jeudi 24 mai 2012 - par Albert Ricchi

Le fromage synthétique colonise de plus en plus nos assiettes…

Le fromage que l'on retrouve sur de nombreuses pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels où il y a soi-disant du gouda, du parmesan, du chèvre, de l’emmental ou de la mozzarella, est désormais le plus souvent un faux fromage. Il s’agit d’un ersatz composé de matière grasse, farine, levure, sel, amidon et autres exhausteurs de goût.

Ce fromage de synthèse dont l’huile de palme est généralement la matière grasse végétale n'a naturellement ni le goût, ni les qualités nutritionnelles du vrai fromage…
 
Les fromages à pâte dure sont de plus en plus remplacés par un fromage synthétique, appelé aussi « fromage analogue » qui est en plein développement. Il est apparu en 2007, avec la flambée du prix du lait mais il continue de se développer du fait de la crise économique et de faibles coûts de fabrication. 
 
La France est particulièrement concernée par ce phénomène car elle est le deuxième consommateur au monde de fromages, avec 24 kg par an et par habitant (l'emmental étant le plus utilisé) après la Grèce qui a une consommation moyenne de 30 kg (la feta représentant les trois-quarts des ventes). 
 
Une création américaine
 
Inventé par Cargill, un fabricant américain de produits pour l'industrie agro-alimentaire implanté dans 63 pays et basé dans le Minnesota, à Minneapolis, le fromage analogue se décline en deux types.
 
Le premier est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d'huile de palme et d'exhausteurs de goût qui existe depuis 2007. 
 
Le second appelé « Lygomme Tach Optimum » destiné au marché européen et datant de 2009, est composé de trois amidons, d'un galactomannane (E 410,412, 417), d'un carraghénane (E 407), tous deux gélifiants, et d'arômes. S'il ne l'est pas pour les consommateurs, ce lygomme coûte 60 % de moins pour les industriels que l'autre fromage analogue (et 200 % de moins qu'un vrai fromage) ! En plus, Cargill se glorifie cyniquement de favoriser la santé du consommateur car son lygomme ne contient pas de graisses saturées, ni de lactose et convient aussi bien à l'alimentation halal que kasher. 
 
On ne dispose d'aucune statistique précise sur les ventes de ces fromages car les industriels se font discrets sur le sujet. Mais selon un reportage réalisé par ZDF, une chaîne de télévision d'outre-Rhin, l'Allemagne en produit 100.000 tonnes par an (un dixième de sa production de "vrai fromage"). dont une grande partie est exportée vers le Sud, en particulier vers les pays arabes.
 
Aux Pays-Bas, une chaîne de télévision a fait le test, en faisant analyser plusieurs pizzas, lasagnes et autres produits du genre : la moitié (dont le célèbre cheeseburger de chez Mac Donald's !) était composée, au moins en partie, d'un ersatz de fromage.
 
Une pratique trompeuse
 
Le fromage analogue n'est pas réservé aux professionnels mais se trouve aussi dans les gondoles de nombreux supermarchés, notamment au rayon pizzas (à la mozzarella, "quatre fromages", etc.) ou à celui des  fromages râpés. Si des sachets de 100 ou 200 g de fromage râpé contiennent souvent de l'authentique fromage, les gros conditionnements (500 g, 1 kg ou plus), notamment les moins chers (les plus chers sont généralement faits de vrai fromage), n’ont pas grand chose à voir avec ce que peut produire une vache… 
 
Ces produits sont naturellement importés en France notamment à travers les pizzas congelées. Les Allemands sont les premiers producteurs de pizzas surgelées et les Français sont les premiers consommateurs européens de pizzas avec 10 kilos de pizza par an et par habitant...
 
La Commission Européenne a autorisé l'emploi de ce fromage analogue à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l'étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ? Qui va connaître le galactomannane et le carraghénane ?
 
Le consommateur ignore donc la plupart du temps qu'il a affaire à une imitation et se fie la plupart du temps à l'image qui apparaît sur l'emballage. Ces produits ne contenant qu'une faible proportion de fromage, doivent d’ailleurs être dénommés "spécialité fromagère" et non "fromage".
 
Et à l'heure où les producteurs de lait doivent se soumettre aux normes européennes, côté installations techniques, il serait judicieux de veiller à ce que les produits transformés soient également aux normes européennes en termes de qualité et d'appellation. Mais la commission européenne ne semble pas pressée d’harmoniser les règlementations et d’exiger l'affichage en clair de la liste des ingrédients et leurs origines.
 
Il est dangereux de tromper ainsi le consommateur car si selon les fabricants, il n’y a pas de lactose ni de graisse saturée, c’est cependant du « fromage » sans calcium. Quand on sait que le calcium est l’élément le plus abondant de l’organisme (le corps d’un adulte en contient plus d’un kilo, dont 98 % dans le squelette) et qu’il est nécessaire pour la bonne croissance osseuse des enfants et adolescents, il est clair que l’absorption de ce faux fromage n’apporte rien de bon pour la santé…

 

Photo Creative Commons : pizza par The Eggplant (http://www.flickr.com/photos/eggplant/17403523/)


82 réactions


  • Robert GIL ROBERT GIL 24 mai 2012 08:40

    ensuite en dessert vous prennez cette tarte dont voici, la liste des produits chimiques utilisés pour sa fabrication , depuis le champ de blé jusqu’à l’usine agroalimentaire...

    http://2ccr.unblog.fr/2011/02/04/bon-appetit/


  • Surya Surya 24 mai 2012 09:40

    Les grosses industries agro-alimentaires doivent être protégées malgré tout, car c’est bien de leur imposer la liste des ingrédients sur l’étiquette, mais comme vous le dîtes tout le monde sait bien que l’étiquette est écrite en tout petit (dès fois je n’arrive même pas à déchiffrer tellement c’est petit, je vais finir par emporter ma loupe chaque fois que je vais faire les courses) et que personne, du reste, n’a le temps de passer la soirée entière au supermarché pour tout lire.

    De plus, si je vois « spécialité fromagère », je ne vais pas forcément comprendre qu’il s’agit de faux fromage. Par contre, si l’on imposait purement et simplement aux industriels l’appellation « fromage de synthèse », là au moins, ce serait clair. Si l’on voulait vraiment protéger la santé des consommateurs, c’est ce genre d’appellations qui serait imposée.


    • foufouille foufouille 24 mai 2012 12:47

      « que personne, du reste, n’a le temps de passer la soirée entière au supermarché pour tout lire. »
      ca prend une demi heure de plus
      moins a la longue
      on evites quand il y a des trucs qu’on a pas dans la cuisine
      pas plus de 2 ou Exxx ou ingredients bizarres


    • plancherDesVaches 24 mai 2012 13:15

      Bien vu, Foufouille.
      Je boycotte d’ailleurs de plus en plus de marques. Et surtout celles qui font de la pub. Car le COUT de la pub se retrouve dans le produit.
      Ceci écrit, cet article tombe presque bien car j’ai dans la tête de faire mes pizza moi-même. Et ma femme sait que quand j’ai une idée dans la tête, je ne l’ai pas ailleurs.
      Et, entre nous, ça l’arrange aussi. Car elle apprécie mes spécialités.
      Lancez-vous dans la cuisine, avec un minimum de goût, ce n’est FRANCHEMENT pas difficile. smiley


    • Surya Surya 24 mai 2012 13:49

      C’est vrai foufouille que ça ne prend qu’une demi heure de plus... que je préfère consacrer à quelque chose de plus intéressant que de lire des étiquettes dans un supermarché. Alors j’achète bio, à moins que le produit ne soit pas disponible en bio, comme ça je suis tranquille. Cela ne m’empêche pas de regarder les étiquettes des produits qui m’intéressent. Et de constater que ces étiquettes sont illisibles. De qu’en plus il faut les comprendre. Du reste, tous les « E » ne sont pas forcément mauvais : le E406, par exemple, c’est de l’Agar Agar (de l’algue). Le E100, c’est du curcuma, le E162, c’est de la betterave, le E440, c’est de la pectine, etc...


    • foufouille foufouille 24 mai 2012 13:50

      pour la pizza, le plus chiant est la pate
      je fais mon saucisson et grosses saucisses


    • plancherDesVaches 24 mai 2012 14:21

      Surya, le « bio » coûte 70% plus cher, ce qui n’est à accessible à tous, loin de là. Surtout que le bio est avant tout commercial.

      Par contre, comme l’écrit Foufouille, c’est AU DEPART une demi-heure, mais le tri devient de plus en plus rapide.

      Foufouille, là, même problème : TU peux faire ton saucisson toi-même. Combien de Français peuvent le faire... ??


    • foufouille foufouille 24 mai 2012 14:39

      je debutes
      sinon faut une cave a vin a hygrometrie reglable
      pour les saucisses, tout le monde, faut quand meme savoir cuisiner pas mal
      saucisse et saucisson a l’ail c’est assez facile
      un vieux hachoir a viande electrique suffit, diametre de la grille 53mm minimum pour avoir des pieces de rechanges (hachoir n°5)
      hachoir d’occase 10€
      grille inox de 14 : 20€
      entonnoir a boyaux : 10
      boyaux 10 a 13
      entretoise 2
      http://www.tompress.com/CT-1854-epices-boyaux-charcuterie.aspx
      rentable assez vite vu le prix au kg des bonnes saucisses


    • gordon71 gordon71 24 mai 2012 14:45

      salut foufouille

      fais gaffe aux petites bêtes quand même
      le botulisme est une des premières cause d’intoxication alimentaire

      et peut causer la mort


    • foufouille foufouille 24 mai 2012 15:15

      @ gordon
      aucun risque, si tu fait attention
      bien sur, faut etre maniaque pour ce genre de cuisine


    • Surya Surya 24 mai 2012 16:10

      « Surya, le »bio« coûte 70% plus cher, ce qui n’est à accessible à tous, loin de là. »

      C’est tout à fait vrai, plancherDesVaches, je précise tout de même que cela entraîne de faire « ceinture » sur beaucoup d’autres choses, mais c’est un choix. Bon ou mauvais choix, ça j’en sais rien.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 mai 2012 16:59

      Gordon,l’autre nom du botulisme c’est la bernarenrilévie .


    • PapaDop PapaDop 24 mai 2012 17:18

      Sousday Surya smiley

      « je précise tout de même que cela entraîne de faire »ceinture" sur beaucoup d’autres choses, mais c’est un choix. Bon ou mauvais choix, ça j’en sais rien.« 

      C’est toujours un bon choix de bien manger ,et c’est plus important que le reste des dépenses avec le logement bien-sur smiley

      Apprendre à cuisiner peut faire faire de réelles économies ,et peut devenir un réel hobby pour certains .
      Attention tout de même au BIO ,c’est très »marketing" je trouve .


    • Surya Surya 24 mai 2012 17:33

      Sousday PapaDop,

      Franchement, je ne suis pas une fan de cuisine, et je ne crois pas être très douée en la matière, mais j’essaye de faire des efforts, et puis les économies réalisées valent vraiment la peine, en effet !

      Il est sûr que de nos jours, le bio est devenu un business, un peu comme les marques de médicaments génériques (on nous avait pourtant dis que c’était pour éviter les marques...)


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 24 mai 2012 19:22

      Je sais pas où vous vous fournissez en bio mais c’est l’arnaque.
      Légumes bio : + 30%
      Viandes bio :souvent 50% parfois 70% en effet.Mais quand on se souci de sa santé on mange peu de viande.
      produit laitiers : entre 10 et 20% (faire soit même ses yaourt avec du lait « bio » permet d’économiser beaucoup d’argent)

      Pour le fromage a pate dur je privilégie les marchés paysan.Les imperatifs des labels bio font qu’il y a peu d’affinage,le fromage est bon mais pas assez vieillit à mon gout.


    • PapaDop PapaDop 24 mai 2012 23:21

      Un bon Amok , Surya ,rien de mieux ...
       Avec un air de Sin Sisamuth et Rhos Srey Sothea smiley

      Pour revenir au sujet ; Restons vigilant et non dupe envers les lobby agro-alimentaire ,et nous aurons (espérons-le) le dernier mot .

      Bonne soirée ,rétray sousday et mon appétit  smiley


    • PapaDop PapaDop 24 mai 2012 23:22

      Bon appétit ! smiley


    • punky4 4 novembre 2013 21:48

      D’accord, c’est bien beau tout ça, mais moi qui suis allergique à l’arachide et aux fruits à coques je suis obligée de lire la compositions des aliments depuis toujours. Et en en ayant trouvé dans du jambon je peux t’assurer que tu n’as pas besoin de chercher très loin pour trouver des ingrédients complétement fous dans ce que tu manges tous les jours.


  • ARMINIUS ARMINIUS 24 mai 2012 10:22

    A voir les caddies bourrés à craquer de ce genre de produits, la malbouffe n’a pas fini de faire des dégâts. Prévenir les enfants dès l’école, désigner les coupables cachés derrière les beaux emballages , comme les escrocs cachés dans de beaux costumes et qui veulent vous fourguer des cartes de crédit revolving et des assurances inutiles...serait beaucoup plus utile et efficace pour le bien des générations à venir que de crier haro sur l’étranger qui vient « manger le pain des Français »...


  • révolQé révolté 24 mai 2012 10:56

    Le comble ,il faut parfois ouvrir les packs de certains produits pour avoir la liste des ingrédients,la loi française n’obligeant les fabricants qu’a indiquer les allergènes.
    Exemple TRÈS fréquent les bières d’Abbaye de marques de distributeurs hyper ou de discount,le E 150 (b,c,d)caramel de synthèse (TOXIC) n’est souvent marqué QUE sur les bouteilles et pas sur les emballages... !!! smiley
    Ne pas hésiter à déballer.


    • plancherDesVaches 24 mai 2012 13:18

      Les bières d’abbaye, c’est normal, c’est pour t’envoyer plus vite au paradis... smiley

      Sinon, le fromage de Saint-Thése, y’en a aussi dans la bière.. ??


  • Sacotin Sacotin 24 mai 2012 11:45

    C’est ben vrai, ça...De plus en plus d’ersatz et de saveurs « améliorées » chimiquement dans les plats tout préparés. Pour la pizza, pas de problème, je n’en mange pas car je les trouve, en général, plutôt dégueu... Sur les pâtes, je mets du parmesan, du vrai, certifié en Italie. Il est vrai qu’il est plus cher que d’autres, mais si on le peut financièrement, cela vaut vraiment le coup, gustativement.Cuisinons un peu — cela ne prend pas toujours beaucoup de temps — retrouvons le plaisir de choisir ses ingrédients et de les préparer, cela donne de belles sensations olfactives et sensorielles. Bon app’...


  • AntoineR 24 mai 2012 11:53

    Merci pour les infos.
    Juste une petite question, ça veut dire quoi 200% moins cher ?
    Vous voulez dire 2 fois moins cher ou 1/3 du prix ? dans ce cas là, le 60% moins cher au dessus à quoi correspond il ?

    Merci d’avance


    • Albert Ricchi Albert Ricchi 26 mai 2012 18:15

      Bonjour Antoine,


      Merci pour vos commentaires et l’attention que vous avez porté cet article.

      Effectivement, les chiffres sont un peu compliqués à appréhender.

      Le deuxième type de fromage analogue (Lygomme Tach Optimum ) coûte 60% de moins environ en coût de production pour les industriels par rapport au premier type de fromage analogue, soit par exemple 40 pour le second au lieu de 100 pour le premier).

      Ce même deuxième type coûte 200% de moins qu’un vrai fromage, soit par exemple 50 au lieu de 150 ou 33 sur une base 100.

      Amicalement

      Albert


    • Laurent 3 juillet 2012 13:27

      Bonjour Albert,


      désolé, mais 200% de moins que 100€, ça fait -100€, ça veut dire qu’on vous paye pour prendre le fromage. Dans votre exemple, 33 par rapport à 100 (ou 50 / 150) est une réduction de 67%, pas de 200%.

      Et le calcium n’est de loin pas l’élément le plus présent dans le corps, il est en 5ème position (http://www.lenntech.fr/francais/data-perio/taux-elements-corps-humain.htm ).

      Cordialement,
      Laurent

  • AntoineR 24 mai 2012 11:59

    « Quand on pense qu’il suffirait que les gens ne les achetent pas pour que ça ne se vende plus. » C’est Coluche qui disait ça. Il était pas con le mec.

    Il y a deux gros problèmes majeures :
     - l’industrie agro-alimentaire fait tout pour nous endormir, on a toujours un coup de retard. Et je remercie l’auteur de ces infos qui nous permettent de mieux nous défendre.
     - Une grande partie de la population préfère réduire ces dépenses de bouffe pour s’acheter des Iphones. Et là, l’industrie agro répond à une demande.

    Le serpent se mord la queue. Si les gens veulent manger de la merde, on ne doit pas se pleindre que des personnes sans scrupule leur en vende.


  • foufouille foufouille 24 mai 2012 12:49

    la recette des aliments chimique est plus longue
    genre proteines de lait, lait en poudre, E550i, Exxx, etc


  • gordon71 gordon71 24 mai 2012 13:28

    ah les vaches !

    merci de l’info,

    Cargill, avec Monsanto un des plus gros affameur planétaire

    http://www.pressegauche.org/spip.php?article3720


  • scavenger scavenger 24 mai 2012 13:31

    Superbe article.

    Cependant j’aurais aimé que vous donniez des exemples de marques ou de distributeurs concernant les paquets de 500g ou plus de fromage rapé contenant du faux fromage : on a tous compris que vous parliez de METRO mais bon faut quand même citer quels sources ou exemples.

    Avis aux lecteurs : qui est motivé pour monter avec moi un groupe de lobbying a l’assemblée pour obliger à l’instar de la mention « pur beur de cacao » les industriels et distributeurs à afficher un gros logo « pur vrai fromage » sur les emballages des produits préparés contenant uniquement des vrais fromages ?? (même pas de spécialités)

    L’appellation « fromage » ne doit pas et plus être détournée à des fins commerciales.
    Ainsi nous déciderons en toute impartialité de consommer ou non des produits maivais pour la santé.

    • tesla_droid84 24 mai 2012 16:08

      Pas d’accord avec vous ce n’est pas au fromage de rajouter la mention vrai, mais plutot l’interdiction de la mention fromage pour des produit ne contenant pas de lait.


      Selon wiki :
      Le fromage est un aliment obtenu à partir de lait coagulé ou de produits laitiers, comme la crème, puis d’un égouttage suivi ou non de fermentation et éventuellement d’affinage (fromages affinés).

      Il existe deux versions de fromage analogue inventées par Cargill, un fabricant américain de produits pour l’industrie agro-alimentaire implanté dans 63 pays.

      L’un est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d’huile de palme et d’exhausteurs de goût qui existe depuis 2007.

      L’autre appelé « Lygomme™ ACH Optimum » datant de 2009 est composé de trois amidons, d’un galactomannane (E 410,412, 417), d’un carraghénane (E407), tous deux gélifiants, et d’arômes. Miam ! Et, le Lygomme™ ACH Optimum a fait partie des trois nominés aux Food Ingredients Excellence Awards 2009, dans la catégorie « Innovation de l’année pour la Laiterie ».


  • Cassia 24 mai 2012 13:33
    Ça ressemble au fromage, ça a le goût du fromage et c’est un scandale alimentaire...

    Vous croyez manger du fromage (donc des protéines et du calcium) avec votre pizza, vos lasagnes, votre cheeseburger et en fait, vous absorbez une infâme pâte qui ne vous apporte rien de bon pour votre santé.
    Et tenez-vous bien, il a fait partie des trois nominés aux Food Ingredients Excellence Awards 2009, catégorie « Innovation de l’année pour la Laiterie ». Le HIC ? Vous l’aurez bien compris, c’est que c’est pas du lait !!!!

    Nous entrons progressivement dans l’ère de la nourriture synthétique au détriment de notre santé, c’est un système parfaitement bien rodé car ce sont les m^mes firmes multinationales qui fabriquent ces additifs chimiques et nos médicaments ...

    Merci le Cartel Pharmaco-chimique ! Grace à vous nos enfants se porteront bien !


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 mai 2012 13:43

    Le « vrai » fromage est déjà un aliment très contestable. Evitons d’entraîner nos enfants à manger des trucs gras qui puent les pieds sales. Le fromage, c’est du lait pourri. Un corps sain s’éloignera naturellement de cette chose répugnante. 


    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 mai 2012 14:15

      Je ne mange pas de chair animal non plus, ça me semble une évidence. Mais c’est vrai qu’il y a encore des humains qui mangent du cadavre, je l’oublie parfois. 


      Les vers de terre sont les nettoyeurs de la terre. Je n’aimerais pas faire leur travail.  smiley

    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 mai 2012 14:19

      Quant au recyclage, ça ne consiste pas à manger des ordures ou des choses pourries, c’est un peu plus complexe que ça !


      Le fromage pourrait éventuellement servir comme engrais, là ça serait du recyclage. 

    • gordon71 gordon71 24 mai 2012 14:26

      le bourreau

      vous pouvez alliez l’utile à l’agréable 

      en sardaigne ils ont du fromage avec les asticots

      un vrai régal, non ?

      http://www.youtube.com/watch?v=6ch1-bAvpRY
       smiley


    • foufouille foufouille 24 mai 2012 15:17

      les insectes et legumes vivants, ca doit etre moins sadiques de les manger ...........
       smiley


    • brieli67 24 mai 2012 15:30

      et les faits et méfaits du ciron ?


      INDISPENSABLES pour vieillir la mimolette 

      aussi dans le vieux Cantal et le Salers 

      Slowfood défend la version allemande ....... en Saxe
      sur du fromage non dur.....dans ce cas
      la base étant une spécialité - le Handkaese
      tiré du petit lait comme le metton de la cancoillotte.  

      « passage obligé » pour tout nouvel arrivant sur Francfort.. avec du cidre !

    • PapaDop PapaDop 24 mai 2012 17:29

      Gaspard ,vous ne mangez pas de « lait pourri » ,mais buvez-vous du « jus de raisin moisi » ?


    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 mai 2012 03:07

      Je bois du vin, et aussi du pain sur levain sauvage et de la choucroute. Donc des produits fermentés. Mais pas de lait fermenté. La fermentation animale, c’est quand même une autre sorte de goût et de dégoût. Le végétal est moins dégoûtant que l’animal qui est lui-même moins dégoûtant que l’humain. Lécher une fraise est moins répugnant que lécher le museau d’un sanglier et lécher le museau d’un sanglier est moins répugnant que de serrer la main d’un homme politique ou d’un animateur de télé. 


      Tout le monde aura bien compris que mon propos est personnel. Je ne veux pas interdire le fromage, je ne suis pas un tyran. Il faut juste sévèrement punir sa consommation dans les lieux publics.  smiley

    • Trashon Trashon 9 mars 2013 16:28

      vous avez raison Gaspard, l’homme politique et l’animateur télé c’est bon mangez-en smiley


  • calimero 24 mai 2012 15:11

    Autoriser un truc pareil au pays du fromage et de la bonne bouffe c’est inacceptable. Ceux qui ont permis une telle hérésie devraient être emprisonnés pour haute trahison.

    En ce qui concerne le fromage n’achetez pas les produits industriels, faites un tour au marché du coin : ils seront souvent moins chers et bien meilleurs. Puis on sait d’où ils viennent. Il n’y a quasiment qu’en France qu’on trouve un tel choix et une telle qualité. Prochaine étape le vin de synthèse ?

    Qu’ils nous fassent des crises financières je veut bien mais pas touche au fromage et au pinard, il en va de la sécurité nationale !


    • Cassia 24 mai 2012 15:28

      Tout à fait il faut acheter local à des producteurs locaux et faire trés attention aux produits industriels transformés et tout ce qui est issue de l’élevage en batterie (viande oeufs lait ) car le Codex alimentarius est passé par là.
       


  • niblabla 24 mai 2012 15:27

     Je ne mange quasiment plus de produit préparé. C’est bourré de flotte, de sel, d’exhausteur de gout, et en plus ce n’est même pas si bon marché que ça.

    Le problème c’est que les gens on la flemme de faire à manger. (ou pas le temps pour les parisiens débordé, mais c’est une excuse à moitié bidon)

    On voit de plus en plus de pâte déjà toute prête :( Pourtant, ça reste un menu assez basique à préparer.

    Pour en revenir au fromage : Depuis quelques temps on râpe le gruyère nous même, il est nettement meilleur comme ça, et c’est pas bien long.
    Je pense qu’on va pas tarder à faire pareil avec le parmesan, car la poudre qu’on trouve dans les sachets ne m’inspire pas trop.


    • brieli67 24 mai 2012 16:20

      et si UMAMI m’était comté 


      parce que dans le comté vieilli y ça aussi 

      le munster bien alsacien itou...... dans ce cas il faut enlever la croûte 

      Achetez du camembert pas cher 
      OUBLIEZ le 4 semaines dans un frigo ventilé qui le durcit enlevez le blanc de la croûte et rapez 
      un ersatz succulent de Parmesan !

  • brieli67 24 mai 2012 16:08

     La mouche du fromage, de son nom latin Piophila case


    ( en fait du grenache) bien connu et travaillé en Provence

    pécorino donc du lait de brebis.........

    En Corse, il y a du casu marzu  avec du lait de chèvre, faut vraiment etre tres introduit pour arriver à l’asticot !

    Gordon m’étonne vraiment vraiment !!
    à Lyon se vend toujours de cette pourriture de fromage à vers dessous les comptoirs avec du génépi et de la vraie Fée Verte
    c’est du lait de vache..... une Tomme d’Aravis infectée par la bestiole et ses larves.

    L interdiction de production et distribution de ce fromage aux vers en France et sur Lyon dans les années 60_65 :
    Si la première prise de ces proteines estrangères se passe très bien
    le second contact peut entrainer un énooooooooooorme choc anaphyllactique avec exitus au bout

    c’est un peu la roulette russe...... plus de 10 % de consommateurs ont de sérieux problèmes. 

    on est lyonnais ou on l’est pas !!


    • gordon71 gordon71 24 mai 2012 16:12

      petite nature

      tu mets un ou deux verres de beaujolais là dessus mon pauvre...

      par contre pour les bisous...

      on verra un autre jour

      ou alors tu as affaire à une vraie ....


    • brieli67 24 mai 2012 16:26

      hopla


      Gourdon me confirme la présence du fromage à mouches & vers sur Lyon !
      et pas que chez les ritals

      beaujolpif : du vin de quilles. 
      boisson hygiénique et encore....

      faut la force d’un Fitou ( aux sangliers) par exemple 


    • gordon71 gordon71 24 mai 2012 16:34

      houla brieli

      tu te laisses carrément baiser par la comm à la con du beaujolais nouveau

      Saint Amour chénas Brouilly, Régnié Dix ans d’âge, aux saveurs de cassis et de pruneaux

      je te dis pas à côté de quoi tu passes,

      mais bon laisse ça aux connaisseurs

       smiley


    • brieli67 24 mai 2012 17:02

      pour sûr 




      Gamay et ses clones........

      dans le lot  il y a un Maurice qui a épousé une cousine ! et grand chasseur devant l’Eternel.

      Gamaret Garanoir.......... vont faire du très bon Gamay ! en Suisse.......

      faudra bien un jour mettre sur l’étiquette ........ le numéro du clone de Pinot Noir ou de Gamay 
      utilisé ou mélangé !
      ça change de tout au tout ! pour le consommateur à qui on raconte des bêtises pseudo-historiques, des sornettes sur le terroir...........

      Sur le vin, les vins........ on peut en faire tout un fromage !


  • kane85 kane85 24 mai 2012 16:20

    Super ! Je m’aperçois que mon intuition, qui m’avait fait refuser les fromages râpés en trouvant qu’ils n’avaient pas bon goût, ne m’avait pas trompée !

    J’ai toujours fait les pizza moi même... l’Homme est d’origine Italienne ! Pas question d’acheter tout fait !!

    En fait j’ai toujours cuisiné le maximum de choses et je vois, qu’avec le temps, c’est super rentable pour la santé (je ne parle même pas des prix de reviens).

    C’est vrais qu’il faut aimer cuisiner. Je prends cela comme un hobby. Passer la matinée à cuisiner pour l’Homme, la famille ou des amis est toujours un moment de plaisir.


  • brieli67 24 mai 2012 16:37

    et le S U R I M I



    à la chair de poisson - après digestion par des enzymes ....... on rajoute larga manu des féculents et du blanc d’oeuf de nos nos poules en cage.



  • PapaDop PapaDop 24 mai 2012 16:57

    Merci à l’auteur d’avoir soulevé le problème ,mais .

    Mais si vous n’achetez pas de produits tout fait ,pas de problème .Une pizza c’est trés facile et rapide à faire (pâte toute prête ,sauce prête aussi et vrai fromage .).

    Mais étant donné que l’on est en France et qu’il est heureusement interdit d’écrire n’importe quoi sur les emballages ,du râpé d’emmental écrit sur le sachet est du râpé d’emmental .Faites juste gaffe à bien lire .

    Et puis comme dit l’auteur ,le prix à la caisse est pratiquement le mm ,seul le fabricant et les distributeurs se gavent ,comme d’hab .

    Conclusion ; Faisez gaffe à ce que vous bouffez smiley

    Bonne soirée .


  • Alex Alex 24 mai 2012 17:15

    Les manips de l’industrie agro-alimentaire ne me choquent pas plus que l’existence des escrocs : les 2 catégories cherchent à gagner toujours plus de fric.

    Ce qui est plus inquiétant est la complicité – ou le silence complice – de nos zélus.


  • brieli67 24 mai 2012 17:30

    Beef Balls 


    du « surimi de boeuf..... concentré de »nerfs" de tendons de boeuf ......


    ces méthodes de récupération sont utilisés dans la charcuterie sur le boeuf, le porc, la volaille le mouton
    regardez les étiquettes----


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 24 mai 2012 17:39

    sinon les fromages de Hollande sont certifiés :


    Mimolette , ( des pieds jusqu’ à mi-mollet )

    Edammer  ( un peu féminin ) le préféré de Dave 

    Gouda     ( au goût de da )

    Trierweiler ( goût de papier journal )

    Le François ( goût légerement  Flamby )

    Amsterdamer ( goût Amsterdam )

  • brieli67 24 mai 2012 17:42

    on est en plein Hollandse Nieuwe  en NL


    et Matjes en Allemagne du côté des frisons

    traditionnel oui 
    mais  de nos jours les harengs doivent être surgelés au minimum 24 heures, la consommation du hareng véritablement frais est en fait illégale.

  • bernard bernard 24 mai 2012 17:48

    Bouffe industrielle, plats préparés... A BANNIR !
    Dans la mesure du possible, cuisiner soi-même...
    1 / C’est possible
    2 / C’est pas (trop) compliqué
    3 / C’est meilleur
    4 / C’est moins cher

    Il suffit juste de le vouloir...
    Et de prendre le temps de... !


  • Spip Spip 24 mai 2012 18:38

    Cette histoire de faux fromage va avec le reste :
    - CAP de cuisine « remanié », ça date de 2005 : http://www.lhotellerie-restauration.fr/hotellerie-restauration/Articles/2005/2949_03_Novembre_2005/Frondes.htm
    - Projet de label de maître restaurateur qui ne suscite pas l’enthousiasme des professionnels, (1900 d’accord sur 80 000 consultés, c’est dire...) y compris de certains établissement côtés. Donc, plus de 97 % des restos seraient des « réchauffeurs » potentiels ? - http://www.bfmtv.com/le-label-maitre-restaurateur-qui-valorise-actu21803.html

    Conséquences :
    - Comme niblabla, je ne mange pratiquement plus de produits préparés, c’est plus sûr.
    - Plus de viandes ni de fruits et légumes achetés en grandes surfaces.
    - Je vais beaucoup moins au restaurant (si c’est pour manger plus mal que chez moi..) sauf établissement connu pour faire lui-même.

    Au final, mon budget ne s’en ressent pas tellement.


  • brieli67 24 mai 2012 18:56

    t’es bien gentil foufouille

    mais Toi trouver du boyau ksssss kssssssssss 
    le charcutier te revends ça comme leurs épices à des prix d’or

    regarde ce qu’on te propose aux USA
    http://www.leeners.com/

    et pas que pour la saucisse !!!!

    un autre pour le fromage

    le home carbonation------- faire son eau de Seltz
    http://www.instructables.com/id/DIY-Soda-Water-%26-Home-Carbonation---Pays-For-Itsel/

    en vieille Europe le commerce fait de la rétention technique !
    exemple les « fontaines à bulles » 89 roro le gadget
    et de si petites bouteilles de gaz carbonique de rechange.


  • brieli67 24 mai 2012 19:56

    et voilà du Boudin

    avec un peu d’eau dans le brouet


  • brieli67 24 mai 2012 20:06

    faire son vin et autres boissons avec Jack KELLER
     


  • brieli67 24 mai 2012 20:13

    Tony Auckland nous livre ses secrets de « bouilleur de crus » tout un site à charger
    nombreuses références bières vins et autres jus fermentés
    un peu scientifique, mais il faut ce qu’il faut

    sa version belge et gnolesque


  • brieli67 24 mai 2012 20:16

    la version européenne tout en étant belge


  • Karash 24 mai 2012 20:26

    " La Commission Européenne a autorisé l’emploi de ce fromage analogue à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l’étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ? Qui va connaître le galactomannane et le carraghénane ?"


    Celui ou celle qui va dans un supermarché et ne prend pas garde à la composition des produits et au prix au kilo est perdu, on ne peut rien faire pour protéger les gens contre leur gré. Si les gens achètent ce truc, c’est que ça leur convient. Bien sur, ça n’est ni réjouissant ni rassurant de savoir qu’autant de personnes se satisfont d’une telle horreur, mais on n’y peut rien.
    Soyez heureux, ça fait moins de pression sur la demande de produits de qualités, qui seront donc moins cher pour vous.

    • brieli67 24 mai 2012 21:01

      mon brave KARASH

      il y a la loi

      L’ Autriche a imposé que toutes les boulettes, les saucisses vendues en lieux publics et restauration contiennent un minimum de 30 % de viande de volaille avec son cholestérol plus charmeur !

      Nos industriels font tout pour continuer de baisser le Sel ( le sodium Na) dans notre alimentation
      trop de viandes transformés trop de fromages......... devraient être retirés du commerce alors que la Santé Publique y gagnerait beaucoup.

      Macdo et autres échoppes n’ont pu s’installer et commercer que si leurs repas sont aux normes d’une diététique scientifique et moderne ! Qu’on se le dise !!

      la chaine Wienerwald de Jahn avec ses poulets et ses Schnitzel -escalopes panées
      a été mise en faillite , pour raisons diététiques aussi

      Comme quoi au Palais Bourbon nos députés peuvent légiférer dans le domaine gastronomique, l’agro-alimentaire dans la régie des alcools et du tabac : l’ Europe et ses technocrates
      un peu facile cette litanie !


  • brieli67 24 mai 2012 20:33

    l’amazing still

    incredibile  l’incroyable alambic pour les amateurs de poissons rouges et d’aquarium

    un petit tour chez Gert St s’impose n’est ce pas ?

    AUTRES SITES GS


  • Traroth Traroth 24 mai 2012 22:17

    C’est la première fois que j’entends parler de ça ! Et ça dure depuis 2007 ??? Mais que font les organismes de consommateurs ? L’information devrait être leur première mission !


  • brieli67 24 mai 2012 22:25

    AH BON vous voulez vous lancer dans l’Herbe à Nicot 




    pas plus compliqué que la tomate sur le balcon !

  • bernard bernard 24 mai 2012 22:31

    Cet article de 2009 qui porte aux nues ce... « fromage »,
    et qui nous apprend que le brevet était en attente :

     http://www.blogagroalimentaire.com/cargill-innove-dans-la-production-de-...

    Bon appétit !


  • brieli67 24 mai 2012 22:59

    pour finir 



    une recette simple par Kaiser Natron le bicarbonate aux mille usages :

    une pointe de couteau ds un verre de jus d’O : c’est pétillant et c’est comme secouez-moi, secouez moi. 

    donc le Kochkaese 
    500 g de fromage blanc à laisser perdre l’eau pendant 24 h 
    le mettre dans une poele à réchauffer tout doux tout
    et saupoudrer deux petites cuillères à thé à ras. 

    bien battre et oh merveille on obtient un gel de fromage fondu en chauffant autour des 35-40 degrés en moins de deux minutes.

    bien sûr vous pouvez agrémenter avec du beurre fondu, de la crème, des noix, des lardons, de l’ail du cumin, du macis....
    je vous préviens avec du Pastis ou du Gin ça foire.... 
    par contre des larmes de Kirsch c’est ok 

    à vos casseroles !!

  • kukkeli kukkeli 26 mai 2012 19:40

    Merci pour cet article !

    Terrible comme les industriels s’appliquent a nous faire manger de la merde !!! En fait de nos jours il faut être riche pour acheter bio ( bio qui vient du Perou, ou dieu sait où sur la planète, vive l’énergie grise !) ou habiter à la cambrousse. En tous cas éviter les plats tout prêts ! Et oui prendre sa loupe au super marché, oui détailler les petits caractères. Si les industriels pouvaient faire des produits avec ...nos excréments et nous le faire payer cher ils seraient au paradis ! MEFIANCE !
    L’huile de palme est une aberrration. Kill la nature, kill les hommes, et pas de goût. Cette huile immonde inonde le marché, se glisse dans tous les orifices de nos biscuits, gâteaux, panures, alim bébé, nutella ect... A gerber. BOYCOTT
    BOYCOTT aussi les OGM, Regardez la liste des produits ogm sur
    http://guide-ogm.greenpeace.fr/
    Effarant ! Le guide montre les produits sans ogm, douteux et avec... Les aliments avec ogm sont plus nombreux que les aliments sans... Surtout ces plats cuisinés, préparés mais aussi les fromages !!! La mal-bouffe envahit tout, il faut ouvrir l’oeil ! BOYCOTT BOYCOTT BOYCOTT


  • lsga lsga 27 mai 2012 14:29

    très bonne nouvelle pour l’écosystème.


    Dans la première moitié du 20ème siècle, le fromage était un produit de luxe, qu’on mangeait lors des grandes occasions. Aujourd’hui, c’est n’importe quoi. 

    Les exploitations laitières sont une catastrophe écologique. Les gélifiant type carraghénanes sont déjà présent dans les yaourts du type ’velouté’ des marques les plus chères, et vous n’y voyez que du feu. 

    Franchement, pour une Pizza surgelée, pas besoin d’une mozarella haut de gamme. D’autant plus que la Mozarella est, comme 90% des produits italiens, est un produit insipide, hors de prix, et sans intérêt. Remplacer une mozarella sans gout par une mozarella synthétique : cela ne pose donc aucun problème. Idem pour le fromage rapé : ce produit est surtout utilisé par les imbéciles qui ne savent pas cuisiner et transforme en tambouille caoutchouteuse n’importe quel plat. Bref, encore une fois, il n’y a pas de problème à remplacer se fromage là par du fromage synthétique. Gaver de fromages synthétiques les crétins qui ne savent pas cuisiner : c’est bon pour la planète. 

    Enfin, ceux qui aiment le fromage et savent le cuisiner, ceux là sauront toujours trouver du bon fromage. Perso, j’achète le mien au marché : 9€90 le Kg de compté doux : je suis le plus heureux des hommes. 

    Maintenant, si vous faites vos courses au super marché, ne vous plaignez pas de bouffer des produits de super marché. 






  • mortelune mortelune 27 mai 2012 15:02

    Quand le peuple mange de la merde, il regarde la télé.

    Quand le peuple a faim il descend dans la rue et il casse tout.
    Quand le peuple est affamé il est capable de faire tomber des têtes.

    1ère règle : Il ne faut surtout pas affamer le peuple
    2 ème règle : Il ne faut pas que le peuple ait faim
    3 ème règle : Donnons de la merde au peuple comme ça il restera planté devant sa télé.

    Dans votre article vous faites référence à la 3eme règle. Le fromage synthétique est un exemple, il y en a de nombreux autres. 

    Jetez un oeil sur cette page si vous voulez savoir tout ce que vous mangez.

    Bon appétit !



  • Hijack Hijack 27 mai 2012 18:56

    Je ne comprends pas ...
    .
    Si dans la composition, il est indiqué « fromage analogue ou truc de ce genre » ... qui va en vouloir ??? sauf si on ne sait pas lire !!!
    .
    Généralement, le fromage utilisé est indiqué en toutes lettres dans les pizzas achetées...


  • Wonderwomag 16 février 2013 10:15

    C’est une bonne nouvelle pour les vegans , les végétaliens et les allergiques !

    Et puis ça évite d’ingurgités les antibios , hormones et autres saletés dont on gave les animaux ...

    Je trouve que ce serai même plus logique de consommer du faux-mage dans la mesure où ,
    vous ne l’avez peut-être pas réalisé, NOUS SOMMES LA SEULE ESPECE SUR TERRE A CONTINUER DE CONSOMMER DU LAIT APRES LE SEVRAGE ... Carrément pas naturel tout ça non ?


  • Lucflorent77 17 juin 2013 22:23

    - Je vois beaucoup de gens parler de bio cher, hors de prix, du fait qu’il faut se serrer la ceinture... Mais avec 40% de gâchis alimentaire en occident, faudrait peut être arrêter de se moquer du monde. Je suis passé au bio récemment, en faisait sorte d’acheter que le strict nécessaire et ne gaspiller du tout : Résultat, avec un peu de planification et de réflexion en plus, j’ai le même budget bouffe. Arréter de jeter tout et apprenez a cuisiner, vous allez faire des économies incroyables.
    -Ceux qui n’arrête pas de dire que ce n’est pas naturel de consommer du lait en tant qu’adulte, on tort... Certes, pas toutes les populations du monde sont tolérante au lactose et peuvent digérer le lait, mais les européens, après 4000 années d’évolution en cohabitation avec une grande diversité de races bovines ont su develloper un gêne qui leur permettait de digérer le lactose a l’age adulte. Le lait n’est pas mauvais pour nous, mais c’est un aliment couteux a digérer, comme la viande rouge, le cholestérol... Reste que c’est une boisson nutritive utile, malgré que la publicité et le milieu médical on exagéré largement les bienfaits des produits laitiers.


Réagir