lundi 18 juillet 2016 - par Sigismond

Terrorisme islamiste : fin de l’unité nationale et guerre civile en perspective

...ou encore la soumission

Nous avons connu le 11 janvier 2015, avec ses 4 millions de Français dans les rues de la capitale et d'ailleurs, symbolisant le peuple meurtri mais uni et solidaire face à l'inacceptable, allant même jusqu'à déclarer son amour à a police, ce qui sous nos latitudes n'est guère fréquent. D'ailleurs ça ne durera pas.

Et puis il y a eu le 13 novembre. Cette fois, malgré l'émotion, on s'est abstenu de grandes manifestations d'ailleurs interdites, pas comme celles qui quelques mois plus tard allaient permettre à toute la racaille gauchiste et aux casseurs d'Europe attirés par les opportunités offertes de satisfaire leurs pulsions malsaines, de saccager Paris et d'autres villes en criant leur haine de la police. C'était l'état d'urgence !

Aujourd'hui il y a Nice. Il n'y aura vraisemblablement pas de manifestations, juste un deuil national de trois jours imposé par l'Etat qui n'ayant plus à gérer la spontanéité des foules se doit donc de faire quelque chose pour marquer le coup, pour que l'illusion d'une nation unie face au terrorisme existe encore, même si ce n'est que sous la forme de drapeaux en berne. Les jours de deuil national chez nous peuvent ne pas être remarqués. Il a fallu que je sois présent au Maroc lors du décès d'Hassan II pour comprendre ce que c'était un deuil national.

Evidemment, et les oublier serait une faute morale autant qu'une erreur, il y aura eu ces quelques actes isolés, tuant peu mais de manière toute aussi efficace, sur lesquels on passe vite, à la mesure de la publicité qu'en donnent les médias. On aurait tort de les négliger car leur nature est sans doute davantage inquiétante que celle qui a caractérisé les attentats de janvier et de novembre 2015. Ils sont bien plus proches dans leurs caractéristiques de l'attentat de Nice, nonobstant le nombre de victimes. Et c'est peut-être une des raisons de cette évolution des esprits face au terrorisme et surtout face à ceux qui ont la charge politique de nous en protéger.

 

C'est ainsi ! En juste 18 mois, et après trois attentats d'ampleur et quelques autres faisant moins de victimes, on est passé d'une union nationale apparente à tout à fait autre chose qui me parait très inquiétant et bien plus significatif que les tentatives de récupération politique ou critiques politiques dont il faut faire la part entre celles qui sont indignes et celles qui restent légitimes car posant de vrais problèmes. Je ne ferai pas le tri entre les deux ici, mais noterai simplement que même celles qui peuvent paraitre légitimes furent mises sous le boisseau il y a un an et demi, le temps que le deuil se fasse ou du moins pendant une période qu'on pourrait qualifier de décence, puis exprimées plus rapidement après les attentats du 13 novembre, et dites après l'attentat de Nice avant qu'on ait sans doute ramassé tous les cadavres. Et c'est sans doute ce changement de climat évoqué plus haut qui en a ouvert la possibilité sans que finalement ça ne heurte guère plus grand monde à part les socialistes indignés oublieux de leurs réactions après les attentats commis par Mehra qui sentent bien que cette fois-ci la côte de popularité de l'exécutif ne risque guère de s'envoler comme à la suite du 11 janvier et pensent qu'il n'est pas sympa de remuer le couteau dans la plaie. Au passage, il faut noter qu'en termes de récupération politique aucun camp n'est en reste après ce genre d'événements. C'est lamentable, mais c'est ainsi.

 

Tentons donc de voir ce qui a pu amener à cette évolution.

D'une manière simpliste on pourrait s'arrêter à la thèse de la répétition qui d'une part signalerait une certaine banalité du mal quel que soit son caractère terrible, et d'autre part montrerait l'impuissance de nos dirigeants à détruire cette menace, ce qui nous détournerait de l'envie de faire front derrière eux et aussi de les épargner de nos critiques. Ce facteur existe sans doute, mais il ne me parait guère essentiel. S'il est vrai que nos dirigeants et leurs divers bras armés, services de renseignement, police, gendarmerie, armée,…, apparaissent comme impuissants à anéantir le mal, même s'ils en réduisent sans doute les effets mais d'une manière peu connue car il en est ainsi du monde du renseignement, c'est peut-être autre chose qu'on leur reproche fondamentalement. En fait chacun sait en son for intérieur que le risque zéro n'existe pas.

Pour aborder cela, il me semble utile d'organiser la réflexion autour des divers attentats qui ont frappé la France depuis l'affaire Mehra.

Quand Mehra a frappé et avant qu'on ne sache le nom de l'assassin, souvenez-vous, c'est l'extrême-droite qui était désignée comme coupable. Avec comme victimes des militaires supposés musulmans, des juifs, ça pouvait coller. Et même ça devait coller. Même si ça fait quelques décennies que l'extrême-droite n'a pas pratiqué d'attentats chez nous. Toute la bienpensance était sur le coup, sur ce coup-là, au point même qu'un journaliste de l'Obs signala son dégoût sur Tweeter quand il s'avéra que le coupable n'était pas celui dont il avait rêvé. Bien évidemment quand on a le cerveau pourri par l'idéologie, quand on parle de militaires musulmans assassinés on ne distingue plus que des musulmans. Or en l'occurrence c'est l'association des deux termes qui faisait sens et qui ouvrait une autre perspective, celle du terrorisme islamiste frappant des traitres à l'islam, on était encore en Afghanistan à l'époque, et des juifs. Là aussi ça collait mais ça ne pouvait pas être vu. Sauf que… Bien sûr on a, cela malgré les signes de sympathie vis-à-vis des actes monstrueux de Mehra et qui s'exprimaient ouvertement en certains lieux du territoire, tenté de minimiser la portée de la chose. On a eu le loup solitaire, issue de banlieue, maltraité par la société, pensez-donc même la Légion Etrangère n'en avait pas voulu, et qui donc avait plongé dans l'islamisme. C'était pas complètement de sa faute, quoi !

En résumé, il régnait dans les milieux de la bienpensance quand même bien établis dans l'espace médiatique, cette idée que le mal dans ce pays vient de l'extrême-droite et que donc c'est vers là que doivent se diriger les regards quand se passe un truc pas net et surtout un acte abominable, que les musulmans, nos musulmans, tentés par le terrorisme étaient des gens isolés, peut-être un peu dérangés (souvenez-vous les attentats à la voiture -déjà !- perpétrés fin 2014, soit quelques petites semaines avant Charlie-Hebdo et l'Hypercasher, par plusieurs individus ayant au moins deux choses en commun : crier "Allah Akhbar" au moment de l'action et être tous perturbés du citron ), mais à coup sûr victimes d'une société intolérante, raciste, xénophobe, islamophobe, etc., etc.. A contrario, l'islam est nécessairement une religion de paix, de tolérance et d'amour. Quel est celui de nos dirigeants qui n'est pas tombé dans ce jus ? De gauche ou de droite. Et ils continuent d'ailleurs. Aussi, vous conviendrez que le chemin à parcourir est long pour parvenir à une analyse objective de la situation. Et qu'il n'est pas parcouru par ceux qui ont rebaptisé l'Etat islamique par son acronyme arabe pour que la racine "islam" ne soit pas audible ou par ceux qui parlent de terrorisme en rechignant y adjoindre la qualificatif islamiste, comme notre président en exercice. Cela dit des progrès ont été accomplis et rendons justice à certains de nos politiques d'utiliser les bons termes sans en oublier. C'est le cas de notre premier ministre mais qui avait toutefois il y a deux ou trois ans lors d'une rupture de jeune, moment incontournable pour nos politiques, estimé que le ramadan était un moment républicain (je retrouverai si nécessaire la référence). Dans un certain sens il fait aussi partie des hommes dont "Dieu se rit parce qu'ils déplorent les effets dont ils chérissent les causes."

Et donc si l'une des causes du malaise que nous connaissons, de ce malaise qui nous empêche de croire en nos dirigeants et qui détériore le sentiment d'unité nationale, résidait dans un déficit de confiance dû à une communication qui soit évite de nommer les choses, soit se présente comme incohérente. Il s'agit clairement d'une communication dont on perçoit qu'elle est le produit du refus d'une analyse de fond du problème ou tout du moins de son expression. Et pour appuyer là-dessus on remarquera qu'on s'attache depuis le début davantage aux individus ayant commis des attentats qu'au mal commun qui les ronge et qui, disons-le, ne peut pas être étranger à l'islam. C'est un peu comme si on luttait contre une maladie en dressant la biographie des malades pour comprendre les facteurs qui ont favorisé qu'ils l'attrapent sans jamais se soucier de la maladie elle-même et surtout pas de la caractériser pour pouvoir l'éradiquer ou la circonscrire au moins dans le cas qui nous intéresse.

 

Le second attentat d'ampleur fut celui, double, de janvier 2015. Cette fois en furent victimes des membres de la rédaction de Charlie-Hebdo et ceux qui gravitaient autour d'eux notamment pour assurer leur protection, et encore des juifs. Cet attentat est le dernier d'une série qui remonte à loin, rue des Rosiers par exemple ou Goldenberg qui avait comme particularité de faire tomber des victimes selon une certaine logique. Et finalement cette logique était rassurante, sauf pour les victimes potentielles, puisqu'elle reposait sur une idée des ennemis désignés de l'islam bien ancrée dans l'imaginaire : bien évidemment encore et toujours les juifs, mais aussi ceux qui par leurs actes avaient offensé ou trahi l'islam, des militaires pour Mehra, des blasphémateurs pour les frères Kouachi. Et donc combien parmi cette foule qui défila le 11 janvier pouvaient se sentir des victimes potentielles du terrorisme islamiste ? Bien peu en vérité puisqu'ils faisaient partie de cette masse de "Français innocents" pour reprendre cette formule malheureuse de Raymond Barre pour désigner des victimes qu'on pourrait qualifier de collatérales.

De fait on peut se demander si ce qui est apparu comme une manifestation de cohésion nationale, par ailleurs bien managée par le pouvoir en place, n'était pas davantage une expression de compassion, peut-être d'indignation, sans que pour autant elle soit le véritable signe d'une union contre un mal qui frapperait la nation dans son entier. Une foule amassée, même très nombreuse ne constitue pas la preuve d'une unité nationale, mais juste d'une émotion partagée à un même moment. Cette émotion, comme on a pu le voir lors des minutes de silence imposées notamment par l'éducation nationale, n'était d'ailleurs pas partagée par tous. Et c'est cela qui aurait dû davantage attirer l'attention que ces rassemblements. C'est à partir de ce genre de choses qu'on peut mesurer l'ampleur du mal évoqué plus haut et les risques pour l'avenir. Mais trop s'y attarder reviendrait évidemment à faire cette analyse qu'on ne veut pas faire, au moins publiquement. L'expérience du recueillement institutionnalisé ne fut d'ailleurs pas renouvelée après le 13 novembre. Mieux vaut faire l'autruche. N'empêche que l'image a marqué, même si elle fut sous-médiatisée, et s'oppose à celle qu'on veut nous imposer d'un islam paisible sali par une poignée de détraqués. Ceux-là d'abord ne sont pas qu'une poignée et bénéficient d'un courant de sympathie non négligeable, même chez les enfants, et aussi de soutiens concrets. La longue fuite d'Abdelsam caché au milieu des siens en est une parfaite illustration.

Mais tous ces mensonges, au moins par omission tout à fait volontaire, étaient-ils encore supportables, lâcheté, égoïsme, indifférence,… obligent, jusqu'à ce que les attentats du 13 novembre ne révèlent que tout le monde est désormais une cible potentielle. Chose pourtant évidente depuis de 11 septembre 2001 et les attentats de Madrid et de Londres, mais qu'on a évacué pour ne pas se faire du mal. Même plus besoin d'être un ennemi de l'islam pour être assassiné !

Et donc là le niveau d'exigence devient plus grand. On ne veut plus rester dans le non-dit, dans cette illusion d'une religion qui serait étrangère aux crimes de ceux qui s'en réclament. On se demande ce que l'Etat a fait de concret depuis janvier. Pas tout de suite, délai de décence oblige, mais quand même assez rapidement. Et d'ailleurs le président et le gouvernement réagissent, état d'urgence, déchéance promise de nationalité pour les ennemis de la France qui en ont une autre, standing ovation au Congrès à Versailles et puis …plouf !!! Une partie de ceux qui avaient acclamé le président ne veulent pas de cette déchéance, lui non plus d'ailleurs, mais il fallait donner des gages dont on espérait, pas de chance, que le Conseil d'Etat les transformerait en chimères. L'Etat d'urgence se concrétise par des troubles tels qu'on n'en a pas vus depuis longtemps. La police est épuisée à lutter contre des bandes organisées… et aussi dénigrée pour de prétendues violences tandis qu'elle ne parvient plus à compter ses blessés. L'idée même d'état d'urgence est contestée dans les rangs de la majorité, même si la coquille est à peu près vide. Et du coup le président en annonce la fin…à quelques heures de Nice, ce qui l'amène donc à le prolonger. Le moins qu'on puisse dire à ce stade, c'est que l'évaluation du niveau de danger n'était pas vraiment bonne de la part de la tête de l'Etat. Et que donc la confiance n'a plus guère de fondements. D'autant plus qu'on a vraiment l'impression qu'après environ 230 victimes en 18 mois, et nous ne parlons ici que des morts, on nous dit "nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts, et d'ailleurs on continue comme avant, avec les mêmes, et selon les mêmes méthodes qui ont montré toute leur efficacité." Je ne sais pas si le niveau d'efficacité de Monsieur Cazeneuve est bon ou si un autre aurait fait mieux, reste que le bilan n'est pas glorieux et qu'une démission, même refusée, n'aurait pas été déplacée. C'est quand même comme si rien n'atteignait ces gens et qu'aucune remise en cause de leur action n'était envisageable par eux. C'est quand même étonnant, sans doute indécent.

 

Dernière chose, déjà évoquée. Parmi la série d'attentats, on peut distinguer deux types, ceux organisés, planifiés de longue date, et ceux opérés par des individus isolés.

L'attentat de Nice fait visiblement partie de la seconde catégorie, ce qui à la décharge de Cazeneuve et de ses services le rendait sans doute indétectable. Mais d'un coup est démontré qu'un seul individu, et pas un génie, sans moyens autres qu'ordinaires, et en tout cas non prohibés, peut faire un carnage. Le facteur de risque pour chacun en est donc sensiblement augmenté, et donc la peur. On ne sait pas quel lien cet individu avait avec l'EI. Peut-être aucun concret. Mais ce qu'on sait c'est qu'il était radicalisé, depuis peu nous dit le ministre de l'Intérieur. On en revient alors à ces questions dont on parle peu et qu'on ne veut visiblement pas résoudre. Quels sont les vecteurs de la radicalisation ? S'il s'agit de mosquées, c'est grave. On nous a parlé après les attentats de novembre de surveillance, de fermetures des mosquées qui prêcheraient le salafisme. Mais qu'en est-il en réalité à part quelques annonces bien rares. Qu'en est-il alors qu'à Nice, est-ce un hasard, la justice administrative et le préfet obligent la mairie à l'ouverture d'une mosquée financée par l'Arabie Saoudite dont il est inutile de s'étendre sur l'idéologie religieuse qu'elle porte ? Là encore on est loin de la cohérence qu'exigerait un état de guerre pourtant proclamé par nos têtes pensantes.

Mais au-delà de toutes ces incohérences qui ont sapé la confiance qu'on pouvait avoir dans nos dirigeants, la question essentielle qui n'est pas posée est : quel est ce mal profond qui peut transformer un individu en un monstre assassin de masse ? Tant qu'on n'aura pas répondu officiellement à cette question et qu'on n'en aura pas tiré toutes les conséquences, les choses continueront et s'aggraveront. Car certains, et c'est déjà le cas, apporteront sans aucune nuance (la nuance n'étant pas une atténuation de la réalité mais sa présentation sous tous les angles) la réponse à cette question et ne verront dans l'islam que cette partie sombre qui cohabite avec cette autre plus éclairée. Ceux-là qui ne verront que cette partie obscure ne sont pas pires que ceux qui nous rabâchent sans cesse cette fable de la religion de paix et d'amour, comme ceux qui massacrent au nom de l'islam ne sont pas moins musulmans que ceux qui croient sans se sentir obligés de faire le vide autour d'eux et d'imposer leurs croyances aux autres. Ils sont dans une erreur de même type que les seconds. Leur erreur que l'on ne corrigera pas en lui opposant celle qui consiste à parler de religion de paix et d'amour finira par entrainer des actes de violence de façon indiscriminée. L'erreur des seconds, dans les faits un mensonge délibéré, nous oblige à subir la violence quel qu'en soit le niveau de ceux qui veulent rendre l'islam universel. Dans l'état actuel des choses nous n'avons guère le choix que dans cette alternative, en gros l'alternative de la victime ou du combattant. Aucune voie n'est satisfaisante. La voie de la soumission (victime) a connu de beaux jours et en connait encore, elle a été même prophétisée par Houellebecq qui n'a pas tort puisque d'aucuns estiment déjà que les concessions dont on ne sait pas où elles s'arrêteront sont seules susceptibles d'arrêter l'agression. Mais d'autres, on les dira d'extrême-droite, c'est tellement confortable, choisiront la voie de la résistance et c'est heureux. Reste que dire les choses et fixer les règles aurait été préférable. Mais il est sans doute trop tard.



126 réactions


  • Le p’tit Charles 18 juillet 2016 09:42

    Union nationale... ?

    Pour célébrer la mafia politique.. ?
    Nous avons un ennemi dans nos rues, et personne pour le combattre...Juste quelques mafieux-politiciens sortant des tirades insipides pour demander encore et encore l’union nationale...C’est une REVOLUTION qu’il faut à la France, pour se débarrasser de cette caste politique incompétente qui gouverne depuis le départ de De Gaulle... !

    • Sigismond Sigismond 18 juillet 2016 10:39

      @Le p’tit Charles
      Je suis d’accord qu’on n’a pas à s’unir derrière des gens qui ont par leurs politiques aveugles ou lâches encourageant le communautarisme et des revendications religieuses obscurantistes souvent tolérées préparé le terrain à ce qui nous arrive, et qui sont bien incapables de nous en débarrasser.

      L’union nationale ne peut se faire que sans eux.

    • Phalanx Phalanx 18 juillet 2016 17:42

      @Le p’tit Charles

      Par définition, il ne peut y avoir d’unité « nationale » dans une société multiculturelle (« postnationale » comme disent les canadiens). 

      La France n’est plus une nation, c’est juste une zone administrative qui vous fait bénéficier de plus ou moins de largesses selon les papiers administratifs que vous avez. « Etre Français » n’a plus aucun sens, c’est juste une question de paperasse.

      Un terrain à conquérir.

  • Clofab Clofab 18 juillet 2016 09:47

    Bravo pour cet article, je suis complètement d’accord avec vous.


    • Sigismond Sigismond 18 juillet 2016 10:41

      @Clofab
      Merci à vous. Je pense que nous sommes de plus en plus nombreux à penser ainsi, sauf ceux qui devraient le faire.


    • Alren Alren 18 juillet 2016 18:21

      @Clofab

      Il y aurait une guerre civile « chaude » en France si des individus se livraient à des « ratonnades » comme on disait durant la guerre civile d’Algérie.

      Or cela n’aura pas lieu car les auteurs de ces violences, désavoués par la population, seraient rapidement identifiés et arrêtés.


      En revanche une guerre civile « froide » a bien lieu actuellement. À coups de 49/3 elle oppose les 99% aux 1% et leurs larbins. C’est ce qui occupe les esprits, avec le chômage savamment dosé pour instiller la peur et la résignation chez ceux qui ont du travail. 



    • JBL1960 JBL1960 18 juillet 2016 22:11

      @Alren Je suis presque complètement d’accord avec vous... Avez-vous vu que Les Républicains demandent à Valls de prolonger l’état d’urgence de 6 mois et non de 3 pour aller jusqu’en janvier 2017 donc ? Tenez c’est dans cet important billets à très très nombreux tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/18/non-mais-dans-quel-etat-durgence-tu-nous-as-mis/ Et qui commence sur la vidéo de l’interview lunaire de Franck sur LCI qui répond à l’antenne que non FH n’a pas à affirmer, dans la foulée de cette boucherie, qu’il faut intensifier les frappes sur Daesh, que c’est parce qu’on arme le Quatar et L’AS qu’on se prend des bombes sur la gueule... Tronches sur LCI et ça c’est plutôt bien dans ce maelström de conneries toutes plus immondes les unes que les autres. Tout est sourcé.


    • covadonga*722 covadonga*722 18 juillet 2016 22:31

      @JBL1960
      Tout est sourcé 

      effectivement 
      c’est pour cela que les services de polices doivent exiger que les sites leur transmettent les coordonnées de tout ceux qui tiennent des propos séditieux et conspirationnistes ;Afin de révoquer tout les fonctionnaires qui tiendraient de tels propos sur le net 

    • Allexandre 19 juillet 2016 12:06

      @Sigismond
      Bonjour Sigismond,


      Votre article est très bien mené et très juste. Vous omettez cependant un élément : la dimension temporelle.
      Cet islamisme est préparé de longue date par les Etats-Unis et les sionistes, principaux conseillers de l’administration de la Maison Blanche. La fin de l’URSS, a fait croire à certains que la paix était enfin de retour, et pour toujours. Mais les méfaits du capitalisme, liés à l’avidité des richesses du Moyen-Orient et à la situation déclinante d’Israël ont fait naître le besoin de trouver un nouvel ennemi, qui puisse unifier les Etatsuniens, et au delà, les Occidentaux. L’islam était tout désigné. De Khomeyni à Saddam Hussein et Kadhafi, il n’y avait que l’embarras du choix. Pour permettre aux US de maintenir leur hégémonie mondiale et s’acheminer vers ce nouvel ordre mondial appelé de leurs voeux par les élites industrielles et financières, il fallait désigner un « méchant », vraiment méchant, tuant aveuglement de pauvres Occidentaux innocents. Les services secrets étasunien, israélien, français et britannique ont bien joué et les Français sont aujourd’hui persuadés que l’ennemi juré est l’islam. Que nenni. Le pire ennemi de notre pays, que de Gaulle avait clairement identifié en son temps, sont les US et le sionisme qui ont tout fait pour manipuler les esprits grâce à la télé, aux livres et aux intellectuels en cours, pour la plupart sionistes invétérés. Il faut lire le livre de S. Huntington Le choc des civilisations, pour comprendre la stratégie mise en place depuis plus de 25 ans et qui arrive à sa fin aujourd’hui, à savoir une guerre qui permettra aux Occidentaux de tuer de l’ « Arabe », tout comme on tué du boche en 1914, dans les mêmes circonstances. Les responsables sont les dirigeants des grandes puissances qui conduisent leurs peuples vers une guerre mondiale inéluctable et proche dont les conséquences seront apocalyptiques. Mais les peuples peuvent se comporter comme du bétail et retrouver leurs instincts les plus vils, pourvu qu’on leur désigne le méchant. La bêtise et l’indigence font le reste !

    • Sigismond Sigismond 19 juillet 2016 13:21

      @Allexandre
      Bonjour Allexandre


      Tout d’abord il faut comprendre que cet article est déjà très, peut-être trop long bien que je me sois efforcé de circonscrire mon sujet à un passé récent. Et je comprend fort bien que des zones d’ombre subsistent ou que je n’ai pas répondu à « certaines attentes » comme celles exprimées par fifi brindacier par exemple.
      J’aurais pu effectivement tenter d’analyser, mais finalement ça aurait été un autre sujet, les causes profondes de l’islamisme en prenant en compte la dimension temporelle. Mais dans quelle galère me serais-je alors embarqué. Car c’est aux origines de l’Islam qu’il aurait fallu aller pour voir en quoi cette religion prosélyte, mais elle n’est pas la seul, peut encourager ce que nous nommons le terrorisme islamiste mais qui n’est peut-être que la continuation d’une guerre d’expansion menée dès l’origine de l’islam par d’autres moyens, en fait des moyens adaptés d’une part à a réelle puissance de feu de l’Islam, et d’autre part, c’est important, à la psychologie d’occidentaux devenus de moins en moins enclins à donner leur vie pour leurs valeur et leur civilisation, ainsi que leurs pays respectifs et prêts souvent à de plus en plus de compromissions dès lors que ceux auxquels ils ont délégué leur défense et leur sécurité ne parviennent pas à remplir totalement leurs missions. Déjà parler de tout ça m’aurait pris quelques pages que je rédigerai peut-être d’ailleurs sans que pour autant j’ai abordé ce qui vous tient à cœur dans votre commentaire.
      Vous prêchez un convaincu quand vous évoquez les responsabilités des Etats-Unis, même si j’y vois moins un complot, qu’une totale méconnaissance des milieux où ils opèrent et en tout cas une absence totale de prospective quant aux conséquences de leurs actes. Mais c’est vrai que leur besoin d’ennemi qu’ils veulent imposer à tout l’occident complètement soumis par le dollar et par la délégation de ses capacités de défense à un seul pays, est une réalité. Mais en l’occurrence je verrais essentiellement deux principaux ennemis en ligne de mire des USA, d’abord la Russie puis la Chine. La Russie parce qu’elle constitue la seule possibilité d’émancipation de l’Europe de la tutelle des USA et la Chine à cause de sa vocation à devenir une superpuissance. A côté de ça les islamistes c’est du petit lait pour eux parce que le risque immédiat chez eux, géographie oblige, est négligeable. C’est ce que leur dicte leur courte-vue. On voit d’ailleurs que l’OTAN prompt à se mobiliser pour aller mettre sur la gueule à Khadafi ou milosevic plus tôt ne se préoccupe guère du sujet.
      S’agissant des sionistes ou du sionisme, je laisse tomber. Derrière ces termes devenus fourre-tout se cachent des choses si diverses et parfois peu avouables, c’est pour cela qu’on les cache derrière. Je m’inquiète davantage de savoir que le chef de la CIA est un musulman converti alors qu’il était en poste en Arabie Saoudite ainsi que des liens ambigus entretenus par Obama avec l’islam qui depuis son « fameux » discours du Caire a prospéré sous sa forme la plus obscure.

    • microf 19 juillet 2016 14:15

      @Allexandre
      Tout simplement Grand MERCI pour votre commentaire.


  • Alpo47 Alpo47 18 juillet 2016 10:08

    Plusieurs facteurs se conjuguent pour inciter à penser que le chaos est probablement devant nous.
    D’abord, la médiocrité et corruption -dans tous les sens du terme- du monde politique, ensuite le développement -avec une gigantesque vague d’immigration actuelle- d’une population immigrée qui vit en vase clos, veut bien profiter des avantages de notre société mais sans les contraintes et surtout rejette viscéralement le pays et les français.

    La médiocrité des premiers a permis à cette situation de s’installer et se renforcer, la religion et la frustration permettent aux deuxièmes de penser prendre le dessus pour s’imposer à moyen terme. Leur but de plus en plus avoué est de faire de la France un Etat Islamique. Selon eux, ils peuvent absolument tout faire pour y parvenir. Les crimes sont justifiés par le Coran.
    Notre société est vraiment totalement désunie, avec des groupes qui se regardent « en chien de faience », attendant l’occasion d’en découdre vraiment.
    Si ce jour là arrive, ce sera bien la guerre civile. Une tragédie pour tous.


    • Sigismond Sigismond 18 juillet 2016 10:52

      @Alpo47
      Vous avez tout à fait raison sur les causes du mal qui nous attaque.

      Une immigration incontrôlée venant en grande partie de pays d’une autre civilisation que la nôtre en même temps que l’abandon d’une politique d’assimilation devait nécessairement produire de grandes fractures.
      Si on ajoute à ça la nature de l’islam qui est bien davantage qu’une religion, mais un système de pensée totalitaire dans la mesure où il réfute la notion d’individu en réglant tout aspect de la vie, si on considère qu’effectivement les textes qui régissent l’islam disent le meilleur et le pire, mais le meilleur en occurrence constitue déjà une régression pour nous et conduit au mieux à une soumission de « type Houellebecq », on comprend bien que les politiques menées depuis le regroupement familial nous mènent à la catastrophe.

    • baldis30 18 juillet 2016 12:14

      @Alpo47

      bonjour,

      presque d’accord, mais pas tout à fait !

      En effet qu’avons nous offert en matière de présentation de notre patrimoine culturel, aussi bien intellectuel qu’artistique ? Quels efforts scolaires et ultérieurs avons nous fait pour présenter notre civilisation ?

      Presque rien ? pour ne pas dire rien .... alors le vase clos c’est nous qui l’avons encouragé avec combien d’association « bien pensantes ».

      Au lieu d’ouvrir pour assimiler nous avons persisté à les maintenir dans leur pays moral ....

      Jadis l’intégration plus facile se fit par l’église disons « gallicane », puis plus tard par l’école républicaine avec ses hussards noirs contre les particularismes théologiques pour user de l’euphémisme.

      Mépris pour notre langue ... « allez apprendre l’anglais et à penser en anglais dit je ne sais plus trop qui à la direction du FMI »... Pour la musique et les arts scéniques tournez-vous vers n’importe qui mais surtout pas vers nos sonorités occidentales.

      Quant à la littérature veuillez oublier que nous sommes au pays de Diderot, Montesquieu et consorts et voisin du pays de Beccaria .... agissez comme vous le voulez et pas suivant les règles construites par le terrain sur lequel vous avez choisi de vivre ....

      « L’éducation coûte cher, essayez l’ignorance  » disait Lincoln qui ne présidait pas le FMI

      et en contraposition Saint-Exupéry reprit de Didier Daurat une phrase admirable

      « Les événements on les commande pensait Rivière, et ils obéissent ».

      le même auteur du petit Prince, tout aussi ignoré des programmes scolaires, terminait l’une de ses œuvres majeures par cette phrase prophétique :

      « Ô combien de Mozart assassinés .... »


    • Sigismond Sigismond 18 juillet 2016 18:10

      @baldis30
      Il y a plusieurs choses dans ce que vous dites et qui est au demeurant fort juste.


      Depuis des années nous sommes entrés dans une période de repentance institutionnelle avec en corolaire deux choses : nous(les occidentaux en général) sont des salauds et nous avons une dette vis-à-vis des descendants de ceux que nous avons si mal traités. Donc tir concentré sur nous par une partie de nous-mêmes utilisant l’histoire de façon honteuse, en se focalisant sur certains événements et en en ignorant complètement d’autres. La loi Taubira sur l’esclavage est un exemple parfait de cela.

      Deux mouvements antagonistes, libéraux et gauchistes se sont alliés objectivement pour neutraliser les frontières (nations). Pour les premiers les individus (nous et les autres) n’ont pas à se référer à une culture et sont considérés comme des productueurs/consomateurs, pour les seconds tous les hommes sont identiques et disposent des mêmes droits dont celui de vivre selon leurs traditions. C’est l’égalité des cultures.
      L’Europe libérale a même défini la politique de l’intégration qui consiste, selon elle, en un démarche symétrique entre les autochtones et les arrivants. Celui qui est installé depuis des siècles ne peut plus considérer qu’il doit imposer son mode de vie à celui qui arrive. Au contraire il doit en prendre une part. Et pas seulement le couscous. 

      L’école, vecteur de l’assimilation, a été instrumentalisée pour que l’assimilation ne se fasse plus. Les lubies de Belkacem, suite de bien d’autres, mais là on atteint le sommet, illustrent cela. Le latin et le grec aux oubliettes puisque ce sont nos racines culturelles, l’arabe pouvant être enseigné dès le primaire, histoire que les jeunes enfants de 3ème ou 4ème génération ne perdent surtout pas leurs racines.

      On pourrait continuer longtemps sur le sujet. mais pour ce qui concerne la France, depuis le regroupement familial sous Giscard, toutes les politiques de gauche et de droite (!) on engagé un mouvement dont nous serons fatalement les perdants puisque les « autres » se retrouvent face à un peuple de plus en plus faible, incapable de défendre un patrimoine culturel qu’il ignore de plus en plus et qu’on lui a appris à mépriser. Eux par contre savent ce qu’ils veulent.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 06:54

      @Sigismond
      Du grand n’importe quoi ! Qui provoque les vagues migratoires ? Qui fait de l’élevage d’Islamistes en batterie, en faisant passer les Frères musulmans pour des « modérés » ?
      Les USA et les pays de l’ OTAN, dont la France.


      « L’Etat français complice des groupes criminels » par Jean Loup Izembert.

      Ils sont reçus en France comme des Chefs d’ Etats.

      Des Islamistes Frères Musulmans il y en a au plus haut niveau de la Maison Blanche !

      Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.
      Surtout ne remettez en cause ni l’ OTAN, ni les USA !

    • Sigismond Sigismond 19 juillet 2016 11:13

      @Fifi Brind_acier
      Je ne vois pas la contradiction avec ce que j’ai dit ! USA, OTAN, UE sont bien les bras armés des ultralibéraux. Voilà pour ce qui est des vagues migratoires.

      Quant à la discrète sympathie vis-à-vis des frères musulmans et consorts, ce n’est pas une nouveauté. C’est bien dans nos pays que ceux-là chassés du leur à une époque déjà lointaine se sont généralement réfugié bénéficiant de toutes les protections et manipulés (mais qui manipulait qui ?) ar les services secrets. On pourrait aussi parler du jeu dangereux, et ils se le sont pris en pleine face, joué par es américains armant des islamistes pour combattre les soviétiques en Afghanistan et créant les conditions historiques, avec une première victoire des soldats de l’islam sur une armée moderne « blanche » depuis des siècles, pour que naisse ce mouvement que nous connaissons. 
      Etc, etc. Je n’ai aucune sympathie pour l’OTAN et les USA, si c’est ce que vous suggérez.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 19:01

      @Sigismond
      Vous n’avez pas bien compris, il ne s’agit pas « d’une discrète sympathie » avec ceux qui ont initié le Printemps arabe, mais une étroite collaboration.

      Si les services de renseignement algériens avaient été écouté, il n’y aurait pas eu d’attentats en France.

      "Le plan de prise de pouvoir des Frères musulmans appliqué à tous les pays du Maghreb repose sur la terreur et la fabrication de « martyrs » par des assassinats planifiés. J’en décris les principales étapes dans 56et sa mise en application avec le soutien des services occidentaux et des dictatures du Golfe.
      Celui-ci a échoué en Algérie principalement grâce à trois facteurs : la grande mobilisation du peuple algérien dans toutes les principales villes contre le terrorisme, la loyauté de l’armée à la République algérienne et l’efficacité du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), très certainement le plus moderne des services de renseignement des pays du Maghreb. "


  • covadonga*722 covadonga*722 18 juillet 2016 10:57

    yep , nous sommes quelqu’uns ici a déclarer depuis 2008 que la confrontation aura lieu dans la rue pas sur le net.

    Je lis encore les tombereau de gros beauf fasciste reçu ici quand je disais qu’avec la collaboration passive ou active de nos élites une guerre était faite au peuple de ce sol.Les crapules intellectuelles par confort moral nous ont imposés un vivre ensemble que nul ne veut , ici a Marseille je ne veux pas de barbus se traînant du sofas a la mosquée se gavant d’assedic de rmi de caf et decidant ce qui est halal dans la cité ou pas.
    Les islamistes « pardon les détraqués mentaux » sont tels des poissons dans l’eau parmi la population musulmane qui refuse dans son ensemble de les dénoncer« ici a Air Bel ils ont fêtés Nice mais chuuuuttt pasdamalgame discriminant » ils sont comme des poissons dans l’eau la question de vider peu ou prou le bocal vas donc finir par se poser .

    • juluch juluch 18 juillet 2016 13:21

      @covadonga*722

      Tout à fait d’accord !

      Nos dirigeants depuis 1981 sont responsables de cet état de fait......certains à l’époque on dénoncé ils ont été mit au pilori.....comme ils avaient raison !

      Faut faire le ménage en profondeur, supprimer ces assoss’ anti france et emprisonnée les dirigeants, faire des arrestations préventives et supprimer la double nationalité et donner à choisir.

      A la violence il faut répondre par la force .

      mais nos dirigeants actuels sont des lopettes, des traitres et n’ont aucune couilles au cul.  smiley

    • juluch juluch 18 juillet 2016 14:00

      @Porcu Nustrale

      Chirac en effet, avait fait le regroupement familiale....une erreur gravissime et voulu histoire d’avoir à long terme de main d’oeuvre bon marché !

      l’Islam est aux antipodes de nos traditions et la plupart ne sont pas ou peu integrés........tirons en les conclusions qui s’imposent !

  • roms 18 juillet 2016 10:58

    Critiquer l’Islam est etre un raciste, mais je n’ai jamais vu de blanc tenter de se faire sauter a la Mecque.

    Les plus racistes ne sont pas ceux que l’on pointe du doigt.


  • pallas 18 juillet 2016 11:10

    Bonjour,

    Il ne faut pas tout confondre, ça n’est pas l’immigration qui est la cause de l’effondrement du pays, c’est même plutôt une excuse pour éviter de réfléchir.

    les individus d’origines étrangères sont plutôt respectueux et très proche de leurs pays d’origines, auquel je les comprends parfaitement, de plus, ils s’interrogent sérieusement sur La France et de leurs devenir dans notre pays, c’est un fait que beaucoup de monde ne comprennent pas.

    La déliquescence de la France ne date pas d’hier, mais aujourd’hui il est plutôt clair au vu des autres Nations.

    Je devrais m"inquiéter plutôt sur le fait qu’il n’y a plus aucunes entreprises française sur la scène international, Que cela soit EDF, Areva, Alstom, Peugeot, Bull, etc etc, enfin absolument toutes, il n’y a aucunes influences française sur la scène international.

    Le meilleur exemple, La Bourse de Paris, elle n’existe plus, juste devenu une salle d’ordinateur, car tout cela ce trouve a la City à Londres. Mais Londres à décidé de partir, donc ???!!, un petit effort de réflexion, je vous laisse réfléchir sur les conséquences.

    La France ne représente rien, n’intéresse personne, et la faute viens du quidam, de l’individu lambda, du politique, de tout le monde grosso modo.

    Les gens se plaignent que la langue Française ce meurt, pour cause avec l’apprentissage de type Global et semi global, encore un simple exemple.

    Chers Auteurs,

    Ce qui est inquiétant est de savoir que les Jeunes Américains ainsi que d’autres Gamins dans divers pays de la planète ne savent même pas ou se Trouve la France sur la Mappe Monde.
    Voila la vérité sur La France, un pays qui n’existe pas.

    Je vous laisse réfléchir.

    Salut


    • baldis30 18 juillet 2016 18:17

      @pallas

      bonsoir,

      Quelques vers légèrement transformés quant aux lieux géographiques :

      "Car la France se meurt, car la France s’éteint

      Ton globe qui brillait dans ta droite profonde

      Soleil éblouissant qui faisait croire au monde,

      Que le jour désormais se levait à Paris,

      Maintenant, astre mort, dans l’ombre s’amoindrit,

      Lune aux trois quarts rongés et qui décroit encore,

      Et que d’un autre peuple effacera l’aurore !

      Hélas ton héritage est en proie aux vendeurs.

      Tes rayons ils en font des piastres : Tes splendeurs,

      On les souille ! Ô géant ! Se peut-il que tu dormes ?

      On vend ton spectre au poids ! Un tas de nains difformes

      Se taillent des pourpoints dans ton manteau de roi ;

      Et l’aigle impérial, qui jadis, sous ta loi,

      Couvrait le monde entier de tonnerre et de flamme,

      Cuit, pauvre oiseau plumé dans leur marmite infâme « 

       

      Ces vers ont été écrits à la plume, et pas à l’ordinateur, par un sénateur français à vie !


    • Sigismond Sigismond 18 juillet 2016 18:20

      @pallas
      Votre technique est assez particulière mais tout de même connue.

      Le sujet n’est pas l’effondrement de la France, mais le terrorisme islamiste.
      Je pourrais donc être d’accord sur plusieurs points avec vous sur le sujet que vous introduisez.
      Mais votre « vérité » sur celui-là n’entame en rien, parce qu’il ne dispose pas d’arguments à cet effet, pour démentir ce qui figure dans l’article.
      En fait c’est un peu comme si vous aviez commenté en écrivant « le sujet que vous traitez n’a aucune pertinence parce que j’en connais un meilleur ».

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 07:00

      @Sigismond
      Les terroristes islamiques ont été créés par les USA. C’est Hillary Clinton qui l’explique :
      « Nous avons créé Al Qaïda, nous avons financé les talibans »
      Pourquoi ne le dites vous pas ?


    • Sigismond Sigismond 19 juillet 2016 11:17

      @Fifi Brind_acier
      Parce que ce n’est pas mon propos de faire la genèse du terrorisme islamiste. Ce n’est pas de ça dont je parle mais de la façon dont il est pris en compte en France à la lumière des attentats depuis l’affaire Mehra.

      Voir ma réponse plus haut sur l’OTAN et les USA.

    • Alren Alren 19 juillet 2016 11:22

      @pallas

      l’effondrement du pays

      La France ne s’effondre pas ! Elle est étouffée par l’UE avec l’accord de ses propres dirigeants depuis la disparition de De Gaulle, ce n’est pas la même chose !

      Ce qui était le projet, le but fondamental des USA qui estimaient que le PCF restait puissant dans ce pays malgré la guerre froide (même constat pour l’Italie) et qu’il n’y avait rien à opposer à son projet lequel séduisait la classe ouvrière et une partie de la classe employée.
      Pour séduire une population traumatisée par l’Occupation (c’était avant que la France se dote de l’arme atomique qui la rendait intouchable), la CE ancêtre de l’UE était présentée comme une garantie de paix définitive avec l’Allemagne.
      Avec un accord avec la gauche du PS, le PCF des années cinquante pouvait accéder au pouvoir et cela était intolérable outre-Atlantique.

      À propos de pays en déliquescence, vous devriez lire l’ouvrage de Michel Ploquet, ancien correspondant à Washington pour TF1 et LCI, TRISTE AMÉRIQUE aux éditions les arènes.
      Il faut l’acheter rapidement avant que le premier tirage soit épuisé !
       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 19:05

      @Sigismond
      La France est partie prenante dans la création et le soutien aux terroristes, comment voulez-vous qu’elle mène une lutte contre eux ? Hollande leur a livré des armes !


    • aliante 1er août 2016 22:53

      @Fifi Brind_acier
      la cia ,le mi6 anglais avec le saouds ont dépensé des millions de dollars pour créé le wahhabisme et ses fantassins takfirstes en 1979 Parce que tout simplement cette hérésie n’existe pas dans l’islam
      il a fallu l’inventé et l’imposer à coup de milliards des pétromonarchies
      les musulmans n’ont pas s’excuser des magouilles de l’empire américain prêt à toutes les saloperies pour faire avancer ses plans géopolitiques


  • cajun (---.---.214.226) 18 juillet 2016 12:24

    Merci beaucoup pour cet article


  • Depositaire 18 juillet 2016 13:05

    Cet article de Sigismond, bien affirmé par ceux qui l’ont commenté est un modèle du genre en matière d’islamophobie, au point d’en être caricatural.

    Si on voulait résumer cet article nous pourrions le faire en quelques phrases courtes : Islam = obscurantisme = violence = terrorisme.

    Puisque le gouvernement dit une chose, c’est que c’est vrai (Référence à la déclaration du ministre de l’intérieur)

    Les médias et les politiciens, au pouvoir ou non, ont défini et identifié les auteurs des précédents attentats en France, mais aussi en Espagne et en Angleterre, il s’agissait dans tous les cas de musulmans, donc, encore une fois, Islam = terrorisme.

    Alors, autant dire qu’avec de telles affirmations nous sommes dans le suivisme et la caricature la plus totale. C’est vraiment à désespérer de l’intelligence humaine. Il est d’ailleurs clair que cette mentalité est celle que tant les médias que les politiciens veulent voir être répandue partout.

    Mais je me permets de poser un certain nombre de questions simples mais incontournables pour une réflexion intelligente.

    1 - Dans la mesure où il est de notoriété publique que les médias et les politiciens, toutes tendances confondues, sont réputés pour leurs mensonges, ne serait-il pas, pour le moins, plus prudent, de faire preuve de circonspection, de prendre un peu de distance et de chercher d’autres sources d’informations afin de pouvoir comparer et de donner un avis argumenté plutôt que de réagir à l’emporte pièce de façon émotionnelle ?

    2 - L’Islam existe depuis près de quinze siècles et est présent sur le sol européen depuis plusieurs siècles aussi, alors comment se fait-il que si il est intrinsèquement violent et obscurantiste, tant de gens se convertissent à l’Islam et que l’Europe ne soit pas à feu et à sang, sans compter le reste du monde ?

    3 - Les événements, la violence extrême, qui se déroulent actuellement au Moyen Orient, (Libye, Syrie, Irak) sont clairement identifiés quant à leur origine : il s’agit de bandes de mercenaires payés, armés, entrainés, etc. Par une coalition de pays dont le liste initiale est la suivante : États unis d’Amérique, Royaume uni, France, Arabie saoudite, Qatar, israël, et Turquie. Ces faits sont maintenant bien connus et bien documentés. Les intérêts des uns et des autres ne sont pas tout à fait les mêmes, mais il y a convergence. Il suffit de s’informer. Il est clair que les richesses pétrolières et gazeuses de ces pays est la raison principale. Cela n’a rien à voir avec la religion, Islam ou autre. Alors, à moins de ne pas être informé, pourquoi accuser les musulmans et leur religion ?

    4 - La première question que j’aurais dû poser à ces messieurs est la suivante : Avez-vous étudié, objectivement, l’Islam ? Et on pourrait, d’ailleurs poser une question subsidiaire : Où avez-vous pris vos informations sur l’Islam , dans les médias ?

    5 - Il y a peu de temps, la direction de l’Unesco à Paris a fait effectuer une enquête exhaustive afin de déterminer quelle était la religion qui tant dans sa doctrine, que dans sa pratique, que par le comportement de ses fidèles, prônait le plus la paix et était facteur de paix dans le monde, le résultat de cette enquête a été, et de loin : l’Islam ! Nous sommes très, très loin de la caricature qui est sans cesse évoquée par les médias et une certaine clique politique. Ce qui me ramène à la question précédente en la variant quelque peu : Pourquoi privilégiez-vous la caricature au détriment d’une information objective ?

    6 - Si demain, un cinglé, malade mental au nom d’une religion commet un meurtre, dira t-ion que c’est la religion en question qui est responsable ou l’état mental de l’individu ?

     On sait que les événement du Moyen Orient sont dus à des individus qui suivent l’idéologie wahhabite saoudienne et, accessoirement, celle des Frères Musulmans, de même inspiration. Or, cette mouvance est bien connue, son histoire aussi et bien documentée. Il s’ensuit que à l’unanimité des savants de l’Islam, elle est non seulement condamnée, mais qualifiée d’hérésie qui n’a absolument rien à voir avec l’Islam. De son vivant, le fondateur de cette hérésie, a été condamné par tous les savants de l’Islam de la région du Golfe. De sorte que assimiler cette terreur, cette violence abjecte à la religion est pire qu’un amalgame douteux, c’est de la subversion.

    En réalité et pour conclure, ce qui est en jeu c’est cette théorie édictée dans le fameux livre de Samuel Huntington : « le choc des civilisations » qui veut que si deux civilisations se rencontrent, elles vont se combattre. Et il prend en exemple, justement la « civilisation » occidentale, dont les états unis seraient les plus représentatifs, et l’Islam. Outre qu’il n’y a plus depuis longtemps de « civilisation » musulmane, il n’y a qu’un certain nombre de pays musulmans où cette religion est vécue selon des modalités parfois assez différentes selon les sensibilités des peuples.

    Le but réel est de créer ce soi-disant choc des civilisations qui n’est, en réalité, que le choc des ignorances, afin de pouvoir dominer le monde de la part des états unis et surtout de leurs multinationales. Donc, il faut détruire toute cohésion sociale, politique, religieuse culturelle de tous les peuples. Et si nous regardons depuis quelques temps ce qui est en jeu dans l’humanité, nous sommes bien obligés d’admettre que c’est bien l’action entreprise.

    Mais, naturellement, ceci implique que l’on essaye d’avoir une information documentée, d’étudier tous ces éléments et non de réagir de façon caricaturale et émotionnelle avec, en prime, des préjugés du niveau de caniveau !!!


    • SamAgora95 SamAgora95 18 juillet 2016 18:19

      @Porcu Nustrale

      Je me permet de corriger car vous avez oublié les deux premiers éléments 

      Judaïsme = Sionisme = Islam = obscurantisme = violence = terrorisme... Et la boucle est bouclé !

      Telle est la vraie histoire !

    • philouie 18 juillet 2016 23:24

      @Mirobolant
      pour ta culture personnelle : la fabrique du djihadisme
       

      « Le Pakistan et l’Arabie Saoudite, depuis la première guerre d’Afghanistan, ça a été l’usine à fabriquer ces combattants islamiques. Et une fois l’Afghanistan terminé, on les a amenés en Bosnie, puis en Tchétchénie, puis au Caucase, on les a vus aux Philippines, actuellement on les voit au Xinjiang, moi je l’appelle l’arme de destruction massive… Et ce sont les deux alliés principaux des Etats-Unis, le Pakistan et l’Arabie Saoudite (et le Qatar évidemment, qui est la plus grande base militaire américaine au Moyen-Orient), qui sont aux commandes de ces groupes ».


    • philouie 18 juillet 2016 23:43

      @tf1Groupie
      Pas plus que, par exemple, les jeunes français qui sont partis combattre le boche en 14, après que l’école de la république leur ait bien bourré le mou.


    • tf1Groupie 19 juillet 2016 00:02

      @philouie

      Ah, parce que tu ne vois pas la différence entre se battre pour son pays et se battre pour défendre les intérêts d’un autre pays ?

      Dis-moi, en 40 les américains ont armé les communistes pour combattre Hitler, ça veut dire que les américains ont aussi créé le communisme ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 07:03

      @Porcu Nustrale
      C’est bien, surtout ne changez rien, c’est ce que la Maison Blanche veut faire croire depuis le 11/9 pour pouvoir envahir 7 pays qui n’ont déclaré la guerre à personne, pour le pétrole et le gaz !

      Le lobby du pétrole et des armes US vous remercie bien !


    • Massada Massada 19 juillet 2016 07:16

      @Fifi Brind_acier
       
      Combien de pétrole et de gaz les américain ont-ils volé ? donnez moi un chiffre !
       
      Vous en êtes incapable car ce que vous racontez sont des conneries, du complotisme de salon


    • philouie 19 juillet 2016 07:41

      @tf1Groupie
      Dis-moi, en 40 les américains ont armé les communistes pour combattre Hitler, ça veut dire que les américains ont aussi créé le communisme ?
       
      La différence, c’est qu’à Peshawar, les Ricains ont fourni le support idéologique avec l’aide de l’Arabie Saoudite. C’est la doctrine de la ceinture verte pour lutter contre l’Urss.


    • Jonas 19 juillet 2016 09:48

      @philouie

       Islam religion terroriste. 

      L’arabo-musulman comme le musulman non arabe sont nourris de violence puisées dans leur livre saint le Coran.

      L’Arabo-musulman comme le musulman n’ont même pas la reconnaissance du ventre :

      L’Allemagne qui veut se racheter de son passé nazi à recueillir sur son sol des arabo-musulmans comme des musulmans non arabes , our son hospitalité et sa générosité récolte le terrorisme : 

      1) En février , une adolescent de 17 ans germano -marocaine lors d’un contrôle de routine dans une gare , agresse un policier avant d’être maîtrisée. 

      2) En Mai , près de Munich , un jeune homme de 27 ans, terroriste musulman a distribué des coups de couteau autour de lui en criant « Allah Akbar ». selon le rapport de la police.

      3) En juillet la police allemande a liquidé un musulman afghan de 17 ans ( candidat pour obtenir des papiers en tant qu’exilé ) venait d’agresser avec une hache et un couteau des passagers d’un train. trois blessés graves. 

      Pourquoi ce sont toujours des arabo-musulmans et des musulmans non Arabes qui utilisent la violence, même lorsqu’ils sont charitablement reçus ? 

      PS : Au Kazakhstan, un terroriste musulman , abat 3 civils et un policier au nom d’Allah et de son prophète. Peut-être que dans ce pays musulman à plus de 96% , les habitants sont islamophobes ? 


    • philouie 19 juillet 2016 09:50

      @Jonas
      Arrière Satan.


    • Allexandre 19 juillet 2016 12:37

      @Porcu Nustrale
      C’est là le problème, vous êtes mu par une détestation arabo-musulmane qui vous aveugle totalement. Sans compter que je doute fort que vous connaissiez bien l’Histoire des 120 dernières années qui vous donnent des éléments fondamentaux pour comprendre la situation actuelle. Il n’y a jamais de faits spontanés, ne vous en déplaise. C’est assez désolant de constater que vos analyses ne prennent en compte qu’un élément : la haine de l’immigré arabe, qui soi dit en passant, n’est pas le fruit du hasard. Pour la perspicacité et le bon sens vous reviendrez en deuxième semaine....


    • Jonas 19 juillet 2016 13:25

      @philouie


      Ce sont les américano-sionistes , qui ont créé la guerre civile en Algérie avec ses+ de 200 000 morts plus des morts presque chaque jour. 

      Ce sont les américano-sionistes qui font sauter les mosquées chiites et ce sont eux encore qui ont commis un attentat à Médine pr§s de la mosquée du prophète pour salir l’islam.

      Les arabo-musulmans deviennent ridicules a force de nier la réalité. Plus les arabo-musulmans commettent des attentats en s’appuyant sur le Coran , les Hadiths et la Sunna , plus les mécréants sont responsables.

  • Loatse Loatse 18 juillet 2016 13:19

    @Pallas


    Egypte, Tunisie, Algérie (années 90)

    La problématique de là bas est ici.

    Le contexte économique peut constituer un terreau,certes.... mais alors pourquoi la continuation depuis que celui ci se dégrade (après les années 70) d’une politique migratoire inadaptée aux besoins du pays en terme d’emplois et qui laisse toute une jeunesse née ici désoeuvrée, sans compter les nouveaux venus qu’il sera difficile de tous pourvoir d’un emploi ?...

    Ce que Georges marchais dénonçait... (on ne va tout de même pas l’accuser de racisme !)

    Entre temps, dans différents pays du maghreb, la doctrine malékite s’est vu supplantée par la doctrine sa0« laf is _te...

    ou si vous voulez l’orthodoxie.... ce qui implique également le réveil de l’islam politique, prosélyte et donc conquérant de fait...

    Celui ci séduit de plus en plus de désoeuvrés ou d’insatisfaits qui reportent alors, sans deux sous de jugeotte leurs problèmes sur leurs compatriotes autochtones souffrant aussi de la même problématique (difficultés à trouver un emploi, mal logement, paupérisme)... associant la méfiance voir le rejet dû à certains comportements - notamment de violences ciblées - à du racisme (Sahli aurait il décapité son patron lui ayant fait des remontrances justifiées si celui ci avait été un correligionnaire ?)...

    Qu’avons nous aujourd’hui ? une partie de la population issue de cette immigration qui, les uns par pression de l’entourage, par peur, les autres par conviction embrassent cette doctrine orthodoxe et intolérante qui se veut être la seule voie...

    D’autres (qui font partie de mes ami(e)s, modernes, non discriminants (ceux ci mangent volontiers la nourriture que je leur prépare et leur café cotoie sans problème ma bière), ne se voilent pas, s’habillent selon les codes culturels occidentaux, signe de la prohibée intégration qui facilite tout de même les rapports entre les gens... une poignée bien que je sois d’un naturel très sociable, une minorité demain qui devra »composer« si la terreur l’emporte »....

    D’autres qui portent en eux un esprit de revanche se traduisant soit par de la violence soit par de l’indifférence ou de la satisfaction lorsque la france et ses autochtones meurent assassinés ... (l’algérie française)

    Nous avons donc plusieurs facteurs hétéroclites, sources de troubles et de violences intercommunautaires, qui s’imbriquent toutefois les uns dans les autres, se mêlent, se confondent..

    Comment dissocier tout ceci et mettre les choses à plat alors que les événements s’emballent... (que ce soient les banlieues en feu ou les actes de terrorisme ou les revendications religieuses non compatibles avec les valeurs que nous défendons.. laicité, droits et égalité des femmes, des minorités sexuelles) ?











  • non667 18 juillet 2016 15:05

    Quels sont les vecteurs de la radicalisation ?

    j’ai entendu a la tv qu’un des vecteurs de radicalisation /recrutement était la propagande de l’e.i. sur les réseau sociaux qui montrait des vidéo sur lesquelles figuraient les horribles « dégâts collatéraux/morts  » causés aux populations civiles par les bombardements censés tuer les soldats de l’e.i. !
    - sans parler des exactions génocidaires perpétrés par l’état nazisraëliens contre la population palestinienne qui continuent malgré les résolutions de l’o.n.u. et avec le silence = complicité de l’occident ,la france enj... en tête !
    exactions qui révulseraient tout humain autant que la shoa si elles étaient médiatisées 


  • Loatse Loatse 18 juillet 2016 15:16
    Pallas W

    On a pas gardé les « p’tits vrap » ensemble merci de ne pas me tutoyer. Votre réponse n’en est pas une là tout de suite à ma question, maintenant aujourd’hui au bord du chaos alors que nous sommes à la merci de la moindre étincelle, d’un pétage de plomb aveugle en représailles provenant de quidam lambdas meurtris, traumatisés, voir blessé dans leur chair ou de personnes fragiles qui ne pourront surmonter ceci EN PLUS DU RESTE....

    Vous et vos semblables empêchant la parole de s’exprimer pendant des années, en faisant l’autruche , serez en partie responsables de l’effet boule de neige ou cocotte minute (témoignages niés, moqués, laxisme, violences non prises en compte comme elles devraient l’être, minimisées, insultes, accusations de racisme etc...) quand cet effet inévitablement se produira un jour ou l’autre si les mesures ne sont pas prises immédiatement pour rétablir l’ordre et assurer la protection de nos concitoyens, forces de l’ordre, pompiers, ambulanciers, habitants des « points chauds » Comme il s’est produit - heureusement sans victimes - en Corse par effet de ras le bol.

    Que la stratégie de division que vous soupconnez serve des causes financières, geo stratégiques et idéologiques, le « médium » utile selon vous n’en continue pas moins à séduire des individus au profil psychologique enclins à la violence, à l’intolérance, au machisme, à alimenter des rancunes en rapport notamment avec la colonisation passée ....et à se traduire en actions qui pré existaient à degré moindre parceque non massives mais tout aussi violentes pour ceux qui en sont les victimes..

    suis je claire, « aimable » interlocuteur ?

    on fête ce massacre, on s’en réjouit dans les cités, ce n’est pas nouveau - Mais ce sont des FAITS GRAVES - Imaginez dans les années 40 des français se réjouir du massacre d’oradour sur glane !????

    je sens nos responsables politiques dépassés et ce n’est pas d’aujourd’hui... 

    Pour vous, pour qui les réponses sont simples (c’est le confetti, les ricains, la bourse... poutine est un saint qui ne veut pas la même chose que les autres), nous qui subissons de plein fouet toutes ces violences depuis des années, ces haines parceque nous sommes « femmes, athées, homos, cathos, pas assez complaisants », sommes des CONS !

    Votre humanisme n’est que de facade ! il ne s’étend pas jusqu’aux autochtones qui trinquent majoritairement depuis des années, que vous écrasez de votre mépris de bienpensant sélectif...

    Sachez que c’est réciproque !










    • pallas 18 juillet 2016 16:19

      @Loatse

      Bon je ne pense pas que tu ne saisisse pas mes propos.
      En ce monde je ne suis rien, juste un pauvre gars, t’en prendre à moi est facile.
      En ce qui concerne mon passé, j’en est pas, mon présent est tout aussi pathétique, et d’avenir je suis tout comme toi, dans les méandres.
      Je ne cherche pas d’excuse ou a déculpabiliser quiconque, mais il faut mettre les point sur les « I ».
      La France, en tout ces nos ainées par lâcheté et traitrise ont choisi un futur, et toi tout comme moi, nous devons nous y confronter.
      Pour autant, remettre toute la faute sur les immigrés est une erreur, ils ne sont pas venu nous envahir, il n’y a pas eu de guerre de civilisation, nos chers Vieux de la Génération 68 les ont fait venir en leurs compromettants monts et merveilles.
      Mais la réalité est pire, car actuellement nous dans une nouvelle ère, celle de la Robotisation et Intelligence Artificiel, auquel même l’humain est devenu obsolète.
      D’autre part, en terme de Pollution, je voudrais pêcher des poissons dans la Seine, mais non polluer, il est ou le patrimoine ?..
      Pour finir, en tant que Prolo de Base, je vivais à Paris, je voudrais y retourner, c’est mon souhait, mais non, moi je suis digne de rien.
      Si tu connaissais mon existence, alors tu comprendrai que ma compassion n’est pas à géométrie variable, je suis un Gueux, un Anonyme, juste bon à payer des impôts, qui ne demandent rien d’autre que de vivre ça vie.
      Désolé d’être cultivé, Le BEP Et Bac Pro, ne m’ont pas appris à etre C O N, Je me suis éduqué Tout Seul.
      Eh oui les choses ne sont pas si simples, comment demander à des gens français de souche venir au secours d’un état qui n’a de cesse de les enfoncer, écraser, comme des fourmis.
      La réalité la voila, des devoirs j’en est, et des droits ?????, aucuns.
      Salut


  • DanielD2 DanielD2 18 juillet 2016 17:12

    La « société ouverte » des libéraux, qui devait nous apporter la paix et la prospérité, est une catastrophe. 


    Qu’est-ce que ce cas social Tunisien faisait en France ? Qu’est-ce que tout ces arabes font en Europe ? On les renvoie tous chez eux ( L’horreur absolue quoi, fini les allocs, fini le RSA, fini la justice cool ) et il n’y aura plus d’attentats. 

    De toute façon y’a pas d’autre solution, on le voit très bien en Israël où ils ont tout essayé. Si vous en connaissez une, parlez-en, j’ai hâte de la lire parce que pour le moment, chez nos « élites » il n’y en a aucune. 

    Ha si, une, on fait comme à dit Valls, on s’habitue à éternellement avoir 1 attentat tout les mois. un coup ça sera quelqu’un égorgé, un coup un chauffeur fou, un coup une rafale dans la foule. 

    Bref, il est temps d’en finir avec les délires des libéraux, et de retrouver un pays normal. 

    • pallas 18 juillet 2016 18:02

      @DanielD2,

      Bonsoir,
      Le monde rentre en guerre, tel La Chine, Russie, Japon, en terme infanterie mobile ou aviation, la France est d’une génération inférieurs comparer à eux.
      La nouvelle guerre mondial notre pays ne pourra pas y échapper, mais là, c’est clairement bien pire que la deuxième guerre mondial, la Haine est d’un niveau supérieur.
      Je pense sérieusement qu’il faut arrêter de faire joujou avec l’informatique et les I.A, et s’en remettent aux écrits de nos anciens dirigeants tel que Saint Louis, ou Louis 11, ou bien Louis 14 et arrêter de prêter prêche de Louis 15 (lâche dirigeant).
      Il faut ce réveiller, il s’agit d’une guerre.

      Salut


    • tf1Groupie 18 juillet 2016 21:47

      @DanielD2

      Les racistes comme toi ne sont pas les bienvenus dans un « pays normal »...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 07:10

      @pallas
      L’article ne parle pas de l’OTAN dans laquelle la France, comme la GB et la Turquie joue un rôle important. Si nous voulons éviter de nous retrouver dans un nouveau conflit mondial, il urge de sortir de l’ UE et de l’ OTAN, comme le propose l’ UPR.
      FREXIT 2017 - UPR- Asselineau.


  • Massada Massada 18 juillet 2016 18:24

    Vous avez 7% de musulmans en France et vous parlez déjà de guerre civile !

     
    Nous en avons 18% smiley


    • Sigismond Sigismond 18 juillet 2016 18:33

      @Massada
      Ce n’est pas tant la proportion qui compte dès lors qu’elle est significative que la manière d’organiser la vie de la société.

      Par ailleurs si on voulait se limiter aux chiffres, il faudrait prendre en compte autre chose que cette proportion. Faire par exemple des projections démographiques, considérer les différences de taux de natalité, voir la répartition géographique, etc., etc..

    • baleti baleti 18 juillet 2016 19:45

      @Massada

      tu veux dire 55^%


    • chantecler chantecler 18 juillet 2016 20:17

      @Massada
      Toujours aussi con Massacracra .
      Non pas con , abjecte !  smiley
      C’est qui « Nous » ?
      Et en 1920 quelle proportion de musulmans en Palestine ?


    • cétacose2 18 juillet 2016 20:19

      @Massada
      18% peut ètre ! Mais les votres vous en avez faits des esclaves alors que les notres sont de simples parasites ......


    • Pomme de Reinette 18 juillet 2016 20:56

      @chantecler

      En 1920, la « Palestine » c’est ça :

      80% de la « Palestine » a été offerte à l’émir Abdallah de Jordanie.
      C’est pas mal comme « partage » non ?


    • Massada Massada 18 juillet 2016 21:02

      @cétacose2

      Est-ce que vous savez de quoi vous parlez ?

      Les arabes israéliens sont entièrement égaux avec toutes les autres composantes de la société israélienne : les juifs, les chrétiens, les athées, etc.

      Les arabes israéliens bénéficient de tous les droits accordés à tous les israéliens (éducation gratuite, sécurité sociale, allocation chômage, passeport, etc.)



    • tf1Groupie 18 juillet 2016 21:42

      @Massada

      A qui veux-tu faire croire ça ??


    • Pomme de Reinette 18 juillet 2016 22:23

      @cétacose2

      ah bon ?
      Peut-être devriez-vous demander leur avis ?

      http://coolisrael.fr/25122/10-arabes-israeliens-parmi-dautres-qui-font-la-fierte-disrael


    • tf1Groupie 18 juillet 2016 23:54

      @Pomme de Reinette

      Oui, oui, on a droit à la même rengaine aux Etats-Unis : blancs et noirs sont parfaitement égaux !!

      D’ailleurs, avant l’abrogation des lois raciales aux USA (1967) il y avait des déjà des noirs riches et célèbres ; les blancs devaient avoir le même discours que vous à l’époque.

      Le racisme en Israel diminue grâce à la pression internationale ; ne nous dites pas merci mais continuez à vous améliorer.


    • Pomme de Reinette 19 juillet 2016 00:21

      @tf1Groupie

      Comme c’est curieux ! Je ne vous entends pourtant pas chanter cette « rengaine » pour tous les pays arabes du PO ou du MO, où le racisme et la ségrégation règnent ...

      Sans compter qu’en la matière, l’Europe n’a vraiment aucune leçon à donner.


    • Pomme de Reinette 19 juillet 2016 00:38

      @tf1Groupie

      Un petit peu d’information pour les donneurs de leçons qui coutent pas chers ... mais qui dévraient plutôt en prendre de la graine :

      http://coolisrael.fr/26658/21-realites-sur-israel-qui-derangent


  • Massada Massada 18 juillet 2016 18:29
    Nice:après le recueillement, altercation raciste sur la promenade des Anglais

    http://www.dailymotion.com/video/x4ko4mk



  • Dzan 18 juillet 2016 18:43

    « Nos dirigeants depuis 1981 sont responsables de cet état de fait.. »

    FAUX
    Qui, dans les années 60 a sillonné le Magrheb à coup d’autobus munis de hauts-parleurs pour
    recruter pour Renaul/Peugeot/ Citroen, afin de casser les salaires des Français, dans l’automobile.
    Puis, qui a institué le regroupement familial ???

    La 1ère génération s’est tenue peinarde, la 2ème un peu moins, la 3ème nous cause des soucis.

    Qui les a ghettoïsés, qui les a entassés ???


  • jef88 jef88 18 juillet 2016 19:58

    Dernière chose, déjà évoquée. Parmi la série d’attentats, on peut distinguer deux types, ceux organisés, planifiés de longue date, et ceux opérés par des individus isolés.

    ERREUR : Des individus isolés peuvent aussi planifier de longue date !

  • michel49 (---.---.72.108) 18 juillet 2016 20:20

    Le terrorisme ne pourra être vaincu que par une terreur plus grande encore, jusqu’où les français sont-ils prêts à aller pour empêcher qu’on « vienne jusque dans nos bras egorger nos fils et nos compagnes » ?

    Seuls ceux qui adorent un faux dieu peuvent mepriser la vie.

    • philouie 18 juillet 2016 20:24

      @michel49
      Tout à fait.
      C’est pour courir après le faux-Dieu argent que nos gouvernants sèment la terreur en France et nous entrainent dans la guerre.


    • Nestor Neo 18 juillet 2016 21:06

      Bonsoir Philouie,

      Avec tout le respect qu’il se doit que penses-tu des dires écrits plus haut ... (Il s’agit de toi Moammed MADJOUR) ...

      One justice !


    • philouie 18 juillet 2016 21:47

      @Ouam
      je sais pas si t’es au courant, mais le wahhabisme, c’est l’axe Américano-Israelo-Saoudien.


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 22:35

      @philouie :

      « je sais pas si t’es au courant, mais le wahhabisme, c’est l’axe Américano-Israelo-Saoudien. »

       

      Tu le sert ca aux kouffars dégénérés ou à tes frères incultes, eux vont gober tes salamalecs...  in’ch allah !

       

      As tu commis le crime d’aposthasie (puni par la mort je te rappelle au passage...)

      tu t"est converti au christianisme philouie ??? tu crois aux miracles toi maintenant ???? smiley

       

      Parce qu’essayer de me faire gober de telles sornettes, c’est aux miracles qu’il faut croire...


    • philouie 18 juillet 2016 22:45

      @Ouam
      Le wahhabisme prend l’orientation qu’on lui connait actuellement lors de la guerre d’Afghanistan contre les russes.
      Le salafisme, au départ quiétiste, passe au salafisme djihadiste.les ricains fournissent les armes, les saoudien le contenu idéologique.
      C’est à cette occasion que le terroriste international Abdelhakim Belhadj, associé à la France dans la chute de Kadhafi (2011), fit ses premières armes.


    • Ouam Ouam 19 juillet 2016 00:49

      @philouie :

      J’ai été te chercher un truc compréhensible facilement et de tous la :

      Le salafisme est un mouvement sunnite (de « sunna », « pratiques du prophète »). Les« salafs » désignent les « prédécesseurs », c’est-à-dire les premiers compagnons du prophète Mahomet, puis leurs successeurs pendant deux générations. Aujourd’hui, les salafistes les prennent pour exemple pour revendiquer un retour à l’Islam des origines, le plus « pur », selon eux. Ils considèrent que toute innovation de l’Islam pervertit la religion.

      Souce :

      http://www.caminteresse.fr/economie-societe/cest-quoi-un-salafiste-1132020/

      2. Les deux grands fondateurs du salafisme
      IXe siècle : Ahmad Ibn Hanbal

      L’imam Ahmed ibn Hanbal (780-855) est le premier à prôner un islam rigoriste appuyé sur un appel aux ancêtres et condamnant les innovations théologiques. Après sa mort, sa doctrine donne naissance à une école juridique : le hanbalisme, présent surtout en Arabie Saoudite de nos jours.

      Et c’est bien sur pas les quietistes qui ne sont pas dangeureux mais bien les autres.

      Puis le whahabisme ca va de depuis tres logtemps cad la 

      En Arabie Saoudite : En 1744, le théologien Abdel Wahhab passe un pacte avec un émir, Muhammad Ibn Sa’ud. Ils se jurèrent fidélité réciproque pour établir le règne d’Allah sur terre, même par les armes

      Tu m’expliquera la date de la creation de l’état disrael et la puissance des usa à cette époque

      et meme pour la suite :

      Plus tard, la famille Sa’ud, en 1932, allait fonder le royaume d’Arabie Saoudite. Depuis, le royaume contribue avec d’autres pays du Golfe à financer et promouvoir le salafisme, qui s’est progressivement propagée à travers le monde, notamment via la ligue islamique mondiale.

      Tu ne pourra pas me dire que c’est pas bien expliqué et pas super clair !

      Et histoire d’Israel : Creation 1947

      Apres bien sur que tout le monde sait que les usa ont soutenu les afghans (en leur vendant des armes) pendant l’occupation russe.

      mais on parlait pas de cela..tu le sait tres bien philouie.

      Un jour acculé tu sera obligé de mettre les mains dans le cambouis plus tu attends plus la flaque d’huile se répands et plus le terrain deviendra glissant... tu verra...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 juillet 2016 07:17

      @philouie
      « Le wahhabisme, c’est l’axe Américano- Israelo- Saoudien. »
      Vous oubliez la France ! Mais c’est peine perdue avec l’Extrême-droite, ils sont allergiques à la géopolitique. Mettre en cause l’ Islam leur convient très bien, peu importe qui tire les ficelles....


    • philouie 19 juillet 2016 07:49

      @Ouam
      Ben je sais tout ça.
      Sauf qu’à partir des années 80, le salafisme se transforme pour passer de quiétiste à djihadisme.
      Dans le salafisme quiétiste, l’adepte doit se tenir éloigné de l’action politique ce qui présente un évident intéret de stabilité pour les Saoud. A partir de 1980, l’adepte à le devoir de la lutte armée.
      Le premier ennemi est alors l’URSS, jusqu’en 1989, puis l’ennemi devient l’amérique elle-même parce que celle-ci ne peut vivre sans ennemi.


    • Massada Massada 19 juillet 2016 08:43

      @Porcu Nustrale
       

      L’ISLAM POURRIT TOUT SUR SON PASSAGE

       

      Dites « Iran » en Occident, votre interlocuteur songera immédiatement à un pays de sauvages. Dites « Perse », et il se montrera admiratif d’une civilisation remarquable. Le même pays perçu différemment selon que c’est avec ou sans l’islam.


    • Ouam Ouam 19 juillet 2016 08:46

      @philouie

      Tu parles de quoi de la péride du chat d’iran pour 1980 ?

      si c’est ca oui je suis d’accord avec toi, je me souviens meme que ce dingue été auccuilli avant à neufle le chateau (ou un truc comme ca c’est super vieux), c’est vrai que ca à été un des pojnts de bascules, je me souvuiens (la c’etait l’iran donc chite si je me gourre pas) c’est de la que sonts partis les gros délires (hesites pas à me reprendre je peut me gourre de branche)

      mais tu voit bien que la partie de cette branche n’est pas la meme que celle de l’iran qui à étée la 1ere à partir dans l’ilslam archi radical, aopres les sahouds (de l’arabie sahoudite et du quatar) se sont servis de ce prétexte pour radicaliser à mort à coup de pétros dollards l monde entier.

      Parce que ok je suis moi, pret à reconnaitre toutes les conneries du monde occidental (axe europe usa), sauf que le bazar s’est développé jusqu’au fin fond de l’asie, partout ou l’islam radical est présent c’sst le foutoir, tenter de rejeter systématiquement la faute sur les autres sans vouloir faire le nettoyage à l’intérieur de l’oumma, tu peut t’accrocher aux responsabilitées des autres philouie si ca te fait plaisir, mais si tu veut bien ouvrir tes yeux et regarder le phénomene au niveau mondial tu voit bien que par la non évolution possible du livre sacré, vous arriverez irrémédiablement dans le mur, surtout lorsque c’est les pétromonarchies qui jouent la partition mondiale (ainsi que l’arabie sahoudite et la meque), regarde l’algérie, tu va pas dire qu’ils sont potes avec les ricains, meme eux en ont plein le fiion de la partie de cet islam rétrograde moisi.

      Ainsi que tous les dirigeants Africain que tu ne peut aussi mettre dans le meme panier et de grands parties de l’asie

      Désolé j’ai été long, résumer encore plus ca n’aurait pas été comprehesible par toi et surement d’autres lecteurs

      Bonne journée, et excuse mes fautes de frappes & mon clavier pourri et frappe au km sans corecteur (point d’hommeur à le désactiver) smiley


    • philouie 19 juillet 2016 09:05

      @Ouam
      le shah d’Iran, c’est avant la révolution de 1979. C’est un pion Américain.
      A Neauffle le Chateau, séjournait Khomeny. C’est lui qui fait tombé le Shah et expulse les Ricains d’Iran.


    • JL JL 19 juillet 2016 09:24

      @philouie,

       bonjour,

      Je me souviens très bien : à l’époque, nos médias parlaient de lui en disant : « Le sage de Neauphle le Chateau. »
       
       Si le Shah était un pion des Américains, de qui était le pion Khomeiny ?

    • Ouam Ouam 19 juillet 2016 09:31

      @philouie : bon ben tu m’a lui philoui super

      tu confirme donc mes props deja pour khomeny

      non khomeny n’etait pas un pion ricain philoui (ou si peu), ca t’arrange d’y croire philouie, tu sait bien que les ricains ont viré le chat (pour les pb que on connait) et ont effectivement aidé à ce que khomeny s’installe mais apres ca leur à échappé (comme d’ab sont nuls en géopolitique et en culture les ricains)

      Bref tu constate bien à quelle époque ca à démarré le bordel intégriste radical, c’est parti de la.

       

      Ps je vais essayer de te l’expliquer autrement parce que apres je sait plus.

      Tu sait que en france on a été envahi par les nazis, ce n’est pas pour ca que à la sortie de la guerre on à foncé les deux pieds dans la connerie crasse en voulant éradiquer la planète entière.

      Pourtant si hitler est parvenu au pouvoir c’est bien grace aux ricains et à d’autres multiples causes 

      (je ne peut pas tout t’expliquer ca serai bien trop long, documente toi un peu tu comprendra)

      ben l’islam c’est pareil va falloir en sortir à un moment sinon dans 10 ans vous allez etre tous détéstés par la planete entière, tu comprends ce que je t’explique ?


    • cathy cathy 19 juillet 2016 14:25

      @Porcu Nustrale
      Même l’Alhambra en Espagne est une supercherie. Ce bâtiment a été reconstruit au 19e siècle, c’était une ruine pillée et brûlée ou comment inventer l’art islamique.


  • pallas 18 juillet 2016 20:38
    Sigismond,

    Ton commentaire sur le miens est du pure troll age, sans aucuns intérêts, je te signal que je te suis bien plus anciens que toi sur le net, ou sur Agoravox, je ne fait mème pas du troll-age.

    Si tu veux une conversation sérieuse, respecte moi quelque peut.

    Des arguments j’en veux, et tu aura les contres arguments, telles sont les règles.

    Voila c’est aussi simple que ça.

    Arguments contre arguments, une confrontation intellectuels, point barre.
    Lis moi un peut réellement avant de me prendre au Mot, car je ne te Réfute pas.
    Salut


  • geotrouvetou geotrouvetou 18 juillet 2016 21:04


    Bonsoir et merci pour cet article qui remet un peu les pendules à l’heure.

    1 - Si M. MAJDOUR est tellement en colère au sujet de la France, rien ne l’empêche de retourner à sa terre natale.

    2 - Mais il ne le fera pas et c’est là que c’est intéressant. M. MAJDOUR se considère comme tant de ses concitoyens comme une victime. Incapable de contribuer à la prospérité de son pays, il lui est bien plus facile de bêler et de se retourner contre ses anciens parents symboliques, contre ceux qui lui ont octroyé un indépendance dont il ne fait rien à part parasiter Pôle Emploi et les aides de la France. M. MAJDOUR est en plein déni. Et au lieu de se replier dans la prière, la méditation et l’intériorité, il fait acte d’insubordination, et s’il y a des terrorismes, c’est d’abord la faute de l’Etat français. M. MAJDOUR cautionne la révolte arabe contre Satan, dont la France est alliée. Pensée magique, digne de l’an 600 de notre ère...

    3 - Les peuples arabo-musulmans sont en pleine crise identitaire. Ils ne retrouvent pas leur fonction sacramentelle dans des lieux ou l’argent est roi. Les occidentaux vivent à peu près la même chose dans cette crise du monde moderne mais habitués par le siècle des Lumières et les Evangiles à tolérer leur prochain, ils sont plus complaisants et surtout plus circonspects. Cette tolérance est toute nouvelle pour l’arabo-musulman pour qui le Coran a une valeur absolue et qui n’hésitera pas à oeuvrer dans le sens mortuaire, pourvu que ladite mort (ou sacrifice) lui permette d’installer pour toujours son déni. 

    4- N’en déplaise aux jaloux que les arabo-musulmans ont conquis par les idées : Israel a en effet montré la voie. Le peuple juif qui en a tellement bavé depuis des siècles est un des seuls à réinventer l’adéquation de la modernité avec la Tradition. Et cela, l’arabo-musulman de base, humilié et anesthésié par les guerres qu’il a perdues bêtement refuse de l’accepter. Israel, avec ses quelques 20% d’arabes est capable de juguler l’invasion barbare tout en allant de l’avant.

    N’en déplaise aux furieux antisionistes, initialement antisémites, qui sont légion ici et dont les mots sont à reculons.

    Nous, peuple d’Occident, tirons la leçon de ceux qui avancent. A nous de penser autrement que la prémonition d’une guerre civile.


  • franc 18 juillet 2016 21:14

    « on fête ce massacre, on s’en réjouit dans les cités, ce n’est pas nouveau - Mais ce sont des FAITS GRAVES - Imaginez dans les années 40 des français se réjouir du massacre d’oradour sur glane !???? »

    -

    Hé oui , tandis que certains fêtent le massacre de la promenade des anglais et crient Allah Wakbar dans les cités dites sensibles des chances pour la France d’autres bobos gauchistes droitdel’hommistes chantent tout va très bien Madame la marquise, la maison multicolore est exquise , et font la danse des trois PAS :

    PASTIGMATISER

    PASDAMALGAM

    RIENAVOIRAVECLISLAM


  • bonalors 18 juillet 2016 21:25

    on ne pourra pas éviter la guerre civile en France malheureusement il faut se préparer a défendre notre pays contre la barbarie, dont l étendard est l Islam
    Les bons Musulmans devront se battre de notre cote, a eux de juger
    Mais on ne regardera pas la tête de nos enfants se faire écraser sous les roues d un camion sans se battre et mourir ...


    • philouie 18 juillet 2016 21:44

      @bonalors
      Comme ça, les auteurs de cet attentat auront le résultat escompté.


    • Ouam Ouam 18 juillet 2016 22:15

      @bonalors

      Tu n’a pas de bons musulmans (dans le sens ou TU l’entends) :

      tu a les muslims et les posts muslims. !

       

      Un bon musulman est celui qui respecte sa foi à la lettre ceci est donc parfaitement respectable et qui donc forcément vis dans une théocratie ou fera tout pour que le pays ou il demeure devienne une théocratioe (vu que la loi de l’islam est au dessus de celle des hommes, autre chose qu’une théocratie le renvie irrémédiablement vers la frustration ET le dénit), 

      seule la théocratie est possible pour lui.

       

      Le post muslim est la personne que tu pense toi etre un bon muslim car lui se fous comme toi de sa religion (c’est juste des erzats culturel hérités de ses ancetres et de temps en temps il applique les rites cad noel pour les chrétiens, son ramadan pour le post muslim et quelques trucs softs)

       

      Le post muslim s’habille comme toi et ne voile ni nikabembourkanne pas sa femme, dans son frigo tu y trouves souvent des trucs harram, il n’a pas une barbe de 10 ans ni de jellaba ni de nike (les 3 ensemble qui facilitent l’oumma ) smiley

      As Tu compris mon explication ? oui / non / autre option .... smiley


  • Clofab Clofab 18 juillet 2016 22:01

    Oh là ! on est pas là pour se foutre sur la gueule !

    l’islam, la Chrétienté, le Judaïsme et autres religions que nous partageons, nous devons tous faire l’effort de s’entendre dans les meilleures conditions dans ce pays qui nous offre la République et la Démocratie. A nous tous de respecter les règles de notre civilisation occidentale , certes pas aussi respectueuse des égalités qu’on pourrait le souhaiter, mais c’est quant même mieux qu’ailleurs.

    Je vous invite tous à plus de clairvoyance sur l’avenir de notre Pays. Nous ne sommes plus des sauvages, des barbares, nous avons su évoluer vers un monde civilisé de plus en plus respectueux de la vie.  l’égalité , on verra après ! A nous, peuple de France, de lutter contre les forces qui veulent détruire notre civilisation, cette civilisation qui nous a prit un millénaire à installer.

    Allez, paix et sérénité, ET SURTOUT ARRETEZ DE VOTER POUR DES CONNARDS D’IMPOSTEURS !!!!!!!   

  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 18 juillet 2016 22:16

    Tant que les Français n’auront pas à la tête de l’Etat, un chef digne de ce nom, et pas un petit chef de parti, nous aurons :

    des menaces d’affrontement entre populations énervées des deux côtés, et non une guerre civile comme le prétend l’auteur de cet article.
    Une guerre civile ne pouvant éclater que lorsque l’Armée d’un pays est scindée en deux avant ou après un coup d’Etat !

    Un chef d’Etat digne de ce nom qui ne se contente pas de lorgner en permanence sur ses chances ou pas de ré-élection lui et ses acolytes, et qui ne travaille que pour cela, Tous les partis semblent avoir attrapé depuis longtemps ce tic malsain.

    Un Chef d’Etat qui aurait une haute idée du pays et du peuple qu’il sert !

    Un Chef d’Etat qui penserait d’abord à la mission pour laquelle il aurait été mandatée par les électeurs,

    Un Chef d’Etat qui soit capable de s’élever au-dessus de la mêlée des ambitions, et préparer l’avenir et non l’hypothéquer pour ses intérêts personnels et ceux de ses mentors,

    Un Chef d’Etat qui soit assez couillu pour rompre définitivement avec la petite et malsaine oligarchie qui fait le lit de la misère urbaine et rurale.

    Un Chef d’Etat qui pense à redistribuer le PNB et en consacre une grande partie au bien-être de ses compatriotes.

    Un Chef d’Etat qui rassemble et non qui divise, qui unie et non qui oppose.

    Un Chef d’Etat vraiment Chef, et qui ne confonde pas le mot « Etat » avec celui de « Disney-Land ! »

     


Réagir