jeudi 18 décembre 2014 - par Dan

Quelques questions posées dans le livre d’Eric Zemmour

JPEG - 31.4 ko

Pourquoi une telle déferlente des médias sur les questions posées par Eric Zemmour concernant la problématique de la mixité identitaire et/ou culturelle des français des quartiers populaires avec la religion musulmane en France ? (cette dernière ayant aussi à voir dans sa cohabitation avec la diaspora pratiquante juive). Ces phénomènes n'existent-ils pas ?

Ce phénomène d'inquiétude des populations exposées au "vivre ensemble" est-il propre à la France ? Non pas. En Angleterre David Cameron "enveloppe" le sujet sous couvert du poids de l'immigration globale, en Europe, laquelle reposerait sur l'attrait de l'ouverture des prestations sociales immédiates aux primo-arrivants et menace de quitter l'U.E. si celle ci ne change pas la politique des flux migratoires. En Suisse c'est une votation populaire référendaire qui a demandé la cessation du canal de l'immigration. En Autriche, en Hollande les élections amènent aux franges du pouvoir des partis réputés nationalistes. L'Allemagne, eh oui le "bon élève de la classe" selon tous les "grands économistes" qui défendent l'U.E. enregistre contre toutes attentes (car il est LE modèle économique) des manifestations venues de nulle part (carrémment des défilés allant jusqu'à quinze mille personnes !) contre la mixité musulmane Turque, facilitée et développée par l'Europe de Bruxelles ; sachant que des nostalgiques néo-nazis s'y sont engouffrés et que cela fait froid dans le dos. Alors cherchons les causes.

On le voit, ceci n'est pas un phénomène français loin de là. En France, pays d'immigration et de tolérance, on enregistre néanmoins le FN aux alentours de 25 % lors des dernières élections européennes. Et nous savons que les électeurs du FN sont la partie émergée de l'iceberg.. sur le rejet de l'immigration. Si l'on ne se voile pas la face, on admettra que les électeurs de l'UMP -plus feutrés pourtant que les électeurs FN- expriment aussi un ras le bol sur l'immigration, qui peut être estimé aux deux tiers de son électorat ; ce qui sur 30 % de français revenant à l'UMP ferait 20 % de français en désaccord avec l'immigration subie (qui n'est pas l'immigration choisie). On est déjà à 45% de français environ sur les votes essentiellement classés à "droite" par facilité d'expression, sachant qu'à présent la l'étude de l'électorat est plus complexe et que les sociologues, géographes, politologues, etc.. parlent plutôt de "classes populaires" et des "élites bourgeoises" avec une "classe moyenne" toujours à cheval. Donc un trinôme sociologique de fait. S'agissant des autres partis (UDI, PS, FDG, DLR) ceux-ci renferment à coup sûr une proportion d'électeurs défavorables à l'immigration d'aujourd'hui. Aurement dit on dépasse facilement les 50% de français éparpillés qui sont hostiles au phénomène migratoire organisé par les classes dirigeantes.

Ceci confirmerait, à minima, un sondage qui recueillait 76% d'opinions selon lequel la religion musulmane posait problème d'assimilation et de compatibilité avec le modèle Républicain qui défend la laïcité émanant des Lumières, de Voltaire, de Rousseau. Cette laïcité qui avait volé en éclat lors des élections des printemps arabes donc mise à mal dans les pays musulmans ré-islamisés. Tendance finalement neutralisée dans les régimes durs encadrés par l'armée comme en Egypte, en Algérie, en Turquie, en Syrie, garants des courants religieux minoritaires. 

 Sommes-nous en France avec des manifestations identitaires dans nos rues, qui seraient des manifestations équivalentes à l'Allemagne ? loin de là. Mais si cela arrivait il faudrait trouver des boucs émissaires, des agitateurs d'idées, etc.. On voit venir que cela reviendrait à viser l'essayiste, pour se dédouaner de la responsabilité historique de cette construction , tout un front dit "républicain" montrant du doigt, désignant sur l'air : "c'est la faute à Zemmour". C'est juste un peu plus compliqué car en cassant le thermomètre cela ne ferait pas retomber la fièvre. 

Pour autant il serait inadéquat de refermer le couvercle comme si il n'y avait pas un problème existentiel. Et il ne sert à rien de tirer sur le pianiste qui a une analyse critique de la question. Par ailleurs il n'a jamais parler de "déportation" mot à connotation qui plus est. C'est l'interwiever italien qui reconnait s'être "planté" dans la retranscription. Erreur qui va faire porter un boulet à Zemmour. Pour autant ce dernier confirmera sa prédiction sur les risques communautaristes autour de la question de la mixité avec des zones qui ont changés de peuplement après trente annnées. Changer organiquement et culturellement de population peut amener à une exaspération. Les signes visibles ostentatoires vestimentaires jusqu'à la burqua, le hallal, les démarcations hommes/femmes dans les piscines par des créneaux horaires, la construction inévitable de mosquées, des horaires de prières revendiquées au sein de l'entreprise, l'Histoire de France déconstruite/remodelée face aux élèves rétifs, la concentration des populations en quartiers HLM. C'est une réalité que chacun peut voir. 

Un spécialiste en sciences sociales constate :

"Plutôt que de convoquer la question du racisme, n'est-il pas temps d'accepter que la question du village soit au coeur des préoccupations des catégories populaires ici et ailleurs ? Des montagnes de Kabylie aux grandes villes chinoises, la question universelle du village raconte, à l'heure de la mondialisation, la nécessité pour les plus modestes de préserver un capital SOCIAL et CULTUREL à l'heure où l'Etat ne protège plus. Le processus d'assimilation et d'acculturation a vécu. Nous sommes aujourd'hui au contraire dans l'affirmation des identités, des cultures et/ou des religions. Ce multiculturalisme de fait modifie en profondeur le rapport à l'autre. Car dans une société multiculturelle, l'AUTRE NE DEVIENT PAS SOI. cela ne signifie pas qu'il est un ennemi ou un danger mais que, potentiellement, et sur un territoire donné, on peut devenir MINORITAIRE. L'intensité et la permanence des flux d'entrées sur un territoire créent ainsi un état D'ANXIETE dans les milieux populaires".

Autre question du livre, autour de l'essayiste, à savoir une déferlante médiatique sur la période sombre de l’occupation et du rôle de Vichy sur la question juive. Oh là, que de diabolisation des bien pensants. La France a été vaincue puis occupée. Dans l’échiquier de l'occupation allemande Vichy n'était qu'une antichambre d'enregistrement. Pour autant la France (donc les français) n’était pas une et indivisible dans l’absolu. Rappeler toujours et encore la collaboration et la responsabilité de Vichy, ceci pour assimiler les français à un peuple qui abdiquait -selon l'américain Paxton si j ai bien compris- est une attitude mesquine et retord de la part de ce dernier.

Dans chaque pays occupé en Europe il y a eu des agents qui ont collaborés (de gré ou de force), mais aussi des périodes de retournements, des résistances et...des résistants. Et aussi des soldats tués ou prisonniers de guerre en amont qu’il ne faudrait surtout pas oublier. De Gaulle a eu raison de distinguer Vichy de la nation ; l'Etat en 1940 n’était représentatif que de ses seuls actes à savoir : collaboration sous contrainte militaire d’occupation (avec représailles et peloton d’exécution par les allemands) et cet agissement ne peut-être assimilable à la diversité de la nation française. Dans un tel contexte la banalisation conduit à l'outrance. La simplification intellectuelle à la caricature et à la malhonnêteté.

On pourra toujours ne pas adhérer aux éclairages et développements de Zemmour mais on doit lui reconnaître du courage d'être à contre champ de la doxa officielle. Eric Zemmour a mis le doigt sur un problème (la proportion de juifs déportés selon la nationalité) qui s'est vite retourné contre lui, considérant la diaspora aux commandes culturelles dans les médias. Il n’aurait pas dû réanimer une page sombre de l'Histoire par une telle segmentation analytique sur les acteurs. Le pouvoir médiatique n'aura de cesse de le casser ; les autorités morales...

S'agissant d'un ensemble confessionnel extra territorial lequel, comme toutes les religions (on le voit avec l’islam radical de ressortissants européens) ne se sent pas concerné par les Etats/nations qui abritent des communautés religieuses. L'islam, si il est développé, articulé, au sens littéral véhicule la charia en Code Civil pour aboutissement. Est-on certain que l'essence de ces principes moyen-ageux ne sera pas revendiqué au bout du bout par une nouvelle (récente) population ayant une implantation magistère dans les pays d'accueil ? c'est une question posée explicitement par Zemmour mais aussi par l'inconscient collectif, et là, chasser Zemmour ne va pas éclipser la question posée.

Sur le phénomène des années 30 de l'ascencion des Nazis il aurait été judicieux de chercher les motivations des causeurs de guerre, l'Allemagne en tant qu'entité, qui a une responsabilité créatrice sur le phénomène (nazi). Hitler n'a-t-il pas été porté au pouvoir par des élections populaires ? En outre, il semble que des foules populaires immenses applaudissaient le dictateur lors des discours qui déclinait la mise en marche de l'armée allemande, provoquant misère et désolation pour 60 millions de morts en Europe jusqu'à Moscou. Le tribunal de Nuremberg, en pointant une poignée de bourreaux, des généraux et colonels SS, est vite passé sur la question morale d’une nation pourtant éduquée ayant les plus grands philosophes d'alors.

Pour autant, ne s’agit pas d’assimiler toute un peuple dans son étendue, ce serait injuste et faux. Des communistes et des démocrates allemands ont eux aussi, payés de leur vie, les premiers camps de concentration spécialement crées dans les années 30 pour liquider le PC allemand, le plus puissant d'Europe à l'époque. Y compris, des officiers allemands, donc des soldats sous commandement, ont tentés de renverser Hitler. heureusement, le peuple est hétérogène par définition et par nature.

Mais il n'y pas eu d’analyse sérieuse sur le déterminisme social et/ou culturel de la nation allemande de la part des historiens comme si c’était trop infâme d'évoquer cela. Peut-être, mais décortiquer un phénomène "populaire" avec le recul n'aurait pas été du luxe pour l'explication aux générations. L'une des explications étant les dettes de guerre de 14/18 , l'inflation et le chômage. C'est un peut court quand même.

A la sortie de la guerre c'est l’anticommunisme viscéral des américains qui a pris la scène de l'histoire avec fulgurance, qui n’a pas attendu un an pour désigner les soviétiques comme des bourreaux des Polonais, des pays de l'Est, etc.. En mettant en équation les idéologies par la formule des équivalences des « totalitarismes » chère à Annah Harendt. Comme si l’adversaire principal restait bien (après cette "parenthèse fasciste") les soviétiques et le péril rouge dans une propagande névrotique qui n’est toujours pas éteinte, loin s’en faut.
 Les détracteurs suffisants de Zemmour devraient pourtant s’y intéresser.
 Là il y a du boulot. On n'entend jamais rien sur Arte sur cet aspect presque psychanalytique des causes/effets.

Les américains ont-ils sciemment laissé les rouges soviétiques se faire dévorer par les allemands (pour qu'ils se détruisent entre eux ?...) 

L’histoire allemande de 1933 à 1945 (douze ans c’est beaucoup) étant simplement ramenée à une "minorité agissante" s’étant emparé de l’Etat et de l’armée. Le phénomène nazi exaltant des généraux, des colonels, des lieutenants allemands sous la commandanture, les SS n'étant formés que d’envahisseurs "interplanétaires", des trolls, venant dont on ne sais où. Une parenthèse accidentelle en quelque sorte...

Pour en revenir au livre d'Eric Zemmour on voit qu'il s'attaque aux mythes de l'histoire officielle de la bien pensance. Et, en réalité, c'est sur cet ensemble qu'il déroute et qu'il gêne le bilan français. Faire un flash back de la mise à mort des trentes glorieuses, de la singularité de l'action gouvernementale indépendante de De Gaulle, décrypter les motivations des nouveaux philosophes de 68, analyser le patriotisme décalé de Georges Marchais, revisiter les causes de l'effondrement industriel par les choix patronaux de la mondialisation qui aboutit à tuer la croissance et subir le chômage endémique, les choix "sociétaux" de la religion "du progrès" pour ne plus traiter du "social" et faire de la fumée, traiter sans concession des dégâts sociologiques d'une émigration continue décuplée par le regroupement familial de Giscard au seul bénéfice des entreprises par l'essor des marchés de l'urbanisme, du BTP (Mr Bouygues) de l'automobile, de la restauration, en faisant pression à la baisse sur les salaires et acquis sociaux. L'adéquation au libéralisme capitaliste de "l'armée de réserve" déjà décrite par Marx.

Et puis un décryptage aux petits oignons sans complexe du livre de BHL " L'idéologie française". Tout y est sur la pensée de l'ex, ancien nouveau philosophe. Il analyse sa parano, l'anticommunisme, qui claque sans cesse, digne du Mac Carthysme américain non révisé de 1953. Une névrose qui poussera BHL à prendre parti pour les Afghans talibans contre les soviétiques en 1981. On voit le résultat du rêve démocratique des USA. en Afghansistan. Mais il prend parti aussi, pour les Bosniaques et Kosovars musulmans -pourtant extrémistes, formant des djihadistes à venir- contre Belgrade la chrétienne orthodoxe bombardée par l'OTAN car... russophile ; soutenir les actes de guerre civile et le terrorisme islamiste -pourtant ennemi décrété fascisme vert par BHL him self s'agissant du Hamas de la Palestine- mais plus du tout "terrosiste" (l'appellation fourre tout) lorqu'il s'agit des tchétchènes.. car c'était Moscou et Poutine qu'il fallait abattre. Même au prix d'une école d'enfants russes ou d'un théâtre à Moscou. On le voit encore "passer l'éponge" sur l'activisme de Pravy sector, Svoboda et autres néo-nazis qui collaborent au pouvoir ukrainien et mettent le feu pour massacrer et tuer -en les enfermant- quarante des manifestants à Odessa. N'est-ce pas là de la barbarie ? Des types qui défilent avec des emblêmes type croix gammée, mais qu'il ne faut pas voir. Une russophobie manichéenne le dévore au point de nier. Sur l'explosion de la Libye de Khadafi le résultat est pathétique, cette "zone" étant devenue incontrolable, et fournisseur d'armes à Daesh et à Aqmi. L'indignation de MM Gluksmann, BHL, Finkelkrault, codifiés intellectuels humanistes est bien singulière.

Zemmour qui a grandi à Montreuil, commune ouvrière, et n'en garde pas aigreur (on le sent toujours respectueux des classes populaires, du mileu ouvrier, des gens "de rien") démonte et dénonce parfaitement les élites capitalistes françaises lesquelles depuis 1975 vont casser le monde ouvrier industriel méthodiquement à petit feu par la mondialisation et l'exploitation des pays émergents asiatiques. Un simple sens de l'observation. Pourtant celui ci se fera immédiatement dézingué par les chroniqueurs des plateaux télés qui le mordillent comme des pigbulls.

C'est par exemple, Jean Michel Apathie l'Inquisiteur du Grand Journal, de Léa Salamé d'ONPC, les yeux elle aussi d'inquisitrice au balcon, carotides gorgées de sang, qui le somme de nous dire : "alors que faire des immigrés, hein ?!!... dites nous Zemmour ! ré-pon-dez à cette question !!.." comme si, en relatant des causes et des faits, il en était responsable ! C'est l'autre compère, qui une semaine après l'émission exercera un satisfecit arguant que grâce aux controverse accusatrices ils (les deux) avaient surement ralenti les ventes du livre...my God ! on a le plaisir qu'on peut. C'est JJ Bourdin de RMC qui le somme de dire pour qui il vote !... incroyable comment on peut se permettre. Ce sont les "grandes gueules les GG" qui tous l'accablent se moquent dans un chorus parfait le rabaissant à franchouillard ou populiste. Venant de RMC, le terme "populiste" ce sont des experts qui parlent... Sur les plateaux "i télé" ou "Canal" on l'invite mais on lui fait "sa fête"à foison. 

Mais il est comme ça Zemmour, il y va, il développe, il veut les faits, par la l'analyse critique, par la documentation, par l'Histoire. Pas de terrain interdit, pas d'impasse. L'essence de la démocratie, du débat, de la liberté d'expression chère à nos républicains.

Dans le livre qui fait polémique des épisodes nombreux sont relatés - certains plus importants que d'autres- et analysés sans langue de bois, ce bouquin apporte une pertinence qui décale du politiquement correct qui nous est régulièrement déversé afin d'auto-exercer notre "surmoi" freudien et nous maintenir ainsi dans une aliénation totalitaire de la pensée.

Alors on s'étonnera que son livre rencontre du succès ?... actuellement dans la presse certains demandent sa tête ! (proposition suggérée par JJ Bourdin ce matin sur RMC).

Chacun se fera son idée à partir de ses propres convictions et ses valeurs personnelles. Mais par ailleurs, si l'on déboute les polémistes, par l'exclusion à exister dans une profession, pour des idées, ce sont là, pour le coup, des heures sombres qui arrivent.



82 réactions


  • philouie 18 décembre 2014 11:10

    Zemmour a oublié qu’il est juif.

    et le fait d’être juif, apparait pour la première fois dans la bible dans le livre d’Esther. Livre lu deux fois, par les juifs du monde entier, lors de la fête de Purim.

    Or dans ce livre il y a un être malfaisant, au point qu’il finira pendu, qui tient au roi ce propos au sujet des juifs ::

    Alors Haman dit au roi Assuérus : Il y a dans toutes les provinces de ton royaume un peuple dispersé et à part parmi les peuples, ayant des lois différentes de celles de tous les peuples et n’observant point les lois du roi. Il n’est pas dans l’intérêt du roi de le laisser en repos. (Esther 3.8)

    Zemmour, qui ne sait plus que le juif est le peuple de l’exil, le peuple de la diaspora, se conduit comme Haman.

    il finira comme lui.


    • hgo04 hgo04 18 décembre 2014 19:52

      Plus contemporain, voici un Hassan qui cache votre Haman

      https://www.youtube.com/watch?v=rugI8cXWL9M

      Que dit il d’autre ???


    • doslu doslu 18 décembre 2014 19:57

      Ca sent grave le moisi pour le tit con de zemmour
      il va bientôt se faire jarter de toutes les ondes
      ENFIN


    • Layly Victor Layly Victor 18 décembre 2014 20:20

      a philouie

      « Zemmour a oublié qu’il est juif »

      Vous vous trahissez vous même par ce propos, ou plutôt vous trahissez une attitude moralement inacceptable, qui est malheureusement de plus en plus répandue.
      Eric Zemmour, à mon avis, se positionne comme étant 1) Français 2) Juif, ce qui a été le positionnement de personnalités éminentes de la France comme Georges Mandel, Pierre Mendés-France ou la grande dame Simone Weyl (pour moi la seule et unique première dame de France).
      Vous êtes un adepte de la mode d’aujourd’hui qui consiste à se rabaisser dans le positionnement
      1) Juif 2) Rien.
      Votre réaction montre que pour vous tout autre positionnement que celui ci est une « trahison de la cause ». En somme, vous condamnez les Juifs à être des étrangers partout, en vous référant à la Bible, sous peine d’être pendus (c’est vous qui le dites), châtiment que vous souhaitez à Zemmour.

      Je comprends, à vous lire, que vos amis soutiennent les nazis en Ukraine.

      J’ai connu une époque où la bêtise n’était pas aussi largement répandue. Il y avait un grand physicien américain qui s’appelait Richard Feynman (prix Nobel), qui était l’idole de tous les étudiants en sciences physiques des années 60-70, pour la fécondité et l’élégance de son oeuvre. En lisant des récits de sa vie, on s’aperçoit qu’il était 1) Américain 2) Juif
      C’était une autre époque !


    • philouie 18 décembre 2014 23:54

      Désolé, je ne fais que rappeler une vérité biblique.
       
      Il y a dans la bible le livre d’Esther, dans lequel un triste personnage, Haman, tient les mêmes propos que Zemmour.

      Le livre d’Esther nous apprends aussi que l’histoire se répète :

      1. Et le roi dit à la reine Esther :... Quelle est ta demande ? Elle te sera accordée. Que désires-tu encore ? Tu l’obtiendras.
      2. Esther répondit : Si le roi le trouve bon, qu’il soit permis aux Juifs qui sont à Suse d’agir encore demain selon le décret d’aujourd’hui, et que l’on pende au bois les dix fils d’Haman.

      Haman et ses fils furent pendus.

      Streicher fût pendu.

      Qui, encore ?


    • philouie 19 décembre 2014 00:14

      ah, petit moment d’émotion avec Hassan II.
       
      Mais on le voit bien, Hassan II parle comme un papa. le papa des Marocains. « en tous cas les miens ». dit-il. très beau.
       
      Il y a une différence entre le roi et Zemmour. Le roi est pour la liberté des peuples. Zemmour veut se débarrasser de ceux qui ne lui plaisent pas.


    • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 19 décembre 2014 09:46

      @philouie

      « Zemmour a oublié qu’il est juif » dites vous.

      Et alors ? Vous allez le moucharder auprés de vos Doriot/ Mélenchon ? Ou le dénoncer à la police des moeurs et de la morale de votre cité ? Décidemment l’antisémitisme de poubelle que vous manifestez a encore de beaux jours devant lui....


    • hgo04 hgo04 19 décembre 2014 10:03

      Tout comme vous aimeriez vous débarrasser de ceux qui ne vous plaise pas.. ZEMMOUR en premier...


    • philouie 19 décembre 2014 10:17

      Décidemment l’antisémitisme de poubelle

      Sans blague c’est antisémite de dire que quand on est juif on ne tient pas des propos qui sont habituellement tenus par les ennemis des juifs ?

      Si Zemmour savait encore ce que c’est qu’« être juif », il ne tiendrait pas des propos de salaud.

      Zemmour tient davantage du nazi que du juif.


    • philouie 19 décembre 2014 10:28

      Par ailleurs, ce n’est pas pour rien que Zemmour tente de dédouaner la France de Vichy.
      Il a clairement choisit son camp.


    • philouie 19 décembre 2014 10:36

      Tout comme vous aimeriez vous débarrasser de ceux qui ne vous plaise pas.. ZEMMOUR en premier...

      Où voyez vous ça ?

      c’est la bible - des juifs - qui dit qu’il finira pendu.

      Si Zemmour savait ce que signifie être juif, il le saurait et aurait honte.


    • sylvie 19 décembre 2014 19:49

      Non pas l’elliminer, mais le ré-duquer par exemple vivre 6 mois dans une des zones inscrisminée (comme cela devrait être pour la plupart des zélus)


  • lsga lsga 18 décembre 2014 11:25

    Zemmour est le représentant typique de ces français d’après guerre, à qui on a appliqué les méthodes coloniales. Il est un tenant de la monoculture parisienne mondialisée.
     
    Il ne comprend pas que la France est multiculturelle par nature. Les cultures occitane, provençale, corse, catalane, basque, poitevine, vendéenne, bretonne, flamande, alsacienne, et toutes les autres : il ne connaît même pas leur existence. Il ne sait pas que chacune avait sa propre langue, sa propre culture, ses propres traditions. Tout cela a été écrasé par Paris et ses méthodes coloniales.
     
    Aujourd’hui, on veut nous faire croire que « la » culture française est en danger à cause de l’immigration et du multiculturalisme. La vérités, c’est que les cultures françaises ont été tuées dans les années 50 par la monoculture parisienne et le Gaullisme.
     


    • Yvance77 Yvance77 18 décembre 2014 11:57

      Certes mais les français assimilés du multiculturalisme ne supportent pas celui d’Afrique... car il ne s’assimile pas à la loi Républicaine.


    • Allexandre 18 décembre 2014 12:09

      Sur quoi vous basez-vous pour dire cela ?. Des milliers d’Africains respectent les lois de la République. Alors arrêtez de débiter des contre-vérités racistes et primaires.


    • lsga lsga 18 décembre 2014 12:17

      et les parisiens qui ont immigré en région PACA ou en Vendée, autant vous dire qu’ils ne sont pas intégré, qu’ils n’ont pas appris le Catalan, l’occitan ou le vendéen ; qu’ils ont écrasé les cultures populaires locales.
       
      Les immigrés, eux, ont résisté à la colonisation de leur pays par les parisiens. Ils sont polyglottes, enseignent à leurs enfants leur langue d’origine en plus du parisien mondialisé. Ah... Si les français avaient su faire comme eux, et conserver leurs langues et cultures régionales... la France aujourd’hui serait toujours multi-culturelle, elle aurait conserver ses nombreuses cultures populaires. 


    • Yvance77 Yvance77 18 décembre 2014 12:26

      Sur quoi je me base... sortez un poil et ôtez vos œillères et vous arriverez enfin un pu à comprendre. Il y a deux multiculturalisme. L’un acceptable et l’autre qui au fil des ans qui ne l’est plus... celui d’une certaine Afrique du nord et sub-saharienne. Vous pouvez le miez c’est votre droit mais beaucoup de citoyens pensent désormais ainsi et sont j’en suis convaincu majoritaire. Cela ne veut pas dire que bien de ceux qui sont présent ne respectent pas la loi... voila tout.
      .
      Il y a une culture musulmane qui ne se pliera jamais même modérement aux exigences de la Nation à savoir que c’est elle commande le tout et la cohésion de la société.... mettre les valeurs de l’islam au dessus de la République comme le font bien des musulmans n’est plus toléré aujourd’hui... le ras le bol est atteint,


    • lsga lsga 18 décembre 2014 12:30

      non mais Yvance : la France n’est plus multiculturelle. Elle s’est faite écraser par la monoculture parisienne mondialisée. Pour permettre à la France de redevenir multiculturelle, pour permettre à la culture populaire de renaître, il faut suivre l’exemple des immigrés.


    • Yvance77 Yvance77 18 décembre 2014 13:41

      Putain lsga des fois j’aimerai pas être dans ton crane !
      .
      Tu confonds les élites parisiennes (et si telle est ta pensée je suis entièrement d’accord avec sur ce point) avec le peuple. Et là c’est désormais 80 % du peuple qui est contre ces fumiers c’est à peu près la seule union sacrée qui subsiste !


    • lsga lsga 18 décembre 2014 13:51

      « le » peuple ? En france, ce sont « les » peupleS.
       
      Et ce sont bien les gens eux-mêmes qui ont abandonné leur culture populaire régionale pour s’assimiler à la monoculture parisienne.
       
      L’assimilation à la monoculture nationale : voilà ce qui a détruit leS cultureS françaiseS régionaleS.


    • Imagine 18 décembre 2014 17:30

      Calmez vous, prenez une pilule et allez vous reposez, vous êtes en plein délire ! Vous anticipez une situation chaotique qui n’existe pas ! Si vous continuez comme cela vous allez même avoir peur de votre ombre...

      Je conçois qu’il y a des problèmes comportementaux mais ça va s’arranger. Faites un effort !


    • Layly Victor Layly Victor 18 décembre 2014 19:32

      Isga

      Les cultures de toutes les belles régions que vous avez citées sont toutes des cultures aux racines chrétiennes et des régions de tradition chrétienne. La France n’a jamais été multiculturelle par nature, comme veulent nous l’inculquer les interlopes germanopratins. La France a été un grand pays qui a su rassembler en son sein une diversité régionale unique et appréciée dans le monde entier.
      Ceci n’a rien à voir avec l’invasion d’une culture totalement étrangère aux racines françaises. Ce que je dis et que dit Zemmour n’a rien à voir avec du racisme car ce sont les musulmans qui essaient de s’intégrer qui sont le plus pourchassés et punis par ceux qui les considèrent comme « traîtres à la cause ».
      Ceci dit, je comprends que vos maîtres de Wall Street ou du Grand Orient vous enjoignent de cracher sur De Gaulle à chaque occasion.


    • Allexandre 18 décembre 2014 20:43

      Eh bien restez dans vos fantasmes et dans votre haine. Vous ne faites que reprendre les vieux poncifs qui étaient déjà ceux des Français à la fin du XIXème siècle contre les Italiens et les Polaonais. Aujourd’hui c’est contre les Arabes et les Noirs. Et comme je le pressentais, vous n’avez aucune base, si ce n’est votre perception arbitraire. Si la France avait traité les immigrés qu’elle a fait venir, avec un peu plus de décence, nous n’en serions pas là. Mais à part le discours FN, je ne suis pas sûr que vous connaissiez autre chose d’un peu objectif. Si vous voulez, on peut construire des camps d’extermination et y mettre tous les Arabes et les Noirs, et les gazer. Je pense que vous ne seriez pas opposée à cela. C’est assez pitoyable.


    • Onecinikiou 18 décembre 2014 20:59

      Je pense que si on leur demandait leur avis - chose qui n’a jamais été faite en qurante ans d’immigration massive - une large majorité de français se contenterait non pas d’ouvrir des camps d’extermination (votre litanie fantasmatique qui a pour bit de caricaturer les positions adverses), mais de 1/ stopper immédiatement les flux migratoires 2/ reinstaurer une injonction normative à l’assimilation 3/ renvoyer chez eux tous les clandestins qui se maintiennent illégalement sur notre territoire 4/ restreindre un droit d’asile parfaitement subverti 5/ supprimer le regroupement familial et le droit du sol, soit l’acquisition automatique de la nationalité 6/ déchoir de la nationalité française tout naturalisé qui auraient commis un crime ou un délit passible de plus de 5 ans d’emprisonnement dans les 10 ans de son obtention 7/ étendre l’application de la préférence nationale à d’autre pans de la société que la seule fonction publique.


    • alinea alinea 18 décembre 2014 22:54

      Pourquoi êtes-vous moinssé Isga, et par qui : des petits parisiens envahisseurs ?


    • Hasard Hasard 19 décembre 2014 11:29

      A Allexandre,

      Entièrement d’accord avec votre commentaire.
      Il faut dire que le FHaine a depuis le départ accepté en son sein les porteurs de croix gammées comme celle qu’Yvance porte accolée à son pseudo.
      Cela vient du fait que parmi les membres fondateurs du front national il y avait quelques ancien nazis.
      ( Remarquez que cela ne dérange pas non plus la modération d’agoravox... smiley)


    • Onecinikiou 19 décembre 2014 18:08

      Et quelques résistants aussi, dont le propre successeur de Jean Moulin au Conseil National de la Résistance. 


      Mais nous reconnaissons bien là le coutumier appel du pied à la censure, consubstenciel à la pensée totalitaire de gauche (pléonasme).

    • Hasard Hasard 19 décembre 2014 20:47

      « Le propre successeur de Jean Moulin au Conseil National de la Résistance », c’était Georges Bidault qui parti du FN le 12 octobre 1972, c’est à dire une semaine seulement après la fondation de ce parti d’extreme-droite !

      il participa aux tractations, mais s’en retire au bout de quelques jours, refusant « le compagnonnage des « petites frappes fascistes » ...dit-il...


    • Baasiste 2 20 décembre 2014 00:48

      isga, la france a toujours formé une seule et même ethnie et un même peuple culturel : l’art gothique qui a pris son essor en france

      l’art roman qui a pris son essor en France (moins que l’art gothique plus spécifiquement fr)
      la cuisine : andouillette, vin, fromage, grenouille, boudin, fondue, terrine, crêpes, escargots, eau de vie, cidre et j’en passe... la cuisine fr est constitué aussi des cuisines régionales répandues plus ou moins partout en france en partie, la france est le terroir le plus varié au monde et le pays aux recettes les plkus variés au monde, la france est le pays avec le plus grand nb de recettes au monde, régionales ou nationales.

      cinéma fr, théâtre fr (molière est un bon exemple), musique fr, littérature fr (pas besoin de citer tous les auteurs ou écrivains fr dans l’histoire), peinture fr (académie fr, impressionnisme, néo-classicisme, peinture historiciste... et pays ayant le plus de peintures dans l’histoire de l’humanité), musique fr...

      architecture néo-classique
      race germanique-celte-un peu romaine, c’est l’identité raciale fr du sud au nord de la france 
      l’architecture néo-classique, le style empire et j’en passe... c’est quoi ?
      les troubadours/trouvères dans toute la france, la france coeur et lieu de naissance de l’amour courtois/poésie lyrique : que dalle !?
      les jardins style fr

      le fait que la france est le pays avec le plus de châteaux (forts ou de renaissance) au monde
      France pays du baby foot et de la pétanque et pays ayant aussi le plus de jardins et forteresses au monde
      le catholicisme
      les identités-cultures régionales fr
      et enfin la langue d’oïl (dialectes du fr comprenant pour moi le quasi-dialecte du français le franco provençal) et l’occitan : tous issus du gallo-roman et langue d’oïl langue de base de la france comme le pays d’oïl région coeur de la france.

      la langue fr d’oïl (600 % de la population) et sa soeur la langue franco-provençale (prés de 10 % de la population) cette dernière langue est un quasi dialecte du français et enfin l’occitan qui est issu du gallo-roman comme le français et franco-provençal, le peuple fr parlait le gallo-roman jusqu’à la fin du 1er millénaire. 

      ensuite le noyau culturel de la france c’est les régions du pays d’oïl (c’est par eux surtout qu’il y avait une identité ethnique-culturelle fr avant la rév fr) piliers de la france comme l’ethnie turque était le pilier de l’empire ottoman ou l’ethnie russe le plier de l’empire russe étendue sur pleins d’ethnies différentes.

      la france aussi depuis 1500 ans s’est toujours établie en gaule et a toujours recouvré les mêmes cultures régionales.


      ensuite la diversité régionale-culturelle fr était normande, bretonne, picarde, provençale, parisienne, blanche, chrétienne... pas arabe, noire et métis... différent.




    • Baasiste 2 20 décembre 2014 00:53

      dernier truc pour le mec qui parle de nazisme et camps de concentration : ceux qui subissent un génocide et une destruction de leur peuple ou identité c’est les blancs et enfin si la france aurait pas accueilli d’immigré du tous n’en ne serions aps là toujours le discours gauchiste culpabilisant la france qui offre du travail, de bon salaires, une secu sociale, une sécurité, un toit, etc... aux immigrés apportant rien de bien qui eux traitent mal la france.


    • dithercarmar dithercarmar 21 décembre 2014 14:28


      <<La France n’a jamais été multiculturelle par nature>>

      Personne n’est plus convaincu que moi que la France est multiple. Elle l’a toujours été et le sera toujours. Il y a en France beaucoup de familles spirituelles. Cela a toujours été ainsi. C’estnotre génie.

      Charles de Gaulle -


    • Baasiste 2 21 décembre 2014 18:37

      de gaule était contre le multiculturalisme, là il aprle de spirituel dans ta citation, il est anti cosmopolite et anti mondialiste aps un collabo anti fr du mondialisme comme els gauchistes : « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leur djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! »

      • Conversation entre De Gaulle et Alain Peyrefitte le 5 mars 1959 suite aux événements d’Algérie
      • C’était de Gaulle, tome 1Alain Peyrefitte, éd. éditions de Fallois/Fayard, 1994 (ISBN 978‐2‐213‐02832‐3), p. 52
      les gauchistes moinsseuses moinssent de gaulle.

  • jocelyne 18 décembre 2014 11:35

    « Pour autant il serait inadéquat de refermer le couvercle comme si il n’y avait pas un problème existentiel » qu’il y ait un problème peut être mais il faut le démontrer, et puis ensuite il faudra admettre qu’il n’y a pas de solution, donc passer à autre chose, vous êtes en 2014 à l’époque ou l’on peut voyager en deux cliks le monde a changé , évolué, retour en arrière impossible.


  • César Castique César Castique 18 décembre 2014 11:59

    « ... »alors que faire des immigrés, hein ?!!...« 

    Il y a une vingtaine d’années - sachant la remigration impossible du seul fait qu’aucun pays des »issus de" n’accepterait jamais de reprende les descendants de ses ressortissants -, j’ai émis l’hypothèse selon laquelle il faudra, un jour, leur lâcher l’équivalent de deux ou trois départements, où ils pourront vivre dans le respect de leurs us, coutumes, croyances et traditions.


    Pratiquement tout ce qu’il s’est déroulé dans l’intervalle plaide en faveur de cette solution. Et ce n’est pas près de s’atténuer.

  • Le p’tit Charles 18 décembre 2014 13:14

    La jalousie de certains envers Zemmour n’est que le fruit de leur étroitesse d’esprit et surtout de leur incompétence à l’égaler...

    Zemmour on l’aime ou pas...moi j’adore.. !

  • rocla+ rocla+ 18 décembre 2014 13:20

    Et la jalousie  est un vilain défaut . 





    • Imagine 18 décembre 2014 17:20

      Jaloux parce que t’as marché dans la merde ?

      Dégage, tu pues et ça te monte à la tête !


  • Trelawney Trelawney 18 décembre 2014 14:50

    L’auteur devrait écrire des articles moins longs. Ça lui éviterait de dire des grosses bêtises. Mais il est un peu dans la logique de fonctionnement de Zemmour. On balance des phrases emphatiques et dans la logique du « plus c’est gros plus ça passe » on sort les événements de son contexte pour justifier sa pensée simpliste à savoir : «  les bougnoules en bougnoulie et les négros en bamboulie ». Pensée asses réductrice et sans fondements mais qui satisfait la majorité des adeptes du repli sur soi. Pour ces gens-là (la concierge de Sampiero) Ce Pierre François Réal des temps moderne commence sa carrière comme accusateur public pour finir dans les arcanes du pouvoir. Zemmour finira très certainement ministre de la culture quand Sarkozy sera à nouveau président.

    En ce qui concerne les bêtises de l’auteur

     

    le modèle Républicain qui défend la laïcité émanant des Lumières, de Voltaire, de Rousseau. Quand Voltaire parle de « laïcité », c’est simplement pour revendiquer la neutralité de l’état sur les affaires religieuses. Quand vous citez Voltaire, vous êtes donc très loin de l’interdiction des mosquées, du hallal ou des crèche à l’école. Monsieur l’auteur, si vous n’avez jamais lu Voltaire, je ne peux que vous recommander la lecture.

     

    l’Etat en 1940 n’était représentatif que de ses seuls actes à savoir : collaboration sous contrainte militaire d’occupation (avec représailles et peloton d’exécution par les allemands). Les soldats allemands étaient certainement obligés sous la contrainte de passer leurs permissions à Paris (haut lieu du terrorisme et de la résistance) et étaient obligés d’endurer les films français tournés dans les deux langues (français et allemand) et les spectacles du « gai Paris ». C’est fou ce que l’on peut faire sous la contrainte.

     

    Hitler n’a-t-il pas été porté au pouvoir par des élections populaires ? Dans toutes les nations en crise, il n’y a de la place que pour les extrêmes. Ça c’est un fait historique. L’Allemagne des années 30 était plongée dans une grave crise identitaire (la défaite 14-18), économique et politique. Le système politique allemands était composé uniquement de 2 partis le PC et les nazis. Les grands groupes industriels allemands on sut très tôt comment faire pencher la balance pour redresser le pays. Les allemands pris dans ce Maelstrom idéologique ne se sont aperçus de l’escroquerie que quand les Russes ont gagné à Stalingrad

     

    Une névrose qui poussera BHL à prendre parti pour les Afghans talibans contre les soviétiques en 1981. En 1981, les talibans n’existaient pas. C’est Massoud, un laïc au sens de Voltaire à savoir : « je suis musulman, mais je ne mêle pas les affaires de l’état avec la religion ». C’est Massoud qui proposa une trêve avec les Russes et le départ de ces derniers. C’est la CIA qui mit en place les Talibans pour dégager Massoud qu’ils tuèrent le 9 septembre 2001.

     

    Mais il prend parti aussi, pour les Bosniaques et Kosovars musulmans -pourtant extrémistes, formant des djihadistes à venir- contre Belgrade la chrétienne orthodoxe bombardée par l’OTAN car... russophile. Musulmans bosniaques tués pendant la guerre : 65000 dont 35000 civils. Serbes de Bosnie tués pendant la guerre 35000 dont 2000 civils. Question : Ils étaient où les extrémistes. En 1999, les bombardements de l’OTAN, qui font suite aux échecs de Rambouillet, ont tués 450 civils et 650 militaires (milice kosovar) et détruit les 2/3 de l’arsenal Serbe. O ne peut qu’applaudir cette action.

     

    Je connais plein des personnages qui font l’amalgame de tout, qui mélangent des lieus avec des dates, et qui s’emmêle les pinceaux dans une justification philosophique d’un principe républicain. La baudruche finie toujours par se dégonfler. J’espère seulement qu’il n’y aura pas d’incidents collatéraux


    • Rmanal 19 décembre 2014 12:04

      Très bon résumé. La reprise de l’histoire, hélas, est une passion chez les extrémistes.
      Cependant juste un point : "Une névrose qui poussera BHL à prendre parti pour les Afghans talibans contre les soviétiques en 1981."
      C’est quand même bien la CIA qui a soutenu Massoud contre les Russes, en livrant massivement des armes. L’assassinat de Massoud par les Talibans dégénérés n’est pas l’oeuvre directe de la CIA, qui ne contrôlait plus rien à cet époque.


    • Trelawney Trelawney 21 décembre 2014 11:41

      C’est quand même bien la CIA qui a soutenu Massoud contre les Russes, en livrant massivement des armes.

      La CIA a sous traité la gestion du conflit afghano russe aux israéliens , car elle ne pouvait pas intervenir directement et risquer d’avoir des américains exposés par l’armée russe. C’est donc le Mossad qui en avaient la maitrise d’œuvre. La formation des afghans a été faite à l’époque par des français, anglais et israéliens.

      Après le départ avec les russes la CIA a voulu reprendre la main depuis le Pakistan avec les talibans et aussi Ben Laden


  • Crab2 18 décembre 2014 16:14

    François Hollande défend le système actuel, refusant par exemple de remettre en cause le fameux espace Schengen, mais avec des gardes-fous : " la libre circulation, acquis fondamental de l’Europe, ne peut pas être détournée pour mettre nos salariés dans une concurrence déloyale ". Il défend aussi la réforme de l’asile examinée par les parlementaires, un "droit constitutionnel qui est au cœur du pacte républicain "

    Suites :

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/regions-racisme-immigration.html

    ou sur :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/12/18/regions-racisme-immigration-5515647.html


  • macha macha 18 décembre 2014 16:46

    Juste un témoignage perso : nous avons dû quitter la région parisienne, car : la mixité sociale et culturelle est trop forte dans les banlieues chics (saint germain en laye et autres) ET 

    nous sommes français moyens et donc, pas assez riches pour se loger en région parisienne, et pas assez pauvres pour avoir un logement social (attribué aux « cas sociaux »)
    Donc nous avons été OBLIGES de quitter Paris, c’est ce que l’on appelle le « white flight » migration forcée des couches moyennes qui déménage ailleurs pour vivre CORRECTEMENT. Mettez vous ça dans le crâne. (nous sommes très nombreux)
    On va bien rigoler dans l’avenir quand les riches parisiens et les banlieues « sensibles » vont se retrouver face à face, et je ne pense pas qu’ils vont se serrer la main...

    • lsga lsga 18 décembre 2014 17:01

      la mixité sociale trop forte à saint germain en laye ?
       
      loooooooooooooooooooooooooooooooooooooool


    • macha macha 18 décembre 2014 17:11

      C’est à Versailles que la Police a arrêté une filière djihadiste, et oui il y a de plus en plus de cambriolages et vol de voitures (on a volé la notre en 2012) et d’agressions dans ce département.

      Cela faisait 40 ans que je vivais à St Germain et je le redis cette région a BEAUCOUP changé. Il y a maintenant des bandes (qui habitent ailleurs) dans les rues, partout, ah oui j"oubliais que les bijouteries de ces coins là sont de plus plus attaquées, n’en vous déplaise. Ils ne se gênent plus du tout. 

      Ouvrons toutes les portes et les frontières, allons-y, !!!
      C’est vrai que les chrétiens blancs sont naïfs, y compris moi....


    • macha macha 18 décembre 2014 17:31

      tiens encore un p’tit français qui n’aime pas son pays. Je ne suis pas nouvelle.

      Et si on parlait plutôt du sujet au lieu de commenter les intervenants, 
      (eh ben c’est pas comme ça qu’on va remettre la France dans la bonne direction, en critiquant à droite et à gauche)

    • _Ulysse_ _Ulysse_ 18 décembre 2014 18:15

      @macha

      Vous êtes sure de ce que vous dites ?
      Saint germain en Laye ça craint maintenant ?

      J’ai vraiment du mal à vous croire pour le coup, navré.
      J’habite les hauts de seine dans le sud (châtillon, fontenay aux rose, sceaux, le plessis robinson), on ne peut pas dire qu’il y ait de souci de criminalité.

      Pour avoir habité Evry pendant 2 ans, la différence saute quand même aux yeux.


    • Layly Victor Layly Victor 18 décembre 2014 19:50

      Sampiero, toujours le vieux crypto-gaucho post soixante huit très content de lui. Pour ces gens là, seule compte la bonne image d’eux mêmes. Et toujours les insultes bas de gamme, « les sauterelles qu’il faut écraser ». Jamais aucune once d’intelligence.

      Et, bien évidemment, tout ce beau monde va se précipiter en 2017 pour voter Juppé ou Sarkozy « pour faire barrage au FN » et se rengorgera de son courage fabuleux. Je les ai vus en Corse, en 2002, ces bourges bien pensants encore tout émus de cette pantalonnade du vote Chirac et pas peu fiers de « leurs actes de résistance en ces heures sombres ». Rassurez vous, c’était dans une belle propriété au dessus de la mer, car ils étaient rentrés du maquis


    • GrandGuignol GrandGuignol 18 décembre 2014 20:44

      "Tu veut que je vote qui ? moi fils de résistant assassiné par l’ennemi nazi ? pour lepen, ? qui valse à vienne avec les nostalgiques néo-nazis ? qui s’allie avec tous les partis d’extrême droite d’Europe ? "

      C’est pas faux.... smiley

      Le plus grave c’est que le FN ratisse large et s’acoquine avec tout ce qui passe, des frères la truelle aux allégeances à l’état d’Israël, défend la torture pratiquée par la CIA ( le dérapage contrôlé ), se veut un parti nationaliste sans sortir de l’UE clairement par l’article 50 des traités de l’UE.

      Si le FN est élu, rien ne changera.
      On restera dans l’UE et les musulmans deviendront les boucs émissaires de la crise virtuelle.
      L’immigration ne pourra jamais être régulée à l’intérieur de l’UE qui favorise cette immigration des pays les plus pauvres vers les pays des plus riches.

      Après les musulmans (4 millions en France en moyenne) on s’en prendra à qui ?


    • GrandGuignol GrandGuignol 18 décembre 2014 22:48

      Depassage...3 ptits tours et puis s’en vont....Ainsi font font font les petites marionnettes....


    • GrandGuignol GrandGuignol 18 décembre 2014 23:36

      Ma foi si il n’est que Depassage encore c’est un moindre mal...

      Sinon...C’est LA GUERRE !!!  smiley

      Non je rigole, je respecte tout le monde, même les gouroutisés du FN.  smiley


    • Rmanal 19 décembre 2014 12:13

      @macha
      Attention, trop lire le figaro tue les neurones.
      Vous croyez vraiment que l’insécurité en France, qui est un fait, est dûe à l’immigration seule, mais pas du tout à la pauvreté grandissante de tout les types de population ?
      Au moyen âge les voleurs de grands chemins devaient aussi être des affreux Arabes/ Noirs (voir Juifs, histoire de faire un paquet consistant avec votre idéologie) .
      Le problème avec ce type de raisonnement c’est que si demain on arrête l’immigration, cela ne résoudra rien à vos problèmes d’insécurité car vous n’en avez toujours pas compris les causes profondes.


    • dithercarmar dithercarmar 22 décembre 2014 03:09

      "La messe dominicale n’a jamais brillé comme un lieu de réflexion, d’analyse, de culture, de savoir diffusé et échangé, le catéchisme non plus, ni même les autres occasions cultuelles des autres religions monothéistes.
      Mêmes remarques avec les prières au Mur des Lamentations ou les Cinq occasions quotidiennes des Musulmans : on prie, on pratique la réitération des invocations, on exerce sa mémoire, mais pas son intelligence."


  • Electric Electric 18 décembre 2014 17:49

    Pour qu’une pince fonctionne correctement, il faut 2 mâchoires. Dans le cas qui nous intéresse, l’une s’appelle Zemmour, l’autre Attali, chacun bornant le terrain du discours officiel toléré de son côté.

    Quand la pince se ferme, vous êtes pris dans ce qu’on appelle une injonction paradoxale, bref, du bon usage de la dissonance cognitive.

    Et ça rend tout le monde dingo.

    C’est fait pour !


  • izarn izarn 18 décembre 2014 19:34

    Il n’y a pas un problème d’immigration, il y a un problème européiste. Un problème d’une rare bétise destiné à détruire l’Europe (Je ne parle pas de l’UE !!! Vade retro satanas !)
    Bref si les gens défilent c’est que l’intégration UEiste uniquement économiste ultra libérale (Cf ce bon Georges Marchais qui avait 100 fois raison) produit de la NON INTEGRATION. Et pour cause :
    L’IMMIGRE INTEGRE SE SYNDICALISE ET DEMANDE DES SALAIRES honorables !

    MEDEF : Mais à quoi ça sert un bougnoule payé au meme tarif qu’un français ?

    Vous avez tout compris...


  • Vipère Vipère 18 décembre 2014 22:35

    Alors on s’étonnera que son livre rencontre du succès  ?... actuellement dans la presse certainsdemandent sa tête  ! (proposition suggérée par JJ Bourdin ce matin sur RMC).

    Et la pluralité de l’expression ?

     Zemmour ne doit qu’écrire ce qui plaît aux journaliste, dans un pays libre ? 

    Curieuse conception de la liberté d’expression ! 




    • Le421 Le421 19 décembre 2014 15:12

      Vous imaginez une seule seconde un type qui dise le contraire de ses âneries à la télé ??


  • BA 19 décembre 2014 08:46

    Connaissez-vous le çavapétisme ?

    Et vous-même, êtes-vous çavapétiste ?

    Vendredi 19 décembre 2014 :

    Le déclinisme débouche sur le « çavapétisme ».

    C’est l’hiver des espoirs. Les milieux économiques et financiers parisiens ne trouvent « plus aucun motif » de croire que la situation du pays va aller mieux. Et d’égrener les déceptions : les réformes vont s’arrêter sitôt votée la loi Macron. Regardez Valls qui se range à gauche et Hollande qui prépare « le rassemblement » de son camp avant la bataille de 2017.

    Le pétrole qui chute, le dollar qui monte sont des bonnes nouvelles venues d’ailleurs pour Noël. On s’y accroche, mais pour en mesurer immédiatement l’insuffisance. Idem, on évoque le succès confirmé des grands groupes, mais pour souligner que 2014 aura été l’année de beaucoup de départs, pas de sièges sociaux, mais de dirigeants et de services entiers. On se réjouit des « successfull start-up » françaises, comme Lending Club la semaine passée, mais pour en déplorer l’exceptionnalité.

    L’Europe s’enfonce. La croissance allemande s’est étouffée, elle végète à 1 % et Berlin n’a pas la moindre intention d’engager une politique de relance. Le plan Junker montre l’impuissance des Etats membres à trouver « du vrai argent », comme dit le même Macron, pour faire redémarrer le PIB. La cause profonde du mal européen est cernée : « la distanciation qui s’est installée » entre Paris et Berlin, comme l’avoue l’ancien Premier ministre germanophile Jean-Marc Ayrault lui-même. Partout l’extrême-droite grimpe, l’extrême-gauche aussi, dans les pays méditerranéens. En Europe, mais surtout en France, grossissent les peurs, les replis sur soi, les ressentiments et les exaspérations.

    Encore deux ans et demi à tenir, comme çà, avant 2017 ? Est-ce possible ? Voilà plusieurs années que les déclinistes ont décrit cette France qui glisse doucement vers le bas, irrémédiablement. Ses corps constitués sont arthrosés, paralysés, incapables du sursaut que dicte la situation. La classe politique est prisonnière du déclin, voire incompétente et couarde. Le lent déclin est finalement accepté comme moins douloureux que la remise en cause des avantages acquis, des rentes, des habitudes. Après tout, les deux tiers des Français, les « in », ceux qui ont un CDI dans une grande entreprise ou qui sont fonctionnaires, vivent bien, leurs salaires augmentent… La France a une préférence pour le déclin.

    Dans les rangs des déprimés, aux déclinistes s’ajoute aujourd’hui une nouvelle catégorie : les « çavapétistes », selon le bon mot que m’a soufflé le dirigeant d’un grand organisme public. Les « çavapétistes » pensent que « ça ne peut pas durer », « ça va péter ». La France n’est pas le pays des réformes, mais le pays des révolutions, expliquent-ils. Nous en vivons la confirmation, attention donc à celle qui vient, elle est pour très bientôt, la colère monte, elle est à nos portes.

    Où ? D’où viendra-t-elle ? C’est le mystère des révolutions. On ne sait jamais avant ce qui met le feu aux poudres. Mais les « çavapétistes » ont tout de même cinq scénarios.

    1- D’abord la rue. Chaque usine qui ferme, chaque réforme provoque son défilé. Ouvriers, taxis, médecins, notaires… Les « anti » ne font pas masse, chacun reste de son côté. Mais les Français ont les nerfs à fleur de peau, leurs exaspérations sont telles qu’une coagulation opportuniste est possible. Un jour, tous unis contre… L’année 2015 sans sortie du tunnel va encore échauffer les esprits aigris. Sait-on où cela mènera ?

    2- Ensuite les jeunes. François Hollande voulait en faire la priorité de son quinquennat, mais la jeunesse ne lui en fait aucun gré. L’habite un mélange de profond désintérêt pour la politique et un haut degré inflammatoire. Les crédits qui manquent ici, les suppressions d’enseignement là… et le feu prend. A Nanterre, en 1968, tout est parti de l’accès au dortoir des filles… et l’immense de Gaulle, à la fin, tomba.

    3- La surprise. Les bonnets rouges qui mobilisent toute la Bretagne ? Les « zadistes » écolos qui font école pour bloquer toute atteinte aux grenouilles des marais ? Ailleurs ? N’importe où ? Veillez aux étincelles…

    4- Les marchés financiers. C’est bien entendu la thèse de beaucoup. La France sans réforme, la France des déficits qui glissent, des promesses toujours démenties, la France bloquée joue avec un autre feu : celui de ses taux d’intérêt. Quand la Fed américaine va relever les siens, la planète financière sera entièrement secouée et nul ne peut en prédire les conséquences. Même si la BCE se met à racheter des dettes des Etats, comme prévu au printemps 2015, elle ne pourra pas empêcher le « spread » entre France et Allemagne de s’écarter et le coût des emprunts de s’alourdir de plusieurs milliards. Il faudra immédiatement couper dans les dépenses d’autant, mais le risque sera gros de s’engager dans la spirale qui a mené l’Italie ou l’Espagne vers le gouffre, en 2010. Ce serait le début de « la crise française » et, regardez en Russie, tout se passe alors très vite, la crédibilité de la France peut aller au tapis en quelques jours et le gouvernement avec.

    5- Dernier scénario, qui commence à prendre corps, curieusement, dans les milieux économiques : une victoire de Marine Le Pen. Ce serait le moyen de « lever l’hypothèque ». Comme elle mettrait la France à genoux, par dévaluations massives et nationalisations de force, elle ne tiendrait pas six mois. Le paysage politique pourrait enfin se reconstruire autour des réformistes de gauche et de droite.

    Le « çavapétisme » est une forme de dernier espoir. Du chaos renaîtra une France redevenue normale, ayant enfin décidé d’épouser son époque et de se remettre en avant. Mais il est bien triste d’en arriver à souhaiter la crise. Le pays n’a-t-il plus assez de forces, d’atouts, de responsables courageux, pour s’éviter une catharsis ?

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0204026278458-le-declinisme-debouche-sur-le-cavapetisme-1076628.php


  • cathy30 cathy30 19 décembre 2014 09:11

    Les juifs étaient ici bien avant les chrétiens, même si cela vous pose un problème c’est ainsi.

    Ils ont été appelés sémites par Hitler à cause du Christ qui l’était. Ce peuple juif a engendré le Christ Jésus. Hitler ne l’a pas digéré. Jésus était un sémite 100 %, descendant de Sem. 

  • cathy30 cathy30 19 décembre 2014 09:24

    J’aime bien votre décryptage de BHL. Il est pour un nouvel ordre mondial. Et ce NOM pourra se mettre en place avec la religion musulmane. Votre analyse sur l’Ukraine est très réaliste.


  • gaston gaston 19 décembre 2014 09:39

    Je ne comprend même pas que l’on puisse parler de ce triste connard .... ne pas en parler et le laisser dans son coin est le mieux à faire plutot que de lui faire de la publicité !

    Quelles fonctions a ce crétin ? aucune , donc son avis on s’en branle , on peu simplement être heureux que cette saloperie ambulante n’ai pas vécu en 40 

  • legrind legrind 19 décembre 2014 09:54

    J’apprends ce matin que la religion de l’ouverture, de la tolérance et d’abdalmalik fait chi... euh pose des problèmes en Autriche , sans doute de la faute d’Eric Zemmour.




  • rocla+ rocla+ 19 décembre 2014 12:54

    c ’est bête  pour Zemmour  , il n’ a pas de contradicteur à sa hauteur .


    Zemmour a un système de pensée concis , documenté , argumenté ,
    inattaquable .

    En face de lui ça balavasse .



    • Rmanal 19 décembre 2014 13:46

      Pour les gamins boutonneux, effectivement il doit apparaitre comme un dieu de la pensée (unique).


    • Le421 Le421 19 décembre 2014 13:49

      Comment voulez-vous qu’on perde son temps à contrer un tel ramassis de conneries ?? Ceux qui l’écoutent sont incurables...


    • rocla+ rocla+ 19 décembre 2014 18:36

      Je le disais , ça balavasse dans le prurit des  bubons  .


    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 20 décembre 2014 00:51

      Que voulez-vous mon cher ami, il ne flatte pas leur égo, ne part pas dans de grandes envolées lyriques creuses mais me fait plutôt penser à un modeste comptable...

      D’un côté nous avons des « Grands Penseurs » défenseurs de des « Grandeur Républicaine de la France Éternelle et de la Démocratie Immaculée emplie de sa Pureté Virginale » (je pense que vous comprendrez de quel escroc médiatique je parle en particulier), et de l’autre un « pisse-vinaigre » qui se contente simplement de nous alerter sur le fait que les comptes sont dans le rouge et que la banqueroute est proche.

      C’est sûr, c’est moins entraînant, plus chiant, mais entre-nous, est-il préférable de tirer sur la cause l’accident ou sur l’ambulance ?

      Personnellement, je ne suis ni pour, ni contre cet homme.
      S’il m’arrive parfois de le trouver « irritant », je dois quand-même reconnaitre que ses analyses sont souvent assez justes.
      S’il est tant dénigré, c’est surtout parce qu’il se refuse à « suivre le courant » et à « caresser les puissants dans le sens du poil » et qu’il reste « droit dans ses bottes » en toutes circonstances.

      Quant à tous ceux qui le dénigrent en prétendant qu’il fait de la provoc’ uniquement pour se faire du fric, je leur répondrais simplement qu’avec son talent d’écrivain (et oui, il est l’un des rares actuellement à encore respecter la langue Française et à savoir la manipuler dans toutes ses subtilités) il pourrait se faire infiniment plus de fric en écrivant les biographies de Scootermane ou de l’Agité Paranoïaque.

      Voire simplement en écrivant des romans à l’eau de rose ou « érotiques++ ».
      Là, ça paye largement plus, et on a jamais de problèmes.


    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 20 décembre 2014 01:18

      Oups !!!
      Pardonnez-moi.

      En me relisant je viens de me rendre compte que j’ai glissé une antisrophe rabelaisienne dans ce commentaire.

      Voici ce qui arrive quand on réagit sans réfléchir et qu’on ne se relit pas avant de poster.

      Je ne l’ai VRAIMENT pas fait exprès et je vous demande de bien vouloir me pardonner.
      Je n’ai pas de chance, il m’arrive souvent de le faire à mon insu et c’est lors de la relecture que je m’en apperçois.

      Sur Agoravox, ce n’est pas gênant, mais dans un rapport ou un compte-renu, ça l’est déjà plus.


  • Le421 Le421 19 décembre 2014 13:47

    Zemmour, à la base, est un journaliste.
    Il bénéficie de la bienveillance crasse de la caste.
    Il se dit royalement plus à droite que le FN.
    Si nous étions dans une démocratie véritable, ne serait-ce que pour équilibrer, on donnerait un poste équivalent à un journaliste d’extrême gauche.
    Ce qui ne risque pas d’arriver dans ce pays de merde.
    Zemmour et ses 12 millions d’immigrés, ses 7 millions d’enfants d’immigrés de moins de 4 ans, etc, etc...
    Comment peut-on laisser un type (si j’étais du même tonneau, je dirais « avec un nom pareil ») raconter librement autant de conneries sans qu’un abruti de journaliste ne relève la supercherie !!
    On n’écoute décidément que les menteurs et les escrocs dans ce pays...


  • Facochon Facochon 19 décembre 2014 17:28

    Son livre est intéressant, les commentaires de cet article sont écrits par des individus qui n’ont pas abordé le contenu du bouquin qui fait surtout référence à l’histoire.
    Zemmour est un historien, journaliste par sa démarche,et son analyse raisonne auprès d’un nombre important de concitoyens n’en déplaise aux bienpensants. Le peuple connait parfaitement les problèmes qu’il évoque. La presse mainstream sert d’autres intérêts


    • jacques 21 décembre 2014 17:00

      Facochon, il n’est pas venu le temps ou nous pourrons serreinement aborder le contenu du livre de ez ou de finkie ou d’autres encore , lorsque la France serra calme et appaisée, avec un taux de chomage proche de 0 , plus de problème de retraite, plus de problèmes en général, alors nous pourrons aborder tout cela , avant c’est prendre le risque incendiaire que le café du commerce prenne le pouvoir.


  • franc 20 décembre 2014 03:34

    Zemmour n’a pas parlé de déportation mais de décolonisation ,nuance ,mais nuance de taille

    _

    La conséquence de la décolonisation en Algérie c’est que les français d’Algérie ont dû partir hors d’Algérie de gré ou de force qui se traduit par le FLN par l’expression « la valise ou le cercueil »

    _

    Et la réaction à la colonisation de la France par les islamistes destructices des valeurs de la République et de la culture française conduit à une revendication de décolonisation laquelle aura pour conséquence que les islamistes doivent partir hors de France ,de gré ou de force

    -

    Voilà la pensée de Zemmour ,que l’on veuille ou pas ,c’est tout à fait logique .

    je ne vois là rien de blâmable ,au contraire si l’on est anticolonialiste on ne peut que l’approuver.

    -

    ceux qui sont visés donc par les propos de Zemmour ce sont tous les islamistes ennemis des valeurs de  la République et de la culture millénaire française ,et donc en particulier tous les musulmans ou non-musulmans qui sont pour la charia ou la loi coranique en France ,par exemple tous les adeptes des frères musulmans qui clament comme son chef que le Coran est leur Constitution.

    -

     Mr Tahhan qui est un musulman qui respecte les valeurs de la Républiques et la culture millénaire française n’est pas concerné ,^puisqu’il affirme même que les frères musulmans sont un groupe de terroristes qui doivent être combattus comme tels ,ce qui va encore plus loin que Zemmour.

    _

    En Egypte les frères musulmans sont considérés comme un groupe terroriste et ses principaux dirigeants sont en prison.


  • Imagine 20 décembre 2014 09:18

    Les plus intolérants d’entre vous crient haut et fort que la France est d’essence chrétienne. Cette affirmation est probablement vrai. Sauf que dans vos propos on ne retrouve pas les valeurs prônées par le christianisme.

    Vous devez vous mettre d’accord entre muz dégénérés et crétins paranos pour trouver loin de nous un terrain de « jeu » où vous pourriez vous expliquer définitivement. Mais, de grâce, épargnez nous vos délires de psychopathes (vivement qu’on colonise la lune !)

    Les musulmans vous ont colonisé ? Les musulmans dans leur grande majorité ont participé à l’effort de guerre, de reconstruction et à l’essor économique de notre pays.

    Personnellement, étant d’origine algérienne, je suis étonné du parcours d’intégration de cette population malgré les entraves. En l’espace de 2 générations, nous sommes passés de misérables analphabètes sans aucun repaire culturel (merci la colonisation !) à de bon citoyens occupants de manière exponentielle des métiers à haute responsabilité.

    Personnellement je ne pense pas que ce soit la minorité de muz dégénérés qui vous font peur mais cette majorité de citoyens (musulmans pratiquants ou pas) qui arrache grâce à leur compétence et leur ténacité les postes (malheureusement de plus en plus rare) prédestinés à Vos enfants ! Un autre guerre qui ne dit pas son nom !


  • franc 20 décembre 2014 17:10

    Il est évident aussi que les salafis et tous les mulsulmans ou m^me les non-musulmans qui menacent les valeurs de la République et la culture française millénaire sont concernés aussi par la décolonisation 


  • smilodon smilodon 20 décembre 2014 19:22

    Tuons Zemmour, comme on a tué Dieudonné !... Ils ne disent que des « méchancetés » !....Heureusement que Coluche est déjà mort, Desproges et tant d’autres aussi !.. Sans quoi il faudrait les tuer aussi !.. Les « le luron », et même les « devos » !... Tuons-les tous !.....Ils sont déjà morts....Alors tant mieux !.... Adishatz.


  • marmor 21 décembre 2014 14:26

    Constant, Constant......
    mais il y a aussi plein de Français de deuxième et de troisième génération qui n’ont jamais mis les pieds ailleurs qu’en France mais bon pas chipoter hein il faut décoloniser point.

    Combien y avait-il de français de deuxième et troisième génération qui n’avaient jamais mis les pieds ailleurs qu’en Algérie quand il a fallu décoloniser ?


  • julius 1ER 21 décembre 2014 16:50

    C’est pas moi qui ait viré Zemmour !!! par contre je ne vais pas pleurer sur son sort, car les conneries il les sort en rafales............



  • franc 21 décembre 2014 17:40

    C’est votre opinion,je ne trouve pas que Zemmour sort des conneries mais au contraire mais des vérités importantes ,d’ailleurs il n’est pas seul à penser ce qu’il dit.


Réagir