samedi 18 septembre 2010 - par NICOPOL

Millénarisme, révolution et théorie du complot

PREMIERE PARTIE : AGORAVOX, MILLENARISME ET THEORIE DU COMPLOT
 
JPEG - 72.9 ko
 
Depuis le temps que je fréquente et, modestement, participe à Agoravox, j’ai été amené à faire quelques constations assez déroutantes à première vue :
 
1.1 La prolifération des « théories du complot » apocalyptiques
 
Si certaines de ces théories sont appuyées sur des éléments crédibles ou vraisemblables, la plupart ne sont que des spéculations sans aucun fondement tangible, d’autres ne prenant même pas la peine d’essayer de trouver un semblant de justification et sombrant dans le délire paranoïaque.
 
Ce qui est frappant, plus encore, c’est la tendance « apocalyptique » d’un certain nombre de ces « théories du complot », prédisant guerres, crises, révolutions, génocides, embrasement général et effondrement du « système » (financier, économique, politique…) : des articles entiers sont consacrés, tels les anciennes Augures, à l’identification dans l’actualités des « signes avant-coureurs » de ces catastrophes planétaires sans cesse repoussées, mais toujours de plus en plus présente dans la représentation mentale de leurs créateurs.
 
J’ai eu l’occasion en réaction à un énième article du plus remarquable représentant de cette « veine » apocalyptique de proposer un nom à cette pathologie qui fait voir partout des présages d’une apocalypse prochaine : le « millénarisme ».
 
1.2 La nature foncièrement « préscientifique » de la mentalité conspirationniste
 
Un sophisme intellectuel récurrent utilisé par une bonne partie des « théoriciens du complot » consiste à recourir à la dialectique du « à qui profite le crime » pour « démontrer » la prétendue responsabilité de tel ou tel groupe d’intérêt ou organisation dans telle ou telle crise ou catastrophe. Ce sophisme consiste à dire : « l’évènement B profite à A, donc A est responsable de B » (remplacez B par « 11 septembre », « pandémie H1N1 », « chômage »… et A par « Néocons », « laboratoires », « patronat » et vous générez sans effort une bonne partie du contenu d’AV).
 
J’ai consacré un article à essayer de démonter cette mécanique intellectuelle erronée, article qui a reçu un accueil extrêmement défavorable, voire violent, de la communauté agoravoxienne, même si finalement un nombre significatif des réactions allaient dans le sens de l’article. Dans les discussions parfois un peu trop vives qui ont suivies, et en réponse à des critiques argumentées et justifiées, j’ai été amené à préciser cette analyse en creusant davantage la démarche intellectuelle qu’il y avait derrière le recours à ce « pseudo-raisonnement ». Après analyse, la « pseudo-démonstration » repose en fait sur un maillon logique implicite (la prémisse majeure du syllogisme, ce qui en fait d’ailleurs un enthymème), ce maillon logique pouvant se formuler de la façon suivante : « un évènement B a forcément un responsable humain, et ce responsable est forcément celui qui en profite, donc… ».
 
Le syllogisme à l’œuvre derrière la théorie du complot est donc celui-ci :
  1. Lorsqu’un évènement se produit, il ya forcément un responsable qui est forcément celui qui tire profit de l’évènement (prémisse majeure, non énoncée mais sous-entendue dans le syllogisme)
  2. A tire profit de d’un évènement B (prémisse mineure)
  3. Donc A est responsable de B (conclusion) 
Le sophisme du raisonnement porte ainsi sur l’invalidité de cette prémisse majeure implicite : la plupart des évènements, qu’ils soient d’ordre social ou économique, n’ont en effet pas de « responsable » humain direct, mais sont le résultat de mécanismes ou de lois anonymes gérant l’évolution de systèmes complexes (hasard, théorie du chaos…). C’est même la définition de la « science » telle qu’elle a été fondée par les Grecs : ne plus voir derrière un orage, une épidémie ou une sècheresse l’action des « Dieux » à visage humain, mais l’action de lois naturelles neutres.
 
Il y a donc quelque chose de « primitif » à voir derrière tout phénomène une « intention » humaine : au fond de la théorie du complot, on peut voir la résurgence de la mentalité anthropomorphique de l’âge préscientifique.Résurgence que l’on peut sans doute rapprocher de la popularité grandissante des thèses créationnistes qui refusent d’admettre ou de comprendre que les lois déterministes de la « sélection naturelle » peuvent tout à fait expliquer scientifiquement l’ « apparition » d’organes ou de fonctions aussi complexes que l’œil ou une aile d’oiseau, et préfèrent y voir l’acte intentionnel d’un « Créateur »...
 
Au passage, ce sophisme n’est pas le seul à l’œuvre dans la « dialectique » des conspirationnistes, dont l’arsenal contient également le recours à la « méthode hypercritique » (toute contre-argumentation étant vue comme faisant partie du complot, et la personne argumentant étant considérée comme manipulée, voire faisant partie du « complot »), le « renversement de la charge de la preuve » (c’est au tenant de l’explication rationnelle de montrer qu’il n’y a pas eu complot) ou encore le « biais cognitif de confirmation d’hypothèse » (la certitude préalable de l’existence d’un complot conduit à analyser toute information au travers du prisme de cette théorie du complot, ce qui ne fait que la renforcer).
 
1.3 Le rapprochement des extrêmes
 
Enfin, une autre constatation dépassant le cadre largement « ultra-gauchiste » d’Agoravox et inspirée par la fréquentation (en tant qu’observateur) de « médias » d’extrême-droite ou « droite identitaire » (notamment Radio Courtoisie) : le fait que, sous des formes différentes mais avec le même fonds, les « théories du complot » prolifèrent identiquement à l’extrême-gauche et à l’extrême droite. Par exemple, il est frappant de constater la même hantise d’un « Nouvel ordre mondial », prenant à gauche la forme d’une alliance du « grand capital » contre les « travailleurs », et à droite d’une « élite supranationale » sur les « peuples ». Le « camp du mal » et le « camp du bien » différent, mais finalement le schéma mental est identique.
 
Cette proximité mentale entre ces deux extrêmes est assez troublante, dans la mesure où elle dénote une même conception « millénariste » du monde. Dès lors, il est tentant de remonter dans le temps pour assister à la naissance de ces extrêmes et de voir par quel processus ces deux courants apparemment viscéralement antagonistes en sont venus, finalement, à partager l’essentiel. 
 
1.4 Généalogie du millénarisme et du conspirationnisme
 
Ces trois constatations (millénarisme apocalyptique, mentalité préscientifique et similarité des extrêmes) induit à penser que, derrière le « symptôme » de la théorie du complot existe un phénomène social ou historique plus vaste et plus profond, dépassant les clivages politiques et idéologiques. Il faut donc pour le comprendre remonter à la racine du « conspirationnisme », de l’extrémisme et du millénarisme apocalyptique.
 
C’est l’objectif de la présente série d’articles dont les deux suivants à venir traiteront des thèmes suivants :
 
Deuxième partie : Millénarisme et révolution
Troisième partie : Millénarisme et théorie du complot
 
Note bene
 
Une précision, toutefois, qui a son importance : l’intention de mon propos n’est pas de nier qu’il y ait de « vrais » complots. L’histoire fournit de multiples exemples de tels « complots », « conspirations et autres « conjurations » : la Conjuration de Catilina, l’assassinat de César par Brutus, la Conjuration d’Amboise, la Conspiration des poudres, la Conjuration des Égaux, le Complot de 1944 contre Hitler… Plus récemment, l’intervention de la CIA dans certains coups d’Etat en Amérique Latine (Opération PBSUCCESS au Guatemala…) ou encore la manipulation autour des « armes de destruction massive » en Irak, constituent des exemples de complots documentés et avérés. Et, qui sait, un jour, sera-t-il historiquement démontré que le 11/09 est vraiment un complot de la CIA et du MOSAD…
 
Le fait qu’il existe réellement de tels complots, historiquement documentés, est d’ailleurs un argument souvent avancé par les « conspirationnistes » pour défendre la plausibilité de leurs thèses. Toutefois, les complots dont il est question sont souvent le fait d’un petit groupe de « conjurés » s’attaquant à un Etat ou à un homme politique ; il n’existe pas d’exemple de telles « grandes manœuvres » à l’échelle mondiales telles que se plaisent à les imaginer les « théoriciens du complot ». En fait, comme le démontre le philosophe Karl Popper, qui développe une analyse de la théorie du complot dans le second volume de La Société ouverte et ses ennemis, l’existence de telles machinations à grande échelle revient à supposer que leurs auteurs aient la possibilité de prévoir parfaitement les conséquences futures d’actions présentes, et disposent d’une capacité de manipulation et d’organisation extraordinaire pour mettre en place, réaliser et effacer toute trace de leur conspiration. Or, pour Popper, ce présupposé de départ est faux : il est très rare que des actions provoquent exactement le résultat souhaité ou prévu et, de fait, l’histoire montre que la plupart des complots ont échoués ou ont été découverts en cours de préparation.
 
Les « complots » dont il est question ici sont donc ces « méta-complots » à l’échelle internationale impliquant de « grandes puissances » (politiques, financières, militaires) préméditant d’extravagants stratagèmes pour mettre en place un « Nouvel ordre mondial », propager le virus du SIDA en Afrique, remplacer la population européenne par des musulmans, génocider la population des Etats-Unis avec un vaccin trafiqué, pour ne citer que quelques uns des articles que j’ai eu l’occasion de lire sur Agoravox.


58 réactions


  • Nicolas GONZALES 18 septembre 2010 04:33

    Je me suis souvent dis que le mode de fonctionnement d’agora vox était fréquemment complotiste. Ceci dit soyez préparer à recevoir des coups en publiant un tel article ! 


    • non666 non666 18 septembre 2010 21:33

      Ne caricaturons pas.

      Les seuls complots risibles, selon l’auteur , sont ceux qui impliqueraient le Nouvel Ordre Mondial, la tentative de forcer une gouvernance mondiale sous controle exclusif des anglo-saxons, des puissances d’argent et de quelques minorités insignifiantes facilement identifiables.

      _Le complot des nazis pour fauire accuser injustement les communistes de l’incendie du Reichtag ?
       Un vrai complot bien sur.
      _Le complot des pétroliers texans et du mossad pour faire accuser les islamistes de l’incendie des twins towers ?
       Un faux complot risible et absurde, evidemment, meme si les agents israeliens ont quand meme avoué etre venu exclusivement pour documenter l’evenement et si la messagerie ODIGO (la demi-soeur d’ICQ basée a tel-aviv et sous controle du mossad) a prevenu les juifs d’arriver en retard....
      (source : le bouquin d’eric laurent...)


  • Alpo47 Alpo47 18 septembre 2010 07:55

    L’auteur se donne beaucoup de mal pour tenter de démontrer l’inanité d’une vision du monde manifestement différente de la sienne.

    Si je poursuis son raisonnement, les « marchands de canon-pétroliers... » n’ont rien à voir et n’ont jamais influé pour l’invasion et occupation de l’Irak et de l’Afghanistan ?
    Monsanto and Co n’ont aucune action pour nous imposer OGM et autre chimie et « breveter le vivant ?
    La CIA est un gentil club de vacances pour américains délurés ?
    Les ultra-riches,au travers des banques, ne font rien pour construire un système qui renforce leur mainmise ?
    Etc... etc... etc ... les exemples sont trop nombreux.

    Le monde serait peuplé de »bisounours« qui se trouvent parfois profiter, d’évènements fort bienvenus, mais toujours fortuits ? Le hasard, ou la théorie du chaos ?

    Peut être .. Affaire à suivre...

    D’autre part, l’auteur semble ignorer (?) les techniques de communication, qui, ici, consistent qualifier d’un terme (complotistes) ceux que l’on cherche à discréditer. Autre avantage, éviter d’avoir à argumenter sur le contenu.
    Une parmi d’autres, mais tellement efficace ... pour certains.

    Enfin, l’auteur attribue, toujours dans le but d’ajouter du discrédit, l’adhésion à cette »théorie de la conspiration« aux seuls »extrémistes" de droite ou de gauche...
     A vrai dire, il n’y aurait rien d’étonnant à ce que ce soit les derniers de nos concitoyens qui ne sont pas dans l’acceptation inconditionnelle de la société actuelle (certains disent les UMPS) , qui soient encore capables de voir le monde de manière plus critique.

    En conclusion, il me semble que l’auteur de l’article, a fait ici, une démarche tout sauf scientifique. Il est parti d’un précepte,selon lui évident, et a recherché des arguments pour démontrer sa validité.
    D’autres, vont venir pour faire le contraire et chacun restera dans ses certitudes.

    Rien de nouveau.


    • slipenfer 18 septembre 2010 10:24

      @ALpo47 :Merci :merci
       
      j’apprécie vos analyses et vous fait confiance quand a la critique
      de cet article qui démarre si mal,et que je ne finirai pas.
      et hop je passe a autre chose.

      ALpo : il fait le boulot smiley fini la corvée des lectures qui vous font mal au crane.

      Alpo47 : meilleur que l’aspirine (en plus je me lève) smiley


    • Onegus Onegus 18 septembre 2010 14:46

      Oui, voilà encore un article qui participe malgré lui à la mise à bas de cette rhétorique imbécile de la « théorie des théories du complot », pseudo-science qu’on pourrait appeler la « conspirologie », et dont l’un des principaux gourous est l’idéologue néo-conservateur Pierre-André Taguieff. Mais cette sophistique commence à avoir du plomb dans l’aile et désormais vous pouvez être certain que le premier qui dit « théorie du complot » est un généralement un con qui n’ a rien à dire mais qui cherche à neutraliser un débat ou un interlocuteur qui dérange.


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:19

      Bonjour,

      Merci de ne pas caricaturer mes propos. Comme je l’ai précisé en fin d’article, je ne nie pas qu’il y ait des complots, je ne pense pas que le monde soit peuplé de « bisounours » et je n’aime pas particulièrement la société actuelle. 

      Mais je sais aussi faire la différence entre les jeux plus ou moins occultes des grandes puissances économiques et politiques (et en premier lieu la « politique secrète » de pays comme les USA ou l’ex-URSS), qui on toujours existé, et de soi-disant « complots » tentaculaires visant à propager un virus mortel, remplacer la population des USA par des extra-terrestres, détruire la civilisation occidentale ou simuler un pseudo-attentat en plein coeur de New-York pour s’emparer de puits de pétrole.

      J’estime être capable d’avoir une vision critique du monde, et cette vision critique du monde englobe le « conspiracionnisme » extravaguant de notre époque, qui est un sujet d’étude sociologique comme un autre.

      A votre tour, je vous invite à ne pas tomber dans la facilité en traitant ceux qui critiques ces « théories du complot » de « suppôt du système ». Vous ne feriez, ce faisant, que conforter leur thèse.

      Je vous invite à lire et poster vos critiques argumentées sous mes deux prochains articles qui entreront beaucoup plus dans le détail (ce premier article n’était qu’une sorte d’introduction et reste donc, comme vous le soulignez, assez sommaire).

      Cordialement,


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:39

      Onegus,

      Et vous, je suppose qu’en renvoyant ma thèse à l’idéologie néo-conservatrice, vous ne cherchez pas le moins du monde à neutraliser un débat ou un interlocuteur qui vous dérange ? smiley smiley smiley

      Sacré vous !

      Au passage :

      « le premier qui dit »théorie du complot« est un généralement un con qui n’ a rien à dire »

      Dois-je me sentir plus ou moins visé par ce nom d’oiseau ?

      Allez-y cash, vous ne serez pas le premier à m’insulter sur ce site, je suis blindé !

      A+,


    • Onegus Onegus 18 septembre 2010 18:08

      Non, je ne fais que relater un fait. Taguieff est un bien un idéologue néo-conservateur, membre du Cercle de l’Oratoire, et ce sont bien ses thèses fumeuses autour du complot qui se sont répandues ces dernières années dans l’intelligentsia médiatico-intellectuelle parisienne. D’où l’usage systématique et quasi pavlovien des termes « théorie du complot » ou pire « conspirationnisme » par n’importe quel journaliste ou pseudo-intellectuel à la Phlippe Val confronté à un débat ou un interlocuteur qui dérange certains consensus mous autour de questions comme le réchauffement climatique ou le 11-Septembre pour ne citer que les plus saillants.

      Les théories du complot et ses adeptes plus ou moins illuminés ont toujours existé, Internet ne fait que leur donner une plus grande visibilité. Mais dire qu’il s’agit d’une « vision critique du monde » qui serait en expansion aujourd’hui est une connerie sans non, à moins d’y englober le scepticisme grandissant à propos des consensus mous évoqués plus haut. C’est précisément ce que fait Taguieff avec ses amalgames puants, notamment en ce qui concerne la thèse du complot islamiste du 11-Septembre dont l’effondrement serait bien évidemment un frein à la propagation de son idéologie néo-conservatrice fondée les conneries crypto-racistes du choc des civilisations.

      Bref, la « conspirologie » n’est rien d’autre qu’une forme de branlette intellectuelle et un véritable naufrage de la pensée, mais vous êtes tout à fait libre de la pratiquer.

      Le passage que vous citez ne vous concernait pas particulièrement, c’est un constat général, qui peut se vérifier quasi quotidiennement dans les medias ou sur Internet.


    • Alpo47 Alpo47 18 septembre 2010 20:35

      l’auteur,

      Peut être, pourrait on espérer que vous nous épargnerez les suites à cet article ?
      Un seul suffira...

      Je pense que la plupart d’entre nous, avons bien compris votre démarche, qui vise uniquement à faire passer votre perception de la réalité, et pour cela dénigrer et caricaturer toute autre vision.
      Ceci, dans la droite ligne de vos articles précédents. Voilà une persévérance qui confine à l’autisme.

      La sagesse ne consiste t-elle pas, à chaque fois que c’est opportun, de prendre le temps de se poser et de faire son autocritique ?


    • Philou017 Philou017 18 septembre 2010 21:53

      Alpo : "La sagesse ne consiste t-elle pas, à chaque fois que c’est opportun, de prendre le temps de se poser et de faire son autocritique ?"

      Nicopiol n’a pas besoin d’auto-critique. Ncopol SAIT. Il connait la réalité et sait indubitablement quels sont les vrais complots et quels sont les faux. Nicopol n’est pas sujet au doute.

      Limites de notre ouïe - On n’entend que les questions auxquelles on est en mesure de trouver une réponse.
      Nietzche :



    • Ez3kiel 19 septembre 2010 00:27

      Sans porter de jugement sur l’article en lui-même, il me semble qu’un débat sur le « complotisme » n’est pas dénué d’intérêt sur ce site. Je lis Agoravox depuis près de deux ans, et je ne peux que constater certaines dérives. Je ne sais pas si certains d’entre vous se souviennent de John Loyds, qui nous prédisait -moult articles et liens à l’appui- une catastrophe sans précédent au cours de la campagne de vaccination h1n1. Il a depuis disparu de la circulation, non sans avoir lancé quelques dernières salves reportant la fin du monde à plus tard. Je l’égratigne un peu ici car j’aurais véritablement aimé avoir son point de vue aujourd’hui.

      Certaines des théories farfelues (politiquement incorrectes ?) développées sur Agoravox partent en live, et quittent bien vite les faits pour d’étranges extrapolations invérifiables. Je n’ai pas la prétention de connaître la marche du monde, j’aime à croire aussi que je suis relativement ouvert, mais certaines formulations ne peuvent que déranger. Quand un mec déballe tout un discours qui visiblement laisse croire que « quelqu’un » tire les ficelles du monde, NWO, etc, et que ce mec porte un pseudo genre « 666 », on a tendance à prendre avec des pincettes ce qu’il dit. Que le chiffre ne soit qu’une simple provocation, une certaine manière de marquer un refus, ok ! Le souci c’est qu’en face, pour convaincre, il vaut mieux être solide.

      Distinguer le vrai du faux dans ce monde est franchement chaud. Je me demande souvent comment font tous ces politiques, ces hommes d’affaires, ces théoriciens, pour s’y retrouver. Et puis j’ai découvert, en bossant dans une grande surface, que le boss vivait, tout bêtement, que le formateur, imprégné comme jamais par l’idéologie de la marque, l’histoire de la marque vue par la marque (exemple : « pourquoi les hypermarchés se sont développés aussi bien ? Grâce au frigo qui est apparu ! » ça, c’est ce qu’on nous expliquait en formation, phrase tout droit sortie de la bouche d’un ancien directeur de magasin) vivait aussi. La marche du monde n’intéresse finalement pas grand monde, sauf aux plus aux sommets.

      Bref, je me suis égaré, c’est que je suis moi-même un peu perdu dans tout ça mais que je suis obligé de constater à quel point l’humanité se fourvoie dans tout. Et quand je tombe sur un article « farfelu », bien documenté, je m’y intéresse. Deepwater, j’ai lu récemment et ici-même un pavé (dans le bon sens du terme) expliquant que le puits colmaté n’est pas le bon, que BP a menti sciemment. Tout à l’air vrai, mais comment savoir ? Le temps le dira.

       De la même manière, un article sur la Lune bien fait, pas trop tripé, s’étonnant d’un tas d’anomalies sur les photos. Alors, soit on me dit que l’homme n’est jamais allé sur la Lune parce qu’il ne peut franchir la ceinture de Van Allen, thèse étayée par le fait qu’officiellement, il ne l’a plus jamais franchie depuis cette visite lunaire, soit on me dit que les photos rapportées sont bidons, mais pas les deux à la fois ! Forcément, un camp se goure.

      Quand on s’attaque à ces sujets, la pédagogie et la précision sont de mises, justement parce qu’il est facile d’être démoli, taxé de « conspirationniste », etc.. Pour ne pas tomber dans ce piège rhétorique, il ne faut ni dire que « la masse est bête » ni donner l’impression d’avoir tout compris du monde. Deux écueils que je rencontre souvent ici, et même si parfois je comprends que le ton monte face à certaines énormités.

      Désolé pour ce commentaire un peu confus et embrouillé.
      Une petite question qui n’a aucun rapport mais peut-être certains ici pourront m’éclairer. La bêtise humaine a souvent été étudiée, le fonctionnement de nos sociétés aussi, je pense à quelqu’un comme Jean Baudrillard, qui a disséqué la société de consommation avec brio et dont la mort a été déplorée partout dans le monde. Ces gens, tous ces gens, sont donc bien reconnus ? Alors pourquoi aucun enseignement n’est tiré de leurs positions, réfléxions, etc.. ?


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:00

      @ Alpo47

      Si mes articles ne vous intéressent pas, ne les lisez pas. Mieux : n’y intervenez pas.

      Ensuite,je ne dénigre pas les « sceptiques » qui ne sont pas convaincus par des « versions officielles » manifestement bancales ; autorisez-moi la possibilité, à mon tour, d’être sceptiques vis-à-vis de bon nombres de théories du complot qui me semblent tout aussi peu crédibles.

      Ce que je dénigre, en revanche, c’est les gens qui sont convaincus d’être dans le camp du bien, qui s’imaginent en lutte contre un « camp du mal » qui n’existe que dans leur imagination, qui voient des complots partout, et qui espèrent qu’enfin « tout va péter ». Ce qu’on appelle « millénariste ». Mais comme vous ne lirez pas mon prochain article, vous n’en saurez pas plus.

      Merci de vos commentaires constructifs, en tout cas.


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:10

      "Nicopiol n’a pas besoin d’auto-critique. Ncopol SAIT. Il connait la réalité et sait indubitablement quels sont les vrais complots et quels sont les faux. Nicopol n’est pas sujet au doute.« 

      Moi, c’est quand je lis des articles prétendant très sérieusement que, sous prétexte que les labos pharmaceutiques profitent de la crise du virus H1N1, alors ils en sont responsables, que j’ai l’impression d’avoir affaire à des gens persuadés de détenir la »Vérité« .

      Je ne sais pas quels sont les vrais ou les faux complots. En revanche, je sais lorsque je lis un article si celui-ci avance des éléments de preuves sérieux ou n’est qu’un tissu de spéculations sans aucun commencement de début de preuve et ne reposant que sur la »révélation« d’un internaute qui, derrière son clavier, est persuadé d’avoir découvert tout seul une gigantesque conspiration des »forces du mal". Ca, c’est ce que j’appelle de la branlette conspirationniste.


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:14

      @ Es3kiel,

      "Sans porter de jugement sur l’article en lui-même, il me semble qu’un débat sur le « complotisme » n’est pas dénué d’intérêt sur ce site. Je lis Agoravox depuis près de deux ans, et je ne peux que constater certaines dérives. Je ne sais pas si certains d’entre vous se souviennent de John Loyds, qui nous prédisait -moult articles et liens à l’appui- une catastrophe sans précédent au cours de la campagne de vaccination h1n1. Il a depuis disparu de la circulation, non sans avoir lancé quelques dernières salves reportant la fin du monde à plus tard. Je l’égratigne un peu ici car j’aurais véritablement aimé avoir son point de vue aujourd’hui.« 

      Vous partagez manifestement mon »diagnostic" et avez parfaitement compris ma démarche : je vous en remercie ! C’est d’ailleurs précisément sous un article de John Loyds que m’était venue cette idée de millénarisme.

      Bon, ça fait plaisir de voir qu’on n’est pas seul contre tous  smiley


  • Capone13000 Capone13000 18 septembre 2010 08:46

    2 exemples suffisent à démontrer que les complots existent, je vous invite à régarder les documentaires passés récemment sur Arte intitulés «  La face cachée du Pétrole » et Marchands d’Anthrax. Je ne parle même plus de JFK, du 11/9 où même les présidents de la comissions d’enquête ont fait un livre pour dire qu’ils ne croyait pas à la version officielle.

    Je pense que ce qui vous fait peur dans les théories du complots c’est qu’elles soient vraies.
    Soyez adulte et affronter la réalité.


    • voxagora voxagora 18 septembre 2010 12:56

      .

      Mais qu’est-ce donc qui fait le plus peur ? la théorie ou le complot ?
      les théoriciens qui complotent ? ou les complotistes qui théorisent ?
      A force d’opposer cette tarte à la crème à tout et n’importe quoi
      on ne sait plus ce que cela veut dire ni qui cela vise.
      Et comment cette insulte vient-elle à l’esprit de ceux qui en usent ?
      .

  • Clojea CLOJEA 18 septembre 2010 09:27

    Complot ? Oh que oui, mais pas aussi ostensible que l’on pourrait le croire. Les médias n’en parlent jamais, mais les cartels Rockefeller, Monsanto, Hoescht, Bayer, BASF existent bel et bien et contrôlent la planète.
    La presque totalité des problèmes de ce monde découle directement de ces cartels criminels.


  • leypanou 18 septembre 2010 09:55

    "il n’existe pas d’exemple de telles « grandes manœuvres » à l’échelle mondiales telles que se plaisent à les imaginer les « théoriciens du complot »«  : vous avez raison, il n’y a pas de complot. On constate seulement, par exemple, qu’à chaque fois que l’on prend un billet d’avion, on paie presque 20% en taxes d’aéroport pour lutter contre le terrorisme ou encore, que régulièrement, le groupe Bilderberg réunit des personnes »importantes" pour discuter entre personnes civilisées ou encore beaucoup de pays, simple coup du hasard, retardent l’âge de départ à la retraite. Des groupes puissants veulent mettre sous leur coupe l’économie et la politique mondiales : que vous l’appeliez complot ou pas ne changent en rien les conséquences. De toute façon, taxer les autres de complotistes est un argument très facile pour éviter toute argumentation.


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:19

      « De toute façon, taxer les autres de complotistes est un argument très facile pour éviter toute argumentation. »

      Et taxer les autres de « suppôt du système » en est un autre ! smiley


  • slipenfer 18 septembre 2010 10:15

    J’ai eu l’occasion en réaction à un énième article du plus remarquable représentant de cette « veine » apocalyptique de proposer un nom à cette pathologie qui fait voir partout des présages d’une apocalypse prochaine : le « millénarisme ».

    j’ai arrête la.

    millénarisme : Larousse.fr
    nom masculin

     * Ensemble de croyances à un règne terrestre eschatologique du Messie et de ses élus, censé devoir durer mille ans. (Très développée dans le christianisme ancien, la théorie millénariste a reparu à plusieurs reprises dans l’Église catholique ; avec Joachim de Flore, les « spirituels » franciscains, et dans des courants issus de la Réforme : mormons, adventistes, darbystes.)
     * Mouvement religieux analogue au messianisme, mais qui s’en distingue en ce qu’il repose sur la croyance en l’avènement d’un règne ou d’un royaume nouveau, conçu comme un retour aux conditions existant à l’origine des temps.
     * Mouvement ou système de pensée contestant l’ordre social et politique existant, réputé décadent et perverti, et attendant une rédemption collective en se référant à une croyance en un paradis perdu ou au retour d’un homme charismatique.


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:20

      Bonjour,

      Merci d’attendre le deuxième article de la série consacré justement au Millénarisme. Peut-être y apprendrez vous pas mal de choses.

      Cordialement,


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:31

      Bonjour Jertal,

      Merci pour votre appui ! Je me suis déjà pris 250 commentaires agressifs et insultants lors de l’article précédent sur « A qui profite le crime », donc je suis, comment dire... Sans illusions, et relativement blasé ! Mais je suis têtu et le sujet me passionne.

      A+,


  • herbe herbe 18 septembre 2010 11:31

    Pendant que chaque camp théorique (complot, metacomplot, super complot, hyper complot...) s’affronte parfois violemment dissipant (utilement ou inutilement ????) son énergie, d’autres tranquilles et étonnement solidaires continuent leur entre soi bien au dessus de la mêlée ...

    http://www.telerama.fr/livre/ces-pincon-qui-font-trembler-l-elysee,60212.php

    A méditer !!!!!


  • birdy 18 septembre 2010 11:41

    Il ne faut pas se leurrer, toutes les théories de conspiration sont le fait des musulmans et de leurs idiots utiles les gauchistes.


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:28

      Bonjour Birdy,

      Chic, une théorie du complot sur les théories du complot ! Une méta-théorie du complot !

      Merci de lire les deux prochains articles qui vous convaincront, je l’espère, que le conspirationnisme millénarisme ne se réduit pas à l’extrême-gauche et l’islamo-fascisme, mais irrigue bien d’autres courants extrémistes (de gauche, de droite, des verts, du New-Age...).

      Cordialement,


    • birdy 18 septembre 2010 16:37

      EH bien moi j’ai déjà proposé ici un défi que nul ne relève : De me trouver un seul fan du complot du 11/9 qui ne sois pas musulman ou islamophile.


      Et pour le moment je n’ai aucun contre exemple.

    • Totor le fort Totor le fort 18 septembre 2010 22:37

      Pour trouver des contre-exemples, il te suffit juste de sortir de chez toi, camarade, ça t’évitera de dire n’importe quoi.


  • jullien 18 septembre 2010 12:30

    La thèse présentée ici est intéressante et je la crois au moins en partie vraie.
    Toutefois, l’auteur a cédé à un tort très courant aujourd’hui qui est de mélanger conspirationnisme (une vision du monde) et théorie du complot (une affirmation qui ne procède pas nécessairement d’une vision du monde conspirationniste ; par exemple, on peut affirmer que JFK a été assassiné par le FBI et que cette « vérité pas bonne à dire » aurait été étouffée sans pour autant y faire entrer des considérations délirantes sur le Bilderberg ou des extraterrestres déguisés en humains).
    Les croyances eschatologiques sont un sujet qui mériteraient une série d’articles en soi ; peut-être aurait-il fallu commencer par là.


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:24

      Bonjour,

      Merci pour votre observation. Vous avez tout à fait raison, c’est une des difficultés du sujet et je ne l’ai pas occultée dans le dernier paragraphe en reconnaissant qu’il y avait effectivement de vrais complots.

      Concernant les croyances eschatologiques, j’aborderai cet aspect plus en détail dans le deuxième article sur le millénarisme, ce premier article ne constituant qu’une sorte d’introduction un peu sommaire.

      Cordialement,


  • Furax Furax 18 septembre 2010 12:30

    Je reproduis paresseusement (pardon) un « vieux » post :

    Par Furax (xxx.xxx.xxx.20) 12 mars 18:05

    LE CONPIRATIONNISME POUR LES NULS
    Imaginez Colin Powel brandissant une éprouvette devant l’Assemblée Générale des Nations Unies. Il affirme haut et fort que son contenu, fabriqué par les épouvantables Irakiens, suffirait à expédier dans un monde meilleur des milliers, voire des milllions de braves américains.

    Le CONSPIRATIONNISTE saute sur son clavier et fait part de ses sentiments sur son site ou son blog préféré. Il estime que ce maquereau de Colin (le conspirationniste est volontiers d’humeur badine) nous gonfle le mou avec des bobards gros comme lui.

    Les « JOURNALISTES » ou « consultants » ou « experts » s’indignent sur les grandes chaînes nationales. Il faut être un pourri ou un crétin pour prétendre que le Secrétaire d’Etat de la première puissance mondiale ment effrontément à l’ensemble de la planète devant la plus prestigieuse assemblée qui soit. De plus, ils font finement remarquer que de tels propos négationnistes sont fréquemment teintés de relents d’antisémitisme (« nauséabonds » les relents. Les propos anti-chrétiens sont parfumés à la rose, l’anti-islamisme sent le jasmin mais les relents anti-sémites sont nauséabonds. C’est une loi naturelle).


  • Philou017 Philou017 18 septembre 2010 13:37

    d’apres la bio de l’auteur : « extrême dans ses convictions mais toujours prêt à en changer... Une seule règle : le »principe de réalité« . »

    En fait, l’auteur s’exonère joyeusement du principe de réalité, s’appliquant à élaborer des théories psychologiques dont l’unique but est de donner une confirmation complaisante de ses à-priori de base. Pas de témoignage, pas de description factuelle, pas de vrais exemples, rien que de la théorie abscons anti-conspi.

    L’auteur s’attache donc à construire sa propre réalité en ressassant toujours les mêmes antiennes, dans un but de confort moral. Rien de bien constructif....


    • NICOPOL NICOPOL 18 septembre 2010 15:25

      Bonjour,

      Je vous invite à attendre, lire et réagir aux deux prochains articles de la série, vous y trouverez sans doute les développements qui font défaut ici. Cet article n’est qu’une sorte d’ « introduction ».

      Cordialement,


  • Radix Radix 18 septembre 2010 14:20

    Bonjour

    J’aimerai qu’il y ait une option permettant de replier un article ayant + de 70% de votes négatifs !

    Radix


  • slipenfer 18 septembre 2010 14:23

    des vidéos qui vont faire du bruits : tout chaud
    11 septembre, provocations anti-Islam...-Thierry Meyssan 1/7
    11 septembre, provocations anti-Islam...-P. Dortiguier 2/7

    11 septembre, provocations anti-Islam...-Thierry Meyssan 3/7 (Cette vidéo qui met en cause des complicités entre des cercles « sionistes » élitistes aux Etats-Unis,
    en Grande Bretagne et en Israël tant dans la mise au point que dans le déroulement
    des attentats du 11 septembre 2001,pourrait relancer les attaques violentes contre
    Thierry Meyssan « le conspirationniste »)

    11 septembre, provocations anti-Islam...-P. Dortiguier 4/7
    11 septembre, provocations anti-Islam...-Thierry Meyssan 5/7
    11 septembre, provocations anti-Islam...- JM Vernochet 6/7
    11 septembre, provocations anti-Islam...-Thierry Meyssan 7/7

    Pensée par vous mêmes  smiley



  • leypanou 18 septembre 2010 15:16

    @Jertal Boridge :
    « Car il suffit de sortir dans la rue, on même de parcourir agoravox, pour constater que la manipulation est présente partout. » : parce que la manipulation d’AVX ou de quelques individus a autant d’impact que ce qu’on entend à longueur de temps dans les radios ou les chaînes de télé ? C’est l’idéologie des musulmans, des gauchistes illuminés ou des natio-nostalgiques qu’on nous bassine à longueur de temps ? Il est certain que les natio-nostalgiques ont reçu des pouvoirs publics un coup de pouce avec le débat sur l’identité nationale ainsi que les déchéances de nationalité


  • joelim joelim 18 septembre 2010 16:00

    Vous faites vous-même un sophisme en amalgamant théorie du complot et millénarisme. En effet la plupart des théories du complot, je préfère les appeler théories non-officielles, ne sont pas millénaristes. 

    Toutefois, les complots dont il est question sont souvent le fait d’un petit groupe de « conjurés » s’attaquant à un Etat ou à un homme politique ; il n’existe pas d’exemple de telles « grandes manœuvres » à l’échelle mondiales telles que se plaisent à les imaginer les « théoriciens du complot ».

    Ce que vous vous plaisez à imaginer est faux. A moins de soutenir que le pacte germano-soviétique de « non-agression » ne fût pas d’envergure mondiale ? Si vous êtes réticent à appeler cela un complot, prenons l’exemple mentionné par Capone. Le documentaire « la face cachée du pétrole » révèle des événements longtemps restés cachés concernant des variations artificielles de prix du pétrole, à la hausse en 73 pour favoriser les investissements pétroliers offshore, et la baisse plus tard pour mettre l’URSS financièrement à genoux. N’est-ce pas des manigances secrètes à l’échelle mondiale ?

    Quant au 911, inutile d’envisager une échelle mondiale ; si des membres de services secrets de différents pays ont trahi leur pays ils ne le représentent évidemment pas, à part peut-être l’Arabie Saoudite ou le Pakistan, et encore…


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:17

      Bonjour,

      Pour l’instant je n’amalgame pas, j’introduis les 2 articles suivant qui eux, je l’espère, vous convaincront qu’il y a un lien assez fort entre millénarisme et théorie du complot.

      Je vous invite à y poster vos commentaires et vos critiques.

      Cordialement,


  • Donald Forestier 18 septembre 2010 16:33

    Article intéressant et bien écrit. Vous avez raison de dénoncer la tendance facile des gens à adhérer aux théories du complot. Vous attirez avec justesse l’attention sur la facilité avec laquelle les conspirationnistes tombent dans le syllogisme et l’amalgame. Le Web est plein de charlatans tout heureux d’avoir trouvé là une tribune improvisée. La mentalité conspirationniste est en effet préscientifique, ce qui normal quand on est fasciné par la « pseudo science ».

    C’est en effet frappant que l’extrême gauche et l’extrême droite aient trouvé là un terrain d’entente. Pour réconcilier de vieux ennemis, faites les vider ensemble une caisse de champagne.

    Je vous souhaite bon courage. Apparemment nous partons un peu des mêmes prémisses... Je suis curieux de lire la suite. Je pense que c’est une bonne idée de faire un travail sur plusieurs articles. Il est plus aisé de convaincre en se répétant. Certaines têtes sont si dures que les clous sont d’une difficulté extrême à enfoncer.

    Ne vous en faites pas pour le pourcentage. C’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens, comme on dit. Aujourd’hui, dans l’article juste à côté du vôtre, je suis à 12% d’opinions favorables !

    Au fait si vous pouviez me donner votre opinion sur mon article, consultable sur mon site :

    http://pandemie-conspirationniste.fr/

    Amicalement et en vous souhaitant bon courage !


    • foufouille foufouille 18 septembre 2010 17:57

      rappel de vaccin
      15 d’un coup pour le coincoin


    • Totor le fort Totor le fort 18 septembre 2010 22:42

      « Pandémie conspirationniste »... MDR !! Les mecs sont en train de fondre tous les plombs, celui-là c’est un collector...

      En tout cas, on voit que les grands esprits se rencontrent !!! smiley smiley smiley smiley smiley


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:41

      @ Totor

      « En tout cas, on voit que les grands esprits se rencontrent !!! »

      C’est bien vrai ça, c’est mon deuxième article de suite où je vous vois intervenir !

      Heureux de vous retrouver l’ami !


    • Onegus Onegus 19 septembre 2010 17:26

      Je pense qu’il parle de Donald et de toi... C’est vrai que vous faites un sacré duo de comiques ! smiley


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 17:52

      Ah bon j’avais pas compris...

       smiley

      Ceci dit, je pense sérieusement que vous avez lu mon article en diagonal. J’ai bien précisé que je ne conteste pas certaines théories du complot sérieuses, étayées et appuyées sur des faits (je ne suis pas loin de ranger le 11/09 dans cette catégorie). Comme je l’ai précisé, et comme vous l’auriez noté si vous aviez pris la peine de lire avec objectivité cet article, je ne critique que les théories délirantes et ne reposant sur aucun début d’élément de preuve. Etes vous assez subtile pour faire la différence ?


  • Radix Radix 18 septembre 2010 16:41

    Bonjour Mr Forestier

    "Le Web est plein de charlatans tout heureux d’avoir trouvé là une tribune improvisée"

    Je n’osais pas vous le dire !

    Radix


  • fonzibrain fonzibrain 18 septembre 2010 19:19

    merde alors, France 24 fait dans la complotite, 

    un nana nous dit que c’est le PNAC qui a voulu la guerre d’irak, c’est un complot quand un think tank prend en main la politique d’un pays ????


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:21

      Salut Fonzi,

      Même si vous m’avez un peu soufflé avec vos complots sur les vaccins, c’est toujours un plaisir de vous lire !

      Au passage, j’ai d’ailleurs suivi, avec un peu de retard, votre passe d’arme avec Morice sur les chambres à gaz... Vous êtes, comme vous le dites, bien « exalté », mais j’apprécie votre courtoisie et votre honnêteté. 

      Par contre, votre exemple tombe par contre un peu mal : j’ai justement cité la manipulation sur les armes de destruction massive comme un exemple de « vrai » complot avéré et documenté !


  • non666 non666 18 septembre 2010 21:24

    Encore lui ?

    Relisons ça dans l’article ci dessus :
    "Le syllogisme à l’œuvre derrière la théorie du complot est donc celui-ci :

    1. Lorsqu’un évènement se produit, il ya forcément un responsable qui est forcément celui qui tire profit de l’évènement (prémisse majeure, non énoncée mais sous-entendue dans le syllogisme)
    2. A tire profit de d’un évènement B (prémisse mineure)
    3. Donc A est responsable de B (conclusion) « 


      Ca jeune padawan, ce n’est pas un syllogisme
      Il y a syllogisme quand les deux premisses , la majeure et la mineure, SUPPOSEES VRAIES, implique la conclusion en tierce.

      Il y a sophisme quand la conclusion tirées n’est pas correctement impliquées des deux prémisses


      ICI , nous ne sommes pas dans ces cas de la scholastique car la majeure n’est pas automatiquement vraie....
      Nous( »les complotistes« ) reduire a de faux raisonnement est insultant et tu va t’en rendre compte.

      Conclusion : Pour faire un vrai philosophe , il faut aussi et surtout etre un logicien apte.
      Jusqu’au 19eme siecle , les philosophes etaient souvent les deux.
      Depuis heureusement, BHL et Nicopol sont venus nous rasssurer sur l’incurie des »nouveaux philosophes"...


      Ceci dit, decrire la partie de la criminologie qui s’interesse aux mobiles(comme la victimologie) comme du sophisme, c’est fort....
      On comprends aisement pourquoi.
      Puisque tu le demande si gentiment, avec un an d’avance sur mon programme , je vais t’en faire une , moi , de victimologie sur le 11 septembre.
      Tiens puisque tu n’a pas été sage, avant la fin de l’année je te ponds tout ça.

      Cela devait etre la suite des articles de septembre 2011 , date des candidatures des agents de la mondialisation à la présdentielle, mais puisqu’il y a des baffes a distribuer, je suis la.

    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:34

      Oh maître,

      Je prends mon Petit Larousse, j’ouvre, je tombe sur la définition suivante du sophisme :

      « Raisonnement qui n’est logique qu’en apparence ».

      J’ai l’impression que ce que je décris est bien un raisonnement qui a l’apparence de la logique mais qui ne l’est pas. Certes, peut-être Aristote aurait-il abondé dans votre sens et condamné l’usage du mot « sophisme » dans ce cas de figure... Bon, bref, OK, admettons que, rigoureusement parlant, ce ne soit pas un « sophisme ». Cela change-t-il quelque chose au sens de l’article ??

      "Ceci dit, decrire la partie de la criminologie qui s’interesse aux mobiles(comme la victimologie) comme du sophisme, c’est fort....« 

      Je me suis déjà expliqué sur ce point dans mon précédent article. Je n’ai JAMAIS dit que la méthode criminologique consistant à rechercher un coupable en se demandant »à qui profite le crime« est stupide ou irrationnelle. Ce que je dis, c’est qu’il est absurde de se limiter à cet argument comme »preuve« . Un détective se demandera »à qui profite le crime« , et il identifiera un coupable potentiel. Et là, il ne s’arrêtera pas en disant »bingo, j’ai mon coupable« . Non, il ira enquêter et chercher des preuves. S’il en trouve, twingo, il a son coupable. S’il n’en trouve pas, il ne prétendra jamais que la personne est quand même coupable sous prétexte qu’elle a bien profité d’un crime.

      Ce que je critique, c’est les articles de pseudo-investigateurs qui se limitent à dire »untel profite de telle situation, donc untel est à l’origine de cette situation« . Pas l’article d’un vrai investigateur qui va dire »en me demandant à qui profitait le crime, j’en suis venu à enquêter sur untel, et j’ai découvert la preuve que...".

      J’espère que c’est plus clair comme cela. Et si vous ne comprenez toujours pas, n’allez pas me faire des cours de logique après, merci.


  • moebius 18 septembre 2010 22:23

    celui qui est a la base du complot est souvent un connard hystérique mineur qui ne représente rien ni personne mais qui aime tant la lumiére qu’il devrait tout simplement subir le supplice du pal sur la place du marché pour atteinte a l’ordre publique et amuser ainsi les enfants, les tarés congénitaux et les etres débiles et fatigués de la vie qui sont en général friands de ce genre de spectacle passionnant et réjouissant


  • Pie 3,14 18 septembre 2010 23:25

    Un bon article qui va exciter les adeptes du complot.


  • agent orange agent orange 18 septembre 2010 23:26

    Ouais, bof ! J’ai déjà lu ces inepties chez Taguieff et Moscovici (père).
    @ l’auteur : Vous avez rien de neuf en magasin ?


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 01:39

      @ Agent Orange

      Bravo !

      Mais peut-être tous les lecteurs d’Agoravox n’ont-ils pas eu votre chance, et pourraient apprendre quelque chose de cette série d’article ?

      Au passage je ne sais pas qui est ce « néocons » Taguieff dont on me rabat les oreilles. Jamais entendu parler, jamais lu, jamais écouté. Je vais me renseigner sur Wikipedia de ce pas. Si je me rends compte que je pense ne serait-ce que de loin comme lui, je vous assure que je vais tout de suite penser le contraire de ce que je pensais 1 minute avant ! Le New World Order ne passera pas par moi, ah ça non ! 


    • agent orange agent orange 19 septembre 2010 09:17

      Nicopol

      Mea culpa ! J’avais lu votre article en diagonale et pensé qu’il s’appuyait sur les m^mes ressorts et thèses élaborés par Taguieff. Vous êtes un peu plus mesuré dans vos écrits et vous accorde le bénéfice du doute en attendant votre prochain article.
      Je ne vous encourage pas de lire les écrits de P.A Taguieff, Serge Moscovici et Les Nouveaux Imposteurs d’Antoine Vitkine. Un tissus de clichés superficiels et d’arguments ad hominem. A les entendre on pourrait aussi classer Machiavel comme paranoïaque ?
      Oui certaines « théories du complot » (expression floue et réductrice) sont farfelues, tandis que d’autres sont basées sur des faits irréfutables.
      Au plaisir de vous lire.


    • NICOPOL NICOPOL 19 septembre 2010 16:36

      Bonjour Agent Orange,

      Il est rassurant de constater qu’on trouve encore quelque personne comme vous sur Agoravox !

      Au plaisir de vous lire sous mon prochain article !

      Cordialement,


  • joseW 19 septembre 2010 20:00

    Un article assez délirant, dans lequel l’auteur s’évertue à émettre des équations absurdes du type A remplace B ou je ne sais quoi, au lieu de regarder la réalité des faits et la réalités de la situation.

    On dirait que l’auteur de cet article infantile a peur de regarder la réalité en face...

    Mais ce n’est pas en faisant l’autruche et en essayant de justifier les guerres de domination actuellement menées au Moyen Orient par la clique élitiste que l’on résoudra ces problèmes, et qu’on évitera les prochaines guerres programmées en Iran notamment.

    Si l’on veut renverser ce système terrifiant, il ne faut pas se lancer dans des simulacres néo-scientistes d’étude du réel, mais regarder le réel en face.

    Heureusement, la plupart des personnes qui se sentent proches d’Agoravox voient clair, c’est déjà un bon début.


  • NICOPOL NICOPOL 20 septembre 2010 00:40

    Alors là, vous, vous ne manquez pas de souffle ! C’est vraiment l’attaque la plus ridicule que j’ai eu depuis que je suis Agoravox !! Ces « équations absurdes », comme vous dites, ça s’appelle... la logique !!! smiley

    Et si vous n’y comprenez rien, je ne vois même pas pourquoi discuter avec vous !!

    Et puis... Où avez vous vu que j’essaye de « justifier les guerres de domination actuellement menées au Moyen Orient » ?? Alors que j’ai précisément mentionné la manipulation autour des armes de destruction massive comme un cas avéré et documenté de « complot » ?? Vous êtes complètement taré ou quoi ?? smiley

    Ah non j’oubliais... Vous faites partie de cette « clique » de paranoïaques dont parle justement l’article : si vous ne croyez pas TOUS leurs délires complotistes, c’est que vous n’en croyez AUCUN, et donc que vous êtes du côté du « SYSTEME »... N’importe quoi... A désespérer d’Agoravox... smiley smiley smiley


Réagir