jeudi 2 juin 2016 - par Luc-Laurent Salvador

Où va Soral ?

Sa dernière vidéo semble révéler chez Alain Soral une désorientation qu’on espère passagère

En minuscule addendum à l’article Comprendre Soral dans lequel je rappelais que la valeur d’une idée ne dépend pas de la personnalité de celui qui l’énonce — tant je trouvais attristant que le narcissisme d’Alain Soral suscite, par ses excès, des réactions épidermiques et une quasi surdité chez nombre de ses auditeurs — je voudrais revenir ici sur la dernière vidéo enregistrée en février 2016 et diffusée depuis quelques semaines car je la trouve inquiétante. Elle me semble, en effet, révélatrice d’une forte baisse de régime comme d’une surprenante désorientation.

Les grincheux, les haineux et tous ceux qui, pour quelque raison que ce soit, critiquent rageusement Soral voudront probablement se réjouir de voir ici commentées certaines de ses faiblesses mais comme, d’une part, leurs aboiements ne risquent pas de lui porter préjudice et que, d’autre part, j’ai la conviction que tout au long de sa vie on ne lutte, finalement, qu’avec soi-même, je me dis que s’il se trouve quelques parcelles de vérités dans les impressions que je vais livrer, cela sera une bonne chose qu’elles soient énoncées et, peut-être, entendues.

* *

*

La première surprise de cette vidéo, c’est l’entrée en matière au cours de laquelle Soral fait de longs et savants commentaires au sujet de trois chanteurs récemment disparus. Comprendre comment l’Empire impacte la sphère culturelle et donc musicale ne manque pas, en soi, d’intérêt mais fallait-il passer une demi-heure sur la question ? On en ressort avec l’impression que Soral a surtout cherché à mettre en avant sa culture musicale et ses capacités d’analyse. Cela aurait pu passer pour un caprice de star anodin si le reste de la vidéo avait été, comme à l’accoutumée, dense et percutant mais, malheureusement, ce ne fut pas le cas.

A l’exception d’une fine et ravageuse analyse de la situation au FN, le contenu de la vidéo m’a, en effet, presque paru ennuyeux ou, plutôt, « déjà vu » et cela ne m’était guère arrivé jusqu’à présent. Les centrations narcissiques et l’autopromotion m’ont semblées omniprésentes et bien que je sache glisser dessus sans difficulté, j’ai eu l’impression qu’on atteignait là des sommets. J’y ai vu une inquiétante insensibilité aux attentes du spectateur.

Le signe sûr et certain que quelque chose n’allait pas était d’ailleurs visible comme le nez au milieu de la figure : il s’agit de ce geste (ce tic ?) mis en illustration que Soral a répété tout au long des trois quatre heures de vidéo et qui consiste à se frotter le menton avec l’index, et parfois aussi le majeur, dans un va et vient horizontal incessant. Je note toutefois que durant l’analyse sur le FN, quand Soral semble avoir retrouvé toute sa fougue, ce geste n’apparaît qu’une seule fois vers 5’36’’.

Que traduit ce geste ? Faites-le et vous en aurez une bonne idée. Il traduit le doute, l’hésitation, c’est un signe de réflexion. Rien que de très banal lorsqu’il s’agit d’un état transitoire mais répété à longueur d’entretien, c’est clairement le signe qu’il y a quelque chose qui cloche.

Et ce qui déjà ne va pas, pour sûr, c’est que personne dans son entourage ne le lui a dit ou n’a pu le lui faire entendre. J’y vois l’indice d’une autocratie de Soral, c’est-à-dire, d’une domination de son entourage telle que nul n’ose le critiquer. En psychologie sociale, on appelle cela le groupthink, c’est-à-dire, un phénomène de groupe découlant du fait que chacun de ses membres se garde d’exprimer des critiques à l’égard du leader et susceptible d’amener de graves erreurs de décision en particulier lorsqu’il impacte un gouvernement.

Quoi qu’il en soit, cet embarras ou cette indécision que l’on peut lire dans la gestuelle de Soral me paraît faire sens si on observe en même temps qu’il ne pointe aucune perspective de lutte, aucun combat à mener, si ce n’est, parce qu’il y est malheureusement obligé, la défense de ses intérêts menacés par les nombreux procès que lui font différentes instances du lobby qui n’existe pas.

En effet rien ne sera dit du nouveau parti Réconciliation Nationale qui (fugacement évoqué dans l’analyse sur le FN) semble mort-né. Probablement ce projet ne pouvait espérer peser qu’au travers d’une stratégie politicienne d’alliance avec le FN qui manquait manifestement de lisibilité pour le commun des mortels et qui — au vu du tableau présenté par Soral lui-même — semble définitivement compromise. Peut-être aussi Dieudonné s’en est-il désolidarisé (vu que dans un enregistrement audio de fin 2015 il semble prêt à tout plaquer tant il se dit écœuré de tout) ?

Bref, Soral me semble à la croisée des chemins. Il a « fait le boulot » consistant à « relier les points » comme disent les anglophones, pour faire émerger clairement la figure menaçante de l’Empire et aider les citoyens égarés que nous sommes pour la plupart à comprendre ce qui nous arrive au lieu de rester chacun le nez collé sur l’un ou l’autre de ces points et en faire le combat de sa vie sans avoir rien compris ni au point en question ni au reste. C’était un sale boulot car dans le contexte actuel il était impossible de ne pas être démonisé. Il a eu ce courage et même si la manière manquait souvent d’élégance en raison de tendances narcissiques le poussant au cabotinage, à la provocation gratuite comme à une incessante et trop souvent vaine conflictualité, les faits n’ont cessé de lui donner raison. Il est devenu, en conscience, une victime du système au sens noble, chrétien et/ou girardien du terme dans la mesure où, pour se faire témoin des violences dudit système, il a pris le risque de les subir. Que cela plaise ou non, quel que soit par ailleurs, l’ambivalence du personnage, il y a là un engagement personnel, une forme de sacrifice de soi qui force le respect.

Probablement peut-il encore éviter la crucifixion, c’est-à-dire, la mise à mort, car le système n’a aucun intérêt à en faire un martyr. Il se pourrait d’ailleurs que la recherche d’une sortie honorable constitue l’objet de réflexion derrière sa gestuelle perplexe. N’a-t-il pas le modèle (mimétique) de Dieudonné qui, lui, semble avoir fait le choix de se ranger des voitures en cherchant à faire la paix avec les représentants du lobby qui n’existe pas ou, en envisageant, à défaut, une radicale prise de distance (voir l’enregistrement signalé plus haut) ?

Toutefois, j’ai peine à croire que Soral puisse songer à rendre les armes car ce serait peu ou prou se renier. Tel que je le vois, son problème viendrait plutôt du fait qu’il n’est pas bon d’avoir été au meilleur de sa forme car ensuite on ne peut que décliner. Or, il est clair que Soral a déjà donné le meilleur de lui-même et que, sauf à radoter, il va devoir se réinventer et, donc, probablement, faire sien ce proverbe tibétain : « quand tu as atteint le sommet de la montagne, continue à monter. »

Quoi qu’il en soit, nul besoin de cette pensée paradoxale pour susciter des abîmes de perplexité chez Soral : l’état actuel de la dissidence devrait y suffire. Il n’est que de voir le contraste entre l’effervescence qui régnait il y a encore quelques années et l’omniprésence actuelle des querelles intestines. Nous voilà amplement désillusionnés et découragés. Tout se passe comme si, tels des petits reptiles mammaliens vivant en marge d’un écosystème largement dominés par les dinosaures (les puissances de ce monde), il ne nous restait qu’à tenter de survivre en attendant une intervention céleste ou une apocalypse — ou peut-être les deux, comme ce fut le cas avec un astéroïde massif à la fin du crétacé — seule à même de bouleverser l’ordre des choses.

Nous avons en effet à envisager l’hypothèse que l’Empire ait déjà gagné [1] et le silence qui obstinément répond de toute part à l’insistante question « que faire ? » me paraît assez probant sous ce rapport. Bref, de quelque manière qu’on veuille l’interpréter, la perplexité apparente de Soral est assez compréhensible. On peut, on doit l’imaginer à un carrefour, cherchant sa voie.

* *

*

Bien qu’affreusement mal placé pour donner un avis en matière de combats à mener, si on me le demandait, je dirais qu’une bonne chose que pourrait faire Soral pour sortir de ce qui paraît être une mauvaise passe, serait de rester fidèle à lui-même, sur cette ligne de réconciliation nationale qu’il a su porter haut et fort. Mais, décidément, il conviendrait de le faire en chevalier Bayard, sans peur et sans reproche, plutôt qu’en rebelle provocateur et vindicatif. Ce qui voudrait dire creuser la veine de la « réconciliation » bien davantage que celle de l’égalité, toujours quelque peu illusoire.

Valeur chrétienne par excellence, la réconciliation reste toutefois une grande méconnue ; il n’est que de voir l’état du monde et l’opulence de ceux qui font profession de semer la zizanie. Elle est d’une exigence extrême pour les protagonistes qui, chacun à leur manière, doivent payer de leur personne. Il s’agit en effet de s’accorder sur la vérité et, donc, en particulier, de reconnaître, se repentir et de réparer ses erreurs ou ses fautes ; attitude responsable et quasi christique qui ne va pas de soi pour un Soral narcissique et fermé à l’idée de repentance pour les raisons que l’on sait.

La réconciliation est probablement le chemin le plus difficile mais sans doute aussi le plus nécessaire. Alain Soral le sait depuis longtemps. Mais aura-t-il le courage de persévérer ? Il pourrait lui en coûter tant ceux qui réclament la paix et la justice ont, au cours du siècle passé, payé un lourd tribu, un écrasant « impôt du sang » qui a de quoi faire reculer les plus téméraires. On me dira que je délire, que n’est pas Gandhi ou Luther King qui veut. Peut-être, mais là n’est pas la question. Elle est juste de savoir si nous sommes prêts à faire ce que nous avons à faire.

Il est vrai que dans ce monde à la renverse où bourreaux et victimes échangent si rapidement leur place, il n’est pas aisé de trouver la sienne. En continuant à nous éclairer comme il l’a fait jusqu’à présent avec le reste de la dissidence, Soral nous serait déjà une aide précieuse, mais saura-t-il se satisfaire de cela ? Sa dernière vidéo laisserait à penser que non. Mais dans ce cas, encore une fois, quelle alternative ?

Il me semble que ressusciter le projet de réconciliation nationale sous une forme moins politicienne et plus fédérative pourrait donner à Alain Soral la stature de leader d’envergure nationale à laquelle il aspire. Une question se pose toutefois : est-il l’homme de la situation ? Pour ma part, je suis convaincu qu’il en a les moyens mais, comme chacun de nous, il a aussi des dispositions qui peuvent le perdre. Seul l’avenir nous dira ce qu’il en a été de son effort de « sculpture de soi. » [2] Mais pour le présent, vu l’état globalement misérable de notre classe politicienne, il est clair que cela aurait du sens.

 

[1] Comme disait l’archimilliardaire Warren Buffet en 2007 : « C'est une guerre de classes, et c'est ma classe qui est en train de gagner. »

[2] Pour reprendre le titre éloquent d’un livre de Michel Onfray



261 réactions


  • Phaeton 2 juin 2016 13:32

    Non mais...

     
    A-t-on vraiment besoin d’analyser la gestuelle de Soral pour convenir de faits évidents tel que son caractère autocratique ?
     

    Il y a plein d’exemples de brouilles liées à l’égo de Soral (Mukuna, Louis, Belghoul, Laibi, Moualek etc)
     
    Et puis cette réconciliation, pourquoi ne pas voir la réalité en face et admettre d’emblée l’erreur de proposer une alliance principalement destinée au musulmans par l’intermédiaire d’un soutien au FN, le parti affichant l’islamophobie la plus décomplexée ?
     

    Surprenant qu’il ne soit pas fait mention non plus du « sionisme » dans l’article, parler de Soral sans son combat contre les juifs, on passe forcément à coté de l’essentiel....

    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 13:58

      @Phaeton
       
      Pour connaître le caractère autocratique de Soral (s’il est avéré) il faut vivre dans son entourage. Ce n’est pas mon cas. Je le découvre au travers de cette gestuelle bizarre qu’il a laissé passer faute, probablement, de prêter l’oreille aux retours de son entourage.
       
      L’égo surdimensionné est une condition nécessaire de l’autocratie mais pas une condition suffisante. Autrement dit, ses querelles d’égos ne garantissent pas l’autocratie de Soral. A titre d’exemple, le psychologue suisse Jean Piaget avait un égo de belle taille qu’il défendait en étant particulièrement attenif aux mises en question qui pouvaient lui être adressées. Loin d’être autocrate, il était à l’écoute.
       
      Un paradoxe ne fait pas nécessairement une erreur. Je peux me tromper mais il me semble que dans la perspective de Soral, le FN, parce qu’il est nationaliste, a surtout combattu l’immigration pas les immigrés ou l’islam en dépit des excès dans lesquels certain(e)s ont pu verser à divers moments. L’idée de réconciliation est ici basée sur l’acceptation d’un fait : des immigrés ont fait souche, c’est le cas de le dire et partant, sans rien lâcher du combat anti-immigration, il importe qu’ils soient assurés d’être reconnus comme français et, même mieux, comme patriotes, comme ceux de l’Islam de France en particulier. Bref, pour le moment, je ne vois pas ici d’erreur, seulement une perspective visionnaire qui est encore trop en avance pour être au goût du jour.
       
      Certes Soral a utilisé des formules excessives et le mauvais procès que vous lui faites est en partie mérité. Néanmoins, je peux dire tranquillement que c’est de la désinformation pure et simple que de parler d’un combat de Soral contre les juifs. Soral combat l’Empire dont les tenants du sionisme constituent un des fers de lance. Ceux-ci peuvent être de toutes les religions (ouvrez les yeux) et ont pour principal point commun leur allégence à l’état d’Israël. Si vous m’aviez bien lu vous auriez reconnu cette thématique lorsque j’évoquais le lobby qui n’existe pas, étant donné que nous sommes supposés croire que nul lobby pro-israelien n’interviendrait dans les affaires intérieures de la France.


    • César Castique César Castique 2 juin 2016 23:53

      @Luc-Laurent Salvador

      « L’idée de réconciliation est ici basée sur l’acceptation d’un fait : des immigrés ont fait souche, c’est le cas de le dire et partant, sans rien lâcher du combat anti-immigration, il importe qu’ils soient assurés d’être reconnus comme français et, même mieux, comme patriotes… »

      « Français » et « patriotes » ne sont pas des options qu’on précise en cochant une case sur un formulaire officielle, c’est un état d’esprit qu’on éprouve du fond de ses tripes.

      Malika Sorel-Sutter l’explique très bien, dans Décomposition française, éd. Fayard, 2015, puisque cette adhésion viscérale, elle l’a vécue personnellement, sans l’avoir ni voulue ni cherchée. Elle-même écrit « Ceux qui pensent pouvoir faire de mon cas une généralité (…) s’égarent. » Elle vit sa « francisation » comme une grâce, et c’est sans doute bien de cela qu’il s’agit.

      Pour sa part, avec sa réconciliation entre communautés qui n’ont jamais été intimement « conciliées », Soral est en train de réactiver, en sens inverse, l’utopisme de l’Algérie française, dont De Gaulle disait que les zélateurs avaient des cervelles de colibri.

      On peut d’ailleurs reprendre, contre E&R, presque tous les arguments qu’il leur opposait en son for intérieur, ou qu’il distillait, confidentiellement, à des interlocuteurs de confiance.

      Ainsi, à Alain Peyrefitte, le 5 mars 1959 : « Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se séparent de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français.  » C’était De Gaulle, éd Gallimard, 2000.

      A partir de ce constat lapalicien, croire qu’un jour les « Nous Caucasiens » se reconnaîtront dans les « Eux Arabes » est aussi chimérique que de croire que les « Nous Arabes » se reconnaîtront dans les « Eux Caucasiens », ne ressortit pas à une analyse fine et ravageuse, mais tout bonnement à une vision chimérique des réalités.


  • Jo.Di Jo.Di 2 juin 2016 13:51

     
    Egalité est un signifiant vide, à remplir dirait Gramsci....
    Réconciliation veut dire un « au nom de quoi » , un « pour faire » ... c.a.d un « au delà » races, religions, cultures, histoires, moeurs ... où un nouveau « race, culture, religion, moeurs »
     Seul le libéralisme a une réponse (pour le moment) :

    Au delà de ton Histoire, déraciné sur pied où en barcasse branle toi tranquille dans l’auge gôôôchiste du Caddie.
     
    Soral n’a pas cette réponse
     

    Le singe dans le Bantou :
     
    Un proverbe bantou dit :
     
    « Le singe a beau avoir quatre mains, il ne peut pas prendre deux chemins à la fois »
     
    Des bantous partis joyeusement à la chasse hésitaient ... Chemin de gôôôche, chemin de droite ? Finalement ils prirent à gôôôche, et forcément, tombèrent sur une grande horde de lionnes. Un seul en revint de justesse, à moitié dépecé. Il raconta la mésaventure au village, fièrement, la gloire de la lutte honorable (pas encore des classes). Dis mon ton honneur et tes héros, je te dis ton temps, sait l’Histoire.
     
    100 ans plus tard, un petit bantou arriva à la même croisée. Son grand père lui avait raconté le grand massacre sur cette voie de la main gôôôche du bonobobo vert. Alors il prit tranquillement le chemin de droite. Tout en marchant il laissait divaguer son imagination (le petit nègre aussi réfléchit contrairement à ce que disait le gôôôchiste colonialiste Jules Ferry), il pensait :
     
    « Le singe en moi est sur ce chemin de droite, il ne peut pas être sur celui de gôôôche. Mais mon esprit se souvient de l’Histoire du chemin de gôôôche. Le bantou est plus fort que le singe, il peut prendre deux chemins à la fois. »
     
    Le bantou, singe et Histoire à la fois, marcha jusqu’au fleuve. Il s’assit sur les rives de ce démon serpentin qui donne l’Immortalité. Le bantou admira l’eau magique qui semblait si inoffensive, si paisible. Puis il fit demi-tour. Seul le risque de sa vie, ce suicide aléatoire de la chasse aux lions, face à la Mort, était son existence, comme Homme honorable, reconnu de la tribu.
    De l’autre coté un benêt romain semblait décidé.
     
    « Il finira fou » pronostiqua le bantou, « un jour il n’aura plus de chasse à tenter, s’il ose même encore chasser, immortel qu’il est devenu. »


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 14:10

      @Jo.Di
       
      Intéressant car intriguant. Intuitivement, je sens bien qu’il y a du sens, mais je peine à la saisir fermement. A l’occasion, repassez laisser les sous-titrés si vous ne craignez pas d’y perdre en poésie...


    • Jo.Di Jo.Di 2 juin 2016 19:59

      @Luc-Laurent Salvador
      Le singe est le Sein, le batou Dasein, c’est du Hegel pour maternelle (dans un autre pays passé, pas dans le Supermarché de Naïade Vagino Bécassine où on apprend l’arabe des Séouds), ça me paraissait moins obscur pourtant ...
      J’en fais au fur à mesure pour fixer les idées ... la suite et en commentaire chez Cabane est là au fond du jardin (une histoire de slip comme d’hab)
       
      H+, Léviathan, Caddie, « Que veau une Porsche pour l’Immortel ? »
       
      « Ce qu’il faut favoriser, c’est plutôt une révolution silencieuse, procédant en profondeur, afin que soient créées d’abord à l’intérieur et dans l’individu, les prémisses de l’ordre qui devra ensuite s’affirmer aussi à l’extérieur, supplantant en un éclair, au bon moment, les formes et les forces d’un monde de subversion. [...] On doit en arriver au point que le type humain dont nous parlons, et qui doit être la substance cellulaire de notre front, soit bien reconnaissable, impossible à confondre, de sorte qu’on puisse dire : « En voilà un qui agit comme un homme du mouvement » [...] C’est dans l’Idée qu’il sied de reconnaître notre véritable patrie. Non le fait d’être d’une même terre ou d’une même langue, mais le fait d’être de la même idée : voici ce qui compte aujourd’hui. Là est la base, là se trouve le point de départ [...] Ne pas avoir l’entendement de ce réalisme de l’Idée signifie s’en tenir à un plan, somme toute, infra-politique : celui du naturalisme et du sentimentalisme, pour ne pas dire de la rhétorique patriotarde. »
       
      ’Orientations’ Julius Evola

       


  • Yanleroc Yanleroc 2 juin 2016 13:54

    je n’ai pas la vidéo sous la main, mais je l’ai vu dire qu’il avait fini son boulot, et qu’il n’aspirait à avoir une maison à la campagne et la tranquillité. ce qui ne veut pas dire arrêter d’écrire.

    Soral n’est pas anti-sémite, il est anti-sioniste, qui n’est pas la même chose, sauf pour Valls et le CRIF. Il s’en est assez expliqué.

    • Phaeton 2 juin 2016 14:11

      @Yanleroc

       
       
      « Soral n’est pas anti-sémite, il est anti-sioniste, qui n’est pas la même chose, sauf pour Valls et le CRIF. »
       
       
      C’est faux, il doit y avoir une cinquantaines d’arguments étayant la supercherie de l’antisionisme de Soral, mais je vais m’en contenter d’un seul, celui qui conclue intégralement l’affaire.
       
       
      Soral contribue à l’alyah et au départ des juifs de France en général.
       
       
      C’est déjà assez largement suffisant mais de toutes façons l’antisémitisme de Soral s’explique par cette façon d’accuser le Sionisme de tous les maux possibles :
       
      L’immigration, le capitalisme, le communisme, le mariage homosexuel, les deux guerres mondiales, tous les conflits actuels, la révolution Francaise, le rap, la mort de coluche etc etc ...
      Et bien pour Soral tous ces éléments néfastes, au moins, sont l’oeuvre du sionisme dans le but de tuer les nations, dont la France...
       
      Soral est donc un antisémite qui prend en otage la cause Palestinienne pour déverser sa haine des juifs.
       

      Chouard lui-même s’est désavoué de Soral en montrant un extrait que j’ignorais et qui est une nouvelle preuve manifeste du racisme de Soral (1 min à partir de 47m54s) :
       
      Qu’en pensez vous Yanleroc ?
       

    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 14:14

      @Yanleroc
       
      Merci pour cette info qui confirme donc mon impression.
       
      Tout à fait d’accord bien sûr avec le distinguo à faire entre antisémitisme et antisionisme. Je ne comprends pas que l’amalgame soit ici de rigueur. Il est proprement diffamatoire et mériterait d’être poursuivi en justice sur un mode automatique, si les choses étaient bien faites.
      Mais nous en sommes loin...


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 14:56

      @Phaeton
       
      L’argument selon lequel Soral favorise l’alyah des français juifs est gravement « faux-cul » car depuis toujours les sionistes se sont servis d’épouvantails (quitte à les fabriquer eux-mêmes) pour faire peur aux populations juives et les pousser à l’émigration vers la colonie israëlienne. Donc si tant est que Soral ait cet impact, les premiers responsables sont tous ceux qui hurlent au loup et à la montée d’un antisémitisme dont je ne vois pas la trace pour le moment.
       
      A tout prendre, comme beaucoup d’israeliens quittent Israel, on devrait se demander si ce n’est parce qu’ils donnent raison à Soral. C’est pas plus bête que votre raisonnement fallacieux
       
      Concernant le désaveu de Chouard, on peut le comprendre. Il a un patrimoine intellectuel à sauver et à sa place j’aurais fait pareil. Il est très clair que ce qu’exprime Soral est comme il le dit, « racialiste » et rappelle l’antisémitisme XIXe de sinistre mémoire.
      Pour autant, il ne faut pas s’y tromper, il y a là l’expression d’une conception élitiste (je crois bien que Soral est un « noble ») qui se traduit par du mépris mais certes pas de la haine. Pour haïr, il faut avoir aimé. Or c’est ici complètement hors de propos.
       
      Quoi qu’il en soit, il y a là un de ces excès soraliens qui contribuent à sa démonisation et font obstacle au projet qui est le sien. ça s’appelle se tirer une balle dans le pied.
      Soral pourrait dire, non sans raison, qu’il paie assez cher sa liberté de parole pour se payer le luxe de parler librement, sans s’autocensurer. Il n’en reste pas moins que c’est un caprice qui le dessert énormément et dont il ferait bien de se garder.


    • Yanleroc Yanleroc 2 juin 2016 16:47

      @Phaeton


      Elkabbash, le petit sémite séfarade ? Soral aime faire dans la provoc. Il parle de la même manière des femmes, des homos, tout ce qui n’est pas viril pour lui, intellectuellement et moralement.
       Je ne pense pas qu’ il soit raciste, mais plutôt élitiste de l’âme, des consciences, du courage moral et des valeurs, du comportement ( « Il s’est bien conduit...). Il n’est pas philosophe, il le reconnait. c’est un militant anti- impérialo-sioniste, avec une certaine idée de ce que devrait être un gaulois de base (GéGé).
      Normal que Chouard ne se soit pas attaché à Soral, il sent le brûlé, malgré sa bonne volonté, mais il est utile lui aussi (Soral). Maintenant, s’il a une réelle aversion des Sémites, je ne pourrai pas le dire à sa place.
      Par contre,le sionisme, responsable de tous les maux, non.
       »« Une raison fondamentale pour laquelle, on a rayé de l’histoire le rôle joué par les banquiers internationaux, s’explique par le fait que les Rotschild étaient juifs.Les antisémites, se sont livrés aux mains des conspirateurs, en faisant croire que la conspiration n’émanait que de juifs.
      Rien ne peut être plus éloigné de la vérité
      Les institutions bancaires telles les anglo-saxons JP Morgan et Rockefeller, ont eu un rôle primordial dans la conspiration ..il est absurde de faire porter la faute à tout ce dont les Rotschild sont coupables !
      Les Warburg même, faisant parie de l’empire R. ont eux, aidé à financer Hitler. » Gary Allen.

    • Hijack Hijack 6 juin 2016 00:13

      @Yanleroc

      En peu de mots, tu as dis ce qu’il fallait dire ...


    • Hijack Hijack 6 juin 2016 00:19

      @Phaeton

      Le seul et vrai argument que Soral n’est pas antisémite : pas assez con pour ça !
      Ça ne l’empêche pas d’être antisioniste comme bcp d’éminents juifs (Atzmon, J.Cohen, Finkelstein de mémoire et j’en passe) ... à part Atzmon tous les antisionistes revendiquent leur judaïté et apprécient Soral ou Dieudonné.
      .
      Qu’une chose aussi simple ne peut être comprise ... ça m’épate !!!
      .
      Je me méfie d’ailleurs des faux philo-sémites ... si j’avais été juif, je leur demanderai s’ils avaient quelque chose à se reprocher.


    • Hijack Hijack 6 juin 2016 01:25

      suite commentaire plus haut :
      .


      Des juifs orthodoxes antisionistes d’Israël s’adressent aux Français juifs

      .

      Extrait :

      Je vous contacte en tant que représentant de Natruna – True Torah Jews (les juifs de la vraie Torah), (www.truetorahjews.org), une organisation juive visant à informer le monde que tous les juifs ne soutiennent pas l’idéologie et les agissements de l’État d’Israël.


  • MagicBuster 2 juin 2016 14:15

    - Question à la con -

    Est-ce que les juifs anti-sionistes sont aussi des anti sémites ?
    https://blogs.mediapart.fr/fxavier/blog/240912/les-juifs-antisionistes


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 15:05

      @MagicBuster
       
      C’est une question intéressante au contraire. Il est très clair que ces juifs se font traiter d’antisémites par les tenants du pouvoir médiatique foncièrement pro-sioniste
      Cela, ne serait-ce qu’en raison de leur manque d’aversion pour les diabolisés de service comme Ahmadinejad ou Soral et Dieudonné en particulier.
       
      En la matière, la règle est simple : avant un antisémite était quelqu’un qui n’aimait pas les juifs, maintenant c’est quelqu’un que les sionistes n’aiment pas. Avec ça, tout est dit.
       
      Donc il est clair qu’un juif antisioniste est un antisémite (pour le pouvoir sioniste, et donc les médias tous peu ou prou alignés).


    • MagicBuster 2 juin 2016 15:16

      @Luc-Laurent Salvador

      Je partage totalement votre avis, je vais même plus loin :
      Les sionistes se comportent comme des NAZIS.

      Je ne crois pas au hasard.
      Par exemple, les enfants battus (une fois devenus adultes) battent leurs enfants ...

      Le sionisme est une maladie inventée par les anglais et les américains. (c’est tout dire).


  • Jelena 2 juin 2016 14:23

    Soral est fatigué (combat perdu d’avance, un peu trop nationaliste pour pouvoir devenir populaire)... D’ailleurs moi aussi je suis fatiguée, je vais boire un café.


  • Etbendidon 2 juin 2016 14:29

    Bonjour LLS
    j’aime bien vous lire, vos articles sont originaux
    Soral n’est pas ma tasse de thé et je déteste sa trombine mais il m’est arrivé de visionner une vidéo, il parle bien (mais trop vite) ses analyses ne sont pas fausses et vont à contre courant du système
    Mais ce type manque crellement de CREATIVITE et son ego démesuré le perdra
    Par ex, son mouvement et site : Egalité et Réconciliation : c’est NUL et ça ne veut rien dire
    Et puis il est maintenant doublé par le nouveau parti politique islamiste EGALITE et JUSTICE qui commence à présenter des candidats muslmans
    Huellebecq a vu juste dans son livre SOUMISSION avec la fraternité islamique
     smiley


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 15:11

      @Etbendidon
       
      Merci pour le compliment, j’apprécie.
       
      Merci aussi pour l’info concernant Egalité & Justice, j’irai voir car j’avoue n’en rien connaître.
      Il est clair que Soral a, jusqu’à un certain point, validé l’analyse de Houellebecq, là jugeant plausible et, étonnament, presque à son goût.
       
      Pour ma part, je n’ai pas lu Houellebecq et je n’ai guère envie d’imaginer une telle alternative mais c’est parce que je crois en la France et non par aversion enver qui que ce soit.


    • Yanleroc Yanleroc 2 juin 2016 16:58

      Salut laurent, 

      c’est pourtant très intéressant, dans la mesure où on y comprend, comment les Français, pourraient être amenés à plébisciter un parti de « Frères Musulmans », au pouvoir, et où finalement, la société y trouverait son compte. 
      Femmes à la maison=résorption du chômage,
      Polygamie, pour certains privilégiés.
      Consumérisme refréné, 
      Paix sociale, etc..
      C’est une fiction, qui comme toutes les fictions, peut-être prédictive.(En matière d’Ovnis, c’est le cas). 

  • Phoébée 2 juin 2016 14:54

    Il se trouve que Soso élabore une stratégie d’évitement, qui lui permet de dire sans le dire, et qui ne s’adresse qu’à ceux qui le suivent depuis longtemps ou qui feront l’effort de retourner aux sources. E&R n’est plus seulement Soral, et Soral n’est plus toujours E&R, ils élaborent juste un moyen de survie de la dissidence. Dieudonné est aussi dans ce cas. Soyons clairs, je vais sur leur site tous les jours, ne partage pas toutes leurs idées ( ...d’ailleurs qui a E&R partagent toutes les idées du site ? ), mais m’informe sans faire d’analyse superfétatoire : La gestuelle, ce qu’il devrait faire... patati patata.

    Nous attendons que le pouvoir tente de les faire disparaître, sans faire disparaître sa façade démocratique.

    En attendant longue vie à E&R. Et confiance en Soral *


    • Yanleroc Yanleroc 2 juin 2016 18:29

      @Phoébée
      Il ne« crache pas sur le corbillard », ni ne tire sur l’ambulance, 

      il faut espérer qu’il ne hurlera pas avec les loups non plus.
      Quand les louveteaux prendront la relève, 
      les loups solitaires ne hurleront plus que par nostalgie, 
      S. n’est pas foutu, il se remet de son accouchement. 


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 14:58

    Dieudonné, Soral, cette extrème droite qui protège le système

    Le phénomène Dieudonné se nourrit du fait que l’oligarchie capitaliste a pour projet de détruire la France et monter les travailleurs les uns contre les autres. Ainsi les médias nous ressassent sans cesse que la France est quelque chose de ringard voire de détestable. Dieudonné, comme le FN, comme Soral se nourrissent de cela. Dieudonné par ses discours, ses position racistes et antisémites, ses liens avec le FN et Faurisson, a choisi son camp : l’extrême-droite.

    Dieudonné n’offre aucune perspective de lutte et combat du fait de ses odieux propos, la résistance patriotique, internationaliste et progressiste. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce triste individu est médiatisé.

    Le PRCF qui est anti-fasciste par nature combat Dieudonné, ami de Golnisch, JM Le Pen (parrain de sa fille),Faurisson,Soral et soutien inconditionnel de la perpétuation du pouvoir de l’oligarchie capitaliste, à l’origine des désordres et des maux que connait notre peuple et notre pays. En lui faisant de la publicité, l’oligarchie capitaliste essaye seulement de stériliser et canaliser la contestation vers le fascisme, tandis que l’Etat d’Israël se félicite que les attaques contre lui puissent, grâce à Dieudonné, être assimilées au négationnisme et à l’antisémitisme.

    Le Pôle de Renaissance Communiste en France, par son antifascisme, son antiracisme, sa solidarité avec le peuple palestinien, le Front Populaire de Libération de la Palestine était présent à sa Conférence internationale, est un ennemi véritable du système qu’il nomme par son nom : le Capitalisme.

    Le PRCF a toujours été clair dans sa condamnation de la mouvance dite « rouge-brune » qui n’est en fait que brune, comme l’atteste ce texte dont nous invitons à la lecture :http://jrcf.over-blog.org/article-camouflage-trucage-masquage-les-trois-mamelles-de-la-bete-62064499.html

    Suit un texte du PRCF qui a exactement 3 ans, il date de décembre 2010, et qui dénonce les fascistes masqués ou pas….bien avant Valls.

    CAMOUFLAGE, TRUCAGE, MASQUAGE, LES TROIS MAMELLES DE LA BÊTE.

    Le fascisme a toujours avancé dissimulé.

    Jamais il n’a dit « je suis la dictature terroriste du grand capital ».

    Pour la bonne raison qu’il n’aurait pu tromper qui que ce soit en annonçant la couleur. Pour acquérir une base de masse le fascisme doit mentir. Et il ment avec effronterie. Citons en exemple des bribes du programme des nazis en 1920 :

    « 7. Nous exigeons que l’État s’engage à procurer à tous les citoyens des moyens d’existence.

    11. La suppression du revenu des oisifs et de ceux qui ont la vie facile, la suppression de l’esclavage de l’intérêt.

    13. Nous exigeons la nationalisation de toutes les entreprises appartenant aujourd’hui à des trusts.

    14. Nous exigeons une participation aux bénéfices des grandes entreprises.

    15. Nous exigeons une augmentation substantielle des pensions des retraités.

    17. Nous exigeons une réforme agraire adaptée à nos besoins nationaux, la promulgation d’une loi permettant l’expropriation, sans indemnité, de terrains à des fins d’utilité publique – la suppression de l’imposition sur les terrains et l’arrêt de toute spéculation foncière. »

    Et encore on pourrait citer des milliers de pages où les fascistes, l’extrême-droite, les fascisants, les fascistoïdes et les voitures balaies du Front (anti) National, utilisent un vocabulaire de gauche ou d’extrême gauche pour semer la confusion et le doute sur ce qu’ils sont.

    Les Soral, Dieudonné, les Identitaires, « Riposte laïque », et autres groupuscules ne peuvent pas ne pas tenter de camoufler leur véritable nature. Sinon, qui se tournerait vers eux ? A l’heure où, du fait de l’auto liquidation du PCF par ses directions et du trouble idéologique que cette mutation du PC en vulgaire satellite du PS a provoqué, des citoyens désorientés, abandonnés, peuvent être séduits par les proclamations démagogiques de groupes camouflés derrière un vocabulaire révolutionnaire. Tentons d’éclairer la mouvance des « bruns-rouges ».

    Savoir lire leur prose et voir derrière les masques leur vrai visage n’est pas un exercice bien difficile. Il faut simplement constater que ces gens là ne soutiennent jamais le mouvement populaire en lutte. Jamais ils ne soutiennent les grèves. Jamais ils ne s’attaquent aux racines économiques et sociales du capitalisme. Ils dénoncent un capitalisme abstrait mais déclarent, comme Soral, : « la grève ne gêne que les pauvres ». Au contraire, ils divisent les travailleurs entre noirs et blancs, arabes ou non, fils d’esclaves ou de maîtres, c’est la guerre de tous contre tous pour le seul profit du grand capital. Et pour ce faire il faut truquer : Soral veut « un Chavez français », Dieudonné veut lutter « contre le sionisme », Pierre Cassen « défend la laïcité » ! Jamais ils ne se baladeront avec des croix celtiques cela c’est pour les activistes à l’ancienne, les Gollnisch ou JM Le Pen. Non, nos pantins « new look » à la Pierre Cassen ou Serge Ayoub veulent une « troisième voie », « une quatrième », s’unissent entre eux, se divisent, se retrouvent mais surtout parviennent à tromper des républicains sincères qui vont jusqu’à faire des conférences dans les bouges de ces gens-là.

    Ces dangereux aventuriers déguisés en rebelles, ces conspirationnistes camouflés en anti impérialistes, ces anti sémites masqués en anti sionistes, ces islamophobes cachés en « laïcs », dissimulent mal que leur seul maître est le MEDEF et que leur rôle consiste à établir des passerelles entre progressistes et leur mouvance nauséabonde pour entraîner les premiers vers le sombre, le mortifère chemin emprunté par bien des jeunes sans formation, sans éducation politique, hier vers la SA, la LVF ou la Milice ou Occident, aujourd’hui vers les Skinheads fascisants ou « Egalité et Réconciliation ». Marine Le Pen prend le même chemin en multipliant les propos démagogiques, en essayant de se faire passer pour la Jeanne d’Arc des prolétaires et des patriotes. Alors que sa famille politique fut là où l’on sait en 1940 ou lors de la guerre d’Algérie ! Que le F(a)N est un parti ANTI patriotique, ANTI social, ANTI populaire au service exclusif du grand capital supra national, comme toute cette galaxie de groupuscules qui espèrent profiter de la confusion provoquée par la convergence idéologique et politique de la fausse gauche et de la vraie droite unies contre la patrie, le peuple, la classe ouvrière.

    Le devoir des communistes est de mettre en garde contre ces leurres, ces pièges que constitue cette mouvance baptisée « Bruns-Rouges » mais qui ne sont que bruns et noirs comme la bête immonde dont ils ne sont qu’une nouvelle incarnation et un nouveau masque.

    NO PASARAN !

    


    • le_tocard (---.---.88.38) 3 juin 2016 13:40

      @MILLA

      vous etes un symbole de la dérive gauchisante du communisme francais depuis les années 80 et le remplacement de georges marchais . c est pour ca qu il a quasi disparu


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:04

    Nos services de renseignements ont enfin pris la mesure de la réorientation de nos contrôles sur la mouvance d’extrême-droite dont les réseaux ont été réactivés depuis une vingtaine d’années et dont le maillage a acquis une certaine structuration.Les guignols de l’extrême-droite folklorique des groupuscules cachent des réseaux plus sérieux.

    Chauprade ou le Général Piquemal sont les têtes émergées de l’iceberg, c’est au sein même de l’armée que se trouve « l’armée de réserve ».

    Quelques hauts gradés sont liés à des réseaux puissants comme ceux de Robert Spencer/Pamela Geller, ils ont des relais au sein du groupe parlementaire des Libertés à Strasbourg, Geert Wilders au premier chef, et Marine s’est entourée d’agents de Jihad Watch, et les Identitaires sont à même de fournir des activistes embrigadés.

    Les cadres de l’armée pouvant compter sur une armée de mercenaires qui ont besoin d’argent et qui sont prêts à se mettre à leur service le doigt sur la couture.

    Ces réseaux au sein de l’armée ne sont pas que reliés à Jihad Watch, mais également aux plus puissants lobbies libertariens, qui sont parmi les plus influents au monde, et qui ont réussi à s’adosser à des marges de l’Eglise, les traditionalistes via l’Opus Dei.

    Leur but est la déstabilisation de l’Etat.

    On les retrouve déjà dans certaines actions violentes lors de manifs (Printemps Français dont Action Française).

    La volonté est clairement de déstabiliser l’Etat, et de tenter le coup d’Etat.

    Cela peut paraître farfelu, mais eux du moins y croient et sont formés à cela.

    Ils profiteront de toutes les failles, de toutes les faiblesses.

    Leurs lobbies, dont le maillage est impressionnant (essentiellement parisien, avec quelques relais locaux pour la France, et internationaux au niveau de l’Union Européenne, à Washington, Russie, Syrie), depuis une vingtaine d’années qu’ils croissent et se structurent en France, Europe, Russie, utilisent déjà des procédés de manipulation tous azimuts. Ils attendent le grand soir, le choc des civilisations qu’ils appellent de leurs vœux, suivi du grand chaos qui amènera le « meilleur ordre libéral ».

    Au regard de la surveillance par nos services de renseignements des réseaux d’extrême-droite, nous pouvons faire le parallèle entre les réseaux réactivés aujourd’hui par les libertariens américains et les réseaux Gladio, la Loge P2 et les attentats de Bologne.

    Proche du Vatican, cette maçonnerie clandestine avait infiltré tous les milieux, médiatiques, politiques, économiques, culturels, dans le but de former une élite anti communiste dans le but d’établir un pouvoir autoritaire réactionnaire. Ces réseaux mafieux avaient également été introduits par les Américains.

    Les libertariens sont également issu de la maçonnerie des Fils de la liberté, Chauprade comme de nombreux membres de la nébuleuse font partie de cette maçonnerie libérale conservatrice.

    La nébuleuse entretient bien des rapports maffieux où circule argent, armes, volonté de prise de pouvoir violente. Le rassemblement de Robert Ménard en ce moment à Béziers réunit une partie de cette extrême-droite opuso libérale qui ressemble à de nombreux égard aux réseaux Gladio avec lesquels on peut établir une filiation.

    L’organisation actuelle n’est plus sous l’égide de la CIA, mais par une scission de celle-ci qui lutte aujourd’hui aux USA contre le Département d’Etat.

    Même si la volonté y serait, la violence n’est pas non plus du même ordre que dans l’Italie des années 80 car la France n’a pas la même « culture maffieuse » du fait de la puissance de notre Etat.

    Mais la stratégie de la tension est tentée, toutes les potentialités susceptibles de déstabiliser l’Etat sont cooptées,de Soral, Dieudonné, Chouard, Manif Pour Tous, Hollande Dégage, Belghoul, Veilleurs, Brigandes, Identitaires, Action Française, et autres groupuscules d’extrême-droite, à Nuit Debout ou aux Autonomes, avec en cadrage des organisations idéologiques plus structurées comme L’Institut de Formation Politique, l’Ecole de Guerre Economique, etc..

    Anders Behring Breivik n’apparaît qu’un loup solitaire que lorsqu’on ne sait pas identifier les réseaux auxquels il est lié, l’idéologie du « grand remplacement » et du Choc des Civilisations tissent des liens entre la droite et l’extrême-droite.

    Derrière ces préoccupations racistes se cachent la forêt idéologique libérale qui elle, travaille un spectre politique beaucoup plus large, de Marion Maréchal Le Pen à Macron, en passant par les velléités révolutionnaires d’un Mélenchon, anarchistes de droite comme de gauche, les supports vecteurs des réseaux anti Etat français sont nombreux, les pièges sont beaucoup plus poreux que les clivages politiques traditionnels.

    Ils ne sont pas « partout », ils sont une minorité d’activistes, mais ils s’infiltrent ou tentent de le faire partout, espérant utiliser les faiblesses de pensées politiques peu rigoureuses (dans la mesure où elles méconnaissances les idéologies et leurs réseaux) auxquelles ils entendent substituer un arsenal dogmatique minutieusement élaboré dans les think tanks américains qui enfantent des lobbies qui s’organisent à pénétrer les failles étatiques de l’intérieur pour les faire imploser.


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:13

    La filiation entre les réseaux Gladio et l’extrême-droite actuelle

    Au regard de la surveillance par nos services de renseignements des réseaux d’extrême-droite, nous pouvons faire le parallèle entre les réseaux réactivés aujourd’hui par les libertariens américains et les réseaux Gladio, la Loge P2 et les attentats de Bologne.

    Proche du Vatican, cette maçonnerie clandestine avait infiltré tous les milieux, médiatiques, politiques, économiques, culturels, dans le but de former une élite anti communiste dans le but d’établir un pouvoir autoritaire réactionnaire. Ces réseaux mafieux avaient également été introduits par les Américains.

    Les libertariens sont également issu de la maçonnerie des Fils de la liberté, Chauprade comme de nombreux membres de la nébuleuse font partie de cette maçonnerie libérale conservatrice.

    La nébuleuse entretient bien des rapports maffieux où circule argent, armes, volonté de prise de pouvoir violente. Le rassemblement de Robert Ménard en ce moment à Béziers réunit une partie de cette extrême-droite opuso libérale qui ressemble à de nombreux égard aux réseaux Gladio avec lesquels on peut établir une filiation.

    L’organisation actuelle n’est plus sous l’égide de la CIA, mais par une scission de celle-ci qui lutte aujourd’hui aux USA contre le Département d’Etat.

    Même si la volonté y serait, la violence n’est pas non plus du même ordre que dans l’Italie des années 80 car la France n’a pas la même « culture maffieuse » du fait de la puissance de notre Etat.

    Mais la stratégie de la tension est tentée, toutes les potentialités susceptibles de déstabiliser l’Etat sont cooptées,de Soral, Dieudonné, Chouard, Manif Pour Tous, Hollande Dégage, Belghoul, Veilleurs, Brigandes, Identitaires, Action Française, et autres groupuscules d’extrême-droite, à Nuit Debout, avec en cadrage des organisations idéologiques plus structurées comme L’Institut de Formation Politique, l’Ecole de Guerre Economique.

    Propaganda Due — Wikipédia Propaganda Due (prononciation italienne : [propaˈɡanda ˈduːe]) ou P2 était une loge maçonnique dépendant du Grand Orient d’Italie de 1945 à 1976, puis une loge pseudo-maçonnique (également qualifiée de loge « noire » ou loge « clandestine ») dont l’existence était illégale (au regard de la constitut... FR.WIKIPEDIA.ORG


    • izarn izarn 2 juin 2016 19:24

      @MILLA
      C’est n’importe quoi.
      Chauprade s’est fait virer, comme Soral du FN....
      Ce doit etre une ruse de sioux ?
      Que l’atlantisme soit du coté de la gauche c’est plutot évident depuis 1945....
      Hors les communistes, bien sur.
      Le Stay Behind est bien entendu issu de l’OTAN, pas betement de façon directe bien sur.
      Lutter contre le Departement d’Etat de Clinton, je dis au contraire bravo...
      Enfin ce texte est incompréhensible.


  • alinea alinea 2 juin 2016 15:13

    Pourquoi demander à quiconque d’être idéal, nous sommes tous passagers éphémères ; prôner sincèrement la réconciliation est incompatible avec le narcissisme, ce narcissisme que vous pardonniez quand il éclairait le monde d’une lumière inédite.
    Mais voilà, l’oeuvre est achevée, le narcissisme reste, et il bloque l’ascension, son ascension, pas la nôtre, pas la vôtre !
    Je parie que ce narcissisme lui interdira l’humilité ; après tout, s’il est si bon, rien ne l’empêche de vaquer à d’autres occupations pendant un temps, puis revenir s’il a d’autres lumières.
    Mais les noeuds du psychisme sont plus forts que l’intelligence. Et on se plaît à une gloire, fut-elle sulfureuse !


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 15:39

      @alinea

      Point de vue plein de bon sens. L’orgueil est en effet l’obstacle. Il interdit l’humilité, donc l’apprentissage et le changement. Sous ce rapport nous ne luttons en effet qu’avec nous-mêmes. Ceci étant, personne ne demande ici à quiconque d’être idéal. Le zeitgeist fait qu’à présent, pour chacun d’entre nous, c’est l’exigence nietzschéenne qui prévaut : devenir soi-même ! smiley


    • alinea alinea 2 juin 2016 16:32

      @Luc-Laurent Salvador
      L’orgueil plutôt, j’ai repris le terme, mais orgueil est plus juste car il propulse pendant un temps, rend indépendant et courageux, mais vient le moment où l’on trouve la porte sur la liberté fermée, à cause de lui !
      devenir soi-même est plein d’écueils, certains pensent que leur folie est leur structure ; devenir soi-même c’est se dépouiller, jusqu’à la mort !! smiley


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 17:04

      @alinea

      oui au dépouillement mais comme disait l’autre, de mort lente...
      ou plutôt tardive !


    • Yanleroc Yanleroc 3 juin 2016 16:17

      @alinea
      A mon avis, il se cherche une spiritualité., ça le ferait chier, d’après moi ,que Chouard lui crache à la gueule. Il devrait encore changer. Bonjour.


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:17

    La DGSI oriente le renseignement vers la menace d’extrême-droite et ses réseaux d’activistes bien réels

    Les guignols de l’extrême-droite folklorique des groupuscules cachent des réseaux plus sérieux.

    Chauprade ou le Général Piquemal sont les têtes émergées de l’iceberg, c’est au sein même de l’armée que se trouve « l’armée de réserve ».

    Quelques hauts gradés sont liés à des réseaux puissants comme ceux de Robert Spencer/Pamela Geller, ils ont des relais au sein du groupe parlementaire des Libertés à Strasbourg, Geert Wilders au premier chef, et Marine s’est entourée d’agents de Jihad Watch, et les Identitaires sont à même de fournir des activistes embrigadés.

    Les cadres de l’armée pouvant compter sur une armée de mercenaires qui ont besoin d’argent et qui sont prêts à se mettre à leur service le doigt sur la couture.

    Ces réseaux au sein de l’armée ne sont pas que reliés à Jihad Watch, mais également aux plus puissants lobbies libertariens, qui sont parmi les plus influents au monde, et qui ont réussi à s’adosser à des marges de l’Eglise, les traditionalistes via l’Opus Dei.

    Leur but est la déstabilisation de l’Etat.

    On les retrouve déjà dans certaines actions violentes lors de manifs (Printemps Français dont Action Française).

    La volonté est clairement de déstabiliser l’Etat, et de tenter le coup d’Etat.

    Cela peut paraître farfelu, mais eux du moins y croient et sont formés à cela.

    Ils profiteront de toutes les failles, de toutes les faiblesses.

    Leurs lobbies, dont le maillage est impressionnant, depuis une vingtaine d’années qu’ils croissent et se structurent en France, Europe, Russie, utilisent déjà des procédés de manipulation tous azimuts.

    Ils attendent le grand soir, le choc des civilisations qu’ils appellent de leurs vœux, suivi du grand chaos qui amènera le « meilleur ordre libéral ».

    Attentats : la peur de la réplique de l’ultra-droite Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, Patrick Calvar, le directeur général de la Sécurité intérieure, a indiqué être « en train de déplacer des ressources » pour surveiller l’ultra-droite par crainte d’une « confrontation ». Fantasme ou réel danger ? LEXPRESS.FR


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 15:23

    Allo Milla, vous fumez quoi ?
    C’est de la bonne on dirait...
    disons, de la moquette de qualité !
    Attention quand même, ça peut intoxiquer.
    Rapprocher Gladio et les rigolos autour de Ménard, fallait oser quand même.
    Gladio, c’est l’OTAN, des anciens nazis, des attentats à la bombe.
    Vous voyez Ménard lancé dans un pareil cirque ?
    Sur la base de quels indices ?
    Merci d’avance pour la précision de votre réponse


    • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:29

      @Luc-Laurent Salvador

      L’extrême droite est liée à l’état et à Israël.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2016 22:13

      @Luc-Laurent Salvador
      Ménard, je ne sais pas, mais il semble bien exister des agités de la cafetière, des tradis - cathos, qui rêvent de faire un coup d’état militaire.

      Ou bien encore ICI.


    • Hijack Hijack 6 juin 2016 00:31

      @Luc-Laurent Salvador

      Tu réponds à « Milla » le moteur troll ... qui ne réagit qu’à des mots directeurs : Soral/Dieudo/Meyssan/Israël/Russie/Poutine/Assad et c...
      .
      Le moteur est programmé pour répondre par rapport aux mots qu’il détecte ...
      Il lui est arrivé de poster plusieurs très longs messages dans la même mn. Il ne répond pas et ne s’adresse à personne, son rôle, pourrir les sujets, les empêcher d’aller à fond dans la discussion ...Il répète (dans des circonstances presque similaires) tjrs les mêmes phrases ...
      .
      Seule solution : ne pas lui répondre ... ou rigoler, voire lancer des vannes courtes ... smiley 


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:26

    Soral est un agent sioniste et ER un site crypto sioniste d’extrême droite


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:36

    Ménard Dégage ! C’est fait !

    Il semblerait qu’après plusieurs années de combat contre les lobbies libertariens de Washington, on me donne enfin raison.

    Hier encore je tweetais :

    « Les libéraux cons, ça OZ tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ».

    Cela fait des années que j’explique, démontre, dénonce les réseaux de ceux qui veulent abattre la France encore plus rapidement que les gouvernements qui se sont succédé ces dernières années, voulant, comme Macron et l’Union Européenne, accélérer le processus d’alignement sur le libéralisme.

    Dérégulation à marche forcée, dépeçage de l’Etat à plus ou moins brève échéance, le danger est patent, les lobbies faisant feu de tout bois.

    Leur investissement est tel qu’il serait hasardeux de dire que la partie est gagnée, les pièges sont nombreux et il en reste encore beaucoup dans lesquels tous les partis sont englués.

    Ménard dégagé, sur le fond et la forme par Florian Philippot, sur la forme seulement par Marion Maréchal, et pour cause ... les lobbies ne semblent plus tenir le Front que par une pince, qui s’accroche encore via leurs théories fallacieuses du « grand remplacement ».

    Mais l’emprise se relâche, c’est une jolie petite victoire personnelle.

    Le combat éternel continue.


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:40

    https://youtu.be/TauQCeaml24

    L’imposture du Fn ou comment les médias vous enfument depuis 40ans

    Soral =Fn=système CQFD


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 15:46

    https://youtu.be/eztvPazR4AQ

    L’imposture du Fn ou comment les médias nous enfument depuis 40 ans


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:00

    San Giorgio en vendeur Tupperware refourgant sa camelote dans la boutique libertarienne de Soral

    Bon, j’ai pondu ça en cinq minutes, ça me gonfle, mais c’est pour répondre à la demande ...

    Alain Soral n’est qu’un des rouages de la nébuleuse libertarienne, et pas le plus gros.

    1 - Le survivalisme est l’investissement des investissements libertariens, il détache de la nation, de tous les principes français de solidarité, fraternité, égalité, accélère le processus de communautarisme et de destruction des structures nationales (administration, sociale, services publics, etc.) pour se concentrer sur la guerre civile avec tout le trafic d’armes qui va bien avec.

    alain soral,libertarien,san giorgio,egalité et réconciliation,kontre kulture,étalon-or,ron paul,fils de la liberté,survivalisme,retour à la terre,anti francealain soral,libertarien,san giorgio,egalité et réconciliation,kontre kulture,étalon-or,ron paul,fils de la liberté,survivalisme,retour à la terre,anti francealain soral,libertarien,san giorgio,egalité et réconciliation,kontre kulture,étalon-or,ron paul,fils de la liberté,survivalisme,retour à la terre,anti france Rambo San Giorgio

    Il ne s’agit pas de la simple vie du bon père de famille, je parle d’idéologie, et

    d’organisation de cette idéolgie, de déstabilisation de la société,

    d’atteinte à l’Etat, pas de quatre boîtes de conserve.

    Je ne dis pas non plus que nous allons vers des temps faciles, mais la société

    française n’est pas encore morte, il existera des solidarités, des protections,

    une organisation avec ce qu’il reste d’Etat.

    Bien sûr, ceux qui auront encore un peu de biens voudront faire bande à part,

    et se protégeront peut-être par leurs propres moyens, ça n’ira pas bien loin et

    exacerbera la violence.

    Le processus survivaliste libertarien va accélérer la chute de l’Etat

    et la précipitation vers le chaos.

    San Giorgio est libertarien, je l’ai confondu en direct quand il est passé à Nantes et il l’a avoué. Il ne met bizarrement jamais cela en avant alors qu’il est un pion officiel du réseau libertarien, ses liens avec les Fils de la Liberté sont établis.

    Je vous invite à chercher qui sont les Fils de la Liberté, leurs liens avec la fondation des USA basée sur le principe de liberté économique, anti fiscalité, communautarisme forcené, darwinisme social, anti Etat, anti unité nationale.

    2 - Le retour à la terre et à une pseudo autonomie avec la boutique Au Bon sens, est aussi un copié-collé libertarien.

    Et toujours dans le même but de promouvoir la mentalité anglo américaine du chacun pour soi :

    - individualisme forcené en groupes type secte
    - accélération de la destruction des institutions nationales au passage, incitation à monter les groupes contre les autres sous prétexte de survie,
    - armement et établissement de l’idée anglo américaine d’une vie en autodéfense (on comprend bien le démantèlement du service public de police et la police privée qui se dessine).

    3 - Kontre-Kulture est un outil de propaganda, et c’est surtout une boutique de vente de bouquins tombés dans le domaine public et ceux des copains, c’est un tiroir-caisse une fois que tu as une clientèle captive, tu peux en plus faire valoir un fichier client. Les libertariens sont les rois du lobbying, ils ont transmis à Soral tous les codes du parfait lobbyiste.

    Cela crée des sortes de sectes propagandistes autoalimentées, les libertariens fournissent le canevas et laissent tricoter les petits mains.

    4 - L’étalon-or

    Soral a monté une officine parallèle qui était chargée un temps de coller des affichettes chez les commerçants pour le retour au franc, mais pas le franc au sens souverain mais un franc indexé sur l’étalon-or, comme veulent l’imposer les libertariens.

    L’étalon-or, c’est vraiment leur marque de fabrique.

    Et autant dire que le « franc » ne serait absolument plus une monnaie souveraine dans ces conditions.

    Du reste Philippe Herlin -le libertarien candidat à la présidence de l’Ump

    http://libertarien.overblog.com/qui-sont-les-blogs-liberaux

    - expliquait que l’or était le meilleur moyen de détacher une nation de sa monnaie.

    5 - Soral a peu à peu glissé vers une vision communautariste de la société, contribuant à monter musulmans contre juifs, se faisant le pendant des excités juifs en excitant l’antisémitisme.

    Il joue bien le rôle de préparateur à la guerre civile et au chaos si cher aux libertariens, car comme Soral, ils pensent que de là sortira l’élite, et le meilleur ordre.

    C’est vraiment la philosophie libertarienne dans toute sa splendeur.

    Il faut bien connaître l’état d’esprit libertarien, ensuite, vous le retrouvez point par point chez Soral, Jovanovic -agent de l’Heritage Foundation, centrale des lobbies libertariens fondée par l’OSS/CIA)-, et tous les groupes que je dénonce comme tel.

    Vous percevez cela de façon évidente quand vous comprenez bien les fondements de la société anglo saxonne, et les nôtres, en quoi ils sont non pas différents, mais opposés.

    Et sachant que la vision libérale, thalassocratique, individualiste, impérialiste est à l’opposé de notre mentalité française.

    Ron Paul et ses troupes -contrairement à ce qu’affirme Soral- sont, on ne peut plus interventionnistes. Ils ont des relais partout dans le monde et notamment en Europe. C’est de l’impérialisme par soft power, un grand principe de fonctionnement anglo saxon.

    Cette nébuleuse est issue de la CIA et précisément en relation avec toutes les extrêmes-droite du monde entier, à la fois car l’extrême-droite est un tissu favorable à ce genre de pénétration, idéologiquement, mais encore parce que cela stoppe toutes velléités de résistance nationale.

    Soral est propagandiste du discours de Ron Paul en France, il est pion libertarien. Il oriente dans un certain sens et ne dénonce jamais évidemment les rouages mondialistes dont il fait partie. Il détourne du vrai combat, tout en renforçant la vision libertarienne qui va contre notre intérêt, l’intérêt de la France et du peuple français.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 16:05

      @MILLA

      ça vous fatigue de troller ?
      Je m’en réjouis.
      On peut ainsi espérer que vous allez bientôt vous arrêter...


    • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:11

      @Luc-Laurent Salvador

      C’est des vérités que vous cachez !


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 16:16

      @MILLA
       
      Moi ? je cache des vérités ? Vous m’intéressez ! smiley


    • Jelena 2 juin 2016 16:17

      @Luc-Laurent Salvador >> On peut ainsi espérer que vous allez bientôt vous arrêter.
       
      Non, ce n’est que le début... Et ce n’est pas la peine de vouloir la raisonner, elle a les neurones complétement grillées.


    • alinea alinea 2 juin 2016 16:36

      @Luc-Laurent Salvador
      Non, en ce qui concerne les survivalistes, j’ai les même infos agrémentés de déductions !! le mouvement est assez important en France, ne passe pas par les réseaux, et s’arme, oui !


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 16:48

      @Jelena

      Oui, c’est une hypothèse sérieuse, vu la surchauffe évidente...


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 juin 2016 16:52

      @alinea

      Oui, ça fait trente ans qu’ils s’arment mais ils ne font pas la guerre pour autant. C’est sûr qu’ils sont individualistes mais qui pourrait le leur reprocher par les temps qui courent ?
      Le poisson pourrit par la tête et à la tête de la France il n’y a plus personne pour défendre l’idée d’une véritable solidarité nationale.
      Il n’y a plus que des politicards soumis à ceux qui les achètent.
      Fin de l’histoire.
      Alors, franchement, les libertariens, c’est pas eux qui vont me filer des insomnies !


    • alinea alinea 2 juin 2016 16:59

      @Luc-Laurent Salvador
      Pour l’instant, moi non plus ils ne me préoccupent guère !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2016 22:30

      @Luc-Laurent Salvador
      Voici le programme du libertarien Ron Paul, vous n’avez qu’à comparer avec les analyses de Soral.

      Je n’ai jamais pu supporter Soral au delà de quelques minutes, je le perçois comme quelqu’un d’extrêmement violent et au psychique gravement perturbé. Est-il libertarien ? ou pas ?
      Tout tourne autour du rôle de l’ Etat, minimaliste, chez les libertariens.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2016 22:33

      @Luc-Laurent Salvador
      Vous devriez. Ils sont bien pires que les néo-cons !
      Version soft, c’est Attali « Débrouillez-vous ! »


    • Yanleroc Yanleroc 3 juin 2016 16:32

      @Fifi Brind_acier
      Et lui, il est violent ; Mathieu dans « Bonjour Tristesse » ?..

      Il faut tenir le rythme, comme avec Soral.

    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 4 juin 2016 17:31

      @Fifi Brind_acier
       
      Pires que les néo-cons ? Vous n’avez pas le sens de la mesure. Votre alarme au sujet d’un éventuel coup d’état en France par des tradis-cathos est elle aussi complètement à côté de la plaque. Le jour où un coup d’état réussi se sera annoncé dans les journeaux, il fera chaud !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 juin 2016 21:06

      @Luc-Laurent Salvador
      Relisez les liens que j’ai mis, il font référence à des documents qui circulent dans l’armée.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 5 juin 2016 06:22

      @Fifi Brind_acier
       
      Peut-être aurais-je dû être plus clair : c’est justement après avoir lu vos liens que j’écris ce que j’écris. Une rébellion n’a rien à voir avec des supputations angoissées qui s’affichent ici ou là. Il y a loin de la coupe aux lèvres. Quelle que soit leur position dans la hiérarchie trois individus avec des convictions religieuses offensées par une dérive nationale ne sont pas, et de loin, en mesure de réaliser un coup d’état. Nous en prenons la direction mais ne nous sommes pas encore une république bananière.


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:10

    JEAN-CLAUDE NATAF ET PHILIPPE PENINQUE SONT SUR UN BATEAU… C’EST LE RADEAU D’LA MARINE !! Le magazine photo Polka Magazine sort ce mois-ci un dossier intitulé « FN et Ultras ». Si nous avons déjà beaucoup écrit sur ces différentes relations, tenues et entretenues avec des Gudards actuels ou historiques, ou avec certains membres des JNR, il en est une toutefois qui mérite d’être précisée. Celle qu’entretient certains cadres et dirigeants du Front National avec une partie des figures les plus radicales de la communauté juive de France, au premier plan desquelles figurent la Ligue de défense juive et son représentant Jean-Claude Nataf, dit Carlisle[1]. Sur une des photos publiées par Polka Magazine nous le voyons discuter, tout sourire, avec Philippe Peninque, d


    • MagicBuster 2 juin 2016 16:19

      @MILLA
      Plus il y aura d’étrangers idiots sales et sans respects et plus marine aura sa chance.

      Une femme présidente c’est pas si mal ...

      En + si ça peut calmer tous ces mecs vulgaires, machos (et arabes) tant mieux !!


    • alinea alinea 2 juin 2016 16:38

      @MagicBuster
      le problème, c’est qu’elle en est incapable !


    • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 17:14

      @MagicBuster

      Tu sais toujours pas que le Fn est la création d’Israël et que rien ne changera pour le peuple ? Morderire

      Il est con le peuple !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 juin 2016 22:38

      @alinea
      C’est pas grave, gouverner un pays européen, c’est fastoche, suffit de recopier les bafouilles de la Commission européenne, Hollande y arrive bien !


    • alinea alinea 3 juin 2016 12:21

      @Fifi Brind_acier
      J’ai bien aimé les gamins de trente ans, en cage devant leur ordi et qui tancent la France, entre autres, et donnent des idées pour faire des économies pour gagner le podium des 3%.( voir vidéo sur ce site)
      Je n’ai pas tout compris des économies qui seront faites avec la loi Khomri ; mais je ne suis pas très matheuse ; peut-être un jour trouverai-je explication détaillée ! smiley


  • Massada Massada 2 juin 2016 16:17

    @Milla
     
    Avec vous on ne s’ennuie pas !
    Merci de nous informer sur la vraie nature de Soral !
    Surtout ne vous arrêtez pas !


    • Phoébée 2 juin 2016 16:30

      @Massada
      Massada mon frère juif ! Ne te laisse pas aller avec cette virago !!!

      .

      Je pense demander un visa pour Israël pour les prochaines grandes vacances.... pourrais-tu me pistonner ?

      .

      Bien à toi, ton goy préféré *


    • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:35

      @Massada Ça fait 7 ans que je suis ces imposteurs.


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:37

    S’il est vrai que bush est un criminel de guerre qu’il faudrait juger, Poutine avec les 300 000 victimes tchétchènes et le million de déplacés en est un, lui aussi.

    Soral aime Poutine au point d’avoir un buste de lui !


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:38

    Soral affirmera aussi que le catholicisme est un bidouillage français, une création Française.


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 16:40

    https://youtu.be/jN6vYt1I3Nc

    Dieudonné sous influence Nazi


  • Massada Massada 2 juin 2016 17:05

    @MILLA
     

    Je pense que Soral et Dieudonné sont des agents du Mossad.
    Dieudonné est descendant des Falashas, il est juif mais se fait lui-même passer pour une personnalité anti-juive sous couvert d’anti-sionisme. 

    Le Mossad récolte un nombre impressionnant d’informations grâce au système de billeterie du Théâtre de la Main d’Or ou via les réseaux sociaux.

    Le grand pilier de cette opération consiste à assécher les caisses des antisémites qui se mettent à graviter autour de l’humoriste. C’est dans cette optique que Dieudonné développe un merchandising acharné en vendant tasses, t-shirts, DVD’s et autres objets à son effigie. 

    Dieudonné s’est aussi associé avec Arno Klarsfeld, l’avocat et fils de la célèbre famille de « chasseurs de nazis ». C’est ainsi qu’Arno a accepté de jouer le jeu et de devenir son faux adversaire. Ce qui lui a fait une formidable publicité.

    Autre élément, Jacky, le pseudo régisseur du comique est en réalité capitaine dans l’armée israélienne 


    • LEELOO Shawford 2 juin 2016 17:13

      @Massada

       smiley smiley smiley Remarquable analyse, on dirait du Soral, on en redemande !!! smiley

      Où est passée Pomme de Reinette au fait, elle prépare le retour de Dieudonné au Cameroun comme prévu lors notre dernière réunion commune hasbaresque ? smiley


    • izarn izarn 2 juin 2016 19:29

      @Massada
      Pour une fois, vous me faites rire !
       smiley


    • Phoébée 2 juin 2016 21:18

      @izarn
      Massada est un mec marrant * Faut juste oublier le contexte smiley


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 17:08

    " la licra , le crif ,l’uejf vont avoir les patriotes au cul , vous allez baisser le yeux sous merde , terminé de se soumettre a la saloperie de cette secte sioniste , quitte a faire de la taule ta compris le consanguin "

    Pour l’instant c’est eux qui dominent et ils t’écrasent avec Soral

    Morderire

    Il est con le peuple !


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 17:09

    « Je pense que Soral et Dieudonné sont des agents du Mossad. »

    C’est vrai Massada !


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 2 juin 2016 17:16


    Avec Soral, les mots dépasseront-ils toujours sa pensée ?

      Les violents conflits internes qui le traversent font de lui un homme de confrontation et de division et non de concorde. Il est sans aucun doute aussi son pire ennemi. Son enfance, pour ce qu’il a pu nous en dire publiquement, aurait dû l’alerter et l’aider à prendre très tôt conscience de sa difficulté d’être au monde qui serait malheureusement la sienne d’autant plus que Soral ne connaît pas la résilience ni le pardon que l’on s’accorde à soi-même comme une faveur et que l’on accorde aux autres comme un cadeau.

    Soral est, sans doute à regret, porteur d’une illusion : sa capacité à entreprendre, à construire … alors qu’il froisse, déchire, piétine tout ce qu’il touche et puis, fatalement, tous ceux qu’il rencontre, avant de s’en séparer : tantôt maître et tantôt esclave, il domine tout en subissant une incapacité à pouvoir « s’empêcher ».

    N’est pas André Breton qui veut ; de plus, les talents qui entouraient cette figure légendaire ne lui devaient rien, et tous formaient à la fois le tronc, les branches et les feuilles de ce mouvement qui a su un temps représenter une rupture radicale : le surréalisme.

    La suite : http://litteratureetecriture.20minutes-blogs.fr/archive/2015/09/29/internet-dissidence-grandeur-et-misere-922456.html


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 3 juin 2016 17:16

      @Serge ULESKI
       
      Merci pour la proposition de lecture. Elle était opportune mais, malheureusement pas très convaincante. Je vous ai connu meilleur. Peu d’analyse, beaucoup de projections, des jugements à l’emporte-pièce sans argumentation, le tout centré sur la personne de Soral, pas du tout sur ses thèses. Bref, que vous en ayez conscience ou pas, il est assez clair que vous parlez beaucoup plus de vous que de lui. Désolé. J’apprécie de vous lire à l’occasion, mais là vraiment non, je n’adhère pas.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 5 juin 2016 06:12

      @Luc-Laurent Salvador

      Ben.. je sais pas.... moi j’aime bien c’que j’écris.
      Et puis, j’ai pas trop l’esprit « groupie » : j’aime pas le foot par exemple...


  • MILLA (---.---.1.10) 2 juin 2016 17:17

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Si-je-rentre-en-France-c-est-pour-tout-exploser-39644.html

    Preuve de propagande du gouvernement sioniste chez ER Israël.


  • LEELOO Shawford 2 juin 2016 17:22

    @Luc-Laurent Salvador

    L’explication principale est en fait assez prosaïque je pense, Soral et le site E&R vivent de la vente des vidéos, faut alimenter de façon régulière, ni plus ni moins.

    A votre instar c’est pas pour torpiller, il a juste des frais et notamment des frais de justice à profusion, faut rentrer du cash, point barre, et s’il y a preneur pour acheter les vidéos, personne ne met à quiconque de couteau sous la gorge pour ce faire.

    Reste ce qu’il gagne en retour, il le perd en qualité, à tout le moins parce qu’il ne peut produire un contenu efficace à volonté et sur commande.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 3 juin 2016 17:24

      @Shawford
       
      je comprends qu’on puisse penser à ça mais je ne vous suis pas sur ce terrain. Ce n’est pas parce qu’il en serait réduit à gagner sa pitance que Soral semble désorienté. Qu’il fasse du chiffre ne me gêne aucunement. C’est totalement légitime car c’est ce qui lui donne son indépendance. Non seulement je paye bien volontiers mais je soutiens. ça me paraît un minimum vu le plaisir que j’ai eu à l’entendre gratuitement durant quelques années.
      Quand on pense à la soupe qu’on nous sert dans les médias, deux heures d’intelligence, c’est un régal et ça n’a pas de prix. Il faut juste savoir glisser sur les excès qui émaillent son propos sans jouer les vierges offensées à tout bout de champ. Les truffes on les trouve dans la terre, faut savoir faire la part des choses...


    • Yanleroc Yanleroc 3 juin 2016 22:11

      @Luc-Laurent Salvador


      « Glisser sur les excés ».
      Comme avec Dieudo, Coluche, Desproges, Charlie-hebdo, Renaud, Brassens, Mathieu..
      C’est ça la France : savoir glisser et ne pas jouer les vierges effarouchées !

      ..la France ou le showbiz ?.. oui Soral fait son showbiz, et alors, personne ne l’élira, personne ne le portera au Pouvoir, il est juste nécessaire !

  • DanielD2 DanielD2 2 juin 2016 17:35

    Soral aurait du rester dans le train du FN quand il avait réussi à y mettre les pieds. 


    Sa défense absurde des musulmans ( qui le remercie majoritairement en lui crachant à la gueule, en le traitant de PD, de drogué, de débauché, etc ), l’a fait se détacher de ce qui aurait du être naturellement son principal public : la jeunesse nationaliste. 

    Maintenant qu’il a totalement raté la vague « populiste » qui va déferler sur l’Occident, il est tout seul et coincé dans le complotisme le plus absurde ( Un jour il avait sorti que les victimes des attentats du marathon de Boston étaient des comédiens avec du faux sang ), sans aucune perspective à donner à ses militants à part « Vendez mes produits pour que je puisse en vivre ». 

    Bref, un beau gâchis du à son ego surdimensionné. 

    • DanielD2 DanielD2 2 juin 2016 17:49

      PS : Si vous voulez rigoler, allez écouter sa vidéo réaction aux attentats du 13 Novembre. Il finit par dire que les kamikazes n’ont absolument rien à voir avec l’islam mais plutôt avec James Dean, l’ado rebel occidental, et qu’ils n’ont pas conscience qu’ils vont mourir. 


      C’est à ce genre de truc qu’on voit qu’il est fini.

    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 3 juin 2016 17:29

      @DanielD2
       
      Je ne sais pas ce qu’il dit à ses militants mais je sais que ses analyses sont rarement absurdes. Qu’il puisse se tromper à l’occasion, je dirais presque que ça va de soi dès lors qu’on touche à ces psy-ops que sont a priori tous ces attentats dont on nous accable.
      Pour qui fait des recoupements, il est clair que les versions officielles tiennent rarement la route. Pour ce qui est de Boston je n’y ai pas regardé de près donc je n’ai rien à en dire.


  • Milla (---.---.1.10) 2 juin 2016 18:17

    P«  : Si vous voulez rigoler, allez écouter sa vidéo réaction aux attentats du 13 Novembre. Il finit par dire que les kamikazes n’ont absolument rien à voir avec l’islam mais plutôt avec James Dean, l’ado rebel occidental, et qu’ils n’ont pas conscience qu’ils vont mourir. » 





    Mensonge ! 



    Il a complètement confirmé la version de notre gouvernement sioniste.

    Soral et Dieudonné on eu les mêmes mots que Valls. 



  • lsga lsga 2 juin 2016 18:36

    Les groupuscules politiques marquent toujours la tendance générale. 

    L’effondrement de la « dissidence » française marque la fin de cette période réactionnaire. 
    Le FN fera peu-être le plus joli score de son Histoire au premier tour, avant de se faire écraser au second, et avant de s’effondrer totalement. 

    La période réactionnaire se termine.

    Les salafistes sont également en train d’exploser en vol. Les T-Party sont en train d’exploser en vol. Le poutinisme se fissure de partout. La gauche nationaliste sud-américaine est à genoux. 

    La période réactionnaire touche à sa fin. 

    Bientôt : un mai 68 mondial. Préparez les capotes. 

    • izarn izarn 2 juin 2016 19:37

      @lsga
      ha ha ha !
      Ce serait plutot le Système qui est au bout du rouleau...
      Vous ressemblez à Hollande « Tout va mieux »....
      Il ne suffit pas de faire de la propagande, il suffit de regarder les chiffres, les stats.
      Et puis non, je ne vous le conseilles pas, ca vous fichera le bourdon pour une semaine.


    • izarn izarn 2 juin 2016 19:50

      @izarn
      Je rebondis sur mon post...En effet le probléme de Soral, c’est qu’il ne comprends pas grand chose à l’économie, ni à la finance.
      Et pour écrire « Comprendre l’Empire », c’est quand meme ennuyeux....
      Ne sait-il pas que son Empire, c’est surtout l’Empire du fric ?

      Donc je ne suis pas comme l’auteur de l’article.
      Soral devrait bucher l’économie et revoir son bouquin.

      Quand à la stratégie du FN...Comme disait JM Le Pen : Les gens préfèreront l’original à la copie.
      Ca doit faire quand meme rigoler les gens quand les « Al Nosra fait du bon boulot » se proclament anti-islamiste...
      Le degré de loufoquerie dépasse les bornes....
      Ensuite la sorte de rapprochement avec Israel est pour déjouer l’attaque « raciste et antisémite », basée sur la petite phrase sortie de son contexte de JM Le Pen « Ce n’est qu’un détail »....
      Pas besoin de Soral pour comprendre cette démarche....


    • lsga lsga 2 juin 2016 20:40

      @izarn
      on pose un pari ?
      Je pari un effondrement total de l’extrême droite, partout dans le monde, dans les 10 ans.
      En France, ça commencera juste après 2017, et la raclée de Lepen à la présidentielle. 


    •  Christian Deschamps Zoblard le terrible 2 juin 2016 22:24

      @lsga
      il y a de grandes chances que tu es raison ,les bonds en avant
      sont très souvent précédés d’un gros recule réactionnaire,et
      si se bond ne se fait pas,bas c’est le retour en arrière et l’on
      recommence un tour avec à la clef les mêmes problèmes et
      un nouvelle échec .


    • Yanleroc Yanleroc 3 juin 2016 19:08

      @izarn

      Il prétend pourtant avoir écrit le programme économique du FN pour le père, comme Oriane-Millla, les discours de la fille. Ils on écrit à quatre mains ?

  • Milla (---.---.1.10) 2 juin 2016 19:09

    le CRIF et le FN deviennent des alliés objectif

    Gilles-William Godnadel, figure médiatique et politique du CRIF, constitue un trait d’union entre l’extrême-droite et certaines structures juives.


  • Milla (---.---.1.10) 2 juin 2016 19:11

    Alain Soral – ôde au FN : « j’incite les sionistes cohérent à faire leur alya 


  • Milla (---.---.1.10) 2 juin 2016 19:15

    L’antisémitisme de Dieudonné et de Soral sert l’Alya des juifs

    Comme disait Theodor Herzl, « l’antisémitisme deviendra le plus grand allié du sionisme ».

    Theodor Herzl disait « les antisémites sont les meilleurs alliés du sionisme »


    • jojo1948 (---.---.151.220) 3 juin 2016 11:50

      @Milla tu es bien le seul a penser que soral est sioniste

      pour tous les autres c’est un antisémite

    • MILLA (---.---.1.10) 3 juin 2016 12:25

      @jojo1948

      C’est un agent des services secrets.


  • Milla (---.---.1.10) 2 juin 2016 19:15

    En 2015, quelques 8 000 d’entre eux ont rejoint Israël, le plus haut nombre jamais enregistré, faisant de l’Hexagone le plus grand fournisseur d’habitants à l’Etat hébreu, pour la seconde année consécutive

    Voilà à quoi sert l’antisémitisme de Dieudonné et de SORAL et de la fachosphěre.


  • Milla (---.---.1.10) 2 juin 2016 19:16

    Les juifs doivent repartir en israel pour la venue de leur messie qui est le Dajjal pour les musulmans


Réagir