lundi 1er juin 2009 - par Ramila Parks

Les Observateurs observés : Portraits de députés godillots (1)

Trois députés UMP de Seine-Saint-Denis ont décidé, à quelques jours des élections et dans un dernier soubressaut de citoyenneté de créer un « Observatoire » dédié à un candidat aux européennes avec la ferme intention de « surveiller la campagne  » de celui-ci.
Eric Raoult, Patrice Calmejane et Gérard Gaudron , les observateurs, m’ont d’abord surpris par leur initiative, mais celle-ci m’apparaît, après réflexion, comme une excellente idée qu’il convient même d’approfondir et d’appliquer à tous nos députés. C’est donc une sacré bonne méthode que nous soufflent, un peu tard pour les européennes mais pas pour les autres élections, ces experts « en éthique du député ». Quoi de plus démocratique en effet, que de pouvoir scruter à la loupe un futur candidat ou un candidat sortant pour se faire une idée de son parcours ou pouvoir tirer un bilan personnel de son action avant de le (ré)élire éventuellement pour nous représenter ?... Plaise donc à ceux qui montrent si bien l’exemple, d’accepter en toute logique, de se voir offrir le privilège de passer les premiers au « scrutage »... avant le sucrage ?

Alors que je pensais la tâche fastidieuse, à peine avais-je écrit le nom de mon premier "candidat observé" dans la barre ad hoc de mon moteur de recherche, que celui-ci me livra, sans autre forme d’états d’âme, la tête de monsieur Eric Raoult.
Honoré récemment du titre de "député godillot" dans un site du même nom, qui en quelque sorte m’avait mâché le travail, on peut découvrir le portrait très complet de l’élu "au travail" qui y est fait.
 
D’ailleurs cet excellent site est une véritable niche d’informations pour celui qui veut documenter son observatoire personnel des députés au travail. Les animateurs de cette plateforme collaborent avec des observateurs qui assistent attentivement à toutes les séances parlementaires, notent scrupuleuseusement, sans les commenter, les moindres faits et gestes, les moindres prises de positions verbales de ceux que le peuple à élu pour le représenter au sein des instances étatiques et les livrent ensuite au public afin qu’il puisse juger, en connaissance de cause, l’utilisation effective du mandat confié à nos représentants dans le but de défendre nos intérêts.
 
Et la mission est parfaitement accomplie, car il ne nous reste plus qu’à surfer pour s’informer et prendre connaissance du palmarès d’Eric Raoult ou de celui de son collègue onservant, Gérard Gaudron, lui aussi estampillée du même titre honorifique de godillot. La lecture de leurs travaux ( même pas douze à deux ) laisse perplexe sur les réelles motivations qui animent ces parlementaires intermittents qui se manifeste prioritairement, aujourd’hui, en pleine déroute des électeurs, par la volonté de vouloir observer la paille dans l’oeil de son voisin quand une poutre vous bouche sensiblement la vue. Premier portrait ...
 
Eric Raoult
 
" Notre godillot du jour est un bon soldat loyal qui a voté l’intégralité des textes du gouvernement proposés au scrutin public depuis deux ans. Présent lors des débats sur la loi Hadopi, il ne s’est pas beaucoup fait remarquer, hormis pour lever la main suivant les recommandations de la ministre…"
 
Travaux parlementaires depuis 2007 (13ème législature) : -4 interventions en séance -1 intervention en Commissions des affaires étrangères -2 rapports d’informations -Aucune proposition de loi -A voté l’intégralité des projets de lois gouvernementaux passés au scrutin public
 
Pour être tout à fait précis et rendre la rigueur particulière des observateurs du site godillot, il faut savoir que l’unique intervention répertoriée de monsieur Raoult en deux ans, est décrite comme une invective à l’égard d’un autre député, et résumée à 4 mots : " les faits sont têtus". Malgré les apparences, parfois l’individu lambda innocent, frôle bêtement le génie sans le savoir et peut devenir, comme Eric Raoult, un véritable visionnaire, sans gaspiller une goutte de sa salive de trop, le temps d’une courte interpellation...Oui, les faits sont têtus, autant que ceux qui tout au long de la législature ont observé l’auteur de cette vérité, et lui ont tiré le portrait, sans caricature, sur leur tout jeune site qu’il ne faut surtout pas manquer de consulter ou alimenter de contributions citoyennes...
 
Mais d’autres sources, complètent notre observation du bonhomme, comme celle du Canard enchaîné du 31 mai 1995 qui dénoncait un tract du candidat Raoult, pendant les élections législatives de 1986, où l’on pouvait lire ceci :
 
« Notre pays à nous, ce n’est pas Tjibaou, Françoise Sagan, Harlem Désir ou Krasucki. C’est la France immortelle qui derrière Jeanne d’Arc, Charles Martel, Napoléon et de Gaulle a fait de notre pays une nation éternelle, admirée partout dans le monde. » .
 
Beau slogan de campagne sereine, bel exemple pour un " éthiqueteur" autoproclamé...mais ce n’est pas tout...Car si le député frise l’autisme lors des séances parlementaires, on lui doit quand même quelques autres belles casseroles qu’ils trainent depuis belle lurette, jusqu’ici sans trop de bruit, mais les faits observés sont têtus et par définition, peuvent l’être dans le temps lorsqu’ils sont rapportés par des sources officielles :
 
le 14 octobre 1988 : « On sait que, dans un établissement scolaire, comme me l’expliquait récemment le directeur d’un établissement, sur 349 enfants, seuls 12 ne sont pas d’origine islamique à la rentrée scolaire qui vient d’intervenir. »
 
le 30 mai 1989 : « La loi Pasqua [abrogée] était un froncement de sourcils face aux clandestins et face aux pays de départ, la loi Joxe sera un clin d’oeil au tiers monde. Le cocktail de ce texte et de l’application du R.M.I. donnera un nouvel R.M.I. spécial : la remontée majorée de l’immigration. »
 
le 21 novembre 1990 : « Dans nos banlieues difficiles, on ne joue plus West Side Story, mais Black Beur Story, sans musique, mais avec beaucoup plus de violence. »
 
le 14 juillet 1993, dans Globe Hebdo, il se déclare favorable à l’amendement Marsaud qui légalisait le contrôle au faciès ;
 
le 2 avril 1994, dans Le Figaro, il se demande « si parfois on ne fait pas “trop de Veil” et “pas assez de Pasqua”  ».
 
Bah me direz-vous, ce n’est qu’un type qui dit tout haut ce que tout le beau-bon monde pense tout bas...C’est possible...En tous cas c’est aussi celui qui, alors qu’il était maire de Montfermeil, a choisi en 1993, comme suppléant , Pierre Bernard. Celui qui n’est pas un illustre inconnu pour tout le monde, est un ami du milicien Paul Touvier a pu exercer son mandat de Maire de Montfermeil de 1983 à 2001, et a eu à plusieurs fois l’occasion d’exprimer librement et sous bonne tutelle, son racisme, sa xénophobie et son intégrisme religieux. Il a d’ailleurs été condamné en 2002 à verser des dommages et intérêt au MRAP de dommages et intérêts pour diffamation raciale, dont voici quelques extraits : .
 
«  La vie dans la cité des Bosquets est pire qu’à Auschwitz. » (Libération, 2 août 1996)
 
« Mon avis plusieurs fois exprimé est qu’il serait temps de tirer un trait sur ce passé [...] que nous ne pouvons pas encore connaître puisque aucun chercheur n’a le droit de donner une version autre que la version officielle dont une grande partie est écrite dans les actes du procès de Nuremberg. Contrevenir à ce jugement des vainqueurs contre les vaincus (Staline jugeant Hitler, quelle mascarade), c’est s’exposer à la loi liberticide de monsieur Gayssot, qui a déjà fait assez de victimes. » (La Gerbe, journal municipal, novembre 1997) ; Le 28 mai 2002, M. Raoult a encore parlé de son ami Pierre Bernard lors d’un meeting où l’on pouvait aussi voir M.Sarkozy. .


12 réactions


  • HELIOS HELIOS 1er juin 2009 11:27

    .. Dommage que vous ne donniez pas directement le lien avec l’excellent site, cela vous eviterait sans doute d’ecrire les parties (2) et (3) de votre article...

    Enfin, on attendra avec impatience la suite, cela me plait toujours d’apprendre des « choses » sur ceux qui nous dirigent a defaut de nous representer.

    Quand est-ce qu’on redeviendra un etat de droit et une democratie ?


    • Thémis 7 juin 2009 11:21


      Bonjour Shawford,

      Je suis entièrement d’accord avec votre commentaire ci-dessus.

      Bonjour Ramila Jules,

      Je suis épatée , vous avez réussi l’exploit de parler de votre gourou Dieudonné et du PAS sans jamais les citer. Félicitations !

      Comme à l’accoutumée, votre écrit transpire du profond respect que vous avez pour la démocratie, les commissions ou enquêtes parlementaires et les députés (quelques soient leurs qualités ou absence de qualité pour vous en l’occurrence) qui sont élus par le peuple ... smiley


    • Ramila Parks Ramila Parks 7 juin 2009 13:48

      Bienvenue Thémis !

      Sur ce coup là, vous n’avez pas été aussi prompt que d’habitude à venir moinsser, mais je vous en prie, défoulez-vous c’est dimanche.

      Le dimanche je suis d’accord avec tout ce que vous dites

      Bon après-midi sébastien farkan

       smiley


    • Thémis 8 juin 2009 11:17


      Elle est toute minuscule la quenelle de Dieudonné : 1,3 % 

      On est loin des 16 % d’intentions de vote annoncés par le sondage « maison »

      Cela nous fait donc 36 398 péquins qui ont voté pour le clown triste sur 6 822 779 inscrits en Ile de France !!!!  (chiffres officiels :

      http://elections.interieur.gouv.fr/...


      Allez les extrémistes, faut assumer maintenant et ça m’étonnerait beaucoup que vos amis du F.Haine puissent vous aider financièrement ...


  • Ramila Parks Ramila Parks 1er juin 2009 11:41

    Bonjjour Helios

    oui, vous avez raison,car le site est vraiment bien fait, mais j’ai bien repris le lien dans les sources. Le revoici
     http://www.deputesgodillots.info

    C’est une excellente idée, je trouve, les descriptions valent bien une vidéo sur daily !


  • Ramila Parks Ramila Parks 1er juin 2009 11:48

    Shawford,

    Que ça vous déplaise ou non, le résultat est là...
    Le processus est exactement le même sauf que ces députés s’autoproclament observateurs...La manoeuvre politicienne, c’est de faire semblant de ne pas voir le fond, parce-que la forme c’est moi, mais bon, je commence à être habituée, et je n’écris pas mes articles pour la petite horde sympathique

    Le débat est clos sur ce sujet , de mon point de vue, mais bien entendu, vous êtes libre de lire qui vous voulez et d’apporter votre contribution élairée

    Un godillot est un godillot, en eft, je n’ai rien inventée et tout le monde gagne à connaître ce site, ou a observer soi-même
    Bàv


    • Emile Red Emile Red 1er juin 2009 12:16

      Shawford, vous manquez de complaisance avec la nature humaine.

      Je ne crois pas qu’il soit indélicat de s’appuyer sur un site, aussi non partisan qu’il soit, pour argumenter une observation qui n’a rien de plus partisan.
       
      Vous ne démarquez pas les deux directions de cet article, le constat de l’auteur où le site Godillot est mis en valeur, et l’information qui vient décrire et compléter le portrait de M. Raoult.
      Nulle part le site ne peut être considéré l’ « otage » d’un tel article, bien au contraire.


  • Ramila Parks Ramila Parks 1er juin 2009 12:13

    Shawford

    On peut très bien être partisan et observateur : la preuve : Eric Raoult.

    Possible que j’ai manqué qques épisodes, mais passons à autre chose alors...
    Je ne crois pas m’être infiltré dans la source que je cite à plusieurs reprises tant les obseravtions sont judicieuse ( et drôles parfois). En outre, mes sources ne sont pas exclusivement celles du site. Je ne crois pas fairede tort à un site, qui si on prend le temps de lire son objet, est parfaitement clair à ce sujet ; par définition, on ne peut critiquer de godillot, que le député qui se trouve dans la majorité, en l’ocurrence, cette législature c’est l’UMP qui s’y colle...
    Le site godillot qu’on accuse d’être partiale est en fait, par essence « partisan ».

    Maintenant, il faut bien se rendre compte que des députés à la Raoult, se sont fait une petite place au soleil depuis perpet et grâce aux pognons des contribuables. Il n’a pas été « élu » à proprement parlé, au poste de mairie, mais « désigné » par le consei municipal. Son pote nazillon pareil...Il faut quand même pouvoir supporter l’observation quand on se prend pour un observateur univesel de l’éthique, faut pas pousser quand même

    Voilà, voilà

    cordialement


  • abdelkader17 1er juin 2009 13:39
    Bonjour Ramila
    « Notre pays à nous, ce n’est pas Tjibaou, Françoise Sagan, Harlem Désir ou Krasucki. C’est la France immortelle qui derrière Jeanne d’Arc, Charles Martel, Napoléon et de Gaulle a fait de notre pays une nation éternelle, admirée partout dans le monde. » .
     Nos bons médias à mémoire plus que sélective, ces fabriquants en chaine d’oubli, ces accompagnateurs de l’idéologie dominante ne mentionnent aucunement ces anciens faits d’arme de Mr Raoult.
    Dire que la France souffre d’un racisme structurel et institutionnel c’est voir aujourd’hui le risque de se faire taxer de raciste anti Français, d’anti républicain.
    La composition sociologique de l’assemblée nationale en dit long sur le racisme et le mépris de classe à l’oeuvre dans notre bel hexagone.
    La France refuse d’expurger son passé coloniale, la prégnance de telle idées forment donc le creuset Français.

  • abdelkader17 1er juin 2009 14:52

    de telles idées


Réagir