jeudi 10 janvier - par Dr. salem alketbi

Les Médias…Le Pari constant du Qatar

JPEG

Le régime qatarien continue de parier sur les médias en tant que fer de lance de sa politique étrangère, qui consiste à s'immiscer dans les affaires d'autres pays sous prétexte de liberté d'expression et autres slogans sélectifs auxquels le régime qatari ne croit pas lorsqu'il s'agit d'autres pays. Il n'y a pas de liberté d'expression ou d'information quand elle est spécifique au Qatar ou même à un pays allié à la Turquie, l'Iran et d'autres régimes et gouvernements qui coopèrent avec le régime qatari.

Doha a conscience que le « soleil » d'Al Jazeera s’est éclipsé et que ses téléspectateurs l'ont abandonnée après que ses mensonges et fausses affirmations ont été prouvés. La chaîne n'a plus aucune influence sur le monde arabe. Ces dernières années, le pari s'est tourné vers la recherche de chaînes alternatives qui bénéficient de généreuses dépenses pour attirer le public qui a délaissé Al Jazeera. Ces chaînes se sont répandues entre Londres et Istanbul, certaines sont affiliés à l'organisation terroriste des Frères musulmans, et certaines sont des sympathisants de l'organisation portant des noms et des adresses différents !

Pour que ces nouvelles chaînes n’échouent pas dans leur mission, le Qatar parie sur un nouvel investissement dans les médias en mettant en place une ville médiatique chargée d'attirer des médias pro-qataris du monde entier à Doha, avec financement et accueil complets de la part du Qatar !

La loi portant suer la création de la nouvelle cité médiatique qatarie indique que le régime de Hamdeen parie encore et insiste sur sa ligne politique hostile à ses voisins des pays du CCG et du reste des peuples et des pays arabes. Au lieu d’Al Jazeera et de ses sœurs en Turquie et en Grande-Bretagne, le Qatar recourt à la reproduction et au clonage de ces expériences médiatiques ratées et au lancement de davantage de ces chaînes dans l’espace arabe afin de favoriser le chaos, les troubles et la confusion dans la vie des peuples arabes.

Le Qatar est conscient du fait que le schéma de chaos créatif n’a pas donné les résultats escomptés avec ses sponsors régionaux et internationaux et qu’il doit donc recourir à de nouveaux stratagèmes, ce qui signifie que nous ferons face à une nouvelle série d’absurdités qataries et que la cessation de ce sabotage reste insaisissable et qu’il est difficile de construire toute prédiction quant à sa fin. Il y a encore plus d'investissements pompés dans les artères de schémas de chaos et de complots qui sont perpétrés contre le CCG et les pays arabes.

Au lieu des chaînes de sédition, le Qatar se transforme en un e administration d’un système à part entière de frénésie médiatique sous le nom de Qatari Media City, confirmant que la prochaine étape sera le théâtre d’un chaos plus intense qu'avant : l’école d’Al Jazeera se répandra dans de nombreuses chaînes sous différents noms. Certains vont profiter de la liquidité et des avantages financiers substantiels qui seront dépensés par le Qatar sur les chaînes qui seront accueillies à la nouvelle ville des médias !

 Le Qatar entend attirer de nouvelles chaînes pour mettre en œuvre son programme et ses objectifs par le biais de nouveaux mécanismes, schémas et formes. Il existe également d'autres objectifs, tels que neutraliser certaines chaînes en les incitant à établir leur siège au Qatar ou en poussant d'autres à embellir l’image du régime qatari.

Toutes les preuves confirment que le Qatar mise sur sa survie en dehors de son incubateur stratégique de base, tant dans le CCG que dans sa région arabe vitale et naturelle. Il y a un processus consistant à "effacer" l'identité nationale du pays, que le régime mène de manière délibérée, quelles qu'en soient les conséquences, aux plans stratégique et financier. La richesse et les ressources du peuple qatarien frère sont dépensées dans des batailles avec lesquelles il n’a rien à voir, sauf qu’elles réalisent les caprices et les objectifs de ce régime, centrés sur la propagation du chaos et des troubles dans notre Golfe et la région arabe.

La nouvelle Cité médiatique qatarie confirme l'idée de renforcer le rôle des médias qataris et de miser sur davantage d'outils médiatiques que le régime poussera vers l’arène du conflit, ce qui mérite une pause de la part des sages du Qatar pour enrayer l’impulsivité de ce régime imprudent et maintenir les liens qui subsistent entre le Qatar, Etat et peuple, et ses frères du Golfe et arabes.



9 réactions


  • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 13:21

    Le Qatar, état voyou par excellence à l’imitation de l’Iran et de son Hezbollah, aurait dû depuis des années être mis au ban des nations. Non seulement il soutient le terrorisme d’inspiration Frères musulmans, non seulement il aura grâce à la prédication délirante d’un Qaradâwî grandement contribué à radicaliser le musulman français connecté à Al Jazeera, mais il aura partout exporté la corruption qui induit les politiciens véreux à se boucher les yeux et les oreilles.

    Dans Nos très chers Emirs, de Chesnot et Malbrunot, on peut lire à la page 30 :« La France n’a aucune preuve de l’implication du Qatar dans le financement du terrorisme » affirmait Villepin le 4 novembre sur Europe 1. Quelques jours après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, Jack Lang contestait lui aussi sur France Info que le « Qatar puisse participer aujourd’hui à quelque financement que ce soit du terrorisme. » Nos hommes politiques ne font pas preuve d’une grande curiosité, alors même que plusieurs rapports américains publics dénoncent le rôle de Doha dans le financement du terrorisme, comme nous le verrons plus loin« 

    On peut lire encore ceci à la page suivante :

     »Trois ans après son arrivée à Paris, l’ambassadeur du Qatar semble las de toutes ces pratiques. Un de ses amis témoigne :« Meshaal, qui a été en poste en Belgique et aux Etats-Unis me dit souvent : »Je n’ai jamais vu cela auparavant ! J’ai fréquenté des politiques partout ; mais aucun ne s’est comporté comme certains Français, aucun ne m’a demandé de l’argent aussi abruptement, comme si c’était naturel, comme si on leur devait quelque chose ! On n’est pas une banque, me répète-t-il. On me demande à Doha de lutter contre la corruption, je ne suis pas là pour régaler les hommes politiques français."

    A lire ça, on aurait presque l’impression que le pauvre ambassadeur d’une principauté pourrie est plus vertueux que ceux qu’il est chargé de corrompre, mais il est de fait que la stratégie du Qatar fonctionne très bien, à la manière d’un anesthésiant. Le fric pour amadouer les politiques, obtenir leur cécité et leur silence, et le football pour séduire la grande masse des imbéciles. Au reste, les vaillants défenseurs d’un Qatar ici mis en cause ne devraient pas tarder à surgir en dessous de cet article, comme d’habitude. Tous ne seront pas des jihadistes dopés à l’idéologie des Frères musulmans, la plupart de seront que les ordinaires pantins du Net qu’on manipule sans difficulté, mais ça n’en est que plus inquiétant.


  • MagicBuster 10 janvier 14:11

    Est-ce que le téléphone arabe va passer en 5G  ?

    Deux Arabes se rencontrent. L’un d’eux s’exclame : Mais tu as vu ton chameau ? Il est plein de sparadrap et de pansements ! Qu’est-ce qui lui est arrivé ?

    C’est ma femme qui apprend à conduire ! 


  • sls0 sls0 10 janvier 15:33

    Je me souviens que lors de la guerre du golf le seul média qui était sur place et nous servait pas trop de propagande c’était Al Jazeera.

    C’est vrai que ce n’était pas ma chaine préférée, sans télé on a pas de chaine préférée. Au moins les pays arabes avaient une chaine style CNN pour faire reconnaitre ses points de vue.

    Une bonne partie des pays du golfe vu qu’ils apartiennent à des familles, sont ils encore des pays tels qu’on les conçoit ? Leur peuple ne sont que des biens. Ca massacre du yéménite, ça file le parfait amour avec Israël, pas trop musulman tout ces choses.

    Al Jazeera est une chaine pour les musulmans, si ont fait des choses pas très musulmanes, je suppose qu’ils doivent en faire état.

    Il doit certainement avoir une dérive en ce moment, c’est souvent le cas quand le pays du média se fait attaquer, sans oublier les dérives pas trop musulmanes de leurs voisins.

    Continuez à couper des têtes, lapider des femmes, à massacrer des yéménites, je crois qu’il y aura des médias qui en feront la remarque.

    Vous avez quand même CNN avec vous, c’est déjà ça.

    @ l’auteur.

    J’ai parfois l’impression que vos articles s’adressent au bédouin au plein milieu du désert sans communication avec le monde extérieur.

    Ok, Al Jazerra c’est pas trop la tasse de thé dans le monde occidental mais le peu qu’on a vu c’est pas plus propagande que CNN.

    Elle me donne l’impression d’être une chaine pro arabes à défaut d’être une chaine pro familles régnantes arabes.


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 16:12

      ça file le parfait amour avec Israël, pas trop musulman tout ces choses.

      ===========================
      @sls0

      Vous voudriez dire qu’un musulman est forcément antisémite ?
      Faites gaffe : Bensoussan a été traîné en correctionnelle, sur plainte d’organisations musulmanes, pour avoir déclaré ça sur France Culture.


    • sls0 sls0 10 janvier 17:40

      @Christian Labrune
      Le musulman n’apprécie pas le traitement fait aux palestiniens. C’est un peu comme les anti-nazis n’étaient pas automatiquement anti-allemands.
      Mon père a tué des allemands, dans les années 60, on allait en vacances chez des amis allemands de mon père.
      C’était une guerre, entre Israël et l’ouma il y a une guerre larvée, elle prendra fin quand Israël retournera dans ses frontières de 67 comme décidé à l’ONU.
      Comme c’est le gouvernement israélien qui est responsable du traitement des palestiniens on comprend que le monde musulman soit fâché contre un pays qui tue et oppresse une partie de l’ouma.
      Quand on regarde le passé, les musulmans ont souvent aidé les juifs, je ne les crois pas antisémites pour les plus intelligents.
      Comme vous ce n’est pas la défense du peuple juif qui vous intéresse mais la défense d’extrémistes juifs, vous ne pouvez pas comprendre.
      Par contre vos commentaires suivent la politique d’Israël vis à vis des monarchies qui ont vendu leur âme musulmane que pour garder leur pouvoir.
      Qu’est-ce que ça vous fait d’être l’allié de l’auteur ?
      Lui c’est la défense de familles qui spolient leur peuple et vous c’est la spoliation des palestiniens.


    • sls0 sls0 10 janvier 17:59

      @Christian Labrune
      Nota : je viens de regarder, Benssoussan a été relaxé.
      Chez moi pas de CRIF, d’AIPAC, pas de problèmes de justice. 
      Bizarre chez moi, le crime raciste c’est presque une circonstance atténuante, je ne voit pas une plainte arriver jusqu’ici.
      J’avais repéré des propos dignes d’Himmler d’un haut responsable de l’immigration locale, j’avais fait suivre à une amie journaliste locale, elle m’a répondu que c’était un non événement et assez courant.


  • Esprit Critique 10 janvier 18:12

    Dans son livre « La stratégie de l’intimidation » ; A Dell Valle explique très bien comment le nazislamisme avance Par un subtil mélange de terreur de fric et de mensonges mérdiatiques. « L’Islam » est une « idéologie » a éradiquer.


  • Decouz 11 janvier 12:16

    Le livre de Chenot et Malbrunot est instructif : certains de nos hommes politiques étaient à une époque tellement « accrocs » aux générosités des représentants du Qatar qu’ils ne rataient aucune occasion de se faire offrir des voyages, des subventions, des petits cadeaux (parfois très onéreux) que les Qataris eux mêmes en sont venus à les mépriser (pas les cadeaux, mais les hommes ou femmes politiques français ou ceux/celles qui appréciaient ou même attendaient ces cadeaux) et qu’à l’occasion d’un changement de personnel à l’ambassade le robinet a été fermé au grand regret des bénéficiaires.

    "C’est ainsi que Bruno Le Maire s’est vu offrir une magnifique montre de luxe, une Patek Philippe sertie de diamants d’une valeur de 85 000 euros. Et qu’il ne l’a pas gardée"

    https://www.lepoint.fr/montres/bruno-le-maire-joue-bien-la-montre-28-10-2016-2079239_2648.php


Réagir