samedi 4 décembre 2021 - par beo111

Pour qui ne pas voter : Clara Egger

Vous savez déjà qu'il sera inutile de voter pour Emmanuel Macron, qui est un ennemi de la France et des droits de l'homme. C'est un ennemi tout court. Aussi aucune voix n'ira au parti socialiste, qui souhaite l'injection obligatoire de produits expérimentaux dans notre sang. Pas plus qu'à Pécresse et à Bertrand, qui trouvent qu'il n'y a pas encore assez de discrimination envers les non-injectés.

JPEG - 117.8 ko
Clara Egger

Mais ne faisons de discrimination envers les petits candidats, et occupons nous du cas Clara Egger. Car si vous croyez qu'elle n'aura jamais les 500 signatures méfiez vous. Car après tout il y a cinq ans Charlotte Marchandise en avait réuni plus de 100 avec un programme similaire. Et ne doutons pas que le grand capital saura aider cet élan citoyen qui ne lui veut aucun mal.

Alors, le programme de Clara Egger, quel est-il ? Et bien c'est, nous soumettre nous, Français, aux caprices d'une Constitution expérimentale. Oui, elle veut faire de nous des cobayes. Elle estime qu'il n'y a pas assez de corruption dans ce bas monde, et qu'il faut encore déresponsabiliser les électeurs qui élisent les députés. Car s'ils choisissent mal, eh bien ce n'est pas grave, on pourra les révoquer.

Clara Egger, c'est la passion de l'irresponsabilité. Or le peuple français, avec des hauts et des bas, a construit le concept d'État-nation. Il a été le premier à s’émanciper politiquement. Mais il doit maintenant assumer et c'est normal, les erreurs dont il s'est rendu coupable. La dernière d'entre elles, l'élection du Président au suffrage universel direct, a mis l'État aux mains des gros médias.

Et on ne peut pas dire, même si c'est subjectif bien sûr, qu'il y a une progression vers le haut partant du Grand Charles jusqu'à Micron, en passant par le fameux Sarkozy ! Mais Clara Egger s'imagine, elle, sans honte, que si la Constitution est régulièrement remaniée par la volonté populaire, le système politique connaîtra une amélioration continue, le peuple apprenant de ses erreurs.

Or le peuple ne peut pas apprendre de ses erreurs politiques, car il ne transmet le savoir que par l'archive, autrement dit la culture. Et il se trouve que la chose politique elle appartient au domaine de l'arcane. Arcane et archive sont deux domaines constitutifs de l'activité humaine, mais ils sont antagonistes, comme le savent tous les grands penseurs de la planète.

Pour vous donner une idée, aux échecs l'arcane c'est la tactique, et l'archive la stratégie. En psychologie, l'arcane c'est la mémoire de travail d'un individu, à court terme ; et l'archive sa mémoire associative, à long terme. En politique on parle des arcanes du pouvoir. Alors que dans la culture, on sait qu'ils sont tous pourrissables.

En langue, c'est l'opposition entre le langage parlé, celui de tous les jours, qui est notre arcane à nous. Et le niveau de langue littéraire, que l'on retrouve chez les grands auteurs, la culture.

D'ailleurs, et c'est là une grande surprise, on retrouve cette diglossie entre langue vulgaire et discours soutenu même au sein des peuples qui n'ont pas d'écriture. Les lecteurs désireux d'en savoir plus sur ce sujet passionnant pourront consulter le livre du Professeur Probal Dasgupta (en photo) sur la vie dans les langues humaines.

Probal Dasgupta {JPEG}

Mais pour revenir à notre France, l'antagonisme archive arcane explique notamment pourquoi la défaite de 1870 fut si lourde, au point de nous faire perdre l'Alsace et la Lorraine. Ce qui aura de terribles conséquences par la suite.

Ce qu'il faut voir, et c'est là un gros reproche que l'on peut faire à la démocratie, c'est qu'elle met en situation de décisionaires des gens qui n'ont au mieux qu'une culture politique, là où il faut en connaitre absolument les arcanes.

Dans le domaine de la politique étrangère, il y a une très grosse différence entre le rapport de forces et les intentions d'il y a un siècle (ou d'un "saeculum" évoqué par William Strauss et Neil Howe) et la situation actuelle.

Or la bourgeoisie passée au pouvoir de part la révolution de 1789 avait encore en tête les récits mythiques de Valmy et des conquètes napoléoniennes. Le méchant c'est l'Autriche, c'est lui qui nous en veut. En termes de politique étrangère, elle était dans l'archive, la culture. Elle a été incapable de voir ce que n'importe qui dans l'arcane aurait vu, à savoir que la puissance montante était celle de la Prusse. C'est elle qui nous menaçait.

Et quand on se trompe d'ennemi trop longtemps, on tombe de très haut. C'est ce qui nous est arrivé en 1870.

Tout cela à cause d'une collusion entre la bourgeoisie prisonnière de sa glorieuse archive et une situation internationale qu'il faut suivre au plus près pour y faire valoir ses intérêts.

C'est pour cela que le RIC — référendum d'initiative citoyenne —, ne va pas apporter de bonnes choses ; les citoyens sans doute plein de bonne volonté étant suceptibles de faire de grosses erreurs dans les arcanes de la politique.

Et cela mène aussi à des situations ubuesques comme en Suisse, où 62 % des votants vont interdire à 35 % autres d'aller au restaurant ou au cinéma.

Par contre, la pratique référendaire pose moins de problème à l'échelle locale, car à l'échelle locale, le citoyen est dans l'arcane. C'est ce qu'il faudrait sans doute expliquer aux Egger, Chouard, et consorts.

Ce qu'il faudrait leur expliquer aussi, c'est que la puissance politique c'est comme la puissance sexuelle : on l'a ou on ne l'a pas.

On peut évidemment se tourner vers la science, qui nous proposera la PMA. Mais à trop se tourner vers la science, la technique, on en devient l'esclave. Et nous devenons nous-même, humains au départ, les rouages d'un totalitarisme décadent et sans âme.

Le RIC c'est pareil. C'est soit-disant le super outil national pour nous rendre notre liberté, le remède à notre impuissance politique. Mais c'est en fait un outil lourd, compliqué, qui ne résout aucun problème, et surtout pas celui de la corruption des élus.

Je le répète, il a même tendance à l'amplifier, car si les électeurs pensent qu'ils pourront atténuer les effets délétères d'un mauvais choix parmi les candidats, à quoi bon bien voter ? Or bien voter, c'est ce qui reste à apprendre au peuple.

Le génie d'un peuple, ce n'est pas la mise à sa disposition d'un outil lourd et compliqué. Le génie d'un peuple, c'est sa capacité à manier avec habileté et coordination des outils rudimentaires. On le voit par exemple avec les Pyramides d'Égypte, l’œuvre d'un grand peuple de bâtisseurs.

Les Pyramides d'Égypte {JPEG}

GIF - 76.7 ko
Outils pour faire des pyramides qui traversent le temps

Le peuple français, lui, est avant tout passionné par la politique. Alors laissons le jouer avec les outils rudimentaires laissés par ses ancêtres. L'élection des députés au suffrage majoritaire à deux tours est un outil rudimentaire et robuste, tant qu'on ne le dénature pas avec ces horribles machines à voter qui votent à la place des gens, ou ce système nauséabond de vote par correspondance qui en diminue la fiabilité.



72 réactions


  • The White Rabbit The White Rabbit 4 décembre 2021 13:08

    Et bien sa candidature ne va pas plaire à Zemmour car c’est une femme.

    Eric Zemmour : 25 ans de déclarations sexistes

    • charlyposte charlyposte 4 décembre 2021 15:15

      @The White Rabbit
      Il sait pourtant faire des enfants avec une femme smiley c’est bon pour la France.


    • V_Parlier V_Parlier 4 décembre 2021 17:36

      @charlyposte
      Et surtout il a toute la machine médiatique derrière lui, ce que n’a absolument pas cette candidate qui est peut-être très bien mais que personne ne connaîtra.


    • LVOLC 5 décembre 2021 08:48

      @The White Rabbit
      Ce que vous affirmez est ridicule et primaire.


    • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2021 08:18

      @charlyposte

       Tesla va sortir d’ici peu son tesla boot, on pourra copuler avec une machine ..... lol


  • Lynwec 4 décembre 2021 13:26

    En gros, si on suit l’auteur, la démocratie dans laquelle les décideurs pour le pays seraient tirés au sort et révocables, c’est mal car le peuple est trop stupide pour percevoir où est son intérêt et de fait prendre des décisions correctes alors qu’à l’opposé, les représentants élus nous prouvent à longueur de mandature leur dévouement inaltérable à la Nation et leur compétence exemplaire ( fin de la blague du jour, plus discrets, les ricanements, s’il vous plait) , incapable d’imaginer une constitution qui ne serait pas comme l’actuelle un blanc-seing pour le représentant choisi par l’oligarchie .

    Il rejoint sans aucun doute les espérances de celle-ci qui voudrait faire évoluer l’UE déjà si antidémocratique en un gouvernement n’ayant aucun compte à rendre aux peuples qui la composent (c’est déjà un peu le cas,mais ça n’a pas l’air de leur suffire) .

    L’élection au suffrage majoritaire à deux tours est un outil robuste, c’est certain, mais surtout un outil permettant d’assurer le pouvoir à ceux qui ne devraient jamais le détenir : ceux qui le recherchent passionnément .

    Seul le tirage au sort et la responsabilité complète des décisions garantiraient une réelle démocratie .Nous avons tout le contraire : des représentants désignés-élus exempts de toute responsabilité quelles que soient leurs fautes ou manquements.


    • beo111 beo111 4 décembre 2021 14:10

      @Lynwec

      Si je comprends bien vous souhaitez tirer au sort les députés sur les listes électorales, et surtout pas parmi les volontaires, car il faut éviter de donner le pouvoir à ceux qui le veulent. Le problème, c’est que pour éviter l’absentéisme à l’Assemblée il faut leur imposer de bosser et de vivre à Paris.

      Eh bien allez-y, demandez les listes électorales de votre circonscription à votre préfecture comme vous y autorise la loi, tirez au sort une personne et demandez lui de se présenter aux législatives.

      Mais faites attention, si vous faites cela, vous rentrez dans le réel. 


    • amiaplacidus amiaplacidus 4 décembre 2021 14:41

      @Lynwec
      Si vous saviez à quel point j’aime votre phrase :
      « ... un outil permettant d’assurer le pouvoir à ceux qui ne devraient jamais le détenir : ceux qui le recherchent passionnément . ».


    • beo111 beo111 4 décembre 2021 15:02

      @amiaplacidus

      Oui, cela rappelle celle d’Alain :

      "Car enfin le trait le plus visible dans l’homme juste est de ne point vouloir du tout gouverner les autres, et de se gouverner seulement lui-même. Cela décide tout. Autant dire que les pires gouverneront".



    • sylvain sylvain 4 décembre 2021 15:10

      @beo111
      Le problème, c’est que pour éviter l’absentéisme à l’Assemblée il faut leur imposer de bosser et de vivre à Paris.

      le taux d’absentéisme est aujourd’hui de 82% a l’assemblée, ce sera difficile de faire pire . Et je crois que l’idée n’est pas de désigner des candidats au hasard, mais de désigner directement les députés


    • charlyposte charlyposte 4 décembre 2021 15:17

      @sylvain
      Les payer au smic aurait plus fière allure selon moi. smiley


    • Lynwec 4 décembre 2021 15:25

      @beo111
      A quel moment m’avez-vous vu écrire tirer au sort sur les listes électorales ?
      Le tirage au sort démocratique englobe tous les citoyens sinon ce n’est pas une démocratie, c’est un bidouillage .

      Le genre d’affirmation que vous faites s’apparente à de la désinformation.
      Vous relevez ma phrase concernant ceux qui recherchent le pouvoir mais vous omettez « passionnément », sans doute un oubli... Faites-vous semblant de ne pas comprendre ou n’ai-je pas été assez clair ?

      Le pouvoir absolu corrompt absolument, a-t-on dit... En conséquence,ceux qui cherchent le pouvoir sont les moins dignes de confiance. Un décideur tiré au sort, responsable pénalement de ses décisions et révocable n’ a pas de pouvoir, il a des responsabilités, tout le contraire de la situation présente .


    • beo111 beo111 4 décembre 2021 15:56

      @Lynwec

      Oui, j’ai bien compris que vous préférez rester derrière votre clavier. Et c’est mieux comme cela, même. Car votre idée de tirer au sort des députés est contraire à la déclaration universelle des droits de l’homme, celle de 1948.

      Et niveau responsabilité, vous me faites rire. Quelqu’un qui est tiré au sort il n’a rien demandé. Donc vous ne pouvez pas exiger qu’il fasse bien son travail. Sauf si vous êtes dictatorial bien entendu.


    • Lynwec 4 décembre 2021 18:02

      @beo111
      Tirage au sort n’a jamais voulu dire obligation de ; quand aux déclarations des droits sur lesquels nos gouvernements s’assoient régulièrement ou dont ils se torchent, c’est un argument d’une portée titanesque.

      Encore une fois, si les candidats au tirage au sort sont tirés parmi une liste de volontaires mais que leur pouvoir une fois sélectionnés est correctement limité et encadré, il n’y a aucun problème à ce qu’ils souhaitent « y aller » .

      C’est là que l’écriture d’une constitution sérieuse est essentiel .

      NB : quand on veut disqualifier l’argumentaire d’un interlocuteur, une méthode bien connue (toujours le petit livre pour avoir raison tout le temps) est de faire exprès de mal interpréter son propos en lui prêtant des intentions qu’il n’a objectivement pas et en faisant ressortir ce que ces intentions fantasmées ont de négatif .

      Sinon, il y a l’autre option (de bonne foi) qui consiste à demander à l’interlocuteur de préciser son propos. Mais bon, il faut choisir son camp...


    • beo111 beo111 4 décembre 2021 21:03

      @Lynwec

      Je prends bonne note que pour vous, les droits de l’homme ce n’est pas important.

      Quant-à vos volontaires à la députation, c’est comme les volontaires à la vaccination, la gauche a bien raison là dessus. En fait c’est l’État qui décide, et tant pis pour la séparation des pouvoirs.

      Mais je suppose que pour vous ce n’est pas important non plus.


    • amiaplacidus amiaplacidus 5 décembre 2021 08:45

      @charlyposte : « Les payer au smic aurait plus fière allure selon moi.  ».

      Tout le monde, malheureusement, n’est pas un Cincinnatus.

      Mais l’histoire nous vengera (cela nous fait une belle jambe), dans bien moins de cinquante ans, les petit(e)s marquis(e)s actuel(le)s (il y en a bien plus qu’un seul) seront totalement oublié, alors que, près de 2500 ans après, on se souvient de Cincinnatus.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2021 13:24

      @beo111
      Mais Clara Egger s’imagine, elle, sans honte, que si la Constitution est régulièrement remaniée par la volonté populaire, le système politique connaîtra une amélioration continue, le peuple apprenant de ses erreurs.

      Vous vivez dans un village Potemkine alimenté par les médias et la classe politique. La Constitution qui s’applique dans tous les pays européens, c’est le TFUE, le Traité de Fonctionnement de l’Union européenne.

      Toutes les Constitutions doivent être conformes au droit européen.
      Le Droit Communautaire est supérieur aux Droits des Etats, y compris dans le domaine constitutionnel.

      Par de multiples changements (une vingtaine) de la Constitution de 1958, la France a renoncé à des principaux droits régaliens, pour se soumettre à un système supranational sous tutelle américaine.

      La conséquence est énorme. Depuis Maastricht, « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales ». Viviane Reding Commissaire européenne 2017.
      Le Gouvernement français ne gère plus la monnaie, les frontières, les lois, la Justice, les programmes économiques & sociaux, la Défense sous tutelle de l’Otan, ni sa politique étrangère.

      Vous pouvez remballer vos jolis programmes, sans sortie de l’UE, tous les Présidents appliqueront les programmes européens. C’est d’ailleurs l’avis aussi d’Etienne Chouard : « Il faut sortir de l’UE, c’est une évidence ! » 


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 14:08

      @Captain Marlo

      Eh bien moi je dis que tant que les Français ne désigneront pas leur représentants politiques avec plus de soin, ces derniers continueront à voter des transferts de compétence.


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 4 décembre 2021 14:43

    Je crois que c’est assez bien résumé par une citation de Dupont-White, dont je saupoudre régulièrement mes articles : 

     « Il faut pourtant ouvrir les yeux. Une chose nouvelle et énorme, comme le suffrage universel, doit tout renouveler autour de soi. Cette force du nombre, érigé en souverain, si vous la considérez en elle-même, si vous la livrez à elle seule, est une force vaine, sans malfaisance pratique et sérieuse. Le nombre ignore absolument la besogne officielle qu’on lui propose. Où l’aurait-il apprise ? Comment pourrait-il la deviner ?

    En cet état, le nombre ne saura pas prendre et exercer la souveraineté qui lui est offerte par le suffrage universel. Les classes supérieures demeureront maîtresses du gouvernement, directrices de la société »

    En d’autres termes, tant que la masse continuera à s’abrutir devant la télé plutôt que de travailler les dossiers techniques, il ne faut pas qu’elle espère sortir du rapport de domination... C’est le monopole intellectuel de la classe bourgeoise...

    Je l’ai constaté en regardant les résultats du « vrai débat », qui ne vous connaissez sans doute. Très décevant, réactionnaire, conforme. 


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 4 décembre 2021 14:43

      @Opposition contrôlée
      que vous connaissez sans doute


    • beo111 beo111 4 décembre 2021 14:59

      @Opposition contrôlée

      Le vrai débat oui, d’ailleurs j’y avais proposé mon idée de cooptation par le bas, sans grand succès.

      Par contre je ne connaissais pas la citation de Dupont-White, merci.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 4 décembre 2021 15:42

      @beo111

      Par contre je ne connaissais pas la citation de Dupont-White, merci.

      J’en ai fait une compilation dans mon premier article publié ici. C’est en gras tout à la fin. Épargnez-vous l’article qui n’est pas terrible, mais les citations, elles, sont très intéressantes je pense.


    • Gégène Gégène 4 décembre 2021 15:57

      @Opposition contrôlée

      « En d’autres termes, tant que la masse continuera à s’abrutir devant la télé plutôt que de travailler les dossiers techniques »
      sauf que quand on fait un travail abrutissant, stressant, arrivé le soir à la maison, on a envie de se vider la tête, par ex. devant la télé. je le sais pour l’avoir vécu . . .


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 4 décembre 2021 16:03

      @Gégène
      Vous n’êtes pas le premier à me répondre ça ! Cependant on peut se détendre sans s’abrutir. Pas avec ce qui est diffusé à la télé. 


    • V_Parlier V_Parlier 4 décembre 2021 17:37

      @Opposition contrôlée
      J’atteste. Et quand on arrive à se sevrer ça devient beaucoup plus facile après.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2021 14:11

      @Opposition contrôlée
       Cette force du nombre, érigé en souverain,

      Ben justement, dans une colonie de l’Empire américain, les citoyens ne sont souverains de rien du tout !
      Ceux qu’ils élisent ne décident de rien d’essentiel, les décisions sont prises ailleurs. ça va des Maires aux Députés européens, dont le rôle est consultatif, en passant par les Présidents de la République, qui sont de petits gouverneurs de province.

      Ceux qui décident ne sont pas élus : les Commissaires européens, les dirigeants de la BCE, la Cour européenne de Justice, et les dirigeants de l’Otan, nommés par Washington. Aucun n’est élu.

      Et quand il y a un référendum, il est entendu que la réponse est OUI.
      Si elle est NON, c’est comme si c’était OUI.
      Comment discuter de démocratie dans une dictature ?
      « L’Europe est un piège fasciste et anti social ». Etienne Chouard.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2021 15:03

    Confus. Le mot ARCANE a d’autres sens bien plus nobles. Comme ARCANE au TAROT (TORAH). Touts les mots commençant par ARC ont un sens caché, initiatique. Les bergers d’ARCadie par exemple.² Le mont Mérou de se réveiller. ARCANUM = secret, caché, qui a donné naissance à réfréner., ARCHE DE NOE. ARKHE signifie : commencement. L’arcane c’est saturne. La SHAKTIShakti (sanskrit IAST : śakti ; devanāgarī : शक्ति ; pali : satti ; tibétain : yum, nus-ma) est un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ». Dans l’hindouisme, ce mot désigne l’énergie féminine, le principe actif et extériorisé d’une divinité masculine.

    (, éternellement unie à SHIVA. Le conscience pure qui s’est voilée en s’unissant à l’émanatio de son propre désir, la MATIERE, devient l’inconscient en la créature, laquelle, par sa tension vers la connaissance, devient consciente, puis le desir-effort-pensée du conscient finit par engendrer son union avec l’inconscient ou ce qui est au commencement (archive), c’est à dire, le PRINCIPE, OMNISCIENT, et de ce « Hieros Gamos » resulte la « SUPRA CONSCIENCE ». M. SENARD. En résumé : pas d’archive sans ARCANE... Pas d’EROS sans ANTEROS.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 4 décembre 2021 15:09

    Les archives, c’est l’inconscient, la philogénèse (La phylogenèse ou phylogénie, du grec ancien φῦλον / phylon signifiant « tribu, famille, clan » et du grec ancien γένεσις / génesis signifiant « création », est l’étude des liens de parenté entre les êtres vivants et ceux qui ont disparu : entre individus ; entre populations ; entre espèces) et l’arcane, c’est le SURMOI (le coffre qui met la pression). 


  • sylvain sylvain 4 décembre 2021 15:22

    En bref, les citoyens ne seraient pas aptes a exercer le pouvoir car ils ne conaissent pas les rouages du pouvoir, la manière dont ça fonctionne au quotidien.

    Je dirais que c’est une idée très répandue. Il me semble qu’il existe un non dit a ce sujet. A peu près tout le monde sait qu’une personne « comme tout le monde » n’est pas apte a prendre le pouvoir. Tout le monde sait qu’il existe un milieu du pouvoir et que si vous n’en faites pas partie il se liguera contre vous si vous vous retrouvez aux responsabilités.

    Il existe de nombreux exemples historiques de mouvements qui sont pourtant passés par ce que l’auteur appelle les arcanes du pouvoir, qui l’ont acquis et qui se sont retrouvés pieds et poings liés car toute la mafia intérieure comme extérieure au pays s’est liguée contre eux .


  • Doume65 4 décembre 2021 16:11

    Bonjour.

    Je ne connais pas Clara Egger. J’aurais aimé, pour mieux comprendre sa pensée quelques citations ou propositions de la dame. Parce que j’ai du mal à croire (bien que tout soit possible) qu’une candidate ai pu déclarer :

    Vouloir soumettre tous les Français aux caprices d’une Constitution expérimentale.

    Vouloir faire de nous des cobayes.

    estimer qu’il n’y a pas assez de corruption dans ce bas monde

    déresponsabiliser les électeurs qui élisent les députés.

    Merci.


  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 4 décembre 2021 17:38

     Bonsoir Clara !

    Fais bien la bise

    à ton tonton

    à ta tata ♫ smiley


  • Raoul-Henri Raoul-Henri 4 décembre 2021 20:21

    J’la trouve jolie Clara ; avec ses dents du bonheur.

    Il y a d’autres catégories comme ’action’ et ’structure’ en place d’arcane et archive.

    Je trouve excellente l’idée d’une constituante permanente (réécriture tous les trois, quatre ou cinq ans) pour ne pas permettre aux contritions langagières dues à des glissements sémantiques d’escamoter une idée claire au départ.

    A vous lire ’on’ dirait que vous n’êtes pas démocrate. Si ?


  • beo111 beo111 4 décembre 2021 21:12

    J’allais oublier : merci à la modération de m’avoir aidé à améliorer ce texte, il est vrai qu’il partait d’assez loin. Et merci de l’avoir publié.


  • Xenozoid Xenozoid 4 décembre 2021 21:22

    Manifeste (et non affiche) paru pour les élections législatives de 1910.

    Annoncé dans L’Anarchie n° 258 (jeudi 17 mars 1910).

    Sous l’impulsion de gens intéressés les comités politiques ouvrent l’ère attendue des querelles électorales.

    Comme à l’habitude on va s’injurier, se calomnier, se battre. des coups vont s’échanger au bénéfice destroisièmes larrons toujours prêts à profiter de la bêtise de la foule.

    Pourquoi marcheras-tu ?

    Tu niches avec tes gosses, dans des logements insalubres, tu manges, quand tu peux, des aliments frelatés par la cupidité des trafiquants. Exposé aux ravages de l’anémie, de l’alcoolisme, de la tuberculose, tu t’épuises du matin au soir, pour un labeur presque toujours imbécile et inutile dont tu n’as même pas le profit ; tu recommences le lendemain et ainsi jusqu’à ce que tu crèves.

    S’agit-il donc de changer tout cela ?

    Va-t-on te donner le moyen de réaliser pour toi et tes camarades, l’existence épanouie ? Vas-tu pouvoir aller, venir, manger, boire, respirer sans contrainte, aimer dans la joie, te reposer, jouir de toutes les découvertes scientifiques et de leur application diminuant ton effort, augmentant ton bien-être ? Vas-tu vivre enfin sans dégout, ni souci, la vie large, la vie intense ?

    Non ! disent les politiciens proposés à tes suffrages… Ce n’est pas là qu’un idéal lointain… Il faut patienter… Tu es le nombre, mais tu ne dois prendre conscience de ta force que pour l’abandonner une fois tous les quatre ans entre les mains de tes « sauveurs ».

    Mais eux, que vont-ils faire à leur tout ?

    Des lois ! — Qu’est-ce que la loi ? — L’oppression du grand nombre par une coterie prétendant représenter la majorité.

    De toute façon, l’erreur proclamée à la majorité ne devient pas le vrai, et seuls les inconscients s’inclinent devant le mensonge légal.La vérité ne peut se déterminer par le vote.Celui qui vote accepte d’être battu.

    Alors pourquoi y a-t-il des lois ? — Parce qu’il y a la « propriété ».

    Or, c’est du préjugé propriété que découlent toutes nos misères, toutes nos douleurs.

    Ceux qui en souffrent ont donc intérêt à détruire la propriété, et partant la loi.

    Le seul moyen logique de supprimer les lois, c’est de ne pas en faire.

    Qui fait les lois ? — Les arrivistes parlementaires !

    Qui nomme les parlementaires ? — L’électeur

     

     

    « Les citoyens n’agissent pas ; ils jouent le rôle de soutien du »peuple« dans le grand opéra qui est à l’État ». Umberto Eco

    Une fois, nous avons vécu par la simplicité glorieuse du vote. Coulée un bulletin de vote a été le seul devoir patriotique qu’un citoyen pourrait effectuer, une affirmation de tout ce qui a lieu de cher et de vrai. Aujourd’hui, nous vivons dans la nation de l’électeur en voie de disparition. Alimentation a été coupée tellement loin des gens par ceux qui ont l’argent et l’influence que la plupart voit le vote comme une perte de temps. Ajoutez à cela la commande croissante des outils de vote et dépouillement par les sociétés a actions partisanes et vous comprendrez que la voix du peuple n’a jamais été que de la cendre sous le feu.


  • chantecler chantecler 5 décembre 2021 07:17

    Article curieux à charge qui ne dit pas grand chose , contre une hypothétique candidate inconnue qui n’a aucune chance de se placer ni d’obtenir les signatures ...

    Cela dit cette Clara est ben jolie et n’a pas l’air stupide ..

    Je suppose que c’est pour faire avancer le schmilblick ?


    • beo111 beo111 5 décembre 2021 08:18

      @chantecler

      Disons qu’il y a 10 ou 15 ans je pensais exactement comme elle. Donc oui, c’est pour faire avancer le schmilblick.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2021 13:46

      @beo111
      Donc oui, c’est pour faire avancer le schmilblick.

      Pour faire avance le schmilblick, je vous propose les conférences d’Asselineau !
      Il est censuré par les médias depuis 15 ans, car il explique tout ce qu’on vous cache depuis 70 ans. Rien de tel qu’une sortie du village Potemkine pour découvrir la réalité !


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 14:13

      @Captain Marlo

      Je suis d’accord que les conférences d’Asselineau sont intéressantes, mais pour moi ce n’est pas le plus important.


    • Captain Marlo Captain Marlo 6 décembre 2021 20:30

      @beo111
      Je suis d’accord que les conférences d’Asselineau sont intéressantes, mais pour moi ce n’est pas le plus important.

      Et c’est quoi le plus important ,en dehors de l’indépendance et de la souveraineté du pays ?


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 21:19

      @Captain Marlo

      « Et c’est quoi le plus important ,en dehors de l’indépendance et de la souveraineté du pays ? »


      Réduire la corruption des élus. J’entends ici corruption au sens large, par exemple la discipline partisane qui s’exerce parce que certains députés ne sont rien en dehors de leur parti est une forme de corruption.

  • zygzornifle zygzornifle 5 décembre 2021 08:59

    Je voterai pour ma machine a laver car elle a un programme propre .....


  • zygzornifle zygzornifle 5 décembre 2021 09:00

    Le peuple français, lui, est avant tout passionné par la politique

    On le remarque avec l’abstention ....


  • LVOLC 5 décembre 2021 09:05

    Les parlementaires sont élus pour représenter le peuple. Hors quand il s’agit de voter une loi, soient ils sont absents, soit ils s’abstiennent. Autant dire qu’ils ne représentent plus personne. Comment ces gens peuvent-ils représenter un peuple en étant absents ou en s’abstenant lors d’un vote ? Ils ne sont pas obligés d’être présents pour voter et ils sont autorisés à s’abstenir, tout en étant grassement payés pour ne représenter personne, c’est ça la réalité de la république française en 2021 ce qu’il faut changer en priorité dans la cinquième république c’est obliger les élus à être présent à toutes les assemblés et à voter les lois en leur interdisant l’abstention.


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 décembre 2021 10:38

    ’’Mais pour revenir à notre France, l’antagonisme archive arcane explique ...’’

     

    Je ne parlerais pas d’antagonisme mais de complémentarité.
     


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 08:56

      @Francis, agnotologue

      Mouais j’ai peut-être écrit un peu vite en parlant d’antagonisme, mais « complémentarité » ne me va pas non plus, car l’un ne va pas sans l’autre. Le terme le plus précis serait peut-être dualité, un peu comme la dualité esprit/matière. Or dualité nous ramène à « duel », si bien qu’« antagonisme » m’a paru un bon compromis.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 décembre 2021 09:31

      @beo111
       Bonjour,
       
      J’ai peut-être mal compris les deux concepts arcane et archives  ; j’y voyais une autre manière d’exprimer le couple ’stratégie et tactique’, ou ’forme et fond’, ’buts et moyens’ ....


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 10:01

      @Francis, agnotologue

      Ne vous inquiétez pas, je ne les maîtrise pas non plus. Il m’a parut cependant pertinent de les introduire aux lecteurs profanes.

      « Forme et fond » à la rigueur, mais pas « buts et moyens » je pense. Ou peut-être mon « stratégie et tactique » était-il foireux, aussi.

      En fait ce qui est important, c’est que dans toute réalité humaine, il y a forcément les deux.

      Le fait notamment que même dans les tribus amazoniennes il y ait une diglossie entre langue courante et langue mystique est une fait important. Contrairement à ce que pensait Chomsky, ce n’est pas la capacité récursive qui est le propre de la langue humaine. C’est en fait la diglossie.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 décembre 2021 11:23

      @beo111
       
       pour un « système expert » (cf. IA) on parle de base de donnée et moteur d’inférence. Pour un cerveau vivant, je dirai la mémoire et la pensée. (les archives ?)
       
      La pensée càd la compréhension et le raisonnement rationnels, est au service de — et agie par — nos intentions et nos investissements, et distordue par nos biais cognitifs, à savoir

      croyances, refoulements et dénis. (les arcanes ?)


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 13:16

      @Francis, agnotologue

      Non, je ne pense pas, car mémoire et pensée m’ont l’air de natures différentes. Même si effectivement, dans la machine elles sont codées avec des zéro et des un. Mais ça c’est dans la machine.

      Si vous vous intéressez à l.A. je ne peux que vous conseiller la lecture de Dasgupta. En effet, ce dernier présente ses hypothèses sur l’apprentissage de la langue. Il y présente notamment le concept de « galerie » de trois ou quatre personnes grâce auxquelles l’enfant apprend ses premiers mots, en faisant une association entre chaque nouveau mot appris et une figure de la galerie. Ce qui permet de constituer le noyau langagier de l’enfant.

      Eh bien à mon avis, les réseaux de neurones en TAL (Traitement automatique du langage) gagneraient en efficacité à être organisés en tenant compte de ce paradigme.

      Mais ce n’est qu’une supposition, bien entendu.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 décembre 2021 19:02

      @beo111
       
       les systèmes experts sont une petite partie du domaine de l’IA.
       
       Bine sûr que mémoire et pensée sont de nature différentes, aussi sûrement que la configuration d’un bassin versant est de nature différentes des cours d’eau qui s’y forment.
       


  • Nathanael 5 décembre 2021 12:19

    Je suis entièrement d’accord avec l’intro de l’article : ne pas voter pour un candidat covidiste, ce qui signifie ne pas voter non plus pour Pécresse !


    • beo111 beo111 5 décembre 2021 19:15

      @Nathanael

      Bienvenue Nathanael.

      Oui, avant un article ardu il fallait bien commencer avec des évidences.


  • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2021 08:24
    N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause !

  • Matozzy Matozzy 6 décembre 2021 12:17
    Je pense que vous ne voulez pas donner de chance a une constituante, juste parce que vous avez peur. Peur de ce que vous ne connaissez pas, peur de ce qui peut être nouveau, peur des inconnus. C’est généralement ce qui nous fait choisir le « confort » de l’inconfort. Juste parce qu’il est connu et qu’il fait moins peur que la nouveauté.

    De quoi avez-vous si peur ? La compétence des constituants ? Alors, regardez voir les débats de l’assemblée. A part quelques uns qui ont planché sur le sujet, 90% n’y comprennent absolument rien et sont juste là pour donner leur vote en fonction des consignes de leurs partis. Est-ce qu’il jouent leurs rôles de représentants ? Absolument pas.

    Je crois que vous seriez surpris de l’engagement qu’aurait des Constituants. Du travail d’information qu’ils fourniraient. De la prise d’opinion qu’ils effectueraient dans leurs milieux sociaux. Et même si il y’aurait peut être quelques resquilleurs dans les nominés... on serait toujours très loin des 80% d’absents.

    Ils devraient s’installer à Paris ? Pourquoi faire ?
    Pas besoin d’être dans un hémicycle qui ne sert à rien. On a les moyens techniques pour faire des sessions à distance et pour voter de la même manière. Et il est très facile de financer ce genre de système, qui ne couterait qu’une fraction de ce que nous coutent nos inutiles députés et tous leurs frais de voyages et de secrétaires.

    Au final, vous condamner l’idée d’une constituante sur des a priori. Moi je pense au contraire que ce serait une expérience formidable qui ne pourrait que nous faire faire un énorme bond en avant.
    Maintenant, ça reste une belle idée. Car elle ne peut pas être mise en place. Ceux qui ont le pouvoir ne vont pas le rendre.

    • beo111 beo111 6 décembre 2021 14:02

      @Matozzy

      Détrompez-vous.

      Maintenant que les oligarques ont vu que lorsque le résultat d’un référendum leur déplaît, il peuvent passer outre (2005-2008) ; et qu’au contraire lorsqu’il leur plaît, cela peut conforter leurs politiques délirantes (Suisse 2021), ils savent qu’ils n’ont strictement rien à craindre de la constituante, dont le travail devra de toute façon être approuvé par référendum.

      Cela occupe les citoyens, occupe leur esprit, attire leur attention, et pendant ce temps les « affaires » continuent, loin des yeux des uns et des autres. Et avec l’argument qui tue « ah bah oui mais avec la nouvelle constitution le problème ne se posera plus ». C’est ça, ouais.

      À mon avis il vaut mieux travailler concrètement à résoudre les problèmes concrets, plutôt qu’à réfléchir aux règles du jeu qui nous apporteraient plus de confort. Et c’est vrai que le RIC, c’est confortable. Un problème ? Hop, on fait un RIC et tout est réglé.

      Bref le RIC c’est la pensée magique.

      Par contre oui vous avez raison sur un point, j’ai peur d’un système politique où tout se fait à distance. Et je n’ai pas peur de dire que j’ai peur. Pour moi en politique il est nécessaire qu’à un moment les discussions se passent entre quatre yeux, sans intermédiaire, entre êtres humains qui se savent au même endroit.

      Et vous vous trompez lorsque vous me parlez de mes à priori au sujet de la constituante. Il y a cinq-six ans je soutenais le M1D (mouvement pour une 1ère démocratie).


  • Matozzy Matozzy 6 décembre 2021 18:05

    Vous êtes un peu binaire dans la manière dont vous arrêtez vos choix. Pourquoi est-ce que « tout » devrait se faire à distance. Pourquoi est ce que « tout » devrait être régler par un RIC ?

    Bien sur que non. ll faudra toujours un gouvernement pour gérer les affaires courantes et les mises en application. Mais ça ne peut pas être un gouvernement ou un conseil de défense qui décide (seul) des orientations d’un peuple.

    Oui, évidemment, cela ne mettra pas fin à l’influence des Oligarque, mais il est sans doute plus difficile et risqué de corrompre des Constituants, que des politiques dont c’est le mode de fonctionnement depuis qu’ils ont pris ce chemin là.

    Ce qui vient de se passer en Suisse est effectivement très intéressant. Ca montre que la « peur », ça fonctionne. Mais quand on en est à ce stade, il est déjà trop tard. Les Suisses ont globalement voté sur la peur que leur ont communiqué les instances politiques : « nous ne vous soutiendrons pas si vous votez contre notre gestion du Covid ». Ca a suffit à convaincre une majorité de Suisse de suivre les politiques. C’est l’effet « paternaliste rassurant ».

    Là aussi, une constituante mettrait un bon coup de pied salvateur.


    • beo111 beo111 6 décembre 2021 18:41

      @Matozzy

      La constituante ne change rien du tout au problème de la corruption.

      Or ce problème me semble être le plus important.

      Ce qu’il faut faire pour limiter les effets de la corruption, c’est déjà limiter la corruption des élus. Et pour limiter la corruption des élus, il faut les choisir avec plus de soin.

      C’est tout.


Réagir