jeudi 26 novembre 2020 - par Dr. salem alketbi

Repousser la provocation turque de l’UE

JPEG

Dans un geste éloquent, le secrétaire d’État français aux affaires européennes Clément Beaune a récemment évoqué d’éventuelles sanctions économiques ciblant certains secteurs que l’Union européenne imposerait à la Turquie pour ses comportements hostiles aux confins de l’Europe. Le ministre a précisé que les sanctions sont une «  possibilité.  » Tout de même, elles arriveront trop tard.

Recep Tayyip Erdogan a déjà porté préjudice à l’UE ; le sultan turc a en effet continué à utiliser la question des réfugiés syriens pour faire pression et chantage sur l’UE afin de lui soutirer plus d’argent sous prétexte d’empêcher la migration massive de ces derniers vers les côtes européennes. La Turquie d’Erdogan multiplie également les provocations à l’encontre de certains pays de l’UE, dont la Grèce.

Fin octobre, l’Union européenne a fustigé les provocations d’Ankara, les qualifiant de «  totalement inacceptables.  » Cependant, les décideurs ont convenu de reporter toute décision sur les sanctions contre la Turquie jusqu’au sommet de l’UE en décembre.

Le report fait penser qu’il subsiste des divergences européennes qui empêchent une position ferme contre le harcèlement turc, malgré un accord général sur une condamnation des «  provocations et de l’agressivité systématique  » de la Turquie aux frontières européennes.

Publicité

Auparavant, l’UE avait adopté une attitude plus dure face à de grandes puissances telles que la Russie. Mais la sensibilité des relations avec la Turquie rend cette attitude compréhensible.

La Turquie continue de faire chanter l’UE sur la question des réfugiés et sur d’autres sujets comme le statut de membre de l’OTAN. Elle est réticente à imposer des sanctions à un partenaire stratégique en raison des implications que cela pourrait avoir sur un scénario de désintégration ou, du moins, de gel de l’alliance.

En outre, l’Europe juge particulièrement sensible le facteur temps et le cadre stratégique dans lequel toutes les économies font face à la pandémie du coronavirus. Il est dès lors difficile d’adopter des décisions politiques concernant les sanctions ou les suspensions économiques et commerciales.

Ce constat explique pourquoi le ministre français a tenu à signaler que les éventuelles sanctions contre la Turquie peuvent être individuelles ou partielles et toucher des secteurs particuliers de l’économie turque mais ne vont pas aller jusqu’à l’abolition de l’union douanière UE-Turquie.

L’ennui, c’est que le sultan Erdogan ne perçoit pas la stratégie de patience européenne avec une vision politique consciente. Il y voit un signe de faiblesse et poursuit sa provocation.

La preuve en est sa visite en Chypre du Nord, sous contrôle turc, suite à un avertissement européen lancé à la fin du mois dernier, que le ministre français a décrit comme une chance donnée à la Turquie lors du dernier sommet européen après que le Sultan ait envoyé ce qui a été qualifié de «  petits signes  » de calme.

Publicité

Le sultan continue de nuire aux intérêts stratégiques européens depuis que tout espoir s’est évaporé sur la question de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Dernière provocation en date : son appel au boycott des produits français en Turquie et au monde musulman, avec en toile de fond les caricatures injurieuses du Prophète (psl), dans un esprit de propagande populiste détaché de son rôle de leader politique. Erdogan espère gagner du soutien populaire pour compenser sa baisse de popularité à l’intérieur et détourner l’attention des dégringolades successives de la livre turque.

Le ministre français Clement Boone considère que la vérité d’Erdogan est manifeste pour tous les pays européens, après son intervention brutale dans les troubles du Haut-Karabakh, pour soutenir l’Azerbaïdjan face à l’Arménie. «  Aujourd’hui aucun pays européen n’a plus d’illusions sur ce que sont M. Erdogan et son régime.  » Les résultats du prochain sommet européen permettront de vérifier ce point.

L’Europe doit réaliser que la descente du régime du sultan turc dans le marasme économique le mènera à faire d’autres provocations dans la période à venir, à moins qu’il n’y ait une ligne de conduite européenne ferme pour les décourager.

Le déclin record de sa monnaie devrait inciter la Turquie à intensifier ses aventures militaires, bien que, en toute logique, le sultan devrait immédiatement cesser ses interventions étrangères comme seul moyen de sauver l’économie de son pays.



23 réactions


  • zygzornifle zygzornifle 26 novembre 2020 12:43

    Fin octobre, l’Union européenne a fustigé les provocations d’Ankara, les qualifiant de «  totalement inacceptables.  »

    L’Europe ne sait que bramer comme un cerf en chaleur et ensuite elle se fait pipi sur elle .....


  • HELIOS HELIOS 26 novembre 2020 13:18

    L’europe, l’Europe... parler d’Europe n’a aucun sens, la preuve, Merkel et ses millions de turcs déguisés en allemands fera comme Erdogan le souhaite, exactement comme la France fait ce que les marocains et les algériens le souhaitent.

    Nous n’avons pas les mêmes interets... une autre preuve ? la France a une balance des echanges positive avec le Royaume Unis, ce qui n’est pas le cas de l’Allemagne... pourtant nous agissons mal avec les britanniques parce que les allemands le souhaitent, contre nos propres interêts.

    Nous devrions envoyer quelques membres de notre classe politique apprendre la stratégie chez les chinois, ils savent bien mieux faire que nous, mais tant que l’Islam sera considéré comme une religion, tant que nous accepterons ses ingérences dans notre civilisation alors nous seront soumis, de plus en plus soumis, de plus en plus faible.

    Notre avenir est bien sombre.... a moins d’accepter de mourir, sans alternative... alors qu’en nous defendant, nous avons peut-etre l’espoir de survivre. Que va-t-on choisir ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 novembre 2020 15:01

      @HELIOS

      Que va-t-on faire ?

      Voter pour Marine Le Pen et se jeter dans les bras de Boris Johnson, comme tous les « souverainistes français » qui se prennent veste sur veste dans leur pays et vivent par procuration le Brexit, la « réélection de Trump » (MDR) ou « les dernières victoires de Poutine en Arménie » (re MDR).

      Pour preuve cette analyse totalement fantasmée :
      la France a une balance des échanges positive avec le Royaume Unis, ce qui n’est pas le cas de l’Allemagne... pourtant nous agissons mal avec les britanniques parce que les allemands le souhaitent, contre nos propres interêts.

      Alors que dans l’histoire du Brexit, les Allemands sont plus modérés que les Français smiley


    • OMAR 26 novembre 2020 20:58

      Omar9
      .
      @HELIOS
      .
      Les citoyens français d’origine algérienne, marocaine ou autres te transmettent cordialement le mot de Cambronne...


    • cyrus VY-rus T 26 novembre 2020 22:02

      @OMAR

      « Cambronne, on y pense avec peine,
      Ne se montra pas bien français :
      Crier aux ennemis le mot qui porte veine,
      C’était fatalement assurer leur succès. »

      TRISTAN BERNARD


    • popov 27 novembre 2020 00:43

      @OMAR

      Tiens, voilà que tu parles au nom des immigrés d’origine algérienne, marocaine ou autres, comme s’ils t’avaient demandé de te faire leur avocaillon !


    • OMAR 27 novembre 2020 10:26

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Moi, je fais partie intégrante de ce sous-ensemble français qui comprend des éléments comme Abder Isker, Alain Bashung, Sarko-le-Nabot ou Valls-la-Muleta.
      .
      Pas toi.
      .
      Toi, tu n’es qu’un haineux moujik planqué dans ta isba en Sibérie, qui rêve d’être un nervis à la solde de fachos.
      Mais de préférence, de manière virtuelle, c’est moins, beaucoup moins risqué...


    • HELIOS HELIOS 27 novembre 2020 12:31

      @OMAR

      == Les citoyens français d’origine algérienne, marocaine ou autres te transmettent cordialement ...... ==

      Je ne pense pas que ce soit le cas !
      Il y a deux types de citoyens français d’origines algériennes et marocaines... qui sont bien d’origine :

      Ceux qui sont devenus français et qui défendent leur pays d’adoption : La France 

      Ensuite, il y a d’autres personnes a qui on a donné la nationalité de manière inconséquente ou pour le moins inconsidérée, c’est NOTRE générosité et on voit bien comment nous en sommes remercié  selon vos propos.
      N’oubliez pas qu’il n’y a pas de droit a la citoyenneté d’un pays, même pour ceux nés en France et dont les parents sont étrangers, ils doivent choisir a 18 ans... juste un droit d’asile bien dévoyé maintenant.

      Peu importe,... ceux qui se sentent mal et pas en accord avec les autres français peuvent retourner au tribunal qui leur a accordé la nationalité, expliquer que ces autres français n’étant pas d’accord avec eux les emm... comme vous souhaitez qu’ils l’expriment
      Ils rendront alors leur rendre carte d’identité et passeport, carte vitale et autres documents officiels et prendre leurs cliques et leurs claques vers le port ou l’aeroport le plus proche et oublier définitivement le pays où ils ne se sentent pas bien...
      Ils ne sont pas seuls ils peuvent rejoindre tous les autres opposants a notre liberté, chez eux mais pas chez nous. Cela ne me fait pas peur loin de là et ce ne sera pas la première fois et nous seront débarrassés, il ont 197 autres pays peuplés par 7,5 milliards de gens, ils peuvent choisir !


    • popov 27 novembre 2020 15:22

      @OMAR
       
      Tu vois que je ne suis pas le seul à penser ce que je pense.

      À part ça, tu es aussi planqué que moi derrière ton ordinateur et aussi peu que moi dans une isba.


    • cyrus VY-rus T 27 novembre 2020 15:28

      @OMAR

      Il n’ y as pas de sous ensemble français , il n’ y as pas de communauté a la carte , la constitution ne reconnait que la communauté nationale ceux qui n’ en font pas partit ou s’ en exclus sont des étranger voir des ennemi .

      l’ allégeance a l’ islam , te fait renier la république française , te batre contre elle pour nous imposer une republique islamique dont nous ne voulons pas .

      Ta double nationalité , fait de toi quelqun qui sert les interet de l’ algerie .
      tu est donc algerien .Et tes enfant sont donc algerien . 


    • cyrus VY-rus T 27 novembre 2020 15:33

      @popov

      on lui as tout offert (hlm , aide alimentaire , aide medicale ,chomage , allocation familiale , des papier en règle , ...) Et il vient encore nous faire chier avec sa religion .


    • popov 27 novembre 2020 16:17

      @VY-rus T

      Et il vient encore nous faire chier avec sa religion .

      C’est la seule chose qu’il sait faire.

      C’est pourquoi l’Algérie n’en veut pas et l’envoie en France par esprit revanchard.

      Faute de pouvoir se hisser au niveau de la France, l’Algérie essaye de faire tomber la France à son niveau en y envoyant des nuisibles comme notre Omar.


    • OMAR 27 novembre 2020 19:12

      Omar9
      .
      @HELIOS
      .
      Connaissant tes limites, tu as dû certainement lire ou écouter Finkielcrotte ou Eric Gargamel, pour me répondre.
      .
      Primo, tu confines les actes criminels aux algériens et marocains, comme si les tchétchènes, pakistanais ou chinois sont originaires du Maghreb.
      https://www.leparisien.fr/archives/comment-la-mafia-asiatique-prospere-en-france-11-11-2012-2310365.php
      .
      Secundo, tu dénies cette politique de marginalisation et d’exclusion de tes comparses politiciens et décideurs, de tout ce qui est basané, black, musulman ou ayant un nom ou prénom à consonance arabe ou africaine.
      https://www.20minutes.fr/societe/2188739-20171215-mieux-vaut-avoir-nom-francais-maghrebin-louer-logement-selon-etude
      .
      Tertio, tu parles comme si les citoyens français d’origine marocaine ou algérienne habitent dans ta maison et que tu les entretiennes dans tous les domaines.
      .
      @Helios, combattre l’injustice, le racisme et le déni de droit en France, ne signifie pas que l’on déteste ce pays, bien au contraire.
      .
      Et c’est à ceux et à celles qui aiment aller danser dans les bals des maudits nazis d’y rester.
      http://leplus.nouvelobs.com/contribution/317700-le-pen-et-les-neo-nazis-autrichiens-le-bal-de-la-honte-et-la-tentation-du-fascisme.html


    • HELIOS HELIOS 27 novembre 2020 22:56

      @OMAR

      votre message démontre que vous ne comprenez pas ce qu’être français !

      (primo) les tchétchènes, je m’en fiche, ils ne valent pas mieux que les pakistanais ou.... les maghrébins lorsqu’ils préfèrent régler leurs problèmes a la mosquée plutot qu’au tribunal... ils démontrent par là qu’ils sont encore loin d’être français. Il se trouve tout simplement qu’il y a plus de maghrébins en France que des autres, question d’histoire, donc ils sont plus visibles, c’est tout... mais à voir la populations des délinquants  et encore, la justice est bien plus laxiste pour ceux là  je suis plutôt accueillant.

      (secundo) Vous devriez vous poser la question sur la raison des difficultés sociales que rencontrent ceux que vous citez. Lorsqu’on vit comme un français, il n’y a pas de problème, mais lorsqu’on balance par la fenetre les poubelles, comme a Casa ou dans les balieues ici, on ne doit pas s’étonner d’avoir des problèmes... c’est un exemple peut-être mineur, d’accord, mais c’est didactique. Nous n’avons pas la même image de la société et vous voudriez que nous acceptions vos habitudes que nous avons éradiquées chez nous depuis quelques siècles avec beaucoup de difficultés. Nous ne voulons pas de votre régression. Il y a des quantités de locataires originaires d’Afrique noire qui ont parfaitement fusionné sans problème et j’ai un voisin dont les qualités n’ont rien a envier avec les français d’origine... hélas il se heurte avec « sa » communauté, justement parce qu’il s’est parfaitement francisé... Les racistes ne sont pas ceux qu’on croit !

      (tertio) Oui, effectivement La France est ma maison, parce que je paye le developpement de mon pays, mes parents, grand-parents etc depuis des siècles payent pour le developpement du pays, ses infrastrurctures, son economie, sa culture a travers la richesse créee, les impots et l’investissement de tout un chacun etc...
      Tous les citoyens français sont egaux et personne ne demande de renoncer a ses propres conviction... quand elles ne rentrent pas en conflit avec l’’nsemble des normes sociales du pays. lisez la dernière phrase du paragraphe suivant.

      et ceux qui arrivent pour etre protégés devraient etre bien content d’etre recus, reconnaissant de la protection et des efforts que les français font pour eux en payant et partageant.
      Ceux qui arrivent pour habiter en France doivent également respecter le pays, son histoire, ses coutumes, même s’ils ne souhaitent pas les partager, ils ne doivent pas les combattre et s’y habituer lorsqu’elles rentrent en conflit avec les leurs et appliquer une reserve dans l’expression de leur propre histoire pour ne pas choquer ceux qui les recoivent.. Ils doivent etre reconnaissant que tout ce qui existe et a été construit avant eux puisse être partagé avec eux, ils doivent donc proteger et non pas detruire
      Ceux qui viennent sans etre invité, ne sont pas acceptés, ils commencent par violer la France juste dans le fait de rentrer sans permission et lorsqu’ils ne sont pas acceptés, ils violent une seconde fois en restant alors qu’on leur demande de partir. Les français qui les protègent sont également coupables, mais ces français là sont des français justement et c’est un problème interieur au pays, comme les enfants rebelles d’une famille qui ne s’opposent qu’a leur famille.

      Enfin, oui, vous avez raison, contester en s’opposant a l’injustice, au racisme (je parle bien de race, pas de culture), au droit... c’est aussi aimer la France, mais n’oubliez pas que pour le faire il faut en partager les valeurs et l’histoire. les règles ne sont jamais idyliques, elles decoulent de l’experience, de la qualité des hommes et de l’avenir dans lequel on se projette. Les mots que vous defendez, ne sont que des mots.... encore un exemple pour l’illustrer, quand les femmes musulmanes tomberont le voile en respectant la loi de la France, on reparlera de ces mots que vous interpretez a votre sauce.

      Quand aux nazis, savez vous seulement ce que c’était ? savez vous également ce que sont ceux que vous nommez « nazis » aujourd’hui ?
      Je vous souhaite de ne jamais le savoir vraiment.

      Ne vous trompez pas de cible, si vous aimez la France, choisissez ceux qui veulent la defendre, ceux qui veulent en perpetuer l’Idée et en assurer l’avenir... sinon, acceptez, vous ne serez jamais chez vous ici.


  • OMAR 26 novembre 2020 20:56

    Omar9

    .

    @salem elkadeb ou @PETINOS....

    .

    C’est kif-kif bourricots...


    • popov 27 novembre 2020 00:45

      @OMAR

      Erdogan et Iznogoud, c’est kif-kif bouriricot.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 novembre 2020 00:51

      @popov eh oh ! Iznogoud est commique bordel !


    • popov 27 novembre 2020 15:34

      @Aita Pea Pea

      Iznogoud est commique bordel !

      Et notre Omar, il ne vous fait pas rire ?

    • OMAR 27 novembre 2020 19:16

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Peut-être que je fais rire ... jaune, certains, comme toi.
      .
      Mais toi, c’est certain, tu fais gerber tout le monde, sauf ceux qui s’abreuvent ton fiel.


    • popov 28 novembre 2020 01:34

      @OMAR

      Tu nous fais rire de l’islam, des Arabes, de Mahomet, rien que par tes raisonnements tordus et ta logique de moustouf.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 novembre 2020 21:28

    Quel Sultan ?

    L’abolition du califat est une décision de la Grande Assemblée nationale de Turquie, le 3 mars 1924 , sur proposition de Mustafa Kemal, de mettre fin au califat islamique.

    ^^


  • vraidrapo 27 novembre 2020 11:13

    Christian Makarian a donné une interprétation intéressante de la politique ottomane depuis François 1er : pousser le bouchon jusqu’aux limites que lui laissent les nations plus puissantes.

    Actuellement, c’est le Yanki qui fixe les limites même pas Poutine.

    Ceci explique que les GI se sont retirés de Syrie, sereinement.

    Economiquement et militairement, la turquie est totalement dépendante du Yanki... on peut décrire Erdogaz comme le bouffon du Yanki  !

    NB : Oubliez l’UE dans les estimations de rapports de forces qq ils soient !

    UE est simplement un leurre pour faire chier les peuples soumis ! Le Rozbif a bien montré son inutilité


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 novembre 2020 18:00

      @vraidrapo

      bof, bof, bof :

      tout ça pour minorer le rôle de Poutine.
      tout ça pour faire oublier que c’est pour faire c...r les USA que Erdo s’est tourné vers Poutine après « le putsch raté de 2016 ».

      Actuellement Erodgan est le chien fou de Poutine, en Arménie ou avec les européens. N’inversez pas les rôles. Vous reprenez du service pour le Kremlin ? smiley  smiley

      Les USA fixent les limites.... parce que Trump n’était pas interventionniste si cela ne concernait pas des intérêts vitaux. Et, effectivement, la défense des Kurdes dans leur demande d’autonomie par rapport à DAMAS n’est pas un intérêt vital pour QUICONQUE

      C’est tout.
      On verra bien ce qu’il en sera avec « Joe Bidet », mais habituellement les démocrates sont plutôt pro Frères Musulmans.

      On va peut-être bien finir par regretter Trump smiley


Réagir