lundi 30 janvier - par Jeussey de Sourcesûre

La domination occidentale touche à sa fin - l’ère de l’influence chinoise a déjà commencé

Les relations économiques de la Chine avec le Moyen-Orient sont en pleine croissance. Pékin est le principal partenaire commercial étranger de la région, dépassant même les États-Unis pour les achats de pétrole. Entre 2004 et 2009, les échanges ont triplé, atteignant 115 milliards de dollars

 

L'investiture de Donald Trump coïncide avec la fin du « siècle américain » et à la promotion de la Chine dans un rôle de leadership mondial. Cela a été perceptible à Davos, avec l’immixtion de Pékin dans le conflit le plus controversé au monde - Israël-Palestine - et plus récemment dans la déclaration de Theresa May promettant que les États-Unis et le Royaume-Uni n'iraient plus jamais envahir les pays souverains pour « refaire le monde à leur image ». Ce n’est pas seulement un siècle de domination américaine qui se termine, mais un demi-millénaire de prééminence occidentale.

L'appel lancé par le président Xi Jinping pour la création d'un Etat palestinien ayant Jérusalem-Est pour capitale a eu lieu au même moment que le démarrage des discussions de la Maison Blanche sur le déplacement de l'ambassade américaine en Israël dans la ville tabou. Cela illustre le nouveau poids diplomatique et géopolitique que la Chine exerce au Moyen-Orient grâce à sa prise de positions dans l’économie locale depuis quelques années.

En 2008-2009, Pékin a organisé des liaisons maritimes avec la région, dans le cadre d’une opération pacifique baptisée la "plus grande expédition navale depuis le 15ème siècle". La Chine s'est lancée dans des partenariats stratégiques avec des alliés traditionnels des américains comme l'Arabie saoudite et le Qatar. En ce qui concerne l'Arabie Saoudite qui est le principal fournisseur de pétrole de la Chine, Pékin a convaincu ses dirigeants de se joindre à son initiative « One Belt, One Road » et l'a invitée à rejoindre l’ « Asian Investment Bank ». En 2016, les deux pays ont dévoilé un plan quinquennal de coopération en matière de sécurité. Riyad a également exprimé son intérêt pour la « technologie de défense » chinoise.

La Chine possède plusieurs atouts dans la région. Tout d'abord, Pékin pratique une approche non interventionniste pour des questions comme la démocratie et les droits de l'homme, ce qui convient bien aux dirigeants du Moyen-Orient : les pays du Moyen-Orient et leurs peuples devraient pouvoir décider eux-mêmes de leur développement en fonction des « conditions nationales ». Dans le passé, le Président Xi a exprimé le soutien de la Chine à l'Arabie Saoudite pour qu’elle choisisse sa propre voie de développement.

 

Au Qatar, Pékin s'est différencié de l'Occident en s'engageant à appuyer Doha dans les domaines de l'indépendance nationale, de la souveraineté, de la stabilité, de la sécurité et de l'intégrité territoriale. Lors d'une visite à Pékin, l'émir du Qatar a exprimé son « approbation pour la position impartiale de la Chine dans les affaires internationales ».

Deuxièmement, contrairement aux États-Unis, la Chine n'est pas liée par des alliances militaires. On sait qui les États-Unis soutiennent au Moyen-Orient et qui sont ses rivaux. Avec Pékin, il y a plus de flexibilité. Des conseillers avisés en politique étrangère conseillent le président Xi pour utiliser les liens émergents de la Chine avec les États du Golfe et Israël pour tirer parti des relations avec l'Iran et vice versa.

Par exemple, la Chine a tenu des positions sur la Syrie et la Libye opposées à celles de ses nouveaux partenaires dans le Golfe. Outre que Damas soit un acheteur de longue date d'armes en provenance de Chine, Pékin a également clairement manifesté son soutien à l'intervention de Moscou. La Chine et la Russie ont toujours travaillé ensemble pour fournir une protection diplomatique au gouvernement syrien via des veto à l'ONU. Certaines sources ont également signalé que des conseillers militaires chinois étaient envoyés en Syrie pour fournir un soutien de formation à l'armée syrienne. Dans le cadre de sa tactique d’ « approche douce », Pékin a accueilli les hauts responsables d'Assad et de l'opposition. Lors de sa visite en Chine, le ministre syrien des Affaires étrangères a confirmé la volonté du gouvernement de participer au processus de paix. Au-delà des États du Moyen-Orient, la position de la Chine sur la Syrie lui confère un pouvoir de négociation à la fois avec l'Occident et la Russie. La Chine considère principalement la région comme une source d'énergie. Mais cette région est aussi un lien entre les routes commerciales que la Chine cherche à mettre en place en Extrême-Orient, dans l'océan Indien, au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe. Une implication chinoise accrue fournira à Pékin un effet de levier sur l'approvisionnement en énergie d'adversaires comme le Japon et de concurrents potentiels comme l'Inde. La poursuite des relations avec les pays du Moyen-Orient dans le cadre de l'initiative "Route maritime de la soie" ajoute à la crainte de l'Inde d'être entourée par un « collier de perles » chinoise.

Le rôle stratégique croissant de la Chine au Moyen-Orient révèle une puissance asiatique montante, dépourvue d’encombrants héritages coloniaux dans la région, et qui pourrait aider à démêler des questions apparemment insolubles comme Israël-Palestine. Son principe inébranlable de respect de la souveraineté sera peut-être le dernier clou enfoncé dans le cercueil de l'interventionnisme occidental.



52 réactions


  • lautrecote 30 janvier 08:45

    @Jeussey de Sourcesûre
    Puissiez-vous dire vrai.....


    • Alren Alren 30 janvier 15:20

      @lautrecote

      Puissiez-vous dire vrai...

      Ne vous faites pas d’illusions, lautrecote, la domination solitaire de la Chine sur le monde, serait une catastrophe aussi grande que celle que les USA ont obtenu à la suite des deux guerres mondiales !

      Car et c’est bien normal, les intérêts des Chinois primeraient alors sur ceux de l’humanité, et sur ceux de la faune, de la flore avec son cortège d’extinctions, de pollution et de dérèglements climatiques.

      En effet, deux cents millions seulement de fils du ciel « profitent » de la mondialisation, un milliard deux cents millions vivent toujours chichement. Pour s’assurer de la pérennité du pouvoir, il faudra bien que l’oligarchie se réclamant d’un communiste qui sert à dissimuler leurs privilèges bourgeois « lâchent du lest » et augmente fortement le niveau de vie de cette énorme majorité qui avec les moyens modernes de communication va prendre conscience de plus en plus de son délaissement et de la répression qu’elle subit en demandant l’équité.

      Cela signifiera, une exploitation plus forcenée de la planète.

      Inutile de compter sur une Chine toute puissante pour régler le problème palestino-israélien. Cela ne l’intéressera pas plus demains qu’aujourd’hui. En revanche de nombreux pays riverains de la Chine subiront son impérialisme.


    • Paul Leleu 30 janvier 20:52

      @lautrecote

      d’accord avec Alren... l’avènement de la puissance incontestable chinoise n’annonce absolument pas la fin des impérialismes, des guerres et des exploitations. L’avènement du capitalisme chinois hégémonique ecroulera toutes les petites théories identitaires et tiers-mondistes... et redonnera à la critique marxiste son autorité scientifique.

      Et tordons le cou à la légende des ’’ingerences pro-démocratie’’ des gouvernements occidentaux, dont on sait bien qu’elles ne sont que de pure façade. Au contraire, les occidentaux ont systématiquement favorisé (depuis Lawrence d’Arabie !) les régimes autoritaires arabes au détriment des peuples !!! Et les instructeurs occidentaux (americains mais aussi francais) ont formé les milices cléricales islamistes pour massacrer tous les mouvements d’émancipation populaire (communiste et athées !) depuis l’Indonesie et l’Afghanistan jusqu’au Maghreb et au Sahel, en passant par l’Asie centrale, le Caucase et les Balkans !!!!

      donc merci à l’auteur qui dit souvent des choses justes, de ne pas colporter le ’’sirop anti-BHL’’ de base qui sert de logiciel moisi aux petit-bourgeois occidentaux qui n’ont plus de culture politique...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 30 janvier 20:56

      @Paul Leleu

      « L’avènement du capitalisme chinois hégémonique ecroulera toutes les petites théories identitaires et tiers-mondistes... et redonnera à la critique marxiste son autorité scientifique. »

      Vilà au moins une bonne nouvelle !

    • CN46400 CN46400 31 janvier 16:15

      @Jeussey de Sourcesûre

      Pour comprendre le fonctionnement du régime chinois actuel, il faut relire Lénine autour des pb de la NEP (1920-1923). Il s’agit d’un capitalisme d’état dont la différence essentielle avec le capitalisme tout court est qu’il ne contrôle pas l’état, mais, à l’inverse, qu’il est sous contrôle strict de l’état (en fait du PCC) Bien des pseudos capitalistes chinois n’ont pas plus de marge de manoeuvre que celle dont disposent nos PDG d’entreprises nationalisées. Quand aux sanction destinées à réprimer la corruption elle ne sont pas que symboliques.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 janvier 09:38

    Nous venons de passer dans l’année du coq :
    https://pbs.twimg.com/media/C0pREjsUUAQZKjd.jpg

    D’ailleurs, la petite-fille de Donald Trump fait un énorme buzz en Chine !
    http://www.programme-tv.net/news/people/100104-la-petite-fille-de-donald-trump-fait-un-enorme-buzz-en-chine-video/

    Néanmoins, si c’est l’année du coq, c’est aussi celle du feu ...


  • Etbendidon 30 janvier 10:19

    VIVE LA CHINE et qu’elle domine le monde
    dans ce pays pas de lobby chrétien, musulman ou juif qui polluent tout
    Juste des triades (bouddhistes et taoistes)
    Que la prophétie de Napoléon se réalise enfin


  • gruni gruni 30 janvier 10:28

    « sera peut-être le dernier clou enfoncé dans le cercueil de l’interventionnisme occidental. »

    J’espère que vous ne vouliez pas insinuer le ne nouveau Président US ne vaut pas un clou. Ce qui est sûr c’est qu’il a une dent contre les Chinois. 




    • V_Parlier V_Parlier 30 janvier 10:34

      @gruni
      Oh, en forme pour un lundi smiley
      (remarque gratuite sans mauvaises intentions)


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 30 janvier 10:40

      @V_Parlier

      « Ce qui est sûr c’est qu’il a une dent contre les Chinois. »

      Je me suis laissé dire que c’était réciproque

      Le projet Zhou, toujours d’actualité et l’héritage des accords de Bretton Woods pour le dollar n’y sont pas pour rien.

    • gruni gruni 30 janvier 10:48

      @V_Parlier


      Merci pour le sans mauvaises intentions, ce dont je ne doute pas.
      C’est probablement l’actualité qui motive ma « forme ».


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 janvier 10:50

      @Jeussey de Sourcesûre

      et vous savez pourquoi on l’appelle comme ça ? parce qu’aller, zhou ^^


    • gruni gruni 30 janvier 10:53

      @Jeussey de Sourcesûre


      « Le projet Zhou, toujours d’actualité et l’héritage des accords de Bretton Woods pour le dollar n’y sont pas pour rien. »

      D’accord avec vous jeussey.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 janvier 11:28

      @gruni

      Heu ...L’AIIB c’est juste pour la déco, ou faut-il prendre cette remarque au second degré ?


    • gruni gruni 30 janvier 12:26

      @bouffon(s) du roi


      Si vous parlez du « clou », sa qualité est une question d’appréciation. Enfin les deux plus grands pollueurs de la planète ne s’aiment pas sans raison.

    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 janvier 13:07

      @gruni

      Il n’est pas question d’amour mais de business et de contrôle. Ce qu’on nous montre publiquement n’est pas la réalité du terrain (lisez mon intervention plus bas).


    • mmbbb 30 janvier 19:44

      @gruni mefiez vous tout le monde se foutait de la gueule de Reagan surtout les intellos, ce president a reussi à imposer sa politique alors qu il etait pris pour un branque . Trump fait chier les intellelos et cela est deja une réussite, Quant au chinois nous leur avons donne ( technologie echange universite ) le baton pour nous faire rosser Avouez que nous l avons cherché .


  • QAmonBra QAmonBra 30 janvier 10:50

    Merci @ Jeussey pour le partage.

    Article pertinent qui rappelle, si besoin en était pour certains, que tout a un temps et que ce dernier est toujours compté.

    A l’évidence, le temps des porte-avions et des missiles de croisière, qui n’était que la continuité de la sinistre politique de la canonnière du XIX siècle, est bien terminé.

    Franchement, hormis l’hyper-mafia occidentale, ses divers « béni oui oui » et autres idiots utiles, aucune nation digne de ce nom sur terre ne s’en plaindra.

    Après l’ère occidentale, place donc à l’orientale et nous vivons une époque formidable. . .


  • Viriato 30 janvier 11:25

    N’importe quoi !


    Les Chinois sont morts de trouille devant Trump qui veut les bouffer avant de bouffer les Russes...
    S’il le peut, ce qui n’est pas dit, malgré l’écrasante supériorité économique et militaire des US.

    Je ne sais ps d’où les gens sortent des trucs pareils en contradiction avec l’évidence.

    La force économique US, basée sur la seule monnie universelle, le dollar, est 10 fois supérieure à celle de la Chine, qui est un grand pays du tiers monde où les capitaux et les usines appartiennent à des compagnies étrangères. Les chinois ne possèdent que leur main d’oeuvre à bas cout (mais qui monte et qui fait fuir les capitaux)

    Sur l’écart des forces militaires...n’en parlons même pas.
    Bref, en ce moment les dirigeants chinois sont devenus très très prudents et « attendent voir » ce que fera le Trump. Voir le discours de Xi à Davos. Un modèle de modération.
    Le lapin devant le cobra quoi.
     

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 30 janvier 11:53

      @Viriato

      Les lapins sont très nombreux et le cobra est une espèce menacée...

    • jjwaDal jjwaDal 30 janvier 12:00

      @Viriato

      « Je ne sais pas d’où les gens sortent des trucs pareils »...
      J’avoue avoir beaucoup aimé cette phrase. Je pense qu’ils sont mieux informés que vous des tendances et de la réalité.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 janvier 13:04

      @Viriato

      Petit rappel :

      « La Chine est un solide partenaire de développement et un important partenaire du Groupe de la Banque mondiale, dont elle partage la détermination à mettre un terme à la pauvreté et à promouvoir une prospérité partagée »
      « Nous avons l’intention de partager le savoir faire et de co-investir dans des projets dans toute l’Asie »
      « Je me réjouis de la poursuite de notre collaboration étroite et productive, qui profitera aux pays en développement du monde entier. »
      Jim Yong Kim, président de la banque mondiale

      et

      "L’établissement de ce fonds fiduciaire montre que notre partenariat avec les banques de développement multilatérales actuelles ne cesse de se renforcer, alors même que nous fournissons un appui à de nouvelles entités. Nous continuerons de collaborer avec la Banque mondiale pour lutter contre la pauvreté et promouvoir le développement dans le monde entier« 
      Lou Jiwe, ministre des finances chinois

      Etc .

      On pourrait aussi rappeler que la Chine dispose d’une »institut" (la Chinese People’s Institute of Foreign Affairs - cpifa ) fondée par Walter Lockhart Gordon qui fut président du CFR canadien (pour faire court), modèle exact du CFR > http://www.cpifa.org
      On peut continuer à chercher mais il y a les apparences et ce qui se passe derrière les médias ...


    • Rincevent Rincevent 30 janvier 15:16

      @Viriato


      Je ne sais pas d’où les gens sortent des trucs pareils en contradiction avec l’évidence.
      C’est de vous dont vous parlez ? la Chine, qui est un grand pays du tiers monde où les capitaux et les usines appartiennent à des compagnies étrangères. Vous ne savez pas de quoi vous parlez : en Chine, les industriels occidentaux qui sont installés ont dû le faire obligatoirement par un montage en joint-venture, avec un partenaire local qui est toujours majoritaire (51 % minimum). Ajouter à cela que l’économie y est dirigiste, ce n’est pas la « main invisible du marché » qui y fait sa loi.

      Pour ce qui est de l’universalité du dollar, vous êtes aussi à la traine : entre la banque de développement des BRICS, les gros contrats énergétiques Chine-Russie payés dans leurs monnaies, l’Iran et l’Irak qui veulent négocier leur pétrole en Euros, le billet vert n’est plus incontournable.

      Les chinois ne possèdent que leur main d’œuvre à bas cout (mais qui monte et qui fait fuir les capitaux)
      . En 2007, la Chine sortait déjà 600 000 ingénieurs de ses écoles, depuis, ça a donné ça : http://www.msn.com/fr-be/actualite/technologie-et-sciences/la-chine-con%c3%a7oit-un-superordinateur/ar-AAm1AQQ et ça aussi : http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/satellite-telecommunications-chine-lance-satellite-quantique-premiere-mondiale-63956/ Quant à continuer à fabriquer à bas coût, ils ont trouvé la solution : actuellement, sous-traitance avec le Bangladesh et le Pakistan, on trouve toujours moins développé que soi…

      Votre vision de ce pays est complètement obsolète
      . Pour ce qui est de la prudence de Xi, rien de nouveau. Les dirigeants chinois n’ont jamais été des habitués des déclarations fracassantes, ce n’est pas dans leur culture. En attendant, ils avancent avec, dans leur poche, une bonne partie de la dette américaine…


    • mmbbb 30 janvier 19:25

      @Viriato le dollar une monnaie papier sans contrepartie, depuis que Nixon a decide de déxindexer le dollar a l or . Les echances entre la Chine et l arabie saoudite ne se font plus en dollar Article du reseau Voltaire Cela emmerde tout de meme les amerloques Quant a la force militaire US bemol le dernier avion americain F35 est un fiasco malgre son cout economique, ll ne tient pas la route devant le F16 en combat rapproche pourtant vieux de 40 ans ( critique tres sevre de Pierre Sprey concepteur du F16 ) Quant aux portes avions americains c’est la continuite de la politique de la canonnière du XIX siecle devant des pays qui ne pouvait pas riposter Les Chinois ont retenu la lecon de la guerre de l opium menée par les anglais Les Chinois ne sont pas plus idiots que les autres, ils sont en train de mettre des missiles hyper soniques contre les PA . Ceux ci sont donc vunerables . C’est tout de même etonnat que les americains n ont pas libére le tibet ? Le Vietnam les americains auraient du gagner la guerre c’etait sur le papier !


    • CN46400 CN46400 31 janvier 15:58

      @Rincevent
       je suis assez d’acord avec vous. Dans les joint-ventures les machines (capital fixe) appartiennent aux capitaux étrangers (pour un temps défini) mais la main d’oeuvre est sous contrôle de l’état chinois qui la paie avec la partie de la production qui, en vertu de l’accord, revient à l’état chinois et qui est écoulé sur le marché chinois.
       Quand aux 200 millions de prolos qui seraient concernés par « le chat qui attrape les souris » (Deng Xiao Ping) , il convient de quadrupler, au moins, ce chiffre. La force de travail chinoise, en quantité comme en qualité n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était en 1980 (début du processus). Il suffit de tester la qualité des produit vendus dans nos magasins pour s’en convaincre.


    • jjwaDal jjwaDal 31 janvier 20:49

      @Viriato

      Pour être plus explicite, je vous conseillerais de feuilleter le volet militaire de « Nextbigfuture » qui depuis des années montre que les chinois arrivent progressivement à parité avec les USA en matière de technologie militaire. Certes, ils ont pompés des technologies russes comme américaines, mais ils font à l’image de leur programme spatial de plus en plus de R&D valant celle des grands pays occidentaux. En dépenses, sur le papier ils étaient à 155/550 G$ en 2015, mais cela ne reflète pas le pouvoir d’achat réel de leurs militaires car
      avec 1 G$ on fait bien plus de choses en Chine qu’aux USA. Seconds par la dépense, on estime qu’ils seront seconds en capacité militaire globale d’ici 15 ans.
      L’Organisation de coopération de Shangaï est potentiellement une arme de guerre économique contre les USA, avec entre autres conséquences la dédollarisation des échanges entre de vastes groupes humains au potentiel de croissance bien supérieur à celui du monde occidental. L’idée en cours du rapatriement aux USA des fabrications externalisées en Chine tient du comique grossier, quand on sait que les mêmes productions aux USA seraient largement inacessibles au salariés US et peu exportables, contrairement aux productions chinoises.
      On oublie vite aussi, que Russie et Chine sont d’accord sur l’idée d’un monde multipolaire ou chacun tient compte des intérêts de l’autre dans le respect du droit international, ce dont se contrefichent les USA. Moralement la position chinoise ou russe est bien plus attractive pour de nombreux pays, même si aucun de ces deux pays ne semble démocratique.
      On peux toujours se réfugier derrière notre arrogance, il suffit de voir le score de popularité de notre dernier président, l’actuel président US, le sort réservé à la Grèce par les bureaucrates européens, pour se convaincre que notre modèle attire essentiellement la misère et le désespoir.
      Enfin en termes d’effectifs, la sous-déclaration importante du 2ième enfant en Chine, avant la fin de la politique de l’enfant unique, a maquillé la pyramide des âges à venir et le gigantesque marché intérieur dont peuvent se servir les entreprises chinoises avant d’aborder le grand large.
      C’est peu de dire que nos ennuis ne font que commencer. Nous serons balayés par l’histoire à venir de l’Asie, comme des imbéciles qui ont trop joués contre leur camp.


  • ZenZoe ZenZoe 30 janvier 15:03

    Ok, les Chinois vont remplacer les Etats-Unis.
    Est-ce une bonne nouvelle pour autant ?
    La Chine sera-t-elle un meilleur « maître du monde » que les Etats-Unis ?
    S’il semblerait selon l’auteur que leur position au Moyen-Orient soit plus respectueuse des souverainetés locales, tel n’est pas le cas ailleurs, et notamment en Asie où ils plongent carrément leurs voisins dans l’angoisse. Il ne faut pas oublier le sort du Tibet, écrasé pour toujours. De même les Chinois n’ont jamais accepté l’indépendance de Taiwan et feront tout pour la récupérer. Ils se sont aussi mis en quête de s’approprier toutes les îles alentour plus ou moins inhabitées, qu’importe si elles appartiennent à d’autres pays ! L’Australie même se sent menacée et s’est approvisionnée en sous-marins français récemment. En Afrique, ils sont en pleine razzia sur les ressources naturelles de nombreux pays, les privant de leur indépendance à plus ou moins long terme. En Europe et aux Amériques, ils veulent faire pareil en rachetant les terres, les groupes industriels stratégiques et en phagocytant nos technologies de pointe.
    Si l’on considère enfin les positions de la Chine par rapport aux droits de l’homme et leur conception de la vie politique, pour moi, la Chine est clairement un grave danger.


    • alinea alinea 30 janvier 20:41

      @ZenZoe
      S’ils achètent, c’est qu’on leur vend, les Américains ne prennent pas cette peine !
      et puis les Chinois ne veulent pas nous imposer Confucius ; ils ont juste envie de vivre chez eux..(.et plus riches), devenu trop petit !


    • Paul Leleu 30 janvier 21:08

      @ZenZoe

      dans quelques années, les petit-bourgeois occidentaux qui n’ont plus de culture politique vont réapprendre la critique marxiste... quand ils comprendront que le maitre chinois n’est pas plus ’’gentil’’ que le maitre occidental... mais il est vrai que tout le sucre intellectuel bourgeoiso-identitaire doit d’abord fondre... toutes les stupidités nationalistes qui font croire que la peine de mort en Chine ou en Saoudite est moins mortelle qu’en Arkansas ou Tennessee... !

      les socialistes algériens se méfiaient du FLN et des magouilles de De Gaulle... ils avertissaient avec justesse : ’’le maitre arabe ne doit pas remplacer le maitre occidental’’...


    • V_Parlier V_Parlier 31 janvier 14:11

      @Paul Leleu
      « quand ils comprendront que le maitre chinois n’est pas plus ’’gentil’’ que le maitre occidental... »
      Je n’imagine pas un instant qu’il soit plus gentil. En revanche c’est le maître occidental qui s’est suicidé par cupidité en plaçant ses meilleurs cartes dans la main du maître chinois, pour ensuite d’imaginer qu’il peut continuer de se permettre d’être arrogant.


  • babadjinew babadjinew 30 janvier 16:50
    Effectivement l’oncle sam mais plus largement le vieillissant occident est en train de complètement perdre la main en terme de contrôle hégémonique de l"économie. Le nouvel acteur qui prend corps et dont très peu ce coté du monde voir pas du tout on nous parle est : L’organisation des pays de Shanghai créer en 2001 sous l’impulsion de la Chine.

    Nos dinosaures oligarques ne supportant pas de perdre leur pré carré on donc décidés de sacrifier tous leurs esclaves (nous) ce à grand coup d’austérité tout en tentant de ce préserver avec leur saloperie de quantitave easing (l’argent gratuit ou presque pour eux) 

    Pour tenir cette ligne ils sont obligé de mettre maintenant de manière moins masqué leur pion à la tête des institutions international mais aussi des pays. Macron est l’un de ces pions et apparemment nous allons être assez couillon pour le mettre en place !

    Au delà, en toile de fond, c’est un combat a mort entre le logiciel de compétition occidental et, le nouveau logiciel beta de coopération asiatique. 

    Le vieux occident contre la très jeune Asie. 

    Si un minimum de bon sens nous avions vers l’est nous devrions commencer à regarder. La Russie fait partie de cette organisation. Plutôt que de regarder comme toujours a l’ouest. Mais bon nous sommes bien trop dinosaures pour en question nous remettre tout en oubliant que la terre est ronde et qu’a force d’avancer vers l’ouest on en revient au point de départ !!!!

    Voila pour le billet vert. Pour la problématique réelle de l’Asie, les ressources en énergie sont vitale à la continuation de son développement. Donc en attendent la construction des oléoducs devant a termes relier le gaz russe à la Chine et histoire d’avoir des fournisseurs multiples rien de surprenant que la Chine ait besoin des pays producteurs du moyen orient. 

    C’est même d’une certaine manière la réponse de la bergère au berger dans la mesure ou la stratégie US de Bush avait été de contrôler les ressources du moyen orient histoire de contrôler la Chine. Fiasco total comme on le sait qui oblige par anticipation les US a exploiter maintenant ses propres ressources de gaz de schistes.

    Seule absente de cette nouvelle donne, l’Europe qui au lieu de faire le choix d’être social et humaine a pris le chemin par copier/coller des US. Donc effectivement avec deux très grandes nations (Chine et Inde) qui ont des envies de revanche sur leur anciens maitres colonisateurs nous risquons faute d’avoir su mettre en avant de vrais valeurs humaines et socials d’être complètement broyer par de pures pragmatisme économiques, 

    Notre stupide modelé de sur consommation et de gaspille à prit corps. Même le végétarisme millénaire Indien capote au profit du hamburger énergivore ! Imaginer à terme la demande en viande que cela générera...

    Notre responsabilité propre en terme de chemin de développement est énorme !!!  . 

    WakeUp !!!!!

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 30 janvier 17:03

      @babadjinew

      Merci pour ce commentaire que je partage et qui complète heureusement l’article.

    • alinea alinea 30 janvier 20:43

      @babadjinew
      La FI veut rejoindre les BRICS !


    • Paul Leleu 30 janvier 21:19

      @babadjinew

      la Chine aussi est vieillissante (elle a du mettre en place l’enfant unique pour maîtriser sa démographie). Quant à la Russie, c’est une catastrophe démographique et industrielle... D’ailleurs la Russie cherche à se rapprocher de l’Occident vieillissant aussi pour faire face à l’émancipation de la puissance chinoise à ses portes... les chinois n’ont plus vraiment besoin des russes... et les chinois guignent sur la Sibérie et ses richesses, immense territoire asiatique colonisé par les russes aux 16-18 ème siècle, mais qu’ils ne parviennent plus à peupler de pionniers...

      non... le recul de l’impérialisme occidental n’annonce pas une période idéale et harmonieuse... mais plutôt un ’’dégel’’ comme en ex-URSS avec le réveil de vieilles et violentes rivalités à l’échelle mondiale


    • babadjinew babadjinew 30 janvier 21:59

      @alinea


      Ben elle a bien raison de se tourner vers l’avenir plutôt que vers le passé. Bien dommage qu’elle refuse d’emporter avec elle un RU car pour le compte juste Inde et Chine c’est pas loin de 2,5 milliards d’âmes. Quel que soit le modèle de développement utilisé, a terme il restera minimum 1 milliards de personnes sur le carreau.




    • babadjinew babadjinew 30 janvier 22:13

      @Paul Leleu


      Comme vous le dites la Chine a une population qui commence à ce stabiliser. Nouvelle plutôt bonne à l’échelle global. L’inde mettra plus de temps ayant choisie un chemin plus démocratique que son voisin. Maintenant, il est clair qu’en terme de ressources tous le monde les convoitent car vital pour le développement. Bien plus que les monnaies d’ailleurs.

      Mais cela ne change rien au fait que la stratégie de coopération mis en oeuvre par les membres des pays de Shanghai pourrait être plus efficiente que la stratégie concurrentiel que l’occident utilise depuis des siècle. 

      L’Asie de par sa population est déjà bien plus au clair avec les probléme généré par les ressources de base (eau potable, nourriture, énergie) que nous les sommes nous même. Elle trouvera ou pas un système qui évitera la confrontation en tous les cas elle ne pas semblant de chercher....

      Wake µUp !!!   

    • mmbbb 30 janvier 22:35

      @babadjinew bemol les Chinois n’ont pas la maitrise de certaines technologies en particulier les sous marins Les leurs marchent encore au diesel et il ne maitrisent pas les missilles embarques et la propulsion nucleaire Quant aux avions de chasse ce sont les russes qu ils leur fournissent les plans : Sukhoi ,entre autre Si les chinois sont alles dans l’espace c’est grace a la cooperation avec la russie La Chine avance mais elle n’ a pas encore toute les maitrises .


    • alinea alinea 31 janvier 16:24

      @babadjinew
      J’ai fait passer sur AvoxTV une vidéo avec Bernard Friot, qui m’a passionnée ! elle n’est pas passée encore mais j’espère qu’elle sera validée !


    • V_Parlier V_Parlier 31 janvier 20:59

      @Paul Leleu
      « Quant à la Russie, c’est une catastrophe démographique et industrielle... »

      Il faut faire des mises à jour de temps en temps. Répéter ces mêmes choses depuis 10 ans et plus, c’est peut-être la méthode Coué de certains, si ce n’est le réflexe moutonnier...


  •  
     
    L’image me fait penser à la décadence de l’art contemporain occidental
     
    Car si l’art peut utiliser le faux pour dire le vrai (Cocteau), les cubes de Picasso (tjrs figuratif), les clairs obscurs en chaudes/froides de Cézanne, où les vagues de points pour exprimer des petites sensations immanentes où des notes qui s’aiment, toute vérité de l’être immanent en deçà de la conscience exprimée, c.a.d l’art passe par la culture, l’outil d’une vision (Cosmos, religion, politique)
     
    Au RU de Mamon le lécheurs de babouches islamistes, l’outil du travail n’est plus l’essence de l’homme. Alors sans outil d’essence plus d’art d’immanence.
     
    Le dernier outil fut le marteau piqueur de la déconstruction, déjà chez Picasso les morceaux étaient recollés avec génie mais recollés .... puis vint le néant monochromatique et la technique de l’outil informel (on jette la peinture par ex), la branlette du gogocho, chiure finale de son Histoire, qui n’a plus d’outil ni de vision, plus d’art.
     
    Et le chinois ?


  •  
     
    LES CHINOIS SONT UN VRAI PEUPLE
     
    certains connaissent d’ailleurs leurs ancêtres sur 80 générations ...
     
    Un empire de peuples (comme la Russie) pas un troupeau de colons multiethnqués rassemblés par Soros dans un Supermarché ...
     
    Alors le holisme fait la différence (en plus de la tradition de travail)


Réagir