jeudi 4 mars 2021 - par Clojea

Leçon de noyautage selon « Saint » Gilead

Depuis la "crise sanitaire", le grand public découvre l'existence du laboratoire Gilead. Etant donné son omniprésence en France et en Europe depuis quelques années, nous avons voulu en savoir plus. Comment ce labo s'est infiltré en France et comment est-il devenu une véritable puissance occulte ? Enquête.

Fondé le 22 juin 1987 par Michael L. Riordan, âgé de 29 ans, Gilead a son siège social à Foster City aux USA. Revenu en 2019 : 22,45 milliards de $. 11 800 employés. 

Principaux actionnaires :
Capital Research & Management : 13,49 % 
The Vanguard Group : 8,03 %
Putnam   : 6,59 %
SSgA Funds Management : 4,59 %
BlackRock Fund Advisors : 2,63 %
Geode Capital Management : 1,52 %
Dodge & Cox : 1,38 %
Renaissance Technologies : 1,34 %

Le principal objectif thérapeutique de Gilead est la production de médicaments antiviraux. 

Riordan avait recruté Donald Rumsfeld (stratège de la guerre contre l'Irak en 2003). De janvier 1997 jusqu'à ce qu'il devienne secrétaire à la Défense en janvier 2001, Donald Rumsfeld était président du conseil d'administration de Gilead Sciences qui a développé le Tamiflu, utilisé dans le traitement de la grippe aviaire. D'après le numéro du 31 octobre 2005 du magazine Fortune, Donald Rumsfeld aurait possédé à cette époque entre 5 et 25 millions de dollars d'actions dans la société. À noter aussi que Donald Rumsfeld est assurément l'un des principaux architectes de la bureaucratie de la torture mise en place dans la foulée du 11 septembre, mais son départ n'aura pas grand effet sur les pratiques et les programmes qu'il a contribué à définir et qui continueront à fonctionner en l'état sous l'administration Obama. (1) 

Outre ce "sympathique personnage", il est à noter que Zuckerberg, alias M. Facebook, est un ami de Michael L. Riordan, fondateur de Gilead et que Black Rock - BlackRock est une société multinationale américaine spécialisée dans la gestion d'actifs, dont le siège social est situé à New York. Fondée en 1988, elle est devenue le plus important gestionnaire d'actifs au monde, avec près de 7 800 milliards de dollars d'encours en octobre 2020 - est un des actionnaires de Gilead. Toujours suivre l'argent, toujours...

Hépatite C
Gilead a créé en 2013 un médicament appelé Harvoni (Ledipasvir 90 mg et Sofosbuvir 400 mg), destiné à agir directement sur le virus de l'hépatite C. L'efficacité revendiquée serait bonne, mais le prix est calamiteux pour le portefeuille. 41 000 € pour un traitement de 12 semaines. Si vous voulez guérir de l'hépatite C, hop ! une petite pillule miracle par jour à 3416 €. Pour un médicament dont la production coûte à peine une centaine d'euros, les actionnaires de Gilead peuvent continuer à se frotter les mains. (2)

En façade, Gilead est auréolé d'altruisme, de bienveillance et de compassion. Mais au vu de ce traitement élitiste hors de prix, il est légitime de se demander si derrière ce vernis social généreux, l'altruisme ne s'est pas transformé en une véritable aversion pour la majorité de l'humanité. La vérité semble se trouver dans la rubrique "bénéfices engrangés". Charité bien ordonnée commence par soi-même... (3)

Le scandale du Remdésivir
Après Harvoni, place au fameux "Remdésivir". La nouvelle molécule "miracle" censé sauver tout le monde du Covid-19. La dose à 2 070 € est moins chère qu'une pilule d'Harvoni, certes, mais le coût de fabrication de la dose s'élève à peine à 1 $. Un véritable turbo pour le coefficient multiplicateur. 

Juillet/septembre 2020, signature de deux contrats avec l'UE. L'un pour 30 000 traitements, l'autre pour 3 400 traitements supplémentaires. Au total, cela représente plus de 200 000 doses à 345 €. La facture s'élève à 70 millions €. (4)

Le 8 octobre 2020, la Commission européenne a signé avec Gilead un accord-cadre de 3 millions de doses possible. Quelques jours après la signature de cet accord-cadre, l'Agence européenne du médicament reçoit le projet de publication d'une étude scientifique menée à grande échelle de l'OMS, l'essai Solidarity. Et celle-ci conclut à l'absence d'effet du médicament sur la mortalité du Covid-19. Sur la base de cette étude, l'OMS déconseille son utilisation le 20 novembre 2020. 

Mais, selon l'enquête très détaillée de Lise Barnéoud dans Le Monde, le laboratoire Gilead avait reçu, selon une obligation contractuelle, le manuscrit avant la signature de l'accord. Il savait donc que l'étude Solidarity concluait à l'absence d'efficacité du médicament, lorsqu'il a signé. Et Gilead n'a rien dit. L'intégrité à géométrie variable ! (5) Malgré ça, Gilead a quand même réussi un coup de maître. Son chiffre d'affaires est en hausse de 17 % au 3e trimestre 2020 avec un bénéfice net de 360 millions de dollars.
À noter que Pfizer et Gilead ont conclu un accord pour produire le Remdévisir. Coïncidence ? (6)

Depuis 2013, plus de 216 millions d'euros ont été versé en France.
Abbvie et Gilead ont déclaré 152 684 219 et 63 401 102 millions d'euros de liens d'intérêts toutes catégories de bénéficiaires confondues : professionnels de santé, hôpitaux, académies, fondations... 
Oui, vous lisez bien. Nos professionnels de santé ont reçu 18 502 109 millions d'euros de liens d'intérêts avec Gilead. Entre autres. Gilead s'est même infiltré au CHU de Montpellier pour mener des études cliniques. (7)

85 % des spécialistes français les plus reconnus des maladies infectieuses ont touché de l'argent de Gilead. Source : https://www.sante-corps-esprit.com/leffroyable-puissance-tentaculaire-de-gilead/ A lire, édifiant. 

Curieusement, les médecins habitués des plateaux TV, des radios et de la presse écrite dont la spécialité est de dézinguer systématiquement les Prs Perronne, Raoult, Toussaint et des médecins comme le Dr Fouché sont quasiment tous grassement rémunérés par les labos et notamment par Gilead. Y compris le Dr Blachier*.

Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique. Merci à France Soir. France Soir du 24 juin 2020. Titre : revenus versés par BigPharma. À partir de 12 on un foyer épidémique de conflits d'intérêts ? (8)

N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.
N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or, Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).
N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris - Saint-Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. 
N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris - Saint-Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or, Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160 649€. Une belle somme pour un néphrologue qui est très présent sur les plateaux télés. 
N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. À noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or, Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.
N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or, Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’Hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. À noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or, Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. À noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or, Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’Hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).
N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or, Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or, Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.
N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or, François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’Hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le Remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or, cette étude n’a aucune méthodologie.
N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 €, dont 3.750 € de Gilead. Or, Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

Au début de l’année 2020, le collectif Data+Local a recoupé les données de la base Transparence Santé. Une base mise en place à la suite du scandale du Médiator. Dans un contexte où les potentiels conflits d’intérêts sont au cœur des débats sur la gestion de la pandémie de Covid-9 en France, les résultats de ces travaux font apparaître que les 30 000 praticiens répartis dans 32 CHU (centres hospitaliers universitaires) du territoire se sont partagés plus de 92 millions d’euros versés par l’industrie pharmaceutique. Ah, quand même ! (9)

* hors classement, mais il mériterait d'y figurer, il y a le Dr Blachier. Spécialiste du confinement et aussi grand pourfendeur du Professeur Raoult, il déclare à qui veut bien l'entendre qu'il n'a pas de conflits d'intérêts avec les labos. Mais la vérité est ailleurs. Car, ce bon docteur, toujours prêt - comme les scouts - à défendre Big Pharma, oublie de mentionner qu'il travaille avec une société privée qui s'appelle Public Health Expertise et qui vend des services de modélisation médico-économique. Cette entreprise a reçu très exactement depuis 2012 la modique somme de 882 205 € de grands groupes pharmaceutiques dont 120 600 € de Gilead. (10) 

Peu ragoûtant le monde de Big Pharma. Le serment d'Hippocrate semble jouer les absents, et pourtant, chaque médecin l'a signé. Trou de mémoire pour certains ? 

Le vaccin inachevé. 
Effets indésirables graves : la question est loin d’être résolue.
Le professeur Raoult que l'on ne présente pas déclare le 8 janvier 2021 que ce vaccin n'est pas la baguette magique qui va arrêter l'épidémie. Extrait de l'article « ... Je pense que la plupart d'entre eux (les vaccins) ne présentent pas de risques à court terme. À moyen-long terme, personne ne peut le savoir sur des formes nouvelles (...) on a évalué les effets secondaires qui ne sont ni plus ni moins que ceux des autres vaccins : il ne s'est pas passé de choses extraordinaires. À moyen-long terme, personne ne peut le savoir sur des formes nouvelles (...) on a évalué les effets secondaires qui ne sont ni plus ni moins que ceux des autres vaccins : je ne le crois pas non plus. » (11) 

Côté Pfizer, le vaccin Covid-19 assurerait une efficacité globale de 80,2 % après la première injection, atteignant 94,1 % 14 jours après la seconde injection. (12) 

 Côté Vidal, la bible des médecins, au 10 décembre 2020, dans son article « Vaccin Pfizer/Biontech contre la Covid-19 : enfin des données à analyser ! » : « Un taux de protection de 52,4 % dès la première injection » mais surtout : « Les questions relatives à l'efficacité qui demeurent en suspens », « Des effets indésirables post-injection plus sévère chez les moins de 56 ans », « Les questions relatives à la toxicité qui demeurent en suspens »… Puis plus loin : « La possibilité d'effets indésirables graves, rares ou décalés dans le temps » (13) ; « La toxicité chez les moins de 16 ans, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes immunodéprimées ». Le Vidal souligne en conclusion : « la question d'une éventuelle toxicité à long terme se pose toujours, ainsi que celle des effets indésirables graves et rares qui pourraient survenir. » En cas d’effets indésirables graves possibles, qui ne semblent nullement gêner ceux qui vaccinent avec ces vaccins inachevés, rendez-vous à l’hôpital s’il reste des lits hospitaliers ou au…Cimetière.

Bis répétita 
Comment voulez-vous que le Conseil scientifique donne son feu vert à la liberté, vu que Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique du pouvoir, a déclaré le 18 décembre 2020 que 2021 ressemblera à 2020. Tout comme il avait déjà déclaré en 2009 qu’il allait falloir vacciner deux fois les Français contre le virus de la grippe H1N1, alors présentée comme une terrible pandémie. Terrible au point qu’elle disparut en une année presqu’aussi vite qu’elle avait surgit ... Coût pour l’Etat de ces prévisions aussi alarmistes qu’infondées et fumeuses : plus de 500 millions d’euros pour la seule opération vaccin dont des millions de doses seront annulées après dédommagements financiers de ses producteurs et 15 millions d’autres détruites ! Banco. 

Quelques chiffres récents du vaccin Pfizer/Moderna. Extrait d'un article de France Soir 20 janvier 2021 (14) : 

- En Israël, au moins 13 personnes ont souffert de paralysie faciale après avoir reçu le vaccin Pfizer Covid-19. Cela s'est produit juste un mois après qu'il a été signalé que la paralysie de Bell a été observée chez quatre patients lors des tests du vaccin Pfizer.
Et puis fait étrange, l'efficacité du vaccin semble contredite par la flambée épidémique en Israël. A suivre dans une enquête prochaine (15) 

- Un autre Israélien de 75 ans serait mort d'une crise cardiaque deux heures seulement après avoir reçu le vaccin BioNTech-Pfizer.

- À Miami, un médecin est décédé moins de deux semaines après avoir pris le vaccin Pfizer à la suite d'un accident vasculaire cérébral, tandis que d'autres ont également signalé des cas de paralysie.

- En Norvège, au moins 23 personnes sont décédées après avoir pris le vaccin Pfizer / BioNTech COVID-19, mais le régulateur gouvernemental a déclaré qu'il ne voyait rien d'alarmant dans ces cas.

- En Belgique, une enquête a été lancée suite au décès d'une personne âgée qui avait pris le vaccin Pfizer cinq jours auparavant.

- Une autre personne âgée est décédée dans un cas similaire en Suisse .

- Il y a eu beaucoup d'autres rapports au sujet des réactions indésirables au vaccin au niveau mondial.

- Le mois dernier, CNN a rapporté qu'il y aurait des décès parmi les personnes âgées qui ont pris le vaccin, et que cela était prévisible, mais ne devrait pas être lié au vaccin lui-même.

Le livre qui dérange
Notre livre "Le virus et le président", (IS Edition, www.is-edition.com), qui vient de sortir peut vous éclairer, vous permettre de comprendre comment et pourquoi le pouvoir vous trompe, favoriser le débat, inciter à rechercher et à écrire les propositions qui permettront de changer de cap. Enquêtes minutieuses, faits, chiffres, zestes d'humour... 
Jean-Loup Izambert et Claude Janvier

Notes :
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Rumsfeld
(2) https://www.franceculture.fr/emissions/superfail/sovaldi-un-medicament-au-prix-qui-tue
(3) https://www.mypharma-editions.com/gilead-le-prix-de-retrocession-dharvoni-fixe-a-46-000-e-pour-un-traitement-de-12-semaines
(4) https://www.france24.com/fr/%C3%A9missions/info-%C3%A9co/20201204-le-laboratoire-gilead-a-vendu-le-remd%C3%A9sivir-%C3%A0-prix-d-or-%C3%A0-l-union-europ%C3%A9enne
(5) https://www.france24.com/fr/%C3%A9missions/info-%C3%A9co/20201204-le-laboratoire-gilead-a-vendu-le-remd%C3%A9sivir-%C3%A0-prix-d-or-%C3%A0-l-union-europ%C3%A9enne
(6) https://www.tradingsat.com/pfizer-US7170811035/actualites/pfizer-le-laboratoire-pfizer-conclut-un-accord-avec-gilead-pour-la-production-du-remdesivir-925905.html# : :text=(CercleFinance.com)%20%2D%20Pfizer,le%20traitement%20du%20Covid%2D19.
(7) https://www.marianne.net/societe/discovery-les-experts-francais-qui-cherchent-un-traitement-contre-le-covid-sont-ils-sous-l
(8) https://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique
(9) https://www.breizh-info.com/2020/06/27/146442/menaces-raoult-raffi-nantes/
(10) https://www.nexus.fr/actualite/conflit-dinterets/blachier-conflit-dinterets-toussaint/
https://www.youtube.com/watch?v=HPw0c-DY9y8
(11) https://www.lindependant.fr/2021/01/08/covid-19-pour-didier-raoult-le-vaccin-nest-pas-la-baguette-magique-qui-va-arreter-lepidemie-9299989.php
(12) https://www.vidal.fr/actualites/26337-vaccin-pfizer-biontech-contre-la-covid-19-enfin-des-donnees-a-analyser.html
(13) https://www.vidal.fr/actualites/26105-vaccins-contre-la-covid-19-doit-on-s-inquieter-du-risque-de-maladie-aggravee-chez-les-personnes-vaccinees.html
(14) https://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccin-moderna-la-californie-emet-une-alerte-concernant-le-nombre-inhabituellement-eleve-de-reactions
(15) https://www.lci.fr/international/covid-19-l-efficacite-du-vaccin-pfizer-est-elle-vraiment-remise-en-cause-par-les-chiffres-de-l-epidemie-en-israel-2175419.html
Pour aller plus loin : 
https://www.youtube.com/watch?v=lWXqytf8AXA
https://www.forbes.fr/business/coronavirus-une-etude-pprouve-linefficacite-du-remdesivir/
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/conflits-d-interets-le-conseil-scientifique-est-il-lie-aux-laboratoires-pharmaceutiques-comme-le-sous-entend-didier-raoult_4031489.html
https://www.dcatvci.org/pharma-news/6636-pharma-covid-roundup-news-from-moderna-pfizer-gilead-novartis



55 réactions


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 4 mars 2021 09:23

    GILEAD c’est rempli de chtarbologues qui se font plein de pèse avec des médocs et vaccins nuisibles sur le dos des moutons

    On attend les lapins blancs (pas ceux des labos) et les inspecteurs clous pour louer la sainteté de Gilead et les autres saints de BIG PHARMA

     smiley


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 4 mars 2021 09:26

      @Bendidon
      Et MERCI à l’auteur pour la liste des bienfaiteurs pas si désintéressés que ça
      Ah le FRIC smiley


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 5 mars 2021 08:55

      @Bendidon
      Quand on lit la notice Vidal, aucun médecin ne peut vacciner sans trahir son serment d’Hippocrate : aucun recul sur l’avenir, et finalement autant de dégâts par le vaccin que par le virus.
      Un autre scandale porte sur les tests, qui devraient être réservés aux symptomatiques.
      On claironne 900 positifs par 100.000 habitants dans le Nord .
      900, c’est très impressionnant, mais 0,9% ce n’est rien.
      Et sur ces 0,9% de positifs, 90% ne sont pas malades, puisque ce test est bidon, avec son CT délirant à 45.
      Il reste 0,081% de malades, qu’on aurait pu diagnostiquer par la clinique.
      Il a donc fallu tester 1200 personnes pour trouver UN malade.
      A plus de 50 euros le test, un seul diagnostic réel coûte donc 60.000 euros...Quand je pense que je diagnostiquais et traitais une grippe pour 25 euros...
      Et tout ça pour ne pas le traiter (15 euros le traitement précoce complet) avant que l’hospitalisation ne soit nécessaire...Il serait plus judicieux de traiter sans certitude diagnostique que de diagnostiquer pour ne pas traiter.
      C’est ce que font nos confrères sans oeillères, au risque de sanctions de l’ordre : un comble !
      Le problème est que si on reconnait qu’un traitement efficace, c’est toute la stratégie passée et actuelle (vaccins) qui devient inutile. C’est aussi reconnaître l’énorme masse des erreurs passées : insupportable !
      Nous étions en Absurdistan, selon les allemands : nous sommes maintenant en Frikistan et Gabegistan.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 5 mars 2021 09:26

      En France, les vaccins pfizer et bion tech sont soumis à une AMM « conditionnelle ».
      Cela implique qu’elle ne peut être délivrée que s’il n’y a pas de traitement médical efficace.
      On comprend mieux deux choses :
      L’acharnement contre l’HCQ de Raoult, l’ivermectine et les antibiotiques, dont l’usage est même sanctionné par le Conseil de l’Ordre.
      Mais aussi la mise en avant spectaculaire de l’échec du remdesivir : ainsi, « on aura tout essayé », et l’AMM peut être délivrée. C’est d’ailleurs l’OMS qui s’est chargée de la mise à mort du remdesivir, avec le soutien de son bienfaiteur (14%) : Bill Gates.


    • I.A. 5 mars 2021 13:50

      @doctorix, complotiste

      Oui, la clinique/le terrain, point !

      Nous nous heurtons au crime en bande organisée. Leur coup était prévu de longue date, Macron et toute sa dynastie familiale de médecins trempent bien évidemment dans la combine... ! 

      Une authentique mafia médicale, avec des vrais assassins, des vrais voleurs, mortellement dangereux et dangereusement avides.


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 4 mars 2021 09:32

    Le « vilain » professeur PERRONNE adulé des médias LOL a aussi mentionné des cartes PLATINE offertes mais pas au nom du récipiendaire donc invisibles par « transparence santé »

    Des voyages luxueux dans des iles paradisiaques tous frais payés (open bar)

    Des actions offertes (stock options)

    Des comptes offshores anonymes etc.

     smiley


  • Adèle Coupechoux 4 mars 2021 13:09

    @Clojea

    Article complet et salutaire. Très bien documenté.

    Je rajouterai les 2 décès que je vous ai mentionnés dans mon commentaire en modération. Curieusement, impossible de remettre la main sur cette info....

    Il n’est pas possible de mourir d’autre chose que du covid quand on a des en plus des comorbidités en revanche, le vaccin n’aurait aucun lien avec les décès... smiley


    • Clojea Clojea 4 mars 2021 17:59

      @Adèle Coupechoux : Merci beaucoup. Il y aurait plus à dire, mais on ne peut pas tout écrire dans un billet. 


  • saint louis 4 mars 2021 13:16

    Avec tout ce fric à la clé, nous pouvons nous demander d’où vient le virus qui circule sur la planète entière à la vitesse de l’éclair.


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 4 mars 2021 18:59

    Bon Clojea votre article devrait cartonner avec au moins 100 réactions à 18h30 car il est SUPER

    Sauf que le titre est nullissime j’aurais écrit BIG PHARMA arrose du monde ou un autre titre provocateur genre BIG PHARMA le grand corrupteur etc

    l’image est nulle à chier, c’est pas difficile de chercher dans google image (mot clé big pharma)

    Enfin votre avatar montrant un 4x4 hummer fait très mal vu sur ce site, mettez l’image de votre bouquin (image amazon par exemple) surtout pas de toto

    Enfin merde c’est de la com basique, demandez à vos potes journalistes !

     smiley


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 5 mars 2021 09:00

      @Bendidon
      ça va peut être s’améliorer, AV vient de vous mettre en tête de gondole avec une vraie image prégnante.
      Merci AV smiley


    • Clojea Clojea 5 mars 2021 10:07

      @Bendidon : Hé Bendidon, v’là ti pas que je me prends une soufflante...Mon image, vrai. Je viens de la modifier. Le titre ? Ma foi, je ne sais pas. L’image, c’est vrai mais pas facile de trouver une image libre de droit donc gratuite. Merci pour vos remarques et merci à Agoravox pour l’image.


    • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 5 mars 2021 10:18

      @Clojea
      Accepter la critique et se remettre en cause est un signe d’intelligence smiley
      Pour les images je vais sur google mais en anglais (suffit d’écrire en anglais ce qu’on veut) il est peu probable que le proprio regarde AV et de toutes manières sur YouTube toutes les vidéos sont à partir d’images « empruntées »
      Et pour l’avatar 1000 fois mieux que le 4x4 pollueur amerloque
      Allez BANZAI


  • zygzornifle zygzornifle 5 mars 2021 08:48

    Comment ce labo s’est infiltré en France et comment est-il devenu une véritable puissance occulte ?

    Grâce au graissage de pattes des politiques, pas besoin de chercher ailleurs ....


  • troletbuse troletbuse 5 mars 2021 10:18

    Je crois que la France vient encore d’acheter un traitement contre le faux Covid pour 170 millions d’euros.

    Attention, un traitement avec un nom à coucher dehors,

    Le Bamlanivimab

    Encore un nouveau truc qui vient de sortir comme dirait Coluche et qui naturellement coûte très cher bien avant que les résultats soient donnés.
    Dans l’UE et particulièrement en France, grâce aux conflits d’intérêts, l’efficacité d’un traitement est directement proportionnel à son prix.


    • troletbuse troletbuse 5 mars 2021 10:41

      @troletbuse
      Le labo est Eli Lilly
      https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-l-anticorps-monoclonal-d-eli-lilly-deja-tres-conteste-20210303
      Le même coupo qu’avec le Remdesivir.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 mars 2021 11:04

      @troletbuse
       
       ’’Je crois que la France vient encore d’acheter un traitement contre le faux Covid pour 170 millions d’euros. .. Le même coup qu’avec le Remdesivir.

      ’’
       

      Les preuves de l’efficacité du bamlanivimab sont jugées bien trop fragiles par certains spécialistes.

      « Le prix d’achat n’a pas été divulgué, mais il serait a priori compris entre 1000 et 2000 euros par dose (réservé aux plus de 8 ans et aux immunodéprimés) »


    • troletbuse troletbuse 5 mars 2021 11:07

      @troletbuse
      Oui je viens de voir l’article. Crois-tu que les mougeons réagissent ? Eh bien non !


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 5 mars 2021 17:53

      @Francis, agnotologue
      Attention à l’AMM conditionnelle que j’ai citée : s’il y a un traitement, pas d’AMM.
      Ceci dit, un traitement à 2000 euros ou rien ,c’est pareil.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 mars 2021 18:57

      @doctorix, complotiste
       
      ’’ s’il y a un traitement, pas d’AMM.’’
       
       Sauf erreur, cette condition ne vaut que s’il y a urgence.
       
      Autrement dit, on ne refuse pas l’AMM s’il y a des traitements : on ne l’accorde en urgence càd en faisant l’impasse sur la phase 3, que s’il n’y a pas de traitement.
       
       Et l’urgence c’est en situation de pandémie, déclarée cette fois frauduleusement, puisqu’ils en ont modifié la définition.
       

      • Phase III : essais effectués sur une grande population de volontaires atteints de la maladie ciblée (jusqu’à plusieurs milliers), sur plusieurs sites. Il s’agit de comparer l’efficacité du médicament en développement à celle d’un traitement déjà existant et/ou à celle d’un placebo, c’est-à-dire un traitement sans activité pharmacologique. Cette phase, qui dure plusieurs années, vise à répondre à la question du bénéfice du médicament pour le patient ainsi qu’à identifier les risques potentiels. On parle de rapport bénéfice/risque. 

  • eau-du-robinet eau-du-robinet 5 mars 2021 10:21

    Merci à l’auteur pour cet article.
    .
    N’oublions pas que le confinement, le couvre feux, les études biaisées comme le Lancet, voire le Discovery et celle du Recovery ainsi la corruption qui régné dans le milieu de Big Pharma ont contribué à toutes les mesures liberticides et la restriction des médicament efficace et bien moins couteux que le Remdésivir qui nous sont impose par le gouvernement Macron.
    .
    Il s’agit d’un véritable hold-ip de BIG-Pharma et les gouvernements en dérivé vers le totalitarisme, comme celui E. Macron, qui s’attaque sous des faux prétexte à nos libertés basiques.
    .

    Leur but est de briser la résistance des opposants au système, d’où les mesures de plus en plus liberticides qui déferlant sur nous , ce qui est très clairement explique par le Dr Laurent Alexandre dans cette vidéo qui dévoile publiquement la pensée élitiste et le mépris en vers le peuple français !

    .

    Et sans parler du scandale des dits test PCR qui produit 97% de résultat bidons !

    .
    Nous sommes aujourd’hui sous la gouvernance d’un système maffieux et corrompu !

    .

    Cette industrie pharmaceutique à la puissance d’un état !
    Forte de ses réseaux d’influence l’industrie pharmaceutique, Big Pharma, peut à elle seule décider de la politique de santé des gouvernements et des agences de la santé des états !

    .

    N’est pas le dit « Conseil Scientifique » parmi lequel on trouvé seulement 3 médecins qui « conseille » le gouvernement, conseil compose des personnes qui ont pour une bonne partie entre eux des graves conflits d’intérêts avec Big Pharma ?

    .
    Au départ de la crise sanitaire le conseil scientifique été composé d’une vingtaine de personnes et on trouvait dans ses rangs seulement 3 médecins. Il vient d’être agrandi.

    Quatre nouveau médecins, certainement trié sur le volet, ont rejoint le Conseil scientifique pourri !

    .

    Le Conseil scientifique retourne sa veste partiellement sur le confinement. L’heure des comptes approche-t-elle ?


    Après avoir prôné pendant des mois que la réponse à la pandémie passait par le confinement, après avoir alerté le gouvernement des besoins de mesures fortes, et seulement quelques semaines après le début de la vaccination qui ne fournit pas les résultats prédits ou escomptés, certains membres du Conseil scientifique dont le Pr Delfraissy changent leur fusil d’épaule. 

    Dans une lettre parue ce 18 février dans « The Lancet », le Pr Delfraissy et al écrivent, en tant que membres du Conseil scientifique mais à titre personnel :

    « Il n’est plus possible d’utiliser le confinement général stop-start comme principale réponse à la pandémie de COVID-19. Bien qu’attirant pour de nombreux scientifiques et une mesure par défaut pour les dirigeants politiques craignant une responsabilité juridique pour des réponses nationales lentes ou indécises, son utilisation doit être réexaminée, uniquement pour être utilisée en dernier recours. »

    .
    Un conseil scientifique indépendant nommé Coordination Santé Libre , regroupent plus de 30000 (trente mille médecins) qui se révoltent contre cette gestion désastreuse et liberticide c’est crée en début de cette année.

    .

    Écoutez ce message du microbiologiste DR Claude Escarguel

    qui fait partie du CSL.

    .

    Une autre vidéo à regarder entièrement :

    Dolores Cahill : biologiste moléculaire et immunologiste

    .

    Dolores Cahill est spécialiste en transfert de la recherche scientifique à l’application aux politiques sanitaires. Elle amène une vision sans concession du coronavirus, expliquant l’attitude « criminelle   » des gouvernements envers leur population avec le confinement alors que des traitements en phase précoce existent (Zinc, Vit.C, Vit.D, Hydroxychloroquine et Ivermectine). Elle évoque sa vision de l’épidémie, les problèmes, la gestion de la crise, les vaccins et les complications liées à la vaccination. 

    source

    .

    Il faut TOUT DE SUITE arrêter les mesures liberticides imposé aux gens en bonne santé.

    .

    Mais réfléchissez !
    Depuis quand met t-on des gens en bonne santé en « quarantaine » ?

    .
    Mais réfléchissez !
    Quand on « confine » les gens en bonne santé cela porte le nom assignation à résidence et pas confinement, ce qu’est une mesure liberticide, c’est du fascisme !

    .


  • eau-mission eau-pression 5 mars 2021 10:36

    P.Tattevin, c’est bien le gars sérieux dans le reportage de M6 (enquête exclusive) sur D.Raoult ?


  • jef88 jef88 5 mars 2021 11:27

    Et si big-pharma avait inventé le COVID ? ? ?

    Il y aurait une logique .......


  • Olivier 5 mars 2021 12:42

    Bravo pour cet article bien documenté.

    On peut ajouter que les médias sont aussi abondamment arrosés (6 M€ de la fondation B. Gates pour le journal Le Monde, qui aime à prendre la pose du média « de référence »). On comprend alors la propagande forcenée en faveur du vaccin depuis un an.

    Sur BFM-TV c’est devenu digne de La Pravda du temps de Brejnev ! Un exemple : on interroge des passants dans la rue, et on ne retient que les témoignages de ceux favorables au vaccin, etc.

    Dernière question : ne conviendrait-il pas de s’intéresser à celui qui permet tout cela, à savoir le sieur Macron, ex-employé de la Banque Rothschild ? 


    • Captain Marlo Captain Marlo 5 mars 2021 19:17

      @Olivier
      Un exemple : on interroge des passants dans la rue, et on ne retient que les témoignages de ceux favorables au vaccin, etc.

      J’ai surnommé les médias : « la Pravda du Covid », ils y consacrent 90% de leur temps.

      Sinon, que faire contre Macron ? Si les Députés et les Sénateurs avaient des c....., ils auraient engagé la procédure de destitution de Macron pour non respect de la Constitution... Ils disposent du dossier de destitution depuis Décembre 2018.
      Il doit servir à caler le pied des armoires...


  • I.A. 5 mars 2021 14:08

    Merci pour votre article.

    La mafia médicale - dynastie macronnienne en tête - est en train de se remplir les poches, au détriment des malades comme des personnes en bonne santé.

    Je comprends mieux le droit à l’erreur touchant la déclaration des revenus... !


    • Captain Marlo Captain Marlo 5 mars 2021 19:33

      @I.A.
      Le jour où Pfizer a rendu Macron millionnaire ...
      ça s’appelle « des renvois d’ascenseur ».

      "A la banque d’affaires Rothschild, pour laquelle il a travaillé pendant près de quatre ans comme gérant puis associé-gérant de 2008 à 2012, Emmanuel Macron n’a conclu qu’une unique grosse transaction. Il s’agissait du rachat par Nestlé, du département Nutrition infantile de l’américain Pfizer, face à Danone : une transaction de 12 milliards d’euros et qui l’a rendu millionnaire.

      Ainsi, la société Nestlé était auditée par KPMG. La société Pfizer, quant à elle, a été auditée par KPMG après l’avoir été par PwC depuis 1987.

      Enfin, en tant qu’associé gérant de la banque d’affaires Rothschild & Co, Emmanuel Macron a nécessairement eu à connaître le commissaire aux comptes de la banque qui n’était autre que KPMG....etc 


  • troletbuse troletbuse 6 mars 2021 10:11

    Un statisticien a repris les statistiques en France

    JJ Crevecœur vous montre sa démonstration de 1h33 à 1h48

    Plus, la démonstration de l’euthanasie dans les EHPAD

    https://infovf.com/video/info-questions-live-mars-2021—7435.html


  • troletbuse troletbuse 6 mars 2021 10:36

    7 actions pour arrêter l’escroquerie du Covid :

    https://www.youtube.com/watch?v=cvis4hPZTAE


Réagir