mercredi 4 novembre 2020 - par Francis

Le Grand Reset pour les nuls. Traduction partielle de « the Great Reset for Dummies »

 

« The Great Reset est un projet financé massivement, désespérément ambitieux et coordonné au niveau international, dirigé par certaines des plus grandes sociétés multinationales et acteurs financiers de la planète et mené par des organismes d'État et des ONG coopérants. Son âme est une combinaison de science-fiction du début du XXe siècle, d'affiches soviétiques idylliques, de l'obsession d'un comptable dérangé avec une dépendance au jeu - et une version numérique améliorée de « Manifest Destiny ». (*)

La raison mathématique de la grande réinitialisation est que grâce à la technologie, la planète est devenue petite et le modèle économique d'expansion infinie est en panne - mais évidemment, les super riches veulent continuer à rester super riches, et ils ont donc besoin d'un miracle, d'une autre bulle, plus un système chirurgical précis pour gérer ce qu'ils perçoivent comme « leurs ressources limitées ». Ainsi, ils veulent désespérément une bulle fournissant une nouvelle croissance à partir de rien - littéralement - tout en cherchant simultanément à resserrer la ceinture des paysans, un effort qui commence par une « modification du comportement », c'est-à-dire la réinitialisation de l’aspiration des paysans occidentaux à une vie élevée tant du point de vue des normes que des libertés (resetting peasant’s sense).
 
 La raison psychologique de la grande réinitialisation est la peur de perdre le contrôle de la propriété, de la planète. Je suppose que si vous possédez des milliards et déplacez des milliards de milliards, votre perception de la réalité devient funky, et tout ce qui se trouve en dessous ressemble à une fourmilière qui existe pour vous. Juste des fourmis et des nombres, vos atouts.

Ainsi, l'objectif pratique de la Grande Réinitialisation est de restructurer fondamentalement l'économie mondiale et les relations géopolitiques sur la base de deux hypothèses : premièrement, chaque élément de la nature et chaque forme de vie fait partie de l'inventaire mondial (géré par l'État prétendument bienveillant, qui, à son tour, appartient à plusieurs personnes riches soudainement bienveillantes, via la technologie) - et deux, que tout inventaire doit être strictement comptabilisé : être enregistré dans une base de données centrale, être lisible par un scanner et facilement identifiable, et être géré par l'IA, en utilisant la dernière « science ». L'objectif est de compter, puis de gérer et de contrôler efficacement toutes les ressources, y compris les personnes, à une échelle sans précédent, avec une anxiété et une précision numériques sans précédent - tout en continuant à se livrer, profitant de vastes parcelles de nature préservée, libres de paysans souverains inutiles et de leurs imprévisibilité. 

Publicité

Le monde du roi se sent beaucoup plus prévisible et détendu lorsque le chaos de la subjectivité humaine est contenu pour de bon. De plus, en tant que marge potentiellement lucrative, un certain nombre de ces « actifs » étroitement gérés peuvent également être transformés en nouveaux instruments financiers et négociés.

En d’autres termes, c’est un féodalisme mondial « efficace » qui va beaucoup plus loin que son frère médiéval puisque le scanner est omniscient : chaque personne, chaque minéral et chaque baie sont étiquetés et suivis numériquement. Dans ce cadre, chaque paysan a une fonction qui ne découle pas du mystère de la vie ni de sa vocation intérieure - mais de l'IA, maître de l'efficacité et serviteur du roi. Idéalement, les paysans peuvent être convaincus que c'est bon pour eux (ou nécessaire pour être en sécurité, voir « traçage des contacts ») et que c'est à cela que ressemblent le progrès et le bonheur - mais sinon, il existe d'autres moyens allant de la violence classique au prisons virtuelles et autres « pilules morales ».
 
La réforme en question vise à perturber tous les domaines de la vie, à l'échelle planétaire : gouvernement, relations internationales, finance, énergie, alimentation, médecine, emploi, urbanisme, immobilier, application de la loi et interactions humaines - et cela commence par changer la façon dont nous nous considérons et notre relation avec le monde. Notamment, la vie privée est un énorme problème collectif du point de vue de nos « grands resetteurs » , et ils font valoir leurs doux (!) arguments sur le fait que la confidentialité est vraiment un concept dépassé - en particulier en ce qui concerne les données médicales des gens, pensez donc ! - et que nous ne pouvons tout simplement pas avancer avec un avenir radieux si des gens stupides continuent de s'accrocher à leur vie privée.

Je vais brièvement passer en revue différents éléments de cette réforme glissante dans une seconde - mais pour résumer, le résultat final souhaité est un courant mondial géant (global conveyor), sans joie et hautement contrôlé de tout et de tout le monde où la vie privée est extrêmement chère, la dissidence est impensable et la soumission spirituelle est obligatoire. C'est comme une réalité médicamenteuse 24h / 24 et 7j / 7, sauf que les médicaments sont à la fois chimiques et numériques, et ils vous signalent au vaisseau mère, qui peut alors vous punir pour un mauvais comportement, par exemple, en bloquant votre accès à certains endroits ou en mettant un veto sur votre compte bancaire numérique, peut-être sans aucune intervention humaine.

Ainsi, au niveau sensoriel - en ce qui concerne l'argent et le pouvoir - ce “conveyor” (mouvement ?) est une tentative des super riches d'organiser et de monétiser leurs « actifs », y compris les personnes, plus efficacement que jamais. Sur le plan théologique, l'initiative est façonnée par le transhumanisme, un système de croyance formel enraciné dans un sentiment pathologique d’être handicapé par tout ce qui est naturel - et une vision qui en résulte des formes biologiques comme des robots défectueux, qui sont rendus parfaits, un tueur en série parfait, par fusionner avec les machines d'une manière qui redéfinit le sens d'être vivant et défie la mort elle-même.

Je voudrais souligner que nous ne devons jamais sous-estimer l’importance des sentiments subjectifs et de la théologie dans la formation des événements historiques. Toute notre histoire est une somme de choix subjectifs - où les choix des plus puissants et des plus motivés pèsent davantage. Et la réforme religieuse, qui découle généralement de la préférence subjective de divers individus puissants pour ce que devrait être la situation dans son ensemble, a été un moteur de changements sociaux, économiques et culturels à grande échelle sur cette planète pendant des siècles. Ce que nous regardons ici, c'est une nouvelle religion. En ce qui concerne les cerveaux de la Grande Réinitialisation, nous avons affaire à une combinaison d'avidité standard et de pathologie émotionnelle de fous agités et pourris qui paniquent pour le maintien de leur propriété dans cette nouvelle ère, et qui en veulent à leur biotope, à la nature en tant que telle et veulent être des dieux. Malheureusement, les fous sont riches et bien connectés, et ils peuvent embaucher un million de subalternes pour présenter une vision convaincante, rationnelle et souhaitable de leur nouvelle religion ; et pour soudoyer les médias, les politiciens, les universitaires et les organisateurs de la campagne. Ceci sans objectif lucratif. Et n’oublions pas mes frères, les artistes, qui, par famine et par indignité, créeront ensuite de belles publicités astucieuses et émouvantes pour tout ce qui rapporte. Et le temps que la boucle soit terminée, nous avons une toute nouvelle opinion publique et techniquement, toujours une « démocratie » ! Si seulement ces théoriciens du complot (les complotistes) s'en allaient. »

Publicité

 

Ce texte est la traduction des trois premières pages de l'article original en anglais, qui en compte trois à quatre fois plus. Lien : https://tessa.substack.com/p/great-reset-dummies

Chanson : https://tessa.substack.com/p/great-reset-dummies

Notes 

(*) La Destinée manifeste est une expression apparue en 1845 pour désigner la forme américaine de l'idéologie calviniste selon laquelle la nation américaine aurait pour mission divine l'expansion de la « civilisation » vers l'Ouest, et à partir du XXᵉ siècle dans le monde entier. wiki



94 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 09:06

    C’est d’autant plus démoralisant que nous vivons en temps réel la mise en oeuvre de la stratégie décrite.


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 09:21

      Bonjour, Séraphin Lampion

      Cela reste encore très largement à démontrer. Car l’histoire socioéconomique de la planète nous montre qu’il y a eu de multiples scénarios prophétiques qui n’ont jamais été transcrits dans la réalité.

      Cela ne doit évidemment pas nous détourner de la plus grande vigilance. Il est en effet évident qu’une partie des élites rêve de mettre en place un Great Reset


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 09:33

      @Fergus

      Certains scénarios prophétiques ont connu des débuts de transcriptions, ont duré plus ou moins longtemps, ont fini par céder la place, mais certains de ces scénarios prophétiques continuent à motiver des nostalgies ou des rêves.


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 09:36

      @Fergus
      Arrêtez de rêver Fergus. Soit vous faites partie de la grande majorité de mougeons, soit vous êtes du côté du pouvoir aux ordres du N.O.M.P
      P:S : Qu’est-ce que ça veut dire VIGILANCE ? Pour moi c’est un mot complétement creux sauf regarder et attendre béatement la dictature


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 10:02

      Bonjour, troletbuse

      Démontrez-moi que la « dictature » se met en place. Pas dans les postures autoritaires des gouvernants ou les croyances des administrés, mais dans des lois pérennes, et peut-être porterai-je un regard différent sur notre société.


    • Francis Francis 4 novembre 2020 10:13

      @Fergus
       
      ’’ Cela ne doit évidemment pas nous détourner de la plus grande vigilance.

      ’’
       
      Notre maison brûle, mais le pompier Fergus est rassurant : "y a pas le feu au lac’’, dit-il, ’’mais restons très vigilants’’. Il est impayable.
       


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 10:13

      @Fergus
      Démontrez-moi

      « On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif »
      J’espère que cette explication vous satisfera !


    • Aristide Aristide 4 novembre 2020 10:15

      @Fergus

      Je crois que vous rentrez dans une confrontation qui n’a pas grand interet à mon sens. Il ne s’agit pas de « démontrer » quoique ce soit sur la « dictature », ce mot n’a pas le même sens pour vous et pour vos contradicteurs. 

       


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 10:15

      @Fergus

      Les lois de la Tunisie de la Grèce ou de la Turquie n’ont pas changé, ce qui n’a pas empêché et n’empêche toujours pas des dictateurs de s’installer. C’est vrai qu’aujourd’hui, on a tendance à les appeler « populistes » (un adjectif pratique et creux qui permet de tailler un costard gratos à son ennemi politique).


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 10:15

      Je suis effaré de constater à quel point les gens oublient ce qu’était la société sous De Gaulle. Comparé à un Pasqua , Darmanin est un enfant de choeur ! Et je ne parle même pas du ministère de l’Information, en fait un ministère de la Propagande !


    • Francis Francis 4 novembre 2020 10:23

      @Fergus
       
      Vous aviez quel âge en 68 ?.


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 10:25

      @Fergus
      Vous auriez pu mettre « sous Pétain » lors de la 2eme guerre mondiale.
      Sous de Gaulle, il n’y avait pas la loi Gayssot du 13/6/1990, pas d’œil crevé en 68.
      On pouvait se déplacer en europe facilement même si on n’était pas migrant smiley
      Il y avait les Chansonniers et ensuite Coluche, Desproges, les Guignols de l’info, etc...


    • Aristide Aristide 4 novembre 2020 10:28

      @Fergus

      Je suis effaré de constater à quel point les gens oublient ce qu’était la société sous De Gaulle. Comparé à un Pasqua , Darmanin est un enfant de choeur ! Et je ne parle même pas du ministère de l’Information, en fait un ministère de la Propagande !

      Pas Pasqua, c’était le non regretté Roger FREY, ... Mais tout de même, vous êtes dans l’anachronisme le plus complet :, comment comparer cette époque qui fonctionnait d’une manière très différente. Sur la presse et la propagande, il existait un contre pouvoir, le PCF était encore très important, le PS venait de se créer, les syndicats étaient largement plus engagés, ... mais bon, la comparaison est impossible tellement la société a changé, ses valeurs, ...


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 11:10

      @ Francis

      « Vous aviez quel âge en 68 ? »

      21 ans. Pourquoi ? Etais-je trop jeune à vos yeux pour évaluer le panorama politique du pays ? 


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 11:14

      @Aristide
      Fergus anachronique
      Effectivement
      Il y a environ 9 à 10 millions de français qui ont 75 ans ou plus
      75 ans ca donne nés en 45 maxi
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/1906664?sommaire=1906743
      Fergus oublie donc les quelques 50 millions de Français qui ne l’ont pas connu.ou qui étaient enfants lors de sa présidence.
      Il faudrait un nouveau de Gaulle aujourd’hui.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 11:45

      @Fergus

      cela dit, votre raisonnement se mord la queue, puisque justement, la constitution de la 5ème république est connue pour avoir été taillée sur mesure pour le mec en question, et que cette constitution est toujours en vigueur...
      vous citez vous-même les éléments de preuves que vous demandez qu’on vous fournisse


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 13:03

      @ Séraphin Lampion

      Pas du tout, j’attends toujours ces éléments de preuve qui illustrent la dérive dictatoriale du pouvoir en place. Et au moment où nous échangeons, je n’ai rien vu venir de tangible !

      Il est vrai que, sur ce plan, Aristide a raison : le mot « dictature  » a été, depuis des années, vidé de son sens par les dirigeants et les militants des partis radicaux ! Rien de bien surprenant à une époque où un individu un peu trop rigide  qu’il soit un patron, un prof ou qui que ce soit d’autre se fait traiter de « fasciste », voire de « nazi » !

      En sacrifiant le sens des mots, on sacrifie également sa lucidité !!!


    • Jelena Jelena 4 novembre 2020 13:49

      @Fergus >> j’attends toujours ces éléments de preuve qui illustrent la dérive dictatoriale du pouvoir en place.

      Dans la France actuelle, les gueux ont pour devoir de continuer à travailler afin d’entretenir « Macron et ses amis », mais en dehors de ce STO, toutes les sorties sont interdites.

      Ce n’est pas une dictature à vos yeux ?


    • Fergus Fergus 4 novembre 2020 15:34

      Bonjour, Jelena

      Non, il ne s’agit évidemment pas d’une « dictature » mais de l’application de mesures provisoires, certes privatives de libertés, mais dictées par une situation sanitaire difficilement contrôlée.

      Et si la France doit, de ce fait, être considérée comme une « dictature », alors il y a pas mal d’autres pays qui, ayant peu ou prou appliqué des mesures analogues, doivent également être considérés comme des « dictatures ».

      Je note au passage que vous illustrez parfaitement l’un de mes commentaires précédents relatifs à l’abus des mots « fascistes » et nazis« en employant le sigle »STO". Je vous signale d’ailleurs que pas mal de gens en France préféreraient travailler plutôt qu’être confinés !!!

      Ne laissons pas notre passion l’emporter sur notre raison !


    • mac 4 novembre 2020 16:12

      @Fergus
      Peut-être que lorsqu’on est vieux, qu’on ne bouge plus de chez soi, qu’on attend la soupe ou sa petite émission pépère du soir ou la propagande distillée à la télé dans certaines, soi-disant, émissions d’informations, on ne voit pas la dictature ?

      Ne pas bouger à plus d’1 km de chez soi et signer des papiers pour justifier de ses petits déplacements, ne plus pouvoir se barrer à l’étranger, même pour un simple weekend, pour échapper à cet enfer. Un état qui décide de ce que l’on a le droit d’acheter ou pas dans les magasins, les restos,les bars, les cinémas fermés, interdiction de voir les membres de sa famille pendant des mois avec des flics partout dans les rues pour faire des contrôles... tout va bien. Vous savez qu’il y a des pays comme la Suède ou même d’anciens pays de l’Est où on peut encore se déplacer sans en référer à l’état ?. Mais libre à vous de placer le curseur où vous voulez, pour moi on est bel et bien en dictature....


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 16:16

      @Fergus
      Paroles de retraité qui n’en a rien à faire que ceux qui bossent prennent, d’après la dictature sanitzire, des risques incalculables pour que les cotisations salariales puissent payer les retraites.
      Je rirai (jaune) quand votre pension sera bien amputée pour la bonne cause. Espérons que vous n’y trouverez pas à redire.


    • mac 4 novembre 2020 16:17

      @Fergus
      Pas de chance, on était dans les mauvais lors de la première vague et on est toujours dans mauvais lors de la seconde. Certains soirs, on annonce presque autant de morts covid que l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne réunies.
      Ce qui permet de justifier des lois liberticides tellement provisoires qu’elles ont déjà duré 3 mois et que rien ne dit jusqu’à quand elles vont être prolongées. Pendant ce temps la Suède, vraies démocratie comparée à la notre, a laissé les gens libres et ne voit pour l’instant aucune seconde vague...


    • mac 4 novembre 2020 16:22

      @mac
      Je pense qu’un certain nombre de personnes qui cotisent fortement risquent bien de quitter ce pays pour des horizons plus libres, auquel il faut rajouter notre industrie laminée par des mesures incohérentes et des centaines de milliers de faillites, ça va être dur de maintenir le niveau de des retraites...


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 16:27

      @Fergus
      le mot « dictature  » a été, depuis des années, vidé de son sens
      Donc pareil pour vous avec le mot VIGILANCE utilisé d’ailleurs fréquemment à tort et à travers par les politiques et qui signifie. Restons les bras croisés et attendons la cata


    • Adèle Coupechoux 4 novembre 2020 16:31

      @Fergus

      Bonjour Fergus,

      Et l’état d’urgence permanent ? Reconduit de mois en mois....Etat d’exception ?

      Véran qui menace en pleine assemblée les députés qui commencent à votre contre ses mesures. 
      Les lois votées avant le COVID sont bafouées comme celle de libre circulation, de manifester, tout ceci à coup d’amendes, et de forces de l’ordre, etc...Plus besoin de pondre de loi pérenne. Nous sommes totalement désarmés face à eux.


    • mac 4 novembre 2020 16:38

      @Adèle Coupechoux
      Encore une fois, quand on ne bouge pas de chez soi, on se moque de tout cela...


    • mac 4 novembre 2020 16:46

      @Adèle Coupechoux
      Je trouve très instructif de regarder cette carte des restrictions en Europe, c’est presque un rideau de fer à l’envers....


    • Patrick Samba Patrick Samba 4 novembre 2020 16:50

      @Adèle Coupechoux
      Fergus on le met en présence d’un violeur assassin, fils d’un ami à lui, et du corps de la victime, il commentera :
      « Et sa jupe, elle n’était pas un peu courte ? »

      Pour Fergus, le virus est très très dangereux. Point barre.
      Ce n’est certainement pas un virus à la mortalité similaire à une grippe saisonnière. C’est impossible, puisque nos élites le disent.
      Donc évidemment il ne peut pas y avoir de démocrature dans ce contexte, juste des méthodes un peu contraignantes....


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 17:07

      @mac
      Tout à fait
      C’est le rideau de fer à l’envers
      Novembre 2015 : l’union européenne = la nouvelle URSS. Boukovski avertit
      https://www.youtube.com/watch?v=KHOuc12J4W4


    • troletbuse troletbuse 4 novembre 2020 17:44

      @troletbuse
      Idem pour votre mot Provisoire qui veut dire « Provisoire renouvelable à volonté », c.a.d.« Definitive » jusqu’à ce que le Nouvel Ordre Mondial soit établi


    • Adèle Coupechoux 4 novembre 2020 18:21

      @mac

      C’est marrant, j’y ai pensé hier soir au rideau de fer.
      J’avais une correspondante en DDR que j’ai eu l’occasion d’aller voir avant la chute du mur. Comme beaucoup d’occidentaux, je trouvais la situation totalement aberrante. 
      La nôtre en 2020 est tout aussi hallucinante.


    • Et hop ! Et hop ! 5 novembre 2020 07:39

      @troletbuse :

      « Vigilence » est un terme consacré fans la phraséologie juive révolutionnaire et antifasciste.


    • placide21 5 novembre 2020 09:29

      @Séraphin Lampion
      REFÉODALISATION : c’est ainsi que pierre Legendre (érudit ignoré) a qualifié ainsi , il y a plus d’une dizaine d’années , le processus en cours.


    • placide21 5 novembre 2020 09:30

      @placide21
      J’ai oublié le lien (voir dans les conclusions) : http://econtent.essec.fr/mediabanks/ESSEC-APPRENTISSAGE-PDF/etudes/CFA_Etude_32_Pierre_Legendre.pdf


    • Patrick Samba Patrick Samba 5 novembre 2020 12:26

      @Adèle Coupechoux et Francis

      merci, quand vous écrivez un commentaire, de corriger l’anomalie fréquente d’AV qui fait apparaitre un nom qui ne correspond pas au comm auquel on répond.

      Sans quoi vous attribuez à des commentateurs des phrases qu’ils n’ont pas écrites.

      Ce n’est pas moi l’auteur des phrases que vous commentez plus haut...


    • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 14:51

      @Patrick Samba

      Oui désolée, je viens de m’en apercevoir...


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 9 novembre 2020 09:58

      @Fergus

      Vraiment le gugus parfait vous êtes ... !

      Macron n’en a que foutre des lois existantes , avec sa majorité de crétins endimanchés et l’appui de quelques sociétés de conseil et communication .
      Il se permet de faire passer ses lois iniques et lorsque les choses sont difficiles le maréchal Ferrand les valide même si les pour compte 10 voix et les contre compte 20 voix .
      L’assemblée nationale ne dispose d’aucune police indépendante et réglementation (loi) veillant à la bonne marche de la démocratie .

      Donc Macron et le maréchal Ferrand baisent toute la démocratie et les représentants du peuple quand ils le veulent et comme ils le veulent ..

      La France est une Monarchie Ripoublicaine, les zélotes et l’état profond des hauts-fonctionnaires acquis à la volonté du Monarque le savent très bien .

      Point final !


    • vesjem vesjem 11 novembre 2020 23:13

      @Fergus
      c’est pas en lisant ouest-france que tu pourras suivre l’évolution de la machination mondiale en cours, ni en essayant sans cesse de déjouer la rébellion par des petits articles consensuels


    • vesjem vesjem 11 novembre 2020 23:39

      @Fergus
      arrête de tourner en rond ; tu joues l’ hypocrite et le naïf ; çà se voit, tu le sais bien ;
      tu fais perdre du temps ; tu n’es ni éducable, ni rééducable


    • vesjem vesjem 14 novembre 2020 09:09

      @Fergus

      tu as un comportement opportuniste de bayroutard : soit, de centriste et de nombriliste complètement indifférent à tes contemporains

      tu veux te faire passer pour un socialo-gauchiste intègre : soit tout ton contraire

      tu es conscient (voire un peu fier) de te faire détester et fais semblant de l’ignorer, par un cynisme de façade et une hypocrisie bien réelle

      toutes tes réflexions, qui sont pour la plupart biaisées, en attestent

      merci de rester tel que tu es, tu es devenu une référence pour beaucoup


    • Garibaldi2 3 janvier 16:36

      @Aristide

      Vous oubliez que Charles Pasqua est l’un des co-fondateurs du SAC en 1959 !


  • Bendidon Bendidon 4 novembre 2020 09:30

    Ces 100 dernières années la technologie (A ne pas confondre avec la science) a fait de prodigieux progrès surtout dans le digital, il est donc logique que les gens au pouvoir se servent de toutes ces datas pour en faire un instrument de surveillance généralisée

    Oui comme disent les anciens « c’était mieux avant »

    Fini Jet setteurs place aux Jet resetteurs

    Un espoir quand même la sixième extinction de masse smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 09:36

      @Bendidon

      Tu connais ça  ?

      L’histoire ne repasse pas les plats, mais elle a le hoquet !


    • Bendidon Bendidon 4 novembre 2020 09:59

      @Séraphin Lampion
      Interessant les argariens ont fini par se révolter
      Quid des mougeons ? Là je doute smiley


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 10:08

      ôt que de remettre en cause leur statut.@Bendidon

      si c’est pour finir comme les argariens...

      en tous cas, ce n’est pas le seul exemple qui montre que les « dominants » sont prêts à scier la branche sur laquelle ils sont assis, ou, si l’on préfère, à tuer la poule aux œufs d’or et crever de faime pluto


    • Francis Francis 4 novembre 2020 10:20

      @Séraphin Lampion
       
      ’’les « dominants » sont prêts à scier la branche sur laquelle ils sont assis, ou, si l’on préfère, à tuer la poule aux œufs d’or et crever de faim plutot que de remettre en cause leur statut.’’
       
      C’est peut-être ce qui est arrivé aux Pascuans ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 novembre 2020 11:14

      @Francis

      Peut-être, j’y ai déjà pensé
      Mais j’ai lu quelque part que l’île de Pâques était encore habitée quand les péruviens (espagnols, pas incas) et les Chiliens ont décidé d’y déporter les indésirables et de ramener sur le continent les « natives » les plus costauds pour en faire des esclaves. Ceux qui sont restés avec les relégués ont été exterminés par les maladies européennes contre lesquelles ils n’étaient pas immunisés ;
      Je n’ai pas le courage de chercher le lien. 


  • Patrick Samba Patrick Samba 4 novembre 2020 16:14

    Bonjour !

    et on peut compter avoir le reste de la traduction dans 3 ou 4 articles suivants ?

    Parce que c’est vachement intéressant.

    Ce qui n’exclut bien sûr pas la survenue d’une bouffée délirante collective. La frayeur qu’ils ont propagé a dérapé en délire. Et ça ils ne l’avaient pas prévu. Et ils n’avaient pas plus prévu que des cinglés confineraient et gèreraient la situation dans la plus totale confusion bourrée d’incohérences.

    Que va donner ce délire ?


    • Francis Francis 4 novembre 2020 18:54

      @Patrick Samba
       
      ’’on peut compter avoir le reste de la traduction dans 3 ou 4 articles suivants ? ’
       
       La suite comporte davantage des digressions, certes très pertinentes sur l’état actuel de la planète, beaucoup de considérations subjectives des auteurs et des projections plus ou moins convaincantes.
       
       Je crains que publier le tout risque de réduire l’intérêt de l’article actuel que je voulais informatif pour répondre à michalac alias Assouline qui demandait à la cantonade : « C’est quoi le Grand Rest ? »
       


    • Patrick Samba Patrick Samba 4 novembre 2020 20:15

      @Francis
      « beaucoup de considérations subjectives des auteurs et des projections plus ou moins convaincantes »
      Mais alors... votre sélection peut s’apparenter à un choix peu honnête !
      Car enfin le sujet est ultrasensible !
      Si la fin éclaire le début d’une lumière différente, il est essentiel de la connaitre pour avoir une idée précise de l’esprit dans lequel se pense le début !
      Car ce ne sont pas preuves qui nous sont apportées dans ce début d’article, mais une analyse !

      Hier soir je me suis passé et repassé la vidéo de la conférence de Bill Gates, après avoir relu l’article du Monde (Bill Gates a-t-il dit que les vaccins sont « l’une des clés de la réduction des niveaux de population » ?) :
      Bill Gates on population reduction - YouTube

      Bill Gates’s Depopulation Initiative [U.N Agenda 21] - YouTube

      (la phrase qui suit « 10 à 15% » est essentielle. Mais pas déterminante.)

      et bien je ne suis pas parvenu à me faire une idée précise sur sa volonté d’eugénisme. Et pourtant je trouve l’article du Monde pour le moins contestable.
      .
      .

      Francis vous avez désormais l’obligation morale de publier le reste en un seul article, sans quoi, moi, personnellement je vous lirai désormais avec plus que la circonspection, de la méfiance.


    • Kapimo Kapimo 5 novembre 2020 04:39

      @Francis

      Merci pour la traduction de cet article.
      Moi, j’ai trouvé la suite très intéressante dans la vision détaillée qu’elle expose du contenu du « Great Reset ».


    • Francis Francis 5 novembre 2020 09:02

      @Patrick Samba
       
       ’’Francis vous avez désormais l’obligation morale de publier le reste en un seul article’’
       
       Pfiou !
       Si je n’ai pas publié tout en une fois c’est aussi parce que ça ne rentrait oas dans le coffre.
       
      Je ne vais pas en faire un article. Vous devrez vous contenter d’un commebtaire ici.
       
      Suite de la traduction (*) du document : 

      « the Great Reset for Dummies »


       Alors, qui sont les personnes qui dirigent cela et dans quelle mesure cet effort est-il coordonné ?
       
      À première vue, il semble que ce soit les suspects habituels : les principaux capitalistes du monde, les dynasties historiquement riches de différentes parties de la Terre, les membres de la royauté laïque et religieuse, les milliardaires, etc. - en d’autres termes, ce sont les gens qui ont assez d’argent pour avoir l’impression que ce monde est le leur, les 0,0001% - et peut-être aussi les gens immédiatement sous eux qui recherchent une mobilité ascendante. Des visages familiers, des visages que nous n’avons jamais vus.
       
       De toute évidence, ils ne sont pas une masse monolithique, et je suis sûr qu’ils ne sont pas d’accord les uns avec les autres sur tout et sont probablement en concurrence pour savoir qui peut manger le plus de paysans. Il y a certainement une rivalité entre les élites américaines et chinoises, par exemple, ou entre les élites américaines et russes - ainsi qu’entre différents super requins. Mais dans l’ensemble, même s’ils se font concurrence, ils ont des intérêts communs et des messages partagés, et il y a plus de camaraderie stratégique et de terrain d’entente entre eux qu’entre aucun d’entre eux et aucun des paysans. Par exemple, aucun d’entre eux n’est susceptible de rejeter l’idée de créer une nouvelle classe d’actifs financiers pour gagner de l’argent ! En outre, ils ont également des conseillers - qui, à leur tour, se font concurrence pour obtenir le salaire le plus élevé, essayant de faire passer leurs idées. Tous subjectifs, mais aussi largement - et coûteux - coordonnés dans les domaines de leurs intérêts communs.
       
      Et actuellement, le concept « gagnant » du jour semble être un monde rempli d’abréviations : IA, 5G, IoT, etc. Un monde où l’argent est numérique, la nourriture est cultivée en laboratoire, où tout est compté et contrôlé par des monopoles géants, et où les gens sont largement privés de libre arbitre. Un monde où chaque élément de la nature et chaque être vivant est soit un hôte de données, soit une source d’énergie - ou les deux. Un monde où le flux quotidien des paysans est microgéré par une IA toujours plus perfectionnée. Un monde où la vie est sous-traitée à la machine, et un être humain est essentiellement un “costume de viande“.
       
      Maintenant, je ne pense pas que cette vision exacte se réalisera un jour dans son intégralité. Il est susceptible d’imploser avant d’arriver à mi-chemin - et une partie de ce que je viens de décrire n’est rien de plus que la rêverie d’un esprit très brisé. Mais les puissants fous font de leur mieux pour faire de ce cauchemar une réalité. Ainsi, le danger n’est pas d’être dépassé par une IA soudainement consciente de soi, mais de perturber la vie normale et la misère totale que les fous peuvent causer à notre esprit et à notre corps alors qu’ils se précipitent pour trancher et couper le monde en dés, en utilisant diverses pratiques. des phrases d’accroche telles que « crise sanitaire mondiale » ou « changement climatique ».
       
      Et oui, il y a certainement coordination et continuité, comme il y a continuité dans les dynasties et les courants philosophiques. Certains sont plus éphémères, d’autres plus concrets. Du côté éphémère, la vision des « resetters » est liée aux idées futuristes qui étaient populaires au début du XXe siècle, au rêve d’un monopole mondial des entreprises qui a soutenu la révolution bolchevique de 1917, et à l’envie générale de contrôler le monde avec la technologie, quelque chose qui a été tenté et échoué en Union soviétique dans les années 60 - en utilisant un langage très similaire à celui d’aujourd’hui. Sur le plan concret, la grande réinitialisation (qui d’ailleurs est très bien coordonnée, dans la mesure où Biden et Johnson utilisent les mêmes mots codés proposés par le WEF) découle des efforts de l’après-Seconde Guerre mondiale pour maintenir un " « équilibre correct des pouvoirs » dans le monde, les intérêts financiers « corrects » en récoltant les bénéfices.
       
       Le langage « durabilité », qui est un pilier important du kit marketing Great Reset, a été initialement créé dans le cadre de divers programmes des Nations Unies, tels que « Agenda 21 » et « Agenda 2030 », et je suis sûr que pendant la production de ces programmes, les deux éléments - conspiration et bienveillance - étaient présents. Les deux sont des ensembles de documents extrêmement secs et ennuyeux sur la gestion des ressources et la justice, qui se lisent comme quelque chose d’écrit par un enseignant soviétique fatigué et carré avec une bonne compréhension des termes bureaucratiques, écrits principalement pour justifier le salaire des bureaucrates et l’existence des États-Unis. Nations. Ce qui est intéressant à propos de ce dernier, c’est qu’en général, l’ONU est assez inutile, ce qui signifie que les gens se réunissent, parlent, élaborent de longs documents bureaucratiques et des résolutions non contraignantes - et puis rien d’essentiel ne se passe. Mais pas cette fois. Pas maintenant. Le programme est lancé ! Cela doit donc être important pour quelqu’un qui paie. Et oui, je suis cynique. Dans tout ce qui se passe, il y a toujours une combinaison de bonnes intentions, de cupidité, d’ambition, de relations personnelles, d’intérêts financiers, d’illusions, etc. Les politiciens parlent aux financiers, les généraux parlent aux politiciens, quelqu’un est l’oncle de quelqu’un d’autre, et c’est ainsi que les choses se font. Malheureusement, moins le message descendant est simple, et plus la propagande est abondante, moins les bonnes intentions ont de valeur et plus il est facile pour les méchants de réaliser des absurdités absolues.
       
      Et bien sûr, des initiatives d’une telle ampleur peuvent passer par des « phases de planification » très longues et silencieuses, au cours desquelles les idées souhaitées sont plantées dans la tête des personnes souhaitées par le biais de conversations privées, de petites réunions, de recherches financées, de conventions industrielles et le semblable. Ainsi, au moment où le bouton « action » est enfoncé, on a l’impression qu’une tendance est déjà là. Et permettez-moi de le répéter, absolument tout dans l’histoire est le résultat de choix subjectifs faits par des personnes subjectives. La façon dont tout se passe dans l’histoire est que les gens se rassemblent, décident de ce qu’ils veulent faire et le font. Lorsque des personnes importantes agissent, l’impact est plus visible. Donc, d’une certaine manière, tout est une « conspiration », parce que tout passe par l’action humaine. Et souvent, les personnes importantes dissimulent leurs actes, cela ne devrait pas être une idée radicale.
       
      Et oui, à présent, les principaux détenteurs du pouvoir en Occident ont compris qu’il était plus rentable et moins laborieux pour eux de simplement soudoyer les médias « officiels », les scientifiques, les universitaires, les politiciens et même « l’opposition contrôlée » - et leur faire convaincre les paysans (nous, les ploucs ndt) - que de contrôler tout et tout le monde par la force. Et à propos, alors que le sommet de cette tour est une conspiration sérieuse, dans le sens où il s’agit d’un effort coordonné où les cerveaux agissent en symbiose générale les uns avec les autres, sans révéler leurs véritables objectifs à long terme aux paysans - le reste de la tour est probablement la matière humaine habituelle, multipliée par l’absence du sens moral démodé de la responsabilité. La substance humaine habituelle est un mélange d’ambition, de bousculade, d’avidité, de négligence, d’arrogance et même de bonnes intentions. Plus on est proche du fond, plus il y a d’ignorance et meilleures sont les intentions - car la plupart des gens croient qu’ils font du bien - mais cela ne change pas la trajectoire tragique de la cavalcade de « réinitialisation ».


    • Francis Francis 5 novembre 2020 09:04

      Suite
       

       
      D’accord mais peut-être attendez-vous, il y a une vraie crise, et les riches se sont réveillés parce qu’ils veulent vivre ? Et s’il n’y a pas de complot en soi, et qu’ils ont simplement réalisé que la planète est un gâchis, et maintenant ils veulent s’attaquer aux problèmes de surpopulation et de pollution parce qu’il y a vraiment trop de gens sur la planète qui consomment tous excessivement et pollué ? Que dites-vous à cela ?
       
      Je suis heureux que vous ayez posé la question, alors parlons-en.
       
      Il est absolument vrai que l’approche utilitaire et sans âme de la nature, de la vie et des autres êtres vivants a été extrêmement destructrice - les destructions les plus immédiates et les plus visibles étant sous-traitées aux « pays du tiers monde » et aux personnes les moins fortunées financièrement du pays. Ouest. (Voir les décharges, l’allée ( &&& ) du cancer et les aliments non biologiques malsains et empoisonnés). Il est vrai que le consumérisme massif et l’utilisation des jetables (qui nous sont apportés par plus ou moins les mêmes parties qui culpabilisent maintenant les gens pour leur consumérisme) ont créé beaucoup de dégâts. Il est vrai que nos océans et nos poumons sont pleins de plastique, que le nombre de maladies chroniques monte en flèche et que de nombreuses espèces meurent. Il est vrai que notre sol, notre nourriture et notre corps sont contaminés par du glyphosate hautement toxique. Il est vrai qu’en général, des décennies s’écoulent entre le moment où les fabricants réalisent (admettent ? ndt ) la toxicité de leur produit et le moment où le dire dans une conversation cesse d’être une théorie du complot. Tout est vrai. Cependant, il est également vrai que les personnes qui pointent du doigt les maux sociaux et nous disent que nous avons besoin d’une grande réinitialisation sont des mêmes camps et lignées qui les ont provoqués en premier lieu. Il est vrai que sous le langage de leurs brochures marketing, il y a une toxicité et des ravages qui dépassent largement ce que nous avons aujourd’hui. Ainsi, ce sont soit des idiots, soit des menteurs - et je crains que ce soit ce dernier. Aussi riches qu’ils soient, ils ne sont même pas moralement qualifiés pour réparer quoi que ce soit dans ce monde. Et quoi que nous choisissions de faire pour guérir notre relation avec la nature et les uns avec les autres, ce n’est certainement pas la grande réinitialisation technofasciste et néofeodale (qu’il nous faut).
       
      Une métaphore : si le chef du Parti des violeurs a proposé une plate-forme contre le viol qui n’a pas arrêté le viol mais qui a rebaptisé l’acte même en disant que si l’on utilise un gode rose en plastique recyclé pour pénétrer, alors ce n’est pas un viol … Penseriez-vous que c’est une plate-forme contre le viol pour de bon ?

       
      En parlant de solutions, il y a beaucoup d’activistes et de dirigeants locaux, comme Vandana Shiva, par exemple, qui proposent des moyens de guérir notre relation avec la nature. Il y a des dénonciateurs (lanceurs d‘alerte ndt). Il y a des avocats qui combattent les géants de l’entreprise et parfois gagnent. Il y a des médecins qui risquent leur carrière pour protéger leurs patients. Il y a des agriculteurs locaux. Il y a des artistes qui dévoilent leur âme. Il y a des diseurs de vérité. Il y a de la dignité et il y a du respect si on y insiste. Je crois que les bonnes solutions à long terme viennent de l’honnêteté intérieure et de la paix, et que chacun de nous possède le génie unique qui nous aide à localiser notre pièce du puzzle, qui guérit finalement le monde.
       
      Dans la mesure où il y a trop de monde sur la planète, je pense même que c’est du spin (  ? ndt ). En fait, Vandana Shiva a produit une analyse de l’agriculture industrielle par rapport à l’agriculture locale traditionnelle en termes de chiffres, et il semble que Big Agri nous ait également menti sur leur importance. En outre, le plus grand « problème démographique » en Occident à l’heure actuelle est le nombre croissant de personnes âgées par rapport aux jeunes. Et même dans le « monde en développement », les tendances semblent être différentes de ce que l’on nous apprend à penser. Et de plus, la planète en a assez pour tout (ras le bol ? ndt ), et la raison pour laquelle nous sommes confrontés à la pénurie est que 0,0001% des gens contrôlent beaucoup. Ironiquement, ce sont les mêmes personnes qui craignent qu’il n’y en ait pas assez, poussant l’idée de surpopulation - souvent en se reproduisant avec enthousiasme - et infectant les jeunes cerveaux avec l’idée de surpopulation au point que maintenant, certains jeunes de la classe moyenne n’en font plus. Je veux avoir des enfants, « pour sauver la planète ».

      Et oui, l’idée de surpopulation inquiète les dirigeants depuis quelques décennies. Je dirais que parfois, leurs pensées ont porté des connotations eugéniques (voir, par exemple, ce rapport Kissinger de 1974 qui se vante d ’« inciter » les hommes indiens à subir des vasectomies). Et non, il ne serait pas complètement fou de postuler que l’eugénisme n’a pas tout à fait disparu depuis qu’Hitler a ruiné la marque, et que quiconque se croit propriétaire du monde ne serait probablement pas gêné par une gestion un peu plus chirurgicale de la démographie.

      Puis-je lire dans leurs pensées ? Non, je ne peux pas dire qui pense exactement quoi exactement, et heureusement pour moi, je ne suis pas invité à leurs réunions - mais de temps en temps, des personnages comme Gâtes ou le prince Charles disent des choses qui semblent assez hitlériennes, et cela m’interpelle. D’un autre côté, je ne trouve pas cela particulièrement choquant parce que la nature humaine n’a pas changé depuis l’époque où l’eugénisme était socialement acceptable dans la « société respectable ». Ainsi, ma théorie est que certaines personnes puissantes du monde sont vraiment mauvaises et jouent probablement avec l’eugénisme - et certaines sont probablement simplement indifférentes aux désirs des paysans - mais de mon côté, je ne me soucie pas vraiment de laquelle il s’agit. Maléfique ou indifférent, je ne veux pas qu’ils détruisent mon monde. Est-ce trop demander ?

      Mon travail est distributeur de poison.
       
       Chanson :
       « Ma condition est
      Haine des formes biologiques.
      Ils m’appellent dérangé
      Mais je suis le plus sain de tous.
      Ils m’appellent un tueur impitoyable,
      Un sadique, un robot, un roi.
      Mais je ne suis qu’un perfectionniste.

      Mon travail est distributeur de poison.
      Ma religion est
      Haine des formes imprévisibles.
      Mon poison te trouvera
      Dans les mots,
      Dans l’eau que tu bois,
      Dans la nourriture,
      Dans l’air tu respires,
      De cette façon ou d’une autre,
      Il vous trouvera.

      Mon travail est distributeur de poison.
      Un travail très pratique.
      Je vous en prie. »


    • Francis Francis 5 novembre 2020 09:08

      Suite
       

      Maintenant, examinons rapidement les domaines qui, selon le plan de la grande réinitialisation, doivent être perturbés et complètement repensés. C’est un sujet géant en soi, et je n’y reviendrai que légèrement, avec un accent particulier sur le langage utilisé et sur la façon dont il recoupe la « réponse à la pandémie ». Je vous encourage vivement à visiter le site Web du Forum économique mondial et à regarder autour de vous.

      État et gouvernance.

      Dans le nouveau monde, les pays existent toujours mais ils respectent tous une autorité centrale. C’est « coopératif » ( ? ndt ). De nombreuses fonctions gouvernementales sont automatisées et déléguées à l’IA. Les décisions sont basées sur des données et des algorithmes, il n’y a pas de vie privée et il y a beaucoup plus de fluidité en ce qui concerne les migrations (donc malheureusement, le sentiment très humain d’être gentil avec les immigrants qui est promu dans les médias n’est peut-être pas lié à la gentillesse, ce qui est une déception pour moi personnellement). Il est également possible de remplacer complètement les gouvernements humains par l’IA, mais pas immédiatement. Le raisonnement est simple : pour que les super riches gèrent l’inventaire mondial, les gouvernements individuels doivent agir davantage comme des gestionnaires de niveau intermédiaire responsables devant les autorités internationales que comme des gouvernements fédéraux indépendants.

      (Rappelez-vous comment les « mom and pop shops » (petits commerces ? ndt) ont été repoussés du marché et remplacés par des chaînes de magasins ? Même chose ici sauf dans ce cas, les magasins mom and pop sont des pays.)

      L’Amérique traditionnelle, à présent, y fait obstacle. Son habitude de consommation généreuse et de libre expression, ses politiques étrangères égocentriques, son sens du droit et ses grandes maisons de banlieue sont interdites. Une Amérique traditionnelle, indépendante et forte est un obstacle. Dans cette optique - et avec un avertissement selon lequel je ne pense pas qu’il existe un empire juste, j’ai l’impression qu’il y a un effort actif pour « égaliser l’Amérique », pour coopter son gouvernement, pour détruire des fermes et les petites entreprises - en particulier celles qui ne sont pas compatibles avec cet avenir entièrement numérique - et de faire tomber la classe moyenne habilitée, en particulier dans les cheminements de carrière « dépassés ». On a l’impression que nous sommes actuellement au milieu d’une « révolution des couleurs », un coup d’État en douceur. Habituellement, les élites américaines le font à d’autres nations - mais maintenant, cela se passe sur le sol national. On a l’impression que le programme Great Reset, par le biais de ses messagers et de son argent, façonne à la fois la « réponse COVID » schizophrène et le mouvement « justice sociale / climat » soudainement grand public et bien financé, super corporatif, qui sont tous à ce stade entrelacées en termes de messagerie. Tous deux prétendent promouvoir le bien public, et tous deux utilisent habilement les vrais problèmes et suscitent la montée de personnes qui ont un véritable amour de l’équité dans leur cœur - tout cela pour ouvrir la voie aux objectifs financiers des « grands réinstallés » - comme un érosion complète de la vie privée (voir la recherche des contacts), déplacement de toutes les activités humaines en ligne, application de la loi basée sur l’IA et précrime (cf. Minoritys Report ndt) voire « défund la police » (couper les financements ?) ndt), etc. Et oui, l’Amérique a de nombreux problèmes honnêtes. Mais ce n’est pas comme si les structures actuelles étaient remplacées par un conseil d’anciens autochtones sages et spirituellement fondés sur la Terre, profondément connectés à la Terre et qui ne blesseront aucune vie innocente. Ce qui est tenté - aussi flou que soit la dissimulation marketing - est bien pire, beaucoup moins humain et bien plus destructeur que ce que nous avons aujourd’hui. Je n’aime pas ça.

      La finance.
      Il s’agit de monnaie numérique, de crypto monnaie et de paiements mobiles. Les citoyens doivent être totalement transparents et laisser une trace de tout ce qu’ils font, tu te souviens ?

      Nourriture.
      Tout ce que je peux dire, c’est que j’espère que vous aimez la viande de cafard, car elle arrive.

      Mises à part les remarques cyniques, « l’avenir de l’alimentation » est un désastre. Les menteurs en chaise haute ont le culot d’utiliser de bons mots comme « développement durable », mais il n’y a rien de durable à ce sujet. C’est BigAg sur les stéroïdes, très toxique. Et, d’ailleurs, il consomme aussi beaucoup d’énergie, car tous ces robots, capteurs et centres de données ne sont pas gratuits.

      De plus, les fermes d’aujourd’hui doivent disparaître. Non seulement les agriculteurs locaux traditionnels sont en concurrence avec les aliments brevetés cultivés en laboratoire et - également brevetés - les OGM, et - également brevetés - les sols - ils occupent également l’espace nécessaire pour les zones de loisirs royales, ainsi que pour les éoliennes et les panneaux solaires (qui prennent tous beaucoup de place, soit dit en passant). Et qu’en savez-vous, peut-être que les rois veulent vraiment « conserver » certaines parcelles de la nature en la gardant libre des gens ?
       
      Pas étonnant que la « réponse COVID » frappe si fort les fermes, les obligeant à fermer leurs portes…

      Éducation.
      En ligne.

      Médicament.
      Télé-

      Jusqu’à présent, tant en médecine qu’en éducation, nous sommes sur la bonne voie, grâce à la pandémie mondiale…
       


    • Francis Francis 5 novembre 2020 09:09

      Suite
       

      Énergie.
      Ce sujet est intéressant. Parce que les combustibles fossiles sont vraiment mauvais. Il est vrai que l’extraction du pétrole est abusive pour la planète. Les déversements font beaucoup de ravages, et ils se produisent tout le temps. Les barons du pétrole sont des bandits. Les gens qui vivent à proximité des raffineries tombent malades. Le plastique, qui provient du pétrole, pollue tout, des océans à nos estomacs et poumons. Cependant, les combustibles fossiles sont également la seule source d’énergie - en dehors du nucléaire - qui est actuellement capable de soutenir les niveaux de consommation de la population mondiale. De plus, si vous regardez sous le capot du « vert », ce n’est vraiment pas si vert, à moins que nous ne parlions de la couleur de l’argent. Les panneaux solaires occupent un espace considérable, ils se dégradent rapidement et se transforment en déchets toxiques.
       
      Les éoliennes occupent également beaucoup d’espace et ont leurs inconvénients spécifiques. Les deux dépendent fortement des conditions météorologiques et ne fournissent pas suffisamment d’énergie. Il convient également de noter que le récent film de Michael Moore, « Planet of the Humans » qui explorait certains des aspects pas si verts de « l’énergie verte » et mettait en lumière une partie de la corruption dans le mouvement environnemental, a été attaqué par le leader les écologistes à vicieusement et si uniformément que le film a été retiré des principales plates-formes et a en quelque sorte disparu des yeux du public.
       
      Quoi qu’il en soit, que se passera-t-il si les combustibles fossiles disparaissent ? Soit dit en passant - et c’est un point important - je ne suis pas réellement convaincu que les « réinstallateurs » (? ndt) aient l’intention de faire disparaître véritablement les combustibles fossiles. Je pense que nous pourrions envisager un acte de changement de marque. J’ai pensé jusqu’à récemment qu’ils voulaient vraiment faire « disparaître » les combustibles fossiles - mais ensuite j’ai regardé la « technologie climatique » - et maintenant je pense que les choses sont plus complexes, que cela pourrait être une manœuvre géopolitique stratégique. Je ne sais pas. Il existe des chevauchements technologiques particuliers entre les combustibles fossiles et l’énergie « verte » - mais le temps nous le dira. Dans tous les cas, s’ils partent ou font semblant de s’en aller, nous découvrirons rapidement que le vent et le solaire ne le coupent pas (ne le font pas ? ndt) - et ensuite, nous rencontrerons notre nouveau roi de l’énergie « verte », la fusion nucléaire, ouais.
       
      Quand cela se produira, notre ami, le célèbre philantrocapitaliste, viendra à la rescousse. Il est fortement investi dans les réacteurs à fusion nucléaire - en fait, son projet préféré, selon lui. (En fait, il se trouve être très profondément impliqué dans tous les points de la liste Great Reset, quel génie des affaires il est.) Mais attendez, pour rendre l’intrigue encore plus intéressante, l’OMS, qui bénéficie bien sûr de son généreux financement, a dans le passé fait de grands efforts pour minimiser le bilan sanitaire des incidents nucléaires tels que Tchernobyl et Fukushima.
       
      En parlant d’énergie et de finance, parlons de « capital humain ». Dans le nouveau monde, le « capital humain » n’est pas seulement une métaphore des RH ou du travail. Microsoft, par exemple, a un brevet pour une méthode de transformation du comportement humain en cryptocurency ( crypyo concurencies : monnaies numériques. ndt), qui se fait via un dispositif non spécifié couplé à un serveur qui enregistre l’activité corporelle et « mine » (renseigne ? ndt) la crypto. Étant donné que sous la nouvelle norme, le numérique et la cryptographie sont censés devenir courants, cela ressemble étrangement à un outil qui peut être utilisé à la fois pour contrôler étroitement le comportement des pauvres qui peuvent en dépendre pour leurs revenus - et pour exploiter littéralement les corps des autres « Inutiles » dépendants de l’aide sociale / bénéficiaires de l’UBI (? ndt) pour l’énergie qui, soit dit en passant, est une chose réelle, croyez-le ou no .
       
      En outre, ce brevet (allusion au COVID = Certificat Of Vaccination IDentity ? ndt).

      pourrait potentiellement être utilisé pour créer un nouvel instrument financier car, s’ils sont exploités pour l’énergie, ces personnes deviennent des « actifs » qui pourraient éventuellement être regroupés dans des portefeuilles virtuels et virtuellement échangés. Maintenant, nous parlons de servage approprié ! Et oui, cela semble très science-fiction, mais n’oublions pas ce que pensent certains « visionnaires » milliardaires - pas comme des gens normaux, sinon les employés des entrepôts d’Amazon ne porteraient pas de couches pour éviter les pauses dans la salle de bain. N’oublions pas non plus qu’aujourd’hui, il y a des échanges d’articles très théoriques ainsi que des paris sur la météo. Beaucoup d’argent dans ce monde est fait sur des choses étranges et arbitraires !
       

      En parlant de météo, la Grande réinitialisation légitime également l’atrocité dangereuse et invasive qu’est la géo-ingénierie, et la rend potentiellement « cool » et « salvatrice », tout comme le font certains livres blancs du « mouvement sur le changement climatique ». J’ai remarqué et pleuré ce fait il y a quelques années, criant depuis les toits à quel point c’était gâché. Pulvériser de la merde toxique dans l’air est cool et « vert » ? Quel acte de supercherie linguistique.
       
      Aussi, un mot sur le carbone. Je ne vais pas entrer dans tout cela parce que l’article est déjà long, cependant, il semble que quelle que soit l’histoire du carbone à la naissance, l’histoire s’est maintenant transformée en un outil de création d’un marché à partir de rien, et un tas d’instruments financiers pour gagner de l’argent, également à partir de rien. Par exemple, regardez cette plante, soutenue par Gâtes et certains géants du pétrole. Ma partie préférée est qu’après que le dioxyde de carbone est éliminé de l’atmosphère à l’aide d’un cocktail de produits chimiques, l’un des moyens de stocker le butin est de brûler un tas d’arbres (désolé, « biomasse »). Oui, c’est parfaitement logique, car qui peut gagner de l’argent en laissant simplement les arbres seuls et en les laissant faire le travail, gratuitement ? Quel genre d’idiot permettrait cela ?
       Je voudrais également souligner le fait que lorsqu’il est stocké, il est stocké profondément sous terre d’une manière jamais réalisée auparavant. (Que font les processus internes de la planète ? Quelqu’un a-t-il réfléchi à cela ?) Cela nécessite également la construction de pipelines pour transporter le dioxyde de carbone d’un endroit à un autre, un peu comme le transport de pétrole. Et enfin, la capture et le stockage du carbone sont incroyablement gourmands en énergie, et l’énergie provient… de combustibles fossiles ? Nucléaire ? Des éoliennes qui doivent alors occuper la moitié de la surface de la planète ? Oh, je ne sais pas… Et en parlant de langage, l’objectif n’est pas « zéro émission de carbone », c’est « zéro émission nette de carbone », ce qui signifie que nous pouvons continuer à polluer, puis bâtir une nouvelle industrie lucrative en plus, tout en créant un nouveau type de pollution. En d’autres termes, comme d’habitude…
       
      De plus, alors que nous parlons du « développement durable vert », la construction de beaucoup plus de technologies et d’infrastructures de surveillance - qui sont toutes extrêmement consommatrices d’énergie pour ne pas dire impures - n’est-elle pas en contradiction avec l’idée du vert ? J’y ai réfléchi il y a quelque temps lorsque j’ai lu, avec une grande excitation initiale, le texte du projet de loi Green New Deal. J’étais, genre, la justice et les droits des autochtones, ouais…. attendez… des réseaux électriques « intelligents » ? N’est-ce pas exactement ce que veut la Big Tech et cela n’implique-t-il pas un besoin de capteurs intelligents qui viennent avec plus d’infrastructures et de satellites, plus de tours, une perte de confidentialité et un nouveau type de pollution sans fil produisant des effets sur la santé non testés ? Cela m’a arrêté sur mes traces et m’a obligé à me pencher sur diverses initiatives « vertes » - et par conséquent, à découvrir divers squelettes dans le placard. Et puis je suis tombé sur le travail de Cory Morningstar, et j’étais comme, wow. Mon instinct avait raison, ce n’est pas exactement ce qu’il semble !!
       


    • Francis Francis 5 novembre 2020 09:12

      suite
       

      Maintenant, cela fournit une belle transition sur la façon dont le récit de la « crise sanitaire mondiale » joue dans la grande réinitialisation.
       
      Tout d’abord, quelques notes d’ordre administratif.

      Comme je l’ai déjà dit, la grande réinitialisation est un plan extrêmement ambitieux de restructuration à la fois de l’économie mondiale et de la notion même de ce que signifie être en vie. (Un zombie poussé par l’IA dont la prise de décision est externalisée est-il vraiment vivant ?) Sans une population coopérante, cette ambitieuse réforme économique et religieuse ne peut réussir.

      Quelle est la meilleure façon de faire coopérer la population avec cette très étrange réforme ? C’est la peur - parce que les promesses de plaisir ne suffisent pas pour réussir un changement aussi massif et bizarre. C’est donc la peur et le stress, que ce soit à cause d’un ennemi extérieur, de la perspective d’une catastrophe naturelle ou d’une maladie.

      N’oublions pas qu’avant 2020, il y avait déjà eu un récit de peur très coûteux et organisé, soutenu par plus ou moins les mêmes acteurs qui poussent maintenant pour la grande réinitialisation. Je parle bien sûr du récit militarisé du « changement climatique ». Et bien qu’il y ait de nombreux problèmes environnementaux qui doivent être résolus dès que possible, le mouvement des entreprises pour le « changement climatique » s’est étrangement concentré sur des messages qui coïncident à peu près avec le message de la campagne Great Reset, servant leurs objectifs financiers - et les trajectoires de financement également chevauchement. Il semble donc que les intérêts financiers derrière la Grande Réinitialisation aient essayé d’utiliser d’abord le « mouvement climatique », mais cela n’a pas généré assez rapidement les niveaux de peur souhaités. Il n’y avait pas assez de gens qui s’en souciaient J’ai personnellement assisté à une session de formation et je suis familier avec « l’organisation » et les astuces de programmation neurolinguistique qui sont censées inquiéter le public au sujet du climat. Le message est très bien pensé et offre un soutien financier généreux, ce n’est pas un mouvement de base hippie - même si beaucoup de gens y consacrent sincèrement leur âme. Tout comme les témoins de Jéhovah de base, frapper à votre porte peut être extrêmement sincère.

      En tant qu’être humain, je ne fais confiance à aucune entité qui essaie froidement et calculé de me faire peur et de déclencher une réaction de stress. Les gens que j’écoutais ne semblaient pas eux-mêmes très effrayés. Ils étaient bien nourris, issus de la classe moyenne et n’étaient pas sous-employés. Ils n’avaient pas peur d’être arrêtés lors d’une manifestation - et en fait, ils ont cherché à être arrêtés, sans craindre pour leur futur emploi. Après avoir vu cela, j’ai commencé à me demander pourquoi ils voulaient que j’aie peur, et ce qu’ils voulaient que je fasse. Lorsque j’ai commencé à poser des questions et à faire des recherches, il s’est avéré que la trajectoire des « solutions » incluait des choses comme les réseaux intelligents, les voitures électriques (qui ne sont pas à distance vertes) et la géo-ingénierie. Cela, pour moi, n’était pas acceptable. Cela signifiait également qu’ils ne respectaient pas vraiment la planète, car s’ils le faisaient, ils ne voudraient pas coller des tours partout ou pulvériser de la merde dans l’atmosphère pour bloquer le soleil. Maintenant, il est très possible que le mouvement environnemental ait été bon et honnête quand il vient de démarrer - mais une grande partie a été détournée depuis, d’une manière très furtive où les gens sur le terrain ne se rendent même pas compte de qui ils servent. Et encore une fois, permettez-moi de répéter : il y a un énorme besoin de vraie sustanable
       
      Dans tous les cas, effrayer les gens avec le récit officiel de l’urgence climatique a définitivement créé une ondulation dans la conscience des gens et un certain degré d’anxiété environnementale, en particulier dans la génération Z - mais cela n’a pas fait assez pour paralyser ou mobiliser. Mais lorsque le virus est apparu, comme par magie, les choses ont commencé à tomber rapidement dans des endroits - des choses qui étaient impensables auparavant. Non, je ne dis pas que le virus n’est pas réel. Et je ne fais aucune déclaration définitive sur son origine ou son origine. J’ai mes théories, mais certaines choses, je ne sais pas, et je ne peux pas changer. Mais ce que je sais, c’est que la réaction a été absurde, sans précédent et étrangement cohérente avec les actions déjà inscrites à l’ordre du jour. En parlant d’urgences, Woodstock s’est produit lors d’une grande pandémie…
       
       
      Alors voyons.
       
      Avons-nous déplacé de force la plupart des activités - comme l’éducation, la médecine, le shopping, le sexe et les loisirs - en ligne pour le moment, alors que nous travaillons à « numériser » le monde physique, pour un suivi et une surveillance faciles ?
      Vérifier.
       
      Avons-nous, malgré les verrouillages pour les cols blancs, poursuivi la construction - y compris la construction très robuste de nouvelles structures de télécommunications et d’antennes cellulaires, nécessaires pour soutenir l’IdO ?
      Vérifier.
       
      Avons-nous réussi à presque détruire les moyens de subsistance de nombreux agriculteurs indépendants qui étaient en concurrence avec nos nouveaux produits « comestibles », et également à perturber les chaînes d’approvisionnement alimentaire traditionnelles ?
      Vérifier.
       
      Avons-nous également réussi à détruire bon nombre de petites entreprises en face à face ?
      Oui bien sur !
       
      Salles de concert et théâtres ?
      Pour sûr.
       
      Travaillons-nous à remplacer l’application de la loi par l’IA ?
      Tu paries ?!
       
      Essayons-nous de légitimer une érosion complète de la vie privée et un accès facile aux données de santé privées ?
      Oui ! Au non de l’urgence sanitaire.
       
      Sommes-nous sur la bonne voie lorsqu’il s’agit de suivre chaque mouvement de chaque personne ?
      Suivi des contacts, oui ! Mais certains pays sont toujours en retard.
       
      Une carte d’identité numérique de santé est-elle désormais requise pour les voyages internationaux ?
      Oui, Common Pass est en ligne ! (cf. HealthPass au Canada ndt)
       
      Avons-nous pu perturber les procédures politiques et juridiques et créer le chaos ?
      Oui monsieur !
       
      Surtout, avons-nous réussi à perturber la pensée et les relations humaines dans la mesure où nous, le robot, l’agresseur, sommes désormais le seul ami de tout le monde ?
      Je travaille toujours dessus mais proche.
       
      Sommes-nous bien sur l’objectif de préparer les gens à un large déploiement de dispositifs portables intelligents ?
      Oui. Portez votre masque.
       
      Contrôlons-nous légalement la vie sexuelle des gens ?
      Oui !
       
      En parlant de cela, le contrôle par l’État du corps et de la sexualité des gens est un signe classique d’une réforme religieuse. Chaque fois que cela arrive, faites attention.
       
      Ou prenons des verrous, par exemple. Les verrouillages et les restrictions de mouvement et de contact physique sont d’excellents outils de modification du comportement - et la modification du comportement, également connue sous le nom d’ingénierie sociale, est à coup sûr une forme d’art très respectée parmi les plus puissantes. Un ingénieur social qui se respecte planifie dix étapes à l’avance et crée des situations dans lesquelles les cibles implorent les changements souhaités ! Je suppose qu’actuellement, nous sommes soumis à une danse S&M involontaire. Nous sommes au milieu d’un rituel conçu pour créer un sentiment de confusion, d’insécurité et de dépendance - qui sera finalement résolu par nos Maîtres, pour lequel nous serons très reconnaissants parce que nous voudrons simplement que la tension insupportable soit résolue. Déjà, beaucoup ont développé le syndrome de Stockholm, du côté de l’agresseur. Les mesures sont entièrement arbitraires - mais cela n’a pas d’importance, nous devons nous conformer et accepter que nos souffrances et nos privations sont pour notre propre bien. Cela fait de nous une « meilleure personne ».
       
       Aux yeux d’un psychopathe, il n’y a pas de joie.

      That’s all people !
       

       


    • Clocel Clocel 5 novembre 2020 09:25

      @Francis

      Pour l’essentiel, tout était déjà en germe dans les réflexions du club de Rome et du memorandum 200 et sans doute dans d’autres textes dont je n’ai pas connaissance.

      Les termites sont à l’œuvre depuis un bon moment, on a choisi de les ignorer.

      Ce qui est particulièrement grave aujourd’hui, c’est qu’ils ont les moyens de leurs ambitions, stériliser ou empoisonner des populations entières lorsqu’on dispose de la distribution d’eau, de tous les intrants domestiques, c’est un jeu d’enfant.

      Les psychopathes ne dissimulent même plus leur pathologie, les arrêter ne suffira pas, il faut les éliminer !

      Allez expliquer ça à Dupont Lajoie tétanisé derrière son masque...

      Vivre pleinement, c’est être délivré de la peur de la mort, des conditions de vie décentes, c’est le fruit d’un combat, ne pas le mener, c’est valider leurs délires.


    • Francis Francis 5 novembre 2020 09:36

      @Clocel
       
       ’’Allez expliquer ça à Dupont Lajoie tétanisé derrière son masque..’’
       
       Impossible, hélas !


  • olivier cabanel olivier cabanel 4 novembre 2020 17:04

    @ l’auteur

    bravo, je me suis fais la même réflexion... déjà, en 2015 j’avais publié sur Davos, et sur ce qui s’y manigançait... et j’en ai remis une couche à la fin de mon dernier article...


  • Adèle Coupechoux 4 novembre 2020 17:24

    Très intéressant comme article. Mais bon, pas fait pour remonter un moral au plus bas.

    L’esclavagisme, il existe un peu partout sur cette planète et même en France avec l’uberisation entre autres.

    Pourtant, je me dis qu’en Europe, peut-être pas partout, les décisions politiques se sont basés sur les diagnostiques du corps médical. C’est bien lui qui a demandé à ce que l’on nous enferme, que ce soit à domicile, dans un certain rayon, c’est encore lui qui nous a obligé à porter le masque en toute circonstance et mettre notre santé de côté...C’est encore lui qui a terrorisé la population...

    Pourquoi a-t-il exigé du gouvernement cette maltraitance au quotidien depuis des mois ?

    J’ai l’impression que lui et ses complices n’ont pas fini de servir et ne savent plus s’arrêter. Jamais autant d’argent n’a été distribué autour de nous. Alors que les hôpitaux manquaient de lits. Non seulement, ils continuent d’en manquer, mais en plus leur fermeture continue.


    • Clocel Clocel 5 novembre 2020 09:52

      @Adèle Coupechoux

      « L’esclavage n’a jamais été aboli, il a seulement été élargi pour y inclure tout le monde. »


      Bukowski


  • Octave Lebel Octave Lebel 4 novembre 2020 20:48

    J’avoue que je suis perplexe. S’agit-il d’un avertissement salutaire qui donne à réfléchir, une clef de compréhension puissante à approfondir ou de la pensée brillante mais passe-partout qui explique tout et au fond convainc ceux qui ont envie d’y croire et éloigne les autres ? C’est un schéma idéologique qui arrive assez souvent et qui laisse me semble-t-il bien tranquilles les classes dirigeantes plus pragmatiques et qui ont toujours plusieurs fers au feu et plus d’un tour dans leurs sacs sans oublier un talent d’improvisation plus ou moins inspirée. Dois-je m’excuser d’avouer mon scepticisme auprès de ceux qui semblent posséder des certitudes sans les fâcher ?

     


  • Redingote 4 novembre 2020 23:10

    C’est une blague cette histoire, c’est une utopie complète. Ça ne tient pas debout une seconde.

    L’IA n’a aucune intelligence.
    Il s’agit de programmes qui transforment un gros paquet de data via une fonction floue en un résultat.
    Et qui éventuellement accumule des prérésultats . On appelle ça autoapprentissage. Bof.
    Comment vous voulez faire un truc intelligent comme gérer la planète, les ressources, les individus, à l’échelle planétaire !!!
    Ce n’est même pas capable de gérer le bureau de Bill Gates.
    Facebook a besoin d’un tas de bonshommes pour faire de la modération, etc., il y a plein d’exemples comme ça.
    À part jouer aux échecs, « reconnaître » la tête d’un chat, on ne fait rien avec l’IA. C’est des gens qui ne connaissent rien à l’informatique qui inventent ces trucs. On est dans la science-fiction complète.

    https://www.01net.com/actualites/le-saviez-vous-l-intelligence-artificielle-n-est-pas-intelligente-1892030.html
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Logique_floue


    • Kapimo Kapimo 5 novembre 2020 04:44

      @Redingote

      L’IA n’est pas faite pour gérer le bureau de Bill Gates.
      L’IA est là pour interpréter des données collectées en permanence, et déclencher des actions en fonction desdites données selon des modèles obtenus grace au Big Data. L’IA permet de conduire les voitures Tesla. Elle permettra demain de surveiller et mater les esclaves que nous serons devenus.


    • Adèle Coupechoux 5 novembre 2020 14:47

      @Redingote

      Comment vous voulez faire un truc intelligent comme gérer la planète, les ressources, les individus, à l’échelle planétaire !!!

      Un truc intelligent, certes non, mais utilisé par des « malins » assurément. L’IA pour l’instant n’est qu’une très vaine tentative de ce qu’elle est censée être. C’est de la logistique, des automatismes, de la programmation. Comme la RFID, etc.

      Cela n’empêche nullement que nous ne soyons pas traqués en tant qu’individus mais en tant que masse d’individus, par carte bancaire, téléphone portable, ordi, données personnelles et renseignements à donner...rien que du traçage.
      Et depuis peu, le QR code chargé avec notre Ausweis, lequel doit nous alarmer définitivement. 


  • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 18:11

    @JL

    tu nettoies les commentaire aussi ?

    anyway, je disais que ce n’est pas un reset,juste un changement de décor


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 18:14

      @Xenozoid

      et je comprend comment ça marche,a propos des commentaires supprimés ne reagissez pas en dessous d’un commentaire,fait le a part en projetant le dit commentaire


    • Francis Francis 5 novembre 2020 18:35

      @Xenozoid
       
       j’ai effectivement demandé et obtenu merci à l’équipe AV  la suppression que mon propre commentaire et de ceux qui suivaient, à savoir : celui de Patrick Samba qui me faisait remarquer que la source du texte que j’y copiais-collais n’était pas fiable, et ma réponse parce qu’ils n’avaient plus de sens.
       
       Y a pas de mystère : On peut trouver là ce qu’il contenait là


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 18:46

      @Francis

      sans parlé de jeter tes commentaires et les autres sans faire des secrets,ça commence a devenir la norme sur avx...m’enfin merci pour ta précision même si ce n’est pas un mystere,heureusement que je demande....

      alors tu penses qu’il y a un reset, mais moi je ne vois qu’un changement de décor,un peux comme la supression de commentaire,qui ne « reset »rien....c’est la vie n’est ce pas ?


    • Francis Francis 5 novembre 2020 18:53

      @Xenozoid
       
       ’’alors tu penses qu’il y a un reset, mais moi je ne vois qu’un changement de décor’’
       
       On en reparlera dans un mois, dans deux, ou trois, ou plus, mais ça s’en vient.
       
       Relire l’histoire de la grenouille dans la casserole d’eau froide posée sur le feu.


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 18:58

      @Francis

      un grand reset serait de remettre en cause la propriété privé et son accumulation, moi ,u de mon humble clapier je ne vois rien qui changera la dictature du capital au contraire


    • Francis Francis 5 novembre 2020 19:03

      @Xenozoid
       
       ’’un grand reset serait de remettre en cause la propriété privé et son accumulation,’’
       
      C’est prévu, pour ceux qui refuseront le Grand reset.
      Comme c’est drôle !!!

       smiley
       
       ps. Pour les autres ça viendra peut-être après. Ou pas.


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 19:21

      @Francis

      C’est prévu, pour ceux qui refuseront le Grand reset.
      Comme c’est drôle !!!

       
       
       ps. Pour les autres ça viendra peut-être après. Ou pas.

      donc tu veux dire que ceux qui accumulent la propriété via le capital et vice versa , se retrouveront dans des camps ?


    • Francis Francis 5 novembre 2020 19:41

      @Xenozoid
       
       tu as lu l’article ? On dirait pas.


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 19:53

      @Francis

      Malheureusement, les fous sont riches et bien connectés, et ils peuvent embaucher un million de subalternes pour présenter une vision convaincante, rationnelle et souhaitable de leur nouvelle religion ; et pour soudoyer les médias, les politiciens, les universitaires et les organisateurs de la campagne. Ceci sans objectif lucratif. Et n’oublions pas mes frères, les artistes, qui, par famine et par indignité, créeront ensuite de belles publicités astucieuses et émouvantes pour tout ce qui rapporte. Et le temps que la boucle soit terminée, nous avons une toute nouvelle opinion publique et techniquement, toujours une « démocratie » ! Si seulement ces théoriciens du complot (les complotistes) s’en allaient. »

      en quoi est ce un reset ?

      La raison psychologique de la grande réinitialisation est la peur de perdre le contrôle de la propriété, de la planète. Je suppose que si vous possédez des milliards et déplacez des milliards de milliards, votre perception de la réalité devient funky, et tout ce qui se trouve en dessous ressemble à une fourmilière qui existe pour vous. Juste des fourmis et des nombres, vos atouts.

      Ainsi, l’objectif pratique de la Grande Réinitialisation est de restructurer fondamentalement l’économie mondiale et les relations géopolitiques sur la base de deux hypothèses : premièrement, chaque élément de la nature et chaque forme de vie fait partie de l’inventaire mondial (géré par l’État prétendument bienveillant, qui, à son tour, appartient à plusieurs personnes riches soudainement bienveillantes, via la technologie) - et deux, que tout inventaire doit être strictement comptabilisé : être enregistré dans une base de données centrale, être lisible par un scanner et facilement identifiable, et être géré par l’IA, en utilisant la dernière « science ». L’objectif est de compter, puis de gérer et de contrôler efficacement toutes les ressources, y compris les personnes, à une échelle sans précédent, avec une anxiété et une précision numériques sans précédent - tout en continuant à se livrer, profitant de vastes parcelles de nature préservée, libres de paysans souverains inutiles et de leurs imprévisibilité. 

      La raison mathématique de la grande réinitialisation est que grâce à la technologie

      et ça change quoi le grand reset pour le bétail ?


    • Francis Francis 5 novembre 2020 20:49

      @Xenozoid
       
      Christine Lagarde nous prépare à l’« euro numérique » et au « grand reset »


       
      « Sauf que la décision est en réalité déjà entérinée, et que tout l’enjeu des prochains mois consistera à rendre la transition vers l’usage d’un euro numérique acceptable, sinon désirable. Les médias auront ici un rôle à jouer en se voyant confier la lourde tâche d’une évangélisation des populations. Et en cas de rejet du grand public, ce sera, à n’en pas douter, le chantage à la peur de l’effondrement d’un système qui est effectivement condamné depuis 2008. »
       
       Quel seront les spécificités d’une monnaie numériques ? La principale sera de contrôler toutes les transactions, je dis bien, toutes (paiements, retraits, etc.), et de les autoriser ou les interdire si certaines conditions sont remplies ou pas.
       
       Parmi ces conditions est prévue l’acceptation de se faire vacciner à chaque fois qu’un vaccin sera proposé.
       
       « pour résumer, le résultat final souhaité est un monde sans joie et hautement contrôlé de tout et de tout les individus, et où la vie privée est extrêmement chère, la dissidence impensable et la soumission spirituelle obligatoire. C’est comme une prescription médicamenteuse 24h / 24 et 7j / 7, sauf que les médicaments sont à la fois chimiques et numériques, et ils vous signalent au pouvoir central qui peut alors vous punir pour un mauvais comportement, par exemple, en bloquant votre accès à certains endroits ou en mettant un veto sur votre compte bancaire numérique, peut-être sans aucune intervention humaine. »


  • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 18:47

    @Francis

    sans parlé de jeter tes commentaires et les autres sans faire des secrets,ça commence a devenir la norme sur avx...m’enfin merci pour ta précision même si ce n’est pas un mystere,heureusement que je demande....

    alors tu penses qu’il y a un reset, mais moi je ne vois qu’un changement de décor,un peux comme la supression de commentaire,qui ne « reset »rien....c’est la vie n’est ce pas ?


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 18:49

      @Xenozoid

      c’etait en réponse a cela :

      j’ai effectivement demandé et obtenu  merci à l’équipe AV  la suppression que mon propre commentaire et de ceux qui suivaient, à savoir : celui de Patrick Samba qui me faisait remarquer que la source du texte que j’y copiais-collais n’était pas fiable, et ma réponse parce qu’ils n’avaient plus de sens.
       
       Y a pas de mystère : On peut trouver là ce qu’il contenait là


  • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 19:04

     @ JL


    On en reparlera dans un mois, dans deux, ou trois, ou plus, mais ça s’en vient.
     
     Relire l’histoire de la grenouille dans la casserole d’eau froide posée sur le feu.

    c’est une métaphore et en réalité la grenouille ne peux pas s’échappé

    car les parois son trop lisse trop hautes et elle ne peux pas sauté hort de l’eau,ce n’est pas un reset, si le systeme reste sur les meme base propriétaire il n’y aura qu’un changement de décor, tu me comprend ?


    • Xenozoid Xenozoid 5 novembre 2020 19:09

      @Xenozoid

      et je suis pret a parié que la grenoiulle restera dans l’eau a se faire cuire pour l’éternité


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 9 novembre 2020 10:16

    Les dirigeants américains et l’état américains n’ont que foutre du peuple américains.

    Les amérindiens ont été massacrés et spoliés en toute indifférence .
    Aucun système onusien ,aucun dirigeant dans le monde ont porté une accusation de génocide au nom du peuple amérindien contre les WAPS américains ........ !

    Quant au racisme envers les noirs afro-américains on en reparlera encore dans 50 ans .

    Biden est un affreux comédien crasseux .

    Le grand reset est je pense en parti, l’œuvre ou la paternité de la finance .

    Il faut se méfier des zélotes qui sont absolument disposés à être des jusqu’au-boutistes nécromanciens .......


  • Patrick Samba Patrick Samba 12 novembre 2020 21:22

    @Francis

    je découvre ta question du 5 novembre sur un autre article. Oui bien sûr j’ai vu et lu, et très apprécié la traduction. Et je l’ai diffusée. Car ce texte est remarquable.

    Et je pense qu’il méritait une traduction entière dans un article, qui aurait été plus facile à diffuser.


    • Francis Francis 13 novembre 2020 08:54

      @Patrick Samba
       
       merci de ta réponse. Je n’ai pas mis tout dans un seul article parce que c’est limité à 10 000 caractères.
       
      Oui, ce texte est remarquable, c’est pourquoi j’ai décidé d’en présenter une traduction aux lecteurs français.
       
      Puissions nous être plusieurs à faire de même devant des textes de valeur dans d’autres langues que le français.
       
      Cordialement.


  • Francis Francis 14 novembre 2020 18:52

    Les propos conspirationnistes de Christohe Barbier nous feraient craindre un futur qui n’arrivera pas chez nous parce qu’on est civilisés mais qui pourrait bien se produire dans des États totalitaires :

     

     Premier temps : pendant les confinements les gens s’habitueraient à présenter un justificatif de leur présence dans l’espace public. ça deviendrait « normal », ça deviendrait la norme.

     

    Deuxième temps : lorsque les vaccinations débuteraient, l’attestation vaccinale serait un ausweis permanent à défaut duquel duquel les attestations de déplacement dérogatoire comprenez : justification provisoires à se trouver là à cet instant — continueraient à être exigées.

     

    Troisième temps : à mesure que le taux de vaccinations atteindrait un niveau très élevé, les restrictions de circulation pour les non vaccinés seraient de plus en plus draconiennes. Les conspirationnistes évoquent même un « verrouillage complet ».

     

    Quatrième temps, soyons fous : la répression serait redoutable pour les récalcitrants qui devraient même justifier de leur existence.

     

     Comme pour les 90 millions de doses anti H1N1 de Roselyne Bachelot, espérons que bientôt tout ça n’aura été qu’un horrible cauchemar de conspirationnistes.


  • Francis Francis 22 novembre 2020 13:32

    La face cachée du Grand Reset

     par Karel Vereycken samedi 21 novembre 2020

     « The Great Reset (La grande réinitialisation). Au moment où la pandémie a ajouté sa dose de peur à la crainte qu’une crise systémique et climatique nous plonge dans un grand effondrement, l’expression « Great Reset » est sur toutes les lèvres et dans tous les esprits.

    Nous démontrons ici que cette nouvelle campagne de propagande ne vise qu’un seul objectif : imposer, grâce à une dictature de banques centrales et leurs cryptomonnaies, un monde vert et malthusien. Son grand reset n’est rien d’autre qu’une nouvelle tentative de hold-up mortel sur nos vies pour sauver une nouvelle fois un système financier trans-atlantique voué à la faillite. »


  • Francis Francis 22 novembre 2020 14:46

    Un article intéressant sur le sujet des vaccins ARN

    Le vaccin expérimental contre le Covid-19 de Pfizer – Ce que l’on ne vous dit pas

    extrait : « Comme nous l’avons vu, le potentiel de la technologie de l’ARNm est sans limite. Si le vaccin réussit à normaliser le processus d’édition des gènes pour un bénéfice médical, il y aura des pressions pour continuer à éditer les gènes d’autres manières. Il n’est pas difficile de voir que la technologie pourrait avoir des applications cosmétiques, médicales et militaires qui pourraient aller de la peau phosphorescente aux armes biologiques militaires au-delà de notre imagination. C’est la raison pour laquelle les personnes à l’origine de cette technologie hésitent à parler de sa méthode d’ARNm qui pourrait changer la donne, car elle représente nos premiers pas réels dans la transhumanisation. »
     

     Selon ses partisans, la raison pour laquelle les vaccins à ARNm sont plus efficaces que nos technologies actuelles est qu’ils ciblent précisément la partie du cycle de vie normal de votre ADN qui produit des protéines. Cela améliore la réponse du système immunitaire d’un individu lorsqu’il combat un virus.

    Il peut être ciblé socialement de la même manière. Si la majorité des personnes qui attrapent le Covid-19 sont asymptomatiques, alors il est ridicule de leur donner un vaccin. Comme ce vaccin protège les individus dans leur réaction, il n’y a aucune raison valable pour que tous les membres de notre société soient obligés de le prendre.

    Il est utilisé pour augmenter la production de protéines spécifiques chez une personne qui court un risque grave – c’est ainsi qu’un traitement fonctionne normalement. Vous ne prenez pas de traitement contre le VIH si vous n’avez pas le VIH. Vous ne devriez pas prendre de médicaments contre le cancer si vous n’avez pas de cancer. Et vous ne devriez pas avoir besoin de modifier la production de protéines spécifiques de votre ADN, à moins que cela ne soit personnellement nécessaire.

    Le plus grand mensonge que l’on raconte aux gens du monde entier est que tout le monde doit prendre ce vaccin. Et ironiquement, la technologie expérimentale de l’ARNm qu’ils veulent désespérément utiliser rend la vaccination de masse inutile. »


  • Francis Francis 27 novembre 2020 10:23

     https://odysee.com/@BrestBuzz:f/Disparition-des-classes-moyennes:5


  • Francis Francis 27 novembre 2020 10:26

    Un garçon qui a tout compris :

     

     Le grand Reset c’est le nom de du processus d’éradication des classes moyennes.

     

     ps. Le lien précédent est erroné.


    • Francis Francis 22 décembre 2020 09:22

      @Francis
       

      « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux… »

      10 DÉCEMBRE 2020 Klaus Schwab est né dans l’Allemagne nazie en 1938. On dispose de peu d’informations sur son éducation – c’est-à-dire sur la mesure dans laquelle il a été éduqué pour croire à la doctrine nazie – mais quoi qu’on lui ait enseigné dans sa jeunesse, il est aujourd’hui l’un des plus fervents partisans du régime totalitaire.


      Le terme « nazi » fait référence au Nationalsozialistisch, ou « national-socialisme », et son concept général était le fascisme – un concept qui englobait un système économique corporatiste, un système politique socialiste et un régime totalitaire.


      Bien que cette description puisse sembler assez alambiquée, le concept était considéré par Wall Street et une grande partie du gouvernement américain dans les années 1930 comme la voie de l’avenir. À tel point qu’ils ont apporté un soutien financier et logistique considérable à l’Allemagne nazie pendant les années 1930 et même dans les années 1940.

       

      Les concepts de base sont pérennes dans leur attrait pour ceux qui cherchent à dominer :


      1. Créer une classe supérieure de ceux qui sont très bien placés dans l’industrie et la politique.
      2. Paralyser la classe moyenne sur le plan économique, de sorte qu’elle n’ait plus le pouvoir de prendre ses propres décisions de vie.
      3. Offrir une dépendance considérablement accrue à l’égard de l’État pour soulager les difficultés économiques créées par l’État.
      4. Supprimer les libertés, en échange de la promesse de largesses de la part de l’État.
      5. Instaurer un État policier et un régime totalitaire pour garantir la pérennité du nouveau paradigme.
      6. Une fois que les contrôles seront pleinement mis en œuvre et que la population sera devenue dépendante du nouveau système, commencer à supprimer les droits promis.


      L’idée qui sous-tend ce dernier point est que, lorsque la population sera totalement dépendante de l’État, elle aura perdu le pouvoir de s’opposer ou de se rebeller si les droits sont supprimés. Elle est alors totalement dominée.


      Bien sûr, si quelqu’un lisait le menu ci-dessus, il dirait immédiatement « Pas question » et rejetterait le programme. Par conséquent, si un régime aussi oppressif devait être imposé à un peuple, il faudrait le lui vendre comme un avantage, et non comme un esclavage virtuel. »


      Adolf Hitler était fier de dire : « Faites un gros mensonge. Restez simple. Continuez à le dire et ils finiront par le croire. »



    • Francis Francis 4 janvier 16:14

      @Francis
       

      Pour le mondialiste Klaus Schwab, après le COVID le monde ne reviendra « jamais » à la normale

      James Delingpole de Breitbart dévoile comment Klaus Schwab est encore plus explicite dans son livre sur le plan de l’élite pour exploiter la pandémie de COVID que dans ses déclarations publiques.

      Schwab a continuellement fait pression pour que le COVID soit exploitée afin de promouvoir un nouvel ordre mondial, affirmant que "le moment historique est venu non seulement de combattre le... virus mais aussi de façonner le système... pour l’ère post-corona".

      Cependant, il va plus loin dans son livre, en précisant que l’élite financière ne permettra jamais à la vie de revenir à la normale, suggérant que les confinements roulants et autres restrictions deviendront permanents. Schwab écrit :

      « Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale. La réponse courte est : jamais. Rien ne reviendra jamais, au sens « brisée », à la normalité qui prévalait avant la crise, car la pandémie de coronavirus marque un point d’inflexion fondamental dans notre trajectoire mondiale. »
      Le mondialiste fait cette affirmation tout en admettant que la menace posée par le COVID est faible par rapport aux pandémies précédentes. Schwab poursuit :
      « Contrairement à certaines épidémies passées, le COVID-19 ne constitue pas une nouvelle menace existentielle. »

      Schwab explique clairement que la "quatrième révolution industrielle« ou »Le Grand Reset" va fondamentalement changer la façon dont le monde fonctionne :

      « Des changements radicaux d’une telle importance sont à venir que certains experts les ont qualifiés d’ère « avant coronavirus » (BC) (Before Coronavirus) et « après coronavirus » (AC) (After Coronavirus). Nous continuerons à être surpris par la rapidité et la nature inattendue de ces changements - en se combinant les uns aux autres, ils provoqueront des conséquences de second, troisième, quatrième ordre et même plus, des effets en cascade et des résultats imprévus. »
      Comme l’explique James Delingpole dans sa chronique, « Le Grand Reset » ne représente qu’un réaménagement de l’ancien programme mondialiste qui a bégayé au cours de la dernière décennie.

      À savoir, un régime dictatorial technocratique par une petite élite, le « green new deal », l’abolition progressive de la propriété privée, un salaire minimum garanti qui verra les emplois remplacés par des robots, une répression des libertés individuelles et une limitation de la liberté de mouvement.

      Comme nous l’avons souligné précédemment, l’idée que le monde ne reviendra jamais à la normale après la fin de la campagne électorale est défendue par l’establishment dans tous les domaines.

      Un haut responsable de l’armée américaine a déclaré que le port du masque et la distanciation sociale deviendront permanents, tandis que le rédacteur en chef de la sécurité internationale de CNN, Nick Paton Walsh, a affirmé que le port obligatoire du masque deviendra « permanent », « juste une partie de la vie », et que le public devra "s’y faire".


    • Francis Francis 17 janvier 14:18

      @Francis
       

      Et si le peuple voulait du grand reset et de la tyrannie ?

      «  La résistance en France ne s’est développée que lorsque la défaite allemande fut assurée. Et il fallait moins de cent mille soldats allemands en 1942 pour garder cette masse, tout comme il ne faut guère que cent mille gendarmes pour mettre tout le monde au pas. »


Réagir