’avoir une monnaie surévaluée ?
      1% c’est que dalle , surtout quand on songe à l’effondrement financier et économique en court ...
      Là on touche 10, 20 % de dévaluation ...


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 mars 2020 08:13

      @assouline
      .
      La Livre sterling a été dévaluée d’environ 10% avec le Brexit.
      C’est bon pour les exportations, pour le tourisme, et ça crée des emplois !
      Et grâce à Johnson, les salaires vont augmenter de 6,2% en Avril.
      Mon Dieu, quelle horreur !
      .
      Des emplois, un chômage très faible, 6,2% d’augmentation de salaire + une monnaie ajustée à la compétitivité de l’économie britannique, le Brexit est ... un cataclysme planétaire, non ?
      .
      Et en plus, la GB s’achemine vers une agriculture bio, un Green Brexit, un vrai désastre !
      .
      De quoi provoquer une jaunisse chez ceux qui annonçaient que le Brexit allait être fatal à la nature, et en particulier aux blaireaux britanniques !!

      Conclusion : les blaireaux ne sont pas toujours ceux qu’on croit !


  • Eric F Eric F 12 mars 2020 17:27

    La baisse des cours du pétrole liée à une offre supérieure à la demande nous est favorable (baisse du déficit du commerce extérieur, gain de pouvoir d’achat...). On ne sait pas jusqu’où ça baissera, rappelons qu’en 2016, il y a eu un « plus bas » à 27$ (ce qui n’est soutenable par aucun pays producteur).

    Mais tout va dépendre de la durée du « trou d’air » de l’économie mondiale, la demande va repartir dans quelques mois, les cours remonteront, et tôt ou tard retrouveront des niveaux comparables à avant la crise, mais si entretemps les compagnies exploitant le pétrole et gaz de schiste ont fait faillite, l’« offre » sera plafonnée, et les cours monteront encore davantage (le pic a été a 135$ en 2007). Bref, à long terme, le déséquilibrage peut nous être néfaste.


  • totof totof 12 mars 2020 19:30

    Qu’ils sont bons ces russes. C’est quand même un sacré coup, qui fait bien chier les régimes bruns occidentaux. Quel plaisir de les voir tous tirer la gueule, tous ces éditorialistes de merde, toutes ces Rita, toute cette petite-bourgeoisie fasciste écolo-féministo-lgbto qui râle, quel bonheur ! Merci aux russes ! On est avec vous, tous les français ne sont pas débiles et certains ont compris où est le mal aujourd’hui !


    • Captain Marlo Captain Marlo 12 mars 2020 20:52

      @totof
      Quel plaisir de les voir tous tirer la gueule, tous ces éditorialistes de merde, toutes ces Rita, toute cette petite-bourgeoisie fasciste écolo-féministo-lgbto qui râle, quel bonheur !


      .
      C’est sûr, on n’a pas souvent l’occasion de rigoler avec cette bande de bras cassés, qui priait matin et soir leurs Dieux du libre échange !
      .
      Tous ceux qui remettaient en cause la mondialisation et la fin des frontières, étaient, au choix : des fachos, des populistes, des complotistes et/ou des adeptes de l’apocalypse ! Plusieurs pays viennent de fermer leurs frontières, ils vont en faire une jaunisse, on devient la Corée du nord !


    • Eric F Eric F 12 mars 2020 21:34

      @totof
      Je ne pense pas que l’épidémie ne ciblera que les éditorialistes et les petits bourgeois, la situation ne prête pas vraiment à rire. La Russie réussira-t-elle à se claquemurer et éviter la contamination, nous verrons ; les virus ne sont pas politiquement ou idéologiquement connotés....


    • totof totof 12 mars 2020 22:22

      @Captain Marlo
      Ha oui, ne gâchons pas notre plaisir et observons les bien dans leur morgue.


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2020 12:49

      @totof
      Ha oui, ne gâchons pas notre plaisir et observons les bien dans leur morgue.

      La morgue, c’est le terminal pour les vieux !
      Ils sont plutôt en phase d’abattement....
      Ils croyaient que les arbres montaient jusqu’au ciel, et Paf ! leur portefeuille d’actions vient de perdre au moins 10% ! De quoi être contrarié...
      .
      Les morts ils s’en foutent, ce sont essentiellement des vieux... !

      Et comme disait, de manière élégante & prémonitoire, le Député Da Silva (LREM), au sujet du financement des retraites : « Il faut espérer un coronavirus chez les plus de 70 ans » !
      .
      En bonus, une série de perles et de petites phrases des Députés LREM...


  • Berthe 12 mars 2020 23:09

    Bonjour, je ne sais pas ou vous avez lu que les usa sont les premiers producteurs de pétrole. Ils sont positionnés parmi les 4 pays producteurs et importateurs mais les russes sont largement devant les usa en terme de production. Les russes ont juste perdu quelques place depuis la chute du bloc. Je vous conseille une vidéo de D HOUSSIN qui montre une carte des plus grandes réserves de pétroles de schistes en vue d’être exploitées, ou exploitées déjà depuis 2006. Elles se trouvent précisément en Algérie, Libye, Tunisie, Brésil, Vénézuéla, Canada, et le plus grand foyer en Russie. D"ou les conquêtes invasives récentes d’Erdogan protégé par l’arabie et les usa.


  • hgo04 hgo04 13 mars 2020 02:37

    Un peu trop optimiste sur les européens, ces crétins pourraient ne rien saisir du tout tellement l’occupation américaine (non militaire mais politique) les font trembler...

    Il n’y a qu’à voir leurs réactions au moindre tweet de trump sur les voitures allemandes et le vin français..

    Je ne parle pas des polonais, n’est ce pas ?? je serai grossier.


  • Spartacus Lequidam Spartacus 13 mars 2020 08:52

    Un russophile abonné à la propagande des articles antiaméricains écrits a St Péterbourg nous sort le catéchisme russe copié collé surjoué de l’importance de la Russie sans rien comprendre a l’économie....

    Le pétrole avec l’arrivée des américains n’est plus un cartel, et grâce a eux la baisse du pétrole est bonne pour les consommateurs et l’humanité.

    Merci les Américains ! Au lieu de faire de l’antiaméricanisme de bienséance, nous devrions les remercier de nous aider indirectement à notre économie....

    L’économie Américaine ne dépend pas du pétrole comme celle des russe et n’a rien de comparable.

    Le simple état de New-York état croupion produit plus de PIB que la Russie pays continent. Et ils ont 50 états.  smiley

    Le Schiste Américain a une particularité que tous les autres n’ont pas. Ce sont des TPE et PME productrices et le pays est habitué à la destruction créatrice.

    En 2015-2016, les Saoudiens ont déjà essayé de tuer le schiste Americain en baissant les prix. Ils ont perdu et reperdrons encore tous simplement parce qu’un puits de schiste se ferme en attendant des jours meilleurs. 

    Un puits de pétrole de roche ne nécessite que 10 Millions de dollars pour se mette en route. Dès que le cours remonte au delà de 65$ ça se crée.

    Les russes ne produisent rien d’autre que du pétrole, des armes et de la propagande. L’économie Americaine ne dépend pas du pétrole 

    Le simple état de New-York état croupion produit plus de PIB que la Russie pays grand comme un continent. 

    Trump ne fera rien. Ils laisseront les Russes continuer a se branler de propagande. Et surtout l’Europe s’endetter et s’enfoncer de politiques écolo-destructrices a construire des éoliennes pour que eux puissent utiliser le pétrole pas cher et donner un meilleur pouvoir d’achat à ses contitoyens. Le gallon vient de baisser aux USA.

    Le litre de carburant qui baisse de 0.7$ à 0.55$ est bon pour l’économie américaine et le consommateur. C’est au contraire une bonne nouvelle pour les Américains.


    • Eric F Eric F 13 mars 2020 10:20

      @Spartacus
      Bonne nouvelle à court terme pour le consommateur étasunien, crise pour le secteur pétrolier, dans un contexte économique global inquiétant.

      Et vous qui vantiez les retraites par capitalisation, le krach boursier fera déchanter les « bénéficiaires » .


    • Gollum Gollum 13 mars 2020 10:44

      @Spartacus

      L’économie Américaine ne dépend pas du pétrole comme celle des russe et n’a rien de comparable.

      L’économie russe dépend tellement du pétrole que le gouvernement russe a sciemment décidé de se saborder lui-même en cassant les prix... smiley

      Ah Spart... Vous êtes un smiley Heureusement que vous êtes là pour nous faire marrer...

      Trump ne fera rien.

      Ben non, il peut rien faire.

      Assister, le visage blême, à l’effondrement boursier en cours, à la montée de la pandémie qui risque d’envoyer nombre d’américains au tapis avec leur système de santé déplorable, sans compter l’effet retard dû à un déni bien perceptible, et probablement perdre les élections suite à une crise économique sans précédent..

      Je compatis Spart... smiley Vous allez avoir l’air d’un con d’ici quelques mois..

      (Euh non.. vous avez déjà l’air d’un con)


    • Pierre Pierre 13 mars 2020 13:38

      @Spartacus
      A part sur la Russie et à cause de votre aveuglement anti Poutine, nous pourrions être d’accord sur beaucoup de points et notamment :

      • En effet, aux Etats-Unis, des entreprises se créent et disparaissent suivant les circonstances économiques et cela n’est pas un souci pour le pays. Cela provoque une dynamique et une souplesse qui n’ont pas d’égales en Europe.
      • Des puits de pétrole de schiste se créent en effet très rapidement et le seuil de survie (sans bénéfices) se situe même à 45-50 dollars pour les puits les plus rentables. Le hic, c’est que la Russie veut vendre son pétrole à 42 dollars le baril donc les puits américains ne rouvriront jamais.
      • « Trump ne fera rien. Ils laisseront les Russes continuer a se branler de propagande. Et surtout l’Europe s’endetter et s’enfoncer de politiques écolo-destructrices a construire des éoliennes pour que eux puissent utiliser le pétrole pas cher et donner un meilleur pouvoir d’achat à ses contitoyens. Le gallon vient de baisser aux USA. » Sauf pour la propagande russe, je suis d’accord. D’ailleurs Trump demande depuis longtemps une baisse des cours qui bénéficierait aux consommateurs américains. Le tout est de savoir si la fermeture des puits américains pourrait lui faire perdre des Etats.

      Pour les désaccords :

      • Tous les pays du monde dépendent de quelque chose pour leur économie. Sans l’hégémonie du dollar, les Etats-Unis deviendraient une puissance moyenne. La Russie dépend beaucoup moins des revenus pétroliers que ce que vous imaginer. La Russie s’est réindustrialisée et tend vers l’autosuffisance.
      • Merci les Américains de vouloir nous vendre leur pétrole 50 % plus cher que les Russes. Belle aide économique et quelle solidarité !
      • « Les russes ne produisent rien d’autre que du pétrole, des armes et de la propagande. » Informez-vous correctement. La Russie exporte ces produits ainsi que des céréales mais elle produit de tout pour son marché intérieur. 

      Pour les stupidités : 
      • J’aimerais bien être à Saint-Pétersbourg et être payé pour ce que j’écris. Ce n’est malheureusement pas le cas.
      • Comparer des PIB en dollars de deux pays est stupide. Les systèmes sociaux sont différents et cela dépend du cours du dollar. Par exemple : se faire soigner une dent coûte 1000 dollars aux Etats-Unis et augmente le PIB d’autant. En Russie, c’est gratuit et n’a aucune influence sur le PIB. Ou aussi : payer ses dépenses publiques en s’endettant forme des consommateurs qui feront augmenter le PIB. Si on accepte cette stupidité, l’Espagne qui a le même PIB que la Russie pourrait être une puissance spatiale, la deuxième puissance militaire du monde, aurait une industrie aérospatiale indépendante, aurait une usine importante inaugurée tous les jours, aurait créé parmi les plus grands ports de la Baltique pour ne plus dépendre du transit par les Pays baltes, aurait ses propre géants de l’Internet etc. Je crois que même un enfant de 8 ans comprend que c’est de la propagande. Pour avoir une comparaison plus sérieuse, il faut comparer des PIB PPA et alors, la Russie est au même niveau que l’Allemagne.

      Vous êtes complètement endoctriné de libéralisme globalisé et vous refusez de voir l’échec global de cette philosophie. 


    • Alain 13 mars 2020 21:13

      @Spartacus
      Lors de cette semaine, les compagnies pétrolières US cotées en bourse ont perdues -15% pour les grosses et jusqu’à -60% pour les autres et tout le monde dit qu’il ne faut plus miser un copeck en bourse sur les gaz de schiste. On parle de faillites en cascade à venir et de défaillance de crédit pour les banques. Au Canada, c’est pas mieux. On se demande si un fameux pipeline en cours de discussion vaut encore le coup d’être discuté.
      Mais pour Spartacus, c’est bon pour l’économie.
      Pour rappel, les plus grands pétroliers US disent déjà depuis quelques mois que les 2 plus grands bassins de schiste US seront en déclin pour le premier vers 2025 et pour le second vers 2030. Rajoute une crise économique là dessus avec un pétrole à 35 dollars (et peut-être moins que çà dans quelques jours) quand il en faut au moins 40 dollars pour amortir et une crise sanitaire qui part pour ressembler à la grippe espagnole (3% de mortalité) et ne nous étonnons pas que y’a que Trump et Spartacus pour croire au miracle.


    • Pierre Pierre 13 mars 2020 22:47

      @Alain
      Bravo pour votre commentaire.


    • Steph87 14 mars 2020 09:20

      @Spartacus
      "Le simple état de New-York état croupion produit plus de PIB que la Russie pays continent

      « OUI quand tu amputes 12% du PIB de la russie c’est vrai mais LES FAITS SONT LES FAITS, le PIB russe n’est pas amputé de 12% par magie pour que tu dises encore et toujours n’importe quoi.
      L’une de tes plus belles inversions des faits :
       »Les russes ne produisent rien d’autre que du pétrole, des armes et de la propagande.

      "
      C’est vrai que les us ne produisent pas d’armes (36% du marché mondial et 1er) ni de pétroles (8.875 millions de barils/jour

      3ème / Russie 10.551 millions de barils/jour) ni de propagande (hollywood qui ne peut sortir un film sans étendard états-uniens et dont tu es une est la victime type)
      Je pense qu’elle va faire rire celle-là mon clowny ! T’es vraiment un gros blaireau !


    • Spartacus Lequidam Spartacus 14 mars 2020 16:04

      x@Pierre

      Pour les désaccords, les Russes font de la propagande.
      Et je te vois sans conteste y prendre tes références dans tes articles...

      -Une des usine de Troll se trouve a St Petersbourg.
      C’est une politique délibérée de cette autocratie.

      Par exemple 4 ou 5 sont présent sur Agoravox, comme le pseudo « phillipe Bravo » qui fait des copiés collés dans les départements « salir les USA » et « raconter n’importe quoi pour déstabiliser l’Europe ».
      Un autre au pseudo « christelle neant » est chargé de vendre une invasion du Dombas et évidemment Poutine est un dictateur qui ne peut quitter la présidence car il a peur qu’après lui on ouvre les « archives ». Et t’es un abonné de la propagande de St Pétersbourg à l’évidence.
      https://www.lepoint.fr/monde/russie-l-usine-de-trolls-tourne-a-plein-regime-18-02-2020-2363138_24.php

      -Sans l’hégémonie du dollar, les Etats-Unis deviendraient une puissance moyenne.
      Il ne t’ai pas venu à l’esprit que comme les USA sont une grande puissance, le dollars est hégémonique ?

      -La Russie exporte ces produits ainsi que des céréales mais elle produit de tout pour son marché intérieur

      Oui, dans la propagande c’est une priorité de le faire croire....
      Mais curieusement y’a que le pétrole qui fait la base des références..

      -Que répondre a ta stupidité d’expliquer que soigner une dent est « gratuit » ?
      -l’Espagne qui a le même PIB que la Russie pourrait être une puissance spatiale...
      L’Espagne est une puissance agricole et touristique. C’est juste un choix.
      L’important c’est le pouvoir d’achat et le bien être des habitants. 
      Ce n’est pas une dictature, le pouvoir d’achat est élevé et il vaut mieux vivre en Espagne qu’en Russie.

      Bien évidemment la Russie n’équivaut pas à l’Allemagne, un enfant de 8 ans peut simplement le voir et regarder. Faire un PIB (un peu inférieur) avec 2 fois plus de monde en offrant un pouvoir d’achat de merde a ses habitants est tout sauf équivalent.

      Les conditionnés de la propagande rusophile ont du mal a admettre que l’économie de la Russie, c’est du pétrole de la propagande et des armes et c’est tout...
      https://www.liberation.fr/planete/2015/04/16/le-kremlin-invente-l-usine-a-trolls_1243810

      Une petite vidéo de l’usine a troll qui conditionne tes opinions russophiles 
      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/video-russie-une-usine-a-trolls-comme-arme-dans-la-guerre-de-l-information_1675231.html

      Une caricature de tes articles...


    • Pierre Pierre 14 mars 2020 18:30

      @Spartacus
      Votre problème, c’est que vous croyez qu’il n’y a qu’une seule vérité : celle de la propagande occidentale dont vous vous abreuvez.
      Je n’ai aucun problème à dire que la Russie fait de la propagande comme tous les autres pays du monde. Vous croyez que la France ne fait pas de propagande ? Et les Etats-Unis ? Plus de 80 milliards de dollars par an pour les agences de renseignements ! Plus les financements de Soros et cie qui font la propagande pour le libéralisme globalisé !
      La Russie serait bien idiote si elle ne faisait pas de la propagande pour défendre son point de vue et donner son avis sur les affaires du monde.
      Vous accusez Philippe Bravo et Christine Néant d’être à la soldes de Moscou ! Vous n’en savez rien. Moi aussi je pourrais vous accuser d’être à la solde de la CIA et que vous faite de la propagande pro-américaine gratuite ou payée.
      Vous soulevez la fameuse équipe de trolls de Saint-Pétersbourg ! Avec plus de 80 milliards de dollars de budget, les agences américaines financent combien d’équipes de trolls comme celle de Saint-Pétersbourg ? Dix ? Vingt ? Cinquante ? Etes-vous un troll de la CIA ? Et combien de journalistes français et étrangers sont rétribués directement ou indirectement par les agences américaines ? Combien de politiciens du monde sont des agents américains ?
      Les Américains feraient mieux de s’occuper de leur population. Avec près de 50 millions de citoyens (15 % de la population) qui bouffent grâce à des bons alimentaires, ils n’ont pas de quoi d’être fiers.
      Pour le reste, les Etats-Unis sont un pays en ruine. Avez-vous vu leurs infrastructures : gares, ponts, aéroports, rail... même pas un TGV. 
      Ils polluent le monde littéralement et idéologiquement. 
      Sans la machine à imprimer des dollars, ils ne seraient rien. Sans la brutalité criminelle de leur armée sans morale, il seraient surpassés par des guérilleros aux pieds nus. Sans le pillage des cerveaux du reste du monde, ils seraient une population arriérée parce que leur enseignement secondaire est en ruine. Ce sont les cerveaux étrangers qui font la fortune de la Silicon Valley.
      Le niveau de vie des Russes a été multiplié par quatre en vingt ans. Moscou est une des villes les plus modernes du monde. Une ville sûre, belle où on termine les travaux en quelques mois. Tout le contraire de Paris.
      La population grogne, elle ne comprend pas que les bénéfices de la vente des matières premières ne ruisselle pas pour améliorer encore plus le niveau de vie. 
      Encore un tout petit peu de patience, Poutine a stabilisé le pays, les investissements pour la réindustrialisation sont bien lancés, les PME commencent à se multiplier et le niveau de vie va maintenant rattraper son retard.
      Vous avez vu la situation chaotique en Europe avec le COVID 19 ? La Russie n’est pas encore infectée par le virus mais elle construit d’urgence sur le modèle chinois un hôpital en préfabriqué avec tout l’équipement pour la réanimation.
      Votre modèle capitaliste libéral est un échec mais nous êtes trop endoctriné pour le reconnaître.
      Je vous ai écrit cela et je n’attend pas un chèque de Saint-Pétersbourg pour cela. smiley


    • Pierre Pierre 15 mars 2020 03:38

      @assouline
      Je ne vais pas faire un copier coller, voici un lien.
      https://fr.rbth.com/lifestyle/83937-russie-soins-sante-gratuits


    • Spartacus Lequidam Spartacus 15 mars 2020 10:25

      @Pierre
      La propagande est un savoir faire des russes depuis longtemps, ce pays n’a pas de contre pouvoir comme en occident.
      Dire que les autres le font n’enlève pas le fait qu’a St Perterbourg ils en sont les dieux sur terre...
      Aux USA, il existe une contre propagande intérieure et des oppositions qui la limite. Pas en Russie. Un Sanders ouvertement communiste peut s’exprimer. 
      Il existe des think tanks de contre pouvoir et des contestations des affirmations étatistes. Je sais que vous ne voudrez pas l’admettre par aveuglement, mais il existe plus de contre propagande pour en sortir en occident qu’ailleurs.

      Que la Russie fasse de la propagande, pourquoi pas, mais que les pseudo Bravo et Neant qui font que du copié collé déposé ne s’affichent pas ouvertement comme tel n’est pas correct. Il n’y a qu’aux Russophiles sans esprit critique que l’évidence n’apurait pas.
      Je préfère RT dans la mesure ou c’est officiellement déclaré de la propagande et n’est pas caché comme eux.

      J’ai même écrit des articles positifs sur des mesures de Poutine notamment sur l’instauration de la Flat Tax comme quoi je dois pas être un super « bon agent » de la CIA (la flat-tax n’existe pas aux USA) et même fait des articles contre les politiques d’interventions étrangères au moyen orient.  smiley Je ne dois pas avoir votre même niveau d’américanophilie que vous russophile...  smiley
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-lecons-des-plus-grandes-197737
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-flat-rate-tax-russe-cette-128427

      Comme quoi....  smiley

      Vous racontez une messe et l’illusion de la propagande sur la Russie et vous vous remplissez de ces promesses illusoires.

      Pour les USA, les bons alimentaires sont de l’aide sociale directe et c’est plutôt un signe de prise en compte solidaire. Il n’existe heureusement pas comme en Russie de l’extrême pauvreté dans certaines régions et le revenu moyen ne recule pas comme il le fait depuis des années en Russie mais augmente.
      Les USA sont un grand pays depuis longtemps. Un pauvre aux USA a plus de pouvoir d’achat et de consommation qu’un russe ou européen et c’est pas demain la veille qu’elle s’écroule même si les russophiles l’espèrent....

      Le niveau de vie des Russes a été multiplié par quatre en vingt ans.
      Grande farce de l’illusion statistique propagandiste. Le niveau de vie moyen vient seulement en de revenir péniblement au niveau de ce qu’il était en 2013 fin 2018. 

      Il y a des choses bien en Russie comme dans de nombreux pays, mais c’est bien loin de votre illusion russophile et la propagande...
      Quand à l’Europe je vous rejoint, c’est devenu une nouvelle URSS. L’espoir réside dans les petits pays, Pays de l’Est, nord Europe pour inverser la technocratie.
      Mais en Russie ils n’ont même pas cet espoir de contre-pouvoir. 
      Les dissidents sont assassinés...


    • Pierre Pierre 15 mars 2020 12:19

      @Spartacus

      • « ...ce pays n’a pas de contre pouvoir comme en occident. » C’est vrai et alors ? Vous faite de l’idéologie libérale où finalement ce sont les contre-pouvoirs non élus qui ont le pouvoir. La Russie, sur un modèle plus conservateur avec beaucoup d’entreprise stratégiques détenues majoritairement par l’Etat est un autre modèle économique. C’est aussi une démocratie en devenir qui doit défendre ses intérêts contre les prédateurs capitalistes internationaux.
      • Vous ne connaissez rien à la Russie et vous répéter les stupide clichés que lance l’élite journalistique rémunérée 10 000 € par mois pour faire les chiens de garde. L’Echo de Moscou est d’une virulence contre le pouvoir inimaginable en France. Dites-moi comment cela se fait que ce journal est financé par Gazprom, une entreprise d’Etat. En France, la presse d’opposition ne reçoit pas de subsides comme les médias mainstream. Je viens par exemple d’apprendre que le quotidien d’opposition « Présent » ne reçoit plus rien/
      • La Russie est un pays connecté. La contestation s’exprime sur les réseaux sociaux. Elle s’exprime aussi dans la culture. Le rap russe, très anti-pouvoir, a une grande influence sur beaucoup de jeunes. Quand je lis un article russe, je lis aussi les commentaires. Quand un article cire trop les pompes du pouvoir, cela se traduit par des commentaires acerbes et des débats passionnés. Il faut cesser de croire que la Russie, c’est la Corée du Nord et tout le monde ferme sa gueule. Il ne faut pas confondre opposition et dissidence. La dissidence de type Navalny qui veut prendre le pouvoir par la rue est effectivement combattue et c’est à mon avis très bien.
      • Pouvoir et contre-pouvoir ! On a vu ce que cela donne avec les tentatives de destitution de Trump aux Etats-Unis ! Du Vaudeville de mauvaise qualité et une parodie de la démocratie.
      • Sanders... un communiste ? Proposer l’accès à la médecine pour tous ou pouvoir faire des études sans s’endetter à vie comme en France est du communisme ? Je ne savais pas que le France, la Belgique et les pays européens sont des pays communistes.
      • Vous confondez propagande et point de vue différent. Vous trouvez que Taddeï fait de la propagande ?
      • «  Il n’existe heureusement pas comme en Russie de l’extrême pauvreté... » Vous osez dire cela et prétendre que c’est moi qui fait de la propagande. Avez-vous déjà vu les interminables camps de tentes à la périphérie de Los Angeles ou le monde underground des métros américains ? Cela n’existe pas en Russie... heureusement. http://www.vincentdidier.net/2017/08/l-amerique-de-la-misere.html 
      • Tous les médias internationaux dans le cadre de la récente crise du pétrole reconnaissent que la Russie a stabilisé son économie mais il faut que Spartacus dise le contraire par idéologie.
      • Ouf, j’ai fini ! On a un point d’accord sur l’Europe à la fin mais votre théorie d’assassinats de dissidents est ridicule. Ce n’est pas le pouvoir qui est responsable ou alors prouvez-le. Regardez plutôt vers la mouvance Tchétchène.

    • Spartacus Lequidam Spartacus 15 mars 2020 14:48

      @Pierre
      Très « conditionné » russophile aux oeuillères pour sortir cette propagande totalement décalée sur les libertés d’expression en Russie...

      Ici une preuve de la persécution des les libertariens. Les arrestations sont constantes. Voyez des preuves qui contrastent avec les délires copiés de la propagande existent bien. Les faits sont les faits...  smiley
      https://ftn.media/russian-police-arrests-libertarians-during-adam-smith-forum

      C’est pas un « modèle »économique« , la farce auquelle vous vous accrochez c’est une économie de merde qui ne produit rien d’exportable... Les faits sont les faits.

      C’est sur que Poutine n’aura pas de tentative de procès »destitution" comme Trump. Les despotes à vie disparaissent par la force, pas les procès. La justice lui donne le droit d’être un autocrate jusque sa mort. On ne quitte pas le pouvoir comme cela en Russie dans son régime autoritaire à sa botte.  smiley

      Proposer de raser gratis sur le dos des autres, et faire croire que c’est gratuit comme Sanders c’est du communisme.
      On ne crée pas de richesse en la prenant aux autres par la force, pas plus qu’on la multiplie en la divisant.

      C’est la principe foireux du communisme qui se répète a chaque fois. smiley

      Il n’y a pas d’extrême pauvreté aux USA comme dans les provinces Russes. Evidemment.
      Extrême pauvreté endémique n’a rien a voir, même si c’est triste, avec des pauvres SDF dans des tentes qui ont des bons alimentaires et un suivi social.
      Il y a 40 reportages et beaucoup de propagande communicante sur les SDF Americains avec des biens de consommation autour d’eux que de reportages sur la misère extrême en Russie. C’est la rançon des sociétés ouvertes. Ca déforme les fait et fait le bonheur des propagandistes...  smiley.

      La Russie a « stabilisé » son économie.. Quel argument propagandiste.  smiley
      Pour faire passer du mauvais résultat merdique économique en positif.


    • Pierre Pierre 15 mars 2020 16:35

      @Spartacus
      Le communisme soviétique s’est effondré à cause de ses contradictions. Il va-t-en être de même du capitalisme libéral.
      Honnêtement, vous ne voyez pas que ce système ne tient que grâce à l’inondation de monnaies artificiellement crées pour soutenir les bourses. 
      Les cotations des sociétés en bourse s’élèvent à 10, 20 ou 30 fois leur valeur comptable alors qu’il n’y a pas de perspective de croissance. Ce n’est pas du libéralisme, c’est de la spéculation et cela ne tient que parce que le dollar ; l’euro ou le yen sont acceptés comme devises pour le commerce mondial. 
      Ces économies toutes plus endettées que les autres sont à la merci d’une crise qui remettra ce système en question.
      Pour le parti libertaire russe, il a l’habitude de participer à des manifestations non autorisées. Je n’ai aucun avis sur ce mouvement mais je sais qu’il rassemble environ 1000 membres en Russie. Je ne me suis jamais intéressé à ce parti et je ne sais pas comment il est financé. Ce qui est sûr, c’est que quand il y a des arrestations, les libertaires sont relâchés le soir sans être éborgnés et en ayant gardés l’usage de leurs deux mains.
      Pour les exportations russes, il ne faut pas se référer à Adam Smith mais plutôt à Friedrich List et les quatre étapes de la théorie du protectionnisme éducateur. 
      Les exportations se situent à la quatrième et dernière étape, une fois l’industrie bien consolidée.grâce à l’aide de l’Etat.
      La Russie se situe à l’étape trois pour le moment. En vingt ans, c’est inespéré.
      Si l’économie russe n’était pas solide, elle se serait effondrée sous le coup des sanctions et de l’effondrement des cours du pétrole. Les analyses des experts occidentaux sont plus politiques qu’économiques. Certains commencent à le reconnaître. 


    • Spartacus Lequidam Spartacus 15 mars 2020 19:17

      @Pierre
      Il vous faut d’autres exemple pour ne pas nier que les opposants sont persécutés ?

      Boris Efimovich Nemtsov abattu le 27 février 2015, à 100 mètres des murs du Kremlin à Moscou, deux jours avant de diriger un rassemblement de soutien à l’Ukraine.

      Il a été assassiné parce qu’il a publié une enquête ou il a fourni la preuve que des cercueils de militaires russes rentraient effectivement du Donbass depuis 2014 alors que Poutine le niait.

      Vous allez encore expliquer que c’est un « hazard »...
      Le déni de faits lorsqu’on est conditionné est affligeant.
      Poutine est un autocrate et la Russie une république autoritaire et les opposants sont persécutés ou tués et les gens n’ont pas accès aux vérités. Point.
      Il serait temps de sortir du déni.

      Le communisme Russe c’est écroulé tout simplement parce que c’est du communisme et que cela ne fonctionne jamais et se transforme toujours en tyrannie autocratique.
      Le problème est qu’avec Poutine sorti des placards Staliniens du KGB, une tyrannie a succédé à l’ancienne, et des apparatchik ont succédé à une nomenklatura et que la route de la servitude terminera encore pareil.

      Quand au capitalisme libéral, quand on voit votre religion russophile ne même pas voir a quel point les revenus moyens restent faibles par rapport aux normes occidentales, il a encore de beaux jours. Je vous rassure. Depuis Marx, les prédictions de son écroulement pour la semaine prochaine, c’est tout les jours. smiley  smiley
      La dollar n’est qu’un consommable, et vraisemblablement vous ne comprenez pas la finalité car vous regardez à coté et vous références sont hors sujet et critiquez le capitalisme libéral sans le connaitre.

      La personne la plus importante est « le consommateur » et au lieu de tout analyser a partir de lui, vous sortez des hors sujets, comme la monnaie, les entreprises le cours de la bourse, la croissance et êtes en apologie des cadeaux gouvernementaux aux castes que les tranférististes choisissent par l’arbitraire étatique en se croyant social.

      Une mauvaise économie est une économie qui ne fait pas gagner du pouvoir d’achat aux consommateurs comme celle Russes. Même les chinois des ZES ont compris. 
      Le consommateur vit avec du pouvoir d’achat et le nombre de pommes qu’il peut mettre dans son panier, pas les cours de la bourse, si le dollar est monnaie de référence ou savoir si l’économie est « solide »,

      L’économie russe n’est pas « solide », car elle n’offre pas au peuple les moyens de s’en sortir sans faire des pipes à Poutine ou ses apparatchiks ou être proche de l’état. Et le reste n’est que du vent et de la propagande.


    • Alain 16 mars 2020 17:21

      @Spartacus
      Je ne vais citer que 2 choses pour faire court :
      « les opposants sont persécutés »

      Il est bien entendu quand on lit cette phrase que le russes persécutent ses opposants. Ce qui n’est pas le cas en France où il n’existe pas de GAV préventives, ou il n’y a strictement aucune violence policière ou il n’existe pas d’interdiction de manifester. Personne ne meurt non plus. Aux USA c’est pareil : il n’existe aucune persécution d’opposants politique (Jane Fonda sur les marches du climat), aucun noir ne meure nulle part pour rien, aucun syndicaliste n’a eu de pb et Martin Luther King est mort de quoi au fait ? de la grippe ?

      « L’économie russe n’est pas « solide » »
      L’économie capitaliste est super-solide, elle. Elle le prouve en ce moment. 25% de baisse de toutes les bourses occidentales et rien qu’aujourd’hui 12% ? On imprime de la fausse monnaie à gogo depuis des années pour soutenir la boite à ponzi. Les subprimes, c’était une économie bien solide et bien pensée : vendre des maisons à des gens qui n’ont pas les moyens de se l’offrir, c’est du solide. Ne parlons pas de 1929. Plus besoin de regarder en arrière pour voir comment c’était, il suffit juste de regarder notre avenir.

      Le vent, la propagande... la publicité, le marketing.... Au fait ? juste une question... quand le système marque le pas, vaut-il mieux être russe et avoir du pétrole ou être un occidental et avoir un Iphone12 pour jouer sur Instagram ?


    • Pierre Pierre 16 mars 2020 19:07

      @Alain
      Je respecte Spartacus parce que il a ses convictions. Il fait malheureusement une fixation sur une philosophie libérale qui date de plus de deux siècles. Tout système économique un rien social (redistribution des richesses) est un horrible communisme. Bernie Sanders est par exemple un communiste invétéré étasunien. 
      Il croit que Poutine est un idiot de première. Il fait assassiner un opposant has been sous les fenêtres de son bureau du Kremlin et il fait condamner des Tchétchènes pour ce crime. Il a oublié de glisser sa carte de visite sur le cadavre mais heureusement Sherlock Spartacus a décodé la séquence du complot et il est fier de lui. 
      Ironie mise à part, Spartacus refuse de prendre n’importe autre philosophie que la sienne en considération.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 16 mars 2020 19:09

      @Alain
      Je vous conseille sans rire d’acheter un maximum d’actions en ce moment.  smiley
      Dans 6 mois vous allez avoir le jackpot et vous acheter avec les bénéfices un joli Iphone12 ou une Ferrari selon ce que vous allez y mettre demain matin....

      Les actions, ça va, ça vient....Laisser pisser et la caravane va passer.

      L’important est que vous puissiez vous exprimer librement et acheter un max de choses avec un excellent revenu dans votre pays...

      Et Jane Fonda ne risque pas de terminer comme Boris Nemtsov.

      A moins que vous vouliez un salaire moyen à à 33 389RU (470€) roubles, ou un salaire moyen à 4 176,7 $ soit (3 750€).
      https://business-cool.com/decryptage/international/salaire-moyen-etats-unis/

      Alors ou je vous répond. 
      Il vaut mieux être un occidental et avoir un Iphone12 pour jouer sur Instagram qu’être russe et vivre avec pas grand chose et se satisfaire de la propagande faute de jouer sur Instagram.

      Dans votre monde on ne se rend pas compte des proportions tellement la propagande a pris le dessus sur la réflexion de base....
      Il y a une différence d’économie et de niveau de vie entre la Russie et les USA aussi éloignée que la distance entre terre-lune que terre-proxima du centore.


      Le PIB produit ramené par habitant russe, pétrole inclus est simplement minable et misérable....
      Il n’y a que de la propagande infantile....


    • Xenozoid Xenozoid 16 mars 2020 19:14

      @Pierre

      tu appelles dénigrer tout le monde sauf lui une philosophie ?

      Je respecte Spartacus parce que il a ses convictions

      on a pas les même valeurs,

      convictions est ce qu’il a une gueule de conviction ?

      vive l’ironie


    • foufouille foufouille 16 mars 2020 19:38

      @Spartacus

      sauf que en zunie tu es pauvre avec « plein » de fric et des bons alimentaires.


    • Steph87 16 mars 2020 19:59

      @Spartacus
      Je résume :
      Acheter un Iphone 12 ou une Ferrari (c’est d’une utilité folle)
      L’important est de s’exprimer en achetant un max de chose...(Ah la vache, t’as du manquer d’amour toi !)
      Jane Fonda (Pourquoi pas, chacun sa culture)
      Comparaison d’un salaire us et russe sans nombre d’heure et sans cotisation donc incomparable...
      Être un occidental et avoir un Iphone 12 pour jouer sur Instagram qui permet d’échapper apparemment à une propagande...(ça ne fait rêver que toi)
      S’enfuir de notre monde (qui n’est pas celui de clowny) et dans lequel on ne se rend pas compte des proportions tellement il y a de propagande...(Ah paranoïa te revoilà !!!)
      Et que les russes sont minables...et misérables (C’est sûr que les us en guerre depuis 200 ans contre le reste du monde sont bien eux, chacun sa valeur du minable et de la misère...)

      Je note un super progrès, où sont donc passés les fameux « Bolcheviks » (tu avais un papi ou un oncle qui te lisait des histoires d’ogres bolcheviks et ça t’as traumatisé ?)

      Et sinon, un cerveau, tu t’en achètes un quand ? Je te jure, c’est mieux qu’un Iphone 12 ou qu’une Ferrari, mais dans ton monde, on ne se rend pas compte des proportions tellement hollywood a pris le dessus sur la réflexion de base.
      Ah clowny, t’as encore essayé et tu t’es encore planté...


Réagir