mardi 15 décembre 2020 - par Alain Alain

Si Dieu existait vraiment, il n’aurait pas toléré pareille Église

 

Anatole France : « Elle (l'Église) ne renonce jamais. Il ne faut pas dire qu’elle a changé. Elle ne change jamais. Tout se meut ; elle demeure immobile, et quand on s’en étonne, elle répond qu’elle est un miracle (...)Ne changeant point et voyant tout changer autour d’elle, elle attend patiemment que le bien succède au mal et que les peuples obscurcis par la science et la pensée reçoivent de nouveau la lumière de la Foi. »

Evoquant l'auteur de L'Église et la république (1904), Orlando Rudder a concisément explicité : « L'Église catholique, apostolique et romaine ne peut évoluer, changer, se modifier que sous la pression d'évènements extérieurs. Elle ne possède pas en elle-même de possibilités intrinsèques d'amélioration et de renouvellement : il faut et il suffit que ses manques deviennent scandaleusement insupportables pour qu'une révolte ait lieu. Après quoi, elle réprime cruellement, juste avant de devoir, pour survivre, accepter un peu de ce que la révolte a apporté. »
(Aperto libro -1988- Edition Larousse)
L'histoire confirme cette thèse. En voici quelques preuves parmi beaucoup d'autres.

 Dans le domaine religieux, les persécutions repenties.
L'Inquisition ou tribunal du Saint-Office dont les grandes victimes furent les Cathares, les Templiers mais aussi les innombrables quidams jugés hérétiques et parfois condamnés à mort et parmi ceux-là des membres du clergé même. Au passage jusqu'à 80% de la confiscation des biens de ceux déclarés coupables d'hérésie et des biens de toute leur famille, étaient captés par le Saint-Office.
Commencée en 1199 elle s'acheva à la fin du XVe siècle par une discrète reconnaissance des abus commis en guise de repentance.
L'Église a persécuté les orthodoxes après le grand schisme de 1504 ; également les protestants, pensez aux massacres de la saint Barthélémy.
Aujourd'hui l'Église catholique est en recherche de réconciliation contrite : rencontre entre le pape et le patriarche de la plus importante des Églises orthodoxes à Cuba en février 2016 ; présence du pape au 500e anniversaire de la réforme de Martin Luther, octobre 2017.

 Dans le champ des sciences, les théories erronées (c'est un euphémisme).
L'Église a contredit, parfois poursuivi, condamné et même emprisonné tant d’hommes de science, Copernic, Galilée (« e pur si muove »), Buffon, Darwin, etc. Bien sûr elle a reconnu ses monumentales erreurs depuis. Encore que, quelques-uns, en particulier aux Etats Unis, contestent toujours la théorie de l'évolution, par exemple et d’autres croient toujours que la terre est plate.

 Dans le domaine des idées littéraires, philosophiques, de l'édition, la censure censurée.
En 1563 sous l'autorité du pape Paul IV est instituée au sein de l'Inquisition une commission de l'index des livres prohibés chargée de rechercher les livres pernicieux. En 1559 est publiée la première liste des livres condamnés. La dernière le sera en 1948.
En 1571 cet index est complété par celui des livres à expurger c'est à dire à corriger pour que l'Église puisse en autoriser la lecture.
L'index ne sera supprimé qu'en 1966.
Voici une liste des auteurs dont certaines œuvres voire toutes ont été inscrites dans un des index : Montaigne, Pascal, La Fontaine, Montesquieu, Rousseau, Diderot, Balzac, Hugo, George Sand, Larousse, Flaubert, Malaparte, Sartre et même la Bible en 1745.
Au vu des œuvres incriminées il ne peut s’agir que d'obscurantisme ce qu'elle a mis quatre siècles à reconnaitre et à corriger. Il n’y a plus de liste de livres interdits. L'Église s'est autocensurée.

 En politique, les mauvaises fréquentations.
L’Église a eu une attitude ambigüe envers les nazis et pire a soutenu Franco, Pinochet, etc.
À 180°, révolutionnaire.
Aujourd’hui, le pape François reproche au capitalisme de générer des inégalités, « de créer des rebuts et de chercher ensuite à les cacher, ou à s’en occuper de sorte qu’on ne les voie plus. Le jour où les fabricants d’armes financeront des hôpitaux pour soigner les enfants mutilés par leurs bombes, le système aura atteint son comble. Voilà l’hypocrisie. »

 Le statut de la femme selon les canons de l’Église catholique.
Pour cette partie donnons la parole à Marylène Patou-Mathis, préhistorienne, directrice de recherche au CNRS avec ces extraits tirés de son excellentissime ouvrage, L’homme préhistorique est aussi une femme.
« Les versets de la Bible et du Nouveau Testament s'adressent exclusivement aux hommes, comme s'ils avaient été rédigés par des hommes pour les hommes. Parmi ces écrits, ceux de Paul de Tarse (saint Paul) sont explicites.
" Comment quiconque peut-il soutenir que la femme est à la ressemblance de Dieu quand il est évident qu'elle est sous l'autorité de l'homme et n'exerce aucune forme d'autorité ? Car elle ne peut ni enseigner, ni être témoin devant un tribunal, ni jouir de la citoyenneté, ni être juge, et donc certainement pas exercer une autorité. "
[...]
N'étant pas totalement à l'image de Dieu (saint Paul, I Co, XI, 8f), la femme est un mas occasionatus, un homme raté, selon le théologien italien Thomas d'Aquin (1225-1274).
" De manière secondaire, il est vrai que l'image de Dieu est dans l'homme d'une façon que l'on ne trouve pas chez la femme. Car l'homme est l'origine et la fin de la femme, tout comme Dieu est l'origine et la fin de toute la création. "

Publicité

[...]
" Il ne peut non plus être mis en doute qu'il est plus conforme à l'ordre de la nature que l'homme gouverne la femme, que l'inverse. Ceci est conforme au principe établi par l'Apôtre : "La tête de la femme, c'est l'homme" et : "Femmes, soyez soumises à vos maris". L'Apôtre Pierre a également écrit : "Même Sara a obéi à Abraham, l'appelant seigneur." (Saint Augustin, De la concupiscence, Livre I, chapitre 10)
[...]
Apparue timidement vers 1430, cette persécution devient fréquente au XVIe siècle et perdure jusqu'au milieu du XVIIe siècle. La justice séculière va s'appuyer sur le Malleus Maleficarum (Marteau des sorcières) rédigé en 1486 par deux inquisiteurs dominicains, l'Alsacien Heinrich Kramer et le Suisse Jakob Sprenger. Commandité par l'Inquisition, ce livre décrit les pratiques des sorciers et les méthodes à suivre pour les reconnaître. On peut y lire notamment que les "sorcières" ont le "vagin insatiable", que, lors des sabbats, elles se livrent à des orgies et s'accouplent avec le diable, mais aussi qu'elles rendent la terre et les animaux stériles et les hommes impuissants. Ces descriptions reflètent sans doute les fantasmes sexuels de certains inquisiteurs. En Europe, cette "chasse aux sorcières" a fait des dizaines de milliers de morts, majoritairement des femmes.
[...]
A partir du VIe siècle, ces écoles "antiques" se transforment en écoles catholiques, donnant ainsi à l'Église le quasi-monopole de l'enseignement. Au Moyen Âge, l'éducation des filles relèvera essentiellement de l'enseignement des principes de vertu, de piété et de bienséance. 
[...]
L'éducation religieuse des filles se poursuit à la Renaissance. En 1523, dans De institutione feminae christianae (L'Institution de la femme chrétienne), le théologien espagnol Juan Luis Vivès recommande l'enseignement de la lecture et de l'écriture aux femmes nobles, mais exclusivement à partir d'ouvrages de morale et préconise leur maintien le plus possible à l'intérieur de leur maison afin d'éviter les tentations et les calomnies qui pourraient ruiner la réputation de leur famille.
[...]
Au XXe siècle, en 1957, si la religion catholique reconnaît (ENFIN) l'égalité de l'homme et de la femme et prône leur égale responsabilité culturelle et sociale, elle continue à justifier, souvent en invoquant saint Paul, la prééminence de l'homme sur la femme comme en témoigne cet extrait de l'allocution aux jeunes mariés prononcée en 1941 par le pape Pie XII : "La famille que vous avez fondée a aussi son chef, un chef que Dieu a investi d'autorité sur celle qui s'est donnée à lui pour être sa compagne, et sur les enfants".
Seul l'homme peut être ordonné diacre comme l'a rappelé le concile Vatican II qui s'est tenu du 11 octobre 1962 au 8 décembre 1965.
Comme le fait si justement remarquer l'exégète Annie Jaubert* à propos des milieux ecclésiastiques qui font de certains propos de l'apôtre Paul des règles "d'or" : "Il serait temps de s'interroger et de se demander si la défiance très réelle de certains hommes d'Église à l'égard des femmes ne s'est pas plutôt mise à l'abri sous l'égide de saint Paul". »

*Agrégée, historienne, spécialiste des origines du christianisme, maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique, a suivi les cours de théologie à l'Institut catholique de Paris dans les années 1946-1948, puis les cours de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem (1951-1952).

Alors.
L'Église s'est beaucoup fourvoyée, contredite, rétractée pour finir par apostasier certaines de ses thèses, abjurer certains de ses actes. Même pour l'immaculée conception qui n'est devenue un dogme de l'Église que le 8 décembre 1854, promulguée par le Pape Pie IX. Auparavant, à certaines époques, l'immaculée conception a pu être considérée comme une hérésie.

A propos de l’Église européenne du XVIIIe siècle voici ce qu’en disent deux éminents historiens de renommée internationale.
« Quelle qu’en soit la cause, - abus de l’asile religieux ou des privilèges cléricaux faisant obstacle à la réforme judiciaire, droits fonciers inaliénables empêchant le développement économique, monopole de l’instruction publique alourdissant la formation des fonctionnaires, ou dogme empêchant le traitement égalitaire de sujets loyaux et précieux -, l’Église catholique romaine, en particulier, semble toujours se mettre en travers du progrès. »
(John M. Roberts, Odd Arne Westad dans Histoire du Monde, Editions PERRIN)  

Aujourd'hui elle s'oppose à la contraception par des méthodes artificielles, au diagnostic prénatal pour les couples exposés à des risques de transmission d'une maladie génétique, à la recherche sur les cellules souches, à la sexualité hors mariage, à l'usage du préservatif même en prévention du SIDA ; elle condamne les rapports homosexuels. Des opinions d'arrière-garde qu'elle seule défend encore contre l'avis du plus grand nombre et de la quasi-totalité des scientifiques et experts. Comme quand elle continuait de prétendre que la terre était plate comme un disque et que le soleil tournait autour d'elle.
Elle s'oppose au mariage pour tous, à l'avortement, à la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes, toutes choses que l'évolution normale des connaissances scientifiques, médicales, sociétales et philosophiques justifie.

Comme pour l'Inquisition, la connaissance de l'univers, des sciences, des idées littéraires et philosophiques, un jour elle devra abdiquer, admettre ses erreurs, rectifier ses thèses et, condamner ceux bornés qui ne l'accepteront pas comme elle a fini par reconnaitre et condamner la pédophilie de beaucoup de ses serviteurs et récemment donc l’égalité homme /femme.

"L'Église catholique, apostolique et romaine ne peut évoluer, changer, se modifier que sous la pression d'évènements extérieurs. Elle ne possède pas en elle-même de possibilités intrinsèques d'amélioration et de renouvellement : il faut et il suffit que ses manques deviennent scandaleusement insupportables pour qu'une révolte ait lieu. Après quoi, elle réprime cruellement, juste avant de devoir, pour survivre, accepter un peu de ce que la révolte a apporté." En effet.

Notre Dieu unique à tous est le dieu Yahvé des Hébreux. Il est devenu le Dieu unique à partir de 587 avant notre ère, après la destruction du temple et l’exil à Babylone. Dieu des juifs puis des chrétiens puis des musulmans.
Or la Terre et les Hommes avaient déjà été créés par d’autres.
Citons à nouveau Marylène Patou-Mathis, dans L’homme préhistorique est aussi une femme :
« Certaines d'entre elles (les déesses antiques) participent à la création du monde ou des humains, comme Neith, déesse primordiale égyptienne d'origine libyenne qui, à l'aide de sept tissus, créa les limites du monde, ou Ninhursag, déesse-mère sumérienne de la Terre qui, avec de l'argile, façonna les humains, dont Enkidu, le fidèle compagnon de Gilgamesh. »
L’épopée de Gilgamesh est connue par des écrits de la fin du 3ème millénaire avant J.C. Donc l’intervention de la déesse Ninhursag avait 1 500 ans d’avance.
Continuons :

Publicité

« Peu de temps après son apparition, au 1er siècle, en Judée, le christianisme rejette le culte de la déesse-mère.
[...]
Dans Quand Dieu était femme, Merlin Stone* accuse la religion judéo-chrétienne d'avoir voulu éliminer jusqu'au souvenir de la religion ancestrale où la divinité suprême était la Grande Déesse en imposant en même temps le culte d'un dieu mâle et le patriarcat. »

*professeure, université d'État de New York à Buffalo, université de Californie Berkeley.

Alors.
À quel autre Dieu se fier maintenant : la trinité hindoue - Brahma, Vishna, Shiva -, le Bouddha Siddhārtha Gautama du Bouddhisme, le dieu Soleil Huitzilopochtli des Aztèques, le dieu Soleil Inti des Incas, Yahveh ou Yahvè du judaïsme, Toutatis des gaulois, Allah de l'Islam, ou ceux des panthéons maya, grec, romain ?
Quel est le bon ?
Et si, il n'y en a pas ?
Comment peut-on ne pas se poser ces questions ?
Et parfois, agir quand même, malgré le doute inévitable ?
Jusqu'à commettre des actes criminels voire terroristes, au nom d'un dieu hypothétique.

Quel est le message unique de cette chronique et des deux précédentes, ("Au nom de dieu. Oh, nom de dieu ! " - "Est-ce l’islam seul le problème ou les religions en général ? ") ?
À tous les fidèles de quelque religion que ce soit.
Croyez en qui et en ce que vous voulez, si vous le voulez.
Agissez selon les préceptes de votre foi, si vous le voulez.
Priez, communiez, célébrait, partagez, catéchisez, versez votre obole, si vous le voulez.
Ça ne regarde que vous et votre conscience.
Mais comme citoyens, ne cherchez pas à imposer les dogmes de votre Église à la République c’est-à-dire à tous les autres citoyens parmi lesquels nombreux sont ceux qui n’en veulent pas. Et qui vous fichent la paix, eux.
Pour l’amour de Dieu !

En complément des chroniques :
Au nom de dieu. Oh, nom de dieu !
Est-ce l’islam seul le problème ou les religions en général ?
La réalité historique : l’antisionisme n’est pas de l’antisémitisme
Le voile, un malaise, pourquoi ?
Israël, ce dont on entend rarement parler

La grande invasion. Mirage ou réalité ?

Mon Blog



158 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 décembre 2020 09:52

    « S’il y a quelqu’un qui doit tout à Bach, c’est bien Dieu."

    Emil Michel Cioran


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 10:06

      @Séraphin Lampion

       ???


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 décembre 2020 10:09

      @Géronimo howakhan

       !!!


    • JPCiron JPCiron 15 décembre 2020 23:19

      @Séraphin Lampion

      ...

      < Comment quiconque peut-il soutenir que la femme est à la ressemblance de Dieu ...  >

      On le peut simplement en expliquant que L’authentique Reine du Ciel, Astarté, est la mère de Dieu : Baal.

      Yahvé, un dieu étranger/ immigré a usurpé la position grâce à un groupe intégriste et masculin. Ces malfaisants ont aussi interdit le Culte de la Reine du Ciel, culte paisible que pratiquaient les femmes.

      Ils sont toujours à la manoeuvre aujourd’hui, et entraînent les fidèles au fond du cul-de-sac.


    • izarn izarn 16 décembre 2020 00:02

      @JPCiron
      Bon déjà une femme à la ressemblance d’un mec barbu ; Dieu...C’est pas mon truc.
      Une deesse ?... Nan ! Le dieu unnniiiiiiqueuuu !
      C’est ça, vafanculo...


    • izarn izarn 16 décembre 2020 00:06

      @Séraphin Lampion
      Bon Bach sans Dieu, ça manque d’inspiration...
      A moins que pour Bach, Dieu, c’est un alibi pour les crétins...
      Faut bien vivre...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 décembre 2020 00:33

      @Séraphin Lampion

      excellent.


    • JPCiron JPCiron 16 décembre 2020 08:59

      @izarn

      C’est une autre approche...

      En tout cas, entre la poule et l’oeuf, le choix est vite fait !
      .


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 10:07

     


    • Stephana 15 décembre 2020 18:52

      @Géronimo howakhan

      Géronimo , elle est belle ta Cadillac smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=A5C8AC6V2KQ


    • HELIOS HELIOS 15 décembre 2020 18:52

      @Géronimo howakhan

      ... comme je vous l’ai dit sur un autre fil, je me considère parfois comme un sodomiseur de mouche. C’est une performance que de l’être .

      Bon, je comprends que lorsqu’on a rien à dire on la ferme, mais c’est souvent plus simple de laisser la bouche ouverte sans que rien ne sorte.

      Regardez-moi, j’arrive presque toujours a en rajouter, comme pour le titre :
      = = = Si Dieu existait vraiment, il n’aurait pas toléré pareille Église = = =

      Si le mot en gras est considéré comme un nom commun, alors il ne faut pas de majuscule... donc écrire « église »

      Si le mot en gras cache un concept transcendantal (? ??) et est susceptible d’etre considéré comme un nom propre, alors il faut une majuscule mais les majuscules n’ont pas d’accent ! il faut donc écrire « Eglise ».

      Ce n’est pas parce que la police de caractère permet cet accent qu’il faut l’utiliser.

      Certes, je suis de la vieille école, mais la stabilité de la langue écrite comme parlée est l’assurance de la continuité de l’esprit.

      J’adore laisser ma petite crotte de mouche sur le papier et donc sur l’écran de mes pages blanches (aussi bien que les nuits noires de C Nougaro).

      Je vous aime bien, Géronimo... l’auteur du fil aussi...


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 10:08

    Copernic, Galilée, Buffon, Darwin,

    Copernic et Galilée n’ont pas apporté la preuve que la terre tournait autour du soleil mais les expériences de Michelson et Morley et de Michelson et Gale ont prouvé que la terre ne tournait pas autour du soleil puisque sa vitesse par rapport à l’éther était bien moindre que les 30 km/s prévus.

    Les expériences de Michelson et Morley de 1887 et de Michelson et Gale de 1924 http://www.ilcatecumeno.net/fr014.annexe1.htm

     

    Buffon et Darwin n’ont pas prouvé que les sauts d’une espèce à l’autre étaient possibles.

     

    Conclusion : L’église de ce temps est plus forte en science que vos lumières.


    • macchia 15 décembre 2020 10:26

      @Daniel PIGNARD
      Mais l’ether existe ou pas ? 


    • Gollum Gollum 15 décembre 2020 10:27

      @Daniel PIGNARD

      Copernic, Galilée, Buffon, Darwin

      T’en est un beau Buffon toi... Et grave.

      Comment va le GM au fait ? ça fait plus d’un mois qu’il est au pouvoir validant ainsi votre stupéfiante exégèse apocalyptique...

      Chapeau bas Pignard, vous êtes un must ! smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 10:34

      @macchia

      Einstein est revenu sur l’existence de l’éther qu’il avait fait disparaître dans sa théorie.

      Einstein dit la chose suivante dans son étude « Sidelights on Relativity » le 5 mai 1920 :
      "Beaucoup d’arguments étayent l’hypothèse de l’existence d’un éther. La négation de l’éther impliquerait que l’univers vide n’aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L’univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques ; dans ce sens il existe un éther. L’espace dépourvu d’éther est impensable d’après la théorie de la relativité."

      http://www.gutenberg.org/cache/epub/7333/pg7333.html

      Dans le chapitre : Ether and the theory of relativity, voir dernier paragraphe par exemple.


      Encore un scientifique qui n’accepte pas la relativité :

      Rechercher « modèle de l’atome à électron statique Roger Robert », j’en ai extrait les liens suivants :

      http://rogerrobert.unblog.fr/2010/12/11/le-modele-de-latome-a-electrons-statiques-maes-une-evidence/

      Sa nouvelle théorie me paraît très sérieuse parce que :

      Elle explique pourquoi les gaz sont sensibles à la température et à la pression.

      Elle explique ce qu’est un gaz, comment et pourquoi il passe en liquide puis comment et pourquoi il passe en solide.

      Elle redécouvre l’éther et explique ce qu’il est.

      Elle explique pourquoi l’eau augmente légèrement de volume en se solidifiant. (Passage d’un hexaèdre (cube avec deux faces décalées angulairement 118,53°) à une forme hexagonale 120°)



    • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 11:45

      @Daniel PIGNARD

      Et revoilà monsieur Pignard.
      Est-ce que l’Eglise a poursuivi, condamné, emprisonné des hommes de science pour leurs opinions scientifiques, exactes ou fausses n’y changeant rien.
      Oui.
      Alors au lieu de détourner le débat, répondez à la question posée : avait-elle raison de les pourchasser ?
      Surtout que désormais on sait aujourd’hui, y compris

      l’Eglise, qu’ils avaient tous raison et l’Eglise tort.
      Voilà le débat proposé et non pas l’auteur ne sait même pas que Galilée n’a pas apporté la preuve et donc tout son article ne vaut rien, faut pas l’écouter...
      Parce que pour vous Galilée n’ayant pas apporté la preuve, il devait être condamné ! Comme tous ceux qui ne pensent pas comme l’Eglise !
      Comme aujourd’hui pour l’avortement, etc.
      Ben heureusement qu’on vit dans une république laïque où l’Eglise n’a pas le pouvoir.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 12:04

      @Alain Alain

      « Est-ce que l’Eglise a poursuivi, condamné, emprisonné des hommes de science pour leurs opinions scientifiques, exactes ou fausses n’y changeant rien. Oui. »

       

      Veuillez nous citer les hommes emprisonnés pour leurs opinions scientifiques.

      Veuillez apporter les preuves de leur emprisonnement.

       

      Dans Le géocentrisme par Jean de Pontcharra

      http://le-cep.org/archive/CEP_56.pdf

       

      Copernic (1473-1543)

      La légende  dorée prétend que  Copernic, chanoine polonais, n’osa pas publier de son vivant Le livre des révolutions des orbes  célestes, paru l’année de sa mort en 1543, par crainte des sanctions de l’Inquisition. Il est vrai qu’il prétendait aussi que son hypothèse était la vérité, mais la raison réelle était de nature scientifique. Son système était moins précis que celui dérivé de Ptolémée en usage  au XIVe et  XVe siècles et  beaucoup plus compliqué. Il  faisait appel à  un nombre plus  élevé encore d’épicycles, car il souffrait de la même insuffisance : l’usage de cercles parfaits pour  les orbites des  planètes, ce qui  obligeait à recourir aux mêmes stratagèmes de calcul.

       

      Galilée (1564-1642)

      Après sa condamnation, ses revenus ecclésiastiques n’ont jamais été  suspendus. La preuve de  l’héliocentrisme par son explication des marées fut reconnue comme fausse dès son vivant. Son orgueil lui faisait récuser les observations de Tycho-Brahe et il voulait ignorer les travaux de Kepler.Urbain VIII, très  favorable à Galilée  et au système  de Copernic, lui avait demandé de  ne pas enseigner  comme vérité absolue une  théorie qu’il ne  pouvait appuyer que sur des probabilités. Le  cardinal Bellarmin fit  tout son possible  pour l’amener à admettre  que le système  de Copernic était  une hypothèse et non la vérité comme Galilée le prétendait.

       

      Dans le  domaine scientifique, nous  constatons que les évolutionnistes évoquent immédiatement l’affaire Galilée dès que leurs  hypothèses sont contestées.  C’est un épouvantail extrêmement efficace  et intimidant, mais  ce n’est qu’un épouvantail. L’ « affaire Galilée » n’a pris d’ampleur qu’après le début du XXe siècle, au moment où la science matérialiste montra des prétentions à  devenir la seule  source de « vérité ».  Ce comportement est logique, puisqu’ils commettent la même faute inexcusable de Copernic  et de Galilée, en  prétendant que leurs hypothèses sont la vérité et que leurs spéculations sont des faits prouvés.


    • Yann Esteveny 15 décembre 2020 14:42

      Message à Monsieur Daniel PIGNARD,

      Précisons d’abord que Galilée était ami personnel de Urbain VIII. Il faut tenir compte que dans le consensus scientifique de l’époque le fait que le soleil soit le centre du système solaire était une hypothèse solide partagée mais non démontrée.
      Galilée était en résidence surveillée et un de ses disciples proclama que le soleil était le centre du système solaire. Galilée le récusa immédiatement. Galilée ne souhaite pas du scandale ou de la déclaration tapageuse pour dire : « J’ai trouvé et je mérite tous les honneurs ». C’est contraire à son esprit et il comprend parfaitement la position de l’Église. L’image de Galilée qui nous est véhiculée par l’historiographie officielle est tout aussi fausse que celle qui est attribuée à Albert Einstein. Peut-être que l’auteur fera un article sur la relativité avec Henri Poincaré et Albert Einstein ?

      Il est intéressant de faire un parallèle avec un épisode concernant l’annonce officielle de la découverte du Boson de Higgs le 4 juillet 2012 par le laboratoire du CERN. L’annonce de sa découverte revenait à démontrer expérimentalement son existence avec un degré de confiance de X. Quelques jours avant cette annonce très attendue, une équipe américaine devança l’annonce en disant : « J’ai trouvé et je mérite tous les honneurs ! » Dans leur travaux, le degré de confiance était bien inférieur mais qu’importe ! L’essentiel était de faire du scandale, de la déclaration tapageuse et s’attribuer des honneurs !
      Pour conclure, Higgs ne mériterait pas que son nom soit attaché à ce boson, et le surnom qui a été donné à cette particule est injustifié : « Particule de Dieu ». La science progresse mais l’homme régresse ! Quant à la Vérité, elle n’intéresse pas grand monde !

      Respectueusement


    • Gollum Gollum 15 décembre 2020 14:58

      Observons ici comme Yann Esteveny vient en soutien de Pignard celui qui affirme que les T-Rex malgré des dents comme des p(o)ignards (lol) étaient herbivores, que les mammouths et les ptérodactyles existent encore, que la terre et l’univers n’ont pas plus de 6000 ans d’âge, que le soleil tourne autour de la terre, que la relativité est une ânerie (juive sans nul doute) que le grand monarque des prophéties est arrivé le 14 novembre dernier à l’Elysée, etc, etc...

      Fraternité idéologique oblige hein...

      Et le gars d’oser pondre cette bouse : Quant à la Vérité, elle n’intéresse pas grand monde !

      On te le fait pas dire du schnock ! smiley


    • L'apostilleur L’apostilleur 15 décembre 2020 21:12

      @Alain Alain

      « ..Alors au lieu de détourner le débat, répondez ... »

      En voilà un débat intéressant agrémenté de belles formulations bien dites.

      L’Eglise est certainement habituée à entendre ces accusations souvent justifiées, les répéter à l’envie peut intéresser les ignorants qui les découvriraient. Ils ne doivent plus être nombreux. Ses fidèles chrétiens ne seront pas étonnés de vous lire, pas plus qu’ils ne l’ont été en apprenant que France Inter avait refusé une annonce publicitaire au profit des chrétiens d’Orient, au motif que ’Les messages publicitaires ne doivent contenir aucun élément de nature à choquer les convictions religieuses, philosophiques ou politiques des auditeurs’. 

      Ainsi on parle de l’histoire des chrétiens d’Orient ... à l’institut du monde arabe, moins frileux que France Inter.

      Par ailleurs, vous pourriez aussi évoquer que les « Trois quart des cas de persécutions religieuses dans le monde concernent les chrétiens. Rares sont ceux qui le savent… »
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/si-la-planete-entiere-ou-presque-213719


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 décembre 2020 10:13

      @Daniel PIGNARD

      la preuve de l’existence de l’éther tient aussi au fait que toute onde, quelle que soit sa nature, à besoin d’un support physique pour se déplacer, sans cela, il n’y a pas d’onde possible. Or, la lumière étant une onde, il existe nécessairement un support, milieu porteur dans lequel elle peut se déplacer. La seule chose que l’expérience de MM a prouvée, c’est que l’éther est un milieu statique et non dynamique comme le vent pour les ondes sonores. Mais sans présence d’un milieu porteur, aucune onde ne peut se déplacer, cela, ce sont les lois de la physiques qui l’affirment, fondées sur le principe de causalité, stipulant qu’un principe est invariant dans ses conditions d’existences, seule la forme qu’il peut prendre évolue constamment selon l’échelle et le milieu considéré. Einstein avait donc parfaitement raison de se reprendre et ce n’est pas parce qu’on ne peut pas observer l’éther autrement que par ses effets, qu’il n’existe pas et n’est pas fondamentalement nécessaire à la compréhension de l’Univers. En ce sens, ceux qui réfutent son existence, sont comme les dogmatiques cléricaux.

      je connais la théorie de Roger Robert et j’ai un peu polémiqué avec lui, car sa théorie souffre de quelques lacunes, mais sinon, elle est séduisante !

      Sinon, ce que l’expérience de MM à prouvé, c’est que tous les corps célestes sont en mouvements relatifs entre eux, bref, la Terre tourne autour du Soleil bien plus vite que l’inverse Mais ce qui importe dans cette histoire, c’est bien le fait que la Terre n’est pas le centre de l’Univers, mais le centre de notre univers, tout comme notre civilisation peut bien n’avoir que 6 000 ans d’âge, l’histoire de la vie sur Terre ne saurait être réduite’ à celle de l’histoire humaine.

      Bref, Daniel Pignard souffre du même syndrome de se croire le centre de l’Univers et ne vois pas la contradiction de réduire le temps à quelques 6 000 ans, d’un Dieu qui est censé compter en milliards d’années...

      Pour finir, l’inquisition de l’église ne fait pas de doute et la nier est absurde. Sans l’amitié des princes et du pape envers Galilée et ses qualités d’ingénieurs, nul doute qu’il aurait été brûlé vif pour hérésie.

      Mais peut être que Daniel Pignard va nous expliquer que les guerres d’églises entre protestants et catholique n’est qu’une fable, qu’il n’y a pas eut par exemple de massacre de la Saint Barthélémy, que les « sauvages » de l’Amérique n’ont pas subit les massacres, génocides parce que les Papounets de l’époque n’avaient pas fait de bulle papale pour autoriser ces massacres, etc...


    • Gollum Gollum 16 décembre 2020 10:25

      @Hervé Hum

      Or, la lumière étant une onde, il existe nécessairement un support, milieu porteur dans lequel elle peut se déplacer.

      Ben il existe ce milieu. C’est l’espace-temps. Il peut lui-même être l’occasion d’ondes qui lui sont propres. Les ondes gravitationnelles découvertes récemment.


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 décembre 2020 10:43

      @Gollum

      je ne sais pas comment ces « ondes gravitationnelles » ont été découvertes et donc, ce qui permet de l’affirmer, aussi, je ne m’avancerai pas sur le sujet.

      ..


  • Clocel Clocel 15 décembre 2020 10:12

    L’église est l’œuvre des hommes (et de son libre arbitre), pas celle de Dieu...

    Si ça commence à déconner dans le titre, ça ne donne pas envie d’aller plus loin.


    • Yann Esteveny 15 décembre 2020 11:08

      Message à tous,

      Voici encore un article publié sur Agoravox qui ressort une synthèse de la propagande officielle !
      Je me contente de corriger le titre « Si Dieu existait vraiment, il n’aurait pas toléré pareille Église ».
      Dieu n’existe pas, Dieu est. Dieu permet le Mal comme il permet à l’auteur d’écrire ses fadaises. Dieu permet la liberté à l’Homme et celui-ci pèche. L’Église qui est l’assemblée des fidèles n’échappe pas aux erreurs de ses membres. L’institution ecclésiastique dispose de plus de pouvoirs terrestres que les laïcs dans l’Église. Cela les expose aux erreurs d’autant plus. L’institution ecclésiastique a parfois une fâcheuse tendance à ressembler au sanhédrin d’il y a deux milles ans mais en ce moment elle est surtout noyautée !


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 15 décembre 2020 12:41

      @Yann Esteveny

      une synthèse de la propagande officielle

      En effet. Cette propagande est pourtant facile à déceler, elle évacue son propre pouvoir des événements historiques. Dès le XVème siècle, l’Eglise n’a plus d’autorité sur les pouvoirs politiques, qui l’instrumentalise au grès de leurs besoins.

      Magnifique illustration dans cet article, lui mettre sur le dos l’arrestation des templier. Philippe le Bel n’y était pour rien ? C’est pas lui qui voulait mettre la main sur le magot ? 


    • Yann Esteveny 15 décembre 2020 18:04

      Message à avatar Opposition contrôlée,

      Effectivement, la propagande officielle fait fantasmer le passé afin d’évacuer le débat sur le présent.
      Vous êtes sans doute trop lapidaire pour dire que dès le XVème siècle, l’Église n’a plus de pouvoir sur les pouvoirs politiques. Je laisse à votre jugement la reformulation suivante : « Le pouvoir pontifical sur le pouvoir politique s’affaiblit notablement à partir du grand schisme d’Occident. »
      Le sujet de l’arrestation des templiers est trop délicat pour s’aventurer en quelques lignes mais la primeur du rôle de Philippe le Bel est indéniable.

      Respectueusement


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 10:13

    Cela n’étant pas dit vous êtes un champion de l’inversion, je lis : Mais comme citoyens, ne cherchez pas à imposer les dogmes de votre Église à la République c’est-à-dire à tous les autres citoyens parmi lesquels nombreux sont ceux qui n’en veulent pas. Et qui vous fichent la paix, eux.
    Pour l’amour de Dieu !

    alors que c’est exactement le contraire qui se passe depuis environ le siècle des lumières,puis la révolution de couleur en 1789,même chose en Russie en 1917 enfin etc...vous y croyez ou c’était pour rire ?


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 10:15

      @Géronimo howakhan

      $sans parler de cette tentative de coup d’état actuel bien sur...toujours les mêmes et ils ne sont ni .......... ni ........ !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 10:22

      @Géronimo howakhan

      C’est en effet la République qui cherche à imposer ses dogmes contre nature :

      La laïcité est une religion car elle a ses dogmes et ses blasphèmes : Le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie, le négationnisme, le sexisme, le créationnisme, le complotisme, l’antirelativité, le nationalisme, etc…


    • Gollum Gollum 15 décembre 2020 10:33

      @Daniel PIGNARD

      l’anti-crétinerie aussi... Un comble c’est un scandale.. Les crétins aussi ont droit à la liberté d’expression et la liberté de propager leurs inepties.. smiley

      Faites une pétition change.org Pignard sur le droit aux crétins de propager la venue du Grand Monarque pour le 14 novembre dernier.. smiley


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 10:33

      @Daniel PIGNARD

      salut, oui tout à fait, merci de souligner tout ceci encore et encore, car ce désastre arrive tout près de sa chute, nous ne devons rien lâcher...une seconde avant sa chute L’URSS paraissait si puissante, même chose pour le mur de Berlin etc. De mon avis ces destructeurs sans le savoir bien sur œuvrent pour le BIEN des humains, car de ce que j’en perçois ne ne sommes plus du tout sur LE chemin..cette épreuve tombe à point nommée en fait, si et seulement si nous en saisissons la substantifique moelle..respect !


    • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 11:59

      @Géronimo howakhan

      En république laïque, en France, êtes-vous empêché d’aller à la messe, de catéchiser vos enfants, de célébrer vos fêtes religieuses, de baptiser, d’exprimer vos opinions empreintes de religiosité, de manifester contre l’avortement, le mariage pour tous, le port du préservatif, la recherche sur les cellules souches d’embryon, d’avoir soutenu Franco, Pinochet ?
      Heureusement que vous vivez en république laïque ! Demandez aux chrétiens coptes en Égypte, les Ouïgours en Chine, les Rohingyas birmans, etc.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 13:10

      @Alain Alain

      En république laïque, en France,

      -êtes-vous empêché d’aller à la messe, >>>Oui, depuis le covid-19.

      -de catéchiser vos enfants, >>>Oui, depuis le covid-19

      -de célébrer vos fêtes religieuses, >>>Oui, depuis le covid-19 et les fêtes de Noël sont remplacées par « Fêtes de fin d’année », les Vacances de Pâques par « vacances de printemps ».

      -de baptiser,

      -d’exprimer vos opinions empreintes de religiosité, >>>Oui, aucun article ou émission en faveur du créationnisme dans les journaux, les librairies, les écoles, les radios et les émissions de télévision.

       

      -de manifester contre l’avortement, >>>Oui, les vidéos montrant l’horreur des avortements sont interdites.

      -le mariage pour tous, >>>Oui, les opinions homophobes sont interdites et sanctionnées.

      -le port du préservatif, >>>Oui, le préservatif est favorisé dans les écoles.

      -la recherche sur les cellules souches d’embryon, >>>Oui, les vidéos montrant l’horreur des avortements sont interdites.


    • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 16:02

      @Daniel PIGNARD

      Vraiment autant de mauvaise foi vous disqualifie.
      Vous n’êtes pas croyant, vous êtes borné.
      Le fait que le pape Pie XII en 1957 a reconnu l’égalité homme/femme en contradiction avec tout ce que l’Eglise a professé depuis l’ancien testament, 3000 ans, comment l’expliquez-vous ?
      Le pape a été torturé ? On l’a fait chanter ? Il est devenu fou ? Tout ceux qui avaient parlé avant n’avait rien compris au message de dieu ? C’est moi qui ai inventé cette histoire d’apostasie pour écrire cet article ?
      Et les croisades, guerres de religion, des inventions d’historiens gauchistes ?
      La manif pour tous pendant des lustres organisée avec quels moyens, on ne sait pas, n’a-t-elle pas prospéré tranquillement parce que la France est un pays laïque ce qui vous permet de critiquer la laïcité librement.
      Les horreurs des avortements sont ceux des avortement clandestins à l’aiguille à tricoter qui provoquaient des infections et parfois la mort des pauvres femmes qui n’avaient pas les moyens de le faire faire discrètement dans des cliniques privées françaises ou d’aller à l’étranger comme pouvaient le faire les filles et les femmes de bonne famille y compris de bonnes familles catholiques. J’en connais et tout le monde le sait.
      Expliquez-nous sur ça aussi.
      Vous ajoutez l’ignominie à votre obscurantisme.
      Et vous vous croyez bon chrétien.
      Raison de plus pour douter de la valeur de votre foi.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 16:19

      @Alain Alain

      Ami mondialiste en phase suicide je n’ai aucune intention d’écouter vos balivernes....et questions biaisés car je n’ai pas du tout la possibilité légale de vous répondre sur des faits, c’est interdit..donc silence...le silence est d’or comme le veau...clin d’œil..mais peut être etc ce déjà de trop, sur le plan légal ??


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 décembre 2020 16:28

      @Alain Alain qui dit : « Vous n’êtes pas croyant, vous êtes borné. »

      Vous énoncez un truisme.


    • karim 15 décembre 2020 17:29

      @Alain Alain

      En République Laïque, sous couvert de l’égalité des sexes, on introduit insidieusement des concepts élaborés dans les loges maçonniques, au programme scolaire des petits enfants.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 18:37

      @Alain Alain

      Je répète ma demande :

      Veuillez nous citer les hommes emprisonnés par l’église pour leurs opinions scientifiques.

      Veuillez apporter les preuves de leur emprisonnement.


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 décembre 2020 10:27

      @Daniel PIGNARD

      et pourquoi voudriez vous manifester, si ce n’est pour imposer votre propre point de vu ?

      C’est bien là le problème, c’est que votre volonté n’est pas de convaincre, mais d’imposer, sauf qu’en l’état actuel vous n’en avez pas les moyens, mais si demain vous les avez, alors, fini le droit d’avorter, du préservatif, réintégration de l’enseignement religieux catholique à l’école, discrimination envers ceux qui se disent athées, rétablissement de l’impôt pour les cléricaux, impunité des cléricaux pédocriminels, etc.

      Bref, votre tolérance est forcé, mais ne sera jamais volontaire et volià pourquoi il faut faire des lois pour vous tenir en laisse, vous mettre la muselière..

      Au fait, la théorie du big bang est une théorie créationniste, la seule différence étant qu’elle ne place pas l’acte de création au même moment, mais le sens et le créateur être le même.


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 décembre 2020 10:52

      @Daniel PIGNARD

      Veuillez nous citer les hommes emprisonnés par l’église pour leurs opinions scientifiques.

      Veuillez apporter les preuves de leur emprisonnement.

      voyons, ne vous faites pas ou ne prenez pas les autres pour plus idiots qu’ils ne le sont.

      L’église ne détenait pas personnellement de prison (sauf pour les femmes avec les couvents), mais le roi, oui.

      Bref, il ne faut certes pas regarder dans les églises, mais dans les prisons royales.


    • Gollum Gollum 16 décembre 2020 11:15

      @Hervé Hum

      il faut faire des lois pour vous tenir en laisse, vous mettre la muselière..

      Pas besoin il est minoritaire de chez minoritaire... Juste une curiosité de l’ancien temps... Un dinosaure quoi... Même pas carnivore le dinosaure.. smiley

      Il aboie beaucoup mais il n’est pas dangereux. smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 décembre 2020 12:05

      @Hervé Hum
      Oui, et les scientifiques prisonniers, comment s’appellent-ils ?
      Ça cause, ça cause, mais ça ne sait point !


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 décembre 2020 13:38

      @Daniel PIGNARD

      avant la révolution française, les scientifiques dignes de ce nom étaient d’abord des gens prudents, c’est à dire, qu’ils prenaient soin de ne pas toucher au dogme de la religion.

      D’autre part, à cette époque là, pour faire des études et avoir accès aux livres, fallait être soit nobles, soit bourgeois où enfin, être élevé par les curés, qui d’ailleurs assuraient la plupart du temps l’enseignement aux nobles et bourgeois. Autrement dit, les « scientifiques », étaient bien conditionnés, formatés et sans doute, avertis des risques de sortir des clous.

      Bref, c’est certain que dans ces conditions là, il n’y avait pas beaucoup de « scientifiques » en dehors des clous et pour celui qui en avait les velléités de questionner au delà de ce que les curetons toléraient, ben, soit ils se voyaient coupés de toutes subsides, isolé, banni, avant de risquer le bucher.

      Suffit de lire les quelques « scientifiques » de l’époque, comme Descartes... Courageux mais pas téméraires face à l’inquisition


    • xana 16 décembre 2020 14:33

      @Alain Alain
      Allons, Alain Alain, ce n’est tout de même pas une découverte que Pignard soit borné !

      Pignard n’est même pas croyant.
      Il est là uniquement pour faire de la propagande contre ceux qui ne veulent plus de la dictature religieuse.
      Ne demandez pas à quelqu’un qui travaille dans la propagande de réfléchier ou de penser !
      C’est contraire à ses principes...


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 décembre 2020 14:52

      @Hervé Hum

      Bon, alors toujours pas de scientifiques emprisonnés par l’église ?

      Mais des scientifiques emprisonnés par la République, je peux vous en citer : Hervé Ryssen, Robert Faurisson.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 décembre 2020 14:56

      @Hervé Hum
      Scientifiques emprisonnés par La République : Le Professeur Fourtillan.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 décembre 2020 08:32

      @Hervé Hum

      Les chercheurs trouveurs écartés du grand public :

      Fernand Crombette : déchiffrement du disque de Phaestos, déchiffrement des hiéroglyphes par le copte.

      Guy Berthault : Expérimentations en canal de la simultanéité de la formation des strates dans les roches sédimentaires.

      André Berthier : Découverte de l’Alésia de Chaux-des-Crotenay.

      Paul Eychart : Découverte de la Gergovie aux côtes de Clermont.

      Waldemar Julsrud : Découverte des figurines d’Acambaro.

      Robert Gentry : Découverte des halos produits par l’élément radioactif Polonium.

      Michelson et Gale : Expérimentation sur l’Ether démontrant la rotation de la terre sur elle-même.

      Nikola Tesla : Découverte de l’énergie libre.

      Paul Pantone : Découverte du réacteur Pantone.

      Yull Brown : Découverte du gaz de Brown.

      Roger Robert : Découverte du modèle atomique à électrons statiques.

      D. P. : La découverte du mécanisme du déluge et de la dérive des continents.

      « Nous vivons dans une nation ou les médecins détruisent la vie, les avocats la justice, les universités la connaissance, la presse l’information, la religion la morale et les banques l’économie. »
      Les élites n’ont plus aucune crédibilité. Une interview du journaliste Chris Hedges
      http://lesakerfrancophone.fr/les-elites-nont-plus-aucune-credibilite-une-interview-du-journaliste-chris-hedges


    • JC_Lavau JC_Lavau 17 décembre 2020 08:53

      @Daniel PIGNARD. Tu les accumules avec obstination.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 décembre 2020 09:51

      @JC_Lavau

      « La lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.

      Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées ;

      mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. » (Jean 3 :16-21)


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 décembre 2020 10:25

      @Hervé Hum

      Projet de loi “confortant les principes républicains” : grave atteinte à la liberté d’instruction

      https://www.lesalonbeige.fr/projet-de-loi-confortant-les-principes-republicains-grave-atteinte-a-la-liberte-dinstruction/


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 10:18

    Votre citation ci-dessous de Saul de Tarse est fausse :

    " Comment quiconque peut-il soutenir que la femme est à la ressemblance de Dieu quand il est évident qu’elle est sous l’autorité de l’homme et n’exerce aucune forme d’autorité ? Car elle ne peut ni enseigner, ni être témoin devant un tribunal, ni jouir de la citoyenneté, ni être juge, et donc certainement pas exercer une autorité. "

     

    Voici la vraie :

    https://www.biblegateway.com/passage/?search=1+cor+11%3A3-16&version=LSG


    • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 12:06

      @Daniel PIGNARD

      On ne peut pas discuter avec l’auteur de l’article sa citation est erronée !
      Et que Pie XII a reconnu l’égalité homme/femme après 2000 ans d’affirmations contraires, on en discute ou pas ?
      L’Eglise se trompe pendant 2000 ans mais il faut quand même continuer à la croire et à lui faire confiance.
      Si vous le dites, vous n’avez peut-être pas plus raison que l’Eglise pendant ces 2000 ans d’erreur.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 13:09

      @Alain Alain
      Les papes peuvent se tromper et changer d’avis, il n’en est pas de même de la Bible qui est figée depuis les conciles de Laodicée (360), Carthage (397 et 419) Chalcédoine (451) qui l’ont reconnue comme canonique.


    • Gollum Gollum 15 décembre 2020 13:15

      @Daniel PIGNARD

      la Bible qui est figée

      D’où des disciples quelque peu figés, et même sclérosés, aussi ? Psychorigides quoi...

      Qui en sont encore au géocentrisme pour certains.. 


    • macchia 15 décembre 2020 14:47

      @Gollum
      Il y a un progrès, on ne pense plus que de l’autre côté on tombe dans le vide


    • Gollum Gollum 15 décembre 2020 14:50

      @macchia

       smiley Lol faut savoir se contenter de ce qu’on a en effet... 


    • Trelawney Trelawney 15 décembre 2020 15:44

      @Alain Alain
      Et que Pie XII a reconnu l’égalité homme/femme après 2000 ans d’affirmations contraires, on en discute ou pas ?
      Et bien on va en discuter !

      Donnez moi une citation dans les évangiles, la bible où la femme n’est pas l’égale de l’homme. Par contre pour le droit de vote des femmes, la « gauche progressiste et laïque » y était fermement opposée.

      On peut aussi parler du débat ecclésiastique qu’il y a eu en 1526, pour savoir si l’amérindien d’Amérique latine était l’égal du blanc (colonisateur) d’Europe. Débat qui aboutit à l’interdiction d’utiliser les autochtones d’Amérique comme esclaves.
      C’est d’ailleurs ce qui a conduit à la déportation de noirs vers les Amériques pour en faire des esclaves. Car pour les noirs, l’église n’avait pas d’opinion.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 décembre 2020 15:56

      @Trelawney

      très bon téléfilm : La contreverse de Valladolid.


    • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 16:11

      @Trelawney
      Donnez moi une citation dans les évangiles, la bible où la femme n’est pas l’égale de l’homme

      Vous plaisantez ou vous n’avez pas lu les textes sacrés et surtout vous n’avez pas lu la chronique en particulier le passage où je donne la parole à madame Marylène Patou-Mathis.

      Mettez vos lunettes et lisez :
      « Les versets de la Bible et du Nouveau Testament s’adressent exclusivement aux hommes, comme s’ils avaient été rédigés par des hommes pour les hommes. Parmi ces écrits, ceux de Paul de Tarse (saint Paul) sont explicites.
      " Comment quiconque peut-il soutenir que la femme est à la ressemblance de Dieu quand il est évident qu’elle est sous l’autorité de l’homme et n’exerce aucune forme d’autorité ? Car elle ne peut ni enseigner, ni être témoin devant un tribunal, ni jouir de la citoyenneté, ni être juge, et donc certainement pas exercer une autorité. "
      [...]
      N’étant pas totalement à l’image de Dieu (saint Paul, I Co, XI, 8f), la femme est un mas occasionatus, un homme raté, selon le théologien italien Thomas d’Aquin (1225-1274).

      " De manière secondaire, il est vrai que l’image de Dieu est dans l’homme d’une façon que l’on ne trouve pas chez la femme. Car l’homme est l’origine et la fin de la femme, tout comme Dieu est l’origine et la fin de toute la création. "
      [...]
      " Il ne peut non plus être mis en doute qu’il est plus conforme à l’ordre de la nature que l’homme gouverne la femme, que l’inverse. Ceci est conforme au principe établi par l’Apôtre : "La tête de la femme, c’est l’homme« et : »Femmes, soyez soumises à vos maris". L’Apôtre Pierre a également écrit : "Même Sara a obéi à Abraham, l’appelant seigneur." (Saint Augustin, De la concupiscence, Livre I, chapitre 10)


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 décembre 2020 16:32

      @Daniel PIGNARD Qui dit : « Les papes peuvent se tromper et changer d’avis,  »

      Pourtant, il me semble que la doctrine catho dit qu’ils sont infaillibles.


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 décembre 2020 16:40

      @Trelawney qui dit : « Donnez moi une citation dans les évangiles, la bible où la femme n’est pas l’égale de l’homme. »

      L’innefable Daniel Pignard nous donne plus haut un lien dont j’extrais :

      ——
      1 Corinthiens 11:3-16 Louis Segond

      3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme , et que Dieu est le chef de Christ.

      ----


      Voilà une citation, dont la référence est donnée par un croyant, qui a le mérite de la clarté : selon vos évangiles ou la bible, la femme n’’est pas l’égal de l’homme.

    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 18:01

      @amiaplacidus
      « selon vos évangiles ou la bible, la femme n’’est pas l’égal de l’homme »

      Ah ! Parce que vous avez besoin des évangiles pour observer que la femme n’est pas l’égale de l’homme ?
      N’avez-vous pas remarqué que la femme est équipée d’abord pour s’occuper des enfants (seins, montée de lait, large bassin, douceur de voix, douceur de peau, matrice) ?
      N’avez-vous pas remarquer que l’homme est plus fort, plus viril, pour de préférence s’occuper des travaux difficiles nécessitant la force plus que l’habileté plutôt réservée aux femmes ?
      N’avez-vous pas remarqué que de nombreuses tribus n’ayant pas encore reçu l’évangile mettent quand même l’homme comme chef de la femme ?
      Où avez-vous donc vos yeux ? Dans les livres de gauchistes ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 décembre 2020 18:41

      @Daniel PIGNARD qui me demande : « ...Où avez-vous donc vos yeux ? Dans les livres de gauchistes ? ... ».

      Infiniment mieux, dans les livres d’anarchistes. smiley


    • Pascal L 16 décembre 2020 00:41

      @amiaplacidus
      L’infaillibilité pontificale est extrêmement limitée. Il nous faut nous plonger dans la constitution dogmatique Pastor Aeternus du 18 juillet 1870. Une constitution dogmatique issue d’un concile est le niveau le plus élevé en importance des textes du Magistère. On pourra lire avec intérêt la totalité de cette constitution dogmatique, mais le chapitre le plus important est le 4ème : le magistère infaillible du Pontife romain. Ce chapitre se termine par :
      « Le Pontife romain, lorsqu’il parle ex cathedra, c’est-à-dire lorsque, remplissant sa charge de pasteur et de docteur de tous les chrétiens, il définit, en vertu de sa suprême autorité apostolique, qu’une doctrine sur la foi ou les moeurs doit être tenue par toute l’Église, jouit, par l’assistance divine à lui promise en la personne de saint Pierre, de cette infaillibilité dont le divin Rédempteur a voulu que fût pourvue son Église, lorsqu’elle définit la doctrine sur la foi et les moeurs. Par conséquent, ces définitions du Pontife romain sont irréformables par elles-mêmes et non en vertu du consentement de l’Église. »
      L’infaillibilité ne peut donc être invoquée uniquement lors d’un enseignement ex cathedra, ce qui implique également l’assemblée des évêques, sur la doctrine de la foi ou les mœurs. Elle ne peut être invoquée dans une autre situation et n’a été invoquée une seule fois depuis 1870 : pour la proclamation du Dogme de l’Assomption.
      Donc bien sûr, les papes peuvent se tromper et changer d’avis. Les exemples sont innombrables. Jésus continue son enseignement par le biais de l’Esprit-Saint aussi bien au pape qu’à tous les chrétiens. Encore faut-il se mettre à son écoute, ce qui n’est pas évident tous les jours. personne ne peut dire qu’il parle sous l’autorité de l’Esprit-Saint si l’Esprit-Saint ne le confirme pas lui-même. C’est en général quelque chose que l’on observe a posteriori sur les effets de cette parole. 


    • Pascal L 16 décembre 2020 00:59

      @Alain Alain
      Les textes anciens posent toujours des problèmes de traductions. Outre le fait que je ne retrouve pas votre première citation, le texte de 1 Cor 11, 1-10 pose un certains nombre de problèmes décrits ici.
      Par ailleurs, Paul n’est pas Jésus. Son Evangile est celui de son compagnon Luc, mais pour le reste, Paul interprète l’Evangile comme le ferait un évêque aujourd’hui en essayant de placer le texte dans un contexte de lieu et d’une époque. Vous lisez ce texte de Paul comme s’il s’adressait à des hommes du 21ème siècle et c’est une erreur manifeste. 
      La traduction des textes de la Bible, de l’Ancien ou du Nouveau Testament est loin de faire l’unanimité aujourd’hui. Il m’arrive de poser des questions à des spécialistes reconnus en Hébreu sur l’Ancien Testament et les réponses ne sont pas spécialement précise. Il reste des zones d’ombres avec des mots qui sont impossibles à traduire sauf à extrapoler de ce que nous savons de Dieu aujourd’hui et qui a été enseigné par Jésus. Mais peut-on proposer une traduction différente aujourd’hui alors que ces mots sont traduits de la même manière depuis des siècles ? Ne faisons-nous pas une erreur à mettre un sens différents alors que ces textes ont des milliers d’années et que nous ne connaissons plus le contexte ? Mais les traducteurs précédents n’ont-ils pas déjà mis un peu de leur culture dans la traduction ?


    • Trelawney Trelawney 17 décembre 2020 08:10

      @Alain Alain
      Débattez sur la politique, l’économie, le communisme. Mais en l’état actuel des chose, ne débattez pas sur la religion, car visiblement vous n’y connaissez que dalle.

      Il y a une énorme différence entre la religion et la politique définit par cette religion et défendu par les détenteurs de ce pouvoir.


  • Gollum Gollum 15 décembre 2020 10:31

    Excellent texte. Moinssé massivement par tous les bigots du site comme il se doit... smiley

    Mais ça n’empêche pas Dieu d’exister. Simplement il est bourré d’humour. smiley


    • Albert123 16 décembre 2020 14:31

      @Gollum

      « Excellent texte » 

      quand on aime la médiocrité.

      le titre en lui même est une insulte à l’intelligence, pas besoin de croire en Dieu pour savoir qu’un intellect supérieur se contrefout des temples bâtis par des trous du cul en son honneur.


    • Gollum Gollum 16 décembre 2020 15:30

      @Albert123

      Le texte n’est sans doute pas parfait, mais je suis assez d’accord avec l’esprit et les faits évoqués... Le titre est idiot mais l’essentiel n’est pas là. Du tout.

      Et le fondamental c’est bien de mettre en lumière l’obscurantisme inhérent à la primauté du croire sur le savoir. Le reste est secondaire...


  • pierrot pierrot 15 décembre 2020 10:41

    Heureusement, je pense qu’il n’y a pas de dieu mais une créature mythique inventée par les hommes et donc les écrits religieux(Bible, Coran, ...) sont le reflet de la civilisation qui les ont écrits avec toutes ces abominations, massacres, paternalisme, antihomosexalité, racisme contre les étrangers. etc.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 15 décembre 2020 10:59

      @pierrot

      Salut en d’autres mots pas d’origine... ? là je dis chapeau !! si si !! car même une logique simple et bien menée, je sais impossible aujourd’hui car là je parle de la logique non issue de la pensée ,montre à qui va y regarder par et pour soi même donc personne ne peut faire ce voyage pour un autre , que il ne peut que y avoir bien sur une origine x, inconnue de la pensée donc de la pseudo science passée ou actuelle comme de celle de demain, et que en plus cette origine ne peut qu’être non née , en dehors du temps , immortelle en d’autres mots..seule la pensée analytique humaine connaît le temps étant une bulle de temps dans le non temps, ceci est nécessaire et vital pour que soit la dualité et la survie physique de ce que nous humains qui sommes déjà morts mentalement, sauf exceptions de moments et de personnes, appelons le vivant..
      voila entre autre pourquoi le siècle des lumières, éteintes en fait, veut la mort de tout ce qui parle de cela car cette science rêvait en plein jours de mettre cette Origine sous son microscope et comme ceci est totalement impossible,alors reste quoi ? un idéal qui ne sera jamais, de la frustration, de la haine et de la souffrance que ces gens essayent de faire payer aux autres..je souffre donc tu vas payer...,haine car Mr tout le monde potentiellement voir des gens qualifiés de misérables car plus t’es éduqué-formaté moins tu peux « voir » au delà de toi même, et dans certaine circonstances une sorte de contentement étrange peut vous tomber dessus, il y a une condition absolue : ne pas chercher...en clair cela veut dire ne pas utiliser la pensée analytique donc la science...des lumières éteintes..
      La souffrance et la tentative de la fuir qui est impossible mène au suicide...
      enfin etc..comment dire ce que chaque humain peut voir en lui même..

      bon je file..Adieu..c’est de l’humour...pas de panique !


    • Pascal L 16 décembre 2020 01:10

      @pierrot
      Vous préférez sans doute qu’il n’y ait pas de Dieu, mais vous ne pouvez pas le prouver, de même qu’il est impossible de prouver que Dieu existe. Vous êtes donc devant votre responsabilité personnelle de faire un choix qui a potentiellement des conséquences sur l’éternité et cette responsabilité est angoissante. Ceux qui font le choix du Dieu des chrétiens ont un petit avantage car ils peuvent faire l’expérience de la rencontre avec Dieu. Là encore, pas de preuves pour les autres, mais une évidence colossale pour ceux qui font cette expérience. Rien ne vous interdit de tenter cette expérience pour voir. Dieu répond lorsque vous êtes prêt à l’entendre, ce qui n’est pas toujours immédiat, voire peut ne jamais arriver.


    • Gollum Gollum 16 décembre 2020 09:05

      @Pascal L

      et cette responsabilité est angoissante.

      Quand je disais que vous êtes un peteux qui chie dans son froc.... CQFD 

      Pascal nous fait du chantage à l’angoisse et à la vie éternelle..

      Un vieux commentaire qui vous résume à souhait :

      https://www.agoravox.fr/commentaire5932158


  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 15 décembre 2020 10:43

     Ahhh mon Dieu ! c’est donc pas assez qu’ils soient mortels ?

     Pourquoi les avoir fait si cons ?

    Et votre pitié Seigneur et nos prières ...hein ? 

     Votre volonté est donc ainsi faite ?

     ...j’aurais pas cru  smiley


  • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 10:50

    A ceux qui commencent par critiquer l’article au lieu de répondre aux arguments avancés.

    Exemples d’information à débattre :

    la religion catholique reconnaît (ENFIN) l’égalité de l’homme et de la femme et prône leur égale

    responsabilité culturelle et sociale

    (en 1957 Pie XII)

    vrai ou faux ? Si vrai cela veut dire que depuis 2000 ans l’Église a raconté des salades.

    L’Église a contredit, parfois poursuivi, condamné et même emprisonné tant d’hommes de science, Copernic, Galilée (« e pur si muove »), Buffon, Darwin, etc.

    Vrai ou faux ? Si vrai, comme ils avaient raison, l’Église a été malhonnête et tyrannique.

    En 1563 sous l’autorité du pape Paul IV est instituée au sein de l’Inquisition une commission de l’index des livres prohibés

    Vrai ou faux ? Si vrai l’Église s’est comportée comme les nazis.

    L’Église a soutenu Franco, Pinochet

    C’est vrai ou faux ? Si c’est vrai, assumez sans vous défaussez sur d’autres, parce que là on parle de l’Église pas des soviétiques, des chinois, etc.

    Pour une fois, débattez vraiment : défendez votre Église, expliquez nous, convainquez nous. Ne fuyez pas.

    Et surtout respectez la parole de ceux qui ne pensent pas comme vous et qui argumentent, eux, avec des faits avérés que vous avez le droit de démentir mais avec des preuves !


    • Albert123 16 décembre 2020 14:41

      @Alain Alain

      « Et surtout respectez la parole de ceux qui ne pensent pas comme vous »

      déjà commencez par ne pas insulter l’intelligence de vos lecteurs (croyants ou non) avec un titre aussi con.

      « si dieu existait ... »

      oubliez, n’essayez même pas de comprendre la logique d’un être supérieur, qui plus est pour en déterminer l’existence ou non, ça vous dépasse. le simple fait d’amener la discussion sur cet axe là l’atteste.


    • Alain Alain Alain Alain 16 décembre 2020 19:01

      @Albert123

      La preuve par l’absurde.
      Voyez bien qu’il y a des gens, vous en l’occurrence, qui ne respectent pas la parole de ceux qui ne pensent pas comme eux !
      Heureusement notre république laïque vous permet de vous exprimer ainsi, si c’est votre habituelle façon de faire.


  • troletbuse troletbuse 15 décembre 2020 11:15

    Avec le nouveau pape, bien soumis au N.O.M., elle ne vaut guère mieux qu’avant.


    • Sozenz 15 décembre 2020 23:56

      @troletbuse
      le pape actuel est une catastrophe .et oui il est soumis au NOM. 
      je ne l aime pas du tout

      les catholiques ne doivent plus se tourner vers lui ;

      c est un homme à 100% politique et non un homme d « eglise » . 
      les catholiques devraient le virer . il n est plus le representatn du christ comme il le dit lui même ;il affiche lui même la couleur

      j ai par contre beaucoup aimé jean paul 2, qui s est battu contre le schisme et les droits de l homme ;.
      il ne devait pas être parfait comme tout le monde ; mais il avait une belle dignité et cherchait le chemin le plus juste ( a mon avis )


    • Pascal L 16 décembre 2020 01:19

      @Sozenz
      La parole de ce pape est souvent énigmatique et potentiellement schismatique, mais cela ne fait pas une raison pour le virer. Il est déjà arrivé que l’on fasse un procès pour hérésie à un pape, mais par principe, ce procès est fait après sa mort. Le rôle du Pape est d’assurer l’unité de l’Eglise et c’est une très mauvaise idée d’en faire un schisme. De toutes façons, les chrétiens écoutent (enfin pas tous) de préférence l’Esprit-Saint que le pape. L’obéissance est un principe revendiqué même par l’Esprit-Saint mais lui, sait trouver des compensations. Autrement dit, si la parole du pape vous dérange, écoutez ce que l’Esprit-Saint peut vous dire. Il est capable de vous montrer des chemins auxquels vous n’avez pas pensé, mais il ne vous fera jamais désobéir.


    • Gollum Gollum 16 décembre 2020 09:08

      @Pascal L

      Autrement dit, si la parole du pape vous dérange, écoutez ce que l’Esprit-Saint peut vous dire.

      Ah mais c’est ce que je fais tout le temps hein... smiley


  • Jelena Jelena 15 décembre 2020 11:29

    >> L’Église a persécuté les orthodoxes après le grand schisme de 1504

    Erreur de frappe, le Schisme a eu lieu en 1054 et non en 1504... Mais ce qui provoqua vraiment la séparation entre les 2 Eglises fut la 4ème croisade qui dévasta Constantinople (1203-1204).


  • cevennevive cevennevive 15 décembre 2020 11:32

    monie

    Bonjour Alain,

    Vrai, tout est VRAI !

    « Jusqu’à commettre des actes criminels voire terroristes, au nom d’un dieu hypothétique »

    Hélas ! Encore vrai !

    J’ajoute que je voue ce Paul de Tarse aux gémonies, ainsi que tous ceux qui l’on suivi et qui le suivent encore, et que je remercie vivement Marilène Patou-Mathis pour son excellent ouvrage : 

     L’homme préhistorique est aussi une femme.

    L’église catholique ? Pourquoi n’y a-t-il pas encore de prêtres femmes, alors que même les Juifs et les Musulmans ont des femmes Rabbin ou Imam ?

    N’est-ce pas encore une phobie de la féminité ? Les anciens Papes étaient soumis à un examen sur la chaise percée pour vérifier s’ils avaient bien les attributs masculins... 

    Connaissez-vous l’histoire de Jeanne la Papesse ?



    • oncle archibald 15 décembre 2020 12:22

      @cevennevive : « Les anciens Papes étaient soumis à un examen sur la chaise percée pour vérifier s’ils avaient bien les attributs masculins... »

      Duas habet, et bene pendentes !

      Heureusement qu’il en a deux, grosses et bien pendues, notre Pape François qui mène la barque de Pierre après tant d’autres en rappelant éternellement les seules choses qui importent depuis que le monde est monde.

      Jésus de Nazareth est venu redire à ceux qui avaient tendance à l’oublier : aimez vous les uns les autres, pardonnez vous mutuellement vos erreurs et ayez confiance en l’avenir car si vous ne savez pas ou va le monde, Lui il le sait !


    • Pascal L 16 décembre 2020 01:30

      @cevennevive
      Il n’y a plus de tests de masculinité dans l’Eglise depuis longtemps. Les légendes ont la vie dure. Le problème de la fonction ecclésiastique est qu’elle se fait en répondant à un appel de l’Esprit-Saint. Si l’Esprit-Saint voulait des femmes prêtres, il n’aurait pas de mal à faire changer l’Eglise. Peut-être qu’un jour, il le fera, mais pour l’instant, il n’appelle pas de femmes à la prêtrise. Le rôle des femmes est différent de celui des hommes. L’idée même du pouvoir n’est pas le même dans l’Eglise que dans la société civile. Jésus, lors du lavement des pieds nous a bien montré ce que devait être la position de ceux qui ont des responsabilités. Il a également indiqué que le pouvoir temporel appartenait à Satan (Lisez Luc 4, 5-7)
      Pour un Chrétien, le but ultime est dans le salut. Tout l’enseignement de Jésus est concentré sur le salut. Et là, les femmes n’ont absolument rien à envier aux hommes. Et même, la première position au ciel est détenue par une femme, Marie, mère de Jésus. 


    • Gollum Gollum 16 décembre 2020 11:12

      @Pascal L

      Pour un Chrétien, le but ultime est dans le salut. Tout l’enseignement de Jésus est concentré sur le salut.

      Ah ? Je croyais qu’il s’agissait d’amour universel... Bon je me suis gourré alors le but de la vie c’est une friandise... C’est exaltant y a pas à dire..


  • Laconique Laconique 15 décembre 2020 12:03

    Combat d’arrière-garde pour retraité oisif.


  • McGurk McGurk 15 décembre 2020 13:01

    Je n’aime pas du tout les religions mais là je dois dire que cet article est pitoyable.

    Un véritable réquisitoire contre un courant religieux qui ne cite, bien entendu, que les mauvaises actions, en les listant de manière exhaustive (sans rien expliquer), mais qui oublie totalement les bonnes et le rôle déterminant de l’institution que ce soit dans la construction de notre identité, de notre société, sans parler des sciences et de l’art.

    Et encore, je n’ai pas évoqué ses bonnes œuvres pas non plus répertoriées. Etrange, non ?

    Je ferais remarquer à l’auteur que la moyenne d’âge de la Curie tourne autour de 80/90 ans et bloque systématiquement toute tentative de réforme ou remise en question. Même le pape ne peut s’y opposer sans provoquer une scission (encore une) au seins de l’Eglise.

    Le dernier en date n’a pas pu faire évoluer l’institution vers, par exemple, le mariage des prêtres et a été, pendant des mois entiers, la cible d’une campagne de diffamation de la part d’un haut dignitaire religieux trop lâche pour dévoiler son identité mais pourtant très actif.

    D’autre part, étant un courant religieux, le catholicisme ne peut et ne pourra par définition jamais admettre le « mariage pour tous », même si l’Eglise a fait un pas immense vers les homosexuels avant refoulés. Ni l’avortement car c’est, de par nature, inconcevable.

    En d’autres termes, comme la plupart des gouvernements sur terre, elle est souvent la victime de factions internes au visions divergentes et avec de puissants pouvoirs qui n’ont pas l’intention de lâcher la bride et ainsi perdre leur ascendant sur leur communauté (cf. la crise politico-économico-sociétale en France).

    Les mouvements protestants peuvent paraître « plus en adéquation avec notre époque », si on ne va pas plus loin que les arguments de base, mais ne sont pas exempts d’énormes défauts. Idem pour l’orthodoxie.


    • Alain Alain Alain Alain 15 décembre 2020 16:24

      @McGurk
      Ah, voilà quelqu’un qui débat enfin.
      J’avais peur de devoir m’y mettre moi-même pour défendre un peu cette pauvre religion accablée par un suppôt de Satan.
      C’est bien.
      Mais ce n’est pas gentil de commencer par dire que cet article est pitoyable.
      Toutes les atrocités commises au nom de dieu justifient qu’on en parle, non ?
      Ce que je proposais dans mes deux précédentes chroniques que je vous invite à lire avant de me juger, sans me condamner j’espère. C’est souvent une manie chez les croyants énervés.
      Quant à l’article il n’est fondé que sur des faits avérés. Pas de médisance, pas de fake news comme on dit maintenant.


    • McGurk McGurk 15 décembre 2020 16:49

      @Alain Alain

      Le fait est qu’on en a tellement parlé et, comme vous le dites, accablé cette religion que ce passage ne me paraît pas indispensable.

      Dans ce cas, il aurait fallu spécifier que la même chose s’est produite chez les autres, les protestants ayant aussi mis à feu et à sang un certain nombre de pays et régions et pas que pour se défendre.

      Et puis, est-ce que cela correspond à l’Eglise moderne ? Non, je ne crois pas. Son combat est aujourd’hui tout autre.

      Elle est présente sur de nombreux fronts, très importants et délaissés par la société en général (SDF, pauvreté, humanitaire, etc.). Actuellement, c’est presque la seule à dénoncer les vrais problèmes sociétaux et à mettre en garde les populations.

      Au passage, je vous signale que la St Barthélémy n’a pas été organisée par l’institution religieuse mais par une faction politique très proche du pouvoir (des ultra catholiques) alors que le gouvernement, mené par Marie de Médicis, tentait justement de faire le contraire compte tenu du nombre de morts et l’état lamentable du pays.

      Son manque d’évolution (ou de phase avec l’époque moderne) est, comme dit précédemment, au pouvoir interne de ses membres. Aussi, probablement, au non-renouvellement des générations pouvant apporter un peu de renouveau, de fraîcheur et d’espoir.

      Bref, cette institution a encore beaucoup de chemin à faire bien qu’elle en ait déjà énormément parcouru. Un chemin donc ni tout blanc ni tout noir.


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 décembre 2020 16:50

      @McGurk qui dit : « ... Ni l’avortement car c’est, de par nature, inconcevable. ... ».

      Ce qui me gêne vraiment beaucoup avec les anti-IVG, c’est qu’en la plupart d’entre eux sont favorables à la peine de mort.

      Bon, j’imagine anti-IVG en fonction du droit à la vie et pour la peine capitale en fonction du droit à la mort.


    • oncle archibald 15 décembre 2020 17:44

      @amiaplacidus : « Ce qui me gêne vraiment beaucoup avec les anti-IVG, c’est qu’en la plupart d’entre eux sont favorables à la peine de mort. »

      Vous supputez gratuitement, c’est très rare !

      Chez les cathos être pour la peine de mort est interdit par le catéchisme depuis peu certes mais c’est un fait.

      Discours du Pape François devant la commission internationale contre la peine de mort, 20 mars 2015 :

      "La réforme du texte du Catéchisme dans le point consacré à la peine de mort n’implique aucune contradiction avec l’enseignement du passé, parce que l’Église a toujours défendu la dignité de la vie humaine. Toutefois le développement harmonieux de la doctrine impose la nécessité de refléter dans le Catéchisme le fait que, la gravité du délit commis étant bien entendue, l’Église enseigne, à la lumière de l’Évangile, que la peine de mort est toujours inadmissible parce qu’elle lèse l’inviolabilité et la dignité de la personne".

      Pire encore :

      "De même, le Magistère de l’Église considère que les condamnations à perpétuité, qui ôtent la possibilité d’une rédemption morale et existentielle, pour le condamné et pour la communauté, sont une forme cachée de peine de mort . Dieu est un Père qui attend toujours le retour de son enfant qui, sachant qu’il s’est trompé, demande pardon et commence une vie nouvelle. On ne peut donc ôter la vie à personne, ni même l’espérance de sa rédemption et de sa réconciliation avec la communauté".

      Qui dit mieux ?


    • Gollum Gollum 15 décembre 2020 17:51

      @oncle archibald

      La réforme du texte du Catéchisme dans le point consacré à la peine de mort n’implique aucune contradiction avec l’enseignement du passé, parce que l’Église a toujours défendu la dignité de la vie humaine.

      Bref, il n’y a aucune (hein, aucune !) contradiction avec le passé MAIS  cela nécessite malgré tout une réforme du texte ! smiley

      Cherchez l’erreur. Vous avez dix secondes.. smiley

      Et tonton archibald de nous présenter comme une avancée magnifique de la chrétienté ce qui est déjà en place dans la société civile depuis longtemps... smiley

      Putain keskon se marre avec ces gens là ! smiley


    • oncle archibald 15 décembre 2020 18:00

      @Alain Alain : « sans me condamner j’espère. C’est souvent une manie chez les croyants énervés. »

      Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre ... Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église bien que dans la nuit de la passion tu m’aies renié trois fois avant le chant du coq ... Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ... Ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.... Pardonnez, et vous serez pardonnés ...

      Dans l’église on ne condamne pas, on aime et on pardonne y compris à ses pires ennemis. L’évangile n’est que cela de A à Z et cette exigence est même renouvelée dans la prière la plus connue de l’église catholique, le « notre Père » : pardonne nous nous offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ...

      De ce pas j’incite tous ceux qui vous ont jugé, qu’ils vous aient condamné ou pas, à se repentir et à faire pénitence !


    • oncle archibald 15 décembre 2020 18:09

      @Gollum : « ce qui est déjà en place dans la société civile depuis longtemps »

      Depuis longtemps ? En France depuis tonton Mitterand, grâce à quoi j’ai trouvé qu’il avait fait au moins un truc positif en quatorze ans à l’Elysée. Mais ailleurs dans le monde ? On a aboli la peine de mort et on prends soin de la dignité humaine partout et depuis longtemps ?? C’est nouveau ça vient de sortir, je suis pas au courant.

      Au fait Bartolomé de Las Casas (1474-1566) ça vous parle ? Elle faisait quoi la société civile à cette époque ? Elle se demandait si les Indiens d’Amérique étaient vraiment des hommes ....


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 18:13

      @oncle archibald

      L’apôtre Paul est supérieur au pape François et au magistère.

      « Et, bien qu’ils connaissent le JUGEMENT DE DIEU, déclarant DIGNES DE MORT ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. » (Romains 1 :32)


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 décembre 2020 18:30

      @amiaplacidus

      « Ce qui me gêne vraiment beaucoup avec les anti-IVG, c’est qu’en la plupart d’entre eux sont favorables à la peine de mort. »

       

      Ah bon ! Ce qui vous gêne, c’est qu’on soit contre la peine de mort pour les innocents et pour la peine de mort pour les meurtriers.

       

      Alors, vous, vous êtes pour quoi pour les innocents ? et pour quoi pour les meurtriers ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 15 décembre 2020 18:45

      @Daniel PIGNARD

      Je croyais que votre prétendu dieu vous donnait un commandement explicite :

      « Tu ne tueras PAS ».

      Ce prétendu dieu ne parle pas d’innocents ou de meurtriers, il est supposé interdire de tuer, quelle qu’en soit la raison.
      Interdiction au nom de laquelle les religions massacrent à qui mieux mieux.


Réagir