jeudi 7 décembre - par fatizo

Tex, le Weinstein français selon Marlène Schiappa

Dans l’émission "C’est que de la télé" de Julien Courbet sur C8, l'humoriste Tex a sorti cette blague : « Les gars, vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois ! »

De plus, avant de la dire, il précise bien "Comme c'est un sujet super sensible je la tente", comme pour nous prévenir qu'il va provoquer les âmes sensibles , ceux qui voient le mal partout, y compris dans l'humour.

Suite à cela, Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes a alerté le CSA.

La même Marlène Schiappa qui se mettait en scène il y a peu suite à la polémique dans le quartier La Chapelle-Pajol à Paris. 

En effet, suite à de nombreuses plaintes de femmes de ce quartier qui ne supportaient plus de se faire harceler par une population masculine venue du monde entier, la secrétaire d'Etat se mit en scène de façon la plus ridicule qui soit afin de minimiser la chose.

Le harcèlement physique est par conséquent beaucoup moins grave pour Madame Schiappa qu'une blague. Ou alors la secrétaire d'Etat n'appartiendrait-elle pas à cette catégorie de féministes qui choisissent leurs bourreaux en fonction de leur couleur de peau ou de leur origine ?

Coluche revient ils (elles) sont devenu(e)s fous (folles). Le célèbre comique faisait bien pire que Tex dans les années 80 en parlant des pauvres, des arabes, des juifs, des noirs, des homosexuels...

Mais à l'époque il n'y avait pas cette dictature de la pensée, on comprenait encore le second degré. Aujourd'hui on parle de liberté d'expression, on défile dans les rues en disant "Je suis Charlie", et à la moindre blague qui risque de déplaire à la moindre petite communauté on pense à rétablir la peine de mort.

L'humour d'aujourd'hui doit être codifié, ne pas blesser. D’où ces humoristes qui nous racontent leur vie, qui parlent de leurs voisins, de leurs collègues de bureaux. 

Bref, tout cela est bien fade. S'ils avaient un minimum de courage, ils feraient bien de s'unir pour faire des sketchs courageux ou toutes les communautés seraient moquées.

Pour Mme Schiappa et aussi pour se rappeler de ce que l'on pouvaitécouter à une époque pas si lointaine.

P.S

Mais nous sommes sauvés, puisque pour vivre dans un monde plus démocratique, M Mélenchon et ses Insoumis nous proposent un "Tribunal de la presse".

Même le F.N n'avait pas osé. 

Décidément ce Mélenchon ressemble de plus en plus au Jean-Marie Le Pen des années 80.

C'est surement très difficile à accepter pour les bobos qui le soutiennent corps et ames, mais il faudra bien qu'un jour ils se rendent à l'évidence.

 



33 réactions


  • legrind legrind 7 décembre 12:44

    Pauvre Tex, personne ne va jamais demander des comptes à Daniel Cohn-Bendit pour avoir expliqué son plaisir à se faire toucher la braguette par des enfants..


    • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 09:09

      @legrind

      ni a Lang ni a Frédérique Mitterrand d’ailleurs ....

      la chasse aux sorcières est ouverte , si seulement on chassait avec autant de vigueurs la misère la pauvreté et la malversation des politiques et des patrons ...

    • RICAURET 8 décembre 23:08

      @zygzornifle
      merci


    • troletbuse troletbuse 10 décembre 11:13

      @zygzornifle
      Mais nos gouvernements et les féministes luttent ardemment contre l’inégalité homme-femme. La libéralisation des moeurs à tout crin, la théorie du genre, ...
      Peut-être vont-ils demander la suppression des toilettes-hommes et des toilettes- femmes ? Mais alors, ils vont avoir un sapré dilemme à résoudre et il va falloir choisir :
      Les femmes vont-elles pisser debout
      ou bien
      les hommes vont-ils s’accroupir pour pisser ?
       smiley


  • pipiou 7 décembre 13:06

    Article bien vu.
    Mais votre remarque de lèse-majesté sur Méluche risque de vous couter quelques points d’audience.


  • leypanou 7 décembre 13:21

    on défile dans les rues en disant « Je suis Charlie »  : j’aimerais bien savoir qui est on.

    J’ai bien ma petite idée sur la réponse mais si vous répondez, ce sera encore mieux.


  • bob14 bob14 7 décembre 13:43

    Pourtant..une RAIE au beurre noir c’est vachement bon !


  • MagicBuster 7 décembre 13:56

    Il faut choisir entre islamisation de la société et l’égalité entre hommes/femmes.

    Apparemment - la société a choisi l’islamisation.

    Mesdames - Vous pouvez circuler - il n’y a rien à voir.


  • Alren Alren 7 décembre 17:42

    Ce texte ne mérite même pas un crachat !!! Quant aux commentaires ...


  • velosolex velosolex 7 décembre 18:22

    les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait, comme disait Audiard. Les humoristes autoproclamés c’est vrai font très fort dans la bêtise crasse. L’humour, même goebbels en faisaient à sa manière. « Quand j’entend le mot culture je sors mon revolver.. »...Autres sortent leur braquenard...« Et vous trouvez ça drôle comme disait saint coluche. ;.. « Au moins attendez que je dise quelque chose de drôle avant de rigoler » ...Disait Devos au public....Lui au moins reste lucide, alors que d’autres ne pensent qu’au pouvoir du rire. Un jour on leur a dit, quand ils étaient petits, « si t’arrives à faire rigoler une fille » c’est déjà la moitié du chemin parcouru vers le lit !« Alors ils en ont fait un métier. C’était ça ou alors politicien, un autre métier de chien copulateur, toujours monté sur votre jambe de pantalon à se branler. 

    Mais plus j’entend les blagues grasses, et plus j’ai envie parfois de mettre tous ces cons au lave vaisselle. Je sais c’est pas une bonne solution finale. Ils parleraient de harcèlement, le mot actuellement en voguer, qui fait de vous une victime, un statut très recherché, tendance, »chat perché« ...Heureusement que je ne suis pas humoriste, je me ferais siffler. J’ai toujours eu des problèmes avec les inspecteurs de l’humour. Je pratique souvent au noir. Y aura t’il bientôt un site huber pour les rigolos, payés à la passe. 

    Ce qui j’aime bien dans l’humour, comme pour tout ce qui a de la valeur dans la vie. C’est inattendu, le sauvage, le rodéo sur les nuages. La grâce qu’on attend pas. Sans payé son ticket d’entrée à un Johnny de mes deux.
    Exemple : L’aristocrate qui se met à jurer comme une charretière, et inversement, cette pauvre cloche que tout le monde méprisait et qui tout à coup vous fait un retour de service fulgurant.....L’effet d’inversement, de sidération. »
    Tenez, je lisais hier soir un bouquin de Daphné du Maurier. « Rebecca »...Un peu daté mais très bon, et peut être pour cette raison même. Les dialogues sont très fleuret, prudes, mouchetés, « old school », classieux. Et voilà  tout à coup qu’à l’heure du thé un protagoniste sort : Les jeunes filles, ça fonctionne à l’inverse des bielles du moteur d’un coupé sport. Plus elles s’activent, plus elles sont belles... »
    Vous reprendrez du thé ?

  • CORH CORH 7 décembre 20:21

    Coluche est en effet un marqueur de l’évolution de notre société , aujourd’hui Coluche serait en prison


  • delphe 7 décembre 21:32

     D’accord avec l’auteur et cet article 


     Je reconnais que j’ai ri suite à la blague de Tex ,est-ce grave docteur !?

    • RICAURET 8 décembre 23:21

      @delphe
      Ferrari a déjà fait un sketch sur SOS SUICIDE on en rit par le cote contraste de la situation et nos convictions CONTRE LA BRUTALITÉ MASCULINE FAITES AUX FEMMES EST AU ENFANTS TOUT LE MONDE LES OUBLIS PAR LE RIRES DES MURAILLES SONT TOMBÉES 
      si la connerie et le puritanisme prend le dessus alors nous sommes en 1939 LA VEILLE DE LA G....


  • McGurk McGurk 7 décembre 22:14

    Schiappa n’est qu’un épouvantail de Médiocrité En Marche. Elle ne représente pas du tout la majorité des femmes, étant une bourgeoise parisienne au salaire exorbitant en dehors des réalités et surtout de son sujet.

    Sciappa c’est l’arbre qui cache la forêt. C’est-à-dire la foule de parvenus ayant ciré les pompes à Macron pour avoir un avenir, n’hésitant pas à trahir leur famille politique pour des gros sous. Ils préfèreraient vendre leur âme que d’arrêt la politique ou laisser la place à une nouvelle génération de leaders (bons ou mauvais) et ceux qui sont nouveaux se précipitent pour appartenir à cette caste très fermée. Tout simplement parce lorsque le fric coule à flot, personne n’a envie que ça s’arrête.

    Sciappa aurait dû aller se promener à Barbes, elle se serait pris une série de mains au cul dont elle ne se serait jamais remise (certifié en direct lorsque j’y suis allé^^). Elle préfère céder à l’opération de comm’ et aux pressions du féminisme politique - un truc ridicule en retard sur son temps - que de protéger les femmes par des actions concrètes et non des photos où elle prend la pose.

    Celle-ci dessert totalement les femmes en les faisant passer pour des connes et mégères. Ce qui est bien loin de sa mission première. A force de faire du politiquement correct, on ne pourra plus non plus utiliser un qualificatif négatif envers qui que ce soit...vive la liberté ?

    Moi j’aurais été le présentateur, même avec ses blagues aux dixième degré, j’aurais porté plainte pour diffamation contre cette dingue. Elle est sûrement intouchable de par la loi, mais ça aurait porté un coup à l’image de ce parti pourri et terni son travail dégueulasse. Je ne sais pas qui ils choisissent dans leur poubelle, mais c’est de toute évidence des blondes écervelées avec deux sous de jugeote.


  • jeanpiètre jeanpiètre 7 décembre 22:43

    Pourquoi tex et pas Nagui ?
    Et morandini toujours fidèle au poste ?
    Et Michel cymes ?
    Christine bravo,ou la fille drucker ?


  • Pierre 8 décembre 00:46

    Cette demeurée prend tout au premier degré, ; pauvre France...


  • rugueux 8 décembre 00:46

    Moi j’ai ri...


  • goc goc 8 décembre 04:31

    J’avoue, j’ai ris moyennement à la blague, mais c’est uniquement parce que je la connaissais.
    sinon ce qui est grave ce n’est pas que l’humour soit codifié, c’est qu’il soit sous contrôle total par une classe de bobos parisiens dont la préoccupation principale est de bien collaborer avec le système

     Curieusement la bascule s’est faite avec le sketch de Dieudo.

    et si aujourd’hui il est interdit de rire des fachos sionistes, par contre on a le droit de tout dire sur les cathos, les arabes, et surtout sur une certaine droite (dite extrême). J’ai par exemple le souvenir de la dernière émission d’ardisson que j’ai regardé (puisque depuis je l’évite systématiquement) avec Menard, le maire de Bézier. Et là on a eu droit à une diatribe prétendument drôle de la part d’un jeune connard limite collabo à Radio Paris, qui pour aller dans le sens du poil s’en est pris au pauvre Menard et surtout à ses électeurs, allant jusqu’à les traiter de fachos et de debiles. Alors que ce triste sire aurait dû comprendre que le vrai fachos c’est bien lui qui se permet d’insulter un maire élu démocratiquement par des habitants sains de corps et d’esprits, bref de vrais démocrates eux au moins. Mais pour ce crétin, l’important n’était pas de respecter notre république, mais uniquement d’être « drôle ».
     
    Bien entendu Ardisson et sa cour se sont marré, ajoutant la lâcheté à l’imbécilité.
    Je précise que je ne partage pas les idées du Maire, mais je respect le choix de ses électeurs, choix qui pourrait tout aussi bien résulter du très faible niveau de ses adversaires, ce que ces nouveaux comiques et leurs sponsors n’ont visiblement même pas l’intelligence de comprendre


    • McGurk McGurk 8 décembre 12:56

      @goc

      « Sain de corps et d’esprit » ce n’est pas sûr, mais je suis d’accord sur le côté démocratique.
      Et si en plus ils ont eu une « élection présidentielle » à l’échelle locale (remplie de nuls), ils ont sûrement dû élire par défaut le moins mauvais.


  • Crab2 8 décembre 11:03
    Les bonnes mœurs

    en 2016, 126femmes ont été tuées par leur «  compagnon » ou leur exet 34hommesl’ont été par leur « compagne » - et d’insister sur le fait que si 126 femmes ont-été tuées, 44des auteurs de crimes se sont aussitôt donné la morttriste bilan de la face peu reluisantede la condition humaine

    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/les-bonnes-murs.html

    .

    Morale absolue

    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/12/morale-absolue.html


  • ysengrin ysengrin 8 décembre 15:39

    bonjour

    « m’emmerdez pas c’est tout ce que je vous demande »

    https://www.youtube.com/watch?v=HL-eGE-1gns


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 9 décembre 10:36

    Quand on connaît le parcours d’Evelyne Sullerot, son excellente action ainsi que ses déboires avec le féminisme.
     On peut sans difficulté, ni stress conclure que Madame Chia-pas fait parti du noyau dur des pétasses parisiennes....

    Ceci dit c’est son choix et celui du président Moi-con.....

    Coluche avait bien raison....j’adorais !!!!
     smiley

     


Réagir