lundi 4 mars 2013 - par Piere CHALORY

Mécanique de l’imposture ; le N’importe Quoi comme étendard de foule ébahie

Savez vous que les nouvelles voitures ne possèdent plus de roue de secours ?

Sur certains modèles c'est en option. Si vous crevez à la campagne, c'est la dépanneuse ou le stop. En ville ; la dépanneuse ou la dépanneuse. Ainsi en serez vous quitte pour engraisser les remorqueurs autorisés. Vous direz justement que cela ne revêt pas capitale importance.

Beppe Grillo & Coluche dans le Fou de Guerre, de Dino Risi

 

C'est comme ça. Pas la peine de se formaliser ni se suicider. Tout n'est qu'imposture ici. C'est un fait. Prouvé par les jours qui s'annoncent couverts de gris.

Car il semblerait que ce pseudo progrès soit juste un slogan vantant le ridicule nouvel avantage au détriment de ce qui était mieux avant.

L'Europe ?

De sombres intérêts engouffrant les lumières du siècle nouveau, le progressisme n'est il pas une arriération grimée futuriste ?

Autant en emporte le sens. Tout s'effondre et se délite à nos yeux troubles.

Un mal chasse l'autre dit-on. Un bien aussi. Une évidence démodée, un dogme esthétique. Tel un chapeau sur la tête de l'homme du siècle dernier. Luxe devenu inutile par changement de convention à caractère modes & tendances.

Dire n'importe quoi de façon raisonnée à titre personnel, dans ma tête résonne. Ou plutôt dégage une signification réelle à travers une phrase semblant niaise voire incompréhensible. Tout étant relatif et surtout éphémère, et soumis à l'efficience de notre mémoire vive.

Progrès à l'envers. Duel générationnel Éternel. Exit tranquillité, homme robot. Cela ne date pas d'hier dit la fermière, ni d'avant hier renchérit mon défunt grand père.

Maintenant, sachez le : plus de roue de secours dans les voitures neuves. Plus de boeuf dans les lasagnes. Plus d'idées. Plus de haine.

Moins de haine ? Moins d'idées ? Moins de boeuf dans les lasagnes ? Moins de roues de secours ?

Vous voyez ? Même les mots n'ont pas de sens. Plus ou moins c'est la même chose. Comme ébauchées par sophisme intuitif, nombres de phrases égrenées avec un sens apparent ne sont formulées que pour tromper le monde.

Faites en l'expérience. Dans une conversation quelle qu'elle soit, dites n'importe quoi, une stupidité, un contre sens de manière convaincue, l'air décidé. Vous trouverez toujours un crétin d'accord avec vous.

L'apparence est plus importante que tout pour les mous.

Hélas même l'homme le plus intelligent de la planète est condamné à dire n'importe quoi.

Ce que dit l'un est contredit par l'expérience de l'autre, laquelle ne sert qu'une fois. Tant que l''homme'' n'a pas subi l'avanie il ne l'admet pas.

Les théories ''géniales'' en leur temps s'effondrent les unes après les autres. Victimes entre autre de l'avance technologique permettant de concrétiser des expériences inimaginables auparavant. Expériences qui démontrèrent naguère la stupidité et l'arrogance des inventeurs de la terre plate et située au centre de l'Univers.

Les choses ont bien évolué depuis Galilée, mais le raisonnement est toujours le même. Le dogme scientiste est plus fort que jamais. Nous savons que, viennent nous dire des ahuris certifiés France télévision, dont l'ignorance éclate un peu plus tard au grand jour.

Autant dire n'importe quoi avant et après, sur le fond et sur la forme. Revendiquons et affichons fièrement notre vanité sémantique.

Mort au Big Bang.

L'homme anthropomorphise jusqu'à l'infini, qu'il est incapable de concevoir. Pour lui, tout a un début et une fin, comme lui. C'est ça le ''Big-Bang''

Oui il faut le savoir ; le Tout et le Rien sont le même décomposé personnage inhérent à notre oligophrénie authentique. Notre aurore dualiste encombrée dès l'aube par un orienté vers le nul, le ressenti par le manque.

Unité où Es-Tu ?

Paradoxalement, le Véritable N'Importe Quoi est tout sauf n'importe quoi !

C'est l'aventure au coin de la rue, l'expérience ratée qui débouche sur une découverte fondamentale, le plat miraculeux au goût nouveau. La Pomme de Newton. La Baignoire de Pythagore.

Il faut tenter quelque chose. N'importe quoi !

Distinguons d'abord le vrai du faux n'importe quoi. Disons et faisons n'importe quoi, mais volontairement.

Plutôt que se vautrer dans une inexistence supposée intelligente mais dénuée de sens. Routinière, larvaire & tributaire d'une insanité adamique* qui se bat toute seule avec l'énergie du militant pour conserver son importance apparente.

*état de l'homme commun abruti par l'ego

 

Cessons de résonner comme des carillons télés martelés.

Se rend-on bien compte de l'absurdité de la ''dette'' ? Agences de ''notation'' ? d' ''états'' ? aux ordres de ''banques'' ?

N'importe quoi.

Médias super-menteurs payés par les mêmes. Politiciens hameçonneurs de foules maboules. Experts à l'envers. Économistes fumistes. Sbires qui pérennisent cette boue qui nous enlise. Émotion commerciale.

Ou rêve devenu réalité par la force du Vrai n'importe quoi, petit grain de sable suffisant à caramboler l'incroyable forfaiture qui nous entoure.

Beppe Grillo, petit grillon sympathique, polémiste populiste, continue donc à dire n'importe quoi, les gens sérieux ne le sont pas.

Coluche joua son dernier rôle avec toi ; le Fou de Guerre de Dino Risi, c'était lui. Il serait fier de toi. Mais lui n'a pas eu l'augure d'aller aussi loin dans la bouffonnerie.

La France n'est pas l'Italie.

Heureusement, le chaos semble s'immiscer partout. Le story telling millénaire entretenu par cette naïveté détenue par les possédants et les possédés, mêmes imbéciles en opposition de phase.

Candeur egotique qui les pousse à enfermer leur rêve dans un sac d'or, un bout de Graal qu'ils n'atteindrons jamais, aussi insatiables dans la richesse que dans la pauvreté.

Mais voici que la boucle se boucle. L'augmentation exponentielle de la pseudo dette des états vendus aux banquiers fait que ceux ci ne contrôlent plus rien. Les maquignons huissiers qui tiennent les leviers de commandes de l'''économie'' mondiale commencent à se dévorer entre eux.

Jusque là, ces prédateurs pouvaient croire leur système éternel. Comme si leur argent factice fruit de l'escroquerie pyramidale était Dieu.

Il suffisait d'un restyling superficiel pour prolonger le veau d'or malade. Mais aujourd'hui il est en fin de vie. La technique destructive de valeurs humaines a ses limites. Rien n'y fera, il va falloir changer la donne les gars.

Le grabuge est partout ; familial, religieux, politique, sectaire, vestimentaire. Les oripeaux ou les déguisements sociaux, les jeux de rôles censés nous assimiler, nous lier, nous identifier à une caste sociale brûleront tous un jour dans un autodafé spontané.

Chaud devant.

 



21 réactions


  • Ruut Ruut 4 mars 2013 17:15

    Ma KIA as été vendue avec une roue de secours, c’est ce qui as orienté mon choix vers cette marque.
    (et les 7 ans de garanties). Bilan j’en suis content.

    Mais il est vrais que le choix de la qualité n’existe presque plus.
    Comme le fabriqué 100 % en France.

    A l’image de l’Europe, beau projet sur le papier mais gangrené de l’intérieur par des lobbys.

    L’Europe a un futur, si les citoyens sont respectés.
    Le chemin pris me semble une tragédie.


  • Piere CHALORY Piere Chalory 4 mars 2013 17:36

    l’idée de l’article est parti de la mésaventure d’un proche qui après avoir avoir crevé avec sa C4 a vainement cherché la roue de secours. Il a téléphoné au concessionnaire, qui lui a expliqué que c’était normal...


  • Fred94 4 mars 2013 18:23

    Expliquez à des pauvres de moralité, de spiritualité, de valeurs qu’ils aiment psychologiquement être pauvres est une gageure. Je ne veux plus convaincre et je donne mon avis parfois avec véhémence mais qu’ils ne changent pas ne fait pas le changement et je stagne donc aussi... 


    • Piere CHALORY Piere Chalory 4 mars 2013 18:42

      Pour moi, il ne s’agit pas d’expliquer quoi que ce soit, de toute façon, ça ne sert à rien, l’expérience des uns ne sert pas aux autres. Simplement, la manipulation est si grossière qu’il est étonnant que des gens écoutent encore le ’’journal’’ de 20 heures, mais bon. 


      Il est hélas clair que si cela représente la majorité de la population, tout espoir d’évolution ’’sociétale’’ est totalement hors de question.

  • Le421... Refuznik !! Le421 4 mars 2013 18:28

    J’en parlais cet après-midi avec ma soeur... Elle a pris un abonnement chez Free, en quatre jours, elle avait sa ligne, sa box et tout le toutim !!
    Hélas, là ou elle est, elle n’est pas en zone dégroupée totale, lobby Orange oblige. Donc, pas de télé avec internet. Les bâtiments sont neufs, il y a une antenne, mais la réception est nulle. Ca « bugue » sans arrêt. Le propriétaire, l’agence Pichet, ne réagit pas aux demandes de réparation. Normal, il n’y a aucune obligation de fournir la télé, par contre, payer la redevance, obligation !!
    Passer chez Orange ?? Ben, elle est en train d’essayer... Depuis trois semaines, c’est le ballet des contrats, résiliations, échange de matériel, adresse de livraison pas bonne, retour, silence radio complet... Tout le monde s’en fout. Le client paye et puis c’est bon.
    Le marasme de la Sécurité Sociale est sans nom. Ma femme a eu deux semaines d’arrêts de travail en Janvier. Ca a été Koh-Lanta pour avoir des indemnités. Des papiers sans arrêt. Des photocopie de fiche de paye (48 !!) et des documents à tire-larigot. Finalement, il lui on payé, alors qu’ils demandaient encore des papiers, 1 mois complet*. No comment...
    Tout devient comme ça. Ici et ailleurs. Nous avons une génération d’incapables qui sont arrivé au travail, je sais de quoi je parles, le foutoir devient complet, et la génération qui suivra sera pire...
    Je suis extrêmement pessimiste sur les années à venir. Le phénomène d’entropie marche à plein dans notre société. La tendance au désordre s’incruste.
    *Nous avons reçu aujourd’hui une lettre recommandée demandant de rembourser l’intégralité des sommes perçues !! Non, mais... Petite précision. Ma femme avait téléphoné pour avertir de l’erreur. Elle s’est fait envoyer paître en lui disant qu’ils ne pouvaient rien faire... mdr


    • Piere CHALORY Piere Chalory 4 mars 2013 18:49

      Je suis aussi abonné chez Free, en ville pas de problème pour la tv, mais souvent la wifi déconne, il faut éteindre la box ou l’ordi et redémarrer. Quand il y a des mises à jour, plus rien ne marche, il paraît que c’est normal. à côté de ça, il faut reconnaître que free a fait baisser les prix des forfaits, c’est déjà ça. 


    • Ouallonsnous ? 4 mars 2013 19:06

      « il faut reconnaître que free a fait baisser les prix des forfaits, c’est déjà ça. »

      A quoi cela sert il, si on ne peux s’en servir ? 


    • Piere CHALORY Piere Chalory 4 mars 2013 19:17

      Les pannes ne sont quand même pas très fréquentes, quand je parlais de mise à jour, il s’agit du logiciel free, mais ça ne m’est arrivé qu’une fois en 3 ans, c’est vrai que la tv ne marchait plus, et que j’ai du aller voir sur le net, c’est là que j’ai trouvé l’explication, 1 heure après tout s’est remis en place. 


  • Piere CHALORY Piere Chalory 4 mars 2013 19:33

    Je rajoute ce paragraphe que j’ai supprimé pour ne pas alourdir l’article, sur le soi disant progrès ;


    Ayant eu un des premiers ordis Windows 7 64 bits, il y a environ 3 ans, j’ai alors constaté que peu de programmes, très peu en fait, étaient ’’compatibles’’. Pour télécharger des logiciels basiques, il a fallu attendre plus d’un an pour qu’ils fonctionnent normalement.


    Puis, progressivement les développeurs ont adaptés les programmes, maintenant presque tous les logiciels sont disponibles en W7, 32 ou 64 bits, ouf. Et voilà que Windows 8 arrive ! Tant que le W7 marchera, ils ne m’auront pas.



    • BOBW BOBW 4 mars 2013 22:02

      "Ayant eu un des premiers ordis Windows 7 64 bits, il y a environ 3 ans, j’ai alors constaté que peu de programmes, très peu en fait, étaient ’’compatibles’’. Pour télécharger des logiciels basiques, il a fallu attendre plus d’un an pour qu’ils fonctionnent normalement."

       Ne restons pas pas esclaves des pubs de Microsoft et des ventes forcées : de trés nombreux vieux ordinateurs fonctionnent assez rapidement , avec énormément moins de virus dans le monde avec Linux , nombre d’entre nous s’en servent couramment depuis de nombreuses années et peuvent le vérifier aisément chaque jour sans problème et à bien moindre coût smiley


  • viva 4 mars 2013 19:44

    Sur le sujet des ordinateurs, il y a de quoi dire. On nous vend le même matériel en changeant simplement le nom des composants. En réalité, il y a plus de dix ans les ordinateurs en faisaient déjà autant. J’en arrive à me demander si dans les faits la rapidité des PC n’a pas diminués ?


    • Piere CHALORY Piere Chalory 4 mars 2013 20:02

      à part la capacité de la mémoire qui a beaucoup augmentée, les ordinateurs ne sont que des traducteurs de programmes, certains logs vidéo ou 3d demandent beaucoup de mémoire vive.


      Mais le changement d’interface n’est qu’un argument commercial, ça marche bien chez les ados, si t’as pas le dernier modèle, t’es qu’un sale ringue.

    • foufouille foufouille 4 mars 2013 20:13

      ce sont les logiciels qui sont plus gourmand
      si tu installes XP, ce sera tres rapide
      idem pour de vieux jeux
      par contre tout ce qui est video, etc, est plus rapide
      avec virtualdub


  • viva 4 mars 2013 20:10

    Oui mais avec 256 Mégas de mémoire vive on regardait aussi des vidéos, on traitait les photos et les jeux vidéos étaient déjà fluide .... Les progrès ne sont pas si évident que cela, en gonflant la mémoire à 1 ou 2 giga on faisait du traitement vidéo ....


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 5 mars 2013 10:55

    Remarque non agressive : Votre article est décousu dans sa forme, c’est assez difficile à lire. 




    • Piere CHALORY Piere Chalory 5 mars 2013 11:05

      Je comprend tout à fait votre remarque, cet article est la compilation de trop d’idées disparates, que j’ai reliées entre elles sans chercher à synthétiser l’ensemble. Qui plus est, la lisibilité en est volontairement brouillée par des phrases ’’hermétiques’’, qui ne sont là que pour relativiser le sens général.


  • Castel Castel 5 mars 2013 11:39

    Oui, c’est à regretter la bonne idée des mayas...

    La télévision fausse les repères. La 5 et Arte, avant, étaient à peu près « culturelles », maintenant, ce sont des chaines livrées à la propagande (surtout la 5). La propagande consiste généralement à tout mélanger : politique et science, science et descriptions, divertissement et abrutissement, politique et divertissement... à tout mélanger pour arriver à un résultat : notre abrutissement.
    Si vous êtes intelligent, à qui allez-vous discuter des problèmes de société une fois que 95% des gens se vautrera dans leur absence de repères ?


    • Piere CHALORY Piere Chalory 5 mars 2013 12:02

      Le plus simple est de se parler à soi même, sans sombrer dans la paranoïa, pas si simple, peu de gens sont capables de supporter la solitude. 


  • Ricquet Ricquet 5 mars 2013 17:28
    Paranoïa ?
     “Le plus grand dérèglement de l’esprit consiste à voir les choses telles qu’on le veut et non telles qu’elles sont” (Bossuet)

    J’ai écouté Pierre Hillard dans des vidéos (Spécialiste du mondialisme), il nous dit d’une certaine manière qu’il prêche dans le désert (pour sa petite paroisse), c’est à dire celle des gens curieux qui cherchent des réponses à des non-sens et à des aberrations agrémentées.

    à propos du fait qu’il ne passe pas sur les merdias, il répond que s’il avait plus d’impact, il aurait plus de problèmes...
    (Pour info : Coluche préparait un spectacle sans concession avant d’être happer)
    Dans la même idée :
    Je trouve que (par rapport à la polémique du 11/09), Karl Zero résume bien la ligne à ne pas franchir : « On peut critiquer le système, se moquer du système, mais il ne faut pas le déstabiliser ». (dit il en substance)
    Evidemment, je ne partage pas son avis puisque lorsque la gangrène se propage : On coupe. (ce qui profite aussi à l’éthique)

    Donc : Il appartient à la pensée transgressive (dite aussi complotiste des pauvres âmes subversives d’éveiller les consciences endormies.)
    Ces petits grains de sable finiront par devenir dunes et montagnes.
    Alors il n’y aura pas de roue de secours non plus pour les mafieux.


    • Piere CHALORY Piere Chalory 5 mars 2013 18:08

      Il est sûr que Coluche dérangeait le système, mais comment savoir la vérité ’’vraie’’ sur son accident, étrange il est vrai. J’ai choisi cette photo exprès, c’est le moment où Coluche meurt, et dans la scène suivante, Beppe Grillo le ramène vers son camp.


      C’est un peu comme si Beppe Grillo avait repris le rôle de Coluche en le poussant plus loin en se faisant réellement élire en 2013. Mais ne nous y trompons pas, en Italie, la justice est indépendante de la politique, dans les années 90, l’opération mani pullite, mains propres, avait permis de mettre un nombre incroyable d’élus corrompus, ministres y compris, en prison. Vous imaginez ça en France ?

      à l’époque, en 1981 j’avais 20 ans, et je me souviens encore de Coluche disant, l’air décontenancé ; j’ai mis un pied dans la merde, je vais pas y mettre les deux. On avait retrouvé son impresario de l’époque mort tué d’une balle je crois, quelques jours plus tôt.

      la situation est différente aujourd’hui, le système monétaire mondial aux mains des banquiers ne pourra pas s’éterniser si les impots servent à payer des intérêts usuriers au détriment des acquis sociaux de la planète entière. Personne ne sait quand ni comment, mais ça devient évident qu’un gros crash va se produire.



Réagir